Soutenez le forum !
1234
Derniers sujets
» Petit entraînement en couple [PV : Abuto]
[Mission B libre] Escorte d'une jeune aveugle ▬ Gabushi EmptyAujourd'hui à 22:15 par Sekken Ryoko

» 2/Final. L'Empire du Feu
[Mission B libre] Escorte d'une jeune aveugle ▬ Gabushi EmptyAujourd'hui à 21:32 par Gentoku M. Yamiko

» Or et plaisir [Yasei Reikan & Aditya]
[Mission B libre] Escorte d'une jeune aveugle ▬ Gabushi EmptyAujourd'hui à 21:26 par Date Junko

» Un moment d'égarement × Junko
[Mission B libre] Escorte d'une jeune aveugle ▬ Gabushi EmptyAujourd'hui à 20:44 par Date Junko

» 2/01. Faire tomber le masque
[Mission B libre] Escorte d'une jeune aveugle ▬ Gabushi EmptyAujourd'hui à 20:12 par Metaru Itagami

» Mu Staki avec sa gueule de métèque
[Mission B libre] Escorte d'une jeune aveugle ▬ Gabushi EmptyAujourd'hui à 19:16 par Mu

» Présages et réalités [Pv: Kansei]
[Mission B libre] Escorte d'une jeune aveugle ▬ Gabushi EmptyAujourd'hui à 18:28 par Suzuri Takara

» Kokuen Akame [EN MODIFICATION]
[Mission B libre] Escorte d'une jeune aveugle ▬ Gabushi EmptyAujourd'hui à 17:51 par Meikyû Raizen

» 2/02. Recroiser le fer [Victoire : Teikoku]
[Mission B libre] Escorte d'une jeune aveugle ▬ Gabushi EmptyAujourd'hui à 17:33 par Hayai Taishi

» Cohabitation
[Mission B libre] Escorte d'une jeune aveugle ▬ Gabushi EmptyAujourd'hui à 17:29 par Joo Jun

Partagez

[Mission B libre] Escorte d'une jeune aveugle ▬ Gabushi


[Mission B libre] Escorte d'une jeune aveugle ▬ Gabushi Empty
Mer 9 Jan 2019 - 21:19
[Mission B libre] Escorte d'une jeune aveugle ▬ Gabushi LvAveRC
« lean on my pride »







Après quelques jours d’inactivité et donc de tranquillité le laissant libre d’expérimenter et d’entraîner son enveloppe corporelle par divers moyens, une missive brisa ce train-train morne. En tant que soldat, il ne put donc refuser cette tâche à laquelle on venait de l’assigner ; cette dernière avait au moins le mérite de le faire s’expatrier un peu. Lisant le papyrus sur la route des portes d’Iwagakure no Satô, paré d’une tenue qui aurait laissé mourir de froid les plus braves ninjas de la Rocaille, il alla rejoindre son partenaire de mission. Cette dernière consistait à escorter un invité de la frontière de Joheki no Kuni et l’emmener sans encombre jusque dans son pays d’adoption.

Avec comme seules provisions ses talents de chasseur, il arriva tôt dans la matinée à l’endroit indiqué, exempt de toute âme qui vive à l’exception des gardes et s’adossa à la muraille une fois les Crocs Rocheux passés, dans l’attente de l’arrivée de la dénommée Gabushi. Il ne savait rien d’elle et n’en avait que peu à faire, voulant se délester au plus vite de la gaine de pierre dans laquelle on l’avait enfermé jusque-là.

Sortant bloc-notes et crayon, il se mit donc à noter ce qui lui passait par la tête machinalement, de l’idée de jutsu à développer aux différentes itérations qu’il avait pu voir émises par ses collègues. Le savoir était le pouvoir en ce bas-monde et il pouvait se vanter d’être bien mieux armé qu’à son arrivée, moyennant sacrifice.

Au loin, il sembla ressentir une présence qui ne présageait pas le simple civil bouseux là pour sortir ses marchandises. Genkû se leva et écrasa son bloc de papier dans l’une des poches de sa tenue spartiate puis se prépara à se déplacer vers le Pays du Rempart grâce à la carte fournie. Le sauvageon ne s’y était jamais rendu et au fond de lui, il avait hâte d’en découvrir les paysages, les us et coutumes ainsi que les habitants.

Peut-être même qu’il y aurait matière à s’amuser ?





Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ascentofshinobi.com/t4741-daiyonko-the-4th-law#36763 http://www.ascentofshinobi.com/u509

[Mission B libre] Escorte d'une jeune aveugle ▬ Gabushi Empty
Ven 11 Jan 2019 - 16:38
Encore une mission, décidément son devoir de kunoichi coupait bien trop avec son entraînement à son goût. Pas qu'elle n'était pas honoré d'être un membre du village actif de la roche, son bandeau de genin lui inspirait toujours un profond sentiment de fierté. Mais elle aimait aussi s'entraîner et méditer, c'était ainsi qu'elle voyait sa vie, bien plus que simple mercenaire pour le village. Les arts martiaux et les contemplations du haut-plateau ne finissaient pas de l'intéresser et il y avait tant à apprendre ici qu'elle ne savait jamais où se pencher pour découvrir des choses. Bien sûr, il y avait des savoirs hors de sa portée, le dojo Jishin par exemple n'était pas pour elle. Mais elle y avait fait des magnifiques rencontres en plus d'en apprendre plus sur les utilisateurs de doton.

Sa soif de savoir serait peut être étanché par autre chose cette-fois ci. Elle allait, en compagnie d'un autre shinobi, voyager jusqu'à Joheki no kuni d'après la lettre de mission. Probable que là aussi elle découvre des choses et rencontrerait d'autres personnes. Un appel d'exil d'un membre de la noblesse du pays, à ramener saine et sauve à la roche et assurer sa sécurité sur la route, ce n'était pas habituel comme ordre de mission, loin de là, et elle avait hâte de rencontrer la princesse à sauver.
Elle allait d'abord faire la connaissance d'un certain Genku, une nouvelle tête qu'elle n'avait pas croisé jusque-là. Après un rapide rassemblement de ses diverses affaires, ainsi que son arc et son carquois, elle se dirigea vers le Croc Rocheux d'un pas hâtif qui trahissait une certaine excitation. L'archère n'avait jamais vraiment voyagé depuis qu'elle était là, peut être que sa visite au palais du shogun de Tetsu no kuni pouvait être considéré comme un voyage, mais ce n'en était pas vraiment un plaisant et décida de balayer se souvenir de sa mémoire avant de se présenter au garçon qui semblait l'attendre aux portes.


- Enchantée, je suis Ashikaga Gabushi, genin du village. C'est un honneur de faire ta rencontre. Dit-elle en s'inclinant respectueusement devant son camarade. Je suis heureuse de faire la route avec un autre genin, je n'ai que peu voyagé alors excuses mes probables futurs maladresses d'avance. Fit-elle avec un grand et franc sourire amical.

Le départ du voyage à Joheki no kuni allait commencer.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ascentofshinobi.com/t3923-terminee-chosokabe-gabushi

[Mission B libre] Escorte d'une jeune aveugle ▬ Gabushi Empty
Sam 12 Jan 2019 - 16:50

what's up danger



Son partenaire ne tarda pas à se présenter comme lui plus tôt devant l’enceinte de Iwagakure no Satô. Une petite brune qui semblait à peine plus âgée que lui munie d’un arc en bandoulière qui –avec les formes requises- dévoila son grade et sa dénomination. L’Eisei-nin s’inclina de la même façon avec un air solennel qui lui seyait plutôt bien compte tenu de sa filiation. “ Ohayô. Yaoguaï Genkû. Honneur partagé. ” Il esquissa un début de rictus presque aimable puis avança de quelques pas le regard détaché de la demoiselle pour fixer le lointain, en direction du Pays du Feu caché derrière les montagnes. “ Soka. Le voyage va être long et éprouvant, nous devrons traverser l’entièreté de Hi no Kuni. Je t’avoue que cela m’étonne qu’on envoie deux Genins pour une telle tâche. ” Mettant implicitement en cause la logique des dirigeants, il haussa les épaules à ses propres propos et commença à se mettre en branle, invitant silencieusement sa compagnonne de route à le suivre.

J’ai un peu d’expérience avec les voyages, j’en ai fait pas mal avant que je ne devienne shinobi. Je pourrais chasser de quoi nous sustenter, nous et la personne que nous devons ramener.

Sans attendre, il accéléra le pas toujours ouvert à la discussion avec son partenaire de route. Si ses estimations étaient exactes, il ne faudrait pas une semaine pour procéder à la tâche, si tant était que personne ne vienne les déranger. Hi no Kuni n’était pas un exemple de stabilité politique et Ame pas loin ; des criminels pourraient être alléchés par deux jeunes gens comme eux.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ascentofshinobi.com/t4741-daiyonko-the-4th-law#36763 http://www.ascentofshinobi.com/u509

[Mission B libre] Escorte d'une jeune aveugle ▬ Gabushi Empty
Jeu 17 Jan 2019 - 13:42
Yaoguaï Genkû. Ce nom était familier, mais elle ne saurait pas dire où elle l'avait déjà entendu. Il ne faisait pas parti des grandes familles du village, elle s'était appliquée à les retenir pour pouvoir signifier les politesses d'usage aux gens d'importances et savait très bien que le nom de Yaoguaï n'en était pas. Peut-être Genkû avait une certaine renommée et ses oreilles souvent distraites avaient capté quelque chose ? Elle était curieuse, mais le voyage se passait dans le calme et le silence pour le moment. Ses précédentes missions lui avaient appris qu'être harcelé par les inconnus avait tendance à rendre les gens grognons, la plupart du temps son caractère curieux était plus gênant qu'autre chose pour ses compagnons de route. Elle perdait son regard sur les étendues de roche qui les entouraient pendant une bonne partie du trajet au pays de la terre, satisfaisant son esprit vagabond par le spectacle que pouvait lui offrir le plaisir simple de l'observation du paysage.

Une question s'éleva dans son esprit tout de même, au fil du temps où ils se rapprochaient tous les deux de la frontière sans échanger plus que les politesses d'usage et des réponses et questions pratique du voyage, elle prit la parole à la fin de la journée de marche, pendant qu'ils se reposaient avant de passer la nuit.


- Nous allons traverser le pays du feu pendant un très long moment, d'un bout à l'autre pratiquement. Les choses peuvent peut-être dégénérer là-bas de ce que j'ai compris. Nous devrions nous partager nos capacités maintenant en cas de mauvaise surprise. J'ai fait la proposition, alors je commence. Dit-elle avec un sourire enthousiaste et franc. Comme tu as pu remarquer, je ne me sépare pas de mon yumi, je suis pratiquante de Kyujutsu. J'ai aussi une sensibilité certaine au fûton et je tentes d'allier les deux. Ce n'est pas très original, mais c'est ce que je fais. Rajouta-t-elle en haussant les épaules avec un petit sourire malicieux. À ton tour, Genkû-san.

Elle écouta sa réponse d'une oreille attentive, le regard balayant la steppe rocheuse qui sombrait lentement, mais sûrement dans la pénombre. Elle se demandait de temps à autre si là où ils allaient, ils avaient aussi des paysages aussi calmes et apaisants ? Les deux seuls fois où elle s'était retrouvée au dela des frontières, c'était au pays oublié et du fer. L'un était un endroit horrible et l'autre était en guerre civile, pas vraiment des images qui pouvaient rester dans la mémoire pour leurs beautés.

- Tu penses que cette princesse vaut la peine ? D'après la carte, ca fait quand même un sacré bout de chemin pour une sang bleu. Dit-elle avec une tentative d'humour pour la première fois depuis qu'ils avaient quitté les crocs rocheux.

Ils avaient encore du chemin, beaucoup de chemin même. Alors autant essayer de briser la glace au début de leur périple histoire d'avoir une atmosphère détendue par la suite. Si elle pouvait apprendre à connaître un nouveau camarade Iwajin sur le chemin, alors sans parler de la mission, le voyage en lui-même valait le détour pour l'archère.


- Tu as parlé de voyage, à notre départ. Où es-tu allé ?

Sa timidité et la gêne qui l'habitait depuis un temps s'était dissipé pour laisser place à sa curiosité. A voir si c'était au gout du jeune homme à la coiffure incroyable

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ascentofshinobi.com/t3923-terminee-chosokabe-gabushi

[Mission B libre] Escorte d'une jeune aveugle ▬ Gabushi Empty
Sam 19 Jan 2019 - 21:21




WHAT'S UP DANGER



Gabushi avait pour elle d’être d’un calme apaisant, les premiers kilomètres se faisant donc dans une symbiose totale avec le reste de l’environnement en lui laisant tout loisir de réfléchir à la marche à suivre autant qu’à ses projets futurs. Avec l’agitation récente, ses recherches étaient au point mort malgré que ce fut la raison primaire de l’acception de son assignation en tant que shinobi Iwajin.

La journée passa aussi vite que l’attente et muré dans son silence, c’est la frappe précise de sa coéquipière qui le sortit de sa torpeur. N’étant pas de nature empathique ni vraiment sociable, sans pencher pour la misanthropie, il l’écouta donc avec un air plein d’intérêt. Elle se mit donc à déblatérer au sujet de son ressentiment sur le reste du voyage ainsi que sur ses compétences, ce qui était logique compte-tenu des potentiels dangers à affronter. Il hocha parfois la tête, et répondit finalement en lui jetant un regard plein de sobriété qu’on aurait pu prendre pour du professionnalisme.

« Tout à fait. » Elle avait après tout raison. Maintenant, il lui fallait doser l’information, sans trop en dire, mais assez pour ne pas paraître mensonger si l’affrontement se trouvait ardu. « Quant à moi, c’est encore moins ‘original’. Je suis un Eisei-nin, ma spécialité est de soigner les plaies et autres dommages physiques. Je m’oriente principalement sur le Taijutsu et côté Ninsh.. Ninjutsu, je commence à peine à maîtriser la Foudre. » Pourtant doté du sobriquet de Raitei parmi les siens, littéralement Empereur de Foudre, il ne vit pas l’intérêt de révéler ceci.

Voilà qui était fait pour les présentations approfondies. Penaud, les mains dans les poches de sa tenue vétuste, il lorgna l’arc. Chez lui, ils étaient plus épais, fait du Bois Sacré. Sûr qu’elle aurait été intéressée.

Au loin se profilait le croisement entre la Terre et le Feu.

« Il faut croire que non, sinon elle aurait eu droit à une autre escorte que deux Genins. »

Découvrant sa dentition d’un blanc parfait, il haussa les épaules sans pour autant s’apitoyer de ses propres mots. Il n’avait ni respect ni quelconque sentiment pour ces gens que le peuple nommait Seigneur, Daimyo et autres termes. Ce qui restait à ses yeux d’Hayashijin de simples termes.

« Pays du Sable, îles de Mizu et j’en passe. Mon père est un chercheur itinérant. » Il frotta l’arrière de sa tête, faisant remuer quelque peu sa crinière. « Et toi ? J’imagine que tu es plus ancienne que moi à Iwagakure. Tu as déjà été envoyé dans d’autres contrées ou visité certaines ? »












_________________
Hayashi > le reste

雷帝 ₪ RAITEI
what's up danger ; don't be a stranger
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ascentofshinobi.com/t4741-daiyonko-the-4th-law#36763 http://www.ascentofshinobi.com/u509

[Mission B libre] Escorte d'une jeune aveugle ▬ Gabushi Empty
Lun 21 Jan 2019 - 10:46
Genku se prêtait au jeu de l'archère, apparemment d'accord sur la nécessité du partage d'information avec un certain sérieux qui fit perdre ses airs malicieux à la jeune kunoichi. Elle prenait peut-être le sujet trop à la légère, plus poussé par sa curiosité que par son envie de rigueur pour le succès de la mission. Gabushi se remit rapidement en continuant la conversation, il ne fallait pas faire penser qu'elle était une touriste ou quelqu'un sur qui on ne pouvait pas compter. C'est donc avec un visage sérieux et un esprit attentif qu'elle continua la conversation avec son camarade.
Genku était donc un médecin, adepte du taijutsu qui maîtrisait la foudre. Elle sembla réfléchir à cette révélation un moment, s'il était adepte du taijutsu comme Kami ou Toph, il serait probablement en première ligne, mais il était aussi médecin, un rôle de support qui devait se trouver en arrière. Peut-être que ses cases, où elle rangeait sagement les personnes qu'elle rencontrait, étaient un peu trop rigides pour l'adaptabilité de son nouveau compagnon de route.

La réponse à propos de le sang bleu la surprise dans sa volonté de paraître plus sérieuse et devant le sourire son camarade qui signifiait qu'il n'était pas imperméable à l'humour, elle lachâ un rire léger et éphémère qui eut l'effet de relâcher un peu de tension. Elle ne devait pas trop se prendre la tête au sujet de la mission, ils étaient tous les deux des professionnels avec pour objectif de la remplir, cela ne voulait pas dire de penser toujours à ça à tout moment. En une semaine, ils auraient le temps de partager d'autre moment de détente ensemble sans rester crispés à propos de la mission. Enfin, surtout elle, Genku lui avait l'air plutôt à l'aise avec tout ça.


- Tu n'as pas tord, c'est étonnant que deux genins doivent accomplir un si grand périple pour une personne. Peut-être qu'elle ne valait pas le coup pour les grades supérieurs.

Il avait voyagé et bien plus que l'Ashikaga qui n'était qu'une roturière du pays de la terre. Avant son entrée au village, elle n'avait jamais même imaginé dépasser la frontière alors que les paysages que sous-entendaient les mots de Genku lui faisaient envie. Tenzin lui aussi avait parlé de la mer de sable où soufflait le vent en continu en terme très élogieux, elle ne pouvait que l'imaginer, mais c'était déjà suffisant pour le moment. Les îles de la brume étaient cependant complètement inconnues de l'archère, étant peut être le pays le plus éloigné d'Iwa en plus de porter des potentiels adversaires du village.

- Oh oui, j'ai un peu voyagé pendant mes missions. C'était plutôt différent de notre situation actuelle, c'était plus des excursions rapides et urgentes qu'un réel voyage. J'ai vu les plaines du pays du fer et les iles du pays oublié. Plus sa phrase avançait et plus elle perdait en intensité, n'étant pratiquement plus qu'un murmure. Finalement, ses voyages pour le village n'avait été que mort et désolation, lui faisant espéré que cette fois-ci fut différente.

Il se faisait tard et ils avaient encore beaucoup de route devant eux, discuter et tisser des liens était important pour la suite des évènements, mais pas au détriment du sommeil. Gabushi après un rapide coup d'œil au ciel qui était bien sombre à présent, proposa simplement d'aller se coucher et de terminer la conversation plus tard. Elle insista longuement pour prendre le premier tour de garde malgré le fait qu'ils soient encore en terrain ami, du fait de la proximité de la frontière autant que parce que les terres de la roche ne pouvaient pas être toujours aussi sûres qu'elle le voudrait. l'archère en profita pour méditer et pratiquer ses techniques de sensorialité venteuse avant de réveiller Genku au bout de quelques heures pour se reposer à son tour.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ascentofshinobi.com/t3923-terminee-chosokabe-gabushi

[Mission B libre] Escorte d'une jeune aveugle ▬ Gabushi Empty
Mer 23 Jan 2019 - 3:55




WHAT'S UP DANGER



L’Ashikaga semblait une personne singulière et d’assez bonne compagnie, le prince des Sauvages n’ayant ainsi aucune peine à paraître intéressé et à dialoguer avec son interlocutrice. Son phrasé avait bel et bien un sens ; à quoi rimait leur envoi sur ce genre de mission ? Peut-être était-ce un test des hautes instances ou il s’agissait bel et bien d’une princesse qui n’en avait que le titre et pas l’intérêt commun à ce genre de royauté ?

Perdant parfois sa compagnonne du regard pour le laisser voguer comme un fin voilier sur les berges d’un crépuscule qui les empourprait d’une teinte orangée, Genkû ne put retenir la curiosité se démontrant dans les ridules au-dessus de ses yeux quand elle parla du pays oublié. Mais son ton semblait faiblard, comme hésitant à se remémorer ce qu’elle avait pu vivre sur les archipels, si loin de chez elle. Par respect pour sa partenaire, avec qui il se devait de tisser des liens amicaux, il n’insista pas bien que cela lui brûla la langue et continua de marcher ; jusqu’à qu’ils décident de bivouaquer.

À quelques pas de la frontière, ils établirent donc le camp, ce qui était plus sage ; autant siester en pays connu et conquis. Elle décida de monter la garde en première et il ne fut pas dur à convaincre, la laissant se positionner à sa guise tandis qu’il dormait le dos nu contre le sol, ses yeux mordorés sillonnant les cîmes des arbres au loin.

Pendant le tour de Gabushi, il ne ferma pas l’oeil et elle le trouva simplement calme et inerte quand ce fut son tour. D’un signe de tête, il se releva et alla s’installer sur un rocher un peu plus loin, assis en seiza dans l’obscurité de la nuit. Le Yaoguaï ne réveilla pas l’archère avant le petit matin lui laissant loisir de se reposer ; il n’avait ni sommeil ni l’envie de laisser son tour.

Quand il posa sa main sur son épaule couverte par le lin blanc, un doux fumet de cerf put effleurer ses narines. Il avait dans l’intervalle attrapé une bête assez grosse pour être presque adulte, dépecée puis cuite. Les restes serviraient de viande séchée pour les repas jusqu’à temps d’avancer assez.

« On devrait s’être assez enfoncé dans les forêts de Hi d’ici à midi. Si nous ne rencontrons pas d’hostilité. »

Il haussa les épaules et termina son morceau de jarret, s’occupant d’empaqueter la nourriture pour ensuite continuer vers les derniers rochers à l’horizon. Hi était à portée de main et le duo ne tarda pas, continuant son périple jusqu’à être en terre étrangère.

[…]


L’astre solaire n’allait pas tarder à atteindre le zénith. « Hier tu parlais d'un pays oublié. C’est celui avec cette ‘prison’, c’est ça ? J’ai pu rencontrer un des évadés ; ça avait l’air... » Il ne termina pas sa phrase, perdu dans ses pensées.






_________________
Hayashi > le reste

雷帝 ₪ RAITEI
what's up danger ; don't be a stranger
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ascentofshinobi.com/t4741-daiyonko-the-4th-law#36763 http://www.ascentofshinobi.com/u509

[Mission B libre] Escorte d'une jeune aveugle ▬ Gabushi Empty
Sam 26 Jan 2019 - 11:11
Les paysages du pays du feu étaient bien diffèrents de ce qu'elle avait pu contempler dans les autres endroits où elle avait posé son regard, surtout après être sorti des steppes de roche du pays de la terre, la grande forêt verte qui masquait l'horizon était un peu perturbante quand on avait l'habitude de voir en permanence les chaines de montagne déchirer l'horizon au loin. Rien d'inquiétant non plus, juste un sentiment intriguant que quelque chose manque dans le paysage. Ils avaient marché la matinée entière vers leur lointain objectif, ne ralentissant que rarement quand cela était nécessaire. Les talents de Genku pour la survie et le voyage était d'ailleurs bien utile à ce niveau. S'il n'avait pas été là, Gabushi aurait probablement du s'arrêter plus souvent et s'essayer à la chasse là où elle était formée à la guerre, ou peut être même rejoindre la civilisation pour s'acheter de quoi se sustenter, ce qui aurait eu l'effet de la rendre excessivement voyante à la population qui n'était pas exactement amicale avec les shinobi d'Iwa. Elle s'était réveillé ce matin devant une prise de son camarade qui était assez impressionnante, même si lui-même faisait comme si tout cela était naturel.

Ils pouvaient donc tracer leur route dans ce grand pays qu'était Hi, et ils allaient probablement avoir besoin de vitesse pour ne pas créer d'incident avec les gens du coin.


- Oui, le pays oublié c'est bien celui avec la prison, celui du kunai émoussé. Dit-elle, un peu plus sûre d'elle qu'hier. Elle avait bien plus de facilité à parler du pays oublié que du pays du fer, l'un étant un massacre où l'autre se trouvait être une révélation, un twist qui n'intéressait que les politiciens qu'ils soient Seigneur ou Shinobi. Tu as rencontré un évadé ? Par quelle occasion, si je peux me permettre ? Dit-t-elle, franchement surprise devant l'information que venait de lui dire Genku.
Après sa conversation avec le Tsuchikage, il était clair que pour elle, les évadés étaient des gens qui voulaient s'attaquer à la roche. Elle n'y avait pas pris le temps de réflexion, mais peut être qu'il y en avait des amicaux dans le tas. Peut-être que Genku lui ferait changer d'avis à ce sujet, s'il en disait plus. Car ce qu'elle avait vu et entendu au lointain Wasure no kuni ne plaidait pas immédiatement en leurs faveurs.

La route était claire et vide, elle se permis donc de reporter son attention sur son compagnon de route pour l'instant, baisser sa vigilance sur les alentours qui pouvaient être hostile depuis qu'ils n'étaient plus sur le territoire de la terre, pour se concentrer sur la conversation. Il n'avait pas dit grand chose depuis le départ, peut être allait-il enfin être bavard après une journée et demi de marche et cet perspective l'intéressait.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ascentofshinobi.com/t3923-terminee-chosokabe-gabushi

[Mission B libre] Escorte d'une jeune aveugle ▬ Gabushi Empty
Mer 20 Fév 2019 - 14:21
Avant que Genkû n'ait eut le loisir de répondre, un messager en provenance d'Iwa -bandeau sur le front, criant derrière-vous- vous coupa la parole en vous appelant.

« Vite ! Vite ! Genkû-san ! Vous êtes appelés à Iwa de toute urgence ! On requiert votre présence pour une mission spécifique ! Un autre homme arrive pour vous remplacer ici-même ! Suivez-moi ! »

Sans trop que le genin ne puisse protester, il se fit embarquer par le messager. Au bout du chemin, un jeune garçon, environ treize ans, apparut au bout du chemin, totalement essouflé. Il fit un signe de tête aux deux qui partaient à toute vitesse dans l'autre sens avant de rejoindre Gabushi en trottinant.

Cheveux bruns, yeux verts, l'air gentil et vif d'esprit, le garçon de taille moyenne fit un petit salut de la tête à Gabushi, bandeau noué autour du bras.

« Salut Ashikaga-san ! Je m'appelle Borukan Ashitaka, on m'a dit de venir te rejoindre comme Genkû devait rentrer à Iwa. Je sais manier la lave et l'eau, et je sais aussi me battre avec mes poings et mes pieds, et toi, tu sais faire quoi ? »

Le garçon semblait plutôt content de se retrouver ici, dans une mission qui, il le savait, avait une certaine importance. Sa première du genre par ailleurs. Il avait bien fait quelques petites missions avant mais rien qui ne lui avait permit de quitter Tsuchi no Kuni. Il découvrait donc des territoires nouveaux, bien excité par cette situation de découverte totale.

HRP:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

[Mission B libre] Escorte d'une jeune aveugle ▬ Gabushi Empty
Sam 23 Fév 2019 - 11:53
Le destin avait décidé qu'elle n'aurait pas de réponse à sa question qui pourtant allait probablement être importante à l'avenir. Probablement pas maintenant, pas même dans cette mission, mais la situation globale du pays de la terre supposait une rencontre avec un prisonnier un de ces jours. Les mots de Tsuchikage resteraient alors les seuls pour l'Ashikaga, à savoir qu'ils étaient des trouble-fête à vaincre pour la survie du village. Genku fut rappelé brusquement après le passage de la frontière de Hi. Deux shinobi, un remplaçant et un pour le ramener les interpellèrent pour la retraite du Yaoguai et le remplacer pour l'escorte de la sang bleu. Décidément, même son camarade avait des choses plus importantes à faire que de sauver cette princesse qui ne devait pas être spécialement importante.
L'archère se demandait même, en regardant le chasseur des bois s'éloigner et un nouveau jeune homme s'approcher, si leur traverser du pays du feu et de ses potentiels dangers n'était pas de trop si la princesse n'était pas aussi importante. C'était une évidence que le feu était hostile et que ca ne serait pas une partie de plaisir et qui plus est, elle était à présent en charge par son ancienneté et son expérience de la mission suite à la présentation du jeune Borukan.


- Enchanté Ashitaka-kun, tu peux m'appeler Gabushi. Dit-elle avec un clin d'œil complice au nouveau venu. Je suis une archère qui maîtrise le futon. ajouta t-elle en présentant son Yumi au nouveau qui n'avait pu manquer ce détail en se présentant à elle. Tu dois déjà être au courant de la mission, je vais te demander d'enlever ton bandeau et de le ranger quelque part. Nous allons rester discrets en traversant le pays du feu, au moins pour la première fois.

Elle ne savait pas vraiment comment le retour se passerait à vrai dire, peut-être que la princesse préférait une escorte moins fine pour l'accompagner. Ou si elle vif d'esprit, elle préférerait la discrétion qui permettait d'esquiver beaucoup de soucis aux shinobi de la terre. Les Iwajins allaient être fixés en se rendant au pays du rempart de toute façon. Le jeune garçon acquiesça avant de détacher son bandeau et masquer son appartenance à Iwa. Puis tous les deux, ils se mirent à marcher avec un rythme soutenu vers leurs objectifs qui se trouvait encore à plusieurs jours de marche.

Le chemin qui suivait ce petit changement de programme était plutôt calme, comme depuis qu'ils avaient franchi la frontière. Les forêts tantôt clairsemées, tantôt épaisses ou les plaines d'herbe vertes se suivaient les unes les autres. Pendant un moment, ils avaient décidé de rester loin de la civilisation pour conserver la discrétion qui avait permis de ne pas s'attirer d'ennuis. Le Bokuran était plutôt bavard et discutait des expériences qu'il avait eu en tant que Shinobi avec l'Ashikaga de manière enjoué. Elle l'encourageait à continuer avec le sourire, mais préféra éviter de faire allusion à ses propres expériences difficiles, surtout Tetsu no kuni ou Wasure. Elle était déjà plus en terrain connu avec le jeune homme de la lave, qui lui ressemblait un peu quand elle avait mit les pieds pour la première fois au village et qu'elle fut entraîné par Etsuko ou Tenzin. Pas de doute qu'il se forgerait encore un peu avec le temps et aux contacts de l'univers shinobi, tout comme elle à l'époque.
Un souci planait au-dessus des deux Iwajins et ils ne pouvaient l'esquiver bien longtemps maintenant. Ils avaient certes des réserves et Gabushi avait même la viande séchée de Genku avait mit de côté, ce qui leurs permettait à tous les deux de tenir dans la nature et à la belle étoile pendant un moment. Mais ce n'était pas assez pour l'entièreté du voyage et un choix s'imposait à présent. Ils avaient marché tous les deux pendant encore deux jours, depuis la retraite de Genku au pays de la terre. Autour d'un feu de camp, ils débattaient de ce qui serait le mieux pour le reste de l'expédition.


- Je pense pouvoir attraper quelque chose pendant la nuit, je ne suis pas une chasseuse, mais je ne rate pas mes cibles, c'est certain. Dit la kunoichi avec assurances pendant qu'elle bougeait le bois dans le feu avec un bâton pour l'aérer.
- Tu peux le faire Gabushi, je n'en doute pas, mais c'est trop aléatoire pour le reste du voyage. On devrait plutôt prendre des provisions dans un petit village du coin.
- Ca nous exposerait à la populace de Hi, peut-être des gardes et une rumeur sur des shinobi étranger dans le pays. On ne risque peut-être pas grand chose pour le moment, mais en escorte d'une princesse sur le retour avec des gens à nos trousses ? Je ne sais pas si nous devrions prendre ce risque.

Mais le Borukan n'avait pas tout à fait tord, elle ne trouverait peut être aucune proie à chasser et la faim serait terrible pour la suite de la mission. Déjà, parce qu'ils avaient une bonne allure et qu'il serait dommage de trainer énormément sur les derniers jours avant le pays des remparts. Mais surtout parce qu'en cas d'embuscade de bandit ou autre chose, ils n'allaient pas être à leur maximum pour affronter la menace. Et l'art de la guerre était bien diffèrent de l'art de la chasse, cela ne se limitait pas seulement à faire mouche dans un cas comme dans l'autre. Traquer un gibier, le placer là où il faut pour effectuer son tir, n'était pas dans les compétences de l'archère. Mesurer une longue distance à l'œil nue, effectuer des tirs réflexes à grande vitesse, garder sa distance sur le champ de bataille était plus sa tasse de thé.
La jeune fille soupira longuement avant de lancer un regard en biais au Borukan.

- Repose-toi, demain nous irons en ville.

Un petit bourg qui semblait sans histoire, les villageois observaient les deux Iwajins sur leur passage avant de s'en désintéressé pour retourner à leurs tâches quotidiennes. La chance leur souriait et l'idée de venir se ravitailler n'était peut-être finalement pas une si mauvaise idée. Malgré le fait qu'il n'y avait pas foule à ce moment-là de la journée dans le petit village, c'était jour de marché. Il y avait un petit nombre d'étales et de personne au centre de la place principale qui s'empressait de faire des achats. Des marchands d'autre village venait même en petit nombre refaire leurs stock d'ingrédients ou de choses artisanales à vendre. Cela n'avait rien de comparable avec les marchés d'Iwa qui pouvait être gigantesque et occuper un quartier entier de la ville quelquefois. Mais c'était limite mieux d'entrer au contact d'un nombre limité de personne pour l'archère. Les deux shinobi en mission s'étaient mit d'accord la veille avant d'aller se coucher sur ce qu'ils allaient dire et faire une fois sur place, il était temps de jouer la finesse. Surtout devant le regard suspicieux du villageois bourru à longue barbe qui tenait le stand de viande.

- J'vous connais pas moi, vous v'nez d'où comme ça les jeunes ?
- Enchantée de vous rencontrer, je suis Ishagaka-sensei et voici un de mes apprentis. Je suis sensei de Kyujutsu en route pour Mizu no kuni pour affaire. Nous souhaitons juste nous réapprovisionner pour le voyage et nous repartirons sur notre route. Dit-elle humblement en baissant la tête devant le marchand. Elle avait expliqué ça avec une voix claire et forte pour être sûr que les autres personnes autours qui se posaient des questions puisse avoir leur réponse.
- Et bien miss, vous m'paraissez bien jeune pour être sensei d'quoi qu'ce soit. Qu'est-ce qu'je peux vous servir du coup ? Dit-il en présentant ses produits d'un mouvement de main rapide.

La transaction se passa bien et ils avaient de quoi terminer le voyage en toute sérénité jusqu'au pays des remparts. Ce qui eut pour effet de rendre le Borukan encore plus enthousiasme quant à la mission qu'ils faisaient tous les deux. Ils reprirent leur habituel rituel de dormir à la belle étoile tout en esquivant discrètement la présence humaine qu'ils pouvaient rencontrer. Tout se passait bien, et la frontière du pays des remparts se profilait enfin à l'horizon au bout de plusieurs jours...

Spoiler:
 

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ascentofshinobi.com/t3923-terminee-chosokabe-gabushi

[Mission B libre] Escorte d'une jeune aveugle ▬ Gabushi

Page 1 sur 1

Ascent of Shinobi :: Territoires de la Terre :: Tsuchi no Kuni, Pays de la Terre
Sauter vers: