Soutenez le forum !
1234
Partagez

Tension au sein des Hokkyokusei


Tension au sein des Hokkyokusei Empty
Jeu 13 Déc 2018 - 23:06
Tension au sein des Hokkyokusei
Vers les sommets du clan

« Le chef d'un clan est un individu dont l'étymologie au sein du groupe possède la parole pour tous. Il est le référent, l'Homme qui pose les règles dans la famille. La personne a respectée. Néanmoins, la durée de vie d'un amiral à la tête du navire dépend des actes et de la direction qu'il fait prendre au sien. Dans ce cas, l'un des membres peut se permettre d'aller à l'encontre des décisions prises et ainsi, défier le roi pour prendre place sur le trône. »

Quatre heures. C'est le temps que vient de passer l'impétueux au lit. Le temps qu'il a passé à dormir. Une nouvelle insomnie survenue dans la nuit, l'empêchant de dormir depuis de nombreux. Huit jours pour être exacte. L'arrivée des Hokkyokusei s'étant faite depuis désormais quatre ans, le Berserker, le seul au parmi les autres, a dû mal à trouver le sommeil pour une seule et bonne raison.

Il existe des rumeurs malencontreuse qui peuvent faire, dans un futur proche, la destruction complète d'un clan, d'un village, d'un pays. Et celle qui coure dans le clan concerne les trois possibilités de désastres. Pour l'instant, aucune autre personne, n'appartenant pas aux Hokkyokusei n'est au courante.

Une chose qui pourrait, si elle est connu de tous, faire sombrer l'ex-famille de mafieuse.

Les yeux vident de vie, l'homme fixe le plafond d'un air triste et découragé, ayant prit connaissance de la nouvelle qu'hier alors qu'il mangeait avec sa soeur. La seule personne dont il est confiance en Kiri. Enfin, chez les ex-mafieux. Car pour être exacte, les Hokkyokusei est un clan reformé de vagabonds ayant perdu les siens lors des conflits qui ont embrasés le Yûkan. Yami et sa soeur sont les derniers survivant de leur ancienne famille. Du moins, il reste le neveu du Belliqueux. Enlevé aux mains de sa mère il y a maintenant quatre ans, la veille de leur entrée au sein de la nation de l'Eau. Un malheureux évènement, un conflit entre des shinobi de l'eau et de la terre dont le clan a été victime. Et dans le brouillard de la guerre, la main malsaine des hommes de la roches ont finis par mettre la main sur le jeune Isshio, décelé comme un fort potentiel.

Une promesse que le Hijin s'est juré de tenir aux yeux de sa soeur; retrouvé et ramené son fils auprès des siens. Le jeune homme, si Yami et sa soeur deviennent les derniers Hokkyokusei en vie, est le dernier espoir qui pourrait leur rester. Leur héritier.

C'est donc au sein d'un bâtiment qui ne paye pas de mine que le Gladiateur se rend, pour prendre place au conseil qui se tient actuellement au QG du clan. Un bâtiment leur ayant été donné à leur arrivé, pour héberger l'entièreté de la famille. Grisâtre, fait de vieux bois, une baraque qui ne tiendrait pas face à une tempête aussi minime que ce soit, à première vue.

Ouvrant la porte de la salle principale du clan, le Chûnin orgueilleux pénètre dans la demeure tout en restant de marbre, face au rassemblement des siens. Tous le regardent d'un air notable, soulignant sa ponctualité à revoir une nouvelle fois.

Le regard blasé, se foutant de ce qu'ils peuvent tous penser, il crache une bouffée de fumée avant de prendre place au bout de la table, face à l'homme menant à la baguette les individus présents ici.

Ce dernier se lève alors, prenant la parole de sa voix sévère et usée par le temps.

« Bien ... Maintenant que Yami est enfin parmi nous; la séance peut enfin commencer. »



_________________
異世界 割れる
 Isekai Waeru ▬ Le Fendeur de Monde
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ascentofshinobi.com/t4884-hokkyokusei-yami-oushi-norainu http://www.ascentofshinobi.com/t5162-equipe-05-oushi-kuroi http://www.ascentofshinobi.com/t4944-hokkyokusei-yami-the-impetuous-warrior

Tension au sein des Hokkyokusei Empty
Ven 14 Déc 2018 - 16:34
Tension au sein des Hokkyokusei
Vers les sommets du clan

« Le chef d'un clan est un individu dont l'étymologie au sein du groupe possède la parole pour tous. Il est le référent, l'Homme qui pose les règles dans la famille. La personne a respectée. Néanmoins, la durée de vie d'un amiral à la tête du navire dépend des actes et de la direction qu'il fait prendre au sien. Dans ce cas, l'un des membres peut se permettre d'aller à l'encontre des décisions prises et ainsi, défier le roi pour prendre place sur le trône. »

L'atmosphère est tendue. Les regards sont froids. Les idées malfaisantes jaillissantes au sein du crâne du chef de clan mettent les membres de l'ensemble des Hokkyokusei dans une position quelque peu délicate. Car cette salle humide, rongée par l'hiver calamiteux de l'année venant de s'écoulée, est le théâtre de bien des manigances de la part de l'homme à la tête de cet amas d'anciens criminels, Hokkyokusei Kewaashiikoe.

Connaissant le tempérament du bonhomme, l'impétueux ne peut que s'assoir à la tête sans prononcer le moindre son tout en écoutant avec attention ce qui va se dire dans les nombreuses minutes qui vont suivre. Étant donné qu'il n'est que les bras de cette famille faisant parler le fer avant d'entreprendre la moindre négociation possible face aux ennemis qu'ils ont pu avoir par le passé. Et en tant que bourreau de ce groupe de vagabond, il n'est pas le mieux placé pour se prétendre apte à conférer sur des propos diplomatiques. Yami, l'air blasé, maussade d'être en ce lieu, actionne la pierre de son briquet de fortune avant de s'allumer une cigarette.

« Je vois que tu n'as toujours pas arrêter de te faire du mal Yami ... »

Lui soufflant un nuage de fumée à la figure, traversant la longue table au bout de laquelle le doyen cinquantenaire se trouve, le Berserker lui fait comprendre en tout point qu'il se contre-fout de l'ami qu'il peut émettre. Venant d'un homme comme lui, c'est plutôt cocasse.

« Parle à mon cul, ma tête est malade le vioc. »

Une allocution sèche. Une nouvelle taf. Et une nouveau nuage de fumée embrume la salle. Le tempérament du Belliqueux est sur les nerfs car au fond de lui, il sait très bien le pourquoi de la présence de l'entièreté du clan au sein de leur QG. Il connait les envies, les caprices et les convoitises du vieil homme. A vrai dire, il n'est tout bonnement pas en accord avec ce qu'il est ou ce qu'il pense depuis qu'il a prit les rennes des affaires que les Hokkyokusei dirigent.

Ce qui va se vérifier plutôt que prévu, alors que Kewashiikoe recule sa chaise tout en s'aidant en poussant sur la table faite de vieux bois, au centre le salle. Se levant alors, prenant une hauteur imposante aux autres membres, l'ainé prend la parole après à silence haineux à la suite de l'intervention du Chûnin.

Tension au sein des Hokkyokusei 1544799616-hkewashiikoe
険しい声
Hokkyokusei Kewashiioke
Patriarche du Clan
« Comme vous le savez tous, nous avons traversés nombres d'épreuves ayant mis à mal notre clan. Les Hokkyokusei, comme vous pouvez le savoir déjà, ont faillis disparaitre à cause des conflits perpétuels entre les différents clans mais surtout, entre les différentes Grandes Nations du Yûkan. La preuve en est, le clan que nous formons est l'addition de plusieurs membres de familles différentes, à la suite de nos proches, ayant sombré entre le feu et le sang, provoqué par ceux à la tête des trois grands villages. Mais les évènements ont faits que, d'une bataille entre les armées d'Ida et Kiri, notre clan a subit un indéniable fléau ayant prit la vie à bon nombres des nôtres. Le village de la Roche ayant kidnappé l'enfant de Naomi, ici présente, nous n'avons pas eu d'autre choix que de nous allier à Kiri, nous ayant protéger et aider à nous battre face à ces chiens d'Iwajins ! Mais aujourd'hui, nous avons recouvert suffisant de nos forces pour nous mettre en marche afin de reprendre les terres qui nous ont été volés tout en partant en escarmouche contre le pays de la terre afin de retrouver l'enfant qui nous a été prit. Nous partirons en guerre et recouvrirons à notre tour de leur sang, le continent qu'ils chérissent tant ! »

Néanmoins, dans la folie de l'homme, s'en est trop. Le Gladiateur bouillon intérieurement rien que d'entendre le son de sa voix. Ses idées sont stupides et irréfléchis. Son envie de vengeance, n'est qu'un vestige ingrat du passé. Pour Yami, le vieil homme n'est plus apte à prendre de telle décision, en constatant une nouvelle fois la bêtise qui l'habite.

« Jiisan ... Tu divagues. Le simple fait d'en vouloir à des gens responsables d'un évènement vieux de quatre ans montre que tu ne fais preuve d'aucunes réflexions assurées. Qui ne te dit pas que Isshio est mort depuis tout ce temps ? Et pourquoi lui ? Parce qu'il est un utilisateur de l'art des Borukan ? C'est stupide. »

Une intervention provoquant un silence mortel quelques instants, avant que le Doyen ne puisse répondre.

« Tss ... Tu as toujours été impétueux et abrupt dans tes propos Yami. Mais ne crois-tu pas qu'en restant à la botte de ces Kirijins, nous nous enlisons dans une spirale négative nous faisant stagner dans notre ascension sur le toit du monde ? »

Cette phrase, souhaitant que le clan se mette à la tête de Kiri, voir du Yûkan tout entier, démontre la stupidité incessante sortant de la bouche du ciel homme. Une intervention qui fait intervenir Nagomi, mère de Ishhio, disparu et soeur de Yami.

_________________
異世界 割れる
 Isekai Waeru ▬ Le Fendeur de Monde
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ascentofshinobi.com/t4884-hokkyokusei-yami-oushi-norainu http://www.ascentofshinobi.com/t5162-equipe-05-oushi-kuroi http://www.ascentofshinobi.com/t4944-hokkyokusei-yami-the-impetuous-warrior

Tension au sein des Hokkyokusei Empty
Ven 14 Déc 2018 - 18:41
Tension au sein des Hokkyokusei
Vers les sommets du clan

« Le chef d'un clan est un individu dont l'étymologie au sein du groupe possède la parole pour tous. Il est le référent, l'Homme qui pose les règles dans la famille. La personne a respectée. Néanmoins, la durée de vie d'un amiral à la tête du navire dépend des actes et de la direction qu'il fait prendre au sien. Dans ce cas, l'un des membres peut se permettre d'aller à l'encontre des décisions prises et ainsi, défier le roi pour prendre place sur le trône. »

Se levant de son assise, celle que l'on surnomme "La Beauté Empoisonnée" se dresse devant l'auditoire afin de faire entendre son opinion sur ce qui venait de se dire en ce début de conseil. Se recoiffant d'un geste fin et élégant, elle réajuste son haut pour éviter tout accident psychologique et se lance dans sa réponse qui risque de provoquer, aux oreilles du patriarche, la colère qui le guette depuis tant d'années.

« Kewashiioke-sama, je suis désolé de vous le dire, mais vous vous fourvoyez quant aux propos que vous tenez là. S'attaquer à Iwa, l'un des trois grands villages du Yûkan ? Ce serait condamner notre clan à la perte. Malgré l'impétuosité dont peut faire preuve Yami, je pense qu'il reste la personne la plus apte à prendre les rennes du clan. L'idée que mon fils soit décédé, tout comme son père depuis maintenant sept ans, je m'y suis faite. Et mener une escarmouche vers Tsuchi no Kuni, sans en parler au Mizukage serait ...
Je ne te permets pas de discrédité mon autorité aux yeux de tous ! Nagomi-san ! Yami ? Cet être ne pensant qu'à se battre et à provoquer la mort ? N'y penses même pas ! Tant que je serais sur ce siège, vous me devez obéissance et respect, tous autant que vous êtes ! »

La colère de l'homme perturbe la gentillesse de la douce. Néanmoins, cette dernière n'a pas peur de se confronter au Don. La survie des Hokkyokusei est de mise. Elle ne le laissera pas anéantir tous les efforts produits depuis maintenant quatre ans.

« Vous souhaiteriez vous mettre à dos Kiri, en provoquant une guerre d'un clan appartenant désormais au pays de l'Eau ? Vous ne ferez que provoquer une guerre sans précédente entre la Brume et la Roche. J'ai moi-même une haine constante envers eux pour l'enlèvement de mon fils qu'ils ont commis mais je ne vous laisserais pas tout détruire ! Nous pouvons faire les choses diplomatiquement ! »
Tension au sein des Hokkyokusei 1544805387-hnagomi
余裕綽々
Hokkyokusei Nagomi
Membre du clan - Soeur de Yami


À en croire le poing du vieil homme se refermer avec hargne, Yami constate de ses yeux blasés mais aiguisés qu'il ne va pas tarder à éclater dans une rage sans précédente. Se faire remettre en question par ceux qu'il dirige ? Pour le manieur de la politisation, cet un aspect impensable au sein d'un clan. Notamment à l'intérieur du sien. Un sentiment de supériorité qu'il ne cédera pas au moindre "moucherons" comme il aime si bien les qualifiés. Néanmoins, l'impétueux se doit d'intervenir une nouvelle fois, perpétuellement assis sur son siège affichant une attitude désintéressée.

« [b]On va tous redescendre. Il y a des faits qui font ce que nous sommes devenus aujourd'hui. Je pense que nous devons faire en sorte de ne pas nous emporter, ce qui résultera d'un déchirement au coeur du clan. Après tous les efforts que nous avons produits durant toutes ces années ? Si on se disperse maintenant, nous ne survirons pas si jamais, demain, Kiri tend à disparaitre. »


Fumant sa clope, il tiens à remercier ceux grâce à qui ils sont tous encore en vie aujourd'hui.

« Ils nous ont ouverts leurs portes et nous ont permis de nous installer auprès des leurs, dans un bâtiment qu'ils n'auraient même pas pris la peine de nous accorder. Peut-être que nous devrions leur être un peu plus reconnaissant. Partir en escarmouche contre ceux à cause nous avons perdus certains des nôtres ? Un jour peut-être. Vous oubliez également les brailleurs qui nous ont chassés de Hi no Kuni sans qui nous serions à la tête du pays actuellement. Néanmoins, le destin en a décidé autrement. Et nous devons faire avec. Il y a des choses plus importantes à faire et nôtre rôle, est d'aider désormais les Kirijins. Ni plus, ni moins. Quant à Isshio ... »


Le Gladiateur pourpre se retourne alors vers sa soeur, lui confirmant la promesse qui lui a toujours faite.

« Je partirais seul, s'il le faut, au sein de Tsuchi no Kuni pour le retrouver. Mais je ne l'oublie pas, sache-le. »



_________________
異世界 割れる
 Isekai Waeru ▬ Le Fendeur de Monde


Dernière édition par Hokkyokusei Yami le Sam 15 Déc 2018 - 10:35, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ascentofshinobi.com/t4884-hokkyokusei-yami-oushi-norainu http://www.ascentofshinobi.com/t5162-equipe-05-oushi-kuroi http://www.ascentofshinobi.com/t4944-hokkyokusei-yami-the-impetuous-warrior

Tension au sein des Hokkyokusei Empty
Sam 15 Déc 2018 - 0:31
Tension au sein des Hokkyokusei
Vers les sommets du clan

« Le chef d'un clan est un individu dont l'étymologie au sein du groupe possède la parole pour tous. Il est le référent, l'Homme qui pose les règles dans la famille. La personne a respectée. Néanmoins, la durée de vie d'un amiral à la tête du navire dépend des actes et de la direction qu'il fait prendre au sien. Dans ce cas, l'un des membres peut se permettre d'aller à l'encontre des décisions prises et ainsi, défier le roi pour prendre place sur le trône. »

« Je partirais seul, s'il le faut, au sein de Tsuchi no Kuni pour le retrouver. Mais je ne l'oublie pas, sache-le. »


Des mots, allants droit au coeur de l'une des seule femme du clan, qui plus est la soeur du Belliqueux. Ses yeux s'illumine alors, noyés dans des larmes de joie et de confiance. Tout en fond de son être, elle sait pertinemment que lorsque Yami dit et promet quelque chose, il respecte son engagement.

Une séance émotion qui tend au ridicule pour le maître des lieux.

« Tss. C'est ridicule. Vous pensez vraiment pouvoir parvenir démocratiquement à apaiser des Iwajins pour qu'ils vous rendent Isshio ? Arrêtez de rêver un peu, on est pas au monde des bisounours ! Surtout toi Yami ! Ta réputation te précède, tu es un tueur né et là ... Tu veux me faire croire que tu vas aller parler gentiment avec eux ? Ne m'fais pas rire ! »


Les jurons et les componctions continuent leur défilé durant de nombreuses et longues secondes, laissant Kewashiioke frapper de son point ferme à plusieurs reprise la table faite de bois au centre de la pièce. Tout en se cuvant d'une pinte de bière, le jiisan se permet de donner des "conseils" de sa voix roque humant l'alcool et la défaite à des kilomètres à la ronde. Est-ce donc pour ça qu'il s'emporte autant ce soir ? Non. Le Berserker Pourpre le connait bien. Il sait reconnaître un mensonge d'un affirmation, venant de sa part. Depuis le temps, il commence à être au courant des différentes facettes du Jiki-man.

« Kewashiioke-sama ... Je constate que t'as commencé une p'tite fête en solitaire ... C'con. Tu nous attends même pas pour qu'on s'cuite tous ensemble. Comme c'est nul de ta part enfoiré ... »


L'homme au fendeur prend ça à la rigolade. Car s'il est une situation dans laquelle prendre l'avantage par la force est une simple connerie, Yami attendra que le vieil homme soit sobre pour poursuivre une discussion aussi sérieuse que celle-ci. Écrasant son mégot dans une coupelle à moitié poussiéreuse, il se reprend une autre clope avant de quitter la tablée, avant de se diriger vers la réserve de mets et de victuailles avant de se servir lui aussi une chope bien remplie.

Néanmoins, le patriarche émet une objection sur le fait qu'il se lève sans qu'il lui en donne l'ordre.

« Comment oses-tu te lever sans que je t'en donne l'ordre ?! Hein !
Je croyais que notre clan se basait sur la liberté Jiisan-sama !
Tait-toi petite sotte ! je connais tout de même »


Le vieil homme se permet un acte qu'il risque de regretter jusqu'au fond de sa tombe; en levant la main sur Nagomi. Un acte, arrêter d'une main alors qu'il prend de l'élan avec son bras, par Yami lui-même revenant une pinte dans la seconde. Le regard noir, l'artère carotide et frontale gonflées à bloc, il serre le poignet de son chef d'une force le mettant en garde de ce qu'il peut arriver s'il commet la même erreur.

Puissante et sombre, il dévoile une force obscure menaçante.

« Écoute moi espèce de sale petite merde. Ose lever la main encore une fois sur Nagomi, penses-y ne serait-ce qu'une seule seconde, j't'éventre et je répands tes tripes d'enfoiré aux quatre coins du Yûkan. Tu m'comprends bien là ?! »


Un premier et dernier avertissement qui aurait pu faire en sorte, de mettre fin à la "tyrannie d'un chef de clan se révélant de plus en plus menaçant pour le petit groupe.

_________________
異世界 割れる
 Isekai Waeru ▬ Le Fendeur de Monde
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ascentofshinobi.com/t4884-hokkyokusei-yami-oushi-norainu http://www.ascentofshinobi.com/t5162-equipe-05-oushi-kuroi http://www.ascentofshinobi.com/t4944-hokkyokusei-yami-the-impetuous-warrior

Tension au sein des Hokkyokusei Empty
Sam 15 Déc 2018 - 10:29
Tension au sein des Hokkyokusei
Vers les sommets du clan

« Le chef d'un clan est un individu dont l'étymologie au sein du groupe possède la parole pour tous. Il est le référent, l'Homme qui pose les règles dans la famille. La personne a respectée. Néanmoins, la durée de vie d'un amiral à la tête du navire dépend des actes et de la direction qu'il fait prendre au sien. Dans ce cas, l'un des membres peut se permettre d'aller à l'encontre des décisions prises et ainsi, défier le roi pour prendre place sur le trône. »

Dans l'ombre, muet face au spectacle qu'il se joue devant lui, l'homme de fer appartenant au clan Hokkyokusei se tient dans la pénombre de la salle, éclairé par les lueurs de la lune. Son armure faite de fer et de titane, aussi lourde visuellement que physiquement, il observe la scène se tenant devant lui tout en se faisant une idée de la folie qui peut se produire au sein de leur bon vieux QG. Une idée folle qu'il est loin d'accepter mais tout de même, lui qui possède un sens de l'honneur, ne pense pas gâcher ses forces à débattre sur le sujet. Attaquer, ne pas attaquer ? S'il fait parti du clan réunifié aujourd'hui, c'est à cause de mercenaire ennemis ayant massacrés ceux à qui il tenait le plus; sa femme, sa fille et son frère. Une tragédie qui le pousse désormais, lors d'un combat ou d'une simple rencontre qu'il sent tourner au vinaigre, à frapper avant de parler, face à son mutisme effarant et condescendant.

C'est à ce moment, alors que le Berserker Pourpre tient d'une main ferme le poignet de leur chef à tous, qu'il se lève. Le tumulte créer par la maille et les différents éléments du rempart de fer résonne comme un avertissement au sein du clan. Lui qui prêche une bonne parole aussi rare soit-il à un acte déraisonnable de ses phalanges vigoureuses.

Tension au sein des Hokkyokusei 1544861652-hhashirama
正義の味方
Hokkyokusei Seiginomikata
Membre du Clan - Samouraï Indépendant
« Provoquer une guerre que l'on est sûr de perdre ? Sans aucune façon. Vous connaissez ma façon de fonctionner et le tempérament qui m'habite depuis toujours ... La guerre, le combat ... Tout comme Yami, c'est toute ma vie. Cela fait partie inhérente de moi. Ce sont mes gênes. Mais il faut être un minimum conscient de ce que vous nous demandez là, Kewashiooke-sama. »

Se retournant alors vers son dynaste, il continue de s'exprimer, le fixant droit dans les yeux, sa voix résonnante au creux de son armure, dans un silence respectueux face à sa carrure imposante et respectable.

« Nous ne pouvons provoquer une guerre déjà perdue. Mais je ne pense pas qu'il faut absolument à se restreindre à aider Mizu no Kuni seulement et uniquement parce qu'ils ont eu la bonté de nous accueillir parmi eux. Il ne faut pas oublier d'où nous venons, ce qui fait de nous ce que nous sommes. Un jour, les Iwajins paieront. Ne vous inquiétez pas; je peux vous en faire la promesse rituelle ici et maintenant si vous le souhaitez. Néanmoins, aborder dès à présent un combat contre pourrait nous mettre dans une position futile. »

Une position futile tirant un rictus facétieux à celui dont le trône sourit depuis quelques temps déjà. Le Chûnin, aimant très certainement l'art de la guerre comme personne d'autre au sein du Yûkan, reste cependant responsable de ses actes. Malgré que la réflexion ne soit pas son fort à certains moments, face à la bêtise de l'homme prétextant les diriger, il ne peut qu'afficher sa supériorité intellectuelle. Et profite d'un calme revenant, tout en lâchant la main du gisant avant parcourir le parquet grinçant du siège des Hokkyokusei et de se rassoir. Dégustant la pinte de bière qu'il s'est fraichement servit, il s'adresse à tous mais plus particulièrement à l'homme assis en bout de table en face de lui.

« Seigi dit vrai ... Mais Kewashiioke-sama, malgré le profond respect que j'ai pour vous ... Votre raisonnement, que vous soyez bourré ou totalement conscient de la connerie que vous êtes, c'est d'la merde. Comment pouvez-vous prétendre le bien du clan en l'envoyant au casse-pipe ?
Moi, un homme irresponsable ? Tsss,peut-être bien ... s'exclame alors l'homme terminant un énième verre remplit d'alcool, dépité de ce qu'il voit ou entend.Les effets du néfaste redescendent, le faisant émerger dans le monde consciencieux peu à peu. Yami en profite alors , d'une voix roque et sérieuse, pour calmer le jeu et ramener l'homme dans une lucidité acceptable.
Partir en conflit contre Iwa sans avoir de raisons communes avec Kiri et non personnelles serait du pur suicide. Car en plus d'être face à une armée entière, nous aurions de l'autre côté, une nouvelle fois, le pays de l'eau. Néanmoins je doute qu'il soit de notre côté cette fois-ci. Alors tu peux t'en r'foutre un derrière l'épaule, t'apitoyer sur ta vie de merde mais surtout ... nous casses pas les couilles avec tes histoires de guerre à deux balles qui valent que dalle. La prochaine fois que tu me fais venir ici pour une quelconque raison inutile ... Je te massacre. »

Un ton froid et menaçant. Une nouvelle fois. Décidément, il ne peut se contenir de menacer de mort la moindre personne, le gênant dans ses projets. Une manie qui pourrait très certainement, un jour, lui attirer les foudres de la grande faucheuse.

Se levant de la tablée, prenant donc sa pinte, il part dans les entrailles du bâtiment afin de s'absenter quelques instants. Pour lui, il en a trop entendu pour aujourd'hui.

« Si vous voulez bien m'excuser ... *Ahem* » s'adresse t-il alors à l'assemblée.


_________________
異世界 割れる
 Isekai Waeru ▬ Le Fendeur de Monde
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ascentofshinobi.com/t4884-hokkyokusei-yami-oushi-norainu http://www.ascentofshinobi.com/t5162-equipe-05-oushi-kuroi http://www.ascentofshinobi.com/t4944-hokkyokusei-yami-the-impetuous-warrior

Tension au sein des Hokkyokusei Empty
Lun 17 Déc 2018 - 16:10
Tension au sein des Hokkyokusei
Vers les sommets du clan

« Le chef d'un clan est un individu dont l'étymologie au sein du groupe possède la parole pour tous. Il est le référent, l'Homme qui pose les règles dans la famille. La personne a respectée. Néanmoins, la durée de vie d'un amiral à la tête du navire dépend des actes et de la direction qu'il fait prendre au sien. Dans ce cas, l'un des membres peut se permettre d'aller à l'encontre des décisions prises et ainsi, défier le roi pour prendre place sur le trône. »

Sur le trône le plus humain, au sein d'une pièce étriquée, le Berserk, clope en bouche, est pensif. Pensif sur l'avenir du clan, pensif sur la réunion qui vient de se tenir dont il en a déjà ras le bol, pensif sur les dangers que représente leur chef.

Kewashiioke est un homme violent, ne réfléchissant quasiment jamais et faisant passer ses sentiments aux derniers plans. Il est un électron libre, un tonneau de poudre dont la moindre étincelle pourrait le faire exploser. Et dieu seul sait ce qui pourrait advenir du clan mais aussi du monde s'il m'est à exécution les idées folles dont il est l'auteur. Des menaces, faisant prendre conscience au Belliqueux que le temps est venu, de destituer celui qui contrôle d'une poigne de fer le clan Hokkyokusei.

Relâchant son repas de midi dans les tréfonds obscures des canalisations, il termine son affaire avant de rejoindre le reste du groupe, toujours en plein débat. Il constate la mésentente de chacune des personnes présentes et soupire, désolé de ce qu'il constate. Comment peuvent-ils débattre sur un tel sujet ? Pour Yami, la conversation aurait dû s'arrêter depuis bien longtemps. Dès lors où Kewashiioke a présenté son allégorie aliénée, complètement désaxée des convictions du reste du groupe. Quelque chose d'insupportable pour le frère de Nagomi.

Fumant son bout de foin face à tous, il leur fait signe et lâche un simple « Ciao les gus ! » d'un ton grave et sincère leur faisant comprendre qu'il en a assez entendu. Leur regard se fige alors sur ce dernier, connaissant l'impétuosité qui l'habite. Tous savent que s'il lui prend de se mettre en colère, il pourrait faire regretter à l'homme se tenant sur le plus grand siège de la tablée, son incompétence. Même ce fou, sait ce dont est capable le tumultueux.

Le Gladiateur quitte alors le centre névralgique du clan en ce dirigeant à l'extérieur du village pour s'entrainer, afin de déchainer sa colère. Mais dans sa courte intervention, il jette un dernier regard bénin et paternel à tous, avant de fixer quelques secondes sans dire un mot, dans le bronze des yeux de Kewashiioke, qu'il prendra sa place quitte à lui ôter la vie pour le bien des siens. Et ça, le Jiisan le comprend immédiatement, envie de la goutte du sueur qui se met à ruisseler sur sa tempe.

Un rassemblement à première vue inutile aux yeux de Yami, mais qui lui a fait prendre conscience d'une chose essentielle; il mettra tout en oeuvre pour être une bonne fois pour toute à la tête des Hokkyokusei. Laisser sa place par simple prudence à cet homme, a été le première et la dernière erreur de sa vie.


_________________
異世界 割れる
 Isekai Waeru ▬ Le Fendeur de Monde
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ascentofshinobi.com/t4884-hokkyokusei-yami-oushi-norainu http://www.ascentofshinobi.com/t5162-equipe-05-oushi-kuroi http://www.ascentofshinobi.com/t4944-hokkyokusei-yami-the-impetuous-warrior

Tension au sein des Hokkyokusei

Page 1 sur 1

Ascent of Shinobi :: Territoires de l'Eau :: Kiri, village caché de la Brume
Sauter vers: