Soutenez le forum !
1234
Partagez

Tempête à Kumo [Sojiro]

Yoshino Kei
Yoshino Kei

Tempête à Kumo [Sojiro] Empty
Jeu 17 Jan 2019 - 23:38
Il n'eut pas le temps de constater le vent si froid qui attaquait son corps qu'une forte pluie s'acheva sur sa figure.

Depuis son adolescence, voir même bien avant, Kei avait parcouru de nombreux morceaux de la carte. De la neige à la terre, son côté vagabond possédait un fort caractère qui ne lui laissait pas la chance de s'arrêter. Jour et nuit, ses pas se formaient derrière lui. Ces jours resteront à jamais graver dans sa mémoire et timidement dans son coeur. De son voyage, il conservait de nombreuses expériences bonnes et majoritairement mauvaises au départ. Avec tout son bagage d'apprentissage, un détail le marqua. Vraiment un détail qui ne le laisserait jamais partir. Non ce n'est pas sa cicatrice par la foudre, c'est le froid. Le Yoshino supportait à merveille la chaleur. Il pouvait courir avec son manteau de fourrure sous le Soleil, aucun problème. Mais la neige, le vent et la pluie ? Si la température s'approchait des ours polaires, Kei perdait étrangement ses capacités de tolérances. Aujourd'hui, ce soucis n'avait pas disparu dans la brume.

À Kumo, le temps était agréable et habituellement chaud. Le shinobi se plaignait rarement du Soleil et des nuages, il tolérait à merveille. Il y a des journées comme celle-ci qui ne correspondait pas à l'homme à la chevelure de feu. Suite à son détour aux sources chaudes, Kei se dirigeait vers coin animé du village: l'air de restauration. Sur son chemin, des gouttes d'eau commencèrent à couler sur son corps détendu par l'ancienne chaleur de l'eau. Il n'eut pas le temps de constater le vent si froid qui attaquait son corps qu'une forte pluie s'acheva sur sa figure. Il commença à accélérer le pas vers sa destination et tenta de couvrir au maximum sa bouille peu satisfaite de ce changement de dame nature. Ses dents claquèrent par le froid et pour ajouter de l'intensité, il tremblait de la tête aux pieds.

À son arrivé dans un petit restaurant motivé par la conversation de plusieurs habitants, Kei monopolisa un siège du comptoir et attendit avec peu de patience que quelqu'un s'occupe de sa commande. Inutile de prendre une table, il ne souhaitait pas partager son plat avec qui que ce soit. Le shinobi continuait de frapper ses dents et serra son manteau trempé contre son corps. Il sentait quelques regards vers lui. Peut-être par la faute de sa taille de géant ou.. ah mais oui. Il ne pouvait pas s'en douter, mais son maquillage avait coulé sous la caresse de la tempête. Têtu comme il est, il se retourna vers l'homme à sa gauche et l'affronta.

« T'as un problème !? »

Sa voix paraissait beaucoup plus sauvage que les autres dans le petit bâtiment. Le serveur qui s'était approché de lui avait reculer de quelques pas et retourna directement à l'arrière. Pour une commande ou par la peur. Kei laissa un grognement s'échapper. Il s'était promis de se calmer, mais ses habitudes étaient définitivement plus fortes.

_________________
Tempête à Kumo [Sojiro] Kei
Merci à Papa Yami et Aimi chérie pour le kit o/
Tempête à Kumo [Sojiro] 1553910318-mouton


Dernière édition par Yoshino Kei le Sam 19 Jan 2019 - 22:14, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
http://www.ascentofshinobi.com/t5196-yoshino-kei http://www.ascentofshinobi.com/t5376-carnet-yoshino-kei
Hotaru Sojiro
Hotaru Sojiro

Tempête à Kumo [Sojiro] Empty
Ven 18 Jan 2019 - 8:39
Je me balader encore dans les rues de Kumo, il fesait pleins soleil mais tout d’un coup, le ciel s’assombrie je me demander que pouvait-il bien arriver tout d’un coup et je ne tarda pas à avoir ma réponse la pluie commença à tomber, je pense d’abord à rentré chez moi mais la pluie s’intensifia encore donc je décida de trouver un endroit ou m’abriter, je vis un petit restaurent et je me dit, pourquoi pas manger un bout au passage.

Je décida alors de rentré dans le petit établissement, je m’installa à une table et demanda au serveur un petit en-cas pour passer le temps vu que la tempête fesait rage à l’extérieur, je commanda aussi une boisson chaude pour me réchauffer un peut.

Alors que je déguster mon en-cas, un homme fit son entré dans le restaurent, je fus tout de suite intrigué par sa grande taille, il alla vers le comptoir et pris place. Je repris ma dégustation quand tout d’un coup, le même homme commencer à s’énerver contre un autre client, quel spectacle vu sa taille je me disais que l’autre allez simplement s’assoir et se taire mais loin de là, il ce leva et fixa le grand homme face à lui.

Voyant le serveur terroriser et hésitant à intervenir, je me leva pour éviter que la situation dégénère plus que ça. Je m’avança vers les deux hommes et mit devant eux.

- Calmez-vous, ce n’est pas la peine de s’énervé pour si peu, vous faite peur aux autres personnes. Dis-je fermement.

Je me tourna alors vers le plus grand et lui dit :

- Écoutez vous êtes trempé de la tête aux pieds, reprenez votre place je vais demander au serveur s’il a de quoi vous nettoyer le visage et vous sécher. Lui dis-je poliment.

- Serveur, vous auriez des serviettes s’il-vous plait. Dis-je au serveur d’un ton sec
- Oui, tout de suite monsieur. Répondit le serveur


Je resta devant à attendre que les deux hommes reprennent leur place.
Revenir en haut Aller en bas
http://www.ascentofshinobi.com/t5188-hotaru-sojiro?nid=3#42065
Yoshino Kei
Yoshino Kei

Tempête à Kumo [Sojiro] Empty
Dim 20 Jan 2019 - 0:06
Son ton ne confirmait rien de rassurant, mais le fait qu'il avait opté pour la discussion était un très bon signe.

La pluie s'acharnait comme s'il n'y avait pas de lendemain. Le Soleil qui apaisait naturellement le village avait complètement disparu sous une couche de nuages gris. Les habitants semblaient se réfugier à l'endroit le plus proche. Tout comme eux, Kei pénétra dans le premier lieu qui pouvait le protéger de ce froid maudit. Il détestait cette température digne de l'hiver ou du printemps. Sans réfléchir, il s'installa sur un petit tabouret qui semblait si minuscule comparer à sa taille de géant. Il conserva son visage neutre et difficile à percer, jusqu'à ce qu'il décide de plonger son regard dans celui d'un inconnu qui se prenait un malin plaisir à le dévisager. Sans prendre le temps calculé son action, l'homme à la chevelure de feu lui hurla sa façon de penser. Rien n'allait dans cette journée de malheur.

Et comme rien ne voulait s'améliorer, Kei fit face à un étranger qui semblait prêt à assumer sa colère. Habituellement, personne n'aimait lui porter une attention particulière dans ses moments de rages. Il assumait que c'était la faute de la pluie, mais au fond de lui, il préférait ignorer qu'il était le problème. Kei continua de fixer son interlocuteur et laissa un sourire en coin se former. Il n'eut pas le temps de prévoir une quelconque réplique qu'un individu mystère prit la parole. Le shinobi se tourna doucement vers ce nouveau pion et perdit son sourire. Intéressant. Courageux de sa part d'intervenir, mais risqué. Sans plus attendre, et sûrement pour déstabiliser le jeune homme, Kei abandonna le tabouret pour se mettre sur ses deux pieds. Ainsi, il le regardait de haut et l'écouta parler. Nettoyer son visage ? Merde. Par sa frustration légendaire, il n'avait pas porté attention à son maquillage, maintenant ruiné par l'eau. Sans prononcer un remerciement, le shinobi prit les serviettes et se dirigea vers les toilettes pour avoir accès à un miroir. Sur son chemin, il remarqua les serveurs sous la peur et Kei envoya un regard de la mort à ce foutu inconnu à la chevelure brune.

Devant le miroir, Kei éclaboussa de l'eau sur son visage et essuya les traces de noirs et de rouges. Lorsqu'il se releva la tête, il fut perturbé de se voir ainsi. Habituellement, il enlève cette partie de lui que la nuit, personne peut contempler ses lèvres au naturel ou voir ses yeux sans les contours noirs. Sa cicatrice prenait réellement toute l'importance sa bouille. Sans rouge à lèvre sous la main, le shinobi prit conscience qu'il allait devoir manger avec une allure bien moins imposante. En soupirant, Kei sortit de la petite salle pour retourner vers le Kumojin.

« Suis-moi. »

Kei prit place à la table que le jeune homme occupait. Il l'avait remarqué lors de son arrivée. Sans porter une grande attention à son apparence bien différente, le ninja fit signe au serveur de s'approcher. Il y avait deux options devant le Yoshino. Soit il défonçait celui qui avait oser protéger l'habitant, soit ils discutaient. Kumo t'a sauvé. Kumo peut te tuer. Kei se mordit l'intérieur des joues et s'installa confortablement sur le dos de la banquette.

« Je t'ai jamais vu ici. »

Son ton ne confirmait rien de rassurant, mais le fait qu'il avait opté pour la discussion était un très bon signe. Lorsque le serveur arriva, probablement avec crainte, Kei commanda des takoyakis avec une bouteille de saké. Il pouvait se féliciter, depuis quelque temps, il perdait facilement son fort caractère et se redirigeait toujours vers la meilleure voie. Même si.. il restait effrayant à sa manière. Il ne voulait pas perdre ça.

« Alors, t'as un prénom ou je vais devoir te surnommer le sauveur ? » Sarcastique, mais sans agression.

Il attendit avec patience son repas et jeta un coup d'oeil à l'homme qui se trouvait au tabouret. Quel idiot.

« C'est dans tes habitudes de venir en aide aux autres ? Je présume que t'es un shinobi. »

_________________
Tempête à Kumo [Sojiro] Kei
Merci à Papa Yami et Aimi chérie pour le kit o/
Tempête à Kumo [Sojiro] 1553910318-mouton
Revenir en haut Aller en bas
http://www.ascentofshinobi.com/t5196-yoshino-kei http://www.ascentofshinobi.com/t5376-carnet-yoshino-kei
Hotaru Sojiro
Hotaru Sojiro

Tempête à Kumo [Sojiro] Empty
Dim 20 Jan 2019 - 9:18
L’individu semblait s’être calmer, il se dirigea aux toilettes pour se nettoyer le visage puis, il me demanda de lui suivre sur un ton tout sauf amical, il prit place à la table ou je m’étais plus tôt installé. Il me demanda comment je m’appelé et si j’étais un shinobi.

Honnêtement, le ton qu’il prenait avec moi ne me plaisait pas du tout, il est hautin et condescendant ; bref il me prenait de haut et c’est bien une chose que je ne supporte pas, j’ai été correcte avec lui, je lui est fait apporter de serviette et voilà le ton que il prenait avec moi ?

Le temps à l’extérieur ne fait qu’empirer toujours un peu plus, on pouvait dire que le temps allez vraiment de pair avec l’ambiance qui demeurer à cette table, je me décida alors à répondre à sa question :

- Pour te répondre, mon nom est Hotaru Sojiro et oui je suis un shinobi et toi, dit moi quel est ton nom ? Lui dis-je sur un ton autoritaire

J’étais plus qu’agacé par son incivilité. À première vue, vu ses excès de colère, il sembler plus proche de la bête sauvage que d’un être humain. Franchement, avec quel individu je me suis retrouver ce n’est pas la première personne que je rencontre, mais c’est bien la première personne qui se comporter de la sorte avec moi, mais maintenant à mon tour de posé des questions :

- Très bien bien maintenant que j’ai répondu à tes questions, répond donc aux miennes. Qui es-tu et pourquoi te comporte-tu de manière si agressive ? Dis-je sur un ton plus calme

Très bien, je me demande vraiment qui peu être cette personne qui semble venir d’ailleurs, je me le demande bien c’est intriguant et surtout pourquoi a-t-il chercher à m’intimider et pourquoi il continue d’essayer de le faire alors que c’est une perte de temps avec moi.
Revenir en haut Aller en bas
http://www.ascentofshinobi.com/t5188-hotaru-sojiro?nid=3#42065
Yoshino Kei
Yoshino Kei

Tempête à Kumo [Sojiro] Empty
Dim 20 Jan 2019 - 23:06
s'il s'attendait à une telle réplique, il appréciait de plus en plus cette tournure d’événement.

Visage maintenant dénudé, Kei ne changeait pas pour autant son caractère de bête. Son maquillage était purement esthétique, son comportement restait encré en lui, ça ne changerait probablement jamais. Il détestait cette tempête de pluie qui s'attaquait à son village, mais il ne s'avouerait pas que sa description se reliait à elle. Si le Soleil avait été présent, est-ce qu'il aurait foncé sur ce pauvre habitant et ce mystérieux shinobi ? Peut-être. Son nouvel interlocuteur semblait être un homme de fière allure pour lui tenir tête, Kei détestait l'affrontement, mais il ne pouvait s'empêcher de l'attirer vers lui. À la table avec l'inconnu, celui-ci répondit sur un ton autoritaire à sa question. Sojiro.. Deux ans ici et jamais il n'avait entendu ce prénom. Était-il nouveau ? Ce ne serait pas étonnant, même si Kei était ici depuis deux années complètes, il n'avait pas eu le besoin de fréquenter d'autres connaissances pour se sentir à l'aise.

« Sojiro, adorable. » dit-il sur une pointe de moquerie. « Yoshino. » confirma-t-il sans délaissé l'information de son prénom. Il ne voulait pas qu'un inconnu joue sur le Kei.

Kei pouvait facilement remarquer que Hotaru ne l'appréciait pas et s'il continuait ainsi, il lui ferait probablement perdre patience. Alors, est-ce qu'ils étaient prêt à jouer à ce petit jeu ? L'homme à la chevelure de feu ricana doucement et retirer son manteau pour le jeter sur le côté libre de la banquette. Il se retint de montrer son inconfort au froid, mais la contraction de ses muscles prouvaient son malaise. Il écouta d'une oreille attentive ce que le Sojiro avait à lui dire. Il ne put s'empêcher de lâcher un petit rire. Alors là, s'il s'attendait à une telle réplique, il appréciait de plus en plus cette tournure d’événement.

« Je n'ai pas entendu le mot magique. » il lui envoya un sourire mesquin et tourna son attention vers le serveur qui arriva d'un pas rapide avec sa commande. Son regard fuyait et il s'était retourné sans pression vers le comptoir.

« Merci. » dit Kei en guise de politesse. Une politesse bien étrange comparer à ses manières de sauvages.


« Fais pas cette tête Hotaru. Tu devrais essayer de sourire, je suis persuadée que les filles adorent quand tu leur montre tes belles dents de sauveur. »

Kei était un expert pour jeter de l'huile sur le feu, mais cette fois-ci, il sentait qu'il dépassait des limites. Il adorait. En perdant son sourire, il empoigna des baguettes et avala les petits morceaux de son plat. Il semblait se détendre sous la chaleur des beignets de pieuvres. Sans prévenir, il tendit son assiette vers Sojiro.

« Goûte, c'est délicieux. » dit-il en passant sa langue sur ses lèvres. « Je suis tout comme toi un Shinobi. Pourquoi je suis agressif ? Parce que je suis ainsi. Pourquoi toi tu es un sauveur ? Parce que tu as appris à être ainsi. Pose pas des questions stupides. »

Il ne le regardait pas, il prenait plutôt son temps à verser dans deux petits verres du saké. Il poussa du bout de ses doigts l'un des deux verres vers son interlocuteur.

_________________
Tempête à Kumo [Sojiro] Kei
Merci à Papa Yami et Aimi chérie pour le kit o/
Tempête à Kumo [Sojiro] 1553910318-mouton
Revenir en haut Aller en bas
http://www.ascentofshinobi.com/t5196-yoshino-kei http://www.ascentofshinobi.com/t5376-carnet-yoshino-kei
Hotaru Sojiro
Hotaru Sojiro

Tempête à Kumo [Sojiro] Empty
Lun 21 Jan 2019 - 8:13
Il se présenta enfin, du moins en partie. Yoshino est nom nom d’usage, une chose est sûre, c’est que Yoshino commencer de plus en plus à m’agacer avec son comportement condescendant, il se croit au-dessus des autres et c’est quelque chose que je ne supporte pas, s’il continuer ainsi, j’allais vraiment finir par perdre patience.

Il est insupportable, il ne doit pas avoir beaucoup d’amis avec un comportement aussi détestable, mais avec moi il est vraiment mal tomber, je ne vais surement pas me laisser casser les pieds par lui, ni par personnes d’autres d’ailleur autant Ryû, qui est la première personne que j’ai rencontrée et Chiaki qui a croisé ma route par la suite ; il était tout les deux très sympathique mais lui est à l’opposé, totalement antipathique.

Il me dit alors pas mal de chose puis sur la fin de son monologue, il sembler comme vouloir apaiser la situation puis il me tendit une coupe de saké, mais c’est quoi son problème, il est bipolaire ou quoi ? Sérieusement, il est est désespérant, je me decide alors à lui répondre :

- Alors pour commencer tu ferais mieux d’arrêter de te payer ma tête si tu ne veux pas que je m’énerve vraiment, ton attitude commence à m’agacer et comment ose-tu me demander de te dire s’il te plait alors que toi tu ne me l’as dit à aucun instant, ni aucun remerciement d’ailleurs, je ne vois pas pourquoi je devrais me montrer polie avec une personne aussi isolante que toi. Pour te répondre je ne suis en aucun cas un « sauveur » comme tu dis, vaut jacassement commencer juste à m’agacer, rien de plus. Ne me donne pas des attribue sans même me connaitre. Dis-je sur un ton de plus en plus énerver
- Maintenant que cela est dit, j’espère que tu vas stopper ton comportement puéril, pour ce qui est de la nourriture je te remercie mais j’ai déjà commandé un plat et pour le verre de sake, je l’accepte en espérant que tu repartiras sur de bonne base autour de ce verre. Dis-je suis un ton un peu plus calme


Il semblait peut-être agressif mais dans le font, il ne semblait pas mauvais, juste un peu colérique je l’ai bien remis en place et j’espère qu’il a compris la leçon avant que je sois pris d’une frénétique envie de lui couper la tête avec mon sabre.

Revenir en haut Aller en bas
http://www.ascentofshinobi.com/t5188-hotaru-sojiro?nid=3#42065
Yoshino Kei
Yoshino Kei

Tempête à Kumo [Sojiro] Empty
Lun 21 Jan 2019 - 14:41
En deux ans, il avait croisé pour la première fois ce Kumojine, alors à ses yeux, il pouvait encore le perdre de vue pour deux autres années.

Ce spectacle se valait presque plus délicieux que son plat chaud de beignets de pieuvres. La tête que tirait Sojiro augmentait l'envie de le titiller jusqu'à la limite de la colère. Il devait être si proche d'exploser et de lui coller un poing dans la gueule, mais Kei n'avait pas envie de se battre. Pas aujourd'hui. Puis s'affronter dans une place publique serait une très mauvaise idée. Il se sentait chanceux d'avoir été accepté par Kumo, mais sa présence ne collait pas avec les autres clans et shinobis, et même les habitants ne lui reconnaissaient aucune loyauté.

Encore une fois, Kei observa son interlocuteur lui adresser la parole et continua de mâcher sa bouchée. Il n'est pas content le gamin. Le Yoshino avait souvent provoqué pour le simple divertissement ou pour éloigner les autres, c'est ce qui expliquait ses changement de comportements. Il utilisait tous les petits points pour piquer l'autre personne jusqu'à ce qu'elle abandonne. Hors, Sojiro n'abandonnait pas. Kei jonglait entre sa fausse politesse et les compliments, ça l'amusait comme un enfant. Une dernière fois.

Comme simple réplique, le shinobi rit. Non pas un rire digne de vilain, mais à son grand étonnement, un rire beaucoup plus délicat et inoffensif. Il arrêta de se préoccuper du plus jeune pour se concentrer à terminer son verre de saké qu'il s'était servit. Doucement, le froid de la tempête disparu et le son de la pluie arrêta. Kei tourna son regard vers l'extérieur et remarqua des rayons de Soleil chaud.

« Hum, un drôle de temps. » murmura-t-il.

Et comme le mauvais temps avait quitté le ciel, Kei sembla se détendre. Il resservit un verre à sa nouvelle connaissance et se mit à parler sur un ton beaucoup plus calme et neutre.

« Tu es nouveau ici ? »

Non il n'allait pas s'excuser pour son ancien comportement, c'était inutile. En deux ans, il avait croisé pour la première fois ce Kumojine, alors à ses yeux, il pouvait encore le perdre de vue pour deux autres années.

« Je te propose une offre. Je te pose une question et tu peux m'en poser une. Je ne te connais pas comme tu as dit, alors allons sur cette voie pour remédier à ton surnom, Hotaru. »

_________________
Tempête à Kumo [Sojiro] Kei
Merci à Papa Yami et Aimi chérie pour le kit o/
Tempête à Kumo [Sojiro] 1553910318-mouton
Revenir en haut Aller en bas
http://www.ascentofshinobi.com/t5196-yoshino-kei http://www.ascentofshinobi.com/t5376-carnet-yoshino-kei
Hotaru Sojiro
Hotaru Sojiro

Tempête à Kumo [Sojiro] Empty
Mar 22 Jan 2019 - 7:49
Le ton de mon interlocuteur c’étais apaiser, en même temps que la retomber de la tempête, étrange on dirait presque que ce mauvais temps était à l’origine de son comportement. Je pris le verre de sake que m’avais tendu Yoshino mais d’ailleurs, maintenant que j’y pense, je ne connais pas son prénom. Il dit à voix basse que le temps était étrange, puis il me demanda si j’étais nouveau ici et me proposa un marcher qui ne m’étais pas inconnu, il me proposa de pouvoir lui poser une question en échange qu’il puisse m’en poser une.

Ce marché, c’est le même que j’avais fais avec Ryû quelques jours auparavant même si au final, mais bon j’accepte quand même le marché de Yoshino :

- Alors pour répondre à ta question, non je ne suis pas nouveau ici, cela fait deux ans maintenant que je suis dans ce village, tu m’as demandé ça surement parce que tu ne m’avais jamais vu ici, et bien disons simplement que j’ai un peu trop occupé ces deux dernières années. Dis-je en souriant
- Maintenant à moi de te poser une question, tu connais mon nom et mon prénom mais moi non donc nous allons arranger ça, donc je vais te demander quel est ton prénom ? Dis-je d’un air sérieux


Bien, j’ai répondu à sa question, maintenant à lui de répondre à la mienne, il m’est plus agréable de parler à une personne dont je connais l’identité complète je me demande tout de même pour quels raison il ne m’a pas dit tout de suite l’intégralité de son nom.

Revenir en haut Aller en bas
http://www.ascentofshinobi.com/t5188-hotaru-sojiro?nid=3#42065
Yoshino Kei
Yoshino Kei

Tempête à Kumo [Sojiro] Empty
Mar 22 Jan 2019 - 16:51
Deux ans à être occupé ? C'était étrange.

La pluie qui battait les terres de Kumo se montrait à présent calme, voir même, elle arrêta. Kei laissa son torse redescendre par la tension et il semblait respirer avec douceur. La simple présence de goutte qui tombe du ciel lui rappelait des souvenirs peu agréable, des souvenirs intimement liés à sa cicatrice et à son devoir de rester entre les murs du village. Un jour, il aimerait retourner sur les plaines vertes sans la pression de son enjeu de shinobi. Lorsqu'il ne sera plus si faible, il savait qu'il y retournerai, ce n'était qu'une question de temps.

Sojiro accepta son offre d'échanger des questions et commença à répondre avec un ton bien différent de tout à l'heure. Kei ne pouvait pas le nier, après une bonne prise de tête, c'était agréable de revenir à une source paisible.

« Deux ans ? Drôle de coïncidence, je partage ce point avec toi. »

L'ancien vagabond remarqua le sourire de son interlocuteur. Il ne lui retourna pas, mais son visage était moins intense qu'il y a quelques minutes. Il se détendait au son des oiseaux à l'extérieur et du faible vent qui venait caresser les cheveux des habitants. Deux ans à être occupé ? C'était étrange. Kei aussi avait passé deux longues années à s'entraîner, presque en cachette, et à retrouver toutes ses vieilles capacités de combat, mais c'était louche de partager ce point en commun avec un autre Kumojin.

« Hum ? Je savais que ça te chicotait de ne pas savoir mon prénom. Kei. Yoshino Kei. » il laissa l'information quitter sa bouche.

Yoshino Kei, ou l'homme qui s'était fait frappé par la foudre. Il avait eu droit à plusieurs surnoms dans l'hôpital quand il est arrivé, il s'en foutait royalement maintenant. En soupirant, il réfléchit à une question. Que pouvait-il lui infliger comme phrase ? Kei était presque plus doué pour provoquer que communiquer tel un humain normal. C'était simple en fait.

« Tu étais occupé à quoi pendant tes deux premières années ici ? »

_________________
Tempête à Kumo [Sojiro] Kei
Merci à Papa Yami et Aimi chérie pour le kit o/
Tempête à Kumo [Sojiro] 1553910318-mouton
Revenir en haut Aller en bas
http://www.ascentofshinobi.com/t5196-yoshino-kei http://www.ascentofshinobi.com/t5376-carnet-yoshino-kei
Hotaru Sojiro
Hotaru Sojiro

Tempête à Kumo [Sojiro] Empty
Mar 22 Jan 2019 - 18:22
La discussion devenait plus paisible avec cet individu, il m’a dit son nom complet, il se nommer Yoshino Kei, son prénom était très court, simple à retenir en soit. Il avait toujours le visage très fermer mais pas autant que tout à l’heure, il y avait un bon début.

Il a répondu à ma question donc, un marché est un marché, il me pose une question, il me demanda qu’es que j’avait fait pendant ces deux dernière années… Pour il a fallu qu’il me pose cette question, bon je vais lui réponde en partie :

- Parce que je m’occuper de mon père et cela me prenait tout mon temps, voilà tout. Dis-je sérieusement

Bon je n’aime pas mentir mais bon d’un certain sens je n’ai pas menti, je n’ai juste pas donner les détails, après tout ça relève de ma vie privée mais je crain quand même qu’il me demande justement les détails de mon explication, je dois l’éviter :

- Sinon passons cela, il est plus agréable de parler à une personne dont je connais le prénom et surtout tu m’as l’air bien plus détendu part rapport à tout à l’heure mais tu semble encore un peu tendu, je ne suis pas un ennemi, tu devrais te détendre. Dis-je en rigolant

Voilà qui devrais détourner son attention mais cela dit, c’est vrai que il est énormément tendu il faudrait vraiment que il respire un bon coup car la discussion ressemble plus à un interrogatoire que à un dialogue et il faudrait y remédié.

Revenir en haut Aller en bas
http://www.ascentofshinobi.com/t5188-hotaru-sojiro?nid=3#42065
Yoshino Kei
Yoshino Kei

Tempête à Kumo [Sojiro] Empty
Mar 22 Jan 2019 - 22:27
Ne jamais les sous-estimer faisait l'honneur de ses règles.

S'occuper de son père ? Voilà une réponse qu'il n'attendait pas du jeune homme. Il l'imaginait plutôt dans sa maison à tenter de s'entraîner jusqu'à l'épuisement pour être à point sur son physique. Encore là, il fallait voir si le gamin serait capable de lui tenir tête. Kei doutait, mais les Kumojins possédaient plusieurs secrets. Ne jamais les sous-estimer faisait l'honneur de ses règles. Sacré village.

« Alors t'es un peu un sauveur pour être rester si longtemps auprès de ton paternel. Jamais je n'aurais fait ça. » dit-il en terminant sa phrase dans un murmure indifférent.

Kei ne se questionna pas sur le fait de si c'était vrai ou non, il s'en foutait royalement du passé du shinobi. Ce simple jeu lui amenait en fait la possibilité de voir des faiblesses. Tout est une cible à ses yeux, tout peut devenir un ennemi. S'il devait faire face à Sojiro un jour, il savait déjà poser les bons mots pour lui envoyer une pointe. Un banal jeu de questions peut devenir si intime en quelques ronds, là où les réponses croustillantes apparaissent. Il ne faut que mettre la confiance et bam, l'autre joueur est pris dans un piège.

L'ancien vagabond sourit à sa propre pensée, mais retourna à une expression presque déstabiliser lorsqu'il remarqua son interlocuteur changer de sujet. Dommage. Il l'écouta rire en lui promettant qu'il n'était pas un ennemi.

« Toutes les personnes que tu vois ici peuvent être des ennemis. » répliqua-t-il avec un sourire en coin. « Je ne suis pas tendu par rapport à toi, tu ne me provoques aucune peur, mais je conserve l'idée que je ne t'ai jamais vu en deux ans et rien me prouve que tu viens d'ici. »

Un large sourire apparut et il lâche un rire.

« D'ailleurs, tu n'es pas sur tes gardes. Tu as accepté un verre sans prendre en considération s'il était empoissonné. Par la colère que je t'ai causée, tu n'as probablement pas réfléchi à cette possibilité. Glisser une poudre aurait été un jeu d'enfant. Tu es un shinobi, fais attention. »

Toujours un sourire collé à son visage de bête féroce, il attendit avec patience la réponse de son interlocuteur.

_________________
Tempête à Kumo [Sojiro] Kei
Merci à Papa Yami et Aimi chérie pour le kit o/
Tempête à Kumo [Sojiro] 1553910318-mouton
Revenir en haut Aller en bas
http://www.ascentofshinobi.com/t5196-yoshino-kei http://www.ascentofshinobi.com/t5376-carnet-yoshino-kei
Hotaru Sojiro
Hotaru Sojiro

Tempête à Kumo [Sojiro] Empty
Sam 26 Jan 2019 - 14:23
Alors que je pensais l’atmosphère détendu, Kei revint à la charge avec ses provocation habituelle. Il disait que prendre soin de son père, il n’aurait jamais fait ça très bien mais je ne suis pas de son avis et je ne tarde pas à lui faire part de mon désaccord :

- Je ne sais pas ce qu’il c’est passer entre toi et ton père et ce n’est pas mon problème, pour mon cas c’est par mon père et ma mère que je suis de ce monde et c’est grâce à mon père si je peux encore le dire donc, je lui devais bien ça. Dis-je en colère

Après ça, il me dit qu’il ne pouvait pas être sûr que j’étais réellement d’ici et il m’a dit aussi que je n’étais pas méfiant et qu’il aurait pu m’empoisonner et là, cela m’échappe, je me mis à rigoler frénétiquement et je dis :

- Alors pour commencer mon bandeau ? Il est ici, à ma ceinture et ensuite si j’ai accepté ton verre uniquement parce que je t’ai vu servir le verre et tu m’avais proposé de gouter ton repas non ? Et bien c’est justement car je n’avais pas ton assiette à l’œil, donc que tu aurais pu l’empoisonner donc je suis suffisamment méfiant, je n’ai aucune leçon à recevoir de toi, ne l’oublie pas. Dis-je sur un ton condescendant

Il commencer vraiment à m’agacer de plus en plus, il ce prenait pour qui à me donner des leçon, je ne le connais pas je vais finir par lui faire ravaler ses paroles.

Revenir en haut Aller en bas
http://www.ascentofshinobi.com/t5188-hotaru-sojiro?nid=3#42065
Yoshino Kei
Yoshino Kei

Tempête à Kumo [Sojiro] Empty
Dim 27 Jan 2019 - 20:10
...

Ce qui s'était déroulé entre son père et lui ? rien. Absolument, rien. Ça remontait à de vieilles années maintenant presque oubliées, volatiliser dans un tourbillon d’événements. Il préférait ne pas y penser, c'était des fragments du passé qu'il n'avait aucun intérêt à remuer. Pourtant, Sojiro s'était alimenté d'une colère soudaine que Kei n'avait pas chercher à obtenir. Il le dévisagea en cherchant à comprendre. Probablement que ça venait de leur accrochage et du fait qu'il s'amusait à lui envoyer des pointes.

« Calme toi Sojiro, je ne disais pas ça dans un tel sens. Je disais simplement que je n'aurais jamais eu le courage de rester ainsi au chevet de mon père. C'était un compliment. »

Pour une fois que l'ancien vagabond tentait d'être calme, ça tournait en vrai cirque. Kei avait vaguement remarqué le bandeau de son interlocuteur. Lui-même ne le portait pas sur son corps, ça ne l'enchantait pas de traîner cet accessoire. Lors des missions, il l'accrochait d'une façon banale sur sa ceinture, presque indifférent de s'associer au village.

« T'es plus malin que je le pensais. » dit-il avec un petit sourire. « Bravo. »

Kei se leva et déposa le compte de son repas sur la table. Il reprit son manteau encore trempé de la pluie et passa une main dans sa chevelure de feu.

« J'espère te recroiser un jour. » dit-il sur un ton mystérieux.

Il tourna ses talons et quitta le lieu en gardant la tête haute. Ce gamin était particulier, mais il s'était bien amusé à le mettre dans tous ses états. Peut-être le recroisera-t-il un jour ?

_________________
Tempête à Kumo [Sojiro] Kei
Merci à Papa Yami et Aimi chérie pour le kit o/
Tempête à Kumo [Sojiro] 1553910318-mouton
Revenir en haut Aller en bas
http://www.ascentofshinobi.com/t5196-yoshino-kei http://www.ascentofshinobi.com/t5376-carnet-yoshino-kei

Tempête à Kumo [Sojiro]

Page 1 sur 1

Ascent of Shinobi :: Territoires de la Foudre :: Kumo, village caché des Nuages
Sauter vers: