Soutenez le forum !
1234
Partagez

Premier plongeon en territoire Shinobi ft Hokkyokusei Yami

Asayo Shinju
Asayo Shinju

Premier plongeon en territoire Shinobi ft Hokkyokusei Yami Empty
Mer 19 Déc 2018 - 19:10
Splart...Splart...Splart

Des bruits de succion qui accompagnaient fidèlement chacun de ses pas, bien qu'elle arrivait plus ou moins à atténuer leur volume sonore si elle se concentrait. Bien qu'ils leurs arrivaient encore de briser de manière nette le quasi silence qui régnait en ces marécages.

Il faut dire que la consistance de cet amas d'eau et de boue différait grandement de celui de sable et d'eau qu'elle connaissait mieux et depuis sa naissance. Même la brume semblait différente ici comme saturée d'odeur de fer et d'odeur de pourriture accompagnant la chair et les végétaux en décomposition et perturbée, par des bruits étouffés de mastication et du plongeon de quelques créatures massives tapies dans l'obscurité.

Elle n'aurait peut-être pas dû suivre cette voie assez isolée et guère touristique qui menait à Kiri mais elle ne voulait pas voyager avec un groupe de futurs clients, pas seulement à cause des regards qu'elle gagnait par son apparence de nacre ou par ses vêtements réalisés par le cuir marin de créature, notamment sa capuche obtenue à partir d'une carcasse de méduse géante...

Non, vraiment c'était un test pour elle-même, voir si elle était apte à voyager par ses propres moyens dans un nouvel environnement et trouver les ninjas dont tous le monde parlait et vantait tout en craignant leurs capacités. Pouvait-il la trouver avant qu'elle ne les trouve ?

Oh, il était fort probable qu'elle ait déjà été repéré après tout : une silhouette blanche s'arrêtant à chaque nouvelle plante ou créature visible qui attirait son regard luisant se distinguait facilement d'un point de vue supérieur.

Enfin, ce n'était pas une raison pour se presser au risque de finir dans la gueule d'une quelconque créature -bien qu'elle devait avouer que certaines d'entre elles avaient bon goût une fois écaillée et cuit- ou un trou d'eau.

Observant les alentours, la future kunoichi abandonna à regrets la grenouille colorée qu'elle tentait d'amener dans son bocal emplis d'eau et de verdure du marais. Elle devrait tout de même se hâter de trouver un endroit relativement pour sa nouvelle nuit dans le marais.


*Rien ne me presse de finir dans les rangs des shinobis après tout, rien ne dit que je pourrais explorer comme je l'entends durant mes débuts dans cette nouvelle vie. Les règles, entraînement et missions changeront ma vision des choses.*songea une nouvelle fois Shinju en préparant son nouveau campement éphémère pour la nuit dans le creux d'un arbre qui lui semblait plus mort que vive mais assez éloignée des eaux troubles et de ce qui s'y nichaient.

Son repas sera de lanières de poisson séché et d'eau potable : assez frugale mais largement suffisant pour elle. Pas de nouvelle bestiole au repas : quel dommage qu'elle ait échoué aujourd'hui.


In rp:
 
Revenir en haut Aller en bas
http://www.ascentofshinobi.com/t5000-asayo-shinju-prete-a-etre-deguster http://www.ascentofshinobi.com/t5019-carnet-de-voyage-d-asayo-shinju?highlight=carnet
Hokkyokusei Yami
Hokkyokusei Yami

Premier plongeon en territoire Shinobi ft Hokkyokusei Yami Empty
Mer 19 Déc 2018 - 21:36
Vigilance au marécage
with Asayo Shinju

« L'état d'urgence est mis en oeuvre depuis désormais quelques jours. Le village est en ébullition et les Kirijins sont à l'affût de la moindre anomalie. Reste à savoir si les personnes se présentant aux portes de la Brume, sont des alliés potentiels ou des ennemis de la couronne. »

Au grès du vent et au glas des cloches résonnantes au sein du village de la brume, c'est au sein des marécages brisés prenant forme autour de Kiri que se retrouve le Berserk. D'un haut d'une branche, perché en haut d'un arbre surplombant l'horizon, l'Hijin scrute le fond des marécages à la moindre anomalie qui pourrait mettre la cité en alerte.

Il est important de précisé que depuis l'alerte générale ayant sonnée l'état d'urgence maximale du pays, les hautes instances de la Brume ont demandés vigilances et sécurités à leurs guerriers les plus fiers. En ce jour de printemps de l'an deux cent trois, Yami est à l'affût de la moindre faille. Lui, aimant le sang et le combat, il ne se ferait pas prier pour tomber sur l'ennemi. Le combat, c'est à peu près toute sa vie. C'est ce qui l'anime, le maintient en vie. A quoi bon vivre si l'on ne peut pas passer ses nerfs et sa colère sur les forces ennemies tout en défendant nos principes et nos valeurs ?

C'est un peu l'état d'esprit du Belliqueux.

Le voile sombre de la nuit commence alors à tomber, propageant une surveillance plus difficile pour le Kirijin. Lui ne possédant aucun talent de sensorialité. Quelle idée aussi de se proposer pour le contrôle des marécages. Heureusement pour lui, la relève se présente à lui pour le relayer. Un soldat de l'unité de pistage plus précisément. L'élite du repérage. Il n'en faut pas plus à l'impétueux de faire un signe de tête à l'homme le rejoignant en haut de son pigeonnier. De son air stricte et affamé, il descend au pied du conifère avant de se rendre en direction de la forêt, derrière les marécages, pour aller chasser son repas du soir.

Néanmoins, s'enfonçant dans les espaces boueux, il repère une fillette au loin à la chevelure pure. Une menace ? Autant aller voir pour le savoir. Mais si elle s'avère être une potentielle insécurité pour le village, elle se verra ôter de sa misérable vie aussitôt.

S'allumant une clope, dont la calcination brille dans le noir de la nuit, il arrive sur sa position.

« Oy ! T'es qui toi ?! »

Accroupi au port d'une marre, elle peut voir en regardant en l'air le regard noir et puissant du Berserk. Son timbre de voix roque et menaçant, devrait avertir l'enfant qu'elle n'a rien à faire en ce lieu à un moment aussi tard de la journée.

_________________
異世界 割れる
 Isekai Waeru ▬ Le Fendeur de Monde
Revenir en haut Aller en bas
http://www.ascentofshinobi.com/t4884-hokkyokusei-yami-oushi-norainu http://www.ascentofshinobi.com/t5162-equipe-05-oushi-kuroi http://www.ascentofshinobi.com/t4944-hokkyokusei-yami-the-impetuous-warrior
Asayo Shinju
Asayo Shinju

Premier plongeon en territoire Shinobi ft Hokkyokusei Yami Empty
Mer 19 Déc 2018 - 23:03
Alors qu'elle mâchait la dernière lanière de poisson de son dîner, elle entendit en premier des bruits de pas rompre la mélodie naturelle du marais avant de percevoir le bruit d'un grattement et finis par sentir une odeur de fumée et de tabac alors qu'elle tournait la tête en direction de la source mouvante de tout ces changements.

Pour y découvrir un homme grand et au physique puissant qui la surplomba assez rapidement. Cheveux noirs comme la nuit et ses yeux aussi avides qu'un gouffre marin : prêt à happer la moindre vie assez téméraire ou égarée pour s'aventurer dans ses profondeurs. Alors qu'elle tentait de saisir pleinement la menace approchante, celle-ci parlé d'une voix allant de pair avec son apparence menaçante :


« Oy ! T'es qui toi ?! »

Avalant tout de même la bouchée de poisson qu'elle avait en bouche-éducation voulant qu'il ne faut pas parler la bouche pleine- elle se mit debout -son interlocuteur l'étant, elle devait se relever par respect- avant de parler d'une voix claire et ne cachant aucune malice :

"-Je suis Asayo Shinju et je voyage Monsieur... regard interrogateur de ses yeux jaunes en quête d'un quelconque signe pouvant fournir la moindre indication utile sur le lieu de provenance de l'homme. Avant de se résigner et de poursuivre naturellement sa réponse en fixant ses yeux jaunes sans les cligner dans les yeux du guerrier avant de regarder les marais :

"Mais j'avoue m'être légèrement égarée en chemin de Kirigakure... Mais vous pourriez peut-être m'indiquer la voie si cela ne vous dérange pas.



Revenir en haut Aller en bas
http://www.ascentofshinobi.com/t5000-asayo-shinju-prete-a-etre-deguster http://www.ascentofshinobi.com/t5019-carnet-de-voyage-d-asayo-shinju?highlight=carnet
Hokkyokusei Yami
Hokkyokusei Yami

Premier plongeon en territoire Shinobi ft Hokkyokusei Yami Empty
Mer 19 Déc 2018 - 23:36
Vigilance au marécage
with Asayo Shinju

« L'état d'urgence est mis en oeuvre depuis désormais quelques jours. Le village est en ébullition et les Kirijins sont à l'affût de la moindre anomalie. Reste à savoir si les personnes se présentant aux portes de la Brume, sont des alliés potentiels ou des ennemis de la couronne. »

Prude et innocente. C'est comme ça que qualifie le Belliqueux, la fillette se trouvant en face de lui. De sa chevelure d'un blanc pur à ses yeux jaunes perçants, elle parait sensible et fragile. Une fleur de la nature s'étant détachée de son bouquet pour se perdre dans l'horreur des marécages brisés de la Brume. Quelque chose qui titille la curiosité du Berserk en voyant cette adolescente naïve au beau milieu des marres de boues.

Lui demandant alors son identité de sa voix imposante comme intimidante, il la fixe de son oeil aiguisé afin de lui soutirer l'information qu'il convoite. Si elle s'avère être une ennemie de la couronne, alors il se devra de mettre fin à ses jours. Qu'elle soit mineur n'est pas un problème pour lui. Le danger peut apparaitre à n'importe que âge. Mais cette gamine ... semble être perdue.

C'est alors d'une voix douce et innocente qu'elle se présente comme étant Asayo Shinju, une voyageuse s'étant perdue. Égarée en souhaitant se rendre au sein de KiriGâkure no Satô. De sa voix suave, elle requiert alors au Kirijin de lui indiquer le chemin en direction du village. Néanmoins, avant de la conduire par lui même jusqu'au portes de la Brume, il se doit de prendre connaissance de ses intentions.

« Et pourquoi tu dois t'y rendre petite ? Les temps sont menaçants en ce moment. Ce serait une erreur de te laisser la vie si tu représente une potentielle menace pour le village. Convainc moi et peut-être que tu vivras. »

Une menace ne passant pas dans l'oreille d'une sourde, du moins le Hijin l'espère ... Pourtant, de son point de vue, il pense qu'il a été juste et droit. A moins qu'à son habitude, il va paraitre froid et complètement dément auprès de la fillette.

_________________
異世界 割れる
 Isekai Waeru ▬ Le Fendeur de Monde
Revenir en haut Aller en bas
http://www.ascentofshinobi.com/t4884-hokkyokusei-yami-oushi-norainu http://www.ascentofshinobi.com/t5162-equipe-05-oushi-kuroi http://www.ascentofshinobi.com/t4944-hokkyokusei-yami-the-impetuous-warrior
Asayo Shinju
Asayo Shinju

Premier plongeon en territoire Shinobi ft Hokkyokusei Yami Empty
Jeu 20 Déc 2018 - 0:21
A peine les mots de la demande polie venait de s'évanouir dans l'air souillé du marécage brisé qu'une nouvelle interrogation bourrue les remplaçait correspondant davantage à l'ambiance du lieu :

« Et pourquoi tu dois t'y rendre petite ? Les temps sont menaçants en ce moment. Ce serait une erreur de te laisser la vie si tu représente une potentielle menace pour le village. Convainc moi et peut-être que tu vivras. »

Ramenant son regard luisant vers l'homme-non le probable shinobi- qui lui faisait face et qu'elle observa sans cacher la curiosité qu'elle éprouvait envers un représentant de son futur mode de vie, elle répondit d'un air franc et ouvert :

"Kirinin, je suis ici pour rejoindre le rang des shinobi de mon pays. Comme je suis : je ne suis ni une menace ni apte à vagabonder avec mes compétences et encore moins d'une quelconque aide... Je suis ici pour apprendre à survivre dans ce monde inconnu qu'importe les dangers que je croiserais sans trahir qui je suis et mes inspirations jusqu'au jour de ma fin...Sans regrets... finit-elle d'une voix quasiment inaudible sauf pour l’ouïe développé par de l'entraînement des shinobis.

L'absence de but défini n'était pas mentionné tout comme une quelconque fibre patriotique ou l'espoir d'un futur brillant qu'elle n'a jamais songé et n'allait pas brodé de fils mensongers. L'acceptation de sa mortalité ainsi que de sa faiblesse actuelle transparaissaient dans les mots simples qui sortaient des lèvres pâles, comme la mort, de leur propriétaire tandis que ses yeux vifs exprimaient silencieusement son désir d'arpenter librement et en étant elle-même ce monde jusqu'à son décès qu'elle aspirait lointain.


"Kirinin-san, acceptez-vous de me conduire sur la voie du Shinobi ?






Revenir en haut Aller en bas
http://www.ascentofshinobi.com/t5000-asayo-shinju-prete-a-etre-deguster http://www.ascentofshinobi.com/t5019-carnet-de-voyage-d-asayo-shinju?highlight=carnet
Hokkyokusei Yami
Hokkyokusei Yami

Premier plongeon en territoire Shinobi ft Hokkyokusei Yami Empty
Jeu 20 Déc 2018 - 12:26
Vigilance au marécage
with Asayo Shinju

« L'état d'urgence est mis en oeuvre depuis désormais quelques jours. Le village est en ébullition et les Kirijins sont à l'affût de la moindre anomalie. Reste à savoir si les personnes se présentant aux portes de la Brume, sont des alliés potentiels ou des ennemis de la couronne. »

Innocente. Elle l'est vraiment. Réellement. Malgré ça, dans sa bonne manière de se justifier par le fait de sa présence en ces lieux, le Hijin reste sceptique. Il est tout naturel de se montrer méfiant lorsque l'on sait que la guerre est aux portes du village. Une situation des plus complexes dont l'Hokkyokusei ne souhaite pas profiter pour abattre une gamine si frêle et naïve. Ça ne ferait qu'accroitre sa réputation de briseur de vie. Mais est-ce que ça l'atteint ? Non. Car il sait pertinemment que c'est vrai. Et il l'accepte sans problème.

Néanmoins, alors qu'elle s'acquitte d'une possible expiation, le Berserk doute toujours des dires de l'enfant aux yeux citrines. Pourtant le fait qu'elle lui "affirme" qu'elle est une enfant du pays semble possible. Elle a le profil type de la Kirijin sauvage. Les cheveux argentés, le teint blafard et les yeux de couleur perçante, la petite Shinju correspond à aux personnes que Yami a l'habitude de croiser dans les rues de la tumultueuse ou encore sur les terres étendues de l'eau.

Je suis ici pour apprendre à survivre dans ce monde inconnu — Ces quelques mots finissent par ouvrir un peu les yeux de l'impétueux face à la douceur que représente la benjamine. Est-elle donc une Mizujin souhaitant entrer dans les armées de la couronne ? Il reste tout de même méfiant. La situation ne permet pas de laisser la moindre faille dans le système de sécurité de la cité.

Lui demandant alors de l'accompagner jusqu'aux portes de la Brume, le Berserk affiche un sourire "je-m'enfoutiste" pour palier à cette envie de lui faire sentir son inconscience par la biais d'une claque mémorable. De ses yeux tristes, la gamine s'avance auprès du Chûnin, le prenant par les sentiments en lui demandant de l'emmener sur la voie du Shinobi. Car s'il est bien une chose qui peut faire jaillir la curiosité et l'altruisme de l'homme, ce sont bien ces jeunes poussent qui ne demandent qu'à grandir auprès de ce dernier afin d'apprendre et de se renforcer. Une potentielle kunoichi pour les armées de Kiri donc ?

Dégainant sa lame, le Belliqueux positionne la pointe de son katana sous le menton de la petite, toujours méfiant de sa présence en ces lieux, aussi tard dans la soirée.

« Tu n'es donc au courant de rien ? Ou tu l'fais simplement exprès pour me tendre un piège ? Des conneries j'en ai entendu mais là ... Toi t'es forte petite. Qu'est c'que tu fous dans les marécages aussi tard ? T'as pas entendu parler du couvre feu ou quoi ? Kiri est en alerte, ça devrait t'parler un minimum. Toutes les îles sont au courant. Et le fait qu'tu n'en parles même pas montre une faille dans ta manière de vouloir d'incruster au sein du village. »

Tirant alors une latte de sa clope, il lui balance un épais nuage de fumée, avant de lui octroyer une dernière chance.

« Dernière chance, pourquoi t'es ici à la nuit tombée ?! Parle ou crève. »

Sans aucune empathie, il la menace de mort. Le bourreau ne laissera rien passer.

_________________
異世界 割れる
 Isekai Waeru ▬ Le Fendeur de Monde
Revenir en haut Aller en bas
http://www.ascentofshinobi.com/t4884-hokkyokusei-yami-oushi-norainu http://www.ascentofshinobi.com/t5162-equipe-05-oushi-kuroi http://www.ascentofshinobi.com/t4944-hokkyokusei-yami-the-impetuous-warrior
Asayo Shinju
Asayo Shinju

Premier plongeon en territoire Shinobi ft Hokkyokusei Yami Empty
Jeu 20 Déc 2018 - 14:33
Alors que ce qui semblait bien un Kirinin -du moins dans son discours- la tenue ne correspondant qu'au niveau du bas à l'uniforme décrit par les histoires circulants dans le pays et où était son Hitai-ate ? La jeune fille avait beau parcourir le corps de son futur guide des yeux mais elle n'arrivait pas à le discerner : se trouvait-il dans son dos ? Ou ne le portait-il pas ? Ou il n'était pas un ninja mais alors pourquoi montait-il la garde et s'enquérait de manière si sérieuse sur sa présence en ces lieux ?

Et ce sourire vide de sens surtout quand les yeux de leur propriétaire n'avaient pas changer de transmettre leur sombre avertissement... Certaines personnes prennent la peine de faire mentir leur corps mais rarement leurs yeux. Le fait qu'il brandisse sa lame envers elle alors qu'elle venait juste de se placer à ses côtés annulait complètement l'effet -confiance ? désintérêt ?-que son précédent sourire tentait d'instaurer.


« Tu n'es donc au courant de rien ? Ou tu l'fais simplement exprès pour me tendre un piège ? Des conneries j'en ai entendu mais là ... Toi t'es forte petite. Qu'est c'que tu fous dans les marécages aussi tard ? T'as pas entendu parler du couvre feu ou quoi ? Kiri est en alerte, ça devrait t'parler un minimum. Toutes les îles sont au courant. Et le fait qu'tu n'en parles même pas montre une faille dans ta manière de vouloir d'incruster au sein du village. »

...Un silence s'installa pendant que la blanche jeune fille posa son regard jaune sur le reflet argenté du katana et qui sentait l'aura glacée de la mort caressée son menton : comme une invitation à la rejoindre. Le léger mouvement de sa tête fut suffisant pour permettre à ses mèches de soie de camoufler ses yeux jaunes où folâtraient ses pensées.

*Monsieur le Kirijin, il n'y a pas vraiment de maison où se cloîtrer pour respecter le couvre-feu... Et cela se voit que je ne suis guère familière avec les environs marécageux, non?*commenta pour elle-même Shinju n'étant pas assez simple pour se permettre de tels commentaires de vive voix à une présence hostile.

« Dernière chance, pourquoi t'es ici à la nuit tombée ?! Parle ou crève. »

Peut-être était-ce une mise à l'épreuve et si c'était le cas, elle devait réaffirmer son intention et expliquer sa venue en ces lieux par ses propres moyens :

"-Pour devenir kunoichi Kirijin-san et il n'y avait pas vraiment de poste de recrutement d'où je venais... C'est pour ça que je me suis mise directement en route pour le Village de la Brume... Et pour mon infraction par rapport au couvre-feu mis en place c'est que je me suis égarée dans les marais et comme il me semblait invraisemblable de retrouver la voie menant à ma destination cette nuit, j'ai décidé de bivouaquer en attente du lendemain et des quelques rayons solaires qui parviendront à traverser ce brouillard...Je n'avais pas réellement d'autres choix."

Etait-ce une pensée erronée de préférer rejoindre par ses moyens son but au lieu d'attendre que les Kirinins n'arrivent à elle ? Elle ne le croyait pas vraiment. Et puis, même si elle ne le disait pas à voix haute, elle pensait sincèrement que les ninjas du Pays de l'Eau devaient être débordés pour passer recruter dans tous les petits hameaux et qu'ils ne lui auraient pas ouvert les portes si elle était parvenue jusqu'à elles en pleine nuit sans s'annoncer-et comment, aurait-elle pu réaliser cela ? Ce n'est pas comme si son existence avait une quelconque notoriété... Non, il lui semblait plus probable qu'elle se serait fait intercepter par des patrouilleurs avant.

Elle n'avait plus de maison où attendre, Kiri serait sa nouvelle habitation : pour le pire et pour le meilleur.





Revenir en haut Aller en bas
http://www.ascentofshinobi.com/t5000-asayo-shinju-prete-a-etre-deguster http://www.ascentofshinobi.com/t5019-carnet-de-voyage-d-asayo-shinju?highlight=carnet
Hokkyokusei Yami
Hokkyokusei Yami

Premier plongeon en territoire Shinobi ft Hokkyokusei Yami Empty
Jeu 20 Déc 2018 - 15:37
Vigilance au marécage
with Asayo Shinju

« L'état d'urgence est mis en oeuvre depuis désormais quelques jours. Le village est en ébullition et les Kirijins sont à l'affût de la moindre anomalie. Reste à savoir si les personnes se présentant aux portes de la Brume, sont des alliés potentiels ou des ennemis de la couronne. »

Le regard noir, menaçant d'une morte certaine si elle se permet de prononcer le moindre mensonge, l'Hokkyokusei attend de pied ferme des explications qui pourront lui faire remettre le fer au fourreau. Pourtant, de sa voix douce et suave, elle persiste à lui affirmer sa venue pacifiste envers le village pour y trouver un logement et pouvoir en apprendre les bases du parfait ninja. Sait-elle réellement perdue dans ces marécages brumeux ? Yami commence a relâcher son emprise démentielle pour laisser paraitre un réel sentiment de croyance.

La main mise sur le manche de son arme, il défait peu à peu l'autorité de sa lame sous le menton de fillette. De plus, elle n'a pas l'air au courant du couvre feu mis en place depuis l'alerte ayant été donnée depuis les incidents s'étant passés au pays oublié, Wasure no Kuni.

Dans ses explications, l'idée de trouver un toit ressurgit. Ne souhaitant que s'abriter le temps que le jour se lève avant de se rendre à Kiri, Shinju informe le Berserk que son intention de bivouaquer sur les terres molles des marécages n'est pas là pour faire opposition aux lois de Mizu no Kuni.

Relâchant son emprise psychotique, le Roturier rengaine sa fine lame et appose sa main de boucher sur le tête de la gamine, lui caressant le sommet du crâne avec considération quelconque. Il se fait à l'idée qu'elle est peut-être ici simplement pour devenir une brave Kunoichi de la Brume.

« Aller amène toi, j't'amène à Kiri. »

Un sourire cordial s'affiche alors sur le faciès de l'Hijin, se retournant alors en direction de la cité de la Brume. C'est sur le chemin du village, qu'il terminera son enquête. Et si elle lui convient, alors il fera en sorte de lui trouver un toit potable quant à ses exigences.

« Au fait, moi c'est Yami. » dit-il la calcination de sa cigarette étincelant la nuit noire


_________________
異世界 割れる
 Isekai Waeru ▬ Le Fendeur de Monde
Revenir en haut Aller en bas
http://www.ascentofshinobi.com/t4884-hokkyokusei-yami-oushi-norainu http://www.ascentofshinobi.com/t5162-equipe-05-oushi-kuroi http://www.ascentofshinobi.com/t4944-hokkyokusei-yami-the-impetuous-warrior
Asayo Shinju
Asayo Shinju

Premier plongeon en territoire Shinobi ft Hokkyokusei Yami Empty
Jeu 20 Déc 2018 - 19:54
Enfin, la pression qu' émanait de cet homme ayant été baigné de sang humain lors des nombreuses batailles dont il en sortit vivant. Le sang qu'elle fit couler ne concernait que celles de ses futurs repas mais il faudra pas qu'elle tue non plus seulement pour se nourrir mais ça restera un meurtre commis pour sa survie.

Une vision simplifiée peut-être de l'acte mais qui passa dans l'esprit de la jeune fille alors qu'une main emplis de callosités -causés par le maniement d'arme et non les filets- se nichait dans sa chevelure immaculée : lui apportant un sentiment de familiarité assez étrange avec son enfance où lorsqu'elle montrait ses nouvelles prises, Nami la félicitait en caressant ses cheveux.


*Semblable mais différent. Les shinobis ont juste des capacités différentes et un autre mode de vie : certains les considéreront comme des monstres mais c'est juste la crainte et la faiblesse qui s'expriment en partie, l'autre provient des Véritables Monstres qui se nichent partout.* songeait la future kunoichi en fermant un instant les yeux et offrant l'un de ses sourires tordues-qu'importe ses efforts, ses lèvres s'étiraient toujours d'une manière étrange afin d'accentuer son apparence effrayante- alors qu'elle profitait du moment de douceur et de calme : probablement l'un des rares qu'elle connaîtra dorénavant.

Au moins, son guide -c'était une certitude maintenant- ne s'en formalisa pas et lui adressa un sourire plus tangible au vue du léger apaisement-n'en perdant point son alerte-qui pris place dans le regard du sabreur. Qui se présenta comme étant Yami, synonyme d'obscurité et qui lui allait bien : après tout, il semblait avoir parcouru un bon moment les voies sombres du monde.


"-Enchanté Yami-san, je vous prie de prendre soin de moi.déclara respectueusement la fille au teint opalin alors qu'elle rassemblait ses maigres possessions de sa vie d'antan qu'elle avait rassemblé dans un panier d'osier qu'elle utilisait pour la pêche. Elle était prête à suivre le shinobi mais ne savait pas si elle pouvait poser des questions à cette haute silhouette sombre sur le chemin de Kirigakure : elle ne souhaitait pas le braquer alors qu'il venait juste d'accepter sa présence.

Une petite silhouette d'un blanc pur se mit à suivre une consœur lus grande et plus sombre, ils devaient offrir un contraste intéressant à qui les voyaient.
Revenir en haut Aller en bas
http://www.ascentofshinobi.com/t5000-asayo-shinju-prete-a-etre-deguster http://www.ascentofshinobi.com/t5019-carnet-de-voyage-d-asayo-shinju?highlight=carnet
Hokkyokusei Yami
Hokkyokusei Yami

Premier plongeon en territoire Shinobi ft Hokkyokusei Yami Empty
Ven 21 Déc 2018 - 2:16
Vigilance au marécage
with Asayo Shinju

« L'état d'urgence est mis en oeuvre depuis désormais quelques jours. Le village est en ébullition et les Kirijins sont à l'affût de la moindre anomalie. Reste à savoir si les personnes se présentant aux portes de la Brume, sont des alliés potentiels ou des ennemis de la couronne. »

Marchand aux côtés de la fillette à la chevelure pure, le Berserk laisse s'installer un silence durant les quelques instants lors de leur départ des marécages afin de se rendre au sein de KiriGâkure. Néanmoins, la gamine vient rompre le calme fraichement créer, ce qui a pour conséquence de tirer un soupir désespéré de la part du Kirijin. Pourtant, elle ne souhaite simplement que lui présenter ses bons sentiments quant à leur rencontre. Priant de prendre soin d'elle, Yami trouve ça étrange, la regardant de haut tout en haussant les sourcils d'un air surpris.

[...] je vous prie de prendre soin de moi — Un langage soutenue et respectueux dont le Roturier n'a pas l'habitude d'entendre. Est-elle membre d'une famille royale ou est-ce son éducation qui lui a été parfaitement apprise ? Dans tous les cas, malgré que ce ne soit pas le genre de comportement que ce dernier idolâtre, lui détestant quelque peu les riche de ce monde, trouve ça intéressant de pouvoir se mêler à quelqu'un dont le vocabulaire est un peu plus recherché que des "brefs" ou autres mots totalement abjectes. Même si l'Hijin possède un répertoire de mot assez cru.

À ses cotés, il lu tire alors un nouveau sourire, alors que cette dernière le regarde avec des yeux admirateurs comme le remerciant de l'initiative qu'il prend actuellement.

« Dis moi, t'es originaire de quelle archipel du pays ? Tu disais qu'tu dis souhaiter rejoindre les shinobi de ton pays. j'e déduis tout naturellement que tu viens de Mizu. Mais d'où exactement ? »

Le Berserk continue donc son interrogatoire, lui accordant le bénéfice du doute, avant de décider si oui ou non il l'autorise à pénétrer dans l'enceinte du village. Ce serait dommage que ce soit une nouvelle Nukenin venue mettre à feu et à sang le village une nouvelle fois. Et dans ce cas, la Brume Sanglante ne serait qu'une Brume Impuissante. Ce dont Yami aurait en horreur ...

_________________
異世界 割れる
 Isekai Waeru ▬ Le Fendeur de Monde
Revenir en haut Aller en bas
http://www.ascentofshinobi.com/t4884-hokkyokusei-yami-oushi-norainu http://www.ascentofshinobi.com/t5162-equipe-05-oushi-kuroi http://www.ascentofshinobi.com/t4944-hokkyokusei-yami-the-impetuous-warrior
Asayo Shinju
Asayo Shinju

Premier plongeon en territoire Shinobi ft Hokkyokusei Yami Empty
Ven 21 Déc 2018 - 15:20
Aurait-elle dit qui ne convenait pas à la situation ? Ou en tout cas qui étonnait le Yami. Mais cette phrase et ses consœurs étaient souvent employées lorsqu'on se remettait à l'expérience et aux décisions de son aîné. Peut-être aurait-il dû garder cette phrase cérémonielle pour son ou sa sensei qui l'initiera aux arts shinobis.

Enfin, aucune réaction négative ne semblait accompagnée la surprise initiale de l'homme, elle devrait plus se concentrer sur la reprise de l'initiative qui pourrait lui permettre d'engager sa première conversation avec un Kirinin alors que le village se dévoilait enfin devant elle dans un manteau de nuit et de brouillard : vision impressionnante par son ampleur et ses défenses.

" Dis moi, t'es originaire de quelle archipel du pays ? Tu disais qu'tu dis souhaiter rejoindre les shinobi de ton pays. j'e déduis tout naturellement que tu viens de Mizu. Mais d'où exactement ? "


Ramenant son regard curieux sur le dos -mais surtout l'équipement- de son accompagnateur , Shinju songea au meilleur moyen de décrire son village et ses particularités avant de prendre la parole d'une voix ni trop forte, ni trop basse et en prenant un ton plus détendu :

"- Je suis de Buntan où l'on pratique des voyages initiatiques entre les différents villages et pour les plus chanceux cela peut aller avec d'autres îles pour partager ainsi que transmettre nos savoirs. Par exemple, où j'ai grandi on pratiquait surtout la pêche et la plonger et la majorité d'entre nous se rendaient en apprentissage vers des maîtres dont les professions pouvaient compléter et renforcer nos connaissances."

Une pause se fit pour laisser le temps à l'homme d'assimiler ses compétences et permettre à la jeune fille de détecter un moindre signe pouvant indiquer que ses explications étaient jugées superflues : c'était des informations de la culture générale et elle ne voulait surtout pas ennuyé Yami. Mais, elle n'avait pas envie de cacher des informations pouvant paraître inintéressantes pour elle mais pas pour un ninja.

"Pour ma part, j'ai eu la chance de tomber sur un marchand de troc qui parcourt, enfin parcourait...le monde et avait comme dicton que "Le respect était la seule chose qu'un bon marchand pouvait vendre sans finir perdant..."raconta la jeune fille en ayant un léger sourire en coin en songeant à l'excentrique éclopé toujours emplis d'énergie qui l'avait fait ingurgité tellement de notions et anecdotes différentes que ce soit pour les bonnes manières, la géographie et autres connaissances du monde qu'il possédait occasionnant quelques fois des sensations de vertiges auprès de sa jeune apprentie. C'était un trésor qu'elle chérissait et souhaitait voir de ses propres yeux pour l'enrichir.

Shinju respectait toute connaissance qu'on lui fournissait et s'appliquait à les mettre en pratique par elle-même pour mieux s'en imprégner et même les compléter : après tout, ce qui correspondait à la vision d'une personne, pouvait ne pas correspondre à celle d'une autre. En parlant de vision du monde, elle s'interrogeait sur celle qu'avait cet étranger : après tout plus elle l'observait et moins il ressemblait à un natif de Mizu...

L'inconnu l'attirait tellement et pouvait la rendre intrépide même si elle aimait suivre le courant tranquille de sa vie, elle avait la pulsion de créer elle-même des remous et voir ce qui sortirait du sable : une belle trouvaille ou un danger ?


"Et to-vous ? Pourriez-vous me parler d'où vous venez ? Enfin, si cela n'est pas indiscret de ma part... " demanda-t-elle d'une voix modeste où la curiosité ne suffisait pas à totalement étouffée la pointe de timidité qui s'y trouvait.
Revenir en haut Aller en bas
http://www.ascentofshinobi.com/t5000-asayo-shinju-prete-a-etre-deguster http://www.ascentofshinobi.com/t5019-carnet-de-voyage-d-asayo-shinju?highlight=carnet
Hokkyokusei Yami
Hokkyokusei Yami

Premier plongeon en territoire Shinobi ft Hokkyokusei Yami Empty
Ven 21 Déc 2018 - 20:02
Vigilance au marécage
with Asayo Shinju

« L'état d'urgence est mis en oeuvre depuis désormais quelques jours. Le village est en ébullition et les Kirijins sont à l'affût de la moindre anomalie. Reste à savoir si les personnes se présentant aux portes de la Brume, sont des alliés potentiels ou des ennemis de la couronne. »

La marche se poursuit, entre un vent fait se levant durant cette nuit quelque peu agréable. Pensif, le Berserk ne sait pas encore s'il la laissera entrer au sein du village. Après tout c'est à elle de faire ses preuves. Afficher sa bienveillance et sa détermination quant à son souhait d'intégrer les rangs de Kiri.

Butant. C'est donc de l'île Ouest de Mizu dont elle est originaire. Un archipel pratiquement dénué de vie, là où les trois quart des habitations ne sont pas occupés. Un lieu servant d'entreposage et de stockage à Kiri, là où s'entasse les réserves du continent aqueux. Une île quelque peu pauvre mais qui cache certains réels potentiels, notamment Shinju, dont le talent semble intrigué l'Hokkyokusei.

D'un air désintéressé, comme à son habitude, Yami écoute attentivement mais en surface, il semble plutôt n'en avoir rien à carrer. Comme l'expression le dit, ça rentre dans une oreille et ça ressort par l'autre. C'est le sentiment que peut donner le Hijin à première vue. Mais il a tout simplement honte de s'intéresser aux histoires des autres, appréciant les potins du Yûkan. Et pourtant, il retient bien évidemment cet homme qu'elle a pu croiser au corus de son voyage lui ayant apprit l'un de ses proverbes. Si elle n'est pas stupide, elle devrait pouvoir vivre tous les jours en retenant cette simple phrase et en faire une partie d'elle, un mode de vie.

Mais l'homme reste de marbre, fumant son bout de foin tout en prenant la tête de la marche avant d'être à son tour questionné par la gamine. S'intéresse t-elle également au passé du Roturier ? Il s'en méfie. Néanmoins, il accepte de partager ses origines, ses expériences avec elle malgré la possibilité qu'elle soit une ennemie de l'Eau. Quoi qu'il en soit, si c'est réellement le cas, elle mourra tout en connaissant la vie du gladiateur. Un privilège.

« Hm ... Je suis originaire d'Hi no Kuni. Le clan que je forme, avec d'autres personnes victimes des guerres, est un métissage de différents clans. Nous formons une famille unie mais libre. Tout le monde peut en faire partie. Mais y entrer est difficile. Puis d'un évènement à l'autre, à cause des conflits, on s'est retrouvé ici. Putain d'guerre tu vas m'dire ... »

Continuant à fumer sa cigarette, il rétorque alors une question à la fillette dont le tin de peau l'intrigue de puis le début. Il veut trouver une réponse à ses interrogations les plus profondes.

« Et toi alors Shinju ... T'as pas un peu d'sang Hôzuki par hasard ? Tu leur ressemble un peu. L'assimilation suiton, tout ça tout ça ... »

S'il peut en savoir plus sur son clan, c'est très certainement ce qui déterminera en tout et pour tout son admission au sein de la cité de la Brume. Le clan Asayo, si c'en est un, l'intrigue. Il n'en a encore jamais entendu parlé.

_________________
異世界 割れる
 Isekai Waeru ▬ Le Fendeur de Monde


Dernière édition par Hokkyokusei Yami le Ven 21 Déc 2018 - 23:26, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
http://www.ascentofshinobi.com/t4884-hokkyokusei-yami-oushi-norainu http://www.ascentofshinobi.com/t5162-equipe-05-oushi-kuroi http://www.ascentofshinobi.com/t4944-hokkyokusei-yami-the-impetuous-warrior
Asayo Shinju
Asayo Shinju

Premier plongeon en territoire Shinobi ft Hokkyokusei Yami Empty
Ven 21 Déc 2018 - 23:23
Aucune réaction réprobatrice n'était apparue sur les traits du visage où une barbe de quelques jours se ornait le menton. Rassurant et ancrant la curiosité bien aux commandes de l'opaline jeune fille. Enfin, elle ferait attention à ne pas outrepasser la décence et se contenter des réponses que lui fournirait volontiers Yami -par exemple, elle n'avait pas relevé le fait qu'il se contente de donner son prénom sans mentionner son nom : bien qu'elle se demandait si ce n'était pas une précaution prise par les clans de ninja.

Leur renommé attirant les contrats et tueurs avides de renommés ou d'argent... La puissance et la richesse peignaient des cibles sur les personnes qui y sont liées de près ou de loin.

Et alors, qu'elle s'interrogeait intérieurement sur l'identité et le rang de son aîné ; les prochaines paroles qu'il prononcera feront échos à ses pensées :


"-Hm ... Je suis originaire d'Hi no Kuni. Le clan que je forme, avec d'autres personnes victimes des guerres, est un métissage de différents clans. Nous formons une famille unie mais libre. Tout le monde peut en faire partie. Mais y entrer est difficile. Puis d'un événement à l'autre, à cause des conflits, on s'est retrouvé ici. Putain d'guerre tu vas m'dire ... "

A cette partie, elle préféra garder le silence : grâce à leur village méconnu et isolé, les batailles provoqués par les nombreux conflits qui ravageaient les pays avaient une image lointaine et les habitants du village préféraient se concentrer sur les tâches qui les concernaient directement : payer les taxes pour encourager l'armée. La moindre parole pourrait sonner creuse ou manquer de sincérité, or, Shinju n'était pas du genre à prononcer des mots qu'elle ne pensait pas. La parole était une chose précieuse et ne devait pas être donner comme de la chair de poisson aux esturgeons au risque de gâter la qualité de celle-ci.

"Et toi alors Shinju ... T'as pas un peu d'sang Hôzuki par hasard ? Tu leur ressemble un peu. L'assimilation suiton, tout ça tout ça ... "

Le Clan Hôzuki et la capacité qui faisait leur renommé : l'assimilation suiton. Nami et elle s'étaient plusieurs fois demandée si les parents biologiques -probablement défunts- n'appartenaient pas à ce clan ou au moins l'un d'entre eux. Après tout, nombre de ses traits physiques portaient des similitudes avec eux bien que sa dentition n'avait pas l'aspect aiguisé qui leur était propre. Ses perles dentaires étaient normales. Mais elle avait rapidement passé l'âge où elle se demandait si ses cheveux et peau d'ivoires lui venaient de probables ancêtres Hôzuki.

Son arbre généalogique était un passé qu'elle ignorait tout, son présent est Asayo-matin et soir- et Shinju -perle- : Perle du matin et soir. Et son futur sera normalement en tant que Kunoichi de Kiri. Et la première épreuve sur la foi et détermination qu'elle oserait investir dans sa nouvelle maison se présentait devant elle.

Après un temps de réflexion qui ne passera pas inaperçu auprès du natif du Pays du Feu. La preuve du soin qu'elle apportait à sa réponse : c'est que toutes les questions qui devraient normalement jaillir dans son esprit à l'encontre d'un habitant d'un autre pays étaient relégués au fond de celui-ci.


"-Je ne sais pas réellement si je possède un quelconque lien de parenté avec le Clan Hôzuki...Mais il est vrai que je possède de nombreux traits reliés à cette famille.Légère hésitation en songeant à sa mère adoptive qui a emporté le secret de sa capacité spéciale dans la mort avec elle et songeant à son futur. Après tout, ce secret lui sera nécessaire pour survivre dans sa nouvelle existence."-Dont leur plus grande...singularité.

Afin d'appuyer ses dires, elle fit une légère démonstration en donnant un aspect aqueux à sa main droite et en la soulevant à hauteur de son visage pour la rendre bien visible. Et tout en observant son membre, elle continua d'une voix déterminée :

"-Kiri semble le meilleur et le seul endroit où je pourrais apprendre à me servir de ma capacité pour de nobles desseins et être moi-même.Elle rend son aspect normal à son bras et finit par dire avec un sourire triste: "-Je suis Asayo Shinju, une ancienne Ama,adoptée et élevée par Asayo Nami qui n'est peut-être pas sa mère de sang mais l'est de cœur et d'âme pour toujours. Comme Kiri deviendra mon nouveau foyer que je protégerais du mieux que je pourrais.



Revenir en haut Aller en bas
http://www.ascentofshinobi.com/t5000-asayo-shinju-prete-a-etre-deguster http://www.ascentofshinobi.com/t5019-carnet-de-voyage-d-asayo-shinju?highlight=carnet
Hokkyokusei Yami
Hokkyokusei Yami

Premier plongeon en territoire Shinobi ft Hokkyokusei Yami Empty
Dim 23 Déc 2018 - 11:19
Vigilance au marécage
with Asayo Shinju

« L'état d'urgence est mis en oeuvre depuis désormais quelques jours. Le village est en ébullition et les Kirijins sont à l'affût de la moindre anomalie. Reste à savoir si les personnes se présentant aux portes de la Brume, sont des alliés potentiels ou des ennemis de la couronne. »

D'une voix singulière, la petite dément le fait d'appartenir aux Hôzuki, mais confirme cependant en avoir une quelconque spécificité. C'est alors qu'elle tend l'une de ses mains droit devant elle, avant de la liquéfier. Surpris, intrigué mais surtout intéressé par les capacités de Shinju, il est sûr et certain que Kiri est l'endroit parfait pour accueillir un individu de ce type. Elle se sentira comme un poisson dans l'eau.

« Oh ... ! Une assimilatrice du coup ... »

Les yeux grands ouverts, il continue de fumer tout en oubliant l'idée que cette dernière peut être une potentielle ennemie de Mizu. Mais de ce qu'elle dit et de ce qu'elle démontre, sa mère adoptive, ses dons d'assimilation, il ne peut que l'intégrer au sein du village.

Arrivant prêt des portes du villages, n'étant plus qu'à une dizaine de mètre, elle peut dès à présent contempler de ses yeux ébahis l'ampleur de la cité aqueuse. Malgré la nuit déjà tombé depuis maintenant deux bonnes heures, la vie continue d'y prospérer et de se faire entendre.

Le Berserk s'arrête alors, comme pour marquer le temps de sa décision. Plus il réfléchit, plus le verdict qu'il choisit d'accepter trouve grâce à ses yeux.

« Bon ... T'as un toit où pioncer ? Ah non, quel con ... Ça t'dit de squatter chez moi le temps que ta situation s'améliore ? Perso j'te conseille d'accepter, quelqu'un qui te propose de squatter c'est pas tous les jours Haha ! En tout cas ... »

Tirant une nouvelle latte, fixant les portes droit devant lui, il expire une nuage de fumée et souhaite la bienvenue à la jeune future Genin.

« Bienvenue à Kiri ! Et désolé de m'être montré menaçant ... C'est un peu la procédure en c'moment t'vois ... »

_________________
異世界 割れる
 Isekai Waeru ▬ Le Fendeur de Monde
Revenir en haut Aller en bas
http://www.ascentofshinobi.com/t4884-hokkyokusei-yami-oushi-norainu http://www.ascentofshinobi.com/t5162-equipe-05-oushi-kuroi http://www.ascentofshinobi.com/t4944-hokkyokusei-yami-the-impetuous-warrior
Asayo Shinju
Asayo Shinju

Premier plongeon en territoire Shinobi ft Hokkyokusei Yami Empty
Lun 24 Déc 2018 - 2:50
Alors que leur trajet se poursuivait sans encombres jusqu'à Kiri l'ensanglanté comme certains la nommait, Shinju vit son attention attirée par les hautes défenses et la grande porte-enfin l'une d'entre elles- qui isolait les habitations des Kirinins du Marais Brisé.

Elle y était arrivée une nuit plutôt à cause de sa rencontre avec l'un des patrouilleurs de la cité, Yami. Enfin, c'était plus une bonne étoile qui a été placé sur son chemin et semblant prête à la guider lors de son voyage et pas seulement pour l'amener à bon port. Et l'abriter le temps de s'acclimater si elle le désirait par ces mots :


"-Bon ... T'as un toit où pioncer ? Ah non, quel con ... Ça t'dit de squatter chez moi le temps que ta situation s'améliore ? Perso j'te conseille d'accepter, quelqu'un qui te propose de squatter c'est pas tous les jours Haha ! En tout cas ... "

C'était proposer d'une manière abrupte mais Shinju percevait la bienveillance et l'intérêt de l'homme costaud envers son absence de logement. L'agitation qu'elle percevait malgré la distance semblait indiquée une activité et une ville bien supérieure à ce qu'elle connaissait.

Il n'était donc guère sûr qu'elle puisse facilement trouver une auberge non pleine et du premier coup. Enfin, si elle ne devait pas s'enregistrer avant : ce qui était peu probable... Enfin, il était inutile de s'attarder sur cela : elle avisera le moment venu. Là, un de ses soucis se résolvait toute seule et il ne faut jamais refusé un cadeau que le hasard décidait de vous offrir.

A moins que l'offre semblait trop déséquilibré et dégageait une odeur nauséabonde. Ce qui n'était pas le cas de celle-ci qui avait une senteur de cigarette entrelacée d'une odeur métallique ainsi que d'autres choses qui se perdirent dans les effluves émises par les citoyens et autres habitations.

Décrochant son regard des pierres, elle fixa d'un long regard Yami avant de lui annoncer la décision qui influencera sûrement son avenir shinobi. En tout cas, elle n'était pas dû genre à regretter et se lamenter sur les choix qu'elle prenait mais de s'y acclimater.


"- Je vais donc vous déranger plus longtemps...dit-elle en inclinant le buste sans le quitter de son regard jaune et lumineux."- Arigâto Yami-san."

Ce qu'elle ne dit pas, c'est qu'elle n'oubliera pas le geste spontané de l'homme et fera en sorte de repayer son bienfaiteur : qu'importe la forme ou le temps nécessaire. Shinju savait se montrer généreuse comme l'océan à ce qui le méritait mais aussi impétueuse si on brisait son calme.

En parlant de cadeau provenant de la Mer, la jeune fille se mit à fouiller dans son panier jusqu'à sortir un bocal enrobé dans du sac kraft. Elle tendit le paquet au fumeur en lui offrant un sourire tordu en prononçant ces mots d'une voix douce :


"- Prenez ceci en remerciements : ce sont des œufs d'esturgeons que j'ai moi-même aidé à récolter dans mon village natal... Au fait,pourriez-vous me fournir les règles à suivre chez vous ?

Ce qu'elle garda pour elle-même est qu'elle ne supportait pas le gout du caviar et ne comprenait pas l'engouement des gastronomes ni le fait que ce soit considéré comme un produit de luxe... Ni que ses aînés du village lui avait remis ce précieux produit pour "s'attirer des faveurs ou soudoyer" des personnes. Non elle préférait l'offrir à une personne qu'elle appréciait qu'à des inconnus louches et appâter par le gain.






Revenir en haut Aller en bas
http://www.ascentofshinobi.com/t5000-asayo-shinju-prete-a-etre-deguster http://www.ascentofshinobi.com/t5019-carnet-de-voyage-d-asayo-shinju?highlight=carnet
Hokkyokusei Yami
Hokkyokusei Yami

Premier plongeon en territoire Shinobi ft Hokkyokusei Yami Empty
Lun 24 Déc 2018 - 13:18
Vigilance au marécage
with Asayo Shinju

« L'état d'urgence est mis en oeuvre depuis désormais quelques jours. Le village est en ébullition et les Kirijins sont à l'affût de la moindre anomalie. Reste à savoir si les personnes se présentant aux portes de la Brume, sont des alliés potentiels ou des ennemis de la couronne. »

D'une manière quelque peu crue, c'est fait. L'impétueux vient de proposer de sa voix grave et rude un toit pour la jeune fille qu'il accompagne depuis le début de cette soirée apaisée. Est-il conscient de ce qu'il vient de faire, de l'acte qu'il vient de commettre ? Bien évidemment. Car si son clan est un amas de différentes familles dont les guerres les ont ravagées, les derniers membres sont venus se greffer à eux, comme leur nouvelle famille. Et au sein des Hokkyokusei, s'il n'est pas encore leur chef, Yami a un rôle quelque peu ... original; le recrutement. À ceux qui n'ont plus de famille, aux orphelins ou tout simplement au volontaire, il sillonne les terres du pays à la recherche des puissances de demain pour former de la meilleure des façons les siens.

Et cette Shinju ... sa capacité d'assimilation est des plus intéressante pour le Berserk. De plus, elle est orpheline. En quelque sorte. Tout fois, il ne se permettra pas de la bousculer dans ses manières de faire. Cela devra venir d'être. Mais ça ne coûte rien de la mettre au courant à un moment donné.

Pour l'heure, il se contente d'accepter l'offrande de la gamine, le remerciant pour son aide. Penchant le buste, les bras tendus portant son poisson, elle lui offre cet écailleux provenant de sa contrée, son menu-frétin de voyage.

La regardant de son mètre quatre vingt dix, il referme délicatement les mains de la fillette sur cette offre, ne souhaitant posséder aucune dette. Même si dans l'immédiat, ça s'apparente plus à un don de remerciement.

« Garde ça pour le barbec qu'on va s'faire au QG. T'auras tout le poisson du monde à disposition si tu veux, petite. »

Une élocution froide avec si l'on cherche bien, au fond, un once de chaleur amicale. Mais on ne peut pas le changer, l'impétueux est un rustre dont tant la voix que le gabarit est impressionnant, tout comme la capacité spéciale dont il a le savoir.

En ce qui concerne Shinju, il espère bien en faire une Hokkyokusei un jour ou l'autre ...

_________________
異世界 割れる
 Isekai Waeru ▬ Le Fendeur de Monde
Revenir en haut Aller en bas
http://www.ascentofshinobi.com/t4884-hokkyokusei-yami-oushi-norainu http://www.ascentofshinobi.com/t5162-equipe-05-oushi-kuroi http://www.ascentofshinobi.com/t4944-hokkyokusei-yami-the-impetuous-warrior
Asayo Shinju
Asayo Shinju

Premier plongeon en territoire Shinobi ft Hokkyokusei Yami Empty
Lun 24 Déc 2018 - 23:18
"-Garde ça pour le barbec qu'on va s'faire au QG. T'auras tout le poisson du monde à disposition si tu veux, petite. "

Il semblerait que son bienfaiteur ne voulait pas recevoir son présent et peut-être parce qu'il venait d'un panier de pêche qu'il s'agissait d'un poisson... Ou alors, les natifs du Pays de Feu avaient l'habitude de se servir du caviar pour réaliser du barbecue mais cette dernière option l'étonnerait beaucoup. Non, il était fort probable -surtout- qu'il n'avait nullement jeté un coup d'oeil au contenu dudit sac qu'il se méprenait sur la nature du présent.

Or, il était hors de question que Shinju garde ce caviar pour de nobles et moins nobles raisons. D'abord, les raisons inavouables ont déjà été citées. Pour les plus reluisantes, il était de coutume d'offrir quelque chose en retour à une invitation :se présenter les mains vides devant une personne vous rendant service étaient mal vues dans les affaires selon son excentrique ancien professeur. De deux, c'était sûrement la chose ayant le plus de valeur après sa perle qu'elle pouvait offrir et qui avait une chance d'être acceptée.

La perle, elle l'avait depuis sa naissance et avait des fois l'impression qu'elle veillait sur elle. Une sorte de talisman et qu'elle se sentirait incomplète sans elle. Et qui sait ? Peut-être une perle blanche pure se trouvait quelque part dans ce monde... Enfin, elle s'éloignait de son objectif : qui est d'offrir son pot de caviar à son guide-hébergeur-aîné.

C'est pourquoi elle releva la tête et planta son regard avec résolution dans ceux noirs de son vis-à-vis afin d'appuyer clairement son attention de ne pas céder sur ce point et juste avant de lui mettre le sac dans les mains, elle lui dit d'un ton doux mais ferme :


"- Yami-san, s'il-vous-plaît : veuillez accepter ce présent. C'est une tradition d'offrir quelque chose en retour à l'accueil bienveillant qu'il nous ait fourni. Je préfère réellement vous l'offrir pour vous exprimer ma reconnaissance.

Ainsi, sous le regard citrine le fixant le rustre finit par céder et accepter ce présent de la manière dont il était et que Shinju commençait à aborder la surface et elle aurait sûrement l'occasion de découvrir ce qui se cache en-dessous de cette carapace et d'être peut-être emportée dans des profondeurs au sein des Hokkyokusei.

HRP:
 
Revenir en haut Aller en bas
http://www.ascentofshinobi.com/t5000-asayo-shinju-prete-a-etre-deguster http://www.ascentofshinobi.com/t5019-carnet-de-voyage-d-asayo-shinju?highlight=carnet

Premier plongeon en territoire Shinobi ft Hokkyokusei Yami

Page 1 sur 1

Ascent of Shinobi :: Territoires de l'Eau :: Kiri, village caché de la Brume :: Marécages brisés
Sauter vers: