Soutenez le forum !
1234
Derniers sujets
Partagez | 

Façade unique [D/OFFICIELLE/IWA]

Aller à la page : 1, 2  Suivant

Lun 7 Jan 2019 - 1:31
Yes ! Une mission officielle, Ryoko n'attendait que ça, qu'une des missions qui pointent le bout de son nez et qui est demandé par la Tsuchikage elle-même, une mission officielle qui va pouvoir lui faire gagner de la réputation ! Elle ne pouvait pas attendre, elle devait s'y rendre tout de suite ! Heureusement qu'elle s'est levée tôt pour allez voir du côté des missions, en même temps, vivre dans le dojo où s'entraîne et entraîne Hyuga Toph n'est pas le meilleur moyen de prendre du repos. Bon, encore une fois, la mission est de bas rang ... mais c'est toujours un bon début, et puis, c'est le Shishiza qui la demande ! Le Shishiza ! L'organisation que veut rejoindre Ryoko ! Evidemment qu'elle va la prendre, le destin lui sourit ! Yes ! C'est sans doute Estuko qui a dû penser à elle en la mettant sur la mission dès qu'elle s'est proposée.

Une fois devant le point de rendez-vous, dans une place quelconque, elle ouvre donc la fameuse missive, le saint graal, la boîte de pandore avec tellement d'excitation qu'elle en tremble ... d'excitation.

Code:
La mission est pour la police d'Iwa, il s'agit tout simplement de trouver un lieu avec assez d'espace ou d'acquérir un bâtiment important qui puisse être transformé en un grand poste de police qui accueillerait tous les employés actuels de la police (le Shishiza). Des rénovations seront sans doute à faire si le bâtiment est une reprise ainsi qu'un réaménagement en locaux capables d'accueillir les bureaux du Yamagenzo.

C'est bien celle-là, ouf, elle a cru s'être trompée et avoir pris son autre missive de mission de rang D, mais elle devait déjà se rendre sur place pour attendre son fameux collègue. En attendant, elle a pris une carte, une copie de la carte d'Iwa, ainsi que deux feutres, un violet, et un rouge. Elle doit trouver un endroit sur la carte qui vaut la peine de déplacer des gens pour y installer le poste de police.

Après avoir dessiner deux smileys pour tester son feutre violet, elle voit finalement son collègue arriver.

- Ah ! Te voilà ! C'est toi qui va m'aider pour la mission ? J'ai hâte ! Je me présente, je suis Sekken Ryoko, du clan Sekken, futur clan d'Iwa et bientôt membre du Shishiza ! Je suis contente de te rencontrer ! Regardes j'ai déjà pris une carte d'Iwa pour qu'on puisse trouver un endroit où chercher !

Elle déplie la carte, puis la dépose sur le sol, sur une pierre qu'elle se servait pour "dessiner".

- Alors tu vois, là le rond avec le dessin d'une pièce, c'est le quartier commerciale, et là où il y a la maison, c'est le quartier résidentielle. Le but, ce serait d'avoir le bâtiment pile entre ces deux quartiers, pour qu'ils puissent aussi bien gérer rapidement les conflits dans la zone commerciale que les conflits qu'on pourra trouver aux quartiers résidentielles, donc le mieux ce serait ... là !

Elle trace un cercle rouge après avoir griffonner un coin de la carte pour le faire marcher pour indiquer l'emplacement où ils devront chercher, puis, elle montre la carte et la missive à l'homme qui est juste là.

- Tu en penses quoi ? D'ailleurs, tu t'appelles comment ? Et tu veux peut-être lire la missive, je sais pas si tu l'as eu, désolé, je suis tellement excitée à l'idée de faire la mission que j'en oublie les politesses ! Quoique, est-ce de la politesse ? Certainement, quelque part ...

Kuchyose no Jutsu:
 

Carte moche no jutsu:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ascentofshinobi.com/t4671-besoin-d-un-peu-de-savon-presentation-de-sekken-ryoko-finish http://www.ascentofshinobi.com/u603

Lun 7 Jan 2019 - 13:46
C'était désormais officiel, Okada était enfin habilité à réalisé des missions pour le bien d'Iwa. Il ne considérerais pas qu'il y avais de sottes mission, et que toutes missions étaient bonne à prendre. De plus, celle-ci était officielle et donc elle venait directement du Yondaïme, motivation de plus pour Okada. C'est ainsi que le jeune homme à la longue crinière rouge se dirigeait vers le point de rendez-vous pour rencontrer la personne avec qui il avait à cœur de bien mener cette mission afin de ne pas décevoir son village. De loin, il aperçut celle avec qui il allait passer cette mission. Une jeune fille avec les cheveux violets. Il l'a reconnu car elle tenait dans sa main une carte du village en s'approchant, c'est qui prit la parole en première. Elle parlait avec un débit rapide il avait un peu du mal à tout suivre.

 « Bonjour, Je suis ravi de faire ta connaissance, j'espère que nous mènerons à bien cette mission et que nous ne décevrons pas le Yondaïme. » – Il n'avait même pas eu le temps de se présenter que cette dernière avait déjà déplier sa carte et la lui avait mit sous les yeux.

Aux premier abords, en voyant cette carte il ne voyait que des gribouillis qui ne lui faisaient aucun sens. C'est avec les explications de Ryoko qu'il pouvait mettre un peu de sens à cette carte. L'argumentation de Ryoko lui faisait sens, c'était la un endroit stratégique entre deux quartiers différents qui pouvait intervenir rapidement si il y avait un problème quelconque. Cependant, Okada avait une autre idée qui lui faisait peut-être plus de sens.

 « Je dirais que c'est une bonne idée Ryoko, tes arguments sont plus que valide, cependant … Mets-toi dans la peau d'un Kage. Ne voudrait-tu pas que toutes les institutions du villages soient proches de toi afin de mieux diriger le village ? J'ai une autre idée à te soumettre qui reste en adéquation avec tes arguments. Donne moi un de tes feutres tu veux bien ? » – Il prit en main le feutre violet de Ryoko et dessina sur la carte puis repris la parole.

 « Regarde, cet endroit et encore plus proche pour le Kage et en plus de cela, il est a peu près a équidistance des deux quartiers que tu as mentionnée précédemment. Qu'en pense-tu ? » – Il avait soumis son idée, en espérant qu'elle plaise à Ryoko. Si jamais elle montre une quelconque réserve, il pourrait très bien se plier à son idée à elle, sachant qu'elle était tout aussi raisonnable que la sienne.

Okada avait très vite compris au débit de parole de Ryoko que celle-ci était très excitée a l'idée de réaliser cette première mission. Il était d'ailleurs très heureux de voir une Iwajin aussi pressée de mener à bien une mission pour le village. Cela lui redonnait espoir en celui-ci. Il savait au fond que le futur du village d'Iwa était entre de bonnes mains avec des éléments comme Ryoko parmis ces rangs. Dans toute cette excitation, Ryoko avait enfin demandé a Okada son nom. Cela le faisait rire intérieurement, lui qui essayait de ne pas trop exterioriser ses émotions.

 « J'ai cru que tu ne me le demanderais jamais, je suis Okada Shinya, membre d'aucun clan et futur, je l'espère, membre du Sazori. Ne t'en fais pas, tu n'as fait d'aucune preuves de manque de politesses on est pas à ça près en tant qu'Iwajin, je te rassure. »

Il appréciait cette dynamique qui s'est mit en place entre ces deux. Cette mission allait être décidément très facile à conclure.

Carte Moche no Jutsu (version2):
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ascentofshinobi.com/t5070-shinya-okada-tout-pour-iwa

Lun 7 Jan 2019 - 18:37
Le Yondaïme ? Oui, bien sûr qu'elle ne compte pas le décevoir mais ... Ryoko penche la tête : a-t-il lu la missive au moins ? Certes, c'est le Yondaïme qui a envoyer ça mais ... c'est le Shishiza qui a demandé la mission à la base. Bah oui, c'est pour faire un commissariat plus grand, plus beau et ... plus grand. En tout cas, assez grand pour accueillir tout le personnel de la police. Après, bien sûr, c'est le Yondaïme qui leur faisait confiance pour accomplir cette mission puisque c'est lui qui les a donné aux deux jeunes iwajin ... et encore, est-ce qu'il est jeune en face ? Il a l'air un peu plus vieux qu'elle ... bah, concentrons-nous sur la mission ! Ryoko a donc griffonner la carte pour indiquer la zone à chercher, demandant son avis à son compagnon qui lui dit que ses idées sont bonnes mais ... qu'il faudrait se mettre dans la peau du Kage et qu'il devrait se trouver plus ici ...

- Mmm ... non, mauvaise idée.

Elle attrape son feutre rouge, puis gribouille complètement ce qu'à fait l'homme.

- Déjà, ta zone, il n'y a pas assez de place pour faire un commissariat assez grand pour accueillir tous les employées ! Les bâtiments sont trop petits, et ne me montre pas le gros trou qu'il y avait entre les maisons - de toute manière on ne peut plus voir maintenant - ! Il faut que le commissariat soit le plus près possible de la route pour qu'ils soit près à intervenir au plus vite !

Dit-elle après avoir fini son gribouillage pour annihiler la proposition du jeune genin en face d'elle.

- Le Shishiza compte presque 200 policiers et plus d'employée ! Comment tu veux que ça rentre dans ces petites maisons ? Et puis, il faut aménager l'endroit pour qu'on puisse mettre des bureaux, mais aussi prévoir un espace pour mettre en détention d'éventuel détenu en attente d'un verdict !

Puis, elle ferme son feutre, puis pose le côté avec le capuchon dans le cerce rouge qu'elle a tracé, montrant les bâtiments colorés en rouge.

- Ces bâtiments sont idéaux, ils sont assez grands pour qu'on puisse y installé les bureaux, et en plus, ils sont proches de la route. Allons là-bas !

Elle se lève, puis prend le genin par la manche pour l'emmener avec elle, bien évidemment, s'il ne voulait pas venir ... bah il pouvait toujours se débattre et tenter de faire lâcher Ryoko car cette dernière est déjà en train de foncer vers les bâtiments en question, laissant derrière elle un sillon de savon qui fait aussi bien glisser elle que Shinya.

Carte moche no jutsu ! (version 2.5):
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ascentofshinobi.com/t4671-besoin-d-un-peu-de-savon-presentation-de-sekken-ryoko-finish http://www.ascentofshinobi.com/u603

Mar 8 Jan 2019 - 12:20
¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯

Façade unique.

ft. Sekken Ryoko
¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯

 « Décidément, elle ne manque pas d'air. » – Pensait-il en s'amusant. Il savait qu'il avait à faire la à un caractère fort et qu'il ne fallait surtout pas la contrarier.

 « Très bien, allons-y ! Après tout, c'est le bâtiment que tu vas côtoyer pendant longtemps, je l'espère pour toi en tout cas. » – Disait-il alors qu'il se faisant malmener par Ryoko qui était pressée d'arriver sur place et lui tirait la manche à deux doigts de lui déchirer ses vêtements.

Le trajet jusqu'au l'endroit convenu, enfin, l'endroit dont Ryoko avait convenue, était très amusant, Okada prenait un malin plaisir à glisser le savon qu'elle laissait derrière elle. Il se disait qu'il avait le droit d'être heureux en cet instant précis car il était un genin d'Iwa et que cette mission était sa première en tant que Shinobi. Les gens étaient tous incrédules voyant glisser autour d'eux un jeune homme longiligne à la crinière rouge et une jeune femme qui faisait deux tailles de moins que lui. – Une fois leurs périple terminé, Okada prit le temps de récupérer de ce qu'il venait de se passer. Il fixait ces bâtiments que Ryoko avait entourée sur sa carte.

 « Dis, vu comme ca, je dois reconnaître que c'est plutôt une bonne idée que tu as eu la. Ces bâtiments seront parfait pour ces fameux deux cents employés du Shishiza. »

En effet, Okada ne pouvait que reconnaître son erreur, ces bâtiments étaient parfaits pour la police et pour Ryoko.

 « Bien, allons voir cela de plus près, t'en penses quoi ? »

Okada prit les devants et s'approchait de près des bâtiments sélectionnés au préalable ...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ascentofshinobi.com/t5070-shinya-okada-tout-pour-iwa

Mar 8 Jan 2019 - 13:27
Suite à vos délibérations sur la carte maintenant vivement colorée, vous partez de votre point de rencontre. Vous traversez tranquillement la ville sous un beau soleil de printemps pour finalement arriver face aux bâtiments en question. Une partie d'entre eux sont des bâtiments de stockage, raccrochés au quartier des usines, sans doute en lien avec le quartier commerçant à proximité, et d'autres sont des boutiques avec habitations, le quartier commerçant débordant un peu de sa limite pour se fondre naturellement dans le reste de la cité.

Vous remarquez alors qu'il y a très exactement deux boutiques avec les logements pour les familles des commerçants au dessus, quelques bureaux privés d'une entreprise de tissu qui a su prendre de l'ampleur dans le Yuukan et deux entrepôts de stockage, l'un pour des poteries en tout genre et l'autre pour du mobilier en kit à construire chez soi, une révolution d'après le fabriquant qui ne marche pas aussi bien qu'il aimerait, ses guides étant étrangement complexes à suivre, souvent incompréhensibles à moins d'y passer un certain temps.


Choisir un interlocuteur et aller les voir un par un.

Les rassembler pour leur parler tous en même temps

Tenter autre chose



Informations supplémentaires:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Mar 8 Jan 2019 - 17:52
Il s'avoue vaincu bien vite, tant mieux ! La mission commençait déjà à s'attarder de toute manière, pas le temps de discuter. Elle savait qu'il fallait un grand bâtiment pour faire un grand commissariat, donc elle devait s'orienter sur de grand bâtiment. Et justement, vers cet endroit, il y a pleins d'endroits qui peuvent convenir ... après, il faudrait un architecte qui puisse venir pour dire que tel ou tel bâtiment serait le mieux pour faire des bureaux ... mais elle se doute qu'un entrepôt serait plus permissif en terme de place qu'en terme de placement de bureau. De toute manière, elle verra ça sur place, quitte à faire du ski nautique - ou plutôt du ski savonneux - sur le sol en le tirant toujours par la manche ! Au moins, comme ça, Ryoko nettoie les rues de la ville juste par son passage.

Les voici, Okada lui dit qu'elle avait raison, aha ! Elle le savait ! Gonflant sa poitrine de fierté, elle se met à rire pour montrer son intellect développé, elle le savait qu'elle avait bien fait de venir ici pour choisir un grand bâtiment pour la police, même si ... il pense qu'il n'y a que 200 employés, mais non, c'est pas ça ... Une fois sur place, elle voyait les différents bâtiments qui se présentent devant eux, il y avait même une pâtisserie ! Ca lui donnait déjà faim ... mais Ryoko se reprend.

- Non, c'est 200 policiers, les employés ça comprend les techniciens de surface, les secrétaires, les cuisiniers ... et il faut prévoir aussi pour de la détention !

En d'autres termes, il faut beaucoup, beaucoup de place, d'où l'envie de commencer par le plus grand bâtiment qui semble être les entrepôts. Pour le moment, il faut juste allé vérifier si l'endroit peut convenir et s'il est possible de l'acheter.

- Bon, on se sépare, comme ça, la mission se fera plus rapidement. On va commencer par les entrepôts, tu prends celui des pots, moi celui des kits à assembler, puis on se retrouve ici pour faire un bilan, d'accord ?

Elle sourit, puis, elle se dirige déjà vers l'entrepôt après avoir bien sûr lâcher les vêtements du jeune homme.

Résumé:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ascentofshinobi.com/t4671-besoin-d-un-peu-de-savon-presentation-de-sekken-ryoko-finish http://www.ascentofshinobi.com/u603

Mar 8 Jan 2019 - 20:11
¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯

Façade Unique.

ft. Sekken Ryoko
¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯


La passion de Ryoko pour cette mission motivait on ne peut plus Okada qui voulait mener à bien rapidement cette mission. Cela ne le dérangeait pas plus que ça qu'une personne au même rang que lui puisse prendre les directives et puis de toute manière, cela ne faisait aucun doute : Ryoko était l'équipière qu'il fallait pour cette mission. Ses connaissances sur le groupe qu'elle voulait intégrer plus tard étaient approfondies, y a pas à dire, le Shishiza aura un jour un élément très important parmi ses rangs. Ryoko avait repérée deux entrepôts qui pouvaient être parfait comme aménagement et pris la décision de séparer le groupe. Okada était assigné a l'entrepôt de poterie et se dirigea ainsi vers cet endroit désigné, une fois bien évidemment que Ryoko lui avait lâché la manche.

En dirigeant vers son entrepôt, Okada se appréhendait la situation qui pouvait en découler. Que se passerait-il si cet entrepôt était existentiel pour la survie du commerce des personnes qui exploitaient cet endroit la ? Il ne voulait pas être celui qui mettait à la porte de pauvres gens vivants au jour le jour. Alors, certes, ces entrepôts n'allaient pas être gratuit mais quand même, il connaissait le cœur des Iwajins il savait que même si cette situation ne leur convenait pas, les villageois n'hésiterons pas à aider le village en cédant leurs entrepôts contre leur gré. Après tout, il s'agissait la de la police d'Iwa, l'un des organismes, si ce n'est l'organisme le plus important pour le bien-être de tout Iwajins.

Il savait qu'il ne voyait les choses que sous un spectre négatif. Cela n'avait pas de sens, il devait au contraire penser à la réalité : Le village allait accueillir un poste de police plus grand et plus garni qu'avant et qu'il était avec Ryoko la première pierre de cet édifice. C'est sur ses pensées-là qu'Okada arrivait enfin devant l’entrepôt de poterie.

Résumé:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ascentofshinobi.com/t5070-shinya-okada-tout-pour-iwa

Mer 9 Jan 2019 - 12:53
Après vous être séparés, vous tombez l'un et l'autre sur un homme, d'une trentaine d'année pour Ryoko et un cinquantenaire pour Okada.

Du côté de Ryoko...

Bonjour, que puis-je pour toi jeune fille ? Tu cherches tes parents ? C'est un entrepôt privé, on rassemble les pièces détachées en packs pour les vendre dans le quartier commerçant. Ils ne doivent pas être ici, ce n'est pas pour les clients.

Un sourire aimable, il essayait de se montrer agréable et rassurant pour la jeune fille qu'il croyait perdue.

Du côté d'Okada...

L'homme fronçait les sourcils, gromellant un peu. Il regardait le jeune shinobi de loin.

Quesse tu r'gard' p'tit ? Circules, ya rin à voir.

L'homme était d'un âge avancé, les cheveux grisâtres, le teint tanné par le soleil. Il surveillait le jeune homme qui regardait l'entrepôt avec un peu trop d'insistance à son goût.


Engager la conversation

Se replier pour tenter une nouvelle approche

Tenter autre chose


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Mer 9 Jan 2019 - 21:25
En arrivant devant l'entrepôt, elle se fait accueillir par un homme qui lui adresse la parole, se montrant agréable avec elle. Mais Ryoko compris que ce n'est pas vraiment sa façon de parler aux personnes qui s'approchent de son entrepôt, il pense avoir affaire à ... une gamine ayant perdu ses parents ? Elle avait l'air d'avoir dis ans ? La Sekken se met à gonfler les joues en entendant cet homme la traiter comme une gamine qu'il pense qu'elle est mais qu'elle n'est pas vraiment. Est-ce qu'il a vu son opulente poitrine qui prouve qu'elle a au moins plus de 16 ans ? Elle met une main au niveau de sa hanche, puis l'observe en boudant comme ... une gamine.

- Hé ! Je suis pas une petite fille, je suis adulte !

Elle le dit toujours avec sa bouille enfantin et son air boudeur, ce qui ne l'aidera pas à avoir une image d'adulte. Mais bon, elle prévient quand même, et puis, s'il refuse de croire que c'est une adulte, eh bah ... tant pis. Mais elle est ici pour affaire, alors elle va évité de lui casser la figure ... enfin, "affaire".

- Je suis ici car on cherche un bâtiment qui servira de commissariat pour le Shishiza, donc je suis en quelque sorte ici pour affaire monsieur, pas pour retrouver mes parents qui sont de toute manière partis en mission, alors bon.

Elle fait ensuite mine de s'intéresser à l'entrepôt alors qu'elle était intéressée depuis un moment.

- Et justement, cet entrepôt est assez grand pour servir de commissariat ... pourrais-je discuter un peu de cet entrepôt avec son propriétaire ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ascentofshinobi.com/t4671-besoin-d-un-peu-de-savon-presentation-de-sekken-ryoko-finish http://www.ascentofshinobi.com/u603

Mer 9 Jan 2019 - 22:14
Arrêté devant cet entrepôt de poterie, Okada essayais de regarder à travers les vitres pour voir si il s'y passait un semblant d'activité il n'avait même pas eu le temps d'analyser correctement ce qu'il s'y passait qu'un homme l'interrompit soudainement. Cet homme-la n'avais pas une mine accueillante, il fronçait les sourcils et avait le language corporel d'un homme qui ne serait pas coopératif. Il savait déjà que cela allait être compliqué pour lui et il se demandait comment ça se passait pour Ryoko. Sûrement mieux, c'était une femme aux allures de fillette elle ne pouvait attirer que des gens bienveillants et à l'écoute. Alors que pour lui-même, il sentait déjà arriver les problèmes. Mais il ne devait absolument rien laisser paraître à cet homme en face de lui. Peut-être a t-il eu une mauvaise expérience avec d'autres personnes qui avaient le même comportement qu'Okada ? C'est ainsi qui prit son meilleur sourire et répondit à l'homme.

 « Bonjour très cher monsieur, je suis Okada Shinya, genin de notre beau village d'Iwagakure no Sato. Je viens sur ordre du Shishiza visiter les entrepôts du coin pour un éventuel déménagement. Auriez-vous, s'il vous plaît, l'amabilité de me dire à qui appartient cet entrepôt de poterie ? »

Il existait toujours une chance que cet entrepôt appartienne à une autre personne. Il avait affaire la à une personne âgée et il savait très bien qu'ils étaient du genre à se mêler d'affaires qui ne les regardaient pas. Pourquoi pas cette fois aussi ? Toutes les pensées qu'il avait qui allaient dans cette direction, Okada les regrettais aussitôt, il s'en voulait de juger un homme sans connaître l'essence de son caractère et il se disait que ce genre de réfléxions étaient inutiles. Il faut regarder les actes et agir en conséquence. Ce sont la les enseignements de son défunt père, et logiquement ce à quoi il aspirait pour toute sa vie.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ascentofshinobi.com/t5070-shinya-okada-tout-pour-iwa

Jeu 10 Jan 2019 - 14:25
Du côté de Ryoko...

L'homme face à la jeune fille marqua un temps de surprise devant sa réponse, un peu désarçonné, puis il passa sa main dans ses cheveux d'un air gêné.

Ah, excusez-moi alors mademoiselle. Vous voulez voir le patron donc... Suivez moi, il est dans le bureau. Mais je sais pas s'il acceptera de vous laisser l'entrepôt.

Il guida alors la jeune fille jusqu'à une petite pièce fermée donnant sur l'entrepôt, sans doute le bureau. Il la fit entrer, l'introduisant auprès d'un homme du même âge que lui, attablé devant des tas de feuilles ça et là. Il avait les sourcils froncés, comparant deux feuilles quand il fut dérangé. Il les posa en écoutant son collègue avant de répondre.

Ah... Euh... Entrez, entrez... Allez-y, je vous écoute.

Du côté d'Okada...

Et t'veux quoi à patron d'ce foutu pièce ?

L'homme le fixait, les mains sur les hanches, attendant sa réponse. Peu coopératif, il ne semblait pas déterminé à bouger.


Continuer vos échanges

Se replier pour tenter une nouvelle approche

Tenter autre chose



Informations supplémentaires:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Jeu 10 Jan 2019 - 20:45
Bon, il est gêné, puis il s'excuse, erreur excusée, pas besoin d'aller plus loin. Il lui dit qu'il ignore si son patron lui laissera l'entrepôt pour y installer un commissariat, mais on lui a bien appris que ce n'est pas en reculant qu'elle aura des réponses et des résultats, alors autant continuer à parler et tenter de négocier, après tout ... on est à Iwa, une ville militaire certes mais marchande ! Il faut avoir le sens des affaires, donc la demoiselle accepte d'aller voir le responsable.

C'est donc un homme du même âge qui l'accueille ensuite, avaché sur ses plans. Son collègue lui explique donc la situation, puis, il la regarde, visiblement embêté, lui demandant ce qu'elle a à proposer.

- Je vous remercie de votre accueil, je suis donc ici pour trouver là où se trouvera le futur grand commissariat pour accueillir tous les employés de police. Cet entrepôt est assez grand pour convenir, il faudra certes quelques rénovations et modifications, mais on peut en faire un grand commissariat.

Bien évidemment, la question qu'il va poser, c'est "où va allez ma marchandise du coup ?".

- On ne va bien sûr pas vous mettre à la rue, comme nous voulons rameuter tout les employés au même endroit, cela veut dire que d'autres bâtiments seront disponibles. Nous aurons 12 postes de police de libre sans affectation futur, donc nous aurons certainement un bâtiment qui viendra remplacer cet entrepôt pour vous.

Avait-il d'autres demandes ou d'autres offres à faire ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ascentofshinobi.com/t4671-besoin-d-un-peu-de-savon-presentation-de-sekken-ryoko-finish http://www.ascentofshinobi.com/u603

Ven 11 Jan 2019 - 12:39
Voila que cet homme en face de lui restait de marbre, continuant de fixer Okada et en gardant un ton qui n'était pas très acceuillant.

 « Monsieur, sachez qu'en tant qu'Iwajin jamais je ne me permettrais de causer du tort à un autre de mes concitoyens. Sachez que je viens avec des intentions honnêtes, et c'est pour cette raison que je souhaite discuter avec le gérant de ces lieux. Notre village a besoin de nouveau locaux pour placer notre grande force policière dans un endroit stratégique de celui-ci. Cet endroit serait parfait. C'est pourquoi je doit voir le gérant pour discuter d'un eventuel échange de lieux avec les locaux précédents. Jamais nous n'oserions laisser nos semblables à la rue sans aucun remplacement. C'est pourquoi, je vous le redemande, pourriez-vous s'il vous plaît m'indiquer ou je pourrais trouver le propriétaire de ces lieux ? A moins que ca ne soit vous … ?  »

Okada espérait frapper un gros coup et se mettre dans la poche cet homme devant lui. Il savait qu'il devait montrer que ces intentions étaient bonnes car pour une quelconque raison, sans discuter cet homme montrait de la réticence sur un sujet qu'il n'avait pas aborder. Il savait que la clé qui allait détendre l'atmosphère était cet appartenance à Iwa et qu'en s'aidant les uns les autres, c'est le village qui en serait gagnant. Cet amour naïf pour le village était sans aucun doute le point faible d'Okada. Il pensait que tout autre Iwajin était comme lui concernant cet amour mais un jour ou l'autre, il savait que quelqu'un allait le ramener à la réalité un jour ou l'autre.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ascentofshinobi.com/t5070-shinya-okada-tout-pour-iwa

Ven 11 Jan 2019 - 13:16
Du côté de Ryoko...

Attentif, le patron de mobilier en kit hochait un peu la tête, pensif.

Pour le bien du village donc... Et il y a des bâtiments qui seront disponibles en échange de ces locaux-ci... Je suppose que je n'ai pas de raisons de dire non. Enfin, plus exactement, pourrais-je voir où sont les locaux à notre disposition ? Vérifier leur état et s'ils sont suffisants en taille, je ne voudrais pas de mauvaise surprise.

Le patron voulait au final simplement des assurances, ce qui paraissait plutôt normal pour un tel échange.

Du côté d'Okada...

Ouais, c'moi l'patron. Et si j'veux pô ?

Toujours sur ses gardes, plutôt aggressif, il enchaîna après quelques secondes d'arrêt.

C'bien ici. Près d'client. Et pis sont où tes aut' baraques ? J'ai d'fric si j'dis ouais ?


Continuer vos échanges

Se replier pour tenter une nouvelle approche

Tenter autre chose


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Ven 11 Jan 2019 - 17:31
Eh bien, il est enthousiaste à l'idée d'échanger son entrepôt avec un des locaux de la police actuelle, mais il voulait une assurance. C'était bien normal, Ryoko aussi veut d'abord vérifier la marchandise avant d'acheter et de procéder à ce fameux échange. D'ailleurs, elle n'a pas visiter l'entièreté de l'entrepôt, il faudra qu'elle demande qu'on lui fasse une visite avant de partir là-bas. La savonneuse sourit, heureuse que le premier essai se montre déjà bien concluant.

- Eh bien, je peux vous emmener visiter les locaux de la police. Vous verrez certainement pas tout car on a encore des employés qui travaillent là-bas, mais vous aurez une idée de ce que vous aurez comme espace. Mais avant, pouvez-vous m'en dire un peu plus sur cet entrepôt et me le faire visiter ?

Après tout, elle voulait elle aussi avoir une assurance de ce qu'elle veut échanger avant de faire n'importe quoi, le Shishiza compte sur elle. Et puis, elle voulait savoir les travaux qu'il a reçu récemment, il est vieux de combien et s'il a servi à quelque chose avant. Et puis, c'est un échange de bons procédés, rien de plus.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ascentofshinobi.com/t4671-besoin-d-un-peu-de-savon-presentation-de-sekken-ryoko-finish http://www.ascentofshinobi.com/u603

Lun 14 Jan 2019 - 10:24
 « Sachez que nous ne forçons personne à nous céder ses lieux contre leurs gré. J'en appelle à votre bon sens, cet endroit serait parfait pour le maintien de la paix au sein même du village. »

Décidément, c'était de plus en plus compliqué. La première réaction de l'homme n'était pas d'étudier un éventuel départ, mais plutôt de montrer dés le début qu'il n'était pas très attiré par cette idée la. Okada se disait que c'était sans doute normal pour cet homme la. Peut-être que cet homme avait prit possession de ces lieux il y a très longtemps, depuis l'époque Rokkusu même et que par essence, cet attachement lui rendrait difficile un éventuel départ. Toujours dans une posture peu acceuillante, l'homme énonçait quelques doutes, notamment la proximité avec la clientèle qui lui convenait ici et surtout la peur de perdre au change si jamais il acceptait un départ.

 « Vous avez le choix entre douze, oui douze, postes de police éparpillés dans le village et qui se retrouverons sans affectations. Cela vous permettra non seulement d'avoir un large éventail de choix mais en plus vous pourrez évaluer par vous mêmes quels endroits seraient parfait pour vous afin d'attirer une nouvelle clientèle. Le client comme vous le dîtes si bien il y en a partout dans notre beau village croyez-moi ce n'est pas ce qui manque. »

Plein d'aplomb, Okada reprit après une courte pause.

 « Et croyez-moi, nous n'avons aucune intention de faire un abus de faiblesse. Ces postes de police actuels n'ont rien à envier a cet entrepôt. Dés que vous les verrez vous comprendrez qu'il s'agira d'un échange gagnant pour les deux côtés. »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ascentofshinobi.com/t5070-shinya-okada-tout-pour-iwa

Lun 14 Jan 2019 - 13:04
Du côté de Ryoko...

L'homme hocha la tête. Il semblait satisfait, content de la coopération possible entre cette jeune femme missionnée par le Shishiza et sa propre entreprise. Tant qu'il s'en sortait sans dommages ou gêne, il n'avait aucune raison de refuser une meilleure sécurité pour le village.

Et bien dans ce cas, suivez-moi. Je vais vous faire visiter de suite. Comme vous avez pu le voir à votre entrée, le bâtiment possède de grands espaces vides organisables à souhait et une bonne hauteur sous plafond. La structure fait qu'ajouter un étage entre les deux actuels est facilement faisable s'il n'y a pas besoin d'une telle hauteur, pour des bureaux comme vous le souhaitez. Il n'y a à ce jour que quelques parois dont celles pour le bureau et celles de la pièce de rangement pour la femme de ménage, où sont entreposés ses produits de nettoyage pour éviter tout problème. Pour le reste, la structure et les parois sont en très bon état comme vous pouvez l'observer, rien de particulier.

Tout en parlant, il lui montrait ici et là des détails de la structure qui étaient d'après lui les plus propices à s'user rapidement et ici, ils ne montraient pas de signes de faiblesse. Il ne semblait pas spécialement dérangé par l'idée d'un déménagement, prenant la parole de la jeune femme pour acquise.

Pour la visite des locaux de police, je peux y passer quand je veux ? Je vous avoue que j'attend une livraison donc je me dois de rester ici pour les trois prochaines heures, je serai libre ensuite.

Du côté d'Okada...

L'homme écoutait le discours du jeune genin, semblant un peu septique. Il prit le temps de réfléchir, semblant peu à peu convaincu par l'absence totale d'hésitation chez son interlocuteur, ce dernier semblant savoir de quoi il parlait. Il grogna finalement un peu avant de parler.

J'vois. Et t'me mont' ça quand ? J'dirais pô ouais avant d'avoir vu.

Son air énervé semblait légèrement plus détendu, bien qu'il restait sur les nerfs. Sans doute une caractéristique inhérente à l'homme.


Proposer une visite individuelle dès maintenant

Proposer une visite collective plus tard

Aller voir un autre propriétaire du groupe de bâtiments à convaincre

Tenter autre chose



Informations supplémentaires:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Lun 14 Jan 2019 - 14:11
Ryoko visite donc, on aurait un grand comissariat pouvant allez jusqu'à deux étages et un rez-de-chaussé. Pour le moment, il n'y en a que deux et très peu de locaux, la structure est généralement bien solide sauf pour certains endroit où il faudra renforcer encore un peu. Toute cette place sera amplement suffisant pour accueillir le Shishiza et tous les employées, elle en est certaine. Elle sourit en voyant tout ça, un bel espace, il fallait peut-être passer un coup de peinture et mettre quelques meubles pour que cette espace vit ... mais elle est contente déjà d'avoir réussi à "obtenir" cet endroit

- Pour la structure qui peut s'user, on peut encore renforcer tout ça. J'en ferais part au Shishiza quand ils se décideront.

Enfin, un potentiel entrepôt dans la poche, voilà qui est une affaire rondement menée. Le propriétaire de cet entrepôt lui dit ensuite qu'il attend une livraison dans trois heures, eh bien, la visite se fera en trois heures, toujours avoir plusieurs cartes en mains avant de révéler son jeu.

- Pas de soucis, je vais faire un tour du quartier, voir avec d'autres propriétaires pendant ce temps, puis, on organisera avec mon collègue une visite groupée lorsque tout le monde sera disponible.

Elle fait une révérence au propriétaire, puis lui dit en toute politesse qu'ils se verront tout à l'heure. En attendant, elle va voir comment s'en sort son collègue ...

Résumé:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ascentofshinobi.com/t4671-besoin-d-un-peu-de-savon-presentation-de-sekken-ryoko-finish http://www.ascentofshinobi.com/u603

Lun 14 Jan 2019 - 17:30
Okada était désormais apaisé. En effet, cet homme paraissait de plus en plus ouvert a cette solution lui permettant d'échanger directement de lieu avec la police. Il était aussi rassuré, cette transition se ferait sans accroc, cet homme était prêt pour le dialogue.

 « Je vous remercie de m'avoir accordé votre attention et surtout d'avoir pris le temps d'écouter mes arguments. Il est tout à fait logique que vous n'acceptiez quoi que ce soit sans avoir visiter votre potentiel nouveau lieu de travail. Permettez que je vois avec ma collègue si une visite se fera dans l'immédiat. Tiens, d'ailleurs la voilà. »
Il voyait arriver vers lui Ryoko qui avait l'air jovial. Son entretien avait bien du se dérouler. Il s'approchait près d'elle et lui glissa quelques mots que le propriétaire ne pouvait entendre.

 « Alors qu'est-ce que ça a donné de ton côté ? Pour ma part cet homme montrait quelques réticences mais j'ai réussi à le convaincre. Je pense que nous devrions convaincre les propriétaires restants et proposer par la suite une visite collective des postes de police qui seront libérés dans le futur. Qu'en penses-tu ? Tu as une autre idée en tête ? »

Tout se déroulait parfaitement bien jusque-là. Okada savait que Ryoko avait prit les choses en main pour cette mission et il savait qu'il devait lâcher du lest durant le restant de cette mission car elle donnait l'impression d'être vraiment plus impliquée que lui. Elle qui se voyait comme membre du Shishiza, une telle implication était tout à fait normal.

Résumé:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ascentofshinobi.com/t5070-shinya-okada-tout-pour-iwa

Mar 15 Jan 2019 - 20:13
La Sekken approche donc d'Okada, celui-ci lui dit que son client est un peu réticent, mais il a réussi à le convaincre. On dirait qu'il est tombé sur un client plus chiant en effet, ou alors c'est juste Ryoko qui a un sens des affaires très bon. Il lui dit qu'il souhaiterait organiser une visite collective, ça tombe bien ! La Sekken a prévu d'en faire une aussi, donc elle est contente qu'elle et le Shinya soit sur la même longueur d'onde.

- Je pense la même chose, mon client s'est montré très coopératif et a accepter de visiter les postes de police, mais il attend une livraison donc je lui ai dis que je fais le tour du quartier en attendant pour organiser une visite collective. Contente qu'on soit sur la même longueur d'onde collègue !

Elle sourit à pleines dents, puis elle se mettait à réfléchir en regardant les bâtiments. Les boutiques ne lui semblent pas être le meilleur endroit pour les remplacer par un grand commissariat, et c'est plus dur déjà de faire déménager tout ces gens pour y mettre un commissariat en plus de ne pas être bien vu ... Cependant !

- Mmm ... on va allez voir les bureaux, le bâtiment est pas mal grand même s'il offre moins d'espace de libre, mais on peut toujours les aménager. De plus, je suis sûre qu'ils ne seront pas contre se disperser un peu dans la ville. T'en penses quoi ?

Dit-elle en se retournant vers son collègue, attendant une réponse de sa part, toujours avec le même sourire enfantin sur le visage.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ascentofshinobi.com/t4671-besoin-d-un-peu-de-savon-presentation-de-sekken-ryoko-finish http://www.ascentofshinobi.com/u603

Jeu 17 Jan 2019 - 19:21
Okada avait vu juste, Ryoko aussi de son côté a pu convaincre le propriétaire de la boutique d'envisager un éventuel départ. Cette mission ne montrait aucune raison de ne pas être réalisée à bien désormais. Elle lui proposait désormais de se diriger vers des bureaux qui pourraient être potentiellement intéressant pour le poste de police, si jamais bien aménagés. Il pensait la même chose mais Ryoko était plus rapide à faire la demande. Il sourit et répondu à sa collègue du jour.
 « Je suis totalement d'accord, faisons ca ! Allons voir à qui nous aurons affaire … »
Sans perdre de temps, Okada et Ryoko, le nouveau duo de choc du village, se dirigèrent vers ses bureaux qu'ils avaient désignés précédemment.

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ascentofshinobi.com/t5070-shinya-okada-tout-pour-iwa

Jeu 17 Jan 2019 - 21:17
Après avoir discuté avec vos interlocuteurs respectifs, vous vous retrouvez et choisissez de les rassembler à la fin pour faire une visite collectif. Alors que vous partez pour aller voir les occupants des bureaux, vous êtes accueillis par une voix énervée, rauque et puissante.

SALOPE ! TU M'LE PAIERA SALE PUTE !

Un homme sortait en trombe, le visage déformé par la rage. Derrière lui, une jeune femme crispée, elle devait avoir à peine trente ans. Elle le regarde partir, les bras croisés. Elle soupire ensuite et se détend un peu en le voyant s'éloigner, ce dernier continuer de pester, se retournant régulièrement pour balancer une nouvelle insulte.

Monsieur, Madame... Je vous prie de m'excuser du... Spectacle... En quoi puis-je vous aider ?..

La jeune femme se force à vous sourire gentiment, jetant régulièrement un regard sur l'homme qui part. Elle semble gênée mais essaie visiblement de passer à la suite.


Parler directement de votre proposition et laisser partir l'homme

Parler de l'homme qui vient de partir et le laisser partir

Rattraper l'homme qui vient de partir

Tenter autre chose



Informations supplémentaires:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Jeu 17 Jan 2019 - 23:20
Eh bah, quel accueil ! A peine elle se dirige vers les bureaux que, déjà, elle voit un homme crier une insulte envers une femme plus vieille qu'elle. C'est pas très très gentil dis donc comme insulte ! Quel goujat, elle fronce les sourcils en regardant l'homme commencé à partir. Qu'est-ce qui s'est passé dis donc ? Elle l'ignore, mais elle a bien envie de le savoir ! Et puis, si elle peut régler cette histoire, ça fait un client dans la poche en plus, non ?

- Bon, je vais allez voir pourquoi monsieur s'est mis à insulter la demoiselle, toi, essaie d'en savoir plus en demandant à la dame, d'ac ?

Elle n'a pas attendu sa réponse qu'elle court déjà à la poursuite de l'homme, ce n'était pas très gentil de traiter une madame de pute, il allait certainement falloir régler ce problème de langage vulgaire ! Et il continue en plus ! Donc Ryoko le rejoint en quelques instants, il faut dire que glisser sur le sol aide un peu à gagner en vitesse.

- Dis donc, c'est pas très gentil ce que vous avez dit à la madame, que s'est-il passé pour que vous vous mettiez à l'insulter de la sorte ?

S'il voulait se montrer hostile ... qu'il essaie tient, Ryoko ne prévoit pas de le frapper, mais lui en faire voir de toute les couleurs s'il le faut ...

Résumé:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ascentofshinobi.com/t4671-besoin-d-un-peu-de-savon-presentation-de-sekken-ryoko-finish http://www.ascentofshinobi.com/u603

Hier à 9:38
S'approchant des bureaux, le duo du village d'Iwa ne put s'empêcher t'entendre une sorte de gros fracas et surtout, les insultes fusaient dans tout les sens. Il s'agissait la d'un homme, qui s'en prenait verbalement à une femme sans défenses et un peu débordée par les événements. Ni une ni deux, Ryoko prit la décision de se mettre à la poursuite de l'homme afin de désamorcer un conflit qui nuirait à l'image du village. Okada, lui, se dirigeait vers cette femme déboussolée dans son propre magasin.

 « Bonjour madame. Eh bien dîtes moi, il s'en passe des choses dans cet endroit. J'espère que tout va bien pour vous ? Cette homme ne vous pas fait de mal rassurez-moi ?  »

La première réaction d'Okada était de savoir si cette femme se sentait bien. Il ne voulait pas discuter affaires avec une femme qui n'était pas bien dans ses bottes et qui risquait de prendre une décision hâtives qu'elle serait susceptible de regretter plus tard. Proche d'elle, il ne put s'em^pecher de remarquer l'étiquette qui disait « Gakudo Nami : DRH ».

 « Gakudo-san, je suis Shinya Okada... J'imagine que cet homme travaillait ici et que ce raffut et lié à son licenciement ? »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ascentofshinobi.com/t5070-shinya-okada-tout-pour-iwa

Hier à 14:22
Alors que Ryoko se mit à poursuivre l'homme qui partait, ce dernier tourna dans une ruelle, disparaissant de la vue de la DRH et du shinobi qui s'était avancé vers elle. Après quelques longues secondes de poursuite, l'homme tiqua en voyant la jeune fille à côté de lui qui lui faisait des reproches.

C'est quoi ton problème gamine ?! Si j'ai dit ça c'est parce que la "madame", cette salope, elle m'a viré sans aucune raison ! Elle a aucune preuve et j'ai perdu mon emploi pour rien, juste parce qu'elle m'aime pas ! Fous moi la paix maintenant, j'ai autre chose à faire !

Il ne voulait visiblement pas parler plus longtemps, accélérant le pas. Il était énervé et sans doute ne valait-il mieux pas insister pour ne pas le fâcher plus encore. De son côté, Okada pu approcher la jeune femme qui soupirait un peu, se passant une main sur les yeux.

Non, non. Il ne m'a pas fait de mal, pas plus qu'à quiconque. Il est juste... énervé... Parce que je viens de le renvoyer. Mais j'ai mes raisons et il les sait, alors il peut hurler et m'insulter mais il ne travaillera plus pour nous. L'affaire est réglée désormais, ne vous en faites pas. Mais je suppose que vous-mêmes n'êtes pas simplement venue pour tenter de raisonner une personne sur les nerfs, vous devez bien avoir quelque chose dont vous souhaiteriez me parler, je me trompe ?..

Elle s'était reprise assez vite, observant Okada sans émettre de commentaire.

Si vous n'y voyez pas de mal, je propose que nous attendions votre collègue, vous pourrez ainsi me dire en même temps ce qui vous importe afin que nous puissions répondre à votre demande le plus efficacement possible.

Gakudo Nami était visiblement une femme forte et solide qui était habituée à la dureté du monde du travail, et elle était du genre efficace. Patienter pour gagner du temps était parfois la meilleure des solutions, et il fallait savoir quand attendre. Une fois Ryoko de retour, elle lui fit également un sourire et invita le duo à rentrer avec elle à sa suite dans les bureaux, les guidant jusqu'à une pièce vitrée donnant sur la rue.

Bien, rentrons, nous serons plus à l'aise pour discuter.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Façade unique [D/OFFICIELLE/IWA]

Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant

Ascent of Shinobi :: Territoires de la Terre :: Iwa, village caché de la Roche
Sauter vers: