Soutenez le forum !
1234
Partagez | 

[D/OFFICIELLE/KIRI] Préparer le complexe shinobi — ft. Hokkyokusei Shaka, Asayo Shinju


Dim 6 Jan 2019 - 15:34

Préparer le complexe shinobi
ft. Hokkyokusei Shaka — Asayo Shinju

Début d'après-midi au centre même du village caché de la brume. Le ciel, un peu couvert, plongeait la place faisant face au Palais de la Brume dans une atmosphère de calme, malgré les quelques agglomérats de civils proches des échoppes dispatchées çà et là. Face aux grandes portes du palais se tenait le déchaîné, équipé comme à son habitude. Attentif, il scrutait chaque personne s'approchant des marches de l'édifice. Pour cause, il attendait les deux autres aspirants shinobis affectés à sa mission.

S'il se tenait là et pas ailleurs, c'était tout simplement parce qu'il l'avait lui-même défini comme point de rendez-vous. Il avait prévenu la dénommée Asayo Shinju et son coéquipier d'équipe 5, Hokkyokusei Shaka, en faisant parvenir à chacun la lettre suivante :
« Concernant la préparation du complexe shinobi,

Je vous propose de nous rejoindre au Palais de la Brume — aussi dit, la tour du Mizukage — au début de l'après-midi.

Nõ Sabaru »
S'il avait employé le verbe « proposer », il n'y avait pourtant aucune place à la négation. Il s'agissait d'un ordre tourné joliment, pour convenir à l'attitude désinvolte de Shaka tout en lui indiquant ce qu'il avait à faire.


— Quelques minutes plus tard —


Ils étaient enfin tous trois réunis sur le large perron faisant face au bâtiment administratif le plus important de Kiri. L'aîné du groupe prit le temps d'observer Shinju, étrangère au milieu des deux membres de l'Équipe 5. Sa peau blanche soulignait l'éclat de ses yeux jaunes éclatants, rappelant au déchaîné son propre regard d'émeraude. Son accoutrement très sommaire, voire primitif, indiquait un probable manque de moyens — ou un extrême déni du regard de la société. Elle doit avoir l'âge de Shaka, environ. Me voilà entouré de deux adolescents entrés dans la période difficile... je vais devoir garder l'oeil ouvert, et le bon, avec le cadet de Yami dans les parages. Sur ces pensées empreintes de lassitude, Sabaru prit la parole, en vertu de son statut de membre le plus âgé du trio.

« Nous sommes ici pour plusieurs raisons. Premièrement, il s'agit d'un repère phare du village, au cas où l'un de nous n'ait pas été très familier avec les environs. » Cette remarque s'adressait plus à la jeune fille qu'à l'arrogant, puisqu'il ne l'avait jamais rencontrée auparavant, alors qu'il vivait à Kiri depuis sa toute création. « Deuxièmement, c'est parce que nous allons avoir besoin de consulter l'administration même du village. En particulier, nous aurons besoin d'accords avec les responsables de l'aménagement du territoire, puisqu'il nous faut le permis d'urbanisme de l'endroit où le complexe sera localisé avant toute chose ; il n'est donc pas question de se distribuer des tâches maintenant. Nous nous séparerons après, si vous le voulez bien. »

Sur ces mots, il prit la direction des portes de la tour, laissant aux deux autres le soin de le suivre. Loin de lui l'envie de prendre la tête du groupe, mais les affaires administratives de ce type n'étaient probablement pas évidentes aux deux jeunes gens.


@Asayo Shinju @Yamanaka Shaka



_________________


« Honneur, justice, traditions. Des chaînes, pour les ignorants. »
#cc0033

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ascentofshinobi.com/t4959-no-sabaru-i-think-therefore-you-are http://www.ascentofshinobi.com/t5162-equipe-05-oushi-kuroi http://www.ascentofshinobi.com/t5018-no-sabaru-suivi-rp-relations

Mer 9 Jan 2019 - 16:40

しのび複合施設の建設 ▬ Construction du complexe Shinobi


Le Yamanaka, se reposant dans sa demeure comme à son habitude ne tarda pas à recevoir la lettre de son coéquipier, il la lu, avant de la jeter brutalement dans les flammes. Celles du désespoir, ce papier allait devenir cendres. Tout finissait pas disparaître, c’est sur cette pensée que l’Amejin parti se préparer, la création d’une caserne et d’une académie était une idée qui semblait enjoué tout le monde. Personnellement, Shaka n’en voyait pas l'utilité, enfin à quoi elle pourrait lui servir, à lui.

Pour cette mission, en plus de Sabaru, il allait devoir faire équipe avec Shinju, une jeune femme recueilli par Yami, elle habitait maintenant sous son toit. Il ne l'a connaissait un tout petit peu, voir pas du tout, mais tout ce qu'il savait d'elle lui donnait un avis à peu près positif sur cette personne. Et des avis positifs, Shaka n'en donne que très peu.

De toute façon, que cela lui plaise ou non il allait devoir faire avec, les ordres étaient les ordres. Et il ne pouvait pas les contester.

Connaissant Sabaru, il allait vouloir prendre toute les initiatives concernant cette mission, cela gênait aucune Shaka qui ne voulait pas en faire trop alors, c’était tant mieux. Il allait pouvoir gagner de l’argent en ne foutant pas une, il était gagnant dans tout les tableaux.

Arrivant au point de rendez-vous, la dernière membre de l'équipe ne tarda pas à arrivé et Sabaru aussi, ne tarda pas à prendre son les initiatives. Comme à son habitude, le Yamanaka avait raison. Ne répondant rien à la suite des explications, construire une académie semblait bien plus chiant que prévu. Mais bon, il fallait avant tout penser à la récompense.

Et puis bon, pouvoir sonu idée vanter d’avoir participer et construit un des édifices les plus grand du village de la brume, ça n’avait pas de prix.

" Iku ze. "


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ascentofshinobi.com/t5041-hokkyokusei-yamanaka-shaka#39539 http://www.ascentofshinobi.com/t5162-equipe-05-oushi-kuroi

Mer 9 Jan 2019 - 18:23
Relisant une dernière fois la lettre qu'elle avait reçu en même temps que l'ordre de sa première mission en tant que kirijin, la jeune fille finit par la repliée soigneusement dans sa poche avant de parcourir les derniers mètres qui l'amènerait au point de rendez-vous.

On pourrait penser que pour sa première mission, sa curiosité et son excitation naturelles face aux nouveautés seraient clairement visibles dans ses yeux comme des poissons tournant en rond en sentant l'arrivée de leur nourriture. Et ce n'était pas non plus de la nervosité qui faisait luire son regard jaune.

Mais plutôt une détermination combinée à la responsabilité que la jeune Buntanjin ressentait face à la mission. Après tout, elle devait participer à la construction d'un lieu d'apprentissage. Elle ne pouvait pas le prendre à la légère et ne pas veiller à manquer un détail pouvant nuire aux fondations d'un bâtiment de savoir. Cela reviendrait à cracher sur les inspirations de tous les Buntanjin et de son île : un sacrilège en somme.

Même si elle savait plutôt comment construire une barque et des rames pour naviguer sans prendre l'eau ou pêcher et donc guère la mieux placer pour la tâche : elle mettrait tout son cœur ainsi que ses efforts pour que ce projet aurait les meilleures bases pour naviguer en sûreté jusqu'à sa conclusion.

C'est pourquoi après avoir saluer les deux hommes et s'être présenté poliment,elle écoutera attentivement et ne rechignera pas aux tâches que ce dénommé Nõ Sabaru lui assignera du moment qu'il soit apte à prendre le commandement et ne les mènera pas en plein récif. Du moins, ce n'est pas l'impression qu'il lui donna quand elle finit par arriver sur le lieu de rassemblement.

Après tout, l'homme le plus âgé aux cheveux noirs de jais et aux émeraudes cachés dans leur écrin de chair, à peine perceptibles sous les cils noirs devait forcément être lui. Puisque l'autre partenaire de mission était déjà connu visuellement et un visage de son quotidien. Bien que la jeune Asayo n'avait pas encore troublé la quiétude de son voisin au comptoir : Yamanaka Shaka.

Il y a quelques jours , elle avait pu constater qu'il avait décidé de détruire son nid d'oiseau sur la tête pour adopter une coupe plus soignée bien qu'il semblait avoir des égratignures et des douleurs musculaires. Peut-être qu'il avait pris une nouvelle résolution ou avait-il reçu des instructions. Enfin, elle n'en savait rien et elle n'allait pas s'immiscer dans l'intimité d'inconnu mais elle avait juste l'impression que ça indiquait un bon changement et rien de mauvais pour le sage lotus.

En revenant au plus inconnu et au plus âgé qui donnait les instructions : il semblait être parmi leur trio celui qui accordait le plus d'importance à son apparence. Et selon ce qu'elle avait appris auprès de son excentrique marchand et provisoire maître de stage, c'est que les personnes qui prenaient autant soin de leur personne le faisaient soient :

"Pour mettre en avant leur richesse" -ce qui ne semblait pas vraiment être le cas du genin en face d'elle qui malgré une bonne qualité de vêtement ne portait aucun tissu précieux sur lui.

Leur statut -plausible mais le nom ne lui disait rien du tout-,

Etaient des marchands "nôtre tenue être aussi bien présenté que son produit mais sans pour autant lui voler la vedette"-ça ne semblait pas être un vendeur.

Des égocentriques-si c'était le cas, elle se demandait si il était du genre à juger les personnes sur leur apparence.

Des bourses sur pattes... Pardon, des dindonselle n'avait jamais pu considérer innocents la lueur dans les yeux de son sensei et son grand sourire plein de dents quand il lui parlait de cette catégorie de personnes.

Des Hommes de pouvoirspeut-être que c'était le cas, une personne qui aimait diriger semblait plus plausible au vue de sa manière de parler et de son discours corporel, enfin elle espérait qu'il soit de cette catégorie et non de la dernière que le marchand lui avait parlé et qui consistait...

Des maniaques et ceux là... On ne sait jamais quand leur masque tout lisse et brillant se fissurera pour laisser leur noirceur intérieur engloutir la personne qui fixait trop longtemps leur charme... enfin, elle n'allait pas réellement se faire engloutir par les jolies yeux verts mi-clos de son partenaire de mission ou tenter de découvrir quelle genre de personne sont les deux garçons se trouvant à ses côtés.

Il était temps de se concentrer sur la mission, elle pourra découvrir plus tard si Shaka est bien un Amejin dont on dit être né des larmes du ciel d'où leurs connaissances instinctives sur les personnes recherchés par Mont et Marées. Tandis que les Mizujins sont considérés comme être né de la mer et avec un gouvernail en main alors qu'en réalité les marins et pêcheurs font preuves de prudence en apprenant à leur enfant à naviguer très jeune pour qu'ils puissent prennent le contrôle de la barre en cas de nécessité et rentrer à bon port.

Pour le Sabaru, une petite voix se demandait si il était aussi originaire de Mizu bien qu'elle le voyait bien être un Tsuchijin que leur don en commerce venait du fait que leur naissance apportait aux parents la patience ainsi que l'inquiétude en échange de la joie d'avoir une descendance pour perpétrer et faire prospérer la lignée.

"-Hai." prononçant simplement son accord d'une voix, Shinju suivit Sabaru qui se dirigeait déjà vers les portes de la tour. Le laissant prendre la tête de leur cortège et prête à l'assister du mieux qu'elle pouvait.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ascentofshinobi.com/t5000-asayo-shinju-prete-a-etre-deguster http://www.ascentofshinobi.com/t5019-carnet-de-voyage-d-asayo-shinju?highlight=carnet

Sam 12 Jan 2019 - 10:54
L'équipe de préparation du complexe shinobi se réunit devant la tour du mizukage. L'aîné, bien qu'ils soient tous les trois du même grade, prend la direction des opérations afin que tout se passe bien. Il emmène les deux plus jeunes à l'intérieur. Là, un shinobi qui attendait l'équipe s'avance vers eux.

« Bonjour ! Vous êtes là pour les préparatifs du futur complexe shinobi, c'est ça ? Kaguya Shyko a sélectionné trois emplacements potentiels pour le construire. Vous pourriez aller voir sur place et décider lequel serait le plus adapté ? »

Il vous tend un dossier, contenant l'adresse exacte des trois lieux sélectionnés. L'un se situe juste à côté du domaine Kaguya. L'autre à l'endroit où l'attaque des nukenins a eu lieu. Et le dernier est entre le dojo des sabreurs et l'hôpital.

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Sam 12 Jan 2019 - 20:26

Préparer le complexe shinobi
ft. Hokkyokusei Shaka — Asayo Shinju

Les marmots ne braillent pas beaucoup, tant mieux, pensait-il en entrant dans la Tour. La jeune Shinju s'était fendue d'un « Hai » et le petit homme d'un « Iku ze », sans remarques désobligeantes. Si d'autres auraient pu voir ces réactions minimalistes comme des signes d'un manque d'implication flagrant — ce qui était surement le cas de Shaka —, le déchaîné les prenait comme des aubaines. Autant profiter de cette accalmie, je doute que l'arrogant ne se tienne correctement plus longtemps sans Yami pour le recadrer.

Alors que le trio dépareillé s'avançait jusqu'au bureau d'accueil de l'édifice, un officier de la Brume les héla.

« Bonjour ! Vous êtes là pour les préparatifs du futur complexe shinobi, c'est ça ? Kaguya Shyko a sélectionné trois emplacements potentiels pour le construire. Vous pourriez aller voir sur place et décider lequel serait le plus adapté ? »

La main gantée de l'aîné se saisit du dossier que lui tendait l'homme. Inquisiteur, il extirpa trois feuillets — correspondant, de fait, aux trois lieux choisis par le dénommé Shyko — puis les examina rapidement.

« Bien, merci beaucoup de nous avoir attendus, nous ne vous dérangerons pas plus. »

Un signe de main, et le shinobi s'en alla, probablement vers sa prochaine corvée.

« Comme prévu, on va devoir se séparer. Il y a trois lieux, nous sommes trois, vous avez deviné. »

Sabaru tendit un feuillet à chacun de ses coéquipiers, le troisième déjà glissé dans son manteau. Il laissait à Shaka le soin d'examiner l'endroit de la précédente attaque nukenin, tandis que Shinju écopait de la tâche de se rendre sur le terrain à proximité du siège du clan Kaguya. Il avait volontairement conservé le cas qui semblait idéal, situé entre le dojo et l'hôpital — deux établissements vitaux au village, et qui bénéficieraient probablement au complexe.

Si son choix semblait être le bon, il ne l'avait conservé que parce qu'il en doutait. Si le terrain idéalement placé n'était pas choisi d'office, c'est parce qu'il devait présenter un quelconque défaut, et ce serait à lui d'évaluer s'il était trop handicapant.

Concernant la tâche attribuée à Shinju, c'était d'autant plus simple. Le siège du clan Kaguya était un endroit facilement repérable, ce qui faisait écho aux doutes qu'il nourrissait à l'égard des origines de la jeune femme. Elle ne risquerait pas de se perdre.

Enfin, Shaka. Il avait juste écopé du dernier terrain, il avait perdu à la courte-paille imaginaire de Sabaru. Bonne chance, petit.

« Retrouvons-nous au point de rendez-vous initial dans environ deux heures, le temps d'y aller, de faire le tour et de tout examiner en détail. Ne laissons rien au hasard, ce complexe sera le temple du savoir qui formera nos futurs coéquipiers, et peut-être élèves pour certains. »

Sur ces bonnes paroles, le déchaîné partit le premier, laissant aux autres le soin de s'acquitter de leur partie du contrat. Espérons qu'ils ne se foirent pas, ça me dérangerait d'avoir ce genre d'états de fait dans mon dossier.

***

Le déchaîné ne perdit pas de temps pour rejoindre le fameux terrain, dans l'Est du village. Aucun arrêt, aucune distraction ; il était en mission officielle, il n'y avait aucune place aux écarts, et il espérait bien que les deux jeunes gens aient fait de même.

Lorsqu'il arriva sur place, Sabaru s'installa sur un banc faisant face à l'emplacement désigné sur sa carte. Prenant ses aises, il défit le feuillet et en extirpa le plan du complexe, qui était également présent dans les copies de Shaka et Shinju. Un simple coup d'oeil lui suffit à confirmer que l'endroit était, de prime abord, assez spacieux. Son regard d'expert autoproclamé sondait l'endroit depuis son banc, puis se reportait sur les plans.

Mais le déchaîné n'était ni un architecte, ni un contremaître. Sa mine renfrognée et visiblement confuse attira un homme paré d'un hakama, ne laissant aucun doute sur sa provenance. Il fallut quelques instants au genin pour le voir venir, et comprendre d'où il venait. J'aurais dû y penser plus tôt. Ces hommes du Grand Dojo des sabreurs doivent connaître l'endroit et son historique.

« Salutations. Vous m'avez l'air d'avoir grand besoin d'aide. »
« Vous avez vu juste. Je suis envoyé par l'administration pour recueillir des informations sur cette parcelle de terre. Nous comptions y bâtir un complexe d'entraînement comprenant caserne militaire, académie pour les plus jeunes, et probablement une infirmerie de première nécessité. Il y a trois terrains qui ont été désignés dans le village, ainsi j'aurais besoin de deux types de renseignements, monsieur : quelles sont les raisons qui pourraient me dissuader de faire bâtir ici, et le cas contraire, quelles sont celles qui devraient me faire préférer l'endroit aux deux autres ? »


S'il n'aimait pas qu'on l'aide — et encore moins avoir l'air d'avoir besoin d'aide —, Sabaru n'aimait pas non plus perdre son temps. Tout avait été mis sur la table ; si cet homme pouvait le renseigner, il le ferait. Sinon, il ne devrait compter que sur lui-même.


Résumé:
 



_________________


« Honneur, justice, traditions. Des chaînes, pour les ignorants. »
#cc0033



Dernière édition par Nō Sabaru le Sam 19 Jan 2019 - 17:30, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ascentofshinobi.com/t4959-no-sabaru-i-think-therefore-you-are http://www.ascentofshinobi.com/t5162-equipe-05-oushi-kuroi http://www.ascentofshinobi.com/t5018-no-sabaru-suivi-rp-relations

Mer 16 Jan 2019 - 10:01

しのび複合施設の建設 ▬ Construction du complexe Shinobi


Trois endroit, trois personnes. Tout semblait logique, et comme il l’avait si bien deviné, Sabaru avait pris la décision de devenir le chef de cette équipe improvisée, bien sûr, comme si ça ne suffisait pas, il avait fallu qu’il prenne le meilleur des trois endroits. Mais s’il croyait que tout allait se passer comme il souhaitait, Shaka allait bien tout faire pour lui pourrir la vie. Effectuant quelques mûdras. Deux nouveaux Yamanaka avait fait leur apparition, tout aussi déterminé que l’original.

" Mes clones accompagneront chacun de vous deux. Ils se suicideront à la fin pour que je récupère les informations. Sur ce, moi j’y vais. "


Tandis que le premier clone suivait Sabaru, qu’il soit d'avis ou non, le deuxième attendit Shinju pour se déplacer en binôme. Shaka, l’original arriva bientôt après une longue marche à l’endroit tant attendu.

Cet endroit qui représentait la honte kirijin, ne méritait pas d'accueillir la nouvelle académie. Mais même comme ça, il devait obligatoirement se rendre à cet endroit où les shinobi de l'eau avaient été attaqué par le collectif. Watanabe Shiori s’était vaillamment battu à cet endroit, blablabla etc… Mais tout ça c’est du passé. Elle n’avait pas réussi à capturer ou à éliminer tous les opposants. Alors bon, pas besoin de la couvrir d'or.

Une fois arrivé devant ces résidus de guerre, Shaka s’approcha pour pouvoir observer ce lieu correctement. Hm… ce serait une très mauvaise idée de placer l'académie ici, aucun lieu n’était propice à la création de l’académie.

Il s'adressa ensuite aux gardes présents ici, pour les questionner sur les antécédents du lieu. Et sur les possibilités qu’il pouvait offrir.

" Bonjour, je suis ici pour me renseigner sur ces lieux pour la création de notre nouveau complexe shinobi. Je suis en mission officielle, bien sûr. J'aimerais donc recevoir toute les information que vous connaissez sur ce lieux ainsi que vos avis plus personnel. "



Une fois cela fait, il patienta… Tandis que du côté des autres clones, tout semblait aussi aller bien. Cette mission allait finir vite fait bien fait.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ascentofshinobi.com/t5041-hokkyokusei-yamanaka-shaka#39539 http://www.ascentofshinobi.com/t5162-equipe-05-oushi-kuroi

Hier à 21:59
Leur arrivée était attendue et assez rapidement un des fonctionnaires veillant sur les affaires au sein du Palais de la Brume vint les trouver et leur indiquer trois lieux pouvant convenir aux conditions recherchées pour l'établissement de la caserne.

Du moins le critère de l'espace permettant la construction d'un tel complexe devait être rempli par les trois endroits. Et le reste des caractéristiques tels que les environs et l'accessibilité par exemple devrait être regarder plus en détails par eux-mêmes… et séparément comme le décida leur aîné.

Tandis que son autre compère décida de compléter ce choix en faisant apparaître deux autres versions de lui-même qu'il réparti entre Shinju et Sabaru pour servir d'intermédiaire. Permettant à la jeune fille au regard citrine de voir un exemple d'une des techniques commune des shinobis.


« D'accord, on vous rejoindra une fois l'inspection finie. A plus tard ! » s'éloigna la jeune fille en attrapant la main de sa copie de lotus du moins pour le début du trajet afin de lui indiquer sans forcément prononcer de mots qu'elle se mettait en route mais aussi pour s'assurer par son toucher de la consistance du clône.

Ainsi, par ce contact doux et le discret resserrement des doigts que ce faux donnait une impression d'authencité par la sensation de la peau plus épaisse et rêche contre la sienne douce. Sans manquer la chaleur dégagée par le membre dans sa main alors qu'elle jetait un regard emplis de curiosité et d'émerveillement envers le jeune homme n'ayant que quelques minutes d'existence.

Incroyable...il a l'air si vrai et conforme à l'original, je me demande s'ils ont le même caractère ou si il existe des différences qu'on ne perçoit pas lors du premier coup d'oeil songea la jeune fille en stoppant sa palpation et décidant de se recentrer sur sa mission.

L'expérimentation et l'acquisition de nouveaux savoirs shinobi pouvant attendre bien qu'une petite voix noyée au fond de son esprit lui disait qu'elle pourrait bien profiter du trajet pour tester les limites du clône-enfin si celui-ci se montre consentant mais cela l'étonnerait.

Finalement, la jeune femme poursuivit son chemin vers les quartiers affiliés au clan Kaguya en faisant remarquer à son accompagnateur que ce trajet prenait un certain temps puisque ce domaine se trouvait au Nord de la Tour et que cela pourrait être une donnée en sa défaveur : le temps utilisé pour réaliser les voyages entre la tour et la caserne pouvant se révéler primordiale...

Une fois sur place, elle et son acolyte se mirent à observer le quartier résidentiel qui semblait calme à ce moment de la journée. Fouillant dans sa mémoire en superposant l'endroit où ils se trouvaient sur la carte de Mizu qu'elle avait pu voir à la bibliothèque du village, la jeune fille au teint pâle constata à voix haute d'une voix songeuse et audible pour le jeune Shaka numéro 2 :


« On se trouverait assez proche des remparts du village : ça pourrait être risqué en cas d'attaque extérieure. Les jeunes élèves de l'Académie seraient trop exposés aux prédateurs… Bien qu'en cas de blessés, l'hôpital serait à quelques rues...»

Réfléchissant un instant à la situation, l'Asayo proposa au clône de l'aider à demander le ressentis des habitants du quartier pour savoir si ils se sentaient en sécurité malgré la proximité des limites du village et si non, quelle zone du village ils considéraient comme étant le plus rassurant. Les civils étant une mine d'informations et de potins en tout genre ainsi qu'honnêtes dans leurs propos -du moins en majorité.

« Bonjour, excusez-moi : pourriez-vous nous accorder un instant? Je me présente : je suis Ayano Shinju et voici Yamanaka Shaka. Pourriez-vous nous parler du quartier et si celui-ci serait du genre calme ou au contraire agité ? Puis vous sentez-vous à l'aise malgré la proximité du marécage brisé ?»

HRP:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ascentofshinobi.com/t5000-asayo-shinju-prete-a-etre-deguster http://www.ascentofshinobi.com/t5019-carnet-de-voyage-d-asayo-shinju?highlight=carnet

[D/OFFICIELLE/KIRI] Préparer le complexe shinobi — ft. Hokkyokusei Shaka, Asayo Shinju

Page 1 sur 1

Ascent of Shinobi :: Territoires de l'Eau :: Kiri, village caché de la Brume
Sauter vers: