Soutenez le forum !
1234
Derniers sujets
Partagez | 

Les débuts de la compagnie (w/ Shaka & Sabaru)

Aller à la page : 1, 2  Suivant

Jeu 3 Jan 2019 - 21:30
Les Débuts de la Compagnie
Feat Hokkyokusei Shaka & Nō Sabaru

« La mise en place d'une équipe est importante tant au niveau de l'apprentissage que de l'enseignement. En ce jour, KiriGâkure voit la cinquième compagnie en ses murs se former; 牡牛 黒い Oushi Kuroi, la compagnie du Taureau Noir. »

Midi. Le soleil est à son zénith, réchauffe l'épiderme des habitants du village et dans sa splendeur céleste éclair de façon conséquente, sans le moindre cumulus pour le gêner. En cette journée ensoleillée, le Hijin se délecte d'une cigarette laissant le vent printanier lui caresser la peau. Dans ses pensées les plus profondes, l'homme réfléchit vis-à-vis d'une tâche lui étant inculqué; la création d'une équipe shinobi. Alors dans sa future fonction de chef d'équipe et par conséquent responsable de Genin, l'impétueux a tout de même posé ses conditions auprès du Mizukage, lui demandant de prendre cette initiative de groupe d'apprentissage. Pour lui, une personne en particulier devait absolument faire partie de ce denier; Yamanaka Shaka, le nouveau membre de son clan portant désormais le glorieux titre d'Hokkyokusei. Un jeune aussi insolent par son comportement que prometteur par son talent. Une chose est sûre, depuis que Yami a prit personnellement sous sa coupe l'Amejin, rien n'est plus comme avant. Le comportement du Genin s'est amélioré et l'estime du Berserk pour son disciple grandit de jour en jour, le prenant pour son fils spirituel. Néanmoins, la route reste longue pour qu'il le considère comme un grand shinobi au sein du Yûkan.

De l'autre côté, une équipe ne comportant pas q'une seule personne, le choix n'a pas été simple. Tout simplement imposé par sa supérieure hiérarchique. Un certain Nō Sabaru, doué d'une capacité unique portant sur des liens, des chaînes. Un don enviant le Gladiateur, adorateur des aptitudes des autres. Il leur voue une certaine idolâtrie. Montrant de fortes capacités à informer et en jouant sur la discrétion, le Taureau Noir, assis sur un toit de la ville, peut lire dans le dossier concernant le jeune Genin que ce dernier est attiré par les services secrets de renseignements et d'espionnages du 間者 Kyôi. Tout comme Shaka par ailleurs. Ne sont-ils pas attirés , tout comme leur "Boss", par le 軍部 Shiden, les gros bras de KiriGâkure no Sâto ? Le Berserk Pourpre ne comprend cet engouement pour les espions de la Brume. Cependant, c'est leur choix et il ne peut que le respecter.

Descendant des tuiles de brique, l'Hijin se laisse tomber dans le vide parallèlement à la bâtisse, adjointe à un terrain d'entrainement. Un plateau parsemé de verdure, d'un micro lac et d'une herbe courte fraiche. Et au centre de la plaine, deux silhouettes sont distinguables par le guerrier. Shaka et Sabaru mandaté par le Berserk lui-même pour officialiser leur équipe une bonne fois pour toute.

Dans un éclat de poussière et de terres, l'impétueux atterrit face aux deux gamins, fracassant le sol sous ses pieds. 異世界 割れる
 Isekai Waeru dans son dos, montrant sa grandeur et sa puissance aux yeux de ses élèves, Yami s'avance vers eux.

« Alors les morbaques, on s'touche la nouille ? » Affichant son regarde le plus noir et impressionnant, l'Hokkyokusei fait preuve de son discours le plus naturel. Insultant et irrespectueux.

De son apparition, l'impétueux espère prendre les choses en main rapidement pour connaitre au plus vite, plus personnellement, ses nouvelles recrues. La première étape quant à l'évaluation de leurs capacités est sur le point de commencer. Pourtant, ces premiers instants entre eux semble tout de même être un premier test.




_________________
異世界 割れる
 Isekai Waeru ▬ Le Fendeur de Monde


Dernière édition par Hokkyokusei Yami le Sam 5 Jan 2019 - 16:31, édité 16 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ascentofshinobi.com/t4884-hokkyokusei-yami-oushi-norainu http://www.ascentofshinobi.com/t5162-equipe-05-oushi-kuroi http://www.ascentofshinobi.com/t4944-hokkyokusei-yami-the-impetuous-warrior

Ven 4 Jan 2019 - 20:46

Les débuts de la compagnie
ft Hokkyokusei Yami — Hokkyokusei Shaka

— Un peu plus tôt dans la journée —

« Ah, Nō-san. » fit la voix du chûnin, lorsque la porte à laquelle il venait de frapper s'ouvrit. Sa voix empreinte de surprise était due au fait que face à lui se dressait le genin qu'il était venu chercher, déjà prêt et équipé. « Vous avez été affecté à l'équipe 5, celle de Hokkyokusei Yami. » En concluant sa phrase, l'homme remit au déchaîné une petite missive, que ce dernier ouvrit derechef.

« Une convocation du chef d'équipe... Il n'a pas perdu de temps. Je pars dès maintenant, merci de m'avoir porté ceci en main propre. » commenta-t-il, avant de rejoindre le chûnin devant le domicile qu'il partageait avec sa mère. Il referma la porte, sans rien ajouter, puis s'en alla en laissant à son supérieur le soin de passer à sa besogne suivante.

Avec sa faux fixée au bas de son dos, son manteau imperméable — le village caché de la brume avait ses lots d'averses, même si ce jour-la était plutôt ensoleillé — rouge sur le dos et son expression patibulaire, le genin chemina jusqu'à l'un des nombreux restaurants au comptoir ouverts sur la rue en fendant la foule de civils qui profitaient du beau temps pour passer du temps à faire les boutiques. Il s'installa sur le tabouret faisant face au cuistot, puis commanda de quoi casser la croûte et se donner des forces, sans s'alourdir pour autant. Une assiette de chahan au porc et aux champignons shiitake, ainsi qu'une coupe de macha.

— Quelques minutes avant midi —

Cheveux noirs, allure désinvolte, porteur d'un bandeau du village. Sabaru marchait à l'allure de celui qu'il dépeignait mentalement, se mêlant à la foule qui se clairsemait à mesure qu'ils approchaient du lieu de rendez-vous fixé avec Yami. Il le savait, celui qu'il filait devait être son coéquipier. Sans se faire remarquer, il lui emboîtait le pas. Il ne se cachait pas réellement non-plus, désireux de voir si l'autre s'en rendrait compte.

Pas d'arme en vue, si ce n'est le minimum syndical. Il cherchait, passait au crible le jeune avec ses mirettes effilées et plissées à cause de la luminosité de l'astre flamboyant. Il se cherchait des points communs avec ce plus qu'éventuel coéquipier. Sur quels critères avait-on formé cette équipe ? L'absence d'armes atypiques conforta le déchaîné sur le fait que les hautes sphères ne les avaient pas rapprochés pour leurs points communs. Il doit donc m'être complémentaire. Dans la tête de Sabaru, le verbe « devoir » prenait tout son sens. Si l'autre ne lui apportait rien, il se contenterait de le supporter et de mener à bien les futures missions en ne comptant que sur lui-même, et leur supérieur.

Quel supérieur, d'ailleurs. Hokkyokusei Yami, un homme dont il était dur d'ignorer l'existence. Pour le peu qu'il en savait sur lui, il savait qu'il était bourru, ainsi qu'un peu plus vieux que lui ; aussi qu'il était suffisamment fort pour faire partie des membres les plus connus du Kenpei. De fait, il le respectait d'office ; il devra néanmoins s'habituer à son tempérament explosif, et il se doutait que ce ne serait pas de tout repos.

Quelques instants plus tard, il se tenait debout aux côtés du jeune homme, au milieu d'une plaine. Il le regardait fixement, du coin des yeux, mais n'entama aucun dialogue. Le but de cette convocation était de poser les bases de l'équipe 5, avec leur sensei. C'est donc dans le mutisme qu'il attendrait, économisant sa salive jusqu'à ce qu'on lui donne la parole. Ce n'est que lorsqu'il entendit un grand fracas qu'il ouvrit la bouche pour la première fois. « À l'heure, surprenant. »

Il essuya son sobriquet de « morbaque » sans commentaire, puis prit la parole avant son homologue genin, pressé de mettre fin aux lourdes présentations. « Nō Sabaru, genin promu récemment. Spécialisé dans le maniement de la faux. Je vis ici depuis quelques années, mais n'ai entrepris de devenir un shinobi que dernièrement. J'aspire à la grandeur, au pouvoir, et j'espère que vos enseignements feront de moi celui que j'aspire à devenir. Enchanté de faire votre connaissance. » Après sa présentation concise — et volontairement nébuleuse sur ses capacités en tant que soldat —, il s'inclina par deux fois : une fois en direction du professeur, puis une fois vers l'autre genin. Sur ce, trêve de politesses, l'heure était à l'évaluation. Qui était le jeune homme ? Il n'était pas dupe, le lieu de rendez-vous était plus qu'équivoque ; il fallait glaner un maximum d'informations, avant le début des hostilités.



_________________


« Honneur, lois, traditions. Des chaînes, pour les ignorants. »
#A71919



Dernière édition par Nō Sabaru le Mar 8 Jan 2019 - 3:52, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ascentofshinobi.com/t4959-no-sabaru-i-think-therefore-you-are http://www.ascentofshinobi.com/t5162-equipe-05-oushi-kuroi http://www.ascentofshinobi.com/t5018-no-sabaru-suivi-rp-relations

Sam 5 Jan 2019 - 8:42

チーム ▬ Les débuts de la compagnie du Taureau Noir


Journée de merde, comme d’habitude à Kirigakure No Sato. Le Hokkyokusei se levait aux aurores, comme il le détestait. On l’avait informé du fait qu’il rejoindrait l'équipe 5 sur village de la brume. Dirigé par le Berserker, Hokkyokusei Yami. Quand il comprit qu’il allait devoir rester avec lui pendant une durée indéterminée, il eut un long soupir. Il avait bien joué son coups, se servir de son grade… Ingénieux, mais, Shaka avait retenu cette information. Elle sera sûrement utile dans l’avenir.

Maintenant qu’il était lavé, préparé, Shaka sortit de sa de sa demeure. Bandeau en ceinturon, il se dirigea malgré lui vers le lieu de rencontre.

Bordel, c’était vraiment énervant, qu'est-ce qu’ils avaient tous ? À vouloir que Shaka se bouge ? D’abord, il fut recruté par les services du Kyoi. Faisant de lui un junior de cette même branche parce qu’il possédait un pouvoir peu commun. Dont toutes les grandes nations aimeraient possédés. Après ce sale coup, il est maintenant obligé de rejoindre une équipe, ce qu’il a toujours détesté. Qui plus est, celle de Yami. Merde. Disait-il en s'avançant vers sa destination.

Sans oublier qu’il y avait un troisième membre. Inconnu de tous, sûrement. Mais ce n’est pas lui qui suit le Yamanaka depuis un bon moment ? Shaka avait senti une présence depuis un bon moment, mais tout cela commençait vraiment à l’agacer. Regardant froidement cette personne qui l'épiait, il continua sa route comme si de rien n’était.

Une fois arrivé, il avait bien raison, c’était bien lui qui observait le Yamanaka. Et ils eu à peine le temps de se préparer que l'Impétueux était déjà la. Toujours aussi vulgaire, alors si pour une première journée, il ne manquait pas d'arrogance, Shaka n’allait pas se gêner niveau arrogance. Mémorisant chaque information prononcé par le dénommé Sabaru, il les stocke dans son esprit avant de se présenter lui-même.

" Hokkyokusei Shaka, 15 ans. Genin utilisateur Taijutsu. Aucun but. Faut-il s'incliner normalement ou bien faut-il raser le sol en votre honneur ? " Avait-il dit en regardant le nouvel arrivant s'incliner devant son père.




Dernière édition par Yamanaka Shaka le Sam 5 Jan 2019 - 16:34, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ascentofshinobi.com/t5041-hokkyokusei-yamanaka-shaka#39539 http://www.ascentofshinobi.com/t5162-equipe-05-oushi-kuroi http://www.ascentofshinobi.com/t5630-yamanaka-shaka-epopees-legendaires#45233

Sam 5 Jan 2019 - 16:19
Les Débuts de la Compagnie
Feat Hokkyokusei Shaka & Nō Sabaru

« La mise en place d'une équipe est importante tant au niveau de l'apprentissage que de l'enseignement. En ce jour, KiriGâkure voit la cinquième compagnie en ses murs se former; 牡牛 黒い Oushi Kuroi, la compagnie du Taureau Noir. »

Insolant, vulgaire, menaçant. C'est au beau milieu d'un cratère produit par la violence de l'impact que le Gladiateur se dresse devant ses deux disciples. Ses élèves qu'il se doit de former pour le meilleur et surtout pour le pire. Cependant, leur présence en ce lieu est aune aubaine quant à leur apprentissage et Yami ne va pas s'en cacher pour profiter d'eux et les faire tourner en rond via des objectifs totalement superflu tout en leur promettant le pouvoir. C'est comme cela que l'on parvient à voir la vraie nature des autres. S'ils sont avares, perfides, ou encore égoïstes quant à leur comportement envers les membres de leur équipe, alors ils seront châtiés de la meilleure des façon.

Se présentant à lui, c'est donc celui dont l'Hokkyokusei ne possède pratiquement aucunes informations qui s'avance en premier. Habitant au sein de Mizu no Kuni depuis quelques années déjà, Sabaru apprend au Berserk que son souhait de devenir un shinobi et de gravir les échelons est une motivation encore toute fraiche, telle la rosée matinale. Est-ce pour ça qu'il est déjà si vieux ? Très certainement. Néanmoins, le nouveau Genin prétend à un certain pouvoir, une certaine gloire. Et malgré ses doux rêves de grandeur, Yami décèle en lui le souhait de changer le monde. Comment ? Il lui rappelle quelqu'un lorsqu'il était encore fougueux et assoiffé de bien fait.

Un élève prometteur que ne manque pas Yami de féliciter pour ton ambition.

« T'as d'l'ambition, mon grand. C'est bien. J'espère simplement que tu fais preuve d'un minimum de self-contrôle. S'tu voles trop près du soleil, tu vas t'cramer les ailes. C'pas mal de rester sur terre aussi. » Dit alors le Gladiateur, les lèvres fumantes.« Mais tes idéaux sont louables. Je n'peux que respecter. Nō Sabaru, Bienvenue dans l'équipe cinq. »


Quant au cas Shaka, le Taureau Noir a déjà eu affaire à l'énergumène de nombreuses fois et le résultat est à chaque fois le même; l'arrogance, la provocation. Par son venin, le morveux critique le respect qu'inculque Sabaru envers son maître, en répondant par de l'ironie. Ce qui ne plait fortement moins au Berserker souhaitant à ce moment-là, peut-être, deux élèves ayant la volonté de son coéquipier.

Dégainant à toute vitesse son hachoir légendaire de son dos, sans que l'un de ses deus sbires ne le remarquent, Yami positionne la tranche de sa lame sous la gorge de son fils spirituel, le prévenant d'un potentiel supplice qu'il peut subir à tout instant. La poussière s'élève du sol pour s'envoler à travers le ciel et le vent, tandis qu'à ce moment là, l'Hokkyokusei Senior marque d'un regard noir presque habituel le junior.

« Fait gaffe à c'que tu baves Shaka. P'être qu'un jour ça va vraiment m'énerver ... » rétorque le Berserker, tout en sachant que dans la tête de son fils, c'est du pareil au même car depuis le temps, Yami aurait pu lui arracher la tête tellement de fois...

Enlevant le fer sous la gorge du Genin de manière lente et maitrisé tout en le fixant avec attention, Yami jette un regard à Sabaru avant d'élever son fer vers le ciel et de l'abattre violemment entre les deux gosses, explosant par miliers d'éclats le sol et provoquant comme simple réflexes chez eux une esquive pour ne pas se prendre le coup de plein fouet.

La poussière se dissipe et dévoile Yami quelques mètres en arrière pointant du doigt 異世界 割れる
 Isekai Waeru planté dans le sol.

« Essayer de retirer cette lame du sol ! Le premier qui y arrive, est promu Chûnin immédiatement ! »

S'ils possédaient une quelconque intelligence, ils se méfieraient de ce nouveau test car aussi bête soit-il, la récompense de ce dernier ne permettra ni à l'un ni à l'autre de prétendre au grade supérieur. Non pas parce que Yami se fout de leur gueule, quoi qu'un peu quand même, mais tout bonnement parce que l'arme du Gladiateur est impossible à soulever et encore moins à manier pour le commun des mortels. Mis à part posséder une force surhumaine et encore ... De plus, même Shaka membre du clan du Berserk ne connait pas encore les effets de cette lame.

S'accroupissant à même le sol, la clope entre les dents, l'Hokkyokusei observe et se réjouit du futur spectacle.

Voyons jusqu'où peut aller leur détermination.



_________________
異世界 割れる
 Isekai Waeru ▬ Le Fendeur de Monde


Dernière édition par Hokkyokusei Yami le Sam 5 Jan 2019 - 17:27, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ascentofshinobi.com/t4884-hokkyokusei-yami-oushi-norainu http://www.ascentofshinobi.com/t5162-equipe-05-oushi-kuroi http://www.ascentofshinobi.com/t4944-hokkyokusei-yami-the-impetuous-warrior

Sam 5 Jan 2019 - 17:13

Les débuts de la compagnie
ft Hokkyokusei Yami — Hokkyokusei Shaka

Ainsi, les deux autres sont du même clan, pensait alors le déchaîné. S'il n'avait pas répliqué à la pique du dénommé Shaka, il n'avait pas non-plus commenté le geste de menace du capitaine à l'encontre de son junior. L'aîné avait l'air impartial, ce qui était un plus pour l'étranger du groupe, qui avait même eu droit à des encouragements — bien qu'ils furent nuancés.

C'est alors que la lame du capitaine, si l'on pouvait encore appeler ça une lame tant elle était massive et large, s'écrasa entre les deux genin. Par pur réflexe, aucun des deux aspirants ne chercha à se défendre d'un tel assaut ; ils bondirent tous deux dans des directions opposées. Le genin au manteau sanglant s'empressa de se couvrir le visage avec son bras, se protégeant ainsi des gravats et de la poussière dégagée par le choc de l'attaque.

« Essayez de retirer cette lame du sol ! Le premier qui y arrive, est promu Chûnin immédiatement ! »

C'est d'abord par l'incrédulité que réagit Sabaru, le visage muré dans une expression de profonde réflexion sceptique. Sans piper mot, il s'avança jusqu'à l'arme encastrée devant son supérieur, qui avait pris ses aises et s'était confortablement assis. Le test avait vraisemblablement commencé.

Sa main gauche se referma sur le manche de l'arme, qu'il essaya de soupeser en vérifiant qu'elle bougeait bien. Pas la peine de forcer. Ce truc tient plus d'une tombe en marbre que d'une épée classique. Pour éviter de se ridiculiser face à son collègue moqueur, mais aussi pour que le test se déroule comme l'entendait visiblement le capitaine, Sabaru fit marche arrière en haussant les épaules, signe qu'il n'y arriverait pas.

« Et si vous essayiez, Hokkyokusei junior ? » dit-il en désignant l'énorme arme entre eux de la main, sans laisser échapper la moindre expression pouvant trahir ce qu'il avait en tête.

Il se contenta d'envoyer un coup d'oeil en coin à son capitaine, son regard plus que communicatif. S'il passait son tour ainsi, c'était plus par calcul que par dépit. Il mourrait aussi d'envie de voir comment l'autre jeunot procéderait face à ce défi vraisemblablement impossible. Je doute qu'il ne se donne en ridicule en s'efforçant face à l'appât du gain, mais tout est possible.

La perspective de voir le jeune arrogant face à sa propre faiblesse lui arracha un sourire à la dérobée.



_________________


« Honneur, lois, traditions. Des chaînes, pour les ignorants. »
#A71919

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ascentofshinobi.com/t4959-no-sabaru-i-think-therefore-you-are http://www.ascentofshinobi.com/t5162-equipe-05-oushi-kuroi http://www.ascentofshinobi.com/t5018-no-sabaru-suivi-rp-relations

Mar 8 Jan 2019 - 8:04

チーム ▬ Les débuts de la compagnie du Taureau Noir


Prévisible, c’était tellement prévisible, comme à son habitude, le Hokkyokusei qui ne savait pas garder son sang-froid réagit à la pique de l'ancien Yamanaka, cette provocation n’avait aucun but à partir peut-être montrer à quel point Yami l'impétueux pouvait être instable. Lorsqu'il posa son arme, en face du cou de son fils spirituel, prêt à le décapiter, celui-ci ne ressentit pas la peur qu’il aurait du ressentir. Il aurait pu jouer la comédie, mais tout cela n’aurait fait qu’aggraver les choses, et franchement, il avait carrément la flemme de rester ici alors une fois que la rencontre sera terminé il rentrera vite chez lui.

" Ce serais juste… un peu dommage d’en finir maintenant, non ? Mais soit, c’est ton choix. " Ajoute-t-il en croisant le regard vengeur du Berserker.


Alors que l'Impétueux arrête la comédie et retire le fer du cou du deuxième Hokkyokusei, Shaka lui se demandait bien ce que préparait le chef de groupe, mais ils ne tarderont sûrement pas à le savoir.

...

Quel pouvoir devait bien contenir cette arme pour que le Hokkyokusei soit aussi sur
de lui sur ce coup, c’était louche. Même Shaka, son fils spirituel n’avait aucune connaissance des capacités de cette arme, alors le défi devrait être bien plus difficile que prévu. Le deuxième shinobi avait lui aussi pris conscience de la difficulté de la tâche, il avait pris l'initiative de laisser le Yamanaka commencer, mais celui-ci ‘e voyait pas le défi de cet oeil là.

" C’est toi qui est déterminé à devenir chûnin et à monter en grade. Alors vas-y toi, moi j’en ai rien à faire " Avait-il dit en baillant.


Il y a bien un moment où il faudra prouver ce qu’on vaut.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ascentofshinobi.com/t5041-hokkyokusei-yamanaka-shaka#39539 http://www.ascentofshinobi.com/t5162-equipe-05-oushi-kuroi http://www.ascentofshinobi.com/t5630-yamanaka-shaka-epopees-legendaires#45233

Mar 8 Jan 2019 - 16:45
Les Débuts de la Compagnie
Feat Nō Sabaru & Hokkyokusei Shaka

« La mise en place d'une équipe est importante tant au niveau de l'apprentissage que de l'enseignement. En ce jour, KiriGâkure voit la cinquième compagnie en ses murs se former; 牡牛 黒い Oushi Kuroi, la compagnie du Taureau Noir. »

« Vous abandonnez ... déjà ? J'vous croyais plus robuste que ça. Peut-être que vous n'méritez même pas que j'm'occupes de vous. »


À bien y réfléchir, la compagnie de l'牡牛 黒い Oushi Kuroi risque de prendre plus de temps que prévu pour se former. Les jeunes que le Hijin a en face de lui n'y mette pas du leur. Comme à son habitude, Shaka refuse le défi de son père lorsqu'il évoque le fait de devenir gradé si la réussite de ce dernier est obtenue. Le problème du bougre persiste donc et il ne fait pas attention au message se situant derrière. Tout comme son acolyte. S'il était en vue d'être un ninja prometteur, le fait qu'il n'essaye que durant quelques secondes rebute le Berserk sur son idée de départ.

Ils sont faibles tous les deux ...

Malheureusement, Yami ne peut se permettre d'annuler cette équipe mise en place par le Mizukage lui-même. Il en va de son honneur de shinobi et de son respect envers sa supérieure hiérarchique. Celle étant à la tête du village. Alors que faire lorsque les deux semblent ne pas s'adresser la parole si ce n'est pour les formules de politesse; et encore. Que faire si les deux élèves lui étant désigner refusent de se soumettre à leur mettre à sa bonne volonté.

Il faut leur apprendre la vie.

Arrachant le fer de la terre qui s'effrite lors de l'extirpation de l'arme, le Gladiateur se tient face à ses deux poussins pour leur inculquer le respect mais surtout, l'esprit d'équipe. Ils ne voulaient pas mettre du leur pour affronter les tests du Berserker Pourpre ? Alors ce dernier doit les forcer à s'en sortir; ensemble. S'ils ne peuvent réussir ce défi, alors le reste du programme risque de s'écourter bien plus vite que prévu.

Le dos de la lame sur son épaule, Yami fixe alors les deux larrons avant de leur balancer son arme, aussi lourde que le monde, pour les non-utilisateur d'異世界 割れる
 Isekai Waeru.

« Oups .. ! » rétorque alors l'impétueux à ses élèves, troquant son air implacable habituel à son ironie la plus agaçante au possible pour les victimes de cette dernière.

Sous le poids de la lame légendaire, les couchants au sol tandis que cette dernière prend plaisir à les écraser, il ne devrait leur rester que quelques secondes à vivre. A moins que l'un d'eux possède le dôton pour se fondre et disparaitre dans le sol. Ah non. Aucun d'eux ne possède cet atout. Yami connait déjà bien leurs facultés.



_________________
異世界 割れる
 Isekai Waeru ▬ Le Fendeur de Monde
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ascentofshinobi.com/t4884-hokkyokusei-yami-oushi-norainu http://www.ascentofshinobi.com/t5162-equipe-05-oushi-kuroi http://www.ascentofshinobi.com/t4944-hokkyokusei-yami-the-impetuous-warrior

Mar 8 Jan 2019 - 20:32

Les débuts de la compagnie
ft Hokkyokusei Yami — Hokkyokusei Shaka

Première déception. Shaka ne voulait pas jouer le jeu, et essaya de renvoyer la balle à Sabaru. Il n'aurait donc jamais le plaisir de le voir se ridiculiser. Seconde déception. Le cadet n'était en rien déterminé, devenir chûnin ne l'intéressait apparemment pas. À moins qu'il s'agisse d'une excuse pour passer son tour, mais ce fût très peu probable.

Le capitaine était déçu, ça se voyait sur son visage. Sans doute pensait-il que le déchaîné n'était pas déterminé, tout comme l'autre morveux. Après avoir souligné qu'ils étaient indignes de son attention, Yami récupéra sa lourde épée, confirmant les appréhensions de Sabaru. Bien qu'il se sente insulté par une telle remarque, il comprenait qu'elle n'était pas totalement infondée. Lui-même aurait probablement réagi de la même façon, si ce n'est pire.

Soudain, une masse sombre surplomba le duo. Le capitaine ne tenait plus son arme, non-plus...

« Oups .. ! »

La pression remit les pieds de Sabaru bien sur terre, avant de le faire basculer sur le dos avec l'autre genin. L'arme était si lourde qu'il n'avait même pas l'impression de lui opposer la moindre résistance, alors qu'elle semblait peser de plus en plus sur ses mains plaquées sur sa surface plate, et sur son corps tout entier en général. Paniqué, il échangea un regard avec Shaka, s'attendant à y trouver une forme de confiance — quelque chose qui aurait indiqué au déchaîné que comme pour la menace précédente, Yami blaguait ; mais il n'y avait rien de tel.

« C'est de la pure folie !.. »

Sa voix étouffée peina à quitter sa bouche. Il douta même que quiconque puisse l'entendre. Le stress infligé à sa cage thoracique était tel qu'il arrivait à peine à inspirer de l'air, ses poumons ayant été vidés à la manière d'un coussin qui se ferait piétiner. La peur se diffusait dans son corps sous la forme d'une vague froide qui s'insinuait dans ses veines, ses muscles, son cerveau. Il allait finir écrasé par la chose qu'il avait « refusé » de soulever.

Dans un élan de désespoir, le déchaîné commanda à son chakra de parcourir une énième fois l'une des nombreuses chaînes cachées sous son manteau. Les maillons de fer s'animèrent difficilement, répondant à l'appel vacillant de leur maître.

Une pensée effroyable traversa son esprit, alors qu'il peinait à diriger les chaînes pour qu'elles n'enroulent Isekai Waeru. Le morveux !.. Il n'est même pas encore adulte, il ne tiendra pas aussi longtemps que moi ! L'idée de pouvoir être la cause de la mort du gamin donna un coup de fouet mental à Sabaru, ravivant ses facultés cérébrales comme un moteur qui reprendrait soudainement.

Les chaînes se tendirent d'un coup, parcourant Isekai Waeru d'extrémité en extrémité, avant de pousser vers le haut pour essayer de soulever l'arme. Dans sa concentration, le déchaîné n'accorda pas un regard à l'adolescent étalé à ses côtés.

S'il s'inquiétait ainsi de la survie de Shaka, ce n'était pas parce qu'il l'appréciait. Il souhaitait garder la face, se dire qu'il était capable de garder en vie ce genre de merdeux. Il devrait faire équipe avec lui, de gré ou de force, alors il allait devoir agir dans leur bien commun à compter de ce jour.

Seul un miracle les sortirait de cette impasse. Parce que même si les chaînes poussaient, le hachoir ne bougeaient pas.



_________________


« Honneur, lois, traditions. Des chaînes, pour les ignorants. »
#A71919

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ascentofshinobi.com/t4959-no-sabaru-i-think-therefore-you-are http://www.ascentofshinobi.com/t5162-equipe-05-oushi-kuroi http://www.ascentofshinobi.com/t5018-no-sabaru-suivi-rp-relations

Mer 9 Jan 2019 - 16:10

チーム ▬ Les débuts de la compagnie du Taureau Noir


Le Berserker avait vraiment l’air déçu quand il voyait la réaction de ses deux élèves, de son côté le Yamanaka n'en avait rien à faire car il n’avait rien à prouver. Et à personne. Ce n’était pas lui qui voulait absolument monter en grade très rapidement, alors pourquoi serait-ce à lui de faire le premier pas obligatoirement ? Le dénommé Sabaru ne tardera pas aller savoir que l’Amejin est un esprit libre. Il fait ce qu’il à envie quand il en a envie, il n'aime pas et ne laissera personne pour lui dicter un mode de vie.

Ayant ni chaud ni froid et ne donnant aucune réponse, le Yamanaka se contentait de se gratter l'arrière du crâne.

Ils ne méritaient pas l'enseignement du grand et digne Yami ? Peut-être. En attendant, c’était un ordre des hautes instances du village et il ne pouvait pas se résoudre à refuser. Qu’il le veuille ou non, il était désormais le responsable de l'équipe cinq.

Soudainement, il remarqua une ombre géante qui venait tout droit des airs… Il leva les yeux instinctivement et vu qu’une chose tombait rapidement sur lui et son coéquipier. Par réflexe, il le à se mains pour se protéger et porter le poids de cette arme qui lui arrivait dessus.

Il remarqua que l'arme de Yami avait disparu et avait tout de suite compris ce qu’il se passait. Il voulait jouer à ce petit jeu ? Il allait être servit. Tandis que Sabaru puise dans servies ressources pour je ne sais quelles raisons, le Yamanaka lui, avait déjà un physique assez conséquent pour son jeune âge et luttait contre le poids effrayant de cet arme. Comment pouvait-il la soulever et la manier comme si de rien n’était.

Une chose est sûre, il ne devait pas faiblir. S’il faiblissait, ne serait-ce qu’un tout petit peu, Sabaru était sûr de crever. Et s’il crevait, Shaka ne tiendra pas avec cette épée de damoclès au dessus du crâne. Littéralement.

Prenant appui au sol, Shaka essaya de porter cette arme le plus longtemps possible, mais même à deux. Ils ne tiendraient pas bien longtemps...


_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ascentofshinobi.com/t5041-hokkyokusei-yamanaka-shaka#39539 http://www.ascentofshinobi.com/t5162-equipe-05-oushi-kuroi http://www.ascentofshinobi.com/t5630-yamanaka-shaka-epopees-legendaires#45233

Mer 9 Jan 2019 - 17:10
Les Débuts de la Compagnie
Feat Nō Sabaru & Hokkyokusei Shaka

« La mise en place d'une équipe est importante tant au niveau de l'apprentissage que de l'enseignement. En ce jour, KiriGâkure voit la cinquième compagnie en ses murs se former; 牡牛 黒い Oushi Kuroi, la compagnie du Taureau Noir. »

« Alors les morveux, on galère ? »

Le regard noir, fixant les malheureux sous le poids titanesque de sa lame légendaire, le Hijin
prend un malin plaisir à constater la mort venante dans les yeux de ses deux élèves. Est-il sadique ou tout simplement écervelé en prenant un tel "risque" ? Les conséquences, il s'e moque. Rien ne peut l'atteindre surtout que le plan n'est pas de les tuer mais qu'ils développent un sens du partage et de la coopération pour survivre dans des situations périlleuses. Le traiter de névrosé serait une erreur stupide. Derrière ses airs pures et barbares, l'homme est un minimum réfléchit. L'Hokkyokusei est simplement impétueux.

Toute-fois, à sa plus grande surprise même si c'est la seule solution envisageable pour les genins commençant à avoir du mal à respirer sous 異世界 割れる Isekai Waeru, Yami peut observer Sabaru user de ses dons héréditaires pour soulever le fer l'oppressant. Mais rien ne se passe. Logique, quand on connait les capacités de cette arme. Alors que faire ? Les laisser mourir ici et rapporter qu'il y a eu un accident ? Ce serait tentant. Après tout, ils sont faibles. Néanmoins, leur incompétence tout comme leur naïveté doivent être sauvées. Le Gladiateur se doit de les sauver.

Se débattant comme deux asticots, le Berserker affiche un rictus satisfait, voyant leur désir de vivre. Ou plutôt, de survivre. Leurs faciès rougissent sous l'effort de pousser, leurs muscles se contractent jusqu'à en avoir des crampes et dans l'effort, au dessus d'eux, Yami les observe les lèvres fumante par la fumée du tabac.

« On dirait qu'vous en bavez. J'me trompe non ? Après tout vous êtes des grands garçons maintenant. Vous pouvez vous défendre contre tout et n'importe quoi sans aucuns problèmes. Moi j'me posais une question ... C'est est-ce que si on donne un nion à une oie; ça fait un oignon non ? Genre une bonne grosse patate ... » rétorque alors le Berserk, observant les deux imbéciles, une mine méprisable à leur encontre. Comme pour se foutre d'eux. Ce qui est le cas, bien évidemment. Même si sa question le perturbe dans son intelligence imperceptible.

Doit-il faire preuve de bonté en leur enlevant son imposante lame du corps afin de les délivrer ? De les libérer de la pression étante sur eux ? L'impétueux se perd dans ses idées les plus perverses, le poussant à les martyriser encore un peu plus. Alors s'avançant à leurs pieds, il attrape la longue garde de sa lame et la retire des bougres, les regardant tousser à plein poumon comme s'il venait de fumer leur première cigarette.

« Bon bande d'enfoiré ... Vous êtes prêts à retenter l'expérience ou ça vous va pour le moment ? » palabre l'Hokkyokusei, le regarde menaçant.

Pourtant, son regard s'apaise peu à peu, souhaitant dès à présent leur apprendre des choses avant de mettre leur vie en danger. Néanmoins, savoir ce qu'ils ont retenus est le plus important pour le moment.

« Dîtes moi c'que vous avez retenus de l'exercice ? Si vous répondez bien, alors on pourra continuer cette journée dans la bonne humeur et le danger de mort. »

A t-il réellement dit le danger de mort ?


_________________
異世界 割れる
 Isekai Waeru ▬ Le Fendeur de Monde


Dernière édition par Hokkyokusei Yami le Jeu 10 Jan 2019 - 10:29, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ascentofshinobi.com/t4884-hokkyokusei-yami-oushi-norainu http://www.ascentofshinobi.com/t5162-equipe-05-oushi-kuroi http://www.ascentofshinobi.com/t4944-hokkyokusei-yami-the-impetuous-warrior

Mer 9 Jan 2019 - 18:32

Les débuts de la compagnie
ft Hokkyokusei Yami — Hokkyokusei Shaka

Après la quinte de toux vint la profonde inspiration, remplissant les poumons qui s'étaient vidés sous la pression monumentale de l'arme du capitaine. Après l'inspiration vint l'animosité. C'est avec l'oeil brillant de l'éclat mauvais de la rancune que le déchaîné regarda Yami, sitôt qu'il s'était relevé, aux côtés de son coéquipier imposé.

Il n'avait, dans sa vie, subi de telle humiliation que lors de son enfance. S'il s'en souvenait vaguement, grâce — ou à cause, c'est selon — à la forteresse spirituelle qu'il s'était érigé, ce petit temps d'impuissance avait déclenché des réminiscences douloureuses. La colère bouillonnait, son âme s'insurgeait face à l'injustice de sa situation. L'homme qu'il respectait de prime abord aurait très bien pu le tuer, et personne n'aurait pu l'en blâmer. Qui est-il pour lever la main sur Nō Sabaru ? La voix qui s'exprimait dans sa tête était bien la sienne, mais ses pensées échappaient peu à peu à son contrôle.

Les paroles du beserk lui passaient au-dessus de la tête, il s'était muré dans son château onirique, celui qu'il regagnait lorsqu'il était seul. Son regard d'émeraude étincelait, mauvais, insidieux. Ses yeux, capables de glacer le sang en temps normal, n'avaient probablement pas le moindre effet sur quelqu'un d'aussi sûr de lui que Yami. Il véhicula toutes ses reproches en un échange de regards, son visage restant impassible.

Une phrase le tira finalement de son mutisme.

« Dites moi c'que vous avez retenus de l'exercice ? Si vous répondez bien, alors on pourra continuer cette journée dans la bonne humeur et le danger de mort. »

Il se moque de moi. Il lança un regard en coin à Shaka. De nous, même. L'heure était aux explications.

« Ce que j'ai retenu, c'est que je devrai composer avec Shaka comme coéquipier. L'appréciation personnelle n'a plus rien à faire là-dedans, il est question de professionnalisme. J'agirai dans le bien commun de notre équipe, et j'attendrai de lui qu'il fasse de même. Et pareillement pour vous, Yami, puisque vous faites désormais partie de ce trio, bien malgré vous. »

La colère contrôlée du déchaîné ne transparut pas dans ses propos. Comme il le disait, il était maintenant nécessaire de faire preuve de professionnalisme. La camaraderie n'était pas encore au goût du jour, avec un arrogant et un cinglé comme collègues. Un jour, peut-être, le respect sera mutuel dans l'Équipe 5. Cette relation d'égalité serait maintenant le cheval de bataille de Sabaru, l'objectif qu'il s'évertuera d'atteindre.

La première étape était de mener cette désastreuse première entrevue sur la bonne voie. Pour ce faire, le déchaîné tendit sa main droite à Shaka, dans le but de sceller leur accord de la manière la plus basique, la poignée de main inventée par l'homme.

La question du jour était donc : l'arrogant était-il capable de mettre son ego de côté, comme le faisait Sabaru à l'instant même ?



_________________


« Honneur, lois, traditions. Des chaînes, pour les ignorants. »
#A71919

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ascentofshinobi.com/t4959-no-sabaru-i-think-therefore-you-are http://www.ascentofshinobi.com/t5162-equipe-05-oushi-kuroi http://www.ascentofshinobi.com/t5018-no-sabaru-suivi-rp-relations

Jeu 10 Jan 2019 - 8:10

チーム ▬ Les débuts de la compagnie du Taureau Noir


Retirant le poids infernal qui leur servait de punition, le Berserker vint libérer des élèves de la pression qui les conduiraient à la mort. Respirant à plein poumons, Shaka reprends toute l'énergie dont il aura besoin pour plus tard, car connaissant son père, il n’allait sûrement pas s’arrêter à la. Surtout que dès la première fois, les deux genins avaient fait l'erreur de le décevoir. Les prochaines épreuves allaient sûrement être beaucoup plus difficile que celle-ci. Shaka savait qu’il pourrait réussir, il avait fait la même chose, avec ce même homme des millions de fois, mais qu’en était-il de l’autre ?

S’il espère tenter une quelconque à proche avec moi, il comprendra bientôt à quel point c’est difficile. Se dit-il intérieurement. Après tout, Shaka ne pouvait pas encore le juger, il avait vaillamment combattu l'arme qui leur faisait face. Mais en dehors de ça, il ne connaissait rien de sa force actuelle. Lui qui, comme son père, est un critère de sélection.

Mais peut-être qu’il pouvait faire confiance à son père pour l’avoir choisis ? Non, il devait d’abord prouver ce qu’il vaut pour gagner la confiance du Yamanaka et voir son respect.

Ne réagissant pas à la blague de celui qui les avait mis en danger de mort, le Yamanaka préfère se laisser porter par une intense réflexion. Et puis de toute façon, je n’ai jamais aimé être en équipe. Oui car en effet, Hokkyokusei Shaka avait refuser d’être dans chacune des équipes qu’on lui proposait. La solitude était son seul ami, tel était la voie de l’enfant d’Ame. Il savait qu’un jour il serait bien obligé d’en rejoindre une, bien qu’il ne montrait aucunement sa joie, il était assez content d’être dans l'équipe de l'Impétueux. Mais le seul détail qu’il n’avait pas pris en compte, c’était le troisième membre.

Tandis que le Hokkyokusei original, proposait aux deux genins de retenter l'expérience, l'insolent ne répondit toujours pas, ce qui pourrait fortement impressionner son père à qui il n’avait pas dit une seule provocation depuis la suite des évènements.

" Ouais, ouais. Je suis prêt pour la suite. " Dit-il enfin.


Tandis qu’un autre évènement, beaucoup plus surprenant, arriva. Sabaru dit qu’il n’était pas forcément prêt pour tout ça, surtout qu’il fallait faire preuve d'esprit d'équipe. Et que ça devait venir des deux côtés. Il proposa sa main à Shaka qui… se retourna. Il ne la serra pas, évita de la toucher sans aucun respect. Ouais mais nan, impressionne moi d’abord. Continue-t-il en son for intérieur.

Si Sabaru ne devait pas savoir la raison de ce refus, le Hokkyokusei devait en avoir je petite idée. Lui qui connaissait son fils parfaitement.


_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ascentofshinobi.com/t5041-hokkyokusei-yamanaka-shaka#39539 http://www.ascentofshinobi.com/t5162-equipe-05-oushi-kuroi http://www.ascentofshinobi.com/t5630-yamanaka-shaka-epopees-legendaires#45233

Jeu 10 Jan 2019 - 18:59
Les Débuts de la Compagnie
Feat Nō Sabaru & Hokkyokusei Shaka

« La mise en place d'une équipe est importante tant au niveau de l'apprentissage que de l'enseignement. En ce jour, KiriGâkure voit la cinquième compagnie en ses murs se former; 牡牛 黒い Oushi Kuroi, la compagnie du Taureau Noir. »

Dans un élan de générosité, le Berserk retire la pression de l'arme de ceux qu'il surnomme les morbaques, les morveux ou encore les branleurs. Leurs poumons retrouvent leurs capacités initiales et les deux venins aux bords de la mort retrouvent des couleurs réconfortante. Même s'ils mourraient en ces lieux, Yami n'en aurait que faire. Leur faiblesse aurait été la cause de leur décès. Un motif quelque peu funeste pour le Gladiateur. Mais dans cet exercice, l'Hokkyokusei se fait à l'idée qu'il se doit de leur enseigner les bases du travail en équipe et surtout, les rendre plus fort, plus impactant pour le monde.

Suite à cette action, les deux élèves se relèvent et sans attendre qu'ils se mettent de leurs émotions, le Taureau Noir charge et leur demande ce qu'ils ressentent, ce qu'ils ont retenus de cette leçon mémorable. La tension mortelle planant au dessus des roublards se dissimule laissant place à une atmosphère plus sereine, plus calme.

Surprenant mais logique. La réaction de Sabaru se trouve être la bonne. Laisser son égo de côté pour mieux composer lors de missions ou entrainement avec son ou ses coéquipiers pour augmenter les chances de réussite. Ni plus ni moins. S'ils doivent être en danger de mort, l'aide de l'autre ne sera que le bienvenue.

Toutefois, Shaka démontre une nouvelle fois son arrogance et tient tête une nouvelle fois à celui qu'il considère comme son père spirituel. Il ne comprendra donc jamais ...

Sortant une cigarette neuve, l'Hijin se l'allume tout en ne faisant pas attention à la remarque du Yamanaka. Il est comme un chien faisant tout pour attirer l'attention des autres. Si on ne s'en occupe pas, alors il cessera ses tanneries.

« Vous voyez cette clope ? J'vous donnes le temps que j'la fume pour l'attraper. Celui d'entre vous qui y arrive sera récompensé. L'autre ... sera puni. Grouillez-vous, j'fume plus vite que mon ombre. Tous les coups sont permis. »


Un nouveau défi de lancer. Le Berserk à quelques mètres de ses deux élèves les attend de pieds fermes. Vont-ils, cette fois-ci, faire preuve de coopération ?


_________________
異世界 割れる
 Isekai Waeru ▬ Le Fendeur de Monde
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ascentofshinobi.com/t4884-hokkyokusei-yami-oushi-norainu http://www.ascentofshinobi.com/t5162-equipe-05-oushi-kuroi http://www.ascentofshinobi.com/t4944-hokkyokusei-yami-the-impetuous-warrior

Ven 11 Jan 2019 - 22:35

Les débuts de la compagnie
ft Hokkyokusei Yami — Hokkyokusei Shaka

« Petit merdeux. »

La phrase, murmurée si bas qu'il était sûr que personne ne l'aurait entendue, s'échappa en un sifflement chargé de colère. Le cadet ne voulait pas coopérer, tournait le dos à la main tendue d'un homme qui avait presque deux fois son âge. Le déchaîné exécrait les adolescents rebelles, ingrats et odieux.

Il rabaissa sa main, décidé à faire face seul à leur capitaine, qui leur lançait le défi de lui voler sa cigarette.

« D'une pierre, deux coups. Si nous réussissons à la prendre, non seulement nous aurons réussi votre défi, mais en plus nous garantirions à vos poumons quelques années de fonctionnement supplémentaires. »

Le commentaire n'était pas nécessaire, mais il portait la marque d'un espoir non-dissimulé. Il avait employé « nous », indiquant de manière détournée qu'il attendait de l'autre rebut qu'il se joigne à la partie, quitte à ne pas le faire de la façon respectueuse. Cela dit, Sabaru ne pardonna pour autant rien de ce qu'il venait d'essuyer comme affront. Aucun homme sensé ne rejetterait sa main impunément, lui qui offrait sa miséricorde.

Cette même main qui fut ignorée par le petit insolent se referma sur le manche de la longue faux, Sayoarashi. La tirant de son attache, le déchaîné se mit en garde vers Yami. Il leur avait dit que tous les coups étaient permis, ce que l'homme au manteau carmin traduisait par « vous allez en chier », avec les termes appropriés au personnage qu'était le capitaine. Ainsi, lui ne se retiendrait pas non plus.

Soudainement, le bras droit du manieur de faux se releva, faisant s'incliner le plat de son arme vers Yami. Les rayons du soleil, s'écrasant sur le tranchant miroitant de la faux, furent déviés droit vers ses yeux. L'éclat aveuglant n'aveuglerait pas le colosse bien longtemps, mais il s'agissait là d'une entrée en matière idéale, permettant de tester la volonté et le sérieux que mettrait le capitaine dans ce petit test.

Dans la seconde qui suivit, Sabaru s'élança dans une course effrénée contournant le chûnin, avant de s'arrêter quelques mètres derrière lui. S'il s'agissait là d'un simple repositionnement, il était calculé : à cet endroit, il était diamétralement opposé à la position de Shaka. Quoi qu'il arrive à partir de cet instant, il maintiendrait une symétrie plus ou moins parfaite avec le Yamanaka, garantissant qu'il y aurait toujours au moins l'un d'eux hors du champ de vision de l'homme, et ce même si le morveux l'ignorait. C'était une forme de coopération forcée, qu'il pourrait maintenir à lui seul jusqu'au moment propice.

Résumé du tour:
 



_________________


« Honneur, lois, traditions. Des chaînes, pour les ignorants. »
#A71919

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ascentofshinobi.com/t4959-no-sabaru-i-think-therefore-you-are http://www.ascentofshinobi.com/t5162-equipe-05-oushi-kuroi http://www.ascentofshinobi.com/t5018-no-sabaru-suivi-rp-relations

Dim 13 Jan 2019 - 9:51

チーム ▬ Les débuts de la compagnie du Taureau Noir


Il n’avait pas l’air content, de son corps se dégageait une fureur incandescente, prête à exploser à la moindre occasion. Mais malgré toute la rage et la colère pouvant émaner de ce corps, rien ne pouvait impressionner Shaka. Cet homme n'avait pas l’air d’avoir déjà ressenti la vrai sensation de terreur, celle qui te glace le sang. T’immibolise d'effroi, il n'avait onnaissait rien de tout ça, alors que quand il en aura pris connaissance, il pourra se vanter d’avoir serrer la main du Yamanaka.

Énerve toi si tu veux. Frappe moi si ça peut te calmer, mais saches que si un combat se lance entre nous, je ne garantis pas que tu ennemis ressortiras vivant. Continue-t-il en son for intérieur. Il ne voulait pas faire preuve d'arrogance, mais le combat était gagné d’avance. Shaka se retenait depuis le début, il n'arrivait pas à utiliser sa pleine puissance, en dehors des gradés du village de la brume. Très peu, voir aucun Genin pouvait se vanter de rivaliser avec le fils de Yami.

En parlant du Berserker, celui-ci avait l’air déçu une nouvelle fois du comportement son fils. Mais pour l’instant, le maître des esprits en avait tout simplement rien à faire, il savait très bien que l'impétueux chercherait à le motivé d’une manière ou d’une autre.

D’ailleurs celui-ci avait encore une idée d'épreuve, il voulait qu’on fasse preuve d'esprit d'équipe pour pouvoir réussir cette nouvelle épreuve. Enfin bon, l'insolent allait se débrouiller seul, comme à son habitude. Pas besoin de lui pour pouvoir parvenir à mon but. Il apprendra bien assez tôt qu’il fait plutôt tâche dans cette équipe. Shaka allait tout faire pour réussir ce défi avant Sabaru, dans l'éventualité ou l'impétueux n’en faisait pas de siennes pour gâcher tout ses chances de réussir.

" Iku ze. " Prononça-t-il doucement.


Sabaru mit sa main sur sa faux, cette même main que Shaka avait refuser de serrer. Cette faux… elle pouvait être utile dans certaines circonstances. Son allonge était intéressante, mais un bon. Un homme comme lui ne devait certainement pas comprendre tout le potentiel de son arme.On va bien rire. Dit-il intérieurement en se moquant de Sabaru.


En parlant du manieur des chaînes, celui-ci se munit de sa faux et utilisa son reflet pour empêcher Yami de voir pendant quelques secondes. Pendant ces quelques secondes il décida de se déplacer, pendant que le Yamanaka lança un simple Kunai en direction de son père. Il commençait simplement pour voir comment allait se dérouler les choses.


fight:
 

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ascentofshinobi.com/t5041-hokkyokusei-yamanaka-shaka#39539 http://www.ascentofshinobi.com/t5162-equipe-05-oushi-kuroi http://www.ascentofshinobi.com/t5630-yamanaka-shaka-epopees-legendaires#45233

Dim 13 Jan 2019 - 16:24
Les Débuts de la Compagnie
Feat Nō Sabaru & Hokkyokusei Shaka

« La mise en place d'une équipe est importante tant au niveau de l'apprentissage que de l'enseignement. En ce jour, KiriGâkure voit la cinquième compagnie en ses murs se former; 牡牛 黒い Oushi Kuroi, la compagnie du Taureau Noir. »

Défier ses élèves est bien une chose qui plait au plus grand nombre des sensei du Yûkan afin d'évaluer les capacités de leurs disciples qui, au fur et à mesure du temps, peuvent se transformer e de véritable fils adoptif. Ici, Yami considère ce type de défi comme une aubaine. Ils vont pouvoir se défouler un peu, trouver un terrain d'entente, faire peut-être équipe s'ils ne sont pas trop butés et en ce qui concerne le Berserker, il va pouvoir profiter d'eux pour s'amuser un peu.

Le premier nuage de fumée est expiré de la bouche du Gladiateur, lançant les hostilités tel le plus parfait des signals de départ. Sans perdre une seconde, Sabaru prend les devants en dégainant sa faux avant de placer le plat de sa lame en direction du Chûnin, planté au milieu du terrain, de façon à ce que les rayons du soleil viennent percuter le fer de cette dernière pour se refléter dans le visage de son professeur. Une astuce surprenant le Hijin, éblouit par la technicité de Sabaru, qui profite des quelques secondes d'aveuglement pour contourner son sensei. Etrangement par ce genre de stratégie, l'homme à la cape trouve grâce aux yeux de Yami, appréciant ce genre d'initiative.

Mais deux simples secondes ne suffisent pas à déséquilibrer mentalement le guerrier au hachoir par cet éblouissement, au contraire. Surtout quand son acolyte se permet de lancer un simple Kunai en direction de son paternel, ne suivant pas la marche à suivre donnée par Sabaru. Mais que se passe t-il shaka ... ? Aurais-tu perdu ta vélocité ?L'Hokkyokusei ne comprend pas et s'arme simplement de sa lame gigantesque pour écraser le pauvre projectile au sol, éclatant partiellement par la même occasion la terre se trouvant à ses pieds.

Shaka en face, Sabaru dans son dos. Semblerait-il que le Berserker Pourpre soit encerclé ... Faisant preuve d'un implacable sang-froid, le Gladiateur continue de fumer sur sa cigarette arrivant à la moitié de sa calcination. Quand il disait qu'il fumait vite, ce n'était pas des paroles en l'air. Qu'ils se dépêchent. Si ils loupent cette preuve, alors Yami ne pourra rien d'autre pour eux.

Les faibles ne doivent pas avoir leur place en ce monde. Surtout pas les abrutis ne s'aidant pas des autres ...



_________________
異世界 割れる
 Isekai Waeru ▬ Le Fendeur de Monde
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ascentofshinobi.com/t4884-hokkyokusei-yami-oushi-norainu http://www.ascentofshinobi.com/t5162-equipe-05-oushi-kuroi http://www.ascentofshinobi.com/t4944-hokkyokusei-yami-the-impetuous-warrior

Lun 14 Jan 2019 - 7:40
« C’est parti ! » Murmurais-je à moi-même.

J’effectuai une série de mudras pour former deux petites boules de flammes que j’envoyai directement sur l’homme se trouvant au milieu du terrain. Aucune salutation, aucune présentation, je laissai de côté toutes les formalités inutiles pour passer directement à l’action et profiter de l’effet surprise. À quoi bon perdre du temps sur ces futilités ?

Il ne fallait pas beaucoup d’efforts pour lire la situation. Il y avait un homme au centre du terrain encerclé par deux autres individus. Il était naturel d’attaquer celui qui se trouvait au milieu. Il paraissait être le plus fort et le plus intéressant à affronter. Les deux autres à côté de lui ressemblaient tout juste à du menu fretin entre celui qui jouait avec ses chaînes et l’autre qui se contentait de jeter un kunai.

Enfin, je me contentai d’ignorer leur présence, car mon attention était focalisée sur cet homme portant une lame immense. Quel genre de technique allait-il me montrer ? Quel style de combat possédait-il ? Jusqu’où sa force brute pouvait-elle aller ? Un large sourire s’était dessiné sur mes lèvres témoignant de mon enthousiasme.

Rejoindre une équipe. Lorsque l'on m'avait annoncé la nouvelle la veille, je ne l'avais pas trouvé spécialement réjouissante. Elle avait de bons côtés, j’allais désormais pouvoir effectuer plus de missions intéressantes à haut risque, mais elle avait aussi de mauvais côtés : j’allais être sous la tutelle un certain individu et accompagné de deux autres coéquipiers.

À ce moment-là, j’imaginais un premier cours lassant où chacun effectuerait une présentation orale pour parler de sa vie – ce fut la raison pour laquelle j’étais en retard : pour échapper à l’ennui de devoir se présenter et tout le tralala.

Mais j’avais quand même décidé de me rendre au rendez-vous, au cas où quelque chose de bien s’y produirait et il semblerait que j’avais bien fais car j’arrivais tout juste à l’heure pour le combat.

« Hé hé.. »

Finalement, quelque chose me disait que j’allais bien m’amuser avec cette équipe. Enfin, cette intuition restait à confirmer et c’était ce que j’allais voir tout de suite.


~ :
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ascentofshinobi.com/t5278-fire-and-violence-en-cours#41736 http://www.ascentofshinobi.com/t5162-equipe-05-oushi-kuroi http://www.ascentofshinobi.com/t5291-mamoru-hono-carnet-de-bord#41839

Mar 15 Jan 2019 - 22:06

Les débuts de la compagnie
ft Hokkyokusei Yami — Hokkyokusei Shaka — Mamoru Honō

La coopération était définitivement impossible avec Shaka. Il ne voulait pas y arriver, ne profitait ni de la couverture aveuglante de son coéquipier ni de son positionnement avantageux. Il ne faisait même pas l'effort de comprendre ce qu'avait le déchaîné en tête. La patience de Sabaru était largement dépassée, mais son besoin d'avancer l'obligeait à poursuivre, même si l'autre n'était rien de plus qu'un plot à peine capable de bouger le bras. L'arrogant ne se payait même pas le luxe d'être flamboyant ; ce qu'il montrait ne valait pas la peine de frimer, ni même d'ignorer une poignée de main.

Les dents serrées et le visage crispé, Sabaru vit venir un nouvel intervenant, accompagné de deux boules de feu qui filaient droit sur le capitaine. Qui était-il ? Pourquoi se mêlait-il de l'épreuve probablement échouée d'avance que devait traverser cette équipe dépareillée au possible ? Les questions se bousculaient et ne trouvaient pas de réponse, mais une impulsion presque foudroyante traversa l'échine du déchaîné. Si Shaka ne voulait pas bouger et mettre son plan en marche, Sabaru l'appliquerait avec le nouveau venu. On fait avec ce qu'on a, quitte à probablement « tricher » ; ça prouvera au moins à Yami que je suis capable d'improviser.

En un clin d'oeil, le genin au manteau carmin se remit en course, reproduisant le déplacement qu'il avait adopté plus tôt pour se placer à l'opposé de la position du cracheur de feu, gardant Yami entre eux. Toujours dans son angle mort, Sabaru laissa son chakra déferler dans ses méridiens, fluctuant à travers ses bras et s'immisçant dans le long câble de Sayoarashi. Le lien se mit à se contorsionner comme un serpent s'éveillant, puis la faux s'élança d'elle-même jusqu'au capitaine. Il fallait finir vite, sinon l'autre mariole aux boules de feu allait finir par brûler la cigarette de sa cible, même si son attaque était une diversion de choix — bien meilleure que le kunai mou du petit morveux.




La faux virevoltait, portée par son câble comme s'il s'agissait du tronc d'un reptile en pleine charge, puis décrit un virage brusque en plongeant vers la jambe droite de Yami. J'aurais bien ligoté son bras, mais il semble capable de balancer cette chose avec une seule main... la jambe est une valeur sûre. L'arme lui passa entre les jambes, puis le câble décrit une spirale autour du tibia du colosse, avant de se contracter brusquement pour tenter de l'enserrer. La faux, elle, s'était plantée dans la terre, agissant comme ancrage aux liens pour fixer le capitaine au sol s'il venait à être pris dans le piège.

L'instant d'après, un crépitement soudain parcourut le long câble. En une fraction de seconde, toute l'arme et son attache s'étaient transformées en lignes à haut voltage, grillant et électrocutant tout ce qui les touchait — en dehors de leur utilisateur, qui était leur générateur.




Ainsi posté en retrait, le bras droit enroulé dans le câble de son arme pour à la fois le tendre et y propager le chakra foudroyant, Sabaru attendait que l'un des deux autres agisse. N'y tenant plus, il poussa un cri, chargé à la fois par la colère, la tension de l'épreuve « finale » et la détermination.


« Et maintenant, ça te suffit ça comme diversion, le môme ?! »


Résumé du tour:
 



_________________


« Honneur, lois, traditions. Des chaînes, pour les ignorants. »
#A71919



Dernière édition par Nō Sabaru le Mer 16 Jan 2019 - 22:08, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ascentofshinobi.com/t4959-no-sabaru-i-think-therefore-you-are http://www.ascentofshinobi.com/t5162-equipe-05-oushi-kuroi http://www.ascentofshinobi.com/t5018-no-sabaru-suivi-rp-relations

Mer 16 Jan 2019 - 8:55

チーム ▬ Les débuts de la compagnie du Taureau Noir


Oh c’est tellement pitoyable... Pourquoi attendait t’on autant de lui ? Était-il un dieu pour que tout le monde fasse son possible pour qu’on, agisse. Un simple Kunai, ça pouvait être décevant, mais s’il agissait vraiment. Ça va faire beaucoup plus mal que prévu, mais la majorité de ses techniques étaient conçu pour faire mal. Très mal, voir tuer. Il préférait largement se réserver et garder sa réserve de chakra en bon état. Plutôt que d'agir inutilement pour un défi n'ayant aucune réelle utilité.

S’apprêtait à lancer un nouveau Kunai. Shaka fut interrompu par un lancer de boules de feu qui fonça en direction de son père. Un homme était intervenu dans ce combat sans aucune autorisation. Mais c’est qui font lui ? Il à quoi dans la tête pour intervenir ? Enfin bon, il ne tardera pas à le regretter. Depuis son côté, Sabaru vu plutôt cette occasion comme une aubaine, il allait pouvoir utiliser un nouveau jouet pour atteindre son objectif.

Pourquoi donne t-il autant d'énergie pour pouvoir réussir cette exercice ? Avait-il peur de la punition tant attendu ? Ce n’était que du vent, il n’allait rien faire et puis c’était tellement illogique. Il voulait qu’on coopère, mais finalement, un seul des deux sera récompensé. Enfin, un seul de des trois.

Sabaru se décida enfin de faire quelque chose d'utile, on peut pas dire que ça allait être extraordinaire, mais pour quelqu’un de son niveau, on pouvait au moins applaudir. Il immobilisa la jambe de l'Impétueux avant de charger son arme avec du chakra raiton. Sûrement pour causer encore plus de dégât au Berserker.

Avant de crier, de supplier le Yamanaka d'agir. Il avait tellement pitié qu’il fut obligé de répondre.

" Je vais agir, puisque tu as autant besoin de moi pour réussir. " Expliqua-t-il avec arrogance,


Shaka pris une grosse impulsion avec ces jambes. Pour utiliser toute sa vélocité et pour atteindre le paroxysme de sa vitesse. Il accéléra en direction du Berserker avec un vitesse telle, que immobilisé il ne pourrait pas réagir. Une fois devant son père spirituel, il essaya attraper la cigarette entre ses mains avant de la broyer à l’aide de ses poings incandescent. Quand il voulait, il pouvait, c'était juste ce qu’il voulait montrer à Sabaru. Ça, et le plaisir de le voir subir la punition de l'Impétueux.


fight:
 

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ascentofshinobi.com/t5041-hokkyokusei-yamanaka-shaka#39539 http://www.ascentofshinobi.com/t5162-equipe-05-oushi-kuroi http://www.ascentofshinobi.com/t5630-yamanaka-shaka-epopees-legendaires#45233

Mer 16 Jan 2019 - 18:13
Les Débuts de la Compagnie
Feat Nō Sabaru & Hokkyokusei Shaka

« La mise en place d'une équipe est importante tant au niveau de l'apprentissage que de l'enseignement. En ce jour, KiriGâkure voit la cinquième compagnie en ses murs se former; 牡牛 黒い Oushi Kuroi, la compagnie du Taureau Noir. »

Par dessus la Brume persistante bien connue de Mizu no Kuni et par défaut à KiriGâkure no Satô, un troisième larron s'invite à la fête ne perdant pas de temps pour envoyer deux boules de feu minimes à l'encontre du Berserker. De loin, plissant les yeux, le Capitaine de la compagnie tente de mettre un nom sur ce visage qui lui rappel vaguement quelque chose. Mais où a t-il bien pu apercevoir ce visage lui paraissant familier ? Les pensées sont nombreuses dans la tête du Gladiateur et finalement il trouve. Mamours Honō ... En retard. Quelle enflure. pense alors le Hijin. Cette troisième personne n'est nulle autre que le quatrième et dernier élément venant composer l'équipe cinq de Kiri, le dernier Genin. Le troisième dossier qu'il a oublié de mentionner.

En tout cas, il ne perd pas de temps et attaque directement son sensei sans même être au courant de ce qu'il peut bien s'agir. Un nouveau disciple bien prometteur. Mais à faire la tête brulée, peut-être tombera t-il dans son propre jeu ...

Pourtant, cette offensive va donner du moral au troupe et leur donner encore plus l'envie de se battre pour mettre la main sur cette cigarette étant désormais à plus de la moitié de sa calcination. Le temps presse pour les trois membres de la compagnie du Taureau Noir. Dans cet élan de fougue, voilà Sabaru qui entre de nouveau en scène en envoyant sa faux reliée par ses câbles avant de l'entourer d'une aura électrique. Le feu en face, une faux électrique derrière lui et maintenant voilà que le jeune Hokkyokusei fonce sur lui pour tenter de lui prendre la cigarette en bouche. On dirait bien qu'il est dans une panade bien profonde.


Comment peut-il donc bien se sortir de cette situation ? Le Chûnin guette de ses pupilles enfumées les attaques lui faisant face avant de prendre une décision toute trouvée; l'esquive. S'ils souhaitent lui prendre son bien, alors la petite troupe va devoir courir encore et encore. Se projetant donc au bout du terrain, Yami a désormais une vue d'ensemble sur les trois morveux. Vont-ils discuter pour mettre une stratégie en place ou simplement foncer têtes baissées comme ils le font actuellement ?

Dans les deux cas, le Berserker Pourpre les attend de pieds fermes.



_________________
異世界 割れる
 Isekai Waeru ▬ Le Fendeur de Monde
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ascentofshinobi.com/t4884-hokkyokusei-yami-oushi-norainu http://www.ascentofshinobi.com/t5162-equipe-05-oushi-kuroi http://www.ascentofshinobi.com/t4944-hokkyokusei-yami-the-impetuous-warrior

Jeu 17 Jan 2019 - 8:24
Le guerrier à la grande lame se contenta du minimum de mouvements nécessaires pour esquiver en arrière toutes les attaques qui s’enchaînaient les unes à la suite des autres sur lui.

Il était fort, cela ne faisait nul doute. Mais le plus grand problème, j’avais l’impression que c’était les deux autres gars sur le terrain qui gênaient mes attaques. Je grinçai des dents les voyant devant moi à bouger dans tous les sens. Je ne comprenais rien de ce qu’ils faisaient.

Et qu’est-ce qu’ils faisaient là déjà ..? Ah oui, des coéquipiers, hein..

Nous semblions avoir la même cible et nous profitons mutuellement des attaques générées les unes par les autres, mais nous étions totalement désaccordonnés, ce qui rendait un résultat qui ressemblait à rien et même déplorable.

Une chaîne éclair. Et.. Une charge rapide et bien tentée, mais qui finalement s’était faite facilement ignorée par notre adversaire. Soit, une perte d’énergie. Dans ces conditions là, les deux gars à mes côtés étaient plus une gêne qu’autre chose .

« Tss.. »

Ils faisaient ce qu’ils voulaient, ce n’était pas mon problème. Je n’avais pas besoin d’eux. Ils n’avaient pas besoin de moi. Il me suffisait de les ignorer. Mais difficile à faire s’ils se trouvaient sans cesse sur mon chemin.

Néanmoins, au delà de ce chaos, quelque chose me dérangeait. Durant sa charge, j’avais cru voir le jeune homme tenter de prendre la cigarette de l’autre. Il n’avait que ça à faire ? Se mettre en plein milieu pour essayer de chopper une cigarette ? Mais..

Ça n’avait pas l’air d’être juste pour le fun au vu l’effort qu’il y avait mit. Je dirais même que c’était ridicule de mettre autant d’effort pour essayer de chopper une cigarette qui en plus lui glissa des doigts.

Dans ce cas quel était l’intérêt ? Pourquoi ne pas attaquer directement ? Balancer des attaques et paf..À moins que le combat ait pour but.. De voler la cigare à l’autre ? Quand on y repensait..

« Eh ben.. On ne sait qu’esquiver ? Pourquoi on n’attaque pas, hein ? »

Je lui lançai un regard clairement moqueur pour tenter de le provoquer un peu. J’savais pas trop ce qu’il voulait, mais c’était pas en restant immobile à fumer sa clope qu’il allait y arriver. Je concentrai mon chakra dans mes jambes et je chargeai à mon tour sur mon adversaire -à vitesse plus réduite- pour tenter de lui asséner un coup.


~ :
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ascentofshinobi.com/t5278-fire-and-violence-en-cours#41736 http://www.ascentofshinobi.com/t5162-equipe-05-oushi-kuroi http://www.ascentofshinobi.com/t5291-mamoru-hono-carnet-de-bord#41839

Jeu 17 Jan 2019 - 17:45

Les débuts de la compagnie
ft Hokkyokusei Yami — Hokkyokusei Shaka — Mamoru Honô

« Je vais agir, puisque tu as autant besoin de moi pour réussir. »

La phrase de trop, pour Sabaru. Shaka avait dépassé toutes les bornes possibles à ses yeux, lui qui abhorrait l'irrespect et l'insubordination. Il retint son venin en le voyant bondir à une vitesse remarquable sur le capitaine, en proie à des attaques provenant de toutes les directions. Sa compétence palliait à son comportement d'enfant gâté, ce qui était une condition sine qua non au maintien du calme du genin au long manteau. Si il avait été empoté en plus d'être détestable, il l'aurait probablement attaqué lui en lieu et place de Yami.

Alors que le câble électrifié, les boules de feu et la main de Shaka s'approchaient dangereusement du colosse, il se volatilisa en un clin d'oeil. Maintes fois plus rapide que Shaka, il n'avait même pas laissé l'occasion au genin de le suivre du regard ; perdu, il balaya l'endroit du regard avant de tomber sur sa cible. Il s'était déplacé en un rien de temps jusqu'à l'autre bout de leur terrain de jeu, et continuait à paisiblement fumer sa cigarette. Le déchaîné se serait bien émerveillé d'une telle prouesse s'il n'était pas aussi tendu par les remarques et le comportement de l'Hokkyokusei junior.

Une question subsistait toujours, cependant. Qui était ce mystérieux intervenant, aussi entreprenant qu'inattendu ? Avant que Sabaru n'ait le temps de le soumettre à l'interrogatoire qui lui était dû, l'homme en question bondit vers Yami, en se fendant d'une provocation quelque peu malvenue. Il ne sait même pas dans quoi il s'embarque, et il charge de la sorte.

Le temps pressait. Il faudrait trouver une utilité à ce troisième shinobi, dont la présence tout d'abord dérangeante ouvrait des possibilités nouvelles. L'équation de l'épreuve se complexifiait certes si on y ajoutait cet électron libre, en plus de l'arrogant Shaka et de Sabaru qui essayait de s'adapter à leurs lubies lunatiques. Le cerveau du dernier carburait à plein régime alors qu'il essayait d'échafauder un plan où l'implication des 2 autres serait minime, et ne nécessiterait aucune coordination complexe. Il n'y avait, néanmoins, qu'une seule solution à ce problème ; il avait vu tout ce dont il avait besoin.

« Tu vas m'écouter, Shaka. »

Le ton sérieux employé par l'aîné frisait l'inexpressif. Sa tension, contenue et étouffée, avait laissé place à un calme froid. Il lui fallait être pédagogue avec ce petit morveux, s'il voulait avoir le moindre résultat.

« Le temps presse. Cet homme va être notre diversion pour forcer Yami à bouger. Je l'attrape dès qu'il esquive, pas avant, sinon il sera encore en mesure de tout éviter en un seul geste. Toi, tu te débrouilles pour la cigarette. Maintenant. »

Il perdit son ton calme, les instructions données, pour déployer toute la force de sa voix :

« Prends-lui sa cigarette ! »

Simple, efficace. Il n'avait pas besoin de lui expliquer le plan, son rôle étant justement de ne rien savoir quant au déroulement de leur subterfuge afin d'être le plus convainquant dans sa performance en tant que diversion.

Sabaru s'abaissa alors soudainement, plaquant sa main gauche au sol, dont il releva la manche jusqu'au coude avec sa main droite. Un bracelet était accroché à son avant-bras, quelques centimètres au-dessus du poignet, et il était creusé en son centre pour accueillir une bobine de fil d'acier, un instrument d'entrave idéal aux pièges confectionnés par les plus filous parmi les shinobis. Le fil se déroula tout seul, avant de se glisser le long du sol comme un serpent qui ondoie jusqu'à sa proie. Quasi invisible à l'oeil nu, le lien s'avança à toute allure vers Yami, avant de s'arrêter, à quelques mètres de lui.



Immobile, le déchaîné attendait que l'intrus présumé ne déclenche la première réaction de Yami. S'il esquivait, il ne le verrait pas bouger, mais ne manquerait pas de voir là où il arriverait ; vu que Yami s'était éloigné, Sabaru avait maintenant un large champ de vision sur lui. S'il bloquait, il serait une cible facile. Qu'importe l'issue choisie par le capitaine, le déchaîné attendait, comme un serpent prêt à plonger sur sa proie, profitant d'une seconde d'inattention.


Résumé du tour:
 



_________________


« Honneur, lois, traditions. Des chaînes, pour les ignorants. »
#A71919

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ascentofshinobi.com/t4959-no-sabaru-i-think-therefore-you-are http://www.ascentofshinobi.com/t5162-equipe-05-oushi-kuroi http://www.ascentofshinobi.com/t5018-no-sabaru-suivi-rp-relations

Ven 18 Jan 2019 - 21:59

チーム ▬ Les débuts de la compagnie du Taureau Noir


Il venait… d’esquiver. Le Hokkyokusei venait d’esquiver tout les attaques qui se dirigeaient vers lui avec une facilité déconcertante. Aucune politesse vraiment, esquiver avec une telle rapidité demandait vraiment une technique de haut niveau, l'utiliser contre ses propres élèves, une honte. Aucun honneur, mais bon, on verra bien ce qu’il se passera ensuite. Car après tout, maintenant que le Yamanaka avait fait sa part du travail, ils allaient se débrouiller sans lui. C’est terminé pour moi. Continuer à vous amuser, moi ça m’a saoulé. S’asseyant au sol, le Yamanaka regardait posément la suite des évènements. Il n’allait plus agir, juste regarder, cet exercice qui n’avait aucune utilité. Décidément, Yami n’avait pas le don pour être chef d'équipe.

Mais malgré tout, cet insecte continua de te supplier malgré tout de retenter ta chance ? Ne voyait-il pas que c’était un espoir perdu ? Qu’il n’était qu’un poisson dans un sachet plastique ? Mais bon, peut-être qu’il abandonnerait, mais non, il était tenace. Il était un insecte qui ne voulait pas quitter la semelle des chaussures malgré le fait de l'avoir essuyer cent fois.

Mais Shaka ne céda pas.

Il observa une fois de plus comment les choses allaient se dérouler. Tout d’abord, les flammes. Ensuite, les chaînes, mais peu importe le ton employé ou la manière utilisée, le Yamanaka ne cédera pas aux avances de ses camarades. Une stratégie très intéressante fut employé, il essayait de se servir de ce jeune shinobi incandescent comme d’un leurre, on verra bien ou tout cela mènera.

Mais alors que tout sembla se mettre en place, le cri de détresse du type à la chaîne parvint aux oreilles de Shaka.

Il allait mettre fin à cette épreuve une bonne fois pour toute, pour éviter à tout le monde bien des tracas et surtout pour qu’il n'ait pas à subir cette punition. Shaka par-ci, Shaka par-là, et bien maintenant, ils allaient voir Shaka agir vraiment.

" Ça suffit. " Dit-il d’une voix autoritaire.



Comme un ordre, d’un ton impérial. Il s'élança ensuite en direction de son père, rapidement sans faire le moindre faux-pas. Cette fois-ci, il n’allait pas le laisse faire, qu’il esquive ou pas, il allait devoir en faire beaucoup plus pour protéger cette cigarette.


Une fois devant cet homme, le Yamanaka tenta de frapper l'impétueux avec le tranchant de sa main. Une quantité phénoménale de chakra se concentrait de celle-ci et une surpuissante lame décembre chakra en résulta. La lame avait pour but d'atteindre la cigarette et de la trancher net. Il était si proche et l’attaque si rapide qu’il aurait trop de mal à l'esquiver. Une fois lancé, on n'arrête pas un Hokkyokusei.

fight:
 

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ascentofshinobi.com/t5041-hokkyokusei-yamanaka-shaka#39539 http://www.ascentofshinobi.com/t5162-equipe-05-oushi-kuroi http://www.ascentofshinobi.com/t5630-yamanaka-shaka-epopees-legendaires#45233

Sam 19 Jan 2019 - 21:51
Les Débuts de la Compagnie
Feat Nō Sabaru & Hokkyokusei Shaka

« La mise en place d'une équipe est importante tant au niveau de l'apprentissage que de l'enseignement. En ce jour, KiriGâkure voit la cinquième compagnie en ses murs se former; 牡牛 黒い Oushi Kuroi, la compagnie du Taureau Noir. »

L'esprit d'équipe va t-il faire ses preuves ? Rien n'est plus sûr. En esquivant les offensives de ses élèves, l'Hokkyokusei se voit désormais debout à l'autre bout de la clairière et observe les trois morveux prendre place face à lui. Vont-il s'aider les uns les autres afin de remplir l'objectif qui leur a été donné ? Qu'ils fassent vite, encore quelques tafes sur sa clope et le Berserker en aura terminé avec eux.

Honō semble foncer tête baisser une nouvelle fois vers son maître pour venir l'attaquer sans même prendre conscience de l'objectif en jeu. Est-il aussi stupide que ça ? Déjà qu'il est arrivé en retard, alors pourquoi ne rien faire pour apporter son aide aux autres - surtout à Sabaru qui tente de jouer le jeu - alors qu'il a potentiellement les capacités pour réussir cette mission. Tout comme Shaka qui, depuis le début, ne fait rien pour aider son coéquipier. Leur égo est donc si démesuré que ça ? C'est pitoyable. Et ce, alors que l'homme aux chaines tente désespérément de leur donner des instructions. De l'extérieur, il peut paraitre l'homme à la tête de son groupe mais dans le fond, si l'un d'entre eux prend pas l'initiative, alors ils ne réussiront jamais.

Se déplaçant du côté, le Gladiateur laisse le Mamoru s'étaler dans la poussière présente au sol avant d'apercevoir la mise en place de leur stratégie. Un lien vient se déterrer du sol pour venir s'agripper à la jambe droite du Tōrikui pour l'immobiliser. Ce qui a cet effet durant quelques secondes, alors qu'il essai de s'en défaire.

Toute fois, l'un se mangeant le sol et l'autre tenant fermement leur maître dans ses liens, le prodigieux Shaka se met alors en action et charge au plus loin le Berserker Pourpre avant de lui balancer une lame d'air puissante et rapide, pratiquement impossible à éviter pour le plus faible des shinobi. Néanmoins, pas pour le Hijin. Cette attaque, malgré la courte distance qui le sépare d'elle, Yami peut l'esquiver aisément. Mais en voyant leur stratégie mise en place, même s'ils s'y prennent mal en écoutant à moitié les autres, l'homme au hachoir décide de se prendre l'attaque en se déplaçant sur le côté de justesse cependant. La lame d'air vient alors trancher le bout restant de la clope restante en deux, faisants désormais de ces trois larrons; une équipe.

« Félicitation les nazes, vous avez réussis. Mais vous êtes quand même nul bande de trous d'uc. » leur rétorque l'impétueux de sa voix grave et imposante, s'en rallumant une autre aussitôt.

Expirant un nuage de fumée vers les nuages couvrants le ciel au dessus de l'archipel, le Capitaine de la Compagnie fait résonner sa voix rauque à travers la clairière pour énoncer les points positifs et négatifs de ce à quoi il vient d'assister.

« Honō, t'es qu'une tête brûlée. J'aurais pu te tuer une bonne dizaine de fois différentes rien qu'avec tes deux tentatives. Réfléchis avant d'agir. Subaru, j'ai rien à dire. T'es le seul qui prend des initiatives, risqués certes, mais t'essayes tout de même de créer une cohésion d'équipe. Ce que les autres n'ont pas comprit. Quant à toi Shaka, essayes encore une de ces techniques en entrainement et j'te dépèce de la tête aux pieds.Fais preuve d'esprit d'équipe au lieu d'en faire qu'à ta tête. Petit con. »

Continuant de fumer, la mèche au vent, l'heure est désormais aux questions.

« Des questions les bouseux ? »



_________________
異世界 割れる
 Isekai Waeru ▬ Le Fendeur de Monde
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ascentofshinobi.com/t4884-hokkyokusei-yami-oushi-norainu http://www.ascentofshinobi.com/t5162-equipe-05-oushi-kuroi http://www.ascentofshinobi.com/t4944-hokkyokusei-yami-the-impetuous-warrior

Dim 20 Jan 2019 - 1:14
« Hein ? »

Trop tard. Je n’eus pas le temps d’entendre ce que me disait mon partenaire, je m’étais déjà élancé sur mon adversaire. Je m’apprêtais déjà à lui asséner un coup violent visage. Mais ce dernier n’eut aucun mal à m’esquiver, ce qui me laissa foncer droit dans le vide.

Je glissa sur le sol me prenant la poussière avant de me relever comme je pus. Mais durant ce court instant d’inattention, les deux autres avaient eu le temps de finir le « combat. »

Je me retournai, je vis juste la cigarette se faire trancher en deux et tout le monde sur le terrain s’immobiliser. Je demeurai un instant perplexe avant de lâcher avec nonchalance :

« Quoi ? C’est tout ? »

En effet, cela semblait être le cas. Le gars à la tête de l’équipe se mit à faire un rapide résumé comme quoi on avait réussi.. Mais réussi quoi ? J’étais épuisé, nul doute, mais j’étais à la fois en pleine forme animé par une certaine amertume de ne je-ne-sais quoi. J’avais l’impression que l’on venait de me couper l’herbe sous le pied, mais je ne saurais dire comment.

Dépoussiérant mes vêtements, je lâchai un long soupire avant de passer une main dans mes cheveux pour remettre mon chapeau en place. Ça s’était terminé tellement vite.. Que je ne savais pas trop quoi dire.

J’écoutais le capitaine parler avec une tête de blasé peut-être légèrement paumé. J’étais une tête-brulée, mais ce n’était pas quelque chose de nouveau. J’attendis la fin, au moment de poser des questions, pour me manifester.

« Oui, moi ! C’tait quoi cette fin nulle de combat ? On s’est même pas tapé dessus, c’tait bien trop rapide ! J’en demande un autre. »

Un jour… Peut-être que j’allais crever. C’était même sûr..

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ascentofshinobi.com/t5278-fire-and-violence-en-cours#41736 http://www.ascentofshinobi.com/t5162-equipe-05-oushi-kuroi http://www.ascentofshinobi.com/t5291-mamoru-hono-carnet-de-bord#41839

Les débuts de la compagnie (w/ Shaka & Sabaru)

Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant

Ascent of Shinobi :: Territoires de l'Eau :: Kiri, village caché de la Brume
Sauter vers: