Soutenez le forum !
1234
Derniers sujets
Partagez | 

[MISSION LIBRE D] La Princesse et la Grenouille


Lun 14 Jan 2019 - 2:04
La princesse et la grenouille

Encore une autre journée se déroulant exactement de la même façon… Le lever puis habillage et maquillage suivi du petit déjeuner avec les seigneurs ; puis cours d’e musique et de chant jusqu’au déjeuner et cours d’histoire et de danse jusqu’au souper. C’était un quotidien fort répétitif et ennuyeux pour la jeune princesse. Elle ne pouvait bien sûr pas sortir du palais seule, ne serais-ce que pour une balade paisible.
Comme une tentative désespérée pour échapper à ce morne quotidien, la demoiselle aimait à se pencher sur le bord de sa fenêtre, à profiter du vent frais et des senteurs florales du haut jardin.
Soudainement un amphibien téméraire atterris sur le rebord de la fenêtre princière.
Sakuya en fût toute étonnée, ce fût la première fois qu’un batracien s’aventurait si loin.
« Eh bien mon grand, que fais-tu ici ? »
La dame en vert tendit le poignet pour caresser l’animal. Il faut noter que les espèces connues de grenouilles et de crapauds qui peuplent Jôheki sont inoffensives et la jeune femme le savait fort bien.
Le batracien se montra fort docile et se laissa choyer sans faire de chichi. Mise en confiance, la noble jeune fille continua ses câlinades sur la bête. Puis le batracien eut un geste fort peu attendu d’un tel animal ; d’un bon de grenouille il sauta au visage de la demoiselle qui ne sut comment réagir.
S’écrasant sur les lèvres rosées de la jeune fille, l’amphibien y déposa un baiser plein de bave.
Dégoutée et stupéfaite la demoiselle se recula, lâchant l’animal qui retomba lourdement au centre de la luxueuse chambre princière.
« Pouah ! »
La jeune fille essuya les relents de vase du contour de ses lèvres.
« Oh merci vous m’avez sauvé ! » S’échappa une voix venant de l’endroit d’où le crapaud aurait dû atterrir.
La princesse Sakuya se figea. Quelqu’un s’était introduit dans ses appartements !
« Ah ! Au secours ! » Hurla-t-elle, repliée sur elle-même pour se protéger d’éventuels coups portés à sa personne.
« Je vous en pris, ne crier pas ! Je ne vous veux aucun mal voyons puisque vous m’avez rendu forme humaine ! »
Cet homme devait être complètement fou en plus d’être un terroriste ! Pensa la jeune femme.
Les gardes arrivèrent à toute vitesse dans les appartements de leur princesse. Pointant l’intrus du doigt, ils l’encerclèrent et s’en emparèrent.
« Qui.. Qui êtes-vous et qu’est-ce que vous me voulez ?! »Demanda la demoiselle, rassurée que ses soldats aient aussi facilement maîtrisés l’agresseur.
« Je..Je.. » L’homme, paniqué ne sût que dire.
Il fût aussitôt emmené par les gardes dans les geôles du palais.
Seul le chef de la garde resta près de Konohananosakuya. Il s’agenouilla devant l’aveugle.
« Pardonnez-nous, nous avons failli à notre devoir. »
C’était la phrase rituelle en cas d’échec..
« Ce n’est rien.. » Murmura-t-elle, encore sous le choc.
« Comment est-il entré ? » Demanda l’homme, le casque sous le bras.
« Je.. Je ne sais pas. Il y avait un crapaud sur le rebord de la fenêtre, il m’a sauté au visage et cet homme est apparût, comme par magie. »
L’homme se figea. Il sût immédiatement ce qui venait de se passer.
Un long silence s’en suivi.
« Vous savez quelque chose ? »
Le garde ne dit rien.
« Excusez-moi. » L’homme s’en alla à grands pas.
Mais que peu-t-il bien se passer ?
La princesse se rassit sur sa chaise, éberluée. Elle se repencha sur le rebord de sa fenêtre et entendit en contrebas des hurlements étranges. Se penchant plus avant elle compris tout de suite : des vingtaines de batraciens s’étaient donné rendez-vous au pied de chez elle.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ascentofshinobi.com/t4646-chokoku-no-ko-no-hana-no-sakuya-hime

[MISSION LIBRE D] La Princesse et la Grenouille

Page 1 sur 1

Ascent of Shinobi :: Reste du Monde :: Jôheki no Kuni, Pays du Rempart
Sauter vers: