Soutenez le forum !
1234
Partagez

Dojo Jishin, me voilà [Toph]


Dojo Jishin, me voilà [Toph] Empty
Dim 20 Jan 2019 - 18:08
Toph et moi nous étions affrontés à maintes reprises à présent, et la plus part de nos lieux d'affrontement étaient soit à mon avantage, soit à l'avantage d'aucun d'entre nous. Aujourd'hui serait un jour différent. Ces temps-ci plus que jamais, j'étais en manque d'entraînement, ma force trop peu significative à mon goût me poussant à chercher à devenir toujours meilleur. A m'entraîner sans relâche, parfaire mes techniques, pratiquer mon art, et me mettre à l'épreuve. Et quel meilleur moyen avais-je de faire cela que d'affronter celle que j'appelais "ma rivale". Qui plus est dans son élément de prédilection ; son dojo Jishin.

J'avais préparé toutes mes affaires -qui se résumaient, comme d'habitude, à pas grand chose- et je m'étais mis en route. Armé de ma faux, je m'étais lentement avancé jusqu'au dojo Jishin que je connaissais déjà pour y avoir mis les pieds une fois, demandant de l'aide à la Maitresse de la Terre pour construire mon propre dojo. Le dojo Tendô dans lequel nous nous étions affrontés au bukijutsu. Principalement. Même si la fin de l'affrontement était légèrement partie sur quelque chose d'autre, de "complémentaire" pourrions nous dire. Mais cela avait été un affrontement riche, et très instructif. Aujourd'hui, le combat serait certainement différent. Aujourd'hui, il n'était plus question de se retenir, de se cantonner à une partie de nos capacités. Aujourd'hui, il s'agissait de se donner à fond, dans tous les domaines, sans exceptions. Quels autres progrès avions nous effectué depuis notre dernier affrontement ? C'était pour cela que j'étais devant les portes du dojo Jishin, aujourd'hui.

-J'espère que tu es prête, ma chère rivale.

Je pénétrai dans le dojo après avoir prononcé ces quelques mois à haute et intelligible voix pour toute personne se trouvant dans les environs. J'échauffai quelques peu mes membres, dérouillant ma nuque et mes articulations, puis je me mis en garde en tenant fermement ma faux. Le ton était donné. Pas le temps de niaiser. J'étais prêt à en découdre avec la maîtresse des lieux dès qu'elle le serait elle aussi. Inspirant, puis expirant, je me promis de faire mon mieux pour mettre mon art en valeur entre ces murs de terre. Mais qui disaient murs, disaient aussi moins de place pour esquiver des techniques qui avaient la possibilité de prendre toute la largeur de la salle.


Spoiler:
 

_________________
Let go your earthly tether. Enter the void. Empty, and become wind...
Dojo Jishin, me voilà [Toph] Big-41118650dc
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ascentofshinobi.com/t3535-le-livre-de-tenzin#26739

Dojo Jishin, me voilà [Toph] Empty
Dim 20 Jan 2019 - 19:03
Tenzin salua gracieusement son invité. Pas de disciple présent, aujourd'hui. Tour se jouerait à huis clots. Le maitre du vent s'échauffait déjà. Il avait envie d'en découvre assez rapidement.

Merci d'avoir répondu à cette invitation Tenzin-san. Notre précédent duel, mon sabre n'était pas encore prêt. Cette fois-ci, j'espère que nous pourrons utiliser nos compétences à leur juste valeur.

Cela faisait longtemps qu'ils ne s'étaient pas affronter à fond, à vrai dire. Les deux combats en tournois avaient été splendides. Leur entrainement au sabre avait été plein d'enseignements, même si Toph avait eu un goût de trop peu. Elle avait encore à apprendre sur le Bukijutsu. Et elle n'avait de samourai que le code. Leur maitrise lui échappait encore, pour l'instant.

Tenzin l'invita à commencer les festivités. Toph souriait encore, ses deux mains dans son dos.

On dit qu'une kunoichi avertie en vaux deux...

Elle lâcha le fumigène à ses pieds. Elle disparut dans un petit nuage de fumée et composa rapidement quelques mudras avant de sortir de l'écran de fumée. Seulement, elle n'était plus seule. Elle était multiple. Elle était légion. Ses kages bunshins et elle sortirent à la pleine vue de l'assimilateur futon, séparée chacune de quelques mètres. Une technique classique qui permettait de contrer aisément des genjutsus ou des techniques ciblées. Les quatre Toph prirent des poses intimidantes puis dirent avec un grand sourire en synchro presque parfaite.

... Que dire maintenant ?

Et les quatre Toph toisèrent Tenzin. A cette distance, c'était encore un peu difficile d'envisager le corps-à-corps. Mais peut-être que l'assimilateur futon avaient d'autres idées en tête ?
Résumé et technique:
 
Equipement:
 

_________________
Dojo Jishin, me voilà [Toph] Toph1_1
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ascentofshinobi.com/t3493-hyuga-toph#26646 http://www.ascentofshinobi.com/t5136-hyuga-toph-jishin-master#40301

Dojo Jishin, me voilà [Toph] Empty
Lun 21 Jan 2019 - 0:30
Le dojo était calme et vide ce jour. Tout indiquait que cela allait être un duel pur et dur entre la kunoichi et moi-même. Pas de fioriture, pas de spectacle, juste une mise à l'épreuve de nos deux arts de combats. De son côté, Toph me salua à son tour, et me remercia d'avoir accepté son invitation. Elle argumenta que son sabre n'était pas tout à fait prêt lors de notre dernière affrontement, ce qui me laissait supposer qu'elle avait encore fait des progrès avec ce dernier si je devais me référer aux sens de ses mots. Sans compter le reste de ses capacités. Un sourire étira alors mes lèvres, et je hochai la tête avec détermination.

-Je n'attends rien de moins, Toph-san.

Perdant toute mimique après ces quelques mots, mon regard s'acéra pour montrer toute ma détermination face à la kunoichi. J'étais attentif à chacun de ses mouvements, désireux de ne pas me laisser surprendre. J'avais remarqué les mains dans le dos de mon adversaire, qui lâcha quelques mots en même temps qu'une bombe fumigène au sol. Une grande purée de pois mauve en résultat, faisant entièrement disparaître la Hyûga à mes yeux. Se faisant, j'avais effectué quelques pas de recul pour m'éloigner un peu de la fumée, et je m'étais légèrement protégé le visage d'un bras tout en gardant un oeil sur ce qui se passait. Allait-elle profité de cette fumée pour m'attaquer ? C'était ma première pensée, et ma main se resserra autour de ma faux alors que je plissais les yeux. Mais il semblait que je m'étais trompé alors que la fumée se dissipait, laissant apparaître quatre version de Toph devant moi. Je n'avais aucun moyen de savoir laquelle était la vraie, et c'était certainement là tout le but de son fumigène. Un petit sourire amusé se peint sur mon visage. Elle espérait ainsi disperser mes forces. Les quatres version de Toph prirent chacune une position intimidante avant de reprendre la fin de la phrase de la Hyûga avec une quasi-parfaite synchronisation.

-Intéressant.

C'était là tout ce que j'avais à dire pour le moment. J'avisai rapidement chacun des clones, me faisait la remarque que la prochaine fois il fallait que je tire avantage de chaque situation. Je réfléchis rapidement, mais j'avais la technique parfaite pour ce genre de situation. De manière rapide, je tirai d'affilée quatre sphères de vides de ma bouche, une sur chaque Toph présente. J'espérais ainsi pouvoir en éliminer la majorité, si ce n'était pas tous afin de me faciliter un peu les choses. Mais là ne s'arrêtait pas ma stratégie. Si jamais je n'arrivais pas à tous les éliminer -ou même si j'y arrivais-, la prochaine étape était de me rendre invisible à l'oeil nu. Je ne dissimulai cependant pas mon chakra alors que je revêtais la couleur du vent, laissant à la kunoichi le loisir de me repérer grâce à celui-ci. Je bougeai néanmoins de ma position initiale pour ne pas rester une cible trop facile pour mes potentiels adversaires.


Résumé:
 

Equipement:
 

_________________
Let go your earthly tether. Enter the void. Empty, and become wind...
Dojo Jishin, me voilà [Toph] Big-41118650dc
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ascentofshinobi.com/t3535-le-livre-de-tenzin#26739

Dojo Jishin, me voilà [Toph] Empty
Lun 21 Jan 2019 - 21:02
Tenzin ne se laissa pas impressionné par l'ouverture de Toph et il lança directement quatre boules futons aux quatre coins de la pièce en direction de chaque bunshin. Le rival de la maitresse Jishin était remplis de ressources. C'était effectivement une bonne façon de contrer la technique du bunshin, et une façon qui ne coutait pas grand chose. En démultipliant ainsi sa technique, il pouvait viser toutes les cibles en même temps, même si chaque projectile perdait un peu en puissance en contre partie.

Une clone commenta.

Celle-là, on l'a vu à Kaze, je crois.

Aussitôt, Toph et deux de ses clones composèrent des mudras avant de poser les mains au sol, dans un mouvement synchronisé à la demi-seconde. Le sol du dojo, de pierre solide, s'arrangea autours des avants-bras respectifs pour former un bouclier basique. Contre cette technique focalisée, cela aurait été inutile. Mais ainsi divisée en quatre cibles différentes, les boules de vent perdirent en puissance et en efficacité. Un clone explosa, mais les deux autres et Toph survécurent.

L'une d'entre elle se mit à siffler une mélodie joyeuse ou des comptines pour enfants. La seconde disait sur un ton très enfantin.

Teeeeenziiiiiin-san, on va te trouver. Teeeeeeeenziiiiiin, vient jouer avec nous.

Et la vrai Toph ricanait légèrement, comme une très jeune fille. Oui, en y pensant, c'était vachement creepy comme environnement. On aurait presque pu croire à une scène d'un genjutsu de bas niveau. Toph utilisait l'avantage des Bunshins à sa pleine puissance pour se protéger d'une attaque en traitre de Tenzin. Néanmoins, cela venait avec un gros défaut. Toph avait perdu le tempo sur le combat. Elle s'en rendait bien compte mais avait fait ce choix en pleine connaissance de cause. Et si Tenzin prenait le rythme maintenant, Toph aurait du mal à revenir sur le devant de la scène. Même si elle avait quelques idées en tête pour surprendre l'assimilateur vent depuis leur dernière fois. Encore plus maintenant qu'ils étaient sous la terre.
Spoiler:
 

_________________
Dojo Jishin, me voilà [Toph] Toph1_1
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ascentofshinobi.com/t3493-hyuga-toph#26646 http://www.ascentofshinobi.com/t5136-hyuga-toph-jishin-master#40301

Dojo Jishin, me voilà [Toph] Empty
Mer 23 Jan 2019 - 13:53
Comme je m'y attendais, la kunoichi réagit promptement. Cependant, sa réaction n'était pas exactement celle que j'escomptais, voir celle que j'espérais. Au lieu des trois clones morts que j'avais prévu, il n'y en avait eu qu'un seul qui n'avait pas eu le temps de se protéger. Les trois autres -dont l'originale bien évidemment-, avaient rapidement composé des mudras, plaqués leur mains au sol, pour faire surgir un bouclier de terre autour de leur avant bras pour se protéger des attaques. Mais sphères du vides étaient certes moins puissantes lorsque j'en tirais plusieurs au lieu d'une seule, mais la roche de ce dojo devait être sacrément résistante car elles étaient tout de même capable de perforer cette matière en temps normal. J'avais déjà vu cette technique au tournoi de Kaze, et elle l'avait déjà alors utilisée sur son avant-bras. Et la kunoichi s'était arrêtée là, elle n'avait pas dénié activé son byakugan ou un quelconque moyen de détection pour s'enquérir de ma position. C'était bien dommage.

Rapidement et silencieusement, je me positionnai à environ deux mètres derrière une des Toph, ayant les deux autres dans mon champ de vision. Je profitai dans le même temps que les Hyûgas soient en train de siffloter et fanfaronner pour ajouter à ma discrétion. Et cette fois-ci, tout en abandonnant ma couverture au tout dernier moment, je réitérai exactement la même technique que précédemment. Mais dans un timing légèrement différent pour leur laisser le moins de chance possible. Je tirai trois sphères du vide, simultanément cette fois-ci -une de ma bouche, et deux autres de mes index- en visant dans le même temps la jambe droite de chacune des Toph. Je comptais sur la rapidité de mon attaque et la courte distance nous séparant, ainsi que sur la surprise résultant de mon invisibilité pour empêcher mon adversaire de faire des mudras. Par ailleurs, la Toph la plus proche de moi risquait d'avoir du mal à esquiver. J'avais visé les jambes cette fois-ci pour deux raisons : réduire sa mobilité, ainsi que de la gênée dans l'utilisation de sa technique de bouclier de roche, qui semblait nécessité ses avant-bras.

Et d'un autre côté, je réduisais la dispersion de la force de mes sphères du vides au fur et à mesure que ses clones s'évaporaient. Et pour finir, je disparus à nouveau, immédiatement après l'assaut, changeant une nouvelle fois de position pour ne pas me faire remarquer. Je n'étais apparu visuellement qu'à peine une seconde. Nous allions voir combien de temps la Hyûga allait tenir sans ses Byakugans à ce rythme.


Résumé:
 

_________________
Let go your earthly tether. Enter the void. Empty, and become wind...
Dojo Jishin, me voilà [Toph] Big-41118650dc
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ascentofshinobi.com/t3535-le-livre-de-tenzin#26739

Dojo Jishin, me voilà [Toph] Empty
Ven 25 Jan 2019 - 0:50
Le clone disparut sans même que Toph ne s'en aperçut. Mais elle reçu l'expérience, et compris d'où venait l'assaut. Elle pivota et vit la sphère s'approcher d'elle. Elle tendit la main et projeta un flux de chakra dans la direction de la sphère et arriva à la repousser.

Son clone n'eut pas la même adresse.

L'assimilateur vent redisparaissait dans la nature. Il avait vraisemblablement amélioré ses capacités en sensorialité depuis leur dernier affrontement. En particulier, sa dissimulation. Il jouait là le même jeu que la Hyûga avait jouée précédemment. Mais mieux. Oui, Toph devait améliorer son propre niveau dans ce duel. Elle devait dépasser ce qu'elle avait déjà montré. Elle devait atteindre un nouveau plateau de compétence.

Malin, le Tenzin. Tu frappes et tu disparais. Mais on peut être deux à jouer à ce petit jeu.

Toph composa des mudras, et aussitôt son corps revêtit l'apparence de la pierre qui l'entourait. Elle se déplaça, pour ne risque de se prendre une technique par hasard. Elle était invisible à la vision classique. Des techniques de sensorialité pouvait la détecter, certes. Tenzin connaissait ce camouflage. La Hyûga en avait utilisé un similaire lors de leur second duel. Cependant...

Cependant, cette fois-ci lorsqu'elle activa son Byakugan, elle ne brisa pas sa technique d'invisibilité. Son camouflage était d'une qualité supérieur. Tenzin n'était pas le seul à s'être entrainé. Toph avait évolué ses techniques et ses capacités. Cela était nécessaire, avec sa nouvelle fonction de Tengu. Elle était ténèbres, et se devait d'y rester le plus longtemps possible. Il était temps pour elle de voir les tenketsus de son adversaire, et d'avoir la vue la plus complète sur ce terrain où deux chunins spécialiste de la dissimulation et de la détection allaient s'affronter sur un terrain autrement plus subtile que ce qu'ils avaient l'habitude. Un combat d'ombres.
Spoiler:
 

_________________
Dojo Jishin, me voilà [Toph] Toph1_1
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ascentofshinobi.com/t3493-hyuga-toph#26646 http://www.ascentofshinobi.com/t5136-hyuga-toph-jishin-master#40301

Dojo Jishin, me voilà [Toph] Empty
Ven 25 Jan 2019 - 14:46
La première sphère eut raison du clone juste devant moi sans que les autres Toph ne puissent réagir. Mais c'était un clone de l'ombre, et sa disparition informa très rapidement les deux autres d'où venaient les attaques furtives. L'une des Toph -la plus adroite et l'originale découvris-je- parvint à bloquer la sphère en envoyant une dose de chakra pour la dévier. L'autre disparut simplement dans un "pouf" assez satisfaisant. Pendant ce temps, j'avais pour ma part déjà disparu à nouveau. Je ne tenais pas à rester visible très longtemps. C'était une tactique des plus efficaces. Jusqu'à présent, excepté lors de notre dernier affrontement, Toph n'avait jamais utilisé son Byakugan. Il semblait que ce dernier n'était pas son outil favori dans les combats. Cependant, si elle n'activait pas ses pupilles, elle risquait d'avoir quelques soucis dans ce combat. D'un autre côté, c'était une tactique à double tranchant. La forcer à activer son dojutsu pouvait potentiellement se retourner contre moi si jamais elle se mettait à viser mes Tenketsu. Je ne comptais bien évidement pas la laisser faire, cela allait de soit, mais c'était un risque à garder en tête.

Cependant, sa réponse ne fut pas celle que j'attendais. Encore et toujours, la Hyûga se montrait surprenante dans ses réactions et dans sa manière de mener ce combat. Après avoir fait quelques mudras, elle disparut à son tour complètement. Ce n'était pas une nouvelle technique, je l'avais déjà vu au tournoi des genins. Elle avait profité de l'environnement à très grande majorité terrestre pour s'y camoufler. Mais je savais de source sûr que faire des mouvements trop importants, ou réaliser des jutsus lui faisait perdre son camouflage. Et pourtant, je fronçai les sourcils. De mon côté, c'était exactement la même chose. Je ne pouvais pas le repérer sans perdre mon camouflage. Et je doutais que Toph était du genre à faire une guerre d'usure, à celui qui restait le plus longtemps invisible. Et elle se doutait bien que je ne m'amuserais pas à balancer des techniques dans le vide, au petit bonheur la chance, pour espérer la toucher. Ce que je doutais qu'elle fasse à son tour. Ce qui voulait dire qu'elle avait un autre moyen de me repérer, sans utiliser de techniques ? D'un autre côté, on se trouvait dans son dojo. Elle avait surement développé quelconque stratagème pour y parvenir dans son environnement de prédilection...

-J'aime bien joué à cache-cache, mais pas toujours, Toph-san !

Dans tous les cas, je n'étais pas non plus du genre à faire un concours d'invisibilité. Et si elle voulait rester planter là, je n'allais pas lui laisser le loisir de concocter ses plans selon son bon vouloir. Je répandis alors mon chakra dans l'air, dans tout le dojo, me permettant ainsi de repérer la princesse du clan Hyûga sans mal. Le vent m'informait de sa position exact ainsi que de chacun de ses contours. Une fois fait, je ne comptais pas lui laisser le moindre répit. Elle n'avait pas encore attaqué lors de ce duel, et j'espérais réduire sa marche de manœuvre le plus possible.

-Dai Kama Itachi !

D'un mouvement de faux, je lui balançai une rafale de vent tranchante qui fusa rapidement vers elle dans un grand bruit de vent, le son résonnant dans le dojo dont la roche répercutait le son. Et dans un court laps de temps après, j'enchaînai avec un coup de pied retourné-sauté circulaire, lui envoyant une frappe de vent, avisant d'abord de sa réaction à la première offensive.

-Fuujin-Geki !


Résumé:
 

_________________
Let go your earthly tether. Enter the void. Empty, and become wind...
Dojo Jishin, me voilà [Toph] Big-41118650dc
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ascentofshinobi.com/t3535-le-livre-de-tenzin#26739

Dojo Jishin, me voilà [Toph] Empty
Sam 26 Jan 2019 - 13:48
Quand Tenzin bougea ainsi sa faux, Toph sut tout de suite que la technique qui allait suivre jouait sur le côté tranchant du futon. C'était dangereux pour son camouflage. Aussi, elle sauta sur le côté pour esquiver l'assaut avant de foncer en ligne droite vers lui. Il fit une deuxième technique que Toph aurait également pu s'en défendre mais...

Elle décida d'avancer malgré tout pour arriver au corps-à-corps. Le second coup était un coup de pied. L'impact ne serait cette fois-ci pas tranchant mais contondant. Et de fait le projectile de vent fonça vers sa poitrine et lui brisa deux cotes. Elle ne put retenir le cri de douleur.

Bordel...

Toph se retint de dire quelqu'un chose d'autres, même si Tenzin disposait d'une technique de repérage. Elle en avait déduit de leur dernier combat que ce n'était pas une technique lié au chakra. Etait-ce lié à l'ouïe ? A l'odorat ? Ou a un autre paramètre ? Toph n'en savait rien pour l'instant, et préférait ne pas spéculer. Cela ne servirait en rien dans ce combat. Toujours était-il qu'elle se jeta sur Tenzin en dégainant sa rapière.

Ses tenketsus étaient des étoiles brillantes à ses yeux. Une magnifique constellation de chakra.

Elle visa de sa rapière huit de ses étoiles, répartit sur plusieurs endroits de son corps. Les techniques de sensorialité pouvaient donner une excellente idée de la localisation d'un adversaire, mais l'exercice devenait encore plus ardue en mêlée car l'expérience était rare, et les réflexes devenaient différents. Toph comptait là-dessus pour prendre l'ascendant. Elle venait de se faire toucher et sa respiration était douloureuse, mais avec un peu de chance, elle arriverait à faire de même à Tenzin ainsi que lui bloquer quelques Tenketsus pour le gêner dans son assimilation.

Il pouvait, pour le même prix, carrément esquiver l'assaut ceci dit. Avec un sourire que personne ne pouvait voir, Toph attendait de voir la réaction de son adversaire
Spoiler:
 

_________________
Dojo Jishin, me voilà [Toph] Toph1_1
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ascentofshinobi.com/t3493-hyuga-toph#26646 http://www.ascentofshinobi.com/t5136-hyuga-toph-jishin-master#40301

Dojo Jishin, me voilà [Toph] Empty
Sam 26 Jan 2019 - 19:13
Je ressentais la kunoichi d'une manière qu'il était difficile d'expliquer, me servant directement du vent comme un sixième sens pour pouvoir la localiser. C'est donc sans problème que je sentis la guerrière esquiver ma rafale de vent d'un pas sur le côté, ma technique creusant des sillons dans le mur qu'elle alla toucher. Puis Toph fonça sur moi en ligne droite, sans même se soucier de la seconde technique que je lui envoyai. Celle-ci fit mouche en touchant ses côtés, et j'entendis la jeune fille pousser un cri de douleur suivi d'un mot fort peu gracieux pour sa seigneurie la Princesse Hyûga. Mais qui avait dit que toutes les princesses étaient des exemples de "vertus" et de sagesse ? Elle continua cependant d'avancer vers moi sans perdre de temps, et elle dégaina une arme. Ce n'était pas les katanas et wakizashi qu'elle avait utilisé la dernière fois, sa lame étant bien plus fine que ces derniers, et non courbes. Une rapière ? Cela ressemblait en effet, de ce que je ressentais, à l'arme qu'affectionnait Tenshi de son vivant.

De son vivant...

J'écartai cette pensée de mon esprit pour me consacrer sur le combat qui était en cours. Et une chose m'apparut alors claire. Toph avait évolué dans ses techniques de dissimulation. Visiblement, elle n'avait aucunement besoin maintenant de perdre son camouflage afin d'effectuer des techniques. Ce qui voulait dire par ailleurs que je n'étais clairement pas en sécurité, avec sa rapière qui était de sortie. Si elle s'amusait à me faire le même coup que lors de notre dernier affrontement, cela allait s'avérer plus que compliqué. Mais qui a dit que j'allais la laisser faire ?

-Intéressant.

Alors qu'elle se rapprochait inexorablement, s'apprêtant à me frapper, je me préparai à lui montrer aussi quelques nouveautés. S'engager dans une mêlée dans ce genre de conditions n'était pas forcément à mon avantage, mais le combat au corps-à-corps ne me posait aucun soucis. Lorsqu'elle s'apprêta à frapper, me donnant un coup d'estoc, j'avançai sur sa rapière tout en passant la partie qu'elle visait en forme éthérée. Sa rapière me passa à travers alors que je raccourcissait la distance entre nous pour gêner ses mouvements si jamais elle voulait continuer à enchaîner. Exactement dans le même temps, je chargeai mon chakra fûton dans mon bras qui ne tenait pas la faux, le transformant ainsi en une masse de vent puissants et tourbillonnants. Et alors que sa rapière me traversait, je frappai la kunoichi avec un coup de poing très puissant et très rapide au visage simultanément. Un nouveau style de son côté ? J'avais fait quelques changements dans le mien aussi. Renforçant encore et toujours mes capacités.

-Fuujin no Senpu-Geki !


Résumé:
 

_________________
Let go your earthly tether. Enter the void. Empty, and become wind...
Dojo Jishin, me voilà [Toph] Big-41118650dc
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ascentofshinobi.com/t3535-le-livre-de-tenzin#26739

Dojo Jishin, me voilà [Toph] Empty
Sam 26 Jan 2019 - 22:25
Pour contrer sa maneuvre, Tenzin avança d'un pas tout en se phasant une partie de son corps. Ceci, Toph l'avait bel et bien vu sous tous les angles - telles étaient les capacités du Byakugan. Elle ne perdit pas son temps à reculer sa rapière. Elle ne pouvait pas empêcher ce stratagème.

HA !

Quelque part, heureusement que Tenzin n'avait avancé que d'un seul pas et qu'il n'avait pas utilisé de technique pour bouger plus vite, bien qu'il lançait désormais une technique de taijutsu dont il avait le secret.

Hum ? Taijutsu ? Ne maitrisait-il pas le Bukijutsu ? Tenzin ne semblait pas non plus a court de nouvelles techniques. Il évoluait en parallèle avec la princesse Hyûga. C'était fascinant et motivant.

Toph fit un pas sur le côté elle-même, avec un tout petit temps de délai sur le pas de Tenzin - pour prendre une posture défensive. Puis elle entama le pivot tout en relâchant son chakra. Si elle était invisible, le kaiten de chakra qui se développa autour d'elle ne l'était pas. Le tourbillon qui s'en dégagea protégea Toph de l'assaut de l'assimilateur. En outre, il était fort probable que la défense de chakra pure le repousse ou le disperse.

Mais Toph n'allait pas s'arrêter en si bon chemin, elle poursuivit l'assimilateur et tel une spadassin d'exception, elle enchaina seize attaques au sabre partout sur le corps de Tenzin, visant une nouvelle fois les étoiles qui le constituaient. Cette fois-ci, cette astuce de phaser et de contre-attaquer avant qu'elle ne touche des tenketsu ne la prendrait plus de court. Mais Tenzin allait probablement se phaser et éviter l'assaut. Toph manquait encore de polyvalence dans son combat au sabre.

Et son souffle commençait à manquer. Elle devait faire attention tant à ses côtes qu'à sa réserve de chakra.
Spoiler:
 

_________________
Dojo Jishin, me voilà [Toph] Toph1_1
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ascentofshinobi.com/t3493-hyuga-toph#26646 http://www.ascentofshinobi.com/t5136-hyuga-toph-jishin-master#40301

Dojo Jishin, me voilà [Toph] Empty
Dim 27 Jan 2019 - 18:41
La réaction de Toph fut étonnamment précise et rapide, compte tenu du timing que j'avais voulu donné à ma contre-attaque. Un timing qui se voulait difficilement contrable, surtout si l'on prenait en compte la rapidité du coup de poing qui allait suivre. Cependant, il ne fallait que cette mince fenêtre à la Hyûga pour pouvoir réagir. Et je me doutais qu'elle n'utilisait ici pas de boost qui lui permettait de réagir plus vite, car je ne connaissais pas ces effets que ce soit en terme de chakra neutre ou de doton. Et pourtant, une telle précision et une telle anticipation, il ne pouvait s'agir que d'une chose : Le Byakugan. Je ne voyais pas d'autres solutions possibles. Surtout que la détentrice du dojutsu avait prouvé qu'elle était capable d'utiliser des techniques en restant invisible, cela voulait certainement dire qu'elle l'avait activé au moment de se rendre invisible. Dans un pur concours d'invisibilité, elle gagnerait haut la main. Je ne faisais pas le poids face à ce combo d'invisibilité mêlé au Byakugan, même avec ma détection activée. Sur le long terme, je risquais gros. Si mes suppositions étaient vraies, le coup d'estoc qu'elle m'avait donné devait certainement viser mes tenketsus.

Elle fit un pas de côté au moment où je faisais moi même un pas en avant, rendant ainsi ma contre-attaque plus compliquée. Et pour couronner le tout, elle avait du voir venir mon attaque car mon poing fut confronté à un mur de chakra bleuté bien visible, qui se transforma rapidement en un dôme rotatif. Je fus alors repoussé sur plusieurs mètres. Heureusement que mon bras était sous forme de vent au moment où j'avais frappé. Dans le cas contraire, au vu de la puissance de la frappe et de la puissance de la défense en face, il aurait certainement été broyé. En charpie. Au lieu de cela, il se fit violemment repoussé, m'emportant avec lui. Si cela continuait ainsi, je n'allais pas réussir à toucher la Hyûga. Cependant, depuis notre dernière rencontre, la Hyûga semblait avoir abandonné un style offensif qui était principalement à distance pour opter pour un style au corps-à-corps. Qui m'arrangeait plus, mais qui était aussi bien plus dangereux si jamais je me faisais toucher. La seule chose gênante ici était ses pupilles. Et il fallait que je trouve un moyen de les contrer. Et le seul que je connaissais, et pour lequel je m'étais entraîné, c'était par la vitesse.

Je me rétablis dans les airs, et se faisant, j'abandonnai ma détection. Glissant par la suite au sol après avoir été éjecté pour ralentir ma course, je me freinai en pliant les jambes et en mettant une main au sol. Pour ce que je m'apprêtais à faire, je ne pouvais pas focaliser mon chakra sur autant de choses. Il fallait que j'abandonne quelque chose. Et ce quelque chose, c'étaient mes yeux sous la forme de mon aura de chakra répandue dans le vent. Il y avait donc deux possibilités qui s'offraient à la kunoichi : des attaques à distances, ou des attaques rapprochées. Et la meilleure des solutions pour contrer ces deux choses, c'était l'assimilation. Ma forme éthérée me préviendrait de ces deux possibilités, maintenant que je ne savais plus d'où pouvait venir l'attaque. Elle était déjà peut-être même en route, maintenant que je ne voyais plus le dôme de chakra bleu distinctif du Kaiten. Je m'assimilai donc immédiatement. Je comptais attendre le moment opportun pour attaquer sous cette forme.

La seconde chose, c'était d'augmenter ma vitesse au maximum de ce que je pouvais faire pour l'instant. Je misais sur le fait que Toph n'avait jamais vu cette technique, elle ne saurait certainement pas comment réagir, surtout maintenant que je n'étais qu'une masse de fûton. Chargeant grandement mon corps de vent, ce dernier se mit à parcourir mon corps éthérée d'une brise l'entourant, aux reflets violacées, caressant ma peau élémentaire d'une manière silencieusement menaçante.

Et je n'eus pas longtemps à attendre avant de recevoir un impact. Quelque chose de fin traversa ma jambe de part en part, d'avant en arrière, sans pour autant la disperser. Devant moi. C'est ici qu'elle était censée se trouver. Et la troisième partie du plan : attaquer à toute vitesse. Chargeant mon pied de chakra fûton d'une quantité phénoménale, il se transforma à son tour comme précédemment en un membre de vent tourbillonnants. Je donnai un puissant coup circulaire, balayant la zone devant moi en visant la hanche de la kunoichi, me basant sur sa corpulence habituelle. Sauf que cette fois-ci, le coup était partie à une vitesse plus que folle.

-Fuujin no Senpu-Geki !

Cependant, le chakra commençait à se faire court, et si l'entraînement s'éternisait ainsi, je risquais d'avoir quelques soucis prochainement. Et si mon coup ratait, il allait falloir que je repasse à la détection.


Résumé:
 

_________________
Let go your earthly tether. Enter the void. Empty, and become wind...
Dojo Jishin, me voilà [Toph] Big-41118650dc
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ascentofshinobi.com/t3535-le-livre-de-tenzin#26739

Dojo Jishin, me voilà [Toph] Empty
Lun 28 Jan 2019 - 22:20
Tenzin se transforma en forme éthérée sous les coups de Toph. C'était bien ce qu'elle avait escomptée. Dès que son enchainement fut fini elle voulait enchainer avec une autre technique quand elle aperçut - déjà trop tard - le coup de pied retourné. Elle eu juste le temps de projeter du chakra défensivement dans la direction de l'assaut. La projection était trop faible pour ne faire qu'amortir le coup.

Toph fut propulsée contre le mur adjacent. Sa tête contre le mur. Puis son corps contre le sol. Un état de confusion et de stress la prirent d'assaut.

Pfff ... pff...

Elle mit sa main au sol et poussa pour se redresser. Mais retomba aussitôt, heurtant son épaule. Elle réitéra et glissa cette fois-ci. Le sol n'était plus que savon. Mais était-ce seulement le sol ? Peut-être était-elle contre un mur ? Elle n'arrivait plus vraiment à se positionner dans l'espace.

... Ce n'était pas ma plus... brillante idée.

L'esprit analytique de Toph essaie de trouver des repères autours de soi, mais c'était peine perdue. Le sol, les murs et le plafond se mélangeaient comme un soir de tempête sur un bateau dépourvu de roulement à billes. Sa mâchoire lui faisait mal, et elle n'avait aucun sens de l'équilibre. D'ailleurs, cela lui retournait l'estomac. Elle eut un haut le cœur, ce qui n'était pas arrangé par la douleur de ses cotes cassée.

Elle avait perdue, et avait peut-être même gagné une concussion pour la gloire. Elle irait à l'hôpital sans détour.

C'est... ta victoire Tenzin. C'est... une excellente idée d'utiliser ton propre corps pour contrer l'adversaire. J'ai... réussi une fois à m'en défendre... pas deux. Félicitations, mon cher rival. C'était la stratégie gagnante.

Elle devrait réapprendre à se constituer une armure défensive avant de foncer dans la mêlée. Ou d'améliorer ses réflexes. Ou peut-être de faire une projection continue de chakra autour d'elle ? De quoi disperser en continue un assimilateur ? L'idée avait le mérite d'être étudié.

Mais sa véritable erreur dans ce combat avait été de perdre le tempo. Elle n'aurait pas du défendre tous ses clones, ou les défendre de manière plus efficace. Si elle avait mieux jouer la partie sensorialité que Tenzin, il avait repris une dernière fois l'avantage avec sa technique sacrificielle.

Ses talents de samourai n'étaient probablement pas le meilleur contre non plus. En abandonnant ses paumes du Hakke, elle avait perdu sa spécificité contre les assimilateurs intangibles. Mais après tout, on ne pouvait pas être bon dans tous les domaines. Et a chaque affrontement avec Tenzin, elle en apprenait davantage.
Spoiler:
 

_________________
Dojo Jishin, me voilà [Toph] Toph1_1
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ascentofshinobi.com/t3493-hyuga-toph#26646 http://www.ascentofshinobi.com/t5136-hyuga-toph-jishin-master#40301

Dojo Jishin, me voilà [Toph] Empty
Jeu 31 Jan 2019 - 18:09
Il semblait que ma stratégie ait bien fonctionné. J'avais troqué ma sensorialité pour augmenter ma vitesse de manière drastique. Pendant quelques instants, je n'avais plus rien vu, je n'étais pas loin de la condition d'aveugle dans un monde de shinobis. Mais ma condition physique spéciale m'avait permis de repérer l'attaque de Toph, et d'y réagir avec une vitesse qui s'était voulu fulgurante. Malgré cela, je fus très impressionné de voir une onde bleutée sortir du corps de la Hyûga comme précédemment. Certainement un mouvement réflexe, aidé par sa vision périphérique qui laissait peu de choses la surprendre. Cependant, comme je l'avais escompté, cela avait été insuffisant pour se défendre du puissant coup de pied que je lui avais asséné. L'onde chakratique ne fit qu'amortir la frappe, épargnant certainement la Hyûga de certains désagréments, mais ne l'avait pas empêché par la suite de s'envoler tête la première en direction du mur et enfin retomber au sol. Se faisant, elle avait perdu son camouflage et était redevenue parfaitement visible.

Après le choc, elle tenta de se redresser sans grand succès. Je me sentais un peu coupable de l'avoir mis dans cet état, il aurait peut-être été judicieux d'arrêter le combat avant ? Peut-être aurais-je du viser plus haut exprès pour pouvoir l'éviter. Je m'étais laissé emporté, et cela avait eu des répercussions importantes. Je me promis de faire bien plus attention la fois prochaine. Désactivant ma forme éthérée, mais gardant ma technique de vitesse activée, je me précipitai aux côtés de la Hyûga pour l'aider à se redresser. Elle avait reçu un sacré coup sur la tête, et dans les côtés, le monde ne devait pas lui paraître très stable à l'heure actuelle. Et il n'était certainement pas prudent de la faire se relever tout de suite. Il fallait l'emmener à l'hôpital assez rapidement. Heureusement, la brise blanchâtre aux reflets violets témoignant de ma nouvelle vitesse parcourrait toujours mon corps, soulevant à présent mes cheveux sous l'effet du vent concentré qui émanait de mon propre corps. Alors que je la maintenais assise, elle me félicita pour ma victoire. J'émis un petit sourire, et malgré le fait que j'avais gagné, la Pupille Pâle m'avait causé pas mal de désagréments. D'abord avec ses clones, puis avec son invisibilité parfaite dans cet univers de pierre, qui ne l'empêchait guère de réaliser ses techniques. Ç'avait été un combat fort intéressant.

-Je dois cette victoire à une stratégie risquée. Elle a marché une fois, mais je ne pense pas qu'elle fonctionnera une seconde fois contre ma rivale. Maintenant, il est temps de t'emmener à l'hôpital. Et je m'en excuse d'ailleurs...

Chaque affrontement avec Toph était différent, et chaque affrontement amenait son lot de surprises et de nouveauté. J'étais certain que notre prochain combat serait encore différent. Et c'était bien ce qu'il y avait de plus stimulant parmi ces affrontements. De mon côté, j'allais tenté de ne pas me faire distancer par la Hyûga, d'aucune manière. En attendant, je la pris dans mes bras, glissant un sous ses jambes et l'autre sous son dos, la soulevai, et partis comme une fusée en direction de l'hôpital, prenant préférentiellement la voie des airs.


Spoiler:
 

_________________
Let go your earthly tether. Enter the void. Empty, and become wind...
Dojo Jishin, me voilà [Toph] Big-41118650dc
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ascentofshinobi.com/t3535-le-livre-de-tenzin#26739

Dojo Jishin, me voilà [Toph]

Page 1 sur 1

Ascent of Shinobi :: Territoires de la Terre :: Iwa, village caché de la Roche
Sauter vers: