Soutenez le forum !
1234
Derniers sujets
Partagez

Dans le laboratoire de Kenshiiiin ♪♫ [PV : Kenshin]


Dans le laboratoire de Kenshiiiin ♪♫ [PV : Kenshin] Empty
Mar 1 Jan 2019 - 0:51
Hayashi no Kuni, le Pays du Bois. Lorsqu'elle est arrivée ici, elle eu une impression ... de vertige, sentir tout ce chakra d'un seul coup, c'est comme si une personne normale venait d'entrer dans une parfumerie ... elle en a la tête qui tourne. Elle utilise des détections plus basiques pour rester consciente et pour détecter le fameux bois remplis de chakra, si elle en utilisait des plus puissantes ... elle aura l'impression de finir dans un bad trip, pour une Sendai, sentir autant de chakra ... elle a peur que tout ce chakra la fasse devenir une sorte d'accro de chakra, quelque chose du genre ... enfin bref, pour palier le fait qu'elle doit se concentrer sur la puissance de ses détections, elle essaie de se reconcentrer autre part. Elle n'est pas une scientifique ... mais elle se demande quand même si ces bois ne peuvent pas être servie pour un certain ... usage. Elle a quelques idées en tête, et elle doit juste voir avec une autre personne de l'institut pour voir avec elle si ces idées sont faisables ou non ...

Heureusement, il y a deux personnes dans leur groupe qui appartienne à l'institut : Sazuka et Kenshin. Sazuka étant trop occupée sur le plan diplomatique, il restait Kenshin de disponible. Elle s'est donc dirigée vers ce dernier, elle ignore où est-ce qu'elle pourrait le trouver, probablement dans sa tente ou dans son habitation, mais elle le piste assez facilement. Enfin, "le piste", c'est une manière de parler, elle demande juste à ses collègues où il est, et elle le trouve finalement facilement, ce n'est pas non plus une mission d'infiltration à elle toute seule pour le trouver ici !

- Kenshin, je peux te parler une seconde ?

Elle l'observe, ayant avec elle un carnet, quelques brouillons qu'elle a fait vite fait pour expliquer les idées qu'elle a, proposer d'éventuelles inventions pour se servir de ce bois. A vrai dire ... elle en a deux, l'un pourrait servir pour aider la récupération de bois, l'autre serait un outil idéal pour la police de Kumo.

- C'est pour voir avec toi deux idées de projets pour l'institut, si tu es disponible du moins ...

Elle n'a pas envie de le déranger, la dernière fois ... ça a presque mal fini, Anzu a du se mettre un objet dans la gorge pour absorber tout l'alcool qu'elle a bu !

_________________

Dans le laboratoire de Kenshiiiin ♪♫ [PV : Kenshin] 1550637601-anzu Merci à mouton pour la signa o/

Info inrp:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ascentofshinobi.com/t3314-sendai-anzu-termine http://www.ascentofshinobi.com/u784

Dans le laboratoire de Kenshiiiin ♪♫ [PV : Kenshin] Empty
Mar 1 Jan 2019 - 1:41
Même dans mes rêves les plus fous, jamais je n’ai imaginé de tels paysages. Jamais je n’aurai cru cela possible. Une terre fracturée, composée de plateaux et de gorges profondes, revouverte d’arbres à perte de vue. L’on s’attendrait presque à voir d’immenses cascades jaillir des montagnes pour venir se déverser dans la forêt… et des îles flotter ci et là. Les routes, telles des saignées que la civilisation aurait imposée à la nature, seules témoins qu’ici bas aussi, l’Homme a conquis ces terres. La flore elle aussi se fit discrète, peut-être effrayée par notre nombre. Les animaux, bien que féroces, ne sont pas dénués d’intelligence. Ceux-là même savent bien souvent mieux analyser une situation que la plus part des Hommes, tant ils sont habitués à chasser et être chassés. À l'approche de la ville la forêt s’est peu à peu dégarnie pour laisser place aux champs et aux bêtes, sans jamais compléments disparaître. Même au centre de la civilisation, des arbres, festives de la forêt, sont encore présents par dizaines.

Nous furent installés dans des baraquements réservés à notre effet, gardé par les soldats du seigneur afin d’assurer notre protection. Ici, nous a-t-on expliqué, nous pourrons trouver repos et sécurité durant tout le temps de notre présence au Pays du Bois. C’est donc non sans quelques difficultés que j'ai investi mes quartiers. Depuis ma reprise du service actif, je me suis habitué aux conditions de l’armée et du terrain, mais je comprends mieux maintenant ce que l’on appelle communément le mal du pays. Il va me falloir faire avec, étant donné que nous sommes à peine au début de notre périple. Peut-être est-ce justement la raison de ce mal être : un dépaysement brutal et complet. Peut-être me faut-il un peu de temps pour m’y faire. Afin de nous intégrer au mieux, nous devons nous mêler à la population, intégrer leurs coutumes et leurs manières. Mais de la manière de se vêtir à la nourriture en passant par la manière de se saluer, tout est différent. Si troublant. Voilà donc ce que c’est d’être un étranger, de sentir les regards mi amusés, mi agacés sur sa personne.

Afin de m’occuper l’esprit et de me distraire en toute tranquillité, j’ai repris les vieux schémas sur mon projet d’armure que j’avais laissé de côté. Un projet qui je l’espère trouvera en ces terres les matériaux nécessaires à sa construction. Mais même si ce n’est pas le cas, je crois avoir trouvé la manière de contourner le problème. Reste à voir si ce sera possible à grande échelle… Concentré devant ma paillasse, je suis interrompu par Anzu qui requiert mon attention.


« Oui, entrez. »

Armée d’un carnet et d’un stylo, elle s’approche et m’explique vouloir converser à propos de deux projets qu’elle nourrit pour l’Institut. Étonné mais également curieux, je me tourne pour mieux l’observer, vérifiant d’un regard s’il ne s’agit pas là d’une blague, mais la jeune femme semble bel et bien sincère.

« Je vous écoute. »

Voyons donc quelles sont ces deux fameuses idées, qui sait, peut-être en l’une d’elle réside la prochaine invention de l’Institut ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ascentofshinobi.com/t3529-presentation-metaru-kenshin-terminee http://www.ascentofshinobi.com/t4788-equipe-3-michisuji-kumo#37115 http://www.ascentofshinobi.com/t3581-metaru-kenshin-carnet-de-route#27173

Dans le laboratoire de Kenshiiiin ♪♫ [PV : Kenshin] Empty
Mar 1 Jan 2019 - 2:29
Lorsqu'elle est venue voir Kenshin, elle espère qu'il va la laisser parler et ne pas la chasser, Anzu a peur depuis son accident qu'elle ait perdu un nouvel ami ... heureusement, tout semble être rentré dans l'ordre, à croire que l'entrainement qui ressemblait plus à une punition de la Sendai en était finalement un, même si cela lui a permis de s'améliorer en devenant plus forte au corps-à-corps. Elle espère juste avoir l'occasion de le prouver à Kenshin pendant cette mission, elle a donné une assez mauvaise image de ce qu'elle pouvait faire ... mais elle compte bien se "venger", prouver qu'elle a gagné du galon en devenant plus forte et en apprenant de ses erreurs. Cependant, il est vrai qu'Anzu n'est pas allée à fond non plus ... sa mésaventure avec Yahiko l'a bien assez déplu comme ça pour qu'elle en commence une nouvelle ... peut-être est-ce pour ça qu'elle n'est pas allée à fond. Enfin, elle finit par entrer et rejoindre Kenshin qui était en train d'écrire.

- Je te remercie de m'accueillir, mais s'il te plait, tutoies-moi, j'insiste beaucoup.

Elle sourit, puis elle s'assied ... là où elle peut. Pas par terre, ce serait impoli, mais elle cherche une chaise ou un tabouret, finalement, elle finit par créer une chaise pour être assise au même niveau que son collègue, son carnet à la main, brouillon prêt à être utiliser pour montrer ce qu'elle a comme idée. Elle commence donc à montrer les brouillons de la chose la plus simple à expliquer.

- J'ai tout d'abord pensé à des menottes anti-chakra, les propriétés du bois d'Hayashi pourrait être combiné à des matériaux plus solide pour permettre non seulement de bloquer les bras d'une personne solidement, mais aussi de l'empêcher d'utiliser son chakra, empêchant toute tentative d'utilisation du Ninjutsu ou autre utilisation du chakra.

Elle sort ensuite le plus brouillon de ses brouillons, enfin, le plus visible des autres brouillons qui semblent griffonnés et gribouiller car cela n'allait pas en son sens. Elle a du mal à s'imaginer comme retranscrire ce qu'elle sait faire à la perfection, c'est-à-dire détecter du chakra. Rien que cette pensée lui donne le tournis.

- Et ça ... c'est un détecteur de chakra, j'ai pensé que ce serait utile pour les ouvriers, pour reconnaître détecter plus simplement et rapidement le chakra des matériaux qu'ils doivent récolter pour nous. Pour le moment, j'ai du mal à visualiser à quoi ça pourrait ressembler ... mais j'ai pensé que ça permettrait d'augmenter la productivité de nos ouvriers.

Elle finit par déposer ses brouillons, se massant légèrement la tempe pour faire passer son impression de tournis. Ses sens sont aux affûts, bien trop aux affûts, elle doit encore s'habituer au chakra environnant ... quitte à devoir passer par plusieurs phases de maux de tête.

_________________

Dans le laboratoire de Kenshiiiin ♪♫ [PV : Kenshin] 1550637601-anzu Merci à mouton pour la signa o/

Info inrp:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ascentofshinobi.com/t3314-sendai-anzu-termine http://www.ascentofshinobi.com/u784

Dans le laboratoire de Kenshiiiin ♪♫ [PV : Kenshin] Empty
Mar 1 Jan 2019 - 3:34
Anzu semble tout d’abord gênée… voire inquiète. Cherchant une chaise pour s’assoir, sans succès, elle se décide finalement à créer sa propre chaise grâce à chakra. Après tout, pourquoi pas. Se faire vouvoyer à l’air de vraiment la déranger, serait-il temps pour moi de la tutoyer ? Cela fait maintenant plus d’un an que nous nous connaissons et c’est l’une des personnes, hors de l’institut, avec laquelle j’ai passé le plus de temps. Peut-être est-il temps de briser un peu de cette barrière que j’ai levé. La jeune femme me tend une première série de brouillon, sur lesquels sont griffonnés des ébauches de… de menottes anti-chakra, permettant à la fois de bloquer les bras et de bloquer toute utilisation du chakra. J’acquiesce d’un simple hochement de tête pour observe sa seconde idée, moins développée, sur un détecteur de chakra dont les ouvriers pourraient se servir pour reconnaître la qualité du bois qu’ils désirent récolter. Intéressant.

Les menottes seraient en soi un modèle réduit et portatif des camisoles qui sont utilisés pour nos plus dangereux prisonniers. Mais je vois mal ce quoi les spécificités du bois apporteraient. L’idée cependant est intéressante, suffisamment pour être creusée. Des menottes faites du métal le plus résistant, bardées de sceaux, pourraient permettre à nos agents d’appréhender plus facilement leurs cibles sur le terrain. Rien, à ma connaissance, ne pourrait rendre cela impossible… Quant au détecteur, il pourrait en effet aider les bûcherons dans leur travail. Cependant il est très peu probable que nous employons nous-mêmes ces hommes, qui travailleront à la solde d’une compagnie du pays auprès de laquelle nous achèterons le bois. Existe-t-il un moyen de différencier la qualité du bois d’un simple regard ? Très certainement. Mais existe-t-il un moyen assez fiable de distinguer les propriétés du bois ? Voilà une question qui mérite d’être posée, celle-là même que la jeune femme vient de poser indirectement.


« Intéressant. En ce qui concerne votre première idée… Excuse-moi. Ta première idée, je ne vois pas ce que les spécificités du bois pourraient apporter aux menottes. L’idée en soi est intéressante, mais pourrais-tu plus amplement développer ce point ? Pour ta seconde idée, il serait très intéressant de savoir s’il existe un moyen naturel de distinguer les propriétés et la qualité de chaque arbre. Ces moyens sont-ils efficaces ? Un détecteur le serait-il plus ? Il faut d’abord répondre à ces questions – et bien d’autres encore – avant de pouvoir se lancer, mais, encore une fois, c’est une idée intéressante qui mérite d’être creusée. Toutes deux me semblent réalisables. »

Aller voir un responsable risquerait de nous emmener vers le chemin bureaucratie, chemin dans lequel il est facile de s’embourber. Mais bien qu’il serait plus facile et efficace de directement demander à un ouvrier, nous n’avons aucune idée de si cela est possible ou même acceptable…

« Je crains que pour obtenir ses réponses nous ne devions voir avec les intermèdes qui nous ont à charge… Au risque que cela prenne du temps. »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ascentofshinobi.com/t3529-presentation-metaru-kenshin-terminee http://www.ascentofshinobi.com/t4788-equipe-3-michisuji-kumo#37115 http://www.ascentofshinobi.com/t3581-metaru-kenshin-carnet-de-route#27173

Dans le laboratoire de Kenshiiiin ♪♫ [PV : Kenshin] Empty
Mar 1 Jan 2019 - 20:23
Kenshin observe les brouillons amenés par Anzu, elle se doute qu'ils ne sont pas parfait, qu'il y a encore des choses à revoir, la violette est loin d'être une experte en création de machine ou d'outils, c'est juste une kunoïchi qui veut avoir l'avis de quelqu'un qui s'y connait dans le domaine, aussi bien positif que négatif ... Ce dernier semble intéressé, mais les remarques vont certainement arrivés, il doit voir des choses qui manquent ou qui méritent des explications. Elle peut comprendre que c'est imparfait, et justement, voilà le verdict du professionnel qui a enfin accepter d'arrêter de la vouvoyer. Elle se doutait que tout n'était pas parfait, il demandait certaines explications en plus ... elle pense en donner quelques uns et répondre à la plupart de ses questions.

- En m'intéressant aux coutumes locales, j'ai appris qu'il existait un bois nommé "Bois Ancestral", un bois ayant la propriété d'absorber le chakra de ceux qui s'en approche. On utilise déjà son bois pour faire des parchemins vierges, enfin, ils utilisent déjà ce bois pour faire des parchemins vierges. On peut les utiliser pour pouvoir absorber une partie du chakra à partir de menotte, les empêchant de l'utiliser ... bien sûr, il faudrait voir comment ils arrivent à l'extraire et savoir si on peut limiter l'effet d'absorption ...

Elle réfléchit un instant, il allait en effet falloir demander aux ouvriers et aux artisans locaux comment est-ce que ça marche ... Elle devrait proposer de donner un coup de main en échange, espérant qu'ils acceptent, mais cela ferait plaisir à Anzu car le prix qu'elle aura c'est d'en apprendre un peu plus sur la manière qu'ont eux de travailler ... mais elle doit encore rester méfiante, ce sont des étrangers, elle l'a bien compris ça ... Et il faudrait qu'elle continue de s'accoutumer à la présence de tant de chakra avant de proposer son aide.

- Je peux faire la différence entre plusieurs qualités de chakra, rappelles-toi lorsqu'on avait notre rendez-vous avec Yahiko, j'avais réussi à connaître les progrès que vous avez fait juste en différenciant la qualité entre votre chakra lors de notre première rencontre et celui que vous aviez lors de votre premier rendez-vous. Je peux tenter de trouver un moyen naturel pour imiter cette faculté, cela va me demander beaucoup de travail, de tests et probablement de pas mal d'échec. Mais je pense réussir au bout d'un certains temps ici. Ou bien, il faudrait repartir sur cette idée de "Bois Ancestral", si ce bois arrive à absorber le chakra environnant ... peut-être qu'une réaction spécifique se produira, le bois chauffe, créé de l'énergie ou devient plus résistant. Il faut que j'arrive à mettre une main dessus pour savoir ce qui se passe réellement ... mais ça m'a l'air d'être une entrepris très risquer.

Si jamais elle devait allez voir comment fonctionne le mécanisme d'absorption du chakra de ses bois ... elle évitera d'allez voir ça avec peu de chakra en stock. Elle est encore plus curieuse du coup, comment ça marche ? Elle veut des réponses, sa curiosité lui fait un peu défaut ... mais le tournis la reprend encore une fois, elle devrait éviter de trop penser ...

- Désolé, j'ai un peu du mal à rester focaliser avec tant de chakra autour ...

Elle devrait peut-être en parler à Sazuka finalement ... voir avec elle s'il n'y a pas un moyen médical d'empêcher ces tournis de s'aggraver.

_________________

Dans le laboratoire de Kenshiiiin ♪♫ [PV : Kenshin] 1550637601-anzu Merci à mouton pour la signa o/

Info inrp:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ascentofshinobi.com/t3314-sendai-anzu-termine http://www.ascentofshinobi.com/u784

Dans le laboratoire de Kenshiiiin ♪♫ [PV : Kenshin] Empty
Mar 1 Jan 2019 - 21:10
Chaque idée sera bien plus difficile à concrétiser ici, tant que nous ne nous serons pas adaptés au système et normes en vigueur. Mais avec le temps, les choses devraient peu à peu s’arranger. Cette peur… que je ressens au fond de moi n’a pas de fondement, je le sais. Mais je ne peux m’empêcher de douter immédiatement après avoir penser cela. Et si nous n’y parvenions pas ? SI nous commettons une trop grave erreur et que l’on nous congédie ? Certains membres de cette expédition sont… ne sont pas les plus respectueux et politiquement correct… Mais cela ne sert à rien de céder à ce genre de penser, à part m’amener dans une spirale infernale du doute et de l’anxiété. Je dois être confiant dans l’avenir et dans mes collègues. Anzu justement raconte avoir eu connaissance du « bois ancestral », celui-là même dont nous nous servons pour faire fonctionner nos radios. Mais cela, seule l’équipe de recherche le sait, ainsi que les supérieurs. Ce bois sert également de matière première aux parchemins vierges, qui sont donc originaires d’ici et irriguent tout le Yuukan pour ensuite accueillir la technique que son possesseur voudra y sceller. Le fait de ne pas l’avoir su avant montre l’étendu de notre ignorance… De mon ignorance.

Le bois des menottes servirait à absorber le chakra du prisonnier afin qu’il ne puisse pas l’utiliser. Mais où irait ce chakra ? Le bois sert surtout d’interface pour le chakra, comme pourrait le faire un capteur. Il peut capter le chakra et le transférer, ou inverser laisser s’échapper du chakra. Mais ses capacités de stockages – bien qu’impressionnantes – restent très limitées par rapport à la quantité de chakra que possède ne serait-ce qu’un genin. D’où l’utilité des sceaux. Ainsi je ne pense pas que le bois y est réellement son utilité. Mais l’idée reste bonne, à mois que l’on se contente de la faire avec ce que l’on sait déjà fait : des menottes en métal parcourues de sceaux permettant d’absorber le chakra.

Cependant, ce qu’elle me dit me fait comprendre qu’elle n’a pas compris mes propos. Je sais en effet qu’elle est capable, comme tout bon ninja senseur, de distinguer la « qualité » de chakra de chacun, ce qui s’apparenterait plutôt à la capacité chakratique, bien que ce soit, comme pour le radar, très approximatif. Mais je parlais de moyen naturel comme le toucher, l’observation, l’écoute… Un bon bûcheron sait reconnaître la qualité d’un arbre à son écorce, à son allure, sans même commencer à le couper. Pour nous forcément ce serait impossible, mais pour ces hommes qui récoltent du bois depuis des générations, habitués à trier sa qualité pour créer les parchemins, ils doivent déjà posséder les outils ou techniques adéquates. Enfin, nous ne pouvons pas prendre du bois sans nous risquer à un accident diplomatique. Nous aurons accès aux quantités qui nous serons fournies en tant voulue. Anzu semble ignorer toutes ces informations, mais pour le bon déroulement de la mission elle devrait, à mon sens, y avoir accès. Est-ce un oubli ou une maladresse de la part de la Directrice ? Ce serait très étonnant de sa part, mais elle a tant à gérer que cela ferait sens. Je ne peux, en ma qualité de chûnin et simple membre de la mission, divulguer ainsi ces informations. Mais à demi-mot… Anzu pose sa main sur sa tête et ballote légèrement de gauche à droite, se plaignant de ne pouvoir se focaliser à cause de tout le chakra environnant. Ce serait, j’imagine, comme regarder le soleil avec les yeux grands ouverts… Impossible de ne pas s’y brûler. Anzu, qui n’a jamais dû apprendre à fermer ses « yeux » souffre maintenant de l’omniprésence du chakra présent tout autour. Un mot contre lequel je n’ai aucun remède.


« Ne t’en fait pas pour ça, ce ne doit pas être facile avec toute cette énergie présente, partout, tout autour de nous. Contente-toi de prendre un peu de repos, tu as l’air d’en avoir grandement besoin et la prochaine mission n’est de toute façon pas pour demain. En ce qui concerne l’approvisionnement du bois, ce seront les autorités locales qui s’en chargeront. Mettre la main dessus sans leur aval est en effet très, trop risqué. Attendons qu’ils nous livrent les premiers lots. »

Rien de bien important jusque-là, un simple rappel.

« Pour les propriétés du bois, nous, l’équipe scientifique, nous chargeons d’éluder ces mystères. Mystères qui sont déjà bien moins nombreux. Enfin, à propos de la manière de détecter la bonne qualité du bois, je pense que les bucherons en connaissent déjà les arcanes et nous n’allons de toute manière pas nous charger de le récolter. Cependant, ce radar que tu as imaginé pourrait se révéler très utile pour étudier d’autres matières qui pourraient révéler les mêmes propriétés que le bois… Donc cela, comme je l’ai dit, mérite que l’on s’y intéresse. »

Je prête quelques temps attention à ses plans puis termine mes explications sur son idée de menotte.

« Je ne pense pas que le bois soit d’une grande utilité en ce qui concerne les menottes. Nous pouvons faire pareil avec des sceaux, et ce serait bien moins cher et plus efficace. »

Voilà de quoi répondre sans pour autant divulguer des informations classées sur les propriétés du bois ancestral. Si Anzu doit en avoir la connaissance, ce sera fait en temps voulu.

« Je suis en tout cas ravi que tu sois venu me voir à ce sujet. Je ne peux guère travailler dessus en ces lieux, mais dès que nous serons au village je ne manquerai pas de les soumettre, en précisant qu’il s’agit de tes idées bien évidemment, si tu l’acceptes ? »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ascentofshinobi.com/t3529-presentation-metaru-kenshin-terminee http://www.ascentofshinobi.com/t4788-equipe-3-michisuji-kumo#37115 http://www.ascentofshinobi.com/t3581-metaru-kenshin-carnet-de-route#27173

Dans le laboratoire de Kenshiiiin ♪♫ [PV : Kenshin] Empty
Mer 2 Jan 2019 - 0:21
Elle tente de se reprendre, de remettre de l'ordre dans sa tête pour palier à ce tournis. Elle doit cessé d'être toujours à l'affut, de toujours utiliser ses sens tout le temps, de parfois les reposes ... mais elle a prit l'habitude depuis l'accident avec Yahiko. Une sorte de paranoïa s'est développée chez Anzu, elle n'arrive pas à se sentir en sécurité ... et s'il l'avait suivi en total discrétion ? Et si il lui en voulait toujours et voulait en finir une bonne fois pour tout ? Elle n'arrive pas à se sortir cette idée de la tête, même à Hayashi la présence de son cousin la hante pour lui faire du mal. Elle doit écouter Kenshin, se reposer ... mais elle n'y arrive pas, elle se contente d'endurer encore une fois. Elle a le dos bien rond, la Sendai, à force de tout laisser passer, elle sait qu'elle doit rester parfaitement maître d'elle-même pour éviter ce qui s'est passé à Testu ... mais comment faire ? Elle n'arrive même pas à se reposer ... tout ça à cause de lui. Elle le hait, profondément, elle doit l'oublier d'une certaine manière ou d'une autre.

- J'aimerais me reposer ... mais j'y arrive pas. Ça doit être parce que je suis excitée de vouloir en apprendre un peu plus sur ce fameux bois ... et non, je n'ai pas oublié qu'on doit attendre de recevoir les matériaux, j'ai juste hâte d'en savoir plus ...

Elle soupire ... se reposer, c'est ce qu'elle doit faire, oublier cet idiot qui a tenté de la tuer, qui a presque réussi son assassinat ... oui, elle sait qu'elle est en sécurité ici, elle doit juste ne pas y penser ... elle devrait sans doute boire un petit peu, juste pour l'oublier et repenser à la mission. Mais elle a peur que ça parte un peu loin ... d'où le "un petit peu" ... et sinon, elle devrait peut-être demander à Kenshin s'il voudrait bien l'accompagner, il aurait un œil sur elle comme ça et l'empêchera de faire des conneries ...

- Je vois que tu en sais plus que moi sur ce sujet ... je te laisse le loisir de présenter mes idées sans moi. Tu sauras certainement mieux vendre mes idées que moi-même.

Elle lui sourit, puis, elle commence à prendre un peu plus ses aises. Elle se sentait un peu mieux après avoir la confiance de Kenshin, avoir son aval sur ses projets montrent qu'elle n'est pas totalement bête et que ses idées sont plutôt bonnes ... même s'ils sont améliorables évidemment. Enfin, elle décide d'inviter Kenshin à boire un coup, histoire de se familiariser avec les locaux et ... apprendre un peu plus sur leur quotidien.

- Ça te dirais d'allez boire un coup ? En toute amitié bien sûr. J'ai entendu dire que leur alcool à base de cidre d'arbre n'est pas mauvais.

_________________

Dans le laboratoire de Kenshiiiin ♪♫ [PV : Kenshin] 1550637601-anzu Merci à mouton pour la signa o/

Info inrp:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ascentofshinobi.com/t3314-sendai-anzu-termine http://www.ascentofshinobi.com/u784

Dans le laboratoire de Kenshiiiin ♪♫ [PV : Kenshin] Empty
Mer 2 Jan 2019 - 16:17
Je proposerais donc son idée lors de mon retour à Kumo, sans manquer de mettre en avant leur créatrice. Il est en effet probable que je sache mieux vendre ses idées qu’elle, mais ce n’est pas là le plus important. Pas à mes yeux. Peut-être, si j’obtiens l’aval de Karui, que je pourrai la faire participer au projet. Nous verrons bien.

Anzu parvient finalement à se détendre. Partagée entre son excitation pour notre expédition et son malaise, un bien étrange mélange, la jeune femme avait le plus grand mal à tenir en place. Mais cette reconnaissance a l’air de la toucher. Elle ressemble beaucoup Yahiko, de ce côté-là. Mais pour me proposer d’aller boire un coup, pas de doute, c’est uniquement Anzu ! Et peut-être que cela pourra faire taire un temps ses maux. Je souris à l’écoute de cette proposition puis pose ses brouillons sur mon bureau.


« Me permets-tu de garder ces brouillons ? Je travaillerai déjà un peu dessus quand j’aurai du temps libre. Puis quand nous serons à Kumo je présenterai l’idée et je reviendrai te voir aussitôt la réponse donnée. Attends-moi devant l’entrée, j’arrive dans quelques instants. »

Je prends le temps de mettre sous scellés quelques dossiers importants puis me vêtis de mon manteau. Aussitôt fait, je rejoins la jeune femme dans l’entrée puis sort de mes quartiers, veillant à les fermer à double tour.

« Allons-y. »

Nous nous engageons tous deux dans les rues de la ville, en quête d’un bar où nous poser. Une ville bien plus petite et moins agitée en comparaison de Kumo. A combien s’élève la population du pays ? Quelles sont les forces en puissances ? Existe-t-il d’autres grandes villes sur son territoire ? Probablement, mais c’est bien la seule chose dont je puisse supposer. Peut-être… s’il y a une bibliothèque une bibliothèque par ici et que j’obtiens les autorisations nécessaires, y ferai-je un tour pour combler un peu de cette ignorance qui me fait tant défaut.

Nous déambulons quelques minutes avant d’arriver devant une échoppe en plutôt bon état. Je m’engage vers celle-ci, vérifiant d’un coup d’œil une possible désapprobation d’Anzu, puis me pose sur une table en terrasse où un serveur ne tarde pas à venir nous voir.


« Bonjour, nous aimerions goutter votre alcool de cidre. Deux verres, s’il-vous-plaît. »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ascentofshinobi.com/t3529-presentation-metaru-kenshin-terminee http://www.ascentofshinobi.com/t4788-equipe-3-michisuji-kumo#37115 http://www.ascentofshinobi.com/t3581-metaru-kenshin-carnet-de-route#27173

Dans le laboratoire de Kenshiiiin ♪♫ [PV : Kenshin] Empty
Mer 2 Jan 2019 - 23:34
Anzu parvient à détecter le sourire de Kenshin lorsqu'elle lui a proposer d'allez boire un coup en toute amitié, c'est comme ça qu'ils se rencontrent et parle un peu entre eux. Elle sourit à son tour, Kenshin a accepté sans la moindre hésitation, preuve qu'il l'apprécie pas mal. Elle a au moins garder un ami à travers ces mois qui se sont montrés plutôt durs pour elle. Il lui demande si elle peut lui laisser ses brouillons, même ceux qui sont griffonnés ? Peut-être, mais qu'est-ce qu'il pourrait en faire ? Ils sont totalement inutile ... mais finalement, est-ce qu'ils ne sont pas si inutiles que ça ? Peut-être que Kenshin arrivera à les rendre utile, certainement, en tout cas, elle aimerait bien le voir en plein travail, juste pas curiosité.

- Tu peux les garder et même les modifier si tu as des idées pour apporter des améliorations, j'ai pas pu déposer de brevet là-dessus de toute manière. Et on se rejoint du coup à l'entrée.

Elle s'y dirige, elle aurait certainement dû prendre une tenue plus décontracté que ça. Elle décide de retirer uniquement sa veste et de la laisser chez Kenshin, ça lui fera une excuse pour revenir le voir comme cela. Elle observe le Metaru qui l'a imiter, puis se dirige avec lui à son top.

Maintenant qu'ils sont dans la rue, ils sont à la recherche d'un bar. Les rues sont plus calmes qu'à Kaminari, c'est assez surprenant, mais en vérité, c'est très prévisible, après tout ... le pays n'est pas aussi touristique que Kaminari, il n'y a que les locaux, c'est déjà plus calme. Cela fait du bien d'avoir des rues plus calmes, moins bruyantes, moins ... tout ça. C'est reposant en fait, peut-être devrait-elle se concentrer sur quelque chose qui nécessite un peu plus de calme. Elle se demandait justement ... si son clan, les Sendai, a un lieu avec cet endroit. Des bois de chakra ... est-ce qu'Hayashi a un lien avec ses "ancètres" ? Son clan a-t-il utilisé ses bois pour apprendre à manier le chakra ? Ou est-ce l'inverse ? Est-ce que ces bois sont les résultats d'une expérience de chakra ? C'est une bonne question ... elle doit y répondre, et justement, elle a un scientifique sous la main, deux mêmes.

- Bonjour, je prendrais deux verres aussi de votre alcool de cidre.

Disait-elle pour plaisanter, mais le serveur l'a pris au pied de la lettre et les voilà à quatre verres devant eux. Elle cligne des yeux, puis se met à rire en comprenant qu'elle a fait une gourde, mais au moins, s'ils aiment bien ... ils en auront un verre en plus. Elle tente donc de goûter la première, reniflant d'abord le contenu du vert pour tenter de trouver si cela sent un arbre ou non. Elle l'ignore, mais ça sent très bon, elle goûte donc, puis grimace un peu. C'est fort ! Décidemment, elle tombe toujours sur des alcools forts ... elle qui ne digère pas l'alcool de base, la voilà servit.

- Dis-moi Kenshin ... tu connais le paradoxe de la poule et de l’œuf ? Je me demande si ce paradoxe s'applique sur cet endroit ... est-ce que les Sendai et les bois d'Hayashi subissent ce paradoxe ?

Elle boit une partie de son verre, prenant le temps de bien goûter quand même le cidre alcoolisé. C'était bon, mais elle sent toujours l'alcool, c'est une notre un peu amer qu'elle a en bouche maintenant.

- J'aimerais savoir si ça t'intéresserais de m'aider à répondre à cette question. Moi, je compte m'intéresser à ça, s'il y a un lien entre mon "clan" et ces bois. Je trouverais certainement des réponses à des questions que je me pose depuis tout ce temps sur les Sendai ... cet endroit, peut m'aider à trouver des réponses je le sens ...

Certainement l'intuition féminine ou juste un optimiste trop ... prononcer. Dans tous les cas, elle compte bien jeter les dés sur cet endroit.

_________________

Dans le laboratoire de Kenshiiiin ♪♫ [PV : Kenshin] 1550637601-anzu Merci à mouton pour la signa o/

Info inrp:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ascentofshinobi.com/t3314-sendai-anzu-termine http://www.ascentofshinobi.com/u784

Dans le laboratoire de Kenshiiiin ♪♫ [PV : Kenshin] Empty
Jeu 3 Jan 2019 - 2:50
Anzu commande alors elle aussi deux verres… et nous nous retrouvons avec quatre verres devant nous. Comprenant sa bêtise, elle rigole aux éclats puis commence à goûter son verre. Je laisse s’échapper un léger sourire puis goûte à mon tour l’alcool de pomme. Fort, mais bon. Une odeur raffinée, pour un goût qui l’est un peu moins, mais qu’importe.

Le paradoxe de la poule et de l’œuf ? Si tant est que ce n’est pas réellement un paradoxe… Si l’on suit la logique, quelque chose a forcément du donner la poule qui a ensuite donner l’œuf. Mais après tout, ce ne sont que des élucubrations sans preuves et ce fameux « paradoxe » est une chimère que bon nombre de personnes aiment raconter. Mais je ne comprends pas où elle veut en venir avec les Sendai et ce pays. Pourquoi seraient-ils liés ? A cause de leur relation avec le chakra ? Après tout… ce n’est pas si tiré par les cheveux que cela… mais je n’ai absolument aucune idée de la véracité de cette idée ou même si elle est fondée… Je ne connais quasiment rien à l’histoire des Sendai, outre ce qu’il se raconte ou ce que l’on peut lire dans les quelques livres qui en relatent.


« Je n’ai aucune idée de si ces deux entités sont liées. Si je comprends bien, tu poses l’hypothèse que le clan Sendai, de part leur maîtrise unique du chakra pur et ces bois, de part leur capacité à emmagasiner le chakra, sont liés ? Je pense qu’il sera difficile de répondre à cette question lors de cette expédition, voire même impossible. Mais qui sait, peut-être parviendras-tu à trouver des réponses qui t’aideront, dans un sens ou dans l’autre, dans le sens de ton idée ou non. »

Je bois d’un seul trait le reste de mon verre puis approche le second, mon regard se perdant dans le liquide jaunâtre.

« Et j’accepte de t’aider, autant que je le pourrai, à trouver des réponses sur ton passé. »

Moi Metaru, je ne connais pas ce que cela peut faire de ne pas connaître son passé, ses origines… Je ne peux comprendre ce que l’on peut ressentir. Je ne peux que l’imaginer. Mais rien qu’à l’imaginer, je trouve cela étranger et… désagréable. Ne pas savoir d’où l’on vient, d’où vient notre pouvoir. Au fond c’est ne pas connaître une partie de ce qui fait notre identité.

« La tâche sera difficile, très difficile et il se peut fortement que tu ne trouves jamais réponses à ces questions. En as-tu conscience ? Je ne dis pas cela pour te décourager, mais pour vérifier si tu voir clair dans tout cela, si tu ne te fais pas d’illusion. Car la chute peut-être dur… très dur. »

Comme lorsque j’ai compris, par la force des choses, que le monde dans lequel je vivais, ce monde dans lequel je me croyais à l’abri, n’était en fait qu’une fragile illusion. Qu’un rêve qui pouvait et peut se briser à tout moment. Et c’est justement ce rêve que je m’efforce aujourd’hui de protéger… Que je veux protéger. Pas seulement moi en vérité, mais cette paix dans laquelle nous vivons. La paix.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ascentofshinobi.com/t3529-presentation-metaru-kenshin-terminee http://www.ascentofshinobi.com/t4788-equipe-3-michisuji-kumo#37115 http://www.ascentofshinobi.com/t3581-metaru-kenshin-carnet-de-route#27173

Dans le laboratoire de Kenshiiiin ♪♫ [PV : Kenshin] Empty
Jeu 3 Jan 2019 - 23:32
Bon, au moins, elle n'a pas désespérer Kenshin en commandant deux verres de trop, de toute manière, ils seront bons, elle s'en doute bien. Anzu continuait à savourer comme elle pouvait le contenu jaunâtre du verre, elle n'aimait pas l'alcool en soit, ne buvait que pour décompresser et pour oublier certaines choses, pourtant, elle n'a pas réussi une seule fois à oublier ce que Yahiko lui a fait ... il faut dire qu'on oublie rarement quand on essaie de se faire tuer. C'est un miracle qu'elle ne fasse pas de cauchemar à cause de ça ... bon sang qu'elle le hait. Elle avale aussitôt le reste de son verre pour tenter de passer à autre chose encore une fois, grimaçant à cause de l'acidité de l'alcool.

Kenshin avoue n'avoir aucune idée sur un potentiel lien avec Hayashi et les Sendai, Anzu en voit quelques unes. Elle s'intéresse à son clan un peu plus que les autres, enfin, elle essaie d'en savoir le plus possible, mais ses connaissances sur ce clan sont limités, plus à cause de la quantité d'informations que de sa volonté d'en savoir plus ... enfin, elle soupire un bon coup, se massant un peu la tempe lorsqu'elle essaie de faire de l'ordre dans sa tête.

- On sait que les Sendai sont les premiers à pouvoir utiliser le chakra, bien avant les shinobis. Mais ce qu'on ne sait pas, c'est comment ils s'y sont parvenus. Comment ils sont arrivés à contrôler leur chakra sous la forme la plus pure ? Et si ... ces bois étaient imprégnés de chakra durant leur époque et seuls eux pouvait au fil des générations contrôlés le chakra contenu dans ces arbres ? Ils se seraient d'abord servit de ce chakra pour expérimenter, pour apprendre à le contrôler avant de l'avoir acquis, à tel point qu'ils étaient capable de le créé eux-même.

Elle commence à attraper le deuxième verre, buvant plus doucement, elle sait bien qu'elle ne digère pas l'alcool et elle aimerait éviter de faire le même accident qu'au tournoi.

- Aussi, on peut prendre l'argument dans l'autre sens. Comme ce sont les premiers à pouvoir contrôler le chakra, les autres en auraient peur, comme au temps des premiers shinobis. Une vraie chasse au sorcière se serait fait, et les Sendai se seraient réfugier en partie dans ces bois, avant de se rependre dans le monde. Pour se repérer à travers ces bois, ils auraient modifier la propriété de ces bois pour qu'ils puissent absorber leur chakra, leur permettant d'avoir une route qu'eux seuls peuvent détecter. Au fil des générations, les bois modifiés se seraient multiplié et certains auront certainement muté pour par exemple absorber le chakra environnant.

Ce n'était que des suppositions, elle le sait, si ça se trouve, aucunes de ses explications tenaient la route. Enfin, elle sourit en entendant Kenshin accepté de l'aider dans sa quête de rechercher des informations sur "son passé". Mais il lui dit qu'elle ne trouvera certainement pas les informations qu'elle recherche, et il veut savoir si Anzu tiendrait le coup. Elle l'ignore, sans doute serait-elle frustrée de ne pas trouver les réponses qu'elle cherche, d'avoir perdu du temps ici pour rien ... mais elle a déjà vécu pire que ne pas avoir de réponses à ses questions, elle pense pouvoir tenir le coup. Oui, quand on a survécu à l'abandon de ses parents, une tentative de meurtre et le mépris de certaines personnes à son égart, elle pense réussir à survivre à ça.

- Oui, j'en ai conscience que cela ne mênera peut-être à rien, que je perdrais certainement mon temps ici. Mais je veux tenter, si je peux résoudre des énigmes qui tournent autour de mon clan, alors je tenterais. Soit ça passera, soit ça casse.

Et elle commence à boire une bonne partie de son verre de cidre alcoolisé, un peu trop peut-être ... bah.

_________________

Dans le laboratoire de Kenshiiiin ♪♫ [PV : Kenshin] 1550637601-anzu Merci à mouton pour la signa o/

Info inrp:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ascentofshinobi.com/t3314-sendai-anzu-termine http://www.ascentofshinobi.com/u784

Dans le laboratoire de Kenshiiiin ♪♫ [PV : Kenshin] Empty
Mer 16 Jan 2019 - 11:36
Mais pas n’importe quelle paix, car toutes les paix ne se valent pas. La violence entraine la violence, ceux qui disent vouloir obtenir la paix par le prix du sang se bernent d’illusion. A cette paix s’en suivra très rapidement une période de chaos, qui fera basculer le territoire dans une guerre interne. La paix, la vraie paix, ne peut s’obtenir que par une justice éclairée. Que par une stabilité obtenue dans la négociation et dans les compromis. Les guerres, le meurtre… peuvent tous parfois être nécessaires. Mais ils doivent rester la dernière solution, tant leur répercussion sont grandes et imprévisibles. Moi-même à mon niveau, en tant que simple Chûnin, je tente toujours d’agir en suivant cette idéologie. Ma présence ici, la volonté de sceller un pacte équitable, pacifique, les recherches… Mais il est vrai d’un autre côté que je suis un scientifique qui cherche à produire des armes qui serviront à nous donner l’avantage sur le champ de bataille. Mais encore une fois, cela répond à une logique simple : la meilleure façon de se protéger est d’être plus puissant que ses adversaires. Ainsi, ils n’oseront pas vous attaquer. Mais cela ne fonctionne que si notre propre chef ne désire lui non plus pas la guerre. En ce qui concerne le village, Hayashi est l’exemple même de ce que ses dirigeants semblent souhaiter accomplir. Mais rien n’est moins pour la Raikage… Reiko est une femme violente, une meurtrière froide et impitoyable, assoiffée de sang et de combat. Un chien enragé. Un chien enragé tenu en laisse. Mais pour combien de temps ? Nous vivons au final tous dans l’incertitude. Kiri pourrait déclencher une guerre comme nous pourrions le faire. Des criminels déferlent sur le monde et nos seigneurs, confortablement installé dans le palais doré, sont la cause de tout cela. Enfin, des organisations criminelles comme celle de l’Homme au Chapeau cherchent à déstabiliser le monde et le faire entrer dans une ère de terreur. Tous s’évertuent à leur niveau à propager la guerre, que ce soit par soif de conquête, par avidité ou par idéologie. La stabilité dans laquelle nous vivons est bien précaire… Elle n’est qu’illusion.

J’entends Anzu parler sans réellement l’écouter, perdu dans mes pensées. Puis le silence. Le silence qui m’extirpe et me ramène à la réalité. Le silence qui me fait comprendre que c’est à mon tour de parler.


« Si tu es consciente des difficultés qui t’attendent et que tu les acceptes, mais que tu souhaites tout de même poursuivre dans ta quête, alors c’est tout à ton honneur. Mais n’oublie pas que ce n’est pas là notre mission principale. Je ne me fais guère de soucis qu’en au fait que tu pourrais perdre de vue notre mission, mais c’est aussi de mon devoir de te le rappeler. »

Ces deux quêtes ne sont pas incompatibles, mais ces deux quêtes prennent énormément de temps et d’effort. Il est donc impossible d’en allouer équitablement, ce qui pourrait à terme causer une grande frustration à Anzu, incapable de poursuivre comme elle le voudrait ses recherches.

« Qu’en-est-il de Yahiko dans tout cela ? Après tout, tu as la chance au village de pouvoir échanger et partager vos connaissances et vos acquis sur votre clan. Et lui aussi, lors de notre première rencontre, semblait intéressé d’en apprendre plus. Poursuivre la quête de la connaissance seul et fastidieux, harassant, voir même impossible parfois. Seul, nous ne sommes pas capables de grand-chose. Les plus grands arrivent bien souvent à réaliser leurs actes de grandeurs parce qu’ils sont entourés de personnes les aidant en ce sens. Yahiko n’a certes pas été choisi pour cette mission et je ne connais pas la nature de votre relation. Mais il serait peut-être fort utile que vous conversiez pendant que nous sommes ici afin que tu puisses avoir un point de vue extérieur. De même, as-tu parlé de tout cela notre chef ? Elle qui est déjà venue en ces lieux pourra peut-être t’apporter quelques indications. Même si ce n’est pas le cas, elle pourrait peut-être t’allouer du temps, une aide, ou ne serait-ce qu’une oreille. Sazuka est une femme qui sait écouter ses troupes. »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ascentofshinobi.com/t3529-presentation-metaru-kenshin-terminee http://www.ascentofshinobi.com/t4788-equipe-3-michisuji-kumo#37115 http://www.ascentofshinobi.com/t3581-metaru-kenshin-carnet-de-route#27173

Dans le laboratoire de Kenshiiiin ♪♫ [PV : Kenshin] Empty
Mer 16 Jan 2019 - 16:27
Il a l'air ... Ailleurs lors des explications de la violette, est-ce qu'il l'écoutait ? Anzu a des doutes, il semble réfléchir à quelque chose d'autre alors que la violette explique son point de vue loin d'être infondé, elle se base sur ses connaissances qu'elle a acquise pendant ces années, elle de base sur des faits. Les Sendai datent d'avant les premiers shinobi, ça, tout le monde le sait, ce n'est pas pour rien que "Sendai" signifie "Anciens". Mais on a appris à faire des outils et manipuler le feu par constatation, donc Anzu veut savoir comment ils ont fait. Un tir dans le noir fait rarement mouche, mais ce n'est pas sans lien non plus. Et si elle ne trouve pas de réponses ici, alors cela veut dire qu'il n'y a aucun lien. Parfois, reculer permet de mieux avancer.

Après un long silence, silence durant laquelle Anzu boit petit à petit son deuxième verre, commençant à sentir l'alcool la rendre plus gaie, Kenshin finit par parler, comme sorti de ses pensées lorsqu'il se souvient qu'il est en compagnie de la Sendai. Il voulait lui rappeler qu'elle a une mission principale, elle sait que sa mission et celle que lui a confié Kumo en venant ici ont peu de liens entre eux. Mais elle compte s'y pencher après que la confiance entre Hayashijins et Kumokjins soit solide. Elle a besoin des habitants ici pour parvenir à sa quête, elle a besoin de leur histoire, de leur connaissance pour pouvoir trouver le bon endroit à chercher. Anzu a une mission, et l'accomplissement de cette mission l'aidera dans sa quête.

- Je compte justement mener cette mission à bon terme pour accomplir ma quête mon cher Kenshin.

Elle riait doucement, "mon cher Kenshin", elle ignore pourquoi cela a une consonnance drôle. Sans doute l'alcool, Anzu le supporte toujours aussi mal, pourtant, elle en boit toujours. Mais son rire se coupe aussitôt en entendant le nom de Yahiko sortir de sa bouche. Là, Anzu n'a pas envie de rire, elle ne veut pas parler de lui, elle ne veut pas entendre parler de lui. Elle respire un bon coup pour évacuer la colère. Laisser les émotions partir ... Ne rien garder enfui en soit ... Mais surtout, ne pas inquiéter les autres. Elle ne veut pas de leur aide ...

- On n'est plus en bon terme Yahiko et moi, donc je n'ai ni envie de parler de lui, ni d'en entendre parler. Compris ?

C'est tout, elle n'a pas envie d'en discuter d'avantage. Sa voix se montre tremblante, froide et pourtant alimenter par une haine brûlante. Elle veut passer à autre chose, ne pas penser à cet homme qui lui a voulu que du mal.

- J'en ai parlé à Sazuka vite fait lors voyage, vers Hayashi. Mais je n'ai pas eu de réponses de sa part. J'imagine la connaissant que cela veut dire que j'ai tout son accord tant que je reste concentré en priorité sur la mission principale ?

_________________

Dans le laboratoire de Kenshiiiin ♪♫ [PV : Kenshin] 1550637601-anzu Merci à mouton pour la signa o/

Info inrp:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ascentofshinobi.com/t3314-sendai-anzu-termine http://www.ascentofshinobi.com/u784

Dans le laboratoire de Kenshiiiin ♪♫ [PV : Kenshin] Empty
Sam 19 Jan 2019 - 19:11
Il s’agit là d’une vérité, qui à mon sens, est trop peu connue. Rares sont les hommes et femmes qui, seules, parviennent à percer les mystères de se monde. Pourtant il en existe quelques-uns qui, déterminés dans leur quête, la quête d’une vie, parviennent à trouver, seul, les réponses qu’ils cherchent tant. Mais il s’agit là d’un fardeau bien dur à porter. Le fardeau de la solitude. Un fardeau dont j’ai appris toute la signification lors de ma convalescence. Bien qu’entouré de mes proches, je me sentais désespérément seul, à passer tout ce temps dans ma chambre, avec bien peu de sources de réconfort. Mais cette expérience m’a changé, en quelque sorte. J’y ai appris qu’être seul pouvait aussi être agréable. Grâce à cela, on peut se retrouver, réfléchir, méditer et bien d’autres choses encore. Comme toute chose en ce monde, il s’agit d’un équilibre. En excès, cela devient néfaste, quel que soit l’excès.

Ainsi Anzu compte lier sa mission et sa quête en un but commun. Il est en effet sage de regrouper ainsi des objectifs qui peuvent se mutualiser, tout en veillant cependant à bien les différencier, ainsi que leur priorité respective. Du rire la jeune femme passe à la colère. Son visage devient impassible, ses traits effacés, son ton agressif. Qu’a-t-il bien pu se passer entre ces deux-là ? Je n’ai aucunement eu vent d’un quelconque accident… Ni d’elle lors de nos précédentes rencontres, ni de Yahiko lors de nos entrainements avant mon départ. Sa voix tremblante laisse apparaître un traumatisme, un traumatisme qui semble encore fermement ancré dans son esprit. Je m’efforce de ne pas réagir, de rester stoïque, malgré le ton employé par la jeune femme, jeune femme qui dit avoir discuté avec Sazuka de sa volonté d’en apprendre plus. Jeune femme qui n’en a obtenue aucune réponse, ce qu’elle a pris pour un laisser passer. Connaissant Sazuka, c’est très probablement le cas.


« Je pense en effet que son absence de réponse est un oui. Sazuka ne se serait pas encombré des détails dont je m’encombre, entre autres sur la nécessité de bien hiérarchiser tes objectifs. »

Sazuka n’est pas du genre à s’encombrer inutilement du protocole. Moi-même je dois dire que j’essaye de ne pas y prêter attention plus que nécessaire, afin de ne pas me charger ou charger les autres inutilement. Cependant, certaines précisions me semblent nécessaires.

« Je ne sais pas ce qu’il s’est passé entre vous, Yahiko et toi, mais veille donc au ton que tu emploies. Je n’ai aucunement voulu te blesser et je m’excuse si ça a été le cas. Mais justement, prends donc cela en considération et modère tes propos. Avec moi cela importe peu, mais avec quelqu’un d’autre cela pourrait mal passer. »

En tant que Shinobi nous nous devons de ne pas montrer nos sentiments. Le fait que Anzu puisse le faire avec moi, ainsi que ses confidences, sont bon signe : le signe qu’elle me voit au-delà de la façade que je laisse apparaître, le signe qu’elle me voit comme un ami. Cependant, je ne doute aucunement que la jeune femme pourrait réagir de la même manière avec un supérieur et quelqu’un un peu trop à cheval sur le protocole pourrait mal le prendre. La jeune femme semble ne pas vouloir en parler, mais au risque de me brûler les aîles, peut-être serait-ce utile de lui proposer une oreille

« Je comprends que tu ne veuilles pas t’étaler sur ce sujet, mais sache que si tu en as besoin, je serai honoré de pouvoir t’écouter et, potentiellement, t’aider. »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ascentofshinobi.com/t3529-presentation-metaru-kenshin-terminee http://www.ascentofshinobi.com/t4788-equipe-3-michisuji-kumo#37115 http://www.ascentofshinobi.com/t3581-metaru-kenshin-carnet-de-route#27173

Dans le laboratoire de Kenshiiiin ♪♫ [PV : Kenshin] Empty
Lun 21 Jan 2019 - 17:41
Kenshin pense la même chose de Sazuka, son absence de réponse doit certainement dire oui. Elle n'est plus une Genin après tout, elle doit avoir un peu plus de dépendance vis à vis d'elle. Mais ça reste sa senseï et aussi sa gradé, donc tout ce qu'elle veut entreprendre doit passer par elle obligatoirement. Savoir bien hierarchiser ses missions, elle pense en être capable, bon, tant que ce n'est pas elle qui les dirige car elle avoue que ses compétences en leadership ne sont pas très performants, elle préfère être en second plan que de devoir prendre les devants, après tout, elle fonctionne très bien comme ça, non ?

Elle soupire en entendant Kenshin la rappeler à l'ordre à cause de son emportement lorsqu'il lui parle de Yahiko. Anzu est consciente qu'elle ne doit pas s'emporter autant devant n'importe qui, mais elle essaie de travailler dessus. De toute manière, Shuuhei lui a dit qu'il s'en occupait, elle ignore comment, mais elle ne doute pas de sa personne pour remettre un peu d'ordre dans ce merdier. La violette en a marre de devoir tout le temps être sur ses arrières dans son propre village à cause d'un entraînement qui a mal tournée. Elle a essayé pourtant de freiner la chute, mais bon ...

- Tu as raison ... j'ai encore beaucoup de travail à faire sur moi-même, surtout depuis que j'apprend à m'ouvrir aux autres ...

Cela fait peut-être la moitié d'une année qu'elle a appris à agir plus humainement ... mais la violette a encore tellement de chemin à parcourir ... et elle se demande encore "à quoi bon ?". On lui dit toujours de ne pas montrer ses sentiments, ce qu'elle faisait régulièrement, elle avait toujours ce masque de froideur, ce visage sculpter dans la glaise qui ne montrait aucune émotion, autant positif que négatif. Mais depuis qu'elle a ôter ce masque, elle a l'impression que beaucoup de chose s'écroule, son amitié avec Yahiko en fait partis, comme pas mal d'autre chose. Sans doute devrait-elle le remettre de temps en temps, retrouve son impartialité qui la caractérisait comme une brute sans émotion.

- C'est gentil de ta part Kenshin, mais j'ai déjà une personne qui s'occupe de ça.

Elle attrape le verre, puis boit le reste d'une traite, elle voulait se changer les idées et ne plus penser à lui, et voilà maintenant qu'elle est obligé d'esquiver la question. Elle ne veut pas en parler, surtout ici, surtout en mission où elle doit garder son sang froid. Il est à Kumo, elle est à Hayashi, beaucoup de mètres les séparent et c'est tant mieux. Anzu se sent bien dans ce village en partie à cause de ça, en partie à cause de cette épée de Damoclès que son "cousin" a accroché sur son lit.

_________________

Dans le laboratoire de Kenshiiiin ♪♫ [PV : Kenshin] 1550637601-anzu Merci à mouton pour la signa o/

Info inrp:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ascentofshinobi.com/t3314-sendai-anzu-termine http://www.ascentofshinobi.com/u784

Dans le laboratoire de Kenshiiiin ♪♫ [PV : Kenshin] Empty
Mer 23 Jan 2019 - 19:12
Ce qui peut paraître banal pour les autres peut être très difficile à vivre pour soi. On a toujours, à un moment donné, besoin de quelqu’un qui nous tend la main. Pour nous aider à avancer, à nous relever, ou simplement à relever la tête. Mais je ne suis certainement pas le plus facile à approcher. En l’occurrence, les efforts dont parle Anzu, eux, sont bien visibles.

« J’ai en effet remarqué avec surprise ton changement de comportement, ou plutôt devrais-je dire… ton évolution. Tu sembles plus confiante, moins… distante… froide. Il n’est pas simple de trouver un bon équilibre, entre ce que nous sommes en tant qu’être humain et notre rôle de shinobi. Deux facettes d’une même pièce qu’il faut savoir retourner au bon moment… Mais c’est justement cet équilibre qui fait d’un homme, ou d’une femme, un bon shinobi. L’équilibre entre sa personnalité et son sens du devoir. »

Je ne suis pas de ceux qui pense qu’il faut tout sacrifier pour la mission, être un idiot sans esprit incapable de réfléchir et qui ne sait que suivre les ordres. Nous n’avons pas besoin de pantins, nous avons besoin de soldats qui sont capables d’analyser une situation et d’agir en conséquence. C’est ce genre de comportement extrême qui a conduit à bon nombre de mot. Cependant il est difficile, très difficile, de savoir bien placer la limite entre l’analyse, l’adaptation et la désobéissance. La désobéissance, si elle n’est pas faite une pour très bonne raison, peut avoir de désastreuses conséquences. C’est là, à mon sens, la raison même de l’existence du système dans lequel nous vivons. Les gens, le peuple, les soldats, ne sont pas éduqués pour analyser les situations et agir en fonction. Ils sont éduqués pour obéir aux ordres. Cela s’explique… mais quel gâchis.

« Nous avons tous nos difficultés que nous traversons. Il est facile de s’enfermer, de vouloir se protéger. Mais en s’enfermant, on ne fait que se blesser davantage. »

Oh combien j’ai agis ainsi lors de ma convalescence, incapable d’accepter le regard des autres sur ma pitoyable condition. Oh combien j’en ai souffert. Aujourd’hui encore, la cicatrice laissée par cette période de ma vie est fraiche et sensible. Un événement qui a tout bouleversé.

« J’espère que cette personne saura adopter le comportement approprié. »

Dans la pénombre, il peut être difficile de juger de la main qui nous est tendue… Si cette main est là pour nous aider, ou si elle est là pour nous enfoncer.

« Mais passons donc à un autre sujet plus joyeux, après tout, ce pays regorge de possibilité que, toi comme moi, désirons saisir. Outre en apprendre plus sur tes origines, ce qui est déjà une quête d’une très grande importance, as-tu d’autres projets en tête ? »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ascentofshinobi.com/t3529-presentation-metaru-kenshin-terminee http://www.ascentofshinobi.com/t4788-equipe-3-michisuji-kumo#37115 http://www.ascentofshinobi.com/t3581-metaru-kenshin-carnet-de-route#27173

Dans le laboratoire de Kenshiiiin ♪♫ [PV : Kenshin] Empty
Jeu 24 Jan 2019 - 2:48
Kenshin a remarqué son changement de comportement, en effet, il est radicale par rapport à avant, mais Anzu se demande toujours si elle ne doit pas reculer un peu en arrière pour revêtir un masque de froideur de temps en temps, mais le Metaru lui dit qu'un bon shinobi est capable de faire l'équilibre entre sens du devoir et personnalité ... qu'est-ce que ça veut dire ? Anzu est-elle du coup une bonne shinobi ou non selon cet argument ? Certainement une moyenne, sa personnalité est un peu ... bancale en vérité. Elle a fait des efforts, mais est loin encore de maîtriser parfaitement sa façon de s'exprimer. Enfin, il lui dit que son évolution est significative, donc autant continuer dans cette lancée. Toujours voir la coupe à moitié pleine, elle doit continuer ses efforts. Déjà, point à améliorer, être moins bavarde pour rien ... ça, ça lui vient de Yuna.

- Je confirme, j'ai longtemps vécu reclus du reste à cause de l'image que me donnait mes parents et de mon "handicap".

Dire qu'aujourd'hui, cet "handicap" lui paraît désormais si utile et si naturelle, et même bien plus avantageux que si elle ne l'avait pas de base. A vrai dire, elle ne verrait pas à quoi correspondrait son style de combat si elle ne manipule son chakra pur ... certainement à très peu de chose, mais soit. Il faudrait qu'elle rencontre l'homme qui a retirer la capacité à Shuuhei pour que cela arrive ... et en parlant de lui.

- Pas de soucis pour ça, il s'agit du Nidaime Raïkage qui s'en occupe, Metaru Shuuhei. Il est moins ... brutal que sa sœur, et Yahiko n'est pas une femme donc cela ne risque pas de mal se passer ... Normalement.

Ahlala, Metaru Shuuhei, "l'ermite pervers" comme elle l'aimait l'appeler avec ses "amis" lorsqu'elle était plus jeune. Elle le connaissait depuis ses 10 ans, et dire qu'à l'époque, elle l'admirait un peu ... mais c'est vrai que, maintenant qu'elle fait partie des "femmes sexy", elle devait se doute que la partie perverse du Nidaime allait ressortir en la voyant ... bon, finalement, hormis une tentative de presser ses seins, rien de bien méchant s'est passé, et encore heureux ! Itagami risquait de mal le prendre ...

- Oui, je veux en profiter pour en apprendre plus sur les Kuchyoses. Ce pays en est rempli et ces gens sont proches de la plupart de ces créatures sauvages et guerrières. Leur connaissance pourrait m'être utile un jour où j'aurais soumis ou "marchander" avec une de ses créatures.

Et d'ailleurs, en parlant de créature ... il y a bien une créature qui la rend curieuse ... la créature de la brume. Si dangereuse que même Sazuka en a peur visiblement ... enfin, "en a peur", disons qu'elle se méfie d'elle quoi.

- Mais il y a aussi cette "créature de la brume" qui m'intrigue. Tout ce qu'on sait d'elle, c'est qu'elle est dangereuse, mais à quelle point ? Je devrais demander un peu plus d'informations sur elle, si ça se trouve, elle fait partis des "gardiens" de ce pays, mais le contraire est tout aussi probable.

Qu'est-ce qui pouvait bien se cacher dans cette mystérieuse brume ? ...

_________________

Dans le laboratoire de Kenshiiiin ♪♫ [PV : Kenshin] 1550637601-anzu Merci à mouton pour la signa o/

Info inrp:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ascentofshinobi.com/t3314-sendai-anzu-termine http://www.ascentofshinobi.com/u784

Dans le laboratoire de Kenshiiiin ♪♫ [PV : Kenshin] Empty
Jeu 24 Jan 2019 - 17:42
Un handicap ? Est-ce donc là l’image que lui donnait ses parents de son pouvoir ? Voilà un bien étrange… et cruel jugement. En quoi son pouvoir peut-être un handicap ? J’ai du mal à l’imaginer… Je comprends mieux maintenant les raisons de son comportement, de sa froideur et de la distance qu’elle met entre elle et les autres personnes. La jeune femme cherche à se protéger des autres et de leur jugement. Un jugement dont elle a dû tant souffrir et c’est également ce qui doit la motiver à vouloir changer, laisser derrière ce douloureux passé. Mais alors que s’est-il passé avec Yahiko ? Un événement qui a pu raviver ces cicatrices ? Surtout venant d’un membre de son clan… les choses peuvent vite prendre des proportions hors normes. Je ne sais pas comment Shuuhei va régler cette histoire, mais il est sans aucun doute une personne de bon sens qui saura, à sa façon, régler les choses. Il est bien plus raisonnable que Reiko… Qui est-elle, totalement irraisonnable.

Anzu exprime la volonté d’en apprendre plus sur les kuchiyose, afin d’être préparé si un jour l’occasion se présente. Je dois avouer que moi-même je suis intéressé par le fait de posséder un tel pacte, mais pas par soumission. Les Kuchiyoses, bien qu’étant des animaux, se rapprochent plus de l’être humain en termes de capacité cognitives. Les assouvir serait comme assouvir des êtres humains : un gâchis. Une injustice. Je ne comprends pas que l’on puisse agir ainsi, mais ce genre de pensée de ne sont pas celles que l’on peut exprimer à voix haute. Pas à moins d’avoir l’influence pour pouvoir changer les choses. Enfin, la jeune femme semble avoir un intérêt pour la fameuse créature de la brume dont Sazuka a parlé. Qu’est-elle ? Que veut-elle ? Ce genre de choses, je suppose. Cela je dois l’avouer, ne m’intéresse guère en l’état. Certes, j’éprouve de la curiosité, mais dans l’immédiat, mes propriétés sont ailleurs. Chaque chose en son temps, cette créature ne va pas disparaître d’un jour à l’autre.

« Tu t’intéresses à de nombreux sujets à ce que je vois, c’est une bonne chose. En ce qui concerne cette histoire avec Yahiko, je ne sais pas de quoi il retourne. Mais je sais que Shuuhei est quelqu’un en qui on peut avoir confiance. »

Je ne veux pas questionner la jeune femme à ce sujet. En insistant intelligemment, peut-être parviendrai-je à la faire parler, mais je ne pense pas que ce soit le jour pour.

« Que veux-tu dire par « handicap » quand tu parles de l’image que donnait tes parents ? »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ascentofshinobi.com/t3529-presentation-metaru-kenshin-terminee http://www.ascentofshinobi.com/t4788-equipe-3-michisuji-kumo#37115 http://www.ascentofshinobi.com/t3581-metaru-kenshin-carnet-de-route#27173

Dans le laboratoire de Kenshiiiin ♪♫ [PV : Kenshin] Empty
Jeu 24 Jan 2019 - 19:09
Oui, Anzu s'intéresse à de nombreux sujets, mais c'est dans sa nature de toujours vouloir en savoir plus. C'est une vraie rat de bibliothèque, mais elle ne se contente pas des livres, elle cherche du concret, des démonstrations, des preuves, des témoignages, tout ce qui pourrait calmer sa soif de connaissance. Cette terre, elle est remplie de Kuchyoses, certainement grâce à l'atmosphère de l'endroit qui, il faut l'avouer, permet de pouvoir être hors de portée des humains. Aucuns humains est assez fous pour voyager dans cette forêt sans être préparer, mais peut le sont, les Hayashijins le sont comme les Kumojins qui sont venus ici. Et en parlent de Kuchyoses, est-ce que la bête dans la brume en est un ? Est-ce un Kuchyose capable de manipuler la brume pour s'en servir comme terrain de chasse, un terrain où lui seul aurait l'avantage ? C'est ingénieux, très ingénieux pour une bête sauvage, mais ces guerriers doivent bien mérité leur réputation, non ?

- Ça dépend pour quoi, mais pour parler aux autres, je sais qu'on peut compter sur lui, du moins, tant que la personne n'a pas de formes féminines bien développés.

En quelque sorte, Shuuhei risquait de draguer la personne en face avant de se lancer dans une discussion si la personne avait de larges cuisses, pour la poitrine généreuse, ça devait dépendre des cas. Cependant, Kenshin lui demande ce qu’elle voulait dire par “handicap”, ne lui en a-t-elle pas parlé lors de leur rencontre avec Yahiko ? Elle pensait leur en avoir parlé à ce moment-là, autant à son faux-ami qu’à lui.

- Mes parents sont des shinobis sans capacité spéciale particulière, mais ce sont des professionnels du Ninjutsu. Ils ne se basent que sur ça et leur affinité, pour moi qui est une Sendaï incapable de les utiliser, j’étais vu comme une shinobi avec un retard mental.

Forcément, ça leur a fait un choc d’apprendre cela, un choc si important qu’elle a aussitôt été mise à la porte, elle, une vraie handicapé incapable de manipuler les éléments comme eux, les êtres normaux.

- Excusez-moi, je peux avoir un autre verre de cidre ?

_________________

Dans le laboratoire de Kenshiiiin ♪♫ [PV : Kenshin] 1550637601-anzu Merci à mouton pour la signa o/

Info inrp:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ascentofshinobi.com/t3314-sendai-anzu-termine http://www.ascentofshinobi.com/u784

Dans le laboratoire de Kenshiiiin ♪♫ [PV : Kenshin] Empty
Ven 25 Jan 2019 - 16:53
Une incapacité à utiliser les affinités… Je comprends mieux maintenant. Anzu en avait parlé ce soir-là, où l’on avait mangé ensemble sur une invitation de Yahiko. Mais elle n’avait pas utilisé un tel terme. Que dirait-on si un Metaru ne pouvait contrôler le métal ? Pour sûr il serait traité comme un paria… un moins que rien, au mieux. Un traitement dur, mais les choses sont ainsi. Anzu a, à sa façon, souffert d’un tel maux. Un traumatisme qui a laissé une profonde cicatrice, aujourd’hui encore fraîche.

« Je vois. Ils n’ont pas considérer tes autres facultés et se sont seulement attardé sur ce qu’ils jugeaient être uniquement d’intérêt. »

Il y a bien des manières d’être un shinobi. Nombreux sont les arts tout comme les façons de les utiliser. Certains shinobis sont reconnus pour leur polyvalence, tandis que d’autres le sont pour leur excellence. Mais ce sont rarement les domaines ou les kekkei genkai qui ont fait les grands shinobis, ceux qui, de par leur puissance et leurs actions, ont marqué l’histoire. Ce sont bien souvent les histoires de ces même shinobis, ce qu’ils ont vécu, ce pourquoi ils se battent.

« Aujourd’hui, quel est ta relation avec ta famille ? »

Il est difficile d’imaginer qu’elle puisse bien s’entendre avec eux… tout juste les tolérer, peut-être. Cela m’étonne cependant que la jeune femme ne soit pas dans la quête absolue de puissance, une réaction que l’on pourrait logiquement avoir lorsqu’on a subi un tel traitement de la part de ses géniteurs. A se faire traiter faible, soit on le croit, soit on fait tout pour prouver et devenir l’inverse.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ascentofshinobi.com/t3529-presentation-metaru-kenshin-terminee http://www.ascentofshinobi.com/t4788-equipe-3-michisuji-kumo#37115 http://www.ascentofshinobi.com/t3581-metaru-kenshin-carnet-de-route#27173

Dans le laboratoire de Kenshiiiin ♪♫ [PV : Kenshin] Empty
Ven 25 Jan 2019 - 22:15
"Considérer tes autres facultés", c'était fort compliqué : Anzu n'a appris l'art de se battre au corps-à-corps que très récemment, et hormis ça, elle ne savait qu'utiliser la sensorialité. Et puis, c'est plutôt dur de s'entraîner en Taïjutsu ou Bukijutsu lorsque nos parents sont des pro-Nin. Elle plaint sa pauvre soeur qui ne doit pas savoir faire grand chose hormis utiliser son Katon, elle espère qu'elle s'ouvre à d'autres domaines. Mais ça fait un moment qu'elle ne l'a pas vu, à vrai dire, dernièrement, c'est certainement la seule membre de sa famille qu'elle a croisé. La seule qui ne la déteste pas en tout cas ...

- Ils ne connaissent pas les Sendaï, et pour eux, seul le Ninjutsu affinitaire importait. C'est pour ça d'ailleurs que je n'avais pas un très bon niveau en Bukijutsu lorsque tu m'as affronté ... aujourd'hui, je me débrouille mieux.

Enfin, "ça devrait être mieux", il faudrait qu'elle tente de refaire un entraînement avec le Metaru. Mais pas maintenant, il est pas mal occupé et Anzu préfère attendre qu'il soit libre. Maintenant, il voulait profiter d'être sur le sujet pour lui demander ses rapports actuels avec sa famille. La Sendai pensait pourtant qu'il allait sur un thème plus joyeux et voilà qu'on parle de sa famille qui l'a renié et abandonné ... C'est pas le meilleur thème en effet pour repartir sur des bases plus heureuses du coup.

- Ma famille m'a oublié, j'ai croisé ma petite sœur, ma "remplaçante". Elle ignorait que j'existais quand je l'ai croisé. Ils sont passés à autre chose, et ça me fait bizarre de me dire que ma petite soeur ne savait pas qu'elle avait une grande soeur avant d'entendre parler de moi ...

Mais en la croisant, elle a vu à quel point ses parents ont voulu la formater à leur image, ils étaient bien plus violents, bien plus stricts ... sa pauvre soeur est devenue borgne à cause d'eux. Mais résultat de cet "entrainement", elle a son niveau actuelle alors qu'elle n'avait que 6 ans de moins. Cependant, la violette craint énormément pour elle, elle a peur qu'elle meurt dans cette tentative de la remplacer, qu'elle n'arrive pas à suivre le rythme. Elle a perdu un oeil, elle peut très bien perdre autre chose. Et pourtant, elle était toujours souriante, toujours optimiste, toujours "humaine".

- Je veux me rendre utile, c'est mon unique but après avoir été traitée en permanence de fille inutile et irrécupérable. J'ai envie d'aider ma soeur à travers les épreuves qu'elle traverse, mais son état actuel risque de s'empirer si mes parents lui tombent dessus ...

S'ils apprenaient qu'elle, la fille qu'ils ont abandonné et renié, a pris contact avec leur fille adorée, qui sait ce qui se passera ?

_________________

Dans le laboratoire de Kenshiiiin ♪♫ [PV : Kenshin] 1550637601-anzu Merci à mouton pour la signa o/

Info inrp:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ascentofshinobi.com/t3314-sendai-anzu-termine http://www.ascentofshinobi.com/u784

Dans le laboratoire de Kenshiiiin ♪♫ [PV : Kenshin] Empty
Jeu 31 Jan 2019 - 22:15
Peu de gens connaissent les Sendai. Les seuls sont les shinobis aguerris, les hauts gradés et les nobles s’intéressant à ce genre de sujets. Ainsi ils ont délaissé leur fille, qui s’est entraîné par la voie de l’académie, comme beaucoup d’autres. Plus que le fait de s’entraîner sans ses parents, c’est le rejet et leur ressentiment auprès d’elle qui doivent être à la source de ses maux. Oublier sa fille… Comment peut-on donc prendre une telle décision ? Ils ne méritent rien de moins que d’être déchus de leur postes. Un shinobi n’est pas qu’un guerrier sans cervelle ni morale, un shinobi est avant tout un être humain. Ceux qui sont incapable de se comporter comme tel ne devraient pas avoir le droit de se battre dans nos rangs. Comment protéger les habitants si l’on est incapable de protéger sa propre fille ? De l’accepter ? C’est absurde. Pour couronner le tout, ils l’ont remplacé avec une autre petite fille, qu’ils ont donc adopté je présume, pour la modeler selon leur image du parfait shinobi. Cette même petite fille, cette sœur qui ignore l’existence de Anzu, comme si on avait effacé son identité. Il est plus que surprenant que Anzu n’est pas mal tourné. Elle aurait eu toutes les raisons du monde. Au contraire elle a continué à se battre pour le village, donnant sa loyauté, sa vie pour lui. Pour nous. Elle s’est défini un but, une utilité, afin que jamais plus elle ne connaisse ce sentiment que l’on ressent qu’on ne sert à rien. Ou plutôt, celui que l’on ressent quand l’on ne parvient pas à remplir les exigences de nos parents… ou les nôtres. Combien de temps ai-je ressenti cela lors de ma convalescence… Combien de temps. Mais à côté des années pendant lesquelles Anzu à du vivre ainsi, ce n’est que bien peu. Mais qui est au courant de cette histoire ? Le village l’est-il ? Les institutions le sont-elles ? Elles ne peuvent l’ignorer… elles doivent même tout savoir.

« Le village… Les institutions ont-elles réagis lorsqu’elles ont appris, ou plutôt, pris connaissance de ce qu’il t’est arrivée ? De la manière dont tes parents ont agis ? »

Au fond, je connais déjà la réponse. Ils n’ont rien fait. Le monde est ainsi, la vie est ainsi. Combien d’enfants sont-ils abandonnés chaque jour ? Tant de vie gâchée. Mais, où a-t-elle grandie ? L’a-t-on envoyée à l’orphelinat ?

« Où as-tu grandie après… après que tes parents t’aient abandonnée ? »

Plus que de faux-semblants, Anzu mérite qu’on qualifie ce qu’il lui est arrivé avec les mots adaptés à sa situation, même si cela doit la blesser.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ascentofshinobi.com/t3529-presentation-metaru-kenshin-terminee http://www.ascentofshinobi.com/t4788-equipe-3-michisuji-kumo#37115 http://www.ascentofshinobi.com/t3581-metaru-kenshin-carnet-de-route#27173

Dans le laboratoire de Kenshiiiin ♪♫ [PV : Kenshin] Empty
Ven 1 Fév 2019 - 17:28
Après avoir parler de ses buts, de ses relations actuelles avec sa famille, de son envie de protéger sa sœur de ses parents capricieux, Anzu est assez surprise de voir que Kenshin s'intéresse d'un seul coup à son passé. Personne n'a voulu tant s'y pencher que ça, Sazuka n'est pas la mieux placer pour s'intéresser à ça - et elle a raison, le passé reste le passé après tout -, Yuna ne parle que de garçon, Yahiko ... bon, disons que leur sujet de conversation ne sont pas très intéressant, en tout cas, pas ceux qu'elle a eu avec lui avant l'accident. Umeka a des sujets de conversation assez ... bizarre pour elle, Yamiko la dernière fois elles se sont battus et Anzu l'a ramené en prison, Raizen elle ne lui a jamais parlé - plus par manque d'opportunité que par envie -, Tsukiko ... bon, elle ne lui fait pas encore très confiance depuis leur dernière discussion. Il reste Kenshin, mais elle ne pensait pas que ça intéresserait Kenshin de parler de sa situation familiale et de son passé.

- Il faut croire que l'excuse de mes parents leur convenait, ou qu'ils ont raconté n'importe quoi et qui s'est montré assez crédible pour que les instituts ne soient pas contre leur décision ... tu n'imagines même pas ce qu'ils ont racontés sur moi quand j'étais dans l'académie ... pour devenir aspirante ninja, puis genin, juste pour me mettre des bâtons dans les roues ...

Elle s'en rappelle encore, de son "handicap" qui l'empêcherait de devenir shinobi, qui s'est transformé en plusieurs dérivés. De la maladie mental à de la bêtise ou de l'incompétence pur et simple. Jamais elle ne s'était fait autant rouler dans la boue qu'à l'académie, mais malgré cela, elle a passé son examen haut la main, elle est devenue kumojin, et plus même : elle est devenue ce que ses parents n'auront jamais : une jeune fille qui a lutter contre tout le monde pour devenir une kumojin normal, et ça, malgré la haine et l'abandon de sa famille.

- J'ai erré dans Kumo, comme j'étais renié, mais que j'étais encore "légalement" sous la garde de mes parents, je n'ai pas eu le loisir d'être en orphelinat, j'ignore encore pourquoi. Heureusement, Kumo est rempli de bonnes âmes charitables qui m'ont permis d'avoir un toit jusqu'à ce que je rencontre mon maître à la bibliothèque. Il m'a logé et m'a permis de continuer mes cours, et c'est en partit grâce à lui que je lui dois tout et que je suis devenue kumojin.

C'est vrai que sans lui, elle ne serait probablement qu'une gamine qui serait devenu une civile à force de errer dans la rue. Elle aurait été adopté probablement par une famille qui voudrait bien d'elle, et elle serait devenue bibliothécaire grâce à sa soif de savoir et sa passion des livres. Mais elle a lutter pour que ces parents aient tord de l'avoir abandonné, elle a abandonné son nom d'elle-même et est devenue "Sendai Anzu". Elle n'a plus rien à voir avec la jeune fille qu'elle était avant de devenir.

_________________

Dans le laboratoire de Kenshiiiin ♪♫ [PV : Kenshin] 1550637601-anzu Merci à mouton pour la signa o/

Info inrp:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ascentofshinobi.com/t3314-sendai-anzu-termine http://www.ascentofshinobi.com/u784

Dans le laboratoire de Kenshiiiin ♪♫ [PV : Kenshin]

Page 1 sur 1

Ascent of Shinobi :: Reste du Monde :: Hayashi no Kuni, Pays du Bois
Sauter vers: