Soutenez le forum !
1234
Derniers sujets
Partagez

De nécro à bushido [feat Nagamasa Hisa]

Fukuhara N. Mitsuo
Fukuhara N. Mitsuo

De nécro à bushido [feat Nagamasa Hisa] Empty
Ven 28 Déc 2018 - 13:25





De nécro à Bushido



Il se préparait. Pourquoi ? Et bien la jeune Nagamasa avait accepté de le rencontré. Pas de lui enseigné, mais au moins de l’écoutait, ce qui était déjà un bon début en soit, un début qui suffisait à le satisfaire. Il prit donc la route de la bibliothèque, assez tôt dans l’après-midi afin d’être sûr de ne pas arriver en retard, et surtout, ne pas démarrer du mauvais pied cette entrevue qui se trouverait sûrement être très intense. Arriva à la bibliothèque vers cinq heure de l’après-midi, il attendit, patiemment. Par chance son attente ne fût pas des plus longue, en effet, il n’eût à attendre qu’une petite dizaine de minute avant de la vor arrivé. Une femme, assez jeune, possiblement même plus que la Hyuga, portant un katana. Elle correspondait un peu à la description qu’il avait réussi à tirer des deux trois personnes qu’il avait croisées afin de se renseigner un minimum. Il s’approcha et s’inclina respectueusement en se plantant devant elle.

- Bonjour Nagamasa-san, je suis Shin, l’auteur de la lettre que vous avez reçu plus tôt dans la matinée d’hier. Je vous en prie.

Il se décala alors légèrement et désigna une petite table un peu à l’écart afin de discuter tranquillement. Une fois tous deux en place, il prit alors la parole, afin de lancer la conversation sans pour autant partir tout de suite sur le sujet croustillant si l’on peut dire. Se plaçant alors face à la demoiselle Nagamasa, il ouvrit la bouche, calmement.

- Je vous aurez volontiers faite venir chez moi pour discuter autour d’un thé, mais c’est en travaux. Enfin bref, je pense qu’avant d’entamer le vif du sujet, il serait plus intéressant pour vous de savoir à qui vous avez à faire, c’est donc sans tarder que je vais me présenter plus en détail si vous me le permettez.

Il sourit alors, prenant une inspiration afin de reprendre son souffle pour enchaîner sur la suite de la conversation, lui. Il voulait raconter un peu sa vie, et les raisons qui le poussaient à vouloir devenir un manieur de sabre, un samouraï.

- Je suis né il y a de cela 23 ans, dans un petit village dans le pays du feu. Tout était paisible, nous arrivions à nous maintenir hors de l’eau, loin de la guerre civile qui faisait rage dans ce pays… Jusqu’à ce que j’atteigne l’âge de huit ans, où un groupe de mercenaire disons peu recommandable arriva. Ils prirent avec eu les enfants du village, massacrant les familles refusant d’obtempéré.. Pour eux, les enfants étaient des soldats faciles à former et à remplacer, c’est donc ainsi que mon périple commençant. Nous fument brisés, jours après jours, jusqu’à ce que nous en soyons plus que des coquilles vides, de l’argile prêt à être remodelés. L’art de la torture, de la guerre… Tout nous fût inculquer afin d’être de parfait petits soldats obéissants… Combattre signifiait survivre, obéir, avoir la belle vie. Si on nous ordonnait de torturer nos amis, on le faisait, si on nous disait de raser un village, on obéissait… C’est donc dans cette optique que j’ai grandi. Puis vint mon retour au village quelques années plus tard, ma famille était morte, et aujourd’hui encore j’ignore pourquoi, même si vous vous doutez que j’ai quelques hypothèses à ce sujet. J’ai retrouvé des vieux papiers appartenant à feu mon père, que j’ai commencé à étudier.. L’art de la nécromancie. C’était pour moi un échappatoire une aubaine.. Et aujourd’hui encore, c’est une voie de fuite en quelque sorte. Je me suis mis dans la tête l’idée saugrenue que si je parvenais à avoir un contrôle parfait de cet art.. Peut-être que je pourrais les faires revenir dans ce monde… Mais maintenant je me rend compte, grâce à Toph, Chiryou.. Mes proches, que tout cela n’était qu’un rêve d’enfant brisé, qui jamais ne se réaliseras. J’ai était forgé afin d’être un monstre, et cette fine lueur était la désillusion qui brillait en moi, un espoir impossible de retourner à ma vie passé.. Maintenant je me rends compte que tout cela est impossible et que je ne suis qu’un démon qui s’enfonce de plus en plus dans les ténèbres. Mais la mort d’un homme il y a peu m’as fait ouvrir les yeux, ainsi que les mots accompagnant son dernier cadeau. Des mots qui pour moi, m’ont ouvert une nouvelle voie, une voie que je veux suivre pour diverses raisons. Le changement.. honoré sa mémoire, devenir quelqu’un de meilleur… La philosophie samouraï est pour moi quelque chose que j’ai découvert il y a peu, mais qui me tient beaucoup à cœur. Je ne prétendrais pas la connaître par cœur, mais les sept valeurs qu’elle enseigne sont celle que je veux pouvoir comprendre et identifier à ma personne. C’est donc suite aux conseils de notre amie commune que je me présente devant vous humblement, afin d’obtenir votre aide dans l’espoir d’atteindre cet objectif et faire de moi un homme meilleur.






_________________
Revenir en haut Aller en bas
Nagamasa Hisa
Nagamasa Hisa

De nécro à bushido [feat Nagamasa Hisa] Empty
Lun 31 Déc 2018 - 12:05
Puisque j’avais accepté de rencontrer le nécromancien, il m’était désormais nécessaire de m’y rendre. La tâche qui m’attendait n’était pas évidente, mais ce n’était pas non plus totalement nouveau pour moi. J’avais déjà été sollicitée pour assister Toph dans sa découverte de la Voie. La situation n’était cependant pas vraiment identique, Toph était déjà quelqu’un que je connaissais et qui avait ma confiance. Ce Shin en revanche ne m’inspirait pas vraiment confiance et je savais bien que la faveur que j’avais demandé a mon oncle n’allait pas être exaucée une seconde fois. Je n’avais donc pas vraiment envie de rendre ce service, mais c’était nécessaire. Je ne pouvais me plaindre de voir aussi peu de monde suivre un code moral strict si je ne faisais pas l’effort de l’inculquer à ceux qui me le demandaient.

Je récupérai donc quelques uns de mes ouvrages chez moi avant de me rendre à la bibliothèque de l’académie. Je fus alors rapidement accueillie par Shin qui se présenta convenablement.

— Bonjour à vous Shin, dis-je en m’asseyant à la table qu’il m’indiqua, je vous écoute.

Je restais donc parfaitement silencieuse à l’écouter raconter son histoire. Des drames de l’enfance à son désir de découvrir le Bushido en passant par son apprentissage de la nécromancie, j’eus le droit à un résumé rapide de sa vie. Je ne pus m’empêcher de penser qu’il s’agissait à nouveau d’une vie brisée par l’horreur de ce monde, mais bien que tout cela était intéressant, cela ne m’aidait pas vraiment. Je n’étais pas du genre à excuser le comportement d’autrui en regardant son passé.

— Donc si j’ai bien compris, vous souhaitez faire table rase de votre passé et vous pensez que le Bushido serait la solution pour vous y aider. Vous n’avez pas l’air d’avoir encore une bonne connaissance de celui-ci, mais peut-être que vous pourriez me dire la vision que vous en avez actuellement. Après tout, nombreuses sont les interprétations de cette philosophie, même au sein des Samouraïs.

_________________
De nécro à bushido [feat Nagamasa Hisa] 1535023072-ezgif-com-add-text
Revenir en haut Aller en bas
http://www.ascentofshinobi.com/t3775-nagamasa-hisa http://www.ascentofshinobi.com/t4475-carnet-de-nagamasa-hisa
Fukuhara N. Mitsuo
Fukuhara N. Mitsuo

De nécro à bushido [feat Nagamasa Hisa] Empty
Mar 1 Jan 2019 - 6:38





De nécro à Bushido



Le nécromancien laissa donc la parole à la Nagamasa, puis, tranquillement, il réfléchit à la manière de répondre à sa question de façon claire et simple, afin de ne pas rendre tout cela plus compliqué que ça ne le devrais, pour elle comme pour lui. Il reprit donc la parole à son tour, regardant calmement la Nagamasa dans les yeux. Bien que plus jeune que lui, il ne devait pas sous-estimer son vécu et sa capacité à analyser ce qu’il allait dire.

- Eh bien, j’ai pris connaissance des sept vertus et leurs applications. J’ai saisi une bonne partie de cela, mais il y a encore certains points qui sont pour moi ambigües, comme le Seppuku, j’ai toujours du mal à comprendre le concept du « laver son honneur en se donnant la mort, ce qui en soit est un déshonneur ». Enfin, de ce que je pense avoir saisi, c’est que de par son côté rituel, ça.. Annule, si on peut dire, le côté déshonorant du suicide. Je me doute aussi que le simple fait que je sois un nécromant mérite que je le fasse, mais le but est de repartir sur une base saine, avec des valeurs digne d’un homme. Pas me donner la mort en cherchant à fuir un passé qui ne plait pas à tout le monde. Enfin tout ça pour dire, selon moi l’art du samouraï est plus qu’un simple art tel que la nécromancie, les portes célestes ou que sais-je, c’est un véritable mode de vie que le samouraï doit embrasser et respecter au quotidien. Je ne vais cependant pas prétendre saisir pleinement ce mode de vie, mais je commence peu à peu à le comprendre.

Il regarda alors toujours la samouraï, il se doutait bien que son explication n’était pas des plus claires, mais elle devait certainement avoir saisie ce qu’il voulait dire. Il reprit par la suite la parole, calmement.

- Je pense que l’ordre de priorité de ces vertus diffèrent selon le samouraï, tout comme je pense qu’il est tout de même important de leurs accorder une valeur plus ou moins équivalente. La plus grande différence avec mon art étant le respect des morts et des vivants. Là où mon art manque de cela, le samouraï lui implique un respect de tout être vivant, y compris de nos adversaire, ainsi et surtout, le respect des morts. Je ne mentirais pas en vous faisant croire que je comprends parfaitement ce concept, après tout, il y a encore peu de temps, je en voyais les morts que comme une ressource à utiliser, un outil. Maintenant je commence peu à peu à me rendre compte de oh combien ma bêtise était grande et éloignée de la vérité. Un mort à tout autant droit à le respect qu’un vivant, surtout si celui-ci était de son vivant un être honorable. De par ses révélations, je souhaite véritablement en apprendre plus sur vous et devenir l’un des votre, peu importe combien d’année cela prendras pour laver mon honneur. Mais surtout, je veux devenir un homme meilleur, capable de se regarder dans un miroir, et suivre des principes nobles que sont ceux des Bushidos. Bien sûr, vous devez vous doutez que le maniement du sabre m’intrigue quelque peu.






_________________
Revenir en haut Aller en bas
Nagamasa Hisa
Nagamasa Hisa

De nécro à bushido [feat Nagamasa Hisa] Empty
Ven 11 Jan 2019 - 15:52
Shin semblait bien avoir plus de connaissance sur le Bushido que la moyenne des gens, mais son assurance au sujet de sa compréhension des préceptes se révéla rapidement sans véritable fondement. C’était généralement le cas de nombreux curieux ayant découvert les règles de bases de cette philosophie et qui se laissaient abusés par leur simplicité apparente. Je ne lui en tenais pas rigueur pour autant, ce n’était pas vraiment étonnant puisqu’il m’avait justement contactée pour en apprendre plus.

— Ne vous prenez pas la tête avec le Seppuku, sa compréhension vous viendra toute seule avec la compréhension profonde des valeurs défendues par le Bushido. Bien que certains s’en servent toujours comme méthode d’exécution, cela reste quelque chose de très personnel. Le plus important est d’être capable de le faire lorsque cela devient absolument nécessaire, si vous êtes capturé par l’ennemi par exemple.

Je trouvais toujours cela particulier que le Seppuku portait une place si prépondérante dans l’esprit des gens qui se renseignaient sur les Samouraïs. Nous n’avions pour autant pas le monopole du suicide sur ces terres et cela restait une pratique assez marginale au sein de notre quotidien. Je pouvais concevoir que ceux n’ayant pas la même notion d’honneur que nous pouvaient avoir du mal à saisir l’utilité d’un tel acte, mais il se trouvait pourtant dans la continuité logique de l’ensemble de cette philosophie.

— Je ne pourrais dire que les vertus puissent avoir le moindre ordre d’importance. Il s’agit avant de suivre une continuité et de jamais chercher à les opposer. Comment l’honneur d’un homme pourrait-il s’accroitre s’il fait preuve de cruauté ? Comment la bienveillance d’un autre pourrait profiter de la lâcheté ? Bien sûr, il est naturel que chacun ne soit pas poussé naturellement vers certaines vertues et qu’en voulant suivre la Voie, il considère ces vertues essentielles à sa quête d’amélioration, mais ce n’est pas tout à fait la même chose. Concernant le respect des morts, je dirais que c’est un sujet plus profond. Voyez-vous, la mort est un principe majeur au sein de cette philosophie. Tout le monde finit par mourir et nous cherchons à faire de notre mieux, à suivre un code strict dans cet objectif, pour être capable de mourir en chaque instant grâce à la conviction que notre vie a été dans la bonne direction. La mort est censée être la fin de tout être, le repos éternel qui le libère de ses devoirs et de ses maux. J’ignore tout du fonctionnement de la nécromancie, mais la simple utilisation d’un cadavre est une insulte envers cette quête. Tous les Samourais ne sont pas forcément religieux et ne croient pas en la réincarnation, mais chacun se doit de respecter les autres. Profaner un corps, c’est nier son droit à cela. Même les pires criminels de ce monde ne méritent pas cela, on ne peut savoir ce qui a motivé les actes de chacun et si les causes ne peuvent excuser leurs actes durant leur vie, laissons-leur au moins le bénéfice du doute durant leur mort. Certains ne comprendront jamais ce point de vue, mais l’irrespect n’est jamais nécessaire, peu importe ce qui vous fait fasse, accueillir le mal avec rectitude, politesse et sincérité n’est pas impossible. Cela n’empêche pas d’éliminer ceux qui doivent l’être et d’en laisser mourir d’autres, naïveté et bienveillance ne sont pas identiques.


_________________
De nécro à bushido [feat Nagamasa Hisa] 1535023072-ezgif-com-add-text
Revenir en haut Aller en bas
http://www.ascentofshinobi.com/t3775-nagamasa-hisa http://www.ascentofshinobi.com/t4475-carnet-de-nagamasa-hisa
Fukuhara N. Mitsuo
Fukuhara N. Mitsuo

De nécro à bushido [feat Nagamasa Hisa] Empty
Sam 12 Jan 2019 - 3:01





De nécro à Bushido



Le nécromancien écouta calmement la Nagamasa. Il était évident qu’il n’avait pas tout saisi de la voie qu’elle arpentait, mais il en apprenait un peu plus chaque secondes qui passait en sa compagnie. Il comprenait un peu plus cet art dont il ne savait pourtant pas grand-chose jusque maintenant. Soit ! Il hocha donc la tête afin de faire comprendre à la jeune femme qu’il avait saisi ce qu’elle voulait dire.

- Je pense avoir compris. Par le passé, je n’avais qu’une seule vision des choses.. Tuer ou être tuer. Mais depuis que j’ai intégré les rangs de ce village, je comprends de plus en plus que ce n’est pas aussi simple que cela. Il y a maintenant des personnes que je veux protéger, un endroit que je veux appeler mon chez-moi. Je ne souhaite plus vivre pour devenir plus fort, mais devenir plus fort pour les autres, que cela soit mes proches, ou bien ce village qui m’as offert en à peine deux ans plus que je n’ai pût avoir en dix années. Je comptais sur la nécromancie pour quelque chose de stupide : Ramener mes parents à la vie. Risible n’est-ce pas ? Mais plus le temps passe, plus je me rends compte que cet objectif est impossible à atteindre. Mon art me permet de réanimer des cadavres, les utiliser comme des marionnettes, pas de faire revenir à la vie des gens.

Il marqua alors une pause, il savait bien que c’était stupide, depuis le début, mais au fond de lui, il voulait essayer. Après tout, comment agiriez-vous si vous appreniez qu’un art pouvait potentiellement ramener un être cher à la vie hein ? L’optique était séduisante, alléchante.. Mais pourtant de la poudre aux yeux. Ramener quelqu’un à la vie est totalement impossible, les morts restent morts, peu importe la technique utilisée. Il s’inclina alors doucement, déposant son front contre la table en fermant les yeux.

- Je vous en prie,, Nagamasa Hisa, apprenez-moi votre art.

Il resta donc ainsi, attendant une réponse de la Nagamasa qu’il espérait positive. Il voulait vraiment en apprendre encore plus sur cet art si noble qu’était le bushido et balayer ainsi son passé d’un mouvement de la main pour se focaliser sur un présent bien plus important. Il avait finalement compris que s’accrocher aux fantômes du passé n’était pas une solution, bien au contraire, c’était un frein. Mais la nécromancie ne l’aiderait pas à tourner la page, bien au contraire, c’était toute sa vie jusque-là, impossible de se séparer de son fardeau sans oublier la nécromancie. Enfin, en tout cas c’est ce dont il était intimement convaincu au plus profond de son cœur.







_________________
Revenir en haut Aller en bas
Nagamasa Hisa
Nagamasa Hisa

De nécro à bushido [feat Nagamasa Hisa] Empty
Mar 22 Jan 2019 - 4:31
Je n’aimais pas avoir des préjugés sur les gens que je rencontrais tant ils étaient capables de dévier ceux qui si fiaient de la vérité. Je ne pouvais pourtant passer outre les actes passés de cet homme. Ignorance et avidité avaient guidé ses pas, mais malgré cela, il cherchait le changement et l’amélioration. N’était-ce pas là tout ce que je souhaitais de ce monde ? Je ne pouvais refuser à autrui la quête de connaissance.

— Je vous aiderai autant que nécessaire pour votre apprentissage du Bushido.

J’ouvris alors mon sac pour en récupérer les ouvrages que j’avais préparés. Je les posai ensuite un par un sur la table devant Shin.

— Comme vous devez vous en douter, je n’ai pas vraiment l’étoffe d’un enseignant. Je n’en ai ni l’expérience, ni la maturité. Heureusement pour vous, l’écriture est un art et un outil privilégié parmi les Samouraïs. Ces livres vous aideront à compléter vos connaissances théoriques et à développer une conscience propre de ce que ces enseignements signifient pour vous et pour votre vie. La maîtrise du chakra d’un Samouraï n’est rien à côté de la puissance de son esprit. Lorsque que vous aurez terminé cela, nous pourrons envisager d’aller plus loin.

S’il espérait découvrir les techniques Samouraï rapidement, il risquait d’être déçu, mais il ne fallait pas aller trop vite en besogne. Réussir à renforcer la lame de son sabre avec du chakra était faisable par tout le monde, mais ce n’était qu’entraînement, concentration et rigueur qui menaient un Samouraï à une maîtrise ultime du Kenjutsu.

— Évidemment, en acceptant de vous aider, je ne comptais pas simplement vous prêter des livres. Je serais à votre disposition orale ou épistolaire si vous avez la moindre question. Je ne suis pas la mieux placée pour cela, mais je ferais de mon mieux. Je ne peux d’ailleurs que vous conseiller d’aller à la rencontre d’autres personnes, de discuter avec des Samouraïs ou des personnes qui selon vous suivent des voies similaires et d’apprendre à leurs côtés. Cherchez à comprendre les points de vue des autres, à faire vôtre leurs connaissances et de remettre en cause les vôtres.

Je poussai alors les livres vers lui pour l’inciter à les récupérer.

— Nous pouvons donc en rester là pour aujourd’hui si vous le souhaitez, sinon je répondrais à vos questions de mon mieux. Plus vite vous assimilerez tout cela, plus vite vous pourrez envisager de développer vos compétences au sabre. L’important est de ne pas sauter des étapes.

_________________
De nécro à bushido [feat Nagamasa Hisa] 1535023072-ezgif-com-add-text
Revenir en haut Aller en bas
http://www.ascentofshinobi.com/t3775-nagamasa-hisa http://www.ascentofshinobi.com/t4475-carnet-de-nagamasa-hisa
Fukuhara N. Mitsuo
Fukuhara N. Mitsuo

De nécro à bushido [feat Nagamasa Hisa] Empty
Mar 22 Jan 2019 - 6:50





De nécro à Bushido



L'apprenti samouraï, car c’est ce qu’il était désormais de façon plus qu’officielle, hocha la tête et posa ses mains sur ses cuisses, penchant légèrement l’avant de son corps dans une révérence polie afin de remercier la jeune Nagamasa. Il se redressa ensuite calmement en souriant, regardant la demoiselle droit dans les yeux.

- Je vous remerciés, Hisa-san. Je demanderais aussi à Toph en cas de besoin, elle est plutôt bonne enseignante. De plus étant elle aussi une apprentie samouraï, je suppose que nous entraider mutuellement ne peut-être qu’une bonne initiative.

Il prit donc les livres calmement, dépliant un parchemin vierge, il y scella les objets, afin de pouvoirs les transporter plus aisément. Il ne manquerait pas de la contacter en cas de besoin cependant. Il se leva ensuite calmement et s’inclina de nouveau devant la Nagamasa, calmement.

- Sur ce, je vais donc prendre congé. Je vous souhaite une agréable journée.

Il sourit en se redressant, puis s’en alla calmement, prenant directement la direction de son domaine. Il ne perdrait pas de temps. Il s’arrêta cependant en chemin pour faire le plein de provision, car il ne bougerait pas pendant plusieurs jours de chez lui, c’était un fait. Poussant ensuite la marche à un rythme plus élevé, il arriva rapidement chez lui, s’enfermant dans son bureau avec diverses sources de nourritures déshydraté et d’eau. Il s’installa, dépliant le parchemin, il invoqua par la suite les livres qu’il avait reçus, se penchant directement sur l’étude de ceux-ci.

Il s’étira en se balançant sur sa chaise après plusieurs heures, les livres ouverts un peu partout sur son bureau, il semblait déjà bien avancé dans sa lecture. Il avait compris le gros de ce que les livres racontaient, bien que certains points nécessitent une étude plus approfondie, peut-être même qu’il devrait prendre le temps d’en discuter avec l’une des deux femmes s’y connaissant mieux que lui dans ce domaine.

Plusieurs jours passèrent, durant lesquels il n’avait pas fermé l’œil… Il en était à la partie techniques samouraï, quelque chose qui nécessiterais un entraînement. Pour cela, il se rendrait chez son amie Hyuga, et demanderais à ce qu’elle s’entraine avec lui. C’était très certainement l’option la plus viable, et la plus simple, sans compter que ça leurs serait utile à tous les deux, d’une pierre deux coups en somme. Tout bénef pour les deux partis, que demande le peuple hein ? Bon, beaucoup de chose en fait, mais là n’était pas la question !








_________________
Revenir en haut Aller en bas

De nécro à bushido [feat Nagamasa Hisa]

Page 1 sur 1

Ascent of Shinobi :: Territoires de la Terre :: Iwa, village caché de la Roche :: Académie Hashira
Sauter vers: