Soutenez le forum !
1234
Derniers sujets
Partagez | 

[Mission/Libre/B] Recherche et récupération


Ven 11 Jan 2019 - 17:05
Code:
Un Hayashijin, Habitant de la grande cité, profite de votre présence et requiert votre aide pour que vous alliez récupérer dans la forêt un objet dérobé par un récent "voyageur".

Ce voyageur aurait été aperçu dans les alentours de la capitale, et faisait route vers "la carrière" plus au sud. A priori, vous n'aurez pas besoin de vous rendre jusque là, mais le temps presse, une fois qu'il aura quitté le territoire, il sera trop tard.

Munissez-vous de vos jambes, de vos cervelles, et partez à la chasse au voleur ! Faites cependant attention à la faune et la flore du pays, ainsi qu'aux autochtones qui ne sont pas forcément ravis d'avoir appris "notre" venue.

Attention, il se pourrait que ce voyageur soit un Shinobi, qui sait d'où il vient, et où il va.

Elle visitait la ville lorsqu'on est venu la voir pour lui donner cette mission, un civil qui a besoin d'aide, cela prouve qu'il règne une certaine confiance entre les Hayashijin et les Kumojin qui sont arrivés très récemment. Anzu voulait en apprendre plus sur leur façon de s'habiller pour se fondre un peu mieux dans la masse, mais on dirait qu'elle s'y prend trop tard, à moins que ce soit le bandeau de Kumo sur son bras qui a donné la puce à l'oreille. Enfin, la violette se voyait mal refuser cette aide, elle qui a toujours été pour aider les civils pour se rendre utile, voilà une bonne occasion pour se vider un peu la tête et pouvoir aider Hayashi. Cependant, cette mission manque de détails, "un objet dérobé", mais encore ? Quoi comme objet ? Il faudra retrouver ce civil, puis le lui demander directement ... en tout cas, elle sera accompagnée pour cette fois, non pas que ça lui déplaise, cela pourrait lui permettre d'utiliser des détections plus avancés.

Il y a Kenshin qui est avec elle, mais aussi Yamiko, les deux Metaru du groupe qui vont l'accompagné, l'un illustre un homme pointilleux, droit et sévère, l'autre ... le parfait inverse, une femme plutôt fourbe, qui se laisse allez et visiblement farceuse. Elle se retrouve avec deux personnalités bien différentes sous "ses ordres", vu que visiblement, pour une fois, ça va être elle qui va gérer l'équipe. Elle ne voit rien à redire là-dessus, peut-être que ce sera une expérience sociale intéressante de se retrouver à la tête d'une équipe. De toute manière, il fallait bien que ça arrive un jour.

Une fois arrivée sur le point de rendez-vous, devant leurs habitations provisoires, elle voit Yamiko arrivée, puis ...

- ... Kenshin ?

Elle est surprise de voir Kenshin avec cette tête, elle qui l'a toujours vu avec le menton bien rasé, les cheveux longs, le voilà avec les cheveux courts et une bonne barbe. Anzu est assez choquée de le voir devenu si ... vieux ?

- Ça te vieillis sacrément cette nouvelle tête ...

Elle ignore si c'était voulu, mais c'est vrai que Kenshin a une dizaine d'années de plus qu'elle, elle qui a tendance à l'oublier avec son ancienne tête, bah là ... elle risque moins de se tromper dans son âge.

- Enfin, vous avez tous reçu la missive normalement, on a un citoyen d'Hayashi qui nous fait confiance pour retrouver un objet dérobé. Le voleur serait un étranger, une personne qui n'est pas originaire d'Hayashi, mais on a aucune idée de ce qu'il a volé. Le problème, c'est qu'on a peu de temps, on ne peut pas allez voir le civil pour avoir plus d'information.

Donc là, il fallait commencer à bouger, Anzu invita donc le groupe à la suivre pour parler en bougeant pour sortir de la capitale.

- Notre "voyageur" a été vu faire route vers une carrière, au Sud, nous devons nous y rendre là-bas. Cependant, on doit faire attention, la faune et la flore ainsi que certains natifs ici risquent de mal nous accueillir.

C'était une sorte d'équilibre bizarre qu'il fallait respecter : être discret et rapide à la fois. Anzu qui pouvait se dissimuler pouvait le faire facilement, mais les autres auront du mal à l'imiter.

Kuchyose no jutsu !:
 

_________________
Info inrp:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ascentofshinobi.com/t3314-sendai-anzu-termine http://www.ascentofshinobi.com/u784

Ven 11 Jan 2019 - 23:44
Alors que tu te prélassais tranquillement sur un arbre comme tu avais l'habitude de le faire lorsque tu ne savais pas quoi faire, Kenshin vient au pied de la majestueuse œuvre de la nature et te fait signe de descendre. C'était incroyable que cet homme parvenait toujours à te retrouver. C'était à se demander s'il ne t'avait pas apposé un sceau - ou quelque chose du genre - qui lui permettait de te localiser où que tu ailles. A moins qu'il passait son temps à t'épier. Ce qui ne te surprendrait guère vu le peu de confiance qu'il avait en toi et tu ne lui donnais pas tord car toi-même tu savais que tu étais capable de tout et surtout des pires. Tu étais ton pire ennemi. La raison pour laquelle tu le laissais te traiter comme une enfant car tu pensais qu'il était en mesure de t'empêcher de commettre des actes qui pourraient nuire définitivement à ton dessein personnel qui te tenait très à cœur.

Tu ne descends pas de suite mais dévisages un moment le Noble depuis ton perchoir. Sa nouvelle coupe et cette barbe l'avait fait tellement vieillir que tu avais du mal à croire que c'était le même homme. Il présentait même quelques cheveux gris qui avaient étés dissimulés sous son ancienne longue chevelure d'ébène. Tu le fréquentais presque quotidiennement alors ce n'était pas la première fois que tu le voyais avec cette nouvelle apparence et pourtant tu ne t'en accommodais toujours pas. Malgré la barbe qui laissait croire à de la négligence, le Metaru n'avait cependant rien perdu de sa prestance. Il émanait toujours de lui cette aura qu'une roturière comme toi n'aura jamais même sous les accoutrements d'une aristocrate.

Tu finis par sauter pour atterrir non loin de ton "cousin" qui te demande sans attendre si tu avais reçu une missive concernant une mission. Tu te contentes de secouer la tête. Son porteur devait être en train de te chercher à moins qu'il l'eût déposé à ton logement provisoire. Lieu où tu n'étais pas passée depuis que tu l'avais quitté tôt ce matin. Le Noble te fait alors savoir le but de la mission. Ce sera ta première tâche importante officielle depuis que vous avez atteint le Pays du bois et cela s'annonçait déjà fort ennuyeuse. Retrouver un objet dérobé par un voyageur ? Tu te demandes si là n'était pas une plaisanterie mais il s'avérait que non car les dires d'Anzu confirment que c'était bien là votre mission lorsque vous la retrouvez sur le point de rendez-vous. La Sendai était également de la partie et se trouvait même être le chef de votre petite équipe. Encore une belle farce.

Alors que tes deux compagnons échangent autour de la mission, tu te contentes de les écouter les bras croiser sous ta poitrine. Qu'ils ne comptaient surtout pas sur toi pour jouer la détective car non seulement tu n'étais pas douée dans ce domaine mais en plus tu abhorrais ça.

Tu espérais qu'il y aurait au moins de l'échauffourée digne de ce nom …

_________________

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ascentofshinobi.com/t3385-yamiko-ou-l-enfant-des-tenebres-completed

Dim 13 Jan 2019 - 20:29
Confortablement installé dans mes quartiers à Hayashi… Tout du moins aussi confortablement que possible, je suis tiré de mes recherches par une voix émanant de la fenêtre entre ouverte. Je me lève puis descend jusqu’à la porte afin d’accueillir celui qui scande mon nom à ma recherche. Celui-là même me donne une missive, contenant une mission qui nous a été confiée à tous les trois. Yamiko, Anzu et moi-même avons été mis à la disposition des autorités locales pour régler leur problème, geste en leur faveur qui n’est d’aucune surprise. Ce-même homme dit ne pas être parvenu à trouver Yamiko et me confia donc la tâche de la trouver… un homme un brin lésé… mais il n’est pas à moi d’en juger le comportement. Ainsi je le salue et remonte afin de mettre mes affaires sous clés puis fermer la fenêtre. Une fois cela fait, je redescends, saisis mon manteau, ferme la porte puis part en quête de ma très chère cousine. La connaissant elle doit trainer au grand air, n’aimant pas trop être en intérieur à perdre son temps. Je dirai… Un toit, ou un arbre… En tout cas un endroit où elle ne serait pas dérangée par d’autres personnes et donc à l’abri des regards et des rencontres. Pendant plus d’un quart d’heure je déambule dans le coin, non loin de nos quartiers, épiant chaque surface en hauteur pour trouver Yamiko, jusqu’à ce qu’enfin j’aperçoive une silhouette féminine perchée en haut d’un arbre. Là voilà, sans aucun doute. D’un signe de la main, je capte son regard puis lui demande de descendre et attend, patiemment, sans montrer de signe qui pourrait l’inviter à tarder encore plus, qu’elle ne s’effectue.

« Bonjour Yamiko. Je suppose que tu n’as pas reçu la missive ? Bien évidemment. Nous devons retrouver un objet de valeur qu’un habitant de cette ville s’est fait dérobée. Nous n’avons aucune information supplémentaire sur cet objet. Tout ce que nous savons sur ce voleur c’est qu’il a été vu faisant route vers la carrière… Nous devons le retrouver avant qu’il ne puisse passer la frontière et échapper à la juridiction du Pays du Bois. »

Yamiko n’est certainement pas la personne la mieux disposée pour une mission de ce genre : une traque dont découle inéluctablement une enquête. Peut-être même un combat. Bien que je souhaite éviter cette possibilité, voilà un argument qui sera sans aucun doute motivée la jeune femme.

« Je me doute qu’une traque ne te motive guère. Mais qui sait, peut-être devrons nous combattre une fois que nous aurons trouvé ce voleur et je te laisserai volontiers la possibilité de le faire, si nécessaire. »

Mais cela ne sera pas uniquement que de mon gré puis que c’est Anzu qui a été désignée chef d’équipe pour cette mission. Une désignation qui m’étonne mais peut-être que le village souhaite ainsi tester les capacités de chef de la jeune femme… et si les choses tournent mal, je pourrai toujours l’aider.

Nous continuons notre route jusqu’au point de rendez-vous où nous retrouvons Anzu. Je la salue d’un hochement de tête et laisse échapper un sourire quand elle s’étonne de mon changement de style. Il est vrai que ma barbe et mes cheveux courts me font vieillir… mais ce n’est pas si désagréable après tout de faire enfin mon âge. Et puis, même s’il s’agit d’une barbe, je compte bien veiller à ce qu’elle soit en parfait état, en toute situation. Anzu résume rapidement l’état des lieux, tout en évoquant la prudence en ce qui concerne la faune et la flore de ce pays. Nous ne sommes et saurons en effet jamais trop prudent sur un territoire que nous ne connaissons pas.


« Nous devons en effet veiller à ce point qui risque de nous causer quelques surprises. Es-tu capable d’user de tes techniques sensorielles Anzu ? Ou souffres-tu toujours du mal de ce Pays, à cause de ces bois qui nous entourent ? »

Dans le premier cas, ce sera un atout non négligeable pour pister notre homme… ou notre femme. Dans le second, nous ne pourrions que nous fier à nos sens de shinobi et à nos observations.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ascentofshinobi.com/t3529-presentation-metaru-kenshin-terminee http://www.ascentofshinobi.com/t4788-equipe-3-michisuji-kumo#37115 http://www.ascentofshinobi.com/t3581-metaru-kenshin-carnet-de-route#27173

Dim 13 Jan 2019 - 23:14
Après avoir annoncé la mission, elle a déjà des réactions différentes. Evidemment, Yamiko avait l'air de s'en battre les ovaires, il n'y avait pas de sang, donc ça ne l'intéresse pas tant que ça. Elle s'en doutait un peu, mais elle ne doute pas qu'il y aura des dangers sur la route, surtout avec leur image d'étrangers. Kenshin, lui, semble prendre cette mission au sérieux, bon, au moins un qui est pour réussir cette mission. Anzu doit juste surveiller Yamiko, qu'elle ne s'amuse pas à faire l'école buissonnière derrière leur dos. Même si c'est une traque, pas la plus passionnante c'est vrai, cette mission est importante, même si elle est basique. L'image de Kumo est en jeu, et c'est sur ses épaules que toute cette responsabilité repose ... Anzu a presque le tract, mais bon, il faut bien commencer quelque part.

- Je me suis habituée au climat et à la quantité de chakra environnant, je peux donc utiliser ma sensorialité.

Elle sourit à l'homme du trio en disant ça, c'est gentil de sa part de s'inquiéter en partie, même si elle sait que c'est surtout sur pour la mission qu'il demande cela. Enfin, elle se demande comment faire pour éviter les attaques de la faune et de la flore, elle a bien une idée, mais c'est certainement une idée qui risque d'être compliqué à mettre en place.

- L'un de vous deux à un kuchyose ? Est-ce qu'il peut nous porter si c'est le cas ? Cela nous permettra de ne pas trop attirer l'attention de la faune en plus de nous offrir un moyen de locomotion.

Cela ne l'empêchait de continuer à se diriger vers le sud à pied, on ne sait jamais si la réponse est négative. Cependant, s'il l'un a un kuchy et que celui-ci ne peut que porter une personne sur son dos ... dans ce cas, il faudrait qu'elle réussisse à la porter. Non pas qu'elle est lourde - même si elle commence à penser que ces deux airbags lui pèse un peu sur le dos -, mais les kuchyose sont des animaux sauvages, même avec un pacte, elle ne pense pas réussir à monter sur le dos de l'un d'eux.

- J'aurai besoin en tout cas d'un moyen de locomotion, j'ai une détection très puissante qui nécessite mon immobilité complète pour fonctionner, mais on n'a pas le temps de s'arrêter.

Au pire, elle montera sur les épaules de Yamiko ... ouais non, mauvaise idée.

_________________
Info inrp:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ascentofshinobi.com/t3314-sendai-anzu-termine http://www.ascentofshinobi.com/u784

Jeu 17 Jan 2019 - 0:28
Premier bon point : Anzu s’est habitué à l’environnement et peut maintenant utiliser ses capacités de sensorialités. Je ne sais pas si elles seront aussi précises qu’en tant normal, tant toute la zone doit être saturée de chakra, mais même si elles sont réduites, cela restera un atout non négligeable.

« Malheureusement non, je ne possède aucun kuchiyose. »

Il est certain que ce serait bien utile, mais jamais je n’ai eu l’idée ou l’envie de passer un pacte et d’en acquérir un. Plutôt que d’acquérir un kuchiyose, il s’agirait plutôt de se lier avec lui. Un pacte doit à mon sens, même envers les kuchiyose, être gagnant-gagnant. On ne gagne rien de bon avec la soumission. Jamais. Ces animaux doués d’une conscience et d’une sagesse qui peut rivaliser avec la notre doivent être considérés comme tel. Les soumettre serait gâcher leur potentiel et leurs capacités.

Un moyen de locomotion pour pouvoir utiliser sa technique ? Voilà qui relève d’un sacré défi… En effet, à ma connaissance, Yamiko ne possède pas de moyen de locomotion quelconque, tel qu’un Kuchiyose. Et il en va de même pour moi. Alors peut-être que… qu’un chariot ferait l’affaire ? Mais pousser un chariot sur ces chemins sinueux… N’est vraiment pas une idée qui m’enchante.


« N’as-tu vraiment pas d’autres possibilités que d’utiliser cette technique Anzu ? En effet je pourrai toujours créer une sorte de chariot ou charrette, que nous pourrions pousser… Peut-être même pourrions nous revenir en arrière et louer des chevaux pour la tirer… Mais sur ces chemins, cela ne risque pas vraiment de nous faire gagner du temps. Je pense que nous devrions d’abord aller jusqu’à cette carrière que l’on nous a indiqué, où le voleur a été aperçu se diriger. Si nous allons assez vite, nous pourrions même le dépasser. Là-bas, tu pourrais user de ta technique pour le traquer. Si nous ne trouvons rien, alors nous pourrons aviser. Qu’en penses-tu ? »

Il n’est pas à moi de prendre une telle décision, mais voilà ce que j’aurai fait si tel était le cas.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ascentofshinobi.com/t3529-presentation-metaru-kenshin-terminee http://www.ascentofshinobi.com/t4788-equipe-3-michisuji-kumo#37115 http://www.ascentofshinobi.com/t3581-metaru-kenshin-carnet-de-route#27173

Jeu 17 Jan 2019 - 16:19
Les bras croisés sous ta poitrine, tu écoutes Anzu et Kenshin discuter. Tu t’attendais à un débat qui ferait avancer l’enquête mais au lieu de cela c’était pour buter sur un problème alors que vous n’étiez même pas encore partis à la recherche du voyageur escroc.

Anzu proposait une solution qui lui paraissait handicapante mais Kenshin lui démontrait que ce n’était pas vraiment le cas en lui proposant une solution simple à laquelle tu adhérais silencieusement : se rendre sur le lieu où a été aperçu le voleur pour la dernière fois puis tenter de le localiser de cet endroit avec sa fameuse technique.

Tu lâches un soupir forcé pour attirer l’attention de tes compagnons mais aussi pour leur faire comprendre ton impatiente.

>> Des chevaux pour tirer une charrette ? Vous savez qu’on peut monter directement ces animaux ?

Pourquoi donc s’encombrer d’une charrette alors que les équidés pourraient vous porter directement ? De plus, de cette manière vous avancerez plus rapidement.

>> Rendons-nous donc à cette carrière pour commencer au lieu de perdre notre temps ici. Et si besoin, on pourra toujours louer des chevaux dans une ferme en chemin.

Tu marques un bref silence.

>> Ou bien … Kenshi et moi te porteront à tour de rôle en ultime solution, ajoutes-tu alors que tu commençais à t’avancer.

Hayashi était un pays très campagnard ; ce n’était pas donc des éleveurs des animaux qui manquaient dans les environs. A défaut d’un cheval, vous pourriez toujours louer un âne ou un taureau, ou une tout autre bête pour Anzu. Ou bien comme tu l'avais suggéré, ton "cousin" et toi pourraient la porter alternativement. Chose qui ne te dérangerait pas mais tu doutais cependant que c'était le cas du Noble mais là n’était pas ton problème. Tu ne faisais que proposer une alternative pour essayer d’avancer les choses car tu avais déjà hâte d’en finir avec votre mission alors que celle-ci ne faisait que débuter.

En vérité, sous ta mauvaise volonté se cachait un être capable de mener à bien des missions. En effet, durant ton ancienne vie, le défunt Parrain t’avait souvent confié des tâches à accomplir. Mais c'étaient généralement des sales besognes. Le genre que tu aimais exécuter et la plupart du temps tu revenais avec ton effectif décimé ou avec des hommes grièvement blessés mais au moins tu avais accompli ta mission ...

_________________

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ascentofshinobi.com/t3385-yamiko-ou-l-enfant-des-tenebres-completed

Jeu 17 Jan 2019 - 17:23
Pas de kuchyose, tant chez Kenshin que chez Yamiko, tant pis. Elle pensait utiliser l'instinct guerrier de ses bêtes pour en éloigner les autres, mais il va falloir se buter sur des bêtes simples ... Il demande si elle ne peut pas utiliser une autre technique, elle fait signe de non. Ses bois regorgent de chakra, que ce soit par la faune ou par la flore, sa détection précise ne lui permettra pas de différencier les différentes sources de chakra. C'est comme tenter de différencier de la vodka et de l'eau dans le même verre. Si elle peut différencier les deux séparément, le mélange des deux rendent la différenciation plus difficile ...

- Il y a trop de sources, de plus, ils sont actifs dans un rayon moins grand. Au lieu de les différencier par leur qualité, je vais le faire par l'action de leur utilisateur.

Le Metaru propose ensuite d'aller à la carrière avant lui, et pour cela, il leur faudrait un moyen de locomotion pour rendre leur voyage plus rapide. Elle réfléchit, un chariot ne serait en effet pas très pratique sur ces routes, cependant, Yamiko soulève un point intéressant : on peut monter sur des chevaux au lieu de les atteler à un chariot.

- En effet, Yamiko à raison, on doit se rendre tout de suite là-bas, mais son idée est bonne ... Celle des chevaux je parle, mais on n'a pas le temps d'aller en demander trois.

Elle réfléchit alors qu'elle voit finalement la sortie Sud du village, Kenshin a dit être capable de créer un chariot ... Mais elle a une autre idée, et pour ça, il fallait qu'ils collaborent.

- J'ai une idée, vous deux, créez une statue de cheval en métal. Il faut qu'il soit assez robuste pour nous porter tout les trois, mais qu'il garde une taille cohérente. En l'animant, on pourra monter sur son dos et on de rendra là-bas.

Elle compte bien entendu sur leur compétence pour faire ça rapidement, ce sont des Chunins, des pros, faire un cheval en métal à deux correspondant à ces critères doit être un jeu d'enfant pour eux.

_________________
Info inrp:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ascentofshinobi.com/t3314-sendai-anzu-termine http://www.ascentofshinobi.com/u784

Sam 19 Jan 2019 - 17:31
La remarque de Yamiko est pertinente : pourquoi demander à des chevaux de tirer une charrette alors que nous pourrions placer Anzu sur le même cheval et le guider. A vouloir faire trop compliqué, on complexifie inutilement la solution au problème et le problème en lui-même. Anzu ne pouvant pas utiliser une autre technique, elle décide donc que nous partions en direction de la carrière. Si nécessaire, nous remédierons à la solution du cheval… qui sera toujours plus commode et efficace que celle visant à porter la jeune femme sur nos épaules. Une petite pique dont Yamiko à l’habitude, bien qu’au fond, il est possible qu’elle porte un peu de sérieux à sa proposition.

Nous marchons donc en direction du sud, afin de sortir de la ville et continuer sur les sentiers tracés à travers la forêt. Anzu propose alors de créer une sorte de golem de métal en forme de cheval… Un art que je ne maîtrise pas et qui semble une fois de plus complexifier le problème plus que nécessaire. Le manque d’expérience de Anzu est criant… est cette mission est d’autant meilleure pour elle, de part l’expérience qu’elle va lui apporter.


« Je ne possède, pour ma part, pas la technique permettant de créer un golem de métal. »

Qu’en est-il pour Yamiko ? A ma connaissance, elle ne possède pas non plus ce genre de techniques… mais je ne suis au fond guère au courant de son niveau de maîtrise du métal. Il se pourrait tout à fait qu’elle me surpasse en ce qui concerne la création de golems.

« Sauf si tu possèdes la technique adéquate, Yamiko, je pense que nous devrions nous contenter de ta proposition : faire un détour et aller chercher un cheval afin de t’y placer dessus, Anzu. Nous guiderions le cheval sur les sentiers en suivant tes indications. Afin de perdre le moins de temps possible, je pourrai retourner en arrière pour en louer un puis vous rejoindre au galop, tandis que vous progresseriez sur le sentier en direction de la carrière. »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ascentofshinobi.com/t3529-presentation-metaru-kenshin-terminee http://www.ascentofshinobi.com/t4788-equipe-3-michisuji-kumo#37115 http://www.ascentofshinobi.com/t3581-metaru-kenshin-carnet-de-route#27173

Dim 20 Jan 2019 - 1:12
Par manque d'expérience ou c'était parce qu'elle cherchait à trop bien faire mais tu trouvais qu'Anzu aimait bien compliquer les choses. La jeune kunoïchi avait des idées mais pas des plus simples à mettre en œuvre. Toi et ton "cousin" lui proposaient des solutions aisées mais elle vous demande si vous étiez en mesure de créer un cheval en métal. Si elle quémandait un tel golem c'est qu'elle avait certainement le moyen de l'animer mais tu trouvais l'idée si absurde que tu ne prends même pas la peine de répondre à la question. Et puis, était-elle seulement en mesure de garder sa monture animée tout en maintenant sa technique de détection ? Question qui t'effleure l'esprit mais que tu t'abstiens de poser jugeant qu'il était inutile de savoir la réponse ta décision étant déjà prise.

Tu était capable de créer à peu près n'importe quoi avec ta maitrise du kinton alors, bien que tu n'avais encore jamais créer un animal, tu pensais pouvoir répondre à l'attente de la Sendai mais au lieu de t'exécuter, tu poursuis ton chemin dans le silence. Tu ne savais pas quelle direction menait à la carrière mais tu cherchais à forcer tes compagnons à avancer au lieu de perdre du temps à débattre sur un sujet qui tu considérais déjà clos. A ce rythme, vous allez perdre un temps précieux et votre chance de tomber sur le voleur.

Fidèle à toi-même, le fait qu'Anzu - qui était la cheffe de votre équipe - pourrait mal prendre ton initiative ne t'effleurait même pas l'esprit.

Tu n'étais pas un être à suivre une personne ou des ordres aisément. Pour espérer te faire obéir il fallait faire preuve non pas d'autorité mais plutôt des bonnes initiatives. Si cette Sendai tenait donc à ce que tu l'obéisses il va falloir qu'elle se montre plus capable sinon elle essayera tout au long de votre "enquête" ton insubordination dont les conséquences ne te caressaient même pas la conscience …

_________________

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ascentofshinobi.com/t3385-yamiko-ou-l-enfant-des-tenebres-completed

Dim 20 Jan 2019 - 22:31
Sérieusement ? Les deux Metaru sont chunin, ils sont certainement bien meilleur que bien d'autres Metaru, et ils ne savent pas faire un simple cheval en métal ? Yamiko elle ignore ce dont elle est capable, mais Kenshin ? Anzu fronçait les sourcils, il est capable de créé une forêt de grand pics avec son métal, mais pas un simple cheval ? Elle ne demande pourtant pas un golem, ni même une chose compliquée, juste une statue. Enfin, Anzu est déçue d'entendre ça, elle les pensait plus forts que ça ... c'est certainement ce qui lui manque, savoir ce que savent faire ses coéquipiers, mais elle n'a pas le temps, et ils sont en train de le gaspiller ... ça la saoule autant que Yamiko qui est en train de partir déjà. Bon sang ... c'est très frustrant, dire que tout aurait été simple s'il savait juste faire ce cheval ... Enfin bref, elle comprend que Yamiko veut prendre les devants, après tout, ils n'ont pas beaucoup de temps.

- Bon, très bien, puisqu'on a déjà perdu assez de temps ...

Elle enchaîne les mudras, puis manipule son chakra pour former un cheval de chakra, ça va lui consommer beaucoup de chakra à force, mais bon, elle doit vite se rendre à la carrière de pierre. Là-bas, elle pourra se poser, puis lancer une détection de chakra assez grande pour baliser la zone. Bon sang, elle ne demande qu'une monture, rien d'autres. Au moins pour rattraper ce voleur et ensuite lancer sa détection une fois sur place. Elle grimpe sur le cheval, laisse juste le temps à Kenshin de monter et va vite rattraper Yamiko qui semble déjà parti.

- Yamiko, dépêches-toi de monter, on va se rendre tout de suite à la carrière.

Heureusement, le cheval réussirait à tenir trois personnes, elle ne pourra pas utiliser de détection sur la route, mais au moins, ils seront à la carrière en moins de temps qu'il ne le faut.

_________________
Info inrp:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ascentofshinobi.com/t3314-sendai-anzu-termine http://www.ascentofshinobi.com/u784

[Mission/Libre/B] Recherche et récupération

Page 1 sur 1

Ascent of Shinobi :: Reste du Monde :: Hayashi no Kuni, Pays du Bois
Sauter vers: