Soutenez le forum !
1234
Partagez | 

Mériter son titre | Toph


Lun 17 Déc 2018 - 0:56

名誉 ▬ Honneur


Quelques instants après avoir reçu la réponse de sa cousine, Hyûga Toph, Naoshige se mit en route vers le fameux dojo Jishin. En chemin, il réfléchissait encourent aux propos qu’avait citer sa cousine dans cette fameuse lettre. “Néanmoins, Naoshige… N'est pas Prince qui le souhaite. Il faut mériter ce titre que tu sembles porter avec arrogance.” Avait-il fait preuve d’une quelconque arrogance lors de la rédaction de cette lettre destiné à le jeune Hyûga ? Ou bien était-ce à cause de son comportement habituel, il avait toujours grandi en tant qu’enfant de la Sôke, il fut élevé avec des habitudes royales et on ne cessait déesse lui répéter qu’il devait se montrer digne de ce rang, de ce statut. Tandis qu’elle, elle faisait preuve d’un comportement vraiment étrange. Elle allait jusqu'à remettre en question le titre de Naoshige, le défiant par la même occasion.

Lorsque le pupilles pâles arriva en face de la demeure de son prochain adversaire, il se souvint encore de l’une des choses dont elle avait parler à l’intérieur de cette lettre. “Prouve moi ta valeur au dojo, demain.” Mais il ne devait pas flancher, il devait rester sur de lui, dur et impassible, comme un rocher. Il toqua poliment à la porte et fut accueilli par des domestiques de la demeure. Je viens pour rencontrer Hyûga Toph, dans le dojo de l'école Jishin. Les domestiques acquiescèrent d’un signe de tête avant de demander à Naoshige s’il voulait bien le suivre, chose qu’il fit. Naturellement. Marchant donc dans cette demeure inconnu, le prince aux cheveux blanc finit par s’arrêter lorsque les majordomes l’informèrent qu’il était arrivé au dojo tant attendu. Wow.

C’était grand, spacieux. Propice à l'utilisation du Doton, on pouvait voir que cet endroit avait été mis en place par quelqu’un de très talentueux. Elle était vraiment une grande utilisatrice du Doton, une des plus grandes si ce n'est la plus grande utilisatrice de doton d’Iwa. Mais malgré tout ça, le Hyûga aux cheveux neige ne devait pas perdre la face devant elle. Il ne pouvait pas, venir la défier impunément et trembler quand l’heure du combat aura sonner. Alors il se dirigea vers Toph, il partit lui parler comme si de rien n’était. Il n'était plus un prince, ni même un Hyûga. Il était juste une jeune challenger, venait défier le maître du dojo Jishin pour espérer pouvoir y apprendre quelque-chose.

Enchanté. Hyûga Toph, je présume ? Je suis Naoshige et je suis là pour te prouver que mon titre de prince, n'est pas de la simple vanité. Je suis là pour te convaincre, à la force des mes paumes.



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ascentofshinobi.com/t4902-hyuga-naoshige-the-divine-light#38328

Lun 17 Déc 2018 - 15:56
Toph était en kimono, encore en train de s'entrainer au Boken quand elle entendit un serviteur annoncer l'arrivée du jeune téméraire. Naoshige. Si sa demande de duel et d'entrainement avait plus à Toph, elle avait néanmoins détester une chose en particulier dans cette lettre. Une unique chose. L'arrogance de se prétendre Prince. Cela lui faisait écho de ses récentes conversations avec Tenshi.

Voici donc venu le Prince.

Toph éclata de rire. Il s'était autoproclamé prince, et Toph avait trouvé cela arrogant dès le moment où ses yeux s'étaient posés sur le parchemin de sa lettre. Il n'y avait guère que Tenshi qui manipulait une tête aussi rempli d'égo. Enfin, peut-être qu'elle ne reposerait plus sur ses épaules pour très longtemps.

Tenshi, bien sûr. Naoshige garderait la sienne, très certainement. Toph avait juste envie de le secouer, lui et ses idées préconcues. Il représentait la partie sombre et inquiétante de son clan. Outre le fait que c'était assez risible de se déclarer prince alors que bon, tous les membres de la branche principale pouvait le faire à mettre titre, et que cela en devenait absurde d'avoir un clan composé à moitié de prince. Si au moins il était désigné comme futur chef de clan, cela ferait plus de sens de porter ce titre. Mais depuis Takumi, personne n'avait jamais prétendu au titre. Et personne ne le ferait pour longtemps, ou tant qu'une silhouette charismatique ou puissante ne se dégage de la masse.

Non, il était temps de lui faire entrer de l'humilité dans son crâne, à coup de Hakke. Et c'était important qu'elle le fasse avant qu'un ennemi d'Iwa n'utilise un sabre ou une hache à cet effet. Tout détestable était son attitude, il restait un cousin, et la famille c'était sacré.

Montre moi les raisons de ta vanité.

Elle se mit en position, et frappa de son poing l'espace les séparant. Une vague importante de chakra s'éleva de son poing et se dirigea vers lui. Un premier coup de semonce, sans véritablement de tactique lié. Il avait parlé de ses paumes. Elle voulait confronter les siennes, simplement. Il y avait également un background personnel lié à ce mouvement. Sa première technique innovatrice du clan Hyûga. Là où traditionnellement les Hyûga utilisaient les paumes pour leur art, Toph avait introduit d'autres mouvements. D'autres médium d'attaque. Ici, elle utilisait son poing, mais elle aurait pu également utiliser un coude ou un pied ou même sa tête. Cela en surprenait plus d'un, qui pensait faussement que l'attaque était ainsi limité.

Commencer par cette technique... semblait pertinent. Surtout façe à un de ses arrogants cousins. Et puis, il y avait une certaine portée stratégique à cette action pourtant presque innocence.
Spoiler:
 

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ascentofshinobi.com/t3493-hyuga-toph#26646 http://www.ascentofshinobi.com/t5136-hyuga-toph-jishin-master#40301

Mar 18 Déc 2018 - 3:33

名誉 ▬ Honneur


Elle ne le prenait pas au sérieux… pire encore, le jeune homme était sous-estimé par la prénommée Hyûga Toph… Alors il allait lui montrer, il allait lui prouver qu’il savait se battre et que il ne possédait pas un orgueil interdimensionnel. Il s'inclina en face de son adversaire du jour, la créatrice du dojo Jishin, endroit où il était actuellement. Il n’allait pas seulement combattre pour son titre de prince, mais plus personnellement parce qu’il voulait la vaincre, il voulait vaincre sa cousine, lui prouver que tout ça n’était pas que de la parlotte et qu’il pouvait faire preuve d’une grande force lorsqu'il le désirait. Mais maintenant n'était plus l’heure de la discussion, c’était l’heure du combat. Le jeune homme s'inclina face à son adversaire et se mit enfin garde, respectueusement et à l'affût du moindre détail qu’il ne laisserait s’échapper pour le moins du monde.

C’est la maîtresse du lieu qui commença les hostilités, avec une posture presque similaire à celle de Naoshige, Toph vint effectuer une paume du Hakke qui se dirigea rapidement vers le jeune Hyûga aux cheveux neige. L'attaque dévastatrice désirait eveeeeeeeent sinon adversaire son ennemi rapprochait dangereusement du prince qui prit l'initiative de l'esquiver. Ne me sous-estime pas, tu risques de le regretter. Je ne bat pas pour mon titre, mais pour une raison plus personnelle. Je veux te vaincre. Dit-il en prenant appui au sol pour venir effectuer une merveilleuse esquive d’une pirouette pour pouvoir éviter cette technique lancée par l'impétueuse Hyûga. Tu es vraiment aussi forte que tout le monde le dit.



Mais maintenant la balle avant changer de camps, Naoshige devait attaquer et il prit la décision d'utiliser la même technique qu’elle. Il donna un puissant coup de pied qui fut suivit d’une onde de chakra dévastatrice, la paume du Hakke. Le combat venait peut-être de commencer, mais Naoshige ne devait pas la prendre à la légère et puis comme on dit, la meilleur des défense, c’est l’attaque. Tandis que l'onde destructrice qu'avait envoyé le Hyûga se dirigeait tout droit vers sa cousine, Naoshige recula, pour tenter d'appréhender une nouvelle contre attaque. Il ne pouvait se permettre de perdre la face des le début, il allait donc combattre jusqu'à l'épuisement.

Ou même jusqu'à mort s'en suive.



Pour devenir fort soi-même il faut affronter des personnes d'exceptions. C'est pour ça que je suis présent ici.


Résumé :
 


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ascentofshinobi.com/t4902-hyuga-naoshige-the-divine-light#38328

Mar 18 Déc 2018 - 22:15
Toph esquissa un sourire en reconnaissant l'assaut de son adversaire.

Tu utilises ma propre technique ? Intéressant. Mais insuffisant.

Toph fit sensiblement la même chose que son adversaire de duel. Elle fit circuler du chakra dans ses jambes, et se propulsa sur le côté pour éviter l'assaut. La maitresse de l'école Jishin arriva à côté du mur latéral. Ses mains composèrent des mudras tandis qu'elle posa ses pieds sur le mur et l'escalada comme seuls les shinobis savaient le faire.

Avec un kinobiri.

Une fois au plafond, Toph avait achevé sa séquende de mudras et regarda, la tête en bas, son cousin avant de frapper d'un pied chargé d'une énorme quantité de chakra son sol à elle - le plafond ici. Mais dans un dojo entièrement fait de pierre, il n'y avait point de différence pour Toph, tout était une question de relativité. Mais s'il était difficile de se défendre d'un assaut du sol, il était encore plus difficile de se défendre d'un assaut du ciel.

Surtout quand, comme son cousin, on maitrisait le doton.

Le plafond tout entier de la salle d'entrainement fut parcourut de chakra - à l'exception de l'endroit où Toph se tenait. Il n'y aurait pas d'échappatoire à cette technique. Il fallait s'en défendre. Et une masse de chakra tomba vers le sol, surgissant de la pierre avec force et fracas. Des fissures lézardèrent les murs.

A genoux, "Prince" !

Et a genoux, il risquait bien de tomber, écrasé par la paume du Hakke géante qui lui arrivait dessus. Ce n'était pas la technique qui infligeait le plus de dégât, par contre, du coup Toph enchaina directement avec une paume du Hakke. Une vague de chakra importante fila dans la direction de son cousin. Il y avait de quoi le rendre K.O. Mais peut-être disposait-il de défense propre à ce genre d'assauts ?

Toph attendrait de voir. Elle ne sous-estimait pas les membres de son clan, mais ce genre de techniques étaient difficiles à parer quand on n'avait pas l'habitude d'y faire face. Et se défendre du ciel avait une complexité supplémentaire.
Spoiler:
 

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ascentofshinobi.com/t3493-hyuga-toph#26646 http://www.ascentofshinobi.com/t5136-hyuga-toph-jishin-master#40301

Mer 19 Déc 2018 - 21:40

名誉 ▬ Honneur


Elle était puissante, très puissante. Elle évita la paume du Hakke envoyé par l’enfant aux cheveux blanc avec une facilité déconcertante. Une vitesse exceptionnel et elle semblait rester stable tout en grimpant sur le mur avec une technique dont tout le monde avait connaissance. “Intéressant. Mais insuffisant.” Elle prenait une fois de plus Naoshige de haut, finalement ? Parmi ces deux combattants, qui était celui possédant la plus grande vanité ? Une fois que son adversaire soit parvenu au plafond, Naoshige la fixa des yeux, il ne baissa pas le regard. Comme pour la défier une seconde fois. Mais elle ne perdit pas une seconde, comme pour punir Naoshige de son arrogance.

Elle frappa le plafond du force phénoménale…

Une forte onde chakratique se dégageait à présent de ce même endroit, pour finalement faire apparaître une paume du Hakke géante. Bloquer l'offensive ? Il ne pouvait pas créer un mur pour te protéger d’une attaque venant d’en haut.... Esquiver ? L’attaque était d’une trop grande ampleur, ou qu’il aille il sera poursuivi par ce jutsu. Depuis le début, Naoshige connaissait parfaitement la seule solution qu’il restait… Mais il ne voulait pas l'admettre. Affronter l'attaque de face. Naoshige ne voulait pas s’y risquer… C’était suicidaire, quand il entendit. “A genoux, "Prince" !”

Ces mots résonnaient dans son cerveau comme une cloche quand tout d’un coup. Il posa ses mains au sol pour en faire ressortir deux bouclier de terre. C’était vraiment insuffisant, mais il pouvait résister à cet assauts grâce à ce jutsu. Il n’abandonnera pas, il ne lui donnera pas ce plaisir. Regardant l’onde de chakra foncer vers lui, il appréhendait déjà ce qui allait se passer. Le choc fut puissant, la poussière avait été soulevé par ce puissant affrontement et Naoshige avait disparu dans ce nuage.



Tout de suite après, la paume qu’elle avait lancé à la suite de sa première attaque vint disperser le brouillard. Un autre chochoc se fit entendre dans tout le dojo… Mais, c’était un mur. Naoshige avait créé un mur pour pouvoir se protéger de la deuxième attaque, ce mur était l'incarnation de sa volonté. Il n’allait pas arrêter un combat pour si peu, surtout après tout ce que sa cousine avait pu dire sur lui. Il était blessé, certes, mais il pouvait encore combattre, et ce n’était pas sa simple attaquent qui allait réduire sa combativité à néant. Alors il se releva…

Et fixa la jeune Hyûga avec ses yeux bleus ciel.



A partir de maintenant, sache que quoiqu'il arrive durant ce combat. Je n'abandonerait pas. Sache que je mettrais toute mon énergie, jusqu'à la dernière goutte de sueur de mon corps pour te battre. Hyûga Toph, princesse du clan Hyûga.

D'un pas rapide, il se mit à courir sur les murs, rejoignant Toph sur ce même plafonds, ignorant les blessures et n’ayant qu’un seul but en tête, la vaincre. Une fois arrivé en face d'elle, à sa destination, lui aussi frappa le sol, pour en faire sortir une forêt de pieux rocheux qui se dirigea vers elle. Peu importe qu’elle esquive, qu’elle contre, il continuera de l’attaquer. Jusqu'à ce qu’elle abandonne ou qu’elle soit hors combat.

Naoshige lui, n’abandonnera pas. Et même à court chakra ou aux portes de la mort, il combattra.



Résumé :
 


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ascentofshinobi.com/t4902-hyuga-naoshige-the-divine-light#38328

Jeu 20 Déc 2018 - 11:06
Naoshige se prit l'assaut presque de pleine face. Il réussit à se protéger un bras avec un bouclier doton - mais c'était une défense bien risible par rapport à la Paume Atlas, la troisième arcane Jishin. La plus absolue, pour l'instant, et qui avait failli prendre de revers Raizen au tournoi de Kaze.

Il se rapprochait, présent également au plafond et frappa de son pied la pierre présente. Toph était une maitresse doton et savait à quoi s'attendre. Elle vit la pierre changer, se modeler et avait déjà décidée de sa contre-attaque. La même que celle qu'elle avait faite contre Raizen.

Timing short, mais la stratégie est bien indiquée.

Toph frappa le sol-plafond avec sa jambe chargée en chakra par réflexe. Une paume du hakke terrestre, qui visait son cousin en passant sous la vague de pieux de pierre qui se dirigeait à présent vers elle, avec force et fracas, dans un chaos de sombres pierres. Sa technique à lui était aussi puissante qu'aléatoire et désorganisée. Un moyen idéal pour cacher un assaut plus subtil comme la sienne. La première Arcane Jishin. La première véritable innovation de Toph dans le Juken-doton.

Puis elle s'abaissa et posa ses mains... au sol-plafond. Enfin, la gravité dirait que c'est un plafond, mais l'esprit tordu de Toph considérait tout support comme sol et la définition même de l'un ou de l'autre est subjective au référentiel considéré. Un mur d'une belle taille s'éleva de la surface touchée. Solide. Toph disparu de la vue de son adversaire tandis que la technique doton s'écrasa en partie dessus - l'autre partie continuant de ravager le dojo. Le mur résista à l'assaut, bien que fissuré, et commença à s'effriter avant de tomber par l'action de la gravité au sol.

En même temps que deux Toph qui décidèrent de directement s'éparpiller pour encercler le "Prince" qui était toujours au plafond en train de se diriger vers les deux fondatrices Jishin restantes en haut. Quatre princesses Hyûga, deux au plafond et deux au sol.

Laquelle était la vraie ? Impossible de savoir tel quel, le mur doton ayant produit une couverture visuelle au moment de la formation de la technique. Evidemment, une technique de zone pouvait ravager ces clones aisément cependant... Et bien, le prince avait lancé une technique en face de lui, pas autour de lui, et qui ne touchait qu'une seule surface, pas deux. Contre une troupe ainsi séparée, il n'arriverait pas à tous les toucher. Il pouvait avoir une technique plus adaptée, c'était possible. Mais peu plausible.

Toph, simplement. Ou sensei pour mes élèves.

Il n'y avait nul besoin de titre. Elle n'aimait pas brandir sa noblesse à tout bout de champs. Après tout, c'était ce que son père faisait, et elle le détestait pour cela. Mais Naoshige faisait preuve, à défaut d'humilité, d'obstination. Une caractéristique qu'elle appréciait. Elle-même était du genre à foncer sur ses adversaires la tête baissée. Elle avait toutefois pris le temps de développer son affinité doton, et n'était certainement plus aussi efficace au corps-à-corps que précédemment.

D'autant plus qu'elle était en plein apprentissage du kenjutsu. Mais, finalement, avait-elle tellement besoin de cette expertise ? Ses techniques à distance devenaient de plus en plus vicieuses et efficaces.

Les quatre Toph eurent un sourire carnassier. Les quatre d'entre elles enchainèrent des mudras, même si c'était pour trois d'entre elles du bluff.
Spoiler:
 

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ascentofshinobi.com/t3493-hyuga-toph#26646 http://www.ascentofshinobi.com/t5136-hyuga-toph-jishin-master#40301

Mer 9 Jan 2019 - 0:00
Le pauvre Naoshige n'eut pas le temps de répliquer. Ou peut-être était-il perdu dans ses pensées. Les clones foncèrent sur sa position. Le premier brisa sa jambe avec une technique juken spécifiquement conçue pour l'occasion, et les autres le cognèrent purement et simplement. Il tomba au sol, et beugla encore une fois un tas d'inepties, refusant d'admettre la réalité. Il avait perdu et refusait d'admettre la supériorité de la Hyûga sur lui.

La véritable Toph s'avança vers lui. Elle grimaça quand elle vit l'état de sa jambe, et surtout, l'état de son visage, meurtri par un ensemble de coups de poings. Les dégâts n'étaient pas si grave que cela, mais les coups au visage avaient tendance à faire gonfler celui-ci.

C'est bien ce qu'il me semblait. Tu ne mérite ni ton titre ni l'apprentissage Jishin. Peut-être même devrais-tu rejoindre la branche secondaire du clan, hmm ?

Elle éclata de rire tandis que ses bunshins trainèrent son arrogant de cousin en-dehors du dojo. Toph n'était pas une bisounours. Quand on se moquait d'elle, et quand on faisait jouer l'arrogance même, elle prenait un malin plaisir de piétiner cet orgueil par la force de ses techniques. Même si elle n'avait pas le pouvoir de transformer ce cousin en esclave de la seconde branche. Du moins, pas encore, mais la seule pensée que Toph en avoir le pouvoir pourrait hanter les songes de son cousin.

Avec un peu de chance, d'ici quelques années il aura appris la principale leçon que Toph avait voulut lui inculquer ce jour-là. La défaite. Apprendre à perdre, et apprendre de ses erreurs. Reconnaitre ses faiblesses. C'était une leçon difficile, particulièrement pour certain. Sur ce point, ce potentiel disciple... avait été une franche déception.

Peut-être que le prochain sera plus intéressant ?
Spoiler:
 

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ascentofshinobi.com/t3493-hyuga-toph#26646 http://www.ascentofshinobi.com/t5136-hyuga-toph-jishin-master#40301

Mériter son titre | Toph

Page 1 sur 1

Ascent of Shinobi :: Territoires de la Terre :: Iwa, village caché de la Roche
Sauter vers: