Soutenez le forum !
1234
Partagez | 

Un mistral inopportun [Tenzin]


Ven 18 Jan 2019 - 21:24
Un mistral inopportun

feat Konran Tenzin


Alors que je sortais du bâtiment où se trouvait les bureaux du Tsuchikage, un large sourire s’affichait sur mon visage. Je venais enfin d’avoir une mission qui était un peu plus intéressante que simplement aider une petite fille à retrouver son chat dans la ville. Je n’avais pas encore bien eu le temps de la parcourir de long en large mais une chose était sûre, je pourrai montrer de quoi je suis capable. Et par la même occasion m’entrainer et peut-être même attirer l’attention de quelques personnes haut-placées. Je rangeai alors mon ordre de mission dans une de mes poches et me dirigeai vers la place du marché. Une petite récompense pour moi, et mes compagnons, s’imposait

Je savais déjà ce que je voulais. Des feuilles de thé et des Dorayakis. C’était ma pâtisserie préférée, mais cela faisait très longtemps que je n’en avais plus mangé. Tout comme cela faisait aussi un moment que je n’avais plus bu de bon thé. Je préférais économiser l’argent pour des choses plus importantes ou pour un cas d’urgence. En tout cas, jusqu’à ce qu’on ait des missions plus importante…

Il ne me fallut pas plus d’une dizaine de minutes avant d’arriver sur place. Comme à chaque fois, le monde présent me surprenait. À Matsusaki, il n’y avait pas autant de monde. Dans tout le village. Je pénétrai alors dans la mer de monde. Je n’étais jamais à l’aise dans d’aussi grandes foules, je me sentais comme oppressé. Heureusement, j’avais déjà eu l’occasion de repérer les endroits qui vendaient ce qui m’intéressait. Et qu’on ne pouvait se permettre en temps normal. Je pus donc faire mes achats le plus rapidement possible et quitter cette place tout aussi vite. Je dû tout de même jouer un peu des coudes pour pouvoir avancer un peu plus vite et… Enfin respirer !

Je venais tout juste de sortir de cette masse compacte qui recouvrait toute la place et pouvait enfin prendre une grande bouffée d’air frais. Cependant, le destin sembla vouloir me prendre au pied de la lettre. Une bourrasque de vent, comme sortie de nulle part, souffla dans la rue. Et avant que je ne puisse réagir, je sentis que mon ordre de mission s’envolait par la même occasion. Ayant les deux mains prisent, je ne pus le rattraper immédiatement et me retrouver à courir après dans la rue. Le regardant monter dans le ciel et s’éloigner de moi.
Spoiler:
 

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ascentofshinobi.com/t5296-juhi-natsuki-presentation http://www.ascentofshinobi.com/t5319-juhi-natsuki-journal-de-bord#42098

Sam 19 Jan 2019 - 12:04
Cela faisait longtemps que je n'avais pas pris le temps de me poser dans un restaurant du village, et j'avais certainement oublié par la même occasion à quel point celui-ci était bondé. Des villageois s'amassaient à la pelle au fur et à mesure que l'heure avançait, tandis que je restais tranquillement dans mon coin. J'avais commandé des california maki tempura, et je prenais mon temps pour les savourer. C'étaient définitivement dans mon top trois des makis que je préférais le plus, accompagné de wasabi et de quelques feuilles de gingembre. Faisant fi de l'agitation à l'intérieur du restaurant, je profitais du moment en dégustant les uns après les autres mes petites boules du bonheur, accompagné d'un thé vert, tout en soupirant d'aise.

Je remarquai quelques regards discrets de certains villageois, des regards qui se faisaient de plus en plus fréquents depuis mon match nul en finale du tournoi des genins et des récents évènements. J'étais d'ailleurs récemment devenu chunin, même si cela ne semblait pas être des informations des plus publiques. Toujours était-il que je préférais en général rester dans l'ombre et ne pas trop me faire remarquer. Et j'espérais que les petits regards en resteraient là. Une fois fini mon repas et ma boisson chaude, je me levai tranquillement et me dirigeai vers la sortie après avoir déposé quelques pièces au comptoir pour régler ma note. Une fois sorti de la masse de monde qui se réunissait dans le restaurant, je restai devant les portes quelques secondes, profitant de l'air frais. Jusqu'à ce que je me fasse légèrement bousculer par un shinobi du village qui cherchait lui aussi à sortir tant bien que mal. Une fois qu'il eut réussi son entreprise, je continuai de le suivre des yeux distraitement, mon esprit sombrant dans un petit moment d'absence.

Sa chevelure était plutôt orangée, rappelant un peu la couleur des feuilles en automne. Il semblait plutôt heureux par ailleurs. Je n'avais aucune raison de m'attarder sur cela, mais au moment où je m'étais décidé à détourner le regard pour reprendre ma route, une petite exclamation suivant une bourrasque de vent me rappela vers le shinobi. Les mains pleines, il s'était mis à courir maladroitement derrière un papier qui prenait de la hauteur, happé par le vent. J'entre-aperçu quelques détails sur la feuille volante qui me firent penser que nous avions là un ordre de mission que le jeune shinobi -visiblement- semblait être sur le point d'égarer. Arriver une certaine hauteur au-dessus des maisons, même un shinobi ne pourrait pas la rattraper. Réagissant de manière vive, je sautai sur le toit du restaurant pour prendre appui, et sautai une nouvelle fois dans les airs dans la direction de la missive. Par la même occasion, je profitai de l'effet de saut pour prendre mon envol, et en ressentant le vent, je devinai sans peine les mouvements aléatoires de la feuille qui s'envolait pour la rattraper. Je réatterris donc souplement au sol, et me dirigeai vers le shinobi en galère.

-Tu es un brin maladroit, je me trompe ? Fis-je avec un petit sourire. Besoin d'aide ?

Cela ne servait à rien de lui tendre la missive à ce moment précis, il n'avait pas assez de main pour pouvoir la récupérer, et encore moins l'empêcher à nouveau de s'envoler. Mais si je l'aidais, il y avait sûrement moyen qu'il s'en sorte un peu mieux.

-Konran Tenzin, je suis aussi un shinobi d'Iwa.

Ce qu'il était évident de deviner avec le bandeau et l'insigne d'Iwa autour de ma taille, me servant de ceinture.

_________________
Let go your earthly tether. Enter the void. Empty, and become wind...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ascentofshinobi.com/t3535-le-livre-de-tenzin#26739

Lun 21 Jan 2019 - 18:56
Un mistral inopportun

feat Konran Tenzin


Je commençais à perdre espoir de récupérer mon ordre de mission, quand je vis une ombre passer sur ma gauche. Le mouvement avait été plutôt rapide. Je revis alors cette même ombre au-dessus de moi. Elle venait d’attraper le document officiel qui venait de s’envoler avant d’atterrir avec souplesse devant moi. Je m’inclinai autant que je le pus avec tous mes paquets.

Merci beaucoup de m’avoir aidé et d’avoir récupéré mon ordre de mission ! Je vous suis extrêmement reconnaissant.

Je me relevai ensuite et détaillai rapidement le shinobi. Il était plus petit que moi, avait une longue chevlure blueue ainsi qu'une pierre rouge au front. De plus, il me paraissait fort jeune, mais je préférais ne pas juger sa force là-dessus car l’apparence pouvait être trompeuse… Un jeune ninja pouvait être très fort et au contraire, quelqu’un de plus âgé pouvait être moins bon. Dans tous les cas, il avait l'air plutôt sympathique.

Juhi Natsuki, et comme vous pouvez vous en douter je suis aussi un ninja d’Iwa, dis-je en tentant de montrer le bandeau autour de mon cou.

Je regardai ensuite autour de moi à la recherche d’un endroit où déposer mes paquets, je ne voulais pas les poser à même le sol, le temps de récupérer le morceau de papier que tenait Tenzin-san. Je trouvai rapidement un muret qui convenait parfaitement à mes attentes. Je déposai mes achats et me tournai vers le jeune ninja et tendis la main.

Encore une fois, merci beaucoup ! Je peux peut-être vous proposez quelque chose pour vous remercier… Un thé, par exemple ? Je viens d’en acheter pas mal, comme vous pouvez le voir.

D’un signe de la tête, je lui désignai les paquets poser à côté de moi. Tout en attendant sa réponse, je repris mes achats un par un tout en frottant légèrement le dessous. Une fois que j’eus tout récupéré, je lui jetai un coup d’œil pour avoir son verdict. S’il acceptait, cela me permettrait de connaitre un shinobi de plus d’Iwa. J’avais déjà eu l’occasion d’en rencontrer plusieurs, mais à part Toph-san, je n’avais pas discuté avec beaucoup de monde depuis mon arrivée.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ascentofshinobi.com/t5296-juhi-natsuki-presentation http://www.ascentofshinobi.com/t5319-juhi-natsuki-journal-de-bord#42098

Sam 26 Jan 2019 - 15:08
Lorsque je rapportai son ordre de mission au maladroit, celui-ci s'inclina aussi bas que ses bagages le lui permettaient. Grattant ma tête d'un air gêné, j'agitai la main de manière hésitante pour lui signifier que cela me gênait.

-Haha, pas aussi bas, ce n'est pas grand chose. Pas la peine de vous incliner ainsi.

Il se releva enfin, et je l'accueillis avec un léger sourire. Mais jusqu'à présent je n'avais pas eu le temps de le détailler -ce qu'il fit de son côté. Je n'avais remarqué que ses cheveux oranges, mais maintenant que j'étais plus proche de lui, il semblait qu'il faisait quelques centimètres de plus que moi. De même qu'il avait l'air d'avoir quelques années de plus que moi par la même occasion. Cependant je ne le connaissais pas. Ça ne devait surement pas être un gradé d'Iwa, même si je ne pouvais pas me targuer de tous les connaître. Juhi Natsuki était son nom, et pour confirmation de son appartenance au corps militaire du village de la Roche, celui-ci me montra son bandeau frontal qui, tout comme le mien, n'avait rien de frontal autour de son cou. J'acquiesçai d'un hochement de tête, car c'était bien ce que j'avais supposé en voyant l'ordre de mission qu'il détenait.

-Enchanté, Natsuki-san, dis-je simplement.

Il se mit ensuite donc à chercher quelque chose du regard, et pendant un instant, je me demandai s'il avait perdu autre chose que sa missive pendant que je le regardais d'un air interrogateur. Peut-être avais-je loupé autre chose ? Mais je me rendis bien vite compte que ça n'avait rien à voir avec une autre perte. Il trouva rapidement un muret, déposa ses quelques sachets, et me tendis la main. Etait-ce pour reprendre sa missive ou me serrer la pince ? N'étant pas très certain de ses intentions, je décidai de couvrir les deux possibilités. Je lui serrai d'abord la main, puis y plaçai la missive perdue pour qu'il la range cette fois-ci un peu mieux. Il me remercia à nouveau, et avec un sourire et un hochement de tête, je le rassurai. Il me proposa alors du thé, pour me remercier, et avec un sourire, je lui répondis.

-Volontiers ! C'est toujours un plaisir de partager du thé.

Et cela me permettrait de faire un peu plus connaissance avec cet homme à la chevelure d'automne. Il se tourna alors vers ses sacs, et rapidement, je l'aidai à les récupérer, en prenant un à mon tour pour que mon interlocuteur ne soit pas trop chargé. Puis nous nous mîmes à marcher, je ne savais pas exactement dans quelle direction, mais je supposais que celui qui avait proposé le thé saurait. Je tournai alors la tête vers lui d'un air interrogateur.

-Je suppose que vous êtes un genin du village, je me trompe ? Ça fait longtemps que vous êtes diplômés ?

_________________
Let go your earthly tether. Enter the void. Empty, and become wind...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ascentofshinobi.com/t3535-le-livre-de-tenzin#26739

Mar 12 Fév 2019 - 21:42
Un mistral inopportun

feat Konran Tenzin


Tandis que je ramassai mes courses, Tenzin-san se pencha à son tour afin de prendre un de mes paquets et ainsi me soulager un peu de ma charge. De plus, il semblait d’accord et plutôt enthousiaste de venir boire une tasse de thé. Je commençai alors à me diriger vers mon appartement en m’assurant que le jeune ninja me suive bien.

Encore une fois, merci beaucoup… Et oui, je ne se suis qu’un simple Genin mais euh… ça ne fait que quelques mois que j’ai été diplômé. Sinon je me demandais, vous êtes un Genin aussi ?

En vrai, cela ne m’aurait pas étonné qu’il soit plutôt un Chunin vu la vitesse à laquelle il avait réagi lorsque mon ordre de mission s’était envolé. Peu de jeunes ninjas auraient pu réagir si vite selon moi. Pas moi en tout cas.

Nous sommes bientôt arrivés, c’est au bout de la rue.

J’avais l’impression que nous marchions depuis longtemps, peut-être à cause du silence qui s’était installer… En tout cas pour ma part, je n’avais pas dit grand-chose pour l’instant si ce n’est pour répondre à ses questions. Surtout qu’il n’y avait pas beaucoup de monde dans ma rue à cette heure-ci, ce qui faisait que la rue était encore plus silencieuse. Finalement, nous arrivâmes devant l’entrée du bâtiment où j’habitais me je n’en louais qu’une seule partie. Même si elle n’était pas très grande, cela me convenait parfaitement. Surtout que dans mon village natal, les habitations n’étaient que rarement très grandes. J’entrai la clé dans la serrure.

En ouvrant la porte, je m’attendais à être accueilli par plusieurs voix mais je n’entendis rien du tout. Il n’y avait personne. Cela m’étonnait un peu, mais étrange pour autant. Ils avaient peut-être aussi été affectés à une mission en dernière minute. En enlevant mes chaussures, je me tournai vers mon invité.

Je pensais que mes deux colocataires seraient là, mais finalement nous ne seront que nous deux… Vous pouvez aller déjà vous installer dans le salon, si vous voulez…

La pièce que je lui désignai se trouvait juste sur notre droite quand nous rentrions. Le séjour n’était pas très grand, mais il était plutôt chaleureux et bien agencé. En son centre, il y avait une table rectangulaire avec quatre coussins autour. De plus je devais traverser cette pièce pour atteindre la cuisine qui n’était pas beaucoup plus grande. Je commençai à faire chauffer de l’eau pour le thé.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ascentofshinobi.com/t5296-juhi-natsuki-presentation http://www.ascentofshinobi.com/t5319-juhi-natsuki-journal-de-bord#42098

Jeu 14 Fév 2019 - 16:16
Je regardai le jeune Iwajin tandis que je l'aidais à récupérer ses courses. Il commença alors à marcher, et je le laissai me guider ne sachant absolument pas où nous allions. Nous allions très certainement au moins déposé toutes ces courses chez lui, cependant je ne savais pas où il habitait. Il pouvait très bien me mener n'importe où quand je n'en saurais rien. Mais cela n'aurait pas grand intérêt de toutes les manières. Mais alors que nous commencions à marcher, ce dernier me remercia...une troisième fois ? Ou était-ce une quatrième ? Je ne m'en souvenais pas bien. Mais je savais que c'était bien trop comparé au service que je lui avais rendu. Lui souriant alors, je pris la liberté de le tutoyer, me sentant plus à l'aise dans cette phase verbale.

-Tu m'as déjà suffisamment remercié, Natsuki-san, ce n'est rien.

Je lui tapotai l'épaule de ma main libre, avant songer à nouveau à ce qu'il avait dit ensuite. Il n'était qu'un "simple" genin. Son corps transpirait la modestie et l'humilité, cependant il ne fallait pas qu'il perde de vue la valeur qu'il représentait pour le village caché de la Roche. C'étaient bel et bien les nouvelles pousses et les nouveaux shinobis qui assureraient la protection du village plus tard. Qu'il soit genin ou jonin, cela ne changeait rien au fait que, pour moi, sa vie avait la même valeur. Si ce n'était d'avantage par le potentiel évolutif qu'il pouvait manifester. J'espérais que ce n'était pas mes mots qui l'avaient poussé à employer de tels adjectifs pour se qualifier lui-même.

-Il n'y a rien de "simple" à être genin, je t'assure. C'est sur eux que repose tout l'avenir du village, et ce sont eux qui ont le plus de matière à faire évoluer. Quelque part, vous êtes aussi précieux que le diamant brute, car vos possibilités sont encore innombrables, ainsi que l'avenir que vous apportez.

Il me posa alors en retour la question. Etais-je un genin ? Haha, il me l'aurait posé il y a à peine quelques mois, et la réponse aurait été positive. Cela me fit sourire. Il n'y a pas si longtemps, j'étais encore genin. J'étais aujourd'hui chunin, mais outre les responsabilités et la confiance que ce titre exprimait, je me considérais comme un shinobi lambda. Après tout, les grades n'étaient qu'une question de hiérarchie, là où pour ma part, seule les capacités des shinobis m'importaient. Un genin pouvait à bien des égards être meilleurs qu'un chunin. Seulement, ces derniers se voyaient attribuer leur titre en fonction des actions faites pour leur village, et leur manière d'agir en mission. Cela faisait tout de même écho à une certaine fierté, mais l'orgueil n'y avait pas sa place.

-Je suis chunin depuis peu. Et d'ailleurs, on doit avoir à peu près le même âge, alors tu peux me tutoyer. Cela me mettrait moins mal à l'aise, dis-je avec un petit sourire amusé.

Pas de formalisme entre nous. Quelques secondes plus tard -tout du moins c'est ce qu'il me sembla tant je m'étais laissé aspirer dans le silence et la danse du vent-, il m'annonça que nous étions presque arrivés. Je hochai la tête, constatant en silence qu'il n'habitait pas très loin du restaurant où nous nous trouvions. Lorsque Natsuki pénétra dans sa propre maison, celui-ci parut étonné quelques secondes, et je me demandai si tout allait bien. Après tout, il était chez lui. Mais je ne tardai pas à comprendre qu'il vivait en fait en colocation, et que ses deux colocataires étaient absents actuellement. Il m'invita donc à entrer, ce que je fis en enlevant mes chaussures, et pénétrai l'appartement. Il m'invita à aller m'asseoir et donna le feu vert pour faire...ce que je voulais. Je ne savais pas ce qu'il comptait faire, mais cela allait certainement avoir rapport avec notre thé. De mon côté j'étais momentanément plus intéressé par ces colocataires.

-Tes deux colocataires sont eux aussi shinobis ?

_________________
Let go your earthly tether. Enter the void. Empty, and become wind...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ascentofshinobi.com/t3535-le-livre-de-tenzin#26739

Un mistral inopportun [Tenzin]

Page 1 sur 1

Ascent of Shinobi :: Territoires de la Terre :: Iwa, village caché de la Roche
Sauter vers: