Soutenez le forum !
1234
Derniers sujets
Partagez

[B/OFFICIELLE/KUMO] Sécurisation du territoire [Pv : Isami & Ayanokoji]

Aller à la page : 1, 2  Suivant

[B/OFFICIELLE/KUMO] Sécurisation du territoire [Pv : Isami & Ayanokoji] Empty
Lun 21 Jan 2019 - 0:26
Il était l'heure : l'heure d'accomplir enfin une mission pour l'intérêt de Kumo. Au delà de toutes les missions qui pouvaient permettre à Kumo d'être bien vu par ses habitants ou par les villages mitoyens, celle pour laquelle il avait été convoqué servait au village pour des intérêts plus conséquents. De l'ordre qu'il avait reçu, il repéra les quelques lignes directrices les plus importantes : sécuriser un territoire aux alentours de Datsu, repaire de malfrats repéré menaçant la construction de l'avant-poste. Plus intéressant encore, il y avait besoin de ninja provenant de la police, le Sendai était de ce fait on ne peut plus indiqué pour cette missive.

Embarquant son épée Kensegi, son masque qu'il posa sur son visage et les quelques affaires ninja habituelles dont il ne pouvait se dispenser, il prit aussi soin de prendre quelques vivres et quelques affaires personnelles qui lui serviraient en cas de campement. Amusé, il repensa à toutes les missions qu'il avait pu effectuer pour Kumo, et le fait le plus amusant à ce sujet était sûrement l'idée qu'il n'ai jamais effectué une quelconque mission qui soit dans les intérêts du village, qui lui permettre de se répandre et de se développer. Aller taper des singes, mener une enquête sur des coupables de vol ou encore se renseigner sur les quelques problèmes dans des chantiers de travaux étaient chose faite, et servaient certes au village, mais ça ne permettait certainement pas à Kumo de devenir plus puissant.

Dire qu'il était Jûunin et qu'il ne faisait sa première mission officielle que maintenant...

Dans une excitation certaine qu'il camouflait autant qu'il pouvait, son masque l'aidant par ailleurs à ce sujet, il salua son père adoptif et partit en direction des portes du village, là où il rejoindrait ses deux compagnons de mission. Parmi ceux là, il y avait son bien connu élève Isami mais aussi un autre Genin que Yahiko ne connaissait absolument pas. Ce serait l'occasion de se renseigner un peu sur ses capacités afin qu'ils ne soient pas surpris, car si une chose était sûre dans ces missions officielles, c'était bien qu'un malheur était très vite arrivé.

Adossé à la porte principale du village, les bras croisé, le masque jonchant son visage, il attendit patiemment.
avis de mission:
 

_________________
[B/OFFICIELLE/KUMO] Sécurisation du territoire [Pv : Isami & Ayanokoji] Zeah


Dernière édition par Sendai Yahiko le Jeu 24 Jan 2019 - 15:14, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ascentofshinobi.com/t3471-presentation-de-funami-yahiko-termine#27130

[B/OFFICIELLE/KUMO] Sécurisation du territoire [Pv : Isami & Ayanokoji] Empty
Lun 21 Jan 2019 - 20:02
« Aya', tu as reçu une lettre importante, je l'ai déposé sur la table du salon ! » Criait-il alors que j'étais plongé dans un des livres de la fameuse série Shinobi Zero.
« J'arrive le vieux ! » Lançais-je à mon oncle en sachant pertinemment que j'allai le payer tôt ou tard.

D'un saut, je m'éjectai de mon lit en laissant le livre sur la couverture de ce dernier. C'était toujours excitant de recevoir une lettre, je recevais souvent des publicités un peu débiles mais j'aimais quand même avoir quelque chose à mon nom. En plus cette fois d'après mon oncle c'était quelque chose d'important héhé, j'étais d'autant plus pressé. Enfin... je mesurais ma joie car il m'avait joué de nombreux tours dans le passé. Une fois arrivé dans le salon, je vis la lettre posée au milieu de la table. Au premier regard, je savais d'où elle provenait : La Centrale. Une excitation soudaine me prit et m'obligea à l'ouvrir le plus rapidement possible. En déballant la nouvelle, je vis un grand « B » marqué au rouge sur la feuille blanche. Les yeux écarquillés, je me retournai alors vers mon oncle qui se dirigeait vers moi, un peu curieux.

« C'est uuuuuunnnnneeeeeee B mon oncle, une B, une B !!! » M'exclamais-je en sautillant et en balançant à la feuille dans les airs.
« Félicitations mon neveu ! De quoi il s'agit du coup ? »
« Une B, une B, une B ! C'est qui le meilleur ? C'est Aya ! C'est qui qui a reçu une B ? C'est Aya ! C'est qui qui va faire la gloire de Kumo ? C'est Aya ? C'est qui qui va sauver le monde ? C'est Ayaaaaa ! »

Une tape intergalactique vint alors caresser la tête afin de me faire revenir sur terre.

«  Doucement gamin, tu ne sais même pas quel est l'objet de la mission que tu t'excites comme une puce. Lis moi la missive si tu ne veux pas en prendre une autre. »
« Héhé, d'accord mon oncle. » rigolais-je en me grattant la tête, un peu trop emballé.


___________________________


Le jour J était enfin arrivé et je m'étais rudement préparé pour accomplir ma mission. L'objectif était de sécuriser une partie du territoire afin de pouvoir construire un avant-poste. Certains services avaient déjà travaillés sur le cas et ils s'étaient chargés de repérer une planque de malfrats. C'était du sérieux franchement, je ne m'attendais pas à ce qu'on me laisse faire une mission du genre. À vrai dire... je ne m'étais jamais battu sérieusement et encore moins avec des criminels. Je redoutais et à côté, j'étais quand même très excité, autant que le premier jour. Je me voyais déjà triompher du mal et rendre service à mon pays... enfin ça c'était dans ma tête puisque dans la réalité, je ne savais toujours pas maîtriser ma capacité Hachimon. J'avais lu qu'on était tous plus ou moins impacté par les portes mais à chaque fois chez moi c'était dévastateur, j'en sortais bien plus défoncé que mes chers confrères !

Pour la mission, j'avais fait attention à mon sac. J'avais bien sûr pris le nécessaire pour manger au cas où et à côté de ça, quelques kunaïs, une bombe fumigène et un parchemin explosif.C'était le strict minimum afin de palier à quelques soucis, bon honnêtement je n'avais encore jamais utilisé de parchemin explosif mais je connaissais la théorie !

Débarquant aux portes -comme indiqué dans la missive-, je vis un homme adossé non loin. Pour cette mission apparemment, j'avais deux partenaires : Kondô Isami et Sendai Yahiko. Ne sachant pas trop à qui j'avais à faire, je me plaçai, souris et pris la parole.

« Ohayo ! Je me nomme Sakana Ayanokoji, enchanté de faire votre connaissance. Je suis pressé de travailler à vos côtés ¨senseï! »

M'exclamais-je tout en abaissant le haut de mon corps afin de le saluer respectueusement.

_________________
[B/OFFICIELLE/KUMO] Sécurisation du territoire [Pv : Isami & Ayanokoji] B8qu


Dernière édition par Sakana Ayanokoji le Dim 3 Mar 2019 - 11:28, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ascentofshinobi.com/t4992-sakana-ayanokoji-done

[B/OFFICIELLE/KUMO] Sécurisation du territoire [Pv : Isami & Ayanokoji] Empty
Mer 23 Jan 2019 - 7:56
Je commençais mieux à assimiler ce sombre pouvoir que j'avais tant repoussé. Au final, je devais avouer qu'il m'était bien utile, même si l'idée de savoir que j'avais ces fils noirs en moi me répugnait. Les combats contre le Nidaime, le Héros de Kaze, mon maître et bien d'autres encore en avait été la preuve. Cette capacité spéciale me rendait bien plus puissante et intimidant. Depuis, je m'entraîne à la maîtriser au mieux, mais ce n'est pas toujours facile de prendre l'apparence d'un monstre.

Aujourd'hui était un jour spécial, j'allais effectuer ma première mission en dehors du village. J'avais rarement mis les pieds en dehors, vu qu'un simple Genin n'en avait tout simplement pas le droit. Or en ce jour, j'en avais l'autorisation et la présence de mon Senseï jouait sûrement un rôle. Outre à celui qui m'aidait dans la voie du Shinobi, un autre ninja allait nous accompagner, un nom totalement inconnu. J'espérais du fond du coeur qu'il ne soit pas aussi empoté que ma chère et tendre coéquipière... Sinon ce n'était pas des malfrats que j'allais tué, mais lui!

En effet, la mission du jour, qui allait avoir un impact important pour notre village, consistait à sécuriser une zone occupée par des malfrats. Nous ne devions prendre les armes qu'en dernier recours, mais je sentais que nous allions devoir nous battre. J'étais prêt, même si je savais que chaque combat était unique et qu'il apportait son lot de surprises. Peut-être bien qu'aujourd'hui j'allais ôter ma première vie, mais je m'y étais préparé, ça faisait partie de mon métier malheureusement.

Je me dirigeais à la sortie du village, je portais un sac à dos avec l’essentiel pour survivre. Les mains dans poches, marchant avec nonchalance, je m’arrêtais face à mes deux collègue qui étaient déjà là. "Bonjour Senseï." L’autre était un de mon âge, pas besoin de le vouvoyer. "Yô Aya." Son prénom était clairement trop long, je préférais ce diminutif.

_________________
[B/OFFICIELLE/KUMO] Sécurisation du territoire [Pv : Isami & Ayanokoji] 1543374262-signtestkumoraitontest
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ascentofshinobi.com/t4622-presentation-kondo-isami-terminee?nid=2#35877 http://www.ascentofshinobi.com/t4626-kondo-isami-carnet-de-route#35892

[B/OFFICIELLE/KUMO] Sécurisation du territoire [Pv : Isami & Ayanokoji] Empty
Jeu 24 Jan 2019 - 15:13
Le calme ne dura pas si longtemps, jusqu'à l'arrivée du premier shinobi qui l'accompagnerait pendant cette mission. Le jeune homme avait une bonne tête, son enthousiasme était notable et quelque part, le Sendai se retrouvait là dedans. Non pas qu'il ai déjà été aussi expressif, plutôt qu'il enviait quelque part cette joie qu'il aurait aussi ressenti s'il avait évolué différemment. Voyant le salut tout à fait respectueux que le Genin lui adressa, il lui rendit exactement la même chose. Tout aussi gentiment, il lui répondit à son tour.

-"Enchanté, Ayanokoji. Je suis Sendai Yahiko, le Jûunin et officier de police qui supervisera la mission."

Il voulait être clair au sujet des identités de chacun, tout en officialisant son statut de chef de groupe pendant cette mission de groupe. C'était quelque part logique, lorsqu'on était un Jûunin accompagné par deux Genin.
La deuxième personne qui arriva était bel et bien son élève, qu'il reconnaissait parfaitement. Le saluant à son tour, il prit la parole pour lui rendre ses formules de politesse.

-"Salut Isami. J'espère que vous êtes tous les deux prêts pour la mission qui nous attend, parce que nous partons dès maintenant. Vérifiez rapidement que vous ne manquez de rien."

Se permettant lui aussi ce petit doute, il prit son sac, l'ouvrit et regarda ce qu'il y avait à l'intérieur. Il voulait être certain qu'il n'y aurait aucun problème quant aux affaires qu'il y avait à l'intérieur. En voyant rapidement que rien ne manquait, en se listant dans sa tête l'ensemble des choses dont il avait besoin, il se releva vers ses deux nouveaux compagnons pour démarrer la marche.

-"Si vous êtes bons, nous pouvons y aller. Nous discuterons sur la route de nos différentes capacités et de notre inventaire, ça ne pourra que nous être utile."

Il avait eu l'occasion de repérer sur une carte où se situait Datsu, l'endroit où ils devaient se rendre. Sans vraiment savoir combien de temps de route cela leur prendrait, il trouva bon de partir au plus tôt pour être certain de ne pas être en retard. De toutes manières, peu importait le temps qu'il mettrait, de nombreuses discussions passeraient le temps, sur leurs affinités, leurs compétences au combat, différentes caractéristiques que seuls eux connaissaient...

_________________
[B/OFFICIELLE/KUMO] Sécurisation du territoire [Pv : Isami & Ayanokoji] Zeah
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ascentofshinobi.com/t3471-presentation-de-funami-yahiko-termine#27130

[B/OFFICIELLE/KUMO] Sécurisation du territoire [Pv : Isami & Ayanokoji] Empty
Lun 4 Fév 2019 - 21:29
Jûunin et officier de police ? Wow, la méga-classe, les yeux pleins d'étoiles j'observais mon nouveau héro. En plus il ne semblait pas trop vieux, c'était sûrement un grade que je pouvais atteindre avec beaucoup de travail. Comme un débile -peut-être- je laissais échapper un grand sourire tout en restant bloquer quelques secondes. Suite à cet air niais, j’acquiesçais d'un simple signe de la tête pour répondre à ses mots. Vint ensuite un autre bonhomme, le fameux Isami. Le Jûunin ne se présenta d'ailleurs pas à ce dernier, peut-être se connaissait-il déjà ? Si c'était le cas, je ne devais pas être le boulot de la mission sinon la galèèère ! Yahiko-senseï nous invita à regarder nos sacs pour veiller à ne manquer de rien. Euh... bonne idée ! J'avais beau avoir mis un sacré temps à préparer mon sac que je n'étais pas à l’abri d'avoir oublier quelque chose. Avant la petite vérification, je fis un signe de la main à mon nouveau partenaire qui m'avait lui aussi salué... En y réfléchissant il m'avait appelé Aya, c'était cool quand même, j'avais l'impression d'être avec un mec plutôt sympathique et moi, je ne souhaitais que ça.

M'enfin, je devais me concentrer sur le premier objectif -mineur, très simple- qu'était la vérification. Je le fis passer devant moi en bougeant les bandoulières pour ensuite l'ouvrir. Je bougeais les objets un à un pour vérifier le contenu de mon sac jusqu'à que je me rende compte d'un oubli.. ma brosse à dents. Mince mince mince, quel débile !!! Comment le dire à son chef de mission sans passer pour un débile ? Après tout même les Shinobis étaient propres en mission -au possible- alors pourquoi ça serait une honte ? Quoi que... un Shinobi sait se sortir de toutes les situations... Bon moi choix était fait : garder le silence.

« C'est bon pour moi Yahiko-senseï, prêt pour l'aventure ! »

J’espérais que c'était aussi bon pour mon partenaire Isami. Dans tous les cas, je voulais l'attendre. Se disperser au début de la mission, ça ne me semblait pas être la meilleure option.

Une autre idée du senseï était de partager ses capacités. Oui, ça me paraissait être pas mal. En fait mon oncle m'avait expliqué que c'était le truc le plus facile pour aborder ses camarades mais aussi pour être plus préparé à certaines situations. Lors d'un affrontement, d'un sauvetage ou quoi que ce soit, il était franchement utile de connaître les capacités de ses partenaires. Je pris alors la parole pour leur expliquer ce que je savais faire, en somme pas grand chose héhé.

« Bon bon bon... par où commencer ? Bah dans un premier temps, je suis plus Taïjutsu qu'autre chose. J'ai la possibilité de débloquer deux portes céleste, la troisième peut facilement m'exploser par contre ! Donc en dernier recours seulement ! » Dis-je en levant mon index.

Je passais le refrain sur ma condition physique qui faisait que l'utilisation de la troisième porte décuplait les dégâts sur mon corps comparé à d'autres utilisateurs Hachimon.

« Sinon ça, je me suis en un peu entraîné en Sensorialité, si besoin de se camoufler sous terre je suis votre homme héhé. Euh... que dire de plus... »

Je me grattais le menton, les yeux au ciel.

« Oui! Si on couche à la belle étoile, laissez moi faire je ne suis pas mauvais en cuisine. Et je suis aussi adroit avec des fléchettes, ça par contre... je ne sais pas si c'est utile m'enfin bon, on verra bien. »


Spoiler:
 

_________________
[B/OFFICIELLE/KUMO] Sécurisation du territoire [Pv : Isami & Ayanokoji] B8qu


Dernière édition par Sakana Ayanokoji le Dim 10 Fév 2019 - 19:11, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ascentofshinobi.com/t4992-sakana-ayanokoji-done

[B/OFFICIELLE/KUMO] Sécurisation du territoire [Pv : Isami & Ayanokoji] Empty
Mer 6 Fév 2019 - 7:59
Nous pouvions désormais débuter la mission, mais avant ça, Yahiko voulait que l’on vérifie le contenu de notre sac afin de ne rien avoir oublié. Pour ma part, je l’avais déjà contrôlé à la maison avant de partir, donc inutile de le refaire maintenant. "Je suis prêt." Répondais-je directement après son invitation, sans même bouger d’un pouce alors que les deux autres fouillaient le contenu de leur affaire à la recherche de l’objet manquant.

Une fois tout le monde prêt, nous prîmes la route et le premier sujet de discussion était nos capacités. Mon Senseï connaissait les miennes, mais pas Ayanokoji. D’ailleurs, ce fut lui à prendre en premier la parole pour s’ouvrir à nous et étaler son style de combat. Corps-à-corps et camouflage, un jumelage intéressant. Si son adversaire n’avait aucune notion de détection, il serait vite pris au dépourvu. Autre chose m’intrigua chez le Genin à la chevelure blanche : les portes célestes. J’en avais entendu parler, mais jamais vu en action, j'en aurais peut-être l'honneur lors de cette mission.

Le Sakana termina sa présentation par une capacité qui paraissait inutile aux premiers abords, mais qui pouvait être utilisé pour le lancer de projectile. Bref, à mon tour de décrire mes capacités. "Je peux me battre à distance comme au corps-à-corps, avec ou sans mes épées. Je suis d’affinité Raiton et je maîtrise un pouvoir spécial, mon corps est fait de fils noirs que j’utilise comme bon me semble. Je peux, à petite échelle, détecter les sources de Chakra dans les alentours." J’avais été rapide et concis, mais tout était là et s’il manquait un détail important quant à mes capacités, Yahiko pouvait compléter ma description, vu qu’ils connaissaient la quasi totalité de mon répertoir.

Je n’étais pas de nature bavarde et j’espérais que les discussions ne se fassent pas trop fréquentes lors de notre parcours. Je préférais me concentrer et garder mon énergie pour les moments délicats. Les détails faisaient la différence et ils étaient hors de question de revenir avec un échec ou de tout simplement ne pas revenir...

_________________
[B/OFFICIELLE/KUMO] Sécurisation du territoire [Pv : Isami & Ayanokoji] 1543374262-signtestkumoraitontest
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ascentofshinobi.com/t4622-presentation-kondo-isami-terminee?nid=2#35877 http://www.ascentofshinobi.com/t4626-kondo-isami-carnet-de-route#35892

[B/OFFICIELLE/KUMO] Sécurisation du territoire [Pv : Isami & Ayanokoji] Empty
Mar 19 Fév 2019 - 21:25
Au bout d'une bonne journée de voyage, vous arrivez à Datsu. Votre mission est de sécuriser le territoire, vous savez qu'un repaire de malfrats se trouvent dans le coin. Cependant, vous n'avez pas tant d'informations que ça : qu'est-ce qui se trouve là-bas ? Est-ce des shinobis ? Est-ce de simples brigands ne manipulant que la fourche ? C'est une bonne question, heureusement, les malfrats ne sont pas bien discret : il y a plusieurs crimes qui ont sévis et qui sont susceptibles de vous donner des indices.

Le premier est un classique braquage de diligence, un marchand venait à Kaminari après avoir fait quelque marché à Tsuki no Kuni quand des bandits lui ont sauté dessus. On lui aurait volé une grosse quantité de marchandise. Il se trouve en ce moment dans l'auberge de Datsu en attendant que son chariot soit réparé.

Le deuxième était un kidnapping et une demande de rançon : la fille d'un des villageois ayant plutôt bien réussi sa vie a été enlevée, puis rançonner. La rançon a été donnée, mais le villageois n'a pas pu donner plus d'informations que ça. Sa maison se trouverait vers le centre du village.

Le troisième est un groupe de trois amis qui ont tenté de défendre leur village de l'arrivé des bandits, les trois ont été retrouvé blessés et à bout de force, visiblement sans être capable de riposter efficacement. Deux amis se trouvent à l'opposé l'un de l'autre : l'un se trouve dans une maison dans le sud, l'autre habite dans une ferme dans le nord. Quand au troisième, il est encore en observation dans la bâtisse du médecin local.


Choisir un interlocuteur et aller les voir un par un.

Les rassembler pour leur parler tous en même temps

Tenter autre chose



Résumé:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

[B/OFFICIELLE/KUMO] Sécurisation du territoire [Pv : Isami & Ayanokoji] Empty
Sam 23 Fév 2019 - 15:40
@sendai yahiko est hors délai. Il est donc exclu de la mission officielle et subit la pénalité de -8 xp en découlant.

C'est au tour de @SAKANA AYANOKOJI de répondre dans un délai de 72 heures à compter de ce post.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

[B/OFFICIELLE/KUMO] Sécurisation du territoire [Pv : Isami & Ayanokoji] Empty
Lun 25 Fév 2019 - 20:14
Corps à corps ok, Kenjutsu ok, Raïton ok, Fils noirs ? Hein ? Les yeux écarquillés, j'écoutais la suite. Apparemment le corps de mon partenaire Isami était composé de fils noirs. J'avais du louper un truc dans mes cours mais je ne connaissais vraiment pas cette capacité... Aïe aïe aïe quel idiot je faisais. Je n'osais pas demander d'où provenait ce PS par peur d'entendre « T'es Kumojin et tu ne sais même pas ça ? ». Ce n'était peut-être pas un Kekkai de notre village, j'en étais conscient mais quand même... Suite à mon air un peu bête, je fis simplement un sourire avant d’acquiescer d'un simple signe de la tête. On commençait un peu à imaginer ce que ça pouvait donner en plein combat, c'était plutôt cool. Enfin, il manquait le plus balaise de nous tous : Yahiko-senseï. Lui il devait assurément envoyer la sauce, j'en étais convaincu. Tournant la tête en sa direction, je pris la parole, légèrement -beaucoup- excité de savoir ce dont il était capable.

« Et vous Yahiko-senseï? »

_____________________________

Une journée de marche plus tard, nous avions atteint notre destination qu'était Datsu. Une fois la ville accostée, fallait-il encore nous décider... En effet, nous avions reçu chacun les rapports de Police qui nous indiquaient déjà quelques pistes pour trouver le repaire des brigands. Et oui, notre mission ne consistait pas juste à tout fracasser à peine débarqué ! C'était bien loin des fictions que j'aimais lire. Tout d'abord, il fallait enquêter et franchement j'étais super motivé pour ça. À l'école, on nous avait appris à affûter nos sens, à interroger, à rassembler un tas d'informations... c'était cool hein, sauf que je n'avais jamais suivi ces cours-là. J'étais arrivé en milieu d'année et ils avaient déjà passé cette étape, j'avais eu juste le droit à un résumé rapide et comme je ne faisais que débarquer... bah j'étais à la ramasse. On me parlait d'être avenant, amical dans certaines situations avec certaines personnes et à contrario, des fois il fallait jouer le mauvais flic. Punaise... j'avais passé toute mon enfance dans un bateau, loin des hommes. Comment j'étais sensé être efficace face à des gugus?

Yahiko-senseï décida d'aller à l'auberge de Datsu. Ça avait du sens je pouvais le comprendre, peu importe notre stratégie il y avait le vieux marchand à interroger là-bas. On pourrait faire une pierre deux coup, se reposer et investiguer... Waw, trop intelligent le senseï !

« D'accord senseï on vous suit ! »

Après quelques longues minutes, nous étions finalement arrivés à l'auberge. Le senseï décida de s'occuper des formalités et nous proposa en attendant de prendre une table. Il n'avait pas tort, il fallait manger ! Qu'est-ce qu'on pouvait bien faire le ventre vide hein ? Rien ! Mon père disait toujours que réfléchir le ventre vide servait à rien. Assis à la table, je déposais avec attention le sac à mes pieds -ne voulant pas me le faire voler-.

« Bon bon bon... »

Dis-je en regardant autour de moi afin d'observer l'établissement. Mine de rien, l'auberge était plutôt cool. C'était chaleureux et sûrement souhaité d'ailleurs. Avec un grand sourire, je déposais les rapports sur la table en attendant le serveur ou la serveuse.

« Je ne sais pas si Yahiko-senseï a déjà un plan mais personnellement j'avais réfléchi à un p'tit truc. Si on regarde un peu la carte. » Dis-je en me levant et pointant du doigt Datsu. « On a un témoin ici même... » je marquais la carte d'une croix. « Un témoin au Nord, un autre au Sud... Un richou par-là et.. euuh... Ah si ! Un dernier-là. »

Les croix représentaient les témoins indiqués par les rapports de Police.

« Ça me paraît un peu long de les rencontrer un à un et même si on se sépare c'est un peu chiant... Je ne sais pas si tu connais Shinobi Zéro, le Shinobi partit de rien pour finalement devenir le meilleur ! Mon livre préféré d'ailleurs, j'ai quelques tomes à la maison si ça t'intéresse. Et d'ailleurs en parlant de loisir, est-ce que tu aimes les fléchettes ? J'suis vraiment pas mauvais... Est-ce qu'il y aurait un jeu dans le coin ? » Je tournai la tête à droite puis à gauche. « Et bah non, on cherchera-.. euh... je crois que j'ai un peu changé de sujet. Gomen ! »

Je me tapais le front avec ma main droite laissant une petite marque aussi rouge que mes pupilles.

« Donc je disais, j'ai lu dans les aventures du Shinobi Zéro qu'il était intéressant de réunir les témoins. Apparemment il y a un tas de trucs dans le cerveau humain qu'on ne comprendrait pas et il suffirait d'un seul détail, un seul élément pour qu'on se souvienne d'un truc. S'ils sont plusieurs, ptêtre qu'on pourra recroiser des indices tu ne penses pas ? Le revers de la médaille c'est qu'ils peuvent aussi s'influencer inconsciemment... C'est pour ça que dans le livre, il les réunit, les interroge un à un et les met tous ensemble pour obtenir plus d'infos. »

Je me grattais le menton quelques secondes avant de me rassoir.

« Le problème c'est qu'un bonhomme est encore chez son médecin non ? Mhmm... tu en penses quoi toi partenaire ? »


Spoiler:
 

_________________
[B/OFFICIELLE/KUMO] Sécurisation du territoire [Pv : Isami & Ayanokoji] B8qu


Dernière édition par Sakana Ayanokoji le Dim 3 Mar 2019 - 11:28, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ascentofshinobi.com/t4992-sakana-ayanokoji-done

[B/OFFICIELLE/KUMO] Sécurisation du territoire [Pv : Isami & Ayanokoji] Empty
Jeu 28 Fév 2019 - 10:14
Notre Senseï étala également son répertoir, que je connaissais plus ou moins. L’ayant déjà affronté à deux reprises. je savais de quoi il était capable. Or, j’étais conscient qu’il cachait d’autres atouts et qu’il divulguerait seulement en dernier recours. Je n’espérais pas devoir parler durant tout le trajet, je préférais me concentrer sur la mission et économiser nos énergies. Heureusement pour moi, le reste du parcours se fit dans le plus grand des silences.

Arrivé au village, nous rencontrâmes la police locale qui nous remit leur rapport. Cette mission dépassait leur compétence, on n’avait sûrement affaire à des shinobis, mais je ne devais pas tirer des conclusions hâtives. Attendons d’avoir toutes les informations en notre possession avant de d’émettre des hypothèses.

Yahiko décida de se rendre à l’auberge pour casser la croûte et refaire le plein d’énergie. J’aurais plutôt opté pour la discrétion et caché aux bandits notre présence en sein de Datsu. Et puis qui sait, peut-être que des bandits logeaient dans cet établissement ou que les employés de l’auberge partageaient les arrivés et départs à cette bande de malfrat. J’étais méfiant, mais je préférais l’être trop, que naïf et me faire avoir comme un bleu.

Nous nous installâmes à une table, Aya et moi. Le Sendai s’occupait de la paperasse ou que sais-je avec le propriétaire de l’établissement. Le ninja à la chevelure argentée me déballa son avis sur la situation et mit à plat les informations que nous tenions. Il dessina même l’endroit des différents témoins sur une carte et j’appréciais sa façon de débuter les recherches. Néanmoins quelque chose me dérangea… "Concentre-toi sur la mission." En effet, ses changements de sujet soudain m’irritait, c’était comme s’il ne prenait pas au sérieux son travail. Ce n’était peut-être pas le cas, mais ça me perturbais.

J’avais également mon idée et elle rejoignait celle de mon partenaire.Cependant, j’allais rajouter des détails. "Je suis d’accord, il est préférable de tous les réunir et les interroger. Comme tu l’as dit, ils peuvent s’influencer, mais il faut les questionner un à un et les empêcher de parler entre eux. Je propose que Yahiko-Senseï se charge de l’interrogatoire, que tu contrôles que les témoins ne discutent pas entre eux et quant à moi, je monterai la garde à l’extérieur du bâtiment tout en détectant les sources de Chakra environnante."

Par contre, je ne savais pas comment réunir tous les témoins. Devions-nous envoyer la police, y aller nous même, se séparer ? Les bandits pouvaient surgir à tout moment et la police ne faisait pas le poids et les témoins devaient être escortés jusqu’au lieu de l’interrogatoire. Nous devions être rapide et discret. "Comment procédons-nous pour réunir les témoins ? On s’en charge Aya ?" Le Sendai pouvait rester ici, l’auberge se trouvait au centre du village, nous pouvions rapidement faire le tour des différents lieux avec mon coéquipier et rassembler toutes les personnes concernés par cette mission. "Pour le blessé, on l’embarque aussi, à moins qu’il soit aux portes de la mort." Des efforts devaient être fait des deux côtés si nous voulions que tout se passe pour le mieux.


_________________
[B/OFFICIELLE/KUMO] Sécurisation du territoire [Pv : Isami & Ayanokoji] 1543374262-signtestkumoraitontest
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ascentofshinobi.com/t4622-presentation-kondo-isami-terminee?nid=2#35877 http://www.ascentofshinobi.com/t4626-kondo-isami-carnet-de-route#35892

[B/OFFICIELLE/KUMO] Sécurisation du territoire [Pv : Isami & Ayanokoji] Empty
Jeu 28 Fév 2019 - 22:13
Vous voilà dans l'auberge, vous savez qu'à cet endroit se trouve encore le marchand. Cependant, une présence s'est approchée de vous soudainement, en se retournant, vous voyez un messager apporté une missive venant de la Police de Kumo. C'est un message pour Yahiko, celui-ci l'ouvre devant vos yeux, visiblement, on a besoin de ses talents au village tout de suite. Il s'excuse auprès de vous deux, puis, il vous confie la mission, leur disant qu'il croit en vos capacités avant de partir avec le messager.

Vous vous retrouvez donc tout les deux dans l'auberge, celle-ci dégage une atmosphère plutôt chaleureuse. Des musiciens s'affairent à jouer une musique entraînante pour faire danser une partie des villageois présents ici. Difficile de différencier qui est originaire d'ici et qui ne l'est pas, mais heureusement, le tavernier se trouvant derrière le bar remarque que vous cherchez quelqu'un.

Bien le bonjour messieurs, vous êtes kumojin ? J'ai vu votre bandeau. Vous êtes là pour vous occupez des bandits dans les environs ?

L'homme vous sourit, libre à vous de lui répondre ou non, mais visiblement, votre venue est très attendue. Espérons que la pression que vous subissez en ce moment ne vous fasse pas perdre la tête ou vous évanouir.

Lui demander où se trouve le marchand

Se renseigner sur les bandits

Lui dire de ne pas se mêler de ça

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

[B/OFFICIELLE/KUMO] Sécurisation du territoire [Pv : Isami & Ayanokoji] Empty
Dim 3 Mar 2019 - 11:48
« Concentre toi sur la mission... » Arghhh, oui, en plein dans le mille ! Isami n'avait pas tort, de temps en temps je divaguais et il m'arrivait de changer de sujet comme on change de caleçon. Il fallait que je me calme afin de ne pas trop le déranger. Après ce petit recadrage bien nécessaire -pitêtre- il s'exprima sur ma proposition. Il était d'accord avec ma stratégie, trop bien ! C'était une première pour moi, j'avais donné mon avis après avoir un peu réfléchi mais c'était vraiment la première fois qu'on me faisait confiance pour une mission aussi importante que celle-ci.

Mon partenaire proposait de laisser l'interrogatoire à Yahiko-senseï, c'était plutôt logique en fait. Il était vraiment plus expérimenté que nous après tout non ? Je ne connaissais pas ses faits d'armes et tout mais bon, il était certain qu'il arriverait à extraire les informations plus minutieusement que nous.

« Tout à fait d'accord, bien vu partenaire ! Trop fort ! »

Oulala, je sentais venir le « Concentre toi » mais avant même que ça ne put arriver, une personne s'approcha de Yahiko-senseï. Ce dernier s'empressa de nous expliquer qu'il ne pouvait plus assurer la mission à nos côtés, une affaire plus urgente peut-être ? Je m'attendais à ce qu'un remplaçant prenne sa place mais apparemment, le senseï nous faisait assez confiance... Euh était-il vraiment sûr de son choix ? Il me connaissait à peine, j'étais vraiment capable de faire un malheur hein mais à côté de ça, j'étais aussi capable de me faire exploser à la première altercation... Je sentais un peu le stress monter en moi, honnêtement j'avais même un surplus de pression.

« Euh... d'accord Yahiko-senseï. On va essayer de ne pas vous décevoir, com-..comptez sur nous ! »

Dis-je d'un ton presque pas rassuré du tout. L'aîné quitta l'auberge et après quelques instants à me contenir, je pus finalement me calmer. On avait pas le choix après tout, on devait remplir la mission qui nous était confié. C'était très important pour le village et pour ma propre carrière. On ne pouvait pas laisser des bonhommes malveillants sévir dans les environs, c'était tout bonnement impossible. Le poids sur nos épaules était lourd, oui, mais à côté de ça, c'était notre rôle que de veiller sur les autres et d'instaurer l'ordre après tout.

« Bon bah on va bosser à deux maintenant... tu te sens à la hauteur pour ça ? »

Alors que l'ambiance battait à son plein dans l'auberge, le tavernier vint parloter. Il nous demanda si nous étions venus pour nous occuper des bandits. Instinctivement, j'aurais souhaité répondre :

« Oui on va s'occuper d'eux et les mater, ne vous inquiétez pas. Rien ne peut arrêter les étoiles montantes de Kumo ! Nous avons accomplis les plus grandes missions et réunissons un tas de hauts-faits... faites aveuglement confiance à l'équipe Isanokoji, plus rapide et plus puissante que la lumière! »

Mais non non non, je ne pouvais pas répondre ça. Il y avait du monde et peut-être même des bandits infiltrés dans la zone, il fallait être plus subtile.

« Non désolé, nous ne sommes pas venus pour ça... Par contre on a quelques questions à vous poser cher monsieur ! Peut-on discuter en privé ? »

Une fois écarté de la foule et dans un endroit un peu plus calme, je pus être honnête.

« Désolé pour le cinéma mais sait-on jamais, peut-être qu'il y a un méchant bonhomme dans le coin héhé. Malgré nos bandeaux, on préfère être discret. » Dis-je en balançant un de mes grands sourire comme je savais le faire.

Venant de ma bouche, ça ne faisait pas très sérieux mais bon à côté de moi, j'avais Isami qui lui avait une tête un peu plus sérieuse. Je lui laissais la suite...

_________________
[B/OFFICIELLE/KUMO] Sécurisation du territoire [Pv : Isami & Ayanokoji] B8qu
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ascentofshinobi.com/t4992-sakana-ayanokoji-done

[B/OFFICIELLE/KUMO] Sécurisation du territoire [Pv : Isami & Ayanokoji] Empty
Mar 5 Mar 2019 - 12:47
Notre discussion fut interrompu, non pas par le retour de Yahiko, mais un autre Kumojin, qui avait pour mission de venir récupérer mon Senseï. Le village avait besoin du Jônin et il devait nous quitter, cette décision avait sans doute été mûrement réfléchie, mais je ne voyais pas de substitu. En effet, l’autre ninja reparti avec lui, nous laissant, Aka’ et moi, seul pour cette mission. Une rang B entre les mains de deux Genins expérimentés ? Sérieusement ? Cette idée ne me plaisait pas, si le Sendai nous accompagnait, c’était pour une raison bien précise, non ? J’eus une sensation bizarre, comme si Kumo nous envoyait à la mort…

Mon partenaire paniqua, sa voix le trahissait. Je n’étais pas calme non plus, mais je gardais mon apparence neutre face à cette nouvelle. "Nous n’avons pas le choix." Répondis-je à mon coéquipier lorsqu’il me posa la question si je me sentais à la hauteur. Concrètement, je n’en avais aucune idée, mais avions-nous une autre issue ? Non, nous devions mener cette mission, les ordres étaient les ordres, mais mon retour - si je revenais - n’allaient pas être calme, les hautes instances du village allaient m’entendre. M’étais-je fait une fausse idée d’eux ? Je commençais à douter sur la politique de Kumo, mais ce n’était pas le moment de penser à ça, nous devions nous retrousser les manches et sortir le grand jeu pour réussir cette quête.

L’auberge se transforma lentement en une salle de spectacle. Le bruit me dérangeait et ce n’était pas ici que nous allions pouvoir discuter calmement et élaborer notre plan, qui était désormais tomber à l’eau. Avant que je ne dise quoi que ce soit, une nouvelle tête s’approcha de nous abordant le sujet des bandits. De manière intelligente, le Sakana prit la parole et nous nous isolâmes avec celui qui semblait être le tenancier. Discrètement, j’effectuais une série de mudra pour ensuite relâcher une décharge électrique dans le sol pour capter les différents chakra autour de nous. Le but était de savoir si de grandes quantités d’énergie étaient présente dans l’établissement et si elles étaient proche de nous.

Je restais légèrement en retrait, juste derrière Aka’, mon regard vers l’inconnu se fit perçant avant de m’approcher du tenancier "Ne vous inquiétez pas, je vais simplement contrôler que vous nous dites la vérité." Lui annonçais-je tout en tenant son poignet et en posant mon pousse sur son pouls. J’étais un senseur, mais je n’avais pas encore les techniques adéquates pour détecter un mensonge, mais j’aimais bluffer et ça pouvait nous aider. "Vous êtes au courant pour les bandits, qu’avez-vous à nous dire à leur sujet ? Combien sont-ils, où se trouve leur planque, font-ils appel à des techniques ninjas, que veulent-ils ? Dites-nous tout, mais surtout la vérité et tout se passera bien." Concluais-je avec un petit sourire au coin de lèvre, un sourire démoniaque.


_________________
[B/OFFICIELLE/KUMO] Sécurisation du territoire [Pv : Isami & Ayanokoji] 1543374262-signtestkumoraitontest
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ascentofshinobi.com/t4622-presentation-kondo-isami-terminee?nid=2#35877 http://www.ascentofshinobi.com/t4626-kondo-isami-carnet-de-route#35892

[B/OFFICIELLE/KUMO] Sécurisation du territoire [Pv : Isami & Ayanokoji] Empty
Mar 5 Mar 2019 - 17:48
N'oubliez pas de résumer votre/vos actions et choix dans un résumé à la fin de votre prochain RP !

Ayanokoji emmène donc le barman dans un coin de la pièce, laissant le comptoir sans surveillance. Ce n'est pas l'action la plus discrète du monde puisque tout le monde peut remarquer l'absence de ce brave homme qui n'est pas en train de servir au client, mais s'il a vu que vous étiez kumojin, alors tout le monde semble le savoir que vous êtes des shinobis du village des nuages. Cependant, bonne idée de parler à cet homme à l'écart, mais Isami pourra confirmer qu'il n'y a pas de présence de bandits, du moins, pas de bandits shinobis.

L'homme observe Isami en action, le regardant prendre son poignet en lui disant que c'était pour savoir s'il dit la vérité ou non, il hausse les épaules, il ne voyait pas l'intérêt de mentir à des kumojins qui sont venus pour se débarasser de bandits qui menacent son village - et par extension, ses clients -.

Malheureusement, je ne sais que ce que tout le monde sait : qu'il y a des bandits qui surgissent d'un seul coup dans le village et qui s'attaquent à nous. Je n'en sais pas plus, je sais juste que trois pauvres garçons sont allés tenter de leur régler leur compte très récemment, mais qu'ils n'ont pas réussi. Peut-être qu'ils peuvent vous éclairez là-dessus.

Après avoir raconter tout ce qu'il avait à dire, il attrape vos deux épaules, un sourire aux lèvres.

Votre présence est une vraie bénédiction pour notre village, j'espère sincèrement que vous arriverez à arrêter ses bandits, Datsu vous sera redevable.

Il repartit ensuite à son comptoir, mais vous n'avez pas le temps de souffler que voilà une personne qui vous accoste. Il s'agit d'un homme plutôt bien habillé, possédant une soyeuse moustache lui montant jusqu'en haut des joues, ayant en main une cane qui semble ne pas lui servir à marcher. L'homme vous salue en retirant son chapeau de sa tête dégarnie, puis le remet en vous souriant.

Bien le bonjour messieurs, vous êtes donc les fameux kumojins qui viennent d'arriver ? J'attendais votre arrivée depuis un bon moment, heureux que vous soyez enfin là !

L'homme est visiblement ravi de vous voir ici, et selon vos informations, vous savez qu'il s'agit certainement du marchand de Kumo qui vient de se faire piller en cours de route. Il a subi l'attaque des bandits, peut-être qu'il pourra vous en dire plus sur eux, mais vous pouvez aussi lui demander de jeter un coup d’œil à son chariot qui a été détruit à cause des bandits.

Lui demander des renseignements sur les bandits qui l'ont attaqué

Lui demandé de vous montrer l'état de son chariot

Ne pas faire attention à lui

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

[B/OFFICIELLE/KUMO] Sécurisation du territoire [Pv : Isami & Ayanokoji] Empty
Mer 6 Mar 2019 - 22:01
Et nous n'avions pas le choix après tout, il n'avait pas tort le Isami. C'était l'occasion de montrer de quoi on était capable et même si ça ne s'annonçait pas facile, j'étais chaud bouillant ! Enfin bon, après avoir isolé le tavernier qui posait un peu trop de questions, mon partenaire de mission prit l'initiative d'activer ses facultés afin de vérifier si ce que disait le bonhomme était vrai. Oh cool, il avait prévenu de ses talents sensoriels, il ne me semblait pas avoir entendu « Détecteur de mensonges sur pattes » mais c'était peut-être de ma faute, il m'arrivait souvent de zapper quelques trucs. Suite à ça, le tavernier répondit aux questions d'Isami. Faut avouer qu'il y était allé un peu fort mon partenaire de mission, le tavernier n'était peut-être pas au fait de tout ça. Je voulais lui faire signer d'aller tout doux avec lui mais bon, c'était trop tard, il était lancé !

Finalement ça avait du bon puisqu'on apprit que trois garçons s'étaient jetés dans la gueule du loup et s'étaient fait malmenés. Ok bon ça, ce n'était pas très cool mais ça pouvait nous intéresser. Il était sûrement utile pour nous que de poser des questions à ces braves gens. Le monsieur au ventre bien rond -merci à la bière?- nous prit par les épaules avant de s'exprimer à nouveau. Avec un grand sourire, il nous remerciait de notre présence.

C'était exaltant et jouissif de l'entendre dire ça. Après tout c'était le but de toute une vie, moi j'étais devenu Shinobi pour ça. Aider le plus faible, servir une bonne cause, faire avancer toute une nation... c'était exactement là où je souhaitais aller. C'était ma première grosse mission et les autres y étaient sûrement habitués mais moi, ça me touchait vraiment ce genre de paroles !

« Nous allons faire de notre mieux monsieur ! Malheureusement, on ne peut rien vous promettre mais on fera tout ce qui est en notre pouvoir pour régler vos tracas. N'ayez craintes ! »

Dis-je en levant le pouce et en affichant un grand sourire d'ange. Ma petite chevelure blanche et mes pupilles écarlates faisaient effet des fois et je comptais bien en profiter ! Après ce petit épisode, un vieil homme nous interpella. À première vue, je ne pus m'empêcher de penser qu'on avait à faire au marchand qui avait été agressé par le groupe de brigands... Quelle aubaine !

En le voyant d'ailleurs, je repensais à la phrase du tavernier qui nous avait parlé des trois garçons qui s'étaient fait dérouillés. J'avais complètement oublié mais on avait déjà ces informations, la police avait bien travaillé à ce sujet... quel débile je faisais. Heureusement que je n'avais rien dit à Isami, il se serait peut-être foutu de ma gueule...

« Bonsoir monsieur, vous êtes le marchand c'est ça ? »

Il avait la classe le papy quand même !

« Asseyez vous si vous voulez hein. Je suis Sakana Ayanokoji et voici Kondô Isami. Comme vous vous en doutez, nous sommes à Datsu pour éradiquer la menace ! »

Dis-je en tapant un poing sur l'autre.

« Pour ça on a besoin d'un maximum d'informations... »
« Combien étaient-ils ? » Pitié pas cinquante.
« Comment étaient-ils habillés, des signes particuliers ? Tatouages, bijoux ? »
« Qu'est-ce qu'ils vous ont volé ? Avec quelles armes ils vous ont menacé ? »
« Est-ce que vous les avez entendu parloter ? Si oui, un accent en particulier ? Est-ce qu'ils paraissaient jeunes ? »

Lançant un regard succin à Isami, je l'invitais à prendre la relève.

Spoiler:
 

_________________
[B/OFFICIELLE/KUMO] Sécurisation du territoire [Pv : Isami & Ayanokoji] B8qu
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ascentofshinobi.com/t4992-sakana-ayanokoji-done

[B/OFFICIELLE/KUMO] Sécurisation du territoire [Pv : Isami & Ayanokoji] Empty
Sam 9 Mar 2019 - 10:29
Mon geste pouvait paraître absurde, mais dans ma position, je devais me méfier de tout le monde, même de ce pauvre tavernier. Ces bandits pouvaient faire fuir la clientèle, mais qui sait s’il n’avait pas un accord avec eux et touchait des primes en échange d’information ? Bref, je gardais mon sérieux alors que l’homme répondait à mes questions, mais ses réponses nous étaient inutiles, nous étions déjà au courant des informations qu’il nous donnait. Le tenancier termina en nous prenant par les épaules, nous remerciant d’être venu et déblatérant des mots qui me passèrent au-dessus de la tête. Je restais de marbre face à cette scène dramatique, alors que mon coéquipier débordait d’énergie. Je me permettais de lui poser une ultime question avant qu’il ne parte. "Savez-vous où à lieu l’affrontement entre les bandits et les trois villageois ?" Nous pouvions peut-être trouver des indices dans ces parages et peut-être que le repère des malfrats se trouvaient dans le coin.

Malheureusement, nous n’avons pas eu le temps de discuter des réponses et de l’attitude de l’homme, qu’un inconnu vint à notre rencontre. Nous devions absolument changer d’apparence, nous ne pouvions pas nous faire accoster toutes les deux minutes à cause de notre tenue vestimentaire qui rappelait à tous que nous étions des ninjas de Kumo. Cette fois-ci, Aya’ s’occupa de l’interrogatoire, il prit la peine de faire asseoir le marchand et lui posa une série de questions. Quant à moi, je restais debout à examiner la salle, je savais qu’il n’y avait pas de grosses sources de Chakra, mais il pouvait quand même y avoir des guetteurs, des enfants ou n’importe quel civil à la solde de ces bandits.

Soudainement, je sentis que le Sakana me regarda. Il voulait que je reprenne la relève, mais qu’ajouter de plus ? "Ont-ils utilisé des techniques ninjas ? Peut-on aller voir votre chariot dérobé ?" Je n’avais rien d’autre à ajouter. Nous pouvions en effet récupérer des informations directement sur son moyen de transport, si les bandits n’étaient pas des professionnels, ils avaient sûrement laisser des indices, du moins je l’espérais. La suite des opération sera d’aller voir les trois villageois agressés, ainsi que le lieu d’affrontement.

Actions:
 

_________________
[B/OFFICIELLE/KUMO] Sécurisation du territoire [Pv : Isami & Ayanokoji] 1543374262-signtestkumoraitontest
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ascentofshinobi.com/t4622-presentation-kondo-isami-terminee?nid=2#35877 http://www.ascentofshinobi.com/t4626-kondo-isami-carnet-de-route#35892

[B/OFFICIELLE/KUMO] Sécurisation du territoire [Pv : Isami & Ayanokoji] Empty
Sam 9 Mar 2019 - 15:25

En dehors du village, mais c'est tout ce que je sais, je suis pas allez voir les jeunes.

Après avoir répondu à la dernière question d'Asami, le barman retourne à ses occupations, vous laissant face au marchand qu'Ayanokoji invite à s'asseoir après avoir confirmé qu'il s'agissait bien du marchand. Le vieil homme s'installe sur une chaise non loin, à une table où les deux kumojins peuvent s'asseoir avec lui.

Enchanté de vous connaître, on m'appelle Murgo dans le milieu. Je suis un marchand à la solde de Kumo et je suis partis faire un peu de commerce à Iwa.

Il observait le kumojin aux cheveux blancs, visiblement pour lui le plus dynamique du duo. Il lui posait déjà pas mal de questions alors que son collègue se contentait de deux questions. Il essaie de se souvenir de ce qui s'est passé lors de l'attaque, ayant un peu de mal à se rappeler de certains détails.

Je ne me rappelle pas de détails qui m'a paru particulier. Ils était cinq et ils paraissaient plutôt jeune oui, à peine majeur je dirais. Ils avaient plusieurs genres d'armes qui étaient basique, des épées, des couteaux, des haches ...

Il tourne ensuite la tête vers Asami qui lui a demandé si c'était des shinobis ou non.

Je ne pense pas qu'ils s'agissent de shinobis ... je ne les ai pas vu incanter des jutsus pour m'arrêter. Mon chariot se trouve en ce moment chez le menuisier, il est encore en réparation, mais j'ai cru entendre que sa fille a voulu se frotter aux bandits. Il se trouve au nord du village.

Il les regarde tout les deux kumojins, attendant de savoir s'ils veulent poser d'autres questions.

Continuer d'interroger le marchand

Aller voir au nord pour inspecter le chariot

Demander où se trouve les autres victimes

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

[B/OFFICIELLE/KUMO] Sécurisation du territoire [Pv : Isami & Ayanokoji] Empty
Dim 10 Mar 2019 - 19:26
« Enchanté oui monsieur ! »

Cinq, des jeunes, armes basiques et aucun jutsu... Mhmmm ok ! C'était noté. J'avais écrit sur un petit calepin les détails importants. D'après le vieil homme, son chariot était maintenant au nord du village et encore d'après lui, la fille du menuisier avait voulu faire justice elle même... Ce n'était pas vraiment la bonne solution pour moi, Kumo nous avait envoyé hein, c'était à nous de régler ce soucis ; ou bien la police pourquoi pas mais pas la fille d'un menuisier sûrement pas entraînée... à côté de ça, je ne pouvais pas ignorer leurs peines et leurs craintes franchement, ça ne devait pas être cool de ne pas se sentir en sécurité. Peut-être que c'était la goutte d'eau qui avait fait déborder le vase ?

« Bon, merci pour vos réponses Murgo... Une autre question, qu'est-ce que vous vendez comme marchandises ? Ça pourrait nous être utile j'pense ! »

Ce n'était pas sûr mais bon, s'ils essayaient de revendre les marchandises derrière, on pourrait avoir une petite piste ?

« Ah oui aussi, vous nous avez parlé de la fille du menuisier, elle a vraiment tenté quelque chose contre les bandits ? Ça peut-être dangereux si c'est encore dans ses projets, on ne veut pas plus de blessés... »

La mission était entre nos mains, je ne voulais pas des blessés supplémentaires. Avoir ça sur ma conscience, ça m'embêterait beaucoup franchement... Rien que d'imaginer une personne mal en point à cause de nous me faisait mal au ventre... enfin, ça ne me dérangeait pas de tabasser un méchant hein -sans le tuer bien sûr- mais à côté de ça, je voulais éviter le plus de blessures possible. C'était une mission rang B et j'en étais bel et bien conscient, j'étais prévenu pour la castagne mais quand même !

Tournant ma tête, je fis un sourire à Isami. Peut-être qu'il avait un truc à ajouter ? Une question supplémentaire ? Je n'étais encore qu'un bleu, je faisais peut-être mal quelque chose.

« T'as un truc à dire partenaire ? »

Dés à présent plusieurs choix s'offraient à nous, on pouvait se contenter de suivre le plan initial et de réunir tout le monde ou bien changer de stratégie ! Moi franchement, j'étais pour conserver notre truc de base. Je pensais vraiment que c'était une bonne idée que de réunir tout le monde. Le dossier qu'on nous avait donné était plutôt complet d'ailleurs, on devait en quelque sorte faire honneur aux policiers qui l'avaient rédigés !

« Comment tu vois la suite Isa' ? » Ah oui oui oui ! Le coquin m'avait appelé Aya non ? « Je t'avoue être chaud pour qu'on fasse ce qu'on s'était dit à la base. On ramène tout le monde et on les passe à la casserole ! Fin façon de parler hein, on doit être gentil quand même avec les gens, après tout ils en ont bien bavé les pauvres... »

Qu'est-ce qu'aurait fait Anzu-senseï dans cette situation ?

Spoiler:
 

_________________
[B/OFFICIELLE/KUMO] Sécurisation du territoire [Pv : Isami & Ayanokoji] B8qu
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ascentofshinobi.com/t4992-sakana-ayanokoji-done

[B/OFFICIELLE/KUMO] Sécurisation du territoire [Pv : Isami & Ayanokoji] Empty
Mer 13 Mar 2019 - 18:52
J’avais l’impression de faire du sur place et ce n’était pas forcément qu’une impression. Les réponses que nous obtenions ne nous aidaient pas, pas comme je le voulais en tout cas. La meilleure idée était de rassembler tout le monde, comme nous l’avions prévu depuis le début. Même s’ils n’avaient pas grand chose à nous apprendre, au moins on aura eu les réponses de toutes les victimes en un seul coup et nous allions ainsi gagner du temps.

Lorsque que mon coéquipier me demanda si j’avais quelque chose à ajouter, je ne me privais pas de prendre la parole. "Où est-ce qu’ils vous ont attaqué ?" J’insistais, mais je voulais connaître les différents lieux où les bandits étaient passés. Il y avait peut-être une corrélation entre leur base et les endroits touchés par leurs actes. Mise à part cette question, je n’avais rien d’autre à ajouter ou peut-être juste une chose. "Ne quittez pas cette auberge." Ceci était un ordre et mon regard appuya mes paroles.

Je me méfiais de tout le monde et je ne voulais pas que certains se fassent la malle durant cette mission, surtout que nous n’étions pas sûr de qui était impliqué du côté des méchants. Bref, je me retournais vers le shinobi aux yeux rouges pour le soutenir dans notre plan d’action. "Mettons en route notre plan, allons récupérer toutes les victimes et ramenons-les ici." On fera un tour du village, nous apprendrons peut-être différentes choses sur la route et verrons peut-être des indices.

J’emboitais le pas pour sortir de l’auberge, qui était devenu trop bruyante à mon goût. "Commençons par aller récupérer la fille du menuisier. Nous jetterons un oeil au char par la même occasion." Notre direction était le nord et l’auberge notre point de retour, mais une longue marche et plusieurs péripéties nous attendaient pour pouvoir récupérer toutes les personnes victimes des bandits.

Actions:
 

_________________
[B/OFFICIELLE/KUMO] Sécurisation du territoire [Pv : Isami & Ayanokoji] 1543374262-signtestkumoraitontest
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ascentofshinobi.com/t4622-presentation-kondo-isami-terminee?nid=2#35877 http://www.ascentofshinobi.com/t4626-kondo-isami-carnet-de-route#35892

[B/OFFICIELLE/KUMO] Sécurisation du territoire [Pv : Isami & Ayanokoji] Empty
Mer 13 Mar 2019 - 22:54
A la demande du jeune garçon, le vieil homme sort de sa poche une longue liste de tout ce qu'il a acheté et vendu ses derniers temps, ainsi qu'un bref inventaire de tout ce qui lui manquait. L'homme semble avoir vendu quelques armes à Iwa, en échange de quoi, il a acheté pas mal de ressources médicales. Il avait aussi quelques objets de valeur qu'on lui a donné en échange de quelques services et quelques objets qu'il avait pris en plus. Visiblement, ce sont surtout les fameux objets de valeur, ainsi qu'une grosse quantité de nourriture que le marchand avait acheté pour la route. Puis, viens la question sur ce que la fille du menuisier à tenter de faire aux bandits. Il hausse les épaules, il ne savait pas vraiment ce qu'elle a fait ainsi que les autres jeunes qui étaient avec elle.

Je ne suis pas originaire du village, mais c'est en me voyant arrivé avec mon chariot brisé qu'elle semble avoir eu un sursaut de courage - ou de témérité - que les adultes n'avaient pas pour allez, je la cite, "botter le cul de ces enculés assez fort pour les renvoyer d'où il vient". La réalité l'a vite rattrapé, comme ses camarades ...

L'homme observe ensuite Asami qui lui avait demandé où se passait l'attaque, réfléchissant un peu à des indices pouvant les aider.

J'étais en chemin vers Datsu quand on m'a sauté dessus ... difficile de vous donner plus d'indices. Je sortais juste de la forêt qui se trouve entre Besho et Datsu quand ils m'ont sauté dessus.

Après avoir donné ses réponses, vous lui dîtes de rester dans l'auberge, ce à quoi il répond qu'il ne compte pas en sortir de toute manière. Vous vous dirigez ensuite vers le menuisier, situé au Nord du village. Vous arrivez devant la menuiserie visiblement en activité, vous voyez deux personnes dans un atelier en plein air en train de réparer ce qui semble être un chariot en plutôt mauvais état. La première personne que vous voyez est un homme dans la quarantaine en tenue de travail, visiblement en train de travailler, trop pour vous remarquez en tout cas. C'est une autre personne qui finit par remarqué votre présence, une jeune femme, visiblement autour de 16 ans, bien plus proche par son visage durcit et ses muscles apparents du garçon manqué que du canon de beauté, seuls ses formes peu callipyge vous permette de savoir qu'il s'agit bien d'une fille. Vous voyez quelques bandages au niveau de sa joue et de son nez, mais aussi un bras dans le platre.

Elle se lève pour secouer l'épaule de son père qui arrête son travail, puis se tourne vers ses visiteurs.

Oh, désolé, bonjour les gars. Vous venez m'aider pour vous faire de l'argent de poche ?

Il remarque cependant au niveau de votre bras les bandeaux de Kumo, tout de suite, sa mine qui était enjoué semble devenir un peu gêné.

Ah, euh ... désolé, je savais pas que vous étiez des kumojins.

L'homme se gratte l'arrière de sa tête tandis que sa fille retourne s’asseoir dans son coin, visiblement pas d'humeur à parler.

Parler à l'homme et lui demander de voir le chariot

Parler à la fille en prenant le risque de se faire repousser

S'excuser et passer plus tard

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

[B/OFFICIELLE/KUMO] Sécurisation du territoire [Pv : Isami & Ayanokoji] Empty
Sam 16 Mar 2019 - 16:02
« Ne quittez pas cette auberge. » Olalalala, la grande classe mon part'naire ! J’interprétais ça comme un ordre vu son ton et franchement, ça faisait vraiment professionnel. Gonflant le torse et avec une voix un peu roque, je suivis le mouvement :

« Oui, ne quittez pas l'auberge ! »

Ah bah en fait, malgré moi je n'avais que répété ses paroles. Bon venant de ma part avec mon visage d'ange c'était passé presque pour du foutage de gueule, c'était à la limite du comique. Je ne pouvais pas m'empêcher de rajouter mon grain de sel, ne sachant réellement jamais quand m'arrêter. Isami lui m'avait arrêté dans mon élan précédemment et je ne l'avais pas pris mal ; J'étais au fait de ce petit défaut de rien du tout ! Pour en revenir au marchand, il répondit à nos questions et nous donna vraiment de bons renseignements ; fin ça semblait utile à mes yeux surtout. La liste de marchandises par exemple, elle était intéressante, non seulement on apprenait que son métier payait bien et en plus de ça, qu'il transportait des trucs de valeurs...

Concernant la fille du menuisier, il nous décrivit comment c'était passé la scène à la menuiserie... Gné ? Enculés ? Ah oui quand même, la damoiselle avait certains tempérament. Je comprenais un peu pourquoi elle avait voulu se lancer comme une déglingo dans la bagarre. C'était plutôt inquiétant...

«  Un peu violente la p'tite dame... » murmurais-je.

Bon peu importe, après avoir balancé quelques infos de plus, il était temps pour nous de prendre la route en direction de la menuiserie. Sur le chemin, je profitais des quelques minutes de marche pour discuter avec mon partenaire des pistes. Il était pour moi important de faire un petit topo de la situation -le mot topo est trop cool-. J'avais lu ça dans les livres de Shinobis, c'était un moyen pour mélanger toutes les idées et sûrement en sortir des meilleures encore héhé !

« Bon Isasa ! Isa... alors en fait tu préfères quoi ? Isa ça me semble plus court mais en même temps tout le monde doit t'appeler comme ça. Isasa, ça change un peu... Ou si tu veux je peux utiliser Isamimi, ça te fera un côté mignon, tu en as peut-être be-... »

Besoin ? Je lui fais un grand sourire avec ma tête d'ange pour lui faire oublier la connerie que je m'apprêtais à sortir.

« Peu importe... Pour ce qui est des infos, maintenant on est pas mal quand même non ? Si on résume en vrai, on a le lieu d'attaque du chariot ou presque, la liste de ses marchandises, la localisation de la fille pas très polie et le dossier de la police... je pense qu'une fois les témoins réunis on pourra en sortir quelque chose et régler le compte des méchants. »

Dis-je tout en lisant la liste du marchand.

Quelques instants plus tard, nous arrivâmes chez le menuisier. C'était plutôt cool comme endroit, on pouvait sentir le travail du bois à une dizaine de mètres à la ronde. L'odeur était vraiment agréable, on avait l'impression d'être plus ou moins en foret. Des arbres de toutes sortes étaient présents. Un bonhomme ne tarda -ah si un peu- pas à prendre la parole. Il nous prenait pour... des gamins qui venait chercher un job ? Non mais oh ! Il ne déconnait pas un petit peu le menuisier charpentier ébéniste ?! Bon en vrai on ne paraissait pas trop viril, nous étions même un peu jeune. Je pouvais comprendre sa réaction... par contre je n'imaginais pas celle de Isami qui était un peu plus dur que moi.

« Euh... Bonjour monsieur ! À vrai dire on vient voir votre fille... »

Je jetai un regard bref sur elle, observant sa musculature et sa tête qui faisait un peu peur... Finalement je voyais bien un « Enculé » sortir de a bouche. Bon, elle n'avait pas l'air commode et Isami ne l'était pas non plus, il allait sûrement gérer.

Je fis un coup de coude à Isami pour exprimer ma détresse avant de l'écouter.

Spoiler:
 

_________________
[B/OFFICIELLE/KUMO] Sécurisation du territoire [Pv : Isami & Ayanokoji] B8qu
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ascentofshinobi.com/t4992-sakana-ayanokoji-done

[B/OFFICIELLE/KUMO] Sécurisation du territoire [Pv : Isami & Ayanokoji] Empty
Lun 18 Mar 2019 - 15:27
Enfin un lieu. Nous pouvions aller enquêter là-bas ou pourquoi pas, jouer les marchands et espérer se faire attaquer. Je gardais cette idée en tête, un plan si jamais notre stratégie initiale ne nous mène nulle part. J’espérais récolter passablement d’information du côté de la menuiserie, car plusieurs acteurs étaient lié à nos bandits, que ce soit le char que la fille du menuisier. Nous avions deux potentielles sources d’informations là-bas et c’était bien pour cela qu’on rendait au nord du village.

Comme à son habitude, mon compagnon se mit à parler pour ne rien dire ou plutôt, débiter de la merde. Je lui avais déjà fait la remarque, mais cela ne semblait pas changer son attitude. En tant normal, je lui en aurais mis une pour que le message soit plus clair, mais comme nous étions plus que les deux sur cette mission, je devais éviter d’accentuer la difficulté. Mon action fut de tout simplement l’ignorer, peut-être qu’il comprendra.

Finalement, Aya’ s’intéressa à la mission et fit un rapide résumé de notre situation actuelle. Nous avions passablement d’indices sur les objets ou personnes impliqués dans cette affaire, mais rien sur les bandits ou leur campement et c’était justement ça qui me dérangeait. Nous étions ici depuis un certain moment déjà et j’avais l’impression de tourner en rond, mais surtout, qu’on nous guettait. J’avais une drôle de sensation… "Nous devons rapidement obtenir des informations sur les bandits, nous avons déjà trop perdu de temps. Si cette fille peut nous donner des indices quant à l’endroit des bandits, on leur tendra un piège." En effet, si le lieu coïncidait avec celui du vol, il y avait fort à parier qu’ils étaient dans cette zone et qu’ils examinaient la circulation entrante et sortante de Datsu.

Notre arrivée à la menuiserie ne passa pas inaperçu, mais notre profession si… Je restais de marbre face à l’erreur du vieux, cette précipitation dans le jugement indiquait peut-être une source de stress, il ne devait pas être tranquille en ce moment. "Avez-vous remarqué des dégâts particuliers sur le char, entaille faite à l’aide d’une certaine arme, dégâts causé par du feu, de l’eau, etc. ?" Je cherchais à comprendre avec quelles armes l’attaque avait été menée ou avec quelles affinités… Plus que ça, je doute que le menuisier puisse nous aider, mais sa fille, elle, pouvait nous renseigner, pour autant qu’elle le veuille.

Qui voudrait parler d’une raclée prise ? Franchement moi non et la difficulté allait être de la faire parler. On se rapprochait d’elle, mon partenaire semblait la craindr et m’invita à engager le dialogue. Le Sakana l’avait toujours ouverte, mais jamais dans les bons moments! C’était maintenant qu’il devait user de sa salive! Bref! "On ne va pas te casser les pieds longtemps." Commençais-je pour l’aborder. "Si tu veux qu’on élimine ces gars, il va falloir que tu nous fournisses toutes les infos possibles." Oui, j’avais bien dit “éliminer” et je ne blaguais pas. Pour cela, j’allais reprendre les mêmes questions posés au marchand, nous verrons si des divergences apparaissent ou si elle pouvait compléter les indices déjà reçus. "Combien étaient-ils ? Comment étaient-ils habillés, des signes particuliers ? Tatouages, bijoux ? Qu'est-ce qu'ils vous ont volé ? Avec quelles armes ils vous ont menacé ? Est-ce que vous les avez entendu parler ? Si oui, un accent en particulier ? Est-ce qu'ils paraissaient jeunes ? Ont-ils utilisé des techniques ninjas ? Où est-ce l’affrontement a eu lieu ?" Je plongeais mon regard sérieux dans le sien, à la recherche d’éventuelles autres informations.

Mon attitude était plutôt agressive, mais nous n’étions pas ici pour rigoler (n’est-ce pas Ayanokoji ?). Mon aura était sombre et noir, je ne dégageais rien de bons, mais c’était bel et bien avec cette noirceur que je comptais régler le compte à ces malfrats !

Actions:
 

_________________
[B/OFFICIELLE/KUMO] Sécurisation du territoire [Pv : Isami & Ayanokoji] 1543374262-signtestkumoraitontest
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ascentofshinobi.com/t4622-presentation-kondo-isami-terminee?nid=2#35877 http://www.ascentofshinobi.com/t4626-kondo-isami-carnet-de-route#35892

[B/OFFICIELLE/KUMO] Sécurisation du territoire [Pv : Isami & Ayanokoji] Empty
Mer 20 Mar 2019 - 0:53
En entendant ça, l'homme est un peu gêné : parler à sa fille ? Qu'elle idée ! Il comprend tout à faire pourquoi ils voulaient l'interroger, pour en savoir plus sur les bandits qui ont attaqué le village, mais il connait aussi le point de vue de sa fille ainsi que son caractère visiblement très trempé. Enfin, il observe Isami, puis il observe le chariot.

En sachant qu'il s'agit d'une attaque de charrette, je n'ai rien vu qui sort de la normale. Il y a eu des entailles d'arme oui, des haches, des épées, et même quelques flèches.

Et enfin, vous osez vous approchez de la massive figure qu'est la fille de ce menuisier alors qu'il voulait tenter de vous ralentir. Mais trop tard, la jeune femme blessée se lève vous dépassant facilement au niveau de la taille, visiblement l'air sérieux du kumojin n'a pas l'air de tant l'affecter que ça. Elle fronce les sourcils en entendant les dires d'Isami alors que son père, dans son coin, croise les doigts pour éviter qu'elle ne s'emporte trop.

"Si je veux" ? Vous ne manquez pas de toupet : ça fait des semaines qu'on attend votre aide et on n'a jamais rien eu, pas un message de confirmation, pas de nouvelles, rien ! Pendant que vous aviez votre cul bien au chaud derrière vos murs, nous on se fait harceler par ces couillons !

Visiblement, les attaques datent de bien plus longtemps qu'on le croit. Le rapport n'en parle pas, soit quelqu'un, soit quelque chose semble avoir empêcher le village de recevoir de l'aide. Mais ce ne sera pas elle qui vous en dira plus.

Vous n'êtes venus ici que pour bien vous faire voir par vos manitous c'est ça ? Parce que ça commence seulement à devenir intéressant ou à menacer votre village ? Vous en avez rien à foutre de clampins comme nous ! Ces types, on s'en serait chargé nous-même sans ce gros lard qui nous à tous flanqué une raclée ! Je compte bien prendre ma revanche une fois remise sur pied, il a brûlé le visage d'un de mes potes ! Et il a fallu que ce pauvre gars qui s'est fait chourer sa fille puis dépouiller pour la reprendre se déplace de lui-même jusqu'à Kumo pour que vous rameniez vos sales fesses ici ! Vous me dégoûter les kumojins !

La jeune femme ne semble n'avoir rien à dire de plus, du moins, elle n'en a pas envie, vous pouvez tenter de la forcer pour vous en dire plus, mais visiblement, votre réputation ici est sacrément entachée à cause de ses bandits, à vous de devoir réparer cela.

La forcer à en dire plus

La laisser et partir voir son pote blessé

La laisser et s'intéresser à cette histoire de kidnapping

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

[B/OFFICIELLE/KUMO] Sécurisation du territoire [Pv : Isami & Ayanokoji] Empty
Jeu 21 Mar 2019 - 14:37
Les personnes locales avaient une très belle image de nous, ils nous voyaient comme des tire-au-cul, mais entre nous, je m’en contre fichais de comment on était perçu de l’extérieur, l’important était de remplir nos missions et de protéger les innocents. Par conséquent, je ne me gênais pas de mettre une bonne claque à cette jeune fille malgré la présence de son père et ses blessures récentes. Je prenais la peine de gifler la joue la moins endommagée. //SBAFF// Je n’y étais pas allé de main morte, mais ses propos étaient déplacés et cette action pouvait l’aider lui remettre les idées en place.

J’espérais que Aya’ me soutienne dans mon entreprise, mais surtout qu’il contienne le père si jamais ce dernier voulait venir me frapper pendant que j’expliquais deux, trois choses à ce garçon manqué. "Comme tu as pu le constater, je peux utiliser la force au lieu d’essayer de faire les choses correctement." Je m’approchais d’elle, mais je n’allais pas continuer à la frapper, même si on pouvait le croire. "Premièrement, on risque notre vie tous les jours pour des histoires qui ne nous regardent pas, on pourrait s’en foutre et vous laisser vous démerder, mais non, on a choisi cette voie pour venir en aide aux plus faibles, même si ces derniers nous traitent souvent comme de la merde." Allait-elle se sentir visé ? Sûrement et c’était le but. "Deuxièmement, vous n’êtes pas seuls au monde, il y a des cas plus urgent que le vôtre et malheureusement, nous devons faire des choix, qui ont leur conséquence, plus ou moins grave, mais sache que si nous le pouvions, nous interviendrons sur le champ, même pour une petite broutille." En effet, nous préférons prévenir de guérir, mais faute d’effectif, nous ne pouvions être partout en même temps.

Je lui laissais le temps de respirer et assimiler mes paroles, en espérant qu’elles comprennent que nous n’étions pas là pour jouer aux héros, car nous pouvions perdre la vie dans cette mission. "Si tu as encore des réclamations, adresse-toi à nos dirigeants, nous, nous ne faisons qu’exécuter les ordres, alors aide-nous au lieu de de nous mettre des bâtons dans les roues.” Elle nous avait déjà donné des informations, mais j’en voulais plus. Nous savions d’ores et déjà que nous devions nous occuper du plus gros d’entre eux et qu’il maîtrisait vraisemblablement l’affinité Katon.

A mon partenaire de jouer et calmer l’atmosphère, il était le plus tranquille de nous deux, qu’il nous montre comment s’y prendre. J’espérais qu’il rebondisse sur l’histoire du kidnapping en posant des questions à la demoiselle, qui je l'espère, c’était résigner à nous aider.

Actions:
 

_________________
[B/OFFICIELLE/KUMO] Sécurisation du territoire [Pv : Isami & Ayanokoji] 1543374262-signtestkumoraitontest
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ascentofshinobi.com/t4622-presentation-kondo-isami-terminee?nid=2#35877 http://www.ascentofshinobi.com/t4626-kondo-isami-carnet-de-route#35892

[B/OFFICIELLE/KUMO] Sécurisation du territoire [Pv : Isami & Ayanokoji] Empty
Sam 23 Mar 2019 - 22:43
Olalalala, la damoiselle bien musclée n'était pas contente du tout. Après avoir repris quelques mots de mon partenaire, elle s'était mise à vider son sac en disant tout simplement que nous étions des incapables. « Nous » voulait dire Kumo, l'institution en gros. Elle n'y mettait pas les formes honnêtement, c'était pas trop cool mais à côté de ça, j'avais de la peine pour elle. Nous avions chacun notre histoire, chacun un vécu et... cela nous forgeait, tout simplement. Peut-être que l'énervée ne nous considérait pas aussi mauvais habituellement, ses sentiments étaient peut-être amplifiés par les récents drames ? Lorsqu'elle prit une courte pause, je voulus prendre la parole mais elle fut bien plus rapide et continua son monologue. D'après ses dires, elle voulait même remettre les couverts. Comment dire que quelques gouttes de sueurs coulaient sur mon visage ? Ah bah comme ça ! Oui en fait, j'imaginais la drôle de situation, celle où je devais utiliser ma force afin de refréner les envies suicidaires de la fille du bûcheron. Un peu stressé, je joignis mes mains -moites- avant de les frotter entre-elles.

Alors que je me demandais comment raisonner la folle dingo, tous mes doutes se dissipèrent en entendant une claque sortie tout droit de l'espace intersidéral. Les yeux grands ouverts -comme jamais- j'observai Isami. Oui oui, c'était bien lui qui venait de mettre une claque à sa fille. Ooohh, ça sentait les problèmes, vraiment. Je ne voyais pas le père rester les bras croisés, ni même ses propres gars... et quid de notre réputation ici ? Tandis que je m'apprêtais à moi aussi à vouloir calmer Isami, j'écoutais ses dires et je compris. Parce que oui, les sentiments de la damoiselle étaient compréhensibles mais ceux d'Isami tout autant. Son passé l'avait sûrement poussé à se comporter comme cela. Il n'avait pas tort, nous ne pouvions être partout et pourtant, on mettait notre vie en jeu pour les leurs. C'était quelque chose de noble non ? Enfin personnellement, je ne faisais pas ça pour l'argent, ni la gloire -même si je m'amusais à dire que oui-, c'était pour quelque chose de bien plus pur et peut-être naïf.

Plaçant ma main sur l'épaule d'Isami, je le fis reculer de quelques pas avant de me mettre entre lui et nos interlocuteurs. Je pris alors la peine de tordre mon corps afin de m'abaisser face à eux, pour leur présenter mes excuses. Sans même relever mon torse, je pris la parole.

« Gomen ! Je ne peux pas dire que je comprends parfaitement vos sentiments mais j'essaye vraiment et j'ai beaucoup de peine pour vous. Nous représentons Kumo et même si nous ne sommes pas réellement fautifs, je peux comprendre que nous en vouliez. Vous vous êtes sentis abandonnés et j'en suis navré, au nom de ce que je représente, au nom de Kumo, je vous présente nos excuses. »

Je pris une pause de quelques secondes avant de reprendre la parole.

« Néanmoins, je comprends aussi les sentiments de mon partenaire et je ne peux pas m'excuser pour son geste. Tout comme vous madame, il a ses propres raisons et... il me semble qu'il ne veut qu'apporter son aide. Si vous le voulez... »

Cette fois, je me relevai avant de fixer la fille du bûcheron. Le visage déterminé, je tournai légèrement la tête vers la gauche.

« Vous pouvez me rendre la pareille mais une fois la frustration dépassée, il faudra vraiment qu'on avance. Après tout comme l'a dit mon pote, on est là pour vous aider et on compte bien régler ce problème !!! Nous sommes formés pour ça, faites nous confiance ! »

Le pouce en l'air et un sourire jusqu'aux oreilles... je priais pour que ça soit suffisant afin qu'elle ne me claque pas -oui en effet, ça serait vraiment pas cool d'avoir une marque rouge sur ma gueule d'ange-.

« Je vous propose quelque chose, venez demain matin à l'auberge de Datsu avec vos copains et toutes les informations possibles sur les brigands ! Cette histoire de kidnapping aussi, ça peut vraiment nous aider, ça m'étonne même d'ailleurs...je n'en avais pas entendu parler... enfin bref ! Je vous prie de venir, on invitera toutes les victimes, on aimerait vraiment boucler l'enquête et préparer un plan d'attaque. »

Plan initial enclenché, allions-nous enfin avancer ?

Spoiler:
 

_________________
[B/OFFICIELLE/KUMO] Sécurisation du territoire [Pv : Isami & Ayanokoji] B8qu
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ascentofshinobi.com/t4992-sakana-ayanokoji-done

[B/OFFICIELLE/KUMO] Sécurisation du territoire [Pv : Isami & Ayanokoji]

Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant

Ascent of Shinobi :: Territoires de la Foudre :: Kaminari no Kuni, Pays de la Foudre
Sauter vers: