Soutenez le forum !
1234
Derniers sujets
Partagez | 

Tout le bois ne sort pas de terre [Toph]


Lun 14 Jan 2019 - 12:02
Tout le bois ne sort pas de terre

feat Hyûga Toph


J'étais arrivé il y a quelques mois à peine, un peu avant le début de l’hiver, avec quelques compagnons de mon Clan. Nous étions maintenant en plein milieu du printemps. Pendant ce temps-là, nous avions plus ou moins réussi à nous faire accepter dans le Village, bien qu’on ne connût pas grand monde, et à devenir officiellement des Genins. Cependant, nous étions plus vieux que la plupart des jeunes Iwajins du même rang que nous. C’est pourquoi, j’avais été assez étonné quand j’ai reçu une lettre de la part d’une Hyûga. Une Chûnin, qui plus est. Elle souhait me rencontrer. Elle proposait même de m’aider à progresser, entre-autre. J’en avais donc discuté avec Akito-kun et Tsukiyo-chan, deux membres du Clan Juhi qui vivaient avec moi, et nous étions tous les trois tombés d’accord. Il valait mieux que j’aille à ce rendez-vous. Déjà, ça allait me permettre de progresser dans ma maîtrise du Mokuton et ensuite, il valait mieux faire bonne impression auprès des ninjas de rang plus élevés. Surtout qu’un jour, on aura sûrement besoin d’alliés pour nous aider à retrouver les criminels qui avaient enlevés et massacrés nos familles.

Lorsque le Soleil fut donc au plus au dans le ciel, je quittai la petite maison que nous occupions tous les trois. Je sentis alors le stress monter en moi mais comme à mon habitude, je le répressai et n’en laissai rien paraître. Seul mon œil droit papillonnait derrière ma mèche de cheveux. Je me dirigeai vers les quartiers Hyûga. Ceux-ci ne devraient pas être très difficiles à repérer vu que c’était un des Clans les plus connus d’Iwa et en effet, je ne dû pas chercher bien longtemps avant de les trouver. Je pris une grande inspiration, expulsai l’air et mon œil se calma. Je pénétrai dans le quartier en question.

Beaucoup des passants avaient la fameuse pupille blanche si célèbre du Clan, mais pas tous. Pourtant cela ne signifiait pas pour autant qu’ils étaient incapables d’activer leur Byakûgan. Je me fondis alors dans la foule. Certains me fixaient du regard, mais personne ne dit rien. Ils devaient avoir l’habitude que des étrangers viennent ici. Heureusement, la chance joua en ma faveur et au bout de seulement dix minutes de recherches, je trouvai ma destination. Le dojo Jishin, là où m’attendait Toph-san. J’entrai alors sans plus tarder. Je descendis alors les quelques marches qui se présentaient devant moi avant de présenter. J’espérais qu’elle était déjà là…

Enchanté, je suis Juhi Natsuki. Dis-je en m’inclinant de façon respectueuse et sorti ensuite la lettre. Vous m’avez proposé de venir dans cette missive.

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ascentofshinobi.com/t5296-juhi-natsuki-presentation http://www.ascentofshinobi.com/t5319-juhi-natsuki-journal-de-bord#42098

Mer 16 Jan 2019 - 10:18
Toph était en plein entrainement au kenjutsu quand elle eut un visiteur. Elle fit une petite toilette et alla quérir le jeune Hayashin à l'entrée de son sous-terrain. Elle le salua respectueusement.

Bienvenu au dojo Jishin, et a Iwa également, Natsuki-san. Je suis Toph Hyûga, maitresse de ce dojo, représentante du clan et, dans une moindre mesure, chunin.

La Hyûga fit mine de le suivre et l'amena dans un petit salon à l'écart des salles d'entrainement. Des tatamis au sol. Pas de fenêtre. Des parchemins de calligraphie aux murs. Une table basse avec deux tasses, et une théière dont se dégageait une légère fumée.

Un petit thé ?

La Hyûga proposa du breuvage chaud au jeune invité, puis s'en servit une quantité acceptable. Elle posa ses deux mains autours du bol. La chaleur se diffusait de la céramique dans ses doigts, et de ses doigts à sa main. C'était agréable. Elle en but une rasade, puis revint à l'essentiel et expliqua la situation.

Je t'ai fait venir car je fais le tour de tous les Hayashins shinobis du village. D'après ta réponse tu n'es pas très au courant de ce qu'il se passe dans le village, mais essentiellement Senku-sensei à comploté contre le Tsuchikage et préparait même sa mort. En vertu des différentes années de service pour Iwa, il n'a été finalement décidé que de l'exclure du village - par un vote au Conseil du village, conseil auquel je fais partie. Comme sa parole portait loin, tous les Hayashins ont été invité à faire un choix. Le suivre ou rester. Une majorité est partie, certains sont restés. C'est ce que je voulais dire par "famille", pas au sens proche mais au sens tribal du terme.

Toph mettait ainsi Natsuki au courant de la situation. Elle avait essayé de rester neutre et objective, bien que la situation ne pouvait que la toucher personnellement. Ainsi allait la vie. Mais déjà, elle acceptait la situation et prenait ses responsabilités. Elle ignorait si d'autres membres du conseil ferait pareil qu'elle, et à vrai dire elle s'en fichait, mais elle ferait le tour de tous ces Hayashins restant, bon gré ou mal gré. Elle continua, cette fois-ci avec une question pour le Hayashin.

Est-ce que ton intégration au village se passe bien, Natsuki-san ?

Il était certain que des Iwajins harcèleraient des Hayashins pour la trahison de Senku. Toph espérait ainsi diminuer ce genre d'occurrence et rétablir l'ordre au besoin. Elle voulait également savoir si le jeune genin avait tout ce qu'il lui fallait en nécessité absolue. Un toit. De quoi manger et se vêtir. C'était son amende honorable personnelle pour avoir exilé son propre sensei.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ascentofshinobi.com/t3493-hyuga-toph#26646 http://www.ascentofshinobi.com/t3818-equipe-4-hachiman-iwa-pleine http://www.ascentofshinobi.com/t5136-hyuga-toph-jishin-master#40301

Mer 16 Jan 2019 - 20:43
Tout le bois ne sort pas de terre

feat Hyûga Toph


Pendant une fraction de seconde, je ne pus m’empêcher de dévisager la Kunoichi. Elle semblait très jeune, plus que moi, pour être Chunin et représentante du Clan Hyûga. Elle devait vraiment être très douée pour atteindre ce rang-là aussi jeune. Quoique, je ne connaissais pas vraiment d’autre Chunin pour pouvoir comparer…

Oui, s’il-vous-plait.

Sur ce, elle tendit une tasse en céramique semblable à la sienne et y versa du thé chaud. Cela faisait du bien car même s’il faisait beau, il faisait aussi plutôt frais. En plus, cela faisait longtemps que je n’avais plus bu un thé aussi bon. En tout cas, pas depuis que nous étions arrivés à Iwa. Je bus donc quelques gorgées tout en écoutant ce qu’elle avait à me dire.

En effet, je ne suis au courant d’aucun de ces faits, pas plus que je ne connais Senku-san. Et puis, mes compagnons et moi, nous venons d’un village assez isoler de Hayashi no Kuni. Si bien qu’en dehors de notre clan, nous connaissons très peu de gens. Même les échanges avec d’autres villages de la Forêt étaient assez limités. On peut même dire que Matsusaki, le village d’où je viens, était plutôt autonome.

Elle ne m’avait pas vraiment posé de question, mais j’avais préféré clarifier la situation. Bien sûr, cela me faisait de la peine que des compatriotes aient été obligés de quitter Iwa pratiquement par la force. Mais je ne les connaissais pas. En plus, je ne pouvais rien y faire comme ils étaient déjà partis… Surtout que si je voulais me faire accepter dans le Village, il valait mieux que j’évite de faire des vagues.

Si tout se passe bien ? demandai-je un peu surpris de la question. Je dirais que oui. Nous avons un toit sous lequel loger, de quoi boire et manger en suffisance, même si ça fait longtemps que j’ai bu un thé comme le vôtre, et nos voisins semblent nous apprécier… Nous ne gagnons pas des énormément d’argent avec les quelques missions que nous remplissons, mais on fait au mieux avec.

Je profitai alors du léger silence qui suivi pour observer la pièce où nous nous trouvions. Vu la décoration, simple et efficace, nous ne nous trouvions pas dans une des salles d’entrainement. Surtout qu’elle était trop petite pour cela. Elle devait réserver cette pièce pour les rendez-vous et autres entretiens. Ou simplement pour se détendre après un entrainement. Dans tous les cas, j’étais vraiment curieux de la voir à l’œuvre…




Dernière édition par Juhi Natsuki le Lun 21 Jan 2019 - 19:00, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ascentofshinobi.com/t5296-juhi-natsuki-presentation http://www.ascentofshinobi.com/t5319-juhi-natsuki-journal-de-bord#42098

Mer 16 Jan 2019 - 21:51
Toph avait été surprise, en lisant la lettre, d'apprendre que Natsuko n'était que peu au courant de qui était Senku ou du départ de ses conjoints. Elle apprenait désormais les raisons de cette ignorance. Hayashi était plus morcelé comme pays que ce qu'elle pensait. Elle avait encore beaucoup à apprendre. Elle but quelques rasades puis redéposa la tasse de porcelaine fine.

Ha bon ? Je suppose qu'avec la végétation et les dangers du pays, il y a peu de communications avec les voisins. Cela fait du sens. L'autarcie est un bon mécanisme de survie dans cette situation. Je me rends compte de ma propre ignorance.

Toph termina son thé tout en continua d'écouter son hôte. Elle fut soulagée d'apprendre qu'il n'y avait pas d'obstacles directes à son épanouissement et qu'il n'avait pas de problème de voisinage. Toph avait craint un sentiment global d'exclusion dans le village et voulait éviter des affrontements ou des tensions inutiles.

Je suis heureuse de savoir que vous n'avez pas de problème directe. C'est une bonne chose. Quand à vos soucis de financement... Et bien, peut-être faut-il augmenter quelque peu le degré de difficulté de vos missions alors. La paie devient rapidement importante.

En réalité, Toph avait accès aux dossiers des shinobis d'iwa, via le conseil. Elle savait que Natsuki n'avait pas encore complété beaucoup de missions. Ce n'était pas trop grave - il était normal d'avoir un temps d'adaptation et un temps pour trouver son style de combat et de missions de prédilection. Une fois que Natsuki trouverait sa voie, cela irait nettement plus vite et plus facilement pour lui. Enfin, s'il était compétent.

Encore faut-il pouvoir prétendre à ces missions plus dangereuses. Est-ce que cela vous gênerait de me montrer ce dont vous êtes capable ? J'ai mon dojo juste à côté. Je crois vous avoir promis quelques indications sur le mokuton, en outre.

Elle sourit amèrement en repensant à Tenshi. Lui aussi avait maitrisé le Mokuton, sans doute a un niveau supérieur que ce jeune genin. Ce genre de compétence se cultivait toutefois, et peut-être qu'il avait le potentiel de prendre la relève. Elle le saurait bien assez tôt. Elle se leva et fit mine à son invité de la suivre un peu plus loin dans le couloir qui mena à une grande salle de pierre noire, éclairée par des puits de lumière au plafond ainsi que par quelques torches. Un ours polaire dormait dans un coin. Quelques élèves s'entrainaient et, lorsque Toph arriva, se retournèrent pour la saluer.

Et elle attendait son invité. Et une démonstration.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ascentofshinobi.com/t3493-hyuga-toph#26646 http://www.ascentofshinobi.com/t3818-equipe-4-hachiman-iwa-pleine http://www.ascentofshinobi.com/t5136-hyuga-toph-jishin-master#40301

Sam 19 Jan 2019 - 11:36
Tout le bois ne sort pas de terre

feat Hyûga Toph


J’étais étonné par l’implication de Toph-san. Je ne pensais pas qu’elle se sentis si concernée par l’avenir des Hayshijin au sein d’Iwa. Elle écoutait même attentivement lorsque je lui parlai de notre situation actuelle, là où d’autres n’auraient prêtés qu’une oreille distraite. À mon tour, je l’écoutai donc avec attention tout en dégustant le thé qu’elle m’avait proposé en arrivant. Cependant, le moment que j’appréhendais arriva plus rapidement que prévu. Elle me demandait de faire une petite démonstration de mes capacités à maîtriser le Mokuton. Bien que ce fût pour m’améliorer que j’étais venu ici, j’avais tout de même peur de me ridiculiser devant une Chûnin du Village. Je terminai alors d’un seul trait mon thé, ravalé mon stress par la même occasion et me relevai à sa suite.

Bien entendu, je peux vous montrer ce que je sais faire en Mokuton… Par contre, je peux vous demander si vous n’avez pas des mannequins d’entrainements ? Sauf si vous préférez que je fasse la démonstration sur vous…

Je ne doutais pas qu’elle saurait se défendre de me technique, après tout la kunoichi devait être beaucoup plus forte que moi si elle était la maîtresse de ce dojo. Je la suivis ensuite le long d’un couloir pour arriver dans une salle beaucoup plus grande. Je restai quelques secondes interdis à l’entrée. Dans un des coins opposés, une créature immense se détachait des pierres noires de la pièce. Un ours blanc dormait tranquillement. Bien que ce fut assez étrange et perturbant, je n’eus pas le temps de m’y attarder bien longtemps que je remarquai que tous les élèves présents s’inclinèrent à l’arrivée de Toph-san.

Je me plaçai à l’endroit que la maîtresse du dojo me désigna et commença à composer quelques Mûdras. C’était une technique tout simple et rapidement on put voir les effets de celle-ci. Une grosse racine, relativement pointue, sorti du sol à toute vitesse avant de s’arrêter net à côté de ma tête.

Normalement, je m’en sers pour attaquer et poignarder un adversaire mais pour cette fois-ci, je pense que l’on va éviter ça… Non ?

Ensuite, je croisai les bras et attendis les instructions de Toph-san. Peut-être qu’elle allait vouloir que j’attaque un mannequin avec ou que je montre une autre de mes techniques…



Dernière édition par Juhi Natsuki le Lun 21 Jan 2019 - 19:00, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ascentofshinobi.com/t5296-juhi-natsuki-presentation http://www.ascentofshinobi.com/t5319-juhi-natsuki-journal-de-bord#42098

Dim 20 Jan 2019 - 18:11
Je peux t'apporter des mannequins, mais je pense être tout à fait capable de subir tes assauts.

Toph eut un sourire pour le Hayashin.

Etait-ce de la vanité ? Oui et non. Oui, car s'afficher de cette façon c'était narrativement se mettre dans un coin et risquer de se prendre une claque un de ses quatre. Non, par l'expérience et ses techniques. Toph avait participé à deux tournois et avait affronté moult adversaire pour ne perdre que face au vainqueur du tournoi de Kaze. Elle avait affronté nécromanciens, manipulateur de limailles, assimilateur vent, manipulateur de cire, manipulation de sang et s'en était sortie à chaque fois ou presque. A côté de cela, elle avait presque affronté tout Iwa dans des duels à gauche et à droite. Sans compter son duel à mort avec Tenshi...

Cela, et ses capacités se prêtaient bien à la défense. Elle s'était toujours considérée un peu plus prête à se protéger plutôt qu'à attaquer, bien qu'avec son apprentissage du Kenjutsu, c'était en phase de changer.

Toph commença à apprécier Natsuki. Il était respectueux et en même temps motivé à faire ses preuves. C'était un genin avec du potentiel.

La défense, c'est ma spécialité. Je peux t'apprendre certaines de ces techniques, si tu le désires. Un mur ? Un bouclier ? Facile.

C'était une proposition de l'enseignante à l'Académie. Toph composa des mudras et généra un bouclier sur son avant-bras. Fragile, il pouvait protéger que contre les techniques les plus faibes, du moins s'il n'était pas renforcé. Ensuite, elle composa d'autres mudras et, cette fois-ci, ce fut un mur qui s'éleva du sol. Solide. Capable de résister à beaucoup d'assauts de différents type. C'était un classique pour beaucoup de shinobi.

Ou encore, pour ceux qui préfère le combat rapproché, une esquive.

Et là, Toph bougea très rapidement de son emplacement. Quelque chose de basique, effectivement, mais toujours très pratique quand elle n'avait pas le temps de composer des mudras.
Spoiler:
 

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ascentofshinobi.com/t3493-hyuga-toph#26646 http://www.ascentofshinobi.com/t3818-equipe-4-hachiman-iwa-pleine http://www.ascentofshinobi.com/t5136-hyuga-toph-jishin-master#40301

Lun 21 Jan 2019 - 19:55
Tout le bois ne sort pas de terre

feat Hyûga Toph


La jeune Chûnin semblait fort sûr d’elle. C’est sûr que vu son niveau, elle n’aurait aucun mal à se protéger ou à esquiver mes offensives. Cependant, il ne valait mieux pas être trop sûr de soi et ce peu importe les circonstances. L’ennemi pour toujours nous réserver des surprises. Par contre, je n’espérais pas pouvoir la toucher mais au moins l’impressionner. Et sa petite démonstration me conforta dans mon idée… En quelques secondes à peine, elle avait créé un petit bouclier de terre à son bras, fait sortir un mur du sol et m’avait montré la rapidité de ses mouvements. Je restai bouche bée, avant de me ressaisir. Elle me proposait de choisir l’enseignement qu’elle allait me prodiguer.

Hum… J’aimerais y réfléchir quelques instants, mais avant j’aimerais faire une dernière démonstration. Si vous le permettez.

Sa propre démonstration m’avait donné une idée qui, je l’espérais, allait l’impressionner. Je sautai alors sur la racine que j’avais sortie du sol un peu plus tôt et pliai légèrement les genoux pour garder mon équilibre. D’un geste tout aussi fluide, je pris mon arc, encochai une flèche et bandai. C’était maintenant le moment le plus délicat de ma technique. Je concentrai mon Chakra tout autour du projectile et le transformai en bois afin de modifier la forme de la flèche. Elle était maintenant plus grand et plus profilée. Je la lâchai. Elle fusa à travers la pièce, traversa le mur de pierre érigé par Toph-san sans trop de difficultés et fonça vers la kunoichi. J’avais visé juste à côté d’elle, mais trop près pour qu’elle le remarque, au cas où. Je redescendis de la racine.

Voilà mon « arme secrète », c’est ma technique la plus puissante actuellement. Dis-je en m’inclinant devant la jeune femme. Aussi, je manque cruellement de technique au corps-à-corps et je me disais que votre technique de bouclier, adaptée à mon Mokuton, serait parfaite.

Je rangeai alors mon arc dans mon dos tout en me rapprochant de Toph-san. Je me réjouissais de voir sa manière d’apprendre et surtout d’apprendre ! Cela faisait relativement longtemps que je n’avais plus essayer de maîtriser de nouvelle technique à cause de tout ce qui s’est passée lors de l’année écoulée. Mais maintenant, j’étais prêt et d’attaque !


Spoiler:
 

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ascentofshinobi.com/t5296-juhi-natsuki-presentation http://www.ascentofshinobi.com/t5319-juhi-natsuki-journal-de-bord#42098

Mar 22 Jan 2019 - 22:27
Natsuki voulu profiter de l'occasion pour montrer sa technique secrète. Toph était intriguée et laissa faire. Il décocha une flèche améliorée par son mokuton qui perça son mur doton et vint se figer à côté d'elle. Une technique perforante, capable de percer des murs. Cela ne pouvait pas trancher une tête comme un coup de sabre mais s'en défendre était compliqué.

Toph esquissa un sourire. C'était une très bonne technique. Elle aurait préféré l'esquiver, en combat, plutôt que de l'affronter de face.

... Ta flèche est impressionnante. L'art du tir à l'arc est une merveille que j'aimerais bien apprendre plus tard. Pour l'heure, commençons par ce bouclier.

Toph s'approcha de l'utilisateur de Mokuton. Pas question de rester éloigné de lui alors que cela serait nettement plus facile de lui montrer de prêt cette technique. Toph composa quelques mudras, et un bouclier de pierre se forma sur son avant-bras gauche. Elle le tendit à son disciple du jour pour qu'il atteste de sa solidité et puisse le voir sous tous ses angles

Ce n'est pas tout à fait une technique au corps-à-corps dans le sens où il nécessite quand même des mudras, mais il est rapide à faire. En doton, voici la séquence de mudras.

Toph réitéra la séquence de mudras, plus lentement, et un deuxième bouclier doton se forma sur son autre avant-bras. Identique au premier. Ce n'était pas des défenses extraordinaires, c'était même plutôt fragiles, mais cela pouvait faire l'affaire comme une technique de bas rang.

Essaie de la répliquer. Peu importe si le premier essai est un échec, ce qui est important c'est de se lancer.

Toph mettait la en application une règle d'apprentissage qu'elle avait apprise après de nombreux cours. Essayer de motiver ses élèves et minimiser la peur de l'échec. Avec Ema, cela avait bien marché. Un instant, Toph se remémora l'iwajin aux mille bijoux qui avait finalement décidé de partir avec les Hayashins. Elle secoua la tête et revint au présent.

A Natsuki.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ascentofshinobi.com/t3493-hyuga-toph#26646 http://www.ascentofshinobi.com/t3818-equipe-4-hachiman-iwa-pleine http://www.ascentofshinobi.com/t5136-hyuga-toph-jishin-master#40301

Tout le bois ne sort pas de terre [Toph]

Page 1 sur 1

Ascent of Shinobi :: Territoires de la Terre :: Iwa, village caché de la Roche
Sauter vers: