Soutenez le forum !
1234
Derniers sujets
Partagez | 

Les Orphelins du monde sont l'avenir


Ven 28 Déc 2018 - 16:48
Les Orphelins du monde sont l'avenir
En Marche vers l'Orphelinat

« Les enfants du monde doivent être sauvés. Les Hokkyokusei s'en chargent. »

Marchand d'un pas déterminé dans les rues de la Brume, l'homme au surnom de bourreau ou encore de Berserker Pourpre se dirige vers le lieu où toute vie est oubliée. Un bâtiment au sein duquel les victimes des guerres se retrouvent; seul et sans proche. Imaginer un monde où les enfants vivent aux côtés des leurs, de personne les aimants et prenants soin d'eux est une idée bien logé dans le crâne de l'impétueux. Malgré une réputation qui le précède, le bras droit du clan Hokkyokusei rêve et souhaite mettre un terme aux conflits qui rongent les terres du Yûkan. Faire cet endoctrinement sa raison de vivre est une chose ayant un grand estime au près du Gladiateur. S'il ne pouvait ne serait-ce que défendre les terres de l'Eau l'ayant sauvé du massacre des siens, ce serait un pas de géant pour le Chûnin.

Les lèvres fumantes, la cigarette entre les lèvres, Yami se dirige donc vers l'orphelinat de la cité de la brume afin de prendre conscience et connaissance des malheureux que la guerre a faite. Des enfants, plus ou moins grand, ayant perdus les leurs lors de bataille répandant le sang et la haine à travers les contrées. Dans un aspect plus lucratif, l'Hijin est missionné par le chef de son clan afin de recruter de potentielles nouvelles recrues pour former la prochaine génération de combattant. Une tâche penchant vers le coup d'état mais tenant à coeur au Berserker. Pour l'homme, il est avant tout question de donner un foyer sûr aux victimes des erreurs des autres.

De nombreuses minutes après son départ, Yami arrive peu à peu face à la grande entrée de l'édifice accueillant les orphelins du pays de l'eau. Il y constate une architecture propre à celle qui se trouve à travers le pays; orientale et traditionnelle.

Serrant le point, le Belliqueux frappe la porte faite de bois à trois reprise pour annoncer sa venue et patiente au pas de l'entrée avant que quelqu'un n'ose lui ouvrir. C'est par les talonnettes portée par une certaine femme que le Gladiateur au hachoir perçoit l'arrivée imminente en direction de la porte principale. Le grincement des verrous résonnent, comme un symbole systématique aux vielles porte d'entrée. Le panneau s'ouvre et à l'intérieur de la bâtisse se présente à l'impétueux une none, maitresse des lieux.

« Oui, bonjour. Que puis-je faire pour vous ?
C'est vous la directrice de l'orphelinat ? » répond alors le Berserk de sa voix roque, la clope en bouche.
« On peut dire ça. Vous souhaitez ?
Entrer si possible m'dame.
Hm ... Si vous souhaitez entrer au sein de l'orphelinat, il vous faudra éteindre cette cigarette. Nous ne sommes pas dans un établissement de débauches ici. » Le ton sec et sévère de la maitresse des lieux donne le ton. Et emboite le pas à la personnalité de l'homme.

Ecrasant alors son mégot au sol, au pied de l'entrée, Yami explose sa dernière inspiration de tabac stocker dans ses poumons avant de franchir le seuil de la porte. Il est maintenant tant de passer aux choses sérieuses pour le Belliqueux.


_________________
異世界 割れる
 Isekai Waeru ▬ Le Fendeur de Monde



牡牛 黒い Oushi Kuroi
« L'impétuosité de l'homme peut vous être mortelle. Pensez-y à deux fois avant de vous lancer dans quelque chose dont vous pourrez ressortir perdant à tous les coups. »


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ascentofshinobi.com/t4884-hokkyokusei-yami-oushi-norainu http://www.ascentofshinobi.com/t5162-equipe-05-oushi-kuroi http://www.ascentofshinobi.com/t4944-hokkyokusei-yami-the-impetuous-warrior

Sam 29 Déc 2018 - 1:09
Les Orphelins du monde sont l'avenir
En Marche vers l'Orphelinat

« Les enfants du monde doivent être sauvés. Les Hokkyokusei s'en chargent. »

Les pas de la none accompagnés de ceux de l'impétueux résonnent dans le hall d'entrée de l'orphelinat. Le bâtiment est vide de vie et montre des défaillances sécuritaires quant à l'entretien misérable que présentent les piliers de bois portant le premier étage. Une infamie pouvant mener à la perte les résidents. Constatant les dégâts au sein de la bâtisse, rien qu'en passant la porte d'entrée, Yami s'interroge quant aux conditions et aux traitements que suivent les orphelins. Ayant travailler quelques fois ici, i l y'a de ça quelques temps déjà, il ne se rappelle pas avoir aider des malheureux dans de telles conditions. Sont-ils donc livrés à eux mêmes sans aucunes aide de la principauté ?

« Dîtes moi y'a personne qui donne un coup d'main pour le maintient du bâtiment ? Si vous continuez comme ça vous allez crever sous les décombres ... » une réalité crue, énoncé par le Gladiateur.

Un silence prend alors place dans le hall résonant, comme si la none avait déjà connaissance des nombreux dangers planants dans l'enceinte de l'orphelinat.

« Il est vrai; nous manquons cruellement de mains d'oeuvre et de moyen. » rétorque la fidèle au bourreau, de sa voix suave et désespérée. « Mais je n'ai pas encore saisi votre nom. Vous êtes ? »

Il est vrai que la brute manque cruellement de politesse et oublie très régulièrement les bonnes manières. Certainement son passé d'exécuteur le poussant à ne faire preuve d'aucune empathie auprès des autres qui l'a rend aussi raide au niveau de sa sociabilité. Toute fois, il s'esc use et se présente à elle.

« Je suis Yami Hokkyokusei. Et je suis en quelques sortes un potentiel recruteur pour les jeunes que vous héberger.
Enchantée Sieur Yami. Je suis Soeur Anabi. Responsable et Directrice par intérim du 孤児院 Kojiin, l'orphelinat de la brume. Mais que me vaut votre visite, si ce n'est inspecté les lieux et nous dire ce que l'on sait déjà ? » un commentaire de la part de l'évangélique soulevant une question bien réelle à la quelle le Berserk répond de la manière la plus sincère possible.
Pour tout vous dire, mon clan, depuis toujours, est un rassemblement d'orphelin de guerre. J'e suis moi-même un. Nous sauvons et acceptons dans nos rangs les enfants victimes des guerres qui foutent une belle merde au sein du Yûkan. De ce fait, on s'agrandit tout en faisant notre béa un peu plus chaque jour. Aujourd'hui sous le joug de la Brume, on s'doit de respecter certaines réglés j'dois vous avouer. Je suis ici pour recruter un ou deux bambins pour leur offrir une vie meilleur. Même si je respecte totalement votre travail. »

Un compliment allant droit au coeur de la croyante, lui faisant afficher son plus beau sourire. Le Berserk quant à lui, affiche un faciès neutre mais penchant du côté positif de la chose. S'il souhaite recruter deux enfants créchant dans cette bâtisse délabrée, plus il contrôle les lieux et plus son envie d'aider ces gens le prend. Serait)il devenu sentimentale ? Non ... Il éprouve simplement de l'affection humaine. Lui, le Démon Pourpre.


_________________
異世界 割れる
 Isekai Waeru ▬ Le Fendeur de Monde



牡牛 黒い Oushi Kuroi
« L'impétuosité de l'homme peut vous être mortelle. Pensez-y à deux fois avant de vous lancer dans quelque chose dont vous pourrez ressortir perdant à tous les coups. »


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ascentofshinobi.com/t4884-hokkyokusei-yami-oushi-norainu http://www.ascentofshinobi.com/t5162-equipe-05-oushi-kuroi http://www.ascentofshinobi.com/t4944-hokkyokusei-yami-the-impetuous-warrior

Dim 30 Déc 2018 - 13:55
Les Orphelins du monde sont l'avenir
En Marche vers l'Orphelinat

« Les enfants du monde doivent être sauvés. Les Hokkyokusei s'en chargent. »

Le Démon Pourpre, l'Exécuteur, le Berserker Pourpre, l'Animal ou plus simplement Yami le Chasseur de Prime; nombreux sont les surnoms et autres pseudonyme que l'on accorde et attache à l'Hokkyokusei. Ces noms quelques peu théâtrales, sont le vestige de ses actes passés, une absolution à ses actions. Un comportement et une aura maléfique l'entoure, une réputation des plus violentes. Des plus miséricordieuses. Nul Homme sur ces terres ne peut se douter qu'au fond, lui aussi peut ressentir ne serait-ce qu'un seul et unique sentiment assuré de bonté envers autrui.

Nul personne au sein du Yûkan connaissant de par les rumeurs le Hijin ne peut se douter à la moindre seconde son envie d'aider les autres, sa fureur altruiste à sauver les orphelins, victimes des guerres qui embrasent le monde. Une once de bonté que peu estime au sein des barbares qui peuvent peuplés Mizu no Kuni pour simple exemple. C'est pour cela, qu'au fil des années, Yami à cessé de faire confiance aux autres et à écouter le poison qui pouvait sortir de leurs misérables bouches.

Sur le carrelage brisés de la cour extérieur, la soeur Anna amène alors le Chûnin au sein des intéressés; les orphelins du monde.

« Comme vous pouvez le voir, ici nombreux sont les enfants que nous recueillons. Malheureusement, notre bonté étant trop grande, nous accueillons bien plus de pensionnaire que cet établissement nous personne d'avoir. Parmi eux, se trouvent des enfants de tous les horizons. Que ce soit culturel, ethnique, religieux, ou d'une certaine idéologie sociale, ces malheureux enfants sont originaires du monde entier.
Je vois ... »

De simples mots pour constater ce que le Hijin est entrain de constater dans l'instant présent. Des Tsuchijins jouant naturellement avec des Mizujins et ce, sans se taper dessus tout en se déclarant la guerre pour telle ou telle raison. L'innocence et la naïveté des bambins sont très certainement les seules choses que le Gladiateur voit d'un bon oeil et ne souhaite pas détruire au sein du triste Yûkan.

Néanmoins, la précarité du bâtiment attriste Yami, ne souhaitant en aucun cas voir ces gamins un jour mort sous les décombres car la principauté de l'Eau n'aura pas fait le nécessaire pour prévenir du potentiel danger présent. Une chose impensable pour le Berserker, voyant en la future génération de ninja, l'avenir du monde.

Par ailleurs, c'est belle et bien la seule situation mettant en avant son comportement apaisé, à la fois agréable à ressentir tout comme bouleversent si l'on connait bien l'Animal, que l'on peut apercevoir chez lui. Une réalité si triste à voir et à pense, qu'il pourrait lu en couler des larmes de tristesse. Toute-fois, sa fierté d'homme froid & puissant l'en empêcheraient.

Ses sentiments sont bouleversés, l'homme ne sait plus quoi penser. Par où commencer ? Recruter malgré tout ça un ou deux orphelins pour les intégrer au clan ou entrer plus en profondeur dans le sujet et proposer son aide à la moindre occasion, vis-à-vis des problèmes que la soeur Anna rencontre ?

« Soeur Anna, laissez moi vous aider pour cet orphelinat. Je viendrais toutes les semaines afin de vous aider et d'aider les enfants présents. Je relèverais cette bâtisse et ses occupants. Qu'en dîtes-vous ? Nous n'devons pas laisser ces gosses mourir. »

L'évangélique ne peut qu'accepter, à moins si elle souhaite secrètement voir ces gamins mourir dans d'atroces souffrances. Ce qui n'est, semblerait-il, pas son envie ni même son attention a vue de ses pupilles larmoyantes quant à l'évocation de la survie des enfants.


_________________
異世界 割れる
 Isekai Waeru ▬ Le Fendeur de Monde



牡牛 黒い Oushi Kuroi
« L'impétuosité de l'homme peut vous être mortelle. Pensez-y à deux fois avant de vous lancer dans quelque chose dont vous pourrez ressortir perdant à tous les coups. »


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ascentofshinobi.com/t4884-hokkyokusei-yami-oushi-norainu http://www.ascentofshinobi.com/t5162-equipe-05-oushi-kuroi http://www.ascentofshinobi.com/t4944-hokkyokusei-yami-the-impetuous-warrior

Dim 30 Déc 2018 - 14:44
Les Orphelins du monde sont l'avenir
En Marche vers l'Orphelinat

« Les enfants du monde doivent être sauvés. Les Hokkyokusei s'en chargent. »

L'orphelinat se trouve dans un état déplorable malgré les efforts titanesque que la Soeur Anna, responsable de la bâtisse. Délèguent le travail à seulement deux autres nones, les trois religieuses sont seules face à l'ampleur des tâches demandées. Un travail auquel l'Hokkyokusei souhaite participer.

Regardant d'un oeil attentif les malheureux orphelins, quoi que heureux en ce jour à jouer dans la cour principale, l'impétueux se liste dans un coin de sa cervelle remplie de souvenir sombre les efforts qu'il va pouvoir mettre en oeuvre.

« Soeur Anna, je reviendrais la semaine prochain afin de faire les réparations les plus importantes du bâtiment. J'conçois pas vous laisser vivre ici, dans de telles conditions. »

Une envie que ne peu se cacher le Gladiateur, souhaitant faire une bonne action au sein du pays ayant éviter l'extinction de son clan. Pourtant dans un silence tendancieux, la Soeur principale se retourne face au Hijin, des questions pleins les yeux. Surtout une en particulier.

« Yami-san, pourquoi êtes-vous ici ? Officiellement, je veux dire. »

Dans cette interrogation de la part d'Anna, les yeux du Belliqueux s'écarquillent, étonné de la demande de la religieuse. Doit-il réellement faire part de ses intentions ? Doit-il lui expliquer que son clan est réputé pour sauver et recruter les orphelins du monde ? La bonté de l'homme face à la tristesse de ses enfants est vraie, sa sincérité réelle.

« Mon clan, originaire de Hi no Kuni, est une famille d'orphelin de guerre. Enfant ou adulte, nous sommes un collectif de victime des conflits qui embrasent le Yûkan. J'en suis actuellement le bras droit et mon devoir est de sauver les orphelins du monde, présent sur les champs de bataille pour les assurer d'un avenir radieux. Cela peut paraitre étrange mais mes actions ne sont là que pour les sauver d'une mort certaine. »

Une vérité énoncée, laissant perplexe la soeur Anna. Une atmosphère dubitatif laissant le Berserk seul face à un verdict attendu. Est-elle en accord avec ce qu'il est, avec ce qu'il fait ?

« Vous êtes l'un des sauveurs du monde Yami-san. Je ne peux critiquer un tel acte alors que d'autres, ne mettent rien en place pour ça. Que voulez-vous ? »

Ce que souhaite l'Hijin, c'est tout simplement ...

« Rendre ce monde meilleur et sauver les orphelins du monde. Tout simplement. Je souhaites vous aider et je ne vous cache pas que si je peux rattacher cet orphelinat à mon clan, nous pourrions ensemble prendre en charge les enfants dans ce bâtiment afin de les sauver.
Je vois ... Dans un premier temps, revenez donc en ces lieux pour nous aider à réparer les fondations du bâtiment. Peut-être qu'en suite nous pourrons parler de ce projet qui semble vous tenir à coeur ... »

Un simple sourire, un acquiescement de tête, Yami se retire alors de la cour ne souhaitant pas déranger les enfants et ne voulant pas embêter plus longtemps la religieuse. Une chose est sûr, c'est que les premiers arrangements quant au contrôle de l'orphelinat par les Hokkyokusei est bel et bien en cours.

_________________
異世界 割れる
 Isekai Waeru ▬ Le Fendeur de Monde



牡牛 黒い Oushi Kuroi
« L'impétuosité de l'homme peut vous être mortelle. Pensez-y à deux fois avant de vous lancer dans quelque chose dont vous pourrez ressortir perdant à tous les coups. »


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ascentofshinobi.com/t4884-hokkyokusei-yami-oushi-norainu http://www.ascentofshinobi.com/t5162-equipe-05-oushi-kuroi http://www.ascentofshinobi.com/t4944-hokkyokusei-yami-the-impetuous-warrior

Les Orphelins du monde sont l'avenir

Page 1 sur 1

Ascent of Shinobi :: Territoires de l'Eau :: Kiri, village caché de la Brume
Sauter vers: