Soutenez le forum !
1234
Partagez

Mission Rang C - Sauvetage Félins.

Kamikage Miyake
Kamikage Miyake

Mission Rang C - Sauvetage Félins. Empty
Lun 7 Jan 2019 - 3:35

Sauvetage félins


Kumo - printemps année 203


Ft.Kamijiyū Shimi


Ordre de mission. :
 

Notre jeune rouquine se baladait dans les rues de kumo, mangeant une brochette de poisson griller. Elle fut interceptée part un shinobi, celui-ci informais à notre félin qu'elle était convoquée pour une mission. Elle partit donc au bureau du raikage pour avoir son ordre de mission. Elle fut un peu surprise part cette nouvelle mission, on l'avait spécialement convoquée part rapport a ces affinités avec les félins. Un refuge de kumo avais réclamée de l'aide pour récupérer une vingtaine de chats qui se sont sauvée du refuge. Certain d'être eux sont malade, et peuvent devenir une nuisance à l'écosystème. Même si cette information restait perplexe pour notre féline, elle ne dit rien a ce propos. Les maladies qui atteint les animaux était rarement transmissible au humain. Toutefois, il pourrait causer l'infection des autres animaux peuplant le village. Ceci était suffissent pour faire l'empêcher de répliquer, autant qu'elle tenais a protéger ces pauvres chatons, autant qu'elle protégerais les autres animaux. Cette mission était purement faite pour elle, une pet loveuse. La rouquine fut informée qu'elle serait rejointe part une autre personne pour l'aider a récupérer tout les chats au refuge.

Elle accepta la mission et prit directement la direction du refuge pour informer les membres de l'association qu'elle leur viendrais en aide. Elle parcourra les rues du village en vitesse, pourtant son attention autour d'elle, au cas où elle remarquerait un chat pouvant être l'un de ceux qu'elle devrait retrouver. Elle prit a liberté de faire sortir sa queue et ces oreilles félines pour écouter le moindre bruit vocal félin. Elle était presque arrivée lorsqu'un son retentit dans ces oreilles. La rouquine stoppa sa course tendis que son regard se riva directement vers la ruelle. Elle tendit les oreilles en vissant son regard dans chaque recoin de la ruelle. Elle attendait un appel, une demande de secours, elle entre alors dans la ruelle et regarde derrière tout les poubelle, derrière chaque parcelle ou une petite créature pourrais s'y cacher. Le son se rapprocha d'elle ou plutôt, elle s'en reprocha, une dégagea quelques boites et le trouva. Un petit chat, il avait à peine l'âge adulte, son poil était hérissé. Il ne semblait pas à l'aise en face des humains, mais ne semblais être très perplexe devant la jeune femme. Elle s'accroupit et tendit sa main, elle ne le toucha pas, puis elle lui murmura de ce calmé.

- Miaouuumia, Nyaa. (Bonjour petit, ne t'inquiete pas, je viens t'aidée.)

Le chaton regarda la jeune femme à moitié félin avec de drôle de yeux, il semblait perdu. Il y avait de quoi, un homme possédais des attribut félin en plus de pouvoir parlée leur langue. Le chaton était si surpris et perplexe qu'il en avait oubliée sa peur. Il était curieux, suffisamment pour ce rapproché de la main du félin. La jeune femme sourit et vient glisser son doigt le long du museau de la bête. Elle lui demandait ce qu'il faisait là, s'il venait du refuge. Il était bien du refuge, pourquoi, c'était-il échappé ? Il avait été pris de panique lorsque les chats avaient couru de toute part et les avaient suivies. Maintenant, il avait faim, mais avait trop peur de sortir de la ruelle. Le félin approcha ses mains pour prendre le félin entre ces doigts et le soulever. Caressant sa fourrure et le bercent, elle lui dit que tout ira bien, qu'elle allais le ramener chers lui. Le chaton resta silencieux un moment puis accepta l'aide de la rousse. Celle-ci le caressa puis sortie de la ruelle, continua sans route jusqu'au refuse. Elle prenait soin de cacher le chaton a l'intérieur de ses vêtements. Une fois sur place, elle ouvra la porte du refuge, elle aperçut les hommes qui semblaient troublée tournée en rond ce retourné pour lui faire face a son arrivée. Elle leur sourit sortant la petite boule de poil délicatement de ces vêtements.

- Je pense que ce petit fait, parti des chats qui se sont enfuit. Vous avez demandé de l'aide pour retrouver les chats, je suis là sous cette demande. Je n'ai trouvé que ce petit sur mon chemin.
- Oh mon dieu, merci beaucoup. Vous...


L'homme se tut en remarquant les attribue félin de la rouquine, il était surpris, il regardait ces collègues toute aussi surpris de son apparence. Une jeune femme s'approcha d'elle et attrapa ces oreilles. La rouquine grimaça légèrement et retira poliment les mains de la femme. L'expression de celle-ci fut des plus surprenants, un large sourire et des yeux pétillant.

- Ce sont des vraies oreilles félines !!! Comment, c'est possible ? Tu serais une shinobi avec un yasei félidé ?
- ...uh oui, léopard des neiges pour être précise. Je vous conseil de pas touchée les oreilles ou la queue, si vous travaillez ici. Vous devez savoir que la queue et les oreilles d'un félin son sensible aux touchées.
- Oh oui, désoler, j'était tellement surpris. Je n'ai pas pu m'en empêcher ahah, désolée.
- Ca va, je comprends. Je m'appelle, Miyake Kamikage, une autre shinobi devrait me rejoindre sous peu. En attendant, auriez vous des photo et les noms des chat qui se sont enfuit, si possible leur état de santé aussi.


La jeune femme répondue avec une affirmation et partie récupérer le dossier avant de revenir vers la rouquine et lui donnée. Comprenant le petit chaton qu'elle avais récupérer sur la route, il y avait 19 autres chats à récupérer. Certain était malade, d'autre était en bonne santé, trouble de comportement, méfiant et d'autre était plus docile et certain peureux. Dans les dix-neuf chats présents sur la liste, certaine, se sont sans doute enfuit sous la peur du chaos que c'était produit au refuge, emmenant la fuite des chats. Le félin regarda avec attention la liste des chats et s'approche de l'un des employées.

- Savez-vous pourquoi les chats se sont enfuit ?

- hmm je ne serais pas dire pourquoi, mais peux être que c'est causée part l'arrivée des trois dernier chat. Nous les avons trouvée dans la forêt prêt du village, ils ont un comportement digne de chat sauvage. Ils étaient très unis et agressif envers mes collègues qui les avaient trouvée. Nous avions eux bien du mal a les récupéré. L'un d'eux était blessé a l'œil, alors nous devions les apporter au refuge... Ils..

- Vous pensez qu'ils ont regroupé les autres chats ayant de la méfiance en face des humains à se rappeler pour retrouver la liberté ? Cela serait possible, les félins son intelligent, une fois bien unie, ils peuvent très bien vivre en groupe. Ne, vous inquiété pas, je m'occupe de cela, comme vous pouvez vous en doutée, je suis très proche des félins, je pourrais gagner la confiance des autres plus ou moins facilement. Toutefois pour les trois autres, ça pourrais ce compliqué, mais je ferait de mon mieux.

- Nous vous remercions beaucoup de nous apporter votre aide. Faite bien attentions a ne pas les blesser. Ils doivent toute revenir en pleine forme.

- Je vous rassure que je ne lâcherais pas les recherche tant que je ne les aurais pas toute retrouvée. Aucun d'eux ne sera blessé même s'ils se montrent agressifs, c'est pauvre petit sont simplement apeurer.

- Je m'en voyez ravie, je suis sûre que chacun de nous somme très content de voir qu'on nous a envoyée une personne qui comprend si bien les animaux.

La jeune fille sourie a la réplique de l'employée, celui-ci s'élonger un peut pour retourner à son travail. Même si une vingtaine des chats, c'était enfuit, ils y avaient encore nombreux bébés qui avaient besoin de leur aide dans ce refuge. La jeune fille tria les feuilles, mémorisa les noms des chats qu'elle se devait de retrouver et leurs états de santé. Espérant que sa coéquipière arriverais bientôt. Elle s'assura de bien trier les dossiers pour qu'une fois sa coéquipière du jour arrive. Elle peut lui donnée les données à son tour pour qu'elle puisse elle aussi en connaître plus sur les bébés a retrouvée.


Technique Utilisé:
 
Apparence - Outfit:
 
Apparence Léopard:
 

_________________
- Discutions / < Pensé > / - Langue Féline italique parfois perceptible a l'oreille de l'homme, d'autre non.
Mission Rang C - Sauvetage Félins. Signaa10
Trame Yuki No Kuni.:
 



Dernière édition par Kamikage Miyake le Lun 7 Jan 2019 - 22:22, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
http://www.ascentofshinobi.com/t4308-oshh-kamikage-miyake-est-la-terminee#33243 http://www.ascentofshinobi.com/t4332-le-journal-d-un-felin#33353 http://www.ascentofshinobi.com/u799
Kamijiyū Shimi
Kamijiyū Shimi

Mission Rang C - Sauvetage Félins. Empty
Lun 7 Jan 2019 - 21:39
Lorsque tu fus interceptée par un shinobi de Kumo te disant que le Raikage tenait à te voir, avouons-le, tu as paniqué : tu as d’abord pensé à la fuite ; puis, à assommer le ninja face à toi, avant de très vite te rendre compte que c’était peine perdue. L’homme avait sûrement compris ta peur, parce qu’il décida de te rassurer directement, et de t’annoncer que si le Raikage actuel voulait te voir, c’était pour te donner une mission. Un poids s’était envolé, en entendant cela. Et, tes sourcils se froncèrent : c’était ta première mission sans ton équipe. Tu… tu pouvais le faire ! Tu allais tout réussir, toute seule ou non, et tout le village serait fier de toi !

Tu manquas d’arriver en trombe ; le ninja à tes côtés t’en empêcha d’une main serrée sur l’épaule. Tu lui lanças un regard de gratitude. Il ouvrit la porte et te fit signe d’entrer ; tu l’écoutas avec une boule au ventre – mais c’était bon, cette fois-ci.

Après que tu te soit inclinée face au Raikage et que vous ayez échangé quelques rapides politesses, ton supérieur hiérarchique t’informa que tu avais une mission de rang C, en duo avec une autre kunoichi, une certaine Kamikage Miyake. La ressemblance entre vos deux noms de famille fit naître un rictus au coin de tes lèvres. Un refuge avait contacté le village, dans tous ses états, parce qu’une vingtaine de chats s’étaient échappés ; certains étaient malades et le refuge avait peur qu’il ne contamine les autres animaux. Aucun félin ne devait être blessé ou tué, auquel cas la mission serait un échec.

En entendant l’ordre de mission, tes sourcils et tes poings se froncèrent de détermination. Tu allais réussir, oui ! Tu pouvais le faire ! Tu étais Shimi, Shimi la kunoichi, Shimi la guerrière, Shimi la dompteuse de chats ! En avant toute !

« Je ne vous décevrai pas ! »

Aussitôt, tu disparus pour te diriger vers le refuge. Sur le chemin, tu pris garde à ne pas rater de chat, qu’il paraisse louche ou non (comment un chat peut paraître louche ?). Néanmoins, tu n’en vis aucun. Hm, peut-être que tes sens n’étaient pas assez aiguisés pour les repérer dans le bruit ambiant des rues de Kumo. Enfin, tu arrivas au refuge en un seul morceau et t’empressas d’y entrer ; à l’intérieur se trouvait plusieurs hommes ainsi que deux femmes, plus âgées que toi. L’une d’entre elles, rousse, attira ton regard : elle avait des oreilles de félin sur la tête. Tu te raclas doucement la gorge, un sourire rassurant (et professionnel, espérons-le) sur les lèvres.

« Bonjour, je m’appelle Kamijiyū Shimi, et je suis envoyée pour vous aider sur l’affaire des chats disparus. » Tu t’inclinas rapidement. « Je ferai tout mon possible pour vous aider. »

Tu t’approchas et observas les deux femmes, essayant de juger laquelle des deux pouvait être ta coéquipière (on ne savait jamais).

« Est-ce que vous avez des informations à me donner sur les chats disparus ? N’importe quoi, même le plus petit détail, pourrait nous aider. »

Oh, que tu étais belle, en kunoichi rassurante.

_________________
Mission Rang C - Sauvetage Félins. 190630114834153306
Merci, Mouton. <3
Revenir en haut Aller en bas
http://www.ascentofshinobi.com/t5045-kamijiyu-shimi-terminee#39549 http://www.ascentofshinobi.com/t5117-equipe-2-fighting-dreamers-kumo#40191 http://www.ascentofshinobi.com/t5047-kamijiyu-shimi-carnet-de-bord#39567 http://www.ascentofshinobi.com/u1019
Kamikage Miyake
Kamikage Miyake

Mission Rang C - Sauvetage Félins. Empty
Mar 8 Jan 2019 - 3:35

Sauvetage félins


Kumo - printemps année 203


Ft.Kamijiyū Shimi


Ordre de mission. :
 
La rouquine parcourait toujours les dossiers qu'elle avait en main lorsqu'une jeune fille traversa la porte d'entrer. Elle se présentant en tant que Kamijiyū Shimi, elle était la coéquipière du jour de la rouquine. Celle-ci demandait pour voir les informations sur les félins, la rouquine se releva et s'approcha d'elle. Elle tendit les dossiers qu'elle avait en mains sourire aux lèvres.

- Toutes les informations que nous avons besoin son ici, je suis ta coéquipière aujourd'hui, je m'appelle, Miyake Kamikage. J'espère que nous ferrons une bonne équipe.

La jeune fille laissa sa coéquipière prendre les dossiers et s'approcha d'un des employées. Elle lui demandait s'il était possible d'avoir de la nourriture pour appâter les chats égarés. Elle aurait très bien pu prendre de la nourriture en chemin, mais certain était malade, il fallait donc de la nourriture adapté. L'employée fut surprise, mais accepta de leurs laissés quelque pâté adapté pour les félins malade qui s'était égarer. Une fois que l'employée reviens avec un sac a la main, contenant ce que le félin leur avais demandée, celle-ci retourna vers shimi. Elle jeta un coup d'œil à la pils de document que tenait sa coéquipière se demandent si elle avait eu le temps de bien regarder. Avec de la chance, elle lissait rapidement et avait eu le temps de tout lire, de l'autre coté, elle aurait pu avoir le temps de feuilleté les documents et avoir mémorisé tout les photo des chats perdu.

- Shimi-chan, tu as eu le temps de tout lire ? J'ai récupéré un peux de nourriture, certain des chat qui se sont enfuit on sûrement faim. On pourra les appâter avec leur nourriture. Si tu n'as pas terminé de mémoriser tout les cas malade des chats, je te le dirais sur la route. Si tu n'as pas terminé de mémoriser tout les cas malade des chats, je te le dirais sur la route.


Oui, car plus longtemps, elle restait au refuge, plus difficile serait pour eux de retrouver les chats. Ceux-ci pourraient causer un problème, certain pourrais être dans des situations dangereuses. Il était autant dangereux pour l'écosystème que pour les chats eux même de les laissé seule et sans défense dans leurs maladies. Toute d'abord, il serait mieux d'explorer tout le secteur autour du refuge, peux être que certain n'était pas partie bien loin. Ensuite, il serait préférable de regarder dans les ruelles. Nombreux des félins, était peureux, d'autre avais peur des hommes. Ceux-ci ne seraient pas dans les lieux publics.

- Cherchons d'abord autour du refuge, ensuite les ruelles, il faudrait ramener ceux qui on peux de rester avec les hommes et les petits trouillards en premier.

Technique Utilisé:
 
Apparence - Outfit:
 
Apparence Léopard:
 

_________________
- Discutions / < Pensé > / - Langue Féline italique parfois perceptible a l'oreille de l'homme, d'autre non.
Mission Rang C - Sauvetage Félins. Signaa10
Trame Yuki No Kuni.:
 

Revenir en haut Aller en bas
http://www.ascentofshinobi.com/t4308-oshh-kamikage-miyake-est-la-terminee#33243 http://www.ascentofshinobi.com/t4332-le-journal-d-un-felin#33353 http://www.ascentofshinobi.com/u799
Kamijiyū Shimi
Kamijiyū Shimi

Mission Rang C - Sauvetage Félins. Empty
Mar 8 Jan 2019 - 8:55
Lorsque tu demandas à voir les informations concernant les félins disparus, la rousse de la pièce se leva et se dirigea vers toi. Elle te tendit une pile de dossiers avec un sourire auquel tu répondis. Elle se présenta comme étant Kamikage Miyake, soit ta coéquipière, et t’indiquas que toutes les informations se trouvaient dans la pile ; elle en profita pour vous souhaiter de faire bonne équipe.

« Merci, Kamikage-san, répondis-tu de ta voix mielleuse. Je l’espère aussi. »

Tu te dirigeas aussitôt vers une table ou un comptoir pour lire les dossiers ; heureusement, à force de lire durant des années, tu avais appris à la fois à survoler les mots inutiles et à retenir les plus importants. Tu en étais à ton dernier dossier lorsque Kamikage-san vint te voir. Tu acquiesças à ses questions, l’écoutant d’une oreille, tout en terminant de lire le dernier dossier. Tu tournas la tête vers elle lorsqu’elle parla d’aller récupérer les chats.

« Est-ce que tu as leur tête en mémoire, ou je dois prendre les dossiers avec nous ? Je serai sans doute moins utile que toi pour les attraper, continuas-tu en pointant ses oreilles de la main, et j’ai plus l’habitude d’être en soutien. »

Vous prîtes le chemin de la sortie, tandis qu’elle te proposait de commencer à chercher autour du refuge. Tu acquiesças avec vivacité.

« Très bien ! Je te fais confiance. » Il y eut un silence. « Est-ce que tu as des conseils à me donner pour approcher les chats ? Au cas où nous devions nous séparer… ou juste comme ça ! »

Tu évitais de parler trop fort, pour ne pas effrayer des félins qui se cachaient céans.

_________________
Mission Rang C - Sauvetage Félins. 190630114834153306
Merci, Mouton. <3
Revenir en haut Aller en bas
http://www.ascentofshinobi.com/t5045-kamijiyu-shimi-terminee#39549 http://www.ascentofshinobi.com/t5117-equipe-2-fighting-dreamers-kumo#40191 http://www.ascentofshinobi.com/t5047-kamijiyu-shimi-carnet-de-bord#39567 http://www.ascentofshinobi.com/u1019
Kamikage Miyake
Kamikage Miyake

Mission Rang C - Sauvetage Félins. Empty
Mar 8 Jan 2019 - 10:38

Sauvetage félins


Kumo - printemps année 203


Ft.Kamijiyū Shimi


Ordre de mission. :
 
La jeune fille qui allait accompagner notre félin durant cette mission demandait à la rousse si celle-ci avait mémorisé la tête des chats égarer. Pour sur, elle les avais mémorisé, mais sa mémoire pourrais ne pas être suffisante. Particulièrement, qu'il était facile de confondes des chats avec d'autres. Ils leur seraient préférables de garder les dossiers en mains durant leur rechercher pour s'assurer de récupérer les bons chats. Quoi qu'au final, le félin n'avais qu'a leur posé la question pour s'en assurer.

- J'ai bien mémorisé oui, mais il serait mieux d'apporter le dossier avec nous, on sait jamais.

Alors que les deux kunochi sortie du refuge, elle décida donc d'explorer les alentours. La rouquine décida donc de commencer part la ruelle juste a coté. Alors qu'elle s'enfonçait dans celle-ci, tendant l'oreille au moindre miaulement faible ou pas. Sa coéquipière pendant ce temps lui reprit la parole, lui demandant si celle-ci pourrait lui donnée un conseil pour s'approcher des chat si jamais elle devrait se séparer. Il était tout juste normal que nos deux jeunes filles se sépare lors de cette mission à un certain moment. Après tout, elles devaient patrouiller tout le village, cela allait prendre du temps si elle restait toujours groupée. Le félin la regarda un moment lorsque ces oreilles félines se retournèrent dans une direction. Le félin porta son doigt à ses lèvres, faisait signe de rester silencieuse. Elle pouvait attendre des faible, très faible miaulement, des paroles félines, presque imperceptible part l'homme. Ils y avaient deux félins dans les parages. Les yeux d'oranger parcourront les environs jusqu'à trouvée un trou dans la palissade. L'un des chats disait avoir peur, de vouloir rentré, alors que le deuxième lui disait qu'ils devaient rester cachés, que les humains étaient violant. La rouquine s'approche de shimi et viens lui murmuré a l'oreille.

- Je pense qu'il a deux chats du refuge, l'autre coté de la clôture, des peureux. Attrapa la boite en carton juste là et pose là aussi vite que possible devant le trou juste là, lorsque j'aurais sauté de l'autre coté de la clôture. Assure, toi refermée boite à mon signal ok ?

Le félin laissa la blonde attrapée sa boite en carton toute en restant silencieux, ces oreilles félines elle se déplaçais, tentant d'écouter les deux félidés de l'autre côté. Elle pouvait attendre un '' ils sont partis, tu crois ? '' alors que l'autre félin ne semblait pas d'accord. C'était sûrement un chaton avec un chat plus âgé. Dans la vingtaine de chats qui s'était enfuit, sans compter celle qu'elle avais ramené. Il y avait 3 chaton a retrouvé, elle était plutôt contente de savoir que l'un d'eux allais être retrouvée rapidement. Après tout, c'étaient eux qui étaient plus a risque de mal survivre leur séjour hors du refuge. Le félin prit un peu de recule en regardant la jeune fille, elle semblait prête à l'action. Elle sauta alors sur la clôture opposée du côté qu'elle devais se rendre pour s'appuyer dessus pour arrivée a sauté part dessus la clôture voulue. Elle atterrie alors dans le petit terrain derrière les chats surpris de la voir arrivée. De panique, ils prirent la direction de la clôture pour passée à travers le trou.

- SHIMI-CHAN MAINTENANT !

Les deux félins passèrent a travers du trou pour faire face à un seconds mûrs, celle de la boîte en carton. La rousse tant qu'à elle, chargea vers la clôture pour leur bloquer la sortie. Voilà, les deux chats étaient prisonniers de la boîte. Ils était tout deux pris de panique, il avait de quoi aussi, mais le félin n'avais pas d'autre choix que de faire cela. Lorsque vous faite face à des chats aussi méfiants et peureux, leur premier geste sera de ce sauvé.

- Shimi, ils sont dans la boîte, tu arrives à la fermer ?

Cela pourrait être plus compliqué, car, pour se faire, elle devra reculer la boite du mûr et pourrait permettre aux deux chats apeurés de s'enfuir.

- Laisse-moi deux secondes, je vais essayer de les calmer. Nyaaim ? (vous allez bien?)

La rouquine décida de rester contre la clôture et de tenter de communiquer avec eux pour les calmer. Certaines fois, elle émettait des miaulement, d'autre fois aucun son ne sortait de sa bouche et pourtant, elle leur parlais bien. On pouvait attendre les félins répliqués a la rousse. Après un petit moment, les félidés arrêtaient de se débattre de l'intérieur de la boîte. Ceux-ci s'étaient calmés et avaient décidé de laisser les deux jeunes filles les aidées.

- C'est bon, tu peux soulever la boîte, vasy doucement, car ils sont très peureux. Ne fais aucun mouvement brusque et n'essaye pas de les touchées. Ils ont accepté de coopérer, mais seulement si on laisse la boîte ouvert qu'ils voient qu'on les ramène bien au refuge.

Le félin se releva et repassa au-dessus de la clôture, cette fois bien plus doucement que précédemment. Après tout, il ne faudrait pas effrayer ces pauvres bêtes d'un mouvement brusque. Elle souris en voyant les deux félidé, bien que très timide et perplexe, resté calme dans leur boîte. Elle leur sourit et émie un petit miaulement, histoire de leurs dires que tout ira bien, et qu'elle était encore une fois. Désolé de leur avoir fait peur lors de leur capture.

- Tu voulais des conseils, alors en voilà un peux. Ces deux-là sont du type peureux et fuyard. Ils seront très difficiles à approcher. Alors ils te faudra user d'astuce, ou alors de beaucoup de patience. Tu peux les appâter avec de la nourriture, c'est pourquoi j'en ai apporté. Mais cela ne fonctionne seulement que en face d'un seul chat. Je te conseille aussi de présenter ta main en face d'eux. Approche toi le plus que tu peux, mais si tu le vois bougé, tu t'arrêtes. Ensuite, accroupie toi douuuucement et tant ta main. Laisse l'est t'approcher, tu peux l'Appeler, comme chantonné. Les chats qui sont habituer au contact humain s'approcheront d'eux même de toi. Mais cela ne fonctionnera pas sur les peureux à moins de les avoir appâtées avec de la nourriture. Certains chats seront agressifs, ils pourront tenter de t'attaquer, assure toi, s'il te saute dessus de les attraper. Ne fais alors pas de mouvement brusque et tente de placer leur patte en dessous de tes bras et place alors ton autre main au-dessus de son dos, prêt de leur tête pour s'assurer qu'ils ne te mordre pas. Sinon attrape les part le collais, au niveau du coup. Agrippe seulement la peau, ça ne leur fera pas vraiment mal, mais assure toi de le prendre rapidement dans tes bras. Ne t'inquiète pas pour leur miaulement, se faire prendre et soulever part le coup est une soumission part les félins. C'est comme ça que leurs parents les attrape pour les sauver et discipliné.

Technique Utilisé:
 
Apparence - Outfit:
 
Apparence Léopard:
 

_________________
- Discutions / < Pensé > / - Langue Féline italique parfois perceptible a l'oreille de l'homme, d'autre non.
Mission Rang C - Sauvetage Félins. Signaa10
Trame Yuki No Kuni.:
 

Revenir en haut Aller en bas
http://www.ascentofshinobi.com/t4308-oshh-kamikage-miyake-est-la-terminee#33243 http://www.ascentofshinobi.com/t4332-le-journal-d-un-felin#33353 http://www.ascentofshinobi.com/u799
Kamijiyū Shimi
Kamijiyū Shimi

Mission Rang C - Sauvetage Félins. Empty
Mer 9 Jan 2019 - 18:46
Miyake-san, qui était ta coéquipière, t’indiqua qu’il valait mieux prendre la pile de dossiers avec vous, au cas où. Tu acquiesças d’un coup ferme : tu étais désormais la plus sérieuse possible. Fini, la Shimi innocente et naïve ; tu étais maintenant une kunoïchi de Kumo, et tu te devais d’honorer ce titre !

« Est-ce que vous auriez un sac ? », demandas-tu gentiment à la deuxième femme dans la pièce.

Elle acquiesça rapidement et courut t’en apporter un. Tu la remercias et mis les dossiers à l’intérieur, avant de le prendre sur ton dos. Allez, tu étais prête ! On pouvait (enfin) y aller ! Tandis que vous marchiez toutes les deux côte à côte, tu scannas chaque zone afin d’être sûre de ne rien rater, et surtout pas des chats. Tu avais toujours aimé les animaux (surtout les arachnides, tu l’avouais) ; toujours présente pour les protéger, les chouchouter, les câliner. Tu demandas alors, dans cette optique, des conseils concernant les chats ; que fallait-il faire pour les attirer, avoir leur amitié, qu’ils aient confiance en toi ?

La rousse allait te répondre lorsque ses oreilles félines se pointèrent dans une toute nouvelle direction ; tu la regardas, bouche entrouverte, et acquiesças silencieusement lorsqu’elle posa un doigt sur sa bouche. Lorsqu’elle te chuchota des choses à l’oreille, tu posas tes yeux sur la boîte en carton qu’elle indiquait et te dirigeas lentement vers cette dernière. Tu l’attrapas et te préparas à suivre les instructions.

« Hn ! », dis-tu en hochant la tête.

Tu ne fus pas sûre de comprendre ce qu’il se passa ensuite : en quelques secondes, des miaulements effrayés, des chats qui galopaient et un cri de la part de Miyake ; ce cri était le signal. Tu plaquas la boîte contre le mur, les chatons se retrouvèrent coincés, tu tentais tant bien que mal de fermer la boîte, sans succès.

« J’ai un peu de mal ! », fis-tu savoir.

C’est là que tu entendis Miyake-san… miauler. Tu dus attendre un moment comme ça, les mains contre une boîte en carton (tu commençais à avoir des crampes). Lorsqu’enfin :

« Ah, je peux bouger ? D’accord ! »

Tu pris garde à ne pas faire de mouvement brusque et ramenas la boîte contre toi. Les chatons eurent l’air de te toiser un moment ; tu leur fis un sourire innocent, comme tout ce que tu faisais généralement.

Vous sortiez de la ruelle pour marcher dans la rue principale. C’est là que la tirade de Miyake-san commença, où elle t’expliqua exactement quoi faire pour ne pas effrayer les gens, devenir leur ami, faire en sorte qu’ils t’acceptent. Tu hochas la tête tout du long, captivée par ses paroles ; qu’elle était douée ! Elle semblait savoir tant de choses ! Tu étais impressionnée.

« Merci pour m’avoir appris tout ça, Miyake-san ! » Tu inclinas ta tête. « Je ferai de mon mieux pour t’aider ! »

Vous rentrâtes au refuge sans encombre, pour délivrer les chats. Ils vous remercièrent, tu sortis les dossiers correspondant aux deux chatons sauvés pour que ne pas vous emmêler, et vous repartîtes.

« Est-ce qu’on continue les ruelles ? Ou on se sépare directement ? »

Tu étais prête à tout pour récupérer les chats, de patrouiller le village à effrayer des bêtes sauvages.

_________________
Mission Rang C - Sauvetage Félins. 190630114834153306
Merci, Mouton. <3
Revenir en haut Aller en bas
http://www.ascentofshinobi.com/t5045-kamijiyu-shimi-terminee#39549 http://www.ascentofshinobi.com/t5117-equipe-2-fighting-dreamers-kumo#40191 http://www.ascentofshinobi.com/t5047-kamijiyu-shimi-carnet-de-bord#39567 http://www.ascentofshinobi.com/u1019
Kamikage Miyake
Kamikage Miyake

Mission Rang C - Sauvetage Félins. Empty
Jeu 10 Jan 2019 - 23:57

Sauvetage félins


Kumo - printemps année 203


Ft.Kamijiyū Shimi


Ordre de mission. :
 
Sûre le chemin du retour au refuge pour ramener les deux chats que nos deux amis avaient retrouvés. Miyake avaient parlé sans s'arrêter pour conseiller la blondinette. Elle aurait pu continuer encore longtemps, mais elle devais tenter de faire court. Le félin avait un problème sur ce genre de sujet, elle pouvait parler très, mais alors très longtemps sûr les sujets qu'elle adorait. Vous, vous doutez que parler sur les animaux, particulièrement les félins est l'un de ces fameux sujets. Une fois au refuge, les membres de celui-ci viens récupérer les deux adorables bêtes et remercie les jeunes filles pour les avoirs retrouvés. Sa coéquipière lui demanda, lorsqu'elles sortirent du refuge s'ils continuaient à rechercher les chats dans les ruelles et si elles devraient se séparer toute suite.

- Si on ne veut pas prendre toute la journée a la recherche des chats, oui, il serait préférable de se séparer toute suite. Étant donné que je peux communiquer avec les chats, je te laisse la plupart de la nourriture que tu puisses les appâter.

Le félin prit trois cannes de nourriture pour les chats malade, trois différente pour être sûre d'avoir ce qu'ils lui fallait. Puis elle les plaçait dans ses pochettes d'outils ninja, elle tendit alors le sac contenant le reste de la nourriture a shimi. Il était préférable pour leur deux kunochi de se séparer pour cette mission, car cela irait bien plus vite. Nombreux des chats restants étant des chat malade certain peureux et d'autre agressif. Ils pouvaient, ce trouvé n'importe où dans tout le village. Le plus rapidement qu'elle aurais fini serait le mieux, après tout ces chat avais besoin de vivre au refuge. Autant, était-ce pour leur problème de santé, autant parce qu'ils avaient besoin de temps pour s'habituer à nouveau au contact humain.


- On va avoir à faire beaucoup d'aller-retour, si on se croise et que tu as des questions, voir des problème, n'hésite pas à me le dire. Pour qu'on ne regarde pas au même endroit, on se sépare la ville. Je prends vers le sud-ouest, donc regard vers le nord-est. Sûr ce, je te souhaite bonne chance !

La rouquine souris a la blonde avant de partir de son coté, il lui serait peu être préférable de prendre sa forme féline durant cette mission. Toutefois, étant donné qu'elle était un léopard des neiges, elle devrait peu être à attendre d'avoir des félins plus agressifs. Car ceux qui seraient plus peureux prendrais sans aucun doute peur sous cette forme imposante. Elle aura sans doute besoin d'avoir a utilisé cette forme si elle tomberait sur les trois qui auraient provoqué la fuite des félins du refuge... < Bon, c'est partie, il n'y a pas temps a perde à rester dans mes pensées. Ils faut retrouver tous ces minous ! > Le félin se mit alors à courir les ruelles une a une. Continuant part ceux qui se trouvais le plus prêt du refuge. Durant son chemin elle n'avais rien vue, ni attendu alors qu'elle rentrât dans une nouvelle ruelle un peu plus éloignée des autres. Alors qu'elle posait son regard partout, elle vu un chat allongé sur le sol. Il ne semblait pas allez très bien. La rouquine s'en approcha alors doucement et examina la pauvre bête. Elle semblait très faible, elle pouvait voir que ce dernier semblais avoir du mal a respirée.

Le chat regardait la jeune femme, mais ne paniquait pas à sa vue, la rouquine commençais à lui parler un peut, savoir comment il se sentait. Elle comprit très vite que ce chat était atteint de coryza, tout particulièrement le Calicivirusé. Une maladie s'attaquant aux voies respiratoires, aux yeux et aussi à la muqueuse buccale provoquant des ulcères dans la bouche, soit des plaques rouges très nettes sur la langue ou les gencives. Le coryza, est une maladie très contagieuse chez les chats. Malgré que les traitements son belle et bien accessible, le virus du coryza se cache entre 2 périodes actives de symptômes dans les cellules du chat, il reste inaccessible aux défenses immunitaires. Le chat reste donc porteur à vie, on n'élimine jamais définitivement un coryza, on ne traite que les crises. Il était tout impératif qu'elle ramène rapidement ce chat au refuge qu'ils soient traités. Elle prit délicatement l'animal dans ces bras et retourna rapidement vers le refuge. Elle n'avait elle, rien à craindre contre cette maladie. Car elle n'est contagieuse que pour les autres chats. Une fois arrivée sur place, avant, d'entrée, complètement, dans le refuge, elle demanda l'aide des employée en informa de la maladie de celui-ci. Étant un chat avec le coryza, ils devaient rester plus au moins éloigné des autres pour ne pas les contaminer. Les employées se mirent à bouger rapidement, apportant les chats dans la pièce, dans une autre. Il prit alors le félin des bras de la jeune fille et l'apportait dans une pièce pour continuer les soins qu'elle avais besoin.

Soulagée de savoir que ce dernier allais bien et s'en sortira très bien, elle retourna à la recherche des autres. Elle avait pris soin d'utiliser le produit que les employées lui avais donnée pour désinfecter ces vêtements, histoire de pas contaminée part vois indirects les autres félins. Car cela était très possible, la jeune femme connaissait bien les maladies pouvant touchée la race féline. Sa mère s'était amusée à lui faire peur, disant qu'elle pouvait contracter, ces mêmes maladies. Ce qui n'était pas le cas, mais part ce fait, elle avait passé de très long moment à lire et apprendre tout les maladies qu'elle aurais pu contracter. Un temps fou perdu à lire des maladie féline qu'elle ne pouvais même pas contracter. Aujourd'hui, ce temps perdu servait enfin à quelque chose !

Le félin continua donc sa ronde dans toutes les ruelles, s'éloignant de plus en plus du refuge. Elle était plutôt fière d'avoir retrouvé l'une des chats qui avait une maladie plutôt sérieuse. Seulement deux des 20 chats possédaient une maladie contagieuse, le second possédait l'une des maladie qui était transmissible à l'homme. La chlamydiose Félin, bien que le chat avait des faibles chances de contaminer l'homme. L'animal ayant le plus de chance de faire contracté la maladie chez l'homme était le perroquet. Alors qu'elle parcourait encore les ruelles, elle tomba sur un chat. Celui-ci ne semblait pas avoir peur d'elle, ni montré d'agressivité. Elle, il ressemblait à l'un des chats des affiches, elle lui posa donc la question. Malgré son apparence similaire, le félin se trouvant en face d'elle n'était pas l'un des chats du refuge. Toutefois, celui-ci informait, avoir vu passer un chaton qui semblait plutôt perdu allez vers le quartier résidentiel non loin de la ruelle. La rouquine remercia le chat du voisinage et partie dans la direction qu'il lui avait donnée. Une fois arrivée dans la rue du quartier. Le félin regarda des deux cotée, puis aperçut le chaton marché. Elle partit donc dans sa direction rapidement, elle ralentie lorsqu'elle arrivait proche de ce dernier. Elle adressa alors la parole au chaton qui sursauta légèrement en la voyant. Il reculs un peux mais répondis à la jeune femme. Il disait être perdu et affamé, la jeune féline tant a elle avais reconnu le jeune chaton. Celui-ci était atteint de diarrhée, heureusement qu'elle avais récupérer de la nourriture pour chats. Elle sortit de sa pochette une petite boite de nourriture spéciale pour les chats ayant des problèmes de sels.

Elle s'accroupit et ouvra la boite en conserve qu'elle tendis à la petite créature. Celle-ci dévora son petit repas avec énergie, il était vraiment affamé le pauvre. En même temps, il devait avoir raté le déjeunée avec l'agitation qu'il avait eue lieu au refuge. Le félin demanda alors au chaton pourquoi il avait quitté le refuge. Celui-ci l'informa qu'un groupe de chat avait incité les autres à se rebeller. Les employées du refuge avaient bien raison au final, c'étaient bien les 3 chats qu'ils avaient trouvés qu'il avait causés toute cette agitation. Le chaton lui, avait fui avec les autres pars la curiosité. Ce qui n'étonna pas la rousse, cela n'étonnerait pas non plus les propriétaires de chat. Rare son les propriétaires de chat, non jamais vue leur chat tenté de sortir a l'extérieur ! Elle prit le chaton dans ces bras lorsque ce dernier eue fini de manger. Elle décida de le garder avec lui un moment avant de le ramener. Après tout, celui-ci lui avait demandé et cela ne lui fera pas de mal s'il reste avec elle. Elle décida donc de continuer son chemin dans le quartier résidentiel. Une bonne heure s'écoula, elle avait déjà regardé dans plusieurs ruelles et quartier du village. Bien qu'ils en restaient plus que la moitié. Ou du moins de son coté a elle. Alors qu'elle parcourait un autre quartier résistance, elle vit un chat sûr une branche, grognés contres les enfants du parc. La jeune femme s'approchait calmement pour s'adresser au chat. Celui-ci semblait plutôt agressif, toutefois, ils grognaient pour tenter d'effrayer les enfants. Elle informa les enfants de s'éloigner, car celui-ci avait peur d'eux.

Elle prit un long moment a discuté avec la bête avant que celle-ci ne se calme. Le jeune chat ne semblait pas vouloir croire que la rousse n'allais pas lui faire de mal. Heureusement pour elle, le chaton qu'elle avait gardé avec elle l'aida à convaincre le plus vieux. Fort heureusement, le félin avais simplement peur des hommes et non des autres chats. Il accepta enfin de laisser la féline le ramenée au refuge. Bien qu'il avait accepté, elle n'eux d'autre choix que grimper dans l'arbre, car celui-ci avait trop peur pour en descendre.

- S'il a bien une chose que je comprend pas chers vous, ces votre raison de grimpée a une arbre pour ensuite avoir peur d'en decembre ! Ahaha

Le jeune chat grogna contre un peux contrer la rouquine mécontente de sa remarque. Mais se laissa prendre docilement, après tout, il n'avait pas trop le choix. La rouquine pris donc la direction du refuge pour ramener les deux bébés qu'elle avais avec elle. Elle en avait profité pour discuter avec eux sur le chemin du retour. Une fois qu'elle avais déposé les deux félins au refuge, elle prit un moment pour regarder l'heure. Il était deux heures et demi, elle avais encore largement le temps pour retrouver les autres.


Technique Utilisé:
 
Apparence - Outfit:
 
Apparence Léopard:
 

_________________
- Discutions / < Pensé > / - Langue Féline italique parfois perceptible a l'oreille de l'homme, d'autre non.
Mission Rang C - Sauvetage Félins. Signaa10
Trame Yuki No Kuni.:
 

Revenir en haut Aller en bas
http://www.ascentofshinobi.com/t4308-oshh-kamikage-miyake-est-la-terminee#33243 http://www.ascentofshinobi.com/t4332-le-journal-d-un-felin#33353 http://www.ascentofshinobi.com/u799
Kamijiyū Shimi
Kamijiyū Shimi

Mission Rang C - Sauvetage Félins. Empty
Sam 12 Jan 2019 - 18:52
Après que tu aies demandé s’il valait mieux directement se séparer pour chercher les félins, Miyake-san acquiesça, prenant comme argument qu’il ne fallait pas prendre toute la journée. Elle t’apprit ensuite qu’elle pouvait communiquer avec les chats, chose que tu ignorais, et prit trois cannettes de nourriture, te laissant les autres. Tu la remercias rapidement, prête à être efficace ; tu savais que la mission était importante, autant pour les chats et le refuge que pour le village en lui-même. Avoir une mission de rang C réussie dans ton CV ne te faisait rien, mais aider les autres, cela faisait battre ton cœur un peu plus vite. Que tu étais altruiste. Tout cela pour dire que tu te savais moins forte que Miyake-san en ce qui concernait la conversation féline, mais que tu n’allais pas baisser les bras pour autant ; au contraire, tu allais te donner à deux cents pourcents !

« D’accord ! », fis-tu avec un hochement de tête vigoureux.

Vous vous séparâtes.

C’est parti, tu étais prête à agir ! Tu remontas tes manches pour te donner du nerf. Le nord-est du village était à toi ; c’était officiellement devenu ton nouveau terrain de jeu. Aussitôt, tu commenças à « enquêter » : tu demandais aux passants s’ils avaient vu des chats se balader, tu rencontrais des chats errants qui ne ressemblaient en rien à ceux du refuge, tu désespérais, mais remontais tes manches pour continuer. Tu devais retrouver ces chats.

Tu fouillais une énième ruelle lorsque tu te sentis observée. Lentement, tu tournas la tête ; rien. Un miaulement à ta droite, pile là où tu ne regardais pas, te fis sursauter. Tu te retournas vivement, et un second miaulement effrayé se fit entendre. Tu baissas les yeux pour trouver un chaton. Là. À tes pieds. Et en regardant plus précisément… il s’agissait d’un des chatons du refuge.



Comment ? Comment avais-tu fait pour… attirer un chaton jusqu’à toi ? Avais-tu un radar ? Un aimant ? De l’herbe à chat, quelque part sur toi ? Tu vérifias tes poches, mais rien. Ta veste, mais rien. Les canettes, mais… oh. L’une d’entre elles était ouverte. Voilà pourquoi le chaton était venu te voir : il avait senti l’odeur de la nourriture. Avec un sourire gêné, tu t’accroupis ; il ne semblait pas avoir trop peur de toi ; puis, tu pris la canette ouverte et la posas devant lui. Il s’approcha doucement, renifla, puis, après un dernier regard vers toi, se jeta sur la nourriture. Tu attendis qu’il finisse de manger pour approcher ta main, comme te l’avais conseillé Miyake-san. Le chaton la fixa, loucha dessus, la renifla, et la lécha. Un grand sourire éclaira ton visage : et de un ! Plus que… moins d’une vingtaine. Tu désespérais presque lorsque tu faisais le compte. Mais il ne fallait pas te décourager ! Tu pouvais le faire ! Oui !

Avec une douceur presque attendrissante, tu récupéras le chaton désormais appâté dans la boîte de carton que tu avais gardée avec toi. Tu continuas d’avancer dans le dédale de ruelles au cas où d’autres chats soient présents. Et là, bingo ! un autre chat. Le récupérer ne fut pas un gros problème, sûrement parce qu’il avait été habitué au contact avec les hommes. Et de deux ! Tu retournas au refuge pour les déposer, tout en guettant pour d’autres chats. Ils te remercièrent, tu leur souris, ils insistèrent pour que tu prennes avec toi masque et gants, tu repartis, et on recommence.

C’est là que ça arriva : c’est là que tu vis le chat malade. Tu le reconnus immédiatement : c’était celui qui avait la chlamydiose. Les symptômes présentaient une conjonctivite, c’est-à-dire une inflammation de l’œil, avec un écoulement de larmes et des paupières rouges voire gonflées. Il était également possible de voir apparaître des troubles de l’appareil respiratoire supérieur : le nez, les sinus, le pharynx, le larynx, la trachée et les bronches. Il y avait alors toux sèche, forte et quinteuse et éternuements. Avec précaution, tu sortis le masque, le mis contre ton nez et ta bouche, mis les gants autour de tes mains et t’approcha. Tu commenças par volontairement attirer l’attention du félin en faisant du bruit. Ensuite, lorsqu’il t’eut remarquée, tu t’agenouillas avec douceur et tendis la manche de ton haut pour qu’il sente ton odeur. Lorsque ce fut fait, tu te reculas le temps de réfléchir : tu ne pouvais pas lui donner de nourriture. Tout ce que tu pouvais faire, c’était lui apporter du réconfort le temps qu’il ait confiance en toi. Lentement, tu t’approchas et le caressas, tout en gardant tes gants. Il tenta de miauler, mais toussa. Les pointes de tes sourcils se levèrent : il te faisait pitié. Tu avais pitié pour ce chat, parce qu’il souffrait, et que tu ne voulais voir souffrir personne. Avec tendresse, tu glissas tes mains sous lui et l’attrapas pour le mettre dans la boîte. Ton retour jusqu’au refuge fut morbide. Ils le prirent en charge dès qu’ils entendirent les toussotements venant de sa part. Tu repartis après avoir jeté masque et gants et t’être désinfectée.

C’est là que tu croisas Miyake-san.

« Miyake-san ! dis-tu avec un léger sourire (faux, bien évidemment). Tout va bien ? Tu as pu retrouver quelques chats ? »

En espérant que tu n’aurais pas à trouver le deuxième chat malade.

_________________
Mission Rang C - Sauvetage Félins. 190630114834153306
Merci, Mouton. <3
Revenir en haut Aller en bas
http://www.ascentofshinobi.com/t5045-kamijiyu-shimi-terminee#39549 http://www.ascentofshinobi.com/t5117-equipe-2-fighting-dreamers-kumo#40191 http://www.ascentofshinobi.com/t5047-kamijiyu-shimi-carnet-de-bord#39567 http://www.ascentofshinobi.com/u1019
Kamikage Miyake
Kamikage Miyake

Mission Rang C - Sauvetage Félins. Empty
Dim 13 Jan 2019 - 4:37

Sauvetage félins


Kumo - printemps année 203


Ft.Kamijiyū Shimi

Mission Rang C - Sauvetage Félins. Chiko10

Ordre de mission. :
 


La rouquine s'étira légèrement lorsqu'elle vue sortir à son tour, sa coéquipière du jour. Elle avait remarqué que celle-ci avait jeté des gants et un masque avant de sortir. C'est vrai que lorsque la rouquine avait revenu avec le chat atteint de coryza, les employées avais dit qu'ils avaient oubliée de leur donnée des gant et masque pour les protégés. La jeune fille portait avec elle, une boite, la même que celle que le félin lui avais dit de récupérer pour les deux premier chat. Étant donné qu'elle venait de jeter les gants et un masque, elle devais sans doute avoir récupéré le deuxième chat malade. Cela était sans aucun doute le cas vue le souris forcée de cette dernière, lorsqu'elle vient lui adressée la parole.

- J'ai retrouvé 3 autre chat, un des chatons, et celui atteint de coryza. J'imagine vue que tu viens, des gants et un masque, que tu as trouvée celui atteint chalamdiose ? Tu devrais jeter la boite aussi. C'est une maladie très contagieuse, même si c'est par contact direct. Pars précautions, mieux vaux la jeter.

Le félin fit un mince sourire et vient tapoter la tête de la blonde, tentant de la rassurer. Les employées du refuge était des professionnelle. Même atteint d'une maladie grave, les animaux soignés dans ce refuge devrait toute s'en sortir. Enfin, plus ou moins. Le félin regarda dans la direction opposée du refuge, fixant l'étendu du village.

- Ne t'inquiète pas, les deux chats atteint des maladie hautement contagieux son soignable. Les chats du refuge doivent aussi être toute vaccinée contre le coryza et la chalamdiose vue que ces deux même maladie sont présente dans le refuge. Heureusement, nous les avons trouvée rapidement. Alors tout ira bien pour eux. Pour l'heure, il nous reste encore beaucoup de chat a retrouvé. Je te conseille de repasser dans les endroits que tu as déjà regardés rapidement. Juste au cas où même si on a déjà vérifié, les chats ne nous attendrons pas.

Elle se retourna pour regarder de nouveau la blonde souriant plus franchement, elle fit quelque étirement avant de commencer a marchée dans son secteur attribué.

- J'y retourne, on se rejoint vers 5 heure au centre-ville pour savoir où on en est rendu, d'accord ? On s'attendra près du restaurant Jikasei Shokuji.

Le félin envoya la main et se mit à courir pour continuer les recherches. Elle prit les ruelles et quartier résidentielle qu'elle avais déjà visité. S'assurant la présence d'aucun félin du refuge. Elle les parcourt plutôt rapidement, elle n'avais ni aperçu de chat, ni attendu le moindre bruit pouvant l'alerté. Alors qu'elle parcourait les ruelles et quartier, elle profitait pour montée sur les clôtures et les toits des maisons pour avoir une meilleure vue. Les chats du refuge pourraient très bien avoir rentré dans le court des maisons environnantes. Une heure s'écoula depuis qu'elle, c'était remis a la recherche des félins manquant. Il était maintenant 3 heure 45, elle n'avais trouvée aucun chat entre temps. Elle décida de s'arrêter vers les terrains d'entraînement pour y jeter un œil. Alors qu'elle fouina terrain après terrain, elle trouvant enfin deux chats. Un blanc et un autre orangé, ceux-ci semblais vouloir se battre, le félin s'approcha rapidement en écoutant les paroles de ceux-ci. Elle connaissait l'un des deux chats, il s'appelait Shiro, il était un chat du voisinage qu'elle avait l'habitude de discuter avec très souvent. Shiro n'était pas du genre à chercher la bagarre, mais étant donné qu'il avait une attitude plutôt princière. Le caramel avais sûrement mal pris les paroles de celui-ci. À peine arrivée a coté des deux félins, la rouquine s'interposa, empêchant l'orangé d'attaquer shiro, le protégeant d'un coup griffes. Ce fut donc elle qui fut blesser au bras gauche. Elle grimaça légèrement, mais ne réagit pas pour autant. Elle regarda le félin qu'elle ne connaissait pas, celui-ci semblait familier.

- Hey, désoler pour shiro, mais tu ne devrais pas attaquer de la sorte.... Dit moi, tu ne viendrais pas du refuge toi ?
- Oh, si ces pas Miyake-chan, Toujours aussi énergique a ce que je vois.
- Ce chat me prend de haut ! Il la chercher ! Qu'est que ça change que j'viens du refuge !? Tu crois que tu a le droit de me juger !?
- Voilà pourquoi les chats gouttière son si différent...
- Shiro, ferme là un peux. Désoler, ce mec, c'est un vrai petit prince. Je ne compte pas te juger, pour moi vous être tout différent. Mais vous méritez tout le même traitement. Le refuge s'inquiète pour toi, comme pour les autres. Je suis là pour t'y ramener ! Je m'appelle Miyake, kamikage Miyake, et toi ?

Le dénomée shiro, grogna légèrement lorsque la rousse lui dit de ce taire. Mais celui-ci savait bien qu'elle ne le traiterait pas en prince comme sa maîtresse. Elle soupira et décida de partir, laissant celle-ci avais le félin du refuge. La jeune femme tendit la main vers le félin qui se présenta à son tour, Chiko. Cela lui allait très bien comme nom, il avait une classe naturelle. Sans parler du fait qu'avec une tête pareille, la définition de son nom lui allait à merveille. Celui qui mord. Ce dernier semblait retissant a retourné au refuge, refusant que la rouquine le ramène.

- Chiko, pourquoi ne veux tu pas retournée au refuge ? Tu ne sembles pas détesté les hommes tant que ça, sinon ne serais-tu pas avec les 3 autres qui ont préparer cette fuite ?
- Ah!? Ne me rentre pas dans le même pannier que ces idiots ! Je suis pas aussi aveugle qu'eux pour pas savoir qu'il a des hommes qui sont gentils et d'autre non.
- Je vois, mais Chiko dit moi pourquoi tu ne veux pas y retourner.


Le félin écouta attentivement le félin expliqué son histoire, il était de base un chat errant du village. Il aurait été traité comme de la vermine, mais eu la chance de rencontrer une vielle dame aimable qui l'adopte. Elle avait pris soin de lui durant trois ans, toutefois, celle-ci avais décédé, le laissant seule. Il n'y avait personne qui venait voir cette vielle femme, alors il s'était de nouveau retrouvé seul. Il fût donc pris en charge part le refuge depuis ce jour-là. Il ne voulait pas rester derrière les barreaux de sa cage le reste de sa vie. Disant comme quoi, aucun humain ne voudrait adopter un chat adulte, préférant les nouveau-née. Quelque part, il n'avait pas tord, les familles avais tendance à prendre des chatons, car ceux-ci resteront plus longtemps dans la famille. Le félin ne pouvait pas dire le contraire, car c'était vrai. C'est alors qu'elle proposa à ce dernier, l'idée qui lui était venue. D'autant que l'ordre de mission était de récupérer tout les chats, autant elle voulais apporter le bonheur et sécurité a chacun.

- Alors que dirais-tu de sa Chiko, je te ramène au refuge et lorsque ma mission de récupérer tout les chats qui se sont enfuit. Je reviens te récupérer ! Ça te dirait de vivre avec moi ?

Chiko fut sans voix, surpris part les paroles de la jeune femme a demi-chat. Devais-t'il croire en ces paroles ? Est-ce qu'elle méritait de vivre avec lui ? Refusée, son offre serait-elle une mauvaise idée ? Après tout, elle lui offrait un toit, promettant son amour et affections. Un lit douillet et de la bonne nourriture. Le chat prit un moment avant de ce décidé, puis accepta finalement sa proposition. Souriante plus que jamais, elle attrape le caramel et le soulève dans les airs.

- Hourraa !! Tu verras, tu vas adorer vivre avec moi Chiko ! Tu pourras même être la mascotte numéro deux du restaurant familial ! Héhé !
- Eh? Comment ça numéro deux ? C'est quoi cette histoire ?
- Awhh ? Tu es déjà jaloux ? T'inquiètes, c'est moi la première mascotte du restau ! Nyahaha !
- Qu..!!!? Je.. Je suis pas jaloux ok !? Ne pense pas resté la numéro un longtemps. J'ai bien plus de classe que toi pff !!
- Nyahahah! On verra bien ! kukuku ! Allez, je te ramène au refuge ! je vais leur de m'être à jour tous tes vaccins et me préparer tout ce qu'ils me faudra pour toi a la maison !
- Nnngnnya ! m'ouais.

La rouquine plaça son nouvel ami et membre de la famille dans ces bras avant de prendre la direction du refuge. Chiko était adorable, même s'il faisait le dur, elle pouvait très bien sentir que ce dernier était content ! Elle ne prit très peux de temps pour se rendre au refuge et leur informée de la nouvelle, ainsi que la demande que les vaccins de chiko sois mit à jour. Elle dit au revoir à son nouvel ami avant de retourner récupérer les prochains chats. Vivement qu'elle les retrouve toute, comme ça, elle pourrais ramener Chiko à la maison. Durant sa patrouille dans toute là sa zone, le félin avais soulever, chaque couvert, chaque roche, a la recherche des chats manquant. Il était maintenant rendu 4 heure et demi, bientôt elle devrait se rentrer devant son restaurant familial. Car le Jikasei Shokuji, était le restaurant familial de cette dernière et aussi sa maison. Et cela était le même restaurant qu'elle avais mentionnée pour le rendez-vous avec la jeune blondinette. La jeune féline se demandait bien où pourrais ce trouvé chat restant. Elle finit part décidé de revenir sur ses pa, avec de la chance, elle tombera sur quelque chat du refuge. Bien, heureusement pour elle, celle-ci tomba finalement sur un chat qui semble errez dans une ruelle, en panique. Appellent a l'aide, le félin se précipite vers ce dernier. Elle lui demande s'il va bien, pourquoi il demandait a l'aide. Elle comprit vite que le félin n'était pas celui en mal, mais plutôt son amie. Celle-ci avait une infection a l'œil, en soit, une conjonctivite, cela n'était pas bien grave. Les deux chats qui se retrouvaient là, faisaient eux aussi, partie des félins du refuge. Dans les dossiers, il y avait un des chats qui avait justement une conjonctivite mineur. Si elle ne faisait rien toute suite, cela pouvait s'aggraver, elle rassura le second chat et lui demande de la suivre. Celui-ci paniqué, mais a la fois rassurée d'avoir trouvé quelqu'un qui répondais enfin à son appel a l'aide. Là suivie sans trop résignée, elle rentra rapidement au refuge suivi des prêts du second chat. Elle tendit le félin atteint d'une conjonctivite a l'une des vétérinaires. Le second chat lui, pris la direction que celle-ci prenais, suivant son ami.

- Encore une fois, merci beaucoup de nous aider. Ils sont presque toute de retour. Et dire que même Chiko a trouvée un foyer. Le raikage à bien faire de vous envoyer toutes les deux.
- Ordre du raikage ou pas. Si j'aurais été mis au courant, je serais venu aider toute suite. Les chats sont ma plus grande faiblesse cotée animal. hahaha
- Je vois, en même temps, je ne suis pas surprise vue vos attribue féline.
- Ouais, sa joue peu être son rôle ! Est-ce que les vaccins de Chiko on été mise à jour ? Je vais passer près de chers moi pour retrouver ma coéquipière. Je pensais le déposer en même temps.
- Oui, nous avions justement terminée, je vais aller le chercher toute suite. En attendant, voyez avec l'employée à l'entrée. Il a déjà préparé les formulaires et ce que tu auras besoin pour cher toi.
- Merci beaucoup.

La jeune femme repartie aussi vite qu'elle était arrivée. La rousse elle, alla vers le comptoir pour signer les papiers de l'adoption et payée le montant dû pour celle-ci et la nourriture, litière pour chat, bols, jouet et collier pour Chiko. Une fois que le tout fût fait. La dame revient piles poils pour lui remetre son chat. Elle souris en voyant que ce dernier était des plus heureux de la revoir. Heureux qu'elle avais tennue sa promesse, presque trop, même s'il semblais vouloir cachée sa joie.

- Nyahhh (awhhh)Chiko je t'est taannt manquée ?
- !! Nayh ! (P-pfff ! ) Ne pense pas que je t'aime autant.
- Nyahaha maiiis bien sure, Tu sais, je sais trèeees bien que tu est plus qu'heureux de me revoir !

Le félin rigola un moment en écoutant Chiko rallez, ce chat était bien plus Tsudere qu'elle n'avait crue. Les jours, avenir auprès de ce dernier semblait promettre des grand rire et moment de plaisir. La rouquine prit la direction du point de rendez-vous, autrement dit, sa maison et restaurant familial. Autant parce qu'elle rencontrée Shimi, qu'elle voulais ramener Chiko à la maison. Ce dernier marchait à ces côtés, car après tout ces main était pleine avec tout les sac qu'elle transportait. Une fois sur place, il restait encore un peu de temps avant que 5 heure ne sonne. D'autant plus que sa coéquipière n'était pas présente. Elle monta donc au deuxième étage, son appartement personnelle pour y déposer ses sacs. Elle les déballa rapidement alors que chiko lui, allais explorer l'appartement. Alors qu'elle eue fini, elle ensuite appelle ce dernier, qu'il vienne la rejoindre. La visite ne s'arrêtait pas simplement à l'appartement, mais aussi au restaurant. Elle retourna donc au premier étrange, sortant part la porte d'entrée pour descendre les escaliers. Elle prit la porte de devant, menant directement au restaurant. C'était plutôt tranquille, pour une fois. Elle présenta son nouvel ami à sa famille qui l'accueilli chaleureusement. Dans sa famille, seule sa mère possédait la même capacité a parlé aux félins qu'elle. Celui-ci pourrais donc discuter avec sa mère le temps qu'elle revienne. Elle sortit donc tu restaurant, histoire que shimi ne se demande pas ou elle était passé. Celle-ci semblais toute juste arrivée lorsque le félin sortie du restau. Elle lui fit alors un signe de la main pour signaler sa présence à la blonde. Miyake rejoint rapidement celle-ci un sourire aux lèvres. Il était temps de savoir si sa coéquipière avait réussi, elle aussi a retrouvé certains chats. Alors qu'elle s'arrêta près d'elle, une boule de poil orange sortie sa tête du restaurant. Regardant sa nouvelle maîtresse discutée avec une inconnue à ces yeux.


- Alors comment se passe la pêche au félin ? Tu as réussi à en trouver d'autres ? Pour ma part, j'en ai encore une fois trouvé trois. Ils deviennent de plus en plus difficile a retrouvé.


La boule de poil, vient alors sauter sur les épaules de la rouquine et fixe du regard la blondinette. Comme s'il tentait de la juger. Puis après un certain moment, il ouvra enfin la bouche, les mots qui suivre fit éclater de rire la rouquine alors que Chiko, lui commençais à se plaindre contre la rousse. Elle ne pouvait pas croire les mots que Chiko venais de dire, elle se demandait presque si ce dernier était vraiment un chat. Dans l'une de ces vies intérieures, il devait être humain, pour sûre ! La jeune femme essuya une larme du coin de son œil, toujours pris dans un fou rire.


- Nyahahahaha ! Chikoooo ! What the hell ! Aahah ! J'suis éclaté !


Technique Utilisé:
 
Apparence - Outfit:
 
Apparence Léopard:
 

_________________
- Discutions / < Pensé > / - Langue Féline italique parfois perceptible a l'oreille de l'homme, d'autre non.
Mission Rang C - Sauvetage Félins. Signaa10
Trame Yuki No Kuni.:
 

Revenir en haut Aller en bas
http://www.ascentofshinobi.com/t4308-oshh-kamikage-miyake-est-la-terminee#33243 http://www.ascentofshinobi.com/t4332-le-journal-d-un-felin#33353 http://www.ascentofshinobi.com/u799
Kamijiyū Shimi
Kamijiyū Shimi

Mission Rang C - Sauvetage Félins. Empty
Dim 20 Jan 2019 - 11:58
Tu sursautas légèrement lorsque Miyake-san te fit remarquer qu’il valait mieux jeter la boîte. En effet, tu n’avais pas pensé à cela… cruche que tu es. Avec un « Hn ! », tu t’empressas d’aller jeter le carton. Une bonne chose de faite ! Si ton compte était bon, il vous restait seulement onze chats à récupérer (toujours optimiste, hm ?). Vous pouviez le faire !

Lorsque tu revins, ta coéquipière du jour te tapota la tête. Tu restas figée, étonnée, et la regardas avec de grands yeux ; pourquoi ? Elle s’expliqua tout de suite, te faisant comprendre qu’elle avait remarqué ton faux sourire. Celui que tu avais pris l’habitude de faire lorsque les autres enfants te rejetaient. Un véritable sourire, gêné et enfantin, traduisant ton besoin d’être rassurée, vint s’afficher sur tes lèvres. Tu détestais voir des animaux malades ou blessés. C’était plus fort que toi. Alors, le fait que Miyake-san te rassure, ça te faisait un bien fou.

« Merci, dis-tu avec sincérité. Et je vais faire ça ! »

Tu suivis d’un salut militaire ; elle avait raison, vous aviez beau avoir patrouillé la zone, les chats ne comptaient pas vous attendre sagement au même endroit. À cinq heures, tu te promis de ramener le plus de chats possible. Sans même attendre de voir Miyake-san partir, tu t’empressas de courir pour chercher dans ton coin de patrouille attribué ; les chats n’avaient qu’à bien se tenir !

Pendant un quart d’heure, tu cherchas les rues, un nouveau carton à la main (tu avais vérifié qu’il était propre), et demandais aux passants s’ils avaient vu des chats ou non. En général, ils se contentaient de hausser les épaules ou de te montrer un chat de gouttière qui ne faisait en aucun cas partie du refuge. Mais, eh ! la chance t’avait souri une énième fois. Tu avais retrouvé deux chats d’un coup ! Ils ne s’étaient étrangement pas enfuis en te voyant ; peut-être qu’ils avaient été habitués au contact de l’Homme, qui sait. Tu t’étais alors contentée de tendre la main, d’attendre qu’ils frottent leur tête dessus, qu’ils miaulent, avant de doucement les mettre dans la boîte et de leur chuchoter que tout irait bien pour eux, qu’ils te comprennent, ou non. En parcourant d’autres ruelles, tu tombas sur un autre chat. Dès qu’il vit ses congénères dans la boîte en carton, il te miaula dessus et sembla te demander à monter dedans. Tu obéis (tu obéis aux animaux, maintenant ?) sans broncher. Une caresse derrière les oreilles, une autre sous le menton, et hop ! vous étiez partis.

Tu les ramenas au refuge, où l’un des membres du personnel t’appris que tu avais raté Miyake-san de peu. Tes sourcils se haussèrent, tu hochas vigoureusement la tête, tu repartis. Plus que cinq chats à trouver !

Si tu te souvenais bien de ce qu’indiquait l’horloge du refuge, il te restait environ cinq minutes avant le rendez-vous. C’était amplement suffisant ! (Cesse d’être aussi stupide, s’il te plaît.) Tu retroussas tes manches inexistantes, fis tomber le carton, crias, le ramassas, et te remis au travail.

Mais, finalement, cinq minutes c’est bien trop peu. Tu revins au lieu du rendez-vous, dépitée, les bras le long du corps et la tête baissée.

« Je n’ai retrouvé que trois chats… », répondis-tu à la question de Miyake-san. Tu relevas la tête en entendant un miaulement, puis un rire. Tes sourcils se haussèrent, et tu fixas, d’un air surpris, Miyake-san avec un chat sur l’épaule, en train de mourir de rire. « Qu’est-ce qu’il y a de drôle ? », demandas-tu sans comprendre.

C’est là que d’autres miaulements se firent entendre. Tu tournas vivement la tête, puis hurlas :

« Là ! D’autres chats ! »

Puis, réalisant à quel point ce que tu avais fait était stupide, tu te couvris la bouche de la paume de la main. Tu lanças un regard à Miyake-san pour lui demander silencieusement son aide, elle beaucoup plus spécialiste que toi avec les félins.

Deux chats étaient face à vous. Avec ceux-là, il ne vous en resterait plus que trois.

_________________
Mission Rang C - Sauvetage Félins. 190630114834153306
Merci, Mouton. <3
Revenir en haut Aller en bas
http://www.ascentofshinobi.com/t5045-kamijiyu-shimi-terminee#39549 http://www.ascentofshinobi.com/t5117-equipe-2-fighting-dreamers-kumo#40191 http://www.ascentofshinobi.com/t5047-kamijiyu-shimi-carnet-de-bord#39567 http://www.ascentofshinobi.com/u1019
Kamikage Miyake
Kamikage Miyake

Mission Rang C - Sauvetage Félins. Empty
Ven 25 Jan 2019 - 2:22

Sauvetage félins


Kumo - printemps année 203


Ft.Kamijiyū Shimi

Mission Rang C - Sauvetage Félins. Chiko10

Ordre de mission. :
 
Alors que la rouquine éclatait de rire au commentaire de chiko, shimi elle ne comprenait pas. Quoi de plus normal, celle-ci n'avais pas les mêmes capacités que la rousse. La rouquine tentant de reprendre son souffle et son sérieux.

- Désolé shimi, c'est chiko a dit que tu étais très mignonne, voir trop mignonne et pure pour être ninja.

La jeune coéquipière de notre rouquine semblait très dessus en affirmant n'avoir retrouvé que trois autres chats. Toute comme elle, cela n'était pas si grave, voir plutôt normal d'avoir du mal a en trouvée plusieurs a la fois. Après tout le village était très grand, trouvée des chat venant du refuge était difficile. Tandis que chiko retoqua que cette dernière ne devait pas regarder correctement, comme quoi les hommes ne peuvent pas penser comme des chats. Miyake ignora ces propos. Après tout, ce qu'il disait était en partie vrai, mais cela ne voulait pas autant dire que ce dernier avais raison de dire ces paroles. Le félin allait ouvrir la bouche lorsque la blonde cria à la vue de deux chats faisant partie de la liste. Dû au cri de la blonde qui semblait réalisé que ceci, n'était pas une très bonne réaction. Les deux félins avaient sursauté et se mirent à courir dans le sens opposé de celle-ci. Miyake ne perdit pas son temps lorsqu'elle plongea son regard dorée dans les prunelles de la blonde.

- Hey, ceux-là sont du côté des trois autres, ils ne se laisseront pas attrapés facilement.
- Ok, Shimi Monte sur mon dos ! On va les rattraper.


Sous ces dernières paroles, la rouquine laissa tombée son apparences humaine pour prendre sa forme animale. D'un beau pelage d'un blanc pur tacheté de pois noir, elle était devenue un magnifique léopard des neiges. Elle s'était placée sur à côté de la blonde, attendant que celle-ci monte sur son dos. Lorsque ce fut le cas, le félin se mit au pa de course se fiant a ces instincts animaux. Elle poursuivie alors les deux chats qui se dirigeaient on ne sait où, mais une chose était sûre. Ceux-ci iraient rejoindre les troits derniers. Les deux jeunes filles pourraient alors attraper les cinq derniers chats en même temps. La rouquine s'assura de laisser de la marge aux félins, histoire que ceux-ci rejoindre les trouble-fête. Sous sa forme animale, celle-ci était bien plus rapide que la moyenne ce qui lui permis de suivre sans problème les félins. Lorsque ceux-ci prenaient des raccourci où le félin ne pouvais les suivre. Elle sautait part dessus les obstacles, sûrs les toits. Tout était bon ! Une dizaine de minutes après le début de la cours poursuite, les voilà au abord d'une petite forêt, elles avaient traversé les portes du village. Devant eux, perché dans les arbres se trouvais les trois dernier chat, tandis que juste en dessous, les deux que les jeunes filles poursuivait.

- Allez, fini de jouer à cache-cache ! On rentre au refuge bien sagement !
- Ah ? Tu te prends pour qui le matou ?
- Chef attention, c'est une humaine ! Ne vous faîte pas berné part son apparence.
- ... AHAHA tu pensait nous dupé ? Les hommes ne méritent pas de nous donner d'ordre !

- Arrêtez de faire vos chochottes, je vous signale qu'ils vous ont simplement soignée ! Même si vous avez été maltraité au part avant. Cela ne vous donne pas le droit de nous m'être tous dans le même bateau !


- Tu dis ça, mais vous être tous les mêmes !


Alors que notre félin était en plein débats, aux oreilles de l'homme cela devais plutôt se constituer de miaulement. Certaines paroles de la rouquine étaient perceptibles, tandis que d'autre était des miaulement, voir imperceptible. Les cinq chats eux lançaient particulièrement des grognements agressifs. Cela n'allait pas être de tout repos des attrapée. L'un d'eux, d'une couleur noire grognant, près a démontré l'agressivité des hommes. Il sauta de son arbre, griffe devant lui en directions de la blonde. La rouquine ne bougea pas, ceci aurait pour effet de nuire au test de noiraud. Miyake espérait que shimi n'avais pas oubliée ces paroles, que malgré les griffures, elle arrivera à maintenir le félin sans lui faire de mal.

Technique Utilisé:
 
Apparence - Outfit:
 
Apparence Léopard:
 

_________________
- Discutions / < Pensé > / - Langue Féline italique parfois perceptible a l'oreille de l'homme, d'autre non.
Mission Rang C - Sauvetage Félins. Signaa10
Trame Yuki No Kuni.:
 

Revenir en haut Aller en bas
http://www.ascentofshinobi.com/t4308-oshh-kamikage-miyake-est-la-terminee#33243 http://www.ascentofshinobi.com/t4332-le-journal-d-un-felin#33353 http://www.ascentofshinobi.com/u799
Kamijiyū Shimi
Kamijiyū Shimi

Mission Rang C - Sauvetage Félins. Empty
Jeu 7 Fév 2019 - 12:43
Tu écoutais Miyake-san, qui t’expliquas ce qu’il y avait de drôle ; apparemment, le chat sur son épaule venait de… te complimenter. Tu lâchas un petit « Ooh » compréhensif, ainsi qu’un léger rire gêné. Toi, trop mignonne et pure pour être ninja ? Oui, je suis entièrement d’accord avec ce matou. Néanmoins, toi, de ton côté, tu ne savais comment réagir ; après tout, tu n’avais encore jamais reçu de tels adjectifs de la part d’un félin… devais-tu le remercier ? T’offusquer ? Que devais-tu faire, au juste ? Les joues teintées de rose, tu oublias l’événement plus qu’étrange pour ne pas t’attarder dessus trop longtemps. Tu regardais plutôt les alentours, en espérant que, par miracle, un chat ou deux viennent vous miauler dessus. Et là. Tes prières furent entendues.

C’est ainsi que, dans ton immense stupidité, tu crias tout en pointant du doigt les félins que tu avais vus. Ces derniers sursautèrent et se mirent à cavaler loin de vous ; dis-moi, ma chérie, le fais-tu exprès ? Non, parce que tu frises l’idiotie, là. Ta main recouvrit ta bouche, mais c’était trop tard : tu devrais courir à ton tour pour les attraper, ma jolie.

« Hein ? », fis-tu lorsque Miyake-san t’ordonna de monter sur son dos.

Que… comment allez-vous faire ? Une image assez comique de vous deux me vient tout à coup à l’esprit, mais je doute qu’elle parle d’imiter le cheval comme les autres enfants le faisaient à la récréation. Quand soudain ; soudain, tes yeux s’écarquillèrent face au magnifique léopard qui te faisait face. Tu voulais glisser tes mains dans cette fourrure blanche tachetée de noire, te coller à lui (elle, c’était toujours Miyake-san), lui faire des bisous sur son petit nez mouillé… ET KAMI, NOUS N’AVONS PAS LE TEMPS ! Grimpe, au lieu de rêver !

Aussitôt, suite à mes cris mentaux, tu t’exécutas et t’accrochas du mieux que tu pouvais. Le démarrage fut surprenant : tu manquas de tomber, mais te rattrapas en serrant tes cuisses autour du buste de l’animal (de la femme ? Oh, nous nous perdions). Allez, du nerf, Shimi ! Tu peux le faire ! Pour une fois que je crois en toi, tu as intérêt à réussir !

Ce fut telle une épopée pour toi ; tu te sentais telle une héroïne de roman, telle Shinobi Zero qui courait à travers la forêt sauver ses amis. Sauf que toi, tu allais sauver des chats. Ou les kidnapper, tout dépend le point de vue. Vous arrivâtes une dizaine de minutes plus tard, à l’orée d’une petite forêt de Kumo. Et là, les cinq derniers chats. Parfait ! Il ne vous manquait qu’une boîte en carton ou deux ! Tu te retins d’applaudir.

Tu manquas d’applaudir, oui… du moins, jusqu’à ce que tu entendes les miaulements. Ça faisait tout de suite moins épique. Tout de suite plus… chattesque ? Assise sur Miyake-san, tu me retenais de bâiller : où était passée l’action ?! Pourquoi ne faisais-tu rien ?! Sers à quelque chose, BON SANG !

Puis une ombre noire se jeta sur toi. Les yeux écarquillés, tu restas figée ; jusqu’à ce que, grâce à moi, tu te souviennes des conseils de Miyake-san. « Attrape-le. » Aussitôt, tu tendis les bras et les mains pour réceptionner le félin. Ce dernier tomba directement entre tes paumes, bien que l’une de ses pattes parvint à griffer ta joue. Tu lâchas un gémissement de douleur mais ne le lâcha pas pour autant ; allez, tu pouvais le faire ! Rapidement, tu plaças les pattes du chat sous ton bras et mis ta seconde main sur son dos, près de sa tête.

« Non ! Méchant matou ! On essaie de t’aider et voilà ce que tu fais ? »

Par le pouvoir des larmes !

Et voilà que tu avais les larmes aux yeux, tout en regardant le chat dans les yeux. Tu voulais le serrer contre toi, lui faire un câlin.

« Je ne sais pas si tu me comprends, mais je t’aime. Je vous aime tous ! »

Tu lanças un regard à Miyake-san, en-dessous de toi, comme pour lui demander silencieusement de t’aider.


_________________
Mission Rang C - Sauvetage Félins. 190630114834153306
Merci, Mouton. <3
Revenir en haut Aller en bas
http://www.ascentofshinobi.com/t5045-kamijiyu-shimi-terminee#39549 http://www.ascentofshinobi.com/t5117-equipe-2-fighting-dreamers-kumo#40191 http://www.ascentofshinobi.com/t5047-kamijiyu-shimi-carnet-de-bord#39567 http://www.ascentofshinobi.com/u1019
Kamikage Miyake
Kamikage Miyake

Mission Rang C - Sauvetage Félins. Empty
Lun 25 Fév 2019 - 5:02

Sauvetage félins


Kumo - printemps année 203


Ft.Kamijiyū Shimi

Mission Rang C - Sauvetage Félins. Chiko10

Ordre de mission. :
 
Les deux jeunes femmes étaient arrivées dans un petit boisé a l'extérieur du village. Les chat manquant était sous leurs yeux, un air rebelle reflétait leur prunelle. L'un d'eux avait tenté d'attaquer la blonde qui l'avait attrapée. Elle s'était rappelé des paroles de la rouquine lorsqu'elle l'avait conseillée. Un mince sourire se dessina sur les lèvres de la rouquine lorsqu'elle vue la sincérité la plus totale de la blondinette maintenant en larme. Celle-ci réprima le félin de l'avoir attaquée alors qu'elle veut que l'aidée. Celle-ci posa son regard dans les prunelles orangée du félin, la suppliant presque du regard pour qu'elle lui vienne en aide. Elle aurait échappé un petit rire si elle n'avait pas gardé son sérieux. Elle se retourna vers les quartes autres chats. Un regard défiant, un regard de supériorité, il le fallait bien.

- Je sais que vous être fière de votre liberté. Qui n'aime pas la liberté. Vous pouvez bien ne pas nous aimer. Mais dans ce monde, autant y a des humains qui sont des monstres, autant, il existe des personnes comme cette fille. Qui pleures pour un rien, qui met tout son Coeur pour venir en aide aux animaux en détresse. Elle n'a pas hésité a sauvé un de vos confrères atteint d'une maladie transmissible a l'homme. Et vous vous croyez mieux que nous ? Vous nous avez attaquée alors que nous somme venue, vous aidée.

Les félins se regardèrent un moment, puis fixèrent leur regard perçant sur la blondinette. Oui, Miyake avaient environ tout planifié. Les félins étaient des animaux fiers, on dit souvent qu'ils sont ingrats, mais cela n'était pas toujours le cas. Comme prévus, ceux-ci n'arrivaient plus à trouvez de quoi à dire. Heureusement pour la rouquine, sa coéquipière était une enfant pure. Chiko avait bien eu raison, si lui-même, fière comme il est la voyais comme un agneau dans un village de loup. Celle-ci pourrait toucher le Coeur de ces cinq rebelle. Le léopard des neiges avança un pas et porta un regard sévère sur les chats déjà affaiblis part le Coeur pur de la blondinette en larmes.

- Les personnes qui travaillent au refuge ont pour but de vous soigner et prendre soin de vous jusqu'à ce que vous soyez en pleine forme. Aucun mal ne vous y sera fait et votre liberté vous sera redonnée à la fin de votre séjour. Je promets de m'en assurer personnellement. Pour ceux, d'entre vous qui veuillent retenter leur chance chez une famille aimante. Je vous conseil de nous suivre. Les personnes du refuge s'assurent de trouver une famille aimante pour chacun des chats s'y trouvant.
- .... Chef... ?
- Une famille... Qui nous dit qu'il ne nous rejetterons pas par la suite ?
- Tu en pause une question stupide. Aucun animal ayant été adopté d'un refuge que je connais n'a été maltraité. Vous savez qu'on dépense de l'argent pour vous adopter, nourrir, vous achetez des jouets et autre pour votre petit bonheur juste pour la joie d'avoir un ami adorable et doux comme vous l'être ?
- Nyah? Je serais jamais l'amie d'un humain.
- Vous savez, je connais des humains que simplement avoir un chat dans leur maison les apaise ? Vous serez au chaud, à l'abri de la pluie, nourrie gratuitement et sans effort. C'est le paradis pour vous. Je ne sais même pas pourquoi vous vous battez pour une vie dans la nature. Je tiens à vous dire que ce n'est pas parce que vous avez une famille d'humain que vous pouvez plus vous promener. Nombreux sont ceux qui laisse leur chat allez dehors.


Les félins se regardent de nouveau, Miyake était prête a rétorquée à la moindre réplique qu'il lancerait. Ces chats n'avaient certes pas eux la vie facile. Mais il n'y avait aucune raison qu'il perde espoir de vivre heureux avec les hommes. Malgré leurs mépris, un brin d'espoir de voir leur vie être plus aisée, était présente. Même le chat que retenait la blonde arrêtait de se débattre. Ils s'approchèrent du félin, décidé a la suivre jusqu'au refuge, laissé une seconde chance aux hommes. Il ne restait que les deux dernier, leur chef et sûrement son ami fidèle. Ceux-ci se regardent avant de descendre de l'arbre et venir ce placé à quelques mètres des deux jeunes femmes.

- Nous voulons, tous les deux retournées a la nature une fois rétablie. Ont refuge de devenir les poupées des humains.
- Ca me va, c'est vous qui voyez.
Shimi, tu peux descendre ? Merci a toi, ils ont été touchés part ta pureté et tes larmes. Ils ont dit qu'il acceptait de revenir au refuge. Notre mission est bientôt terminée.

La rouquine attendit que la blonde se retire de sûr elle, avant de reprendre forme humaine. Il sourit au féline et leur demande donc de la suivre. Il était temps de retourner au refuge et d'informer que l'ordre de leurs missions était terminée sans encombre.

Technique Utilisé:
 
Apparence - Outfit:
 
Apparence Léopard:
 

_________________
- Discutions / < Pensé > / - Langue Féline italique parfois perceptible a l'oreille de l'homme, d'autre non.
Mission Rang C - Sauvetage Félins. Signaa10
Trame Yuki No Kuni.:
 

Revenir en haut Aller en bas
http://www.ascentofshinobi.com/t4308-oshh-kamikage-miyake-est-la-terminee#33243 http://www.ascentofshinobi.com/t4332-le-journal-d-un-felin#33353 http://www.ascentofshinobi.com/u799
Kamijiyū Shimi
Kamijiyū Shimi

Mission Rang C - Sauvetage Félins. Empty
Lun 25 Fév 2019 - 13:43
Tu étais sincère, oui. Tu aimais ce chat, comme tous les autres chats, comme sûrement tous les êtres vivants sur cette stupide planète. Et tu avais les larmes aux yeux, parce que… le pouvoir des larmes ? Honnêtement, même moi, qui suis ta moitié, avait parfois du mal à te comprendre. Tu es vraiment bizarre, tu sais ? Un coup tu t’énerves, un coup tu pleurniches en criant « Je t’aime » à tout et n’importe quoi. Ah, qu’allait-on faire de toi ? C’était la question que je me posais jour après jour.

Après avoir lancé un regard suppliant à Miyake-san, en espérant qu’elle te vienne en aide, cette dernière se retourna vers les autres félins… et tu supposas qu’ils étaient en train de parler. Pour tout dire, tu n’entendais ni ne comprenais rien. Tu pouvais juste tenter de deviner la conversation qui se déroulait à l’aide de leurs expressions. Oui, tenter était le bon mot. Tu allais te gratter la joue d’ennui lorsque tu te souvins à l’aide d’une douleur vive que cette dernière avait été griffée. Tu grimaças et te promis de penser à demander du désinfectant et des pansements une fois au refuge. Après tout, l’équipement pour les chats ne devait pas être bien différent de celui pour les humains.

Tu sursautas lorsque, reposant ton regard sur la scène face à toi, tu remarquas que les chats te fixaient. Instinctivement, tu serras un peu plus celui que tu tenais dans tes bras. Il miaula, et tu desserras ta prise en t’en rendant compte, gênée. Tu le caressas doucement derrière les oreilles pour t’excuser, à l’aide de tes deux doigts. Quel boulet tu pouvais faire, parfois ; c’en était aberrant.

Après quelques minutes, Miyake-san te demanda de descendre ; tu restas quelques secondes sur elle malgré ses instructions, impressionnée : elle pouvait parler sous forme animale ? Mais c’était génial ! C’était décidé, tu voulais être comme elle. Tu allais toi aussi te transformer en animal, un de ces jours !

« Oui, pardon, je descends ! », dis-tu rapidement en descendant, relâchant le chat une fois tes deux pieds au sol. Tu ne pus t’empêcher de te lécher les lèvres : tu avais soif, après avoir couru durant des heures. « Tu crois qu’ils ont à boire, au refuge ? », demandas-tu tout en marchant.

Tu discutas avec Miyake-san sur le chemin du retour, portant de temps à autre un chat qui avait l’air plus fatigué que les autres. Vous arrivâtes au refuge après quelques temps, et les personnes travaillant là-bas vous remercièrent de nombreuses fois en voyant les chats. Tu en profitas pour faire désinfecter ta légère plaie et boire de l’eau.

Avais-tu réussi la mission ? Il semblerait que oui. Les chats étaient tous rentrés, sains et saufs, et tout finissait bien. Un sourire s’afficha sur ton visage rond ; à aider les gens ainsi, tu te sentais comme un vrai ninja.


_________________
Mission Rang C - Sauvetage Félins. 190630114834153306
Merci, Mouton. <3
Revenir en haut Aller en bas
http://www.ascentofshinobi.com/t5045-kamijiyu-shimi-terminee#39549 http://www.ascentofshinobi.com/t5117-equipe-2-fighting-dreamers-kumo#40191 http://www.ascentofshinobi.com/t5047-kamijiyu-shimi-carnet-de-bord#39567 http://www.ascentofshinobi.com/u1019

Mission Rang C - Sauvetage Félins.

Page 1 sur 1

Ascent of Shinobi :: Territoires de la Foudre :: Kumo, village caché des Nuages
Sauter vers: