Soutenez le forum !
1234
Derniers sujets
Partagez

[Prisonniers/B/Officielle/Iwa] Les yeux nivéens

Aller à la page : 1, 2, 3  Suivant
Hyûga Tsuyoshi
Hyûga Tsuyoshi

[Prisonniers/B/Officielle/Iwa] Les yeux nivéens Empty
Mar 8 Jan 2019 - 17:38
Spoiler:
 

Tsuyoshi avait reçu l’ordre d’effectuer une mission. Il devait, à l’aide de ses frères d’armes, aller vers la frontière nord-est du pays de la Terre et y effectuer une série de repérages qui seraient forts utiles pour l’avenir du pays. Ces repérages allaient permettre à terme de construire des miradors dans lequel des ninjas (probablement Hyûgas) seraient chargés de déceler d’éventuelles intrusions dans le pays. Bien entendu cette mission allait exiger beaucoup de sérieux de la part des ninjas qui étaient chargés de l’exécuter. Et du sérieux, il y en avait. La petite troupe était composée du Chuunin récemment nommé Tenzin, l’assimilateur de vent et d’une Genin que Tsuyoshi n’avait pas encore eu l’occasion de croiser. Une certaine Masahina Ina. Le premier nommé était coéquipier du Hyûga. Bien qu’ils ne se connaissaient pas encore très bien, Tsuyoshi savait que l’assimilateur de vent était un ninja redoutable. N’avait-il pas été en finale d’un tournoi de ninjas à l’international ? Un bonhomme qui avait eu le temps de faire largement ses preuves et qui était reconnu pour son sérieux et son dévouement pour la cause iwajine. Pour ce qui était de la seconde personne, une kunoichi, Tsuyoshi ne savait rien si ce n’était son nom.

Le Hyûga avait terminé de se préparer. Mission sur le papier simple ou pas, le bonhomme avait mis son uniforme de Chuunin. Il s’était armé comme il le fallait pour une mission de cet acabit. Bombes fumigènes, shurikens, kunais et cordes fines mais solides composaient son arsenal. Ses tibias étaient protégés par des genouillères tandis que ses mains étaient bien cachées dans des gants ; des gants au-dessus desquels se trouvait une bande de fer, sur le dos de la main. Cette petite protection anodine pourtant si utile en combat. Elle était assez résistante pour encaisser sinon limiter les dégâts d’une attaque au kunai ou à toute autre arme au poing létale. Sa tunique était surmontée d’une capuche qu’il pouvait rabattre sur sa tête et ainsi cacher son byakugan lorsqu’il était activé. Sans cela, il n’en avait guère besoin car ses yeux n’étaient en temps normal pas différents des yeux de monsieur tout le monde. Ils n’étaient pas immaculés de ce blanc caractéristique du clan Hyûga.

Le ninja était arrivé aux portes du village, premier point avant de début de leur grand périple. Une dernière fois, il vérifia qu’il avait bien prise la carte de Tsuchi qu’il avait eu le soin de payer quelques jours avant. Ce genre d’outils était toujours utile, cela s’avérait d’autant plus utile pour une mission comme celle-ci. En dehors de ce type de mission, Tsuyoshi s’employait à lire et à relire la carte assez régulièrement afin d’en mémoriser l’emplacement des bourgs et villages principaux. En mission, pris dans le feu de l’action ou dans l’urgence, on a rarement le temps pour ce genre de choses. Et pourtant maîtriser le terrain est un élément fondamental pour qui veut se ménager un temps d’avancer sur l’ennemi. Alors qu’il scrutait encore les détails de la carte ses compères arrivèrent. A priori personne n’était en retard ? Fut-il ? Quoi qu’il en soit il n’avait rien remarqué d’anormal à ce propos à moins qu’il ait été trop plongé dans son analyse.

Il salua les deux ninjas lorsque ces derniers arrivèrent et lorsque la petite troupe fut prête à démarrer la mission, il franchit les crocs rocheux déterminé à mener cette mission de la meilleure des manières.



_________________
Spoiler:
 


[Prisonniers/B/Officielle/Iwa] Les yeux nivéens 03483e9ae9996c8c0f0fb3940fd109f9
Revenir en haut Aller en bas
http://www.ascentofshinobi.com/t193-hyuga-tsuyoshi-100 http://www.ascentofshinobi.com/t4564-hyuga-tsuyoshi#35195
Konran Tenzin
Konran TenzinEn ligne

[Prisonniers/B/Officielle/Iwa] Les yeux nivéens Empty
Mer 9 Jan 2019 - 13:46
Une nouvelle mission était arrivée, et c'était ma première mission en tant que chunin. J'avais effectué nombre de missions auparavant, pour certaine presque aussi importantes que celle-là. Et pourtant, lorsque j'avais reçu l'ordre de mission, une tension supplémentaire était venue s'accrocher à mes épaules. Brièvement, certes, mais elle était bien là. Cette missive m'enjoignait à rejoindre la frontière Nord-Est du Pays de la Terre afin d'y trouver des posts et des lieux de renforcement, afin d'y construire par la suite des tours de garde et ajouté à la protection du village. Ils avaient demandé pour cela d'être discrets, et avec les nouvelles techniques que j'avais mises au point, je comptais bien me rendre le plus utile possible. J'avais alors préparé mes affaires qui ne résidaient qu'en peu de choses, comme à mon habitude. Ma faux, tout simplement. Cependant, à celle-ci, j'avais rajouté une bombe fumigène qui pourrait toujours servir dans une mission où le mot discrétion prônait. Avec donc ce petit attirail, je m'étais dirigé vers les portes du village pour retrouver mes coéquipiers.

Mes compagnons de mission étaient deux shinobis que je ne connaissais que moyennement. L'un d'entre eux était mon co-équipier au sein de la nouvelle équipe du Gosei 25, un illustre membre du clan Hyûga. Tsuyoshi, contrairement à ses pairs, avait des yeux sombres qui dissimulaient de prime à bord son appartenance au clan d'Hayate et de Toph, ainsi que de Kami. Cependant, comme tout Hyûga, lorsque celui-ci activait son dôjutsu, ses pupilles devenaient aussi pâles que celles des siens. C'était un chunin, tout comme moi, et je ne doutais aucunement de ses compétences. Quant à la seconde, je la connaissais moins bien que le premier, mais j'avais tout de même pu l'observer lors du tournoi des genins. Une kunoichi du nom de Mashina Ina, et dont la capacité spéciale résidait dans son pouvoir à créer et modeler de la cire. En plus de cela, elle semblait avoir une affinité avec le doton, l'élément opposé au mien. Ce à quoi je n'avais aucune objection, bien au contraire. Le Doton était une affinité bien répandue à Iwa et, avec le fûton, permettait une certaine complémentarité selon moi.

J'arrivai aux portes quelques instants après Tsuyoshi, alors qu'il vérifiait sa carte de Tsuchi. Ce qui était une excellente initiative. Pour ma part, j'avais erré pas mal de temps sur le territoire et je connaissais plutôt bien le pays de la Terre, cependant, je ne me prétendais pas aussi fiable qu'une carte en temps réel. Qui plus est, les yeux de notre ami Hyûga s'avéreraient plus que nécessaire dans cette mission. Lorsque nous fûmes tous les trois réunis aux Crocs Rocheux, je saluai mes partenaires de missions, et nous étions tous les trois prêts à partir.

-Heureux de travailler avec vous, Tsuyoshi, Ina. Il est primordial que cette mission soit un succès, pour le bien d'Iwa.

Nous prîmes donc la direction du Nord-Est du pays, et il était évident que si cette mission nécessitait discrétion, elle ne serait pas aussi facile qu'elle en avait l'air sur le papier. Il fallait qu'on reste sur nos gardes et que l'on fasse très attention. Car comme je l'avais dit, cette mission était plus qu'importante. Maintenant plus que jamais, alors que l'avenir d'Iwa se voyait couvert d'un nuage des plus incertains, nous aurons besoin des yeux des Hyûgas pour percer ce nuage.

_________________
Let go your earthly tether. Enter the void. Empty, and become wind...
[Prisonniers/B/Officielle/Iwa] Les yeux nivéens Tenzin10
Revenir en haut Aller en bas
http://www.ascentofshinobi.com/t3535-le-livre-de-tenzin#26739
Masahina Ina
Masahina Ina

[Prisonniers/B/Officielle/Iwa] Les yeux nivéens Empty
Sam 12 Jan 2019 - 13:02
Une fois de plus, Ina avait accepté une mission, mais cette fois il ne s'agissait pas de sauver le monde d'une invasion de golems en doton, mais plutôt de fortifier le pays avec des miradors. Enfin, ce n'était pas inscrit clairement que ce serait aux intéressés de construire les défenses en question, ils devaient juste s'occuper des prémices, quoi que ça puisse signifier concrètement. Une mission potentiellement à deux vu que l'intitulé parlait d'inclure au moins un membre de la famille Hyuga, sûrement avaient-il des part dans une entreprise de charpenterie ou de construction tout simplement. Sinon elle ne voyait pas vraiment pourquoi faire appel à cette famille sans préciser plus que ça, mais c'était le client qui décidait après tout. Il était vrai qu'on n'allait pas faire appel à la famille Masahina vu qu'elle n'était clairement pas spécialisée dans la construction ni dans les activités de ninja comme elle le supposait un peu des Hyuga par extension. C'était justement pour l'inclure dans la branche des ninja qu'elle cherchait à monter en grade et à gagner de l'influence.

Ainsi elle se rendit sur les lieux du rendez-vous, aux crocs rocheux comme ça s'appelait. Comme elle ne quittait pas souvent le village d'Iwa elle ne connaissait pas grand chose du reste du pays, c'était l'occasion de découvrir un peu plus de ces terres. Malheureusement ça ne promettait pas forcément aux ninja de passer par des villes plus touristiques vu qu'il fallait longer la frontière. En général c'était de la montagne ou de la forêt, il n'y aurait probablement rien à voir, pas même des miradors, à moins de rester jusqu'au bout de la construction. Dans sa tenue sur mesure de kunoichi, Ina se présenta à ses deux autres compagnons supposés, arborant comme à son habitude un sourire qui laissait voir son envie d'amusement. C'était pour ça qu'elle s'était engagée à devenir ninja après tout, on pouvait prendre ça au sérieux, comme une partie d'échecs, mais ça restait un simple divertissement en général. C'était comme si elle participait à une émission de téléréalité de survie dans la nature hostile, même si en réalité c'était les humains qu'il fallait craindre, pas vraiment les animaux ou les climats.


-Je suis là pour la mission rang B, je suppose que vous aussi. Je m'appelle Ina Masahina et je serai certainement à vos côtés pour mener à bien la construction des défenses du pays. Sauf si vous êtes là pour autre chose bien sûr, du braconnage par exemple, ou du camping, auquel cas je ne vous dérangerai pas plus longtemps.

Pendant que les deux autres répondaient, Ina se posa contre un arbre, les bras croisés sous sa poitrine, patientant simplement avec la politesse qu'on lui avait appris. Peut-être que d'autres encore devaient venir les accompagner, pas forcément pour mener à bien la mission, mais au moins pour les guider ou pour superviser l'établissement des défenses. Au cas où il y aurait une guerre, quelque chose comme ça, mettre un mirador tous les dix kilomètres devrait dissuader les ennemis de venir, c'était évident. Sauf si ils se peignaient en gris ou en vert pour tromper la surveillance, là ils pouvaient passer tranquillement, mais il fallait être doué en peinture pour ça. En tout cas Ina ne pouvait pas encore trop se prononcer sur la nature de la mission, il fallait attendre un peu plus pour en savoir davantage.

_________________
[Prisonniers/B/Officielle/Iwa] Les yeux nivéens WPT11N3g

Sois gentil avec moi, Invité ~
Revenir en haut Aller en bas
http://www.ascentofshinobi.com/t2729-ina-masahina-termine
Narrateur
Narrateur

[Prisonniers/B/Officielle/Iwa] Les yeux nivéens Empty
Sam 12 Jan 2019 - 16:13

Pas de retardataires : Une fois les présentations faites, les trois missionnés peuvent s’activer au plus vite pour mener à bien leurs objectifs. Les points clefs étaient assez clair : C’était une mission d’exploration dont le but final était le renforcement des surveillances aux frontières. Pour cela, les trois jeunes shinobis devraient placer sur une carte les points qui leur paraitraient les plus judicieux. Il ne s’agissait pas juste de sélectionner au hasard des emplacement, mais de vérifier leur accès et leur discrétion sur place.

Pour le moment, seules les frontières terrestres seraient concernées, d’où la demande de rejoindre le point le plus excentré au Nord-Est de Tsuchi, qui faisait jonction entre la terre et la mer. Connaissant d’ores et déjà leur point d’arrivée ; les shinobis avaient un choix stratégique à faire :

Ils pouvaient avancer sur les routes établies (routes commerciales, cheminements villageois…) qui serpentaient sur le pays... Plus sécurisées mais qui rajouteraient des kilomètres… Ou bien décider d’avancer comme à vol d’oiseau, ignorant les sentiers battus, réduisant ainsi les détours mais aussi (par conséquence) la sûreté du trajet (tant en termes de fréquentations qu’en terme de connaissances géographiques).


Emprunter les routes établies (+ Long, +Sécurisant)

Couper les routes direction la frontière Nord-Est terrestre (-Long, -Sécurisant)

Autre



Revenir en haut Aller en bas
Hyûga Tsuyoshi
Hyûga Tsuyoshi

[Prisonniers/B/Officielle/Iwa] Les yeux nivéens Empty
Dim 13 Jan 2019 - 14:34
Tout le monde était arrivé. Konran Tenzin, son co-équipier dans l’équipe d’Etsuko senseï et une jeune fille répondant au prénom d’Ina. Elle devait avoir autour de la vingtaine. Fluette, habillée de façon sexy, on avait légèrement l’impression, au premier coup d’œil en tous cas, qu’il s’agissait de quelqu’un de candide. Cela dit, Tsuyoshi, lui ne s’arrêtait pas immédiatement à cette première impression. Non. Lui préférait se faire une idée des gens avec qui il avait affaire à travers leurs actes, à travers leurs réactions selon les situations qui se présentent à eux. A côté de cette Masahina, Tenzin, lui aussi était quelqu’un que le Hyûga ne connaissait pas tant que cela. Il connaissait surtout de ce jeune homme à travers ses jutsu. Tenzin était un assimilateur du vent. Un de ces ninjas au pouvoir étonnant et rare. Tsuyoshi l’avait vu une fois se métamorphoser littéralement. La chose était assez impressionnante à voir. Au-delà des capacités du jeune homme, le Hyûga ne savait pas encore grand-chose de lui. Enfin, mis à part qu’il était Chuunin tout comme lui.

_ Tu ne t’es pas trompée Ina. Enchanté. Hyûga Tsuyoshi. Nous allons en effet essayer de trouver de bons emplacements pour la construction de certains bâtiments défensifs du pays.

Une courte pause, puis Tsuyoshi en regardant Tenzin, lui répondit en avançant la carte qu’il tenait à la main :

_ Tenzin, je propose que l’on démarre ici. Il s’agissait du coin Nord-Est du pays. Il donnait certes sur l’océan, mais leur mission consistait à aller à cet endroit du pays et de le longer probablement jusqu’à la frontière Est à Sud-Est de Tsuchi no Kuni. J’imagine que ces miradors serviront à garder un œil sur la mer mais aussi sur les pays frontaliers ? Oublier de surveiller nos côtes s’avérerait désastreux en cas d’invasion à ce niveau-là le contraire également.

Le bonhomme marqua une courte pause. Il semblait réfléchir aux possibilités. Cette réflexion ne dura pas longtemps, puis le bonhomme reprit sa causerie :

_ Quel chemin serait l’idéal ? A moins de traverser des zones dangereuses, je serai d’avis de couper les routes en direction du Nord-Est. Cela nous fera gagner du temps, temps que l’on pourra largement utiliser pour l’identification des sites propices. Je serai d’avis aussi que l’on fasse tout la partie Est du pays d’ailleurs. Du Nord au Sud. Après si vous jugez plus utile d’emprunter les routes établies, je vous suivrais !

Le Chuunin se tut. Sur cette mission, de toutes façons, ils devraient coopérer et prendre ensemble les décisions qui leur semblaient les meilleures.


Spoiler:
 

_________________
Spoiler:
 


[Prisonniers/B/Officielle/Iwa] Les yeux nivéens 03483e9ae9996c8c0f0fb3940fd109f9
Revenir en haut Aller en bas
http://www.ascentofshinobi.com/t193-hyuga-tsuyoshi-100 http://www.ascentofshinobi.com/t4564-hyuga-tsuyoshi#35195
Konran Tenzin
Konran TenzinEn ligne

[Prisonniers/B/Officielle/Iwa] Les yeux nivéens Empty
Dim 13 Jan 2019 - 18:26
La dernière membre du groupe était arrivée à l'heure, et nous ne tardâmes pas à l'accueillir. Sa présentation relevait d'une certaine vague d'humour, mais j'espérais néanmois que cela restait une vague d'humour et qu'elle ne comptait pas laisser d'éventuels braconniers ou "campeur" s'approcher aussi facilement d'Iwa. Mais j'étais sûr que ce n'était pas ce qu'elle voulait dire par là. Tsuyoshi lui répondis rapidement, lui affirmant sans détournement que nous étions bien là pour la mission en question, il se présenta à son tour tout comme moi, et décrivit rapidement l'origine de notre mission. En effet, au vu des récents évènements, il était devenu impératif que nous dressions des défenses effectives contre ls intrusions dans le pays. Que ce soit par rapport aux Fanatiques, aux évadés de la Prison Inavouée, ou encore une menace Tetsujin voir Kirijin, nous avions bien des raisons de nous inquiéter.

Après cette courte introduction, Tsuyoshi nous invita à nous réunir autour de sa carte du Pays, et pointa la frontière Nord-Est de Tsuchi. Là où régnait l'eau de l'autre côté, une mer grande et insondable. A première vue, ce choix ne semblait peut-être pas le judicieux, mais après y avoir réfléchis deux secondes, la bien-pensée de son commentaire m'apparaissait claire. S'il y avait un endroit où je ne m'attendais pas à ce qu'on nous attaque c'était bien par la mer. Et cela faisait de son choix de poste un excellent choix. J'acquiesçai à sa remarque, marquant mon accord de ce fait.

-Je n'y aurais pas pensé initialement, ce qui en fait un excellent choix. Et ils pourront servir pour surveiller les frontières terrestres les plus proches.

Vint ensuite la discussion sur le chemin que nous allions emprunter. Nous avions le choix entre une route relativement longue, mais qui était assez sécure, et sur laquelle on ne risquait pas de rencontrer beaucoup de soucis. Et l'autre, plus courte, mais qui risquait de voir certaines déconvenues s'imposer à nous. J'étais habituellement toujours partant pour la seconde route -tout comme Tsuyoshi l'avait proposé, plus courte, quitte à prendre un peu plus de risque. Après tout nous étions des shinobis, dont deux chunins. Nous n'étions pas invincibles, loin de là, mais nous étions cependant capable de nous défendre. Cependant, je me posai quelques secondes et réfléchis. Et au final, en me frottant le menton avec l'index en signe de réflexion, je fis un signe de la tête pour signifier mon désaccord avec l'autre chunin.

-J'aurais été d'accord avec toi, en temps normal. Mais ici, nous ne sommes que moyennement pressés. L'attaque ne se fera certainement pas immédiatement. Et nous devons rester discret sur nos entreprises. Si on se fait trop remarquer en empruntant la route plus courte, on risque d'attirer une attention non désirée. Ce ne serait pas la meilleure des choses pour nous. Je serais plutôt d'avis de prendre la route la plus longue, sans pour autant traîner.

Suite à cela, je tournai mon regard vers mes deux camarades pour savoir ce qu'ils pensaient de mes arguments. Après tout, c'était à nous d'en décider, et si de meilleurs arguments venaient prendre part à la conversation, la majorité l'emporterait.


Spoiler:
 


_________________
Let go your earthly tether. Enter the void. Empty, and become wind...
[Prisonniers/B/Officielle/Iwa] Les yeux nivéens Tenzin10
Revenir en haut Aller en bas
http://www.ascentofshinobi.com/t3535-le-livre-de-tenzin#26739
Masahina Ina
Masahina Ina

[Prisonniers/B/Officielle/Iwa] Les yeux nivéens Empty
Mer 16 Jan 2019 - 18:06
Maintenant que la petite bande était réunie, il était temps de parler un peu du début de la mission. En effet, avant de commencer le trajet il fallait choisir l'emplacement des miradors qui seront censés protéger le pays. Pour ça il suffisait de consulter la carte afin de déterminer les emplacements les plus judicieux, pour éviter de passer la semaine à faire des allers-retours. Ou plutôt, la première étape semblait être d'abord de décider du type de direction à prendre, des fois qu'ils rencontreraient des armées de ninja voulant leur peau à eux et personne d'autre.

Pendant ce temps, le premier suggérait de couper en passant au nord-est, ce qui semblait en effet le mieux. Ina avait un peu de mal à s'imaginer le pays avec les directions cardinales, n'ayant pas vraiment retenu l'emplacement de tous les villages cachés. Si jamais elle avait une carte devant les yeux ce serait tout de suite plus facile, mais en tout cas il proposait de couper pour parvenir à la première destination le plus vite possible. Certes le voyage serait moins sécurisé, des fois que des bandits ou des braconniers auraient posé des...pièges à caillou, alors que sur le sol là c'était carrément impossible de rencontrer des pièges, avec un sol aussi meuble et uniforme. De son côté, le second, un peu plus petit, proposait évidemment la seconde solution, à savoir passer par les chemins en se grouillant un peu quand même. C'était en effet plus discret de passer par des chemins fréquentés par tout le monde plutôt que d'improviser un chemin à travers champ, enfin à travers montagne. Il était donc du devoir d'Ina de trancher, il fallait réfléchir et surtout ne pas agir dans la précipitation, car c'était d'elle que dépendait la réussite du trajet, un moment important de la mission comme tout le monde le savait.


-Je n'ai pas pensé à prendre de quoi manger, alors on va couper, d'accord ? Comme ça on sera rentrés plus rapidement.

Avec tout ça, Ina avait oublié qu'elle était venue sans emporter de nourriture, alors il lui a semblé plus judicieux de penser au trajet le plus court, des fois que ça leur prendrait longtemps. Ainsi ils pourraient rapidement commencer ces fameux prémices et appeler les ouvriers pour qu'ils construisent. Malheureusement Ina pensait que tout irait vite, comme dans un jeu de gestion où il suffisait de cliquer pour commencer la construction. Il était évident que ça prenait plus longtemps dans la vraie vie, mais elle avait tout de même espéré rentrer pour le souper avant de mourir de faim en pleine nature. D'ailleurs elle comptait sur ses deux compagnons pour l'aider à revenir à Iwa, au moins pour lui donner une carte, ce serait un minimum. Par chance le Hyuga semblait déterminé et savoir ce qu'il faisait, double raison de vouloir suivre son conseil. Ce n'était bien sûr pas pour manquer de respect au petit aux cheveux bleus, ou le discriminer, mais il fallait laisser place à l'efficacité avant tout. Surtout qu'elle ne savait pas de quoi étaient capables les gens qui traçaient les routes, ils adoraient peut-être les détours de trois jours pour un voyage d'une heure. Si en plus ils pouvaient passer par le point de départ, c'était encore plus drôle. Et puis c'était des ninja, ça n'aurait aucun intérêt si personne ne sautait d'obstacle en obstacle comme ils le font tous d'arbre en arbre depuis la nuit des temps.

-Alors on y va ou on commence par trouver les emplacements de miradors sur la carte ?

Spoiler:
 

_________________
[Prisonniers/B/Officielle/Iwa] Les yeux nivéens WPT11N3g

Sois gentil avec moi, Invité ~
Revenir en haut Aller en bas
http://www.ascentofshinobi.com/t2729-ina-masahina-termine
Narrateur
Narrateur

[Prisonniers/B/Officielle/Iwa] Les yeux nivéens Empty
Ven 18 Jan 2019 - 18:34

Malgré une absence d’unanimité, votre choix se porte sur les chemins inexistants qui couperont le pays dans le seul objectif de gagner du temps. Tantôt valloné, tantôt boisé, votre horizon s’adapte à des climats variants au fur et à mesure que votre avancée vous rapprocher des mers du Nord. Petit à petit, la matinée ensoleillée s’était transformée en une brume nocturne qui floutait les distances et les repères. La nuit s’installe et son ambiance aussi : Vous étiez esseulés sur le flanc d’une montagne que vous deviez suivre sans pour autant la gravir. A votre niveau, il n’y avait que quelques buissons ronceux qui ornaient la rocaille, ce qui vous donnait donc très peu de repères visuels pour avancer, sans compter sur cette nappe nocturne qui vous empêchait de voir très loin devant vous. La jointure méridionale devait se trouver juste au-delà des quelques montagnes plantées ici, mais impossible pour vous de l’apercevoir directement.

Vous entendez non loin de vous des bruits de pierres roulantes, qui finissent par se taire en bas de la colline. Le bruit se répète plusieurs fois, avant de laisser le silence régner de nouveau. De simples roches qui se détachent d’elles-mêmes ? Ou autre chose ?

[Vous avez marché toute la journée sur des terres sauvages, la nuit est tombée]


Continuer la marche (nocturne)

Faire une escale (se reposer/dormir)

Chercher l'origine des bruits

Autre



Revenir en haut Aller en bas
Hyûga Tsuyoshi
Hyûga Tsuyoshi

[Prisonniers/B/Officielle/Iwa] Les yeux nivéens Empty
Dim 20 Jan 2019 - 23:50
Le groupe n’était pas nécessairement d’accord sur la décision à prendre. Au final la chose pouvait se comprendre. Etant trois, les chances que l’un ou deux d’entre eux ne soient pas d’accord avec le troisième larron était importantes. Quoi qu’il en soit, des désaccords il y en aurait et ce n’était guère gênant, d’autant plus que pour l’instant, ce premier choix du trio ne semblait pas d’une importance capitale. Tsuyoshi avait pour option de couper à travers champs et forêts, plaines et montagnes afin d’atteindre rapidement la zone à visiter. Les routes étaient certes plus sûres, mais elles risquaient de prendre bien plus de temps au trio que nécessaire. Sans compter le fait que du temps, ils en perdraient nécessairement au regard de toute la zone qu’ils avaient à longer. Après, il était à peu près sûr qu’en termes de sécurité, cette option n’était pas nécessairement la meilleure. Konran Tenzin lui préférait que le groupe prenne son temps. Après tout, le trio n’avait vraisemblablement aucune affaire urgente à régler. La chose était vraie ! Ce fut donc à Ina d’apporter une réponse définitive à cette première question et elle opta pour couper à travers champs.

Ce qui fut fait. Une longue journée de marche avait été réalisée par le trio. De courtes haltes de temps à autre histoire de ménager les organismes. Au fil du temps, le trio s’était rapproché des mers du Nord. La nuit commençait à tomber. Il faisait de plus en plus sombre. Après une journée de marche, il commençait à s’avérer nécessaire de prendre une pause, de trouver un endroit propice à la récupération. Du moins tel était la chose à faire et probablement que le trio se serait laissé aller à pareille activité s’il n’y avait pas eu ce bruit intriguant que tous pouvaient entendre. Alors qu’ils se trouvaient au pied d’une montagne qu’ils avaient pris soin de contourner autant que possible afin d’atteindre leur objectif, les voilà qu’un curieux bruit les empêchaient de faire quoi que ce soit. Ce bruit était similaire à un bruit de roche qui dévale une pente. Autant dire, rien de bien sûr pour eux qui comptaient camper dans le coin. Nécessairement, il leur faudrait faire la lumière sur cette affaire.

_ Qu’est-ce que c’est que ce bruit encore ? Il ne m’a pas l’air naturel. Je vais jeter un coup d’œil.

Le Hyûga ne croyait pas si bien dire. Jeter un œil dans son jargon était un faible mot. La particularité des Hyûga réside dans leur pupille et leur art ninja. Au-delà de leur style de combat, les Hyûga sont réputés pour leur art sensoriel que tous, presque sans exceptions, développent au maximum. Tsuyoshi ne faisait pas exception à la règle. Ses yeux passèrent automatiquement du sombre au blanc immaculé. Des vaisseaux irriguèrent le pourtour de ses yeux lui donnant un air guerrier assez impressionnant. Le Hyûga scanna la zone qui se trouvait entre le point d’impact de ce qui lui semblait être des rochers et le possible point de départ dudit rocher. Le tout était bien entendu calculé selon l’ampleur du bruit qu’il entendait et sa provenance. Alors qu’avait-il pu bien voir ?


Spoiler:
 

_________________
Spoiler:
 


[Prisonniers/B/Officielle/Iwa] Les yeux nivéens 03483e9ae9996c8c0f0fb3940fd109f9
Revenir en haut Aller en bas
http://www.ascentofshinobi.com/t193-hyuga-tsuyoshi-100 http://www.ascentofshinobi.com/t4564-hyuga-tsuyoshi#35195
Konran Tenzin
Konran TenzinEn ligne

[Prisonniers/B/Officielle/Iwa] Les yeux nivéens Empty
Lun 21 Jan 2019 - 23:14
Il s'était avéré que la majorité avait parlé, et avait décidé de couper par le chemin le plus rapide pour arriver aux frontières. L'argument de notre coéquipière Ina ne tenait pas vraiment la route, ses paroles laissant penser que nous serions rentrés rapidement. Mais, même raccourcis, le chemin pour aller à la frontière Est n'était pas des plus courts. Et il nous faudrait ensuite longer les frontières petit à petit pour repérer les différents points les plus stratégiques afin d'implanter les tours de surveillance. Nous n'aurions pas fini avant plusieurs jours, et je me doutais bien qu'il faudrait trouver de quoi manger sur le chemin de notre périple. Mais dans tous les cas, peu importait les raisons, la décision avait été prise à la majorité et je respectai celle-ci, n'y voyant au final que peu de faisceaux d'arguments contre. Nous partîmes donc en direction de la frontière Nord pour commencer nos travaux de recherches, coupant par des chemins qui n'existaient pas officiellement pour raccourcir au mieux notre trajet. Mais ce ne fut pas assez pour arriver à la frontière avant la tombée de la nuit.

L'obscurité s'était faite de plus en plus dense, nous forçant à nous arrêter pour établir un campement. Trouver un endroit calme où nous abriter du mieux possible, nous reposer un peu pour la nuit et repartir le lendemain, quand la lumière se ferait plus clémente. Continuer dans ces conditions pouvaient s'avérer dangereux. Nous étions sur le point de contourner une montage, nous arrêtant quelques instants naturellement pour aviser d'un coin possible, un bruit non naturel nous alerta tous autant que nous étions. Tournant vivement le regard vers l'origine du bruit, je ne vis cependant rien. Mais le bruit était assez reconnaissable entre tous pour que nous puissions l'identifier. Une chute de roche. Une première fois. Puis une seconde, et encore une autre, et encore, et encore...Puis rien du tout. Le silence absolu. Je m'étais mis directement en garde lorsque le second bruit avait retenti, m'attendant à voir quelque chose surgir de la pénombre. Mais rien du tout. Comme l'avait souligné Tsuyoshi, ce bruit ne semblait pas le moins du monde naturel. Ou en tout cas, il n'annonçait rien de bon. Le Hyûga activa ses Byakugans, et les veines autour de ses yeux ressortirent. C'était un vrai atout d'avoir un membre de ce clan dans nos rangs, surtout dans ce genre de situations. Mais je n'allais pas laisser tout aux mains du Hyûga.

-Restez ici, je vais jeter un oeil. Je reste dans ton champ de vision, Tsuyoshi-san.

Ça pouvait être quelqu'un, ou bien une fragilisation de la montagne. Si c'était le second cas, j'avais certainement plus de chance que mes camarades de m'en sortir indemne. Certainement.

-Vous devriez peut-être vous éloigner du pied de la montagne.

Allégeant mes pieds au maximum, et par le même coup le poids de mon corps, je gravis la montagne en courant rapidement le long de celle-ci, sans faire le moindre bruit, sans laisser la moindre trace, en toute discrétion. Je me déplaçais rapidement, mais prudemment, m'assurant de ne pas être clairement visible pour le premier venu tout en me dirigeant vers l'origine du bruit. Je gardais en visuel Tsuyoshi, au cas où s'il voyait quelque chose de suspect.


Résumé:
 

_________________
Let go your earthly tether. Enter the void. Empty, and become wind...
[Prisonniers/B/Officielle/Iwa] Les yeux nivéens Tenzin10
Revenir en haut Aller en bas
http://www.ascentofshinobi.com/t3535-le-livre-de-tenzin#26739
Masahina Ina
Masahina Ina

[Prisonniers/B/Officielle/Iwa] Les yeux nivéens Empty
Jeu 24 Jan 2019 - 23:13
En route pour l'établissement de ces fameux miradors, le trio marchait dans les terres rocheuses ou forestières du pays. Cependant seul l'un d'entre eux trois semblait savoir ce qu'il fallait faire dans tout ça, à croire que les Hyuga avaient vraiment des actions dans l'industrie de la construction pour s'y connaître tout de suite. D'autant plus qu'Ina n'avait vu aucun mirador ailleurs, donc ça ne pouvait pas être sa première expérience. Dans tous les cas au moins le trio connaissait au minimum la marche à suivre pour mener à bien la mission.

De son côté Ina voyait la nuit tomber de plus en plus. Bien sûr il était très dangereux de voyager dans la pénombre, de nombreux animaux pourraient les agresser sans même les avoir identifiés, par simple réflexe de survie. Elle commença alors à regarder autour d'elle pour du bois de différentes tailles. Elle avait appris de nombreuses choses dans les livres, notamment comment construire un feu de bois efficace et sûr, ce qui s'avérait souvent pratique dans la nature pendant les nuits. Il n'était pas rare qu'elle dorme à la belle étoile quand il n'y avait aucun village à proximité. Elle avait aussi des notions en cartographie, mais elle avait toujours eu du mal de ce côté, non pas pour reconnaître le nord du sud, mais pour se repérer quand on donnait des directions à partir de lieux qu'elle ne connaissait pas.

Quand le groupe s'arrêta, le temps vint de camper pour passer la nuit tranquillement, de préférence à l'abri des intempéries. En plus de ça, Ina avait justement récolté du bois de taille moyenne et faible pour débuter un feu, il ne restait plus qu'à trouver un endroit bien dégagé pour éviter de mettre le feu aux arbres, et l'absence des arbres en question facilitait grandement l'établissement du feu. Toutefois, avant d'avoir pu se mettre à l'oeuvre, Ina comme les autres entendit un roulement de pierre qui s'accompagnait de plusieurs autres peu après. C'était fort louche et Tsuyoshi se proposa le premier pour aller inspecter les lieux. Cependant Tenzin lui aussi voulait partir, et devant en plus, ce qui lui faisait prendre tous les risques. Il avait sûrement une technique pour voir dans la nuit ou pour détecter les présences, à moins que ses ennemis n'utilisent pas de la dissimulation bien sûr. De son côté, ina avait trouvé un bon coin pour construire son feu, celui-ci aurait tôt fait de signaler son nouvel emplacement à ses compagnons pour éviter qu'ils se perdent dans l'immensité de la montagne.


-D'accord, amusez-vous bien ! Si vous nous ramenez une bonne bestiole on pourra manger un bon repas ce soir, évitez de trop l'amocher.

Spoiler:
 

_________________
[Prisonniers/B/Officielle/Iwa] Les yeux nivéens WPT11N3g

Sois gentil avec moi, Invité ~
Revenir en haut Aller en bas
http://www.ascentofshinobi.com/t2729-ina-masahina-termine
Narrateur
Narrateur

[Prisonniers/B/Officielle/Iwa] Les yeux nivéens Empty
Mar 29 Jan 2019 - 15:54


Vos techniques furtives et de sensorialité vous permettent d'analyser très clairement ce qui se tramait à côté de vous : Une famille d'ours s'aventurait hors d'une caverne et dévalait avec hâte la surface montagneuse. Il y avait deux oursons et leur mère. Si les premiers semblaient plus s'amuser qu'autre chose, la dernière avançait en alerte ; Le feu fraîchement allumé par Ina était certes loin et sans danger pour elle, mais elle décida de partir à l'opposé.

Votre feu permet de tenir à distance les bêtes, mais il vous rend visibles de loin

Vous avez décidé de vous arrêter, et donc, d'attendre les aurores pour reprendre la route : Vous reposer après une journée entière de marche n'est pas une mauvaise chose. Vous oubliez vos crampes et soucis, pour peu que le sommeil vous gagne.

[...]

Réveil en musique : Des oiseaux sauvages vous bercent de leurs chants traditionnels. Le feu s'était éteint de lui même et seules quelques braises crépitaient harmonieusement. Votre marche reprend, et vous arrivez en une petite heure à peine au croisement entre le pays voisin et les eaux nordiques. Le premier point stratégique doit être trouvé.

Vous avez le choix au niveau de l'exploration entre la côte plate, dénuée de volumes et un prolongement terrestre qui se transformait tout de suite en montagne rocailleuse. A vous de choisir un point clef pour les futurs miradors qui vous semble le plus judicieux (vous pouvez interpréter la géographie locale, sans tomber dans l'abus non plus, vous êtes dans une zone montagnarde du côté du pays voisin, et complètement plate (plage) du côté des eaux)


Analyser la zone et décider d'un premier emplacement

Autre



Revenir en haut Aller en bas
Hyûga Tsuyoshi
Hyûga Tsuyoshi

[Prisonniers/B/Officielle/Iwa] Les yeux nivéens Empty
Mer 30 Jan 2019 - 13:23
Après avoir activé son byakugan, Tsuyoshi put voir presque automatiquement de quoi il s’agissait. En réalité, c’était des animaux, des ours pour être plus précis. Des ours qui dévalaient une pente en faisant un bruit sourd au vu de leur masse. Ils grognaient également tandis que leurs pattes et leur corps encaissait les coups d’arbres, arbustes et pierres sur leur chemin. Ils étaient trois. Deux oursons et leur mère. Cela dit, le Hyûga remarqua que l’ours semblait en alerte. Pour y avoir le cœur net et être certain qu’aucune menace réelle ne pesait sur le groupe, Tsuyoshi sonda les environs de son regard tout en gardant Tenzin dans son collimateur. Ce dernier était capable de se sortir de bien des situations au vu de ses capacités, néanmoins, il valait mieux ne pas le perdre de vue et se donner les moyens de pouvoir lui venir en aide en cas de besoin. Après avoir inspecté les environs pendant une bonne dizaine de minutes, le Hyûga à la vue longue et perçante ne remarqua rien de bien dangereux. C’est alors qu’il décida de revenir sur ses pas et de rejoindre le duo.

_ Rien à signaler hormis ces ours. La mère m’avait l’air affolée… Mais je n’ai rien vu qui puisse le justifier. Probablement était-ce dû à sa chute.

Il ne considérait pas que la chose fût liée au feu de bois fait par la Genin, Masahina Ina. Elle n’avait allumé ce feu qu’après la chute des ours en questions. Alors qu’il pensait à ce détail, l’esprit du Hyûga fit tilt. Un ours ne tombe pas ainsi d’une pente sans raison, sans réellement fuir quelque chose. C’était possible, mais assez rare tout de même. Mais étant donné qu’il n’avait rien vu à travers ses capacités héréditaires… S’il y avait eu ne serait-ce qu’une émanation de chakra, il l’aurait su, il l’aurait vu.

_ Restons sur nos gardes cela dit. Tsuchi n’est pas encore nettoyée de toute la raclure criminelle qui y sévit. Et qui sait ? Il marqua une courte pause avant de proposer : on se fait un tour de garde ? Je prends le premier tiers. Si l’un de vous se propose pour le deuxième tiers je le réveillerai sinon je prendrais celui qui sera le moins endormi.

Et tandis qu’il disait cela, il sortit de son sac, des provisions, tout en désactivant son Byakugan. Il n’en avait pas besoin là tout de suite. Elles avaient tout l’air de biscuits ces provisions. Qui a parlé de lambas ? Nous ne sommes guère dans le Seigneur des anneaux ! Il en partagea un peu avec ses compagnons d’armes. Du moins ceux qui en voulaient.

_ Merci pour ce feu Ina. Pas mal l’idée… Demain soir je nous trouverai du bon poisson à griller. On devrait être pas loin de la mer… D’ailleurs tu appartiens à quelle équipe ? Qui est ton ou ta senseï ? Tenzin et moi sommes de la team 25 avec Etsuko senseï.

Avant de dormir, il y avait bien l’occasion de faire plus ample connaissance non ? Tsuyoshi ne connaissait pas vraiment la Genin. Comme d’habitude, il avait juste pris le temps de lire les noms de ses coéquipiers pour cette mission ainsi que l’objectif à atteindre sans plus.

Après quelques échanges, la nuit se fit plus profonde et il fut l’heure de prendre son premier tiers de nuit. Byakugan actif à intervalles réguliers, capuche sur la tête pour éviter de donner l’information à un potentiel ennemi, il inspectait, de sa position, les alentours sans bouger d’un iota. Et au moment attendu, il réveilla celui qui devait prendre la suite et s’endormit tranquillement. Il faisait parfaitement confiance à ses yeux et il avait prit très au sérieux son tiers de nuit. Au petit matin, après un bon sommeil, il s’étira, se lava le visage et se rinça la bouche, salua ses frères d’armes et après avoir cassé la croûte vite fait, ils s’en allèrent pour une courte marche d’environ une heure qui leur permit d’accéder au point de jonction entre le territoire voisin, Tsuchi no Kuni et la mer. Le point stratégique pour l’emplacement d’un mirador. Evidemment !

Sans considérer la plage, il regarda tout autour de lui et remarqua un prolongement terrestre qui se transformait tout de suite en montagne. C’était là qu’il fallait sonder et tenter de déceler le bon endroit pour la construction d’un mirador.

_ Il me semble que par-là, ce serait optimal. Une bonne vue sur la mer et sur les environs. L’endroit est surélevé et permet de voir venir… Il ne nous reste plus qu’à trouver un bon petit coin assez discret on l’on pourrait ériger un mirador à l’abri des regards.

Il observa les réactions de ses compagnons et écouta leur proposions avant d’aller vers l’endroit qu’il avait indiqué afin de l’examiner de plus près. En fouillant un peut, peut-être allait-il trouver le coin discret de ses rêves où un mirador pourrait être érigé. Ce pourrait être un endroit avec de grands arbres aux feuillages touffus. Ce pourrait être une grotte qui donnerait et sur l’océan et sur le pays voisin. Ce pourrait être tout autre chose. Quoi qu’il en soit leur chance ne pouvait pas les lâcher à ce moment précis où ils avaient pu trouver du premier coup leur petit bonheur.


Spoiler:
 

_________________
Spoiler:
 


[Prisonniers/B/Officielle/Iwa] Les yeux nivéens 03483e9ae9996c8c0f0fb3940fd109f9
Revenir en haut Aller en bas
http://www.ascentofshinobi.com/t193-hyuga-tsuyoshi-100 http://www.ascentofshinobi.com/t4564-hyuga-tsuyoshi#35195
Konran Tenzin
Konran TenzinEn ligne

[Prisonniers/B/Officielle/Iwa] Les yeux nivéens Empty
Mer 30 Jan 2019 - 16:36
Alors que je parcourais la montagne rapidement pour inspecter la zone, il s'avéra que tous ces bruits n'étaient que le fait d'une petite famille d'ours se dirigeant vers nous en dégringolant la montagne. J'observai la petite famille, et bien que les deux petits semblaient tout à fait insouciants, la mère elle semblait sur le qui-vive. Attentive. Avait-elle flairée notre odeur ? Ou était-ce autre chose qui lui faisait peur ? Cela ne devait certainement pas venir de nous vu qu'elle se dirigeait dans cette direction. Bien heureusement -pour eux ou pour nous-, le feu qu'alluma Ina sembla alerter la mère et elle prit une autre direction avec ses petits. Je fronçai les sourcils face à ce spectacle, et redescendis en direction de Tsuyoshi. Inutile de lui faire mon rapport, il avait certainement déjà tout vu avec son Byakugan. Néanmoins, la maman-ours qui semblait inquiète ne me laissa pas indifférent. Il y avait pas énormément de choses capables d'effrayer un ours ici-bas, ce qui me faisait dire qu'il allait falloir redoubler de discrétion et de prudence. Le feu nous avait bien aidé cette fois-ci, mais il pouvait autant éloigner les bêtes qu'attirer des visiteurs bien plus indésirables, comme le fit remarquer Tsuyoshi.

-Il va falloir se montrer encore d'avantage discret et prudent, on dirait.

Dans le même temps, Tsuyoshi proposa un tour de garde pour la nuit à venir, ce qui était non seulement une bonne idée, mais aussi indispensable. Je n'avais pas la conscience tranquille dans ces conditions, et dormir tous en même temps, sans se soucier des dangers environnants, ne me semblait pas très futé. Il prit le premier tour de garde, puis je me tournai vers Ina. Elle était encore genin, et la moins expérimentée de nous, je préférais donc lui laisser le tour de garde qu'elle estimait le plus simple pour elle.

-Tu peux prendre le tour de garde qui t'arrange, peu m'importe.

Au pire des cas, si elle n'avait pas de préférence, je prendrais le deuxième créneau horaire de surveillance. Cela lui laisserait plus de temps pour se reposer avant de prendre son tour. Nous nous mîmes donc autour du feu, et pendant que Tsuyoshi partageait quelques provisions avec nous, je fis de même. J'avais apporté des fruits secs et quelques biscuits nutritifs, suffisamment pour un ou deux jours de rations. Ensuite, nous devrons pêcher ou chasser. Comme l'évoqua Tsuyoshi. En même temps qu'il entamait une petite discussion avec la kunoichi pour apprendre à un peu mieux la connaître.

-Pour ma part, je pourrai vous chasser quelques bêtes ou quelques oiseaux qui traînent dans le coin. Il nous faudra aussi trouver de quoi construire un petit abri pour ne pas facilement se faire repérer à cause du feu, dis-je de manière générale. Puis m'adressant à Ina. Et tu manipules la cire et le doton, si je ne me trompe pas ?

La nuit se passa sans encombre. Pendant mon tour de garde, à intervalle régulier je lâchai mon chakra dans le vent pour repérer d'éventuelles présences. Mais il n'y avait rien à signaler. Le lendemain matin, après un rapide débarbouillage, nous repartîmes et arrivâmes rapidement au près des côtes. Et devant eux s'étendait d'un côté une longue plage, et de l'autre un début de montagne. Il était approprié de choisir ici un premier emplacement. Et le premier choix était assez évident. Cette fois, le choix de Tsuyoshi s'apparenta à mes pensées, et il désigna le début des montagnes.

-Oui, cela me semble parfait. Il faut trouver le meilleur endroit pour avoir un mirador caché parmi la montagne discrètement, mais qui a une vue parfaite sur les environs. Qu'il est l'air de faire parti des montagnes.


Spoiler:
 

_________________
Let go your earthly tether. Enter the void. Empty, and become wind...
[Prisonniers/B/Officielle/Iwa] Les yeux nivéens Tenzin10
Revenir en haut Aller en bas
http://www.ascentofshinobi.com/t3535-le-livre-de-tenzin#26739
Masahina Ina
Masahina Ina

[Prisonniers/B/Officielle/Iwa] Les yeux nivéens Empty
Sam 2 Fév 2019 - 18:07
Pendant que les deux ninja confirmés -du moins elle espérait qu'ils le soient- se chargeaient de découvrir ce qui avait fait ce bruit, Ina construisait sa structure pour allumer un feu digne de ce nom. Elle voulait moins prouver son utilité que sa culture générale, comme elle avait appris ça dans un livre elle souhaitait prouver que l'écart entre théorie et pratique n'était pas si énorme parfois. En plus de ça le sol était principalement rocheux, il n'avait pas été difficile de trouver une paire de silex pour bouter le feu dans le coeur de sa pyramide jusqu'au fin bois. Une fois la petite étincelle décisive créée, le feu ne tarda pas à prendre de l'ampleur à partir de ça, jusqu'à devenir assez conséquent pour être vu de loin par ses coéquipiers. Même si elle se doutait que pour voir dans la nuit il fallait avoir de bonnes techniques de détection, ce qu'Ina n'avait pas. On ne pouvait pas tout le temps tout avoir après tout, elle avait choisi de développer au maximum son style de combat, elle ne pouvait pas en plus de ça améliorer sa dissimulation ainsi que sa détection. Ce qui faisait d'elle une combattante un peu plus bourrine que les autres, mais avec une subtilité qui faisait défaut aux cadors du genre, un poing de fer dans un gant de velours en somme.

Alors que la nuit était déjà bien tombée et avançait sans attendre le groupe, celui-ci commençait déjà à s'endormir autour du feu, non sans discuter encore un peu. Les trois ninja n'avaient pas pu trouver à manger, il n'y avait qu'une ourse et ses petits, ce serait cruel de les tuer tous pour n'en manger qu'une toute petite partie. Mais qu'à cela ne tienne, tout le monde parlait déjà en avance de ce qu'il pouvait apporter comme nourriture, Tsuyoshi des poissons à griller et Tenzin des bêtes à rôtir vraisemblablement. Ina prenait alors son premier tour de garde, en avertissant ses compagnons brièvement. Elle acquiesça d'ailleurs à la question de Tenzin, il avait en effet mis le doigts sur ses compétences, ça n'avait pas été dur de le deviner vu qu'il se trouvait au dernier tournoi d'Iwa comme elle, avant qu'elle décide de se retirer de la compétition par agacement personnel. Quant à lui Tsuyoshi lui demandait à quelle équipe elle appartenait et qui était son sensei, ce qui n'était pas difficile à répondre. Même si elle aurait pu juste donner un nom et un numéro, en réalité le vide était encore plus simple comme réponse. De ce qu'elle se souvenait, elle n'avait jamais passé plus d'une mission avec la même personne, alors parler de groupe et de sensei ne serait pas facile.


-Je n'appartiens à aucun groupe et je n'ai aucun sensei. Pourquoi ? C'est nécessaire ? C'est vrai que je me suis entraînée avec Etsuko, mais c'était mon test d'entrée au yamagenzo, je doute qu'on puisse la considérer comme sensei juste pour ça. Ou alors disons que j'appartiens au groupe du yamagenzo, voilà tout.

Bien sûr il ne s'agissait pas d'un vrai groupe, la plupart du temps d'après ce qu'elle avait pu observer à la sortie du village, il s'agissait de petits groupes, trois ou quatre, ou autre chiffre. Le yamagenzo était de ce fait un peu trop rempli pour qu'on puisse parler de groupe. Maintenant qu'elle y pensait, d'ailleurs, elle avait progressé sans l'aide de quiconque, juste en s'entraînant de la meilleure des façons : utiliser ses compétences encore et encore. C'est en forgeant qu'on devient forgeron après tout, le mieux était toujours de se servir du doton et de la cire autant de fois que possible dans une journée. Même si ça épuisait son chakra la plupart du temps ça restait toujours enrichissant et ça lui permettait de développer sa créativité pour inventer de nouvelles techniques. Même si la perceuse de cire ne verra jamais le jour, sûrement parce qu'elle n'appartenait à aucun style exactement, elle compensait ça avec de nouvelles inventions qui sauraient la tirer de mauvais pas encore mieux qu'avant.

Après une riche discussion, le groupe s'endormit pour être en pleine forme pour le voyage du lendemain. Le feu d'Ina apportait assez de chaleur pour trouver un certain confort, ce qui avait supposément aidé tout le monde d'une certaine façon. Elle espérait gagner un peu d'estime chez eux, bien qu'elle n'était pas venue en mission pour la gloire et la considération. C'était toujours plus gratifiant d'être utile que de ne rien faire, et elle n'avait même pas utilisé de chakra pour le moment. En même temps elle doutait que la mission lui en demande même une infime quantité, Tsuyoshi avait clairement fait comprendre qu'il gérerait l'aspect technique une fois sur place, qu'il pouvait vraisemblablement définir les endroits où poser un mirador. Les Hyuga avaient des parts dans la charpenterie après tout, c'était normal qu'ils sachent où construire tous ces bâtiments de surveillance.

Le lendemain, le feu était déjà éteint, ou du moins les flammes n'étaient plus là, il ne restait plus qu'un tas de cendres chaudes sur le sol. On pouvait même y plonger la main dedans sans se brûler, et pour cause, les ninja étaient déjà loin. Malgré tout, il ne leur fallut qu'une heure à peine pour rejoindre le premier endroit où il serait intelligent d'y placer un mirador. Sauter de branche en branche, de rocher en rocher, c'était toujours plus rapide que bêtement marcher, quand même. À peine arrivé, Tsuyoshi commença à supposer l'emplacement éventuel du mirador, mais sans certitude absolue. On ne sait jamais, peut-être qu'il espérait un avis d'amateur de la part d'Ina, et de Tenzin si jamais il ne s'y connaissait pas non plus en établissement de miradors. La demoiselle afficha un air légèrement gêné alors qu'elle l'écoutait faire part de son avis avec eux deux, comme si ils étaient censé le contredire ou confirmer son intuition. Au moins Tenzin semblait un minimum s'y connaître, ce qui était un peu rassurant. Ainsi ces deux-là allaient rapidement pouvoir passer à l'établissement.


-Je vous fais confiance, les garçons, moi je ne m'y connais pas du tout en charpenterie. J'ai lu des livres sur comment construire un feu, mais je me suis jamais intéressée à ce genre de choses. Faites juste comme vous le sentez, si ça ne tenait qu'à moi j'en mettrais un tous les kilomètres pour être sûr de ne rien louper.

Spoiler:
 

_________________
[Prisonniers/B/Officielle/Iwa] Les yeux nivéens WPT11N3g

Sois gentil avec moi, Invité ~
Revenir en haut Aller en bas
http://www.ascentofshinobi.com/t2729-ina-masahina-termine
Narrateur
Narrateur

[Prisonniers/B/Officielle/Iwa] Les yeux nivéens Empty
Lun 4 Fév 2019 - 0:48


Ainsi votre choix se portait sur la côte rocailleuse qui surplombait les mers. La hauteur donnait en visibilité au large, mais la typologie géographique rendait plus difficile le côté … discret d'un éventuel mirador. Comme le suggère Tenzin , seule une construction adossée à la roche ambiante aurait une facilité à ne pas être visible au premier regard. Vous placez donc une croix sur la carte que vous devrez remettre aux taichos et reprenez la route en suivant la frontière : Direction le Sud, puis le Sud-Ouest !

Vos pas croisent de plus en plus fréquemment des routes commerciales, que vous n'empruntez pas car elles traversent les frontières mais ne les longent pas. L'une des plus fréquentée se trouve être à quelques heures de marche, elle semble relier le pays du Fer et le pays de la Terre. Hors avec les tensions actuelles entre les deux pays, cet endroit était redouté, et peut-être même à éviter.

Vous vous en approchez, mais avant même d'être en contact avec la route et ses passants, vous ressentez une puissante vague d'énergie... Pour le moins hostile. S'en suivent des cris étouffés par la distance et l'odeur d'un feu de forêt. Pourtant, pas une seule trace de fumée à l'horizon. Quelque chose brûle, mais impossible pour vous de savoir quoi.

D'autres cris retentissent ; confirmant que la situation dégénère.

Vous avez le choix entre faire un détour pour éviter l'origine des cris, ou décider d’intervenir.



Contourner la route et ignorer les cris

Intervenir

Autre



Revenir en haut Aller en bas
Hyûga Tsuyoshi
Hyûga Tsuyoshi

[Prisonniers/B/Officielle/Iwa] Les yeux nivéens Empty
Mar 5 Fév 2019 - 15:23
Le trio avait fini par repérer un endroit tranquille où le mirador pouvait être posé. Tsuyoshi avait tout de suite adhéré à la proposition de Tenzin. Un mirador en effet devait pouvoir permettre de voir les alentours tout en se fondant dans le décor et donc être le plus difficilement visible. L’endroit que le trio avait fini par choisir répondait aux principales préoccupations du groupe. Satisfaits d’eux-mêmes, ils prirent la direction du sud en suivant la frontière. Au fur et à mesure que le duo s’engage dans cette partie reculée du pays de la terre, ils croisent des routes commerciales. A certaines d’entre elles ils croisent même des caravanes auxquelles ils ne manquent pas de demander leur provenance. Après de courtes pauses suite aux échanges, le trio poursuivait alors sa route.

_ Je ne sais pas si cela favoriserait la politique commerciale du pays, le Daimyô devrait mettre en place des postes de douanes aux frontières notamment sur ce type de routes commerciales. J’imagine que même si l’on taxe à très bas prix chaque caravane qui passe, cela peut au final rapporter énormément.

L’idée n’étant pas de pomper un maximum de ryos sur les caravanes et par ricochet leur ôter toute envie de pénétrer dans le pays de la terre. Non, l’idée était plutôt d’essayer de voir comment faire pour continuer à se faire un maximum de ryos à l’échelle du pays et profiter un peu de tous ces trafics. Cela dit, il avait beau lancer ce genre de débat, en l’état, c’était surtout pour passer le temps. Ce n’était pas avec son collègue Chuunin et la Genin qui les accompagnaient qu’il risquait de trouver quelqu’un qui soit réellement intéressé par le sujet.

Au fur et à mesure de leur avancée, le trio se rapprochait d’une route commerciale assez… intéressante. Il s’agissait d’une des routes commerciales principales reliant le pays de la Terre et le pays du Fer avec lequel Tsuchi avait eu récemment quelques démêlés. Dans l’esprit du Hyûga, il ne pouvait avoir de réels problèmes à l’approche de cette route, sauf si bien entendu les relations entre les deux pays étaient mauvaises au point qu’ils en viennent aux armes. Auquel cas, oui, il pouvait s’attendre à quelques infiltrations de ce côté-là. D’ailleurs qu’est ce qui garantissait que tel n’était pas le cas ? Tsuchi et Iwa étaient restées bien trop longtemps sans réagir face à la mort du Tsuchikage. Du moins, d’après le peu qu’il en savait, au regard de sa stature de Chuunin. Mais non… Tsuyoshi n’estimait pas que la situation puisse être tendue à ce point. Oui Tetsu s’attendrait probablement à des réactions peu à leur avantage tôt ou tard, mais Tetsu oserait-il poursuivre des actions ouvertement guerrière contre le pays de la Terre ? Le Hyûga en doutait. Pour autant, à mesure qu’ils s’approchaient de ladite route commerciale, ils ressentirent une puissante vague d’énergie plutôt hostile doublée de cris et triplée d’une odeur de feu de grande ampleur. Pourtant, il n’y avait aucune trace de fumée.

_ Restons groupés. Se tournant vers Ina, il fit un signe de tête pour lui demander de se rapprocher. Notre mission demeure la priorité mais en tant qu’iwajins nous ne pouvons nous permettre de ne pas aller jeter un œil à ce qui se passe…

Il porta son regard sur Tenzin. Ina leur avait laissé le lead sur cette mission. S’il avait une idée contraire, ce serait tout de même à la Genin de trancher en la faveur de la position de l’un ou l’autre.

Histoire cela dit de ne pas se faire surprendre, Tsuyoshi posa une capuche sur sa tête - histoire de cacher ses yeux à un éventuel adversaire, puis il activa son Byakugan avant de sonder les environs.


Spoiler:
 

_________________
Spoiler:
 


[Prisonniers/B/Officielle/Iwa] Les yeux nivéens 03483e9ae9996c8c0f0fb3940fd109f9
Revenir en haut Aller en bas
http://www.ascentofshinobi.com/t193-hyuga-tsuyoshi-100 http://www.ascentofshinobi.com/t4564-hyuga-tsuyoshi#35195
Konran Tenzin
Konran TenzinEn ligne

[Prisonniers/B/Officielle/Iwa] Les yeux nivéens Empty
Mar 5 Fév 2019 - 18:00
Ina n'apporta aucune objection aux propositions de Tsuyoshi et moi-même sur la proposition du lieu où l'on devait placer le mirador. Elle prétexta même ne rien y connaître à tout ça, ce qui me fit brièvement me demander pourquoi elle était alors venue, mais j'écartai rapidement cette pensée. Après tout il fallait une équipe de trois, et elle avait certainement bien d'autres qualités comme ce feu qu'elle avait allumé la nuit dernière. Même si c'était désormais quelque peu imprudent d'en allumer un à l'air libre. Nous reprîmes donc la route, longeant à nouveau les frontières. Nous traversâmes quelques routes commerciales lorsque Tsuyoshi fit une réflexion sur le système commercial de Tsuchi. Ce qu'il disait avait du sens, mais d'un autre côté il avait lui même répondu à sa propre problématique. D'un autre côté, j'étais loin d'être assez calé dans ce genre de domaine pour pouvoir parler avec assurance, cependant je me risquai à donner mon point de vue.

-Comme tu l'as dit, introduire une taxe pourrait avoir l'effet inverse que de nous enrichir, si tous nos commerçants finissent par aller voir ailleurs. Même avec une taxe minime, les commerçants pourraient prendre ça pour une offense. Et puis, je suppose que si cela n'a toujours pas été fait, c'est parce que Tsuchi estime gagner suffisamment de notre statut de Pays commerçant pour risquer de faire balancer les choses du mauvais côté de la balance ? Après je peux me tromper, je suis loin d'être un expert dans le domaine à vrai dire...

Nous continuâmes notre route, mais alors que nous avancions tranquillement, je ne manquai pas de reconnaître la route sur laquelle nous étions en train de passer. Mon corps se crispa de lui-même en reconnaissant la route qui menait à Tetsu no Kuni. Il y avait bien des mois de cela, je l'avais emprunté avec Gabushi, Toph, Hayate et Sakuya, dans le but de retrouver le Sandaime...Nous l'avions retrouvé, séparé en deux, et nous avions perdu Sakuya dans le processus. Musashi, qui était lui venu avec Etsuko et Hisa, avait lui aussi perdu la vie. Ses pensées me serrèrent le coeur et un air triste et affligé passa sur mon visage tel une ombre. Mais j'étais en mission aujourd'hui, je n'étais pas là pour ressasser le passé. Pas maintnant. Cependant, cette route était à surveillé, maintenant que les tensions entre nos Pays étaient présentes bien que dissimulées sous un voile d'incertitude.

Mais alors que je me faisais cette réflexion, des cris terrifiés retentirent à répétition, horrible à entendre. Une odeur de feu s'éleva, bien qu'aucune fumée n'était visible. Je fronçai les yeux et tournai mon regard vers l'origine des bruits. Une attaque ? Ou était-ce autre chose ? En tout cas, quelque chose était bien en train de se passer, et cela se passait sur nos terres ! Tsuyoshi activa son Byakugan et conseilla de rester groupés. Il avait raison, ce n'était pas notre priorité bien que nous avions le devoir de s'enquérir de ce qui se passait. S'il n'avait pas parlé, j'aurais déjà commencé à foncer en direction des cris, pensant que nous aurions tous fait la même chose. Après tout, nous c'était notre Pays, et si quelque chose s'y passait, nous avions devoir d'agir. A vrai dire, même si mes coéquipiers n'avaient pas suivi, je serais y aller tout de même.

-Dépêchons-nous, on ne peut pas laisser mourir des citoyens de la Terre sans agir. Mais restons attentifs.

J'avais confiance dans le Byakugan du Hyûga -qui avait déjà mis une capuche d'ailleurs pour cacher ses yeux- pour nous avertir de ce qu'il était en train de se passer pour qu'on puisse aviser au plus vite de la démarche à adopter. Ces yeux étaient bien pratiques. Mais...quel feu ne faisait pas de fumée...? Déjà que le feu n'était pas mon élément préféré...Cela n'en était que plus inquiétant.


Spoiler:
 

_________________
Let go your earthly tether. Enter the void. Empty, and become wind...
[Prisonniers/B/Officielle/Iwa] Les yeux nivéens Tenzin10
Revenir en haut Aller en bas
http://www.ascentofshinobi.com/t3535-le-livre-de-tenzin#26739
Masahina Ina
Masahina Ina

[Prisonniers/B/Officielle/Iwa] Les yeux nivéens Empty
Mer 6 Fév 2019 - 10:34
Un premier emplacement avait été déterminé sur la carte, un endroit bien éclairé avec vue sur la mer, le coin idéal pour faire le guet tout en profitant du paysage toute la journée. En revanche si placer un mirador à un endroit comme celui-là s'apparentait à placer un coin dans un puzzle, les prochains risquent d'être plutôt des pièces du milieu. Le trio ne tarda pas alors à reprendre la route vers un éventuel prochain emplacement, sans transition. Malgré ça, Ina commençait à avoir faim, marcher ça creusait pas mal l'estomac, et en plus de ça ils avaient parlé de pêche et de chasse, de toute évidence ils ne devaient pas ressentir ce besoin, ni même celui de boire.

Alors que leur voyage bien peu touristique poursuivait, les trois ninja rencontrèrent une caravane, dont le conducteur se retrouva rapidement interrogé par Tsuyoshi. Il était décidément bien professionnel, alors que pourtant ce n'était pas leur mission de surveiller les transports de marchandises, elle consistait à veiller à la sécurité du village. Pourtant ça semblait beaucoup préoccuper Tsuyoshi qui parlait carrément d'instaurer une taxe sur les commerces pour rapporter de l'argent au pays, ou juste au village d'Iwa. Comme Ina était issue d'une famille riche, elle ne pouvait comprendre ce qui poussait les puissants à taxer les habitants, mais il devait s'y cacher une certaine logique dans ces stratégies. En tout cas la demoiselle n'était pas du tout dans le délire du charpentier en herbe, mais elle était plutôt d'accord avec Tenzin. En effet faire payer les commerçants était le meilleur moyen de les repousser pour de bon, en plus de créer de potentielles tensions entre les villages de pays frontaliers. Même si aucune guerre ouverte n'était à déclarer dans l'immédiat ce ne serait pas plus mal d'éviter qu'il y en ait avec des décisions cupides comme instaurer une taxe.


-Je suis d'accord avec Tenzin pour le coup, la taxe c'est un mauvais plan. On est là pour veiller à la sécurité du pays, les miradors servent à prévenir des attaques ennemies, si on veut leur imposer des taxes il suffit de le faire dans notre village directement. J'imagine que c'est mieux d'être copain avec autant de monde possible plutôt qu'ennemi.

Une fois de plus ce n'était que son avis, un peu simpliste, mais mûrement réfléchi, pendant quelques secondes du moins. Libre à ses deux partenaires de refuser, mais de toute façon c'était à elle de trancher vu qu'ils s'opposaient. Elle ne réalisait pas encore ce rôle mais en tout cas ça lui plaisait bien de pouvoir imposer à des ninja plus gardés ses décisions. Et pour ce qui était de la sienne, elle ne désirait aucune taxe, et en cas de besoin elle pourrait bien aider le village pour ce qui demande beaucoup de fonds, donc pas trop de souci à ce niveau-là. Bien sûr Tsuyoshi ne pouvait pas le savoir, mais il pouvait lui faire confiance que ça n'allait pas ruiner le pays de ne pas imposer une taxe pour de gentils commerçants venus en pays.

Sur la route, des cris percèrent soudain le calme relatif, d'une provenance inconnue. Si d'habitude Tenzin et Tsuyoshi avaient des avis différents, tout le monde semblait d'accord pour intervenir. Le deuxième se tournait même vers elle pour lui exprimer son désir d'aller à la rencontre de la pauvre victime, comme si elle allait refuser d'office. "Ne t'en fais pas, j'avais déjà l'intention d'intervenir avant que tu me le proposes, mais pas parce que je suis iwajin, juste parce que j'ai des pouvoirs. C'était pourtant évident qu'elle allait choisir la solution la plus stimulante, elle qui ne vivait que pour s'amuser. Pas seulement dans la voie du ninja mais de manière générale, parce que la vie de riche était souvent ennuyeuse. De ce fait un peu de rebondissements ne pouvait pas faire de mal, peu importe pour qui des trois ninja.


Spoiler:
 

_________________
[Prisonniers/B/Officielle/Iwa] Les yeux nivéens WPT11N3g

Sois gentil avec moi, Invité ~
Revenir en haut Aller en bas
http://www.ascentofshinobi.com/t2729-ina-masahina-termine
Narrateur
Narrateur

[Prisonniers/B/Officielle/Iwa] Les yeux nivéens Empty
Mer 6 Fév 2019 - 12:07


Grâce au Byakugan, Tsuyoshi est capable de repérer au loin la source des agitations ; Plusieurs silhouettes se dessinent et s'éparpillent dans la panique. Au centre d'elles ; deux personnes que les autres semblent fuir. D'un coup, le regard de l'un d'entre eux se braque vers Tsuyoshi : C'était comme si la personne le regardait aussi clairement que lui pouvait le faire avec son Byakugan. La seconde d'après, elle plongeait sur plusieurs mètres avant de disparaître complètement pendant une fraction de seconde et réapparaître avec véhémence.

Les deux silhouettes s'approchent alors avec rapidité vers vous : Le contact est imminent.

Spoiler:
 


Se préparer au combat ?

Fuir

Autre


Revenir en haut Aller en bas
Hyûga Tsuyoshi
Hyûga Tsuyoshi

[Prisonniers/B/Officielle/Iwa] Les yeux nivéens Empty
Ven 8 Fév 2019 - 19:12
Une scène chaotique. Voilà ce que les yeux du Hyûga lui révélèrent. Il voyait s’étaler devant lui un beau bordel. Il vit plusieurs silhouettes en mouvement s’éparpillant en courant. Elles semblaient fuir quelque chose ou du moins quelqu’un. Naturellement les yeux du Hyûga se posèrent sur la source de la fuite de tous ces gens et naturellement le Hyûga vit le chakra de ces personnes en question car oui, ils étaient deux. Deux ninjas qui d’ailleurs étaient en train d’utiliser leur chakra. Enfin, une précision s’imposait à nouveau. C’était plutôt l’un d’entre eux qui le faisait et ce fut ce ninja qui justement plongea son regard en direction de Tsuyoshi comme s’il l’avait vu ! Cette impression eut le don de faire froncer les sourcils au Hyûga et lui faire faire un mouvement de recul. Pris d’étonnement, il l’était encore lorsqu’il remarqua que ce shinobi qui l’avait visiblement détecté venait de s’enfoncer sous terre et filait vers sa position.

_ NOUS RISQUONS D’ETRE ATTAQUE !!!! Avait alors hurlé à l’attention de ses coéquipiers le Hyûga. Indexant la position de ses adversaires qui fonçaient vers eux de ses deux index : l’un pour le shinobi qui s’était enfoncé sous terre et l’autre pour celui qui venait naturellement vers eux, Tsuyoshi poursuivit : Ils sont deux. L’un d’eux est un senseur et vient par le sol ! L’autre n’a encore rien montré de son talent… J’ai perdu des yeux pendant un laps de temps celui sous le sol ! NE RESTEZ PAS LA !

Il aurait aimé en dire plus. Il aurait aimé leur dire que les adversaires visiblement allaient vite. Il aurait aimé leur dire qu’on ne sait jamais que peut être le ninja ayant usé de son doton avait peut être préparé quelque chose. Il aurait aimé leur dire d’être prêt à parer à toutes situations. D’être prêt à se liguer sur un adversaire ou prendre séparément chacun des deux ennemis selon la situation. Il aurait aimé leur dire d’être prêt à battre en retraite au cas où. Il aurait aimé dire à Tenzin de prendre la voie des airs et pourquoi pas de disparaître… Mais il n’en avait pas le temps. Chacun ferait comme il le sentirait et le sort décidera du reste. Après tout, Tenzin, malgré sa jeunesse était assez expérimenté. Pour Ina, il n’en savait que trop rien. Puis le temps de faire tout ce discours, les potentiels agresseurs seraient à leur portée. Ils entendraient tout et pourraient agir en conséquence ou pire profiter de ce moment pour frapper fort.

Pour sa part, gardant actif son byakugan, et demeurant sur ses gardes, tout en ayant à l’œil Ina et Tenzin, Tsuyoshi se déplaça de plusieurs mètres par rapport à sa position initiale en direction de celui qui avait utilisé la technique doton. Puis attendant que ses adversaires se rapprochent, il effectua rapidement des mudra et activa une technique. Normalement, elle devrait lui être fort utile pour neutraliser celui qu’il souhaitait tester au combat. Presque aussitôt, tout son corps fut parcourut d'énergie raiton.

_ Pourquoi cette attitude agressive ? Qui êtes-vous ?

Son ton glacial laissa filer entre ces dents ces mots à l’intention de ces agresseurs. C’était bien ainsi qu’il percevait les choses… Peut-être faisait-il fausse route ? Qui sait ?



Spoiler:
 

_________________
Spoiler:
 


[Prisonniers/B/Officielle/Iwa] Les yeux nivéens 03483e9ae9996c8c0f0fb3940fd109f9
Revenir en haut Aller en bas
http://www.ascentofshinobi.com/t193-hyuga-tsuyoshi-100 http://www.ascentofshinobi.com/t4564-hyuga-tsuyoshi#35195
Konran Tenzin
Konran TenzinEn ligne

[Prisonniers/B/Officielle/Iwa] Les yeux nivéens Empty
Ven 8 Fév 2019 - 21:24
Quand je tournai les yeux vers le Hyûga, je vis les yeux de celui-ci s'écarquiller. Ce qui se passait là-bas devait être très inquiétant pour qu'il fasse une tête pareille. Mais alors que j'analysais la tête de mon collège et coéquipier, celui-ci recula d'un pas subitement. Je m'immobilisai immédiatement, à l'affût de la moindre information que je pouvais tirer de son langage corporelle. Mais son alerte fut bien plus éloquente que n'importe quel langage du corps que je pouvais analyser. Ils étaient deux, ils arrivaient, et visiblement, ils ne prenaient pas tout leur temps. Il nous informa alors que l'un d'eux était censeur. Et celui-là même s'était ensuite fondu dans le sol pendant un instant, et avait certainement dissimulé son chakra pendant un court laps de temps. Tch, ça n'envisageait rien de bon. C'était un utilisateur du doton, et je savais que ces derniers étaient capables d'utiliser la terre pour cacher leur technique. Ce qui était possiblement embêtant s'il avait poser des mines dans le terrain.

Pour disparaître à la vue du byakugan, cet utilisateur doton ne semblait pas être un petit joueur. Tsuyoshi semblait tendu, et je supposai qu'on n'allait pas tarder à voir la tête de nos perturbateurs. Il fallait qu'on se prépare au combat, et quoi de mieux que de faire une petite surprise pour leur arrivée. J'utilisai mon assimilation pour disparaître à la vue de tout le monde, dissimulant par la même occasion mon chakra étant donné que l'un des adversaire était un senseur. Puis je chuchotai pour que les seuls qui puissent m'entendre soit mes partenaires de mission.

-Je suis toujours là.

Mais dans le même temps, j'étais prêt au combat, ma faux en main et prêt à lancer les hostilités en attendant qu'ils arrivent face à nous. De son côté, Tsuyoshi activa une technique qui recouvrit son corps et ses paumes d'électricité. Cela allait s'avérer être un excellent atout contre notre utilisateur doton. Sauf qu'il y avait un second élément qu'on risquait d'oublier dans l'histoire. Le fait que nous avions senti une odeur de brûlé. Ce qui impliquait théoriquement un utilisateur katon. Et cette seconde partie...allait être bien plus compliquée si c'était vrai. Car je n'étais pas très ami avec les flammes personnellement, et j'espérais sincèrement que mes camarades seraient plus heureux que moi. Je m'éloignai un peu de mes partenaires de missions pour éviter de me faire avoir s'ils attaquaient mes coéquipiers. Je faisais confiance à ces derniers pour réagir suffisamment promptement à une action de leur part et ne pas trahir ma dissimulation inutilement. Tsuyoshi s'adressa alors aux deux perturbateurs. Une approche de prime à bord diplomatique. Mais quelque chose me disait que cela n'allait pas rester le cas bien longtemps.


Résumé:
 

_________________
Let go your earthly tether. Enter the void. Empty, and become wind...
[Prisonniers/B/Officielle/Iwa] Les yeux nivéens Tenzin10
Revenir en haut Aller en bas
http://www.ascentofshinobi.com/t3535-le-livre-de-tenzin#26739
Masahina Ina
Masahina Ina

[Prisonniers/B/Officielle/Iwa] Les yeux nivéens Empty
Lun 11 Fév 2019 - 7:48
Plus important que les taxes et les miradors pour le moment, il fallait s'occuper de ces personnes en danger. L'odeur de brûlé qui se dégageait plus ou moins de la scène de crime indiquait que l'un d'entre les individus, victime ou agresseur, possédait une technique de katon au minimum. Ina aimerait qu'il s'agisse de la victime, ça voudrait dire qu'elle sait se défendre, mais il ne fallait pas tirer de conclusion hâtive, le mieux était d'observer la suite. Pour cela, il y avait Tsuyoshi qui semblait s'être transformé en Altaïr en mettant sa capuche et qui les avertissait qu'ils couraient un danger. Vu la distance qui les séparait, il était évident que même si ils attaquaient le trio aurait largement le temps de réagir. Heureusement tout le monde s'était préparé au combat, intervenir dans un tabassage ou une grillade n'était jamais bon signe pour les responsables de l'interruption. Dommage que l'obscurité n'aide pas à bien les repérer, en l'absence de technique continue de détection Ina était désavantagée. Au moins sa vue avait eu le temps de s'adapter au noir presque complet, et parfois la lune venait éclaircir les zones les plus dégagées du champ de bataille.

Sans plus attendre, la demoiselle fit couler une grande quantité de cire sur le sol, veillant à contourner étroitement les pieds de ses camarades pour éviter de les limiter. Une fois le large cercle déversé sur le sol rocheux, elle le fit durcir, empêchant le ninja dissimulé de s'attaquer au trio par surprise. Si jamais il voulait surgir il allait obligatoirement devoir s'exposer et donc devenir vulnérable. L'utilisateur de katon, si il n'y en avait qu'un, ne s'était pas encore dévoilé, de son côté, et si c'était l'un des deux agresseurs il y avait des chances qu'il se fasse rapidement surpasser par le doton des trois aventuriers. Au moins l'utilisation de la cire aurait tôt fait de révéler lequel pouvoir utiliser du feu, ce serait trop tentant de défaire sa technique. Il n'envisageait pas une seule seconde qu'elle pouvait maîtriser le doton, ni même allier les deux éléments dans une technique dévastatrice dénuée de faiblesse élémentaire.


-Il est encore temps de reculer, si vous vous rendez on ne vous fera rien, mais si vous tenez à continuer on se fera une joie de vous satisfaire. Nous sommes sur un terrain qui nous avantage et nous sommes plus nombreux que vous, abandonnez avant d'aggraver votre cas.

À quelques reprises Ina avait appris que la force brute n'était pas la meilleure façon de gagner un combat. La manipulation mentale servait aussi beaucoup, dont l'intimidation. Ils avaient sûrement déjà remarqué qu'ils étaient sur un sol rocheux sur les terres de Tsuchi, donc ils devaient s'attendre à rencontrer des iwajin à un moment donné. Si jamais ils venaient du pays du feu ou d'un autre frontalier alors il ne s'agissait plus seulement de désavantage lié à leurs techniques mais à la nature de leur affinité tout simplement. Même si Ina n'avait pas encore montré sa maîtrise du doton, c'était pour éviter de frapper le bandit dissimulé dans le vide et gaspiller son chakra. Avec cette technique d'immobilisation polyvalente elle s'assurait que le premier des deux agresseurs ne puisse pas attaquer par surprise directement. Mais si jamais ils l'obligeaient à leur montrer la puissance de la roche, elle ne tarderait pas à leur en faire la démonstration. Ils n'étaient que de simples voyous, peu de chance qu'ils leur causent de gros soucis, au moins ça leur faisait de l'exercice pour s'occuper pendant le voyage.

Résumé du tour:
 

_________________
[Prisonniers/B/Officielle/Iwa] Les yeux nivéens WPT11N3g

Sois gentil avec moi, Invité ~
Revenir en haut Aller en bas
http://www.ascentofshinobi.com/t2729-ina-masahina-termine
Narrateur
Narrateur

[Prisonniers/B/Officielle/Iwa] Les yeux nivéens Empty
Jeu 14 Fév 2019 - 17:37

[Prisonniers/B/Officielle/Iwa] Les yeux nivéens KH1k39E [Prisonniers/B/Officielle/Iwa] Les yeux nivéens 8nb7Zju

Les ombres deviennent réalités. Elles s'extirpent d'une forêt dont les bois se tordaient déjà à l'idée d'être exploités en lieux de litiges. Les traits s'affinent et dévoilent deux individus ; L'un aux muscles plus saillants, l'autre plus svelte et sèche. Les deux avaient leurs visages dissimulés derrière masques et tissus, les cheveux d'encres tirés en une couette plus ou moins longue. L'homme se met à ricaner suite à vos remarques.

- Tu entends ça ? On est "agressifs et on devrait se rendre" ...

La femme semble moins amusée et dégaine derechef un kunai avant se se mettre en position d'attaque, laissant alors son duo dans un silence presque solitaire. Apparemment, habitué, le masqué continue sa tirade, le sourire en moins.

- Comme une impression de déjà vu hein ?

Ses mots sonnent grave, ternis par une atmosphère obscure. Son rire avait laissé place à un soupir presque éreintée; avant de passer lui aussi en position d'attaque. Il n'avait pourtant pas cherché à esquiver l'immobilisation de la seule kunoichi de votre équipe. Pourtant, quelques secondes après, celle-ci libérait totalement l'emprise sur l'homme, fondue en partie sans raison apparente. L'homme avance alors avec dédain avant de foncer à une vitesse non négligeable vers la manieuse de cire. Il tente alors de lui saisir l'avant bras afin de le retourner et la déstabiliser, la regardant de haut d'un œil mauvais :

- Et si pour une fois, c'était VOUS qui tenteriez de ne pas aggraver votre cas ?

De la rancœur à outrance, un jeu sur les mots et une noirceur blessante ; voilà ce qui composait l'homme qui n'avait pour autant rien tenté de plus que de se montrer en position de force et domination.

La femme elle, plus discrète, avait couvert les arrières de son partenaire en courant vers celui qui dégageait du chakra Raiton : Se plaçant de sorte à ce qu'aucune intervention de la part de Tsuyochi ne puisse lui échapper.


Spoiler:
 



Revenir en haut Aller en bas
Hyûga Tsuyoshi
Hyûga Tsuyoshi

[Prisonniers/B/Officielle/Iwa] Les yeux nivéens Empty
Ven 15 Fév 2019 - 14:52
Les choses se déroulaient un poil trop vite pour le Hyûga. A peine les protagonistes s’étaient-ils approchés du trio que déjà les hostilités étaient lancées. Tsuyoshi vit que la Genin prenait les devants. Avec une technique bien pensé, elle tenta d’immobiliser un des ninjas. Il s’agit d’une technique liée à la cire, cire qui était destinée à se solidifier autour des chevilles du ninja piégé. Tel fut le cas, mais pour un court moment. Tout juste le temps pour ce dernier, entre deux tirades, de se dégager presque miraculeusement de son emprise. Pourtant, les yeux du Hyûga ne l’avaient pas trompé. Il l’avait bien vu. C’était via une technique que l’homme s’était dégagé de la cire. Il avait vu son chakra s’activer et se localiser autour de la jambe piégée. Presque aussitôt, le bonhomme avait lâché une charge fulgurante pour se retrouver à hauteur de la Genin. Les choses allaient rapidement, mais Tsuyoshi n’était pas là pour assister au combat. Il comptait bien participer et activement !

Alors que l’homme chargeait Ina, Tsuyoshi composa des mudra aussi vite qu’il put. Il activa une technique raiton qui fila sur la jeune femme qui souhaitait visiblement lui faire face. Il s’agissait de trois boules d’énergie raiton qui partaient en droite ligne sur l’adversaire du Hyûga. C’était un moyen de l’occuper, le Hyûga sachant bien qu’elle n’allait pas se faire avoir par une feinte aussi basique. Cela dit, utiliser cette technique allait lui permettre normalement de disposer d’assez de temps pour faire ce qu’il avait envie de faire : venir en aide à Ina. Lui aussi, d’une charge aussi fulgurante que celle utilisée par le ninja ennemi, fondit sur ce dernier et lui asséna un coup de pied dans le ventre afin de le pousser loin de la Genin. L’attaque visuellement parlant semblait puissante. C’était probablement dû au halo d’énergie raiton qui entourait le Hyûga.

Effectuant un salto, il se remit en position de manière à garder en visuel la kunoichi adverse ainsi que le ninja ennemi. Les choses ne s’arrêteraient probablement pas là. Ces deux individus ne semblaient pas être disposés à discuter sereinement quand bien même ils n’attaquaient pas franchement pour le moment. La seule question qui avait du sens : pourquoi cette attitude belliqueuse ?

_ Que voulez-vous ? Et d'où venez-vous ? Nous n'aurons pas mille occasions de discuter... Avait lâché Tsuyoshi tandis que son regard oscillait d’un individu à l’autre. Pour autant, il les avait bien en visuel, le champ de vision d’un Hyûga étant particulier.


Spoiler:
 

_________________
Spoiler:
 


[Prisonniers/B/Officielle/Iwa] Les yeux nivéens 03483e9ae9996c8c0f0fb3940fd109f9
Revenir en haut Aller en bas
http://www.ascentofshinobi.com/t193-hyuga-tsuyoshi-100 http://www.ascentofshinobi.com/t4564-hyuga-tsuyoshi#35195

[Prisonniers/B/Officielle/Iwa] Les yeux nivéens

Page 1 sur 3Aller à la page : 1, 2, 3  Suivant

Ascent of Shinobi :: Territoires de la Terre :: Tsuchi no Kuni, Pays de la Terre
Sauter vers: