Soutenez le forum !
1234
Derniers sujets
Partagez | 

Jishin et savon [Ryoko]

Aller à la page : 1, 2  Suivant

Mer 19 Déc 2018 - 10:44
Nouvellement promue chunin, Toph était excitée comme une puce. Enfin, elle aurait plus de liberté de déplacements. Elle pourrait aller dans le pays de la Terre avec plus de facilité, voir même entreprendre des voyages de son propre chef. Elle rejoindrait sans doute une organisation de shinobi plus spécialisée, mais elle ne sentait ni attiré par la police ni par le corps de diplomatie. Etrange non ?

Tous ces beaux projets devaient attendre néanmoins, car Toph avait des devoirs et elle se devait de les respecter au mieux. Elle toqua à la porte de Ryoko-san - tout disciple avait sa propre chambre dans le dojo Jishin, c'était très facile à sculpter une chambre, il fallait juste acheter un matelas et de la literie. Le nom était gravé à même la roche.

La sensei courba l'échine et s'inclina devant la genin en face d'elle.

Bonjour Ryoko-san.

Toph se releva.

Bien, comme discuté précédemment, nous allons essayer de te trouver des enseignements que tu peux utiliser à ta sauce.

Toph invita sa disciple à la suivre dans le dojo de pierre. Pas d'ours polaire présent cette fois-ci - Iorek récupérait de blessures du tournoi, et était un peu de mauvais poil. A la ceinture de Toph se tenait deux sabres, un plus court que l'autre. Et vraisemblablement, ils feraient partie de l'exercice d'aujourd'hui.

Toph s'arrêta au centre du dojo et pivota pour faire face à celle qui maitrisait le savon et les huiles essentielles.

Initialement, j'avais pensé à des techniques taijutsus pures, mais je ne pense pas que la paume du Hakke se transmette aussi facilement sans maitrise du Juken, et c'est ma principale spécialisation en taijutsu. Peut-être que Kami pourrait t'aider là-dedans, car je me tourne vers le maniement du katana et je n'ai pas d'enseignement intéressants dans l'immédiat. Par contre, en doton, ma spécialisation est celle de la défense. Je peux t'apprendre à faire des murs. Les tiens seront en savon, et complèteraient bien ton style basé sur l'esquive, mais cela ne devrait pas poser problème, n'est-ce pas ? Je te montre un exemple ?

Toph attendit une réponse de sa disciple, avant de commencer l'entrainement.

Les murs, la spécialité de Toph. C'était une application simple du doton, classique, et pourtant on ne pouvait plus efficace dans bien des cas. C'était la défense de prédilection de la kunoichi, spécifiquement lors des affrontements à distance. Un mur, par rapport à un kaiten, était moins absolu mais plus flexible, et le mur était capable de produire une couverture visuelle pour cacher une action - typiquement une nage sous-terraine ou une création de clones.

Mais si cela n'était pas au goût de sa disciple, et bien Toph pouvait lui apprendre d'autres techniques, comme balancer des rochers ou des javelots de pierre, invoquer un bouclier ou une charge un peu plus explicite. Vraiment, le choix appartenait à Ryoko.

Spoiler:
 

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ascentofshinobi.com/t3493-hyuga-toph#26646 http://www.ascentofshinobi.com/t5136-hyuga-toph-jishin-master#40301

Mer 2 Jan 2019 - 21:01
Ah la la, il s'est passé tant de chose depuis qu'elle est dans ce dojo ! Elle s'est entraînée plus dure déjà, il faut croire que s'entraîner avec une virtuose du Taïjutsu aide beaucoup, surtout à devenir plus endurante physiquement. Même si ça se voyait pas trop, elle a gagné du muscle, et surtout, elle est plus solide désormais, même si ça ne se sentait pas directement, Ryoko est fière de pouvoir prétendre endurer plus de coups de poing, ça aide un peu à pouvoir contre-attaquer facilement. Mais pendant ce temps, sa senseï a monté d'un grade, enfin, pas Chiryou, Toph, c'est vrai que ça commence à faire beaucoup de maître à suivre maintenant. Mais elle arrive à s'en sortir pour le moment, et elle n'a envie de décevoir aucunes des deux, donc elle prend un peu sur elle et s'est entraînée dur. Même si Shin insiste pour qu'elle dorme chez lui, elle préfère dormir dans ce dojo, c'est plus près de sa première senseï.

- Bonjour Toph-senseï !

En parlant du loup, elle est venue la voir dans sa chambre qu'elle lui a prété, une chambre qu'elle a aménager comme elle le voulait. Mais c'est vrai qu'il n'y a pas grand chose qu'elle a accepter de prendre, hormis du linge de rechange. Cependant, elle doit avouer que ça lui fait bizarre de mettre un uniforme, elle qui a toujours été à moitié nue pour optimiser son pouvoir, la voilà maintenant avec l'uniforme du dojo sur elle, ce qui l'oblige à avoir moins de liberté maintenant. Seul bémol en quelque sorte de s'entraîner ici ... bah, c'est pas bien grave, même si cette tenue la sert un peu.

Pas de nounours aujourd'hui, un entrainement qu'entre kunoïchi uniquement, dommage, elle aimait bien tenter de toucher l'ours polaire qui lui rendait immédiatement les coups, comme quoi, se battre avec un ours ... bah c'est pas plus dangereux que ça, surtout que c'est un gros nounours. Enfin, elle lui dit qu'elle lui avait promis de lui apprendre quelques techniques, mais elle n'a pas de Taïjutsu pur en stock. Elle peut comprendre qu'elle ne sache que faire des paumes de chakra, mais ... non, elle voit pas comment elle pourrait faire pour l'imiter en effet sans le Jiken.

- Un mur ? Mmm ... ça va être plus compliqué. Je ne peux créer du savon uniquement via les pores de ma peau, pour créé un mur ... ça prendra trop longtemps, car il faudra que je créé du savon, que je mette du savon par terre, que je l'étende sur le sol sur une zone assez vaste, puis que je créé le mur. Mais je peux essayer de faire ton mur avec du Suiton, j'aurai uniquement à changé de mudra pour le faire. Pour une défense avec mon savon, je verrais plus une armure à vrai dire.

Libre à elle de vouloir en tenir compte, mais elle pense qu'avec du Suiton ce serait plus simple à réaliser, plus rapide, même s'il y a des risques que son mur tienne des techniques Doton moins puissante. Mais elle peut toujours les esquiver, les techniques Doton, donc elle peut toujours garder le mur Suiton en stock.

- On peut commencer, montrez-moi !

Elle était excitée de savoir comme on fait un mur avec son affinité.

HRP:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ascentofshinobi.com/t4671-besoin-d-un-peu-de-savon-presentation-de-sekken-ryoko-finish http://www.ascentofshinobi.com/u603

Jeu 3 Jan 2019 - 19:10
Apparemment, sa disciple n'était pas enthousiaste à l'idée de faire un mur de savon. Le plan machiavélique de Toph se de fournir gratuitement pour toute l'année en produit d'entretien fut ainsi contré par l'innocence d'une Kunoichi qui préférait maitriser un art élémentaire avant tout - le suiton. C'était tout à son honneur. Toph avait également une idée d'armure en savon pour la suite, mais se concentrait d'abord sur le mur.

Sa spécialité.

En suiton c'est tout aussi possible. Regarde bien ce que cela donne en doton, pour le moment. Fais attention à mes mudras, ainsi qu'à ma respiration.

Toph composa ses mudras - assez lentement - tout en inspirant pendant leur exécution. Puis, elle frappa le sol de ses deux mains en expirant en un seul coup tout son souffle. Un mur solide de pierre s'érigea devant eux. Toph passa sa main dessus, contente du résultat. Puis elle donna un énorme coup de poing chargé en chakra dedans et le brisa en mille morceaux. Oui, cela défoulait bien.

Elle se tourna vers sa disciple.

Ton affinité étant différentes, les mudras le seront également. On teste ça ? Je t'observerai sous Byakugan. Ne t'inquiète surtout pas si cela ne marche pas du premier coup, il faudra quelques essais.

Ainsi, Toph invita sa pupille à tenter à son tour la technique, tandis qu'elle activa son doujutsu et se mit à l'affut de la moindre imperfection. Certes, ses premiers essais seraient certainement mauvais, mais avec travail et acharnement, elle réussirait certainement sans aucun mal. Toph avait vu de ses propres yeux les capacités et le potentiel de Ryoko. Et maintenant, sous ses yeux nacrés, la constellation de son chakra et de ses tenketsus brillaient de mille feus.
Spoiler:
 

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ascentofshinobi.com/t3493-hyuga-toph#26646 http://www.ascentofshinobi.com/t5136-hyuga-toph-jishin-master#40301

Ven 4 Jan 2019 - 22:00
Elle lui disait que son mur est faisable en Suiton, très bien, Ryoko n'en doutait pas une seconde. Certaines personnes faisait bien des barrières avec du Fûton, alors pourquoi pas faire la même chose avec de l'eau ? Elle souriait, sautillant sur place d'excitation, elle a bien envie de le faire maintenant, ce fameux mur, avec son Suiton. Elle sait que ce serait plus solide et moins susceptible de se fait percer par du Doton si c'était fait en savon, mais elle l'a dit, elle ne peut que le produire à partir de son corps, donc l’exécution prendrait trop de temps. Elle mis une main au niveau de ses hanches, observant comment sa petite senseï - parce qu'il fallait bien différencier les deux - se mettre à enchaîner les mudras lentement pour qu'elle puisse les assimiler. En un instant, un mur de terre s'élève devant elles, mais Ryoko n'a même pas le temps de le toucher que Toph le détruit d'un coup de poing.

- Roh, je voulais tester ...

Alors qu'elle gonfle les joues, Toph lui dit que les mudras à exécuter seront différents, elle se doute bien. Cependant, elle lui dit qu'elle l'observait sous Byakugan ... cela voulait-dire qu'elle pouvait la voir nue ? Non mais parce qu'elle connait un peu leur arcane ... un peu, mais juste assez pour savoir que le Byakugan permettait de voir à travers la matière pour observer le chakra ... c'est assez bizarre de se dire qu'elle va pouvoir observer à travers ses habits du coup.

- Très bien, je test !

Elle compose donc les mudras, les enchaîne dans un ordre précis, elle s'y connaissait quand même en affinitaire malgré son orientation esquive-taïjutsu et pouvoir spécial. Elle se sentait capable de le faire facilement, voire même du premier coup ! Elle est donc totalement confiante lorsqu'elle essaie de le créer.

- Et hop ! Du premier c- ...

Et PAF, un gros geyser d'eau venant d'une des canalisations présentes sous roche apparait au lieu d'un mur, et sous peu de temps, le sol du dojo se retrouve entièrement inondé d'eau ... oups ! Ryoko est totalement trempée, elle ignore si c'est la même chose avec Toph, si ça se trouve, elle l'a vu venir et s'est proposée.

- Oups ...


Dernière édition par Sekken Ryoko le Lun 18 Fév 2019 - 17:17, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ascentofshinobi.com/t4671-besoin-d-un-peu-de-savon-presentation-de-sekken-ryoko-finish http://www.ascentofshinobi.com/u603

Sam 5 Jan 2019 - 17:38
Son élève n'y arriva bien évidemment pas du premier coup. Elle fait un lavage à grandes eaux sur tout le dojo. Toph à un sourire satisfaite aux coins des lèvres. Elle à installer des grilles d'évacuations d'eau aux quatre coins de la salle. A la base, c'était plus pour la boue. Mais cela lui convient parfaitement ! Le sol aura moins de poussières et de transpirations collé dessus. Optimiste convaincue, Toph fit un large sourire, même si elle était aspergée de haut en bas par de l'eau. Trop concentrée pour esquiver ou pour faire une défense correcte. Elle fit un mouvement de la main pour signaler à sa disciple de continuer.

Ne t'inquiète pas ! C'est tout à fait normal. Et c'est un excellent début, crois-moi. Tu deviendras une maitre en la matière en très peu de temps.

Puis elle s'éclaircit la gorge. Elle avait bien tout observé au Byakugan, et certains mudras n'avaient pas du tout eu l'effet escompté. Elle expliqua à sa disciple lesquels, en particulier, avaient posé problèmes. La base était bonne, vraisemblablement, mais le faisceau était trop fin, et pas assez étendu. Ce n'était, finalement, qu'un seul paramètre à changer. Ceci dit, ce n'était pas aussi simple, car un mudra pouvait avoir des effets de seconds voir du troisième ordre, et perturber les autres. Après quelques discussions hautement théoriques qui seraient impossible à retranscrire ici car dépassant de loin l'intelligence commun des mortels, tant Toph que sa disciple se mirent d'accord sur deux changements à apporter.

Je pense que la séquence doit intervertir ces deux mudras là, et remplacer celui-ci par un signe du tigre. Avec ça, le principe du geyser sera conservé, mais avec moins de pression et sur tout une surface pour faire un vrai mur d'eau. Tu réitères l'exercice ?

Toph marcha un peu plus loin (splotch splotch splotch) pour éviter de finir de nouveau complètement mouillée, et repris l'observation au byakugan de sa benjamine et disciple, tandis que le niveau d'eau descendait déjà petit à petit dans le dojo.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ascentofshinobi.com/t3493-hyuga-toph#26646 http://www.ascentofshinobi.com/t5136-hyuga-toph-jishin-master#40301

Lun 7 Jan 2019 - 1:08
Après avoir transformer le dojo de Toph en patinoire, elle ne savait plus trop quoi faire. Oui, elle manipulait l'eau ... mais hormis en faire un énorme requin et le lancer à l'autre coin de la ville ... elle sait pas comment vider ces lieux. Heureusement, elle sentait un petit peu d'aspiration au niveau de ses pieds, preuve que l'eau se fait aspirer petit à petit. Elle fait bien d'être toujours pieds nues, sinon elle ne l'aurait jamais senti tout ça ! Enfin, puisque maintenant sa tenue est complétement trempé et que ça commence à lui coller à la peau, que cette sensation d'avoir l'impression d'être recouvert par du papier mâché commence à la ragoûter, elle retenir sa tenue, finissant en soutien-gorge. Pour le bas, bah, ça passe encore, ça fait un slim plutôt correct et pas trop vulgaire. Et puis, c'est quand même une partie de la tenue officielle du clan, en plus de pouvoir respirer un peu mieux.

- D'accord Toph-senseï, je recommence !

Elles avaient discuter pendant un moment, se demandant ce qui pouvait bien poser problème à la création de son mur, après tout ... elle arrive à lancer des requins faits à partir d'eau ... alors pourquoi pas faire un simple mur ? Elle avait fait une erreur dans ses mudras ? Une erreur de débutante ? Elle ne veut pas y croire, elle a dû se tromper quelque part ... bah, Toph lui dit de remplacer un mudra par un signe du tigre, elle va essayer.

Elle enchaîne donc les mudras, en prenant bien en compte de remplacer le mudra montré par Toph par le fameux signe du tigre, puis, elle fait son signe incantatoire. Là, c'est pas un geyser ... mais un gigantesque dragon d'eau qui se forme à partir de toute l'eau présent sur le sol pour s'écraser contre les parois du dojo ... bon, maintenant le mur est propre.

- Rah, mais c'est pas vrai, je fais pourtant bien mes signes, il y a quelque chose qui cloche ou quoi ?

Comment pouvait-elle rater quelque chose d'aussi simple qu'un mur ? C'est pas possible !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ascentofshinobi.com/t4671-besoin-d-un-peu-de-savon-presentation-de-sekken-ryoko-finish http://www.ascentofshinobi.com/u603

Jeu 10 Jan 2019 - 21:27
La jeune kunoichi décida de se mettre en sous-vêtement. Toph haussa un sourcil, ne laissant entrevoir son incompréhension que le temps de deux battements de coeur. Après tout, qu'elle fasse ce qu'elle veut. Ce qui compte, c'est qu'elle soit à l'aise pour tester cette technique. Elle n'est ni samourai ni Hyûga, elle n'a pas à respecter nos règles de bienséance. Toph acquiesça mentalement à son monologue dans sa tête.

Elle même était bien trempée, mais elle préférait garder ses vêtements. Ils sècheraient, voilà tout.

Puis Ryoko réitéra l'expérience, et écouta à Toph jusqu'au bout. Elle modifié le mudra incriminé et le résultat...ne fut pas tout à fait à la hauteur des espérances de la Hyûga. Elle fit un kaiten pour éviter de se faire tremper, cette fois-ci. Elle jeta un regard satisfait sur tous les murs du dojo. Ils étaient resplendissants. Si ce n'était pas un nettoyage à grande eaux, elle ne s'y connaissait pas. Il n'y avait rien à dire, si Ryoko n'était pas la plus douée de sa génération, au moins elle était la plus utile.

Mais elle y arriverait aisément. Toph était confiante.

Patience, Ryoko. Iwa ne s'est pas construite en un jour. L'impatience te fais faire des erreurs. Si le mudras du tigre ne marche pas, il suffit de le changer par un autre, voilà tout. Il n'y a que douze permutations, on arrivera très vite à faire le tour, tu ne crois pas ?

Les mudras se basaient après tout sur les constellations mythologiques. Il y avait quelques signes qui n'étaient pas bon. Le tigre, par exemple, mais également le mudra de base pour le doton. La genin pouvait aisément tourner dans les mudras jusqu'à atteindre le bon. Après tout, son premier essaie n'était en théorie pas si loin que cela, n'est-ce pas ?

Reprenons-tout, veux-tu bien ? Je t'offrirai des yakitori dès que tu as réussi.

Toph encouragea sa disciple et essaya de l’appâter avec une friandise... Peut-être que cela allait lui donner une petite poussée d'énergie et de motivation pour finir cette technique ?

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ascentofshinobi.com/t3493-hyuga-toph#26646 http://www.ascentofshinobi.com/t5136-hyuga-toph-jishin-master#40301

Jeu 10 Jan 2019 - 23:46
Ryoko se sent libre en sous-vêtement, bon, elle ne l'était pas entièrement, il n'y avait que le haut qu'elle avait retirer, mais elle ressentait une certaine liberté d'avoir tant de partie de corps à l'air libre. Elle n'aime pas être couverte, son pouvoir se faisant par les pores de sa peau, elle a l'impression d'être limitée, de perdre en puissance et de ne rien pouvoir faire. C'est bête et personne ne comprend vraiment cela, mais peut-être que Toph pourrait comprendre. Mais cela ne suffit pas, malgré cette sensation de sortir d'une prison de tissus, elle ne réussi pas à faire ce stupide mur. Pourquoi n'y arrive-t-elle pas ? Ryoko est frustrée, mais Toph la rassure de nouveau. "Iwa ne s'est pas construite en un jour", elle a raison, il a fallu longtemps pour qu'Iwa devienne le village qu'il est aujourd'hui.

Elle recommence après avoir repris son calme ... et que son estomac se soit mis à crier famine en parlant de yakitori. Super, maintenant, elle avait faim, elle qui disait que l'impatience faisait des erreurs ... bah là, ça risque d'empirer ! Elle a faim ! Très faim maintenant ! Elle respire, calmant sa faim pour rester concentrer. Elle doit recommencer ... encore une fois. Il n'y a que douze combinaison à faire ... laquelle est la bonne ? Elle essaie de se remémorer l'effet de chaque signe ... lesquels peuvent aller ensemble ?

Après un sudoku mental qui met quelques minutes à se faire, certainement trop long, elle pense avoir trouvé lequel peu allez. Elle recommence la série de mudra, puis, remplace le signe du tigre par celui du rat, avant de faire un signe incantatoire, puis de tirer deux jets d'eau avant de créer une mare et qu'un mur d'eau sous pression en sorte.

- J'ai ... j'ai réussi ?

Il fallait certainement tester la solidité ... elle espère que ça va pas se briser ! Quoique, on peut briser de l'eau ?


Dernière édition par Sekken Ryoko le Lun 18 Fév 2019 - 17:16, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ascentofshinobi.com/t4671-besoin-d-un-peu-de-savon-presentation-de-sekken-ryoko-finish http://www.ascentofshinobi.com/u603

Ven 11 Jan 2019 - 21:06
Enfin, son élève à moitié nue réussit à ériger un mur aquatique. C'était bien entendu différent d'un mur doton statique et solide. Le mur était coulant, presque vivant en pulsant de ses mouvements internes. C'était également un mur qui ne pourrait être éternel, mais cela n'était pas tellement un problème.

Devant cet accomplissement, Toph frappa dans ses mains quelques fois, faisant ainsi un applaudissement basique.

Félicitations, Ryoko. Laisse moi le tester.

Toph dégaina son sabre, et frappa à trois reprises. La première frappe avait été très basique. Elle fut repoussée rapidement par le mur. La seconde attaque fut plus puissante déjà. Une partie du mur s'effondra au sol dans un fracas d'eau. La troisième frappe fut la dernière, et le mur vacillant ne put rien faire contre cette dernière. Tout retomba au sol, et la dernière frappe de Toph n'avait quasi pas été ralentie.

Un mur pleinement réussie aurait donné plus de résistance. C'était un bon succès, majoritairement, mais pas un succès complet. La princesse Hyûga adopta tout de même un sourire satisfait à ses lèvres.

Et bien, pas mal du tout. Cela manque un peu d'énergie, je crois. Tu as le principe bien ancré, en tout cas. Au pire, ce n'est qu'une question de recalibration.

Avec un peu plus de chakra injecté, ou un meilleur contrôle de ce dernier lors de l'exécution, elle arriverait sans peine à faire un mur aussi solide que les siens. Oui, Ryoko avait un potentiel que pouvait envier bien du monde. Avec une telle technique, et ce qu'elle avait déjà démontré auparavant, elle serait un élément difficile à tuer. Et tant mieux, Toph préférait une disciple intuable qu'une cible facile, surtout avec la guerre contre Tetsu qui se profilait tout doucement.

Peut-être que tu commences à fatiguer ? Tu veux faire une sieste peut-être ? Je pensais faire venir un peu de victuailles du domaine Hyuga, mais dormir c'est important aussi.

Le sommeil, c'est méga sacré ! Toph savait cela parfaitement, même si elle n'était pas une jeune maman avec un bébé hulk.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ascentofshinobi.com/t3493-hyuga-toph#26646 http://www.ascentofshinobi.com/t5136-hyuga-toph-jishin-master#40301

Dim 13 Jan 2019 - 21:54
Un applaudissement, puis, Ryoko voit sa senseï venir vers son mur, sortir son épée, puis frapper dedans. Elle donne trois coups, trois coups de puissance différentes. Le premier, tout faible, juste assez pour assommer ou repousser un adversaire, voire lui faire une coupure ou un beau rasage, le mur l'absorbe complètement. Le deuxième, plus puissant, assez pour que la plaie soit moins bénins ou le rasage se fasse encore plus près, une partie du mur s'effondre. Le dernier coup, assez pour trancher des bras, achève ce qui reste du mur de manière puissante sans résistance. Était-ce bien du coup ? Est-ce que son mur est assez puissant pour retenir des coups puissants ? On dirait que non, elle manque d'énergie, mais c'est sa faute ! Elle lui a parlé de nourriture ! Elle a faim du coup !

- Mais, c'est votre faute, vous m'avez donner faim !

Dit-elle, bien sûr, en plaisantant. Evidemment qu'elle a raison, mais elle a surtout faim, elle a son ventre qui gargouille tellement qu'elle aurait envie de manger un ours polaire entier. Bon, c'est bien évidemment faux, et elle ne touchera pas à cet ours dont le nom vient d'un certain film avec une certaine boussole. Mais elle a bien envie de goûter ces fameuses brochettes de viande dont elle lui a parler juste avant.

- Non c'est bon, j'ai pas sommeil, je me suis réveillée il y a quelques minutes, alors je peux encore tenir ! De toute manière, j'ai trop faim pour manger.

Elle a faim, et ça s'entend, évidemment.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ascentofshinobi.com/t4671-besoin-d-un-peu-de-savon-presentation-de-sekken-ryoko-finish http://www.ascentofshinobi.com/u603

Jeu 17 Jan 2019 - 22:39
Elle avait trop faim pour manger ? Sans doute un lapsus. La faim la rendait confuse, assurément. Toph eut un sourire. Il n'y avait absolument pas la moindre seconde à perdre. Ryoko était en détresse alimentaire, et il était temps de contribuer à réduire la faim dans le monde. La hyûga exécuta un mudras et dit.

Kage Bunshin !

Aussitôt, trois Toph apparurent et prirent la poudre d'escampette avant de revenir quelques minutes après, chargés de paniers sous les bras, et en soufflant lentement sous l'effort produit par ce ravitaillement inopiné.

Yakitori, de l'eau, de la limonade, du pain, du curry et un peu de riz aussi. Mange ce que tu veux.

Les clones disposèrent tout sur une table en pierre puis disparurent. Il n'était évidemment pas question de partager les victuailles avec des constructions de chakra. C'était peu efficace et cela serait essentiellement du gaspillage. Toph se servit de riz, de curry qu'elle mit dans un peu de pain avec des yakitori dedans et mangea le tout comme une énorme pita du japon médiévale. Elle était sèche, désormais, et ce repas lui redonner des forces et de l'énergie.

Tiens, Ryoko, tu as déjà rejoint une équipe, fait des missions ? Comment se passe ta vie de kunoichi ?

Oui quitte à manger, autant en profiter et papoter un petit peu pour avoir des nouvelles de sa disciple Jishin. Ce n'était pas tous les jours que Toph avait l'occasion de bien parler avec elle, et elle se demandait naturellement comment se passait sa vie de ninja. Avoir une équipe était pratique pour évoluer, pour s'améliorer et pour faire des liens solides. Elle espérait du coup que Ryoko avait déjà son équipe de prête.

Et quand sa disciple serait repue, elle pourrait faire un dernier essai, sans nul doute concluant !

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ascentofshinobi.com/t3493-hyuga-toph#26646 http://www.ascentofshinobi.com/t5136-hyuga-toph-jishin-master#40301

Jeu 17 Jan 2019 - 23:44
A peine avoir dit qu'elle avait faim, voilà qu'elle créé des bunshin qui viennent chercher aussitôt de la nourriture. Eh bah, quelle rapidité ! En quelque seconde, voilà une diversité de victuailles qui est à la portée de sa bouche. Qu'elle a faim ! Et maintenant, elle a tellement de choix qu'elle hésite quoi faire. Elle attrape déjà les brochettes, puis l'engloutit, c'est tellement bon ! Elle en attrape une deuxième, puis une troisième, puis elle décide de faire la même chose que Toph, une pita géante. Bien évidemment, pour que ça passe mieux, elle mange doucement, et boit un peu d'eau entre temps. Elle se sent déjà un peu mieux ! Enfin, elle regarde Toph, lui demandant ce qu'elle a fait comme mission et si elle a déjà rejoint une équipe.

- Pour le moment, j'ai fais que des missions rang D. Mais sinon, oui, je suis en équipe, avec Shuuchuu Chiryou en senseï et Shin en coéquipier.

Elle recommence à manger pour prendre plus de force, elle fait le plein d'énergie, et ce coup-ci, ce mur, il sera si solide que même une épée trois fois plus grande que celle de Toph ne le brisera pas ! Mais pour ça, il fallait recommencer, et il fallait attendre un peu la digestion avant de retourner à l'entraînement, ne jamais faire de gros efforts le ventre plein !

- J'espère juste que leur mariage ne va pas mettre à terme à l'équipe, j'ai même pas encore fait de mission rang B avec eux !

Oui, elle annonce comme ça que Chiryou et Shin vont se marier ... sans savoir ce qu'il y a entre les deux.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ascentofshinobi.com/t4671-besoin-d-un-peu-de-savon-presentation-de-sekken-ryoko-finish http://www.ascentofshinobi.com/u603

Sam 19 Jan 2019 - 17:19
Ryoko se jeta avidement sur la nourriture. Elle devait être affamée depuis des jours, la pauvre. Toph fit une note mentale de lui préparer des petits sandwichs les matins pour éviter qu'elle ne souffre de malnutrition ou autre. C'était sa disciple, elle se devait de faire un minimum attention à sa santé. Les amazones papotèrent un peu et Ryoko l'informa qu'elle était dans la même équipe de Shin et Chichi.

Haaa avec Shin-san. Je le connais bien.

Le nécromancien était un des proches de Toph. Ils avaient fait un contrat de démolition/construction et avait réglé un prisonnier empoisonneur ensemble. En outre, leurs chemins se croisaient régulièrement et Shin avait assister personnellement à l'ouverture de son dojo. Après, il n'était pas le plus sociable non plus, mais tout le monde avait ses petits défauts, pas vrai ?

Puis Ryoko lâcha la bombe, que Shin venait de faire sa demande de mariage...

Et Toph était déjà au courant. Elle dodelina de la tête.

Il l'avait prévenu très récemment, alors qu'elle buvait un verre chez lui pour se remonter le moral après le départ de Senku. Sans prévenir il avait lâché la bombe, même si Toph avait décelé quelque chose d'étrange dans le maniérisme de Shin. Lui d'habitude sur sa réserve, invitait plein de monde et en plus il parlait d'une certaine personne sans invitation. C'était tendre une perche. Toph eut un sourire aux lèvres en se rappelant que Shin avait recraché tout son verre.

Oui... Shin m'a dit. Il m'a aussi dit que tu l'as poussé a agir ainsi hahaha. Je n'aurais pas dit que tu avais une job de cupidon à mi-temps. Tu voyais que cela pouvait marcher des deux côtés ou tu en avais juste marre qu'il traine des pieds pour dire ce qu'il pensait ? Tu as donné quoi comme quoi de pied ?

C'était potentiellement de quoi corrompre ou soudoyer Shin, ce genre de dossier. Du lourd. Le jour où il serait jonin elle pourrait vendre ce secret à des millions de ryos au minimum.

Ils peuvent faire un beau couple... Mais Shin doit prendre un cursus rapide sur les gosses, je crois. Je me demande s'ils vont organiser une cérémonie. En tout cas, si tu fais équipe avec eux deux, j'espère qu'ils vont pas de faire des bisous en missions, ca serait dégoûtant.

Toph fit une grimace, et la question était légitime. A son âge, les garçons c'étaient encore un peu des pestiférés pour ça. Enfin, quelque part, grandir ans un environnement guerrier et pousser vers la baston n'améliorait pas son côté social avec le sexe faible (bawi, le sexe fort, c'était les amazones !).

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ascentofshinobi.com/t3493-hyuga-toph#26646 http://www.ascentofshinobi.com/t5136-hyuga-toph-jishin-master#40301

Mar 22 Jan 2019 - 20:55
Toph est donc au courant ? Shin aurait réussi à parler de son futur mariage à quelqu'un ? Bah dis donc, voilà qui l'étonne de plus en plus, à croire que cette déclaration lui a ouvert les yeux ! Bizarre venant de lui d'ailleurs, enfin, certainement est-ce grâce au pouvoir de l'amour qu'il arrive à devenir plus social ? Peut-être, l'amour rend aveugle, mais visiblement, pour un aveugle comme Shin, ça semble plutôt lui ouvrir les yeux. Bah, sans importance ... enfin, si, c'est important de se dire que son collègue d'équipe est maintenant social et ne se lamente plus sur son sort ! Mais ce n'est pas le sujet de la conversation ... ou plutôt si ?

- Oh, je l'ai juste bousculé et remué un peu, j'en avais marre qu'il fasse sa drama queen, de toujours dire "moi je suis un monstre donc personne ne m'aime", etc ... Alors je l'ai réveillé une dernière fois, en lui disant qu'il avait une personne qui l'aimait juste à côté de lui - et accessoirement en lui passant un savon -.

Elle continue de manger, que c'était bon ! Enfin, les plats, pas la déclaration soudaine de mariage de Shin. Elle a connu mieux ... enfin, pas qu'elle a subit des déclarations de mariage, mais elle en a vu des plus belles, des plus romantiques autre que "je veux que tu sois ma femme".

- Après, je dois avouer que la demande de mariage m'a surprise aussi. Je pensais qu'ils allaient sortir ensemble au maximum, pas qu'il voulait directement passer par la case mariage.

Elle recommence à manger en grande quantité, puis, elle finit par ne plus avoir faim, l'estomac bien remplit. C'est que ça creuse de s'entraîner avec la meilleure des iwajins en matière de Jishin et de Dôton. Enfin, Toph lui souhaite bonne chance pour les missions en priant que ses deux-là ne passent pas une bonne partie de son temps à faire des mamours entre eux, c'est vrai que ce serait dégoûtant à force.

- C'est sûr que ça risque de devenir redondant de les voir s'embrasser ... mais bon, tant qu'ils ne font pas des enfants ensemble devant pendant les missions, je ne vais pas me plaindre. Parce que oui, Shin veut beaucoup d'enfants. J'ignore combien, mais il a en effet intérêt à avoir un cursus rapide en pédagogie, même si se marier à une mère célibataire risque de l'aider pas mal.

Et oui, beaucoup d'enfants, elle espère que des filles pour qu'Iwa devienne un village entièrement composé d'amazone ... après c'est sûr que pour faire prospérer les clans tout ça ...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ascentofshinobi.com/t4671-besoin-d-un-peu-de-savon-presentation-de-sekken-ryoko-finish http://www.ascentofshinobi.com/u603

Mar 22 Jan 2019 - 23:40
Drama queen ?^ Toph s'étouffa avec un restant de pita quand Ryoko décrivit en ces mots Shin. Elle ne s'était pas attendu à ce genre de répartie, et cela avait été plus fort qu'elle. Elle s'esclaffa entre deux larmes de douleurs.

Ha oui, c'est tout à fait lui !... Même si bon, il a l'air d'en être encore traumatisé, je pense qu'il a vraiment souffert. Cela va lui faire du bien, en tant que personne. Sinon, on aura toujours la solution de lui foutre quelques tartes dans sa pomme pour lui remettre les idées en place.

Toph - enfin, un de ses clones plutôt - avait entendu Shin expliqué au prisonnier de Wasure qu'il avait subit la même chose que lui. Il avait listé avec rigueur et précision la liste des exactions qu'on lui avait faite... et cela horrifiait Toph. Elle ne lui en avait pas reparlé, car elle se sentait démunie d'un point de vue humain à lui en parler - elle était encore jeune, la petite. Néanmoins, elle pouvait comprendre que cela laissait des marques. Et peut-être que certains problèmes de comportement du Nécromancien était dû au traumatisme de ces évènements.

Mais Toph garderait ces réflexions pour elle. En tout cas pour le moment.

Ryoko expliqua qu'honnêtement la demande en mariage l'avait surprise. Toph acquiesça furieusement de la tête pour montrer son accord avec l'argument de la manipulatrice de savon.

Enfin, de là à ne pas "tester la marchandise"... C'est risqué non ?

Toph avait entendu des soldats dire cela dans une taverne. Elle ne savait pas vraiment ce que cela voulait dire, tester la marchandise. Elle supposait que c'était habiter avec la personne quelques, voir si tout se passait bien, si l'Homme faisait le ménage, la vaisselle et la cuisine comme son statut de sexe faible le lui demandait. Epouser quelqu'un qui ne ferait pas au minimum cela serait une vraie catastrophe. Du coup, il semblait important à la Hyûga de préciser ce paramètre important, même si elle ne s'y connaissait pas vraiment en la matière.

Mais le pire fut surtout d'apprendre le terrible secret. La clef de voûte de la vie d'adulte.

Tu veux dire... on n'attrape pas les enfants avec des bisous ?

Sa vie d'adolescente était basé sur un mensonge. Toph fit une mine alarmiste. C'était ce qu'un de ses cousins lui avait dit a sept ans, et elle l'avait toujours pris pour argent comptant. Aurait-il sciemment mentit ? Elle avait bien prit ses précautions de ne jamais embrasser personne pour ne pas tomber enceinte. Est-ce qu'elle avait, malgré tout, pris un risque... C'était possible. Hyûga Sasuke payerait de cet affront, Toph le retrouverait et prendrait sa revanche.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ascentofshinobi.com/t3493-hyuga-toph#26646 http://www.ascentofshinobi.com/t5136-hyuga-toph-jishin-master#40301

Mer 23 Jan 2019 - 1:29
Lorsque Toph s'étouffe, elle pensait avoir dit quelque chose qui n'allait pas, mais finalement non, il semblerait que ce soit même l'inverse total, qu'elle ait trouvé le mot exact pour le définir. "Drama queen", c'est exactement ce qu'elle a pensé de lui en l'entendant une énième fois se geindre, et après il voulait fonder une famille et avoir des enfants ... bah tiens, c'est pas du tout en restant affaler sur son sort qu'il allait réussir à trouver la femme de sa vie - même si elle était juste à côté de lui, c'était pas bien loin ! -. Sa senseï lui dit que cela viendrait de vrais traumatismes, bah, il y a être traumatisé d'un côté de la solitude ou d'une mauvaise rencontre, et s'affaler sur son sort de l'autre. Les deux ne vont pas forcément ensemble, on peut être traumatisé, mais ne pas pleurer de sa condition en permanence ! Quelle chochotte quand même ce Shin !

- Je dois avouer que cette idée m'est venu en tête ... pas quelques tartes, un coup de poing sur la tête, pile au milieu des cheveux, histoire que ça résonne bien. C'est que ça sonne creux les crânes chez les hommes, à se demander s'il y a quelque chose dedans ou non.

Après avoir ensuite avouer que la demande de mariage l'a aussi surprise, Toph lui dit qu'il aurait pu "tester la marchandise" avant, le petit doigt de Ryoko lui dit qu'il a déjà tester ça, après tout, il a dormi avec elle le jour de la création de leur équipe ! Et elle est sortie en petite tenue ! Alors à son avis, il a tester un peu avant de se lancer.

- Mouais, de ce que j'ai vu de ses deux là, ils ont déjà passé la partie "test" pour déjà entamé "la phase de déploiement". Si je te dis que j'ai vu Chiryou le matin de sa demande en mariage, en petite tenue, sortant de la chambre de Shin, tu me croirais ?

C'était vrai, après, elle pensait juste qu'elle voulait se lever tôt avec eux pour venir voir la nouvelle tenue de Shin avant que tout s’emboîte lorsque la demande de mariage a lieu, ainsi que tout ce qui va avec : les embrassades, les câlins, les remerciements ... bref, Ryoko s'est vite enfuie après ça pour laisser les deux tourtereaux roucouler tranquillement ! Par contre, à son tour de cracher son verre lorsqu'elle entendit ce que Toph vient ... bah de dire.

- Quoi ? Vous savez pas comment on fait les enfants Toph-senseï ?

Elle la regarde, bon sang, après son demi-job de cupidon, il faut qu'elle enseigne à sa propre professeure comment on fait les bébés ? Mmm ... d'un certain point de vue, c'est pas si choquant que ça, Toph est jeune, aux alentours de 14 ans, donc on a dû attendre qu'elle soit un peu vieille pour lui en parler, et visiblement, on a trop attendu. Eh bien ... ça va donc être à Ryoko l'honneur de lui dire comment ça marche.

- Mais non, ce n'est pas par le biais d'un baiser qu'on finit enceinte, rassurez-vous. Pour y parvenir ... mmm ... vous voyez ce que vous avez entre les cuisses ? Disons que ça fait office de ... verrou, et que les hommes ont la clef pour entrer dedans au même endroit de leur côté - oui ce truc qui pendouille, super pratique quand on tape dedans - . Du coup, pour faire le bébé, l'homme entre sa clé dans le verrou de la femme, puis il déverrouille le verrou en ... euh ... ramonant le verrou de ce que j'ai compris. Puis à force de ramoner, la clef libère un liquide dans le ventre de la femme pour qu'elle devienne enceinte - sauf en cas de protection, de stérilité, de médication qui empêche la grossesse et ainsi de suite -, et au bout de neuf mois en moyenne, ça fait un bébé qu'il faudra évacuer.

Espérons qu'elle ne veuille pas avoir une démonstration ... bah parce qu'elle n'est pas en mesure d'en donner une ! Bah oui, c'est une femme et elle ne connaît aucun homme qui serait assez fou pour lui faire l'amour devant elle ! Et puis, elle ne veut pas être enceinte non mais oh !

- Bref, vous pouvez embrasser les garçons ou les filles, peu importe, c'est pas comme ça que vous finirez enceinte croyez-moi !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ascentofshinobi.com/t4671-besoin-d-un-peu-de-savon-presentation-de-sekken-ryoko-finish http://www.ascentofshinobi.com/u603

Lun 28 Jan 2019 - 20:53
Au plus Toph écoutait Ryoko, au plus sa grimace de dégoût devenait importante. Elle avait déjà vu des clefs super sales en mission. Des clefs en fer rouillé, des clefs en bronze. Et même des clefs énormes pour des portes d'un temple. Si c'était vraiment cela la méthode... C'était encore pire que ce qu'elle pensait.

Mais c'est dégueulasse ! Je veux pas de clef dans mon verrou. C'est encore plus dégoûtant que d'embrasser. Berk berk.

Toph se prit la tête dans les mains et essaya d'oublier ce qu'elle venait d'entendre, mais le mal était fait. Elle allait faire des cauchemards de clef volantes pour plusieurs semaines maintenant. Au plus elle en apprenait sur la chose, au plus cela lui semblait alien et dégoûtant. Contre-nature.

Elle essaya de se changer les idées. Oui, elles étaient toutes les deux en entrainement. Cela c'était une bonne idée. Proposer une autre technique pour changer le sujet de conversation. Toph se fit un compliment mentale pour cette transition et posa directement une question pertinente à Ryoko.

Tiens, maintenant que je t'ai appris à faire un mur... es-tu intéressée par un bouclier ? C'est une technique plutôt facile à exécuter. Regarde.

Toph composa une chaine de mudras assez courte. Puis, un bouclier de pierre se généra sur son avant-bras. Circulaire, il était plutôt de petite taille. D'autre aurait appelé cela une targe, et ne nécessitait pas d'être manipulé via une main. Toph utilisa son poing opposé pour le briser. Et effectivement, le bouclier se fissura aussitôt avant de se dissiper en poussière. Concrètement, cela pouvait arrêter un assaut faible avant de disparaitre complètement. Mais c'était mieux que rien.

C'est fragile, mais ca coute pas grand chose en chakra. Et c'est pratique au corps-à-corps. Intéressée ? J'avoue qu'à côté du mur, cela risque d'être moins classe par contre.

Toph attendit la réponse de la vieille Ryoko. Après tout, Elle avait au moins 18 ans, autant dire qu'elle avait déjà dépasser la date de péremption, mais il ne fallait pas le lui dire.
Spoiler:
 

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ascentofshinobi.com/t3493-hyuga-toph#26646 http://www.ascentofshinobi.com/t5136-hyuga-toph-jishin-master#40301

Mar 29 Jan 2019 - 0:46
... Venait-elle vraiment de la prendre au premier degrés ? Elle se met à soupirer, Ryoko doit-elle vraiment tout lui expliquer en détail en tentant de la choquer encore plus ? On dirait bien, car elle ne semble pas comprendre à quoi fait allusion la clé et à quoi fait allusion la serrure ... Ryoko, prof d'éducation sexuelle, elle va devoir rajouter ça à son CV ... avec Cupidon et Pompière. Enfin, elle se frotte la tête en voyant le cas devant elle ... elle va devoir y aller franco du coup et ... bon sang, elle ne croit pas à ce qu'elle va faire mais ... bon ! Il fallait sortir sa Senseï de l'ignorance ! Tant pis pour la subtilité et la poésie du coup !

- Je vois que vous avez tout pris au pied de la lettre ... bon, rendez-vous dans la salle de bain après l'entraînement pour vous expliquer ça en bon terme ! Et promis, il n'y aura ni clef, ni verrou !

Elle n'y croit pas ... bon, bah quand il fallait y aller ... faut y aller. Mais après l'entraînement, après que Ryoko se chasse à son tour de la tête ce qu'elle va faire. Enfin, Toph lui a ensuite une nouvelle idée d'apprentissage. Elle veut maintenant lui apprendre un bouclier ? Mais elle pensait qu'elles allaient repartir sur le mur ? Bon, certainement est-ce pour faire une pause, et puis, oui, un bouclier, c'est utile.

- Un bouclier ? Pourquoi pas ? J'ai déjà une protection avec mon savon qui ressemble un peu, mais je veux bien avoir un bouclier qui coûte moins pour des techniques assez faible.

Ryoko observe donc sa mini-senseï lui montrer cette technique, un petit bouclier qui se brise à un simple coup de poing. Ça doit être assez puissant vu la force de la Hyuga, assez pour prendre un projectile. Elle réfléchit en regardant à terre les morceaux de bouclier.

- Mmm ... je peux faire ça avec mon savon cette protection. Comme je l'ai dis, j'ai presque pareil, j'ai juste à générer moins de savon et lui donner une forme plus petite ...

Elle réfléchit encore un peu ... puis, toute souriante, elle commence à lever le bras. Son bras devient tout poisseux avant que du savon en sort, formant comme l'a montré Toph une petite égide. Ce n'était pas dur ... enfin, normalement, ça doit tenir ... il fallait tester maintenant.

- Vous voulez tester ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ascentofshinobi.com/t4671-besoin-d-un-peu-de-savon-presentation-de-sekken-ryoko-finish http://www.ascentofshinobi.com/u603

Mar 5 Fév 2019 - 22:56
Toph ne comprit pas tout de suite ce que Ryoko voulait faire à la salle de bain, et sa dignité de princesse exigeait qu'elle s'éclipsât le moment venu. Car il était des horreurs qui se devaient de rester dans les salles de bains, et pour sauver le monde de la désolation, Toph garderait toutes ces horreurs pour elle. Après cette silencieuse promesse, qui n'avait pour témoin aucun habitant du Yuukan sinon elle-même, Toph observa le bouclier de sa disciple sous quelques angles. Il était inhabituel, mais c'était certainement du à sa composition.

Parfait ça ! Je vais tester, si tu permet...

Toph dégaina un boken - parce qu'elle n'avait pas envie de spécialement blesser la genin de son sabre affuté. Elle frappa sans augmentation de chakra, mais avec sa force usuelle - car c'était bien dont il était question. Son bouclier devait pouvoir résister à plusieurs coups élémentaires, et à une frappe samourai des plus basiques.

Pourtant, lorsqu'elle frappa la targe savoneuse, Toph sentit une résistance céder rapidement, et l'impact du coup semblait avoir traversé l'ersatz de technique pour pénétrer le bras de la kunoichi aux mille savons. Toph rengaina son Boken dans un mouvement souple puis fit une moue insatisfaite.

Ouais, en fait non. C'est un bon premier jet mais c'est carrément pas solide. T'as pas eu trop mal au bras ?

Toph s'en faisait un petit peu. Après, elle n'avait pas mis tellement de puissance dans la technique, ce qui sauverait sans doute la vieille kunoichi (en tout cas, vieille par rapport à Toph) d'une vilaine froissure ou pire, d'une fracture. Les armes avaient cette faculté de retransmettre moins d'information à leur détenteur qu'un bon vieux coup de poing. Devant cette inconnue stressait un peu... avant de reprendre son travail d'entraineur.

Essaie au possible de te focaliser sur la caractère solide de ton savon.

Puis Toph dégaina de nouveau son boken, prête à casser... du savon !

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ascentofshinobi.com/t3493-hyuga-toph#26646 http://www.ascentofshinobi.com/t5136-hyuga-toph-jishin-master#40301

Mer 6 Fév 2019 - 18:34
Alors qu'elle prépare en avance sa leçon sur comment on fait les bébés avec Toph - enfin non elle ne va pas faire des bébés avec Toph, vous êtes fous ! -, Ryoko tente d'encaisser le coup de Boken avec son bouclier en savon. Elle était confiante, après tout, elle a pratiquement la même technique en plus solide - et bien sûr plus coûteuse -, donc quand elle se rend compte que le coup de boken traverse son bouclier comme du beurre.

- Aïe !

Ce n'était pas tant la douleur qui lui fait mal, plus l'estime de soi qui vient de se briser, comme ce bouclier où plusieurs morceaux de savon tombe au sol en gardant leur solidité. La voilà la réserve de savon de Toph pour qu'elle puisse pouvoir se laver au moins pendant un mois.

- Non, juste mon propre estime de soi qui s'est brisé comme ce bouclier ...

Bon, elle se reprend, c'est qu'un bouclier débile après tout, elle peut le faire les doigts dans le nez n'est-ce pas ? Alors elle se reconcentre pour refaire son bouclier, du savon solide se forme autour de son bras pour former une nouvelle fois un ecu bien solide ... Sans doute trop d'ailleurs.

- Oups !

C'est ce qu'elle dit alors que son bras l'entraîne dans une chute au sol, son bras quasi immobilisé par son propre savon.

- Vous pouvez m'aider ?

C'est qu'elle pouvait plus trop bouger le bras maintenant, à force d'être trop solide, eh bah ... Elle n'a pas de suite à cette phrase.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ascentofshinobi.com/t4671-besoin-d-un-peu-de-savon-presentation-de-sekken-ryoko-finish http://www.ascentofshinobi.com/u603

Sam 9 Fév 2019 - 21:44
Toph avait fait un peu mal à Ryoko quand elle avait brisé son bouclier. Mais apparemment, elle avait aussi brisé un peu son kuroro. Toph lui pris son épaule. Il était temps de lui remonter le moral avec une vérité vraie. Elle plongea ses byakugan dans ses yeux et lui dit.

Tu n'as rien à prouver à qui que ce soit, Ryoko. Dans tes veines coulent le sang des Amazones, et ta volonté est plus solide que n'importe laquelle de mes murailles. Ta démonstration de l'autre jour m'avait véritablement impressionnée tu sais. Tu as de quoi rejoindre le rang des chunins assez rapidement je pense.

Suite à ce compliment, Ryoko fit un nouvel essai et se retrouva au sol. Le comique de situation fit que Toph ne pu se retenir. Elle lâcha un rire réflexe.

Enfin, c'est pas pour tout de suite non plus, apparemment. J'arrive.

Toph s'empressa d'arriver à côté de sa disciple au sol. Elle l'aida à se relever, et constata de le poid de sa structure marseillaise était très important. Elle dut s'y reprendre à deux fois, ne croyant pas sa première estimation. Elle dégaina et trancha le savon avec un iai dont elle avait désormais le secret. Le bouclier fut tranché - après tout, cela restait un iai - mais la Hyuga avait ressentit un grande résistance, plus que ce que son propre bouclier aurait permis.

Libérée de ce fardeau, la jeune Sekken n'aurait aucun mal à bouger de nouveau. Cela allait un petit peu à l'encontre de certaines lois physiques, mais le chakra permettait allègrement de briser ces lois. Apparemment, Ryoko pouvait produire un savon aussi solide que pesant. Cela n'était pas sans rappeler les célèbres Kaguya ou d'autres clans capables de tels prodiges, même si le savon était particulièrement propre comme capacité.

Toph réfléchit un instant puis déclara.

Hum... c'est limite trop solide. Trop condensé. Tu as peut-être pompé trop de chakra dans la création de son savon. Par hasard, tu ne pourrais pas faire un élément intermédiaire ?

Une proposition comme une autre de la part de la Hyûga qui tâtonnait un peu le terrain sur les capacités de sa disciple. Ses possibilités, ses limites, ses contraintes. Les yeux expérimentés de la Hyûga essayaient de l'aider, oui, mais étaient également en train de jauger une potentielle rivale et un match retour des plus intéressants.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ascentofshinobi.com/t3493-hyuga-toph#26646 http://www.ascentofshinobi.com/t5136-hyuga-toph-jishin-master#40301

Mar 12 Fév 2019 - 2:04
Le sang des ... Amazones ? Qu'est-ce qu'elle veut dire par là ? Les Amazones sont des archères qui ont le sein coupé pour pouvoir utiliser son arc, non ? Mais elle n'a pas le sein coupé ! Il est même en pleine forme son sein ! Sans doute voulait-elle dire femme guerrière ? Mmm ... certainement, mais venant d'une personne qui prend la métaphore de la clé et du verrou au premier degré, elle en doute, ou alors on lui a dit qu'une Amazone est une femme guerrière ... c'est aussi un bon point. Après tout, elle pensait qu'une embrassade rendait enceinte. Enfin, elle finit aussitôt au sol, bloquée à cause de son "bouclier" trop gros et trop lourd, avant d'être libérer d'un coup de ... sabre ? Aïe ! Heureusement qu'elle ne sent rien ... mais par précaution, elle compte ses doigts quand même.

- Un ... deux ... trois ... quatre ... cinq ... c'est bon, ils sont tous là.

Elle soupire de soulagement, puis elle observe sa senseï numéro 2 en se remémorant de ce qu'elle lui a parler avant, qu'elle est une Amazone tout ça tout ça ... C'est gentille de sa part de lui dire que sa volonté est inébranlable comme ses murs et qu'elle va rejoindre le rang des chunins assez vite. C'est ce qu'elle compte faire, devenir une chunin, puis une jonin, pour gagner pleins d'argents, beaucoup d'argents ! Elle sourit en la fixant, histoire de lui dire que le message est passé.

- Un élément intermédiaire ? C'est faisable oui.

Elle pouvait avoir n'importe quelle solidité, donc c'est facile pour elle de manipuler la dureté de son savon. Elle se concentre donc, puis reforme une nouvelle fois un écu de savon autour de son bras. Ce coup-ci, elle le manipule pour qu'il soit ni trop solide comme avant, ni trop fragile comme encore plus avant. Maintenant qu'elle a un minimum et un maximum, elle peut faire un entre-deux plus facilement.

- Voilà, c'est fait !

Elle sourit en présentant son écu face à Toph, près à encaisser son coup de sabre. A force d'échec ou de réussite, elle arrivera à trouver la solidité parfaite, toujours en prenant le milieu de chaque tentative. En tout cas, elle a de quoi se laver pour les mois à venir avec tout ce savon.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ascentofshinobi.com/t4671-besoin-d-un-peu-de-savon-presentation-de-sekken-ryoko-finish http://www.ascentofshinobi.com/u603

Jeu 14 Fév 2019 - 0:07
Ryoko se mit à compter ses doigts. Toph, mu par un mouvement de panique, se mit également à les compter avant de se rassurer. Ouf. Le problème des doigts, c'était qu'on pouvait les couper facilement. Voir trop facilement - sans s'en rendre compte. Enfin, un Jongiyou ou un eisenin qui trainaient dans le coin aurait eu vite faire de les recoudre. C'était un jeu d'enfant, pas vrai ?

Heureusement que j'suis précise hin ? Hahaha... En vrai, t'as bien fait de compter. On ne sait jamais, je n'apprends le kenjutsu que depuis quelques mois.

Toph préférait être tout à fait honnête, pour qu'elle ne s'imagine pas des trucs. Cela faisait partie du Bushido, d'être honnête et tout. Elle pouvait pas vraiment dire qu'elle s'était entrainé à ne pas couper des gens. En vrai, c'était carrément l'opposé. Mais la Hyûga se doutait que si elle admettait cela, leur relation de sensei à disciple pourrait en pâtir. La sagesse venait avec l'âge, disait-on.

Ryoko se concentra, et pris quelque temps avant de finaliser son équipement protecteur. Sa dernière création semblait ne pas la contraindre dans ses déplacements - ce qui était déjà prometteur. Elle était confiante, et Toph pensait qu'elle pouvait l'être. Pour peu qu'elle avait un minimum de contrôle sur sa capacité savonneuse, la tâche ne devait pas être ardue. Toph prépara son sabre, et frappa de quelques coups d'estocs en direction de l'écu. Il tint bon, jusqu'à la dernière frappe, après quoi il tomba fissuré de partout au sol.

Elle avait réussit. Toph était très contente des progrès de Ryoko et ne manqua pas de le lui dire.

Et bien voilà, c'est un excellent compromis. C'est suffisamment solide pour contrer des faibles coups sans pour autant te déséquilibrer. Mais il faut que tu travailles une chose.

Toph leva son sabre à hauteur de sa tête et la toisa d'un air défiant.

Il faut que tu sois plus rapide à le former. En garde, Ryoko !

Et Toph enchaina avec des faibles coup kenjutsu d'estoc. Avec son Byakugan, elle en profitait pour viser ses tenketsus, histoire de lui rendre la tâche un poil plus compliqué. Même si honnêtement, elle sentirait à peine une différence.
Spoiler:
 

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ascentofshinobi.com/t3493-hyuga-toph#26646 http://www.ascentofshinobi.com/t5136-hyuga-toph-jishin-master#40301

Jeu 14 Fév 2019 - 18:14
Eh bien, c'est rassurant, Toph affirme qu'elle fait bien de recompter ses doigts car elle ne savait manier un sabre que très récemment ... et pourtant, elle a déjà la force requise pour détruire un morceau de savon bien solide ... mais elle était étonnée aussi par le fait qu'elle a préféré utiliser son sabre que ses mains ... elle n'abandonnerait quand même pas le Taïjutsu, si ? Mais alors ... cela voudrait dire qu'elle n'aura plus rien à apprendre à Ryoko ! Bah oui, quand elles se sont rencontrés, Toph lui a dit qu'elle apprenait le nintaïjutsu ... mais si elle abandonne le Taïjutsu, elle ne peut plus apprendre cette discipline - logiquement - et Ryoko aurait en effet plus de raison de rester dans ce dojo ... Mais Ryoko veut rester ici !

- Toph-senseï, rassurez-moi ... vous comptez toujours utiliser le Taïjutsu ?

Elle, une virtuose du combat à mains nues, qui abandonne le Taïjutsu pour devenir une manieuse de sabre ... ou de katana, peu importe, elle passe des mains à une arme maintenant ! Enfin, elles reprirent la création du bouclier, et ce coup-ci, son bouclier tient en étant assez léger pour ne pas bloquer les mouvements de la rose. Elle sourit, contente de son bouclier, quand Toph a d'un seul coup l'idée d’enchaîner les coups de sabre !

- Eh !

Elle créé un premier bouclier pour parer le premier coup d'estoc, puis, elle créé un autre bouclier avec son deuxième bras pour parer le deuxième qui arrive par la suite. Heureusement que son kekkai lui permet cette liberté ! En tout cas, elle réussit à parer tous les coups d'estoc donner par le katana de Toph.

- Mais c'est un sabre que vous avez, pas une rapière !

C'est vrai, le sabre est fait pour trancher, pas pour faire des estocs !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ascentofshinobi.com/t4671-besoin-d-un-peu-de-savon-presentation-de-sekken-ryoko-finish http://www.ascentofshinobi.com/u603

Ven 15 Fév 2019 - 21:59
Ryoko posa une question à Toph. Une question sérieuse. Comptait-elle véritablement abandonner le taijutsu ?

Oui, c'était son destin.

Ryoko, j'ai fait le serment de ne plus me servir du taijutsu.

Oui, cela n'était pas venu de nul part, mais le sujet était compliqué. Toph avait rejeté l'éducation de son père, y comprend le taijutsu du clan, pour bien marqué une séparation avec lui, et pour pousser le clan à constamment s'améliorer - par exemple en s'appropriant des techniques Bukijutsus ou en mélangeant leur techniques à des affinités.

Pendant ce temps, Toph détruisait un à un les boucliers de sa disciple. Elle semblait désormais être capable de les faire assez rapidement - ce qui lui valut un sourire éphémère de la part de sa professeur du jour. Enfin, elle fit une remarque sur son arme - son sabre, son katana. Ce n'était effectivement pas une rapière. Sa disciple était doué d'une capacité d'observation étonnante, n'est-ce pas ?

C'est même un katana, c'est l'arme traditionnelle des samouraïs. Belles défenses, je pense que ta technique est au point.

Puis elle reprit, sentant que sa disciple ne comprenait pas tout à fait son choix. Ou peut-être qu'elle avait peur d'être délaissée. En tant que tel, il y avait déjà un autre instructeur capable de taijutsu. Kami-san était son cousin et parfaitement capable de donner des cours, même s'il était moins présent ces derniers temps, fort occupé à gérer des affaires de la branche secondaire.

Je sens le doute en toi, ne t'inquiète pas, disciple. Le bukijutsu et le taijutsu se ressemblent sur bien des points, je serais toujours en mesure de t'apprendre des choses intéressantes. Plus, je crois maintenant. Mon taijutsu, après tout, était basé sur le poing souple, ce que tu ne peux répliquer. Le ninjutsu est également toujours d'actualité et, au pire, on trouvera bien un instructeur pour cela. Mais je pene que cette évolution était nécessaire pour moi. Et je pense que l'école Jishin mérite à étendre ses possibilités d'apprentissage. D'ailleurs, si tu veux donner de cours de suiton n'hésite pas à emprunter le dojo ou une des salles annexes.

Que ca pourrait faire du ménage en plus, gratuitement. Toph ne le proposait pas que pour cela, bien entendu. Elle pouvait voir du talent de sa disciple, et elle se dit qu'elle marcherait bientôt dans ses propres pas. Apprendre aux autres, après tout, était une étape pour la véritable maitrise de ses propres compétences.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ascentofshinobi.com/t3493-hyuga-toph#26646 http://www.ascentofshinobi.com/t5136-hyuga-toph-jishin-master#40301

Jishin et savon [Ryoko]

Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant

Ascent of Shinobi :: Territoires de la Terre :: Iwa, village caché de la Roche :: Quartiers résidentiels
Sauter vers: