Soutenez le forum !
1234
Derniers sujets
» Kuzuri Dōmō | Le sauvage du nord
Travail de nuit EmptyAujourd'hui à 15:50 par Kuzuri Dōmō

» Le bar, au bout du monde. [Sazuka]
Travail de nuit EmptyAujourd'hui à 15:46 par Ikeda Sazuka

» Classe verte dans les marais [PV Équipe 8]
Travail de nuit EmptyAujourd'hui à 15:42 par Yuki Akira

» [Préselections] Meilleur Teikokujin
Travail de nuit EmptyAujourd'hui à 15:39 par Meikyū Arata

» Ascent of Shinobi a deux ans !
Travail de nuit EmptyAujourd'hui à 15:34 par Chôkoku Tomoe

» Patch 6.01
Travail de nuit EmptyAujourd'hui à 15:32 par Hyûga Toph

» Au-delà du combat — ft. Kaguya Wutu-Fuku
Travail de nuit EmptyAujourd'hui à 15:32 par Kaguya Wutu-Fuku

» Aurevoir, et merci [Iwa]
Travail de nuit EmptyAujourd'hui à 15:30 par Ashikaga Gabushi

» [Préselections] Meilleur combat
Travail de nuit EmptyAujourd'hui à 15:30 par Meikyū Arata

» Patch 6.00
Travail de nuit EmptyAujourd'hui à 15:28 par Aditya

Partagez

Travail de nuit


Travail de nuit Empty
Dim 13 Jan 2019 - 7:04
Revenant de l’entraînement, il s’était aperçu qu’il avait loupé une missive. A croire qu’il n’était pas assez important en tant que nouveau Genin pour se la faire délivrer en mains propres. Détachant l’ouverture du rouleau, il en parcourut les quelques lignes.

Rouleau a écrit:
Une importante cargaison d’armes est actuellement entreposée au port Naragasa. Des rumeurs de tavernes nous ont averti que malgré le fait que les armes soient la propriété des autorités de Kiri à destination des différentes milices du Pays, des individus mal intentionnés oseraient avoir des vues dessus. La cargaison étant censée être expédiée demain matin, rendez-vous à l’entrepôt 2-B à partir de 18h et ne la quittez pas des yeux d’ici son expédition où une autre équipe prendra le relais.

Une mission de rang C cette fois après la ribambelle de rangs D effectuées. Enfin passait-il un cap dans son intégration du village. Continuant de lire la fin du rouleau, il nota dans un coin de sa tête le prénom de son ou sa camarade de mission. A tous les coups encore un gamin de 14 piges … Il lui arrivait parfois de se demander ce qu’il se serait passé s’il n’avait pas attendu tant de temps avant de revenir…

Prenant une douche et préparant de quoi rester éveillé et opérationnel ce soir, il rangea le tout dans un sceau, s’assura de posséder ses différentes armes et se mit en route pour le port. Gauche … droite … hmm droite de mémoire. Arrivant enfin, il se présenta aux Kirijins déjà sur place qu’il était censé remplacer pour la surveillance de nuit.

- Et l’autre ? Vous savez où il est ?

Non pas qu’il était désespéré de ne pas se retrouver tout seul, mais s’il devait faire nuit blanche sur ordre de la direction, il était hors de question que l’autre arrive à esquiver la corvée.

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ascentofshinobi.com/t5218-yamanaka-jun#41172 http://www.ascentofshinobi.com/t5328-equipe-9-shinpuu-vent-nouveau-kiri

Travail de nuit Empty
Dim 13 Jan 2019 - 8:08
Encore une de ces missions ennuyeuses. J’écrasai le papier en une vulgaire petite boulette que je balançai dans un coin de la rue comme un déchet. Sans y prêter d’avantages attention, j’entamai le chemin en direction des entrepôts du port Naragasa.

Je me demandais par moment ce que les autorités avant dans leur salle caboche pour m’envoyer surveiller une stupide cargaison d’armes à une heure pareille. Ils croyaient peut-être que je n’avais que ça à faire de mes nuits ? Ou au contraire, ils voulaient m’empêcher de faire autre chose la nuit pouvant causer ennuis ?

En tout cas, il était clair qu’ils n’avaient pas confiance en moi et qu’ils voulaient pas me laisser seul. Ils m’avaient même affecté un coéquipier pour faire le poteau avec moi. J’espérais seulement pour ce coéquipier qu’il n’était pas du genre à être chiant, sinon il risquait recevoir en premier toute ma colère et ma frustration de la spirée.

À peine arrivai-je sur les lieux, je pouvais déjà entendre au loin un trio parler de moi. Alors comme ça, je suis « l’autre », hein ?

« C’est moi « l’autre » et je suis là, dis-je d’une voix grave en même temps que je sortais de l’ombre. Pour ta gouvernance blondinet, j’m’appelle pas « l’autre » mais Mamoru Hono. Enchanté, amusons-nous bien cette nuit ! »

Je lui souris et posai une main sur son épaule qui se voulait plutôt menaçante que accueillante. Puis je fis un signe de la tête aux deux gardes pour leur dire qu’ils pouvaient nous laisser — c’était bien plus facile de gérer un blondinet seul qu’un trio d’imbéciles. Puis lorsqu’ils nous quittèrent, j’effaçai ce vulgaire sourire et je me tournai vers la cargaison derrière le jeune homme.

« Alors c’est ce machin-là qu’on doit surveiller toute la nuit, hein ? Dis, tu n’es pas curieux de savoir ce qu’il se trouve à l’intérieur ? Apparemment ce sont des armes shinobis.. Personnellement, je suis curieux de savoir combien il y en a.. » Disais-je tout en m’apprêtant à ouvrir le couvercle.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ascentofshinobi.com/t5278-fire-and-violence-en-cours#41736 http://www.ascentofshinobi.com/t5162-equipe-05-oushi-kuroi http://www.ascentofshinobi.com/t5291-mamoru-hono-carnet-de-bord#41839

Travail de nuit Empty
Dim 13 Jan 2019 - 11:29
Regardant la main sur son épaule avec un haussement de sourcil, il la balaya d’un petit geste méprisant tandis que le nouvel arrivant renvoyait les deux gardes. Soupirant pour lui-même mais aussi pour être entendu et marqué sa propre exaspération

- Eh bien, ça va être le fun ce soir... Tu peux m’appeler Jun, ou Yamanaka-sama, au choix.

Saluant d’un signe de la main les gardes qui partaient après avoir vérifié leur identité, il se tourna vers le bonhomme qui semblait déjà faillir à ses tâches de simple soldat demeuré étant donné qu’il ne voulait pas se contenter d’une simple ronde mais plutôt fouiner un peu.

- T’es tant en dèche de kunais que ça ? Vas-y si tu veux, mais m’étonnerait que ce qui s’y trouve soit très fabuleux si elles ont pour but d’être livrées aux randoms du pays.

Il s’avouait néanmoins un peu curieux de savoir ce qu’ils devaient protéger exactement, et la qualité de ces armes pour qu’elles suscitent un tant soit peu d’intérêt. Mais peut-être que ces fameuses personnes mal intentionnées ne cherchaient pas tant à s’approprier les armes elles-mêmes mais plutôt à en priver les habitants de la région. Après tout, si les habitants des villages alentours n’avaient pas de quoi se protéger en l’absence des Kirijins, il serait bien plus facile pour toute bande de bandits de s’en prendre à eux sans craindre aucune riposte.

Faisant un tour rapide de l’entrepôt, il commença à sceller à l’aide de sceaux bas de gammes les volets et les différentes sorties, gardant un œil sur le rouquin et ses découvertes. Et s’il faisait partie de ces individus mal intentionnés ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ascentofshinobi.com/t5218-yamanaka-jun#41172 http://www.ascentofshinobi.com/t5328-equipe-9-shinpuu-vent-nouveau-kiri

Travail de nuit Empty
Lun 14 Jan 2019 - 3:12
« Si ce n'était pas quelque chose à minimum fabuleux, on ne nous aurait pas missionné pour surveiller cette cargaison. Quoique.. Aux yeux de l'autorité peut-être qu'on ne vaut vraiment pas mieux que deux poteaux. »

Ce qui était fort probable et même sans doute le cas. Enfin, je m'en foutais un peu de comment ils nous voyaient. Ce qui me dérangeait, c'était surtout la manière dont ils nous utilisaient, à savoir comme de simples pions que l'on plaçait à un endroit ou à un autre sans se soucier des détails comme l’heure ou autre.

L’idée à elle seule suffisait à me faire grincer des dents. Un jour si l’occasion se présentait, j’irais bien foutre une patate à un de ces mecs de là-haut ! Mais là n'était pas la question principale, encore faudrait-il que je puisse les atteindre. Pour l’heure j’étais réduit à faire le guet et que pouvais-je y faire ? Autant essayer de se divertir au cours de la mission.

« Si on veut empêcher des mecs mal intentionnées de nous voler la cargaison, on doit déjà savoir ce qu'elles contiennent, nah..? »

Sur ces dernières paroles, j'ouvris la caisse et découvris à l'intérieur une pile d'armes de différentes natures. Je voyais effectivement des kunais, mais aussi des sabres et des faux. Ce n'étaient pas des joyaux parmi l’armurerie, mais ils restaient tranchants et utilisables.

« Ho.. »

J’avais bien de quoi me servir si besoin. J’affichai un léger sourire en même temps que je saisirai un kunaï entre mes mains pour en admirer la qualité.

« De nos jours un achat de 5 kunaïs coûte tout de même 200.000 Ryos. Avec tout ce qu’il y a dedans en plus des autres armes, il y a moyen de s’en faire un petit paquet.. T'penses pas ? »

Je jetai un regard à mon partenaire pour observer sa réaction. Ce Yamanaka Jun, il semblait avoir du tempérament. Peut-être qu’avec lui j’allais pouvoir m’amuser ce soir ? Je me demandais, par simple curiosité, s’il allait vraiment me laisser en voler quelques uns. Cela ferait de lui un complice.. Enfin, je ne comptais pas vraiment le faire, mais quelque part en moi il restait des habitudes de l’ancien brigand que j’étais : analyser les objets et leur valeur, puis les prendre..


Dernière édition par Mamoru Honō le Mar 15 Jan 2019 - 13:19, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ascentofshinobi.com/t5278-fire-and-violence-en-cours#41736 http://www.ascentofshinobi.com/t5162-equipe-05-oushi-kuroi http://www.ascentofshinobi.com/t5291-mamoru-hono-carnet-de-bord#41839

Travail de nuit Empty
Lun 14 Jan 2019 - 19:16
Quelle déception. De simples kunais. Déçu alors qu’il continuait son propre tour du propriétaire, il fronça légèrement les sourcils en entendant parler du prix des kunais. C’était en effet à vous faire peur d’en lancer un en combat. Mais le pire n’était pas ça. Intéressé par se forger un marteau décent pour ses futures escapades, le sien arrivant en fin de vie, il s’était renseigné auprès d’un forgeron du village. Un million de ryôs lui avait-il dit. « Les prix du village ».

Il fallait visiblement être riche pour vivre décemment à Kiri et ce n’était pas en effectuant les missions qu’il effectuait qu’il irait bien loin. Pourvu qu’il se retrouve rapidement dans une équipe ninja. On lui avait dit que le salaire pouvait être jusqu’à doublé s’ils étaient satisfaits de son travail. Mettant fin à sa parenthèse exaspérée et frustrée, il afficha un petit sourire amusé en posant son dernier sceau.

- Si je me retrouve en prison pour avoir volé une poignée de kunais, j’m’en voudrai un peu, pas toi ? Sans compter que ce soir c’est ma première mission rang C et j’compte pas traîner à vie au rang de Genin… Semblerait que les Chûnins ont un bien meilleur salaire et même une couverture médicale … sans compter qu’eux peuvent sortir du village …

Une règle stupide. Le pays ok mais le village … Une obligation incroyablement restrictive … qu’il n’avait appris qu’après avoir intégré Kiri alors qu’il avait demandé à sortir en escapade. Autant dire que sur le coup il l’avait eu mauvaise et continuait encore aujourd’hui à être fort énervé par cette règle militaire au possible.

- Du coup tiens-toi un peu tranquille garçon. Si ce soir y a de la castagne j’te laisserai récupérer les babioles des ploucs qui oseraient risquer leur vie pour des armes de merde.

Déstockant son thermos de thé et un mug, il proposa à son coéquipier d’en sortir un deuxième avant de servir le liquide.

- Et t’es qui concrètement ? T’es pas un peu vieux pour être Genin ou tu viens d’arriver aussi ?

Ou t’es un plouc comme Ren qui vient enfin de sortir de son cocon de larve Aburame ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ascentofshinobi.com/t5218-yamanaka-jun#41172 http://www.ascentofshinobi.com/t5328-equipe-9-shinpuu-vent-nouveau-kiri

Travail de nuit Empty
Mar 15 Jan 2019 - 13:19
« Peut-être que j’aime bien la prison. On y vit bien là-bas. On est logé, nourri, et on s’fait des potes avec les gars des autres cellules. Parfois t’peux même y rencontrer des psychopathes intéressants. » Fis-je d’un air ironique.

Et c’était bien vrai. La prison n’était pas un lieu désagréable, parfois même agréable ! Néanmoins, il marquait un point sur un sujet.

« En effet, j’ai d’autres choses à accomplir qu’croupir en taule. Et je ne parle pas de devenir Chûnin pour vivre avec un meilleur salaire ou une couverture médicale.. »

Je n’avais pas grand chose à faire de l’argent ou de ma santé. J’aimais bien voler pour faire chier le monde et parce que c’était une habitude, mais mon principal intérêt n'était pas des pièces de monnaie.

« Ce que je veux avant tout, c’est de l’action, du combat ! Fin’ pour ça j’pense qu’il va me falloir passer au rang de chûnin, mais bon ça me dérange pas de rester genin. Au moment des guerres, genins, chunins, c’que tu veux, vont être envoyés sur le terrain et dans les autres pays. À ce moment là.. Je pourrai m’éclater ! » Fis-je avec un sourire.

Sur ces dernière paroles, je laissai le couvercle de la caisse retomber lourdement dessus, avant de venir m’installer prêt de mon partenaire. Je pris le verre qu’il me servit avant de faire la remarque immédiatement.

« Il n’y aurait pas de l’alcool ? M’enfin.. »

Non pas que je n’aimais pas le thé, mais on avait l’air de petits vieux avec ça..

« Enfin bref.. Donc toi, ton objectif c’est de devenir chûnin pour vivre plus aisé et pouvoir sortir du village quand t'veux ? Tu sais que t'es pas obligé d’attendre d’être chûnin pour sortir du village. Il existe plusieurs autres moyens. C'est c'qu'on appelle la « fraude » ! Et pour ça, il t’faut juste des couilles, ha ha ! »

Je marquai une courte pose.

« Sinon pour répondre à tes questions, mh.. C'pas tes oignons je dirais. « Aussi » ? Parce que c’est ton cas ? Yamanaka, c'pas le nom d’un clan de mentalistes et tout ? »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ascentofshinobi.com/t5278-fire-and-violence-en-cours#41736 http://www.ascentofshinobi.com/t5162-equipe-05-oushi-kuroi http://www.ascentofshinobi.com/t5291-mamoru-hono-carnet-de-bord#41839

Travail de nuit Empty
Sam 19 Jan 2019 - 7:15
A chacun ses motivations franchement. Lui voulait la castagne ok, leurs intérêts restaient quand même communs. Les Genins du village semblaient pas mal victimisés ici. Versant le thé dans le mug, il laissa l’autre le prendre. De l’alcool … Non c’était trop cliché et puis il n’avait pas trouvé d’alcool digne d’intérêt dans ce village. Le thé en revanche était unique en son genre. Pas extraordinaire non plus loin de là mais il avait une petite note fruitée indescriptible qui restait en bouche malgré la puissance du thé noir.

Sans pour autant être passionné par ce type de breuvages, il avait commencé à en prendre régulièrement lors de ses voyages, l’alcool de riz servi dans bon nombre de tavernes de Hi ne correspondant pas à son palais délicat. Il n’était après tout pas un vulgaire plouc fermier. Après avoir testé quelques plats et boissons de bons goûts, difficile de descendre ses standards.

- Chûnin à mon avis les bastons seront bien plus intéressantes. Genin t’es un peu la chair à canon inutile. J’dis ça j’dis rien.

Petite gorgée du thé fumant alors que l’autre Genin lui résumait ce qu’il avait compris de son intérêt pour le grade de Chûnin.

- Non pas que ça. C’est un tout. Être en bas de la pyramide c’est juste nul c’est tout, pour tout un tas de raisons, y a pas d’intérêts, on fait des missions de merde et compagnie. Ouais on peut frauder pour sortir mais pour faire quoi ? On a officiellement pas de pouvoir pour faire quelque chose d’intéressant et tu t’exposes à des risques plus grands que la récompense. Donc ouais, reste qu’à prendre mon mal en patience.

Roulant des yeux, alors qu’il le rembarrait sur sa question, le Yamanaka but une autre gorgée.

- Je pensais que c’était un peu obvious que passé 20 ans si t’étais encore Genin c’est que tu venais d’arriver. Donc ouais. Et c’est ça, le clan des mecs qui peuvent te réduire à l’état de légume si tu nous saoules trop.

Menace à peine voilée. Marquant une courte pause prêt à répondre à nouveau, il se fit interrompre dans sa réflexion par une petite explosion qui retentit comme si elle était composée de plusieurs petits pétards. Ses sceaux. Ne possédant pas le chakra de barricader l’ensemble de la grange, les sceaux qu’il avait posé sur les ouvertures avaient comme but uniquement de relâcher de quoi faire du bruit au cas où ils seraient brisés par quelqu’un qui ouvrirait le volet ou la porte.

- Semblerait qu’on soit plus seul.

Posant son mug, il sortit un kunai de son attirail et riva son regard en direction du bruit. Vu la situation mieux valait éviter de sortir le marteau.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ascentofshinobi.com/t5218-yamanaka-jun#41172 http://www.ascentofshinobi.com/t5328-equipe-9-shinpuu-vent-nouveau-kiri

Travail de nuit Empty
Sam 19 Jan 2019 - 15:47
« De la chair à canon, hein.. Pourquoi pas.. »

D’une certaine manière, c’était ce que j’avais toujours été. Quand j’étais un bandit, on m’utilisait comme tel pour servir d’appât ou juste pour servir de bombe ambulante. Maintenant que j’étais shinobi, on m’envoyait effectuer des missions de merde et sans doute aux premiers rangs si jamais guerre il y avait..

Mais cela m’allait très bien ! Je dirais même que j’aimais bien ça — enfin, pas les missions de merde hein, mais le fait d’être au premier rang en cas de guerre. Si j’avais la possibilité de m’amuser et de m’éclater, tout m’allait parfaitement bien !

Dans un certain sens, c’était même mieux que d’être chunin où la paperasse commençait à s’entasser sur les bureaux — notamment lorsque l’on dirigeait une équipe. Actuellement c’était surtout moi celui provoquait toute cette paperasse et j’en étais assez fier, mais pour revenir à la conversation.

« Vous avez un pouvoir fort intéressant, mh. Je serai curieux de vous voir un jour à l’œuvre, » dis-je tout en croisant les jambes.

Pour l’heure, il m’avait juste l’air beau parleur. Le plus souvent, les personnes fortes en psychose étaient faibles au combat. Je me demandais comment il se débrouillait. Peut-être allais-je voir un style de combat tout nouveau ? Au même instant, des bruits d’explosion interrompirent notre conversation.

« Ohoo ! Serait-ce l’arrivée de nos invités ? »

Ce n’était pas trop tôt depuis le temps qu’on les attendait. J’allais enfin pouvoir me dégourdir un peu les pattes. Je me relevai du sol et je commençai à m’étirer les bras et les jambes. Puis calmement, m’avançant en direction du bruit d’un air tout à fait inconscient, j’écartai les deux bras larges devant moi avant de crier à haute voix :

« Oy ! Les gars dans le noir ! Sortez et venez faire connaissance ! On vous accueille à bras ouvert ! »

Soit j’étais con. Soit c’était un piège. Sur lequel allaient-ils parier ? Allaient-ils rester cacher pour continuer de jouer à cache-cache ? Ou bien allaient-ils oser se dévoiler pour me faire face ? Dans les deux cas, j’avais une solution.

« Si vous persistez à rester cacher.. Hé hé.. Je me gênerai pas à cramer tout ce qu’il y a autour.. »

Et c’était ce que je m’apprêtais à faire. Je fis un mudras et je dis apparaître une petite boule de flamme dans ma main. Rien de bien grand, mais cela pouvait servir à effrayer quelques bandits ou éclairer le chemin qui menait vers eux..
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ascentofshinobi.com/t5278-fire-and-violence-en-cours#41736 http://www.ascentofshinobi.com/t5162-equipe-05-oushi-kuroi http://www.ascentofshinobi.com/t5291-mamoru-hono-carnet-de-bord#41839

Travail de nuit Empty
Dim 20 Jan 2019 - 6:28
Deux silhouettes masquées se montrèrent alors suite aux provocations du Mamoru. Armés chacun d’un katana à la qualité plus que décente. Rien qu’à les voir ils n’avaient pas besoin de nouvelles armes donc pourquoi vouloir faire main basse sur ces armes ?

- Nous n’en avons qu’après la cargaison. Partez, dites que vous n’avez rien pu faire et vous aurez la vie sauve.

Un sourire apparaissant sur son visage, le Yamanaka regarda la boule de feu dans la main de son coéquipier avant de lui faire un geste pour qu’il atténue l’ampleur de ses techniques. Un utilisateur de ninjutsu katon ferait des ravages dans l’entrepôt et conduirait inexorablement à l’échec de leur mission.

- Fais gaffe à ne pas brûler la cargaison. Si on la perd ça reviendra au même que s’ils la volent.
- C’est donc un non ?
- C’est donc un non oui.

Composant quelques mudras, il élargit subitement ses perceptions mentales à tout l’entrepôt. Ils étaient bien deux. Non …

- En haut !

Lançant son kunai pour parer celui qui venait d’être lancé juste au-dessus d’eux par le troisième larron qui se déplaçait en passant par la charpente, le Yamanaka chargea à la verticale en concentrant son chakra dans ses muscles inférieurs et fit apparaître soudainement son maillet dans sa main droite à l’aide du sceau qui se trouvait au creux de sa paume.

Amorçant un coup circulaire en visant l’abdomen pour se contenter de bien amocher l’attaquant plutôt que de le tuer net, il gardait ses sens en éveil afin de ne pas être un surpris à mi-chemin par un autre adversaire.

Spoiler:
 




Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ascentofshinobi.com/t5218-yamanaka-jun#41172 http://www.ascentofshinobi.com/t5328-equipe-9-shinpuu-vent-nouveau-kiri

Travail de nuit Empty
Dim 20 Jan 2019 - 7:35
Toujours aussi pragmatique mon partenaire. Enfin, il n'avait pas tord, ce n'était pas impossible pour moi de le faire. Mais..

« Ouai ouai.. Ce sont des armes, ils crameront pas aussi facilement ! À moins ce soit d’une qualité merdique, ce qui voudrait dire que l’on nous a employé pour surveiller de la merde et dans ce cas, ça sera une bonne chose de les brûler. Ha ha !   »

Enfin, je n’allais pas me déchaîner à ce point. C’était plus pour effrayer nos adversaires qu’autre chose et cela semblait avoir bien fonctionné puisqu’ils étaient sortis de leur cachette. Sans traîner, j’enchaînai aussitôt une série de mudras pour cracher des flammes qui vinrent encercler les deux bonhommes afin de les empêcher de fuir.

Au même moment, j’entendis mon coéquipier me crier de regarder vers le haut. Je levais les yeux vers le ciel et je vis apparaître un troisième personnage armé qui s’apprêtait à donner un coup de lame dans la nuque, mais juste à temps, mon coéquipier lui chargea dessus pour l’envoyer valser plus loin.

« Ohoooo ! Pas mal dis-moi ! Et plutôt originale cette arme ! Tu es aussi un combattant du corps-à-corps en plus d’être un mentaliste, mh ?  »

Pendant ce temps, je voyais nos adversaires commencer à se relever et à s’exciter dans tous les sens. Ils nous regardaient avec méfiance, les armes aux mains, tout en se jetant mutuellement des regards entre eux.

Ils m’avaient drôlement l’air bien armés pour des voleurs qui cherchaient à voler une cargaison d’armes. C’était clair que ce n’était pas eux, ce qui me laissait croire à deux suppositions : soit c’était pour les revendre, soit c’était pour nous faire chier.

Si c’était la première option, j’accepterais volontiers de leur céder à condition que l’on reçoive au moins quarante à cinquante pour-cent de la recette. Mais si c’était la deuxième option, ils pouvaient crever.

Enfin, au vu de leur regard, il allait d’abord falloir leur foutre une raclée pour pouvoir les interroger. Ce qui voulait forcément dire : pas trop de violence et leur laisser la vie sauve et ça, c'était bien chiant ! Oh mais d’ailleurs.. J’avais un partenaire idéal pour ce genre de situatio, non ?

« Dis-moi, est-ce que tu peux lire dans leurs pensées ?  » Demandais-je en jetant un regard au blondinet. « Juste histoire que je sache jusqu’où je peux aller.. Genre.. Si on pourrait toujours leur parler et leur soutirer des informations si jamais je leur cramais le visage sans faire exprès..  »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ascentofshinobi.com/t5278-fire-and-violence-en-cours#41736 http://www.ascentofshinobi.com/t5162-equipe-05-oushi-kuroi http://www.ascentofshinobi.com/t5291-mamoru-hono-carnet-de-bord#41839

Travail de nuit Empty
Dim 20 Jan 2019 - 12:08
- Tant qu’ils sont vivants tu peux y aller !

Envoyant valdinguer son adversaire qui avait paré le coup avec un kunai, il le regarda se relever difficilement, en se tenant le bras qui avait servi à contrer son coup. Sans pour autant affirmer qu’il devait avoir son bras cassé, le bonhomme était tout de même bien endommagé. Regardant les flammes encercler les deux autres adversaires, il eut la confirmation que ce dernier devait bien être un utilisateur de ninjutsu affinitaire. Mieux valait donc ne pas se jeter dans cette mêlée au risque de finir soi-même brûlé.

Mais il n’avait pas le temps d’hésiter d’avantage, des deux côtés leurs adversaires passaient déjà à l’offensive. Son adversaire dont le bras gauche tombait maintenant lamentablement le long de son corps avait brandi son katana et après l’avoir chargé en chakra se dirigeait vers lui. De l’autre côté, l’un des deux ennemis avait éteint les flammes avec une faible technique suiton mal utilisée tandis que l'autre lançait quelques éclairs en direction de Hono. Ils possédaient donc tous des rudiments de manipulation du chakra mais ne semblaient pas ninjas eux-mêmes, ces efforts chakratiques semblant leur donner un peu de mal.

Pointant son adversaire déjà amoché avec ses deux mains après avoir composé très rapidement quelques mudras, son propre corps s’effondra, son esprit, lui, changeant de corps. L’épée toujours chargée en chakra, il continua sa course et vint attaquer l’utilisateur du suiton.

- Maintenant !

Cria-t-il à son partenaire sous sa nouvelle forme, attendant de voir une technique de ninjutsu fuser vers lui pour retourner dans son propre corps.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ascentofshinobi.com/t5218-yamanaka-jun#41172 http://www.ascentofshinobi.com/t5328-equipe-9-shinpuu-vent-nouveau-kiri

Travail de nuit Empty
Dim 20 Jan 2019 - 18:17
« Oh ? Voilà une chose qui n’était pas prévue..! Hé hé.. »

Il semblerait que j’allais pouvoir m’amuser un peu plus que prévu ! Je me dématérialisai en flammes pour esquiver les coups d’éclair qui venaient vers moi. Puis sous ma forme élémentaire, je bondis en direction de mon assaillant pour lui donner un violant coup de poing en pleine figure.

Je ne devais pas les tuer — si je les tuais, ce ne serait pas d’un mentaliste dont j’aurais besoin, mais d’un nécromancien ! — néanmoins, je pouvais les amocher d’autant plus si nos adversaires avaient appris à utiliser le chakra avant de venir. Je pouvais donc considérer qu’ils savaient se défendre et attaquer en toute sérénité.

Au même moment, l’ennemi au bras blessé apparut an côté de moi pour attaquer son partenaire juste à temps pour l’empêcher de fuir. Je ne compris pas sur le coup ce qu’il se passait. Peut-être était-il devenu fou à cause de la situation ? Mais sans vraiment chercher à réfléchir — chose pour laquelle j’étais pas doué — je me contentai de le chopper par l’arrière du crâner pour venir le cogner contre le sol.

Ce fut à ce moment là, qu’en me retournant en arrière, je vis le corps du blondinet étalé au sol se redresser, que je compris. Il avait le même regard ardent présent dans les yeux de l’imposteur. Il avait donc pris possession de son corps !

« Ho ho, pas mal comme technique,  » Pensais-je à haute voix.

Le calme étant à nouveau rétabli, je ramenai les corps des trois bandits près de la cargaison. Ils étaient trop assommés pour faire quoique ce soit. Croisant les bras, je me tournai vers mon partenaire.

« Des voleurs capables d’utiliser du chakra.. Ce n’est plus une mission de rang C mais bien une mission de rang B, mh.. Je me demande pourquoi des gars comme vous tentent de voler une cargaison d’armes.. »

J’attrapai par les cheveux le plus éveillé des trois.

« Et par ailleurs, comment avez-vous appris à utiliser le chakra ? J’aurais envie de dire que vous venez d’un village ennemi, mais aucun village ennemi n’enverrais une taupe aussi incompétente. »

Même s’ils savaient utiliser des techniques à base de chakra, ils ne le maîtrisaient pas bien encore.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ascentofshinobi.com/t5278-fire-and-violence-en-cours#41736 http://www.ascentofshinobi.com/t5162-equipe-05-oushi-kuroi http://www.ascentofshinobi.com/t5291-mamoru-hono-carnet-de-bord#41839

Travail de nuit Empty
Dim 27 Jan 2019 - 19:25
S’époussetant avant de ranger son marteau dans le sceau au creux de sa paume, il se recoiffa en passant une main dans ses cheveux avant de river son regard sur leurs trois prisonniers et sur le Mamoru qui était un peu trop pressant. Ainsi donc il était un élémentaire de feu. Le genre de bonhomme dont il valait mieux se méfier. Non pas car on racontait qu’ils n’étaient pas humains, mais car un bonhomme dans son genre était souvent difficile à contrer en cas d’opposition. Fort heureusement pour lui, il devait sûrement rester vulnérable à ses attaques mentales même sous forme élémentaire…

- De rang B n’exagérons pas, ils restaient plutôt nuls … M’est avis qu’ils ont appris le chakra dans leur coin ce qui expliquerait qu’ils ne soient pas à la hauteur... Tu permets ?

S’étant rapproché de celui auquel le Mamoru tirait les cheveux, il attendit qu’il relâche son étreinte pour poser ses deux mains sur ses tempes, fermant les yeux alors que ceux de sa cible devenaient légèrement vitreux à mesure que son chakra passait de ses doigts au cerveau de sa cible.

Comme à chaque fois qu’il réitérait l’exploit, son esprit se matérialisa dans une immense salle plongée dans le noir, ses pieds formant une onde ténue sur le sol liquide sur lequel il marchait sans effort. Avançant droit devant lui en direction la minuscule lueur dans toute cette obscurité il aperçut enfin la matérialisation de l’esprit du brigand immobilisé comme son corps actuel. S’avançant vers lui, il arriva enfin suffisamment à portée pour qu’il puisse lui toucher le front, une vive lumière les entourant alors que des bribes de souvenirs de l’homme apparaissaient fugacement tout autour d’eux.

Rouvrant les yeux après un petit moment, il se tourna vers son partenaire… un peu de déception dans le regard. De déception et d’ennui.

- De simples mercenaires, embauchés par un larbin d’une compagnie d’import-export installée dans le village qui voulait sûrement s’emparer de la cargaison pour fragiliser le partenariat de Kiri avec la compagnie actuelle et devait espérer une promotion. Ca ou on lui en avait donné l’ordre, celui-là ne semblait pas le savoir mais il avait déjà eu affaire à lui pour un contrat de couler quelques navires marchands rivaux.

Craquant son cou, il relâcha son emprise sur le prisonnier qui semblait vidé de sa force. Il en était souvent ainsi, se faire trifouiller le cerveau avait souvent pour effet de fatiguer au possible ses cibles. Sûrement avec la pratique, son emprise serait moins intrusive et éprouvante, mais pour l’heure il fallait se contenter de ses talents actuels.

- Reste plus qu’à prévenir la police ou truc similaire et les laisser gérer la chose je suppose ?

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ascentofshinobi.com/t5218-yamanaka-jun#41172 http://www.ascentofshinobi.com/t5328-equipe-9-shinpuu-vent-nouveau-kiri

Travail de nuit Empty
Lun 28 Jan 2019 - 5:18
J’observais le jeune homme avec une once de curiosité dans mon regard. Mais il n’y avait pas grand chose de spectaculaire. Il lui toucha simplement le front, puis tous deux s’arrêtèrent de bouger en même temps. C’était vraiment quelque chose de psychologique qui n’avait rien de visuel.

« Ennuyant.. »

Je lâchai un soupire avant de me reposer sur le sol, les jambes croisées, en attendant que mon partenaire ne revienne à lui. Bien que ce n’était pas passionnant, je devais avouer que ça restait une technique plutôt utile et effrayante..

Je devrais le prendre plus souvent avec moi pour des missions de récoltes d’informations. Comme ça, je bute les adversaires et il se charge de retrouver dans leur mémoire les informations demandées.

Toutefois, il n’avait pas intérêt à utiliser ce genre de technique en plein combat. Il risquerait de voir son corps mourir pendant que son âme se promène encore dans l’esprit de la cible.

Quelques instants plus tard, il revint à lui.

« Alors ? As-tu découvert quelque chose d’intéressant ? »

Mais son regard me prévenait déjà d’une réponse décevante. En effet, ce n’était que de simples larbins qui travaillaient pour un chef inconnu. Une nouvelle qui refroidit tout mon enthousiasme.

Me relevant du sol, je tapotai la poussière sur mes vêtements avant de remettre mes mains dans les poches.

« Yep, la police ou d’autres vont s’en charger.. En parlant de ça, j’crois entendre le prochain duo de gardes semble arriver.. » Dis-je tout en indiquant de la tête vers la porte d’entrée.

Deux silhouettes se tracèrent dans le noir. C'étaient deux hommes de grande taille qui discutaient de vives voix. Il s'agissait du prochain tour de gardes.

« C'est l'heure de tourner ! On n’a qu’à leur refiler. Pour ma part, boulot terminé ! J’me tire terminer ma nuit, hmpf. Ce fut cool d’travailler avec toi Mister Jun. »

Sur ces dernières paroles, j’effectuai un mouvement de la main tout en m’apprêtant à partir.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ascentofshinobi.com/t5278-fire-and-violence-en-cours#41736 http://www.ascentofshinobi.com/t5162-equipe-05-oushi-kuroi http://www.ascentofshinobi.com/t5291-mamoru-hono-carnet-de-bord#41839

Travail de nuit Empty
Mar 29 Jan 2019 - 18:23
La soirée avait été plus fatigante que prévue. Rentré chez lui plus tôt que prévu, il constata que sa colocataire n’était pas encore chez eux, ou qu’elle était déjà ressortie. Peu importait, il n’avait qu’une hâte : retrouver son lit. Se débarrassant de ses outils ninjas puis de ses vêtements, il prit une douche rapide et s’étala dans son lit, se faisant rapidement emporter dans un sommeil non sans rêve.

Comme à chaque fois, les pensées de l’homme qu’il avait examiné étaient revenues le hanter par épisodes. Rien de bouleversant, le lot habituel de morts et petites joies qui avaient guidé grossièrement sa vie. En tant que spectateur il était rare qu’il s’émeuve de ce genre de restes quand bien même étaient-ils clés pour ses victimes.

- Bah, encore un mec sans le sou victime de la guerre.

Des mecs comme lui il en existait des milliers après tout. Se levant, il récupéra le journal à l’entrée et se dirigea vers la petite cuisine, passant une tête devant la porte de la chambre de sa sœur. Rien… Soupirant, il secoua la tête comme pour se chasser une idée, et fit chauffer une casserole d’eau chaude. Elle finirait bien par s’en lasser, et à ce moment là il se délecterait de voir l’abruti qui l’occupait tant convulser sous l’effet d’une de ses techniques dont elle seule avait le secret.

Ouvrant le journal, il y parcourut quelques lignes avant de tomber sur une mention de la nuit dernière. On parlait ici d’une simple arrestation d’un cadre un peu aventureux et de sa main d’œuvre. Comme si cela s’arrêterait là. Sans aucun doute le cadre avait servi de bouc émissaire, ses supérieurs ayant convenu d’un accord avec les autorités Kirijines pour arrêter l’affaire à ce simple commanditaire.

N’était-ce pas ça que d’être riches et puissants dans ce monde qui ne reconnaissait rien d’autre que ces deux attributs ? S’étirant alors qu’il se disait avoir hâte d’atteindre ces deux objectifs, il repensa à son partenaire hier soir. Oui, lui aussi avait hâte de rebosser avec lui…


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ascentofshinobi.com/t5218-yamanaka-jun#41172 http://www.ascentofshinobi.com/t5328-equipe-9-shinpuu-vent-nouveau-kiri

Travail de nuit

Page 1 sur 1

Ascent of Shinobi :: Territoires de l'Eau :: Kiri, village caché de la Brume :: Port Naragasa
Sauter vers: