Soutenez le forum !
1234
Derniers sujets
Partagez

Retrouvailles mouvementées | w. Fujimi

Chôkoku Tomoe
Chôkoku Tomoe

Retrouvailles mouvementées | w. Fujimi Empty
Ven 28 Déc 2018 - 20:55
Retrouvailles mouvementées | w. Fujimi 8mpEkPz

Retrouvailles mouvementées


Fujimi & Chôkoku Tomoe



Le calme durement acquis régnait maintenant paisiblement au-dessus de cette plaine rocheuse. Ceci n’avait pas toujours été ainsi, au contraire. Pas moins de deux heures auparavant c’était des bruits constants, assourdissant, des grognements incessants qui étaient maîtres sur un périmètre d’un kilomètre. Les villageois avaient signalé un mois auparavant de la présence d’une meute de hyènes qui rôdaient dans la région. Un avis de mission avait alors traîné durant ces dernières semaines sans que personne ne s’en occupe. Et personne n’avaient vérifié que celle-ci soit effective. Ce ne fut que lorsqu’une bonne amie de la vieille Chôkoku, tante de Tomoe, vint rendre visite à Obasan. Cette autre vieille bique avait été effarée ce jour-là, plus rien ne pouvait l’arrêter. Son petit-fils s’était fait attaqué alors qu’il suivait un dur entraînement en ces lieux. Pour la jeune Chôkoku il ne s’agissait que d’un jeune genin incompétent et avait-elle eu le malheur de partager son avis… Pour punition, l’instable kunoichi avait été renvoyée de la maison d’un coup de pied aux fesses et la consigne était qu’elle ne pourrait revenir qu’une fois la vengeance rendue.

Quelle absurdité que de s’y retrouver à présent, les corps de cinq hyènes entourant la jeune femme qui… Boudait dans son coin. Une enfant. Elle avait finalement bien fait ce qu’il lui avait été exigé mais non seulement elle ne toucherait absolument aucun dédommagement pécunier, puis elle devrait aller faire la fierté de sa grande tante pour avoir réussi à lui faire faire quelque chose. C’était que Tomoe, si elle ne pouvait plus rentrer à la maison, comment ferait-elle ? Non pas que la vie sauvage ne la répugne, bien au contraire elle en rêvait, mais pas dans l’immédiat. Elle avait encore certaines choses à récupérer au sein de la demeure familiale. Notamment des parchemins d’apprentissage propres aux Chôkoku et à leur capacité unique.

Ce fut donc les doigts dans les narines –ceci étant une image- que Tomoe avait explosé ces bestioles. Elle savait que d’autres devaient bien rentrer plus tard, après la chasse, et c’était pourquoi elle les attendait de pied ferme. Aucun scrupule. Allongée de toute sa non-grâce par terre, elle observait le ciel aux couleurs froides. Il était amusant pour elle de voir l’hiver se manifester même dans les teintes des cieux. C’était plus clair, blanchi par la fraîcheur. Une grande inspiration plus tard et elle finit par ne plus vouloir jouer le jeu. « Qu’est-ce qu’on se fait chier ! » La brune tourna la tête vers l’une des hyènes sanguinolentes. « Ah, t’es bien d’accord avec moi ! Ils arrivent quant tes potes au juste ? » Par miracle ce même instant suffit pour que la Chôkoku descelle dans le silence qu’elle avait déjà brisé des frottements sur le sol. C’était des pas. Qu’elle interpréta comme étant les autres pauvres victimes. Le sourire carnassier qu’elle afficha en dit long tandis qu’elle se leva d’un bond silencieux. Sans même réfléchir, Tomoe s’élança corps et âme, avec seulement un kunai en main et se jeta sur la cible. « Tu vas souffrir, poulet ! »

@Eiryū no Fujimi
Revenir en haut Aller en bas
http://www.ascentofshinobi.com/t4955-chokoku-tomoe-terminee http://www.ascentofshinobi.com/t6014-tomoe-carnet-de-route http://www.ascentofshinobi.com/u880
Eiryū no Fujimi
Eiryū no Fujimi

Retrouvailles mouvementées | w. Fujimi Empty
Jeu 3 Jan 2019 - 7:11
Retrouvailles mouvementées | w. Fujimi A7z6sCd
Retrouvailles mouvementées新たなスタート Aratana sutāto un nouveau départ
Tomoe & Fujimi ▬ Tsuchi no kuni pays de la terre




Il y a beaucoup de raisons différentes qui ont poussé Fujimi à venir ici, dans le pays de la terre. Honma lui, n’arrêtait pas de parler de Genku, il semblait tellement vouloir revoir son disciple que cela en devenait presque invivable à la longue. Mais bien heureusement pour elle, de son côté, il y a aussi des choses qu’elle veut faire. C’est au moins cela et c’est une sorte de réconfort, quand durant tout le voyage, elle n’avait entendu parlé que de ce jeune Yaoguai qui semble si prometteur.

Mais en fait, il faut le dire, Honma n’est pas du tout le seul à avoir son petit protégé. C’est également le cas avec sa jumelle. Ce n’est pas quelque chose de très connu dans son entourage, il n’y a sûrement que son frère qui connaît cette histoire. Et comparé à la relation que peut entretenir Honma avec Genku, celle de Fujimi avec cette jeune femme est bien différente.

Cela fait des années qu’elle ne l’a pas vu. Au moins, une chose est sûre, c’est que depuis tout ce temps, elle est restée en sécurité, ici, dans le village d’Iwa. Certes, le dragon ombrageux porte un certain dégoût pour ce genre de village, mais tant qu’il peut assurer la protection de cette personne chère à ses yeux, c’est le plus important.

Pour commencer simplement, elle s’était rendu sur son lieu de vie, mais une femme lui dit très vite qu’elle était sortie pour une sorte de… chasse ? Après tout, ce n’est pas étonnant, toujours à vouloir partir à l’aventure et cherchant désespérément à se défouler pour un rien. On la reconnaît bien là. C’est ainsi qu’elle se dirigea sur le lieu en question.

En arrivant, une centaine de mètres au loin, elle observait cette jeune femme qui combattait ces créatures à poils. Elle semblait être dans son élément, sans aucun problème, sure d’elle dans ses mouvements. C’était un véritable plaisir pour Fujimi de la voir en pleine forme. Elle continue de s’approcher, mais fut vite remarquée avec ses bruits de pas.

C’est en se retournant et se ruant sur elle, kunai à la main, qu’elle aperçut enfin le visage de Tomoe. Utilisant simplement son éventail, elle venait de bloquer la pointe du kunai. C’est alors qu’elle commença à sourire, puis à rire en la regardant. « J’suis pas tellement certaine de ressembler à un poulet, ma grande. Ou alors j’ai grossie ? Non ? Vraiment ? »
Revenir en haut Aller en bas
http://www.ascentofshinobi.com/t4904-eiryu-no-fujimi-end
Chôkoku Tomoe
Chôkoku Tomoe

Retrouvailles mouvementées | w. Fujimi Empty
Dim 6 Jan 2019 - 22:32
Retrouvailles mouvementées | w. Fujimi 8mpEkPz

Retrouvailles mouvementées


Fujimi & Chôkoku Tomoe



Le kunai sur le côté, paré d'une manière si élégante qu'il fut évident que ça ne pouvait être qu'elle. Ce furent des années en arrière que les souvenirs de Tomoe lui revinrent à l'esprit en une fraction de seconde. Le visage perdu, les yeux légèrement écarquillé, elle en avait perdu les mots -rare effet chez cette jeune femme originellement bavarde- mais ce bond dans le passé réussit à lui ôter la parole une courte minute. La chasseuse improvisée en oublia complètement sa présence et le but de celle-ci. Elle en lâcha son arme et ses lèvres s'ouvrirent tant que son sourire resplendit pour la première fois depuis bien longtemps. « Fujimi-chan tu es revenue. »

Une nouvelle rencontre inespérée. Quand bien même au fond de son cœur la Chôkoku avait toujours su qu'elle reverrait ce doux visage cachant une véritable consœur -une fois ivre- mais pas à Tsuchi, ailleurs, loin, une fois ce maudit village quitté. Tomoe retrouvait la proximité d'une adolescente dépourvue de tout bon sens, de logique. Celle qui venait de faire exploser son foyer, son paternel encore à l'intérieur. Ce fut à ce moment, par la plus belle des coïncidences que l'itinérante entra dans sa vie. Elle lui avait apporté l'insignifiant petit goût de la boisson, mais le plus important fut le peu de stabilité qu'elle put inculquée à cette folle kamikaze de l'époque. En marge de la nouvelle société de ce temps, Tomoe était à peine entrée en contact avec Obasan, ne supportant l'idée de subir les mêmes maux qu'auparavant.

Cette mélancolie qui ne lui ressemblait que trop peu, ce fut de sa propre initiative que la Chôkoku l'ôta de son esprit. La brunette pencha quelque peu la tête pour enfin contempler probablement la seule personne qu'elle admirait. « Non pas un poulet, pas même une hyène, tu es toujours aussi belle. » Des étoiles plein les yeux, l'iwajin ramassa son kunaï pour le ranger avant de sautiller dans tous les sens. Elle passait d'un moment de rêverie à une euphorie qui lui seyait davantage, qui lui ressemblait plus. « Mais qu'est-ce que tu fais ici Fujimi ? » Elle arrêta de bondir pour reprendre un peu son souffle et, passant totalement à autre chose, elle lui sauta simplement dans les bras. « Tu m'as manqué ! »



@Eiryū no Fujimi
Revenir en haut Aller en bas
http://www.ascentofshinobi.com/t4955-chokoku-tomoe-terminee http://www.ascentofshinobi.com/t6014-tomoe-carnet-de-route http://www.ascentofshinobi.com/u880

Retrouvailles mouvementées | w. Fujimi

Page 1 sur 1

Ascent of Shinobi :: Territoires de la Terre :: Tsuchi no Kuni, Pays de la Terre
Sauter vers: