Soutenez le forum !
1234
Partagez

Une balade peut banal [PV Nozomi Ryû]


Une balade peut banal [PV Nozomi Ryû] Empty
Dim 13 Jan 2019 - 22:37
Après 2 ans dans le village de Kumo, je me dis qu’il serait peut-être temps de rencontré de nouvelle tête car mis à part mes parents, je ne connais pas grand monde. Je suis toujours resté isolé dans mon coin et il serait temps de rencontré de nouvelle personnes, c’est pour ça que je me suis retrouvé à me promener dans les rues du village.

Je suis d’abord passé dans un stand pour acheter des Dango en fin d’après-midi puis, le soir arrivant, j’ai décider d’allez manger un bol de Ramen. L’ennuis étais palpable dans les rues qui commencer de plus en plus mais malgré tout j’ai décider de continuer ma promenade.
Je me suis retrouvé à une heure tardive dans une rue un peu plus écarter je me dis que tout de même en 2 ans, je n’ai jamais pris l’occasion de visité un peu la ville, une bien lourde erreur que je n’allais pas tarder à regretter. Je me balader, caresser des chatons dans la rue.

Il commença à ce faire tard et je décidai dans ce sens de rentré chez moi et c’est la que le problème se posa… Je ne savais plus ou j’étais. C’était presque malaisant quand je me dis que j’ai réussi à me perdre c’est couvert de honte que je commençai à déambuler en espérant tomber sur quelqu’un qui pourrais m’aider à retrouver mon chemin. Quand je me suis dit qu’en plus j’étais au final sortie pour rien, c’étais gênant pour moi, en plus personnes à l’horizon. Je commencer à me demander si j’aillais vraiment trouver quelqu’un pour m’aider.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ascentofshinobi.com/t5188-hotaru-sojiro?nid=3#42065

Une balade peut banal [PV Nozomi Ryû] Empty
Mer 16 Jan 2019 - 12:55
La vie pour Ryû avait radicalement changé depuis quelques temps. Il était un asocial confirmé, n'approchait personne, à cause de ses personnalités qui voulaient tuer n'importe qui pour ... n'importe quelles raisons. C'était compliqué, encore plus depuis qu'il avait tué ses parents, devenant lui-même un monstre. Au fond du gouffre, il avait d'abord rencontré Miyake qui avait tapé dans l’œil de Nibanme. Puis il y a eu Kenshin, ce noble un peu supérieur et condescendant, mais qui n'était pas méchant à première vue. Enfin, la rencontre qui a tout fait basculer... D'abord il avait rencontré une amie, Chiaki, il aimait sa façon d'être, son attitude et son caractère, il la trouvait classe, et intéressante. Elle est ensuite devenu plus... Une confidente, une personne de confiance, un être cher, il n'avait pas eu ce genre de relations depuis plus de dix ans. Il avait failli la perdre aussitôt, mais elle était revenu vers lui, et lorsqu'il vint chez elle, il apprit qu'elle était également sa professeure. Cela le rendait tellement heureux, en plus du reste, elle devenait une figure de respect et de sécurité. Mais dans le même temps, à peine quelques instants plus tard, elle était devenu sa raison d'être, elle avait volé son cœur, et il ne pouvait plus rien y faire, même Hinoe n'avait pas réussi à tout gâcher. Avant cela, elle était déjà beaucoup de chose pour lui, mais à cet instant, elle était devenu son tout, une partie de lui, et il ne s'imaginait plus vivre sans elle, un coup de foudre, littéralement.

C'était en pensant à la brune que le Nozomi c'était retrouvé à arpenter les rues du village en début de soirée. Il souriait bêtement, rougissant en pensant au visage de la jeune femme, celle qui l'avait ramené à la vie. Il commençait à se faire tard, et si en temps normal cela l'aurait probablement dégoûté d'être aussi candide, il s'en moquait éperdument, il l'aimait et c'était une certitude, il pouvait tout franchir avec elle. C'est d'ailleurs en cette intention que le bleu avait commencé à chercher sa voie en tant que ninja, il voulait aider ce village que la Sentetsu chérissait tant, et dans ses recherches, il avait trouvé quelque chose qui pourrait lui convenir parfaitement: la sécurité extérieure. Les méthodes utilisées n'étaient pas claires, mais il s'agissait d'une branche chargée de s'assurer que le village ne craint pas les menaces extérieures. Voyager, il en avait envie, et assurer la sécurité du village et de son élue était important pour lui.

Après avoir beaucoup marché, il se décida à rentrer, mais il remarqua une personne qui semblait un peu ... perdue. En temps normal, il l'aurait laissé se débrouiller, mais il avait changé, l'ancien lui, naïf et un peu sociable avait resurgit, il s'approcha rapidement de l'autre qui n'était pas rassuré à priori.


"Bonsoir, vous êtes perdu ?"

_________________
Couleur des dialogues : Nozomi "Hatsu" Ryû Hayasu "Nibanme" Shimega Sasayo "Hinoe" Tokebi Katsu "Yokka" Bakatsu Pensées
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ascentofshinobi.com/t4519-presentation-de-nozomi-ryu-termine http://www.ascentofshinobi.com/t4581-nozomi-ryu-carnet-de-route

Une balade peut banal [PV Nozomi Ryû] Empty
Ven 18 Jan 2019 - 13:11
Cela fait maintenant deux heures que je suis perdu dans les rues de Kumo, il fesait déjà nuit noire. La situation en devenait presque drôle, je suis certain que j’en rigolerais plus tard mais pour l’instant je n’avais pas cœur à en rire. Comme à mon habitude, dans ce genre de situation, je ne trouve rien de mieux comme idée que de me replonger dans mes sombre pensé.

Je me dis que cette balade n’était ni plus ni moins qu’une perte de temps car si mon passé m’a bien fait comprendre une chose, c’est que toute personnes à laquelle je m’attache est destiné à périr tragiquement. Il me semble évident que pour le bien de tous, je devais rester seul. C’est vrai quand on y pense, dans le village de mon enfance la fille que j’aimais, mes amis et mon frère étais mort petit à petit suite aux l’attaques et mon père avait presque succomber lui aussi, il s’en était fallu de peu.

Je repenser surtout à la dispute avec mon père la veille quand je lui est parler de ce sentiment et de la gifle de ma mère en larme après avoir entendu ces mots sortirent de ma bouche.

Toujours plongeait dans mes penser, j’entendit d’un coup une voix derrière moi, c’était une voix masculine assez grave, à causes de ma nature méfiante je garda une main sur mon sabre en me retournant, après tout on ne sait jamais sur qui on peut tomber. En me retournant je vis un jeune homme, il devait avoir à peut près le même âge que moi à vue de nez, contrairement à moi, il semblait paisible il avait aussi l’air pensif mais ces pensé avez l’air beaucoup plus joyeuse vu l’expression de son visage.
Je relâche alors ma vigilance en voyant cette personne qui avait l’air bien attentionné, j’éloigna alors ma main de mon sabre, je m’approcha de lui en restant méfiant et je lui dit alors :

- Oui, bonsoir, en effet je me suis perdu en me promenant. Lui dit-je amicalement
- Je m’excuse pour ma réaction très méfiante mais comme il fait nuit j’étais sur mes garde.


J’espère au moins que il n’a pas mal pris ma réaction, je n’aurez pas du me montrais si méfiant alors que il m’ai venu en aide, j’espère que il ne m’en tiendra pas rigueur.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ascentofshinobi.com/t5188-hotaru-sojiro?nid=3#42065

Une balade peut banal [PV Nozomi Ryû] Empty
Ven 18 Jan 2019 - 22:40
Il semblait méfiant, cet individu perdu. Les voix dans la tête de Hatsu lui disaient de profiter du fait qu'il soit perdu pour s'en débarrasser, mais il devait s'y être habitué avec le temps parce qu'il n'esquissa pas même une grimace. Ils ne pouvaient rien contre lui, pas tant que ses sentiments le guideraient sur le droit chemin. Sa nature profonde était de retour, le vrai Ryû, l'original, qui n'avait pas pu grandir à cause d'une trop grande répression des trois autres... Oui, celui-là même qui se voulait sociable, naïf mais surtout "humain". Deux l'étaient en fait, Nibanme était tout à fait sociable outre ses accès de colère. En fait, il n'était qu'un jeune homme de dix-huit ans banal, à l'heure actuelle, capable des mêmes choses que les autres, voire plus. Même si rien n'était officialisé, il avait une ... petite amie, plus que ça, un véritable amour. Ses joues s'empourprèrent à cette pensée, et il fût vite tiré de ses pensées par son interlocuteur. Il n'avait plus besoin de se forcer dans ses réactions, si bien que ses yeux s'agrandirent un peu en voyant que ce parfait inconnu avait la main sur le pommeau de son sabre. Il l'avait prit pour un possible assaillant ? Dans l'enceinte du village ? Il ne devait vraiment pas être rassuré... Quoi que les pires dangers de Kumo se trouvaient sans doute dans sa tête, bien au chaud... Un léger rire s'arracha à la mine guillerette du bleu, une "private joke" même pas racontée, de quoi le faire passer pour un genre d'être candide... Il l'était au fond, il l'avait toujours été et le sera toujours, maintenant il n'avait plus de raisons de se réprimer, tout allait bien aller.

Le pauvre semblait en effet être perdu, mais il devrait se calmer maintenant qu'il n'était plus seul, le Nozomi comptait l'aider à retrouver la route de chez lui, mais pas avant quelques questions. Après tout, s'il était lui même inquiet, rien n'assurait qu'il ne soit pas personnellement un intrus dans le village des nuages.


"Commençons par nous présenter et je vous aiderai à retrouver votre route !"

Il avait arboré ce grand sourire niais qu'il aimait tant montrer, quand il était jeune, avec les yeux courbés et fermés, un air bien rassurant, il en était capable au fond... Il l'avait toujours su probablement, mais sa vie n'avait pas permis de conserver cela. Il enchaina en donnant son propre nom.


"Je m'appelle Ryû, et je tiens le nom Nozomi de mes parents. Puis-je avoir une façon de t'appeler qui ne soit pas "Hé l'inconnu" ?"

Le ton de l'humour, et dire qu'il était resté assez insensible à celui de son élue, les premières fois. Il n'était pas du même niveau, mais il avait aussi ça ? Eh bien, c'était comme redécouvrir sa propre personnalité, après avoir retiré tout l'accablement que représentaient Hinoe et Yokka... L'amour était vraiment une chose incompréhensible, mais était-ce cela qui avait permis à Ryû de redevenir celui qu'il était avant ? Ou alors la chirurgienne avait un certain pouvoir sur son esprit et sur son cœur ? Il aurait de longues années devant lui pour le comprendre exactement... Penser à l'avenir aussi, c'était reposant, surtout si celui-ci était partagé avec Chiaki.

_________________
Couleur des dialogues : Nozomi "Hatsu" Ryû Hayasu "Nibanme" Shimega Sasayo "Hinoe" Tokebi Katsu "Yokka" Bakatsu Pensées
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ascentofshinobi.com/t4519-presentation-de-nozomi-ryu-termine http://www.ascentofshinobi.com/t4581-nozomi-ryu-carnet-de-route

Une balade peut banal [PV Nozomi Ryû] Empty
Sam 19 Jan 2019 - 1:07
Son attitude étais étrange, lui aussi semblait ce méfier de moi, je me demande si ma réaction n’y est pas étrangère après tout c’est logique il n’ai pas commun de voir un homme tellement méfiant que il ce tien près à dégêner son sabre, je me demande même si il ne m’a pas pris pour un intru dans le village, mais oui je suis vraiment bête je n’était presque jamais sortie avant aujourd’hui et je n’ai jamais fait la connaissance de qui que ce sois avant lui, il étais la toute première personne que j’ai rencontré en deux ans à Kumo. Il à sans doute était aussi intriguer par le fait que mon bandeau de ninja de Kumo n’était pas apparent, en y pensant, tous les éléments étaient réunis pour que cet homme me prenne pour un espion ou quelque chose du genre.

Mais je préfère rester sur mes gardes discrètement vis-à-vis de lui car quelque chose est étrange chez lui il a l’air bienveillant mais dans le fond, c’était étrange c’est comme s’il y avait une personnalité cachée. Je devrais arrêter ma paranoïa, il m’a proposé son aide alors que rien ne l’y obliger et il à l’air de nager en plein bonheur, comme moi étant enfant. Je devrais lui répondre pour lui montrer que je ne suis en rien une menace :

- Je me nomme Sojiro et je tiens le nom Hotaru, je suis ravi de vous connaitre. Pour vous expliquer la situation, c’est la première fois que je m’aventure dans les rues de Kumo depuis mon arriver, donc rien d’étonnant au faite que je me perde, mais c’est quand même gênant pour moi qui suis ninja de m’être perdu ici, non je ne mens pas regarder, mon bandeau est à ma ceinture et pour être honnête cela fait 2 ans que je vis ici et vous êtes la première personne que je rencontre donc je tien vraiment à m’excuser de ma réaction. Dis-je en inclinant la tête

Tout était sincère dans mes mots, c’est vrai que j’ai vraiment étais idiot et surtout irrespectueux d’avoir réagi de cette manière alors qu’il ne voulait que m’aider. Mais en même temps on ne pouvait pas dire que j’étais une personne très sociable, j’ai comme qui dirais un peu de mal avec les interactions humaine.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ascentofshinobi.com/t5188-hotaru-sojiro?nid=3#42065

Une balade peut banal [PV Nozomi Ryû] Empty
Sam 19 Jan 2019 - 3:08
Ryû avait eu tort de douter de cet inconnu, à priori. Il ne semblait pas méchant, ni même être un ennemi, à en juger par le bandeau qu'il lui montra. Sojiro, tel était son prénom, et il n'était pas ici depuis longtemps, cela pouvait facilement expliquer qu'il se soit perdu. Quoi que, en deux ans il aurait eu le temps de connaitre chaque artère de ce village, il n'en avait pas fallu plus au Nozomi, lui qui arpentait les rues seul, fuyant la compagnie des autres. Bien, il était temps de l'aider pour de vrai. Il commença par se présenter un peu mieux, ne voulant pas être plus mystérieux que l'autre.


"Je suis moi-même un Genin, je pense que je peux t'aider à retrouver ton chemin... Et pas la peine de t'excuser, je sais ce que c'est, qu'être perdu."


Il avait montré la route derrière lui comme pour l'aiguiller, lui indiquer de le suivre. Lorsqu'il parlait de connaitre le sentiment de perdition, pour sa part c'était bien plus spirituel que concret, mais il savait effectivement ce que l'on pouvait ressentir, par ce biais. Il entama la marge, s'assurant ainsi que Sojiro le suive. Il ajouta alors une phrase:


"L'important pour ne pas se perdre est de toujours s'approcher des rues principales."

Il aimait passer pour un professeur, étaler sa science, mais n'avait jamais vraiment pu le faire à cause de ses soucis passés... ou actuels ? Son tact et son assurance semblaient revenus, il pouvait se permettre des contacts avec n'importe qui, tant qu'il était concentré sur ses autres parcelles...


"Ces rues principales mènent aux endroits les plus importants du village, et ce n'est pas dur à repérer, elles sont plus larges que les autres !"

En disant cela, il arriva à la sortie de la présente rue, pour déboucher sur une rue très éclairée, avec encore beaucoup de monde pour l'heure... Elle était également bien plus large, et les commerces y étaient très nombreux. Il se retourna et demanda:

"Eh bien, sais-tu où tu habites ? Je peux t'y emmener, à moins que tu ne saches t'y rendre à partir d'ici ?"

_________________
Couleur des dialogues : Nozomi "Hatsu" Ryû Hayasu "Nibanme" Shimega Sasayo "Hinoe" Tokebi Katsu "Yokka" Bakatsu Pensées
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ascentofshinobi.com/t4519-presentation-de-nozomi-ryu-termine http://www.ascentofshinobi.com/t4581-nozomi-ryu-carnet-de-route

Une balade peut banal [PV Nozomi Ryû] Empty
Sam 19 Jan 2019 - 12:28
Après que je lui est expliqué la situation, le jeune garçon semblait être beaucoup plus amical avec moi. Après tout quoi de plus normal que de ce méfiant d’un inconnu près à dégêner son sabre. Mais maintenant que je lui est expliquer, il a l’air d’avoir compris que il n’y avait aucune raison de ce méfier de moi, je le suivait dans les rues de Kumo que il semblait connaitre comme sa poche, il me demanda alors si je savait ou j’habitais ce à quoi je lui répondit :

- Oui, je sais ou j’habite. J’habite dans les hauteurs de Kumo. Lui dis-je en souriant

Il était vraiment sympathique de me montrai mon chemin et de m’expliquer des petites astuces pour ne pas me perdre, rien ne l’y obliger et pourtant il le fesait quand même il aurait juste pu me montrai le chemin du centre-ville et ne pas dire un mot, mais il à fait beaucoup plus que ça, en plus de me venir en aide je me sentais en bonne compagnie à cet instant il était vraiment très gentil comme personne.

Mais mon plus grand défaut était sur le point de refaire surface, ma curiosité. J’étais très intriguer car quand je l’ai croisé, il semblait lui aussi perdu dans ses pensé mais contrairement à moi, ses pensé semblait très agréable. Je me demande vraiment à quoi pouvait-il penser pour arborer un tel sourire sur son visage, c’étais plus fort que moi, je voulais savoir :

- Excuser moi mais je peux vous poser une question plus personnelle. Dis-je sur un ton hésitant

Nous continuons à marcher dans le village quand je lui est demander ça ma même si il accepte que je lui pose cette question, voudras-t-il vraiment me répondre, c’étais quand même très osé de ma part de lui demander ça alors que je suis un parfait inconnu.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ascentofshinobi.com/t5188-hotaru-sojiro?nid=3#42065

Une balade peut banal [PV Nozomi Ryû] Empty
Sam 19 Jan 2019 - 13:15
Sojiro semblait savoir où il habitait, ce qui était une bonne chose. Au moins, il n'était pas pris d'amnésie ou quelque chose du genre. Il interpella tout de même Ryû avec une question, sans accepter sa proposition de le raccompagner. Au fond, le jeune homme était fatigué, il préférait également l'option où chacun partait de son côté. Mais quelle pouvait bien être cette question ? Il y avait des milliers de possibilités, après tout ils ne se connaissaient pas, donc ils ne savaient rien l'un de l'autre, mais la façon de demander semblait un peu perturbante. Le Hotaru parlait de question personnelle, donc cela entrait dans le cadre de la vie privée du Nozomi ? Eh bien ça réduisait grandement les possibilités, il n'avait ni parents ni frères et sœurs, quoi que l'autre ne pouvait pas le savoir, et ses amis se comptaient sur les doigts d'une main. Mais il estimait n'avoir rien à cacher, pratiquement...


"Je t'écoutes, j'y répondrai dans la mesure du possible..."

Car si pour une raison ou pour une autre la question impliquait une certaine relation qu'il entretenait, alors il ne pourrait au mieux qu'être évasif, voire ne pas répondre. Il ne voulait pas que le monde sache pour lui et la brune, c'était leur petit secret, difficile à garder lorsqu'ils étaient tous deux ensemble et que d'autres personnes étaient à proximité... Mais il savait que des problèmes pourraient survenir si l'on apprenait pour lui et sa Sensei. Enfin, l'autre n'allait pas d'emblée demander quelque chose sur un sujet aussi particulier, à moins d'avoir une bonne raison de le faire...

_________________
Couleur des dialogues : Nozomi "Hatsu" Ryû Hayasu "Nibanme" Shimega Sasayo "Hinoe" Tokebi Katsu "Yokka" Bakatsu Pensées
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ascentofshinobi.com/t4519-presentation-de-nozomi-ryu-termine http://www.ascentofshinobi.com/t4581-nozomi-ryu-carnet-de-route

Une balade peut banal [PV Nozomi Ryû] Empty
Sam 19 Jan 2019 - 17:37
Ryû ne semblait pas avoir mal pris la question, il me dit qu’il y répondra dans la mesure du possible, qu’es que ça signifie ? Je pense qu’il veut dire par là qu’il me répondra si la question n’est pas trop personnelle, c’est compréhensible après tout, nous nous connaissons à peine, il ne va pas trop rentrer dans les détails de sa vie privé avec une personne dont il connait à peine le nom, bon je vais me lancer et lui poser la question qui m’intrigue tant, vraiment ma curiosité me perdra un jour :

- Alors voilà déjà je tenais à te remercier de m’avoir aidé à retrouver mon chemin, après je comprend que tu sois retissant à répondre à ma question alors que tu ne sais rien de moi donc ce que je te propose c’est que tu pourras toi aussi me poser la question que tu souhaite et j’y répondrais honnêtement. Lui dis-je en souriant

Voilà, je pense que comme ça c’est donnant donnant, il sait quelque chose sur moi et je sais quelque sur lui, c’est plutôt un bon marché je pense reste à savoir si c’est un marché qui lui convient :

- Donc ce que je voulais savoir c’est part rapport à quand nous nous sommes croisés tout à l’heure, tu étais perdu dans tes pensé mais ton visage montrait clairement que ce à quoi tu penser était très agréable. Donc je me demander par curiosité, à quoi pouvais-tu bien penser pour sembler si heureux ? Je lui demande d’un air gêner

Je n’arrive pas à comprendre pourquoi je suis autant intrigué par ses pensait, es que ça serait parce que je n’ai jamais ressenti du bonheur en étant plongé dans mes penser ? Je ne sais pas mais cela m’obsède cela pourrais être une fille ? Il est peut-être amoureux, amoureux… Un mot bien vague pour moi, c’est un sentiment que j’ai voulu fuir mais qui m’intrigue beaucoup dans le fond, que peut bien vouloir dire « être amoureux » que cela apporte-t-il.

Quant à Ryû, on voyait dans sa manière d’être que son comportement qu’il a est nouveau, même pour lui es que c’est justement cette amour que je soupçonne qui l’a fait changer ? Es que l’amour peu vraiment faire changer un homme ? je ne sais pas et je ne sais pas non plus si je le saurais un jour.

Me revoilà plonger dans ces penser dont je devais sortir alors je relança Ryû :

- Vraiment désoler de te poser cette question mais le fait de t’avoir vu nageant dans le bonheur rien que en étant dans tes pensées est très intriguant pour moi et je suis curieux c’est pour ça que je voulais te poser cette question, pour comprendre. Lui dis-je d’un air presque triste
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ascentofshinobi.com/t5188-hotaru-sojiro?nid=3#42065

Une balade peut banal [PV Nozomi Ryû] Empty
Dim 20 Jan 2019 - 16:05
Sojiro semblait gêné quant à sa question, ce qui intriguait beaucoup Ryû. Il ne comprenait pas où il allait en venir, mais l'autre n'était pas à l'aise quant au fait de lui demander une certaine chose, et il allait finir par mettre le Nozomi également mal à l'aise. Il proposa aussi au jeune homme de lui demander quelque chose en échange, mais cela ne l'intéressait pas vraiment, et puis s'il devait répondre, il le ferait simplement, sinon il mentirait, chose pour laquelle il avait un talent rare. Et quand finalement la fameuse question survint, c'était un peu différent de ce à quoi Hatsu s'attendait. Pourquoi il était heureux ? Les gens n'avaient pas le droit de se balader en souriant sans qu'on les interroge sur leurs motivations ? La réponse ne fit ni une, ni deux, il n'avait qu'à peine besoin de déformer la réalité...

"Pourquoi je suis heureux ? Faut-il vraiment une raison ? Ma vie est joyeuse, c'est tout, et si je suis particulièrement heureux ce soir, c'est sans doute à cause de ces ramens que j'ai mangés, ils étaient délicieux !"

Hop, un petit mensonge, indécelable à cause de l'habitude qu'avait Ryû à ne pas dire la vérité. Comme le perdu ne l'était plus, il était temps pour une séparation du groupe éphémère. Il salua alors le Hotaru, avec une formule d'usage, avant de s'éclipser en direction se sa demeure.

"Bon, je pense que tu vas pouvoir retourner chez toi maintenant, je te laisse, la fatigue m'attire vers mon lit. En espérant te revoir prochainement !"

Tournant les talons, il quitta ce mystérieux individu, qu'il recroiserait forcément...




_________________
Couleur des dialogues : Nozomi "Hatsu" Ryû Hayasu "Nibanme" Shimega Sasayo "Hinoe" Tokebi Katsu "Yokka" Bakatsu Pensées
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ascentofshinobi.com/t4519-presentation-de-nozomi-ryu-termine http://www.ascentofshinobi.com/t4581-nozomi-ryu-carnet-de-route

Une balade peut banal [PV Nozomi Ryû] Empty
Dim 20 Jan 2019 - 16:44
Je marche dans la ville avec Ryû après lui avoir poser la question qui me tracasser, Il me répondit que simplement sa vie était joyeuse et que les ramens qu’il avait manger était délicieux. Un élément en particulier le rendez mais quoi ? Les ramens était bon ? je n’y crois pas trop. Mais bon ma question était déjà très déplacée donc je ne voulais pas insister, je lui répondis alors :

- D’accord je vois, je suis content de voir que tu es une vie qui te comble autant. Lui dis-je, souriant

C’est tout de même agréable de voir de gens si heureux, ça met de bonne humeur je trouve, alors que nous arrivions vers la sortie du centre-ville, il me dit qu’il était fatigué, une fois arrivé devant chez lui il me salua. J’étais en mesure de retrouver mon chemin donc je le salua également :

- Très bien je vais rentrer également alors, je te remercie de ton aide, je ne sais pas ou je me serais retrouver si je n’avais pas croisé ta route, c’étais un plaisir de te rencontrer et j’espère que nos chemins se recroiserons. Lui dis-je en en souriant et en prenant la route vers chez moi

Cette rencontre n’était pas banale, il s’agit de la toute première personne que je rencontre dans cette ville et malgré ma méfiance au moment de croisé c’est route, c’est vraiment une personne gentille, j’espère sincèrement le revoir un jour je ne sais pas pourquoi, mais j’ai le sentiment que je pourrais apprendre énormément de choses grâce à lui lui.

Sur le chemin du retour, j’étais encore pensif, j’étais content de voir une personne si heureuse mais d’un autre côté, j’aimerais tellement pouvoir l’être autant que lui, quel est donc la chose ou la personne qui l’a fait devenir ainsi et le rend si heureux ? Je me le demande mais ça doit surement être une bonne personne, j’aimerais la rencontrer un jour pour comprendre, je suis sûr que Ryû est animé par un sentiment fort, l’amour peut-être, je ne sais pas, ce mot est si vague pour moi. Es qu’il pourrait m’apprendre et m’expliquer ce sentiment que j’ai fuis si longtemps et qui m’intrigue aujourd’hui de son mystère, quelqu’un pourra un jour me montrer ce que l’on ressent quand on est… Amoureux.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ascentofshinobi.com/t5188-hotaru-sojiro?nid=3#42065

Une balade peut banal [PV Nozomi Ryû]

Page 1 sur 1

Ascent of Shinobi :: Territoires de la Foudre :: Kumo, village caché des Nuages
Sauter vers: