Soutenez le forum !
1234
Partagez | 

[RP Libre] Une soirée détente.


Jeu 13 Juil 2017 - 22:14
Spoiler:
 

Vingt-et-une heures. Le soleil rayonnait toujours au-dessus de Tsuchi no Kuni. Les marchands se bousculaient pour essayer de vendre au mieux leurs produits. La météo était assez clémente ces jours-ci.
Dans une petite taverne en dehors du village, beaucoup d'individus étaient regroupés autour de deux individus qui jouaient aux cartes. Il y avait un individu de plus d'un mètre quatre vingt, la quarantaine, avec une bonne bedaine qui jouait contre un simple genin. Le nom de ce dernier ? Chôkoku Seitamaro.


Les parieurs s'agitaient autour des deux individus. L'adulte commençait à se crisper de panique, de la sueur dégoulinant de son front. Il se prenait une véritable raclée de la part du genin : celui-ci était un as des jeux de cartes. Quoi de mieux que de se faire de l'argent facile grâce à ça ?
Seitamaro avait gagné haut la main cette partie. Il se levait sous les applaudissements et les regards ébahis des spectateurs, observant le shinobi qui les regardait de haut. Ce dernier pensait qu'il était indétrônable à ce jeu. En réalité, il ne s'amusait que très peu : ce qu'il aimait, lui, c'était un adversaire qui lui était à la hauteur. Il préférait risquer sa vie plutôt que de gagner une somme astronomique de monnaie. Mais en ce moment, c'était une période plutôt calme, alors il n'avait rien de mieux à faire que cela. Empochant plus de cent ryôs à la suite de ce court duel de cartes, son adversaire redressait ses manches, approchant dangereusement du shinobi, prêt à le cogner. Ce dernier, dos à lui, lui lança une carte juste au-dessus de la tête qui alla se coincer contre le mur, en lui coupant quelques uns de ses cheveux.


L'homme costaud reculait suite à cela, effrayé. Il prenait ses jambes à son cou, s'en allant à grande vitesse en dehors de l'enceinte sous les rires des clients qui trinquaient à l'honneur de Seitamaro. Il avait bâti une certaine réputation dans cette taverne : personne ne l'avait vaincu jusque là au jeu de cartes. Buvant un bon thé vert autour de ses admirateurs et admiratrices, il semblait avoir l'air de mépriser ses derniers, affichant un air dédaignant comme à son habitude. Pour lui, ils n'étaient que des moins que rien : seul sa propre personne l'intéressait.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ascentofshinobi.com/t335-chokoku-seitamaro

Lun 17 Juil 2017 - 0:01
Elle avalait son verre d'une traîte, comme toujours. On aurait pu considérer qu'il était encore un peu tôt pour que la fille assise en fond de salle se resserve aussitôt. Même geste. Isolée dans presque une pénombre de l'endroit, elle écoutait le chahut bien animé de cette soirée, en coupable, un seul réel acteur en fait et ses dizaine de figurants s'agitant comme des dindes devant un vers appétissant fraîchement déterré. Ca l'amusait beaucoup en toute sincérité, ils étaient deux habitués, mais ne se fréquentaient jamais, elle n'avait pas le souvenir qu'ils se soient ne serait ce saluer. Pourtant, ils étaient aussi singulier l'un que l'autre, même si de son excentrité, l'aveugle ne pouvait capter que la gestuelle et la tonalité de sa voix, parfois...

Il y avait des jours où c'était sans intérêt. Beaucoups de jour comme ca dans la vie de Sana'.

-Ces abruitits...

Marmonait-elle pour elle-même en se levant tranquillement, sans y avoir réfléchis plus que cela et juste sous une impulsion, rejoignant la table ou se tenait le maître des cartes. La Hyuga qui n'avait rien de familier avec son clan ceci dit, posait ses fesses sur une chaise en face et tandis qu'elle s'excercait à croiser ses jambes, tout le reste de l'assemblée avait migré. C'était que les clients de la zone connaissait l'inergumène un peu -beaucoups- folle. Imprévisible surtout. Ils s'éloignaient de possible ennuis avec toutes sortes d'excuses. Elle ne pouvait pas les voir, mais sa sensorialité la laissait distinguer leur fuite, un petit rictus de garce se gravait sur son visage...

-Je mise deux fois ce que tu as gagné ce soir sur ta défaite, contre juste un gage, si pour ta part si tu perds .


Idée tordue dans sa tête, sans aucun doute. Elle posait de l'argent sur la table sans compter, quelle importance pour une princesse déchue dont le clan achetait grassement le silence sur ses origines. Elle était une source de honte et faisait tout pour mériter ce statut. Tant qu'à faire.

-Le problème verras-tu peut-être... C'est que justement j'ai quelques soucis avec ma vision. Son articulaire tapotait sous son seul oeil visible, celui qui a la pupille vide. J'aimais bien jouer aux cartes avant, j'avais beaucoups, beaucoups de chance... C'était surtout une tricheuse hors pair... Mais bon. Je laisserais celui qui joue pour moi repartir avec le butin doublé. Un volontaire ? Elle étirait un sourire dévoilant toutes ses dents... Si ca te convient bien sûr.

Si elle ne voyait plus à proprement parler avec ses yeux, elle distinguait bien mieux encore le monde désormais avec une sensorialité élevée. Elle n'avait plus que ca après tout. Sa vision lui offrait des subtilités qu'un regard ne pourrait jamais offrir.

-Alors ?

Un signe de main pour qu'on lui apporte de quoi de boire.

_________________


" Maintenant tu vas arrêter tes conneries Sana'... "
Eiko - 202 -Iwa
_____________________________________________

Professional Bad Girl
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ascentofshinobi.com/t355-huyga-sanadare-terminee http://www.ascentofshinobi.com/t722-equipe-3-shokugeki-iwa http://www.ascentofshinobi.com/t752-bloc-notes-sanadare-hyuga http://www.ascentofshinobi.com/u352

Mar 18 Juil 2017 - 20:27

Seitamaro avisait la nouvelle venue qui s'installait tranquillement devant soi. Aussitôt, il disait à ses fans : < Restez ici où je vous tue. > Le coup de pression qu'il avait utilisé semblait les figer dans leur fuite. Il répliqua aussitôt à la nouvelle venue.

< "Si pour ta part si tu perds".. tu ne sais pas parler ? ♥ >


En effet, l'individu était légèrement amusé par la manière dont parlais la fameuse Hyûga qui le défiait en duel. Il ne voyait en elle pas le moindre amusement à l'affronter dans un duel de cartes ; de plus, l'argent lui importait peu. En somme, il ne la prenait pas au sérieux. En même temps, que compte-elle faire en parlant ainsi à Seitamaro, si ce n'est que l'énerver ? Regardant avec mépris la femme, il repris le dialogue.

< Très bien.. attends moi deux petites minuuuuuutes.. ! ♥ >


Il avait fait ce qu'il devait faire, de toute façon. Il n'en avait plus rien à faire de cette taverne isolée au milieu de nulle part où seuls quelques marchands esseulés venaient y faire halte. En sortant de la taverne, il commençait à avoir un sourire malsain.


Il pouvait enfin déchaîner sa soif de sang qui sommeillait en lui depuis si longtemps. Que c'était dur de se retenir..
À l'intérieur de la taverne, un bruit sourd semblait se faire entendre, suivi d'une multitude d'exposions qui rasait littéralement la taverne sous un torrent de flammes et de fumée. En effet, Seitamaro avait disposé de petites puces d'argile dans tous les recoins de la taverne depuis un bon bout de temps. Enfin.. cela lui faisait du bien. Dans tous les cas, personne ne le soupçonnerait, au vu de la distance éloignée de la taverne par rapport à la population. L'explosion, quant à elle, semblait marquer une certaine forme, sans doute par la volonté de l'auteur de cela.


_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ascentofshinobi.com/t335-chokoku-seitamaro

Ven 21 Juil 2017 - 8:32
-*Munch munch* C’est alors que je lui ai dit à ce connard de chuunin, c’est quoi, tu crois que *munch munch* j’ai que ça à faire, aller chercher des chats dans un arbre ? Et me dit pas que courir en faisant le postier c’est pareil, ça non, idiote, tu sauras que… Eh, où tu vas ?

La grosse tarte se levait sans même prendre le temps de lui répondre et s’il n’avait pas été en train de manger, ça l’aurait sûrement ému un peu plus. Mais il l’était, alors… Taishi regarda les fesses de la fausse aveugle onduler alors qu’elle se déplaçait vers une autre table, celle du champion de carte. Le jeune homme songea avec humour qu’il ressemblait à un joker, lui-même. Goût vestimentaire, on repassera. Taishi avait assisté à la scène, pas mal le lancer de carte, on pouvait supposer une combine foireuse si ça réussissait à couper des cheveux comme ça. Est-ce que l’idiote cherchait une nouvelle coiffure ? Au moins une coloration, elle ferait moins look 75 ans.

Taishi savait que le type là, lui avec la coupe « je m’auto-raitonne » était un genin. Il était immense, c’était un peu particulier. Tai était pas minuscule mais l’aurait paru à côté de lui, sans doute. Il leva une main pour être resservi et indiqua à la serveuse que l’idiote en lingerie là-bas allait tout payer de toute façon. Mais tout le monde sortait de la taverne maintenant, même la serveuse semblait frustrée et avait déposé son tablier. De toute évidence, ce n’était pas la première fois que Joker grandeur-xl venait faire son train-train quotidien ici. Taishi en avait rien à foutre perso, il était là pour bouffer, pas plus. Maintenant l’idiote lui causait. Ouais, go la caucasienne, cause lui et fait ramener ma bouffe, j’ai autre chose à faire, en fait je suis même pressé.

Évidemment, ça ne semblait pas aller dans cette direction. Je rêve ou elle vient de s’asseoir avec lui pour jouer aux foutues cartes ? Cette idiote ne savait pas comment dépenser son argent. Taishi aurait dû savoir que la trainer hors de son sanctuaire – la cuisine- était une mauvaise idée. Comment il allait payer sa note si elle perdait tout son argent ? Taishi ne trouvait pas que les chances soient très équilibrées, une aveugle contre un pro qui fait même du cosplay valet de cœur. Ooooh, le mec il est fâché, son fanclub ne peut s’auto-virer. Dommage, Taishi aimait bien le nouveau côté tranquille de l’endroit. Puis il se tira lui-même. Taishi se leva en croisant les bras, soupirant en allant jusqu’à l’idiote.

- Va falloir revoir tes techniques de drague, et tes standards de drague, et… En fait tu devrais juste abandonner la drague tout court. T’as vu, tu as même fait peur à Pinnochio, c’est pas peu di- Hmm ?

Un bruit sourd retentissait dans l’auberge et tous les signaux d’alarme dans la tête du genin sonnèrent. Sa main droite accrocha la tignasse de l’idiote et son autre main plongea dans sa poche et projeta d’un mouvement bien rôdé un kunaï par la fenêtre.

Dans un éclat de lumière verdâtre, il rattrapa son kunai à une dizaine de mètres du bâtiment en freinant du pied alors que l’explosion retentissait dans la taverne, le repoussant davantage en le faisant rouler en arrière alors que le poids de l’idiote le débalançait aussi. Il planta le kunai dans le sol pour se ralentir dans un nuage de poussière alors que l’auberge était plus qu’un tas de flamme. Son regard doré se planta dans l’Hyûga.

- MAIS POURQUOI TOUS NOS RENCARTS FINISSENT COMME ÇA ?!!



_________________
I bring the final moment, Invité.

#GLOUBAFETT (Click)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ascentofshinobi.com/t363-hayai-taishi-termine

Sam 29 Juil 2017 - 18:33
La soirée se pimentait un peu, une expression étrange sur la face, la kunoichi savourait son verre sans bouger un autre pouce dans une autre action. Simplement, elle seccouait un peu la tête avant d'être attrapée par l'idiot. D'ordinaire, elle détestait quand il faisait ca, elle aurait pu aussi bien se lever et partir... Mais à quoi bon, c'était une experte dans l'art de déleguer.

Puis voilà la suite, à l'extérieur, elle riait comme une idiote et le brun criait, ca se passait effectivement souvent comme ca maintenant qu'il lui faisait remarquer. Du bout d'un doigt, l'aveugle poussait son accolyte. Certes, elle ne voyait pas grand chose, néanmoins, à défaut de bons yeux, elle avait viré totalement vers sa sensorialité depuis plusieurs années, tout de suite aprés l'incident. Sana' serait incapable de décrire une face, mais elle pourrait parfaitement ou presque décrire chaque aura et surtout la puissance -sauf dissimulée, de ses confrères.

-Quel rencard ? J'ai dit que je partais boire et manger, puis tu t'es collé à mes pieds comme le boulet que tu es pour commander en masse sans avoir à payer.

Haussement d'épaules, un petit rictus demeurait encore quand son unique sourcil visible se relevait un peu. Sa tête était touné vers le bâtiment en feu, elle avait senti la déflagration faute de la voir et à en juger par l'analyse du shinobi à l'origine... C'était aussi excéssif qu'impossible avec d'aussi faibles capacités. Au mieux il était genin de premier niveau... Comme elle quoi. Alors comment ceci avait été possible ? Elle avait bien senti son chakra se malaxait, full senso après tout, mais n'avait pas réagit. Pourquoi ? Parce que c'était rigolo et ca faisait de l'exercice à Taishi. Cependant, ses petites billes là étaient loin d'être assez puissante pour un tel prodige, à moins d'un mode overdrive code cheat dans le monde shinobi qu'on avait omis de lui rapporter....

Si c'était si simple... Si seulement. Une illumination dans son esprit et son sourire de sadique revenait. Taishi avait vraiment bien choisi la place où atterir. Dès que la Hyuga avait capté une signature chakratique, elle la mémorisait, aussi retrouver sans aucune difficulté le terroriste qui n'avait même pas prit la peine de fuir était encore plus aisé. Elle faisait mine de l'ignorer, malgrés tout. Son côté insuportable. Dans le même temps, une main libre frottait le haut de la tête de son sauveur lui mettant la tignasse en bataille, encore plus que d'habitude.

-Oh wouahhhhh ! Jouait-elle théatrale. Quelle aubaine que ce bâtiment était alimenté en gaz, ca a fait un méga booum du coup. Petit rire. Il doit plus sentir ses chevilles notre petit farceur. Bonne chose pour lui ou mauvaise Taishi hein ? En cellule peut-être que ca en impressionerait ou pas. Tu crois qu'il serait prêt à quoi pour ne pas être dénoncé ?

D'un bras elle attrapait son accolyte par le cou pour se coller à lui, l'humeur était taquine et curieusement bonne d'un coup alors qu'elle aurait pu finir en steak grillé...

-J'aime l'idée des esclaves. Murmurait-elle à Taishi avant de reprendre avec une tonalité parfaitement auditible de loin. Aprés tout, c'est notre devoir de Shinobis, on pourrait être promu pour ca tu sais, motives toi Taitai'. Sa main libre venait frottait son menton. D'un autre côté... Ne devrions nous pas être solidaire entre frère d'arme... Mais rien n'est gratuit dans ce monde. Qu'est-ce que tu en penses Taitai' hum ?...

Elle le poussait d'un coup de hanche, son sourire de garce sur les lèvres.




_________________


" Maintenant tu vas arrêter tes conneries Sana'... "
Eiko - 202 -Iwa
_____________________________________________

Professional Bad Girl
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ascentofshinobi.com/t355-huyga-sanadare-terminee http://www.ascentofshinobi.com/t722-equipe-3-shokugeki-iwa http://www.ascentofshinobi.com/t752-bloc-notes-sanadare-hyuga http://www.ascentofshinobi.com/u352

[RP Libre] Une soirée détente.

Page 1 sur 1

Ascent of Shinobi :: Territoires de la Terre :: Tsuchi no Kuni, Pays de la Terre
Sauter vers: