Soutenez le forum !
1234
Derniers sujets
» [Mission rang D] Où est la nourriture ? [PV Jiki Masami]
Le vent du désespoir | Tenzin EmptyAujourd'hui à 10:35 par Miyamoto Teruyo

» sos dans les étoiles (Harumi)
Le vent du désespoir | Tenzin EmptyAujourd'hui à 8:54 par Asaara Riku

» One heart for two [Riku]
Le vent du désespoir | Tenzin EmptyAujourd'hui à 7:49 par Asaara Riku

» Galerie d'Aimimi | Commandes ouvertes
Le vent du désespoir | Tenzin EmptyAujourd'hui à 1:40 par Imekanu

» La maison du bras de fer
Le vent du désespoir | Tenzin EmptyAujourd'hui à 1:36 par Yasei Reikan

» Imekanu - 強さをください [Terminé]
Le vent du désespoir | Tenzin EmptyAujourd'hui à 1:32 par Imekanu

» Épreuve [Solo]
Le vent du désespoir | Tenzin EmptyAujourd'hui à 1:09 par Shiroi Hitsuji

» little friend (Zoku)
Le vent du désespoir | Tenzin EmptyAujourd'hui à 0:26 par Yasei Zoku

» Pause méditative [PV Yasei Zoku]
Le vent du désespoir | Tenzin EmptyHier à 23:58 par Yasei Zoku

» Rocket man [Yasei Zoku]
Le vent du désespoir | Tenzin EmptyHier à 23:30 par Yasei Zoku

Partagez

Le vent du désespoir | Tenzin


Le vent du désespoir | Tenzin Empty
Sam 15 Déc 2018 - 13:24
Le vent du désespoir | Tenzin Ppt5
競争 ▬ Rivalité


Après être sorti des prisons, le prince Hyûga décida de se rendre aux hauts plateaux d’Iwa, un endroit où il pourrait se défouler. Faire exploser le trop plein d’émotion qu’il avait en lui sans risquer de détruire sa demeure personnelle. Il pourrait enfin rencontrer d’autres camarades peut-être parce que la solitude de son château était vraiment trop pesante, être un membre de la Sôke était vraiment difficile, rester impassible, maître de ses émotions. Parfait, avoir l'image du digne successeur que tous les anciens du clan voulaient voir. Naoshige n’avait jamais vraiment eu le droit de contredire ce qu’on lui ordonnait, il se taisait et obéissait. Alors pour une fois, s’il pouvait se détacher de tout ça et s'envoler, oublier pendant quelques instants, il le ferait volontiers.

Une fois arrivée sur les lieux, le pupille pâle fut assez déçu de voir qu’il y avait très peu de monde présents pour s’entraîner, de plus, sur les seules personnes présentes, ils étaient tous déjà occupés . C’est alors que déçu, il vu un visage qui lui semblait familier. Enfin… familier, il avait rencontré cette personne lors de sa visite des prisons. Leur point de vue était assez similaire et ils avaient tout l'essentiel deux échoué à convaincre le captif de la roche à changer de point de vue.

Décider, Naoshige s’approcha de l’homme. Il avait un style avait suez particulier, si son instinct avait raison, il devait être Kazejin. Ce sont des vêtements typique des habitants du pays du Vent, ses cheveux bleu comme le ciel… Il inspirait confiance au premier regard. Excuse-moi, mais on s’est rencontré tout tout à l’heure en prison, je voulais te proposer un petit entraînement histoire de se défouler de toute les émotions que l’on peut ressentir après cette discussion. Dit-il tout en souriant, lui proposant de serrer sa main. Je me nomme Naoshige, Hyûga Naoshige.

Le pupille pâles espérait juste que cet homme qu’il venait juste de rencontrer ne soit pas trop affecté par la discussion qu’ils avaient eu précédemment. Enfin bon, s’il acceptait, il aurait lui aussi une bonne occasion de pouvoir se défouler, de se dégager de toute ces émotions négative, et après, ils pourraient être libre, comme l’air.

Enchanté.



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ascentofshinobi.com/t4902-hyuga-naoshige-the-divine-light#38328

Le vent du désespoir | Tenzin Empty
Sam 15 Déc 2018 - 15:56
Après la discussion houleuse que j'avais eu avec Tenshi, j'avais senti le besoin de prendre l'air. Quoi de mieux que la sensation du vent sur mon corps pour apaiser ma colère. Et une fois n'était pas coutume, c'était vers les hauts plateaux que je m'étais dirigé. Après tout, c'est à peu près ici que tout avait commencé. C'était ici que j'avais fait mes meilleurs rencontres, mes meilleurs entraînements. C'est aussi en ces lieux que j'avais croisé le fer avec des shinobis que je respectaient grandement. L'un d'eux était mort à présent, en même temps que notre ancienne Ombre, et d'une caresse distraite de mon pouce le long de mon torse, je me rappelai notre premier affrontement. Un sourire étira mes lèvres alors que je marchais tranquillement pour me rendre au lieu où mes pensées pouvaient se libérer, apaisées. Cependant, contrairement à ce dont j'avais l'habitude, les Hauts-Plateaux étaient remplis de jeunes pousses Iwajin en train de s'entraîner.

Cherchant un lieu bien plus tranquille, je m'aventurai un peu plus loin sur les Hauts-Plateaux pour pouvoir m'isoler un peu des bruits et des mouvements des entraînements des autres. Une fois arrivé à un semblant de calme, je me mis en position de méditation et commençai à respirer. Espérant par ce biais me calmer, je remarquai bien vite que j'avais un lot de frustration qui refusait de partir par la simple méditation. Un lot d'énergie refoulée que je n'arrivais pas à dissiper, et la seule autre manière que je connaissais pour évacuer ce genre de stress était pas la sueur. Me décidant à prendre ma faux, j'expirai longuement avant de m'entraîner au maniement de ma faux. Je commençai doucement, commençant par des mouvements simples de tranche et de changement de main. Et petit à petit, mes gestes se firent plus fluides, et rapides, jusqu'à ce que la sueur commence à apparaître sur mon front. Mais je fus interrompu lorsque je vis arriver près de moi l'Iwajin que j'avais croisé plus tôt à la prison de Tenshi. Je n'avais pas saisi le nom de ce dernier, étant parti trop tôt, mais ce ne fut pas un problème car il le redit sans que je n'ai à poser la question. Quelle ne fut pas ma surprise lorsque j'appris que celui qui se tenait en face de moi était un Hyûga. Initialement, les Hyûgas avaient les cheveux noirs, et les yeux blancs aux reflets violets. Lui, il avait les cheveux blancs, et les yeux bleus perçants. Je fronçai les sourcils d'étonnement avant de laisser cela passer. D'un hochement de tête, je lui signifiai que je me rappelais bien évidemment de lui. Il me proposa alors de nous entraîner. Avec un sourire, je fis rouler mes épaules légèrement.

-Konran Tenzin, enchanté de même. C'est avec plaisir que j'accepte ta proposition.

Je pris alors mes distances, des distances respectables sans que nous soyons excessivement éloignés, et je me mis en garde. Ma faux bien en main, mes jambes un peu écartées et fléchies, j'observai le Hyûga en face de moi. Etait-il un pro du style Juken ? Ou comme les Hyûgas que je connaissais, il alliait son style avec son affinité ? C'était une intéressante question pour un Hyûga qui m'avait l'air tout aussi intéressant.

-A toi l'honneur, Naoshige-san.

_________________
Let go your earthly tether. Enter the void. Empty, and become wind...
Le vent du désespoir | Tenzin Big-41118650dc
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ascentofshinobi.com/t3535-le-livre-de-tenzin#26739

Le vent du désespoir | Tenzin Empty
Sam 15 Déc 2018 - 23:19
Le vent du désespoir | Tenzin Ppt5
競争 ▬ Rivalité


D'accord Tenzin-san, je me permets donc de débuter cette affrontement. Que le meilleur gagne. Dit-il en s'inclinant puis en se mettant en garde.


Il était si intriguant… Que pouvait-il donc avoir de spécial, dès le début de combat, Tenzin avait l'avantage. Il savait déjà que Naoshige était du clan Hyûga, il devait donc avoir une petite idée de quel style de combat pratiquait le pupilles pâles. Silencieux, tel une ombre tu recula de quelques pas, histoire d’être vraiment à distance de cet adversaire, il fallait d’abord le jauger pour voir de quoi il était capable et surtout il ne fallait pas que Naoshige montre toute ces cartes dès le début.

Il fallait qu’il réfléchisse, de quoi pouvait-il être capable ? Naoshige pourrait-il lui tenir tête ? Il avait entendu dire que les Genins d’Iwagakure no Sato avaient vraiment un niveau comparable à ceux de Chuunin. Peut-être qu’il faisait parti de l’un de ces génies. Enfin bon, il ne devait pas en faire trop, il venait de proposer un combat d’entraînement pour pouvoir espérer se détendre. Alors que maintenant il se mettait à en faire tout un plat, il devait se calmer. S'inclinant une dernière fois en face du shinobi au cheveux ciel. Naoshige se mit en garde.

Droit comme un roc tout en gardant une certaine souplesse, le pupilles pâles avertit son adversaire une dernière fois. J’y vais. Concentrant du chakra dans un endroit très précis, Naoshige vint effectuer un puissant coup de pied. Pourquoi ? Alors que son adversaire se trouvait à distance ? Ce coup de pied fut suivit d’une puissante onde de chakra, les plus connaisseurs auront reconnu une attaque signature du clan Hyûga, la paume du Hakke. Cette onde dévastatrice se dirigea avec une vélocité terrifiante vers son adversaire du jour, Konran Tenzin. Combattons nous de toutes nos forces, je le prendrais comme un manque de respect si j'apprenais que tu ne me combattait pas sérieusement.



Tandis que la technique se dirigea vers son adversaire, le Hyûga décida de rester en retrait, juste pour pouvoir observer sa réaction et agir en conséquence. Malgré le fait qu’il disait vouloir se battre à fond, Naoshige n’activa pas son dôjutsu qui était trop coûteux en chakra. Il devait retirer cette mauvaise habitude d'activer son Byakugan à tout va.


Résumé ! :
 

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ascentofshinobi.com/t4902-hyuga-naoshige-the-divine-light#38328

Le vent du désespoir | Tenzin Empty
Dim 16 Déc 2018 - 7:55
Le Hyûga aux yeux inhabituels s'inclina en acceptant de commencer le combat, et je fis de même pour le saluer avant qu'on se mette tous les deux en garde. Cela m'embêtait un peu qu'il ait les pupilles bleues, je ne pouvais donc décemment pas l'appeler "Pupilles-pâles", mais j'allais devoir me contenter de son prénom. Une chose que j'avais appris au cours des années que j'avais passé à Iwa, c'était qu'il y avait principalement deux branches de la famille. Une qui représentait la famille noble de ce que j'avais compris, et...les autres. Ces derniers arboraient un sceau sur le front, que je ne percevais pas sur le front de mon adversaire. Surement était-ce un membre de la famille principale. Un cousin de Toph surement. Outre cette distinction, je m'en moquais royalement de qui appartenait à quelle famille, qui était prince ou pas. Ce n'était pas mes oignons, et me mêler des affaires d'un clan ne relevait pas de mes priorités.

Face à moi, Naoshige semblait tout autant dans la réflexion que moi. Contrairement à lui, je n'avais pas de clan, et mon nom de famille n'était pas connu dans tout le village. J'avais quelques éléments sur quoi me baser, même si ce n'était pas suffisant pour déterminer ses capacités. Etait-il un pro du Juken au corps-à-corps ? Ou au contraire plutôt un hyûga axé sur la distance ? Ç'allait être une des informations que je récupérerai lors de cet affrontement. L'adolescent s'inclina une nouvelle fois face à moi, et ensuite, m'informa qu'il allait débuter. Quelle sympathique attention que de me prévenir que le combat commençait, et je souris à mon adversaire en retour. Il avait pris quelques pas de distances supplémentaires, ce qui me fit penser qu'il ne comptait pas m'attaquer directement, mais préférerais -au moins pour maintenant- une stratégie à distance. Surement pour évaluer mes capacités. Et la seconde d'après, il envoya son pied dans ma direction dans une attaque que je ne connaissais que trop bien.

D'un sourire, je fonçai vers l'attaque qui visait mon torse tout en concentrant du chakra dans mon poing. Au stade où j'en étais, je n'avais absolument plus rien à cacher de mes capacités, et comme le souligna mon adversaire, je ne comptais pas me retenir pour un sous. L'attaque traversa donc mon torse sans me faire le moindre dégâts, et ce dernier se reforma par la suite sans encombre. Et avant même qu'il ne se reforme et juste avant que le Hyûga ne puise poser le pied par terre, je frappai l'air de mon poing, sans mudras ni préavis, et une puissante balle de vent fusa vers mon adversaire visant son torse à son tour. Comment allait-il réagir face à cet assaut ? J'avais moi aussi envie de connaître les capacités de mon opposant. En se faisant, je continuai de me rapprocher de mon adversaire tout en guettant le moindre de ses mouvements pour pouvoir réagir à temps si jamais il avait une contre-attaque toute faite.

-Je ne compte pas me retenir. J'espère que toi non plus.


Résumé:
 

_________________
Let go your earthly tether. Enter the void. Empty, and become wind...
Le vent du désespoir | Tenzin Big-41118650dc
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ascentofshinobi.com/t3535-le-livre-de-tenzin#26739

Le vent du désespoir | Tenzin Empty
Dim 16 Déc 2018 - 12:04
Le vent du désespoir | Tenzin Ppt5
競争 ▬ Rivalité


Naoshige avait vu juste, Tenzin était un shinobi exceptionnel. Il n’avait pas le niveau d’un Genin. La paume du Hakke fila tout droit vers le shinobi des roches, mais celui-ci ne se laissa pas faire… l’attaque du pupille pâle le traversa… littéralement, Naoshige fut abasourdi au moment où son attaque passa au travers du torse de son adversaire. Il pensait d'abord à du genjutsu… Mais non, il n’avait fait aucun mudra.

Le Genin de la roche fonçait maintenant vers le Hyûga qui était déstabiliser mentalement parce qu’il venait de se passer, il ne savait plus trop quoi faire...En un instant, il venait de reprendre l'avantage mentalement sur le combat. Lorsqu'il envoya son poing dans l’air, Naoshige eut le réflexe de reculer, malgré la distance qui les séparait. Une balle d'air fut envoyé vers le prince de la Sôke, et il comprit. Il était doté d’une capacité rare, l'assimilation futon. Il pouvait donc devenir vent et contrôler ce même élément. Il n’avait point besoin d'exécuter des mûdras pour pouvoir parvenir à ses fins et lancer ses attaques. Alors que la balle d'air fonça vers le pupilles pâles, celui-ci eut la réaction de poser ses mains au sol, faisait dresser un mur de terre, solide et droit comme un pic. Naoshige était d'affinité Doton, voilà qui allait vraiment pimenter ce combat.



Le mur de terre stoppa sans problème l'offensive de se sont adversaire. Ce bouclier protecteur était peut-être endommagé mais il restait droit et stable, permettant à Naoshige de l’utiliser comme couverture. Toujours derrière cette bâtisse, il vint rapidement effectuer des mûdras avant de plonger dans le sol. La nage sous-terraine, elle permettait de se mouvoir avec une grande discrétion dans le sol. Il se déplaça donc avec toute la vélocité dont il pouvait faire preuve, il contourna donc son adversaire pour pouvoir se trouver dans son dos. Il faisait ça dans la plus grande rapidité, pour ne pas se faire repérer si son adversaire ne possédait des capacités sensorielles.



Une fois derrière le manipulateur de vent, le Hyûga sortit du sol et on ça une ovulé du Hakke avec son coude, cette fois-ci. L'attaque se dirigea donc vers Tenzin qui défaire sûrement être de dos. Une attaque surprise, espérant que cette attaque fonctionne, Naoshige reprit quand même ses distances. ... Respiration haletante, il était prêt et observait chaque mouvement de cet homme aucun cheveux bleu, prêt à contre-attaquer à chaque instant. ...



Il n’avait jamais combattu ce genre d'adversaire mais au moins, il aura apprit comment se défendre face à des assimilateurs. Mais de toute façon, le combat ne faisait que commencer, il voulait en voir plus… Allez Tenzin, combattez jusqu’à ce que l’un des deux shinobi présents sur ces hauts plateaux s'écroule.


Résumé ! :
 

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ascentofshinobi.com/t4902-hyuga-naoshige-the-divine-light#38328

Le vent du désespoir | Tenzin Empty
Dim 16 Déc 2018 - 13:24
Comme je m'en doutais, mon adversaire fut surpris par ma capacité spéciale. Je supposais qu'il n'avait pas vu ça tous les jours, et de ce fait, l'attaque qui me traversa dû le troubler. Je ne savais pas ce qu'il en pensait, et j'aurais peut-être pu ruser comme au tournoi de Kaze pour faire passer mon corps intangible comme une illusion. Mais je n'avais pas le temps de faire des mudras à chaque fois que j'utilisais cette technique. Bien rapidement, mon adversaire reprit contenance, ayant surement compris que j'étais un assimilateur. Et c'est avec une grande réactivité qu'il réagit lorsque je lançai ma frappe de vent dans sa direction. Posant les mains au sol, il créa un mur de terre devant lui pour le protéger. Alors c'était donc ça, un Hyûga qui maîtrisait le doton. Tout comme Toph et Kami, quand j'y pensais. D'ailleurs le début de ce combat me rappelait énormément celui que ma rivale et moi avions mené au tournoi des genins du village. Un combat intense pendant lequel nous avions terminé par un double K.O. Un combat des plus intenses, comme Toph savait si bien les faire. Aurais-je droit au même combat ? Un sourire amusé étira mes lèvres, mais c'étaient bien les flammes de la détermination qui brûlaient dans mes yeux.

Lorsque mon attaque rencontra la défense de terre, celle-ci fracassa le mur sans pouvoir le traverser, cependant juste à temps pour que je puisse voir mon adversaire terminer ses mudras et glisser dans le sol. Il aurait fait sa défense un peu plus solide, elle aurait peut-être résisté à la frappe de vent. Mais ce n'était pas le cas. Ce combat ressemblait vraiment à peu de choses près à mon combat contre Toph. Mais cette fois-ci je ne comptais pas refaire les mêmes erreurs que le passé. Si Naoshige me laissait la moindre ouverture, j'en profiterais pleinement. Même s'il ne semblait pas vouloir venir au corps-à-corps pour l'instant. Une fois que j'eus constaté qu'il avait glissé dans le sol, je ne tardai pas à répandre mon chakra dans le vent pour percevoir toute perturbation qui pouvait y avoir. Et elle ne tarda pas à arriver. Quelque chose vint perturber l'air qui venait de mon dos, et sans perdre de temps je me retournai pour voir le Hyûga sortir du sol. Et au même moment où il me faisait une autre attaque à distance venant de son coude, je donnai un coup de faux dans le vide pour lancer une puissante rafale de vent tranchant dans sa direction. Les deux attaques se croisèrent sans pour autant interagir l'une avec l'autre. Et alors que l'attaque arrivait sur moi, je dématéralisai mon buste une nouvelle fois pour éviter son offensive. Et je repris ma course dans sa direction.

Cette fois-ci, mon timing était bien meilleur que le précédent. Il n'aurait certainement pas le temps de faire de mudras ni d'ériger de mur. Et si jamais il tentait de prendre de la distance suite à sa possible défense, je l'en empêcherai en tentant de me rapprocher encore et encore. Il se débrouillait vraiment bien le petit Hyûga aux cheveux blancs, son style me rappelait celui de Toph. Mais je me doutais qu'il n'était pas exactement similaire à celui de la maîtresse de l'école Jishin. Allait-il bientôt me montrer son style ? Pas sûr que je comptais attendre jusque là. Mais seul l'avenir de ce combat nous le dira.


Résumé:
 

_________________
Let go your earthly tether. Enter the void. Empty, and become wind...
Le vent du désespoir | Tenzin Big-41118650dc
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ascentofshinobi.com/t3535-le-livre-de-tenzin#26739

Le vent du désespoir | Tenzin Empty
Dim 16 Déc 2018 - 23:42
Le vent du désespoir | Tenzin Ppt5
競争 ▬ Rivalité

Tenzin s’y attendait… Naoshige comprit donc que ce shinobi avait des capacités sensorielles car au moment où le ninja aux pupille pâles était sortit pour envoyer ça paume du Hakke, celui-ci se retourna rapidement pour pouvoir lancer une véritable tempête de destruction sur le prince. Une bourrasque d'éventuelles se dirigeait vers Naoshige, Tenzin en avait d’ailleurs profiter pour pouvoir se rendre intangible et éviter une nouvelle fois l’onde de chakra. Le vent faisait vraiment partie de lui, il le maniait avec une telle facilité, on croirait vraiment voir l'incarnation de Fujin.

De son côté, Naoshige n’allait pas se laisser faire. Mais son adversaire était ingénieux, il empêcha le Hyûga d'exécuter des mûdras grâce à la rapidité de son jutsu. Il était donc maintenant seul face à une tornade de destruction massive. Le shinobi aux cheveux blanc ne put s’empêcher de sourire, combattre un ninja de la trempe de Tenzin était vraiment quelque chose d'extraordinaire. Mais il ne fallait pas qu’il perde la face, alors avec une vélocité impressionnante, un réflexe incroyable il exécuta une magnifique esquive en sautant en arrière et en se rattrapant. Une technique digne du plus grand des cirques, mais bon ce n’était pas la bonne comparaison. Il venait de prouver à Tenzin qu’il ne comptait pas que sur le doton pour combattre, il pouvait aussi se mouvoir rapidement.



Mais maintenant, après la défense venait l’attaque. Il ne pouvait pas rester dans cette position, car depuis le début du combat, Naoshige ne faisait qu’esquiver et contre attaquer. Désormais, c’est le Hyûga qui allait mener la danse, il n’allait plus se retenir, c’était un vrai combat et puis, Tenzin avait promis de se battre à fond, autant faire de même. Il ne lui ferait pas honneur en se retenant, même un tout petit peu, il allait devoir utiliser toute les arcanes qu’il connaissait pour pouvoir sortir victorieux de ce combat. Et puis même s’il perdait, aucun moins, il aura eut la satisfaction de se dire qu’il avait combattu à fond.

Je vais te présenter mon jutsu le plus puissant à l’heure actuelle. Disait-il la respiration haletante, tout en essayant de reprendre son souffle.


Maintenant qu’il était prévenu, Naoshige envoya un puissant coup de pied en direction du sol tout en y déversant une grande partie de son chakra. Une véritable Raz-de-marée se dirigea vers l'assimilateur sous la forme de puissant pieux rocheux. Malgré la distance, cette vague destructrice arriva très rapidement en face de Tenzin. Voilà la plus puissante technique de Naoshige, elle venait de donner une nouvelle forme au terrain. Maintenant que ce jutsu était présenté, il était grand temps de passer à la suite.


Le Hyûga rassembla une nouvelle fois du chakra autour de ses paumes avant de la projeter sur son adversaire. Un assimilateur aussi puissant que lui ne pouvait avoir de répit, alors le prince ne lui en laisserait aucun, pas même la moindre seconde. Cette nouvelle paume du Hakke fila elle aussi vers l’ennemi de Naoshige. Soufflant… Il essaya de se tenir prêt face à la prochaine attaque de Tenzin.



Le Hyûga jouait encore au jeu du chat et de la souris. Il ne voulait vraiment pas venir au corps à corps face à cet adversaire. Il ne pouvait pas s’y risquer, il allait esquiver toutes ses attaques avant de pouvoir contre-attaquer avec une telle facilité.... Et lui donner le sentiment d’avoir fait une victoire facile, c’est ce qu’il voulait éviter à tout prix. Les ninjas vont donc continuer de danser, de bouger, jusqu'à la fin des temps. ...

Résumé ! :
 

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ascentofshinobi.com/t4902-hyuga-naoshige-the-divine-light#38328

Le vent du désespoir | Tenzin Empty
Lun 17 Déc 2018 - 15:13
Mon adversaire était certes petit et jeune, mais d'une agilité tout à fait surprenante. Il esquiva d'un bond en arrière avec quelques jolies acrobaties ma rafale de vent tranchant tout en s'éloignant de moi. C'était fort malin comme choix. Il était rapide, et avait un sens du combat certain pour son jeune âge. Mais devais-je encore m'étonner des prouesses des genin de ce village ? Et surtout des membres de cette estimée famille que représentait les Hyûga. Mais l'heure n'était pas aux tergiversations. Le petit avait du style, et ses mouvements étaient classes, certes, mais je n'étais pas là pour admirer ses mouvements. J'étais là pour livrer un combat. Et c'est ce que j'allais donner à mon adversaire. Le combat avait commencé depuis quelques minutes déjà et ma respiration se faisait un peu courte, mais j'étais suffisamment à l'aise pour ne pas avoir à m'en occuper de suite. Je n'avais pas fait grand chose pour l'instant.

Quant à mon adversaire, il semblait qu'il avait lui aussi un peu tiré sur la corde même si je me doutais qu'il devoir encore une bonne réserve de chakra. Bien, ça n'aurait pas été drôle sinon. Mais lorsque je rivai mon regard sur le Hyûga, une autre flamme semblait danser dans ses yeux. Une flamme de détermination. Les seules flammes que j'aimais voir, d'ailleurs. Un sourire intrigué et déterminé étira mes yeux, et j'attendis avec impatience ce que le Hyûga allait me sortir. Et c'est avec joie que je reçus les mots de mon adversaire du jour. Loin de moi maintenant toute la discussion que nous avions pu avoir avec Tenshi. Il ne restait plus que de la place pour ce combat dans mon esprit et dans mon coeur. Son jutsu le plus puissant ? J'avais hâte. Il frappa le sol de son pied, et d'un coup, un véritable raz-de-marrée de pieux rocheux fusa vers moi. Je reconnaissais là une technique identique à un certain nécromancien que j'avais pour coéquipier lors d'une récente mission. Souriant à nouveau, des frissons d'excitations me parcouraient. Et alors que le raz de marrée fonçait vers moi, mon corps se changea en vent. Mais pas un simple vent, pas simplement ma forme élémentaire. Non.

-Fuujin no Bogyo-Kyu !

Une sphère de puissants vent tourbillonnants qui repoussèrent les pieux qui venaient dans ma direction, ou les déviant, me laissant indemne lorsque je repris forme humaine. Ma faux toujours dans la main, je continuai à avancer vers mon adversaire qui m'envoyait une énième paume du Hakke, qui comme les autres me traversa de la même manière. Toujours un sourire sur les lèvres, je ne prononçai que ces quelques mots pendant que son attaque me traversait avant de lâcher ma prochaine attaque.

-A moi de te montrer. Fuujin no Arashi !

Ni une ni deux, je me transformai complètement en une puissante rafale de vent tourbillonnants, pareil à une véritable tornade horizontale et cylindrique. Cette attaque était certainement celle qui faisait le plus de dégâts ciblés dans mon répertoire. Une puissante tornade qui emporterait et trancherait sévèrement mon adversaire s'il se faisait toucher. C'était non seulement une attaque, mais celle-ci me permettrait de me rapprocher inexorablement de mon adversaire. Sur son chemin, la tornade horizontale que j'étais devenu laissait un sillage profond dans la terre tout en fonçant à toute vitesse vers Naoshige. Suite à cela, je reprendrai forme humaine en récupérant ma faux que la tornade emportait avec elle. Qu'allait donc faire mon adversaire ?


Résumé:
 

_________________
Let go your earthly tether. Enter the void. Empty, and become wind...
Le vent du désespoir | Tenzin Big-41118650dc
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ascentofshinobi.com/t3535-le-livre-de-tenzin#26739

Le vent du désespoir | Tenzin Empty
Lun 17 Déc 2018 - 22:55
Le vent du désespoir | Tenzin Ppt5
競争 ▬ Rivalité

Tandis que l'assaut du Hyûga se dirigea vers Tenzin, celui-ci se transformation en bourrasque, une tornade à la forme défensive capable de se protéger du plus puissant des assauts. La barrière de vent protectrice qu’était devenu l'assimilateur de vent était anormalement puissante, elle réduisit à néant la forêt de pieux rocheux créer par le Hyûga, certains était dévié, les autres ne pouvaient pas l'atteindre. Tenzin montra une fois de plus qu’il était dans capable d’une grande polyvalence au combat et que malgré sa seul capacité, le futon. Il pouvait se montrer réellement dangereux, il était de ces adversaires avec qui, un instant d'inattention signifiait la fin du combat imminente.

Terre contre ciel, ce combat était vraiment plus qu'intéressant. Lorsque Tenzin reprit sa forme normale, Naoshige pensait qu’il n’avait pas vu la paume du Hakke que le pupilles pâles avait lancé, mais si, il réutilisa sa technique pour se rendre intangible une nouvelle fois, l’onde de chakra, comme à son habitude traversera l’Iwajin. Mais celui-ci ne voulait pas attendre, après la défense, l’attaque. Sous les yeux ébahis du Hyûga, Tenzin se transforma en une véritable tornade, le messager de la destruction était présent.

Sans perdre une seul seconde, il chargea vers Naoshige qui restait à regarder, il ne pouvait pas esquiver, son adversaire allait continuer suivre. Mais il ne pouvait tout de même pas se laisser vaincre aussi facilement, il fallait que ce combat dure plus longtemps, que son adversaire soit témoin de la volonté de Naoshige, de sa détermination. Il ne faillira pas, il allait combattre, encore et encore, même à court de chakra s’il le fallait. Un large sourire se dessinait sur son visage, Tenzin avait vraiment sortit le grand jeux, il devait en faire de même. Rassemblant une grande partie de chakra dans ses mains, le maître de la terres le posa brutalement au sol pour faire ressortir un gigantesque mur, preuve de sa détermination. Cette protection divine allait permettre à Naoshige de bloquer l'offensive du manipulateur de vent, mais ce n’était pas tout.



Le choc entre les deux technique fut surpuissant, mais Naoshige fut sur d’avoir réussi son coup, enfin plutôt son mur. Cette défense sortit des entrailles de la terre pour venir protéger son créateur de cette attaque venue des cieux. Naoshige souffla, malgré l'utilité de cette technique elle était vraiment gourmande en chakra, il ne pouvait pas l’utiliser à tout va, mais si c’était pour combattre un adversaire de ce niveau, il pouvait bien faire une exception. Naoshige savait que le mur allait se casser, alors il prépara sa prochaine technique. Il ne voulait pas perdre et il ne perdrait pas.

GANBAN KYÛ ! Hurlait-t-il avec toute sa rage de vaincre.


Maintenant qu’il était prévenu, Naoshige envoya un puissant coup de pied en direction du sol tout en y déversant une grande partie de son chakra. Une véritable Raz-de-marée se dirigea vers l'assimilateur sous la forme de puissant pieux rocheux. Malgré la distance, cette vague destructrice arriva très rapidement en face de Tenzin. Voilà la plus puissante technique de Naoshige, elle venait de donner une nouvelle forme au terrain. Maintenant que ce jutsu était présenté, il était grand temps de passer à la suite.



Mais ce n’était pas tout, quand Naoshige avait promit de lui laisser aucun répit, c’était vraiment aucun, le shinobi envoya un nouveau coup de pied dévastateur qui fut aussi rapide que les précédents. Reculant de nouveau, il voulait à tout prix éviter le corps à corps face à cet adversaire. Il aurait l'avantage de l'intangibilité et il pourrait donc faire des contre-attaques très facilement.



Allez Tenzin. continue comme ça, montre à Naoshige l'apothéose de ton Ninjutsu.

Résumé ! :
 

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ascentofshinobi.com/t4902-hyuga-naoshige-the-divine-light#38328

Le vent du désespoir | Tenzin Empty
Mar 18 Déc 2018 - 1:13
Le Hyûga que j'avais en face de moi avait plus d'une corde à son arc, et toutes les ressources qu'il mettait à disposition de ce combat étaient absolument géniales. Malgré la rapidité d'exécution de ma technique, il eut le temps de créer un mur doton d'une solidité impressionnante pour parer mon attaque. Je me heurtai à sa défense qui encaissa le choc avant de s'effondrer à son tour pendant que je reprenais forme humaine. Mais alors que je me rassemblais, je le vis finir ses signes incantatoires, et frapper le sol de son pied exactement comme la dernière attaque. Tch, un sourire aurait presque pu étirer mes lèvres si j'avais été totalement formé, mais en l'occurrence ce n'était pas le cas. Je n'avais pas le loisir de reprendre forme humaine que je passai dans ma forme élémentaire au moment où la grosse vague de pieux rocheux arriva à nouveau sur moi, fonçant tel un barrage de pics minéraux face à moi. Sous ma forme élémentaire, être composé de vent, les pics rocheux me traversèrent sans me blesser, me laissant cependant rempli de trous.

Cela aurait pu être une vision de cauchemar pour certains. Un corps troué de partout, cependant mon corps n'était pas comme celui de tout le monde, et je doutais qu'il soit si effrayant à voir sous cette forme. Le coup de pied du hakke que mon adversaire m'asséna finit de me disperser aux quatre vents, mais ce n'était pas pour très longtemps. Je me rassemblai à une vitesse impressionnante -gardant cependant ma forme élémentaire- et empêchai Naoshige de prendre trop de distance entre nous tout en armant mon bras. Et d'un coup de bras, je relâchai la puissance du vent du sud, le vent des tempêtes et des orages. Le nom de cette technique m'était venu en pensant à l'un des noms de la personnification même du vent, et j'avais mis quelques temps à la mettre en oeuvre.

-Notos no Iki !

Si la Tempête du Dieu du Vent était ma technique la plus dévastatrice la plus puissante ciblée sur une personne, je pouvais aisément dire que le Souffle de Notos était très certainement ma technique la plus puissante de zone. Elle était aisément capable de détruire tout un pan de forêt. Et que ce soit avec ma faux, ou avec mon corps sous cette forme, je n'avais besoin que d'un geste pour la déclencher. Un mouvement de bras. Grâce à ma précédente attaque, nous étions proches l'un de l'autre. Pas exactement au corps à corps, mais une faible distance nous séparait tout de même. Pas de temps pour faire des mudras ou même poser ses mains au sol. Et vu la taille de la zone que la technique couvrait, pas non plus la place pour esquiver. Mon adversaire n'en démordait pas, il se donnait à fond, et il n'y avait absolument aucune raison que je ne fasse pas de même. De plus, cette sensation de ne faire véritablement qu'un avec mon élément était grisante, je n'avais aucune envie de me retenir. Mais je ne comptais pas causer la mort de mon camarade Iwajin non plus, pas à ce point.


Résumé:
 

_________________
Let go your earthly tether. Enter the void. Empty, and become wind...
Le vent du désespoir | Tenzin Big-41118650dc
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ascentofshinobi.com/t3535-le-livre-de-tenzin#26739

Le vent du désespoir | Tenzin Empty
Mar 18 Déc 2018 - 10:14
Le vent du désespoir | Tenzin Ppt5
競争 ▬ Rivalité

Tenzin faisait vraiment partie de ce groupe d'élu qu’on nommait les génies, il possédait un vrai talent et sa riposter le prouvait. À peine avait-il vu que la pierre s’était effondré et qu’une nouvelle attaque se préparait, il eut le réflexe de se transformer totalement en forme venteuse, laissant son corps se faire trouer de toute part pour ensuite se faire disperser par la paume du Hakke. Mais le combat était loin d’être fini car le Genin se recomposer rapidement avant de me lancer une des attaques les plus puissantes. Armant son bras avec une rapidité des plus terrifiante, Tenzin envoya sur le Hyûga une de ces attaques destructrices. Naoshige avait toujours su comment faire pour pouvoir se tirer des situation les plus ardues, mais la. Il y avait vraiment du haut niveau.

Tandis que le message destructeur envoyer par Tenzin se dirige vers le Hyûga, celui-ci prends la décision de reculer d’une vitesse phénomène. Il avait une idée derrière la tête, parce que malgré son esquive, il ne pourrait se soustraire à la grande portée de cette attaque. Tenzin avait vraiment penser à tout, Naoshige était vraiment les pieds et poings lié, mais c’est surtout dans dans telles situations que le potentiel ultime pouvait s'éveiller. C’est donc avec toute la vélocité dont il pouvait faire preuve actuellement, avec l’intention danse prendre le plus de distance possible que Naoshige recula.



Le choc entre les deux technique fut surpuissant, mais Naoshige fut sur d’avoir réussi son coup, enfin plutôt son mur. Cette défense sortit des entrailles de la terre pour venir protéger son créateur de cette attaque venue des cieux. Naoshige souffla, malgré l'utilité de cette technique elle était vraiment gourmande en chakra, il ne pouvait pas l’utiliser à tout va, mais si c’était pour combattre un adversaire de ce niveau, il pouvait bien faire une exception. Naoshige savait que le mur allait se casser, alors il prépara sa prochaine technique. Il ne voulait pas perdre et il ne perdrait pas.

je ne peux pas perdre maintenant... SANDO NO JUTSU ! Hurlait-t-il avec toute sa détermination.


Maintenant qu’il avait reculer, prit le plus de distance que ses jambes le lui permettait, il posa rapidement ses mains au sol pour ériger un mur de la même dureté, de la même résistance que celui qui avait bloqué la dernière attaque. Comment avait-il eu le temps ? Grâce à so’ esquive, la distance gagner grâce à cette technique lui permit d'ériger ce mur divinité assez rapidement pour protéger Naoshige des assauts les plus violents. Restant derrière son bouclier protecteur, le pupilles pâles ressent quand même toute l'intensité de la bourrasque lancée par Tenzin. Mais son mur y résisterait, il devait, pour la victoire de Naoshige.



Attendant que la bourrasque se termine, le Hyûga fut blessé par des résidus de la technique, mais il pouvait supporter. Une fois cela fait, le Hyûga vint effectuer le même protocole qu’habituellement. Une forêt de pieux se dressa à nouveau en direction du manipulateur de vent, Naoshige en profitait pour souffler car ses réserves de chakra en souffraient beaucoup, toute ces techniques en demandait beaucoup, mais Tenzin les méritait. Il méritait de voir Naoshige donner son maximum pour obtenir ma victoire. Pendant que la forêt de pieux se dirigeait vers son adversaire, Naoshige recula encore une fois. Décidément, il n’y aurait pas de corps à corps dans ce combat.



Résumé ! :
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ascentofshinobi.com/t4902-hyuga-naoshige-the-divine-light#38328

Le vent du désespoir | Tenzin Empty
Mar 18 Déc 2018 - 15:00
Une fois de plus, la réactivité de mon opposant était hors norme. Etait-ce parce qu'il était petit qu'il bougeait aussi vite ? Dans tous les cas, son temps de réaction était épatant. Face à mon enchaînement rapide, et à la violente tempête de vent qui s'abattait sur le terrain d'une manière fantastique, Naoshige recula rapidement pour lui laisser le temps de pouvoir construire à nouveau un mur pour le protéger. Une immense muraille qui se dressait à nouveau entre nous. Mais la distance qui nous séparait n'était pas très grande. J'étais resté en mode élémentaire dans l'espoir que nous aurions enfin un combat rapproché, mais l'idée ne semblait vraiment pas l'enchanté. Je désactivai donc ma technique et redevins tangible, je récupérai ma faux par la même occasion tout en me déplaçant sur le côté pour voir ce qu'il mijotait. Et il était en train de préparer à nouveau cette technique fichtrement embêtante qu'était son raz de marrée tellurique. Mais cette fois-ci il ne m'échapperait pas. Les pics fonçaient à nouveau vers moi, et je me transformai à nouveau en une sphère de vent pour me protéger de tous ces projectiles.

Une fois que l'attaque fut finie, je repris forme humaine en souriant à mon adversaire. Il n'allait pas pouvoir échapper au corps-à-corps cette fois-ci, et je lui réservais un petit enchaînement de mon crû assez sympa. Avant d'ériger son mur, je l'avais entendu hurler qu'il ne pouvait pas perdre ici, maintenant. Sa détermination était remarquable, et admirable. Mais je ne comptais pas perdre non plus. Et puisqu'il semblait tant craindre le combat rapproché, je comptais bien lui donner de quoi ne pas vouloir se frotter à ma faux. D'une puissante impulsion de vent, je me servis de mon élément pour foncer vers mon adversaire à une grande vitesse et me rapprocher sans lui laisser beaucoup de temps pour s'échapper. Et alors que j'étais à présent au corps-à-corps, je pouvais lui faire une démonstration de mon maniement de la faux. Cet art que peu de gens maniaient, qui m'avaient été transmis par mon père. Une arme que beaucoup craignaient, car elle leur faisait penser à la personnification de la Mort. Cette technique m'avait été directement inspiré de la peur que les gens ressentaient face à la Faucheuse.

-Shinigami no Mai !

Pendant plusieurs secondes, j'enchaînai des coups de faux rapides, fluides et précis, harcelant mon adversaire de coups tout aussi dangereux qu'aérien. Le but n'étant pas de le tuer, si je constatait qu'il ne pouvait encaisser cette attaque, je l'arrêterais sur le champ. Une attaque qui, précédée de cette charge, était déjà dangereuse, mais encore plus dans le fait que l'enchaînement se poursuivrait tant qu'il ne s'écartait pas hors de portée d'une danse de plusieurs secondes, majorée par l'allonge que me conférait mon arme. Comment allait-il réagir à cela ?


Résumé:
 

_________________
Let go your earthly tether. Enter the void. Empty, and become wind...
Le vent du désespoir | Tenzin Big-41118650dc
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ascentofshinobi.com/t3535-le-livre-de-tenzin#26739

Le vent du désespoir | Tenzin Empty
Dim 23 Déc 2018 - 16:53
Le vent du désespoir | Tenzin Ppt5
競争 ▬ Rivalité

Cette magnifique danse mortelle continua alors, avec en premiers rôles Tenzin et Naoshige qui combattaient avec telle hargne qu’il aurait été possible de la toucher. Comme à son habitude, Tenzin se transforma en une barrière de vent impénétrable et se protégea de cette attaque. Les Hauts-Plateaux sur lesquels les deux Genins se battaient avait vraiment prit des dimensions totalement différentes. Le terrain était déformé par les attaques doton du Hyûga, et cela donnait une nouvelle topographie au terrain tandis que les attaques futon de Tenzin avait ravagé avec puissance ce même endroit. Il y avait soudainement plus de monde et ils semblaient tous regarder ce combat avec un intérêt particuliers, il fallait dire que les jeunes hommes n’avaient plus le niveau pour être considérés comme des simples Genins. Et voir des enfants atteindre un tel niveau était très impressionnant.

Mais Tenzin-san, lui était vraiment fort. Trop pour pouvoir lui laisser la moindre seconde d'inattention. Alors que le jeu du chat et la souris continuait, Naoshige ne s'arrêtait pas de reculer, avec un adversaire plus que problématique. Le corps à corps allait s'avérer être dangereux pour le jeune, ironique pour un Hyûga. Mais Tenzin savait qu’il qu'ait l'avantage dans ces conditions. Décida de charger vers Naoshige avec une vitesse impressionnante, il s’était servi du vent pour se mouvoir encore plus rapidement qu’habituellement et c’était franchement fantastique.

Une fois arrivé devant le jeune Hyûga, l’élu du vent se servit de sera faux pour tenter de trancher Naoshige de toute part. Celui-ci, conscient du danger évita toutes les attaques de son opposant avec une extrême concentration. Il en profita même pour reprendre la distance qu’il avait perdu à cause de la vélocité avec laquelle Tenzin s’était rapprocher.



Tandis qu'il reculait Naoshige vint effectuer un saut avant de propulser ses jambes en avant pour propulser un nouvelle paume du Hakke sur son adversaire. Si Tenzin voulait charger, il chargerait mais il devra d’abord éviter cette attaque. Naoshige en profita donc pour prendre plus de distance avec son opposant, la partie n’allait pas être facile pour lui non plus. Mais le principal était que Naoshige parvenait à se défouler, il ne pensait plus qu’à ça. Tenzin était vraiment une très bon combattant.


Maintenant à distance le Hyûga vint taper le sol du pied. Tenzin devait savoir ce que cela signifiait… Une nouvelle fois, sur les hauts-plateaux du village de la roche, une forêt de pieux rocheux avaient vu le jour. Ils se dirigeaient tous vers le manipulateur des vents sacrés pour pouvoir le transpercer de toute part. De son côté, Naoshige n’ayant aucune envie de toi perdre, se prépare avaient réagir à la moindre occasion. Ses sens sont éveillés et il n’à toujours pas activer son dôjutsu héréditaire.



Résumé ! :
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ascentofshinobi.com/t4902-hyuga-naoshige-the-divine-light#38328

Le vent du désespoir | Tenzin Empty
Dim 23 Déc 2018 - 19:24
Le combat battait son plein, et je ne pouvais me soustraire à l'excitation de la bataille. Naoshige se débrouillait merveilleusement bien, et ses tentatives pour esquiver le corps-à-corps ainsi que mes techniques à distance étaient ingénieuses et fructueuses. Il avait de la ressource. Autour de nous, ceux dont je m'étais éloigné premièrement s'étaient à présent rassemblés à distance de nous. Il valait mieux pour eux qu'ils gardent leur distance, car vu les attaques qui déferlaient sur la zone de combat, ils risquaient de se faire grièvement blesser si jamais ils s'approchaient un poil trop près. Après avoir évité ou contré les techniques de mon adversaire, j'avais alors donné une puissante impulsion de vent pour me propulser vers mon adversaire, créant une bourrasque dans le sens inverse qui en décoiffa plus d'un qui se trouvait à la périphérie du champ d'action. Arrivant alors à distance de faux de mon adversaire en une fraction de seconde, j'enchaînai avec une danse mortelle qui n'était pas sans rappeler la Faucheuse, à laquelle j'avais emprunté le nom pour en faire ma technique.

Mais il réussit tout de même à esquiver mon enchaînement sans trop de difficulté, à mon grand étonnement, sans se faire ne serait-ce qu'érafler par ma faux. Doué le petit. Un sourire naquit à nouveau sur mon visage, appréciant ce combat. Mais il était temps de faire quelque chose pour l'agilité de mon adversaire qui commençait à sérieusement problème. Pour preuve, avec sa dernière esquive, il avait encore pris de la distance. D'un bond en arrière, il envoya ses deux pieds vers moi pour m'envoyer une nouvelle vague de chakra qui, comme les précédentes, me traverserait sans que je n'ai plus d'effort que cela à fournir. Mais alors qu'il atterrissait et que sa vague de chakra se dirigeait vers moi, j'eus une idée. Concentrant de nouveau mon élément dans la plante de mes pieds, j'utilisai une violente impulsion de vent pour me propulser une nouvelle fois tout en laissant l'offensive du Hyûga me traverser. Juste après mon impulsion, il avait tapé du pied. Mais trop tard, j'étais déjà dans son dos alors que la forêt de pieux rocheux filait dans le sens opposé à ma nouvelle position.

Arrivé derrière lui, alors qu'il venait de lancer son attaque, je concentrai à nouveau une grande quantité de chakra fûton dans ma faux, prenant une grande inspiration par la même occasion. Et je relâchai le tout en une nouvelle attaque de zone alors que j'expirais, comme pour illustrer le nom même de ma technique. Avec ces multiples techniques de zone, on pouvait dire que nous avions plus ou moins modifié la topographie des lieux. Là où s'étendait avant une plaine plutôt rocailleuse et aplanie, une forêt de pieux rocheux dévastée par mes attaques de vent l'avait remplacée. Et les deux puissantes attaques que nous venions de lancer n'arrangeraient en rien les choses. Mais peu importait. J'étais passé dans le dos de mon adversaire dans un timing parfait et avec une vitesse impressionnante, et je lâchai sur lui de nouveau ma plus puissante offensive de zone. Cette fois-ci, aura-t-il le temps d'esquiver, d'ériger son mur ? La suite, au prochain épisode.

-Notos no Iki !


Résumé:
 

_________________
Let go your earthly tether. Enter the void. Empty, and become wind...
Le vent du désespoir | Tenzin Big-41118650dc
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ascentofshinobi.com/t3535-le-livre-de-tenzin#26739

Le vent du désespoir | Tenzin Empty
Mer 9 Jan 2019 - 14:57
Mon adversaire ne s'était certainement pas attendu à ce dénouement. Il pensait certainement qu'il aurait le temps d'enchaîner ses deux techniques comme il avait eu l'opportunité de le faire jusqu'à présent. Sauf qu'il avait été surpris par la charge que j'avais effectué sur sa technique, profitant du fait que je puisse rendre mon torse intangible pour ajuster convenablement mon timing. Se faisant, j'avais passé les quelques attaques précédentes à préparer cette petite surprise pour mon adversaire, observant attentivement ses attaques et ses enchaînements. Après quelques temps d'accommodation, j'avais enfin réussi à le placer et, d'une impulsion de vent, j'étais passé derrière mon adversaire. Armant ma faux, j'avais concentré une grande quantité de chakra dans celle-ci que je relâchai brusquement pour créer une puissante rafale de vent destructrice qui vint souffler tout ce qui se trouvait devant moi sur une large zone. Mon adversaire Hyûga sembla surpris de cet enchaînement, suffisamment pour se retrouver dans l'incapacité d'éviter cette attaque.

Il fut emporté sur une longue distance, subissant de lourds dégâts après cette rafale destructrice. Tant et si bien qu'il eut du mal à se relever à la suite de cela. Le terrain avait été complètement remanié suite aux enchaînements des techniques que nous avions utilisés. Cette portion des Hauts-Plateaux était à présent presque méconnaissable, mais cela n'était pas le plus important. Il semblait assez évident que l'entraînement avait touché à sa fin, et Naoshige n'était pas au mieux de sa forme actuellement. Je me précipitai à ses côtés, et vint lui apporter mon soutien. Il était très certainement opportun de l'emmené à l'hôpital à présent. Il parviendrait difficilement à y arriver tout seuls, et ses blessures ne guériraient pas non plus sans un petit coup de pouce. Petit à petit, sans que je ne m'y intéresse réellement, les autres shinobis qui avaient finir par se réunir autour de nous parlèrent un peu, puis se remirent au travail.


Spoiler:
 

_________________
Let go your earthly tether. Enter the void. Empty, and become wind...
Le vent du désespoir | Tenzin Big-41118650dc
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ascentofshinobi.com/t3535-le-livre-de-tenzin#26739

Le vent du désespoir | Tenzin

Page 1 sur 1

Ascent of Shinobi :: Territoires de la Terre :: Iwa, village caché de la Roche :: Hauts-plateaux
Sauter vers: