Soutenez le forum !
1234
Partagez | 

Rejoindre l'ombre ( Kõ )


Sam 15 Déc 2018 - 18:55




兄弟 - Rejoindre l'ombre



« 兄弟同好会. »

◐kyõdai◐

Déesse dans les cieux éblouissants, la Voie Lactée était un chemin de triomphe et de joie - Et ce flot de clarté qui, dans le firmament, jetai parmi l’azur son blanc embrasement, apparaissait comme pour réconforter les hommes du haut de son piédestal céleste.

Tapis sur les rochers qui regardaient le lac mystérieux Rokkusu, l’autochtone y voyait flamber des astres dont la terre elle-même, admirait en pâlissant sa sereine splendeur. Et dans le vaste point d’eau sacré dont la candeur éclatait, la nuit blanchissait les sombres voiles, on pouvait voir s’épanouir des millions d’étoiles, nappant le ciel crépusculaire de leur éclat scintillant.

Les hauts-plateaux, ces monuments imparfaits de ce siècle vanté qui, avaient été fondés des mains des éminents Borukan et Chôkoku. Masques en folklore, vêtu de sa cape noirâtre, le Yaoguaï faisait face à l’immensité que procurait les vallées s’étendant à l’horizon vermeil. Il se rappelait alors de l’époque où, il avait été convié à rejoindre le Yamagenzõ, Nagamasa Chôgen l’ayant fait passer une épreuve sur cette même plateforme caillouteuse.

Il avait amené le Genin à rejoindre l’un des plateaux voisins au sien, ceci de sorte à ce qu’il puisse l’observer de sa position, sans se faire repérer par le convoqué.

« Allez-y. » Ordonna le sauvage masqué.

Le Koretsu venait d’émettre ces mots à ses sous-fifres dans son ombre, attendant patiemment l’ordre de leur supérieur. Ce fut alors que deux individus masqués rejoignirent la plateforme de l’Asaara en son centre. L’un était caché sous terre tandis que l’autre profitait d’une technique d’invisibilité constante pour se rapprocher.

Celui camouflé à même le sol réapparu directement dans le dos du Genin, se jetant sur lui sans faire de bruit afin de l’immobiliser. Au même instant et de manière coordonnée, l’invisible kunaï en main, s’apprêtait à lui infliger une blessure importante en tentant de le poignarder avec son arme d’acier. Une action d’école de la division, se déroulant sous l’oeil observateur du Daitengu.

HRP:
 


_________________
禁止 - The banned one
«  私は自分の国と一族を私の命の危険にさらして守ります。そしてそうするために、私は私の邪魔をする人は誰でも燃え尽きる準備ができてい。»
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ascentofshinobi.com/t45-yaoguai-senku-terminee http://www.ascentofshinobi.com/t1668-yaoguai-senku-carnet-d-un-aborigene#10263 http://www.ascentofshinobi.com/u130

Dim 16 Déc 2018 - 2:05

暗殺者 ▬ Asashin


Ce jour est spécial, j'ai reçu une lettre en recommandée anonyme d'une personne qui, semblerait, m'a observé pendant plusieurs jours. Si je ne me trompe pas, ça doit faire depuis mon arrivée au village, car c'est très récent. L'anonymat de ce courrier m'empêche de savoir qui je vais rencontrer et ça me dérange un peu. Qui me dit que ce n'est pas un piège de quelqu'un qui me voudrait du mal. Cela dit, qui me voudrait du mal ici ? Je ne pense pas m'être pris la tête avec qui que ce soit ou alors je ne m'en rappel pas du tout. En tout cas, je me prépare à tout avant de rejoindre les hauts-plateaux. Je prends tout mon équipement avec moi et surtout, ma gourde spéciale contenant mon sable. Je regarde le temps et je vois le soleil commencer à se coucher alors je décide de partir de chez moi. Le temps d'arriver à destination, le soleil aura laissé place à la nuit. Je prends mon temps, je ne veux pas non plus être trop en avance sur le rendez-vous.

Comme prévu, quand j'arrive sur les lieux, la nuit se réveille et laisse place à la sombritude comme demandait le message. Pourtant, je ne vois personne dans les horizons, absolument personne. Peut-être était-il ou elle en retard, mais ça m'étonnerait pour un date aussi important. Je ne pense pas qu'une personne qui me fait observer pendant plusieurs semaines par des corbeaux arriverait en retard une fois le moment fatidique arrivé. Je commence à m'inquiéter, peut-être qu'il est vraiment quelqu'un de malfaisant et me tend un piège quelque part. Je décide de mettre en oeuvre mes capacités sensorielles pour ressentir deux chakra qui semble se diriger vers moi.

Plus de doute, je me fais attaquer par deux personnes, sans perdre de temps, du sable sort de ma gourde à foison pour venir faire un dôme autour de moi et me protéger de toutes attaques possible. C'est à ce moment que je peux sentir un homme sortir de sous terre pour venir derrière moi, malheureusement pour lui, mon sable à été plus rapide et l'empêche de m'attaquer. Quand au chakra que je sens devant moi, je ne vois rien, mais je peux sentir un kunai se planter dans mon sable. Plus de doute, il y a bien une attaque envers ma personne et on cherche tout particulièrement à me tuer. Heureusement que je les ai sentis et que je contrôle parfaitement mes capacités à contrôler le sable.

Le sable qui est planté par le kunai, celui devant moi commence à se mouvoir pour emballer le bras invisble de l'assassin qui a voulu me tuer. J'arrête le sable au niveau de l'épaule en maintenant mon mudra pendant que le sable derrière moi reste en place pour me protéger de l'homme de derrière.

▬ Vous avez fait une grosse erreur en m'attaquant de la sorte.

Je reprends mes signes pour broyer le bras de l'homme invisible avant de sortir rapidement de mon dôme pour me retrouver à côté de l'homme sorti du sol. Je le regarde très sévèrement dans les yeux.

Dites-moi qui vous êtes avant que je finisse par broyer ton petit copain.


Ayant relâché mes mudras, le sable fini par tomber au sol, une sorte de bac à sable se retrouve à nos pieds.


Résumé:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ascentofshinobi.com/t4840-asaana-ko-un-enfant-du-desert-termine#37639

Lun 17 Déc 2018 - 18:52




兄弟 - Rejoindre l'ombre



« 兄弟同好会. »

◐vs Tengu◐

La potentiel recrue se démenait pas trop mal pour un premier échange l’opposant aux deux corbeaux. Sous son masque, les yeux ambrés du Yaoguaï fixèrent avec insistance la scène au loin, son faciès dénotait une certaine satisfaction sous sa façade rougeâtre.

Le manipulateur de sable venait donc, de se protéger à l’aide d’un dôme de même consistance, il avait tiré profit de cette défense pour faire d’une pierre deux coups en immobilisant le bras du premier assaillant kunai en main. Tout portait à croire que l’assaut des Tengu s’était donc soldé par un échec, du moins, c’est ce qu’il pouvait prétendre.

Les ombres demeurraient silencieuses, aucun sons n’émanaient de leur bouches. Ils ne parlaient uniquement que sous l’ordre de leur supérieur hiérarchique, seul juge de leur performance.

Alors que son bras se voyait pris dans l’étreinte frénétique de l’Asaara, le corbeau dès lors coincé, apparu aux yeux de tous divulguant une infime parcelle de ses capacités héréditaires. Son membre piégé par le Genin n’avait pas été broyé mais le bruitage du craquèlement pouvait aisément faire croire à Kõ que sa technique avait été fructueuse, tant le timing du Tengu était parfait.

Tout en s’extirpant avec facilité déconcertante, il dévoila son bras nu ( ses vêtements ont étés déchirés à cause de la technique de sable ) recouvert d’une couche semblable à une armure dont la chaleur se dégageant rappelait celle d’un volcan. Pendant ce temps, celui que le Kazejin tentait d’intimider, tirait avantage du fait que sa cible lui imposait un échange de regard pour le tétaniser à l’aide d’une immobilisation illusoire et visuelle. Kanashibari no Jutsu.

« Yōton ! Shakugaikôken ! »

Simultanément, le Borukan masqué profita de l’entrave provoquée par son compagnon pour foncer vers son adversaire et lui infliger un coup de poing brûleur. Les deux élites étaient habitués à combattre et à évoluer en duo lors de missives de hautes volées, ils pouvaient combinés sans même se lancer le moindre regard.

« Hakke Kūshō ! »

Ce coup direct typique aux adeptes du Juuken avait pour objet de forcer le Genin à sombrer sous le coup magmatique dans son dos, se faisant, l’attaque combinée devenait pratiquement inévitable. La paume du hakke avait été placée de sorte à ce que même son sable ne puisse suivre le mouvement, l’Asaara ne pouvait effectuer le moindre mudra sous le joug de la pétrification.

L’Hyûga recula suite à la technique de son compère, un compagnon bouillonnant en somme. Le Yaoguaï ne leva pas le petit doigt, si le Genin venait à succomber, personne ne le découvrirait, ça ne serait qu’un prétendant de plus rejoignant l’au delà du commun des mortels.

HRP:
 

_________________
禁止 - The banned one
«  私は自分の国と一族を私の命の危険にさらして守ります。そしてそうするために、私は私の邪魔をする人は誰でも燃え尽きる準備ができてい。»
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ascentofshinobi.com/t45-yaoguai-senku-terminee http://www.ascentofshinobi.com/t1668-yaoguai-senku-carnet-d-un-aborigene#10263 http://www.ascentofshinobi.com/u130

Mar 18 Déc 2018 - 1:30

死 ? ▬ Shi ?


J'ai clairement sous-estimé mes adversaires et ceci se transforme en une erreur fatale. Je pensais que ces deux personnes n'étaient pas aussi puissantes. En fait, j'ai tellement réussi à les repérer facilement que je me suis dit qu'il n'y avait pas forcément à craindre grand-chose. Après tout, le premier est juste sorti du sol pendant que le second m'attaquait avec un kunai. Je me rends compte de ma grossière erreur quand je vois celui à qui je pensais avoir broyé le bras sortir de mon piège sans aucune séquelle. Quand à mon défi du regard envers l'autre, ce fût le pire, il m'a immobilisé totalement. Comment a-t-il fait ? Certainement un genjutsu, mais même si je m'en rends compte, je ne peux plus bouger, impossible d'en sortir.

Alors, je reste immobile, pensant à tout ce que j'ai vécu pour arriver jusqu'ici. Mon passé à Kaze, la mort de mon père qui m'avait dit de vivre ma vie, jamais je ne l'aurais pensé aussi courte. Je pensais être protégé une fois dans un village caché, encore plus dans son enceinte, mais je me rends compte maintenant que ce n'est pas le cas. Qui sont ces hommes pouvant me tendre un piège ici ? Je ne comprends pas tellement comment ça peut arriver sans protection des supérieurs. Je vois le Borukan derrière, prêt à me frapper tandis que l'autre se prépare aussi à utiliser un jutsu.

Sans pouvoir faire quoi que ce soit, je sens un premier coup, celui face à moi me percuter pour me propulser en arrière, là ou le deuxième assassin me fonce dessus. Je sens, un brûlure dans le dos, qui s'étend dans mon corps. Je vois le poing de mon adversaire sortir par mon torse. Je le sens ressortir et un énorme trou a été fait sur mon corps. Malheureusement, au vu de la blessure, je ne peux rien faire, la mort arrive... Mon cœur n'a pas été directement touché, mais je sens mon esprit se relâcher, comment puis-je survivre à une telle blessure ? Je n'en sais foutre rien, tout ce que je souhaite là-maintenant, c'est m'endormir. Je tombe au sol, inconscient, une plaie grande ouverte au niveau de mon torse.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ascentofshinobi.com/t4840-asaana-ko-un-enfant-du-desert-termine#37639

Mar 18 Déc 2018 - 13:04




兄弟 - Rejoindre l'ombre



« 兄弟同好会. »

◐vs Tengu◐

Le nouveau venu ne faisait nullement le poid contre les deux élites de l’ombre. Sa naïveté n’avait d’égale que son culot, ou plutôt sa bêtise. De fait, il n’était jamais bon que de sous-estimer un adversaire, particulièrement lorsque les aptitudes de celui-ci s’avéraient inconnues.

Le Tengu Borukan voyait donc son poing traverser la chair et le corps de l’adolescent sans pouvoir freiner sa course ou même son geste. Après tout, les deux corbeaux ne répondaient que sous l’ordre de leur chef plus loin, assistant à la scène. Retirant son bras et désactivant son armure, il s’adressait à son équipier en face de lui.


« Encore un.. décidément, ils sont de plus en plus faibles.. »

L’Hyûga activa son byakugan sous son masque grisâtre, constatant la fin plus que proche de l’Asaara.

« Son flux de chakra s’estompe, à ce rythme là il va… »

Les deux shinobis furent rapidement rejoints par le Daitengu au masque rougeoyant et menaçant. L’hémoglobine coulait à flot engendrant peu à peu une flaque de sang.

« Emmenez-le au Tengudõ. » Commandait Senkû sous son masque.

Le blessé fut immédiatement emmené au 天狗道, tengudō, mystérieux bâtiment aux allures de temple shintoïste abandonné. Un sanctuaire dominé par les corneilles, ces oiseaux dotées de plumes noires au croassement sinistre et hostile.

Kõ perpétuellement plongé dans l’inconscience, le Koretsu en profita pour ordonner à l’un de ses sbires adepte de l’iroujutsu, de s’occuper du cas critique du genin. Celui-ci une fois sa plaie guérie, sera escorté dans son domicile sans aucun souvenir de son rétablissement chez les Tengu.

HRP:
 

_________________
禁止 - The banned one
«  私は自分の国と一族を私の命の危険にさらして守ります。そしてそうするために、私は私の邪魔をする人は誰でも燃え尽きる準備ができてい。»
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ascentofshinobi.com/t45-yaoguai-senku-terminee http://www.ascentofshinobi.com/t1668-yaoguai-senku-carnet-d-un-aborigene#10263 http://www.ascentofshinobi.com/u130

Mar 18 Déc 2018 - 19:44

生き残ります ▬ Ikinokorimasu


Un rêve, je suis dans le désert de Kaze auprès de mes parents, à contempler les dunes de sable. Nous sommes seulement trois, rien pour nous empêcher d'être heureux, pas le clan Asaara, pas les animaux sauvages ou des visiteurs voulant découvrir le temple ou que sais-je encore. Je suis juste heureux, d'avoir retrouvé ma vie de nomade, heureux de retrouver mon père, pourtant, ça ne semble pas réel. Quelque chose me dérange, je ressens comme une énorme douleur au niveau du torse. Une brûlure de plus en plus insupportable, je regarde mes parents, mon père qui semble se détérioré petit à petit tandis que je vois ma mère se faire menotter les mains par les grandes instances de notre clan. Que se passe-t-il ? Pourquoi ai-je si mal ? Papa ! Maman !

J'ouvre les yeux, la douleur est toujours là, mais je me vois pourtant chez moi. Un bandage tout le long du haut de mon corps avec une énorme brûlure au torse. Alors, je ne suis pas mort, comment est-ce possible après une telle blessure ? Je me souviens de tout et tente de me redresser mais impossible, la douleur étant encore très intense. Je sens comme une présence, j'étais tellement troublé par mon rêve et ma douleur que je n'avais pas remarqué l'homme dans ma chambre qui semblait attendre mon réveil. Je ne le connais pas, c'est la première fois que je le vois de ma vie.

- Qui... Qui êtes-vous ?

Je voulais en demander plus, mais ça me fait tellement mal que je n'ai pas eu la force de poser plus de questions. J'allais me contenter de ça en espérant que mon calvaire soit fini et que ça ne soit pas un de mes agresseurs. C'est la dernière fois que je sous-estimerais des shinobis dans ma vie, ça j'en suis maintenant persuadé.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ascentofshinobi.com/t4840-asaana-ko-un-enfant-du-desert-termine#37639

Ven 21 Déc 2018 - 0:19




兄弟 - Rejoindre l'ombre



« 兄弟同好会. »

◐Daitengu x Kõ◐

Le Daitengu avait emmené le Genin dans son domicile, le posant délicatement dans son lit avant de retirer son masque rouge-sanguine et folklorique. Il posa son regard avec insistance sur le bandage et la blessure qui avait été provoquée par ses sous-fifres. Une marque qui allait vraisemblablement rester imprégner en lui durant le reste de son existence. Une existence qui s’annonçait comme particulièrement courte au vu de la performance qu’il venait de démontrer.

Le gamin s’agitait dans son sommeil, faisait-il un cauchemar des Tengu en se remémorant la scène ? Non, il répétait sans cesse les mots Papa et Maman sans s’en rendre compte. Une situation qui fit hausser un sourcil au Jônin l’air interrogateur, peut-être devrait-il le laisser seul dans sa somnolence. L’adolescent se réveille ouvrant lentement ses paupières, demandant au Koretsu de décliner son identité.

« Je me nomme Senkû, Jônin. Je t’ai trouvé inerte dans les hauts-plateaux avant de te ramener chez toi. Ne me demande pas comment j’ai su où tu habitais, tout se sait ici. » Rétorquait-il en se présentant.

Il marquait une pause s’asseyant auprès du blessé avant de reprendre...

« Il vaudrait mieux pour toi que personne ne sache ce qui t’es arrivé. Le fait que tu sois toujours en vie est en soi, une forme de seconde chance. » Ajoutait-il en le menaçant avec une pointe d'ironie.

L’expression sur son visage habituellement imperturbable ne dénotait aucune froideur d’âme, au contraire, il tentait de rassurer tant bien que mal le jeune homme à sa manière, il n’était pas douer pour ses choses là malheureusement.

« Ta blessure, ça va mieux ? » Demandait-il en regardant ses bandages.

Il se renseigna tout de même sur son état physique, son sbire médecin se voyait être parmi l’élite du corps eiseinin du village. Il avait vu son trou énorme au thorax se refermer à vue d’oeil, lui donnant une cicatrice le rendant un peu plus charismatique.


_________________
禁止 - The banned one
«  私は自分の国と一族を私の命の危険にさらして守ります。そしてそうするために、私は私の邪魔をする人は誰でも燃え尽きる準備ができてい。»
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ascentofshinobi.com/t45-yaoguai-senku-terminee http://www.ascentofshinobi.com/t1668-yaoguai-senku-carnet-d-un-aborigene#10263 http://www.ascentofshinobi.com/u130

Ven 21 Déc 2018 - 3:01

生き残ります ▬ Ikinokorimasu


Plus j'arrivais à ouvrir mes yeux et à mieux regarder la personne qui semblait surveiller mon réveil, plus je me dis qu'il me fait penser à quelqu'un. Il ne lui ressemble pas totalement non plus, mais ils ont cette même dégaine qui fait dire qu'ils ne sont pas d'ici. La phrase qui m'a directement fait comprendre à qui j'avais à faire c'est quand il m'a dit son prénom. Senkû. Plus de doutes possibles, je suis bien en face de l'ainé de Genkû. C'est donc un Jônin alors, comme je le pensais après tout, le jeune d'Hayashi m'avait prévenu qu'il était un shinobi aguerri. Il en impose totalement, il semble être quelqu'un de très fort et sûr de lui, mais il pourrait presque me faire peur si je n'étais pas habitué à rencontrer des gens de ce calibre. Il s'assoit à côté de moi et m'explique que je ne devrais pas parler de cette affaire aux gens... Cela me semble compliqué de dissimuler ma blessure et donc de trouver une excuse bidon. De toute manière, j'avais déjà l'intention d'en parler au moins à une personne pour qu'il regarde mon état, Genkû.

- Senkû ? Vous êtes le frère de Genkû n'est-ce pas ?

J'essaye de ne pas trop gigoter, je sens bien que ma blessure me gêne énormément, à vrai dire j'ai encore l'impression de brûler de l'intérieur par moment. Quand je repense à tout ça, j'ai vraiment été faible... Trop faible, je ne laisserais plus cela arriver.

- Très... Douloureuse... Mais je suis impressionné d'être encore en vie. C'est vous qui m'avez soigné ?

Le haut-rang d'Iwa ne ressemble pas vraiment à ce qu'on peut attendre d'un Irou, mais après tout pourquoi pas. Je suis qui pour juger de son apparence ? J'ai bien été trompé par deux personnes en les voyant bien plus faible qu'ils ne l'étaient réellement. Je crois que je vais juste arrêter de me fier à mon jugement maintenant, ça me semble être une mauvaise idée. Je tente tant bien que mal de me redresser, mais c'est difficile, je grince des dents, pousse des petits gémissements de douleurs.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ascentofshinobi.com/t4840-asaana-ko-un-enfant-du-desert-termine#37639

Ven 21 Déc 2018 - 14:13




兄弟 - Rejoindre l'ombre



« 兄弟同好会. »

◐Daitengu x Kõ◐

Quelle ne fut pas sa surprise lorsque blessé mentionna le nom de son frère, l’avait-il deviné à la simple vue de sa carrure bestiale ou à leurs prénoms plutôt similaires ? Le Yaoguaï esquissa un léger sourire face à la déduction de Kõ, il avait beau être un suicidaire, il n’en demeurait pas moins perspicace en plus d’être un observateur.

« Oui c’est exact, comment l’as-tu deviné ? » Demandait le corbeau l'air amusé.

Le Koretsu avait sa petite idée mais il tenait quand même à savoir ce qui l’avait alerté. Il croisa ses bras aux muscles proéminents, extirpant un léger soupir en voyant le Kazejin tenter de se relever malgré ses séquelles. Sa question lui fit détourner les yeux quelques instants en signe de rapide réflexion.. avant de répondre d’une traite.

« Euh.. entre autre oui. Enfin bref. Tu devrais te ménager un peu, ça ne guérira pas avant une ou deux semaines. Profites-en pour te reposer et faire le point mentalement. » Disait-il en sortant un demi-mensonge avant de changer vivement de sujet.

Il se leva lentement et ouvrit les étagères au dessus du levier, y trouvant un verre qu’il remplit avec de l’eau après avoir ouvert le robinet. S'en suivi, il tendit sa main afin de désaltérer le convalescent aux lèvres gercées.

« Tiens bois, tu m’a l’air assoiffé. Au fait, quel est ton nom ? D’où viens-tu exactement ? Tu n’arrêtais pas de crier et gesticuler durant ton sommeil, quelque chose en rapport avec tes parents et ta terre natale je crois... » Questionnait-il calmement d'un air curieux.

Le Jônin connaissait toutes informations le concernant, à l’exception de son passé qui paraissait comme étant nébuleux et particulièrement funeste. L’ostrogoth faisait juste mine de vouloir faire connaissance afin de sonder son interlocuteur. Qui plus est, il trouvait l’Asaara intriguant, pas étonnant que Genkû commençait à le fréquenter, tant il paraissait être un spécimen singulier. Son atours en peau de bêtes lui rappelait les siens nichant à Yaogakure...


_________________
禁止 - The banned one
«  私は自分の国と一族を私の命の危険にさらして守ります。そしてそうするために、私は私の邪魔をする人は誰でも燃え尽きる準備ができてい。»
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ascentofshinobi.com/t45-yaoguai-senku-terminee http://www.ascentofshinobi.com/t1668-yaoguai-senku-carnet-d-un-aborigene#10263 http://www.ascentofshinobi.com/u130

Ven 21 Déc 2018 - 20:30

事故の後 ▬ Jiko no ato


Il m'a été assez facile de deviner que j'avais à faire au grand frère de Genku puisqu'il est du même type on va dire. Je pense que n'importe qui connaissant l'un des deux, en entendant le prénom, peut comprendre tout seul. Surtout si l'un des deux t'explique que son frère est reconnaissable facilement. Après tout, ils viennent eux deux d'Hayashi.

- Et bien, on voit bien que vous n'être pas originaire d'ici et votre frère m'avait prévenu que je vous reconnaitrais facilement donc quand vous m'avez donné votre nom, je n'avais plus de doutes.

Il m'explique ensuite que j'en ai au moins pour deux semaines de convalescence, je m'en doutais un petit peu et encore, j'aurais même dit un peu plus personnellement, mais je en suis pas vraiment médecin donc je peux difficilement le savoir. Par contre, il ne semblait pas totalement sincère quand il me dit que c'est lui qui m'a soigné, mais bref, je ne vais pas m'attarder là dessus. Faire le point mentalement, c'est vrai que là j'aurais tout le temps de le faire, je suis partie pour rester au lit quelques temps et je n'aurais rien de mieux à faire. Je dois avouer que ça m'a un peu secoué cette histoire, je vais devoir me reprendre dès que je serais sur pieds.

Je prends son verre d'eau et le regarde. "Merci." Il me pose pleins de questions sur moi, mon rêve et mon passé. Il me semble bien curieux, mais que pouvais-je lui dire ? Il est un haut gradé et en plus mon sauveur à l'écouter donc je peux difficilement lui mentir après ça, mais comme à mon habitude, je ne rentrerais pas dans les détails.


- Asaara Kô, du désert de Kaze no Kuni. Oh juste un cauchemar, des démons du passé, rien d'important.

Je n'ai pas spécialement envie d'en dire plus, ce qui s'est passé avant que j'arrive ici ne regarde personne d'autre que moi, peu importe son clan, son rang et son autorité. Je bois mon verre avant de le poser sur la table de chevet.

- Votre frère m'a dit que vous étiez un shinobi aguerri, comment avez-vous fait pour vous adapter à la vie citadine ?

En effet, ça m'intéressait beaucoup de savoir comment il avait réussi ce qui semble tenir de l'exploit pour moi.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ascentofshinobi.com/t4840-asaana-ko-un-enfant-du-desert-termine#37639

Jeu 27 Déc 2018 - 1:09




兄弟 - Rejoindre l'ombre



« 兄弟同好会. »

◐Daitengu x Kõ◐

Sacré Genkû, grâce à lui, sa réputation... non son physique atypique le précédait. il ne put s’empêcher d’afficher un sourire narquois en pensant à son cadet, véritable pipelette dès l’instant où il pensait se faire un ami.

« Naruhodo, c’est assez logique. » Répondit la corneille.

Le Genin se présentait alors, divulguant qu’il était un fier ressortissant des dunes sans fins du pays du Vent, une nation singulière que le Yaoguaï affectionnait tout particulièrement. Il nota cependant sa réticence face aux questions le visant plus personnellement, respectant sa décision quant à sa confidentialité.

« Kazejin ? Intéressant. Je m’y suis déjà rendu pour le Colisée, c’est un beau pays. Qu’est ce qui t'amène ici à Iwagakure ? » Demandait Senkû perpétuellement calme.

Le Jônin croisait perpétuellement ses bras musclés et saillants, sa cape noirâtre touchant le sol caillouteux de la pièce tant elle se voyait longue. Il avait fait part du tournois de Kaze, une série de combat qui constituait l’un de ses plus grands regrets, n’ayant pu y participer pour des raisons professionnelles, étant chargé d’assurer la protection des seigneurs présents.

« Hehe.. Mon frère t’as dis pas mal de choses apparement. Sincèrement, ça a été difficile pour moi de m’acclimater, j’ai eu la chance d’être entouré de personnes exceptionnelles qui m’ont permises d’outrepasser ma nature primitive et, je pense, que c’est ce qui m’a aidé à m’habituer en quelque sorte avec le temps. Mais je n’ai de cesse de penser à ma terre natale et ne délaisse pas les coutumes de mon peuple pour autant. » Déclarait-il en souriant.

Il était plaisant que de dialoguer avec l’Asaara, sans gênes ni mensonges futiles. Le fait qu’il soit lui même étranger aux rocailles constituait une bonne chose, Genkû s’était trouvé un ami intéressant.




_________________
禁止 - The banned one
«  私は自分の国と一族を私の命の危険にさらして守ります。そしてそうするために、私は私の邪魔をする人は誰でも燃え尽きる準備ができてい。»
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ascentofshinobi.com/t45-yaoguai-senku-terminee http://www.ascentofshinobi.com/t1668-yaoguai-senku-carnet-d-un-aborigene#10263 http://www.ascentofshinobi.com/u130

Mar 1 Jan 2019 - 23:44

考え直し ▬ Kangaenaoshi


Je suis heureux de voir que mon aîné n'essaye pas d'en savoir plus sur mon passé, il respecte ma volonté et il gagne beaucoup dans mon estime en faisant ça. J'ai toujours eu du mal avec les gens trop curieux qui veulent en savoir trop et force pour tirer des informations. Yaoguai Senku est décidément une personne à respecter et qui respecte ses compatriotes, je suis très satisfait de voir qu'il y a des personnes aussi honorables à un tel rang, ça prouve qu'il ne faut pas forcément être une raclure pour monter les échelons. Ce qui l'intéresse par contre, c'est de savoir pourquoi j'avais choisi Iwa.

- Sachez que je suis venu ici pour voir les terres de mon paternel. J'ai rejoins Iwa un peu par hasard, mais...

Stop, je ne peux pas continuer dans cette discussion, il a beau être le frère de Genkû, il a beau savoir ce que c'est de venir d'une terre différente, il n'en reste pas moins un Jônin du village et si je lui parle de mes doutes à vouloir rester ici, je ne suis pas sûr qu'il l'accepte, il devra m'arrêter sur le champ.

- J'ai du mal à trouver ma place on va dire.

J'essaye de rattraper le coup comme je peux et je pense que même s'il se met à se poser des questions, il ne cherchera pas forcément à savoir ce que j'allais dire. C'est les mots d'après que j'écoute attentivement, savoir si je pouvais moi aussi m'adapter au village comme il l'a fait par le passé. Comme je le pensais, il n'oublie pas ses origines ni ses traditions d’antan et je trouve cela très impressionnant. Il a l'air d'être là depuis un moment, mais arrive toujours à rester lui-même, un minimum et c'est beau à voir, j'espère réussir à faire de même dans le futur.

- Très bien, j'espère y arriver, car il me semble que je n'ai plus le choix...

Je laisse des indices par-ci par-là, s'il est intelligent, Senku comprendra très vite qu'en ce moment je suis en plein doute sur mon devoir militaire. Il comprendra très vite que je n'ai pas forcément envie de croupir ici toute ma vie. Je ne peux pas me résigner à tout lui avouer, mais je sais que je peux laisser des traces, à près tout, il est là pour aider les plus jeunes militaires et sans doute pour enlever les doutes dans la tête d'une personne. Je fais ça pour juger cet homme, est-il logique, est-il pédagogue, tout ça est intéressant.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ascentofshinobi.com/t4840-asaana-ko-un-enfant-du-desert-termine#37639

Mer 2 Jan 2019 - 22:41




兄弟 - Rejoindre l'ombre



« 兄弟同好会. »

◐Daitengu x Kõ◐

Visiblement le jeune Kazejin semblait aussi puisé ses origines en Tsuchi par le biais de son père. Le convalescent de par ses manies apparaissait un peu perdu, lui même ne savait pour quelles raisons précises il avait rejoint les forces armées des rocailles.

« On a toujours du mal à se situer lorsqu’on arrive dans un milieu qui nous est inconnu. Je suis certain que d’ici peu de temps, tu trouvera la place qui te permettra de te hisser vers les sommets. » Répliquait-il les bras croisés.

L’adolescent paraissait en perdition dans ses propos, le Yaoguaï tentait de le rassurer sans pour autant l’apeurer ou le décontenancer. Car tel était son devoir de Jônin et d’Iwajin qu’il revêtait tant bien que mal.

« En tant qu’Hayashijin, je te conseillerai simplement de suivre ta propre voie, celle que tu penses être la meilleure et qui t’aidera à remplir tes objectifs personnels. Et si tu n’a plus d’autres choix, alors va.. * il marque une pause et ferme les yeux* Mais en tant qu’Iwajin, je serais dans l’obligation de te ôter les ailes, ces ailes qui te permettent de rêver d’une vie par delà ces montagnes. » Déclarait le Yaojin en toute franchise.

Le Koretsu avait rouvrit ses paupières en terminant sa phrase, des dires brumeux qui visaient à observer la réaction du jeune Kõ. En le regardant, il y voyait le vitrail de sa personne au même âge, lui qui ambitionnait et ambitionne encore aujourd’hui des desseins externes à Iwagakure no Satô.







_________________
禁止 - The banned one
«  私は自分の国と一族を私の命の危険にさらして守ります。そしてそうするために、私は私の邪魔をする人は誰でも燃え尽きる準備ができてい。»
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ascentofshinobi.com/t45-yaoguai-senku-terminee http://www.ascentofshinobi.com/t1668-yaoguai-senku-carnet-d-un-aborigene#10263 http://www.ascentofshinobi.com/u130

Jeu 3 Jan 2019 - 0:32

アドバイス ▬ Adobaisu


Comme je le pensais, Yaoguaï Senkû avait totalement compris mon message et lui-même m'en a glissé un en même temps. Même s'il me conseil de suivre ma voie, il me fait aussi une remarque très intéressante et pertinente. Si j'aspire à m'en aller d'ici, c'est lui-même qui viendra s'occuper de moi... Et bah ça promet, je n'ai tout simplement aucune chance de m'en sortir si une personne avec une telle carrure, un tel grade et une telle aura se met à ma poursuite. Comme je le pensais, comme m'avait prévenu Honma, je n'ai aucune chance de partir d'ici un jour... Du moins pour l'instant. Je regarde vers la fenêtre pour laisser le soleil taper sur mon visage, un regard plein de détermination se fait voir. Peut-être que pour le moment, je ne suis pas de taille, mais je ne laisserais personne me dicter comment je dois vivre. Un jour, oui un jour, je serais assez fort et stratège pour m'enfuir et je ne compte pas lésiner sur mes entraînements pour ça. C'est pour cela que je dois aller le voir, retourner vers le shinobi qui m'a fait comprendre mon erreur.

- Je vous suis reconnaissant de votre honnêteté, sachez que je n'oublierais jamais vos mots et si un jour cela doit arriver... Je ne me laisserais pas faire.

C'était dit sans arrogance, sans envie d'aller au combat. Juste une phrase lâchée entre deux hommes, deux shinobis, deux soldats d'Iwa pour continuer dans la franchise. Pour le moment, je dois juste penser à me reposer, mais dès que je le peux, je vais reprendre du poil de la bête et me faire un nom. Je ne savais pas quoi dire de plus au frère de Genkû, alors je continue de regarder par la fenêtre tout en continuant de réfléchir sur mon avenir.

- Il y a-t-il autre chose que vous vouliez me dire ?

Comme une invitation à le laisser partir, de ne plus s'inquiéter de mon état de santé. Après tout, c'est lui qui est venu à moi, il avait peut-être d'autres choses à me raconter, d'autres choses à m'expliquer.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ascentofshinobi.com/t4840-asaana-ko-un-enfant-du-desert-termine#37639

Jeu 3 Jan 2019 - 1:21




兄弟 - Rejoindre l'ombre



« 兄弟同好会. »

◐Daitengu x Kõ◐

Décidément ce petit homme des sables le surprenait, il n’était nullement terrifier à l’idée d’un jour se voir poursuivre par son interlocuteur dont il ignorait la face cachée, celle qu’il ne revêtait qu’en cas d’éventualité professionnel, le masque démoniaque et rouge sang qui sommeillait dans l’une de ses poches.

« Humpf, je l’espère, ce serait regrettable que de te voir encore une fois en piteuse état. Le plaisir est pour moi, jeune Kõ du désert. » Rétorquait la corneille.

Le sauvageon se leva brusquement avant de se rendre vers la porte de sortie. Il adressa un dernier regard plus ou moins sympathique à l’égard du pré pubère.

« Non, je t’ai assez dérangé pour aujourd’hui, repose toi et recouvre tes forces, tu en auras besoin pour accomplir ta destinée. À la prochaine Sabaku no Kõ... » Concluait l'homme des Bois.

Senkû esquissa un demi sourire du coin, appuya sur la poignée de porte avant de s’extirper lentement de l’appartement tout en la refermant délicatement. Il trouvait l’Asaara plutôt appréciable en dépit de ses légères lacunes guerrières. Après tout, il n’avait qu’effectuer que bons nombres de jeunes apprenti effectuait avant d’entrer dans la division ombrageuse. Seul exception, celui-ci il l’avait laisser en vie, sans savoir qu’il s’agissait d’un possible ami de son cadet, coïncidence ?

Soit, il chemina les ruelles passant à portée de vue de la fenêtre du Kazejin pensif, s’avançant jusqu’à voir disparaître sa silhouette noirâtre dans cet horizon vermeil.








_________________
禁止 - The banned one
«  私は自分の国と一族を私の命の危険にさらして守ります。そしてそうするために、私は私の邪魔をする人は誰でも燃え尽きる準備ができてい。»
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ascentofshinobi.com/t45-yaoguai-senku-terminee http://www.ascentofshinobi.com/t1668-yaoguai-senku-carnet-d-un-aborigene#10263 http://www.ascentofshinobi.com/u130

Rejoindre l'ombre ( Kõ )

Page 1 sur 1

Ascent of Shinobi :: Territoires de la Terre :: Iwa, village caché de la Roche :: Hauts-plateaux
Sauter vers: