Soutenez le forum !
1234
Derniers sujets
» Kuzuri Dōmō | Le sauvage du nord
Retourner l'emprunt [Solo] EmptyAujourd'hui à 20:50 par Kuzuri Dōmō

» Le bar, au bout du monde. [Sazuka]
Retourner l'emprunt [Solo] EmptyAujourd'hui à 20:46 par Ikeda Sazuka

» Classe verte dans les marais [PV Équipe 8]
Retourner l'emprunt [Solo] EmptyAujourd'hui à 20:42 par Yuki Akira

» [Préselections] Meilleur Teikokujin
Retourner l'emprunt [Solo] EmptyAujourd'hui à 20:39 par Meikyū Arata

» Ascent of Shinobi a deux ans !
Retourner l'emprunt [Solo] EmptyAujourd'hui à 20:34 par Chôkoku Tomoe

» Patch 6.01
Retourner l'emprunt [Solo] EmptyAujourd'hui à 20:32 par Hyûga Toph

» Au-delà du combat — ft. Kaguya Wutu-Fuku
Retourner l'emprunt [Solo] EmptyAujourd'hui à 20:32 par Kaguya Wutu-Fuku

» Aurevoir, et merci [Iwa]
Retourner l'emprunt [Solo] EmptyAujourd'hui à 20:30 par Ashikaga Gabushi

» [Préselections] Meilleur combat
Retourner l'emprunt [Solo] EmptyAujourd'hui à 20:30 par Meikyū Arata

» Patch 6.00
Retourner l'emprunt [Solo] EmptyAujourd'hui à 20:28 par Aditya

Partagez

Retourner l'emprunt [Solo]


Retourner l'emprunt [Solo] Empty
Ven 4 Jan 2019 - 7:47
Spoiler:
 

Quittant le Grand Dojo après son entrevue avec le Kaguya au kimono eco+, l’homme masqué part en direction de la bibliothèque de Kiri afin d’accomplir la tâche qui lui a été confiée. Comme si cela ne suffisait pas qu’on lui demande de dissimuler un vol, il a fallu qu’il s’agisse d’un des livres les plus convoités du Yuukan. Ne prenant pas la peine de lire son contenu, faisant confiance à la mémoire de Wutu-Fuku et ne désirant pas rester en la possession de cet objet qui risque d’attirer toutes sortes d’ennemis tapis dans l’ombre.

Un secret si lourd qu’il doit rester caché dans les archives du Palais de la Brume, sauf qu’ici la ruse est de faire croire que le livre en question a été relocalisé par erreur à la bibliothèque laquelle a été par coïncidence la cible de vandalisme, mettant sens dessus dessous les étagères et l’ensemble des ouvrages s’y trouvant. Une affaire qui semble avoir été résolue d’ailleurs, alors qu’en réalité, non.

Ce que la bibliothécaire ignore, c’est que le genin ayant tenté la mission de rang D a commis l’erreur de penser que le véritable auteur du délit était un gros chat noir à en croire les griffures au sol. Il n’avait qu’en partie raison, puisqu’il s’agissait en fait d’un autre chat noir bien dodu, moche par surcroît, le même qui d’après la rumeur s’est récemment rendu devant le Grand Dojo des Sabreurs pour se faire papouiller par des étrangers.

Quoi qu’il en soit, cette mission que doit accomplir le Nobuatsu, si elle n’est pas officielle, est d’une importance capitale, dans la mesure où la sécurité du pays pèse dans la balance. Pour éviter que d’un jour à l’autre, un village hostile se mette à envoyer des espions sur leurs terres, si ce n’est déjà fait, afin d’enquêter sur ce qu’ils ont appris sur les Fanatiques et l’existence d’une créature divine à Mizu. Qui de mieux qu’un muet pour que le secret soit bien gardé.

C’est non sans une certaine appréhension que le sabreur masqué pousse la porte de la bibliothèque, avec le livre caché dans son sac qu’il porte sur une épaule. Un garde qui semble surveiller la porte interpelle Saji qui se fige, craignant qu’on ne découvre le pot-aux-roses lorsqu’on examinera le livre que lui a passé Wutu-Fuku. Mais heureusement, Saji est déjà au courant de ce contrôle de routine, puisqu’il y a été soumis régulièrement à chaque fois qu’il revient donner des cours d’écriture à son élève Shitekka.

« Votre sac s’il vous plaît Monsieur. »


Le garde fait signe de lui remettre le sac en question, l’ouvre et y découvre plusieurs livres entassés, ne prend pas la peine de fouiner davantage au-delà des tranches des ouvrages qu’il entrevoit. N’y remarquant aucun objet dangereux, il permet au chuunin d’entrer avec le sac mais de déposer sa sacoche et son katana sur le comptoir. A contrecœur, le sabreur se sépare provisoirement de son arme légendaire, ne souhaitant pas attirer l’attention sur lui ou se faire chasser de la bibliothèque.

« Merci, vous pouvez passer. »


Direction les étagères où les livres ont été endommagés. D’un coup d’œil, il reconnaît le lieu du méfait aux traces de griffes laissées dans le sol. Et juste à côté, la fenêtre qui est cette fois fermée et même verrouillée, la bibliothécaire ayant a priori déjà pris des mesures pour éviter que le même malheur se reproduise à l’avenir.

Prenant quelques minutes pour faire mine de s’intéresser aux livres dans les étagères, sans oublier la raison de sa venue, il retire des livres puis les remet afin de voir si certaines des couvertures ont été retirées, comme on le lui a dit. Il semblerait que ce soit le cas, à en juger par certaines coutures entre la reliure et les pages… On note des rafistolages rapides, probablement récents. Prenant place sur un fauteuil confortable, il feuillette les pages… avant de s’endormir sous l’effet de la fatigue. Il rouvre les yeux au moment où sa tête balance sur le côté. Son manque de sommeil lui a joué un mauvais tour. Il se relève et s’apprête à exécuter la suite du plan.

_________________
Retourner l'emprunt [Solo] 3w8kw10
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ascentofshinobi.com/t4291-presentation-de-nobuatsu-saji http://www.ascentofshinobi.com/t6015-kiri-equipe-06-onryo-esprit-vengeur-fermee#49416 http://www.ascentofshinobi.com/t4300-nobuatsu-saji-carnet-de-route http://www.ascentofshinobi.com/u779

Retourner l'emprunt [Solo] Empty
Ven 4 Jan 2019 - 7:55
Tout se passe donc comme prévu. Serein, Saji retourne voir la bibliothécaire afin de lui faire part de sa fausse découverte. Elle le reconnaît immédiatement, pour l’avoir vu assez souvent venir donner des cours dans une des salles mis à disposition des professeurs à l’étage.

« Bonjour ! Vous êtes venu pour votre cours ? Votre salle vous convient, ou bien vous voulez changer de salle ? »


Hochement de tête. La bibliothécaire lui tend un crayon pour qu’il écrive sur le papier qu’elle lui glisse sur le comptoir.

« L’autre jour, j’ai emprunté un livre pour apprendre la cuisine, étant un grand amateur de gastronomie riche et raffinée j’ai constaté qu’il y avait une erreur, que la couverture ne correspondait pas au contenu du livre. En demandant conseil à Kaguya Wutu-Fuku il pense qu’il doit provenir directement des Archives du Palais de la Brume. Pourriez-vous vérifier s'il vous plaît? »


Intriguée, elle vérifie le titre du livre imprimé sur la première page, ne le reconnaît pas de prime abord mais vérifie quand même dans sa liste de livres de la catégorie « ésotérique » et « religion ». Rien. Elle confirme qu’il doit s’agir d’un ouvrage transféré par erreur. Par contre…

« D’après mes notes vous n’avez pas emprunté de livre à ce nom. »


Ah. Comment va-t-il s’en sortir cette fois ?

« Il doit s’agir d’une erreur. »


Belle répartie.

« Hum… Non je crois pas. »


Au moins il aura essayé.

« J’emprunte beaucoup de livres, au moins quatre ou cinq à chaque passage… »


Elle secoue la tête. Encore raté. Dommage que la bibliothécaire soit aussi imbu d’elle-même au point de se penser infaillible… Une personne moins confiante, sûrement que l’un de ses explications auraient fonctionné. C’est alors que tout espoir semblait perdu qu’il entend le garde demander à un visiteur de présenter son sac. A ce même moment, son interlocutrice à lunettes ouvre grands ses yeux et salue respectueusement la personne qui arrive dans le dos de Saji.

« Bonjour Monsieur l’archiviste… »


Comment ? Que fait-il ici ? Lui, à ce moment précis à la bibliothèque ? Etonné d’une telle coïncidence il se retourne. Le vieil homme fulmine au moment de l’apercevoir.

« C’est fini hors-la-loi, vos méfaits sont terminés, je vais saisir vos marchandises volées, ensuite c’est à vous de choisir : l’amende ou la prison! Je sais ce que vous manigancez vous et le Kaguya au kimono d’occasion pas cher. Le livre, je sais que vous l’avez ! »


Ne sachant pas quoi répondre à une telle accusation, Saji se tait. Comment sait-il ? Comment sait-il que Wutu-Fuku porte un kimono d’occasion ? Le tissu n’a pas l’air de mauvaise qualité pourtant, ou alors le bretteur masqué n’a pas vraiment l’œil pour ce genre de chose. Il est plutôt expert sur les sabres après tout. Le Nobuatsu répond alors avec un bras d’honneur pour se moquer de son interlocuteur, parce qu’il a toujours rêvé de le faire dans un rp.

« Alors vous paierez de votre sang ! »


Outré par un tel déchaînement d’impertinence, le vieillard relâche une décharge de chakra berserker autour du corps, faisant gonfler ses muscles saillants, lesquels déchirent son kimono jusqu’à ce qu’il soit complètement torse nu. Un vieux colosse barbu fait désormais face à Saji qui est stupéfait par le potentiel caché de l’archiviste qui charge alors du chakra dans ses mains qu’il joint devant lui, avant de formuler des mots étranges, comme une incantation… Il lance alors un jet de chakra pur en direction du sabreur muet qui ne voit aucune échappatoire. Sa mort serait-elle déjà arrivée ? Pourra-t-il dépenser son reroll gratuit obtenu au tirage des fêtes ?

Tiré de son sommeil après qu’il ait senti sa tête tomber vers l’avant, Saji remarque que ses doigts agrippent solidement les accoudoirs du fauteuil sur lequel il s’est installé… Au sol, le livre qu’il avait commencé à feuilleter. Il le ramasse puis se lève pour le ranger à sa place dans l’étagère. Passant devant la bibliothécaire sans lui passer le bonjour, impatient de retrouver l’air libre, il saisit son katana et sa sacoche sur la table de l’entrée et se retire, comprenant à son rêve prémonitoire qu’il a plutôt intérêt à remettre directement le livre à l’archiviste au lieu de passer par la bibliothécaire.

_________________
Retourner l'emprunt [Solo] 3w8kw10
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ascentofshinobi.com/t4291-presentation-de-nobuatsu-saji http://www.ascentofshinobi.com/t6015-kiri-equipe-06-onryo-esprit-vengeur-fermee#49416 http://www.ascentofshinobi.com/t4300-nobuatsu-saji-carnet-de-route http://www.ascentofshinobi.com/u779

Retourner l'emprunt [Solo]

Page 1 sur 1

Ascent of Shinobi :: Territoires de l'Eau :: Kiri, village caché de la Brume
Sauter vers: