Soutenez le forum !
1234
Derniers sujets
Partagez | 

Cendres de souvenir (w/ Kaya)


Mar 18 Déc 2018 - 15:58
Cendres de souvenir
Feat Yuki Kaya

« L'alcool peut faire des ravages ou des heureux. Il suffit simplement de bien le doser. Bien évidemment, il y a plusieurs de réactions à l'alcool. Le colérique, le prétentieux, la chaudasse ou encore l'aventurier. Ici, beaucoup d'entre eux seront présent ainsi que bien d'autres. Une quête des plus extraordinaire. »

Au sein d'un établissement quelconque, la populace s'adonne aux joies des festivités de hebdomadaire de fin de semaine. Alcool, danse et décadence, tout se regroupe au sein de cette même taverne. Les hommes sont tellement soûl que leurs minables tentatives de drague ne sont échecs perpétuels. Les femmes, repoussant les avances de ces messieurs, se distraient en restant groupés, de peur qu'un de ces animaux ne s'intéressent à elle.

Une ambiance bien connue des nombreux établissements de débauches constantes s'effectuant à travers le village mais également dans tout le pays. Si il y a bien une chose pour lequel Kiri est connu de tous, c'est bien évidemment sont alcool. Qu'il soit doux, fort, fruité, sec ou amer, toutes les sortes de breuvage sont possible et imaginable au dans les tavernes du village de la Brume.

C'est au bar d'un des établissements de la ville qu'est accoudé, une pinte de bière à la main et un clope en bouche, l'impétueux Hijin se délectant d'un verre bien frais pour se féliciter de la semaine passée. Entrainement, mission et visite des lieux emblématiques de KiriGâkure, les occupations n'ont pas manqués. Car il est important de dire que depuis son arrivée il y a de ça quatre ans, le Gladiateur n'a su effectué que de nombreuses missives pour le compte de la haute instance en compagnie des membres de son clan. Alors maintenant que la pression retombe peu à peu, il se permet, sans trop de folie, de prendre son temps pour visiter du pays et en savoir un peu plus sur le village qu'il habite.

Tombant les cendres de sa cigarettes dans un cendrier adéquat, le Berserk enchaine avec une énième gorgée de bière avant de poser le verre de pinte sur le comptoir. C'est à ce même moment, qu'une femme blonde, élancé, assez froide au premier abord s'installe à ses côtés et commande ce qui lui fait plaisir.

« Barman, resserre moi la même s'te plaît. »


De sa voix impressionnante et grave, il commande une autre pinte de bière ne faisant pas attention à ce qu'il se passe autour de lui. La seule chose qu'il souhaite, boire et fumer, en toute tranquillité.

_________________
異世界 割れる
 Isekai Waeru ▬ Le Fendeur de Monde



牡牛 黒い Oushi Kuroi
« L'impétuosité de l'homme peut vous être mortelle. Pensez-y à deux fois avant de vous lancer dans quelque chose dont vous pourrez ressortir perdant à tous les coups. »


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ascentofshinobi.com/t4884-hokkyokusei-yami-oushi-norainu http://www.ascentofshinobi.com/t5162-equipe-05-oushi-kuroi http://www.ascentofshinobi.com/t4944-hokkyokusei-yami-the-impetuous-warrior

Mar 18 Déc 2018 - 16:44

Journée de merde. Semaine de merde… Vie de merde? Bon, il ne faut pas abuser non plus, mais quoiqu’il arrive, Kaya avait besoin d’une petite dose de réconfort. La diplomatie n’avançait pas vraiment, elle avait du mal à libérer assez de temps pour gérer convenablement son clan… Et son rôle de Jonin se trouvait être relégué sur un plan bien anecdotique. Comment se vider la tête facilement? L’alcool est un bon moyen, mais qu’elle finit toujours par regretter. D’ailleurs, elle se trouvait face à ce bar assez populaire où elle avait déjà bu plus que de raison…

Elle ne devait pas y aller, c’est ce qu’elle se disait en tout cas. Non, surtout pas. A chaque fois, elle buvait, et il en fallait très peu pour que la boisson lui monte à la tête. Et d’habitude, elle allait mieux que maintenant, alors ça ne pouvait qu’être pire si elle entrait dans ce lieu festif. Sa tenue constituée d’un pantalon blanc moulant et d’un petit bustier très révélateur ne l’aiderait pas à passer inaperçu, en plus. Tout faux, en soit.

Et pourtant, la voilà qui se dirigea, presque comme un robot, vers cet endroit, avant de rentrer et de se rendre directement au comptoir pour s’asseoir sur l’une des chaises hautes. Elle avait ignoré toutes les remarques des hommes déjà saouls commentant sa tenue ou son corps, qu’ils enviaient probablement. En plus, une partie d’entre eux connaissaient son nom… Le grade de la Sanjikan n’était pas caché, forcémment…

Enfin, la voilà assise au comptoir, entourée de deux hommes inconnus, son regard glacial planté sur le barman dont elle attend l’attention pour commander, tandis qu’elle garde une posture très droite et fière tout en croisant ses fines jambes.

“Un saké, le même que d’habitude.”

Dit-elle en posant quelques pièces sur le comptoir sans vraiment compter. L’argent n’était pas un problème, et d’ailleurs l’alcool qu’on lui servait était d’une grande qualité. Après tout, il parait que ça permet d’éviter les gueules de bois. Enfin, pour Kaya, le problème était surtout sa faible résistance à l’alcool, avant même de penser au lendemain de cuite, il faudrait déjà maîtriser cette dernière…

“Voilà pour vous. Toujours aussi généreuse, autant physiquement qu’avec votre porte-monnaie! Un moment qu’on ne vous avait pas vu, vous nous avez manqué.”

Dit-il de façon très commerciale, flattant la jolie blonde qui lui répondit alors avec un petit sourire un peu gêné.

“Disons que je ne viens que lorsque j’en ressens le besoin… Et là, je pense que la situation s’y prête.”

Elle pousse un long soupir, avant de prendre son petit verre à shooter, et de boire ce dernier d’une traite. Le barman, bouteille encore à la main, rempli à nouveau le verre, en lui faisant un petit clin d’oeil.

“C’est pour moi. Passez une bonne soirée, madame Yuki… Même si je sais que je devrais venir vous resservir dans peu de temps, probablement!”


_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ascentofshinobi.com/t1505-yuki-kaya-fini

Mar 18 Déc 2018 - 17:20
Cendres de souvenir
Feat Yuki Kaya

« L'alcool peut faire des ravages ou des heureux. Il suffit simplement de bien le doser. Bien évidemment, il y a plusieurs de réactions à l'alcool. Le colérique, le prétentieux, la chaudasse ou encore l'aventurier. Ici, beaucoup d'entre eux seront présent ainsi que bien d'autres. Une quête des plus extraordinaire. »

Les lèvres du Berserk se posant sur le verre de la chope, ce dernier lève la pinte pour se délecter de plusieurs gorgées avant de terminer sa cigarette. D'un geste simple et habituel, il l'écrase au coeur du cendrier sur sa droite, là où plus loin se trouve cette femme d'une froideur intriguant. Mais ça Yami ne le perçoit pas. Il se contente de s'en rallumer une, tout en profitant de sa boisson pour terminé er la soirée dans un état second. N'est-ce pas là le but inutile et complètement stupide que provoque l'alcool ?

En tout cas, l'ancien mafieux s'adonne à une soirée des plus standard. Il boit et fume avant de rentrer chez lui. Mais à ses côtés, la blonde semble désespérée. Comment peut-il le savoir ? A sa manière rapide et assurée d'enchainer les shooter, tout simplement.

Néanmoins le barman n'y est pas pour rien. Ca a beau être son métier ,servir des verres gratuits tout en complimentant les demoiselles n'a rien de professionnel. C'est du voyeurisme. Quelque chose dont le Belliqueux a en horreur, du peu qu'il s'y interesse. Et alors qu'elle se délecte de sa liqueur, jouissif aux yeux au sourire qu'elle affiche, le Berserk décide alors d'engager la conversation, suite à la petite conversation dont il est spectateur depuis tout à l'heure.

Et à y regarder de plus près, il se rend compte qu'elle ne lui ai pas inconnu. Lui, qui étudie bien trop son entourage et les lieux où il se rend. Les grands figures du village ? Il ne les connait pas personnellement mais sait de base leur identité et ce à quoi elles ressemblent.

« Yuki Kaya j'présume ? Rude journée en tant que cheffe de la banquise ? »

Tirant sur sa clope, il expire la fumée de sa bouche avant de se présenter à elle. N'est-ce pas la moindre des politesses après tout ?

« Yami. Hokkyokusei Yami. Enchanté. »

Une voix roque, pouvant paraitre un brin séduisante aux oreilles des femmes les plus sensibles, il lui tend la main afin de la saluer.

_________________
異世界 割れる
 Isekai Waeru ▬ Le Fendeur de Monde



牡牛 黒い Oushi Kuroi
« L'impétuosité de l'homme peut vous être mortelle. Pensez-y à deux fois avant de vous lancer dans quelque chose dont vous pourrez ressortir perdant à tous les coups. »


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ascentofshinobi.com/t4884-hokkyokusei-yami-oushi-norainu http://www.ascentofshinobi.com/t5162-equipe-05-oushi-kuroi http://www.ascentofshinobi.com/t4944-hokkyokusei-yami-the-impetuous-warrior

Mar 18 Déc 2018 - 20:24

Au final, le serveur était revenu vers la jolie blonde, et leur conversation avait donc duré un peu plus longtemps. Probablement le temps d’un ou deux shooters supplémentaires. Rien de bien long, du coup. Mais ce n’était pas le temps qui jouait contre Kaya, c’était la quantité d’alcool ingurgitée. Et Dieu sait qu’elle n’est pas une grande endurante en ce qui concerne la boisson. Ces quelques verres feraient donc leur petit effet dans les minutes à venir.

Lorsque Kaya se fait interpeller par son voisin de comptoir, son regard était encore à peu près vif, et toujours aussi froid. Ses pupilles colorées d’un joli bleu clair se posèrent sur le visage de cet homme, avant qu’il ne détaille son physique brièvement, sans se cacher et sans gêne. Visiblement, il connaissait son nom, mais était-ce réciproque? A priori, non. Il ne lui disait strictement rien. Ce n’était pas choquant, de par son poste, de nombreuses personnes connaissaient qui elle était sans qu’elle ne les ai jamais croisés.

En tout cas, ce dernier se permit une petite touche d’humour. Plutôt risqué quand on voit l’image que pouvait renvoyer la belle blonde. Mais cette dernière, aidée par l’alcool qui montait en elle, se contenta d’esquisser un petit sourire amusé avant de lui répondre, en tentant de rester dans le même esprit.

“Effectivement. La banquise se porte plutôt bien, c’est plutôt le cumul de ce rôle et de celui de Jonin ainsi que de Sanjikan qui commence à être infernal…”

Elle attrape sa main tendue, et la lui serre de façon assez ferme. Pas le droit d’avoir la main molle lorsqu’on fait un brin de diplomatie ou de politique… Mais autre que la poigne, ce qui était frappant était le contraste entre les mains des deux personnes. L’homme avait visiblement des mains robustes et qui servaient pour le combat. Kaya, elle, avait des doigts bien plus fins, qui n’étaient “usés” que pour faire des mudras… La peau de cette dernière était aussi d’une douceur remarquable, signe qu’elle n’était pas une grande pratiquante de Taijutsu.

“Enchantée.”

La belle blonde se tourne alors vers son interlocuteur, signe que la conversation n’allait pas se résumer à de simples présentations.

“Et vous alors, vous venez ici par habitude, ou il y a une raison particulière…?”


_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ascentofshinobi.com/t1505-yuki-kaya-fini

Mar 18 Déc 2018 - 21:04
Cendres de souvenir
Feat Yuki Kaya

« L'alcool peut faire des ravages ou des heureux. Il suffit simplement de bien le doser. Bien évidemment, il y a plusieurs de réactions à l'alcool. Le colérique, le prétentieux, la chaudasse ou encore l'aventurier. Ici, beaucoup d'entre eux seront présent ainsi que bien d'autres. Une quête des plus extraordinaire. »

Un regard doux, sur-ligné d'un bleu ciel plaisant à voir, c'est d'une main ferme qu'elle sert la main tendue du gladiateur acceptant l'invitation à tailler une bavette autour d'un verre. Et c'est tout en acceptant la requête de l'homme rustre, que la femme sophistiquée lui confirme que la semaine fraichement passée fût un tant soit peu tendue entre les différents rôles qu'elle occupe. Une situation que le Chûnin pourrait très prochainement connaitre, lui qui souhaite reprendre le flambeau de son clan s'éteignant à petit feu par la faute de leur présent représentant.

Et de sa voix douce et posée, elle lui avoue le plaisir de faire sa connaissance. Tout en se retournant vers lui, engageant une conversation plus approfondis que de simple formalité de politesse. Et à son tour, elle souhaite connaitre la raison de sa présence en ce lieu.

« Tout comme toi j'pense que ma semaine a été assez difficile. J'enchaine les missions, les entrainements depuis quelques années et ça commence à se calmer tout juste depuis avant-hier. Mon corps se relâche un peu je pense. D'où le besoin de prendre un peu de temps avant d'attaquer les choses sérieuses ... »

Ce n'était pas à son habitude de faire la tournée des bars. Mais de temps en temps, une bonne bière fraiche ne lui déplait pas. C'est même un réel plaisir. Quant aux choses sérieuses qu'il mentionne, il fait référence à sa mission d'exploration en compagnie d'Inja et de Keisuke qui ne devrait plus tarder. Mais ça, même si elle est une personne influente de la Brume, il ne lâchera pas le morceau si facilement. Il ne voudrait pas mettre à mal la parole du Kagai à qui il a promit de rester le plus silencieux possible sur les évènements à venir. Secret du Shiden oblige.

« J'profites d'un temps de calme pour prendre du bon temps, avant de lancer à l'encontre du chef de mon clan. il faut dire qu'il a des idées noires qui risques non seulement de détruire les nôtres mais également la nation ... j'me sens obligé d'lui foutre une branlée et d'pendre sa place sur le trône pour le bien de tous. »

Un secret de Hokkyokusei dévoilé, Yami n'a pas sa langue dans sa poche. il en a même rien à foutre. S'il peut déjà faire de la sommation auprès des Kirijin, il se pense alors un bon représentant des siens.

_________________
異世界 割れる
 Isekai Waeru ▬ Le Fendeur de Monde



牡牛 黒い Oushi Kuroi
« L'impétuosité de l'homme peut vous être mortelle. Pensez-y à deux fois avant de vous lancer dans quelque chose dont vous pourrez ressortir perdant à tous les coups. »


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ascentofshinobi.com/t4884-hokkyokusei-yami-oushi-norainu http://www.ascentofshinobi.com/t5162-equipe-05-oushi-kuroi http://www.ascentofshinobi.com/t4944-hokkyokusei-yami-the-impetuous-warrior

Mar 18 Déc 2018 - 23:47

Elle s’en doutait un peu, mais il venait de lui confirmer qu’il était un ninja de la brume. Il semble être quelqu’un qui se dévoue corps et âme à ce rôle depuis, selon ses dires, plusieurs années. Elle espérait pour lui qu’il n’était plus genin, sinon cela voudrait dire que son niveau avait du mal à augmenter. Enfin, ce n’était pas exclu après tout, mais son physique et son air assez brut de décoffrage lui indiquait qu’elle avait devant elle une personne potentiellement redoutable au combat. Mais paraît-il qu’il ne faut pas juger sur les apparences… En tout cas, elles donnent souvent un bon indicateur.

“Je comprends tout à fait. Le surmenage mène à beaucoup de stress, physique ou mental, et il faut savoir évacuer toute cette tension parfois. Pour cela, il y a les sources chaudes, la lecture ou alors l’alcool, selon les goûts! Visiblement, ce soir, on est plutôt d’accord pour l’alcool.”

Mais ce qu’il dit après était encore plus intéressant. Le chef de son clan était visiblement une menace pour la nation entière, et malgré l’alcoolémie grandissante, la jolie blonde reprit un air bien plus sérieux. De part son grade, elle ne pouvait pas laisser passer une telle chose au sein du village. Surprise par ses dires, elle haussa un sourcil, et rétorqua de façon moins amusante et avenante qu’auparavant.

“Comment ça, détruire la nation…? Enfin, je trouve ça étrange qu’une personne si dangereuse soit en liberté, et que je n’en ai pas entendu parler… Mais sinon, vous semblez avoir de l’ambition, et ça, c’est une très bonne chose !”

Elle le flattait un peu pour qu’il conserve son intérêt dans leur conversation, et alors que le barman passait par la, elle lui fit signe de resservir l’homme à qui elle parlait. Il n’avait pas fini son verre, mais il en avait déjà un second de prêt.

“Et donc, qu’êtes vous au sein de la brume? J’ai du mal à vous imaginer Genin… Un chunin peut-être? Des aspirations particulières peut-être? Que ce soit les forces spéciales, la diplomatie ou je ne sais quoi? Par expérience, réfléchissez avant de cumuler trop de rôles… Vraiment. Sinon vous allez être obligé de venir ici très régulièrement.”

Elle lui fait petit clin d’oeil avant de pouffer de rire. Le saké était en train de faire son effet, c’était indéniable. La jolie blonde semblait de moins en moins froide, et ses joues prenaient une petite couleur rosée.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ascentofshinobi.com/t1505-yuki-kaya-fini

Mer 19 Déc 2018 - 13:21
Cendres de souvenir
Feat Yuki Kaya

« L'alcool peut faire des ravages ou des heureux. Il suffit simplement de bien le doser. Bien évidemment, il y a plusieurs de réactions à l'alcool. Le colérique, le prétentieux, la chaudasse ou encore l'aventurier. Ici, beaucoup d'entre eux seront présent ainsi que bien d'autres. Une quête des plus extraordinaire. »

Compréhensive, la Yuki partage son avis sur un potentiel surmenage dû aux différentes activités qu'un shinobi peut avoir à effectuer au cours de sa carrière. Les missions, la paperasse, la gestion d'un clan, tous ces facteurs que Yami pourrait très prochainement connaitre. Ces faits qui font d'eux des alcooliques, au lieu d'aller se reposer comme elle le mentionne, aux sources chaudes ou dans un parc à lire un livre.

Pourtant, elle affiche un air plus sérieux lorsque le Berserk parle de son clan et plus particulièrement de celui étant à la tête des siens, Kewashiioke. Le Jiisan est un homme lunatique, dont l'envie de prendre le contrôle du monde ne cesse de croitre de jour en jour. Ce qui titille la curiosité de la belle blonde mais également, lui fait comprendre que l'un des Hokkyokusei au sein de la Brume représente une forte menace.

D'un ton sec et inquiété, elle partage son avis quant à la liberté de mouvement d'un tel électron libre, pouvant faire sombrer la nation de part ses caprices d'une psychopathie égoïste hors norme. Néanmoins, l'Hijin se permet de mettre les choses aux clairs.

« Y'a pas d'soucis à avoir. J'm'occupe de tout. Je ne laisserais en aucun cas cette enflure ruiner tout ce que mon clan a mit en place depuis toutes ces années. Anéantir nos relations diplomatiques avec Mizu no Kuni. Rien que le fait de nous accepter parmi vous, c'est quelque chose que je n'laisserais pas passer. Cet homme est une menace, je n'lui permettrais pas de mettre sa folie en marche. »

Tirant une nouvelle latte de sa clope, il se retourne vers Kaya, la regardant droit dans les yeux afin de lui transmettre toute sa confiance.

« J'compte sur ta discrétion hein ? J'veux pas que ça s'ébruite et qu'on soit chassé du village pour une telle connerie. Si ça peut te réconforter, sache que d'ici peut il ne sera plus de ce monde. J'vais mettre fin à ses menaces. »

Parce qu'il ne dit pas, c'est bien évidemment que cet homme, a même menacé les membres de son propre clan. Un nuisible ne pouvant vivre plus longtemps. Il présent un danger pour autrui, mais également pour lui même. Et ça, l'impétueux ne laissera pas ses faits passer.

Mais alors que la chose un peu plus sérieuse vient d'être mise au clair, la Yuki souhaite en apprendre un peu plus sur l'homme à ses côtes en le bombardant de nombreuses questions. Prenant une dernière gorgée de sa pinte, alors qu'elle demande de nouveaux verres au barman, Yami lui répond en toute sincérité de sa voix roque et imposante.

« Alors oui, comme vous le savez je suis un Kirijin. Un chûnin pour être plus précis. Quant à mes aspirations ou mes envies, je suis déjà en pour-parlé avec Kagai Inja, que tu dois très certainement connaitre, pour intégrer le Shiden. Nous sommes entrain de mettre une mission, encore secrète, pour l'expansion de Kiri. De façon à ce qu'elle retrouve sa force d'entant, que le peuple Kirijin se hisse au sommet du Yûkan. »

Quant à sa décision d'accumuler les rôles importants au sein du village, elle lui demande de bien y réfléchir à moins qu'il ne souhaite devenir alcoolique. Quelque chose qu'il ne lui fait pas peur. L'homme est rustre et résistant à la liqueur. Ce ne sera pas un problème pour lui.

C'est alors qu'après quelques verres, le tin pâle et doux de la Yuki se rosit. L'effet de l'alcool commence à lui monter à la tête. En ce qui concerne Yami, ici depuis plus longtemps qu'elle, sa tête commence également à s'élever dans l'atmosphère utopique que peut créer un trop plein de gnôle.

« J't'en resserre un ? »

Lui demande alors le Berserk, suivit d'un rire timide conscient que son taux d'alcoolémie commence à un être un poil élevé. Une bonne soirée s'annonce.

_________________
異世界 割れる
 Isekai Waeru ▬ Le Fendeur de Monde



牡牛 黒い Oushi Kuroi
« L'impétuosité de l'homme peut vous être mortelle. Pensez-y à deux fois avant de vous lancer dans quelque chose dont vous pourrez ressortir perdant à tous les coups. »


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ascentofshinobi.com/t4884-hokkyokusei-yami-oushi-norainu http://www.ascentofshinobi.com/t5162-equipe-05-oushi-kuroi http://www.ascentofshinobi.com/t4944-hokkyokusei-yami-the-impetuous-warrior

Jeu 20 Déc 2018 - 15:51

Il avait beau répéter qu’il s’occuperait de tout et qu’il ne fallait pas s’inquiéter, elle ne le connaissait pas assez pour lui vouer une confiance aveugle, évidemment. Ses intentions avaient cependant l’air bonnes, et son analyse comportementale ne montrait aucun signe de mensonge. L’inconnue était principalement ses capacités à mettre à bien son plan d’action, et sur ce point, elle n’avait aucune information autre qu’un feeling lié à sa voix, son visage et son physique. Aucune contre indication notoire, mais pas de certitude non plus.

Enfin, pour être honnête, elle n’avait pas trop envie de s’occuper de ce genre d’histoire pour le moment. Elle était venue pour décompresser, pas pour retourner dans des histoires liées au boulot et encore moins aux problèmes du village. La chef du clan Yuki se contentera de hocher la tête en signe d’approbation, avant de confirmer cela par des paroles, simples et sans vrai réel impact.

“Eh bien je vous souhaite de réussir, évidemment!”

Il s’empressa ensuite de lui demander de rester discrète, car une telle histoire pourrait lui attirer des ennuis. C’était bien vrai, et elle ne comptait pas vraiment l’ébruiter plus que ça. Cependant, elle garderait un oeil sur cette histoire afin que ce fanatique ne cause pas plus de dégâts que ça.

“Non, je n’ai pas d’intérêt à en parler. On a d’autres chats à fouetter pour le moment.”

Dit-elle en faisant un petit clin d’oeil complice. Après cela, il lui confirma sa position de Chunin au sein de la brume, et ses désirs de rentrer dans le Shiden. Lorsqu’il évoque le fait qu’il était en contact avec Inja, la belle blonde lui sourit. De même pour cette affaire de mission secrète afin de redonner à Kiri sa force légendaire.

“Le moins que l’on puisse dire, c’est que vous êtes entre de bonnes mains. Inja est quelqu’un de talentueux et de respectable.”

Elle pousse un petit soupir et baissa son regard si particulier vers son verre. Elle en avait déjà bu quelques uns, et elle se savait très faible face à l’alcool. Pouvait-elle se permettre d’être ivre morte face à cet homme qui ne la connaissait que de nom? Sa réputation à ses yeux en prendrait probablement un coup, et puis ce n’est pas très noble…

“Un dernier alors!”

Dit-elle en rigolant, ayant complètement ignoré tout ce que son esprit de raison lui disait. En plus, les verres précédents n’avaient pas fini de faire leur effet. Le verre de trop? Peut-être déjà dépassé. En tout cas, le barman arriva pour resservir la jolie blonde, qui attendait un peu avant de le boire.

“Blague à part, je ne tiens pas l’alcool. Vraiment pas. Donc je suis déjà… Bien entamée!”

Dit-elle en rigolant, montrant de plus en plus qu’elle était pompette.

“Et du coup, vous semblez avoir entendu parler de moi… Je suis curieuse de savoir ce que vous avez pu entendre à mon sujet! Vous pouvez m’en dire un peu plus?”


_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ascentofshinobi.com/t1505-yuki-kaya-fini

Jeu 20 Déc 2018 - 16:44
Cendres de souvenir
Feat Yuki Kaya

« L'alcool peut faire des ravages ou des heureux. Il suffit simplement de bien le doser. Bien évidemment, il y a plusieurs de réactions à l'alcool. Le colérique, le prétentieux, la chaudasse ou encore l'aventurier. Ici, beaucoup d'entre eux seront présent ainsi que bien d'autres. Une quête des plus extraordinaire. »

De son expression intéressé mais aussi prit sous l'effet de l'alcool déjà consommé, la Yuki lui promet qu'elle tiendra sa langue tout en lui souhaitant bon courage pour la quête dans laquelle il s'est lancé il y a peu. Il est vrai que ces derniers temps, la Brume Légendaire a de quoi s'occuper outre les problèmes mineurs au sein de son village. Les prisonniers et les fanatiques déferlent sur le monde et l'état d'urgence a été décrété. Mais en attendant, qu'une autre menace ne s'abatte sur l'archipel, l'impétueux préfère s'adonner à une activité plus ... lucrative.

Lui affirmant qu'Inja est la personne la plus apte quant au succès de la mission qu'ils se sont fixés, la cheffe des Yuki complimente le cinquantenaire de talentueux et de responsable. Ce que Yami lui confirme. Un homme important et dévoué à ses différents rôle, pour le bien du village. Il était très certainement la rencontre la plus propice à son ascension au sein de Kiri.

C'est alors que le barman revient vers eux, bouteille à la main,remplissant leur verre respectif. Les deux verres s'entrechoquent une nouvelle fois, célébrant la soirée moyenne se passant en ce lieu de débauche, avant que la conversation continue de plus belle.

Pourtant, alors que la blonde prend son temps avant de se délecter de sa liqueur, elle avoue que l'alcool n'est pas son fort. Ou comme a pu l'apprendre le Roturier au cours de nombreuses discussions et à force de lire quotidiennement les journaux. Mais alors qu'elle lui demande le pourquoi du comment i la pu savoir qui elle est, il se contente de rester bref.

« Oh tu sais ... J'me renseigne à gauche et à droite. Et puis, en tant que Cheffe de clan, soit pas étonnée que tu sois connue de tous. T'es un peu la fierté du village. L'un des piliers. L'un des ... atouts. » rétorque alors l'Hokkyokusei, regardant rapidement mais maladroitement le décolleté de son interlocutrice.

Une manière de faire qui surprend le Gladiateur, lui qui n'est pas du tout de cette école là. Regardant le fond de son verre, il se doute néanmoins que sa limite raisonnable d'alcool est atteinte. Depuis bien trop longtemps. Pour qu'il s'intéresse à une femme, autre que pour un combat ou une simple discussion, c'est qu'il est éméché à un niveau compromettant. Bafouer ses idéaux, quelle plaie.

« Et sinon ... Tu fais quoi après, ça t'dit qu'on ... »

Et alors qu'il allait commettre la plus grosse erreur de sa vie, il aperçoit, derrière elle au fond de l'établissement, un étrange petit homme vert aux oreilles pointues portant un bonnet rouge et une pioche.

« Mais ... Qu'est-c'que ? »

Se dirigeant alors vers la créature, il invite Kaya à le suivre de par une tape amicale sur l'épaule comme pour l'avertir de la bizarrerie qu'il est entrain d'observer. Est-ce un rêve ou simplement un hallucination due à un taux d'alcoolémie beaucoup trop élevé ? Si Kaya lui confirme qu'elle le voit aussi, alors ils ont un problème.

_________________
異世界 割れる
 Isekai Waeru ▬ Le Fendeur de Monde



牡牛 黒い Oushi Kuroi
« L'impétuosité de l'homme peut vous être mortelle. Pensez-y à deux fois avant de vous lancer dans quelque chose dont vous pourrez ressortir perdant à tous les coups. »


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ascentofshinobi.com/t4884-hokkyokusei-yami-oushi-norainu http://www.ascentofshinobi.com/t5162-equipe-05-oushi-kuroi http://www.ascentofshinobi.com/t4944-hokkyokusei-yami-the-impetuous-warrior

Dim 23 Déc 2018 - 0:46

Que son nom était connu ainsi que son visage, elle s’en doutait bien. Ce qu’elle voulait savoir, c’était surtout l'opinion que les gens avaient sur elle. Mais il ne semblait pas avoir saisi cette subtilité, et du coup, elle n’avait pas vraiment la réponse à sa question. Enfin, partiellement puisqu’il lui la flatta en parlant d’elle comme une fierté du village. Son regard décrocha de ses yeux de façon bien peu discrète, et la belle blonde ne put s’empêcher de sourire. Peu d’hommes arrivaient à maintenir son regard très longtemps, elle ne lui en tiendrait pas rigueur.


Comme pour se changer les idées, voilà que ce verre plein depuis bien trop longtemps arriva à ses lèvres, pour que son liquide se déverse d’une traite dans sa bouche, glissant directement jusqu’à sa gorge. Nous parlons bien évidemment de saké et d’une belle descente. Mais visiblement, ce regard n’était pas si innocent que ça, car juste après, il se mit à proposer à Kaya une sorte d’after. Ses intentions n’étaient pas forcément très claires, mais en tout cas elle ne put s’empêcher d’esquisser un petit sourire et de légèrement rougir avant que son attention ne bascule complètement. Le regard de l’homme avait trouvé mieux qu’un décolleté apparemment, et cette chose magique se trouvait derrière elle.

Il se leva presque machinalement, et sa main posée sur l’épaule de Kaya l’invitait clairement à le suivre. Curieuse, elle se leva à son tour pour le suivre dans son délire, et en se retournant, elle vit effectivement des gens bizarres. Mais les mêmes que d’habitude, après tout. Des hommes bourrés et pour la plupart en plein délire, mais personne ne semblait aussi choqué que ce Yami. D’ailleurs, l’alcoolémie de la blonde la poussa à se tenir assez fermement à celui en pleine hallucination afin de ne pas chuter au sol. Durant sa démarche, elle espérait juste que lui n’allait pas s’effondrer aussi. En effet, elle comptait sur Yami pour être son “pilier”.

“Je ne vois rien de plus bizarre que d’habitude… Par contre, j’ai l’impression que le navire tangue…”

Faisait-elle une métaphore, ou était elle en train de complètement débloquer elle aussi? Difficile à deviner. En tout cas, si il y en avait bien un qui avait le sourire et qui semblait tout sauf étonné de voir les deux personnes perdues, c’était le barman. L’alcool ne suffisait pas à provoquer des hallucinations, mais aidait fortement à les rendre extrêmement probables lorsqu’il était couplé à des substances moins légales.

“Capitaine Yami, je crois que j’ai notre cible en visuel. Que fais un … Lutin dans notre navire?”

Elle vient alors subitement plaquer celui qui l’avait prévenu dans un premier temps. L’espèce de lutin venait de jeter sa pioche, en tout cas dans leur petit monde de drogués. Yami était maintenant au sol, écrasé par les atouts de Kiri.

“Les dauphins sont des violeurs, méfie toi des apparences.”

Simple, basique, après tout. Kaya ne semblait plus du tout lucide… Le serveur, lui, rigolait.

“Capitaine, notre navire est en grand danger…”

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ascentofshinobi.com/t1505-yuki-kaya-fini

Dim 23 Déc 2018 - 12:11
Cendres de souvenir
Feat Yuki Kaya

« L'alcool peut faire des ravages ou des heureux. Il suffit simplement de bien le doser. Bien évidemment, il y a plusieurs de réactions à l'alcool. Le colérique, le prétentieux, la chaudasse ou encore l'aventurier. Ici, beaucoup d'entre eux seront présent ainsi que bien d'autres. Une quête des plus extraordinaire. »

L'alcool peut-il vraiment créer des hallucinations chez ses consommateurs ? Les personnes faibles, ne tenant pas l'alcool pour le coup ? C'est impossible. Le Berserk est plus tolérant que ça à la gnôle. Ce doit être autre chose pour lui, c'est sûr et certain. De la croque peut-être ? Qui aurait osé ? Après, en y réfléchissant bien, lui comme Kaya ont passés une semaine voir un mois éprouvant, accumulant une fatigue notoire pouvant les plonger dans ce genre de problèmes. La Yuki aussi pourtant est prise d'un comportement étrange et se tient fermement à l'homme comme pour éviter de tomber. Quant à lui, il titube de plus en plus pour se diriger vers le fond de la salle, afin de voir de plus près la créature.

Le navire tangue d'après elle. Et comme une ambiance influente, ses paroles agissent tel un maléfice sur le Hijin le poussant à croire à son tour dur comme fer qu'il se trouve un navire en pleine tempête.

Mais dans la tourmente, sa compagne de beuverie repère au loin, sur le pont du chalutier, la présence du démon qu'a pu observer un peu plutôt le Belliqueux. Le pointant du doigt, elle lui indique la direction à suivre. Une désolation pour le Gladiateur. Il doit y mettre un terme.

D'un geste simple et rapide, il dégaine alors son katana, le pointant en la direction du troll. Car oui, plus ils s'avancent et plus ce petit être innocent vert se transforme en une créature satanique souhaitant la mort à tous les humains du monde.

« La Fête est Finie ! Vil créature des enfers ! »

Pourtant alors que le Gladiateur s'apprête à le trancher en deux, des membres d'équipage lui font signes que ceci n'est pas réel, que Josiane la serveuse, n'est pas un troll. Assez proche pour constater la bonne réalité, il rengaine alors son arme désolé de son comportement mortel au sein de ... ce navire.

Quand tout à coup.

« Attention Kaya ! Ras-de-marrée ! »

Plongeant vers la belle blonde, il l'a plaque au sol afin d'éviter une vague énorme, très certainement le danger duquel elle tentait de le prévenir. Une vague mais ... titanesque, d'après les dires de l'Hokkyokusei. Un danger des plus dangereux dangers de l'histoire des dangers. Une vague dont le rouleau les aurait écrasé. Alors qu'en étant à l'autre bout du bar, observant la scène, on peut voir les deux Kirijins échapper de peu à quelques gouttes de bière volant dans leur direction, après le fracas de deux pintes appartenantes à deux collègues se retrouvant. Rien qui ne puisse noyer le village.

Yami se retrouve alors allongé sur la blonde, leur corps collé l'un à l'autre. La tête contre la poitrine de la Yuki, ce dernier est prit d'un élan de lucidité.

« Bordel ... Demain ma gueule de bois va faire passer Pinocchio pour un vrai p’tit garçon ... »

Mais ça, c'est avant de se relever, d'aider la belle également, avant de constater que les matelots prennent part à une mutinerie. La question est; est-ce que le capitaine aussi ? Peur, colère, effarement, rage, il ne sait pas quoi faire et saute par dessus bord. Derrière le bar.

Il se relève enfin et se retrouve au sein d'un taverne moyenâgeuse, peupler de Chevalier. Un goût de vomit lui remonte dans la gorge, comme si l'alcool avalé souhaitait sortir. Il en était hors de questions de la part du Berserk. Il est un homme, un vrai; vomir devant une telle femme serait avouer sa faiblesse. Alors comme l'Alpha qu'il prétend être lorsqu'il est sobre, il revient vers la blonde magnifique de par son physique et la met en garde, face à un homme noir de peau entrant dans au sein de l'auberge.

« Dame Kaya ! Dame Kaya ! Un sarrasin dans une charriote du diable ! C’est tout ferré y’a point d’bœuf pour tirer ! »

Mais que dit-il ? Il n'en a même pas conscience.

_________________
異世界 割れる
 Isekai Waeru ▬ Le Fendeur de Monde



牡牛 黒い Oushi Kuroi
« L'impétuosité de l'homme peut vous être mortelle. Pensez-y à deux fois avant de vous lancer dans quelque chose dont vous pourrez ressortir perdant à tous les coups. »


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ascentofshinobi.com/t4884-hokkyokusei-yami-oushi-norainu http://www.ascentofshinobi.com/t5162-equipe-05-oushi-kuroi http://www.ascentofshinobi.com/t4944-hokkyokusei-yami-the-impetuous-warrior

Dim 23 Déc 2018 - 20:29

La voilà écrasée au sol. Sa tenue blanche immaculée serait surement un peu moins présentable une fois qu’elle se relèverait, mais surtout, elle était dans une position plus que délicate. Allongée sur le sol, avec cet homme allongé sur elle, la tête confortablement installée sur ces doux globes de chair. Une bonne partie du bar devait surement l’envier, d’ailleurs. Mais alors que les gens encore lucides pensaient qu’il était en train de vivre un rêve éveillé, c’était plutôt l’inverse. Un véritable cauchemar, malgré cette position plutôt cocasse.

“Eh… Yami, si vous allez bien, il serait correct de relever un peu votre visage…”

Dit-elle, avec un air presque gêné, avant qu’il se relève et, tel un gentleman, l’aide à se relever à son tour. Pourtant, la situation ne s’arrangeait pas du tout. Les matelots étaient très agités, et Kaya ne comprenait pas bien pourquoi. En tout cas, Yami semblait paniquer, et pour sauver sa peau, il sauta par dessus bord. C’était donc la fin, déjà? Ils venaient de se rencontrer, et pourtant, il allait déjà mourrir… Triste destin.

En voyant la mutinerie s’approcher, et tenant à sa peau, Kaya décida de se protéger instinctivement. Yami avait déjà sauté, elle ne pourrait pas le sauver dans la seconde. Et donc, par réflexe, elle composa des mudras à la vitesse de l’éclair avant de générer un grand bloc de glace tout autour d’elle. Elle était ainsi intouchable. Quelques secondes plus tard, sentant la tension s’éloigner, elle dissipa cette structure. En fait, c’était juste que les gens normaux se demandaient bien pourquoi la belle avait usé d’une telle technique au milieu de la taverne, et commençaient probablement à avoir un peu peur.

Mais lorsque que la glace disparu, elle ne retrouva pas son navire, mais une taverne moyenâgeuse. Le pire dans tout ça, c’est qu’elle ne fut pas choquée. Pour elle, la continuité était tout à fait logique. Logique d’être la princesse de ce royaume, après tout. Car oui, Kaya était maintenant, dans leurs esprits, habillée d’une robe bustier majestueuse. Et c’est pourquoi ce sarrasin était si dangereux. Il gueux ne pouvait approcher la princesse de la sorte.

“Je suis Kaya Yuki de Kiri, comtesse de Montmiral, d’Apromont et de Papimcourt, fille d’Aldebert de Malfète, et de Thibaude de Montfaucon. De ce fait, je vous ordonne de vous arrêter sur le champs!”

Ce fameux sarrasin s’arrêta net, et haussa un sourcil. Visiblement, il connaissait la vraie Kaya, et cette soudaine tirade le surprit. Il se demandait bien ce qui pouvait lui passer par la tête, et si la confiance qu’il faisait aux hauts-gradés ne devait pas être plus réfléchie… La jolie blonde, la princesse, se recule alors d’un pas, et regarde Yami droit dans les yeux, avec un air hautain.

“Yami la fripouille, s’il s’approche encore d’un pas, vous savez que faire. C’est OK?”

Complètement dépassé par les deux drogués, l’homme leva les yeux au ciel, et décida de faire comme si de rien n’était, avançant donc vers les deux personnes, pour se rendre au comptoir de façon tout à fait normale…

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ascentofshinobi.com/t1505-yuki-kaya-fini

Lun 24 Déc 2018 - 12:42
Cendres de souvenir
Feat Yuki Kaya

« L'alcool peut faire des ravages ou des heureux. Il suffit simplement de bien le doser. Bien évidemment, il y a plusieurs de réactions à l'alcool. Le colérique, le prétentieux, la chaudasse ou encore l'aventurier. Ici, beaucoup d'entre eux seront présent ainsi que bien d'autres. Une quête des plus extraordinaire. »

« Qu’est-ce que c’est qu’ce binz ! »


Quelle est donc cette sorcellerie ? Passer d'une ère Êdo, à bord d'un navire pirate, puis désormais au sein d'une taverne de chevalier. Une hallucination des plus puissantes, faisant croire à sa victime qu'elle voyage dans le temps. Concernant Yami et Kaya, ils sont bien dans cette spirale temporelle infernale.

La démence s'empare du Berserk. Sa tête tourne, son équilibre lui joue des tours et dans un élan de folie, la belle Yuki s'empare du trône et se proclame un nombre incalculable de noms et de prestiges plus fous les uns que les autres. À en croire sa posture et son élocution, de loin, on croirait voir une certaine Daenerys. Un chouette fille d'après le bougre.

De sa prestance et son imposante carrure, la comtesse de Montmiraille stoppe net dans sa course le sarrasin s'avançant vers eux. Dans leurs têtes, ils pensent voir un homme de taille impressionnante, noir de peau. Effrayé, menacé, ils lui ordonnent de s'arrêter. Mais dans le monde conscient, d'un certain point de vue, on peut dire que ce n'était juste l'ombre d'un homme décuplée par les lanternes de la taverne. Quant à son propriétaire, il lève les yeux au ciel et s'en va à sa table, deux bières à la main.

Une sacrée histoire. Toute fois, Dame Kaya Yuki de Kiri, comtesse de Montmiraille, d’Apromont et de Papimcourt, fille d’Aldebert de Malfète, et de Thibaude de Montfaucon ordonne nonobstant à son escuyer de faire ce qui doit être fait si une telle mascarade se reproduit alors.

« OK-EEEEYYYY! C'est OKEY ! Dame Frénégonde la poooouuuufiasse ! »

Le bougre dégaine alors son katana, qu'il voit comme un couteau à fromage et menace le moindre inconscient qui tentera de s'approcher de sa maitresse. C'est alors qu'un attroupement d'homme, plus usés les uns que les autres, se place devant eux, les menaçants du regard. Encore cuit, tellement drogué, l'impétueux se pensant tout simplement comme l'esclave de sa déesse se positionne devant elle, pour parer à la potentielle attaque de ces fichtres pouilleux.

« Morte couille ! Bourgeois ... Saint-Denis ... ! Que trépasse si je faiblis ! »

Et dans une charge désespérée, il fonce vers ses individus dont il ne voit pas le visage camouflé par une tâche noir, comme si il était dans un mauvais rêve.

_________________
異世界 割れる
 Isekai Waeru ▬ Le Fendeur de Monde



牡牛 黒い Oushi Kuroi
« L'impétuosité de l'homme peut vous être mortelle. Pensez-y à deux fois avant de vous lancer dans quelque chose dont vous pourrez ressortir perdant à tous les coups. »


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ascentofshinobi.com/t4884-hokkyokusei-yami-oushi-norainu http://www.ascentofshinobi.com/t5162-equipe-05-oushi-kuroi http://www.ascentofshinobi.com/t4944-hokkyokusei-yami-the-impetuous-warrior

Lun 31 Déc 2018 - 0:13

La panique. Il n’y avait pas de mot plus juste pour décrire l’ambiance qui venait d’apparaître dans le bar. Effectivement, jusque la les deux protagonistes, qui passaient au mieux pour des fous à cause de la drogue, étaient bien inoffensifs. Mais lorsque la fripouille dégaina son katana, ils furent pris bien plus au sérieux. Certains virent alors se placer devant eux, comme pour les intimider afin qu’il range son katana. Sauf que dans leur petit monde imaginaire, cela ressemblait plus à une agression qu’autre chose. Et il prit la décision de foncer dans le tas.

Kaya, bien qu’actuellement habillée de nombreux titres plus nobles les uns que les autres, n’oubliait pas pour autant ses talents en ninjutsu. Et dans la panique générale qui était en train de se dessiner dans le bar, elle composa quelques signes avec ses mains et posa ces dernières au sol. Une impressionnante vague de froid se répandait aux niveau des chevilles, glaçant le sol ainsi que tout qui ressemblait désormais à une grande patinoire.

L’effet fut assez simple. Yami, ne voyant pas arriver le froid derrière lui, fut surpris de voir son appui se dérober sur la glace, et chuta lamentablement au sol, heureusement sans se planter le Katana dans le torse, visiblement. Les autres? Un ou deux étaient encore debout, immobiles, tandis que les autres, essayant de se mouvoir sur la glace parfaitement lisse, chutaient un par un, entrainant parfois leurs camarade dans une inévitable chute.

Kaya, elle, rigolait en observant la scène, tandis que le patron du bar perdait patience. Le serveur était alors un peu gêné, car il était à l’origine de tout ce grabuge, mais il était le seul à être au courant. Il jouait profil bas, tandis que le patron hurlait sur la jolie blonde, qui venait de geler l’intégralité du bar.

“Ce n’est pas des amnésiques, ce sont deux gougnafiers!!!” (Monde imaginaire)
“Madame Kaya, je vous prie d’arrêter d’utiliser vos techniques dans mon établissement. Vous et votre camarade, sortez immédiatement!”

Le regard de la jolie blonde se posa alors sur le patron du bar. Et ces pupilles, bien qu’habituellement froides, étaient maintenant insipides. Le cocktail explosif de l’alcool et de la drogue semblait affecter grandement son gabarit bien plus menu que celui de Yami, et après quelques secondes à regarder le patron sans vraiment avoir l’air présente ainsi qu’en bégayant quelques bouts de phrase, la chef des Yuki s’effondra au sol.

Cette fois, la glace fondant à vue d’oeil suite à l’évanouissement de la dame de glace, de nombreuses personnes virent lui porter secours.

“Est ce qu’il y a un médecin ?!”

Le décor changea à nouveau, et ressemblait fortement à celui d’un hôpital. Un certain Dr. Maison était attendu. C’était parait-il un très bon médecin, bien que complètement barré et au flegme particulièrement prononcé.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ascentofshinobi.com/t1505-yuki-kaya-fini

Lun 31 Déc 2018 - 1:31
Cendres de souvenir
Feat Yuki Kaya

« L'alcool peut faire des ravages ou des heureux. Il suffit simplement de bien le doser. Bien évidemment, il y a plusieurs de réactions à l'alcool. Le colérique, le prétentieux, la chaudasse ou encore l'aventurier. Ici, beaucoup d'entre eux seront présent ainsi que bien d'autres. Une quête des plus extraordinaire. »

Des ennemis de part et d'autres, de brigands souhaitant la mort de la princesse. Des ennemis de la couronne. Qu'ils trépassent tous sous la claymore grande et puissante du Berserker. Qu'ils faiblissent face à la puissance de l'homme, face au pouvoir du grand Hokkyokusei Yam .. !

Mais dans une élan de fougue dévastatrice, le Gladiateur se voit stoppé dans sa course, le sol se recouvrant d'une épaisse couche de glace. Trop glissant pour rester stable, l'homme faiblit de ses appuis de sorte à tomber au sol, se cognant violemment la tête contre la patinoire soudainement apparue.

La suite, se trouve noire de toute part. La tête de l'Hijin, noyée dans l'alcool se vide peu à peu, comme le propulsant d'une hallucination violente présente depuis un certain temps. Aucuns souvenirs ne lui vient, alors qu'il voit un homme à la tignasse, portant des lunette de soleil ronde ainsi qu'un grand manteau long dont la capuche est brodée de fourrure quitter les lieux. Sa vision est floue mais il distingue, malgré un perception triplée par la violence du coup, la silhouette de l'homme. Et dans cette vision, sa conscience le sonde et trouve en cet individu le coupable de cette folie. Est-ce le légendaire drogueur de Kirijin sévissant dans les bars de la Brume ? Il ne sait pas et s'évanouit quelques secondes avant de reprendre ses esprits.

À son réveil, se levant avec difficulté, l'air est froid. Les hommes sont à terre. Mais il est de retour au sein de la taverne de Kiri. Comme s'il sortait d'un mauvais rêve, il est accompagné d'un migraine des moins appréciable. Cherchant du regard celle qu'il se perçoit d'avoir rêver, il tombe nez à nez avec le dame de glace. Inconsciente au sol.

« Attendez ! Je connais les gestes de premier secours ! »

Un cri d'alerte, précisant au peuple s'étant regrouper autour de la victime de ne faire le moindre geste. Dans la précipitation, le Chûnin s'agenouille aux côtés de la jolie blonde et pose ses lèvres sur les douces et pulpeuses de la Yuki. Insufflant plusieurs bouffée d'air, il gonfle les poumons de sa supérieur hiérarchique pour lui faire reprendre connaissance. Sa peau est froide, comme si elle était morte. Mais son coeur bat et se poitrine se gonfle et se dégonfle, témoignant de poumons qui fonctionnent.

« Kaya-chan ! Tu vas bien ? »

La soirée touche peut-être à sa fin. Du repos doit leur être prescris.

_________________
異世界 割れる
 Isekai Waeru ▬ Le Fendeur de Monde



牡牛 黒い Oushi Kuroi
« L'impétuosité de l'homme peut vous être mortelle. Pensez-y à deux fois avant de vous lancer dans quelque chose dont vous pourrez ressortir perdant à tous les coups. »


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ascentofshinobi.com/t4884-hokkyokusei-yami-oushi-norainu http://www.ascentofshinobi.com/t5162-equipe-05-oushi-kuroi http://www.ascentofshinobi.com/t4944-hokkyokusei-yami-the-impetuous-warrior

Lun 7 Jan 2019 - 21:37

Kaya était au sol, pas vraiment consciente. Enfin à moitié, en fait. Son corps était devenu soudainement faible, et son esprit était embrumé comme jamais. C’était impossible que ce soit uniquement l’alcool. Les yeux fermés, la respiration lente, elle semblait vraiment inconsciente. Pour sa peau froide, c’était plutôt du à sa prédisposition à manipuler la glace. Du coup, elle était dans ses pensées, a moitié endormie au final, jusqu’au moment où elle senti quelque chose se poser sur sa bouche.

Quelque chose de doux et pulpeux, à vrai dire. En fait, c’était exactement comme si quelqu’un était en train de l’embrasser. Exactement pareil… Attendez, embrasser?! Kaya ouvrit subitement les yeux alors qu’il était en train de lui faire du bouche à bouche malgré le fait que sa respiration était stable. Il lui parlait, c’était évident. Mais elle avait encore un peu de mal à tout comprendre. Ses lèvres étaient maintenant décollées des siennes, et à force de répéter ce fameux “Tu vas bien?”, elle finit par saisir.

“Je … Oui. Je vais parfaitement bien.”

Elle tente de se relever par la suite, mais cet exercice fut terriblement chaotique. Son équilibre était précaire, et ses jambes semblaient bien faiblardes. Dans sa faiblesse, elle passa sa main sur les épaules de Yami dans ce qui semblait presque être un câlin. En fait, elle se tenait à lui pour ne pas tomber au sol. Elle lui offrait une très forte proximité en échange de son aide. D’ailleurs, elle lui susurra dans l’oreille, doucement.

“Ramenez moi chez moi, s’il vous plait. Je ne me sens pas bien… Dans le domaine Yuki, la bâtisse centrale, au cas où…”

Visiblement dans le mal, son gabarit n’aidant pas à encaisser les substances telles que l’alcool ou les drogues, elle s’en remettait aux bras de Yami pour pouvoir rentrer chez elle en toute sécurité.

“Ah, en fait … bien joué.”

Elle lui fit un petit clin d’oeil et faisait évidemment référence à ce bouche à bouche pas vraiment nécessaire, mais dont personne ne pouvait douter de l’inutilité.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ascentofshinobi.com/t1505-yuki-kaya-fini

Mar 8 Jan 2019 - 1:12
Explorer l'île de Ue.
Feat Yasei Akane & Nobuatsu Saji [PNJ]

« Explorer pour mieux conquérir. »

Le réveil de la belle blonde est difficile. A en voir ses yeux cherchant le moindre point de repère, la moindre chose lui étant familière, elle reprend enfin l'entièreté de son esprit avant de se rendre compte que son "sauveur" n'est nul autre que le Berserk. La sensation de ses douces lèvres reste sur celles du sauvage, faisant prendre conscience à l'animal qu'avoir quelqu'un dans sa vie n'est peut-être pas forcément quelque chose de bien nuisible dans sa misérable existence.

Son allié, victime elle aussi d'une hallucination néfaste, prend peine à se lever avant d'attraper le Chûnin les bras autour de sa carrure imposante pour s'y agripper telle une moule à son rocher. Sans se poser la moindre question, prétendant à un possible rapprochement de la Yuki, Yami fait preuve de galanterie sans même s'en prendre compte en l'aidant dans cette tâche semblante impossible à le Jônin. Et dans ce rapprochement, les lèvres pulpeuses aux oreilles du Berserk, la muse lui supplie de la ramener chez elle afin qu'elle puisse se prélasser et terminer cette soirée sans aucuns autres incidents.

D'un simple mouvement de tête confirmant cette idée, l'Hokkyokusei attrape le bras de la belle avant de la conduire jusqu'à chez elle.

Au coeur des rues de la Brume, le Chûnin se remet difficilement de ce qu'il vient de lui arriver, affichant une mine quelque fatiguée de cette journée. Était-ce vraiment une bonne idée d'aller voir un verre en cette soirée de printemps ? Il n'en est pas si sûr. Et dans un moment de calme, Kaya le félicite de l'avoir sauvé. Ou simplement de l'avoir embrassée. Dans la tête du Berserker Pourpre, tout se mélange. La confusion est totale.

Tout-fois, entrant au sein du Quartier Yuki, ils arrivent peu à peu proche du bâtiment citer par la Belle peu de temps avant. Face à la bâtisse, Yami dépose son amie de beuverie auprès de sa porte d'entrée et se contente d'en rester là.

« Bon ... Bonne soirée. »

Prêt à quitter les lieux, il ne pense même pas que la Yuki pourrait lui proposer de monter boire un dernier verre, avec ou sans alcool, en sa compagnie. Son esprit est totalement à côté de la plaque.


_________________
異世界 割れる
 Isekai Waeru ▬ Le Fendeur de Monde



牡牛 黒い Oushi Kuroi
« L'impétuosité de l'homme peut vous être mortelle. Pensez-y à deux fois avant de vous lancer dans quelque chose dont vous pourrez ressortir perdant à tous les coups. »


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ascentofshinobi.com/t4884-hokkyokusei-yami-oushi-norainu http://www.ascentofshinobi.com/t5162-equipe-05-oushi-kuroi http://www.ascentofshinobi.com/t4944-hokkyokusei-yami-the-impetuous-warrior

Jeu 10 Jan 2019 - 23:24

La soirée était bien plus compliquée que prévue. Son compagnon d’hallucination avait retrouvé sa lucidité, et semblait mieux encaisser l’alcool et autres substances qu’elle. De ce fait, il tenait debout avec une certaine aisance tandis qu’elle avait du mal à soutenir son propre poids, qui n’était pourtant pas bien important. Cet homme était désormais son plus grand soutient, et il avait surtout accepté de l’aider à sortir d’ici pour la ramener chez elle.

Tendancieux? Probablement pour beaucoup d’hommes. En tout cas, il était certain qu’il attisait la jalousie de certains qui les virent sortir de ce bar, ravagé en partie par la glace et autre bêtises faites durant leur hallucination. Il la portait presque en marchant dans les rues de la brume, et assez rapidement, ils se retrouvaient à l’entrée des quartiers Yuki. La chef du clan ferait mieux de se faire assez discrète, car son état était loin d’être digne de son rang.

Heureusement, il avait une mémoire correcte, et se rappelait de ses indications quant à la bâtisse qu’elle habitait. Le bâtiment central, probablement la plus belle habitation. Une fois devant la porte, elle s’y reprit à trois fois pour réussir à l’ouvrir, et une fois ceci fait, elle se retourna pour le saluer et le remercier de son action tout à fait respectable et appréciable.

“Bonne soirée à vous aussi. Et merci beaucoup de m’avoir ramenée… Je vous suis redevable. Si vous avez besoin, vous savez désormais où me trouver.”

Ce n’était pas une invitation directe, évidemment, mais plutôt un contrat sur l’honneur: il l’avait aidé, et elle serait la pour lui s’il avait besoin d’elle. Boire un verre supplémentaire? Loin d’elle cette idée saugrenue. Elle était déjà bien trop amochée, et ne souhaitait que se reposer. Longtemps, si possible.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ascentofshinobi.com/t1505-yuki-kaya-fini

Sam 12 Jan 2019 - 10:28
Cendres de Souvenir
Feat Yuki Kaya

« L'alcool peut faire des ravages ou des heureux. Il suffit simplement de bien le doser. Bien évidemment, il y a plusieurs de réactions à l'alcool. Le colérique, le prétentieux, la chaudasse ou encore l'aventurier. Ici, beaucoup d'entre eux seront présent ainsi que bien d'autres. Une quête des plus extraordinaire. »

La nuit est obscure, mais dans sa noirceur les étoiles brillent de mille feu. Le clair de lune est puissant, majestueux, faisant profiter le village tout entier de son reflet parfait pour éclairer les ruelles calmes et vides de Kiri. Au sein du quartier Yuki, la bonne grâce, la noblesse et la beauté de la femme resplendissent quant à leur exposition aux rayons lunaires. En ce qui concerne l'obscurité, on peut dire que la naïveté et l'angélisme de l'homme sont une bêtise le faisant passer à quelque chose d'unique; une nuit en compagnie de la plus incroyable des Kunoichi de la Brume. Mais qu'il est con.

Si seulement il connaissait la subtilité de l'art de la drague, si seulement il avait prit des cours comme lui avait suggérer son ange gardien positif Kuzan ... En ce moment, il serait entrain de rendre la plus inaccessible des femmes; heureuse. Passer à côté de telles occasions, c'est tout ce qu'il y a de plus normal pour le Hijin. C'est naturel, c'est normal pour lui. Bien évidemment que c'est normal, car il est tellement con qu'il ne s'en rend même pas compte.

C'est d'un simple « Bon ... Bonne soirée. » qu'il détourne les talons sans même apercevoir dans les yeux de la belle Kaya si elle avait envie de continuer la soirée dans ses appartements, en position quadrupédie. La seule chose qu'il retient, c'est simplement qu'elle lui doit une faveur. C'est tout ce qui emporte.

Alors se rallumant une clope, l'homme rustre et barbare repart dans les ruelles obscures s'attelant à une tâche bien plus importante. Une tâche devant sauver par n'importe quel moyen Kiri et Mizu; le mise en place d'un plan d'attaque pour mettre fin à la folie de son chef de clan ...

Peut-être qu'un jour, il aura la chance de montrer à la Yuki que, tout les hommes qu'elle a pu avoir jusqu'à présent, n'étaient que de petits joueurs ... De simple débutant dans cet art que convoite et apprécie Kaya ...

Un jour peut-être.


_________________
異世界 割れる
 Isekai Waeru ▬ Le Fendeur de Monde



牡牛 黒い Oushi Kuroi
« L'impétuosité de l'homme peut vous être mortelle. Pensez-y à deux fois avant de vous lancer dans quelque chose dont vous pourrez ressortir perdant à tous les coups. »


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ascentofshinobi.com/t4884-hokkyokusei-yami-oushi-norainu http://www.ascentofshinobi.com/t5162-equipe-05-oushi-kuroi http://www.ascentofshinobi.com/t4944-hokkyokusei-yami-the-impetuous-warrior

Cendres de souvenir (w/ Kaya)

Page 1 sur 1

Ascent of Shinobi :: Territoires de l'Eau :: Kiri, village caché de la Brume
Sauter vers: