Soutenez le forum !
1234
Derniers sujets
» Le bar, au bout du monde. [Sazuka]
[D/OFFICIELLE/KIRI] Préparer le complexe shinobi — ft. Hokkyokusei Shaka, Asayo Shinju EmptyAujourd'hui à 20:46 par Ikeda Sazuka

» Classe verte dans les marais [PV Équipe 8]
[D/OFFICIELLE/KIRI] Préparer le complexe shinobi — ft. Hokkyokusei Shaka, Asayo Shinju EmptyAujourd'hui à 20:42 par Yuki Akira

» [Préselections] Meilleur Teikokujin
[D/OFFICIELLE/KIRI] Préparer le complexe shinobi — ft. Hokkyokusei Shaka, Asayo Shinju EmptyAujourd'hui à 20:39 par Meikyū Arata

» Ascent of Shinobi a deux ans !
[D/OFFICIELLE/KIRI] Préparer le complexe shinobi — ft. Hokkyokusei Shaka, Asayo Shinju EmptyAujourd'hui à 20:34 par Chôkoku Tomoe

» Patch 6.01
[D/OFFICIELLE/KIRI] Préparer le complexe shinobi — ft. Hokkyokusei Shaka, Asayo Shinju EmptyAujourd'hui à 20:32 par Hyûga Toph

» Au-delà du combat — ft. Kaguya Wutu-Fuku
[D/OFFICIELLE/KIRI] Préparer le complexe shinobi — ft. Hokkyokusei Shaka, Asayo Shinju EmptyAujourd'hui à 20:32 par Kaguya Wutu-Fuku

» Aurevoir, et merci [Iwa]
[D/OFFICIELLE/KIRI] Préparer le complexe shinobi — ft. Hokkyokusei Shaka, Asayo Shinju EmptyAujourd'hui à 20:30 par Ashikaga Gabushi

» [Préselections] Meilleur combat
[D/OFFICIELLE/KIRI] Préparer le complexe shinobi — ft. Hokkyokusei Shaka, Asayo Shinju EmptyAujourd'hui à 20:30 par Meikyū Arata

» Patch 6.00
[D/OFFICIELLE/KIRI] Préparer le complexe shinobi — ft. Hokkyokusei Shaka, Asayo Shinju EmptyAujourd'hui à 20:28 par Aditya

» Liberté, mais pas sang condition [Katsuko]
[D/OFFICIELLE/KIRI] Préparer le complexe shinobi — ft. Hokkyokusei Shaka, Asayo Shinju EmptyAujourd'hui à 20:26 par Hyûga Toph

Partagez

[D/OFFICIELLE/KIRI] Préparer le complexe shinobi — ft. Hokkyokusei Shaka, Asayo Shinju

Aller à la page : 1, 2  Suivant

[D/OFFICIELLE/KIRI] Préparer le complexe shinobi — ft. Hokkyokusei Shaka, Asayo Shinju Empty
Dim 6 Jan 2019 - 15:34

Préparer le complexe shinobi
ft. Hokkyokusei Shaka — Asayo Shinju

Début d'après-midi au centre même du village caché de la brume. Le ciel, un peu couvert, plongeait la place faisant face au Palais de la Brume dans une atmosphère de calme, malgré les quelques agglomérats de civils proches des échoppes dispatchées çà et là. Face aux grandes portes du palais se tenait le déchaîné, équipé comme à son habitude. Attentif, il scrutait chaque personne s'approchant des marches de l'édifice. Pour cause, il attendait les deux autres aspirants shinobis affectés à sa mission.

S'il se tenait là et pas ailleurs, c'était tout simplement parce qu'il l'avait lui-même défini comme point de rendez-vous. Il avait prévenu la dénommée Asayo Shinju et son coéquipier d'équipe 5, Hokkyokusei Shaka, en faisant parvenir à chacun la lettre suivante :
« Concernant la préparation du complexe shinobi,

Je vous propose de nous rejoindre au Palais de la Brume — aussi dit, la tour du Mizukage — au début de l'après-midi.

Nõ Sabaru »
S'il avait employé le verbe « proposer », il n'y avait pourtant aucune place à la négation. Il s'agissait d'un ordre tourné joliment, pour convenir à l'attitude désinvolte de Shaka tout en lui indiquant ce qu'il avait à faire.


— Quelques minutes plus tard —


Ils étaient enfin tous trois réunis sur le large perron faisant face au bâtiment administratif le plus important de Kiri. L'aîné du groupe prit le temps d'observer Shinju, étrangère au milieu des deux membres de l'Équipe 5. Sa peau blanche soulignait l'éclat de ses yeux jaunes éclatants, rappelant au déchaîné son propre regard d'émeraude. Son accoutrement très sommaire, voire primitif, indiquait un probable manque de moyens — ou un extrême déni du regard de la société. Elle doit avoir l'âge de Shaka, environ. Me voilà entouré de deux adolescents entrés dans la période difficile... je vais devoir garder l'oeil ouvert, et le bon, avec le cadet de Yami dans les parages. Sur ces pensées empreintes de lassitude, Sabaru prit la parole, en vertu de son statut de membre le plus âgé du trio.

« Nous sommes ici pour plusieurs raisons. Premièrement, il s'agit d'un repère phare du village, au cas où l'un de nous n'ait pas été très familier avec les environs. » Cette remarque s'adressait plus à la jeune fille qu'à l'arrogant, puisqu'il ne l'avait jamais rencontrée auparavant, alors qu'il vivait à Kiri depuis sa toute création. « Deuxièmement, c'est parce que nous allons avoir besoin de consulter l'administration même du village. En particulier, nous aurons besoin d'accords avec les responsables de l'aménagement du territoire, puisqu'il nous faut le permis d'urbanisme de l'endroit où le complexe sera localisé avant toute chose ; il n'est donc pas question de se distribuer des tâches maintenant. Nous nous séparerons après, si vous le voulez bien. »

Sur ces mots, il prit la direction des portes de la tour, laissant aux deux autres le soin de le suivre. Loin de lui l'envie de prendre la tête du groupe, mais les affaires administratives de ce type n'étaient probablement pas évidentes aux deux jeunes gens.


@Asayo Shinju @Yamanaka Shaka



_________________
能ある鷹は爪を隠す · Nō aru taka wa tsume wo kakusu
« Le faucon avisé sait cacher ses serres. »

Merci à Yume pour l'avatar
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ascentofshinobi.com/t4959-no-sabaru-i-think-therefore-you-are http://www.ascentofshinobi.com/t5162-equipe-05-oushi-kuroi http://www.ascentofshinobi.com/t5018-no-sabaru-suivi-rp-relations

[D/OFFICIELLE/KIRI] Préparer le complexe shinobi — ft. Hokkyokusei Shaka, Asayo Shinju Empty
Mer 9 Jan 2019 - 16:40

しのび複合施設の建設 ▬ Construction du complexe Shinobi


Le Yamanaka, se reposant dans sa demeure comme à son habitude ne tarda pas à recevoir la lettre de son coéquipier, il la lu, avant de la jeter brutalement dans les flammes. Celles du désespoir, ce papier allait devenir cendres. Tout finissait pas disparaître, c’est sur cette pensée que l’Amejin parti se préparer, la création d’une caserne et d’une académie était une idée qui semblait enjoué tout le monde. Personnellement, Shaka n’en voyait pas l'utilité, enfin à quoi elle pourrait lui servir, à lui.

Pour cette mission, en plus de Sabaru, il allait devoir faire équipe avec Shinju, une jeune femme recueilli par Yami, elle habitait maintenant sous son toit. Il ne l'a connaissait un tout petit peu, voir pas du tout, mais tout ce qu'il savait d'elle lui donnait un avis à peu près positif sur cette personne. Et des avis positifs, Shaka n'en donne que très peu.

De toute façon, que cela lui plaise ou non il allait devoir faire avec, les ordres étaient les ordres. Et il ne pouvait pas les contester.

Connaissant Sabaru, il allait vouloir prendre toute les initiatives concernant cette mission, cela gênait aucune Shaka qui ne voulait pas en faire trop alors, c’était tant mieux. Il allait pouvoir gagner de l’argent en ne foutant pas une, il était gagnant dans tout les tableaux.

Arrivant au point de rendez-vous, la dernière membre de l'équipe ne tarda pas à arrivé et Sabaru aussi, ne tarda pas à prendre son les initiatives. Comme à son habitude, le Yamanaka avait raison. Ne répondant rien à la suite des explications, construire une académie semblait bien plus chiant que prévu. Mais bon, il fallait avant tout penser à la récompense.

Et puis bon, pouvoir sonu idée vanter d’avoir participer et construit un des édifices les plus grand du village de la brume, ça n’avait pas de prix.

" Iku ze. "


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ascentofshinobi.com/t5041-hokkyokusei-yamanaka-shaka#39539 http://www.ascentofshinobi.com/t5162-equipe-05-oushi-kuroi http://www.ascentofshinobi.com/t5630-yamanaka-shaka-epopees-legendaires#45233

[D/OFFICIELLE/KIRI] Préparer le complexe shinobi — ft. Hokkyokusei Shaka, Asayo Shinju Empty
Mer 9 Jan 2019 - 18:23
Relisant une dernière fois la lettre qu'elle avait reçu en même temps que l'ordre de sa première mission en tant que kirijin, la jeune fille finit par la repliée soigneusement dans sa poche avant de parcourir les derniers mètres qui l'amènerait au point de rendez-vous.

On pourrait penser que pour sa première mission, sa curiosité et son excitation naturelles face aux nouveautés seraient clairement visibles dans ses yeux comme des poissons tournant en rond en sentant l'arrivée de leur nourriture. Et ce n'était pas non plus de la nervosité qui faisait luire son regard jaune.

Mais plutôt une détermination combinée à la responsabilité que la jeune Buntanjin ressentait face à la mission. Après tout, elle devait participer à la construction d'un lieu d'apprentissage. Elle ne pouvait pas le prendre à la légère et ne pas veiller à manquer un détail pouvant nuire aux fondations d'un bâtiment de savoir. Cela reviendrait à cracher sur les inspirations de tous les Buntanjin et de son île : un sacrilège en somme.

Même si elle savait plutôt comment construire une barque et des rames pour naviguer sans prendre l'eau ou pêcher et donc guère la mieux placer pour la tâche : elle mettrait tout son cœur ainsi que ses efforts pour que ce projet aurait les meilleures bases pour naviguer en sûreté jusqu'à sa conclusion.

C'est pourquoi après avoir saluer les deux hommes et s'être présenté poliment,elle écoutera attentivement et ne rechignera pas aux tâches que ce dénommé Nõ Sabaru lui assignera du moment qu'il soit apte à prendre le commandement et ne les mènera pas en plein récif. Du moins, ce n'est pas l'impression qu'il lui donna quand elle finit par arriver sur le lieu de rassemblement.

Après tout, l'homme le plus âgé aux cheveux noirs de jais et aux émeraudes cachés dans leur écrin de chair, à peine perceptibles sous les cils noirs devait forcément être lui. Puisque l'autre partenaire de mission était déjà connu visuellement et un visage de son quotidien. Bien que la jeune Asayo n'avait pas encore troublé la quiétude de son voisin au comptoir : Yamanaka Shaka.

Il y a quelques jours , elle avait pu constater qu'il avait décidé de détruire son nid d'oiseau sur la tête pour adopter une coupe plus soignée bien qu'il semblait avoir des égratignures et des douleurs musculaires. Peut-être qu'il avait pris une nouvelle résolution ou avait-il reçu des instructions. Enfin, elle n'en savait rien et elle n'allait pas s'immiscer dans l'intimité d'inconnu mais elle avait juste l'impression que ça indiquait un bon changement et rien de mauvais pour le sage lotus.

En revenant au plus inconnu et au plus âgé qui donnait les instructions : il semblait être parmi leur trio celui qui accordait le plus d'importance à son apparence. Et selon ce qu'elle avait appris auprès de son excentrique marchand et provisoire maître de stage, c'est que les personnes qui prenaient autant soin de leur personne le faisaient soient :

"Pour mettre en avant leur richesse" -ce qui ne semblait pas vraiment être le cas du genin en face d'elle qui malgré une bonne qualité de vêtement ne portait aucun tissu précieux sur lui.

Leur statut -plausible mais le nom ne lui disait rien du tout-,

Etaient des marchands "nôtre tenue être aussi bien présenté que son produit mais sans pour autant lui voler la vedette"-ça ne semblait pas être un vendeur.

Des égocentriques-si c'était le cas, elle se demandait si il était du genre à juger les personnes sur leur apparence.

Des bourses sur pattes... Pardon, des dindonselle n'avait jamais pu considérer innocents la lueur dans les yeux de son sensei et son grand sourire plein de dents quand il lui parlait de cette catégorie de personnes.

Des Hommes de pouvoirspeut-être que c'était le cas, une personne qui aimait diriger semblait plus plausible au vue de sa manière de parler et de son discours corporel, enfin elle espérait qu'il soit de cette catégorie et non de la dernière que le marchand lui avait parlé et qui consistait...

Des maniaques et ceux là... On ne sait jamais quand leur masque tout lisse et brillant se fissurera pour laisser leur noirceur intérieur engloutir la personne qui fixait trop longtemps leur charme... enfin, elle n'allait pas réellement se faire engloutir par les jolies yeux verts mi-clos de son partenaire de mission ou tenter de découvrir quelle genre de personne sont les deux garçons se trouvant à ses côtés.

Il était temps de se concentrer sur la mission, elle pourra découvrir plus tard si Shaka est bien un Amejin dont on dit être né des larmes du ciel d'où leurs connaissances instinctives sur les personnes recherchés par Mont et Marées. Tandis que les Mizujins sont considérés comme être né de la mer et avec un gouvernail en main alors qu'en réalité les marins et pêcheurs font preuves de prudence en apprenant à leur enfant à naviguer très jeune pour qu'ils puissent prennent le contrôle de la barre en cas de nécessité et rentrer à bon port.

Pour le Sabaru, une petite voix se demandait si il était aussi originaire de Mizu bien qu'elle le voyait bien être un Tsuchijin que leur don en commerce venait du fait que leur naissance apportait aux parents la patience ainsi que l'inquiétude en échange de la joie d'avoir une descendance pour perpétrer et faire prospérer la lignée.

"-Hai." prononçant simplement son accord d'une voix, Shinju suivit Sabaru qui se dirigeait déjà vers les portes de la tour. Le laissant prendre la tête de leur cortège et prête à l'assister du mieux qu'elle pouvait.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ascentofshinobi.com/t5000-asayo-shinju-prete-a-etre-deguster http://www.ascentofshinobi.com/t5019-carnet-de-voyage-d-asayo-shinju?highlight=carnet

[D/OFFICIELLE/KIRI] Préparer le complexe shinobi — ft. Hokkyokusei Shaka, Asayo Shinju Empty
Sam 12 Jan 2019 - 10:54
L'équipe de préparation du complexe shinobi se réunit devant la tour du mizukage. L'aîné, bien qu'ils soient tous les trois du même grade, prend la direction des opérations afin que tout se passe bien. Il emmène les deux plus jeunes à l'intérieur. Là, un shinobi qui attendait l'équipe s'avance vers eux.

« Bonjour ! Vous êtes là pour les préparatifs du futur complexe shinobi, c'est ça ? Kaguya Shyko a sélectionné trois emplacements potentiels pour le construire. Vous pourriez aller voir sur place et décider lequel serait le plus adapté ? »

Il vous tend un dossier, contenant l'adresse exacte des trois lieux sélectionnés. L'un se situe juste à côté du domaine Kaguya. L'autre à l'endroit où l'attaque des nukenins a eu lieu. Et le dernier est entre le dojo des sabreurs et l'hôpital.

Spoiler:
 


Dernière édition par Narrateur le Sam 23 Fév 2019 - 18:49, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

[D/OFFICIELLE/KIRI] Préparer le complexe shinobi — ft. Hokkyokusei Shaka, Asayo Shinju Empty
Sam 12 Jan 2019 - 20:26

Préparer le complexe shinobi
ft. Hokkyokusei Shaka — Asayo Shinju

Les marmots ne braillent pas beaucoup, tant mieux, pensait-il en entrant dans la Tour. La jeune Shinju s'était fendue d'un « Hai » et le petit homme d'un « Iku ze », sans remarques désobligeantes. Si d'autres auraient pu voir ces réactions minimalistes comme des signes d'un manque d'implication flagrant — ce qui était surement le cas de Shaka —, le déchaîné les prenait comme des aubaines. Autant profiter de cette accalmie, je doute que l'arrogant ne se tienne correctement plus longtemps sans Yami pour le recadrer.

Alors que le trio dépareillé s'avançait jusqu'au bureau d'accueil de l'édifice, un officier de la Brume les héla.

« Bonjour ! Vous êtes là pour les préparatifs du futur complexe shinobi, c'est ça ? Kaguya Shyko a sélectionné trois emplacements potentiels pour le construire. Vous pourriez aller voir sur place et décider lequel serait le plus adapté ? »

La main gantée de l'aîné se saisit du dossier que lui tendait l'homme. Inquisiteur, il extirpa trois feuillets — correspondant, de fait, aux trois lieux choisis par le dénommé Shyko — puis les examina rapidement.

« Bien, merci beaucoup de nous avoir attendus, nous ne vous dérangerons pas plus. »

Un signe de main, et le shinobi s'en alla, probablement vers sa prochaine corvée.

« Comme prévu, on va devoir se séparer. Il y a trois lieux, nous sommes trois, vous avez deviné. »

Sabaru tendit un feuillet à chacun de ses coéquipiers, le troisième déjà glissé dans son manteau. Il laissait à Shaka le soin d'examiner l'endroit de la précédente attaque nukenin, tandis que Shinju écopait de la tâche de se rendre sur le terrain à proximité du siège du clan Kaguya. Il avait volontairement conservé le cas qui semblait idéal, situé entre le dojo et l'hôpital — deux établissements vitaux au village, et qui bénéficieraient probablement au complexe.

Si son choix semblait être le bon, il ne l'avait conservé que parce qu'il en doutait. Si le terrain idéalement placé n'était pas choisi d'office, c'est parce qu'il devait présenter un quelconque défaut, et ce serait à lui d'évaluer s'il était trop handicapant.

Concernant la tâche attribuée à Shinju, c'était d'autant plus simple. Le siège du clan Kaguya était un endroit facilement repérable, ce qui faisait écho aux doutes qu'il nourrissait à l'égard des origines de la jeune femme. Elle ne risquerait pas de se perdre.

Enfin, Shaka. Il avait juste écopé du dernier terrain, il avait perdu à la courte-paille imaginaire de Sabaru. Bonne chance, petit.

« Retrouvons-nous au point de rendez-vous initial dans environ deux heures, le temps d'y aller, de faire le tour et de tout examiner en détail. Ne laissons rien au hasard, ce complexe sera le temple du savoir qui formera nos futurs coéquipiers, et peut-être élèves pour certains. »

Sur ces bonnes paroles, le déchaîné partit le premier, laissant aux autres le soin de s'acquitter de leur partie du contrat. Espérons qu'ils ne se foirent pas, ça me dérangerait d'avoir ce genre d'états de fait dans mon dossier.

***

Le déchaîné ne perdit pas de temps pour rejoindre le fameux terrain, dans l'Est du village. Aucun arrêt, aucune distraction ; il était en mission officielle, il n'y avait aucune place aux écarts, et il espérait bien que les deux jeunes gens aient fait de même.

Lorsqu'il arriva sur place, Sabaru s'installa sur un banc faisant face à l'emplacement désigné sur sa carte. Prenant ses aises, il défit le feuillet et en extirpa le plan du complexe, qui était également présent dans les copies de Shaka et Shinju. Un simple coup d'oeil lui suffit à confirmer que l'endroit était, de prime abord, assez spacieux. Son regard d'expert autoproclamé sondait l'endroit depuis son banc, puis se reportait sur les plans.

Mais le déchaîné n'était ni un architecte, ni un contremaître. Sa mine renfrognée et visiblement confuse attira un homme paré d'un hakama, ne laissant aucun doute sur sa provenance. Il fallut quelques instants au genin pour le voir venir, et comprendre d'où il venait. J'aurais dû y penser plus tôt. Ces hommes du Grand Dojo des sabreurs doivent connaître l'endroit et son historique.

« Salutations. Vous m'avez l'air d'avoir grand besoin d'aide. »
« Vous avez vu juste. Je suis envoyé par l'administration pour recueillir des informations sur cette parcelle de terre. Nous comptions y bâtir un complexe d'entraînement comprenant caserne militaire, académie pour les plus jeunes, et probablement une infirmerie de première nécessité. Il y a trois terrains qui ont été désignés dans le village, ainsi j'aurais besoin de deux types de renseignements, monsieur : quelles sont les raisons qui pourraient me dissuader de faire bâtir ici, et le cas contraire, quelles sont celles qui devraient me faire préférer l'endroit aux deux autres ? »


S'il n'aimait pas qu'on l'aide — et encore moins avoir l'air d'avoir besoin d'aide —, Sabaru n'aimait pas non plus perdre son temps. Tout avait été mis sur la table ; si cet homme pouvait le renseigner, il le ferait. Sinon, il ne devrait compter que sur lui-même.


Résumé:
 



_________________
能ある鷹は爪を隠す · Nō aru taka wa tsume wo kakusu
« Le faucon avisé sait cacher ses serres. »

Merci à Yume pour l'avatar


Dernière édition par Nō Sabaru le Sam 19 Jan 2019 - 17:30, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ascentofshinobi.com/t4959-no-sabaru-i-think-therefore-you-are http://www.ascentofshinobi.com/t5162-equipe-05-oushi-kuroi http://www.ascentofshinobi.com/t5018-no-sabaru-suivi-rp-relations

[D/OFFICIELLE/KIRI] Préparer le complexe shinobi — ft. Hokkyokusei Shaka, Asayo Shinju Empty
Mer 16 Jan 2019 - 10:01

しのび複合施設の建設 ▬ Construction du complexe Shinobi


Trois endroit, trois personnes. Tout semblait logique, et comme il l’avait si bien deviné, Sabaru avait pris la décision de devenir le chef de cette équipe improvisée, bien sûr, comme si ça ne suffisait pas, il avait fallu qu’il prenne le meilleur des trois endroits. Mais s’il croyait que tout allait se passer comme il souhaitait, Shaka allait bien tout faire pour lui pourrir la vie. Effectuant quelques mûdras. Deux nouveaux Yamanaka avait fait leur apparition, tout aussi déterminé que l’original.

" Mes clones accompagneront chacun de vous deux. Ils se suicideront à la fin pour que je récupère les informations. Sur ce, moi j’y vais. "


Tandis que le premier clone suivait Sabaru, qu’il soit d'avis ou non, le deuxième attendit Shinju pour se déplacer en binôme. Shaka, l’original arriva bientôt après une longue marche à l’endroit tant attendu.

Cet endroit qui représentait la honte kirijin, ne méritait pas d'accueillir la nouvelle académie. Mais même comme ça, il devait obligatoirement se rendre à cet endroit où les shinobi de l'eau avaient été attaqué par le collectif. Watanabe Shiori s’était vaillamment battu à cet endroit, blablabla etc… Mais tout ça c’est du passé. Elle n’avait pas réussi à capturer ou à éliminer tous les opposants. Alors bon, pas besoin de la couvrir d'or.

Une fois arrivé devant ces résidus de guerre, Shaka s’approcha pour pouvoir observer ce lieu correctement. Hm… ce serait une très mauvaise idée de placer l'académie ici, aucun lieu n’était propice à la création de l’académie.

Il s'adressa ensuite aux gardes présents ici, pour les questionner sur les antécédents du lieu. Et sur les possibilités qu’il pouvait offrir.

" Bonjour, je suis ici pour me renseigner sur ces lieux pour la création de notre nouveau complexe shinobi. Je suis en mission officielle, bien sûr. J'aimerais donc recevoir toute les information que vous connaissez sur ce lieux ainsi que vos avis plus personnel. "



Une fois cela fait, il patienta… Tandis que du côté des autres clones, tout semblait aussi aller bien. Cette mission allait finir vite fait bien fait.


_________________
[D/OFFICIELLE/KIRI] Préparer le complexe shinobi — ft. Hokkyokusei Shaka, Asayo Shinju 238917papersign
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ascentofshinobi.com/t5041-hokkyokusei-yamanaka-shaka#39539 http://www.ascentofshinobi.com/t5162-equipe-05-oushi-kuroi http://www.ascentofshinobi.com/t5630-yamanaka-shaka-epopees-legendaires#45233

[D/OFFICIELLE/KIRI] Préparer le complexe shinobi — ft. Hokkyokusei Shaka, Asayo Shinju Empty
Mer 23 Jan 2019 - 21:59
Leur arrivée était attendue et assez rapidement un des fonctionnaires veillant sur les affaires au sein du Palais de la Brume vint les trouver et leur indiquer trois lieux pouvant convenir aux conditions recherchées pour l'établissement de la caserne.

Du moins le critère de l'espace permettant la construction d'un tel complexe devait être rempli par les trois endroits. Et le reste des caractéristiques tels que les environs et l'accessibilité par exemple devrait être regarder plus en détails par eux-mêmes… et séparément comme le décida leur aîné.

Tandis que son autre compère décida de compléter ce choix en faisant apparaître deux autres versions de lui-même qu'il réparti entre Shinju et Sabaru pour servir d'intermédiaire. Permettant à la jeune fille au regard citrine de voir un exemple d'une des techniques commune des shinobis.


« D'accord, on vous rejoindra une fois l'inspection finie. A plus tard ! » s'éloigna la jeune fille en attrapant la main de sa copie de lotus du moins pour le début du trajet afin de lui indiquer sans forcément prononcer de mots qu'elle se mettait en route mais aussi pour s'assurer par son toucher de la consistance du clône.

Ainsi, par ce contact doux et le discret resserrement des doigts que ce faux donnait une impression d'authencité par la sensation de la peau plus épaisse et rêche contre la sienne douce. Sans manquer la chaleur dégagée par le membre dans sa main alors qu'elle jetait un regard emplis de curiosité et d'émerveillement envers le jeune homme n'ayant que quelques minutes d'existence.

Incroyable...il a l'air si vrai et conforme à l'original, je me demande s'ils ont le même caractère ou si il existe des différences qu'on ne perçoit pas lors du premier coup d'oeil songea la jeune fille en stoppant sa palpation et décidant de se recentrer sur sa mission.

L'expérimentation et l'acquisition de nouveaux savoirs shinobi pouvant attendre bien qu'une petite voix noyée au fond de son esprit lui disait qu'elle pourrait bien profiter du trajet pour tester les limites du clône-enfin si celui-ci se montre consentant mais cela l'étonnerait.

Finalement, la jeune femme poursuivit son chemin vers les quartiers affiliés au clan Kaguya en faisant remarquer à son accompagnateur que ce trajet prenait un certain temps puisque ce domaine se trouvait au Nord de la Tour et que cela pourrait être une donnée en sa défaveur : le temps utilisé pour réaliser les voyages entre la tour et la caserne pouvant se révéler primordiale...

Une fois sur place, elle et son acolyte se mirent à observer le quartier résidentiel qui semblait calme à ce moment de la journée. Fouillant dans sa mémoire en superposant l'endroit où ils se trouvaient sur la carte de Mizu qu'elle avait pu voir à la bibliothèque du village, la jeune fille au teint pâle constata à voix haute d'une voix songeuse et audible pour le jeune Shaka numéro 2 :


« On se trouverait assez proche des remparts du village : ça pourrait être risqué en cas d'attaque extérieure. Les jeunes élèves de l'Académie seraient trop exposés aux prédateurs… Bien qu'en cas de blessés, l'hôpital serait à quelques rues...»

Réfléchissant un instant à la situation, l'Asayo proposa au clône de l'aider à demander le ressentis des habitants du quartier pour savoir si ils se sentaient en sécurité malgré la proximité des limites du village et si non, quelle zone du village ils considéraient comme étant le plus rassurant. Les civils étant une mine d'informations et de potins en tout genre ainsi qu'honnêtes dans leurs propos -du moins en majorité.

« Bonjour, excusez-moi : pourriez-vous nous accorder un instant? Je me présente : je suis Ayano Shinju et voici Yamanaka Shaka. Pourriez-vous nous parler du quartier et si celui-ci serait du genre calme ou au contraire agité ? Puis vous sentez-vous à l'aise malgré la proximité du marécage brisé ?»

HRP:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ascentofshinobi.com/t5000-asayo-shinju-prete-a-etre-deguster http://www.ascentofshinobi.com/t5019-carnet-de-voyage-d-asayo-shinju?highlight=carnet

[D/OFFICIELLE/KIRI] Préparer le complexe shinobi — ft. Hokkyokusei Shaka, Asayo Shinju Empty
Jeu 24 Jan 2019 - 14:44
L'équipe décide de se séparer afin d'explorer plus rapidement les trois lieux différents. Shaka n'ayant pas confiance en ses coéquipiers – ou ayant juste envie de leur mettre des bâtons dans les roues, qui pouvait savoir ? - leur confie à chacun un de ses clones pour les surveiller. Le premier à partir est Sabaru, qui se dirige vers ce qu'il pense être le meilleur endroit pour y construire le futur bâtiment. Une fois sur place, il s'installe sur un banc et un brave homme vient rapidement vers lui en voyant son air confus. Il réfléchit, puis répond finalement à la question du genin.

« Les raisons qui pourraient vous dissuader de construire une académie non loin d'un hôpital ? Si vous voulez vraiment mon avis, je ne pense pas que les malades soient ravis d'entendre et de voir la foule se déplacer jusqu'à votre bâtiment, là. Parce que j'imagine que ça va attirer du monde, non ? En plus, pourquoi se poser à côté d'un lieu de soins alors que vous comptez en intégrer un dedans ? Vous comptez vous blesser mortellement, là-dedans ? Ça me paraît plus intelligent de laisser cet emplacement à quelque chose de plus utile. Même si d'un côté ça doit être pratique pour les sabreurs de venir entraîner les gens de votre future académie. Ça permettrait de faire des échanges d'élèves, et de voir des manières différentes de se battre. Dommage pour ceux habitant à l'autre bout de la ville qui veulent venir s'entraîner, par contre. »

L'homme ne trouve rien d'autre à ajouter, il semblerait qu'il ait ait dit tout ce qu'il pensait. Shaka de son côté arrive sur les lieux de la dernière bataille ayant eu lieu à Kiri. Quelques maisons ont été reconstruites, mais la majorité de la zone semble déserte. Le garde à qui il s'adresse semble même sortir de sa torpeur lorsqu'il lui adresse la parole.

« Hein ? Quoi ? »

Il baille avant de répondre à sa question.

« Ho, bonjour. Excusez-moi, j'étais en train de... Enfin bref. C'est là qu'a eu lieu la dernière attaque. Les gens osent plus s'approcher de cet endroit. Ça leur rappelle trop de mauvais souvenirs. Je crois bien que si on construit pas bientôt quelque chose là, ça risque de rester à l'abandon encore un bon paquet de temps... »

Il hausse les épaules avant de continuer.

« Pour moi, ce serait un symbole de construire le complexe shinobi ici. Ça montrerait à tout le monde que nous, les Kirijins, on revient encore plus forts à chaque fois qu'on tente de nous vaincre ! Et puis peut-être que ça permettrait de faire revivre cet endroit. C'est vraiment désert, ici... »

Pour preuve, le peu de personnes semblant circuler aux alentours. Shinju arrive aux abords du quartier Kaguya, instigateurs de ce futur complexe shinobi. Une petite mamie répond à sa question.

« Ho c'est agité, ça oui ! Ils arrêtent pas de se battre ! Mais moi ça me dérange pas, au contraire. Je sais que si un jour on est de nouveau attaqués, je serais bien plus en sécurité ici qu'ailleurs ! Ils sont prêts à nous défendre, ça c'est sûr ! Vous savez, moi, avant je n'habitais pas ici. Mais j'ai tout perdu. Ma maison, mon chien, et surtout mon regretté mari. »

Elle s'arrête brusquement, les regarde tour à tour avant de faire un large sourire qui efface l'ombre de tristesse qui s'était installée.

« Vous êtes mignons tous les deux ! Prenez soin l'un de l'autre ! »

Et alors qu'ils repartent discuter de tout ça avec leurs coéquipiers, Shinju se fait brusquement attraper le bras par un homme encapuchonné. Bras qu'il relâche tout aussi rapidement, en voyant que l'assimilatrice d'eau ne réagit pas très bien face à son propre élément, plutôt... Gelé.

« Psst... J'ai entendu ce vous disiez. Si les Kagouille la magouille essaient encore de diriger les points stratégiques du village et d'être le centre de Kiri, tout le monde ne va pas être d'accord. Je dis ça comme ça. »

Il vérifie que le bras de la jeune fille va bien et repart comme il est venu. L'homme ne semblait pas vouloir du mal à qui que ce soit mais voulait d'avantage mettre en garde. Il est temps de mettre en commun toutes les informations obtenues.


Dernière édition par Narrateur le Sam 23 Fév 2019 - 19:00, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

[D/OFFICIELLE/KIRI] Préparer le complexe shinobi — ft. Hokkyokusei Shaka, Asayo Shinju Empty
Jeu 24 Jan 2019 - 15:48

Préparer le complexe shinobi
ft. Hokkyokusei Shaka — Asayo Shinju

Aucune surprise ne transparut sur le visage du déchaîné lorsqu'il écouta les contre-arguments du gentilhomme du Dojo. Il n'avait pas pensé au voisinage, ou du moins pas au fait que l'affluence pourrait déranger. Dans sa tête, la présence de l'hôpital entrait certes en conflit avec l'idée d'infirmerie, mais il l'avait balayé en se disant que l'hôpital permettrait aux férus de médecine d'avoir à portée de main un lieu où les meilleurs shinobis et kunoichis médecins se réunissaient. Mais là encore, il était plus que probable que les personnes ayant pensé le complexe aient pensé à y intégrer des locaux et professeurs capables de dispenser de tels savoirs.

La proximité avec le Dojo, si elle était bienvenue, ne suffit pas à convaincre Sabaru. Cette facilité ne suffisait pas selon lui à contrebalancer les défauts majeurs de l'environnement, à savoir le dérangement du calme nécessaire aux hospitalisés et la situation excentrée du complexe, qui le rendait plus difficile d'accès à la partie Ouest de Kiri.

Il avait deviné que quelque chose clochait, et savait désormais pourquoi.

« Merci, monsieur. Je ne vous dérange pas plus que cela. Je m'en vais soumettre mon verdict à mes collègues de ce pas ; grâce à votre participation, ceux qui se sont blessés au nom de la Brume auront le sommeil tranquille. Je m'assurerai qu'on construise ailleurs. »

Il salua cordialement l'homme alors qu'il se relevait de son banc, affichant un sourire sincère. Si d'autres auraient pu penser qu'il choisirait le dossier le plus juteux pour se réserver les lauriers, ils avaient maintenant la preuve du contraire. Sans une once de déception, mais plutôt la sensation de l'accomplissement, il se remit en route pour regagner le Palais de la Brume, où il espérait avoir de meilleures nouvelles.

***

Une heure plus tard, il poussait la porte d'entrée du rez-de-chaussée de la tour. Il était un peu en avance sur le temps qu'il avait lui-même suggéré aux deux autres. Derrière lui, le clone de Shaka lui filait au train, mais il l'ignorait royalement. Il n'y voyait pas nécessairement la provocation que l'Hokkyokusei voulait faire transparaître ; il savait très bien que les techniques de clonage permettaient le convoi d'informations lors de la « mort » des clones, ce qui permettait d'ailleurs de doubler voir tripler les bénéfices d'un entraînement. Il savait que l'arrogant ne lui faisait pas confiance, mais ne s'en inquiétait pas. Il n'attendait rien d'autre de lui.

Il s'adossa au mur, juste à gauche de la porte d'entrée, son dossier dans la main. Il le feuilletait discrètement, attendant que les deux autres montrent enfin le bout de leur nez pour faire le point sur la suite des événements.

Une poignée de minutes plus tard, lorsqu'ils furent enfin arrivés et prêts à partager les informations qu'ils avaient glanées, le déchaîné prit la parole — en premier, comme il était coutume depuis le début de la mission.

« Le terrain entre l'hôpital et le dojo aurait pu être éligible, mais il présente trop de défauts. Certes, le Grand Dojo permet un partenariat intéressant, mais la proximité avec l'hôpital — qui n'est pas réellement nécessaire, puisqu'une infirmerie a été prévue — risque de causer des problèmes. L'affluence de shinobis et les entraînements pourraient porter préjudice, puisque cela dérangerait le calme nécessaire au bon rétablissement de nos blessés. En plus, le complexe s'en trouverait complètement excentré sur l'Est de Kiri, rendant l'accès plus dur à ceux qui vivraient à l'Ouest. »

Tout était exposé. Il ajouta cependant, d'un ton qui indiquait qu'il n'y aurait pas de négociations possibles :

« C'est donc un non catégorique, pour ce terrain. J'espère que vous êtes porteurs de meilleures nouvelles. »



Résumé:
 



_________________
能ある鷹は爪を隠す · Nō aru taka wa tsume wo kakusu
« Le faucon avisé sait cacher ses serres. »

Merci à Yume pour l'avatar
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ascentofshinobi.com/t4959-no-sabaru-i-think-therefore-you-are http://www.ascentofshinobi.com/t5162-equipe-05-oushi-kuroi http://www.ascentofshinobi.com/t5018-no-sabaru-suivi-rp-relations

[D/OFFICIELLE/KIRI] Préparer le complexe shinobi — ft. Hokkyokusei Shaka, Asayo Shinju Empty
Sam 26 Jan 2019 - 16:08
[D/OFFICIELLE/KIRI] Préparer le complexe shinobi — ft. Hokkyokusei Shaka, Asayo Shinju 4nqq
しのび複合施設の建設 ▬ Construction du complexe Shinobi.


Le premier clone ne fit qu’écouter, il voyait le garde discuter avec Sabaru, mais aucun mot ne sortit de sa bouche, il fut cependant très compréhensif aux besoins des malades. Après avoir écouter le discours de l'interlocuteur, on ne pouvait pas sacrifié les personnes en plein rétablissement. La réaction de son compagnon, qui faisait lui aussi partit de la même équipe que le Yamanaka surprit le clone, qui ne s’attendait pas à un tel comportement pour le manipulateur de chaîne.

Celui-ci pouvait donc avoir du coeur ? En tout cas, il remontait un peu dans l'estime de Shaka. Il pourrait s’en vanter, qu’il continue ainsi, sur cette très bonne lancée.

« On se retrouve devant le palais de la brume. » Dit le clone en suicidant sans crainte.


Un nuage de fumée et plus rien. Le clone avait totalement disparu, envoyant toute les informations nécessaire à son original et au dernier clone restant.

En parlant du dernier clone, celui-ci était accompagné de Shinju pour se rendre au domaine Kaguya, elle aussi été trouvé par le Berserker, ce qui leur donnait un point commun.

En entendant les conseille de cet homme, le clone de l’insolent savait désormais qu’il n’y avait maintenant qu’une seule solution de viable. Le complexe sera bâti sur les cendres de la guerre, à l’endroit où le collectif avait osé attaqué le village de la pluie. Ils allaient le regretter. Amèrement. Avant de disparaître, le clone décida de faire profiter Shinju de ces idées ? Pourquoi ? Peut-être parce qu’il avait ait rougit au moment où le garde avait dit qu’il était mignon avec l’assimilatrice aqueuse, mais nul ne pourrait le savoir.

« Comme tu as certainement dû le comprendre, construire l’académie ici est une très mauvais idée, les autres clans du village pourraient se sentir vexé et les Kaguya avantagés. Pour l’hôpital, j’ai appris qui que les patients avaient besoin de repos, nos combats dans le complexe feraient beaucoup de bruit. Alors il ne reste qu’un seul endroit viable, l’endroit où Kiri fut attaqué par des nukenins. Retrouve moi devant le palais de la brume, Sabaru s'y dirige lui aussi. »


Une autre disparition, tandis que pour l’original, les informations que lui communiqua le garde ne firent que renforcer son idée, il avait raison, comme à son habitude. Et c’est sur cette pensée que Shaka se dirigea lui aussi vers le palais de la brume.


_________________
[D/OFFICIELLE/KIRI] Préparer le complexe shinobi — ft. Hokkyokusei Shaka, Asayo Shinju 238917papersign
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ascentofshinobi.com/t5041-hokkyokusei-yamanaka-shaka#39539 http://www.ascentofshinobi.com/t5162-equipe-05-oushi-kuroi http://www.ascentofshinobi.com/t5630-yamanaka-shaka-epopees-legendaires#45233

[D/OFFICIELLE/KIRI] Préparer le complexe shinobi — ft. Hokkyokusei Shaka, Asayo Shinju Empty
Dim 27 Jan 2019 - 18:10
La gentille mamie qu'elle venait d'interpeller partagea ses amères expériences où elle perdit tout ce qui constituait sa vie mais qu'elle se sentait en sécurité pour finir en toute quiétude ses jours. Et alors que Shinju remerciait et souhaitait une bonne journée à la vieille dame quand une sensation de froid brusque et bien différent de celui qu'elle ressentait lors de ses plongées profondes s'installa sur son avant-bras.

Alors qu'elle tournait sa tête brusquement en direction de cet étrange froid, elle put voir une main masculine se rétracter avant de rejoindre les côtés de leur propriétaire qui semblait inconnu tant par son timbre de voix nouveau aux oreilles de la jeune femme et par les traits camouflés dans les ombres d'une capuche. En tout cas, ce dernier ne semblait pas dégager de mauvaises ondes et au contraire partager son avis avec précipitation avant de se fondre dans la foule à nouveau en laissant à peine le temps à Shinju de le remercier et de lui assurer qu'elle va bien.


"Merci beaucoup pour ces informations et je vais bien : ne vous inquiétez pas...ça m'avait juste surprise."

En effet, le froid n'était déjà plus qu'un lointain souvenir et n'avait laissé aucune trace visible de son passage sur le membre pâle de la jeune fille. Mais ça ne voulait pas pour autant dire qu'elle ne garderait pas en mémoire ce nouveau stimulis ou qu'elle ne chercherait pas à se renseigner dessus : *était-ce un Yuki ? Qu'on disait manieur de glace...*

Gardant cette pensée dans un coin de son esprit, elle écouta ce que Shaka bis avait à lui dire et lui fit part de sa compréhension avant sa disparition. Bien qu'elle n'avait jamais pris part à des luttes d'influence : elle connaissait le principe et le fait que cela amenait souvent des complications par vagues.

Et il semblerait que la zone de Sabaru ne convenait pas aussi et risquait de troublé le rétablissement des patients : ce qui était primordiale pour s'assurer du bien-être des citoyens de Kirigakure. C'était donc un choix non acceptable et il semblerait que la zone de Lotus était finalement celle qui convenait le plus.

Malgré les traces laissés par des moments douloureux et passés-ainsi que partiellement inconnus pour la jeune fille, n'étant pas présente pour les vivre- ce lieu accueillerait donc le futur resplendissant de Kiri.

Du moins, c'est ce que songea la jeune fille en se dépêchant sur le chemin de retour ne souhaitant pas faire patienter plus que de raison ses camarades. Bien qu'elle se douta que Shaka l'original aura sûrement eu le temps de partager les informations obtenues de leur côté.

Finalement, elle put les rejoindre et une brève discussion confirma le choix décidé par leur trio ainsi que leurs remarques à leur manière : catégorique pour Sabaru, calmement de la part de Shinju et d'un ton neutre de la part du dernier sur les trois lieux que chacun fit part à l'agent de l'administration qui leur avait confié la localisation des trois endroits.


"-Pour la localisation se situant entre le Grand Dojo et l'hôpital; la présence du complexe gênerait bon fonctionnement de ce dernier et serait en plus décentrer de Kiri...

"...ces points sont aussi valables pour mon cas avec la localisation prêt du clan des Kaguya : sans compter qu'une opposition pourrait craindre l'influence des Kaguya sur le complexe..."

"...Tandis que les gens pourraient voir un renouveau en la construction du complexe sur les ruines de l'attaque des Nukenins.

HRP
HRP : :
 





Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ascentofshinobi.com/t5000-asayo-shinju-prete-a-etre-deguster http://www.ascentofshinobi.com/t5019-carnet-de-voyage-d-asayo-shinju?highlight=carnet

[D/OFFICIELLE/KIRI] Préparer le complexe shinobi — ft. Hokkyokusei Shaka, Asayo Shinju Empty
Lun 28 Jan 2019 - 9:36
Le trio a décidé de l'endroit où se construirait le futur complexe shinobi : là où avait eu lieu l'attaque du Seichi. Un lieu désormais désert, un peu éloigné de tout, mais qui enverrait un fort symbole aux autres nations.

« J'aime beaucoup ce choix »

Approuve l'homme qui leur avait remit les dossiers, et venait de les écouter.

« J'imagine déjà la tête des gens qui voudront nous attaquer de nouveau et qui essaieront de passer par là, en tombant sur une foule de shinobis en train de s'entraîner. Ils ne feront pas long feu. »

Il leur tend de nouveau une feuille, avec deux noms. Ainsi que le plan du futur complexe. Puis leur montre du doigt deux personnes assises plus loin.

« Ce sont les deux architectes sélectionnés. Montrez-leur le lieu choisi, le plan, et voyez s'ils ont des suggestions à faire. Nous n'avons pas encore réussi à décider duquel prendre. Peut-être que vous, vous réussirez. »

L'un des deux est un homme grisonnant, à l'air pincé. L'autre est plus jeune, et sa carrure est plus massive. Il observe avec un sourire aux lèvres le petit groupe qui les pointe du doigt.

Spoiler:
 


Dernière édition par Narrateur le Sam 23 Fév 2019 - 19:01, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

[D/OFFICIELLE/KIRI] Préparer le complexe shinobi — ft. Hokkyokusei Shaka, Asayo Shinju Empty
Lun 28 Jan 2019 - 15:52

Préparer le complexe shinobi
ft. Hokkyokusei Shaka — Asayo Shinju

Le choix était assez évident, avec les informations récoltées par le trio, qui avaient été convoyées avec brio par Shaka. Son implication et l'utilisation des clones avait été d'une aide remarquable, étant donné que Shinju était arrivée et avait déjà une idée générale de la situation, ce qui facilita la mise en commun. Une expression satisfaite s'était gravée dans les traits de visage du déchaîné, le bon déroulement de la mission et le fait que l'hôpital ait été mis à l'abri du bruit incessant des guerriers qui s'entraînent l'avait mis de bonne humeur. Si tu continues comme ça Shaka, je risque de ne pas te reconnaître.

Le choix fut reçu avec une approbation non dissimulée du responsable, qui commenta avec une pointe d'humour que le complexe servirait d'arme de dissuasion, au vu de sa localisation proche des murailles. Quiconque voudrait tenter d'envahir à nouveau la Brume par ce point se retrouverait bien bête, face à une armada de guerriers en sueur, l'arme au poing. Il leur glissa ensuite un nouveau feuillet, comportant une feuille et un plan du complexe. Sur la feuille étaient inscrits les noms de deux personnages qu'on leur désigna vite comme étant les architectes en concurrence, leur demandant de trancher. Un ancêtre maniéré, et un jeune homme bien charpenté.

Le déchaîné s'avança jusqu'aux deux hommes, soutenant sous ses yeux la feuille comportant leurs noms et diverses informations administratives inextricables.

« J'imagine que vous êtes monsieur Kuchi Kukan. »

Le plus jeune des deux architectes, souriant, hocha la tête, avant de prendre la parole avec sa voix rocailleuse.

« C'est ça ! Vous pouvez m'appeler Kukan, pas besoin de telles formalités. »

Sabaru répondit au sourire de l'homme aimablement, puis le perdit en croisant le regard du vénérable qui semblait presque s'ennuyer.

« Et vous, vous êtes Yuki Goryoukaku.
Lui-même. »

Sec, pas une once d'amabilité. Le déchaîné ne sourcilla pas. Il n'attendait pas de cet homme une quelconque sympathie, mais de l'efficacité. Il leur fit ainsi signe de le suivre, partant en direction du lieu ravagé par l'attaque de Seichi, en tête de la petite troupe dépareillée qu'ils formaient ; un vieillard, un ado, une fille, un grand homme en imperméable et une force de la nature. Un vrai groupe de JRPG.

***

Sur la route, Sabaru prit l'initiative d'interroger les deux architectes séparément. Cela lui permettrait de se faire un premier avis sur eux, avant leur premier contact avec le terrain et leurs analyses plus techniques. Il avait d'abord fait signe au plus jeune des deux de le rattraper, laissant le vieil homme en retrait avec Shaka, Shinju marchant au milieu du groupe, sans doute pour écouter les interrogatoires du déchaîné.

« Kukan, parlez-moi de votre expérience dans le domaine du bâtiment.
J'ai débuté en tant que charpentier, pour le vieux Goryoukaku. Avec le temps, j'ai commencé à m'intéresser à ses plans, et ai commencé à lui donner mon avis. Il n'a pas aimé, la relation s'est envenimée, et je suis parti à mon compte sur les chantiers du port Naragasa au bout de quelques années. J'ai noué pas mal de contacts avec des charpentiers du coin, et les quelques chantiers où j'ai trempé dans le quartier Nord-Ouest ont bénéficié de tarifs préférentiels. En gros, j'ai le bras long — et épais, haha ! — et j'ai déjà touché deux-trois mots à mes associés. Si vous décidez de faire appel à mes services, je pourrais bien faire faire des économies à Dame Watanabe ! »

Sabaru hocha la tête. Comme il le pensait, Kukan était un homme de terrain, et il savait se vendre. Il avait de solides arguments, bien qu'aucune consigne sur les moyens financiers n'avait été donnée. Il semblait avoir suffisamment d'expérience, aussi, sans quoi il n'aurait pas été considéré et n'aurait pas posé de dilemme à l'administration. Un sourire, puis il salua le grand homme qui ralentit la cadence, laissant le déchaîné seul en tête de file. D'un regard par-dessus son épaule, il intima au plus âgé de le rejoindre. Il haussa un sourcil, rechigna d'abord, puis se résigna en comprenant que son contrat tenait dans le creux de la paume du genin. Quelle ironie.

« Yuki Goryoukaku, j'ai lu que vous aviez un sacré bagage, si volumineux qu'il n'apparaît pas dans son entièreté sur nos fiches.
Je dessinais les plans de cette cité avant même qu'elle ne soit baptisée.
En tant que membre de l'illustre clan Yuki...
Les geôles, c'est moi. Les protocoles de sécurité, également. Vous retrouverez aussi ma signature sur les plans du Palais de la Brume, aux côtés de celles de quelques collaborateurs.
J'imagine que le prix sera tout aussi impressionnant que ce petit extrait de votre palmarès.
C'est un gage de qualité. L'interrogatoire est fini, aspirant ?
Bien évidemment, j'ai eu ce que je voulais. »

Le vieil homme lança un regard mauvais au genin, ralentissant le pas pour retourner s'isoler en bout de file. Il n'était pas aimable, mais c'était une valeur sûre. Le choix s'annonçait cornélien. Si le Yuki bénéficiait de grands états de faits, ses services promettaient de percer d'énormes trous dans les caisses du village. Était-il vraiment nécessaire de poursuivre la tradition en embauchant cet architecte, une valeur sûre, au détriment d'un homme actif de la Brume qui pourrait bien leur faire faire une affaire ?

Ruminant sur les deux entretiens éclair qu'il venait de chapeauter, le déchaîné ne vit pas le temps passer, et très vite ils se retrouvèrent sur les lieux qui avaient été le théâtre de l'attaque nuke'nin. Se plantant en plein milieu du chemin, il lança un regard par-dessus son épaule pour une énième fois, vers les quatre autres intervenants. Il croisa l'espace d'un instant le regard de Shinju, qui avait comme il l'avait deviné suivi les deux discussions avec attention.


Résumé:
 



_________________
能ある鷹は爪を隠す · Nō aru taka wa tsume wo kakusu
« Le faucon avisé sait cacher ses serres. »

Merci à Yume pour l'avatar
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ascentofshinobi.com/t4959-no-sabaru-i-think-therefore-you-are http://www.ascentofshinobi.com/t5162-equipe-05-oushi-kuroi http://www.ascentofshinobi.com/t5018-no-sabaru-suivi-rp-relations

[D/OFFICIELLE/KIRI] Préparer le complexe shinobi — ft. Hokkyokusei Shaka, Asayo Shinju Empty
Mar 29 Jan 2019 - 7:36
[D/OFFICIELLE/KIRI] Préparer le complexe shinobi — ft. Hokkyokusei Shaka, Asayo Shinju 4nqq
しのび複合施設の建設 ▬ Construction du complexe


Tandis que les trois shinobi avait fait leur choix, quant à l’endroit où sera construit le futur complexe Shinobi. Le lieu où les nukenins avait osé attaqué le village de Kirigakure, mais celui-ci allait prouvé que malgré les blessures, il se relèvera toujours, et deviendra de plus en plus puissant avec le temps qui passe.

Maintenant que ce choix était fait, un nouveau choix devait être fait. Peut-être beaucoup plus difficile que le précédent.

Deux architecte, mais un seul pourra se vanter d’avoir contribué à la construction d’un tel bâtiment. Symbolique pour Kirigakure No Sato. Le premier, Kuchi Kukan, assez jeune mais néanmoins compétent, il avait mené plusieurs affaires à l’endroit ou on souhaite vouloir construire, de plus, il semble prêt à faire des prix au village. Ce qui aurait pu être un point fort. Mais malheureusement c’était vraiment minable par rapport à ce que proposait le deuxième.

Plus vieux que le premier, il avait été aussi son employeur Yuki Goryoukaku était une des figures les plus importantes concernant l’achitecture du village. Quand on parlait de grand bâtiment, son nom semblait sortir automatiquement. Le seul problème qui n’en était même pas était que ses prix était vraiment exorbitants mais on ne dupe personne sans faire couler un peu de sang voyons.

Le choix était déjà tout fait depuis le début, c’était vraiment mesquin de faire croire à cette personne qu’elle aurait pu construire une telle bâtisse.

Prenant le temps de parler, peu importe qu’ils entendent, le Yamanaka allait exposé son avis.

« Malgré le fait que je suis jeune et que j’aurais pu laissé sa chance à la jeunesse. Je préfère que M. Goryoukaku s'occupe des opérations concernant la construction du complexe. Ce complexe, rien que de par l’endroit ou il sera bâti, sera symbolique pour le village. Alors ma voix va pour celui qui est l'auteur des plus grands monuments du pays de l'eau. Il faut que ce bâtiment impressionne et ceux peu importe le prix. On n'obtient rien sains faire de sacrifice. On ne dupe personne sans verser un peu de sang. »


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ascentofshinobi.com/t5041-hokkyokusei-yamanaka-shaka#39539 http://www.ascentofshinobi.com/t5162-equipe-05-oushi-kuroi http://www.ascentofshinobi.com/t5630-yamanaka-shaka-epopees-legendaires#45233

[D/OFFICIELLE/KIRI] Préparer le complexe shinobi — ft. Hokkyokusei Shaka, Asayo Shinju Empty
Mar 29 Jan 2019 - 18:57
L'administrateur semblait corroboré leur choix de l'emplacement et leur remettait ce qui semblerait deux documents : le plan du futur complexe et une feuille contenant les noms des deux architectes retenus. D'un côté nous avions un homme dont le passage des ans avaient marqué ses traits Yuki Goryoukaku et de l'autre son opposé, un homme emplis de vigueur Kuchi Kukan. Deux personnes bien différents par leur personnalité qui parlait par les regards et expressions qui se trouvaient sur leur visage : un semblait fermé suite à de nombreuses expérience et par la fierté que donne la possession d'une maîtrise dans son domaine tandis que le second respirait la fraîcheur qui ne repoussait pas le contact avec le monde extérieur.

Deux possibilités opposées se trouvant côte à côte mais n'interagissant pas ensemble. C'est pourquoi alors que Sabaru se dirigeait vers ces deux hommes et présentait l'équipe temporaire qu'était la leur avant de prendre la tête du cortège pour les conduire vers le lieu choisi, la jeune fille se plaça au centre de leur groupe afin de ne pas manquer des informations qu'elle ne disposait pas pour réaliser un choix important et répondant au critère de la mission. En effet, celle-ci disait bien qu'il leur fallait choisir l'un de ces deux architectes pour réaliser la tâche suivante et ne semblait pas inclure la possibilité d'une collaboration entre les deux artisans : ce qui surprenait l'opaline kunoichi.

D'où elle venait il n'était pas rare que les voisins s'entraident pour combler les lacunes des autres au niveau de connaissances ou de mains d'oeuvre : leur isolement mettait en avant l'entraide et le partage de connaissances pour éviter la dépendance et l'immobilisme en cas de perte. Ainsi du point de Shinju, une collaboration entre la sagesse d'un vieux artisan pouvant déceler les défauts ainsi que des problèmes et la force ainsi que les idées nouvelles qu'un autre point de vue moins moulé dans une routine pourraient faire une alliance idéale pour ces travaux. Le passé se mêlant au présent pour créer un futur florissant sur de solides bases : malheureusement, la réalité ainsi que les informations obtenues par Sabaru troubla cette vision jusqu'à qu'elle ne disparaisse comme de l'eau s'écoulant entre les doigts qu'importent comment on les serrent.

Les antécédents des deux personnes faisaient que de l'eau croupie coulait sous leur pont abîmé symbolisant une relation bien amoché par des désaccords. Ainsi tout travail réalisé par ces deux hommes sur le même chantier se transformerait en opposition entre deux visions. Or, la création d'un lieu de promesses sur un chantier emplis de mauvaises ondes risqueraient d'en garder la trace dans ses fondations ce qu'il fallait éviter. Observant le ciel un instant d'un regard songeur, la jeune femme ralenti légèrement la cadence une fois le flot de paroles provenant des plus âgés de leur cortège qui finirent le trajet dans un silence pensif.

Croisant brièvement le regard émeraude entendu d'un de ses compagnons, elle put entendre aux premières loges les paroles décisives de Shaka qui semblait avoir un avis bien tranché en faveur de l'ancien Yuki. Ce qui était logique du point de vue la jeune fille qui pensait que l'expertise et les anciens travaux réalisés par le vieil homme directement sous la supervision du Mizukage en respectant toujours le cahier des charges. Il serait donc le plus apte à réaliser des bâtiments pouvant correspondre aux besoin des shinobi tandis que Kukan-san manquait le savoir de diriger ce genre de travaux. Le prix ? Ce n'était pas vraiment un paramètre qui entrait en compte dans le raisonnement de l'Asayo : à ses yeux, un bâtiment de savoir-et stratégique- ne devrait pas avoir un budget limité pour s'assurer qu'il perdure dans le temps.

Observant directement et chacun à leur tour chaque homme de la compagnie, elle appuya avec délicatesse le choix de Shaka et celui de Sabaru :


"Malgré mon ignorance dans le domaine de l'architecture et d'autres domaines, je ne peux aller qu'avec le courant général qui veut qu'un Artisan ayant démontré ses compétences plusieurs fois dans le passé est une valeur sûre. Yuki-san me semble être un gage de sûreté pouvant encore une nouvelle fois répondre aux attentes de Kirikagure. Pour ce qui est du prix, je pense qu'un lieu de connaissance ne doit pas être limité par l'argent mais ça doit être mon côté Buntanjin qui s'exprime... Gômenasai Kuchi-san, le village aura aussi besoin de vous et de vôtre énergie dans le futur...

HRP:
 



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ascentofshinobi.com/t5000-asayo-shinju-prete-a-etre-deguster http://www.ascentofshinobi.com/t5019-carnet-de-voyage-d-asayo-shinju?highlight=carnet

[D/OFFICIELLE/KIRI] Préparer le complexe shinobi — ft. Hokkyokusei Shaka, Asayo Shinju Empty
Mar 29 Jan 2019 - 23:09
Le groupe de JRPG composé d'un vieillard, d'un ado, d'une fille, d'un grand homme en imperméable et d'une force de la nature arrive sur le lieu de la future académie. Le trio de genins semble déjà s'être décidé sur le choix de l'architecte, privilégiant l'expérience à l'économie. Le plus âgé observe l'endroit d'un œil d'expert, et prend le plan des mains de Sabaru. Avant de se mettre à écrire directement dessus.

« Non, ça ne va pas du tout. En plaçant l'infirmerie entre les deux bâtiments, vous gagnez quelques km², qu'on peut réutiliser pour faire un plus grand terrain d’entraînement. »
« Et la cantine commune, vous l'avez placée ? »
« Commune ? Vous n'y pensez pas ! On ne va pas faire manger des enfants à la même table que des vétérans de guerre ! Je vous rappelle que la caserne servira à intégrer les nouveaux arrivants. On ne peut pas prendre le risque qu'un détraqué mange à la même table qu'un académicien. »
« Bien sûr que si, ils partageront leurs expériences. Et puis il y aura des gardiens pour surveiller tout ça au cas où ça tourne mal. Et ça aussi, ça ferait gagner de la place. »


Le vieillard continue d'écrire, quand le jeune se tourne vers le déchaîné.

« Au fait, ça tient toujours pour les tarifs de mes fournisseurs. Je connais même quelques gars qui pourraient venir donner un coup de main sur le chantier. »
« Pour ma part j'ai déjà ma propre liste d'artisans, des partenaires qualifiés et fiables avec qui je travaille depuis plusieurs années. »
« Il serait peut-être temps de les remplacer, le vieux Kighaie n'y voit même plus à deux mètres ! »


Spoiler:
 


Dernière édition par Narrateur le Sam 23 Fév 2019 - 19:02, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

[D/OFFICIELLE/KIRI] Préparer le complexe shinobi — ft. Hokkyokusei Shaka, Asayo Shinju Empty
Mer 30 Jan 2019 - 13:43

Préparer le complexe shinobi
ft. Hokkyokusei Shaka — Asayo Shinju

Pour trois aspirants comme eux, faire ce choix était à la fois un honneur et une prise de responsabilité. En choisissant l'un des deux, ils changeraient à jamais le visage du futur complexe ; mais ils fixeraient aussi un prix qu'ils n'auraient pas à assumer eux-mêmes, et seraient tenus fautifs si leur choix impliquait des problèmes ultérieurs. Cela exigeait donc une certitude absolue, et un seul des deux hommes la leur garantissait — même si l'autre devait être compétent aussi, puisqu'ils étaient au coude à coude jusqu'à présent pour l'administration.

Yuki Goryoukaku avait été choisi par ses deux collègues, et il ne fit qu'acquiescer pour confirmer leurs dires. Sitôt, le vieillard s'empara du plan dans les mains du déchaîné et se mit à l'ajuster à main levée. Ses traits restaient précis malgré tout, témoignant de l'habitude du Yuki à travailler sur des chantiers peu accommodés. Kukan s'était contenté de le regarder faire, en ajoutant deux ou trois suggestions que le vénérable laissait filer ou écartait sans ménagement. Vint ensuite la question d'un gain de place, l'un proposant que l'on place l'Infirmerie entre les deux établissements et l'autre suggérant une cantine commune.

« L'idée de la cantine commune serait séduisante, mais le complexe se doit d'être le plus abouti possible. Une combine de la sorte donnerait l'impression que l'on manquait d'options, alors qu'il s'agit d'un projet chapeauté à la fois par les hautes sphères Kirijines et par le clan Kaguya. Je pense que chaque partie du complexe se doit d'avoir ses propres commodités séparées. »

Le message était clair : le choix de Goryoukaku était formel et immuable. Un peu déçu, Kukan haussa les épaules, mais restait bon joueur. Dans un coin de sa tête, il devait se douter que rivaliser avec le vieil homme dont le nom parsemait les plans des quatre coins de la Brume serait une rude épreuve. Cependant, alors qu'il s'apprêtait à s'en aller, le genin au manteau se saisit de son épaule pour lui glisser quelques mots.

« Nous pourrions bien avoir besoin de vous, une prochaine fois. Auriez-vous une adresse à me communiquer ?
La grande bâtisse en face de l'entrepôt 4 de Naragasa, celui qui dessert le Nord-Ouest de la ville ! Si je n'y suis pas, ma femme vous redirigera bien ; j'ai beaucoup de travail sur les docks en ce moment.
Merci bien, je prends note. »

L'aparté terminé, Sabaru revint aux côtés du Yuki encore occupé à griffonner sur ses plans, entouré des deux autres membres de leur équipe pour l'occasion, tandis que Kukan s'en allait, cette fois pour de bon.

« Ne seriez-vous pas mieux installé à votre bureau ?
Si vous vous inquiétez pour mon dos, vous êtes bien naïf, aspirant. J'ai été ninja avant de dessiner des plans. Ma spécialité, c'était le sabotage. Vous comprenez ?
Comme il vous sied. Cependant, j'ai bien peur de devoir vous demander de remettre ces plans à plus tard ; il serait convenable que vous alliez déjà prévenir vos artisans, n'est-ce pas ? »

Un grognement vaguement affirmatif fut la seule réponse qu'adressa l'homme au déchaîné, dubitatif. Il leur fallait maintenant se rendre au Palais afin d'annoncer leur choix, pour poursuivre les préparatifs.


Résumé:
 



_________________
能ある鷹は爪を隠す · Nō aru taka wa tsume wo kakusu
« Le faucon avisé sait cacher ses serres. »

Merci à Yume pour l'avatar
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ascentofshinobi.com/t4959-no-sabaru-i-think-therefore-you-are http://www.ascentofshinobi.com/t5162-equipe-05-oushi-kuroi http://www.ascentofshinobi.com/t5018-no-sabaru-suivi-rp-relations

[D/OFFICIELLE/KIRI] Préparer le complexe shinobi — ft. Hokkyokusei Shaka, Asayo Shinju Empty
Ven 1 Fév 2019 - 19:32
[D/OFFICIELLE/KIRI] Préparer le complexe shinobi — ft. Hokkyokusei Shaka, Asayo Shinju 4nqq
しのび複合施設の建設 ▬ Construction du complexe Shinobi


Le choix avait été fait. Aucun retour en arrière ne sera possible, le trio chargé de construire ce complexe avait rendu leur sentence. C’était le membre du clan des neiges, Yuki. Qui allait pouvoir se vanter d’avoir bâti ce symbole du village de la brume. Il correspondait parfaitement au critère et sans même en avoir parlé, les trois genins semblaient d’accord sur ce point.

Il avait déjà prouvé au village ce dont il était capable grâce à de nombreuses constructions dont il pouvait être plus que fier. Peu importe le prix qu’il demandera, si l’académie était à la hauteur de leurs attentes, il recevra son dû. De plus, l'architecte semblait être un ninja retraité, simple détail, mais le Yamanaka retenait bien ce qu’il venait de dire. Au cas où.

Regardant une nouvelle fois les membres de cette équipe improvisée, elle Yamanaka était bien pressé que tout ces préparatifs terminent pour enfin passé à l’action.

« Alors, on commence par quoi ? »


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ascentofshinobi.com/t5041-hokkyokusei-yamanaka-shaka#39539 http://www.ascentofshinobi.com/t5162-equipe-05-oushi-kuroi http://www.ascentofshinobi.com/t5630-yamanaka-shaka-epopees-legendaires#45233

[D/OFFICIELLE/KIRI] Préparer le complexe shinobi — ft. Hokkyokusei Shaka, Asayo Shinju Empty
Dim 3 Fév 2019 - 21:55
Malgré le fait que deux personnes avaient déjà exprimé leur avis favorable envers le aîné des architectes, Kukan ne s'énerva point et resta même pour proposer des possibilités pour le Complexe. Montrant ainsi son professionnalisme et un caractère admirable du moins c'était ainsi que le perçut la seule femme du groupe. Qui se contenta de se mettre sur le côté pour ne pas gêner les deux hautes statures des deux hommes qui argumentaient sur le plan en pointant les différents zones abordés pendant qu'elle suivait la conversation et l'intervention de Sabaru qui vint trancher le nœud du problème rencontré sur la cantine. Bien qu'une interrogation non relatée avec la construction vit le jour dans l'esprit de l'assimilatrice :

*Détraqué ? Y en avait-il donc à Kiri ?*

En tout cas, le passé d'ancien ninja saboteur ne fit qu'ajouter du poids à ses paroles et à sa capacité de comprendre et d'exécuter l'établissement de constructions shinobi afin de minimiser les faiblesses exploitables par ses congénères. Sans compter qu'il devait avoir son lots de mémoires sur des missions menés avec des camarades peut-être encore présents dans le monde des vivants mais sûrement retirés du service actif et ceux qu'il désignait par l'étiquette de détraqué. C'est pourquoi la jeune fille continua son observation silencieuse des annotations sur le plan que tenait des mains non seulement marqués par l'âge mais aussi par des cicatrices de combat pendant que le chef de leur petite unité prenait à parti l'autre architecte pour des raisons sûrement personnelles puisqu'il prit l'initiative de les éloigner d'eux. Et fut donc le dernier à lui parler avant le départ de l'architecte musculeux.

Finalement, il ne restait que Goryoukaku-san avec les trois genin pour décider de la suite des éléments dont le fait de contacter les fournisseurs habituels du vétéran pour commencer à avoir une idée plus claire du devis et savoir si il ne risquait pas de manquer de matériaux dans les stocks des Kirijins et si il faudrait importer de l'extérieur. Ainsi pour éviter de perdre du temps et de faire un détour inutile à l'artisan déjà en train de noter ses idées sans prêter attention à ses accompagnateurs : une séparation de groupe fut décider.

D'un côté, Sabaru originel ira au Palais de la Brume annoncé leur choix à l'administrateur pour s'assurer du feu vert et l'absence de consignes et conseils supplémentaires de sa part envers le Yuki tandis que les deux jeunes : Lotus et l'ama iront avec une copie électrique de lui-même, accompagné le vieil homme afin de permettre la prise de contact immédiate et rapide de ses fournisseurs.


"-Si cela vous convient : Shaka et Shinju vont vous accompagner avec mon clône à vôtre bureau pour que vous puissiez contacter vos fournisseurs afin de discuter de cette offre et élaborez le devis final."

Recevant un hochement affirmatif de la part de la jeune fille et de son clône né d'éclair qui se faisait observer depuis son apparition par la kunoichi qui refrénait du mieux qu'elle pouvait la curiosité qui l'avait saisi face à lui et au fait qu'il ne semblait guère composer de fumée contrairement à Lotus 2 qui n'était plus. Ainsi, trois personnes de chairs et d'os accompagné d'un être électrique se dirigèrent vers les quartiers du clan Yuki afin de rejoindre les bureaux de l'entreprise de l'architecte tandis que le modèle du clône se hâtait vers le Palais de la Brume afin d'y présenter leur décision et pour pouvoir rejoindre les plus jeunes.

Une fois là-bas, le capitaine de l'équipe improvisé trouva au même endroit l'administrateur qui semblait l'attendre et alla lui reporter le choix décider pour l'architecte du complexe :


"- Après mûre réflexion, nous avons décidé de retenir Yuki Goryoukaku-san comme architecte du complexe ayant déjà fait ses preuves dans ses anciens travaux et nous pensons que ses fournisseurs sauront fournir les matériaux répondant à nos besoins.

Pendant ce temps, les deux plus jeunes et l'être éphémère venaient d'arrivé à destination et alors qu'ils pénétrèrent dans les locaux du Yuki, Shinju profita de la proximité entre chacun d'entre eux pour toucher -mine de rien-du doigt les côtes du Sabaru 2 pour constater un léger choc électrique à ce contact. Du moins, elle ne prolongea pas le contact ne voulant pas démontrer son ignorance devant les yeux des autres hommes de la pièce bien qu'elle se nota mentalement de se rendre à la bibliothèque afin de trouver des informations sur ces clônes de foudre. D'ici, elle se tiendra à distance de celui-ci non par crainte de recevoir un choc électrique plus conséquent mais plus par crainte de céder à la tentation de pincer la chair de celui-ci pour vérifier sa texture.

Et alors que chacun prenait sa place pour ne pas gêner les directives prises par le Yuki, le temps d'attente se mit en place.


Résumé:
 







Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ascentofshinobi.com/t5000-asayo-shinju-prete-a-etre-deguster http://www.ascentofshinobi.com/t5019-carnet-de-voyage-d-asayo-shinju?highlight=carnet

[D/OFFICIELLE/KIRI] Préparer le complexe shinobi — ft. Hokkyokusei Shaka, Asayo Shinju Empty
Mar 5 Fév 2019 - 21:34
Le trio de genin confirme le choix définitif de l'architecte. C'est donc Yuki Goryoukaku qui aura l'honneur de peaufiner les plans du complexe shinobi et de mettre le projet en route. Suite à la demande de l’aîné, il part donc prévenir ses artisans habituels en qui il a confiance, qu'il va avoir du travail à leur donner. Pour sa part, Kuchi Kukan connaît des fournisseurs avec des prix très intéressants. Prix qui ne profiteront pas au clan Kaguya ni aux autorités de Kiri. À Sabaru, en revanche, peut-être... Celui-ci arrive seul au palais de la brume pour indiquer le choix de l'équipe à l'homme qui le leur avait demandé.

« C'est un homme sûr, on peut compter sur lui. Même s'il est parfois un peu... Têtu. »

Il fouille dans ses papiers, longtemps, mais finalement se tourne vers le déchaîné, l'air gêné et une feuille à la main.

« Hum... Il me semble qu'il a sa propre liste d'artisans, c'est ça ? Il refusera qu'on lui en suggère des nouveaux. »

En soupirant, il déchire la feuille des artisans potentiels qui ne sert plus à rien.

« Il me reste encore une chose à vous demander avant de vous libérer. Nous avons établi un partenariat avec le propriétaire d'une mine sur l'île d'Aato, mais le capitaine qui devait faire la navette entre les deux îles est tombé malade. Vous pourriez allez au port et voir si vous trouvez quelqu'un prêt à faire les livraisons le temps de la construction ? Concernant le bois, nous avons déjà ce qu'il faut non loin. »

Il faudra ensuite revenir l'informer si vous avez trouvé un livreur ou non.

Spoiler:
 


Dernière édition par Narrateur le Sam 23 Fév 2019 - 19:03, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

[D/OFFICIELLE/KIRI] Préparer le complexe shinobi — ft. Hokkyokusei Shaka, Asayo Shinju Empty
Jeu 7 Fév 2019 - 0:13

Préparer le complexe shinobi
ft. Hokkyokusei Shaka — Asayo Shinju

Alors que Sabaru recevait ses instructions au Palais, son clone accompagnant Shinju et Shaka écoutait et observait attentivement l'oeuvre de l'architecte. Au-dessus de son atelier, dans son bureau, il s'affairait déjà à griffonner sur des parchemins diverses missives à l'adresse de ses artisans habituels. Les documents s'amoncelaient sur le coin de la table, là où quelques oiseaux porteurs du symbole du clan Yuki les récupéraient et s'envolaient par la fenêtre pour aller les distribuer. Le clone s'éclaircit la gorge de sorte à n'attirer l'attention que des deux autres genins, veillant à ne pas déranger le vénérable grincheux outre mesure.

« Retournez au palais, je vous y attend sûrement déjà pour la prochaine étape. Goryoukaku s'est mis à l'ouvrage, le problème des artisans n'en est plus un. Sa rigueur est telle qu'il l'avait laissé présager. »

La copie du déchaîné s'avança vers la fenêtre d'où s'échappaient les hiboux, puis prit pied sur le battant en se hissant déjà vers l'extérieur. Par dessus son épaule, il lança un regard à l'architecte ; il voulait le remercier, mais n'aurait soit pas de réponse, soit droit à un grognement. Il faisait son travail, de toute façon. Nulle raison de le flatter plus que de raison. Sur cette pensée, il s'élança dans le vide par la fenêtre, avant de n'être réduit qu'à l'état d'étincelles étouffées par le vent.

***

Lorsque les deux genins arrivèrent, Sabaru les attendait de pied ferme, sur les marches de l'esplanade au pied de la tour. Il n'avait rien dans ses mains qui puisse ressembler à des documents, à des consignes écrites ou à des renseignements. De fait, on ne lui avait rien donné ; c'était à l'aveugle qu'ils devraient mener leurs recherches cette fois.

« C'est la dernière partie de notre mission, mais pas la plus guidée malheureusement. Notre seule consigne est de trouver un capitaine de navire de rechange qui pourrait faire la navette entre Aato et Kiri pour le transport de ressources, puisque l'administration a d'ores et déjà contracté avec une mine là-bas. On trouvera ce qu'il leur faut au port Naragasa, alors en route. »

L'instruction donnée, le déchaîné se mit en route vers l'Ouest, épaulé des deux autres membres de l'équipe. Ils auront fait du chemin, et le temps était passé. Au moins, jusqu'à preuve du contraire, leur travail avait été concluant et apprécié à sa juste valeur.

***

L'odeur nauséabonde des poissons, les marchands qui venaient récupérer leurs marchandises avec des charrettes bruyantes, les matelots qui se dégourdissaient les jambes et se rinçaient le gosier avant un retour en mer ; voilà le décor mis en place pour la phase finale de leur mission d'une journée. Le soleil s'approchait de l'horizon au loin, et le ciel se teintait d'orangé. La plupart des bateaux ayant jeté l'ancre n'allaient sans doute pas reprendre la mer avant le lendemain pour profiter du jour. C'était une aubaine, mais ils n'avaient pas intérêt à perdre du temps. La nuit tombée, certains marins seraient soit assoupis, soit ivres-morts.

« On se sépare, à partir de maintenant. Vous connaissez la chanson : à la tombée de la nuit, retrouvons-nous ici-même. N'oubliez pas que l'homme que nous choisirons devra transporter des matériaux importants pour Kiri et son complexe, il doit donc être digne de confiance. Bonne chasse. »

La chasse au loup de mer était ouverte. Pour sa part, le déchaîné prit le parti de faire un petit tour des auberges et bars du port, connus pour être fréquentés en majeure partie par des marins — et heureusement, puisqu'ils avaient été disposés là pour exploiter précisément cette clientèle. En tant qu'adulte, il se devait de couvrir ces lieux, dans lesquels il se serait mal vu envoyer la frêle Shinju. Si les marins étaient valeureux, ils étaient souvent rustres et dépourvus de galanterie. Cela ne l'amusait donc pas de se mêler à ce genre de plèbe, mais c'était nécessaire.

Après quelques rondes, il jeta donc son dévolu sur le troquet le plus proche des quais. Après être entré sans trop attirer d'attention, il alla s'accouder au bar en se faufilant entre les tables bondées, dans l'odeur de sueur, de poisson et d'alcool renversé qui fermentait dans l'établissement. Il se mit alors à interroger le tenancier sur sa clientèle régulière, sur les capitaines qui étaient à quai, puis se tut pour prêter une oreille attentive aux discussions environnantes et intelligibles. Le mode opératoire classique, en somme.


Résumé:
 



_________________
能ある鷹は爪を隠す · Nō aru taka wa tsume wo kakusu
« Le faucon avisé sait cacher ses serres. »

Merci à Yume pour l'avatar
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ascentofshinobi.com/t4959-no-sabaru-i-think-therefore-you-are http://www.ascentofshinobi.com/t5162-equipe-05-oushi-kuroi http://www.ascentofshinobi.com/t5018-no-sabaru-suivi-rp-relations

[D/OFFICIELLE/KIRI] Préparer le complexe shinobi — ft. Hokkyokusei Shaka, Asayo Shinju Empty
Ven 15 Fév 2019 - 23:41

しのび複合施設の建設 ▬ Construction du complexe Shinobi


Il était maintenant temps pour le trio de se séparer, alors que le Yamanaka partait en direction des ports, il se mit à observer chaque détail qui lui permettrait d’arriver à une conclusion intéressante, le profil des bateaux, sa qualité et sa taille. Le nombre de personnes à bord, leurs habitudes, rien n'échappe à l'oeil vigilant du shinobi de la brume.

Continuant d'observer, le Yamanaka commence d’abord par observer les personne alentours et il finit par se diriger par se diriger vers un grand marchand se situant près du port. Il allait le questionner et tirer au mieux parti des informations qu’il allait recevoir.

« Bonjour monsieur, j’aurais quelques questions à vous poser. Premièrement, pour un commerce d’une taille aussi imposante que le votre, je me demandais comment et par quel bateau vous vous procurer vos cargaisons ? Avez vous en un à me conseiller ? Peu importe le prix, je recherche la meilleure qualité possible. »


Maintenant qu’il attendait la réponse du marchand. Le jeune homme continuait toujours de regarder comment se déroulait les choses, peut-être qu’il devrait prendre une initiative, mais en tout cas, il se demandait vraiment comment les recherches se passait du côté de Sabaru et de Shinju.

Tout d’abord, pour Sabaru il ne s'inquiétait pas trop, il faisait preuve d’un grand professionnalisme. Il ne tardera pas à devenir quelqu’un d'important dans le village, mais Shaka n’allait pas rester derrière lui, il se devait d’avoir une, même deux longueurs d’avance sur son coéquipier. Car il montait dangereusement en puissance.

Quant à Shinju, il pouvait avoir confiance en elle. Après tout, elle n'a pas été convoqué à cette mission pour rien. Même si Shaka avait peu d'informations sur cette jeune femme, elle pouvait encore faire ses preuves pour pouvoir gagner le respect du Yamanaka.

Mais pour l’instant, il ne devait pas se disperser.

Il n’avait qu’un seul but, réussir cette mission.

_________________
[D/OFFICIELLE/KIRI] Préparer le complexe shinobi — ft. Hokkyokusei Shaka, Asayo Shinju 238917papersign
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ascentofshinobi.com/t5041-hokkyokusei-yamanaka-shaka#39539 http://www.ascentofshinobi.com/t5162-equipe-05-oushi-kuroi http://www.ascentofshinobi.com/t5630-yamanaka-shaka-epopees-legendaires#45233

[D/OFFICIELLE/KIRI] Préparer le complexe shinobi — ft. Hokkyokusei Shaka, Asayo Shinju Empty
Sam 16 Fév 2019 - 22:14
Alors que le vieil artisan griffonnait avec célérité et habitude ses lettres destinés à ses contacts, la jeune Asayo observant avec ravissement le ballet bien huilé des messagers ailés, s'évitant adroitement dans leurs mouvements et ne touchant aucun des meubles présents dans le bureau de leur propriétaire ni les occupants. Hélas, le clône électrique interrompit sa contemplation des volatiles pour leur annoncer qu'ils devaient se rendre au Port afin de trouver un transporteur pour les matériaux et qu'il ne devait pas rechigné aux voyages. Avant de s'éclipser par la fenêtre bien que Shinju le suivit pour le voir s'effilocher en anguilles d'éclair : fascinée par l'éclat éphémère et bleuté ne songeant nullement à leur dangerosité.

Se tournant vers Shaka elle lui fit signe de la tête pour qu'ils y aillent avant de légèrement s'incliner silencieusement vers le vétéran pour lui faire parvenir son intention de prendre congés avant de quitter à son tour la pièce en veillant à ne pas briser le rythme du Yuki. Leur trajet jusqu'au port se déroula sans faits notables et une fois sur place leur équipe finit par se séparer : chacun voguant à la recherche de leur but.

L'anguille se dirigea vers les bars et autres endroits servant d'abreuvoir aux marins à quai qui seront trop imbibés d'alcool pour naviguer droit et sans rencontrer de récifs. La fleur de lotus avait préféré se mêler à la foule et semblait se diriger vers la zone de déchargement pour interroger les marchands lui faisant par la même occasion une queue de poisson. Hésitante, elle observa les alentours et décida d'opter pour la dernière catégorie d'usagers du port : les pêcheurs. Pourquoi donc ? Par ancienne habitude ?

Plutôt par le fait qu'avec ses nombreuses visites au Port, elle avait pris l'habitude de leur demander des nouvelles de leurs pêches et de la mer. C'est ainsi qu'elle se dirigea vers un duo père et fils qu'elle connaissait Arajio -qui ne mâchait pas ses mots quand il n'aimait pas quelque chose- et Kouha-qui contrebalançait le sel de son père par sa légèreté- pour les saluer poliment et leur demander avec une excitation contenue leur avis.


"-Konnichiwa Arajio-san et Kouha-kun : ça mord aujourd'hui aussi ? Et pourriez-vous m'indiquer un bon capitaine pour transporter des marchandises ? J'en recherche un pour ma première mission en tant que kunoichi !

Etant pêcheurs de père en fils et exerçants à Kiri depuis des générations, ils devaient probablement savoir quels navires avaient bonne réputation et n'auront pas de langue de bois contrairement à des marchands.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ascentofshinobi.com/t5000-asayo-shinju-prete-a-etre-deguster http://www.ascentofshinobi.com/t5019-carnet-de-voyage-d-asayo-shinju?highlight=carnet

[D/OFFICIELLE/KIRI] Préparer le complexe shinobi — ft. Hokkyokusei Shaka, Asayo Shinju Empty
Lun 18 Fév 2019 - 22:00
L'équipe va se renseigner au port pour trouver un capitaine de navire capable de faire des livraisons entre l'île principale et celle de Aato, le temps de la construction du complexe shinobi. Shinju se dirige vers les pêcheurs, des gens qu'elle connaît déjà. Ainsi, elle est sûre qu'elle peut leur faire confiance. Ils l’accueillent avec un sourire. Le fils répond à sa question.

« Oui ça mord bien, merci. On en a déjà prit pas mal. Pour ta mission, il y a ce bateau là, c'est du solide ! Comme son capitaine ! Il s'appelle... Estu... Etsu... Ko ? Ha non, Etsuji ! Et puis c'est un bon gars, tu peux compter sur lui, il te fera pas faux bond ! Par contre évite celui qui est amarré tout au bout. Il est louche. Et ça fait des semaines qu'il nous interdit de pêcher aux alentours le jeudi, alors qu'il y a les plus grosses prises là-bas. Bonne chance pour la suite ! »

Le premier bateau montré se nomme le « Panier de moules ». Il semblerait qu'il serve à la pêche, d'après son nom. Mais est-ce vraiment le cas ? Tandis que le second tu es trop loin pour pouvoir le lire d'où tu es. En tous les cas, les deux ont effectivement l'air solides. Tes contacts semblent bons.

Shaka lui, a une autre idée. Sur le quai, il y a des allées et venues habituelles, les pêcheurs rentrent au port, les marins dans les établissements louches. Et certains marchands s'empressent d'aller à la rencontre des capitaines afin d'obtenir leurs marchandises à moindre coût. Le Yamanaka se dirige vers l'un des marchands présents sur le port, afin de lui demander le nom de son fournisseur. Celui-ci s'empresse de lui répondre, mais semble méfiant.

« Bonjour ! Pourquoi je devrais vous dire ça ? Vous souhaitez me faire concurrence ? Évidemment que je travaille avec le meilleur, peu importe le prix. C'est la qualité qui m'a permit de devenir ce que je suis aujourd'hui, la fraîcheur et le goût de mes poissons ! Et je compte bien garder ça pour moi, jeune homme. »

Sabaru se risque à entrer dans l'un des établissements présents sur les lieux. Un établissement réservé aux adultes, et en particulier aux marins désirant profiter de ce que la terre ferme a de meilleur à leur offrir, et qui leur manque tant en mer : les femmes, et l'alcool. Le déchaîné entre donc au fameux bar de « La turlutte enchantée » et pose des questions au tenancier. Celui-ci entreprend de lui répondre.

« Ben vous savez moi, tant qu'ils paient, je fais pas trop attention. Mais il y en a p'têtre quelques uns, ouais. Allez voir avec le gros Etsuji là-bas. Il vient de finir sa dernière livraison. Ou avec le capitaine Daiki, il adit qu'il cherchait du travail. »

Le premier est installé à une table, et sa barbe rousse est pleine de mousse. Le nombre de chopes devant lui, et les gens agglutinés autour en train de l'encourager avec « Bois ! Bois ! Bois ! » signifient clairement qu'il est en train de participer à un concours de boissons alcoolisées. Le second est avec ce qui semble être son équipage, avec qui ils discute à voix basse.

Concernant les conversations aux alentours, tu entends beaucoup de marins parler de femmes en des termes pas très flatteurs. Quelques uns d'entre eux – bien accompagnés - sont en train de jouer à ce qui fait la célébrité de l'établissement. Il s'agit d'une cible dans laquelle il faut planter des shurikens. Sauf qu'ici la cible est un losange, qu'il y a des zones vertes à chaque coin, que le reste est jaune et le milieu rouge. Chaque zone de couleur à un mot qui doit être dit au moment où le shuriken se plante dedans. Tango, Mango et Pango. Lorsque le projectile fait mouche, vous devez boire un coup. Si vous gagnez, vous avez le droit à une turlutte enchantée ! Si vous attendez plus de 3,247 secondes avant de lancer, vous êtes pénalisé. Une fois tous les 5 tours, vous avez le droit à un joker qui ne vous aide pas et si vous l'invoquez, l'un des adversaires peut vous le voler en vous empoignant fermement la poitrine ou les fesses tout en disant "La Turlutte Enchantée" mais si vous arrivez à vous défaire de l'emprise avant, alors c'est annulé et votre joker apparaît. Celui qui perd à un gage.

Mais sans doute serait-il plus sage de ne pas y jouer et de se concentrer sur la mission en cours.


Dernière édition par Narrateur le Sam 23 Fév 2019 - 19:04, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

[D/OFFICIELLE/KIRI] Préparer le complexe shinobi — ft. Hokkyokusei Shaka, Asayo Shinju Empty
Mar 19 Fév 2019 - 14:13

Préparer le complexe shinobi
ft. Hokkyokusei Shaka — Asayo Shinju

Etsuji et Daiki, deux capitaines de navires actuellement amarrés au port Naragasa, furent conseillés au déchaîné par le barman.

Puisqu'il ne sortait plus de Kiri, il ne fréquentait pas régulièrement le port Naragasa ; il n'eut donc d'autre choix que d'offrir du crédit aux suggestions du tenancier du troquet de la « Turlute enchantée ». Qu'est-ce qui lui avait pris de choisir cet établissement, d'ailleurs ? Il aurait dû flairer l'embrouille en entrant. Il s'y passait des choses qu'il n'aimerait pas avoir à supporter plus longtemps.

Reconnaissant, il lâcha néanmoins une volée de pièces sur le bois éraflé du comptoir, à l'adresse de celui qui l'avait renseigné. Ceci fait, il se retourna afin de s'approcher sans trop se faire remarquer du premier, « le gros » Etsuji. Il ne daigna même pas lui adresser la parole, puisqu'au moment où il s'approcha suffisamment pour le distinguer correctement, il remarqua qu'il était en plein milieu d'un concours de boisson. Son visage rougissant et sa bedaine protubérante ne trompèrent pas le roi sans couronne ; il était ivre, probablement incapable d'entretenir une discussion intelligible, ce qui l'agacerait au plus haut point.

Il n'aimait pas les gens saouls. Trop imprévisibles pour qu'il ne puisse anticiper leurs intentions, ils avaient tendance à le tendre. Il l'évita donc soigneusement, préférant s'approcher de l'autre capitaine qui tenait messes basses. Il semblait sobre, et sérieux. C'était déjà ça.

« J'imagine que vous êtes le capitaine Daiki. »

En s'exprimant, l'homme vint déposer doucement sur la table son bandeau frontal. C'était une façon de dire « vous avez intérêt à m'écouter, et à me considérer comme l'extension des forces de l'ordre ».

« On me dit que vous cherchez du travail, vous et vos hommes ; et il se peut que l'Ombre de la Brume en ait à vous confier. »

La proposition alléchante vint rejoindre le bandeau frontal, lancée sur la table afin de capter toute leur attention. La mention de la Watanabe, elle, servit à leur rappeler qu'ils n'avaient pas d'intérêt à dérailler. Sa façon d'aborder les rustres était très méthodique, et c'était nécessaire. Il avait entendu des choses dans ce troquet qui l'auraient poussé à s'adonner à la violence physique ; il considérait tous les clients comme étant de la même engeance.

Sa main gauche fit pression sur l'épaule d'un poivrot endormi sur sa table, juste à côté de celle du capitaine Daiki, afin de le faire tomber de sa chaise sur le plancher. Comme une bûche, il s'écrasa sans faire un geste, probablement en plein coma éthylique. Sa senestre dansa sur le bois du dossier de la chaise, puis l'empoigna pour la retourner et l'amener à la sable du capitaine. Il y prit ainsi place, sans un regard pour celui à qui il l'avait volée. Réquisitionnée par la Brume, mon petit seigneur. Il faut transmettre le bon message. Après tout, rien ne disait qu'il était genin. Au contraire, son âge ne faisait que suggérer qu'il était plus important, tout comme la mission dont il était investi.

« Je suis Sabaru, de la famille Nō. Le Palais m'envoie chercher un capitaine apte à remplacer le précédent, qui a eu un empêchement, afin de faire la liaison avec l'île d'Aato. Si vous êtes disposé, et que vous nous convenez, nous vous chargerons de transporter d'importantes quantités de matières premières issues de mines de l'île. »

Ses coudes vinrent se poser sur la table, tandis que ses mains se joignirent juste devant son visage abaissé et abrité dans l'ombre.

« Le tout servira au chantier du complexe militaire de Kiri. Nous avons donc besoin des meilleurs, qui seront grassement payés et dont nous exigerons une fiabilité sans bornes. Vous n'auriez donc rien à gagner à nous trahir, par exemple. Il se pourrait même que vous gagniez d'autres privilèges à nous aider, comme par exemple la priorité sur certains services du port de Kiri. Cela ne dépendra que de votre hypothétique prestation. »

Un sourire fugace anima son visage. Il se voulait rassurant ; il ne devait pas trop intimider l'homme, juste lui montrer qu'il n'en ressortirait que gagnant. Un capitaine mandaté par un village caché devrait surement se faire un beau bénéfice.

« Si l'offre vous intéresse, je vous invite donc à répondre aux questions suivantes : qui êtes-vous ? D'où venez-vous ? Quelles sont vos activités habituelles ? Seriez-vous prêt à coopérer plus régulièrement, à l'avenir, avec la Brume ? »

La rafale de questions qui s'abattit vers l'homme servirait à l'analyse. Du début à la fin, Sabaru l'observerait, tel le prédateur qui s'apprêtait à fondre sur sa proie, pour déceler les moindres expressions pouvant trahir un mensonge.

La dernière question, quant à elle, relevait plus du bonus qu'autre chose. Avoir un capitaine fiable, et à la solde de Kiri, permettrait à la flotte de rester à quai sans ralentir les activités commerciales.


Résumé:
 



_________________
能ある鷹は爪を隠す · Nō aru taka wa tsume wo kakusu
« Le faucon avisé sait cacher ses serres. »

Merci à Yume pour l'avatar


Dernière édition par Nō Sabaru le Mer 20 Fév 2019 - 22:38, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ascentofshinobi.com/t4959-no-sabaru-i-think-therefore-you-are http://www.ascentofshinobi.com/t5162-equipe-05-oushi-kuroi http://www.ascentofshinobi.com/t5018-no-sabaru-suivi-rp-relations

[D/OFFICIELLE/KIRI] Préparer le complexe shinobi — ft. Hokkyokusei Shaka, Asayo Shinju

Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant

Ascent of Shinobi :: Territoires de l'Eau :: Kiri, village caché de la Brume
Sauter vers: