Soutenez le forum !
1234
Derniers sujets
Partagez

[B/OFFICIELLE/KUMO] Sécurisation du territoire [Pv : Isami & Ayanokoji]

Aller à la page : Précédent  1, 2

[B/OFFICIELLE/KUMO] Sécurisation du territoire [Pv : Isami & Ayanokoji] - Page 2 Empty
Mer 27 Mar 2019 - 15:27
Du roc. C'est ce que pense Isami lorsqu'il claque la joue de la fille. La claque n'a pas l'effet qu'il escomptait, il voulait la brusqué un peu, mais l'effet de la paume sur sa joue a l'effet d'une vulgaire piqure sur sa joue. Tu as du mal à te dire que ce n'est qu'une civile, qu'elle doit au moins s'entraîner à se battre pour avoir un corps aussi résistant.

Tu crois m'impressionner ?

PAF ! Un direct directement dans la figure d'Isami, un puissant coup de poing qui a moins ouvert les lèvres du shinobi en face d'elle, au plus brisé son nez.

Me dites pas qu'en plusieurs semaines personnes n'a pu se libérer pour venir nous aider, vous êtes une armée ou non ? Vous en avez de l'effectif, il y a peut-être à vos yeux plus urgent que nod vies, mais me faîte pas croire que vous n'êtes pas assez nombreux pour vous occupez de tous.

Malgré l'intervention d'Ayanokoji, le mal est déjà fait : vous venez de perdre un témoin. Celle-ci rentre sans même te laisser le temps de lui donner rendez-vous dans cette taverne. Au moins, vous savez juste assez pour la laisser de côté. Son père qui a assisté au spectacle se confond en excuses.

Veillez m'excuser du comportement de ma fille, je vais lui parler. Cependant, elle vous a déjà tout dit : lorsqu'ils sont revenus, couverts de blessures, l'un d'eux avait le visage brûlé. Et vous êtes venu au moment le plus critique, ça a soulevé plusieurs questionnements dans le village, certains pensent même que c'est vous qui avez orchestrer tout ça pour bien vous faire voir. Ma fille est très influençable et elle y a cru, c'est pour ça qu'elle est partie d'elle-même avec ses amies tenter de combattre les bandits.

L'homme prend le temps de nettoyer le visage d'Isami, observant les différente blessures présentes sur son visage.

Ça n'a pas l'air grave, mais je peux vous emmener au médecin du village, c'est ici que se trouve un de ses amis blessés, mais je crains qu'il ne puisse pas beaucoup vous aidez.

Le charpentier semble vraiment vouloir vous aidez et est prêt à laisser son travail de côté pour vous accompagner.

Le suivre jusqu'au médecin, la où se trouve le jeune blessé

Le remercier mais s'y rendre seuls

Le remercier mais se rendre chez la demeure du père de famille



Note pour Isami:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

[B/OFFICIELLE/KUMO] Sécurisation du territoire [Pv : Isami & Ayanokoji] - Page 2 Empty
Sam 30 Mar 2019 - 0:41
Oh ! Le Isa avait pris une claque intersidérale. C'était un juste retour de bâton en quelque sorte hein, mais vraiment... même mon oncle se trouvant à Kumo aurait pu l'entendre. Mon intervention avait été vaine. Bon ok, je n'étais pas encore un très bon orateur, peut-être pas pire que mon partenaire de mission mais ce n'était tout de même pas optimal !

« Et bah... » Dis-je en soupirant après avoir lancé un regard un peu perdu à mon partenaire.

Finalement c'était le père qui avait repris le flambeau en s'excusant du comportement de sa fille. Le père nous avait peut-être compris, sa maturité avait sûrement joué un peu dans son jugement... je n'en étais pas sûr mais de mon point de vu, c'était ce que j'imaginais. Il y avait même eu une rumeur sur un complot de Kumo afin de bien se faire voir par le village... Mhmmm une rumeur ? Qui aurait pu lancer une telle rumeur ? C'était vraiment débile franchement, qui pouvait croire une bêtise pareille ? Bah en fait, sa fille l'avait fait. Je comprenais d'autant plus sa rancœur mais bon, elle était complètement dans le faux la fifille.

« Oui elle a été un peu naïve sur le coup mais bon Ce n'est pas vraiment ça le problème pour moi. Elle aurait pu y laisser sa vie et ça... »

Je n'avais pas besoin de finir ma phrase après tout, ça me semblait assez clair. Ça aurait été regrettable de perdre une vie supplémentaire et de gâcher celle de son père non ? Olalala, ça devenait de plus en plus compliquééééé cette affaire. Nous étions submergés par les témoignages, les rebondissements et les indices. LE PLAN AYANOKOJI, LE PLAN ! Oui, je n'avais pas oublié le plan de base même pas un petit peu. Seulement notre interlocuteur nous proposa de nous accompagner jusque chez le médecin -où se trouvait le blessé-. Je répondis spontanément à sa proposition.

« Parfait, merci pour votre coopération m'sieur ! Soyez notre guide jusqu'au médecin et puis peut-être que votre présence rassurera les gens du coin ? »

Malgré les récentes émotions, je voulus quand même détendre un peu atmosphère. Franchement je ne savais pas où me mettre, je pris donc l'initiative.

« J'espère que votre fille nous verra d'un meilleur œil lorsqu'on aura réglé le problème. » Oula, je m'avançais peut-être un peu beaucoup trop. C'était sorti tout seul ça... « Fin on l'espère, on fera au mieux héhé. » Ah oui je m'étais un peu rattrapé.

La première journée me paraissait longue mais au moins, nous travaillions comme des pros' ; Pour ma première mission de rang B franchement je la trouvais plutôt cool. J'espérais vraiment pouvoir la mener à bien et servir la mère patrie.

Spoiler:
 

_________________
[B/OFFICIELLE/KUMO] Sécurisation du territoire [Pv : Isami & Ayanokoji] - Page 2 1564043156-aya
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ascentofshinobi.com/t4992-sakana-ayanokoji-done

[B/OFFICIELLE/KUMO] Sécurisation du territoire [Pv : Isami & Ayanokoji] - Page 2 Empty
Lun 1 Avr 2019 - 16:11
C’était tout sauf une femme. Son apparence montrait clairement son côté rebel et masculin, mais je ne m’attendais pas à ce que son corps soit aussi dur et ferme. La paume de ma main s’arrêta nette sur son visage, comme si je venais de gifler un roc. Mon intimidation ne fonctionna pas et elle le précisa avant de m’envoyer une droite en pleine poire. Je restais, à mon tour, impassible face à son geste, mais je sentais le sang couler de ma lèvre. Je n’avais envie que d’une chose : la tuer. Or, je gardais mon calme, la mission avant tout, une fois celle-ci terminée, je lui ferais mordre la poussière.

Le garçon manqué parti et son père vint s’excuser. Les paroles du vieux me passèrent au-dessus de la tête, je n’écoutais pas. Cependant, lorsqu’il tenta de me soigner le visage, je bloquais son geste en lui attrapant le poignet. "Je vais bien." Lui annonçais-je froidement. Je laissais mon coéquipier gérer la situation, j’étais blasé par ces personnes et cette mission, pourvu qu’elle se termine au plus vite. Je ne savais pas si nous pouvions recueillir d’autres informations chez le médecin, mais nous devions tenter.

Je fermais la marche, le charpentier était en tête du groupe. Si les autres villageois se montraient aussi peu coopératif que sa fille, nous allions devoir improviser et se pointer à la base des bandits. Nous connaissions le lieu du vol, nous devions enquêter dans le coin, mais attendons de voir si le médecin ou le jeune homme blessé pouvait nous donner de plus amples informations.

Une chose était sûre, si la fille du menuisier s’était fait rétamer, alors qu’elle est dure comme de la pierre et possède une sacrée force, l’ennemi devait être bien costaud. Nous ne devions pas les sous-estimer, d’ailleurs, ce n’était pas pour rien que cette mission soit classée rang B.

Actions:
 

_________________
[B/OFFICIELLE/KUMO] Sécurisation du territoire [Pv : Isami & Ayanokoji] - Page 2 1543374262-signtestkumoraitontest
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ascentofshinobi.com/t4622-presentation-kondo-isami-terminee?nid=2#35877 http://www.ascentofshinobi.com/t4626-kondo-isami-carnet-de-route#35892

[B/OFFICIELLE/KUMO] Sécurisation du territoire [Pv : Isami & Ayanokoji] - Page 2 Empty
Mer 3 Avr 2019 - 3:35
En voyant que tu refuses ses soins, l.homme semble inquiet, il craint surtout pour sa fille, surtout en voyant la réponse froide que lui a offert le genin. Certainement va-t-il garder sa fille chez lui plutôt que l'envoyer demain matin à l'auberge ... mieux vaut ça qu'elle risque sa vie en envoyant sa fille devant cet homme. Il va certainement prendre sa place.

Il vous accompagne devant une maison plutôt joli, assez grande et qui est visible construite différemment des autres maisons à côtés. Ce n'est pas un hôpital, mais ça ressemble de loin à ce qu'on attend d'un médecin généraliste. Le menuisier vous laisse ici, vous saluant poliment, puis il retourne à son travail. Vous entrez dans le bâtiment, personne dans la salle d'attente, vous êtes les prochains, en voilà des chanceux !

Un homme assez âgé vient dans la salle d'attente après avoir relâcher une jeune femme qui semble tousser un peu, vous observant tous les deux. Il n'attend pas d'autres patients, mais il voit directement le bandeau de Kumo, et il comprend que vous ne veniez pas pour une maladie ... quoique, en observant la lèvre coupée.

Mmm ... bonjour messieurs, que puis-je pour vous ? Vous êtes en mission ici ?

L'homme semble plutôt curieux, bien qu'une certaine méfiance semble s'entendre dans sa voix.

Lui demander à voir le jeune homme blessé

Lui demander un rapport sur les blessures du trio pour en apprendre un peu plus sur le style de combat des bandits

Lui dire que vous repassez plus tard en trouvant une excuse quelconque et essayer autre chose


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

[B/OFFICIELLE/KUMO] Sécurisation du territoire [Pv : Isami & Ayanokoji] - Page 2 Empty
Ven 5 Avr 2019 - 20:10
L'ambiance était un peu trop beaucoup tendue hein, moi j'essayais vraiment de faire de mon mieux pour relever le niveau mais ce n'était pas facile ! Le Isami de compétition bah... il était un peu énervé et ça, je pouvais le comprendre. En fait je ne pouvais pas le comprendre à 100% car après tout nous étions vraiment différents nous deux et son caractère semblait être l'opposé du mien... Mais ça je m'en foutais royalement, moi je le trouvais cool le Isa, un peu grognon mais cool.

Aux côtés du menuisier, nous arrivâmes finalement à destination. Et il était temps de nous quitter -pour le moment-, le menuisier nous salua. Naturellement, je fis de même en abaissant le haut de mon corps. Il nous avait aidé après tout, c'était gentil de sa part. Avec un petit sourire bonus, le voyant s'éloigner je pris la parole en criant.

« Arigatooooo ! On se revoit vite m'sieur ! »

Il n'était peut-être pas très chaud lui car si on devait se revoir, c'était aussi avec sa fille -oui la fille un peu déglingo- mais bon, il n'avait pas le choix ! Avec Isa, on entra rapidement dans le bâtiment où se trouvait notre prochain témoin. Et... il n'y avait personne dans la salle d'attente. Je soupirai de soulagement, oui on avait tous déjà attendu dix ans dans une salle d'attente... C'était long et chiant, la plupart des gens étaient malades et les bactéries étaient incubées à foison. Sans parler des bonhommes tournant des pages de livres, magasines sans vraiment de but derrière grrr. Le doc' sortit donc de son antre et nous demanda la raison de notre venue. Pour la vingtième fois...

« Ohayo docteur ! Alors euh, voici Kondo Isasa et moi c'est Sakana Ayaya, nous sommes là pour l'affaire des brigands, vous savez ceux qui terrorisent les gens du coin... Bah on va régler ça ! »

Et voilà que je promettais la lune, encore.

« On nous a dit qu'il y avait un blessé dans votre établissement, est-ce qu'il est en état de parler ? Si oui on aimerait bien le voir ! Je pense que mon ami ici présent... a des questions à lui poser. Quant à moi je veux le rapport sur les blessures et tout et tout, vous avez ça en stock ? »

Ne lui laissant pas une seule seconde de répit, je repris la parole.

« Oui ? Tant mieux, montrez moi ça. »

Ah oui ça commençait un peu à me taper sur les nerfs, j'avais l'impression que nous faisions du surplace et c'était chiant ! Je ne voulais pas être méchant par contre et surtout pas impoli mais quand même... il fallait qu'on règle cette histoire au plus vite. J'étais au courant hein, certaines missions pouvaient durer des années mais bon... Même si la nôtre était une rang B, je nous sentais pas encore au top, peut-être du à notre manque d'expérience ?

Spoiler:
 

_________________
[B/OFFICIELLE/KUMO] Sécurisation du territoire [Pv : Isami & Ayanokoji] - Page 2 1564043156-aya
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ascentofshinobi.com/t4992-sakana-ayanokoji-done

[B/OFFICIELLE/KUMO] Sécurisation du territoire [Pv : Isami & Ayanokoji] - Page 2 Empty
Lun 8 Avr 2019 - 21:24
Nous arrivâmes à destination, dans cet établissement qui était celui du docteur. Je regardais mon coéquipier saluer le menuisier avec beaucoup trop de manière à mon goût, alors que moi, je me contentais d‘un simple hochement de tête. J‘espérais ne plus le revoir, surtout sa fille. Tout dépendait du médecin, si seulement il pouvait nous fournir des informations concrètes et utiles.

Nous entrâmes dans le bâtiment. Heureusement pour nous, aucune file d‘attente, étrange. Normalement, ce genre d‘endroit était toujours plein, les personnes se plaignaient à longueur de journée. A croire que les villageois avaient tellement peur qu‘ils ne venaient même plus chez le médecin. Et ce fut bien évidemment là ma première question. "C‘est toujours aussi calme ici ?" Demandais-je après que le Sakana nous ait présenté à sa façon, c‘est-à-dire d‘une manière pas du tout professionnelle.

Néanmoins, il avait eu la bonne idée de demander les rapports du médecin. Chose que j‘allais demandé s‘il ne l‘avait pas fait. De mon côté, j‘allais devoir interroger le blessé avec mes grandes qualités de diplomate. Avaient-ils tous le même caractère ici ? Nous allions bien vite le découvrir. Cependant, avant de me diriger vers la victime, j‘avais encore quelques questions à poser à notre docteur, qui se montrait très méfiant à notre égard. "Quelles genres de personnes sont le menuisier et l‘aubergiste ? Que pensez-vous d‘eux ? Vous avez soigné la fille du menuisier, avez-vous remarqué quelque chose d‘étrange ?" Les rapports allaient tout dévoilé sur les blessés, mais j‘aimais bien entendre les versions de la propre bouche des concernés.

Suite à cela, j‘attendais qu‘il m‘indique la chambre où se trouvait notre fameux blessé, celui dont on nous parlait depuis le début de la mission. Si nous repartions d’ici sans indice, j’allais ordonner à mon coéquipier de nous rendre dans la forêt et forcer la rencontre avec les bandits.

Actions:
 

_________________
[B/OFFICIELLE/KUMO] Sécurisation du territoire [Pv : Isami & Ayanokoji] - Page 2 1543374262-signtestkumoraitontest
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ascentofshinobi.com/t4622-presentation-kondo-isami-terminee?nid=2#35877 http://www.ascentofshinobi.com/t4626-kondo-isami-carnet-de-route#35892

[B/OFFICIELLE/KUMO] Sécurisation du territoire [Pv : Isami & Ayanokoji] - Page 2 Empty
Mar 9 Avr 2019 - 1:25
L'homme vous observe, d'abord Ayanokoji qui a commencé à parler, puis Isami qui lui demande si l'endroit est toujours aussi calme. Il observe sa salle, puis la pendule, c'est bel et bien normal qu'il n'y a pratiquement plus personne, il devait bientôt fermer ... mais il va rester ouvert un moment en ayant la visite de deux shinobis de Kumo.

Les bandits donc ... vous êtes au courant des rumeurs qui commencent à circuler dans ce village, que certains pensent que vous êtes responsables de tout ça ... je ne fais pas partis de ces gens rassurez-vous, car je sais que des shinobis ne seraient pas venus ici pour en combattre d'autres.

Il vous invite à entrer dans sa salle, une salle construite en L avec le bureau du médecin en face des kumojins et la table de consultation dans un coin de la pièce. Il commence à fouiller dans certains de ses documents, et pendant qu'il fouille ...

Je reçois peu de personne à cette heure-ci car je ferme bientôt, et puis, nous sommes assez peu nombreux, donc j'ai de manière général moins de visite que si je m'étais installer à Kumo par exemple.

Il finit par sortir une feuille avec inscrit dessus un résume de son analyse des blessures qui avait gardé pour lui, il vous la donne volontiers. Encore faut-il qu'Ayanokoji ait une vision d'aigle pour comprendre tout le charabia qu'il y a marqué dessus ... et on ne parle pas de termes compliqués à comprendre.

Le menuisier et le l'aubergiste ? Ce sont des gens sympathiques qui se mêlent rarement de la vie des autres, le premier se concentrant sur son travail et l'autre n'ayant pas besoin de s'y mêler vu qu'on lui raconte tout comme si on voulait coucher un enfant. Enfin, pour la fille du menuisier, je l'ai eu en même temps que ses deux amis, clairement le monstre du groupe. J'ai été très impressionné de voir son corps sacrément solide revenir avec des fractures aussi importantes. Enfin, l'un de ces jeunes est resté ici, je le garde en observation, mais ... il ne pourra pas trop parler, mais vous êtes chanceux.

Le médecin vous invite à le suivre, vous indiquant une chambre dans lequel se trouve le blessé. La première chose qui vous frappe en entrant dans la pièce, c'est un jeune homme avec une tête de momie ... carrément, sa tête, ainsi qu'une partie du haut de son corps, est couvert de bandages, de beaucoup de bandage, vous comprenez donc bien facilement pourquoi il ne peut pas vous parler. Cependant, vous voyez qu'il y a un autre jeune homme, assez surpris en voyant deux autres personnes venir dans cette salle avec le médecin. Ses blessures sont plus légères, visiblement un nez brisé et quelques bleus, mais sinon, rien de bien alarmant comparé à son camarade.

Tenter de communiquer avec le blessé (lui proposer d'écrire par exemple)

Parler à l'autre jeune homme

Demander plus de détails au docteur


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

[B/OFFICIELLE/KUMO] Sécurisation du territoire [Pv : Isami & Ayanokoji] - Page 2 Empty
Jeu 11 Avr 2019 - 16:02
Bien que le médecin s’était montré méfiant dans un premier temps, il n’hésita pas à répondre à nos questions et nous aider. Son travail était plutôt calme, le village étant petit, il nous annonça ne pas être débordé et vu l’heure à laquelle il fermait, il ne devrait pas être sous stress. La venue des bandits lui avait donné plus de clients, peut-être avait-il un lien avec eux ? Je gardais cette hypothèse dans un coin de ma tête.

Les informations qu’il nous donna sur l’aubergiste, le menuisier et la fille de ce dernier ne nous apportèrent rien de plus. Mise à part que la demoiselle était un vrai monstre, si même lui le disait, cela en disait long sur le physique de ce garçon manqué. Je soupirais face à ses paroles, mais le pire devait encore arriver. Le docteur nous révèla que le garçon que nous étions censé voir ne pouvait pas parlé. "C’est pas possible, putain de merde!" M’exclamais-je non sans montrer mon mécontentement. Cette mission commençait à me taper sur le système.

Or, nous avions de la chance. Vraiment ? Qu’il m’explique où elle était, car je ne la voyais pas pour le moment! En rentrant dans le chambre, il y avait bien une personne momifiée dans un lit, mais elle n’était pas seule. Un autre blessé se trouvait dans la pièce, qui était d’ailleurs surpris de nous voir. "Toi!" Je m’avançais vers lui, prenais une chaise, la retournais et me posais dessus en appuyant mes coudes sur le dossier. "Dis-moi que tu t’es fait péter la gueule par ces fameux bandits et que tu as des informations sur eux. Leur planque, leur but, combien sont-ils, etc. Tu en as des infos, n’est-ce pas ?" Un petit rire nerveux accompagna mes paroles, car s’il n’avait rien à nous dire, j’allais sortir d’ici et trouver moi-même cette bande de méchants! Est-ce que mon compagnon allait me suivre ? Certainement, mais ce n’était clairement pas la meilleure solution et je le savais.

Actions:
 

_________________
[B/OFFICIELLE/KUMO] Sécurisation du territoire [Pv : Isami & Ayanokoji] - Page 2 1543374262-signtestkumoraitontest
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ascentofshinobi.com/t4622-presentation-kondo-isami-terminee?nid=2#35877 http://www.ascentofshinobi.com/t4626-kondo-isami-carnet-de-route#35892

[B/OFFICIELLE/KUMO] Sécurisation du territoire [Pv : Isami & Ayanokoji] - Page 2 Empty
Sam 13 Avr 2019 - 23:50
Ah d'accord, il me manquait peut-être une petite formation pour comprendre ce qu'il y avait écrit sur le rapport du médecin... C'était un peu compliqué, en plus de ça les docteurs n'étaient pas réputés pour avoir une écriture très lisible, raaaah la galère !

Le médecin nous avait confirmé un peu plus tôt que les habitants du coin ne voyaient pas d'un très bon œil notre venue, fin ce n'était pas exactement ça mais il existait la rumeur sur le fait que Kumo soit le commanditaire de tous ces crimes... C'était quelque chose de plutôt débile hein, j'étais complètement d'accord mais bon, peut-être que des personnes mal intentionnées avaient fait passer des rumeurs ?

Mon part'naire avait posé des questions sur l'aubergiste et le menuisier, peut-être avait-il des doutes sur ces gars ? Moi je n'en avais pas honnêtement mais je n'excluais aucune piste et donc écoutais avec attention la réponse du toubib. Finalement ce dernier nous amena dans la pièce où se trouvait le fameux blessé qui était... réellement dans un mauvais état. En fait c'était un objet non identifié, une sorte de momie plâtrées dans tous les sens.

« Ah oui quand même. » Lâchais-je naturellement.

Je n'avais pas pu m'en empêcher, fallait être honnête, il n'avait pas eu trop de chance le pauvre monsieur. Apparemment une autre victime était présente et elle, ne paraissait pas aussi amochée que son camarade... Enfin vu la gueule du bonhomme, c'était carrément un euphémisme de dire ça. Isasa fonça telle une bête enragée à l'assaut du rescapé. Pendant ce temps, je me dirigeais vers ce dernier avant de trouver une place sur un lit. À peine mes fesses posée que j'entendis un son étrange venant de derrière moi.

« Ahhhrhrhrhrhrhrhrhrhrhrh, sdoqsiodjqisdj »

De peur, je sursautais avant de comprendre que je m'étais assis sur la momie... Ooops, tout rouge je me grattais la tête en priant pour ne pas recevoir un coup de poing éclair d'Isami.

« Gomen, gomen, gomen » Dis-je de plus en plus doucement, tout en observant mon partenaire faire son boulot.

La méthode de Isasasa me semblait pas mauvaise hein, un peu déglingo mais c'était peut-être la bonne solution pour obtenir des informations. Cela dit, voulant apaiser un peu l'ambiance, je finis les paroles du Kumojin avec un grand sourire et les mots magiques :

« Dites-nous tout s'il vous plaît ! »

Mon sourire d'ange, ils n'étaient pas beaucoup à pouvoir y résister.

« Et soyez le plus précis possible s'il vous plaît... Ah oui et comme nos bandeaux l'indiquent, nous sommes des Shinobis de Kumo, enchanté monsieur! »

On avait peut-être oublié de se présenter.

Spoiler:
 

_________________
[B/OFFICIELLE/KUMO] Sécurisation du territoire [Pv : Isami & Ayanokoji] - Page 2 1564043156-aya
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ascentofshinobi.com/t4992-sakana-ayanokoji-done

[B/OFFICIELLE/KUMO] Sécurisation du territoire [Pv : Isami & Ayanokoji] - Page 2 Empty
Dim 14 Avr 2019 - 20:19
Lorsque vous êtes entrer dans cette salle, alors qu'Isami fonce directement sur le garçon encore intact. Il lui demande presque en suppliant s'il a des réponses alors que l'autre kumojin s'est mis assis sur son pote blessé. Il reste à vous regarder tout les deux, les yeux grands ouverts, vous observant comme des ... phénomènes de foire oui. Vous ressemblez à ses yeux ainsi qu'à la "momie" et au docteur à deux clowns.

Ceux sont les shinobis qui sont venus chasser les bandits.

Vous ... êtes sûr ?

Il vous regarde tout les deux, l'air ... circonspect, se demandant si c'est vraiment le cas où non ... enfin, il soupire, puis il observe Ayanokoji, visiblement

Je vous imaginais plus ... vieux ? En tout cas, je ne sais pas si vous pourrez vous en sortir ... Ce type, il était sacrément balaise ! On ne dirait pas, il paraît très gros, donc on le pensait moins rapide, mais ils nous a tous défoncer ... Mais je pense qu'il y a quelqu'un d'autre.

Il vous observe un à un, puis il reprend.

Vous êtes allez voir Monsieur Lys ? Sa fille a été kidnappé par ces types. Lorsqu'il a payé la rançon, elle m'a parlé d'une grosse personne qui était sympathique avec lui ... mais ce n'est pas sur lui qu'on est tombé, c'est sur un autre ... donc il doit y avoir une deuxième personne qui tire les ficelles en plus. Et visiblement, ce sont les boss des bandits, les autres ne valent vraiment rien ...

La personne momifié tente d'attirer votre attention, vous montrant sa sacoche sur le coin de la table. Il voulait que vous la fouillez, peut-être est-ce un indice sur où se trouve le campement ? Peut-être un indice sur les personnes qui l'ont attaqué ...

Fouiller la sacoche

Parler au jeune homme

Parler au docteur


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

[B/OFFICIELLE/KUMO] Sécurisation du territoire [Pv : Isami & Ayanokoji] - Page 2 Empty
Sam 20 Avr 2019 - 22:26
Plus vieux plus vieux, rolalaa qu'est-ce qu'ils avaient avec ça ? Oui d'accord, nous étions que des p'tits jeunes mais après tout nous portions tous deux un bandeau de Shinobi non ? Le village caché nous faisait confiance alors ils devaient en faire de même -vu le contexte, c'était un peu trop facile quand même-. Le bonhomme ne semblait pas me prendre au sérieux au début, je pouvais le comprendre cela dit, je m'étais assis sur une momie qui avait réussi à faire un cri sorti tout droit d'outre-tombe donc...

« Ne vous inquiétez pas pour ça m'sieur ! Disons que nous sommes formés pour hein. Peut-être que la tâche sera difficile mais on fera au mieux. »

D'après la première description, un homme de grosse corpulence était un des assaillants. Par déduction ils avaient considéré que le gros bonhomme allait être lent et ils s'étaient donc fait surprendre. C'était un peu idiot comme supposition mais ils n'avaient pas tout à fait suivi une formation militaire alors... je comprenais leur ignorance.

Il vint ensuite à parler de la fille de Monsieur Lys... on avait ce nom dans nos fichiers ? J'avais déjà oublié mince. Je priais pour que ça ne soit pas le cas pour Isasa ! La damoiselle avait apparemment discuté avec un autre gars de la bande des méchants et d'après les infos' du blessé, les deux personnes enveloppées pourraient être les chefs. Oh oh, cette information était trèèès importante. Je ne pouvais pas faire confiance aveuglement mais je pouvais au moins noter cette piste, qui était pour le moment la plus sérieuse qu'on détenait.

« Intéressant... qu'est-ce qu'il vous fait penser que ce sont les boss des méchants ? Par rapport à la force ? Aux dires ? Soyez précis s'il vous plaît. » Dis-je en lui faisant un grand sourire.

Je m'apprêtais à lui poser une autre question quand j'entendis quelques craquements derrière moi. D'un œil, je pus voir que la momie s'agitait. Peut-être qu'il essayait de communiquer avec nous ? Comment discuter avec une momie ? Avec des signes peut-être ?

« Euuh il va falloir être un peu plus explicite mon petit père, c'est compliqué là ! »

Ah ! Après réflexion, il pointait son sac et d'après mon traducteur de momie, il voulait même qu'on l'ouvre.

« Oh, d'accord ! Moi ouvrir ton sac de suite, merci momie-san. »

Avec un peu -beaucoup- de curiosité et de délicatesse, j'ouvris donc le sac indiqué par notre témoin sans voix.

Spoiler:
 

_________________
[B/OFFICIELLE/KUMO] Sécurisation du territoire [Pv : Isami & Ayanokoji] - Page 2 1564043156-aya
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ascentofshinobi.com/t4992-sakana-ayanokoji-done

[B/OFFICIELLE/KUMO] Sécurisation du territoire [Pv : Isami & Ayanokoji] - Page 2 Empty
Mer 22 Mai 2019 - 3:28
Alors qu'Isami est toujours à deux doigts de péter un câble, visiblement hors de lui à l'idée que cette mission perde son temps, Ayanokoji, lui, reste maître de la situation, et ce malgré la crainte qu'il éprouve quand à Isami qui pourrait lui mettre un gros taquet directement derrière le crâne pour le rappeler à l'ordre. Le jeune homme capable de parler dit sans aucunes hésitation suite à la question sur le potentiel grade de ses types par rapport aux autres bandits.

Il vous regarde tout les deux, l'air ... circonspect, se demandant si c'est vraiment le cas où non ... enfin, il soupire, puis il observe Ayanokoji, visiblement

Carrément ! Le niveau entre eux et les bandits est abyssale, à vrai dire ... je pense que ce sont des shinobis eux-aussi, comme vous deux. Mais ils n'ont pas l'air de venir de Kaminari ...

Encore des infos, pleins d'infos ! Voilà qui devrait plaire à Asami qui est encore en train de ronger son frein, mais ce n'est pas finit : suite à la demande du jeune homme enroulé dans ses bandages - qui n'apprécie guère d'ailleurs que tu l'appelles "momie-san" comme il essaie de te le faire comprendre en te fixant d'un regard totalement dépité et jugeur -, le jeune blanc finit par trouver, entre plusieurs matériels de chasse et de pêche, un bout de papier sur lequel semble dessiner quelque chose ...

Ayanokoji, tu as entre tes mains une carte avec indiqué dessus la localisation exacte du camp de bandits, du moins, là où il se trouvait la dernière fois qu'ils y sont allés. Et maintenant ? Pensez-vous avoir toutes les cartes en mains pour enfermer ces bandits une bonne fois pour tous ? Ou alors faudra-t-il que vous reveniez à Kumo faire votre rapport et envoyer d'autres personnes ? Même si vous êtes des shinobis, vous êtes des Genins, et pour le moment, vous ignorez tout les deux le grade de ces personnes ... mais certainement sont-ils eux aussi des Genins, après tout, pourquoi s'attaquer à un si petit village alors qu'avec un plus grand pouvoir on peut s'attaquer à plus grand encore ?

Se préparer à allez rendre visite aux bandits pour leur casser la figure mais prendre le risque que ce soit eux qui le fasse à votre place

Revenir à Kumo par manque d'effectifs, la mission ne sera pas totalement une réussite, mais les informations que vous avez à votre disposition suffira à ce que d'autres kumojins s'occupent efficacement de ces bandits

L'option 3


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

[B/OFFICIELLE/KUMO] Sécurisation du territoire [Pv : Isami & Ayanokoji] - Page 2 Empty
Ven 24 Mai 2019 - 20:43
Oulalala, des Shinobis ? Ça ne sentait pas très bon cette histoire et non, je ne parlais pas de l'odeur corporelle de Isasasa-chan. Moi je m'étais un peu préparé, mentalement, à tabasser des humains si nécessaire mais quand même... je n'étais pas sûr de pouvoir tenir le choc face à des Shinobis dignes de ce nom -le contraire de moi!- M'enfin bon, mes longues investigations m'avaient poussée à fouiller à droite à gauche -oupas- et à finalement trouver... un indice trèèès important. Oui je ne rêvais pas, j'avais trouvé une carte recensant la position de nos ennemis... fin une position à un instant t du moins... C'était complètement fou, les yeux écarquillés et la bouche tombante, je me tournai doucement vers mon partenaire de mission. C'était comme si je venais de trouver un gisement de pét-... d'or ! C'était magnifaïke ! Voulant faire durer le suspens, je fis une mine plus sérieuse, soudainement avant de reprendre ma mine initiale. Oui c'était un jeu tellement amusant, que je voyais sur la tête d'Isa-chan qu'il voulait m'en coller une ! Ne voulant pas trop l'énerver -oui il me paraissait un peu sensible sur les bords-, je pris les devants.

« Je crois qu'on a ce qu'on recherchait... Une position ! C'est trooooooop cooool ! Regarde ça ! »

Et hop, Isa prit la carte dans ses mains et se rendit compte qu'en effet, on était tombé sur le gros lot. Nous quittâmes donc l'établissement médical pour rejoindre l'auberge... une décision devait être prise et il fallait qu'on y réfléchisse à tête reposée. La nuit était déjà tombée et nous avions pris notre dîner dans la salle commune... Je fis un grand sourire à Isasa-chan, il avait sûrement compris de quoi je voulais lui parler !

« Part'naire ! On doit prendre une décision hein, n'est-ce pas? Rentrer pour donner les informations à nos supérieurs ou bien rentrer dans le lard des méchants messieurs. En gros dans tous les cas on rentre quelque part... »

C'était loin d'être une blague exceptionnelle, j'en convenais parfaitement ! Enfin dans tous les cas, le sujet était balancé et nous devions absolument nous décider. J'avais peur hein, je ne pouvais pas dire le contraire. Comment dire que ça m'effrayait de faire face à des criminels pratiquent des arts Shinobi ? En plus, ils avaient causés pas mal de soucis et... j'appréhendais beaucoup. Mais à côté de ça, malgré le départ de notre cap'taine, ils avaient décidé de nous laisser la mission... pouvait-on les décevoir ? Moi je pensais que non. Et en plus de ça, il n'était pas question que du village ou de nous, on parlait bien de remplir une mission pour les gens du coin. Ils avaient beaucoup subis... et moi... j'avais promis de les aider. Rien que l'idée de leur mentir, ça me faisait mal au cœur. J'aurais l'impression de faillir en tant que Shinobi.

« Je sais... que c'est dangereux mais... j'ai vraiment envie de continuer la mission et de faire le nécessaire pour que les gens du coin soient heureux. T'as vu leurs réactions ? Certains n'étaient pas contents mais d'autres, fondaient beaucoup d'espoirs en nous ! Ça me rappelle mon héro préféré, le Shinobi Zéro qui avait réussi à libérer un village de l'oppression. On est pas vraiment dans ce cas là mais quand même, c'grave ce qu'il se passe ici ! J'ai promis aux gens de les aider, de faire en sorte qu'ils puissent vivre en paix ! Ça me dégoûterait de prendre la tangente... »

Isami ne semblait pas contre l'idée, de toute façon après cette enquête semée d’embûches, il me donnait l'impression de ne pas vouloir en rester là. C'était un choix risqué et j'en étais conscient... mais n'était-ce pas dans la nature d'un Shinobi que de prendre des risques ? En tout cas, je trouvais ça trop cool de le penser.

Suite à nos échanges, je me servis du bureau de la chambre afin de poser le plan. Une fois à plat, nous pûmes analyser la position des bandits et des alentours. Fallait pas faire les idiots, il fallait réfléchir ! Peut-être que la cache était camouflée par le paysage ou protégée par des trucs méga stylés mais en tout cas, on ne devait pas se ramener comme des touristes. J'étais un peu formé en dissimulation donc bon, j'avais déjà prévu d'analyser les environs caché sous-terre. Isasasasa avait parlé de sensorialité aussi, peut-être allait-il repérer les potentielles cibles ?

Dans tous les cas, une bonne nuit de sommeil s'offrait à nous et suite à ça... les choses sérieuses commenceront.

Spoiler:
 

_________________
[B/OFFICIELLE/KUMO] Sécurisation du territoire [Pv : Isami & Ayanokoji] - Page 2 1564043156-aya
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ascentofshinobi.com/t4992-sakana-ayanokoji-done

[B/OFFICIELLE/KUMO] Sécurisation du territoire [Pv : Isami & Ayanokoji] - Page 2 Empty
Lun 27 Mai 2019 - 16:11
@Kondô Isami ayant eu un premier tour de sauté par le narrateur, il est cette fois-ci exclu de la mission. Il subira une pénalité d'expérience.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ascentofshinobi.com

[B/OFFICIELLE/KUMO] Sécurisation du territoire [Pv : Isami & Ayanokoji] - Page 2 Empty
Lun 27 Mai 2019 - 17:34
Vous décidez après quelques discussions d'allez rendre visite aux bandits le lendemain, le temps de souffler un peu et de se préparer pour un combat d'anthologie le jour suivant. Vous restant un peu de temps, vous décidez de vous entraînez ensemble, grave erreur, car Isami fait un faux mouvement, le voilà maintenant handicapé pour la mission. Ne prenant que ton courage à deux mains - ainsi que ton camarade pour le laissez au soin du médecin du village au côté de la "momie" -, Ayanokoji, tu décides de suivre ce que ton grand héros aurait fait : combattre seul les brigands s'attaquant aux civils innocents.

Le lendemain, tu te diriges dans cette forêt, t'aidant de la carte du jeune homme pour te rendre au camp des bandits. Pas besoin d'être un expert en sensorialité pour réussir à trouver ce fameux camp, mais surtout de découvrir que des combats ont eu lieu récemment. Pas très violents, ce n'est pas non plus un champ de bataille recouvert de cadavres qui se dressent devant toi, mais tu peux voir que quelques arbres ont pris quelques coups, que des armes se sont brisés au sol, tu peux même voir quelques petites tâches de sang sur le sol, donnant une teinte rouge à l'herbe verte recouvrant la terre dans cette forêt.

Mais tu trouve aussi le camp des bandits, pas un camp très élaboré, proche de certains camps qu'aurait eu des nomades, mais tu peux remarquer qu'une personne se dresse sur ton chemin. Un homme, un peu gras ... enfin, un peu, tu peux remarquer qu'à chaque pas, sa panse oppulante remue pour montrer qu'elle est bien remplie. L'homme est visiblement proche de la trentaine, son crâne chauve ne laissait apparaître qu'une mèche de cheveux blond, et tu peux remarquer que l'homme a bien plus de pilosité au niveau de sa moustache que jamais tu en auras.



C'est donc toi le morveux kumojin qui vient tenter de m'arrêter ? Kukukuku ! Tu es bien optimiste ! Mais on m'a prévenu que vous étiez deux ...

L'homme réfléchit un moment, puis hausse les épaules, se craquant les doigts, alors qu'il se préparait à se battre, le sourire aux lèvres, un sourire confiant et carnassier.

Bah, Buta a dû s'en occuper pendant qu'il allait voler quelques matériels de soin. Tant mieux, je t'écraserais comme un moucheron, puis j'aurais la paix pour continuer à me faire du fric ! Kukukuku !

L'homme se met en garde, visiblement prêt à se battre, alors qu'il semble être le seul obstacle à l'arrestation de tous les bandits qui semblent ne s'être pas encore remis du combat avec les trois jeunes, et vu la fille que vous avez rencontrer, tu peux comprendre pourquoi ...

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

[B/OFFICIELLE/KUMO] Sécurisation du territoire [Pv : Isami & Ayanokoji] - Page 2 Empty
Mar 28 Mai 2019 - 20:16
« Hé hé Isasasasa-chan, on fait la course pour se chauffer un peu ? On doit être prêt si jamais des méchants veulent vraiment en avenir aux mains... »

Après avoir levé la tête, je balayais quelques secondes le paysage autour de moi avant de poser mon regard sur mon partenaire, j'avais trouvé ! L'index de ma main droite levé, je montrais alors un arbre avec une corde accrochée à une branche. C'était dit, c'était l'arrivée de notre course super importante. De la main droite, je lui fis signe d'attendre quelques instants. Il était important de s'échauffer avant de courir, bah oui ça semblait bête mais on pouvait se blesser hein ! Certes ça n'arrivait jamais mais les professeurs qui ne faisaient que dire « Il faut toujours s'échauffer avant un entraînement » bah ils avaient bien raison ! Une fois, avec mon oncle, on était en plein milieu d'une partie excitante de pétanque. Ouf, je m'en souvenais encore... j'avais presque les frissons en y repensant. C'était une partie trop cool, où le score était plutôt serré. J'avais tapé trois carreaux sur place, un record quoi. Enfin, pour en revenir à mon oncle, alors qu'il souhaitait tirer ma boule proche du cochonnet, en plein milieu de son geste, il se bloqua le dos ! Et bah oui, triste fatalité mais... il l'avait cherché.

Une fois mes exercices terminés, je fis un petit sourire à Isa-chan, souhaitant lui laisser une dernière chance.

« Tu devrais t'échauffer copain, sinon ça va piquer ! »

Isasasasasa-chan une tête de tueur ? Non jamais. Ce n'était pas son genre que de me balancer des regards sombres tous les quarts d'heure ! Son signe de la tête en direction de la ligne d'arrivée me fit comprendre qu'il se foutait de l'échauffement... ou alors il voulait simplement abréger au plus vite cette course, étant saoulé de m'écouter... C'était une hypothèse non négligeable héhé. Et je fis le décompte, en partant de cinq... quatre... trois... deux... un... Bim on s'était élancé à toute vitesse, il n'y avait pas de règle alors on pouvait balancer du chakra comme des bourrins, ce n'était pas grave. Il était bien plus entraîné que moi, ça se voyait grave ! En même pas dix secondes, il avait pris de l'avance... une avance d'environs quinze mètres. C'était plutôt balaise, fallait le reconnaître. Ça m'embêtait vraiment, question d’ego. Enfin jusqu'à le voir ralentir un petit peu, puis beaucoup et ensuite, définitivement. La course n'ayant plus lieu d'être, je me mis à sa hauteur, accroupis pour l'observer souffrir au sol.

« Oulaaaaaa, ça va copain ? » Oh que j'avais peur, oui j'avais très peu. Le visage rouge comme une tomate, je n'arrêtais pas de balancer des « Ça va ? Ça va ? Hé, dis moi ça va ? Isa-chan, dis moi ? Répoooooooonds moi ! »

Bon d'après lui, il s'était foulé un muscle et -quelques minutes plus tard- le docteur confirma le diagnostic avant de le garder en observation. Vu que j'étais.. malgré moi à la clinique, j'en avais profité pou faire un coucou à momie-san. Alors que je m'apprêtais à continuer la mission seul, je sentis la main de mon copain agripper à mon tee-shirt. Je me retournais alors pour afficher une mine dramatique.

« Tu me retiens c'est ça ? Je... suis désolé Isa-chan mais on doit s'occuper de ce problème, coûte que coûte. Je suis peut-être né pour ce jour ? Les dieux ont voulu que je me charge seul de ces brigands... Comme Shinobi Zéro, je vais libérer le peuple de l'oppression. Peut-être y laisserais-je ma vie mais... est-ce que ça a une importance ? J'ai promis de protéger mon peuple, promis d'accomplir mon devoir. J'ai donné mon cœur et mon corps à Kumo... Tu sais où on m'a trouvé ? En mer, dans un panier... Crois moi, je ne suis pas là pour enc-... »
« Je veux juste que tu me files une bouteille d'eau... Baka. »
« Ah, c'était juste ça ? Ok ok... »

Ascenseur émotionnel bonjour, tomato visage bonjour, filer à toute vitesse au revoir !

Blague à part, il était réellement temps pour moi d'accomplir cette mission. Je n'étais pas super confiant, pas du tout même mais... Un Shinobi trop confiant, n'était-ce pas plus dangeureux ? De trois membres affectés à la mission, il n'en restait plus qu'un : moi. Je doutais beaucoup de mes capacités mais dans tous les cas, j'allais essayer faire de mon mieux, enfin non, je devais réussir, essayer étant se préparer à l'échec.

D'un pas assuré, j'avais rejoint une clairière -en suivant la carte- et je me rapprochais alors peu à peu du repaire. Sur ma route, je vis quelques signes de lutte. L'environnement avait été marqué par le passage de l'homme. Souhaitant couvrir ma fuite, je plaçai quelques fils de fer accrochés à des arbres, au ras du sol. Une fois les pièges en place, j’apposai une note explosive sur un arbre, camouflée par quelques branches... j'étais plutôt fier de moi franchement, c'était classe. Avec avoir regardé mon travail d'une mine satisfaite, je me retournais pour me frotter à ma destiner.

Quelques minutes me suffirent à faire face à un... homme ? Fin c'était bizarre, au début j'avais pensé à une femme mais certaines parties du corps se confondaient. Bon, c'était peut-être un chasseur ? Il se trouvait par hasard ici ? Là où la carte m'indiquait le campement des méchants ? C'était trop beau pour être vrai et le m'sieur confirma. D'ailleurs, je ne compris presque rien à son charabia. Un coup il me parla de « Kukukukuku » puis de « Buka » ou de « Buta ». Olalala, quel ennui !

« Euh... bonjour Kukukuku-san. Je... woowww jolie votre tresse, ma grande sœur se faisait la même ! Enfin bref, vous savez qui je suis et moi j'ai l'impression de savoir qui vous êtes. Je vous propose quelque chose, c'est de vous rendre et de m'accompagner voir les autorités du coin. On discutera là-bas, au calme... »

Je stresssaaaaaaais grave, c'était le premier méchant qui me faisait face. Alors bien sûr hein, j'étais plutôt du genre à proposer une voie « pacifique ».

« Assez de sang a coulé nan ? Qu'est-ce que vous en pensez tresse-san ? »

Au nom du dieu des tresses, cette plaisanterie devait s'arrêter là.

Spoiler:
 

_________________
[B/OFFICIELLE/KUMO] Sécurisation du territoire [Pv : Isami & Ayanokoji] - Page 2 1564043156-aya
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ascentofshinobi.com/t4992-sakana-ayanokoji-done

[B/OFFICIELLE/KUMO] Sécurisation du territoire [Pv : Isami & Ayanokoji] - Page 2 Empty
Mar 28 Mai 2019 - 22:41
Tu te fiches de moi ? Tu veux pas non plus que je te serve une gerboise en me menottant pendant que tu y es ?

Ayanokoji pouvait voir une veine sur son gros front, preuve que le kumojin a réussi à l'énerver. S'il pensait qu'il allait se rendre aussi facilement ... il se faisait de bien belles illusions : jamais il réussira à le convaincre uniquement en lui parlant. L'homme reste en position défensive, enchaînant des mudras qu'il commence à connaître que trop bien à force d'être la cible de la plupart d'entre eux.

Je suis Akamichi Ton, et je suis venu ici que pour une chose : l'argent. On peut tout avoir avec l'argent, on peut construire des maisons, avoir les meilleures armes, les meilleurs soins ... l'argent est le nerf de la guerre. Et crois-moi, je me suis bien rempli les poches en venant ici, et je compte bien continuer d'accumuler des richesses ! Kukukuku !

Le voici en train de gonfler les joues, puis de cracher une grosse boule de feu en direction du blond qui n'a pas su réussir à le convaincre de se rendre tranquillement ...

Résumé:
 

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

[B/OFFICIELLE/KUMO] Sécurisation du territoire [Pv : Isami & Ayanokoji] - Page 2 Empty
Mer 29 Mai 2019 - 21:37
Apparemment, il ne voulait pas discuter le gros monsieur à la tresse... Si telle était sa décision, je devais remplir ma mission...

Je n'étais pas particulièrement confiant en ce qui concernait ce combat, j'étais même un peu frileux, anxieux et un paquet d'autres choses... avais-je peur ? Oui un petit peu. C'était mon premier vrai combat et j'avais face à moi un bonhomme un peu plus âgé, un bandit. Il était donc avantagé de par son expérience, je l'imaginais bien avoir eu une vie de confrontations, que ça soit avec les autres ou bien avec les autorités ! Moi ça m'agaçait parce que ça rendait la tâche encore plus compliqué ! À côté de ça, j'avais reçu une formation de type « militaire » et je devais donc être entraîné pour ce genre de situations. Le problème étant que je n'avais pas suivi tout le cursus d'aspirant, du fait que j'étais arrivé un peu plus tard dans l'aventure des futurs héros.

« Bon d'accord Tresse-san, vous ne semblez pas très à l'écoute... je vous avais laissé une chance pourtant... Laissez moi vous dire quelque chose... »

Dis-je, l'air assuré, en enlevant ma veste doucement. Oui ça faisait un peu trop scène de cinéma mais finalement c'était le but, je voulais faire peur à mon ennemi ! J'imaginais le scénario suivant : Je me la pète un petit peu, genre je suis le fou du village et il me supplie de l'excuser. Suite à ça, je rentrerais à Kumo tel un héro, accueilli par le village entier criant mon nom « Aya, Aya, Aya, Ayaaaaa ! ». Pour moi c'était plausible hein, fin sauf la scène du village, je me projetais un peu beaucoup trop dans le futur !

« Je me nomme Sakana Ayanokoji, vous devez déjà avoir entendu ce nom... Je suis l'étoile du matin et du soir, j'ai fait ployer le genou bon nombre de mes ennemis... Vous ne savez pas sur qui vous êtes tombés... Maintenant, vous jouez dans la court des grands... Vous voulez entendre mon surnom ? Je suis le Héro des Héros. Et oui, vous avez bien entendu. Le Héro des Héroooooooos! »

Cette fois-ci, je balançais simplement ma veste sur le côté du terrain avant de fixer droit dans les yeux mon adversaire. Je transpirais la confiance, ça devait même être dégoûtant à voir. Bien sûr ce n'était que du cinéma, je n'en pensais pas moins ! Mais j'espérais que sous cette pression de déglingo, Tresse-san cède à la tentation.

« Et d'ailleurs... »

Oh, il parlait en même temps que moi. Akimiquoi ?

« Je-... »

Les poches ? De quoi il parlait, je n'entendais que la moitié de ce qu'il me racontait.

« Vais-... »

Kukukuku ? Hein ? Mais c'était quoi ce mec ?

« Bon-... »

Olalaalalal, il venait à peine de gonfler ses joues et ça, je savais que ça voulait dire. Mon spider-sense activé, je fis immédiatement un bond sur le côté et ce, en voyant arriver une grosse boule de feu. C'était un peu foufou comme attaque, je n'en avais jamais vu d'aussi proche et en plus pour ma pomme ! Le cinéma, c'était fini, maintenant ma vie était en jeu et en plus de ça, j'avais un truc à accomplir !

Le combat venait de débuter et je devais maintenant me focaliser sur Tresse-san. Il avait donc envoyé une boule de feu, du Katon hein ? Comme dit dans les rapports, c'était bien un bonhomme utilisant les arts Shinobi... Malgré ses déboires, je ne connaissais encore rien de lui. Il fallait que je le jauge et que je l'amène à se dévoiler. Une petite distance nous séparait, suffisamment pour l'obliger à utiliser des techniques afin d'arrêter les miennes. Très concentré, je fis rapidement quelques mudras afin de créer dans ma main droite, un petit bloc de terre. Aussitôt crée, je pris la décision de lui envoyer sur le pif, de toute mes forces. Sauf que pour rendre l'exercice un peu plus difficile, j'avais pris de ma main gauche un kunaï pour le lancer exactement dans la même trajectoire du bloc de terre, en décalé. Histoire de camoufler ma première offensive.

Spoiler:
 

_________________
[B/OFFICIELLE/KUMO] Sécurisation du territoire [Pv : Isami & Ayanokoji] - Page 2 1564043156-aya
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ascentofshinobi.com/t4992-sakana-ayanokoji-done

[B/OFFICIELLE/KUMO] Sécurisation du territoire [Pv : Isami & Ayanokoji] - Page 2 Empty
Jeu 30 Mai 2019 - 15:59
L'homme est ... circonspect, mais c'est qui ce gamin qui se croyait dans une bande dessinée ? Le héros des héros ? C'est quoi cette histoire ? Dans tout les cas, étoiles montante ou crash prémonitoire, l'Akimichi se moque de ce que peut bien dire le jeune shinobi, tout ce qu'il voulait, c'est qu'on le laisse s'enrichir, alors le reste ... il peut bien allez se faire voir ailleurs, message qui se cache derrière cette grosse boule de feu qui a failli mettre le feu aux habits du kumojin.

Ayanokoji, lui, lance deux attaques en même temps, d'abord son cube de terre qu'il envoie sur lui, puis un kunaï, et c'est avec une agilité hors du commun - pour une personne possédant une telle opulence - qu'il esquive avec aisance ce bloc alors qu'il se prend le kunaï sans trop sourciller. Le kunaï l'a éraflé au niveau du ventre, mais c'est loin d'être assez puissant pour le mettre à terre ... loin de là !

Eh ! Ma combi ! Tu vas me rembourser ça ! Je prendrais tout ton fric une fois que je t'aurais aplatit !

Serait-ce encore un mudra, puis des boules de feu volant dans tout les sens que l'Akimichi envoie sur Ayanokoji ? Oh que oui, visiblement, il voulait que le kumojin cuise, et cela, sans même l’assaisonner avant. Cependant, le jeune kumojin peut d'un seul coup voir son adversaire devenir une boule ... une très grosse boule. Son corps s'est arrondie alors qu'il fait presque la taille d'une colline, puis se met à rouler très rapidement dans sa direction, histoire de le passer sous le rouleau compresseur qu'est devenu son corps.

Résumé:
 

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

[B/OFFICIELLE/KUMO] Sécurisation du territoire [Pv : Isami & Ayanokoji] - Page 2 Empty
Dim 2 Juin 2019 - 19:39
Et biiiim, c'était le striiiike ! Enfin presque, le gros monsieur avait réussi à esquiver mais ne s'en était pas tiré sans douleur ! J'étais plutôt content de moi car en plus de l'avoir effleuré, j'avais pu comprendre à quel point, malgré sa masse musculaire/grossolaire, il pouvait se déplacer vite. En réalité, je ne me fiais pas trop à l'apparence hein, fallait être prudent en tant que Shinobi ! Et là c'était la preuve parfaite, il avait beau faire trois tonnes et demi qu'il se déplaçait trèèès vite ! Du moins assez vite pour esquiver une attaque discernée au dernier moment. Apparemment, mon ennemi n'était pas trop satisfait, disons que j'avais abîmé sa combinaison et il avait l'air d'y tenir... étrange quand même.

Tout mon fric ? Savait-il que je n'avais pas un rond sur moi ? Fin même pas de quoi manger un simple gyozas au stand du coin.

« Euh... désolé de te décevoir mais je n'ai pas grand chose sur moi, je ne peux même pas me payer à manger... En parlant de nourriture, tu devrais te contrôler un p'tit peu ! »

Sans m'en rendre compte, je m'étais mis à le tutoyer. Après tout, il voulait ma peau non ? Pourquoi le respecter. Tresse-san, énervé, reprit le combat en faisant quelques mudras. Automatiquement, je fléchis les jambes en me préparant à une possible attaque. Vint alors quelques balsamines en ma direction... d'accord, le m'sieur voulait vraiment que je crame ! Pas cool comme mais bon, je devais à tout prix arrêter cette première attaque surtout que derrière ces petites flammes volant en ma direction, je vis Tresse-san se transformer en... boule ? Oui, une boule humaine ! Qu'est-ce que ça pouvait être comme maléfice ? Surtout que c'était complètement surdimensionné, à l'image de son ventre.

Quelque chose me chatouillait le ventre, j'étais... excité ? Je n'en croyais pas mes yeux, une chose aussi grosse qu'une montagne venait en ma direction et moi j'étais excité. Peu importe victoire ou défaite, j'avais l'impression de passer une sorte d'évaluation. Tous les efforts que j'avais fait, les entraînements, les journées à la Grande Bibliothèque, les parties de pétanques... j'avais l'impression qu'ils allaient payer, aujourd'hui même.

Le sourire aux lèvres, je fis quelques mudras pour invoquer un mur de terre devant moi et ainsi bloquer les balsamines. Malheureusement pour moi, mon mur ne fut pas assez résistant et laissa passer des flammes amoindries mais quand même douloureuse sur mon corps, laissant mon uniforme en piètre état... Il m'avait rendu la monnaie de ma pièce, soit. Maintenant, je devais arrêter cette montagne !

« C'est mon moment ! »

De ma main droite, je retirai ce qui me servait de haut avant d'esquiver rapidement son offensive.

Le gros balourd était proche de moi maintenant, il était temps pour moi d'agir. Il laissait derrière lui un paysage dévasté et provoquait un brouhaha d'enfer... Les jambes à nouveau fléchies, j'armais mon poing droit et une fois à distance...

« Smaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaashhhhhhhhh! »

Criais-je avant de frapper de toutes mes forces.

Spoiler:
 

_________________
[B/OFFICIELLE/KUMO] Sécurisation du territoire [Pv : Isami & Ayanokoji] - Page 2 1564043156-aya


Dernière édition par Sakana Ayanokoji le Lun 3 Juin 2019 - 20:14, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ascentofshinobi.com/t4992-sakana-ayanokoji-done

[B/OFFICIELLE/KUMO] Sécurisation du territoire [Pv : Isami & Ayanokoji] - Page 2 Empty
Dim 2 Juin 2019 - 21:56
Alors que certaines boules de feu viennent lécher les habits d'Ayanokoji, laissant des brûlures à peine remarquable, ce dernier se déplace rapidement pour esquiver la boule humaine qui manquait de l'écraser. Pendant sa roulade qui détruisait tout sur son passage, Ayanokoji le frappe de toute ses forces. La course s'arrête et le bandit le sent passer, ayant certainement une côté cassée suite à ce coup.

Maudit morveux !

L'homme reprenait sa forme habituelle, serrant les dent à cause de la douleur. Il avait prévu de t’aplatir, maintenant, il a prévu de ne rien laisser derrière lui. Il prend appui sur ses jambes alors que son bras semble prendre des proportions immenses pour écraser le jeune kumojin.

Résumé:
 

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

[B/OFFICIELLE/KUMO] Sécurisation du territoire [Pv : Isami & Ayanokoji] - Page 2 Empty
Jeu 6 Juin 2019 - 20:17
Ouffff, dieu(x) merci, j'avais réussi à toucher Tresse-san, en plein dans les côtes ! Héhé, c'était un beau geste que j'avais réussi à placer, pas facile mais un beau geste. Nous étions dans un duel de corps à corps là, je devais tout donner ! Comme la première fois, il lâcha une petite remarque du genre « Morveux »... Croyait-il réellement m'impressionner ? Pas vraiment, si au début j'avais eu un petit peu peur de me battre, là j'étais complètement dans l'ambiance et donc super excité !

Le gros bonhomme avait repris sa forme initiale et c'était une bonne chose pour moi, alors que je m'apprêtais à lui infliger un coup dévastateur de la mort qui tue, il vint en l'espace d'un instant à mon niveau. Je ne m'attendais pas à ce qu'il soit aussi rapide, les yeux écarquillés je me demandais comment réagir à cet instant là. Je pouvais tenter une esquive et ensuite enchaîner sur une attaque bien placée... c'était une possibilité mais était-ce la meilleure ? Peut-être allait-il encore esquiver mon attaque et me faire épuiser mon chakra. Je commençais à être essoufflé d'ailleurs, je savais pertinemment que j'allais être bientôt à court...

Le challenge était là... si je résistais au coup qu'il était en train d'armer, je pourrais à coup sûr lui en asséner un moi aussi ! Je voulais prendre le risque, après tout je voulais aussi tester ma résistance et voir où étaient mes limites... C'était un peu risqué de prendre ce pari en plein combat et face à un homme qui voulait ma peau mais... quelque chose en moi bouillonnait et m'incitait à prendre cette décision.

Alors que son poing était au-dessus de moi, je joignis les deux bras comme pour faire un bouclier et réceptionner son attaque. Je m'attendais à quelque chose de puissant et... j'avais été servi. À l'impact de son coup, je sentis les os se craqueler. Ce qui me fit aussitôt lâcher un cri de douleur et m’enfonça de quelques centimètres dans le sol.

Son attaque me faisait souffrir, beaucoup mais je ne devais pas lâcher et surtout, je devais riposter !

« Enfoiréééééééééééééééé ! »

Oops c'était sorti tout seul, désolé Tresse-san. Dans un effort immense, je déviais son coup sur un de mes côtés pour libérer un de mes bras. Automatiquement, n'agissant plus comme bouclier, un de mes bras fut brutalement exposé au coup et mon épaule en prit un gros coup. Mon bras gauche était -à cause de cette attaque- devenu inutilisable mais... j'en avais deux n'est-ce pas ?

Souffrant, je pris la décision d'activer la troisième portes céleste. Celle qui me permettait d'augmenter drastiquement la puissance de mes coups et d'être... plus rapide. Aussitôt ouverte, mes cheveux s'étaient colorés d'une teinte pourpre et une vague d'énergie inoffensive se projeta autour de moi. N'ayant pas de temps à perdre, moi aussi, comme Tresse-san, j'armais mon arme -MON POING- avant de balancer toute ma puissance dans ce coup, sur mon adversaire.

Le fait d'avoir dévié son offensive m'avait coûté un bras, une épaule oui oui mais... j'avais réussi à créer une ouverture et ses côtes me faisaient coucou.

« Dégage ! »

Lançais-je avant d'exploser mon Smash dans ses côtes, déjà bien entamées!

Spoiler:
 

_________________
[B/OFFICIELLE/KUMO] Sécurisation du territoire [Pv : Isami & Ayanokoji] - Page 2 1564043156-aya
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ascentofshinobi.com/t4992-sakana-ayanokoji-done

[B/OFFICIELLE/KUMO] Sécurisation du territoire [Pv : Isami & Ayanokoji] - Page 2 Empty
Jeu 6 Juin 2019 - 23:54
Sous le puissant coup de l'Akimichi, Ayanokoji pouvait sentir une bonne partie de son bras et de son épaule se broyer sous le poids et la puissance de ce poing surdimensionné. Cela faisait mal, et il allait falloir un sacré docteur pour soigner ce bras, mais le courageux genin ne pouvait pas ne pas manquer ce sourire satisfait du chef des bandits qui l'avait blessé assez gravement. Pas assez pour le tuer, mais assez pour avoir des répercussions.

Mais il a à peine le temps de savourer cette pseudo-victoire qu'Ayanokoji ouvre la troisième porte, devenant ainsi bien plus rapide et bien plus puissant, assez pour surprendre "Tresse-san" qui se retrouve avec le bras surpuissant du genin boosté au shonen dans son ventre grassouillet, ventre qui se met à englober ce fameux bras avant que l'homme se retrouve à voler en roulant sur lui-même contre le camp des bandits, le ravageant ainsi au passage.

L'homme s'étant pris un sacré coup dans le bide, il a finit par tomber dans l'inconscience, affichant sur son visage la surprise qu'a procurer la puissance du coup d'Ayanokoji qui semble maintenant imprimé. Et non, il n'est pas mort, mais il est hors combat, cependant, nouvelle question : comment le porter ce gros type ?

Résumé:
 



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

[B/OFFICIELLE/KUMO] Sécurisation du territoire [Pv : Isami & Ayanokoji] - Page 2 Empty
Lun 10 Juin 2019 - 18:32
Mon bras gauche était hors service, la douleur en était presque insupportable. Malgré ça, je n'avais pas hésité à ouvrir la troisième portes pour balancer d'un coup sec dans ses côtes, déjà blessées. C'était une stratégie comme une autre, c'était plutôt du genre quitte ou double d'ailleurs. S'il avait évité mon attaque, j'aurais eu bien du mal à reprendre le combat... mais finalement, il n'avait pu l'éviter. Peut-être était-il trop content de m'avoir touché, la première fois ? Dans tous les cas, sous mon poing, j'avais senti une seconde faut ses os se craqueler. Son corps déjà bien touché, était maintenant en bouillie. J'étais certains qu'il allait rejoindre momie-san prochainement ! Enfin, je disais ça mais c'était plutôt pour la blague, car lui, il allait finir en prison à Kumo héhé !

Je mis quelques secondes à m'en rendre compte mais j'avais vaincu ! Le bras valide en l'air, je criais de joie, tout en observant les ravages que le corps du gros Tresse-san avait provoqué sur son passage. J'y étais allé ptêtre un peu fort mais bon, pour protéger le monde auquel je tenais, je n'avais aucune limite ! -ou si peut-être un peu-

« Victoire pour le peuuuuuple ! »

Maintenant que j'avais vaincu le boss final, il fallait le ramener à Datsu et ensuite à Kumo. J'avais de la route devant moi mais... mon bras gauche me faisait atrocement mal. Lorsque j'avais fait quelques pas en la direction du gros balourd, j'avais remarqué que la simple secousse me torturait. Peu importe la douleur, je devais l'attacher ! Et bien sûr, je devais faire vite. Le lieu n'était pas sûr, potentiellement je pouvais me faire shooter par un autre criminel là ! En étant le plus rapide possible, je désamorçais mon piège -qui avait été d'ailleurs inutile- afin de pouvoir attaquer Tresse-san avec le fil de fer. Ça devait faire un peu mal mais dans son état de toute façon... Son état ? En pensant à ça, je vis que sa plaie aux côtés était sérieuse. Je voyais une tâche de sang grandir sous sa combinaison, ce n'était pas bon signe.

L'objectif était de mettre un terme aux agissements des brigands d'accord mais je devais faire en sorte de ramener en vie les criminels ! Ils devaient être jugés, après tout c'était pour ça que je m'étais battu. Je sentais mon cœur palpiter, sous la panique. Je ne voulais pas le tuer, non en fait je ne voulais tout simplement pas tuer. Je ne me voyais surtout pas ôter la vie à quelqu'un !

« Calme toi Aya, calme toi... »

Suite à ça, j'inspirais, expirais quelques fois afin de me sortir de cet état. Une fois calmé, je me devais de trouver une solution. Dans mon état, je ne pouvais pas décemment le ramener à bon port. Il me fallait plus de puissance et pour cela, je ne voyais qu'une solution... Activer la quatrième portes. Cette dernière provoquait à coup sûr des déchirures musculaires, qui mettraient des semaines à se résorber... Si c'était le prix à payer, pourquoi pas ? J'avais déjà entamé une bonne partie de mon chakra et c'était un peu la carte de la dernière chance.

Ni une ni deux, j'ouvris la quatrième portes. Une vague d'énergie se propagea autour de moi, balançant les quelques débris du camp brigands. De mon bras droit, je mis Tresse-san sur mon dos. Il était lourd, très lourd, si bien que j'avais l'impression de m'enfoncer dans le sol. Fléchissant légèrement les jambes, je fis un premier bond, puis un second, puis un troisième... les minutes m'avaient paru des heures et lorsque je vis le village de Datsu au loin, mon corps me lâcha, me laissant inconscient, au sol.

Le lendemain matin, je m'étais réveillé dans une chambre. À peine je voulus me relever pour m'adosser au lit, que je sentis de nombreuses douleurs parsemés dans mon corps. C'était loin d'être très agréable, je me voyais mal jouer à la pétanque avec ces douleurs ! Où étais-je ? Qui m'avait amené ici ? Je ne mis pas longtemps à le découvrir. Quelques instants plus tard à peine, une personne tapa à la porte avant d'entrer. Cette personne, je la connaissais, c'était la fille du bûcheron ! Celle qui s'était battue avec Tresse-san et qui s'était un peu beaucoup disputée avec Isasa-chan.

J'étais content de la voir ! Elle m'expliqua qu'elle m'avait récupéré un peu beaucoup défoncé aux côtés de Tresse-san. Ce dernier, ils l'avaient mis dans les geôles de la ville -après l'avoir soigné- en attendant son départ pour Kumo. Le village était rassuré, ils pouvaient dormir sur leurs deux oreilles. Je l'étais aussi ! Et en plus, le loubard était toujours vivant, je marquais des points !

Quelques jours plus tard, je pus enfin me lever. De loin, je ressemblais sûrement à momie-san. J'avais des bandelettes sur tout mon corps, c'était loin d'être très sexy ! Je décidais donc, avec un convoi de prendre la route direction Kumo. Le village nous avait remercié, Isami et moi-même. C'était plutôt cool, ça me faisait trop plaisir. C'était une première pour moi, une mission de rang B de réussie...

Pendant ma convalescence, j'avais écrit un rapport pour la Raïkage, la tête sur les épaules. Je n'en avais jamais écrit, je me trompais peut-être mais... il fallait une première fois à tout non ?

Spoiler:
 

Spoiler:
 

_________________
[B/OFFICIELLE/KUMO] Sécurisation du territoire [Pv : Isami & Ayanokoji] - Page 2 1564043156-aya
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ascentofshinobi.com/t4992-sakana-ayanokoji-done

[B/OFFICIELLE/KUMO] Sécurisation du territoire [Pv : Isami & Ayanokoji]

Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2

Ascent of Shinobi :: Territoires de la Foudre :: Kaminari no Kuni, Pays de la Foudre
Sauter vers: