Soutenez le forum !
1234
Derniers sujets
Partagez | 

La porte de la loutre ! [ => Keitei ]


Mer 9 Jan 2019 - 20:10
Les jours se suivaient et se ressemblaient en ce moment. Le matin, c'était direction le bureau jusqu'à midi. La pause déjeuner était toujours prise de manière très régulière, pour reprendre le travail jusqu'à la fin d'après-midi. La suite était assez simple également, le jeune homme se dirigeait vers le terrain d'entrainement pour éviter de se rouiller puis passer au programme qu'il devait écrire pour ses élèves à la nuit tombée. C'était vraiment très répétitif.

C'est donc ainsi qu'en cette fin de journée, à la place de se diriger vers sa zone habituelle d'entrainement, le chef de clan allait un peu faire le thug. En effet, il allait se dirigeait vers le port, dans un coin calme et discret. Il estimait que c'était le bon moment pour faire une petite séance d'entrainement à la métamorphose. Il avait a peu près bien assimilé le principe, mais il fallait désormais maintenant qu'il apprenne à utiliser cette capacité. C'est donc une sorte d'entrainement de combat improvisé qu'il ferait, ou plutôt de déplacement pour le coup.

Dans cet endroit, il ne serait sans doute pas dérangé et il ne croiserait personne qui pourrait révéler son petit secret avant l'heure. Il serait malvenu que les gens apprennent que le Kaguya avait cette capacité avant qu'il ne la maîtrise intégralement. Enfin, c'en était assez de palabres inutiles, c'est donc ainsi qu'après une transformation partielle plutôt réussit, le jeune homme allait commencer à bondir sur les murs pour créer des mouvements de charges. Il se doutait qu'il devrait réapprendre à doser ces dernières sous cette forme alternative et les murs proches et étriqués de la zone seraient idéal pour ça.

Soudain, après quelques minutes, le métamorphe reprit sa forme de base. Il devait apprendre à faire une parfaite transition du dosage de ses forces pour ne pas subir de handicap dans sa nouvelle manière de combattre il le savait. Mais c'est à ce moment-là qu'il allait se rendre compte de la présence de quelqu'un qui l'avait sans doute prit en flagrant délit de reprise de forme humaine.

"- Qu'est-ce que .. "

Se sentant assez peu à l'aise, le jeune homme allait se frotter le cou et se retourner vers l'inconnu.

"- Bonjour ... "

Il s'agissait d'une sorte de colosse bien plus grand que lui. Il ne l'avait jamais vu auparavant, il espérait vraiment qu'il ne le reconnaîtrait pas sinon, le chef de clan serait plutôt compromis. Enfin, l'important était d'analyser la réaction de cet homme pour le moment. C'était vraiment pas de veine en tout cas.

_________________

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ascentofshinobi.com/t854-kaguya-shyko-finie

Jeu 10 Jan 2019 - 16:15
J'avais bien l'habitude de m'entraîner, à vrai dire c'était tous les jours que je passais mon temps à m'entraîner pour dépasser mes limites. Je ne pouvais pas m'arrêter, je devais continuer d'être de plus en plus fort, c'est ce en quoi je croyais. C'est pourquoi je passais mon temps aux terrains d'entraînements en ce moment, mais je préférais aussi rester dans mon coin dans des endroits plus ou moins discrets de temps à autre. En vérité, c'était là où je passais le plus de temps avant que je décide de me montrer finalement au grand jour sur les terrains d'entraînements.

Et une des zones que je fréquentais parmi les nombreuses "cachées" était au port. J'avais décidé de m'y rendre pour m'entraîner sur quelques techniques que je voulais perfectionner, mais apparemment quelqu'un y était déjà. Enfin, quelqu'un c'était vite dit, c'était une loutre qui était présente. C'était.. étrange. Une loutre aux proportions humaines sautait de murs en murs, s'entraînait.. Mon cerveau a littéralement bugué. Il a arrêté de fonctionner pendant quelques secondes alors que je me frottais les yeux pour savoir si ce n'était pas moi qui devenait fou. Et à priori non, c'était bien quelque chose qui existait vraiment. Et.. je ne savais pas comment réagir à ce moment précis, à tel point que j'ai failli glisser sur un bout de bois qui traînait au sol. En temps normal je n'aurais pas fait ça, mais là, c'était trop pour moi. Certes, j'ai déjà vu pas mal de trucs dans le monde où nous vivons, mais une loutre comme ça ? Jamais.

Heureusement, mon sens de la réalité n'a pas été détruit, car peu de temps après sa transformation, c'était finalement à mon tour d'expirer en étant soulagé. C'était juste une transformation, une capacité spéciale comme mes portes. J'étais soulagé que ma réalité ne soit pas distordue à ce point. M'enfin, cet homme que je reconnaissais bien m'a remarqué, sûrement parce que j'ai fais du bruit en trébuchant presque sur ce bout de bois. ça ne me dérangeait pas tant que ça, parce que transformation ou pas, je m'en fichais plutôt pas mal, chacun ses secrets, n'est-ce pas ?

"-Hey, salut !"

Je lui souriais chaleureusement comme à mon habitude, apparemment il ne voulait pas que ça se sache, ça se voyait à son comportement, alors je préférais ne rien dire d'indiscret. Je préférais juste m'amuser un peu sans vouloir paraître rude, c'est pourquoi je lançais quelques petits piques qui ne se voulaient pas malicieux.

"-Je me demande ce que fait le chef de clan des Kaguya dans un endroit aussi discret ?"

Je souriais à pleine dents, attendant ce qu'il avait à dire, même si peu importe ce qu'il allait dire, je n'allais pas le répéter pour si peu. Après tout, même si je le répétais, je ne gagnerais rien, ça ne valait donc totalement pas le coup. Pas intéressant. Je ramenais ma main à mon menton pour le gratter légèrement, accentuant ma question au passage. D'ailleurs, si je devais décrire mes habits, c'était une veste blanche tout ce qu'il y a de plus simple, un T-Shirt noir assez simple, et un bas d'entraînement basique. Oh, et aussi les poids habituels que je portais à mes poignets et mes chevilles comme des bracelets.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ascentofshinobi.com/t5167-tashida-keitei-les-muscles-avant-tout?nid=1#40684

Jeu 10 Jan 2019 - 17:14
Bon ... Le jeune homme ne semblait pas trop choqué ... Il avait clairement eu peur quand il avait vu Shyko sous forme de loutre, mais c'était passé sinon. Le colosse s'était même payé le luxe de faire une petite remarque, demandant pourquoi le chef du prestigieux clan Kaguya était dans un endroit pareil. Aie ... Touché.

Enfin, cet élan de sournoiserie gentillette témoignait sans doute que ce n'était pas un mauvais bougre. Puis de toute façon, ce n'était pas souvent le cas des gros-bras. Cliché, mais souvent véridique.

"- Je m’entraîne à maîtriser ma nouvelle capacité ... "

Ouais, il n'y avait pas énormément de manières différentes de le dire de toute façon. Puis démentir ne servirait à rien dans cette situation. Il avait été prit en flagrant délit et nier ne ferait sans doute qu'aggraver la situation. Il fallait surtout essayer tenter de détruire la gêne présente et entamer un dialogue sain, qui ferait sans doute passer tout ça de manière cool.

"- Et donc ... Que venais-tu faire ici ? "

Malgré ses proportions, l'inconnu semblait assez jeune. Il devait avoir à peu près le même âge que Shyko et ce dernier préférait donc installer un tutoiement. Ça rendait l'ambiance plus sereine et qui plus est, à cet âge-là, on a pas trop fan de tout ce qui est très protocolaire.

"- Au fait, comment tu t'appelles du coup ? "

Le Kaguya aurait peut-être du commencer par ça en fait ... Enfin, il valait mieux tard que jamais. En l'analysant, il pouvait quand même remarquer un truc bizarre. Cet homme semblait avoir des poids aux poings et aux jambes. C'était original ça... sans doute un combattant au corps à corps. Peut-être qu'un petit entrainement avec lui arriverait à point nommé. C'était pile ce dont il avait besoin pour apprendre à se battre sous sa forme loutresque. Enfin, ils n'étaient pas encore là de toute façon, mais il verrait bien comment aller se dérouler cette rencontre en premier lieu.

_________________

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ascentofshinobi.com/t854-kaguya-shyko-finie

Jeu 10 Jan 2019 - 17:31
Apparemment, la transformation en loutre était une de ses nouvelles capacités. Assez intriguant, car à mon avis, la loutre n'était pas l'animal le plus.. représentatif de puissance.. En faite, la loutre n'était pas un animal que je qualifierais d'intimidant, de puissant ou de "cool". C'était juste un animal qui paraît inoffensif. Enfin, ça c'est quand il a une taille de loutre, pas quand il a une taille d'hommes. Mais du haut de mon mètre 90, même à taille humaine, ce n'était pas si intimidant que ça, juste bizarre.

"-Eh, je vois que t'as du mal à faire ça actuellement. Après tout, physiquement.. Ahem, pardon."

Il fallait se le dire, il ressemblait à un frêle petit homme avec sa carrure. Je ne voulais pas me montrer rude, c'est pourquoi je m'excusais comme à mon habitude. Mais physiquement.. Pour être poli, disons que ce n'est pas son point fort, le physique. Je m'approchais ensuite un peu plus de la zone, pour ne pas qu'on doive gueuler pour pouvoir s'entendre.

"-Moi c'est Tashida Keitei. Keitei suffit pour m'appeler. Enfin, peu importe comment tu m'appelles en vrai."

C'est vrai que j'étais plutôt libre sur ça, peu importe les surnoms qu'on me donnait, ça ne me dérangeait guère. Je n'allais pas être à cran pour ça. Oh, j'ai sauté une de ses questions. Je rigolais doucement tout en me grattant l'arrière du crâne pour mon oubli innocent. Puis je toussotais pour prendre la parole de nouveau.

"-Ah, hem. Je viens ici pour m'entraîner de temps en temps, pourquoi ?"

Je préférais savoir pourquoi il me demandait ça. Bon, bien que je n'avais rien à cacher à vrai dire, ça ne servait à rien vu l'innocence du geste. Tout le monde s'entraîner, et s'entraîner en secret était même assez fréquent. Par exemple, l'homme en face de moi, Shyko, s'entraînait bien actuellement à l'écart des yeux curieux. Ah, pas de bol qu'il utilise le spot d'entraînement que j'utilise depuis des années, n'est-ce pas ?

_________________
A fighter enjoys the thrill of battle and the taste of blood. He fights for pleasure, not out of pain.
You live for battle. You thrive on glory. You need nothing else, for what else is a warrior but the sum of his battles.
You continue your path. Known by many names, but mostly known by what you leave behind.
In your wake is nothing. You know no family. Your joy is the clash of steel, the spray of blood, the carnage of killing.
Loneliness is a success. It means everything has fallen to you already.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ascentofshinobi.com/t5167-tashida-keitei-les-muscles-avant-tout?nid=1#40684

Ven 11 Jan 2019 - 14:17
Ouch ... Le petit coup en dessous de la ceinture. La montagne venait clairement de rapporter la difficulté du jeune homme à maîtriser sa technique à sa corpulence fine. C'était vraiment pas cool ! Et en plus, il ne fallait pas croire, malgré sa petite taille et sa carrure qui pouvait faire croire autre chose, il était quand même capable d'éclater d'éclater des rochers assez massifs d'un coup de poing. Bon, la dernière fois, il s'était ouvert la main en le faisant, mais il avait quand même réussit. Ce n'était donc certainement pas ça qui le bloquait, même s'il allait se permettre une petite réplique pas trop méchante pour rigoler.

"- Non mais je ne te permet pas ! Tu serais étonné mon bonhomme ! "

L'inconnu déclara ensuite s'appelait Keitei. Un prénom bien singulier. Il n'y avait pas trop grand-chose à dire dessus. Il semblait juste assez cool, se prêtant directement a des discours assez amicaux, comme le fait qu'il se fichait pas mal de comment il se faisait appeler.

Souriant, le jeune homme réagit cependant plus a l'information qui allait suivre. Cet endroit lui servait vraisemblablement à s’entraîner aussi de temps à autre. C'était un sacré coup du sort ça. Prenant un sourire assez satisfait, le chef de clan allait donc pouvoir mettre son plan machiavélique à exécution.

"- Pour savoir. mais du coup, c'est cool, on peut s’entraîner ensemble si tu veux "

Souriant, le jeune homme allait rajouter un autre argument pour tenter de convaincre, tout dans la subtilité et le jeu.

"- Après tout, t'as rien à craindre d'un nabot comme moi non ? "

Suivit d'un petit rire, le ninja aux cheveux verts espérait vraiment que ce partenaire potentiel accepterait. Il n'y avait pas trop de raison que ce ne soit pas le cas de toute façon. Hormis s'il devait aller chercher des crêpes, il n'aurait pas beaucoup de choses qui pouvait le faire refuser, surtout maintenant qu'il était déjà là.

"- Puis comme ça, ça sera bien plus pratique pour moi pour m'habituer à ma nouvelle forme contre un adversaire humain. "

Il valait mieux être sincère sur ses motivations, c'est pourquoi il donna également cette information. Puis d'un certain sens, ça serait sans doute comique de le voir galérer et se ramasser à cause de l'actuelle mauvaise gestion musculaire que ses transformations pouvaient engendrée. Bon, même si ça devrait être gérable au bout de quelques instants avec la petite séance qu'il avait fait avant de se faire interrompre. Sans compter que ça serait intéressant de connaître le niveau de ce molosse en plus.


_________________

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ascentofshinobi.com/t854-kaguya-shyko-finie

Ven 11 Jan 2019 - 23:20
Je haussais calmement les épaules à sa remarque amusante de m'appeler "bonhomme". Je ne le prenais pas mal, après tout c'était voulu à ne pas être malicieux. Mais je ne pouvais pas m'empêcher de laisser un sourire farouche et insolent se créer sur mes lèvres. Après tout, il fallait se l'avouer, même s'il était capable de briser des choses -peut-être- avec sa carrure, je pouvais en faire tout de même. Il ne fallait pas sous-estimer un professionnel du Taijutsu ! Même si je n'étais pas encore un professionnel, ahah. Mais j'étais encore jeune. Dans peu de temps je deviendrais le plus puissant utilisateur de Taijutsu de Kiri, puis du Yukan ! Mais bon. Le Chakra ou toute autre énergie était capable d'annuler cet avantage physique à un certain degré. Mais il ne fallait pas que j'oublie une chose, il était un Kaguya, et une capacité présente chez eux était leur manipulation des os. Dans le futur peut-être que je viendrais toquer à leur porte pour un petit combat hehe.

"-S'entraîner ensemble ? Pourquoi pas."

Je commençais à enlever ma veste après lui avoir répondu du tac au tac. Mais sa deuxième remarque me faisait arrêter dans mes mouvements. Je trouvais ça assez puéril d'essayer de me provoquer comme ça, je n'allais pas tomber dans le panneau pour si peu. Je souriais doucement en secouant quelques fois la tête, préférant agir comme si je n'avais pas entendu pour ne pas détruire le prestige qu'il avait déjà du construire. Enlevant ma veste blanche, je la pliais avec soin dans un coin où je sais que je ne pourrais pas la perdre. Puis je jetais dans cette direction générale les poids que j'avais à mes poignets. Ces poids tombaient lourdement au sol, le fracturant au passage, laissant des traces de fissure comme des toiles d'araignées. D'ailleurs, les multiples cicatrices assez répulsives étaient maintenant présentes et visibles sur mes bras, bien qu'elles ne me gênaient en rien. Après tout, je les considérais comme quelque chose auquel être fier.

"-Il n'y a pas de soucis, ça devrait m'aider aussi je pense cet entraînement ahah."

Je souriais calmement alors qu'une sorte de "clic" apparaissait dans mon cerveau. Je connaissais cette personne et la réputation qui le précédait. Je ne pouvais pas me permettre d'y aller doucement dès le début. C'est pourquoi, j'activais directement la première porte, qui me permettrait d'aller un peu plus vite et de frapper un peu plus fort. C'est quelque chose qui devrait pas mal m'aider pour plus tard ça. En attendant, je me positionnais de profil face à lui, un bras dans mon dos, mon autre bras tendu dans sa direction en lui faisant signe de venir.

"-Quand tu veux on peut commencer."

_________________
A fighter enjoys the thrill of battle and the taste of blood. He fights for pleasure, not out of pain.
You live for battle. You thrive on glory. You need nothing else, for what else is a warrior but the sum of his battles.
You continue your path. Known by many names, but mostly known by what you leave behind.
In your wake is nothing. You know no family. Your joy is the clash of steel, the spray of blood, the carnage of killing.
Loneliness is a success. It means everything has fallen to you already.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ascentofshinobi.com/t5167-tashida-keitei-les-muscles-avant-tout?nid=1#40684

Sam 12 Jan 2019 - 13:59
A la bonne heure ! Keitei semblait plutôt partant pour cette petite séance improvisée. C'était une très bonne chose ça. Ce qui allait être assez original, c'est par contre le bruit qu'allait faire ses poids en tombant du sol. Visiblement, ils n'étaient pas bien légers. M'enfin, il ne fallait pas trop se laisser impressionner par ça. Le chef de clan allait juste se concentrer pour reprendre sa forme de combat. Il laissait volontairement ses habits civils le gêner, histoire d'être plus à l'aise lorsqu'il devrait se battre en tenue de shinobi puis ça freinerait peut-être un peu ses mouvements s'ils devenaient trop abusifs. Pour un début, c'était plus sage.

Le jeune homme ne savait pas trop pour le moment s'il utiliserais ses capacités osseuses durant ce combat d'entrainement ou s'il se concentrerait juste sur ses facultés de loutre. Il verrait sans doute ça après du coup.

"- C'est parti alors ! "

Souriant à l’invitation, Shyko allait donc prendre une impulsion pour charger très puissamment vers son adversaire du moment. Comme la nouvelle puissance de ses jambes pouvaient le laisser envisager, la rapidement de ce mouvement allait être très intense. Il allait se déplacer de la quinzaine de mètres en un instant pour coller un coup de poing à Keitei. Cela allait ensuite être enchaîné par un combo au corps à corps. Il ne devait pas trop faire le fou pour le moment. N'étant pas totalement à l'aise, Shyko trouva plus sage de commencer en douceur avant de tenter de la voltige qui pourrait dégénérée. Ouais, il n'était pas trop pressé non plus de se fail. C'est donc ainsi qu'il allait essayer de bouger avec précaution, se cantonnant aux bases pour le moment.

Enfin bref, après ce petit échange, le jeune homme, ou la loutre pour le coup, allait faire un bon arrière pour se replacer en position de défense. Il avait anticiper une contre-offensive qui pourrait s'avérait dangereuse s'il ne s'y préparait pas. Puis déformation due à ses combats basique, le chef de clan avait prit l'habitude de faire attention aux données de l'adversaire. Par exemple, son style de combat. Et il pouvait avouer assez facilement que c'était avec une certaine impatiente qu'il allait observer ça.

_________________

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ascentofshinobi.com/t854-kaguya-shyko-finie

Sam 12 Jan 2019 - 23:32
Apparemment, l'homme en face de moi avait l'air de me prendre à la légère, mais bon, ce n'était pas de ma faute non plus. Je n'allais pas le lui reprocher pour autant, je n'étais pas connu et mes capacités quasi-inconnue des gradés pour l'instant, étant donné que je ne trainais qu'avec un cercle de genins. Je ne faisais que rester dans ma position, attendant son top départ alors que des flammes apparaissaient presque dans mes yeux, métaphoriquement parlant. J'étais fin prêt à me battre, et ce qu'il se passerait me donnerait peut-être encore plus envie de me battre.

"-Très bien !"

Mon sourire s'allongeait et se dessinait dans un sourire carnassier, comme un prédateur voulant dévorer sa proie. J'étais devenu plus rapide que je ne l'étais il y a peu, et j'avais remarqué sa charge en tant que loutre. C'était prévu qu'il fasse ça après tout, et encore plus prévu était le coup de poing qui arrivait dans ma direction. Je ne faisais que légèrement reculer mon corps rapidement, laissant le coup me rater, et envoyer une rafale de coups de poings moi-même. Pourquoi envoyer une rafale de coups comme lui le faisait ? Et bien, si jamais les coups passaient, nous serons frappés tous les deux. Dans le cas contraire, nos coups se contre-balanceraient. Je riais de plus en plus fort, sentant mon sang circuler de plus en plus rapidement dans mes veines, ou peut-être que c'était mon chakra ? Peu importe, tout ce que je sais c'est que j'avais envie de me battre, une bonne baston là, maintenant.

Le suivant directement, je restais devant lui, envoyant puissamment ma jambe directement venir à frapper son menton d'homme-loutre avec le plat de mon pied. Si jamais le coup venait à frapper, il serait envoyé dans les airs, à quelques mètres du sol -mais pas très haut non plus, à une hauteur raisonnable-. Je n'étais pas prêt de me laisser faire, et actuellement, tout ce que j'avais envie de faire c'était de taper dans le tas. Et contrairement à ce que pouvait laisser penser cette sorte de forme "berserk" où je laissais visiblement mes émotions prendre le dessus, mes instincts de combattants me permettaient de rester concentré sur tout ce qu'il se passait.

Mais ce n'était que le début des festivités, il me restait tant de tours de passes-passes qu'il me démangeait de révéler. Mon sourire devenait vorace rien qu'à cette idée, mon visage un masque de guerre. Je ressemblais plus à une divinité rêvant de carnage qu'à un homme saint. Plus à un guerrier qu'à un shinobi. Je vivais pour le combat, et dans le futur je mourrais pour le combat.

_________________
A fighter enjoys the thrill of battle and the taste of blood. He fights for pleasure, not out of pain.
You live for battle. You thrive on glory. You need nothing else, for what else is a warrior but the sum of his battles.
You continue your path. Known by many names, but mostly known by what you leave behind.
In your wake is nothing. You know no family. Your joy is the clash of steel, the spray of blood, the carnage of killing.
Loneliness is a success. It means everything has fallen to you already.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ascentofshinobi.com/t5167-tashida-keitei-les-muscles-avant-tout?nid=1#40684

Dim 13 Jan 2019 - 15:21
Impressionnant. Malgré la vitesse de déplacement utilisée, Keitei avait réussit a esquiver les coup de poing de Shyko. C'était pas mal du tout. Peut-être qu'il était un ninja expérimenté ? Ou peut-être juste un expert du corps à corps lui aussi. Ça serait à déterminer. Pour le moment, les coups se contraient mutuellement, sans faiblir d'un iota. La force physique était vraiment étrange. Elle ne semblait pas du tout en adéquation avec sa vitesse d’exécution. Selon des calculs simples que n'importe quel adepte du combat au corps à corps, il était assez simple de voir que quelque chose clochait. Utilisait-il une capacité pour déployer un pourcentage musculaire plus important ? Ou était-il capable de prouesses comme ça naturellement ? La première réponse serait plus logique. Quelqu'un pouvait faire jeu égal avec le taijutsu du chef de clan, ça courait pas les rues. Et ce dernier connaissait suffisamment bien la liste des ninjas confirmés du village pour être sûr que ça n'en était pas un.

Après avoir esquiver le coup de pied au menton de cet adversaire, grâce à l'agilité naturelle que sa nouvelle forme lui permettait d'avoir en faisant une sorte de salto arrière, le jeune homme allait donc retomber à quatre pattes, position plus naturelle de son animal totem. Il allait ensuite reprendre la parole, d'un air assez amusé par l'énigme humaine qu'il avait devant lui.

"- Tu te débrouilles pas mal. Je sens qu'on va s'amuser. "

Le jeune homme allait être cependant intrigué par autre chose. Pourquoi ces rires en frappant ? Était-il du genre à se complaire dans le combat ? Il y avait des chances pour le coup. Ce qui était assez intéressant, c'était de se rendre compte du tempérament des gens au travers de leur manière de combattre. Un peu à l'instar de sa manière de vivre, le Kaguya était souple mais précis. Se basant bien plus sur des principes fondamentaux du combat. Il n'était pas quelqu'un qui se dandinait et sauter dans tout les sens pendant un affrontement. Il utilisait souvent des mouvements simples et létaux. Sans fioritures.

C'est donc ainsi que le jeune homme allait prendre une approche différente du coup, comme la puissance brute d'une charge ne semblait pas avoir d'effet. Il allait donc profiter de l'environnement et charger contre un mur, puis rebondir sur un autre, et cetera, histoire de prendre plus de vitesse puis attaquer ensuite de derrière. Il allait ensuite enchaîner en tentant d'utiliser la danse du mélèze. Un enchaînement Kaguya se couplant a des os qu'il faisait sortir. Il fût assez heureux de se rendre compte que comme il le pensait, sa forme loutresque ne n'empêchait pas d'utiliser les capacités osseuses de son clan. Finalement, il avait décider de les utiliser car son adversaire semblait être capable de se défendre correctement puis ça serait peut-être mieux de directement se mettre dans le bain en s'adaptant quand même à son style de combat habituel pour être plus efficace. Puis ça serait sans doute plus drôle pour le colosse d'avoir une vraie adversité. Bon, même s'ils ne fallait pas exagérer, c'était encore très loin des réelles capacités du chûnin.


_________________

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ascentofshinobi.com/t854-kaguya-shyko-finie

Mar 15 Jan 2019 - 20:20
A ce moment, le fait qu'il puisse esquiver mon coup me frustrait pas mal, c'est pourquoi, le pied toujours en l'air à l'instant où il s'était reculé pour me parler, je décidais de sauter la deuxième porte et d'activer directement la troisième porte située dans ma colonne vertébrale. Il ne fallu qu'un instant pour que ma peau rougisse à vue d'oeil, et que mes yeux deviennent entièrement blancs. Le pied qui était en hauteur venait s'abattre directement sur le sol y laissant sa trace, tandis que cette même jambe se fléchissait pour montrer le mouvement qui allait suivre; une simple charge. Tandis que moi, je m'apprêtais à gueuler de toute mes forces, mon esprit combattif de guerrier brûlant de milles flammes.

"-ALLEEEEZ ! ENCOORE ! AHAHAHAH !!"

Mon pied abattu au sol laissait l'empreinte même de mon pied, montrant la puissance qu'il y avait dans mes muscles. Malheureusement pour lui, je n'étais pas un pantin qui n'allait pas bouger pour recevoir sa charge. C'est pourquoi je le suivais dans chacun de ses mouvements contre les murs, y laissant l'empreinte de mes pieds et quelques petites briques tomber à même le sol. Mais il s'était arrêté, plus ou moins, car il ne pouvait me charger de dos du fait que je le suivais. Mais il n'en démordait pas, car à peine arrivé à ses côtés en m'arrêtant aussi, il me frappait avec un de ses combos d'os. Je ne m'y attendais pas, et j'étais certain de ne pas avoir le temps d'esquiver correctement à cause de cette charge.

Mais, je n'allais pas me laisser faire n'est-ce pas ? Alors qu'il venait à frapper mon corps, j'attrapais directement un de ses bras, me laissant toucher exprès. Je relevais mon genou d'un coup vif et puissant pour venir frapper lourdement en direction de son torse. Mes coups étaient simples, basiques, et pouvaient même être considérés comme "barbariques", mais ils étaient efficaces de par leur simplicité. Ils étaient direct et ne visaient qu'une seule chose: la destruction. Et puis, même si je me faisais frapper, je ne visais qu'une chose: le frapper en le tenant. Mais les blessures s'accumulaient doucement sur mon corps, de par son enchaînement ainsi que l'activation de mes portes.

Il fallait soit que j'y aille à fond, soit que je jette le drapeau blanc.. Mais, quel guerrier digne de ce nom jetterait son guerrier ? J'avais une philosophie de vie assez simple pour ces moments. Considérer que chaque combat soit le dernier, que ma vie soit en jeu même pour un simple entraînement, alors pourquoi ne pas y aller jusqu'au bout ? Je n'avais rien à perdre, si ce n'était que ma vie. Mais au moins je me serais assez amusé sur cette terre, n'est-ce pas ? Je me parlais à moi-même pendant cette fraction de seconde, d'une manière sarcastique, car je ne voulais pas mourir. En un instant, je sautais toutes les portes, activant la cinquième porte, elle aussi située sur la moelle épinière, juste avant que mon coup de genou atteigne sa cible. Et à peine activée, la vitesse de ce coup se voyait encore plus rapide qu'auparavant, et inutile de parler de la puissance derrière. Bon, même si ce n'était pas le top du top, j'avais encore du chemin à faire après tout ! Mais pendant que je frappais et tenait fermement un de ses bras, je gueulais de ma voix rauque.

"-ALLEZ, ON VA BIEN S'AMUSER !", suivi d'un rire puissant.

_________________
A fighter enjoys the thrill of battle and the taste of blood. He fights for pleasure, not out of pain.
You live for battle. You thrive on glory. You need nothing else, for what else is a warrior but the sum of his battles.
You continue your path. Known by many names, but mostly known by what you leave behind.
In your wake is nothing. You know no family. Your joy is the clash of steel, the spray of blood, the carnage of killing.
Loneliness is a success. It means everything has fallen to you already.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ascentofshinobi.com/t5167-tashida-keitei-les-muscles-avant-tout?nid=1#40684

Mer 16 Jan 2019 - 23:03
Le combat prenait une direction inattendue. De base amicalement et se voulant instructif, il avait commencé à sombrer dans une violence presque destructrice. Le genin semblait avoir tout simplement perdu le contrôle de lui-même. C'était vraiment exaspérant pour Shyko. Qu'avez les débutant de cette génération sans déconner ? Grâce à ses propres capacités, il arrivait à s'en sortir, mais clairement, ça ne serait certainement pas le cas d'une grande majorité des genins. Il faudrait limite se méfier de cet homme. Du mois, c'est ce que ce comportement laissait entendre.

Après l’enchaînement osseux, il avait naïvement cru que le genin se calmerait un peu, mais ça ne fût pas le cas. Bien au contraire, il sauta encore des étapes, déclenchant l'ouvertures des portes spirituelles de manière encore plus poussée. Le chef de clan avait au moins pût identifier cette technique, rien d'autre ne ressemblait à ça. Surtout qu'en tant qu'expert du combat au corps à corps, il se devait bien de connaître ce genre d'art du taijutsu.

M'enfin bref, il semblait déchaîner le bordel, tentant même de le frapper au torse, ce qu'il contra en faisant pousser une petite plaque osseuse pour le contrer. Loin d'avoir dit son dernier mot, il allait ensuite tenter de lui attraper les membres pour le frapper de nouveau. Par instinct, le jeune Kaguya allait déclenché l'une de ses techniques les plus puissantes. Il allait en effet faire pousser ses os autour de lui sur plusieurs mètres d'un coup, forçant le recul de Keitei en plus d'hélas sans doute le blesser de manière importante. Il avait agit sur le coup, ne réfléchissant pas trop. Puis avec l’accumulation des boosts, il s'en sortirait sans trop de fracas. Mais il fallait quand même en finir, avant que ça devienne trop dangereux.

"- Ça suffit ! "

Le jeune home venait de reprendre forme humaine, regardant son opposant avec des yeux exprimant toute la colère et la déception qu'il avait en lui à ce moment-là, il comptait bien lui faire la remontrance pour ses actes irraisonnés, voire proche de la folie.

"- T'as pété un plomb ou quoi ? Utiliser des techniques qui détruisent ton propre corps pour un combat d'entrainement ?! Qu'est-ce qui cloche chez toi ?! "

Se rendant compte malgré tout que l’utilisateur des portes serait sans doute dans un état pitoyable, entre la technique de Shyko et les contre-coups des portes, le verdâtre allait quand même s'approcher de ce dernier pour regarder l’étendu des dégâts. Rapidement, il pouvait se rendre compte qu'il devrait aller à l’hôpital pour se faire soigner. C'était le plus important, il verrait pour ce comportement dangereux plus tard.

"- Aller, je t'amène à l'hôpital ... "

Heureusement que Shyko avait bon cœur sans déconner. N'importe qui d'autre lui aurait réglé son compte pour moins que ça. Il espérait quand même qu'il obtempérerait maintenant. Il ne manquerait plus que l'inverse, ça serait un comble. Enfin, même si sa condition physique l'empêcherait sans doute d'être très vindicatif.

Lui tendant la main pour l'aider à se relever pour le soutenir jusqu'au complexe hospitalier, le chûnin était quand même dépité. Le pire, c'est qu'il avait du talent ce mec, c'était juste dommage que l'affrontement ait mit la lumière sur un tempérament pareil ...


_________________



Dernière édition par Kaguya Shyko le Jeu 17 Jan 2019 - 18:55, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ascentofshinobi.com/t854-kaguya-shyko-finie

Jeu 17 Jan 2019 - 18:30
Malheureusement, toute la fougue que j’avais pu avoir, toute l’excitation que je ressentais avec un tel combat, fut rapidement coulé. Comme une plaque chaude qui se ferait arroser d’eau froide. C’était bien dommage, j’en étais plus que déçu. Cet homme voulait s’arrêter, je le ressentais dans ses yeux et ses gestes. Mais mon coup partait toujours, avant que je ne vois plus rien. Ses os qui sortaient du sol me frappaient de plein fouet, alors que je tentais bloquer le coup in-extremis en joignant mes bras. Mais ça ne changeait rien, je me faisais quand même frappé de plein fouet, reculant en un instant et violemment en arrière. Mes portes se désactivaient toutes les unes après les autres, alors que je ressentais la douleur de mes muscles déchirés. Heureusement, les dégâts n’étaient pas si importants que ça pour mes muscles, car j’ai désactivé la cinquième porte rapidement, mais tout de même. C’était comme si un cœur battait dans mes muscles tellement ils spasmaient.

Mais contrairement à ce que certains pouvaient croire quand je me battais, j’avais un contrôle total sur mes pensées et mon corps, je savais ce que je voulais faire. Je ne perdais pas mon esprit futilement. C’était un peu comme une rage guerrière contrôlée, j’imagine. Mais c’était simplement mon style de combat. Certains diront qu’il était irréfléchi, mais la seule raison pour laquelle j’ai raté mon coup était l’utilisation d’une technique supérieure. C’est pourquoi, malgré cette défaite, je ne ressentais pas de honte ou de colère. C’était normal d’utiliser certaines choses. J’avais cependant un sourire puissant aux lèvres, presque insolent, pour avoir obligé un chûnin à utiliser ses techniques supérieures contre moi. N’était-ce pas là une récompense honorable ? Mais ce n’était que le début, une fois que je me serais encore plus entraîné, il sera lui au sol. Et c’est sur cette pensée que j’essayais d’adosser mon dos à un mur derrière moi, assis. Je bougeais au minimum, car à peine bouger faisait que mon corps gueule de douleur.

Mais je secouais ma tête, enfin.. J’essayais, je n’y arrivais pas. Il me demandait pourquoi je faisais ça dans un entraînement ? C’était une question stupide. Mon sang s’était bien calmé depuis ce qu’il s’était passé, je notais déjà dans mes notes intérieures que cet homme n’était pas un bon combat d’entraînement, il n’avait pas cette fougue qu’avait Sabaru. Hm, je devrais aller le voir la prochaine fois. M’enfin, je regardais dans les yeux le gradé, lui envoyant un sourire farouche avec un regard qui enverrait presque des flammes. C’était d’une voix emplie de convictions que je lui parlais donc.

« -C’est la façon dont je m’entraîne. Si tu n’es pas prêt à risquer ta vie peu importe la situation, tu n’iras pas bien loin dans la vie. C’est pourquoi peu importe le combat, j’agis en pensant que si je venais à perdre, je mourrais. Alors je me donne au maximum, et ça paie toujours. Peu importe la situation, j’apprends, je m’adapte, et je deviens plus fort. »

Je n’allais pas m’excuser sur ce comportement que je montrais, j’aimais me battre et je n’allais pas le nier. J’étais un guerrier après tout, et je marchais sur la route des rois. Dans le futur, je deviendrais un des plus puissants, j’en étais certain. Mais pour l’instant, je devais me surpasser de plus en plus. Déchirant mes muscles, les laissant se recréer toujours plus puissant, fortifiant mon corps. J’allais devenir une machine de guerre, faite pour massacrer.

Malheureusement pour la main qui m’était tendue, il m’était impossible de l’attraper, je devais donc le laisser se baisser un peu pour me récupérer et m’emmener à l’hôpital, entre des rires et des légers grognements de douleurs. Evidemment, je ne bougeais pas un seul muscle, me laissant bouger en essayant de ne pas mettre l’intégralité de mon poids sur ses épaules. Et pour les habits que j’ai laissé ici et les poids.. Boh, je viendrais les récupérer plus tard.

_________________
A fighter enjoys the thrill of battle and the taste of blood. He fights for pleasure, not out of pain.
You live for battle. You thrive on glory. You need nothing else, for what else is a warrior but the sum of his battles.
You continue your path. Known by many names, but mostly known by what you leave behind.
In your wake is nothing. You know no family. Your joy is the clash of steel, the spray of blood, the carnage of killing.
Loneliness is a success. It means everything has fallen to you already.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ascentofshinobi.com/t5167-tashida-keitei-les-muscles-avant-tout?nid=1#40684

Ven 18 Jan 2019 - 16:03
Visiblement, les dégâts corporels de Keitei étaient encore pire que ce que le chef de clan l'avait prévu. Incapable de bouger le petit doigt. Les portes célestes étaient très puissantes mais avait vraiment un contre-coup redoutable. Elles ne valaient pas la chandelles selon le verdâtre qui allait répondre poliment au pic du genin par une répartie qui représentait bien sa méthode de penser.

"- On peut se dire qu'il y a des combats qui méritent qu'on y mette sa vie en jeu, c'est vrai. Ce ne sera jamais le cas d'une simple mission ou d'un entrainement comme ça. Ça relève même de la stupidité de risquer de mourir dans quelque chose d'aussi anodin. "

Prenant un air assez solennel, il allait dire une phrase qui ferait peut-être réfléchir la tête brûlée. C'en était en tout cas le but.

"- Lorsque tu seras mort pour des futilités, personne ne se battra pour tes rêves et mettras sa vie en jeu car tu auras gâchée la tienne. "

Le jugement était assez lourd, mais ce n'était même pas dit méchamment. Au fond, il était assez attristé de voir que des gens étaient encore assez irréfléchies pour mettre quelque chose d'aussi important leur vie dans tout et n'importe quoi. Et dire que son clan natal était le plus gros spécialiste de ce genre de choses. C'était vraiment désolant.

Enfin bref, après avoir porté cet homme à l’hôpital, le jeune homme irait reprendre un entrainement plus sain. Au final, cette séance n'avait même pas été satisfaisante. Elle était parti dans des extrêmes bien trop vite, même si le fait qu'il ait réussit à être assez à l'aise dans des mouvements de bases était une très bonne chose. Par pure gentillesse, le chef de clan allait en tout cas prendre à ses frais la prise en charge médicale de l'homme. Vu son tempérament, il était presque sûr qu'il y était souvent du coup bon. Peut-être une carte de fidélité serait à envisager ?

Enfin bref, le soleil allait bientôt tomber, il ne fallait pas trop traîner. C'est donc ainsi que son aller-retour allait être assez rapide. Il resterait sur le port pendant une bonne partie de la soirée mais il ne s'arrêterait pas avant d'avoir un résultat satisfaisant. En rentrant chez lui, au prix de sa sueur et son sang, il pourrait enfin se dire qu'il était prêt à utiliser sa métamorphose pour le combat. Shyko, l'homme-loutre, était enfin arrivé à maturité.

_________________

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ascentofshinobi.com/t854-kaguya-shyko-finie

La porte de la loutre ! [ => Keitei ]

Page 1 sur 1

Ascent of Shinobi :: Territoires de l'Eau :: Kiri, village caché de la Brume :: Port Naragasa
Sauter vers: