Soutenez le forum !
1234
Derniers sujets
Partagez | 

Une volonté de cristal, un vent immuable [Ema]


Lun 24 Déc 2018 - 22:57
Plusieurs jours s'étaient écoulées depuis ma dernière rencontre avec l'utilisatrice du shoton, Ema. Une jeune fille ravissante -très jolie, pour ne pas minimiser les faits- avec qui la connexion était passée d'une manière naturelle, fluide, et intense. Je lui portais déjà une grande affection, et ce n'était pas sans relation à nos passés différents mais si proches, notre volonté de devenir plus forts tous les deux. Bien évidemment, ce n'était pas que cela qui nous avait rapproché si vite, mais cela en faisait parti. Entre autre, nous avions su toucher la corde sensible chez l'autre, cette impression indescriptible et indispensable d'être compris par une autre personne que soit. Je voyais beaucoup de moi en elle. Et puis ces contacts d'abord hésitants, comme deux enfants, pour se faire ensuite plus insistants. Le réconfort que cela m'avait apporté n'avait pas eu d'égal jusqu'à ce jour. Je me sentais parfaitement à l'aise en la compagnie de la Rose, et je ne pouvais pas dire que c'était anodin. Peu de gens -personne à vrai dire, si je me souvenais bien- ne m'avait jamais pris dans ses bras auparavant. Je ne parlais bien évidemment pas de Ryoko, dont l'accolade était bien plus...enfin bref. Je préférais ne pas aborder ce sujet.

Assis sur le rebord de ma fenêtre, une jambe pendant dans le vide tandis que l'autre était replié contre moi, je regardais le ciel au dessus du village caché de la Roche. Une brise passa sur mon corps, faisant vibrer légèrement mes vêtements et encourageant un sourire naissant sur mes lèvres alors que je pensais à la kunoichi. Nous ne nous étions pas revus depuis notre rencontre au cimetière, mais alors que l'envie de m'entraîner surgissait face au temps agréable au dehors, ce fut à elle que je pensai en premier. Nous voulions devenir plus fort après tout, quoi de mieux qu'un entraînement à deux pour se faire. Et puis cela me donnerait déjà une idée du potentiel et du niveau de ma camarade. Et ensemble, nous nous améliorerons. Sautant de ma fenêtre, je me dirigeai vers mon armoire à papier, je sortis une plume, et commençai à rédiger un message à l'adresse de la Nagareboshi.

*Cher Ema,

J'espère que tu te portes bien en cette belle journée. A vrai dire, ce beau temps me faisait penser à toi, et à nos échanges de la dernière fois.

Je tiens d'abord à te remercier pour la personne que tu es, je n'espérais pas trouver quelqu'un comme toi.

C'est donc avec un espoir non caché que je t'écris ces quelques mots, pour te demander si tu serais d'accord pour t'entraîner avec moi...J'espère de tout coeur que tu répondras par la positive. Si c'est le cas, je t'attendrai à l'académie, sur le terrain d'entraînement.

Bisous affectueux,
Tenzin.*

J'envoyai la lettre à sa destinataire, et sans attendre, je me préparai et sortis de chez moi en passant par la fenêtre -comme à mon habitude-, et je m'envolai pour rejoindre l'Académie. Arrivant sur le terrain d'entraînement, je commençai par m'asseoir en position du lotus sur un épais poteau qui traînait non loin, prenant des respirations profondes et régulières pour relâcher les muscles de mon corps. D'un autre côté, cela me permettait aussi de rentrer en communion avec le vent qui m'entourait, et mieux ressentir mon élément. C'était une manière tout aussi efficace que l'échauffement -en tout cas pour moi- de rentrer dans le bain et de me préparer à combattre. Je restai dans cette position en hauteur, les yeux fermés, jusqu'à ce que le vent me murmure que ma douce camarade était arrivée. Se faisant, j'ouvris les yeux avec un grand sourire et descendis de mon perchoir avec un bond léger.

-Salut, Ema,
dis-je avec mon sourire toujours plaqué sur mon visage.


kuchiyose no jutsu !:
 

_________________
Let go your earthly tether. Enter the void. Empty, and become wind...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ascentofshinobi.com/t3535-le-livre-de-tenzin#26739

Mar 25 Déc 2018 - 20:59

Une volonté de cristal, un vent immuable.

« Ema, t’as reçu une lettre. »
La Rose lève le nez du cristal sur lequel elle travaillait jusque-là. Le sourcil arqué, elle récupère le bout de papier sans trop savoir ce qui l’attend. Une lettre peut signifier bien des choses, dans son univers. Une commande, une réclamation, des remerciements, une lettre d’un admirateur secret, une mission … Bref, une lettre, si pour certains c’est un moyen de garder le contact, pour Ema, c’est toujours une nouvelle surprise. Mais là, la surprise est … encore plus surprenante que toutes les autres surprises.

Habituée au multi-tasking, la joaillière n’hésite pas à ouvrir ladite lettre en gardant un œil sur son cristal. Ses yeux, qui parcourent le tout très distraitement, finissent par s’arrêter et s’ouvrir en grand lorsqu’ils croisent le nom qui signent la missive. Tenzin. Tenzin et sa douceur. Ses bisous affectueux glissés sur la lettre, ses mots doux. La Rose devient rouge pivoine. Tenzin, encore et toujours Tenzin. Elle ne sait pas où se mettre. Sa loupe lui tombe des mains, droit sur son bureau. Ema déglutit un instant pendant son cœur accélère. Il lui propose de s’entraîner ! De le revoir ! Avec toute cette douceur, là, c’est … C’est … C’est insoutenable. La Genin inspire profondément et se redresse, tremblante. Il va falloir faire mieux que ça. Nouvelle inspiration profonde, jusqu’à recouvrer son calme. Une fois que son esprit a fini de tourner en rond en paniquant, la Rose se lève et fonce se préparer.
« Je sors, je reviens ce soir ! »
Sans préciser dans quel état ni sa destination, Ema se précipite hors de la boutique. Son attention se porte désormais sur l’académie, là où se trouve Tenzin. La Rose doit passer pour une créature étrange, qui hésite entre marcher vite et lentement. Être pressée ou passer pour une personne totalement normale, qui n’a aucun souci et va simplement jusqu’à un ami, avec qui elle va s’entraîner aujourd’hui. Hum. L’hésitation dure jusqu’à son arrivée sur le terrain d’entraînement, sans trouver de réponse convenable. Tenzin crée en elle des émotions contradictoires, difficiles à comprendre.

Ses prunelles se déposent sur le jeune homme, positionné en lotus sur un poteau, en hauteur. Il descend comme une plume, puis l’accueille avec un grand sourire. Son cœur manque un battement. Une mimique similaire à celle de son partenaire éclot sur son visage, aux côtés de rougeurs naissantes.
« Salut, Tenzin. »
Ema se met doucement à triturer ses doigts, inconsciemment. Il va lui falloir un certain temps pour se mettre dans l’ambiance, à vrai dire. La Rose cherche la concentration au fond d’elle, profondément, loin, très loin. Ne pas se laisser débiner, remettre les choses dans leur contexte. Entraînement, entraînement, entraînement.
« Merci pour la lettre, ça m’a vraiment fait très plaisir. » Son sourire revient. Elle attrape la main de Tenzin et joue doucement avec ses doigts, pour dissiper ses doutes. « Je suis encore une novice, par contre … Je te l’avais dit, je crois, mais je ne suis ninja que depuis peu … »
La Genin inspire profondément et ses prunelles se lancent à l’assaut des saphirs de Tenzin. Une grande force éclate en elle, suffisante pour dépasser son malaise.
« Je ferai de mon mieux, en tout cas ! »
Ema hoche la tête. Oui, de son mieux. Pour ne pas passer pour une simple petite incapable, pour montrer qu’elle est à la hauteur. Pour lui, pour elle, pour Moeka. Et puis … Au fond, c’est un entraînement ; le but est de devenir meilleure au final. Tout ira bien.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ascentofshinobi.com/t4851-nagareboshi-ema-100 http://www.ascentofshinobi.com/u782

Mer 26 Déc 2018 - 0:44
Ema arrive donc à mon niveau, posant ses yeux d'émeraudes sur moi alors que je descends pour l'accueillir. Mon sourire a le bénéfice de faire naître sur son visage un rictus similaire, si charmant, accompagnées de quelques rougeurs sur son visage. C'est avec un ravissement dont je n'ai pas les mots suffisants pour décrire la portée que je constate que notre lien n'a rien perdu de sa fraîcheur agréable. Un sourire, des joues qui rosissent, une sensation de malaise qui n'en est pas une. Des contradictions émotionnelles qui auraient été dérangeantes si je ne m'étais pas senti aussi à l'aise avec la personne en face de laquelle je me trouvais. Et c'était donc presque avec un soupir de soulagement que j'écoutai les paroles de la jeune demoiselle. Elle tritura d'abord ses doigts, signe évident que ses pensées étaient au moins aussi ordonnées que les miennes, avant de me remercier pour la lettre. Mon sourire s'élargit à nouveau, et alors que je m'apprête à tendre la main vers la sienne, elle fait le même geste et attrape mes doigts pour jouer dedans. Mon sourire s'accentua.

-C'est normal, je comptais bien te revoir plus tôt que tard.

Elle me fit part de ses peurs, de ses doutes quant à son niveau,se présentant comme une novice. Elle était une kunoichi depuis peu, certes, mais c'était une fier membre du village caché de la Roche et je ne comptais pas sous estimer ses capacités -ou la laisser se sous-estimer- sans avoir mon mot à dire. En temps normal, j'aurais été plutôt ferme par rapport à mes mots, mais ses doigts jouant avec les miens me distrayaient un peu, m'adoucissant suffisamment pour que mon temps tienne plus d'une discussion que d'un vrai conseil. Mais l'intention derrière était toute simple. Je n'avais pas vraiment la tête à l'affrontement à l'heure actuelle, et j'étais presque tenté de lui proposer de faire autre chose, mais nos promesses me revinrent, et je secouai la tête. Puis avec un sourire déterminé mais toutefois empreint de douceur, les mots finirent par franchir mes lèvres, ce qu'ils auraient du faire il y a déjà plusieurs secondes au lieu de me retrouver à jouer à mon tour avec les doigts de mon interlocutrice.

-Ne te sous-estime pas Ema. Je suis sûr que tu te débrouilleras plus que bien !

Elle se remotiva néanmoins presqu'en bombant le torse -j'exagérais à peine-, et me fit savoir qu'elle comptait faire de son mieux. Je hochai la tête, heureux d'entendre la détermination dans sa voix, et après avoir serré doucement une dernière fois ses doigts, je détachai nos mains et pris un peu de distance. Je tournai le dos à ma camarade, prenant quelques secondes pour tenter de chasser l'émotion et le bien-être en sa présence qui me distrayait de l'entraînement que nous allions entamer. Puis je me mis en position de garde, faux en main, et fis de nouveau face à la belle Rose. Cette fois-ci, mon sourire se faisait plus déterminé, non pas agressif mais concentré.

-A toi l'honneur, fis-je avec un petit sourire.

_________________
Let go your earthly tether. Enter the void. Empty, and become wind...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ascentofshinobi.com/t3535-le-livre-de-tenzin#26739

Mer 26 Déc 2018 - 23:50

Une volonté de cristal, un vent immuable.

Sa main qui joue dans la sienne, avec elle. Ses mots, sa douceur. Ema pourrait en tomber dans les pommes. Droit dans ses bras, sinon ce n’est pas drôle. Venir ici pour s’entraîner et n’avoir qu’une envie : se blottir tout contre lui, pour ne plus bouger et laisser le temps passer. Reformer le cocon qu’ils avaient créé au cimetière et s’y glisser, sans rien faire, peut-être même sans rien dire. Percevoir le monde avec un peu plus d’optimisme et une infinie dose de tendresse. Ema se perd progressivement dans une véritable contemplation du jeune homme, sans savoir quoi faire ni quoi dire. Une folle envie de le prendre dans ses bras la traverse, mais elle est coupée par la voix de Tenzin. L’entraînement. C’est important, l’entraînement. Il ne faut pas perdre de vue leurs objectifs respectifs. Il faut devenir fort.

Ses encouragements achèvent de la remettre sur la bonne voie. Le contact qui les liait se dissipe et Tenzin se met en place. Il laisse à Ema l’honneur de commencer les hostilités. La Rose recule à son tour. Longue distance ou courte distance, son choix, pour l’instant, est encore indéterminé. Comment s’y prendre ? Elle réfléchit un instant. Tenzin est probablement bien plus doué qu’elle et son chakra doit être bien supérieur au sien. Hum. Pas taper trop fort et ne pas puiser trop rapidement dans les réserves.

Ema hoche doucement la tête, signe qu’elle est prête. Rapidement, la Genin compose des mudras et crée une aiguille de cristal, qui file à toute vitesse sur son adversaire du jour. Drôle d’adversaire, n’est-ce pas ? Mais peut-être le seul qui sera capable de la pousser à se battre pour de vrai. Le seul qui aura les mots, la présence pour la mener sur le sentier du combat, du vrai combat. Pas juste regarder autour d’elle et se dire que, quand même, ils se battent drôlement bien dans ce village. Non, Tenzin est peut-être le seul capable de refermer son univers autour d’elle et lui montrer que, finalement, au sein d’Iwa, Ema peut aussi avoir une place. Il suffit juste de la trouver et de se donner à fond.

Tout ira pour le mieux, la Genin a confiance en son partenaire. Probablement bien plus qu’elle ne se l’imagine.

Résumé:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ascentofshinobi.com/t4851-nagareboshi-ema-100 http://www.ascentofshinobi.com/u782

Jeu 27 Déc 2018 - 1:57
Je voyais dans le regard émeraude de la Rose que ses pensées concordaient parfaitement avec les miennes. Un instant de flottement, quelques secondes supplémentaires, et nous serions certainement tombés dans les bras l'un de l'autre. Je sentais ce magnétisme qui nous rapprochait irrémédiablement, m'enjoignant de la prendre dans mes bras, de la serrer contre moi et de rester là sans rien faire. Un long moment de paix et de douceur que mon âme réclamait depuis si longtemps maintenant, elle qui n'avait connu que l'adversité et la solitude. Cependant, j'étais certain que nous aurions cela un jour ou l'autre, la raison pour laquelle je l'avais convoqué aujourd'hui ne comportait pas de moment "glandage intensif et reposant, sans rien faire d'autre." Brisant le magnétisme évident qui nous rapprochait, je prononçai les quelques mots qui allaient marquer le début de cette journée. Un but qui était tout aussi important que d'apaiser mon âme meurtrie.

A l'évocation de l'entraînement, Ema reprit son sérieux tout aussi vite. Elle, autant que moi, savait que la raison pour laquelle nous allions nous entraîner aujourd'hui était sérieuse. Primordiale, même, à nos yeux. Elle recule encore un peu, se mettant à mi-distance entre nous, essayant d'estimer approximativement sa distance de sécurité je présumais. Reprenant moi aussi mon sérieux, j'inspirai, puis expirai, et mon regard azuré se fit un peu plus sérieux et déterminé, à l'affut des moindres mouvements de la kunoichi. Elle semblait pensive pendant quelques secondes, puis elle hocha la tête, signe que ça allait commencer. Je hochai la tête à mon tour avec un sourire pour l'encourager, et la suite ne tarda pas à arriver. Elle composa rapidement des mudras et une aiguille de cristal commença à apparaître. Dans le même temps j'avais envoyé ma faux en l'air, composé quelques rapides mudras, et alors que je rattrapais mon arme en inspirant une grande bouffée, je relâchai une rafale de vent qui vint dévier et repousser l'aiguille pour qu'elle se plante sur les côtés.

-Futon, Daitoppa !

Avec un sourire, j'armai ma faux, et d'un rapide mouvement horizontal de la gauche vers la droite, je relâchai une nouvelle rafale de vent qui, cette fois-ci, était chargée en chakra futon de telle sorte qu'elle entaillerait la personne qui se trouvait sur son chemin. Ses coupures ne seraient pas grave si jamais elle n'esquivait pas, mais le sang coulerait, et elles risquaient de devenir gênantes au fur et à mesure du combat. Cependant, je voulais voir plus. Plus de Shoton, ce cristal magnifique que la Rose utilisait pour se battre. Un sourire émerveillé m'avait attrapé la première fois que j'avais vu un utilisateur de cristal, et l'effet restait tout aussi beau même si c'était la deuxième utilisatrice de cet arcane que je rencontrais.

-Kama Itachi !


Résumé:
 

_________________
Let go your earthly tether. Enter the void. Empty, and become wind...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ascentofshinobi.com/t3535-le-livre-de-tenzin#26739

Dim 30 Déc 2018 - 0:52

Une volonté de cristal, un vent immuable.

Première offensive, première réponse de la part de son adversaire. Tenzin est donc un manipulateur de vent. Il utilise sa faux et envoie des rafales. Une première, pour dévier l’aiguille de cristal de la Rose. Bien. Elle ne s’attendait pas à grand chose avec ça, de toute façon. Néanmoins, elle ne s’est pas laissée déborder. Quand son adversaire lève sa faux pour préparer la suite, Ema compose de nouveaux signes. Ses mains apposées au sol, elle crée un petit mur de cristal, derrière laquelle elle s’abrite. Une rafale de vent. De quoi bien la couper si ce n’est pas encaissé. Bien, bien ! Des capacités de vent. La Genin hoche la tête, un sourire sur les lèvres. Au moins, même si elle n’est pas encore très forte et a beaucoup de choses à apprendre, Tenzin n’a pas l’air de la prendre comme une enfant. Bon, ce n’est que le début, mais Ema espère sincèrement que tout ira dans ce sens.

Ce jeune homme … Ce jeune homme est vraiment intéressant. Son désir de tomber dans ses bras s’est légèrement effacé. Il y a une très grande complicité, toujours, mais elle n’écrase pas l’esprit combattif de la Rose. Il faut se battre, se donner à fond. Peut-être qu’après, cela changera. La donne se modifiera pour repasser aux douceurs et refaire de Tenzin l’espèce d’aimant qui l’attire irrémédiablement. Pour l’heure, Ema réfléchit à une stratégie pour l’attaquer. Elle ne sait pas comment s’y prendre, alors … Alors elle y va à l’instinct.

Brusquement, la Rose apparaît de derrière son mur et jette un kunai en direction de son adversaire, puis compose des signes. Encore, toujours plus de signes. Elle lève les mains et génère une dizaine de cristaux qui foncent sur Tenzin. Que faire de plus ? Ema réfléchit, son esprit turbine à toute vitesse. D’autres signes ! Elle a lancé son kunai au centre, ses premiers cristaux un peu plus sur la droite, alors il faut viser à gauche ! La jeune femme réitère les signes précédents et refait la même technique, cette fois en tirant de l’autre côté, sans savoir si ses autres offensives ont fait mouche, avec l’espoir que l’une d’entre elles parviendront au moins à l’effleurer. Et en espérant, évidemment, voir un peu plus de ses capacités.

Résumé:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ascentofshinobi.com/t4851-nagareboshi-ema-100 http://www.ascentofshinobi.com/u782

Dim 30 Déc 2018 - 18:53
Bonne réactivité de la part de la Rose, elle composa rapidement des mudras et posa sa main au sol pour confectionner cette magnifique création de cristal. Cette technique ressemblait trait pour trait au mur doton, sauf que le matériau était différent. Je notai quelque part dans ma tête que le Shoton était, en plus d'offrir une parfaite capacité offensive, qui plus est avait aussi un potentiel défensif au moins aussi bon que celui de la terre. L'affinité tellurique qui, selon moi, possédait les meilleures caractéristiques défensives parmi les différentes affinités. Ma rafale de vent se heurta donc à son mur en y laissant plusieurs marques de coupures avant qu'il ne s'effondre. Suite à cela, Ema se reprit rapidement même s'il semblait qu'elle réfléchissait un peu trop, mais de mon côté je ne comptais pas lui faire de cadeau. Je ne comptais bien évidemment pas la martyriser non plus -bien que je doutais qu'elle me laisse faire sans avoir du répondant, car elle semblait en avoir-, mais si nous voulions devenir plus fort, il fallait qu'on y aille un minimum sérieusement.

Lorsque sa construction de cristal se brisa, elle m'envoya d'abord un kunai, puis commença à composer des signes. Je mis la lame de ma faux en travers de la route du projectile, qui rebondit dessus. En attendant, une dizaine de projectiles de cristal étaient apparus devant elle, et lorsqu'elle leva les mains, elle les balança sur mon côté droit. Faisant encore d'autres signes, elle créa une autre dizaine de projectile fait du même magnifique matériau qu'elle envoya sur mon côté gauche cette fois-ci. Je souris, et en sautant, je commençai à tourner sur moi tout en libérant mon chakra, qui m'entoura en prenant la nature du vent comme à mon habitude. Cela ressemblait énormément au kaiten des Hyûgas, que j'avais vu de mes propres yeux une fois, même si cette technique différait dans le sens qu'elle ne formait pas un dôme. Je ressemblais plus à une mini-tornade humaine qu'à un dôme.

-Kaze-Hogo no Mai !

Les vingtaines de projectiles se fracassèrent sur ma protection qui les repoussèrent. Lorsque je reposai les pieds au sol, c'était avec un petit sourire que je regardais ma camarade Iwajin et partenaire d'entraînement. Elle ne lésinait pas sur les moyens, et si j'étais resté là sans rien faire, j'aurais actuellement été troué de partout. Récupérant ma faux, je pris une impulsion de vent et d'un coup je me propulsai vers la Rose, armant mon poing. Lorsque j'arrivai au corps-à-corps, je relâchai le vent que j'avais accumulé dans mon poing pour libérer une frappe de vent à bout portant, visant la poitrine de l'utilisatrice Shoton.


-Fuujin-Geki !

Résumé:
 

_________________
Let go your earthly tether. Enter the void. Empty, and become wind...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ascentofshinobi.com/t3535-le-livre-de-tenzin#26739

Dim 13 Jan 2019 - 22:55
Une volonté de cristal, un vent immuable.

Une belle tentative, mais une tentative repoussée d’une main de maître par le manipulateur de vent. Ema n’a pas encore sa maîtrise des combats ni sa réactivité, mais elle compte bien le rejoindre et atteindre son niveau. Ou, au moins, s’en approcher le plus possible. L’oiseau, manipulateur de vent, capable de se déplacer comme une véritable créature ailée … Ema se serait bien laissée aller à sa contemplation, s’il n’arrivait pas à toute vitesse pour lui asséner une violente attaque de vent. Rapidement, la Rose concentre du chakra dans ses jambes et se déporte sur le côté pour esquiver l’offensive.

Une belle façon de s’y prendre de la part de Tenzin, il faut l’avouer, qui charge et se sert de ses capacités pour surprendre la Genin. Mais Ema est Ema. Aussi novice soit-elle, la petite Rose a des tas de choses dans le ventre et beaucoup, beaucoup d’imagination. Si une première capacité n’atteint pas la cible, alors il en faudra d’autres. Elle réfléchit un instant. Qu’est-ce qui dépasse le vent, en termes d’affinités ? Qu’y a-t-il de plus fort ? Ema sourit, entre le sadisme et l’amusement. Le feu est une valeur sûre. Elle compose rapidement des mudras. Une gentille offensive pour commencer.

Un trait de feu part en direction de Tenzin. Il est petit, pas particulièrement terrifiant, mais il va peut-être le forcer à se déplacer. Mais ce n’est pas tout ce que la Rose veut lui montrer, non. Ema veut lui montrer son potentiel, sa valeur. Parvenir à se faire une place aux creux de son cœur autant par sa psychologie que par ses capacités. Impressionner l’oiseau pour parvenir à se sentir mieux avec elle-même. Briller aux yeux de celui qui brille déjà dans les siens. Elle compose alors d’autres mudras et lève les deux mains en l’air. Un puissant trait de flammes part à toute vitesse en direction de son adversaire.

Briller, brûler, lui montrer de quoi elle est capable … Sans oublier pour autant ses propres réserves de chakra, n’est-ce pas ? Ema tique un instant. Il va falloir faire attention, mais elle se sent toujours en mesure de combattre. Pour l’instant, ça ira. Elle ne doit pas faiblir. Pas devant lui.

Résumé:
 

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ascentofshinobi.com/t4851-nagareboshi-ema-100 http://www.ascentofshinobi.com/u782

Lun 14 Jan 2019 - 23:59
La Rose est vive, et ne se laisse pas surprendre aisément, et c'est tant mieux ainsi. Alors que je repoussais son assaut avec le vent, je m'apprêtais déjà à bondir sur elle. Prenant une impulsion de vent, je me rapprochai à grande vitesse de l'utilisatrice de cristal, mais cela ne suffit pas à la surprendre. Elle en avait à revendre, et réagissant au quart de tour, elle esquiva ma frappe de vent d'un mouvement rapide et efficace. Un sourire étira mes lèvres, aussi fier qu'enjoué de voir qu'Ema était une excellente combattante. Mais le sourire qui marquait son visage à elle recelait un peu plus de malice, me donnant l'impression qu'elle avait quelque chose en tête. Et cela fut très rapidement vérifié par ailleurs, lorsqu'elle composa quelques rapides mudras avant de tirer un petit trait de feu sur ma personne.

Alors c'était donc cela qui avait fait sourire ma jeune compagne d'entraînement. Le feu, cet élément qui était ma plus grande faiblesse, mon cauchemar en combat, mais aussi le rappel de ma figure paternelle. Pendant longtemps je n'avais pas grand chose pour me défendre contre cet élément. Et contrairement aux autres offensives, m'assimiler ne ferait qu'empirer les choses, mon corps élémentaire me rendant encore plus sensible à l'élément qu'affectionnait tant mon père. Aujourd'hui encore, mes options étaient limitées lorsque je me retrouvais face au katon, mais je me débrouillais pour combler ces faiblesses au mieux. Et ma faux était mon arme défensive principale face à cela. Le premier trait de feu qu'elle m'envoya était petit, à l'air simple et peu dangereux. Mais le feu, de toutes les manières, restait du feu et brûlait. D'un coup de faux, je balayai la première vague de flammes courte et peu intense en la faisant rencontrer le plat de la lame de ma faux. Le trait de feu était long, et quelques flammèches résiduelles vinrent très légèrement brûler la peau de mon bras. Une très légère douleur, une très légère brûlures, pas de quoi s'inquiéter. Tout du moins pour l'instant.

Mais l'attaque qui suivait semblait bien plus dangereuse. Enchaînant à nouveau les mudras, elle tendit les deux bras vers moi pour relâcher cette fois une plus grosse puissance de feu. Un tir de feu épais se dirigeant vers moi rapidement. Un petit sourire à nouveau, mais je n'avais pas beaucoup de temps pour féliciter les Yeux d'Emeraude. Elle était fantastique et utilisait ses connaissances à merveilles pour m'acculer. D'un bond sur le côté, très rapide et fluide, j'esquivai le trait de feu pour échapper à la morsure de cet élément, et dans le même temps, je tirai de ma bouche un premier trait de vent. Je me réceptionnai sur une main, puis tirer un deuxième trait d'un de mes doigts. Puis prenant appui sur cette main, je sautai à nouveau pour me rétablir sur mes pieds et tirai trois au traits de vent, l'un après l'autre, en suivant la trajectoire de la Rose. Des tirs de vent rapides et perforants, assez nombreux et espacés pour l'obliger à se défendre plus qu'à esquiver.


Résumé:
 

_________________
Let go your earthly tether. Enter the void. Empty, and become wind...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ascentofshinobi.com/t3535-le-livre-de-tenzin#26739

Mar 15 Jan 2019 - 23:16
Une volonté de cristal, un vent immuable.

C’est une victoire ! Bien qu’il esquive la seconde offensive, Ema a réussi à toucher Tenzin. Sa fierté gonfle brusquement, énorme, pleine. C’est assez étrange, à vrai dire, mais la petite Genin maladroite est parvenue à atteindre l’objet de sa fascination. Un sourire étire ses lèvres. Elle aurait pu danser, fêter cette minuscule victoire pendant un moment, mais Tenzin réagit très vite. Pas le temps de réfléchir, pas le temps de perdre pied, pas le temps de le contempler. La bataille continue !

Ema regarde les pirouettes de son adversaire avec autant d’admiration que de perplexité : que va-t-il faire désormais ? Quel sera son prochain coup ? Les questions fusent dans son esprit. Quand le premier trait de vent arrive, la Rose compose des mudras pour se défendre. Ne pas se faire avoir, la défense est la meilleure attaque, toujours, toujours, toujours. Cet adage ne ment jamais. Elle pose les mains au sol et érige un colossal mur de cristal. Le problème, c’est qu’il ne tient pas le coup. Il craque sous la pression des attaques et Ema est contrainte à esquiver de nouveau. La dernière ? C’était la dernière.

Ema halète. Ses jambes se mettent à peser très lourd, d’un coup. Comment faire, maintenant ? Sa dernière offensive sera une offensive désespérée et ne servira à rien. Cet entraînement suffit, non ? Ils ont assez montré leur potentiel l’un à l’autre, en théorie … Ema essaye, concentre ses forces pour tenter quelque chose, mais ses jambes se dérobent. Elle tombe sur les fesses. Impossible de continuer. Si elle essaye davantage, c’est l’évanouissement assuré. Mauvaise idée. La Rose lève une main timide.
« Je … Je ne peux plus combattre. »
Ses prunelles fuient celles de Tenzin. Un tel aveu de faiblesse de sa part fait mal à son ego. Le boost de confiance en elle redescend aussi vite qu’il était arrivé. Bougonne, la Genin cherche à fuir, pour camoufler sa gêne, mais rien n’y fait. Où aller ? De toute façon, ses jambes ne peuvent pas l’aider pour le coup. S’enfuir d’une telle situation en marchant, n’est-ce pas le comble du ridicule ?

Ema soupire doucement. S’est-elle donnée à fond ? Ema a essayé. Il lui faut davantage de chakra, davantage d’expérience, davantage de tout. Ce n’est pas encore ça, mais ça viendra, non ? Il faut y croire. Elle relève les yeux.
« Désolée … »
Le mot s’échappe, timide, triste, éhonté. Elle aurait aimé faire mieux, faire plus fort, lui infliger plus qu’une simple égratignure, mais il faut croire qu’il faudra s’en contenter pour cette fois.

Résumé:
 

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ascentofshinobi.com/t4851-nagareboshi-ema-100 http://www.ascentofshinobi.com/u782

Une volonté de cristal, un vent immuable [Ema]

Page 1 sur 1

Ascent of Shinobi :: Territoires de la Terre :: Iwa, village caché de la Roche :: Académie Hashira
Sauter vers: