Soutenez le forum !
1234
Derniers sujets
Partagez

La clairière à cornes (Solo)

Kagai Inja
Kagai Inja

La clairière à cornes (Solo) Empty
Ven 18 Jan 2019 - 4:23
La clairière à cornes (Solo) Oui10

« Le Berserker déchu »




Voilà maintenant plus de deux heures qu'Inja avançait à travers l'île, arrachant les plantes et feuillages qui lui barreraient la route à l'aide de sa hache de bataille. Le bruit rythmé, saccadé par-ci et là, des coups de lame fendant l'air et la végétation brisaient un silence naturel qu'il était rare d'entendre perturbé. En hauteur, un groupe de volatiles prenait déjà la fuite, volant au travers des arbres pour aller chercher un coin plus tranquille, désireux de ne pas se faire davantage menacer par l'arrivée d'un humain sur le territoire de chasse des plus dangereux groupes animaliers.

"Bordel... On y voit que dalle."



S'il n'était pas aisé pour la lumière de se frayer un chemin à travers la flore, les quelques rayons les moins timides suffisaient amplement au gladiateur pour comprendre ce qu'il faisait. En vérité, Inja parlait sans raison véritable. Il avait besoin de compagnie peut-être, ou alors sentait-il que ses nerfs réputés pour être à l'épreuve des pires batailles se faisaient ici cisailler par la force brute qu'il était obligé de déployer pour libérer la voie.

Deux ans plus tôt, c'était un vieille homme qui lui avait parlé de ce lieu, une sorte de vieux fou se nourrissant exclusivement de gravillons, la peau sur le corps, en état d'anorexie même. Tout deux s'étaient rencontrés à la suite d'une fête de village à laquelle Inja n'avait pas participé, bien trop prit par la mission qu'il s'était donné depuis des décennies : Traquer le grand banditisme et l'annihiler. C'était lorsque le Kagai s'était réveillé de bon matin, sortant de l'auberge et prêt à reprendre la route, qu'il avait été abordé par l'illuminé qui faisait lui tout l'inverse, s'apprêtant à rentrer dans l'auberge pour démarrer sa nuit, alors même que l'alcool abreuvait son sang, semblant n'en plus finir tant les litres ingurgités nécessitaient encore un travail de digestion conséquent.

Quelques mots sincères qui avaient touchés Inja. En effet, son interlocuteur parlait d'un drame, sa vie, racontant à n'en plus finir qu'il aurait dû profiter des opportunités que lui avait la vie, qu'il n'avait qu'à prendre son courage à deux mains pour quitter sa condition de paysan et aller s'embarquer à l'aventure d'une vie nouvelle. Une carte, dépliée, ou plutôt un parchemin décrivant une partie cachée d'une des îles de Mizu no Kuni, servant de cette façon de carte à dessiner de soi-même à l'aide des indications. Ce jour-ci, le Kagai n'en avait pas eu grand chose à faire, se donnant seulement la peine de prendre ce que l'homme lui tendait, l'implorant de reprendre le flambeau, sachant que ses jours à lui étaient comptés. Un simple oui de la tête, agacé et presque hautain, Inja s'en était emparé avant de repartir en ligne droite en direction de son destin.

Deux jours après, près d'un feu de camp collectif dans un village voisin, la rumeur avait circulée. Le vieil homme mangeur de cailloux était décédé dans son sommeil. Certains racontaient qu'il arborait un sourire que personne n'avait réussi à lui arracher de son vivant, une allure sereine, et que le parchemin dont il avait toujours parlé à tout le monde, sans que vraiment quelqu'un le croit, avait été légué à un voyageur. Les gens près du feux eurent vite fait de commenter de manière cynique à quel point l'anorexique était fou, tandis qu'Inja, lui, s'était mis à repenser à tout ça, alors même qu'il avait encore le parchemin dans une de ses poches. Prit d'une empathie, il se devait de le garder précieusement pour, un jour, aller à l'endroit désigné par la carte. C'était une chose qu'il devait bien à l'homme qui venait de mourir en plaçant ses derniers espoirs en lui.

De retour dans le présent, Inja se mit à soupirer. Il venait d'arriver aux abords d'une clairière, bien cachée derrière la forêt, presque trop propre, comme si son sol n'avait jamais été foulé.

"Putain, ça nique les yeux."



Ces quelques mots, du soulagement probablement, tandis que le gladiateur sentait dorénavant une vive douleur au fond de ses rétines, la lumière reprenant son droit pour arborer l'ensemble de l'endroit.

Jetant un oeil en direction de ses mains alors qu'il dépliait le fameux parchemin dont le papier avait été noirci par le temps et chiffonné par le peu de soin dont avait fait preuve Inja durant les premiers jours de son acquisition. Tout semblait concorder. L'île, les coordonnées, la description de la clairière.

Oui, c'était ici.
Revenir en haut Aller en bas
http://www.ascentofshinobi.com/t3404-kagai-inja-99#25741 http://www.ascentofshinobi.com/t3521-arcanes-d-inja-le-berserker http://www.amneos.fr/
Kagai Inja
Kagai Inja

La clairière à cornes (Solo) Empty
Ven 18 Jan 2019 - 4:55
La clairière à cornes (Solo) Oui10

« Le Berserker déchu »




Plus d'une vingtaine à explorer les lieux, Inja en avait fait le tour, dérangeant la paix qui émanait de la clairière et la perfection de l'arrangement de la flore, faisant s'affaisser l'herbe et écrasant les fleurs à chacun de ses lourds pas. Il n'y avait rien.

"Ce vieux était vraiment simple fou... Comment on peut vouer son existence à un tel parchemin qui ne mène à rien ?"



Pas de rage, un simple constat lucide alors qu'il s'asseyait maintenant au sol en tailleur. Le cinquantenaire tentait de comprendre, mettant sa matière grise à ébullition alors qu'il rassemblait ses souvenirs. Il lui fallait un simple indice, une phrase, un mot, quoique ce soit dont il pouvait se rappeler qui pourrait l'éclairer dans sa quête sans but. Mais plus les minutes passaient, et plus son espoir s'évaporait, quittant ses lieux pour aller rejoindre le soleil qui semblait être le seul être à l'aise ici. Ce fut seulement après cinq autres bonnes minutes qu'Inja se vit à voir flou, ses yeux s'adonnant à une mise au point alors que son cerveau réalisait à ce moment qu'un rocher d'environ un mètre dépassait sur sol à milieu de la clairière.

"C'est pas possible, c'était pas là avant ça."



Appuyant une pression sur ses membres inférieurs de sorte à se relever, le gladiateur gardait le regard fixé sur ce qui paraissait être un mirage, une illusion créée par la folie du vieil homme qui lui avait été transmise ? L'indécision d'Inja quant à cette possibilité ne lui parut pas importante à régler dans l'instant, non, il lui fallait s'approcher davantage.

La pierre, comme plantée dans le sol, était bancale, disposant de sortes d'écritures runiques qu'il était difficile pour le Shireikan de discerner correctement, certaines parties des inscriptions ayant été rongées par la corrosion de la pluie sur celle-ci, tandis que l'arrière de la roche était elle affublée de mousse végétale de couleur verte ainsi que d'une odeur appuyée.

"Ca veut rien dire, et ça pue."



A ces mots, Inja haussa un sourcil avant d'approcher sa main de la pierre, prêt à dégager la mousse qui lui cachait la vue, juste avant que le contact de sa main contre la matière ne se mette à provoquer un flash progressif de lumière, le forçant à fermer les yeux.

~~

Allongé, Inja se mit à ouvrir les yeux, en douceur, s'apprêtant à faire le point sur ce qui lui était arrivé. Il pouvait sentir son corps à l'horizontale, ainsi qu'une force pesant sur son corps de toute part, comme si la gravité terrestre avait été quadruplée.

"Tu as prit le temps à venir. Près de quatre-vingts ans. Tu sais à quel point le temps est long ici ?"



Une voix roque se mit à percer le silence et parcourir l'espace. Elle venait du ciel, ou plutôt, simplement de la hauteur.

Sans s'affoler, le gladiateur s'évertua à se relever à nouveau, cette fois-ci bien plus difficilement, tant la force de gravité semblait l'écraser sous son propre poids. Puis, un mouvement de tête, vif et incisif de sorte à lutter contre soi et finalement regarder dans la direction dont venait la voix.

L'origine de celle-ci eut tout ce qu'il fallait pour surprendre le cinquantenaire qui ne comprenait pas où voulait en venir son interlocuteur, qui se trouvait être un rhinocéros d'une trentaine de mètres.

Suis-je drogué ?
Fut la première question qui passa à l'esprit d'Inja, juste avant qu'il se mette à réaliser qu'il n'était bien évidemment pas le destinataire du commentaire. L'animal doté du don de parole semblait posséder une affinité particulière avec celui qui mangeait des cailloux, une sorte de fausse retrouvaille qui aurait dû avoir lieu et avait finalement été avortée par une peur de prendre les devants. Pauvre homme.

"Eh bien ? Tu ne réponds pas ?."



Préférant ne pas laisser le rhinocéros s'impatienter, ni même lui mentir d'une façon ou d'une autre, Inja ne pu que se montrer le plus honnête possible.

"Je ne pense pas être celui que vous recherchez. Le vieil homme qui m'a légué ce parchemin n'est plus. J'ai simplement suivi sa quête, à l'aveugle, sans savoir que je tomberai face à un animal à corne me parlant de manière tout à fait humaine."



Un silence prit de nouveau les lieux, avant que le rhinocéros ne prenne finalement la parole, d'un air goguenard.

"Mais voyons. J'attends l'homme qui viendra me libérer. Tu as repris la quête de ton ami et maintenant je peux m'en aller."



Tout ceci n'avait aucun sens pour le Kagai dont le cerveau perdait peu à peu tout notion de compréhension de la discussion. Il était perdu, pire que ça, il réalisait maintenant qu'il ne savait pas du tout où il se trouvait; vraisemblablement, il ne s'était pas réveillé dans la même clairière qu'auparavant.

"Mais..."



N'ayant pas le temps de finir sa phrase, Inja fut de nouveau frappé par un flash, bien plus violent cette fois-ci, avant qu'il n'ouvre finalement de nouveau les yeux, au milieu de la clairière dans laquelle il s'était physiquement rendu à la peine des muscles de ses bras et du tranchant de sa hache. La roche sur laquelle il avait apposé la main était brisée, servant maintenant de socle à un bracelet d'os.

Il ne le savait pas, mais celle-ci était faites de corne de rhinocéros.

Un pacte venait d'être scellé, et c'est durant ses prochains rêves que Sai, le Rhinocéros d'une trentaine de mètres, viendrait lui expliquer ce qu'il venait de se passer et comment se dérouleraient les choses dans le futur.
Revenir en haut Aller en bas
http://www.ascentofshinobi.com/t3404-kagai-inja-99#25741 http://www.ascentofshinobi.com/t3521-arcanes-d-inja-le-berserker http://www.amneos.fr/

La clairière à cornes (Solo)

Page 1 sur 1

Ascent of Shinobi :: Territoires de l'Eau :: Mizu no Kuni, Pays de l'Eau
Sauter vers: