Soutenez le forum !
1234
Partagez | 

A l'ombre de la bienvenue [Senku]


Mer 2 Jan 2019 - 1:08
La lettre de son sensei arriva pendant son repas. Elle l'ouvrit avec hâte. Elle conversait régulièrement avec son sensei, et la correspondance était plaisante. Cette fois-ci, par contre, elle était singulière.

Hu... Intriguant.

En effet, à la première lecture, Toph se demanda tout simplement si Senku ne voulait tout simplement pas coucher avec elle, malgré son très jeune âge. A une deuxième relecture, il parlait de la vie de shinobi, pas de kunoichi, et puis cela ne ressemblait guère aux manières du sauvage, et elle était quasiment certaine que c'était un rapport d'autorité dans leur cas qui empêcherait de facto une quelconque relation.

A la troisième relecture, Toph se dit qu'il voulait probablement faire un entrainement spécifique, et que les conditions nocturnes étaient parfaitement adéquates pour se faire. Après tout, dans leur traque elle avait pu constater ses talents de traqueurs hors pair. Son kuchyiose, aussi. Toph avait user de ses propres techniques... qui n'étaient pas au même niveau, on pouvait l'admettre. Un entrainement faisait ainsi plein de sens.

Elle mangea copieusement, prépara une besace avec une outre d'eau, une ration de survie, une boussole et une carte du coin. Puis, elle enfila son daisho et une tunique légère pour aller dans les bois. De couleur verte foncée, elle n'arborait pas le blason Hyûga. Trop voyant. Si elle avait un arc, elle l'aurait bien pris avec elle, mais elle devrait économiser pour un tel achat.

Elle partit et se rendit rapidement au lieu dit.

Senku-sama ?

Normalement, son doujoutsu activé lui donnerait de précieuse indication sur la localisation de son sensei, pour peu que ce dernier ne se décide pas de lui réserver une partie de cache-cache. Enfin, ce n'était pas tout à fait son style. A leur dernier entrainement il s'était contenté de la battre à un pouce de la mort. Une cache cache mortel, ouais, cela serait plus de son style.

Un frisson parcourut l'échine de Toph tandis qu'elle se mit en recherche de son maitre.
Spoiler:
 

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ascentofshinobi.com/t3493-hyuga-toph#26646 http://www.ascentofshinobi.com/t3818-equipe-4-hachiman-iwa-pleine http://www.ascentofshinobi.com/t5136-hyuga-toph-jishin-master#40301

Mer 2 Jan 2019 - 1:27
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Dim 6 Jan 2019 - 0:09




にほんしゅ - À l'ombre de la bienvenue



« 長い間前 »

◐Final exam theme song◐

La lune silencieuse épanchait avec tendresse, sur le monde endormi au bord de l’horizon, ses exquises lueurs au goût de déraison, zélées à calciner les nocturnes tristesses. Tsukuyomi no Mikoto du haut de son piédestal céleste, dardait de ses rayons les monts et la flore, comme une infime lueure parmi l’obscurité absolu qui régnait en ces recoins reculés.

Le Yaoguaï revêtait l’habit noir de sa sybiline division, son faciès marqué de peintures de guerres se voyait dissimulé sous son masque menaçant et folklorique, celui du Daitengu, Yôkaï des monts teinté d’un rouge sanguin à faire frémir les plus grands guerriers.

Perché en haut d’un arbre séculaire masquant sa position, il fut directement interpellé par sa disciple plus bas, sans doute l’aurait-elle repéré si elle avait regarder en haut dans les feuillages. Ce ne fut pas un mais deux Tengu qui apparurent en tombant des cieux comme la pluie s’abbatant sur le sol. L’un se situait en face, l’autre derrière l’Hyûga. Petit détail supplémentaire, les deux corbeaux avaient pris une apparence qui étaient différente de leur physique original. Le premier s’était déguisé en un samouraï que Toph affectionnait tout particulièrement, le Ronin Musashi. Le second, avait pris la forme de sa défunte coéquipière, la cadavérique Tsubaki.

« ... » L'homme ne produit aucun son, sa main caresse lentement le manche de son arme.

Le bretteur et la kunoichi à la peau pâle n'émirent aucun sons, le silence dominait la forêt et l’obscurité, seul l’astre lunaire illuminait les environs apportant une infime lueur d’espoir. Le patriarche du Sazori examinait de sa position en hauteur sa disciple, il savait qu’elle s’était grandement améliorer en terme de puissance, mais qu’en était-il psychologiquement ? Celui ayant pris la forme du Samourai posait toujours sa main sur le manche de son sabre tandis que celui de Tsubaki ricanait tel un psychopathe.

HRP:
 

_________________
戦士 - Sennen Mûsha
«  私は自分の国と一族を私の命の危険にさらして守ります。そしてそうするために、私は私の邪魔をする人は誰でも燃え尽きる準備ができてい。»
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ascentofshinobi.com/t45-yaoguai-senku-terminee http://www.ascentofshinobi.com/t1668-yaoguai-senku-carnet-d-un-aborigene#10263 http://www.ascentofshinobi.com/u130

Dim 6 Jan 2019 - 15:19
Deux ombres se firent choir du ciel. Ils portaient l'apparence de Musashi et de Tsubaki. Deux êtres qui appartenaient au royaume des morts. Le Byakugan de Toph compris rapidement qu'il s'agissait de Henge. Son Byakugan avait cette faculté, et puis elle était cohérente et avait fait son deuil des deux personnes. Elle désactiva son doujutsu.

... Je vois. Intéressant.

Toph analysa rapidement plusieurs choses. Evidemment, il s'agissait de Henge, mais ces Henge étaient très bien effectué. Les deux shinobis connaissaient de vue tant Tsubaki que Musashi. Soit il s'agissait d'une escouade spéciale pour assassiner Senku - et le torturer psychologiquement avec deux de ses anciens élèves, à présent décédés - soit il s'agissait d'une escouade spéciale... pour l'assassiner elle.

Après tout, elle avait désormais une prime sur sa tête.

La probabilité qu'ils s'agissaient d'Iwajins étaient importante, surtout s'ils l'attendaient ici et qu'ils prenaient ces apparences-là. Même des agents hautement qualifiés étrangers auraient du mal à trouver toutes ces informations. De fait, et parce que cet endroit était particulièrement reculé, prévenir le village était potentiellement impossible. Ces ninjas auraient pris ce genre de précautions

La possibilité d'un entrainement encore plus brutal que d'habitude était également possible. Senku n'était pas un adepte de la manière douce. Ou plutôt, ses entrainements "doux" consistaient à envoyer Toph à l'hôpital au mieux pour une fatigue chakratique extrême, au pire pour des fractures.

Elle sortit une bombe de sa poche, tout en prenant de nouveau la parole.

Normalement en de telles circonstance, je ferais preuve de retenue. Mais il est certaine âme dont on ne peut perturber le repos impunément.

L'heure de la parlote était finie. Toph lâcha au sol le fumigène allumé. Elle composa un unique mudra, et se dédoubla en quatre, dont trois clones de l'ombre. Ils feraient parfaitement l'affaire pour retarder la prise en étau, et pour saisir la moindre opportunité de frapper. Deux Toph foncèrent vers Musashi, deux foncèrent vers Tsubaki - dont la véritable Toph.

La princesse Hyûga avait trois stratégies pour affronter des adversaires en surnombre. La première était d'utiliser les tactiques de zone. C'était le basique. Le BA-BA. On apprenait sans doute ça au deuxième cours de l'Académie. Attaquer sur une large zone permettait de toucher plusieurs cibles aisément, ou forçaient ces cibles à se défendre - ce qui les poussaient sur la défensive. Néanmoins, cette stratégie dépensait beaucoup de chakra et nécessitaient des techniques avancées.

Sa seconde stratégie, lors que l'adversaire était de part et d'autre comme ici, consistait à se démultiplier et invoquer le plus d'alliés possibles. La disposition des troupes étaient importantes, car la faiblesse du Kage bunshin était ces mêmes attaques de zone. Dans une situation où l'adversaire ne pouvait pas les utiliser... Ils se montraient très intéressants tant pour confondre l'originale de ses copies que pour frapper d'angles inattendus et, de manière générale, brouiller les pistes.

La troisième stratégie... dépendait d'une analyse des capacités adverses, et n'était du coup pas conseillée en ce moment même.

Les deux Toph qui se dirigèrent vers le Musashi eurent chacune une réaction et un objectif différent. Le premier dégaina son sabre et frappa de manière un peu maladroite en direction du seul bras restant de Musashi. La forme réelle du shinobi en-dessous était probablement pourvue de deux bras, mais le samourai avait perdu le sien avait de rejoindre Iwa. Le clone de Toph n'était pas au-dessus de profiter de ce genre d'avantage. Le second clone, pour sa part, se jeta aux pieds de l'adversaire et s'agrippa à la jambe du côté opposé au sabre. En immobilisant son appui, elle réduisait sa mobilité ainsi que la force que ce dernier pouvait mettre dans ses coups.

Les deux autres Toph, dont la véritable, se dirigèrent vers la pseudo Tsubaki. La stratégie fut semblable. Le clone tenta d'immobiliser une jambe, tandis que la véritable Toph donna un coup de poing en direction de la tête de l'odieux individu. Et pas n'importe quel coup de poing. Une paume du Hakke puissante allait s'en dégager et poursuivre sur une certaine distance.

Une ouverture qui n'était pas classique, mais à dessein.
Spoiler:
 

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ascentofshinobi.com/t3493-hyuga-toph#26646 http://www.ascentofshinobi.com/t3818-equipe-4-hachiman-iwa-pleine http://www.ascentofshinobi.com/t5136-hyuga-toph-jishin-master#40301

Lun 7 Jan 2019 - 2:43




にほんしゅ - À l'ombre de la bienvenue



« 長い間前 »

◐Final exam theme song◐

L’héritière du mythique Jûken s’affichait d’un sérieux presque louable pour son jeune âge, ne tergiversant point face à l’adversité. Le Yaoguaï espérait cependant qu’elle ne reproduirait pas les mêmes erreurs que le précédent candidat.



Lorsque la bombe fumigène fut lancée, le Sazori Musashi eût pour réflexe tout en dégainant à une vitesse ahurissante son Uchigatana, de s’abaisser tout en tournoyant rapidement sur lui même telle une toupie meurtrière. La vitesse de rotation du bretteur était si importante qu’elle fit s’évaporer le nuage provoqué par le fumigène. Tandis que les clones s’étant jeté sur lui, disparurent d’une traite face à son arcane. Celui-ci maîtrisait les arts du maniement au sabre avec une dextérité incroyable, son niveau de maîtrise surpassait de loin celui de Musashi en dépit de son seul et unique bras. Et il continuait de tourner tout en s'avançant dangereusement vers celui qui s’était déguisé en Tsubaki.

L’autre se faisant passé pour la jeune femme décédée restait sur sa position, sa jambe se voyait immobilisée réduisant fortement sa mobilité, aucune esquive n’était donc possible pour lui ou elle. Du moins c’est ce que Toph pouvait pensée avant d’être surpris par la constitution du corps de son opposante. Qui s’était mis à dégouliner continuellement. De la Boue. L'assimilation Doton avait permis à son adversaire de s’en tirer, le coup de paume n’avait eu aucun effet si ce n’est envoyer une bourrasque derrière lui.

Mais ce ne fut pas tout, la terre sous forme liquide avait pris au piège la puncheuse et son clone, l’immobilisateur immobilisé à son tour, ironie du sort… Et tandis que le poing de la Chûnin fraîchement promue s’enfonçait dans la joue de Tsubaki, le Sabreur quant à lui, s’apprêtait à découper les trois individus devant lui, profitant du don de son équipier pour atteindre la malheureuse kunoichi.

HRP:
 

_________________
戦士 - Sennen Mûsha
«  私は自分の国と一族を私の命の危険にさらして守ります。そしてそうするために、私は私の邪魔をする人は誰でも燃え尽きる準備ができてい。»
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ascentofshinobi.com/t45-yaoguai-senku-terminee http://www.ascentofshinobi.com/t1668-yaoguai-senku-carnet-d-un-aborigene#10263 http://www.ascentofshinobi.com/u130

Lun 7 Jan 2019 - 20:04
Le Musashi était habile de sa lame, il se défit des deux clones avant de se rapprocher des deux autres Toph. D'autant plus que ces dernières étaient paralysées par la boue de l'assimilateur doton.

Intéressant.

Tandis que son bras était prisonnier, son clone était presque paralysé. Derrière eux, le Musashi-toupie se rapprochait. Elles eurent tous les deux un sourire. Ce combat était foncièrement intéressant et excitant.

J'ai déjà affronté des assimilateurs de ton genre.

Mais pas en duo contre elle, ni dans cette situation précise. Toph inspira et dégagea autours d'elle une aura de chakra dense qui prenait l'apparence d'un démon hilare. Une certaine pression spirituelle pouvait se ressentir de Toph qui décida en ce moment là de donner son maximum. Cette technique était un des pinnacles Hyûgas, et les deux cauchemars du passé allaient en faire les frais.

La vague de chakra avait fait un trou béant dans le corps de l'assimilateur doton. C'était exactement ce qu'elle avait besoin pour se défaire de l'entrave, tandis que l'autre démon se rapprochait dangereusement d'elle. Elle tandis son bras dans la direction du Musashi.

Simultanément, elle libéra du chakra de son bras gauche, et de son bras droit. Le Démon hilare s'engouffra autours des bras de la kunoichi et transforma la petite projection de chakra en deux véritables trombes de projection. De quoi disperser la partie supérieure de l'assimilateur doton aux quatre coins de la forêt - et surtout de récupérer son bras intact. De l'autre côté, la trombe visait le Musashi pour le repousser et le mettre au sol.

Aussitôt, Toph ramena son bras anciennement prisonnier en direction du Musashi et frappa le vide qui les séparait de son poing. Seulement, ce ne fut pas un coup dans l'eau pour autant. Car une véritable vague de chakra se déploya de son poing, augmentée elle aussi par la technique du démon hilare qui faisait de la technique de bas rang une technique léthale, puissante, absolue. Le volume de chakra qui se dirigea vers le faux Musashi n'avait tout simplement rien à voir avec une paume du Hakke classique, et la force de frappe derrière était d'un niveau plus qu'exceptionnel.

Pendant ce temps où la vraie Toph avait le dos retournée, sa clone - toujours attachée à une jambe de l'assimilateur doton restait collée dans cette position à cause de la boue. Mais elle veillait, et était prête à prévenir Toph d'une manigance dans son dos. Ou de passer à l'attaque, si l'assimilateur revenait à sa forme initiale.

Toph ne rigolait pas. Peut-être que les deux henge s'étaient retournés contre leur utilisateur ?

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ascentofshinobi.com/t3493-hyuga-toph#26646 http://www.ascentofshinobi.com/t3818-equipe-4-hachiman-iwa-pleine http://www.ascentofshinobi.com/t5136-hyuga-toph-jishin-master#40301

Dim 13 Jan 2019 - 15:54




にほんしゅ - À l'ombre de la bienvenue



« 長い間前 »

◐Final exam theme song◐

L’Hyûga démontrait une dextérité et une maîtrise impressionnante de son chakra, un ki qui prenait une forme démoniaque. Sa faculté fesant même hausser un sourcil d’étonnement à son maître sous son masque. Les deux Tengu plus bas n’avaient certainement pas prévus ça...


Le corbeau ayant pris forme de Tsubaki voyait la partie supérieur de son corps entièrement décompensée. Certaines parties boueuses s’était étaler autour de lui, il usa d’une technique afin de se reformer dans sa totalité, puisant à partir de la terre présente sous ses pieds. Quant à Musashi, il fut violemment repoussé contre le tronc d’un arbre, avant de tomber à même le sol. En se relevant, il fut une seconde fois propulser au loin.

Tout portait à croire que la princesse malmenait le duo d’élite. Musashi voyait son sang dégouliner le long de son visage, sa bouche elle même ensanglantée. Les chocs successifs lui firent perdre son sabre, mais cela ne l’empêchait pas, dans un ultime effort de se redresser et de dégainer son second sabre. Il adopta une posture particulière avant de réduire la distance qui le séparait de l’Hyûga tout en zigzagant entre les arbres.

Pendant ce temps, Tsubaki avait retrouvée l’usage de ses mains, et en les joignant, elle créa une mare de boue mouvante sous ses pieds et ceux des Toph, qui allaient vraisemblablement se voir engloutir d'abord par les jambes dans les abysses de la terre...

Le bretteur quant à lui parvint rapidement juste en face de la disciple du Yaoguaï prêt à lui infliger un coup de sabre de sa lame parsemée de chakra foudroyant.


HRP:
 

_________________
戦士 - Sennen Mûsha
«  私は自分の国と一族を私の命の危険にさらして守ります。そしてそうするために、私は私の邪魔をする人は誰でも燃え尽きる準備ができてい。»
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ascentofshinobi.com/t45-yaoguai-senku-terminee http://www.ascentofshinobi.com/t1668-yaoguai-senku-carnet-d-un-aborigene#10263 http://www.ascentofshinobi.com/u130

Lun 14 Jan 2019 - 21:28
... Elle devait le reconnaitre, ils étaient experts en leur domaine. Leur combinaison était bien pensée et efficace. Cela n'aurait pas été suffisamment pour contrer Senku et ses portes, mais cela donnait du fil à retorde à la princesse Hyûga qui réussit tout de même à blesser un des deux fantômes par une frappe surpuissante du Hakke.

Qu'à cela ne tienne, la Tsubaki - que Toph avait un peu laisser de côté, il fallait l'admettre - l'immobilisation dans une technique qu'elle connaissait bien et pratiquait. Le marécage des limbes. La Hyûga se sentit s'enfoncer dans le sol et se traita mentalement d'idiote. Elle n'avait que peu d'échappatoire dans une telle situation, et déjà le Musashi s'élançait sur elle.

Toph, tout en se mettant à composer des mudras, se protégea de la première tranche avec une déviation de chakra. Mais la technique, bien qu'elle fusse à un niveau presque ultime des capacités Hyûga, n'arrêta qu'un des coups de sabre. Le second coup trancha dans son torse, et elle sentit la puissance de l'électrocution lui dévaster l'intérieur de son corps.

Ce n'était pas le pire coup qu'elle avait reçu à ce jour, mais il n'en restait pas moins douloureux et dangereux pour sa santé. Elle saignait, désormais, et cela mettait directement un timer sur cet affrontement des plus dangereux. Elle se devait de créer du boucan. D'attirer l'attention.

Elle fit exploser sa rage en un coup de poing rageur remplit de chakra.

IL SUFFIT !

Elle frappa son sol... le marécage. L'espace les entourant brilla un instant d'un chakra vert, avant de sortir du sol avec puissance et fracas. La boue, les deux tengus et le clone disparaissant de Toph furent tous frappés d'une gigantesque paume du hakke sortant du sol. Technique dont Toph était la plus fière, et boostée par le démon hilare qui la protégeait de son sourire narquois. Le sol trembla. La boue fut dispersée, le chakra se déversa du sol vers le sol avec une puissance impossible pour une simple chunin.

Comme toute la zone était touchée, peu de chance d'esquiver ce coup-là. Toph en profita pour enchainer avec une autre paume du Hakke sur Musashi. Pas question de le laisser s'échapper, et il était vraisemblablement le plus offensif des deux adversaires. Une fois ce dernier éliminé, elle pourrait plus facilement s'enfuir ou maitriser l'assimilateur doton avec des techniques parfaitement calibrés pour contrer son espèce.

Après tout, elle avait de l'expérience contre Tenzin, la petite Toph.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ascentofshinobi.com/t3493-hyuga-toph#26646 http://www.ascentofshinobi.com/t3818-equipe-4-hachiman-iwa-pleine http://www.ascentofshinobi.com/t5136-hyuga-toph-jishin-master#40301

Dim 20 Jan 2019 - 14:00




にほんしゅ - À l'ombre de la bienvenue



« 長い間前 »

◐Final exam theme song◐

La situation s’annonçait des plus précaire pour l’élue aux pupilles laiteuse, mais alors que Senkû s’apprêtait à stopper l’examen périlleux, il fut comme particulièrement surpris de ce qui venait de se produire sous ses yeux.


Un véritable cataclysme naquit dès lors des mains de Toph. Une technique singulière le contraignant à changer de position rapidement, les arbres environnant voyaient leurs racines s’extirper du sol tandis que le duo Tengu avait été propulsé sauvagement dans les airs. Sous son masque le Yaoguaï était stupéfait, il ne l’avait pas été depuis son affrontement l’opposant au Shodaïme. Un sourire dénotant une certaine fierté se dessinait alors sous sa façade rougeâtre.

Les deux corbeaux s’en étaient finalement sortis avec pour sûrs, de nombreuses séquelles. Tsubaki avait limiter les dégâts de par sa nature primaire, la chute ne lui ayant pratiquement fait aucun dégâts, quant à Musashi, il avait été touché de plein fouet, il s’appuyait alors sur son sabre pour se redresser avec difficulté, le sang jaillissait de bouche tel un fleuve funeste. Les Tengu reprirent alors leurs forme initiale et masqué, s’inclinant devant l’Hyûga dès l’instant où, le Koretsu apparut dans le dos de sa disciple.

« Très belle prestation, Toph ou plutôt devrais-je dire, Tenpenchii no Toph*. Tu as su faire preuve de sang froid et de perspicacité face à tes adversaires. En dépit de leur déguisement de chair, tu as su garder la tête sur les épaules sans te laisser submerger par tes émotions et sentiments. » Déclarait l'Hayashijin.

*Toph du cataclysme

Senkû venait d'attribuer un nouveau sobriquet à son élève, un surnom qui lui sied à merveille. Le patriarche ombrageux retira délicatement son masque, les lueurs lunaires éclaircissant sa silhouette et laissant aisément transparaître son faciès primitif marqué d’un sourire de satisfaction apparent.

« Bienvenue dans l’ombre, Toph. Tu es dorénavant un membre de l’escouade la plus relevée du village. À partir d’aujourd’hui, tu es et tu subsistera..*il remet son masque* Tengu. *il fait volt face et s’avance* Suis-moi.» Concluait-il en se dirigeant vers l'est.

L’homme des bois entama alors son cheminement jusqu’au Tengudõ, un temple à première vue abandonné à quelques pas de leur position. Là-bas, il profiterait de l’occasion pour répondre à ses questions si elle en avait, l’a soigner par le biais d’un eiseinin et surtout, lui transmettre l’habit noir.

HRP:
 

_________________
戦士 - Sennen Mûsha
«  私は自分の国と一族を私の命の危険にさらして守ります。そしてそうするために、私は私の邪魔をする人は誰でも燃え尽きる準備ができてい。»
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ascentofshinobi.com/t45-yaoguai-senku-terminee http://www.ascentofshinobi.com/t1668-yaoguai-senku-carnet-d-un-aborigene#10263 http://www.ascentofshinobi.com/u130

Dim 20 Jan 2019 - 15:01
La furie de Toph explosa et ses adversaires n'eurent d'autres choix que la subir. L'assimilateur s'en sortit le mieux des deux. Cela n'étonnait pas la Hyûga - c'étaient des adversaires coriaces, à moins de maitriser leur élément d'opposition. Tenzin aussi aurait survécut. L'épéiste, par contre, était très visiblement mal en point. Le sang coulait à flot de son masque. La princesse Hyûga prit position, prête à achever l'un de ses deux adversaires lorsque les choses se passèrent différemment de ce qu'elle avait planifiée.

Les deux tengus, henge dissipé, se mirent à genoux devant elle. Incompréhension de sa part.

Puis elle entendit quelqu'un derrière elle.

Elle eut un sourire aux lèvres tandis qu'une voix derrière elle la félicita et l'appela par un surnom sans doute lié à sa prestation. Toph du cataclysme, c'était la prolongation du nom de son école. Oui, elle avait sourit car ce n'était pas un inconnu derrière elle, tout drapé et masqué qu'il était.

Cette voix. C'est donc vous derrière tout cela...

Elle se tourna et fit face sans peur à l'homme masqué derrière elle (et elle du aussi lever la tête, car leur stature respective était anatomiquement très éloignée). Il retira son masque rouge pour révéler un visage connu et apprécié. Il n'y avait pas d'illusion, ni de tentative de déception. C'était bel et bien Senku. Elle le regarda droit dans les yeux. Sa rage s'éteignait peu à peu, et elle comprenait qu'il s'agissait d'un entrainement de la part du Wisigoth. Non, pas un entrainement... Cela ressemblait plus à un examen qui se voulait le plus réaliste possible mais en environnement contrôlé. Ce qu'elle ignorait, c'était le but de tout cela.

Une escouade dont elle ignorait l'existence ? S'agissait-il d'une organisation parallèle à la police et au corps d'exploration ? Pourquoi garder ceci secret ? Une hypothèse se formait dans sa tête. Les masques pour garder leur anonymat. Cette culture du secret. Senku avait parlé de l'Ombre.

...Sensei. Quel est la signification de tout ceci ? Ou plutôt, que sont les Tengus ?

Si elle voyait juste, les deux tengus à genoux derrière elle était l'équivalent d'une équipe d'assassin et d'espionnage. Ils en avaient en tout cas le travail d'équipe remarquable, ce qui prouvait leur entrainement, et auraient certainement pu mettre bas la majorité des chunins du village. Ou même certains jonins rouillés. Mais au final, qu'importe. Ce qui comptait, c'était que Senku lui demande de la suivre.

Alors elle fit un salut et baissa la tête devant le masque rouge.

Bien, je vous suis sensei.

Et Toph suivit Senku tant bien que mal. Sa blessure la faisait souffrir, son manque de chakra n'était pas encore handicapant mais n'aidait pas l'exercice. Malgré elle, elle gardait toujours un oeil blanc autour d'elle. La situation lui semblait étrange et elle préférait ne pas devoir subir une autre épreuve malgré elle.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ascentofshinobi.com/t3493-hyuga-toph#26646 http://www.ascentofshinobi.com/t3818-equipe-4-hachiman-iwa-pleine http://www.ascentofshinobi.com/t5136-hyuga-toph-jishin-master#40301

A l'ombre de la bienvenue [Senku]

Page 1 sur 1

Ascent of Shinobi :: Territoires de la Terre :: Iwa, village caché de la Roche
Sauter vers: