Soutenez le forum !
1234
Partagez

[Mission Libre B] Enquête sur Hakari (w/ Shaka & Sabaru)


[Mission Libre B] Enquête sur Hakari (w/ Shaka & Sabaru) Empty
Dim 13 Jan 2019 - 17:06
Enquête sur Hakari
Feat Nō Sabaru & Hokkyokusei Shaka

« Des rumeurs prétendent à un regroupement sur l'île Nord-Est d'Hakari. Piller, tuer, terrifier sont leurs passe-temps. L'équipe 5, 牡牛 黒い Oushi Kuroi, se rend sur place pour défaire ces criminels.»

Nouvelle journée, nouveau dilemme. La sueur ruisselante entre les pectoraux, l'impétueux s'allume une clope comme récompense d'une bonne séance quotidienne à s'entrainer à l'art du maniement de sa lame. Une action quelque peu illogique et immorale du point de vue de la santé, que le Berserk contestera très certainement. Tant qu'il peut se battre encore à pleine puissance sans être essoufflé, il continuera. L'arrêt immédiat de son addiction s'effectuera le jour où il se retrouvera mis à mal par sa propre endurance. Une chose dont il est certain de l'impossibilité.

Pourtant, quel est le choix qu'il se lance si ce n'est aucunement sa décision quant à l'abolition du tabac. Et bien dans ses pensées les plus profondes, il hésite. Un choix qui pourrait définir le reste de sa journée, si ce n'est de sa semaine, de son année ou même de sa vie. Oui, de sa vie. Car si une action peut fait dégringoler un simple caillou de la montagne, qui ne nous dit pas que ce même caillou, pourtant insignifiant, fera céder le reste de la pyramide rocheuse ? Cette décision, ce choix, ce dilemme ... si cruciale quant à l'existence de l'homme au sein de cet univers ... Car s'il prend la mauvaise décision son destin en sera modifié et qui ne dit pas que d'ici quelques heures, il tombera malade à en crever ? Littéralement.

Alors ... 魚 Sushi ou 和牛 Toriyaki à midi ?

Néanmoins, dans une décision aussi importante le regard plongé dans les nuages fluides du ciel, un émissaire du Mizukage apparait face à lui, alors qu'il remet 異世界 割れる Isekai Waeru dans son dos. Lui tendant une lettre, il prend le temps de la lire avant que le messager de n'échappe en vitesse pour s'atteler à une seconde mission.

Yami,

Nos espions ont découverts sur Hakari des agissements peu scrupuleux. Des criminels semblent s'y être installés et terrorisent la population de l'archipel. Je te demande de t'y rendre et d'enquêter. Si des hommes s'y trouvent, arrêtes les. S'il ne coopère pas, tu sais ce que tu as à faire. Si tu peux trouver d'éventuelles preuves quant à leur employeur, cela me retirait une épine du pied, a vue des nombreux criminels se trouvent encore au coeur de notre pays. Je te fais confiance sur ta constitution d'équipe.

Bien à toi,
Watanabe Shiori - Godaime Mizukage

Le papier entre les mains, Yami se retourne alors vers le messager un air plus sérieux que d'habitude.

« Va me chercher Shaka et Sabaru. Dis leur de me rejoindre au port pour partir vers Hakari. C'est urgent, demande du Mizukage. »

Expirant un épais nuage de fumée vers le ciel, le Berserk a soudainement un étrange sentiment. Si les criminels qu'ils avaient trouvés sur Kaiba avec Inja n'étaient qu'un début ? Nâam, le lieutenant général de la Kenpei a donc raison, les soucis liés à Kewashiioke ne sont qu'à leurs commencements.

@Nō Sabaru @Yamanaka Shaka



_________________
異世界 割れる
 Isekai Waeru ▬ Le Fendeur de Monde
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ascentofshinobi.com/t4884-hokkyokusei-yami-oushi-norainu http://www.ascentofshinobi.com/t5162-equipe-05-oushi-kuroi http://www.ascentofshinobi.com/t4944-hokkyokusei-yami-the-impetuous-warrior

[Mission Libre B] Enquête sur Hakari (w/ Shaka & Sabaru) Empty
Lun 14 Jan 2019 - 19:29

Enquête sur Hakari
ft. Hokkyokusei Yami — Hokkyokusei Shaka

Des bruits de pas sur le plancher solide du Grand Dojo. Il se doutait de ce qu'on lui voulait, mais ne s'arrêta pour autant pas d'enchaîner ses mouvements fluides et précis avec Sayoarashi sur le mannequin d'entraînement. La lame frôlait la paille sans l'endommager, provoquant de ténus sifflements à chaque fois qu'elle fendait l'air. Le déchaîné perçut un raclement de gorge, signe que l'homme venu quérir son attention perdait patience. Qu'il en soit ainsi, pensa-t-il en se retournant enfin, l'arme au poing.

« Nô Sabaru, je présume. »
« Lui-même. »
« Le capitaine Yami vous attend au port Naragasa, vous partez pour Hakari. »


Aucune civilités, aucune fioriture. Sabaru reconnut le symbole brodé dans la tunique de l'homme, celui des émissaires du Mizukage. Il s'agissait d'une mission si ce genre de personnages ô combien pressés se déplaçaient pour un genin. Preuve de son manque de temps — et du probable détour que lui aura fait faire Yami —, le shinobi s'en alla sans perdre de temps, laissant le déchaîné seul dans la pièce reculée du dojo où il s'était isolé.

Une mission, enfin quelque chose d'intéressant. Dommage que j'aie à faire mes preuves aux côtés de ces décérébrés. Il récupéra ses affaires, enfila son manteau, puis prit la route du port. Les choses sérieuses débutaient tout juste pour l'équipe 5.


***


Un quart d'heure, c'était le temps qu'il avait fallu au déchaîné pour traverser tout Kiri, du Grand Dojo au port Naragasa. Il s'était dépêché, c'était le moins que l'on puisse dire. Yami, lui, aurait probablement traîné une heure de plus.

En parlant du loup, il était bien visible, suant comme un phoque et dépassant de la foule de par sa taille. Sabaru s'avança jusqu'à lui, cherchant du regard la présence éventuelle de Shaka ou de Honô. Inutile de préciser qu'il ne fut pas surpris pour le moins du monde de ne voir aucun des deux ; le premier était de notoriété rebelle et flemmard, et le second avait déjà été en retard pour le premier contact avec l'équipe.

« Alors, de quoi s'agit-il ? »

Le professionnalisme et le sérieux. Si on l'avait prévenu de sa destination, on ne lui avait pas communiqué l'objet du voyage. Si Yami avait besoin de bras supplémentaires, et que les émissaires du Mizukage se déplaçaient, il devait s'agir de quelque chose d'important.



_________________
能ある鷹は爪を隠す · Nō aru taka wa tsume wo kakusu
« Le faucon avisé sait cacher ses serres. »

Merci à Yume pour l'avatar
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ascentofshinobi.com/t4959-no-sabaru-i-think-therefore-you-are http://www.ascentofshinobi.com/t5162-equipe-05-oushi-kuroi http://www.ascentofshinobi.com/t5018-no-sabaru-suivi-rp-relations

[Mission Libre B] Enquête sur Hakari (w/ Shaka & Sabaru) Empty
Ven 25 Jan 2019 - 21:39
[Mission Libre B] Enquête sur Hakari (w/ Shaka & Sabaru) 4nqq
チーム ▬ Enquête sur Hakari


Aujourd’hui, une chaleur incandescente réveilla le Yamanaka. Celui-ci savait que la journée avait débuté mais il avait tout fait pour éviter de se lever aux aurores. Alors maintenant que le soleil était au zénith, l'insolent avait enfin pu se lever. Mais alors qu’il était en train de trouver la force de sortir de son lit, un homme vint toquer à la porte. Ouvrant celle-ci avec la mine épuisée, celle d’un adolescent venant à peine de se réveiller. Shaka rencontre le messager envoyé par son père dans des conditions peu recommandable.

Yamanaka Shaka ?
Le seul, l'unique pourquoi ?
Hokkyokusei Yami vous à convoquer au port Nagasara pour partir en direction de Hikari.

« Total flemme. Dites-lui de convoquer quelqu'un d’autre comme Sabaru. Moi, je compte faire autre chose de ma journée, désolé. » Venait-il de répondre en claquant la porte avec un sourire faussement amical.


Mais l’harcèlement incessant de ce messager lui fit rapidement changer d'avis, il allait aller au port. Et puis, si cela pouvait faire plaisir au vieux Yami, après tout s'est poumons n’avaient que quelques années supplémentaires à vivre. Il ne fallait pas trop le brusquer. Enfin bon, maintenant qu’il était prêt, autant y aller.

Sortant en courant de sa demeure, le Yamanaka ne tarde pas à arriver au port Nagasara. En voyant Yami accompagné de No Sabaru, celui-ci se met à accélérer jusqu'à son père avant de tomber vers l'impétueux avec un air tellement convainquant que même celui-ci ne pourrait pas se douter que ce n'était qu’une pauvre blague de son fils.

« Yaaaaaaaami-senpaiiiiiiiiiii ! Excusez-moi d’avoir pris autant de temps pour être venu, le messager messager à pris un peu plus de temps que prévu et j’ai fait tout mon possible pour arriver à l’heure... » Dit-il en se relevant doucement.


Tendant la main à celui qui était maintenant au sol, l’air faussement désolé mais très convainquant. Le Yamanaka riait intérieurement de cette blague, il avait vraiment bien fait de venir ici. Il ne le regrettait pas.

« Quel est le but de cet appel sinon ? »



_________________
[Mission Libre B] Enquête sur Hakari (w/ Shaka & Sabaru) 238917papersign
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ascentofshinobi.com/t5041-hokkyokusei-yamanaka-shaka#39539 http://www.ascentofshinobi.com/t5162-equipe-05-oushi-kuroi http://www.ascentofshinobi.com/t5630-yamanaka-shaka-epopees-legendaires#45233

[Mission Libre B] Enquête sur Hakari (w/ Shaka & Sabaru) Empty
Sam 26 Jan 2019 - 16:56
Enquête sur Hakari
Feat Nō Sabaru & Hokkyokusei Shaka

« Des rumeurs prétendent à un regroupement sur l'île Nord-Est d'Hakari. Piller, tuer, terrifier sont leurs passe-temps. L'équipe 5, 牡牛 黒い Oushi Kuroi, se rend sur place pour défaire ces criminels.»

Entre l'air marin et l'odeur de poisson, il faut dire que le lieu est assez cocasse pour un regroupement d'équipe. Si cette puanteur de colle pas à ses vêtements, le Hijin sera déjà heureux. Sentir la poisson mort durant toute leur mission lui serait bien agréable et titillerait ses sens obscures, poussant son énervement en dehors de ses limites plus rapidement qu'avant. Un tel facteur ne doit pas être acceptable. Il ne l'est pas pour l'Hokkyokusei.

Le cigarette fumante au bout des doigts, le Berserk contemple un court instant les vagues se fracassant sur la roche de l'archipel, expulsant de ses poumons la fumée de tabac. Le regard imperturbable, guettant par la suite la potentielle arrivée de l'un de ses élèves, Yami repaire enfin l'un deux. Nō Sabaru, le "Déchainé". L'un des quatre membres de la compagnie du Taureau noir ayant fait ses preuves lors de leur première rencontre. Le morbaque a des compétences et des connaissances exploitables, que le Chûnin ne tardera pas à faire évoluer vers de plus amples éventualités. De plus, lorsque le capitaine lui a apprit sa propre esquive, le Genin a su faire preuve d'un enthousiasme et d'un sérieux sans précédent. Sans compter sa capacité d'apprentissage bluffante. Non, il est clair que ce Sabaru ne restera pas bien longtemps qu'un simple Genin au sein de KiriGâkure no Satô.

S'approchant alors de l'impétueux, le Déchainé demande à son chef d'équipe de quoi il est question. Car il est vrai qu'être appelé en urgence de la part de son Capitaine par le biais d'un messager direct du Mizukage, cela n'est pas habituel. Il est normal qu'il se pose alors des questions.

N'ayant alors pas le temps de lui répondre, préférant attendre le dernier nommée, le jeune loup apparait devant eux, courant d'un pas essoufflé sur les pontons fait de bois du port. Yamanaka Shaka. Une nouvelle fois, il est en retard. De plus, il trouve le moyen par une maladresse des plus totales de tomber au sol. Cependant, le second Genin se relève s'excusant auprès de son paternel spirituel, accusant le messager de sa lenteur. Chose étant impossible, si Shaka a encore fait des siennes alors qu'on lui adressait un ordre direct.

D'un léger soupire, terminant sa cigarette, le Berserk leur demande de le suivre dans l'embarcation face à eux, tout en les informants de la situation.

« L'île d'Hakari est en alerte. Un groupe d'enfoiré fout la merde là-bas. Notre mission est simple. Enquêter, trouver et buter capturer ces enflures. Si y'a des dommages collatéraux, on avisera. » rétorque alors le Berserker Pourpre, balançant son mégot sur le front de Shaka, avant de s'installer à bord du navire.

Des dommages collatéraux, Watanabe Shiori y est désormais habituée en connaissant la présence de l'Hokkyokusei lors d'une mission à risque comme celle-ci. Qu'elle ne soit pas étonnée si ses élèves deviennent comme lui ...



_________________
異世界 割れる
 Isekai Waeru ▬ Le Fendeur de Monde
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ascentofshinobi.com/t4884-hokkyokusei-yami-oushi-norainu http://www.ascentofshinobi.com/t5162-equipe-05-oushi-kuroi http://www.ascentofshinobi.com/t4944-hokkyokusei-yami-the-impetuous-warrior

[Mission Libre B] Enquête sur Hakari (w/ Shaka & Sabaru) Empty
Sam 26 Jan 2019 - 22:38

Enquête sur Hakari
ft. Hokkyokusei Yami — Hokkyokusei Shaka

Après l'arrivée fracassante de Shaka, le capitaine daigna répondre au déchaîné, concernant l'objet de la convocation prioritaire et orchestrée par les messagers de Dame Watanabe elle-même ; une population criminelle inquiétante pullulait sur Hakari. Cela aurait pu être anodin, dans un autre archipel, sur une autre île. Le problème étant que Hakari était l'une des plaques tournantes commerciales de l'Eau, qui était un pays tristement célèbre pour son taux de criminalité explosant tous les records dans son passé. Si cela s'était tassé, la remontée en puissance d'organismes capables de causer des problèmes sur un territoire sous la protection de Kiri la Grande n'était pas de bonne augure.

L'idée de causer des dommages collatéraux ne réjouissait étrangement pas Sabaru. Se salir les mains ne lui posait aucun problème, mais le faire en public était une autre paire de manches.

« Mater de la raclure de bidet un peu en retard sur son temps, on aurait pas pu rêver mieux comme première mission pour l'équipe 5. »

L'entrain était à peine caché dans sa voix. L'idée de participer à une première intervention réelle l'excitait. C'était là une occasion en or de mettre en oeuvre, en situation réelle, tout ce qu'il avait appris au sein des murailles protectrices de la Brume.

Autour d'eux, alors qu'ils prenaient place sur le bateau, les marins s'affairaient. L'embarcation était plutôt grande, spacieuse. Il s'agissait sûrement d'un navire marchand, puisqu'il se rendrait à Hakari ; sans doute pour refaire le plein de marchandises. Les hommes se lançaient de cordage en cordage, d'échelles de cordes tressées en mâts, tels de véritables singes. Avec une pincée d'ironie, le genin referma sa main gauche sur l'une des cordes qui passait à sa portée.

« Besoin d'aide ? »

La corde se contorsionnait comme un serpent, puis s'étendit d'un coup sans qu'il ne bouge le bras. La voile du mât le plus proche s'ouvrit brusquement, suscitant l'étonnement des marins. L'un d'eux s'exclama, avec une voix enjouée :

« Hissez les cacatois ! Le temps est propice, et nous avons du renfort ! »

Ainsi, le déchaîné se joignit aux marins pour les aider à hisser les voiles. En quelques instants, le bateau était apprêté, et l'ancre fut remontée. Il prit le large, toutes voiles sorties pour Hakari.



_________________
能ある鷹は爪を隠す · Nō aru taka wa tsume wo kakusu
« Le faucon avisé sait cacher ses serres. »

Merci à Yume pour l'avatar
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ascentofshinobi.com/t4959-no-sabaru-i-think-therefore-you-are http://www.ascentofshinobi.com/t5162-equipe-05-oushi-kuroi http://www.ascentofshinobi.com/t5018-no-sabaru-suivi-rp-relations

[Mission Libre B] Enquête sur Hakari (w/ Shaka & Sabaru) Empty
Mar 29 Jan 2019 - 7:12
[Mission Libre B] Enquête sur Hakari (w/ Shaka & Sabaru) 4nqq
チーム ▬ Enquête sur Hakari


N’ayant aucune réponse au provocations du Yamanaka, celui-ci se contente donc d’écouter les prochaines indications de son père, pour en connaître beaucoup plus sur la mission. Une enquête ? Hm… Ça pourrait vraiment être beaucoup plus intéressant que ce que l’insolent avait prévu de faire de sa journée. Le maître des chauve-souris avait esquissé un petit sourire en entendant le mot “dommage collatéral” sortir de la bouche de l'Impétueux.

Se contentant donc de montrer qu’il était satisfait par cet appel, Shaka se dirigea lui aussi vers le bateau, il fallait rapidement arriver à destination, ce n’est pas du tout en se tournant les pouces que le Yamanaka pour monter en grade et en rang. Aidant aussi à mettre le bateau en route -ce qui aurait pu en surprendre plus d’un- le Yamanaka décida de rester calme aujourd'hui ? Pourquoi ? Personne n’aurait pu le savoir, même lui.

Tandis que le bateau se dirigeait vers Hakari d’une vitesse moyenne le Yamanaka se rapprocha de son père et de Sabaru. Il observa d’abord la vue que lui offrait se transport maritime, il n’avait que très rarement quitter le village de la brume mais quand il le faisait. C’était vraiment très plaisant.

Se dirigeant petit à petit vers l’île, le Yamanaka finit par rapidement s'ennuyer et se mit à lire. Peut-être que c’était le mieux à faire au lieu de foudre la merde… Enfin, le principal était que l'île se rapprochait de plus en plus du bateau, c’était un bon point. Il ne vit même pas le temps passé.

Alors que le shinobi avait pour occupation la lecture, le bateau finit par arriver à bon port sans même que celui-ci ne le remarque. Ahlala, les magies de la lecture.

Hikari, c’est parti.


_________________
[Mission Libre B] Enquête sur Hakari (w/ Shaka & Sabaru) 238917papersign
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ascentofshinobi.com/t5041-hokkyokusei-yamanaka-shaka#39539 http://www.ascentofshinobi.com/t5162-equipe-05-oushi-kuroi http://www.ascentofshinobi.com/t5630-yamanaka-shaka-epopees-legendaires#45233

[Mission Libre B] Enquête sur Hakari (w/ Shaka & Sabaru) Empty
Mar 29 Jan 2019 - 14:44
Enquête sur Hakari
Feat Nō Sabaru & Hokkyokusei Shaka

« Des rumeurs prétendent à un regroupement sur l'île Nord-Est d'Hakari. Piller, tuer, terrifier sont leurs passe-temps. L'équipe 5, 牡牛 黒い Oushi Kuroi, se rend sur place pour défaire ces criminels.»

L'air marin est de plus en plus fort alors que le navire quitte le port en quatrième vitesse. Aider par Sabaru, l'équipage a pu retiré l'ancre le plus rapidement grâce à ses compétences plus qu'utiles des liens notamment sa connaissance des chaines. Comme quoi, même dans ces situations presque inutiles, ce gars trouve la force d'aider les autres et de rendre ça utile. Un nouveau bon point pour le Genin.

De plus montant à bord, Shaka quant à lui ne trouve rien à faire ni à re-dire de par ce mégot lui ayant été jeté dessus de la part du Berserker. Un comportement qui étonne le Gladiateur mais qui le rassure quant à la maturité de ce dernier. Est-il enfin entrain de comprendre que faire tout ça, l'insolence et la désobéissance ne servent à rien ? Peut-être qu'il va pouvoir finalement faire quelque chose de lui.

C'est donc au gré du vent, accompagné par un groupe de mouette volantes au dessus de l'embarcation que l'équipe cinq, que la Compagnie du Taureau Noir se dirige vers l'île d'Hakari afin d'enquêter sur cette fameuse bande criminelle terrorisant la population.

***

Quelques longues minutes plus part, à peu près quarante à cinquante minutes, le navire arrive à bon port sans trop de difficulté. Le glas du navire retentit alors comme pour annoncer la fin du voyage à ses passagers, pressant donc la foule à bord à débarquer. Faisant preuve de courtoisie et que par l'immensité de sa lame, l'Hokkyokusei préfère ne gêner personne, le trio attend donc que les trois quart des passagers viennent à atteindre la terre ferme pour à leur tour, débarquer.

Sur le port de la ville, le trio peut alors remarquer que la cité est animée malgré les rumeurs prouvant la présence des shinobi aujourd'hui. Semblerait-il que le marché se tenant devant eux, alors qu'il s'enfonce un peu plus dans la ville est le lieu où tous se retrouvent et partagent un moment agréable. Néanmoins, s'il se réfère à son ordre de mission, Yami peut d'ors et déjà sentir l'odeur de l'embrouille.

« Les gars, on va se séparer. Trouvez des indices sur ces gars qu'on recherche. Si la foule est aussi joviale c'est pas normale. Ils doivent penser qu'ils sont partit. Aller, on se retrouve dans 30 minutes. Dispersion ! »

Et alors que l'équipe se disperse, le Berserker Ardent a tout de même une brève idée de pourquoi personne n'est cloitré chez lui et fait comme si la criminalité s'était éteinte sur Hakari. Le mot d'ordre pour une armée ou un groupe de criminel dans ce genre, s'il reste sur une même île, alors ça peut-être la discrétion une fois le pillage réussit. Un façon de faire qui lui rappelle légèrement son patriarche, Hokkyokusei Kewashiioke. Un homme aux idées noires, trouvant juste de renverser prochainement KiriGâkure no Satô par le sang et le chaos ...



_________________
異世界 割れる
 Isekai Waeru ▬ Le Fendeur de Monde
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ascentofshinobi.com/t4884-hokkyokusei-yami-oushi-norainu http://www.ascentofshinobi.com/t5162-equipe-05-oushi-kuroi http://www.ascentofshinobi.com/t4944-hokkyokusei-yami-the-impetuous-warrior

[Mission Libre B] Enquête sur Hakari (w/ Shaka & Sabaru) Empty
Mar 29 Jan 2019 - 22:40

Enquête sur Hakari
ft. Hokkyokusei Yami — Hokkyokusei Shaka

Sitôt que le groupe eut mis pied à terre que le capitaine, soupçonneux, ordonna la dispersion. L'endroit semblait tout à fait normal, ce qui était probablement le problème dans leur cas précis ; les civils avaient signalé la présence de criminels sévissant de jour comme de nuit, et les voilà qu'ils tenaient un grand marché dans la joie et la bonne humeur. L'option de la dispersion semblait ainsi doublement efficace : en se séparant, ils attireraient moins l'attention des criminels embusqués — s'ils étaient toujours là — et couvriraient une plus grande superficie lors de leurs investigations.

Sitôt que les autres s'étaient séparés de lui, le déchaîné eut une première idée. Ils étaient débarqués d'un énorme bateau, Yami transportait son énorme hachoir, et ils arboraient des signes distinctifs de shinobi. Ils étaient bien voyants, tous les trois, et auraient probablement été repérés si des guetteurs étaient disposés au port — ce qui semblait être la procédure logique, pour un organisme de malfaiteur basé sur une île commerçante. L'idée était donc on ne peut plus simple : se camoufler en premier lieu, employer la technique de métamorphose, et se mêler à la foule pour interroger les gens. Si les autres ne le faisaient pas, ils seraient de magnifiques diversions. S'ils le faisaient, ils seraient tous trois fondus dans la masse, semant la déroute dans le coeur des probables guetteurs.

Dans cette optique, le genin se déplaça à travers la foule en regardant autour de lui, cherchant un éventuel regard inquisiteur ou un homme embusqué. Dans la marée humaine, il lui était bien difficile de discerner ce qu'il cherchait. Le capharnaüm général était un avantage pour tous, ainsi il ne s'attarda pas plus à ces recherches vaines, se concentrant sur la recherche d'un endroit où se changer.

En pressant le pas, il s'extirpa de la gangue de la foule agitée et insouciante, émergeant dans une longue rue moins bondée, bordée de bâtisses et de magasins plus spécialisés et donc moins fréquentés. Faisant usage des apprentissages prodigués par Yami, il s'élança vers une ruelle en dopant ses muscles locomoteurs avec une vive dose de chakra, sans pour autant en arriver au niveau de vitesse du mouvement d'esquive en question. Sa course effrénée le mena dans l'ombre, entre deux établissements ; il bondit d'un mur à l'autre rapidement, pour atteindre une fenêtre en hauteur, ouverte par le propriétaire pour profiter du beau temps. Comme papa dans maman, il s'introduit en traversant les rideaux sans un bruit.

En amortissant sa chute sur le plancher avec du chakra sous ses semelles, le maître des liens lança un regard autour de lui. Personne. Un bruit à l'étage du dessous, celui où se trouvait l'échoppe du propriétaire de l'appartement, alerta le genin. Un client venait d'entrer. Il s'approcha rapidement des escaliers, poussant la porte de l'étage pour amorcer sa descente vers le rez-de-chaussée, l'oreille tendue.

« Alors, comment vont les affaires, Yasuyoshi-san ?
On se remet, on se remet tout doucement.
Il faut chasser les fantômes du passé, tu as raison. Comment va ta femme, d'ailleurs ?
Midori est toujours à Kiri. Elle ne devrait pas tarder à rentrer, puisque la menace est écartée, mais tu la connais : c'est bien une femme, elle s'inquiète toujours.
À qui le dis-tu ! D'ailleurs, je passais pour voir si le yukata de ma mégère était prêt ! »

Les affaires des deux hommes prirent une poignée de minutes à se résoudre, entrecoupées d'anecdotes et de plaintes sur leurs femmes respectives, avant de mener au départ du client. Aussitôt, le genin émergea de l'ombre, causant un sursaut au commerçant. Avant qu'il ne s'évanouisse de peur, Sabaru lui dévoila son bandeau frontal, en relevant un peu son manteau pour dévoiler la plaque métallique cousue à sa manche droite.

« N'ayez pas peur, je fais partie des envoyés de Kiri pour vos histoires de criminels.
Encore un peu, et je tombais dans les pommes ! Vous êtes un shinobi, mais vos méthodes sont dignes de ces criminels... enfin. En quoi puis-je vous aider ?
Si vous savez quelque chose sur ces types, pourquoi ne commenceriez-vous pas par tout me raconter ?
Je sais ce qu'on sait tous, vous savez. Ils apparaissent sans signe avant coureur, puis disparaissent aussi vite, mais jamais sans causer du grabuge et prélever de l'argent aux honnêtes gens comme nous. J'ai frôlé la faillite, à cause de leurs agissements, mais ils ont disparu depuis quelques jours et les affaires de l'île reprennent. Je crois bien que vous êtes en retard. »

Inexpressif, le genin notait dans son esprit tout ce qu'il apprenait. Comme prévu, ils semblaient s'être fait oublier. Leurs rapines fréquentes s'étant substituées par une absence apparente de quelques jours, les habitants eurent l'impression qu'ils s'en étaient allés. Peut-être étaient-ils vraiment partis. En s'approchant de la porte d'entrée de l'échoppe du tailleur, Sabaru fit volte-face un instant, ajoutant :

« Fermez votre magasin pour les 30 prochaines minutes, et allez vous occuper à l'étage, s'il vous plaît. »

Sans attendre d'approbation, le genin passa la porte en formant un signe incantatoire académique. Un écran de fumée l'enroba un instant, avant de retomber en dévoilant sa nouvelle apparence : celle de Yasuyoshi. En refermant derrière lui, Sabaru retourna l'écriteau de la porte vitrée, indiquant que le magasin était désormais fermé.

***

De retour dans la foule, le nouveau Yasuyoshi s'attarda auprès de moult autres marchands sur les étals du port. Auprès de chacun, il récolta les mêmes informations que celles véhiculées par le tailleur en premier lieu. Les gens avaient frôlé la faillite, puis avaient rebondi étonnamment bien. Une véritable aubaine. Un miracle, d'après certains. L'île remarchait un peu mieux, chaque jour qui passait.

Les minutes défilèrent si vite que la demi-heure sembla n'être qu'un clin d'oeil au déchaîné. Il revint sur ses pas, jusqu'à l'embarcadère d'où ils étaient arrivés, reprenant son apparence en traversant une épaisse foule de badauds. Lorsqu'il arriva, les deux autres étaient déjà là, ce qui faciliterait son rapport.

« J'ai pris un peu de temps, et les infos que je rapportent ne laissent place qu'à la spéculation, rien n'est sûr. Les criminels du coin sévissaient régulièrement, de jour comme de nuit et sans jamais se préoccuper d'une quelconque forme de morale. Ils imposaient une pression quotidienne aux commerçants, puis ont tout bonnement disparus il y a quelques jours, un peu après l'arrivée de l'appel à l'aide des civils de l'île. »

La partie « faits concrets » terminée, le maître des liens prit une inspiration, avant d'embrayer sur les théories farfelues.

« Si j'étais un criminel, je m'inquiéterais de vider les poches de mes victimes trop longtemps. Faire déserter Hakari ne serait pas dans mon intérêt, donc je ferais profil bas le temps que les affaires reprennent... avant de frapper un bon coup. Ce genre de trucs ne marchant pas indéfiniment, je m'assurerais de tout prendre, et surtout de ne rien laisser. Mais ce n'est que mon avis. »

Si ces bandits étaient si simples à débusquer, ils l'auraient été depuis longtemps ; mais le fait que les preuves soient aussi diffuses, du moins de son côté, dégoûta le genin. Secrètement, à tort bien évidemment, il espérait que les autres seraient tout aussi démunis que lui.



Résumé mdr désolé:
 



_________________
能ある鷹は爪を隠す · Nō aru taka wa tsume wo kakusu
« Le faucon avisé sait cacher ses serres. »

Merci à Yume pour l'avatar
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ascentofshinobi.com/t4959-no-sabaru-i-think-therefore-you-are http://www.ascentofshinobi.com/t5162-equipe-05-oushi-kuroi http://www.ascentofshinobi.com/t5018-no-sabaru-suivi-rp-relations

[Mission Libre B] Enquête sur Hakari (w/ Shaka & Sabaru) Empty
Mer 30 Jan 2019 - 14:47
[Mission Libre B] Enquête sur Hakari (w/ Shaka & Sabaru) 4nqq
チーム ▬ Enquête sur Hakari


À peine arrivé à bon port que la jeune équipe venait de recevoir un ordre de la part du capitaine, celui de se séparer et de se mettre au plus vite à la recherche d’information. C’est alors que le Yamanaka disparu avec une importante vélocité, partant en quête d’information. C’était vraiment d’une facilité déconcertante, après tout, n'était-ce pas la spécialité du clan Yamanaka et ce pourquoi il était tant craint et redouté ?

Se déplaçant tel une ombre, à la recherche d’information. Le shinobi aux yeux écarlate se décide à prendre les choses en mains. Il fallait vraiment qu’il s’améliore et qu’il fasse de son mieux pour prouver au Berserker qu’il le surpasse, dans n'importe quel domaine qu’on puisse imaginer. Sautant de demeure en demeure, le Junior des services secrets fini par s’arrêter dans une ruelle où on pouvait trouver un marchand solitaire.

Shaka fit bien attention à cacher son bandeau ou tout ce qui pourrait trahir sa condition de ninja avant d’effectuer un henge pour prendre l’apparence d’un garçon chétif du même âge. Sauf que contrairement au Yamanaka, cette nouvelle apparence donnait l'impression que l’enfant venait des bas-fonds de l’île, qu’il était pauvre et ne pouvait se débrouiller sans volé.

Se rapprochant de l’homme, Shaka tira la manche de son manteau avant de directement s'adresser à cet homme.

« Monsieur… Excusez-moi de vous déranger mais… mon père vient de s'installer ici avec sa boutique et on vient d'apprendre que cette île cachait de nombreux voleurs et malfrat. Pouvez-vous m’en dire plus car si on se fait voler, on perdra tout ce qu’on a durement acquis jusqu’ici. »


- Ne t'inquiète pas mon garçon. Certes, cet endroit est sous le joug de plusieurs personnes dotés de mauvaises intentions. Mais sache que ces voleurs ne s'attaque qu'aux personnes les plus riches ou à ceux qui s’en sortent. Et ma richesse est très convoité. Alors ne t’en fais pas. Et tiens, prends cette pièce, cadeau.

« Merci infiniment monsieur ! »


Se saisissant de la pièce, le pauvre enfant partit en courant de la ruelle et attendit d’être à bonne distance avec plusieurs pièces dans la mains. Il a aurait pu tout lui voler, mais il s’était contenter de ça, comme si c’était pour le remercier de ces informations.

Se dirigeant rapidement vers l’endroit où ils devaient se retrouver, le Yamanaka explique à son tour ce qu’il a vu.

« Ils ne touchent pas aux pauvres, ils ne sont intéressés que par les classes moyennes ou les plus riches présents sur l’île. Je ne sais pas du tout pour quelle raison mais on pourrait s’en servir, faire un appât quoi. »



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ascentofshinobi.com/t5041-hokkyokusei-yamanaka-shaka#39539 http://www.ascentofshinobi.com/t5162-equipe-05-oushi-kuroi http://www.ascentofshinobi.com/t5630-yamanaka-shaka-epopees-legendaires#45233

[Mission Libre B] Enquête sur Hakari (w/ Shaka & Sabaru) Empty
Jeu 31 Jan 2019 - 14:16
Enquête sur Hakari
Feat Nō Sabaru & Hokkyokusei Shaka

« Des rumeurs prétendent à un regroupement sur l'île Nord-Est d'Hakari. Piller, tuer, terrifier sont leurs passe-temps. L'équipe 5, 牡牛 黒い Oushi Kuroi, se rend sur place pour défaire ces criminels.»

L'enquête est donc nécessaire pour le bon succès de cette mission. Si l'équipe cinq ne parvient pas à récolter la moindre preuve concernant les criminels recherchés, alors ils le pourront rien. Ils ne pourront pas les retrouver. Ce qui embête Yami, c'est que lui de son côté ne souhaite pas s'embêter à aller enquêter. Et puis pour la bonne formation de ses élèves, pour qu'ils apprennent de la meilleure des façons, quoi de mieux que de les livrer à eux mêmes. Comme ça ils apprendront eux mêmes de leurs erreurs.

Les voyants quitter les abords du quai, alors que les ordres viennent d'être donnés, l'Hokkyokusei décide alors de se diriger vers une taverne du port afin de se commander une bière fraiche, attendant que les membres de la compagnie reviennent à lui. Entrant alors dans la taverne gardant quelques odeurs de poissons, le Hijin peut alors remarquer que la clientèle est faite principalement par des pêcheurs venant de terminer leur routine matinale. L'heure du midi approche et quoi de mieux qu'une bonne mousse pour attendre le repas qui peut être servit à la même occasion ? Le bois rustre est à moitié pourrit, mais rien ne fait reculer le baroudeur lorsqu'il a une soif improvisée. Commandant alors sa boisson, voyant qu'un bon quart d'heure est déjà passé, il est enfin servit quelques minutes après pour déguster seul au bar, sa mousse froide réconfortante.

Le temps passe et à cet instants, l'Hokkyokusei se rend alors au port pour retrouver ses deux élèves. Mais personne n'est encore là. Il attend alors quelques minutes et perçoit dans un premier temps Shaka. restant silencieux, il écoute ce que le Yamanaka a à lui dire. La gamin apprend alors à l'homme que ces criminels sont intéressés principalement par les riches ou encore les classes moyennes présentes sur l'île. Quelque chose de totalement logique pour le moment.

Entre temps, Sabaru revient également et entame la discussion auprès du duo. Ce dernier lui apprend que les bandits agissaient de jour comme de nuit et qu'ils pillaient la fille fréquemment. Etant donné la taille de l'île, de la ville, le butin amassé depuis le temps doit être conséquent. S'ils souhaitaient tout emporter ça mettrait un certain temps. Alors pour le Berserk, il va falloir fouiller les tréfonds de l'île

« Ok bon, on va fouiller l'île, là où devrait y avoir personne. C'est sûrement là qu'ils doivent se cacher. On va essayer de trouve un bâtiment abandonné susceptible d'être leur lieu de couchage. Faut trouver une preuve qu'ils sont encore bien là. Aller, en route. »




_________________
異世界 割れる
 Isekai Waeru ▬ Le Fendeur de Monde
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ascentofshinobi.com/t4884-hokkyokusei-yami-oushi-norainu http://www.ascentofshinobi.com/t5162-equipe-05-oushi-kuroi http://www.ascentofshinobi.com/t4944-hokkyokusei-yami-the-impetuous-warrior

[Mission Libre B] Enquête sur Hakari (w/ Shaka & Sabaru) Empty
Dim 3 Fév 2019 - 17:20
Enquête sur Hakari
ft. Hokkyokusei Yami - Hokkyokusei Shaka

Avec son petit retard, le maître des liens avait manqué le rapport de Shaka ; en quelques mots, il se renseigna, avant de recevoir le prochain ordre de Yami — qui semblait pour sa part n'avoir rien à dire sur ce qu'il aurait pu trouver. Il n'en fallait pas plus pour que Sabaru comprenne qu'il se l'était coulée douce en refilant le travail de ratissage d'infos ingrat aux deux genins. Pour autant que cela pouvait sembler révoltant à tout un chacun, cela ne le dérangea pourtant pas outre-mesure. Il se doutait que le colosse n'était pas un homme de subtilité, mais d'action. Il remplirait sa part du contrat lorsqu'ils feront face au danger.

« Au lieu de chercher à tâtons, je vous propose d'aller voir un informateur que je me suis mis en poche ici. Il devrait nous renseigner sur les zones inhabitées et désertées de l'île. Je vous demanderai juste de faire usage de la métamorphose pour nous y rendre, afin d'éviter que des représailles lui tombent dessus pour nous avoir aidés. »

Sitôt dit, sitôt fait. Le trio, mené par Sabaru puisqu'il était le seul à savoir qui était le fameux informateur, s'élança une dernière fois dans la foule de clients qui passaient d'étal en étal sur le marché du port. Trois petites gerbes de fumées remontèrent de la foule, signe qu'ils avaient employé la technique de métamorphose en plein milieu des gens pour perdre un éventuel observateur.

Il fallut une poignée de minutes pour regagner l'établissement du tailleur. Le nouveau trio pénétra dans l'établissement, suscitant un regard suspicieux de la part du tenancier qui était surpris de la composition de cette fine équipe d'illustres inconnus.

« Gouenji-kun, Shimura-san et...
Je vous arrête là, c'est de nouveau le Kirijin, avec du renfort cette fois.
— Je me disais bien qu'après le conflit de voisinage, ils pouvaient plus se piffer ceux-là !
Soit. Nous n'avons pas de temps à perdre, alors je vais être clair, Yasuyoshi. Nous avons besoin de renseignements sur la topographie de l'île, en particulier les endroits inhabités ou désertés depuis assez longtemps pour que plus personne n'y mette les pieds régulièrement.
— On a bien un bout de forêt au centre de l'île, mais votre descriptif des lieux désertés... je pense aussi à l'ancienne place forte des Yuki établie au nord, lors de la libèration de l'île. Un coin qu'on disait hanté pour dissuader les gamins d'aller y jouer, mais on a fini par y croire nous-même vu les rares cas de morts là-bas. Des éboulements, des chutes malencontreuses... et pourtant, certaines des victimes étaient de sacrés gaillards habitués à se balancer au bout d'une corde sur un rafiot ! »

Un échange de regard suffit au groupe de la Brume pour se mettre d'accord. L'endroit était plus que propice, et bien que la possibilité ouverte par la présence de la forêt au centre ne soit pas exclue, elle paraissait bien saugrenue en vue des facilités offertes par l'ancien fort du temps de la libération. Sabaru assembla un signe incantatoire basique, en forme de croix, ce qui fit apparaître un clone aux côtés du marchand. La copie s'écarta, puis s'assit dans les escaliers menant à l'étage ; si on pouvait penser de prime abord qu'elle servirait à protèger l'homme, elle servirait aussi à le surveiller. Personne n'était à l'abri d'une trahison. S'il disait un mot, son magasin partirait dans un feu d'artifice électrique.

Les trois membres de l'équipe cinq moins Honō sortirent du bâtiment, avant de reprendre leur apparence originale au détour d'une rue moins exposée qui menait vers le sentier broussailleux qui les conduirait au nord de l'île.

« Nous avons une piste, peut-être même deux. Je suggère qu'on reste groupés ; mon clone resté dans l'échoppe s'autodétruira s'il se passe quelque chose, s'ils tentent de s'enfuir par exemple. Cela devrait suffir à détruire un mât, trouer une voile, de quoi les ralentir. »


Technique utilisée:
 



_________________
能ある鷹は爪を隠す · Nō aru taka wa tsume wo kakusu
« Le faucon avisé sait cacher ses serres. »

Merci à Yume pour l'avatar
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ascentofshinobi.com/t4959-no-sabaru-i-think-therefore-you-are http://www.ascentofshinobi.com/t5162-equipe-05-oushi-kuroi http://www.ascentofshinobi.com/t5018-no-sabaru-suivi-rp-relations

[Mission Libre B] Enquête sur Hakari (w/ Shaka & Sabaru) Empty
Sam 9 Fév 2019 - 0:43
[Mission Libre B] Enquête sur Hakari (w/ Shaka & Sabaru) 4nqq
チーム ▬ Enquête sur Hakari


Malgré le fait que la puissance lui faisait clairement défaut, on ne pouvait pas nier une seule chose, Sabaru faisait vraiment du bon travail. Il avait beaucoup de relation ce qui facilitait vraiment le travail, peut être que s’il continuait comme ça, il allait vraiment gagner l'estime du Yamanaka. Et puis finalement, cette équipe n’était pas si mal, c’était sympa de vivre en groupe.

Continuant de se balader au sein de Hikari, le groupe avait finalement trouvé un endroit où pourrait éventuellement une planque à bandit. Un repaire, comme on dit. Dans un lieu désert où personne n'ose aller à cause dite je ne sais quelle rumeur. Mais bon, c’était tant mieux, connaissant le Berserker, il valait mieux qu’il n’y est personne dans les parages.

Alors que le Kuroi se dirigeait ensemble vers ce mystérieux lieu, chacun restait sur ses gardes à sa manières, Shaka lui, n’avait toujours rien dit au fait que le Berserker n'avait encore rien fait. Et après, on venait lui reprocher le fait d’être flemmard, c’était vraiment l’hôpital qui se foutait de la charité là si Yami osait encore parler de son comportement, Shaka lui répondra sans la moindre gêne.

Le minuscule groupe finit par arriver au Nord de l’île et c’était maintenant que tout commençait, il fallait vraiment réussir mais après tout, quoi de plus facile pour un Junior du grand et célèbre Kyoi ?

« L’un d'entre vous n’aurait pas des jutsus sensorielles à utiliser ? »


Ça facilitera sûrement la tâche, pour l'exploration après tout ce n’était qu’un début. Restait juste après voir comment les choses se dérouleront ensuite.


_________________
[Mission Libre B] Enquête sur Hakari (w/ Shaka & Sabaru) 238917papersign
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ascentofshinobi.com/t5041-hokkyokusei-yamanaka-shaka#39539 http://www.ascentofshinobi.com/t5162-equipe-05-oushi-kuroi http://www.ascentofshinobi.com/t5630-yamanaka-shaka-epopees-legendaires#45233

[Mission Libre B] Enquête sur Hakari (w/ Shaka & Sabaru) Empty
Dim 10 Fév 2019 - 11:32

Aller voir un informateur pour avoir des informations plus fiables est une idée que la Gladiateur accueille et accepte volontiers. Dirait-il que Sabaru est celui qui cherche le plus à se démarquer tout en prenant des initiatives ? Très certainement. Si Shaka pourrait en faire de même cela ravirait le Hijin qui semble être en attente de quelque chose de la part de son fils adoptif. Peut-être une bonne action, qu'il arrête d'être insolent et qu'il n'écoute personne pas même ses supérieurs. Si cela continue sur cette voie, l'Hokkyokusei n'aura plus qu'à virer le Yamanaka de son équipe pour qu'il ne puisse plus avoir la moindre chance de voir l'extérieur des murs d'enceintes. Et s'il se pense plus intelligent en prenant un autre sensei, il doit savoir que si Yami le retire de l'équipe cinq, il le radie également de la liste officielle des équipe et de ce fait, n'y aura plus accès.

Qu'il réfléchisse bien ...

Mais malgré tout, il fait preuve de bonne foi en suivant Sabaru sans dire un mot. Il peut penser cependant. Néanmoins, un nouvelle réflexion péjorative envers son coéquipier sera très mal vu de par ce dernier mais également par le capitaine de compagnie. C'est donc au coeur d'une ruelle de la ville que le trio avance pour se rendre face au fameux contact que le Genin a pu trouver lors de leur première recherche. Toutefois, le Chûnin souhaite se mettre en retrait pour observer les méthodes d'interrogatoires de ce dernier. S'il réussit à obtenir la ou les bonnes informations. Car si Yami ne fait rien de puis le début, c'est bien pour dans un premier temps, observer ses élèves et de soulever les erreurs commises ou les différentes options qu'ils auraient pu prendre afin d'être plus efficace sur le terrain. Pour le moment, l'homme à la cigarette n'a encore rien à dire.

Et encore moins lorsque le "déchainé" parvient à soutirer des informations à son informateur procurant la précieuse idée au trio de shinobi d'aller voir au Nord, par de-là la civilisation de l'île à l'ancien QG des Yuki d'Hakari. Un lieu que le Hijin connait un peu ayant déjà été en mission sur cette île il y a de ça quelques années déjà. Mais un bref rappel tout en visitant les lieux ne serait pas de refus pour l'homme au hachoir titanesque. Dans un second temps, Sabaru vient surprendre une nouvelle fois le chef d'équipe en créant un clone afin de garder un oeil sur cet homme, ayant pu conduire le trio dans une embuscade menée par les hommes terrorisant cette île. Rien n'est trop sûr mais le Nō a raison d'être prudent. Et ce, l'Hokkyokusei le félicite intérieurement.

La compagnie du taureau noir se dirige alors vers le Nord, à la recherche de ce précieux bâtiment servant de base à l'un des clans les plus réputés au sein du pays de l'eau.

Arrivé alors vers les terres déjà plus froides au nord de l'île, les trois Kirijin recherchent alors la dite bâtisse de façon à pouvoir observer un premier plan pour attaquer et éliminer les hommes terrorisant les habitants d'Hakari. C'est alors que Shaka proposa d'utiliser la sensorialité pour repérer la moindre présence de chakra dans les environs. Néanmoins, si lui demande, c'est alors qu'il n'en possède pas. Peut-être a-t-il caché ça à son père adoptif ? Ce que ce dernier trouverait dommage surtout qu'actuellement, ils sont en mission. Mais s'il possède des dons sensoriels, alors qu'il les utilises directement.

Le Berserker Ardent a cependant un autre plan.

« Lorsqu'on ne possède pas de techniques nous permettant de déniché un ennemi, on peut toujours créer des clones pour les envoyer dans trois positions différentes. S'ils sont détruits, alors ils vous rapportent de l'expérience. Vous pouvez enfin dénicher l'ennemi. Certes vous êtes repérer en quelques sortes ce qui ne vous laisse que quelques instants pour agir mais au moins, ça vous évite retrouver comme deux cons sans savoir quoi faire. Mais si l'un de vous à des dons cachés et sait faire preuve de sensorialité, je suis tout ouïe. » rétorque l'homme les lèvres fumantes avant de s'assoir sur un rondin de bois à ses pieds, le hachoir gigantesque dans le dos.

La balle est dans le camp de ses élèves désormais.



_________________
異世界 割れる
 Isekai Waeru ▬ Le Fendeur de Monde
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ascentofshinobi.com/t4884-hokkyokusei-yami-oushi-norainu http://www.ascentofshinobi.com/t5162-equipe-05-oushi-kuroi http://www.ascentofshinobi.com/t4944-hokkyokusei-yami-the-impetuous-warrior

[Mission Libre B] Enquête sur Hakari (w/ Shaka & Sabaru) Empty
Lun 11 Fév 2019 - 11:12
Enquête sur Hakari
ft. Hokkyokusei Yami - Hokkyokusei Shaka

Le trio chemina vers le nord d'Hakari en quittant les routes pour gagner les fourrés et l'ombre des bosquets, conformément aux indications approximatives de Yasuyoshi le tailleur. Ils avaient enfin une piste concrète, après leur prospection du village portuaire qui s'était révélée moyennement efficace de prime abord. Le fait que la mission soit sur les rails galvanisa le genin aîné, qui marcha un peu plus vite que ses comparses, empreint de bonne volonté et de détermination. Le pied leste, il ne se précipita pourtant pas, prudent et attentif aux traces qui pourraient bien lui indiquer qu'il se dirigeait bien vers le fortin abandonné du clan Yuki.

Alors qu'il agissait en éclaireur-traqueur, il perçut la première interjection du jeune Shaka, qui était étonnamment sage et coopératif par rapport à ses manières de la première rencontre en date de l'équipe — qui s'avérait aussi être la dernière. Des techniques sensorielles, huh ? Il faut croire que cela commence sérieusement à me faire défaut...

S'il n'en pensait pas moins, il n'émit aucun commentaire. L'absence de moyens de repérage poussés dans son arsenal lui pesait de plus en plus, à mesure qu'il se rendait compte de sa lacune dans le domaine au travers de ses collègues. Intérieurement, il se jura qu'il commencerait à se renseigner une fois rentré à Kiri. S'il était possible de développer ses sens en partant de rien, il était certain qu'il serait le premier à s'y atteler.

Le capitaine eut droit au chapitre également, s'élançant dans une explication si concise et professionnelle qu'elle n'arracha de prime abord aucune réaction au déchaîné. Il continua à marcher, en tête de file, jusqu'à enfin arriver à l'orée du bosquet qui entourait le fort, sans quitter l'obscurité rassurante de la végétation fournie. Ainsi embusqué, il se retourna lentement vers les deux Hokkyokusei, les lèvres pincées et l'esprit tiraillé par la précédente intervention de Yami.

« Je suis bien ennuyé de vous le confirmer, mais je n'ai pas le moindre don sensoriel. »

Ne s'arrêtant pas à cette tare qui était la sienne, il signa à nouveau d'un +, provoquant autour de lui l'apparition de trois de ses clones. Décidément, cette technique lui servait beaucoup plus qu'il n'aimait l'admettre, lui qui ne comptait habituellement que sur ses propres moyens... bien que ses clones comptaient, théoriquement, comme « ses » moyens.

Les copies se dispatchèrent sans attendre d'instruction, celle-ci leur ayant été confiée lors de leur invocation même, puisqu'elle planait d'ores et déjà dans la tête de l'invocateur.

« J'envoie mes clones sur place, cela dit. Au lieu de simplement les laisser se faire remarquer et détruire, l'un des trois servira de diversion volontaire — s'il se fait repérer, et que c'est pertinent. Cela permettrait de faire d'une pierre deux coups, tandis que les deux autres observent le camp depuis d'autres angles, ou le rejoignent pour s'y autodétruire et... faire de menus dégâts à l'architecture vieillissante. Ils resteront cependant en stand-by, en attendant que vous me confirmiez la marche à suivre. Quand nous serons certains, je leur donnerai le signal. »

Par-dessus son épaule, il lança un regard distrait. Puisqu'ils connaissaient leur position entre eux, qui était très claire dans leurs têtes, il n'était pas difficile de se transmettre un petit signal lumineux ou un signe de main, malgré l'obstruction visuelle des branchages et des buissons. Il suffirait d'un geste pour que l'appât s'approche, glanant des informations et créant une ouverture. Et si l'un des bandits était assez téméraire pour s'y attaquer de front, et à courte portée...

Résumé:
 



_________________
能ある鷹は爪を隠す · Nō aru taka wa tsume wo kakusu
« Le faucon avisé sait cacher ses serres. »

Merci à Yume pour l'avatar
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ascentofshinobi.com/t4959-no-sabaru-i-think-therefore-you-are http://www.ascentofshinobi.com/t5162-equipe-05-oushi-kuroi http://www.ascentofshinobi.com/t5018-no-sabaru-suivi-rp-relations

[Mission Libre B] Enquête sur Hakari (w/ Shaka & Sabaru) Empty
Jeu 14 Fév 2019 - 8:16
[Mission Libre B] Enquête sur Hakari (w/ Shaka & Sabaru) 4nqq
チーム ▬ Enquête sur Hakari


« Eh bien oui, mon cher Yami. Je possède des dons sensorielles. »


Commençant à effectuer des mûdras. Le Yamanaka repérait toute les personnes qui pouvaient émettre du chakra. Lorsqu'il trouva sa cible, le Yamanaka décida d'arrêter tout de suite sa technique, il n’allait pas gaspiller son chakra pour eux. Souriant avec arrogance, l’insolent finit par pointer une direction du doigt.


« J’ai repéré du chakra dans cette direction, déplaçons nous en groupe pendant que les clones de Sabaru mèneront leur enquête. » Dit-il en pointant du doigt droit devant lui.


Commençant à marcher, le jeune homme attendit que Sabaru se mette lui aussi en marche. Quant à Yami, il pouvait toujours aller se faire cuire un oeuf, s’il ne voulait pas se bouger, on verra bien. Mais en tout cas, il ne pourrait plus jamais se plaindre du Yamanaka.

Mais bon, Shaka allait dire quelque chose, car c’était vraiment trop. L'impétueux blablabla, beaucoup plus de paroles que d'actions finalement. Alors il valait mieux éviter de se la jouer. Surtout quand on avait pas les arguments pour.

« On voit bien qui le maillon faible de cette mission. Celui qui n'a rien foutu depuis le début, ironique puisque c’est lui qui nous as convoqués ici même. Enfin bon, c’est pas ma faute si dans ce monde il y a beaucoup plus de paroles que d'actes. » Dit-il en fixant Yami avec un regard noir.


Qu’il décide de répondre ou pas, rien ne changera.
Quand il aura décider de ce se bouger un peu il pourra espérer avoir du respect.

Après tout.
Chien qui aboie.♡
Ne mord pas. ♡
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ascentofshinobi.com/t5041-hokkyokusei-yamanaka-shaka#39539 http://www.ascentofshinobi.com/t5162-equipe-05-oushi-kuroi http://www.ascentofshinobi.com/t5630-yamanaka-shaka-epopees-legendaires#45233

[Mission Libre B] Enquête sur Hakari (w/ Shaka & Sabaru) Empty
Jeu 14 Fév 2019 - 13:31

Plusieurs solutions se présentent donc au trio de Kirijin. User de dons sensoriels ou créer des clones pour ratisser la zone. C'est la deuxième idée émise par le chef de la compagnie que le Nō décide d'adopter pour débuter cette traque au criminel. Néanmoins, voilà que le Yamanaka se réveille enfin et, alors que Sabaru vient de créer ses clones et est prêt à les envoyer, Shaka leur apprend alors qu'il connait quelque tour en sensorialité. Pourquoi ne l'a t-il pas fait avant ? Et surtout, pour l'a t-il demandé alors que lui même, sait faire preuve de ce type de technique ? S'il y a bien une chose que l'Hokkyokusei souhaite vérifier lors de cette mission, c'est si l'un comme l'autre, les deux genins savent faire preuve d'un tant soi peu d'initiative. Et ici, l'insolent est totalement à côté de la plaque. De plus, il ne cesse d'émettre des remarques sur son père l'accusant de ne rien faire depuis ce début de mission ou encore en le traitant de maillon faible du groupe.

Mais que répondre à ça sans lui ôter la vie ? Shaka n'est qu'un adolescent pensant avoir la main mise sur le monde et ses habitants, être le plus fort, le plus grand et le plus intelligent. Si le petit quitte le nid sans rien apprendre de ses paires, alors il se brûlera les ailes bien rapidement.

Et ce regard noir que le Yamanaka lance au gladiateur, n'impressionne aucunement le Berserker Ardent. Pour qui se prend t-il ...

« Avant de te persuader d'être le meilleur et le plus intelligent. Avant de débiter autant de merde de ta sale petite bouche infestée. Je te conseils d'y réfléchir à deux fois avant de parler à l'un de tes supérieurs hiérarchiques de la sorte. » rétorque l'Hokkyokusei, les lèvres fumantes, à celui passant de fils à pseudo-fils. « Tu tires des conclusions bien trop hâtives et n'observes aucunement ton environnement. Qui ne te dis pas que si je fais tout ça depuis le début, c'est simplement our vous laisser carte blanche afin d'évaluer vos compétences en mission, en tant qu'équipe ?! Tu ne penses et ne regardes que ton propre nombril. Tu parles d'actes avant la parole ? Mais réfléchis un peu aux conneries que tu peux sortir. Tu es vraiment indigne d'être un shinobi de la Brume tout comme tu es indigne d'être un membre de notre clan. Maintenant que j'y pense, j'aurais mieux fait de te laisser crever la gueule ouverte sur ce champ de bataille. Faible comme tu es, tu n'aurais jamais survécu seul. »

Qu'il arrête un peu de se croire au dessus de tout le monde, car le Hijin au hachoir va le remettre en place, autrement que parle ses belles paroles mielleuses.

Le sang de Yami ne fait alors qu'un tour et malgré qu'il se détourne de la voie principale qui leur ai été confié, l'Hokkyokusei ne peut s'empêcher de répondre aux provocations du bougre. Il s'est trop tu pendant bien trop longtemps.

« Casse-toi si c'est pour dire encore de la merde pareille. Mais sache que si tu décides d'abandonner cette mission, alors tu seras considérer comme traitre. Dans ce cas, je me verrais contraint de te ôter la vie. Ou alors tu décides de fermer ta gueule et tu m'écoutes et nous suis comme un bon chien. C'est toi qui voit. »

Une menace qui sera accompagnée d'actes comme peut le regretter passivement le Yamanaka mais qui seront irréversibles.

Et par sa faute, voilà que le Chûnin ne s'est plus où il en est avant de se rappeler rapidement ce qu'ils doivent faire.

« Bon, suivez-moi. Si j'me souviens bien, c'est par ici. » dit alors le Berserker Ardent, se dirigeant un peu plus au Nord-ouest de l'île.

Car s'il prend cette direction, c'est bien évidemment parce qu'il connait cette île et que comme il a pu le dire, tout ça était pour voir comment à deux, ils pouvaient s'en sortir. Mais encore une fois, c'est la faute au méchant sensei. Comme d'habitude.

Il est grand temps pour Yami de reprendre les rennes.



_________________
異世界 割れる
 Isekai Waeru ▬ Le Fendeur de Monde
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ascentofshinobi.com/t4884-hokkyokusei-yami-oushi-norainu http://www.ascentofshinobi.com/t5162-equipe-05-oushi-kuroi http://www.ascentofshinobi.com/t4944-hokkyokusei-yami-the-impetuous-warrior

[Mission Libre B] Enquête sur Hakari (w/ Shaka & Sabaru) Empty
Jeu 14 Fév 2019 - 16:21
Enquête sur Hakari
ft. Hokkyokusei Yami - Hokkyokusei Shaka

Contre toute attente, Shaka révéla qu'il était doué de sensorialité, s'attelant à la tâche de localiser les cibles. Il avait demandé aux autres s'ils en étaient capables, alors que lui-même cachait son don. Tout commençait bien, pourtant. Est-ce de la flemmardise ? Pourquoi nous cacher ça ? La moue qui s'éprit du visage du déchaîné était à mi chemin entre la déception et l'incompréhension. Il ne jugea pas important d'ajouter son grain de sel à ce qui s'apprêtait à éclater au sein de l'équipe 5 ; car il était certain que le capitaine n'allait pas laisser passer ça.

Alors qu'il s'apprêtait à se re-focaliser sur leur mission, il fut interrompu, à nouveau. Il avançait en regardant dans la direction indiquée par Shaka, et ne prit pas la peine de se retourner, ne désirant pas réellement voir de ses propres yeux l'engueulade qui s'apprêtait à déchirer l'équipe — ou plutôt, le père et le fils. Le jeune Hokkyokusei venait d'accuser son senior d'être passif, inactif, de se la couler douce en somme. Si il ne le défendit pas, il ne consentait à aucuns de ses propos. On n'atteignait pas le grade de chūnin, chargé d'une équipe qui plus est, en se la coulant douce. Il y avait moult raisons possibles pour expliquer cette pseudo-inaction, et dans le cadre d'une mission de rang B, elles étaient probablement toutes bien valables.

La riposte fut sanglante. Barbare. Les paupières de l'aîné genin tombèrent, ses sourcils se froncèrent, mais nul mot ne brisa son mutisme. Les mots étaient crus, probablement trop, même pour quelqu'un d'odieux comme Shaka. Le professionnalisme. Pas de débordements, que de l'efficacité. C'était vraiment trop beau. Ses lèvres se pincèrent, alors qu'il continuait à marcher avec une certaine avance sur le duo père-fils en plein règlement de comptes. Le jeune avait provoqué, l'aîné avait réprimé avec une violence verbale et morale débridée par son absence totale de tact.

Les trois clones cheminaient en parallèle, se disposant cette fois bien autour du fort. Grâce à l'indication précédente de Shaka, ils savaient où se trouvait le gros des troupes, et se positionnèrent de manière adéquate : un en face, un en retrait, et l'autre à l'opposé des troupes pour saboter leurs fortifications. Par un ingénieux positionnement, l'un des 3 était encore dans le champ de vision de leur original, et lui communiquait par signes basiques ce que les autres avaient à lui faire parvenir. Les bandits se sont organisés, tout de même. Il ne s'agit pas de branques, ils ont des gardes en hauteur, et se servent des ruines pour cacher leur nombre exact. Trois guetteurs visibles. Bien. Un raclement de gorge suivit son évaluation, alors que le capitaine le doublait en leur indiquant de le suivre.

« Je comprends bien qu'il y a un problème d'ordre disciplinaire, mais je ne peux que vous demander — au nom de la cohésion — de reporter le règlement de compte pour notre retour. »

Il se doutait que Yami ne ferait pas durer l'engueulade ; il disait surtout cela pour son compère plus jeune. En généralisant le conseil, il contournait la possibilité de le vexer en le grondant lui-seul. De la pédagogie, vous dis-je.

« Il y en a trois sur les fortifications, qui guettent. Les autres sont à l'abri des regards extérieurs. Je considère qu'au vu de notre composition, il n'y a pas lieu à la discrétion. J'ai le feu vert pour démarrer les hostilités ? »

Un hochement de tête suffit.

« Bien. Suivez-moi, alors ! »

Dès lors qu'il entama sa course, espérant que le duo le suivrait sans histoires, le déchaîné fit signe à son clone le plus proche. Il retransmit le signal aux deux autres successivement, lançant le plan de diversion.

Le clone exposé sortit de sa position, déclenchant auprès des bandits une réaction immédiate. Un tumulte s'éleva de l'intérieur, et ceux qui étaient disposés sur les remparts s'armèrent d'arcs et de flèches pour faire feu. Le clone se servit de la végétation pour se jouer des archers, remplissant son rôle de diversion à merveille. Le second clone censé agir s'approcha donc, depuis l'angle opposé, là où se dirigeait le groupe du réel Sabaru. Il bondit habilement au sommet des fortifications, attirant une autre partie de l'attention sur lui. L'un des téméraires s'élança vers lui en grimpant quatre à quatre les marches menant à son perchoir, et le transperça de son sabre... grossière erreur. Le clone se réduit à une masse informe foudroyante, puis éclata avec une violence inouïe. Le choc emporta l'homme, probablement hors combat, ainsi qu'un grand pan du mur de pierres délabré puisque laissé à la merci de la nature après le départ du clan Yuki.

La brèche était créée, et une bonne moitié des troupes était concentrée sur la diversion. L'autre partie était tout simplement déboussolée, partagée entre la cible des archers et le mur qui venait de s'effondrer...

« Faisons-nous des prisonniers, capitaine ? »

La question était simple, mais détournée : était-il autorisé à tuer ?


Résumé:
 



_________________
能ある鷹は爪を隠す · Nō aru taka wa tsume wo kakusu
« Le faucon avisé sait cacher ses serres. »

Merci à Yume pour l'avatar
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ascentofshinobi.com/t4959-no-sabaru-i-think-therefore-you-are http://www.ascentofshinobi.com/t5162-equipe-05-oushi-kuroi http://www.ascentofshinobi.com/t5018-no-sabaru-suivi-rp-relations

[Mission Libre B] Enquête sur Hakari (w/ Shaka & Sabaru) Empty
Ven 15 Fév 2019 - 7:21
[Mission Libre B] Enquête sur Hakari (w/ Shaka & Sabaru) 4nqq
チーム ▬ Enquête sur Hakari


Alors que l'insolent vient d'exposer ses idées, l'impétueux avait pris la décision de lui répondre fermement, reniant tout le lien qui les unissait en balançant toute cette vérité en face du visage du Yamanaka. Mais Shaka ne broncha pas, son visage devint même beaucoup plus dur, froid.

Il n’y avait désormais plus rien entre ces deux personnes.

Shaka regardait froidement le Berserker, désormais il n’était plus rien pour lui. Mais il tenait quand même à lui dire quelques mots, il n’allait pas le laisser salir son orgueil. Surtout pas quelqu’un comme lui, c’était impossible.

« Je quitte le clan Hokkyokusei. » Venait-il d'annoncer comme-ci c’était une joyeuse nouvelle


Se mettant en face de cet homme, qui n’allait définitivement pas s’en sortir comme, ça. Le Yamanaka laissa le déchaîné partir sans dire un mot, il ne devait intervenir en aucun cas. Cette histoire allait devoir se régler comme des hommes, à deux.

« Je ferais comme si je n’avais rien entendu. Mais fais preuve ne serait-ce que du moindre signe hostile envers ma personne et tu le regrettera. C'est un avertissement, je ne me répéterai pas. »


S’il croyait que ce n’était que des menaces en l’air, le Yamanaka allaient le surprendre, puisque Yami avait prévu de renier le lien qui l’attachait à son fils, il allait devoir en assumer les conséquences. À partir de maintenant, Shaka n'aurait plus aucune limite et si Yami se croyait assez fort pour battre son fils…

Il se trompait et allait tomber de haut.

« Je n’ai aucune envie de quitter la brume, mais sache que si tu osé m'attaquer, ta vie prendra fin ici-même. Hokkyokusei Yami. Mais si tu es prêt à fermer ta grande gueule, je ferais l'effort d'oublier ce qui s’est passé. Pour le moment ♡ »


Avait-il le courage d’attaquer ?

Ou allait-il battre en retraite ?

_________________
[Mission Libre B] Enquête sur Hakari (w/ Shaka & Sabaru) 238917papersign
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ascentofshinobi.com/t5041-hokkyokusei-yamanaka-shaka#39539 http://www.ascentofshinobi.com/t5162-equipe-05-oushi-kuroi http://www.ascentofshinobi.com/t5630-yamanaka-shaka-epopees-legendaires#45233

[Mission Libre B] Enquête sur Hakari (w/ Shaka & Sabaru) Empty
Ven 15 Fév 2019 - 12:59

Le silence est d'or alors que l'Hokkyokusei vient de remettre en place verbalement son fils adoptif. Un long silence qui peut paraitre une éternité alors qu'en réalité, cela ne fait qu'une trentaine de secondes que ça dure. C'est durant ce laps de temps que le trio de Kirijin s'avance à travers les arbres pour atteindre le Fort en question, abritant très certainement les criminels terrorisant cet archipel. Accroupit non loin de ce dernier, observant s'il y a du mouvement, le Chef d'équipe est interrompu par Sabaru, proposant de créer trois clones afin de se rendre sur les lieux. Trois copies conformes de son élève voués à créer une diversion pour les gardes du fort, saboter le mur derrière lequel se trouve la compagnie du Taureau Noir mais également un dernier pour couvrir les arrière du groupe. Une bonne tactique faisant que l'ennemi ne sait plus où regarder. Au Nord, là où sur le toit ils se font attaquer par le premier clone ? Ou au Sud, là où une brèche au coeur de la muraille s'est créée ?

Le Sud serait préférable étant donné que c'est par là que l'équipe cinq s'apprête à rentrer. Néanmoins,quelques secondes avant que le clone de Sabaru ne se fasse exploser, Shaka dédaigne répondre au beau discours du Berserk. C'est au plus mauvais moment que le Yamanaka décide de se placer devant eux pour pleurer dans les bottes du Chûnin, à l'instant où ils s'apprêtent à se lever pour pénétrer dans le fort.

Il souhaitait quitter le clan ? Pas de soucis, les Hokkyokusei n'ont pas besoin d'une cinquième roue. De plus, il fait preuve d'une insubordination totale en insultant et provoquant un gradé qui plus est en plein milieu d'une mission, là où la tension est de plus en plus haute. Mais qu'il quitte le clan, Yami n'en a rien à faire. Il en marre de se battre pour une cause déjà perdue depuis la naissance. Désormais, les fils de putain il n'en a plus rien à faire. Peut-être est-il encore dans sa crise d'adolescence ou en pleine crise d'alcoolisme, de manque ? Son inconscience fait peur à voir. Non pas parce qu'il menace directement Yami mais tout simplement car il ne réfléchit pas. Ce n'est pas seulement le gladiateur qu'il insulte mais toute l'institution Kirijin. Un Chûnin reste un chûnin, qu'on le connaisse personnellement ou non. De plus, il est un capitaine de la Kenpei alors des relations, il en a. Son insouciance lui causera bien du tord dans un futur plus ou moins proche.

Mais le Berserker Ardent, se décide à ne rien dire; seulement à agir. Et c'est en relevant, dressant son mètre quatre-vingt-dix face au petit Shaka, qu'il lui colle tout simplement une claque qui claque. Une baffe bien méritée le faisant décalé de quelques pas, tombant presque au sol, afin que l'Hokkyokusei et le Nō puisse passer pour terminer cette mission dans une bonne et due forme. Une claque de daron comme certain appel ça, faisant taire la vermine.

« Méchant, qu'il est méchant le Shaka. » dit alors l'impétueux d'un ton sarcastique, avant de se retourner vers Sabaru. « On y va Sabaru, on a assez perdu de temps avec ces conneries. Et oui, permission de tuer. »

Yami ordonne alors à Sabaru de le suivre dans la brèche pour combattre l'ennemi, laissant dans le sous-bois, le Yamanaka seul face à lui même. Entrant alors dans le fort, le Berserker dégaine alors son hachoir titanesque pour défaire les premiers ennemis à sa portée, voyant qu'à ses côtés, Sabaru faisait lui aussi le travail demandé. Au moins, le Hijin peut observer qu'il n'a pas tout perdu; au moins l'un de ses élèves reste prometteur.



_________________
異世界 割れる
 Isekai Waeru ▬ Le Fendeur de Monde
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ascentofshinobi.com/t4884-hokkyokusei-yami-oushi-norainu http://www.ascentofshinobi.com/t5162-equipe-05-oushi-kuroi http://www.ascentofshinobi.com/t4944-hokkyokusei-yami-the-impetuous-warrior

[Mission Libre B] Enquête sur Hakari (w/ Shaka & Sabaru) Empty
Ven 15 Fév 2019 - 18:16
Enquête sur Hakari
ft. Hokkyokusei Yami - Hokkyokusei Shaka

Le duo d'Hokkyokusei — qui n'allait, d'ailleurs, plus être un « duo » long temps, au vu de leurs différends — se mit sur la gueule une dernière fois avant la boucherie, forçant le déchaîné à faire le pied de grue à leurs côtés, juste en face de la brèche dans la muraille. Une menace de mort, une bonne baffe avec élan, la pédagogie semblait fonctionner dans le bon sens au sein de l'étrange famille disparate. Passant à autre chose comme si de rien était, le capitaine de la compagnie du Taureau Noir dépassa Sabaru, l'invitant à le suivre et lui donnant l'autorisation de tuer.

Il n'en fallait pas bien plus pour le mettre en jambe. Yami ne l'avait vu qu'en entraînement, ce qui l'encourageait à ne pas faire preuve de violence excessive ; il ne savait probablement pas qu'il avait déjà eu du sang et des os brisés sur les mains. Il était temps de se montrer digne de son sobriquet de déchaîné.

Sa main gauche se porta sous son manteau, pour y saisir son masque immaculé et excentrique. Il le plaça sur son visage doucement, ses prunelles brillant d'un éclat mauvais au sein des orbites creusés dans le faciès ornemental qui jetait sur ses yeux un linceul d'ombre. Il ne cherchait pas à cacher son identité, loin de là : c'était un masque de circonstance, un pare-giclées de sang, une façon de se dédouaner de ce qu'il perpétuerait lorsqu'il l'arborerait.

Il était temps.

Il s'élança dans la poussière juste après Yami, en se munissant de sa longue faux de combat aiguisée. Sa main droite anima l'arme en la faisant tailler dans le premier venu, en guise de salutations, sans même chercher à retenir ses coups pour le faire prisonnier. S'il survivait, tant mieux ; il était chanceux. L'éclat argenté de l'arme d'origine paysanne traversa la cohue rapidement, alors que son manieur la lançait et la faisait parcourir un large arc de cercle en tenant son câble métallique, pour pourfendre ses pauvres victimes à plusieurs mètres de lui, lui tournant même le dos. Attaquer un ennemi à son insu était le comble du déshonneur, pour certains. Mais qu'était l'honneur, au final, en situation réelle ? Rien. Un fardeau, une chaîne pour les ignorants.

Un coup de tonnerre frappa au loin, sur les murailles de la façade Nord, là où son clone de diversion avait attiré l'attention. Ils l'avaient vraisemblablement abattu, peut-être assez loin pour ne pas essuyer de pertes. Peut-être pas.

Un tel bain de sang suscitait tout de même une question fondamentale : pourquoi ? Le déchaîné, un homme réfléchi et manipulateur, donnait libre court à la violence, et ce sans aucune raison ? Pas exactement. Il savait se contrôler, assurément. S'il se lançait dans la bataille avec la fureur d'un démon, c'était pour plusieurs raisons bien précises.

Premièrement, il fallait faire impression sur le capitaine, tout simplement. Il s'était relégué, jusque là, au rôle de cerveau-organisateur aux lacunes combatives aisées à pointer du doigt. Cela ne lui convenait pas. Il voulait être le meilleur, le plus fort, le plus estimé. Il avait assez réprimé sa mégalomanie, son ego monstrueux.

Deuxièmement, c'était pour lancer une vague d'effroi. Leur but était de débusquer un employeur, un chef qui dirigerait cette joyeuse troupe. L'interrogatoire était donc une étape obligatoire. Pour donner un poids à leurs menaces lors de la torture qui suivrait, il fallait montrer aux rustres qu'ils étaient habilités à tuer, et qu'ils le faisaient volontiers. On obtenait toujours plus avec une question et une menace qu'avec une question toute seule.

Cependant, c'était, pour dire vrai, plus facile à dire qu'à faire. Après s'être débarrassés du clone à l'avant, les archers comprirent bien vite que la vraie menace était en train d'entrer par le Sud. Aux lames des bandits ragaillardis par la compréhension de la menace s'ajoutèrent donc les flèches des tireurs en hauteur. Forcé de se calmer, le roi sans couronne récupéra son arme en entaillant au passage profondément le bras d'un des bandits sur sa route, avant de reculer pour s'approcher d'une porte en bois laissée entre-ouverte lors de l'irruption des criminels alertés. Il entra rapidement, laissant l'extérieur à Shaka et à Yami, si tant est qu'ils ne comptaient pas le suivre. À l'intérieur, les archers seraient désavantagés ; il n'aurait affaire qu'à des hommes armés de sabres, et encore, puisqu'ils s'étaient dépêchés à l'extérieur

Profitant d'une courte accalmie qui ne tarderait pas — il devait bien y avoir un tireur qui l'avait vu entrer, et qui avait alerté ses confrères pour venir le cueillir en intérieur —, Sabaru s'attela à un début de recherche au sein de la partie interne du fortin. Le butin devait être entreposé quelque part, et avec lui viendraient peut-être des traces de correspondance avec l'employeur du groupuscule.


Résumé:
 



_________________
能ある鷹は爪を隠す · Nō aru taka wa tsume wo kakusu
« Le faucon avisé sait cacher ses serres. »

Merci à Yume pour l'avatar
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ascentofshinobi.com/t4959-no-sabaru-i-think-therefore-you-are http://www.ascentofshinobi.com/t5162-equipe-05-oushi-kuroi http://www.ascentofshinobi.com/t5018-no-sabaru-suivi-rp-relations

[Mission Libre B] Enquête sur Hakari (w/ Shaka & Sabaru) Empty
Ven 15 Fév 2019 - 20:39

チーム ▬ Enquête sur Hakari


Yami n’arborait qu’une façade d’impétueux face à ceux assez crédules pour le prendre au sérieux, lui et son rôle inutile. Le pouvoir obscurcit bien des hommes, même les plus vertueux. Yami n’est pas un être pur, loin de là. Ni plus ni moins qu’une sombre merde, comble de l’hilarité n’est-ce pas ? En réalité, il n’est qu’un faible, qu’un couard. Un caniche ouvrant sa grande gueule face à des monstres de puissances capable de le supprimer lui ainsi que tout son clan. Malgré son cinéma constant, Shaka, en tant que son ancien fils, je connais pertinemment la vérité.

Il n’a aucune chance face à lui, il lui parle de désertion car c’est la seule échappatoire que son esprit étriqué à trouver pour répondre à sa menace. Définitivement, son manque d’action et cette claque incapable de coucher ne serait-ce qu’une pute anorexique sous sédatifs ne fit qu’accroître cette vérité manifeste. Face au faible, il gonfle son corps de cigale et se la joue impétueux. Face au fort, il bégaie devant la mort et devis le sujet car s’il bouge, il sait que la mort le guette. Ahah, Shaka se surprend lui-même d’être rester le fils d’un mal zeta tel que lui. Nul doute qu’il mettra en jeu son grade de chuunin pour se sortir de cette impasse en tentant de l’éviter, comme toujours. Pensait-il qu’il serait assez aveugle pour ne pas voir à travers son jeu de dupe ?

Définitivement, face à moi il n’a aucune chance et il le sait pertinemment. Il aura beau dire ce qu’il veut, il le sait mais ne se l’avouera jamais, je comprend son inaction manifeste et cette reprise soudaine de la mission. Il s'est écrasé face à son propre fils. Comme il s’écrasera face à d’autre, bientôt. Mais ces derniers n’auront pas la même réaction que moi. Il doit dors et déjà se faire du soucis, chuunin ou non, kiri ou non. Sa vie ne tient qu’à un fils.

C’est fou à quel point une merde qui se fait victimiser tout les jours puisse à ce point s’inventer une vie et se faire des illusions, fuyant la réalité. Que voulez vous, nous ne somme pas tous de fier homme.

Esquivant la baffe de cet homme sans aucun honneur, le Yamanaka lui cracha à la gueule sans aucune pitié avant de s'avancer vers Sabaru. Échoué ou abandonné était contraire à ses principes, la mort plutôt que le déshonneur. En tant que junior du Kyoi, Shaka possédait lui aussi un masque. Et il était temps de revêtir sa nouvelle apparence.

Celle du chaos.

Tandis que l'impétueux et le déchaîné faisait preuve de puissance, assassinant un à un chacun de leur adversaire. Une véritable boucherie, mais Shaka ne resterait sûrement pas en reste. Fonçant vers un adversaire, apeuré par l'intervention des deux shinobi, le Yamanaka passe derrière lui et vint mettre fin à sa vie en un éclair, en écrasant violemment sa tête contre un mur.

Le Yamanaka en attrapa un autre, effrayé par ce qu’il venait de voir. Il sentait l'aura meurtrière se dégageant du corps de l’insolent. Il n’avait même pas besoin de parler pour qu’il devine que sa fin était proche.

« Je m'occupe de cet homme. Vous allez découvrir pourquoi le clan Yamanaka est aussi craint. Ils peuvent réduire à néant un village entier grâce à leurs techniques. »


Posant sa main sur son front après avoir empêcher sa victime de se déplacer en lui cassant ses bras et ses jambes. Sous ses cris de douleurs, Shaka sonde son esprit avant de récupérer toutes les infos nécessaire au bon déroulement de la mission.



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ascentofshinobi.com/t5041-hokkyokusei-yamanaka-shaka#39539 http://www.ascentofshinobi.com/t5162-equipe-05-oushi-kuroi http://www.ascentofshinobi.com/t5630-yamanaka-shaka-epopees-legendaires#45233

[Mission Libre B] Enquête sur Hakari (w/ Shaka & Sabaru) Empty
Lun 18 Fév 2019 - 19:54

Le cas Shaka étant réglé, désormais, l'Ardent ne souhaite plus entendre ce genre d'histoire tant que la mission n'est terminée et accomplie. Il y a un temps pour tout et se prendre la tête pour ce genre de gaminerie, l'Hokkyokusei n'en veut pas et il n'en veut plus. Si la cohésion de l'équipe n'est pas bonne, alors ils courent à leur perte et le danger n'est que plus grand lorsque ce genre de rixe se passe lors d'une mission quelconque. Désormais, la compagnie du Taureau Noir peut se remettre en route, dans la ferveur de l'action.

Entrant donc au sein de la brèche, les ennemis se retrouvent face au trio et ne font pas long feu. Sabaru les exécute grâce à ses chaines et son raiton alors qu'à côté, le berserker fait ce dont il est le plus doué, tuer. Dégainant son hachoir titanesque, il tranche un à un les forces adverses se présentants à lui et faisant sur sa route de nombreux morts.

Le sang coule, inonde le sol et la vie si nombreuse en ce fort s'échappe dans les hauteurs du ciel devenant de plus en plus sombre.

La bataille est rapide et l'efficacité de l'équipe cinq de Kirigakure no Satô est sans précédente. S'ils se chamaillent pour des idées superflues, leur force est belle et bien celle de combattre les ennemis qui se trouvent face à eux. Le cri de douleur s'estompent une fois que la plus part des victimes ne possèdent plus âmes qui vivent, que certains aient quittés les lieux et dans ce désordre, se trouve Shaka, usant de ses dons de Yamanaka afin de soutirer des informations à l'un des hommes encore vivant au coeur du fort. Et lorsque l'adolescent revient vers les deux bourreaux, il leur apprend plusieurs. Dont une que l'impétueux n'ose croire les origines. Ces hommes, sont des criminels travaillant pour une organisation du nom de Tatsuzô. Ayant été ramené de Hi no Kuni pour trouver refuge dans les terres oubliées de Mizu no Kuni, ces hommes sont aux services d'une organisation pour le futur plan d'un homme souhaitant renversé Kirigakure no Satô.

Faisant le lien de ce qu'il apprend, Yami comprend très vite qu'ils sont eux aussi des hommes que Hokkyokusei Kewashiioke a engagé pour renverser la Brume et en prendre le contrôle. Les deux venins au courant que les hommes qu'ils viennent d'abattre sont membres d'une organisation criminelle souhaitant mettre en feu la cité Kirijin, le gladiateur prend son courage à deux mains en se rallumant une cigarette et leur explique les faits. Il leur exprime ses craintes, désormais bien réelles.

« Tout ce que je ne voulais pas entendre ... » dit alors l'impétueux expulsant un nuage de fumée de sa bouche, tout en s'asseillant sur un tas de cadavre fraichement tué, avant d'affiché un faciès sérieux, faisant comprendre à ses élèves que la situation est bien plus compliquée que ce qu'il paraît. « Ces hommes ... sont aux services d'Hokkyokusei Kewashiioke. Le clan souhaite provoquer un coup d'état à Kirigakure no Satô pour en prendre le contrôle et ainsi, reprendre nos terres natales; Hi no Kuni. Ainsi, en se composant une grande armée faites de shinobi et de criminels, Kewashiioke compte déclarer la guerre à Iwagakure no Satô pour une vengeance personnelle. Il ne veut que le pouvoir et la gloire ... Mais il est fou. Il pense que je suis avec lui, ce que je lui fait croire mais il n'en est rien. Je fais tout pour mettre un terme à sa folie. Vous pouvez en juger par tous ces hommes morts aujourd'hui. »

Laissant un long silence pour que les deux genins puissent avaler la pillule, Yami se retourne plus personnellement vers Shaka, afin de mettre les choses aux clairs, calmement.

« Shaka. Malgré nos différents, je te demanderais à toi, mais à vous deux, la plus grande discrétion. Nous devons être prudents et nous tenir prêt le jour où cette armée attaquera Kirigakure no Satô. Nous devons être une équipe soudé et faire en sorte que nos actions soit pour et bénéfique à la Brume. Ce pays nous a accueilli alors que nous étions tous aux limites de la mort. En tout cas moi, je donnerais ma vie pour Kirigakure no Satô quitte à tuer cet homme se pensant mon père. »

une annonce qui peut changer bien des choses ...



_________________
異世界 割れる
 Isekai Waeru ▬ Le Fendeur de Monde
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ascentofshinobi.com/t4884-hokkyokusei-yami-oushi-norainu http://www.ascentofshinobi.com/t5162-equipe-05-oushi-kuroi http://www.ascentofshinobi.com/t4944-hokkyokusei-yami-the-impetuous-warrior

[Mission Libre B] Enquête sur Hakari (w/ Shaka & Sabaru) Empty
Mar 19 Fév 2019 - 15:00
Enquête sur Hakari
ft. Hokkyokusei Yami - Hokkyokusei Shaka

Au cours de son incursion au sein même du fort, le déchaîné ne croisa que peu d'hommes, qu'il confronta plus facilement avec l'absence d'archers pour le menacer dans son angle mort. Aucun ne l'avait poursuivi, d'ailleurs ; probablement grâce aux efforts de Shaka et du capitaine à l'extérieur. Le fort localisé, la compagnie du Taureau Noir n'éprouva plus grande difficulté une fois sur place ; il semblerait que le critère commun ayant réuni les étranges membres disparates ensemble était la violence au combat. La ferveur, le sang, les éclaboussures écarlates et l'éclat des lames.

Au détour d'un couloir, après une poignée de minutes de course au sein de l'ancienne place forte, le déchaîné tomba enfin sur la « trésorerie ». Un simulacre d'inventaire était dressé sur un livre, adressant le nom de quelques unes des personnes auxquelles les biens avaient été prélevés, ainsi que des dates. Si ce cahier avait servi à déterminer à qui prélever, et à quand, il servirait désormais à restituer aux citoyens leurs biens volés. Il referma le livre, et le cacha entre deux briques du mur à côté de la table. Si quelqu'un de malintentionné mettait la main dessus, cela causerait des problèmes.

***

En ressortant, le déchaîné rejoignit les deux autres membres de l'équipe, tout en constatant le bain de sang — et l'homme au regard vitreux, que Shaka avait vraisemblablement interrogé. L'état du criminel suscita sa suspicion, qui fut vite balayée lorsque Yami s'élança dans un récapitulatif concernant ce qu'ils avaient trouvé.

Ainsi, Hokkyokusei Kewashiioke était le coupable. Un parent de deux des hommes réunis ici, au sein du fort abandonné. Méfiant, il laissa 4 senbons glisser de sa manche, dépassant à peine des doigts de sa main droite. Lorsque le commandant fit mention de « détruire Kiri », une liaison se fit spontanément.

« Il y a quelques jours, j'ai suivi deux hommes qui disaient vouloir détruire la Brume, avec leur « boss ». Lorsque j'ai déclenché l'alerte, ils se sont suicidés, de peur d'être interrogés. C'est donc si sérieux que ça ? Parlaient-ils de ce fameux Kewashiioke ? On nous avait demandé de ne rien dire aussi, alors ne vous en faites pas capitaine, je saurai tenir ma langue. »

Alors qu'il s'apprêtait à se taire pour rendre la parole aux deux autres, il ajouta :

« L'un d'eux s'appelait Shaggymaru, si ça peut aider à confirmer leur appartenance à ce même groupe. »



Résumé:
 



_________________
能ある鷹は爪を隠す · Nō aru taka wa tsume wo kakusu
« Le faucon avisé sait cacher ses serres. »

Merci à Yume pour l'avatar
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ascentofshinobi.com/t4959-no-sabaru-i-think-therefore-you-are http://www.ascentofshinobi.com/t5162-equipe-05-oushi-kuroi http://www.ascentofshinobi.com/t5018-no-sabaru-suivi-rp-relations

[Mission Libre B] Enquête sur Hakari (w/ Shaka & Sabaru) Empty
Mar 26 Fév 2019 - 1:43

Les aveux viennent d'être fait. Toute l'histoire de ce fameux coup d'état orchestré dans l'ombre par le père Hokkyokusei vient d'être énoncé aux deux genin. Pourquoi se cacher quand ils tombent sur de tels indices ? Yami n'en voit pas l'utilité. En tant que capitaine de compagnie et bras droit du clan, trahissant les siens pour protéger la brume, il se doit de dire la stricte vérité maintenant qu'ils un bout de cette histoire.

Mais alors que le gladiateur termine sa tirade, Sabaru s'approche de lui en faisant une relation qui va éveiller les soupçons du Chûnin. Il y a peu, il a suivi deux hommes disant vouloir détruire la Brume. Quel type d'individu au sein de Kirigakure no Satô peut se permettre de dire de telle chose ? Sans douter une seule seconde, l'Ardent émet une première hypothèse pensant qu'il s'agit bien d'hommes sous le commandement de l'Hokkyokusei originel. Et cela se confirme une fois que le membre de la famille Nō l'informe qu'il appelait celui auquel ils obéissaient "Boss". Ce nom glace instantanément le sang du guerrier, se rappelant que dans un passé pas si lointain que ça, avant que le clan ne pose définitivement ses valises au coeur de la Brume, le surnom donné à Kewashiioke lors de leurs business illégaux était le même. Est-ce une coïncidence ? Pas pour le gladiateur.

« Boss était le surnom que l'on donnait à Kewashiioke lorsque nous étions encore à Hi. Comme pour lui adresser une forme de respect. Aujourd'hui, cet homme est pourri jusqu'à la moelle. Il fait tout par égoïsme et manipule les autres. Il est l'homme que je dois abattre. Avec ou sans l'aide de Kirigakure no Satô. »

Le regarde du Hijin scrute le champ de bataille, avant de revenir fixer celui de Sabaru.

« En ce qui concerne ce "Shaggymaru", j'en sais foutrement rien. Mais le fait qu'il se suicide par peur d'être interrogé par les forces spéciales est un signal d'alarme faisant écho aux méthodes du vieux. Comment se sont-ils ôtés la vie ? Une fiole de poison coincée derrière les dents qu'ils ont mordus ? »

Si tel est le cas, alors ce sont bien des hommes de l'armée de Kewashiioke. Mais pour l'heure, le travail pour lequel ils ont été mandaté est terminé. Il est temps d'aller faire leur rapport de mission.

« Bien, je pense qu'on en a terminé ici. Faut qu'on s'rentre faire notre rapport. Après, j'aviserais sur les choses à faire. Pour la sécurité de tous, on doit garder ça encore secret. Les choses devraient bouger prochainement ... » dit l'impétueux de sa voix grave et imposante, avant de quitter les lieux en compagnie de ses deux élèves.




_________________
異世界 割れる
 Isekai Waeru ▬ Le Fendeur de Monde
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ascentofshinobi.com/t4884-hokkyokusei-yami-oushi-norainu http://www.ascentofshinobi.com/t5162-equipe-05-oushi-kuroi http://www.ascentofshinobi.com/t4944-hokkyokusei-yami-the-impetuous-warrior

[Mission Libre B] Enquête sur Hakari (w/ Shaka & Sabaru) Empty
Mar 26 Fév 2019 - 20:40
Enquête sur Hakari
ft. Hokkyokusei Yami - Hokkyokusei Shaka

Le capitaine était donc formel. Que ce soit avant leur départ, et pendant leur cheminement au travers de Hakari, le déchaîné rumina les informations dont il était l'heureux détenteur. Privilégié, ou maudit ; il ne savait pas vraiment comment qualifier sa position actuelle. Savoir ce genre de choses lui permettait certes d'avoir une vision globale relativement claire de ce qu'il se tramait, mais il était également maintenant impliqué. Que devrait-il faire ? Comment ?

Il relégua finalement ce qui s'annonçait comme un noeud gordien dans un coin de sa tête pour se focaliser sur la finalisation de leur mission, qui elle était bien concrète.

Ses deux clones — celui resté en retrait près du fort, et celui posté chez le tailleur — furent dispatchés lorsqu'il croisa leur route pour alerter les formes d'autorités publiques de l'île, leur indiquant la position du fortin abandonné où se situaient les malfrats. Si peu étaient en état de s'en tirer, il n'était pas question de laisser les rats quitter le navire ; ainsi le genin fit de son mieux pour mobiliser un maximum d'hommes armés pour surveiller les environs. Il fit aussi parvenir un mot à l'un des capitaines de garnison, avec un croquis de la pièce où le magot était entreposé, pour lui indiquer où trouver le livret d'inventaire qu'il avait volontairement caché.

Personne ne prononça le moindre mot, au sein de l'Équipe 5, si ce n'est pour héler les marins qui les avaient déposés sur Hakari. Après avoir convenu d'une heure de retour qui arrangerait les membres d'équipage, le trio se redirigea vers une petite auberge proche des quais, où ils ne firent que s'attabler séparément. Chacun avait matière à réfléchir sur ce qu'il s'était passé ce jour-là.

C'est donc entre une gorgée de soupe au poisson et une bouchée de pain que Sabaru s'attela à la rédaction du rapport, pendant le temps de flottement entre leur arrivée au port et le départ de leur embarcation.

Citation :
Conformément à l'ordre de mission, nous nous sommes rendus sur l'île d'Hakari afin d'y débusquer un groupe de malfaiteurs qui posait problème aux civils et à la garnison.

En enquêtant et en recueillant les témoignages des commerçants, spécifiquement ciblés, à l'aide de techniques de métamorphoses afin de garantir leur sécurité tout autant que notre couverture, nous avons appris qu'ils se servaient d'une ancienne place forte employée par le clan Yuki de l'époque de la libération.

Nous avons donc attaqué le fort. Malheureusement, suite à la résistance opposée, l'usage de la force fut nécessaire et il est possible que des morts soient à déplorer parmi les brigands. Toutefois, nous eurent le loisir d'en garder quelques uns en état, permettant ainsi un interrogatoire mené avec brio par Yamanaka Shaka.

Leur employeur vient d'outre-mer, et se servait de Hakari comme pied à terre pour joindre l'Archipel. Nul doute qu'avec l'éviction de ses hommes, il n'aura plus d'influence sur cette île.

Les biens volés ont été remis aux mains de la garnison, avec un livret d'inventaire conservé par les hommes sur place leur permettant de les restituer sans risquer de quiproquo, de vols ou de falsifications.


Nō Sabaru

Un mensonge ne ferait pas de mal. Yami lui avait demandé de ne rien dire, ainsi il préféra éluder le nom de Kewashiioke de son rapport. Si lumière était faite, ses propos suffisamment vague devraient pouvoir le couvrir et le tenir à l'abri d'accusations de falsification et de désinformation.

Il y avait des choses qu'il était bon de savoir, d'autres pas.

Le repas terminé, le rapport bouclé, le groupe profita de l'accalmie en silence. Avec ce qu'il s'était passé entre Yami et Shaka — qu'il avait aussi évincé du rapport —, l'ambiance n'était pas à la franche camaraderie. Lorsqu'un marin vint les chercher, ils embarquèrent, puis prirent le large en direction de la Brume. Mission accomplie.


Fin de la mission.



_________________
能ある鷹は爪を隠す · Nō aru taka wa tsume wo kakusu
« Le faucon avisé sait cacher ses serres. »

Merci à Yume pour l'avatar
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ascentofshinobi.com/t4959-no-sabaru-i-think-therefore-you-are http://www.ascentofshinobi.com/t5162-equipe-05-oushi-kuroi http://www.ascentofshinobi.com/t5018-no-sabaru-suivi-rp-relations

[Mission Libre B] Enquête sur Hakari (w/ Shaka & Sabaru)

Page 1 sur 1

Ascent of Shinobi :: Territoires de l'Eau :: Mizu no Kuni, Pays de l'Eau
Sauter vers: