Soutenez le forum !
1234
Partagez | 

Après la théorie, la pratique ! (pv Hyuga Toph)


Mar 22 Jan 2019 - 13:08





De théorie à pratique



Il se réveilla en sursaut, la tête plongé dans ses livres. Plusieurs jours s’étaient écoulés depuis sa rencontre avec Nagamasa Hisa, et bien des choses s’étaient passés entre temps. Sa demande en mariage, la nouvelle membre dans son équipe, son changement de style vestimentaire, la soirée avec Toph suite au départ de son sensei… Il s’étira un peu en grognant, faisant craquer ses articulations en baillant un peu. Une bonne douche ne serait pas de refus, ne serait-ce que pour se réveiller… Il se leva alors de sa chaise, scellant de nouveau les précieux écrits offerts par la samouraï afin de ne pas les perdre, pour ensuite se dirigé vers sa salle d’eau. Il se déshabilla et alluma l’eau chaude, prenant une bonne douche. Suite à cela il enfila son kimono, glissa à sa taille son katana avant de prendre le chemin du dojo de son amie Hyuga. Il avait un objectif bien précis en tête en cette journée.
Demander à celle-ci une aide sur la partie pratique de l’art du Bushido. Il marcha dans la rue, calmement, capuche mise sur la tête en ayant une main, ou plutôt l’un de ses avant-bras, déposé sur le manche de son katana, tel un accoudoir. Il traversa les diverses rues le conduisant jusque sa destination, et frappa trois coups distincts, attendant qu’on lui ouvre. Quand la porte s’ouvrit enfin, il souriait en saluant rapidement la femme d’un mouvement de la main.

- Hey Tophette, tu aurais un peu de temps libre ? J’ai un petit service à te demander si ça ne te pose pas de soucis.

Il entra donc ensuite, la Hyuga l’ayant invité à entrer afin d’en discuter plus calmement. Comme lors de sa dernière visite, il fût amené dans une salle de son dojo, où il s’assit en tailleurs, attendant l’arrivée de son amie. Il en savait pas trop comment annoncer la chose, donc autant ne pas tourner autour du pot. Il pourrait simplement lui expliquer la situation brièvement afin de situer la chose, mais autant entrer dans le détail.

- J’ai étais voir Hisa, comme tu me l’a conseillé lors de notre rencontre précédente en ces lieux. Je t’avouerais que ça a été plutôt fructueux. Elle m’a offert des livres que j’ai étudié chez moi ces derniers temps. Je pense être a niveau en ce qui concerne la théorie, en revanche, pour la pratique… Je me suis dit que ce serait plus optimal pour nous deux si je venais te voir toi pour ce sujet. Donc ma demande est simple. Cela te tenterait-il que nous nous entrainions ensemble à l’aspect pratique de ce que nous étudions tous les deux ?

Il plongea son regard dans celui de sa jeune amie, espérant de sa part une réponse positive, même s’il avait le pressentiment qu’elle l’aiderait volontiers, et pas seulement parce qu’elle-même étudiait cet art. Si elle acceptait, la prochaine fois qu’il reverrait la Nagamasa, le sabre à sa ceinture ne serait pas qu’un simple outil, mais bel et bien le symbole de sa maîtrise du Bushido.








_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ascentofshinobi.com/u560

Mar 22 Jan 2019 - 23:11
Toph eut un visiteur inattendu en ce début d'après-midi. Shin-san, un sabre à ses côtés. Ce qui était étrange, il avait donné l'habitude à Toph d'une faux. C'était sans doute signe qu'il continuait sur la Voie.

J'avais prévu quelque chose mais je peux me libérer pour toi. Je vais envoyer un Kage bunshin faire ça.

Toph composa un mudras et deux clones d'elle apparurent à ses côtés qu'elle envoya dans le village. C'était le problème d'avoir des responsabilités à l'Académie et à son clan. Elle devait avoir des discussions un peu partout. Heureusement, la technique du Bunshin de l'ombre sauvait la vie à bien des mortels, dont Toph. D'ailleurs, c'était qui le génie qui lui avait apprise ? Une idée en or, celle-là. Elle se tourna de-nouveau vers Shin.

Voilà, dis-moi tout.

Le nécromancien expliqua à Toph son parcours de novice Samourai. Après avoir discuté philosophie avec elle, il était allé voir Hisa-sensei. Elle lui avait prêté des livres, comme elle l'avait fait avec Toph à l'époque. C'était bon signe et un excellent début. L'Albinos avait plongé sa tête dans ces manuscrits et commençait à comprendre la théorie... mais s'intéressait à la pratique. Shin lui proposait, en somme, un entrainement au sabre. Toph n'attendit pas une seconde qu'elle émit un énorme sourire.

HA ! Tu sais parler aux femmes, Shin-kun. Dégaine ton arme. En garde.

Et Toph commença avec un premier assaut. D'une main elle envoya à sa figure un tatami du sol, de l'autre elle dégaina la rapière de Tenshi qu'elle portait à sa ceinture et frappa avec. Une tentative de iai. Ce n'était pas aussi réussi que ce qu'elle avait vu à Tetsu, mais la Hyûga dégaina et frappa Shin dans un mouvement fluide d'estoc visant son épaule. Tenzin lui avait conseillé de faire ce genre d'assaut, et elle s'était appliquée à prendre en compte ses conseils. Elle sautilla en arrière et leva son sabre à hauteur de son visage dans un salut un peu tardif, et se mit en position défensive pour la suite des festivités.
Spoiler:
 

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ascentofshinobi.com/t3493-hyuga-toph#26646 http://www.ascentofshinobi.com/t5136-hyuga-toph-jishin-master#40301

Mer 23 Jan 2019 - 10:29





De théorie à pratique



Plus par reflexe qu’autre chose, Shin dégaina vivement son katana en voyant l’attaque venir sur lui, déviant le coup d’estoc avec le manche de son arme sur la gauche, avant de souffler un peu, gonflant les joues. Elle aurait pût au moins attendre qu’il se mette en place, c’était dangereux ! Qu’est-ce qu’il aurait fait s’il n’avait pas de bons réflexes sérieusement… Il imita cependant Toph par la suite, la saluant en se penchant un peu en avant. Une chose était spéciale dans la posture de Shin, son katana n’était plus à sa taille, mais il le tenait par le haut du fourreau dans une main, l’autre étant posée au niveau du manche. Après un court instant de réflexion, il dégaina vivement son katana d’un mouvement rapide, de sorte à ce que le manche de l’arme se dirige vers l’estomac de la Hyûga après avoir combler la courte distance les séparant à une vitesse fulgurante. Il semblerait qu’il comptait créer son propre style de combat au sabre, vu qu’il murmura quelques mots.

- Tsukuyomi… Mannekurashu.

La technique qu’il avait baptisé « fracas d’argent », une technique issue du style de combat au sabre qu’il avait en quelque sorte créé, le Tsukuyumi, l’Arcane Lunaire. L’idée lui était venue en regardant le ciel un soir. La lune et ses différentes formes pouvaient facilement être adapté en un style de combat en soit. Enfin ce n’était pas vraiment une création d’un style en soit, vu que c’était pour le moment des techniques renommées, mais bon. Cela lui donnait une petite touche personnelle. Enfin bref, là il avait commencé avec sa technique qu’il considérer comme ouverture. En effet, un coup de ce genre devrait couper le souffle de l’adversaire au moins assez longtemps pour qu’il enchaîne sur une seconde technique. Bon après ce n’était qu’un entrainement, donc il fallait faire preuve de retenue quand même quoi. Il ne faudrait pas qu’ils perdent un membre ou deux durant un simple entrainement au sabre. Certes sa sensei devrait pouvoir s’en occuper mais tout de même !

Si le coup de manche fonctionnait, il ferait tourner le manche dans sa main pour donner un rapide coup horizontal suite à cela, ou quelque chose du genre, il ne savait pas encore trop comment enchainer vu qu’il n’avait jamais appliqué cette idée dans un véritable combat.









Résumé:
 

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ascentofshinobi.com/u560

Mer 23 Jan 2019 - 23:16
Forcément, Shin dévia l'assaut. La Hyûga n'en attendait pas moins. C'était pas la technique la plus réussie même si c'était un des classiques de l'arsenal samourai. La princesse s'attendait à ce que Shin essaie à son tour de faire une technique du iaido... Mais il se contenta de charger et de frapper avec le manche. Si c'était une technique intéressante pour un manipulateur de kenjutsu lambda, cela l'était nettement moins pour un samourai. Cette caste guerrière représentait l'apogée du combat au la lame. Il fallait viser l'apex de ce qui était possible.

Pas suffisant, n'importe quel utilisateur pourrait en faire autant. Pourquoi frapper avec ton manche, autant garder ta lame au fourreau. le Iaido est pourtant si intéressant et complexe.

Alliant le geste à la parole, Toph dégaina de sa main gauche le boken qu'elle avait sur elle et fit un nouveau iai, plus lent et moins puissant que la dernière fois. Cette fois-ci, c'était un estoc de sa portée maximum, et la pointe du boken visait la cage thoracique de Shin. Après, le rendu n'avait de iai que le nom. Honnêtement, c'était une frappe que n'importe qui pourrait esquiver aisément. Toph devait encore entrainer sa main gauche au kenjutsu, elle n'était tout simplement pas encore à niveau de sa main droite.

Puis, elle brandit son sabre droit, et envoya un croissant de chakra en direction de Shin en même temps qu'une tranche. Bloquer le sabre n'empêcherait pas le croissant de chakra. Il pourrait repousser et dévier le sabre, oui. Esquiver le coup ? Certainement. C'était une technique classique des samourais et des utilisateurs de bukijutsu expérimentés. Elle l'avait vu personnellement au palais du Shogun. Elle reprit son dialogue.

Savais-tu que les samourais pouvaient trancher le chakra ? Je l'ignorais jusqu'il a peu, mais je n'ai pas encore réussit à répliquer cet accomplissement. Peux-être que toi...

Toph souria, rêveuse devant ces nouvelles possibilités tandis qu'elle envoya un autre croissant de chakra en direction de Shin. L'invitation à le découper, ou du moins à tenter, de le découper était implicite. Il y avait peu de chance de réussir parfaitement du premier coup mais le croissant en lui-même n'était pas une attaque féroce. Peut-être que Shin aurait une idée sur comment faire ce miracle ? Toph observerait avec précision.
Spoiler:
 

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ascentofshinobi.com/t3493-hyuga-toph#26646 http://www.ascentofshinobi.com/t5136-hyuga-toph-jishin-master#40301

Jeu 24 Jan 2019 - 10:21





De théorie à pratique



Le Karasuma observa Toph calmement, esquivant le pseudo Iai d’un pas en arrière, se faisant tout de même un peu tranché, mais pas assez pour le blesser sérieusement, se prenant les pieds dans le sol, il tomba en arrière, esquivant ainsi accidentellement le premier croissant, se redressa, il infusa du chakra dans sa lame, avant de frapper le croissant qui se sépara en deux pour poursuivre sa course d’un côté et d’un autre, sans toucher Shin qui regarda sa lame, visiblement surpris que cela est fonctionner. Il regarda Toph calmement par la suite.

- Je vois… Je n’y arrivais pas chez moi, mais je pense avoir compris le problème maintenant… Si ma théorie est juste, il ne faut pas juste infuser le chakra dans la lame, il faut le faire circuler dedans.

Il lâcha un faible soupire, se remémorant une discussion qu’il avait eût plus tôt dans la semaine avec sa sensei. Il faut croire que c’était aussi facile de séparé du chakra que de rompre une demande en mariage. Il redressa son regard vers Toph, il avait une larme au niveau de l’œil droite, se figeant, l’air surpris, il se frotta l’œil en riant nerveusement.

- Eh bien, j’ai une poussière dans l’œil il semblerait, c’est chiant.


Son rire nerveux disparu rapidement, comme s’il se rendait compte qu’il ne trompait personne avec cela. Il soupira un peu et rangea sa lame, serrant le poing dessus en redressant le regard vers son amie. Il la fixa un moment avant de reprendre la parole.

- Tu sais pour le mariage… C’est terminé. Elle préfère tout arrêter, y compris sa carrière ninja pour s’occuper de ses enfants..

Il fixa le plafond avec un long soupire. Avait-il fait quelque chose de travers ? Il n’en savait rien, et ne le saurait probablement jamais non plus d’ailleurs. Il secoua la tête et se remis en place, faisant comprendre a Toph qu’il ne souhaitait pas en parler plus, et se focalisé sur l’entrainement pour le moment. Il dégaina légèrement la lame, reflétant vers Toph un éclat lumineux vers elle afin de l’aveugler, pour ensuite effectuer une charge suivit d’un pseudo Iai à son tour.

- Tsukuyomi, Getsumen.

Getsumen, le nom qu’il avait donné à sa technique, le quartier lunaire, une attaque vive, mais pas encore assez pour rivaliser avec un véritable Iai de l’art du Bushido.









Résumé:
 

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ascentofshinobi.com/u560

Sam 26 Jan 2019 - 19:21
Faire circuler le chakra dedans ? Hmm... concept intéressant, je pourrais le tester ? Tu pourrais envoyer un croissant de chakra dans ma direction ?

Toph testa ce que Shin voulait dire. Il avait parfaitement tranché son croissant de chakra par une manipulation aussi élémentaire ? Cela serait finalement ironique qu'un des secrets des samourais soit aussi essentiellement... simple. Toph testa quelques impulsions circulaires de chakra.

Et Shin se mit... à pleurer. Pas à grosses larmes, non. C'était subtil. Léger. Fin. Il expliqua pour le mariage et Toph aurait voulu pouvoir lui trouver des mots, de quoi le réconforter. Elle ne s'y connaissait pas fort dans ces concepts sociaux, encore moins quand il s'agissait de sauver une âme en peine. Au mieux, elle pouvait en profiter pour lui apprendre un autre concept du Bushido.

... Le bushido est également le chemin du Zen, Shin. Le Zen est le "ici et maintenant", ainsi que de dissoudre les paradoxes et les concepts absurdes. Prends ça comme un paradoxe, Shin. Dissous-le et rends lui sa valeur relative.

Et Shin reprit l'attaque, une fois ses sentiments maitrisés. L'assaut était bien pensé. De quoi aveugler la Hyûga - suivit par une attaque rapide. Toph ne put pas esquiver l'assaut. Non, elle pu uniquement l'amoindrir avec un flux de chakra dans la direction de la lame. Pas assez puissant ni rapide pour empêcher l'acier de mordre sa chair et de goûter à son sang. Toph pressa un doigt sur la blessure qui lézardait son abdomen.

Hmm le premier sang est pour toi, Shin-san. Mais continue, il est dit dans les textes que par la méditation les samourais peuvent atteindre des niveaux d'expertises incontestés. Continue donc.

Et Toph, pour sa part s'assit au sol en position du lotus. Elle attendait un assaut de Shin tout en faisant particulièrement attention à son environnement. Aux sons qui l'entouraient. A sa respiration, et au sang qui coulait de sa plaie. A la respiration de Shin. Elle avait... tout le temps du monde pour le contrer.

Spoiler:
 

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ascentofshinobi.com/t3493-hyuga-toph#26646 http://www.ascentofshinobi.com/t5136-hyuga-toph-jishin-master#40301

Dim 27 Jan 2019 - 10:48





De théorie à pratique



Il sembla réfléchir un instant, se grattant le menton en regardant Toph. Comment expliquer la chose simplement ? Ce n’était pas simplement infuser la lame avec son chakra, mais le faire circuler d’une façon bien précise. Il soupira un peu et tenta donc une explication un peu confuse, mais qui saurait être clair si elle savait lire entre les lignes.

- C’est pas aussi simple que juste faire circuler le chakra dans la lame.. C’est… Comment dire… Le chakra doit épouser ta lame et faire glisser le chakra adverse le long de celle-ci, ton chakra ne doit pas dominer celui que tu veux trancher, mais juste le déparé, comme un barrage sépare les flux d’eaux. Ça a l’air compliqué dit comme ça, mais quand tu a saisi le fonctionnement, c’est plutôt facile en fait.

Il recula d’un pas et dégaina son arme, la tenant à deux mains en lâchant une longue expiration, le chakra s’amassant dans la lame devenait presque visible à l’œil nue, sous la forme de fluctuation au niveau de la lame qui semblait la déformée, avant de finalement prendre la couleur du chakra de Shin, un chakra jaune, presque doré, qui fusa ensuite vers la Hyuga quand il abaissa sa lame vers elle.

- Getsuga Tensho..

Le croissant de chakra tranchant se dirigea vers elle rapidement, en une demi-lune d’or, le parquet n’avait rien, le chakra volant au-dessus de lui sans ne rien causer d’autre qu’un léger soulèvement de poussière à son passage. Il faut dire que niveau maîtrise du chakra, il se débrouillait plutôt bien, en effet, fabriquer ses propres sceaux explosifs demandait une certaine maîtrise de ce domaine si on ne voulait pas qu’il vous explose à la figure. Il observa ensuite la situation calmement, se disant qu’elle y arriverait bien plus facilement de par sa nature de Hyuga, après tout, elle savait sectionner les flux de chakra au corps-à-corps, donc quelque chose de ce genre devrait être assez similaire pour qu’elle puisse reproduire cela sans problème. Si lui y arrivait, il ne faisait aucun doute qu’elle le pourrait aussi sans le moindre problème. Néanmoins, une partie de lui avait un peu peur qu’elle ne rate cela et se retrouve plus blessée qu’elle ne devrait l’être à la sortie de cet entraînement. Il se consolait en se disant qu’elle ne se retenait pas non plus, et que c’était donc une simple logique que de se mettre au même niveau, mais s’il se trompait ?










Résumé:
 

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ascentofshinobi.com/u560

Dim 27 Jan 2019 - 21:16
Sous le conseil de Shin, Toph travailla le chakra dans son arme comme elle avait l'habitude de le faire dans ses poings, du temps où elle s'entrainait au Juken. Une aura bleuté entoura l'arme. S'en était presque hypnotisant comme spectacle. Et cela, serait capable de trancher le chakra ? Son ami nécromancien semblait formel sur ce point. Elle ne demandait qu'à voir.

Ainsi ?

Shin semblait avoir parfaitement maitrisé ses émotions en ce moment. C'était... un pas dans la bonne direction. Elle fit signe à Shin qui lui envoya un beau croissant de chakra dans sa direction. L'exécution était propre. Elle ne l'aurait pas mieux fait elle-même. Elle eut un sourire tandis qu'elle posa ses deux mains sur son arme. Elle leva son sabre - le temps semblait comme au ralenti, sans doute un effet de sa méditation. Et elle abaissa son arme. Le croissant fut divisé en deux parties, mais ce ne fut pas aussi simple que pour Shin. Loin de là. Un de fragment échappa à tout contrôle et coupa la joue et une mèche de cheveux à la princesse Hyûga.

Du sang coulait, mais heureusement, son doujutsu était intact. Il s'en était fallu de peu.

Et bien, il semblerait que ton analyse soit correct Shin-san. Je dois encore un peu m'entrainer à cette technique là.

Il était assez évident que Shin allait la surpasser très rapidement dans le domaine samourai. Elle n'en doutait guère, il avait une facilité là-dedans dont elle était complètement dénuée. Elle maitrisait l'attaque à distance, la défense, et commençait à devenir une maitresse en sensorialité. Pourtant... dans le corps-à-corps, elle avait accumulé du retard. C'était pourtant sa spécialité, il fut un temps. Qu'à cela ne tienne, elle se rattraperait bien assez tôt. La projection de chakra, elle le maitrisait déjà, c'était comme les paumes du Hakke. Le Iai ? Elle n'était pas loin d'en maitriser une forme avancée.

Oui, il lui manquait de la diversité dans ses frappes kenjutsus, mais cela viendrait tout naturellement. En attendant, elle regarda Shin, admirative.

Ton iai est presque complet. Tu sais trancher le chakra. Je pense que maintenant, il n'y a plus qu'une question de pratique et de dévotion. Brandis ton sabre mille fois, dix mille fois, trente mille fois, et le mouvement te viendra le plus naturellement du monde. Je te conseille d'utiliser la technique du Kage Bunshin pour se faire et pour diminuer ton temps d'entrainement nécessaire.

Toph pencha sa tête sur le côté, pour voir si Shin-san avait d'autres besoins ou requêtes spécifiques. Pour sa part, Toph était déjà contente de ce petit sparring. Elle rengaina son sabre - même si cela ne voulait pas dire grand chose dans son cas.
Spoiler:
 

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ascentofshinobi.com/t3493-hyuga-toph#26646 http://www.ascentofshinobi.com/t5136-hyuga-toph-jishin-master#40301

Lun 28 Jan 2019 - 9:52





De théorie à pratique



Il rangea sa lame et s’inclina légèrement, s’asseyant ensuite en tailleur peur méditer calmement et ainsi mieux assimiler les informations qu’il avait obtenues durant cet entrainement. Il ouvrit calmement par la suite ses yeux d’or vers Toph et se leva, sortant de l’intérieur de sa veste un mouchoir en tissus propre, pour venir doucement essuyer le sang sur elle, calmement, l’humidifiant avec sa salive pour enlever le sang séché. Il soupira un peu et lui embrassa le front doucement.

- Rend moi service et va te faire soigner ça, d’accord ? Nettoyer le sang est une chose, mais te prodigué des soins efficaces est au-dessus de mes capacités.

Il rangea par la suite le morceau de tissus dans sa veste, lui souriant doucement avant d’ébouriffer ses cheveux. De toute manière s’il l’avait pût elle serait déjà soignée, indubitablement. Il s’étira par la suite et se remis assis en tailleurs, dégainant son épée, il passa dans un premier temps un chiffon humide sur la lame pour y retiré le sang séché, puis il passa un second torchon, sec cette fois, afin de nettoyer cela. Il prit ensuite une petite boule de coton imbibée d’huile d’entretien, qu’il tapota doucement sur toute la surface de la lame, faisant ainsi en sorte qu’elle ne rouille pas et garde son aspect brillant. Il déposa le coton ensuite et pris une fine pierre à aiguiser, qu’il passa en douceur sur toute la longueur du tranchant de la lame, avant de la retournée et faire de même de l’autre côté.

Il rangea ensuite la pierre et tout l’outillage dans la sacoche attachée à sa cuisse droite, puis se releva, saisissant une feuille de papier, il passa le tranchant de la lame dessus. La feuille se découpa comme du beurre, sans se déchirée, ce qui était très bon signe. Il sourit alors et s’étira un peu, rangeant la lame calmement dans le fourreau à sa taille. Il sourit donc à son amie, composant une série de signe, il invoqua trois clones, qui s’entrainèrent chacun à une technique différente. L’un s’entrainait au Iai, le deuxième au « Getsuga Tensho » comme il l’appelait, et le dernier à la méditation active. Il hocha la tête, satisfait, avant de regarder Toph, lui offrant son bras.

- Laisse-moi t’accompagner, je te dois bien ça.

Il sourit, les clones exécutant leurs taches en arrière-plan, réitérant tous la même opération encore et encore, afin de pouvoir améliorer la technique, et ainsi, avec le temps, rendre la maîtrise des techniques bien plus affutée. Pendant ce temps, l’original emmena la Hyûga à l’hôpital afin de se faire soigner ses blessures.











Résumé:
 

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ascentofshinobi.com/u560

Mer 30 Jan 2019 - 23:41
Shin semblait s'oeuvrer directement pour s'occuper de la blessure de Toph. Pourtant, aux yeux de la jeune femme, c'était vraiment une plaie mineure. Elle avait déjà eu largement pire et s'était recousue elle-même au tournoi de Kaze.

Tu rigoles ? C'est juste une égratinure, j'suis pas un petit homme faible moi. J'suis une femme, une vraie. J'vais pas me mettre à tchouler pour si peu de sang, je perds dix fois ça par mois.

Oui, Toph était une femme malgré elle, et elle avait son lot de perte sanguine depuis plus d'un an. Alors, ce genre de petite égratinure, cela lui faisait ni chaud ni froid. Elle avait versé bien plus de sang avec sa lame. Mais la princesse se laissa faire. Cela semblait presque faire plaisir à Shin de s'occuper ainsi d'elle. Il pansa la plaie et s'en occupa pendant que ses bunshins s'entrainaient de leur côté. Son expertise surprit Toph. Elle ne pensait pas qu'il s'y connaisse autant en premier secours.

Bon très bien. T'as gagné, espèce de maman poule.

Elle eu un dernier regard pour les clones qui avaient commencés à s'entrainer de manière indépendantes. C'était une suggestion de la Hyûga et Shin l'avait exécuté sans se poser de question. Ce genre de dévotion faisait plaisir à voir, et sans conteste, Shin avait tout de son côté pour très rapidement devenir un expert dans le maniement des armes. Toph se laissa accompagner par le samourai en apprentissage jusqu'à l’hôpital. Le chemin retour ne posa pas de souci. La compresse de fortune se tâchait encore de sang, mais elle n'était pas en danger. Enfin, une fois devant le bâtiment principal, elle pivota sur ses talons et fit face à Shin.

Voilà je peux m'y retrouver maintenant je pense. Merci de m'avoir accompagné.

Elle le salua, puis pivota une nouvelle fois et s'enquérit d'un eisenin en fonction.
Spoiler:
 

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ascentofshinobi.com/t3493-hyuga-toph#26646 http://www.ascentofshinobi.com/t5136-hyuga-toph-jishin-master#40301

Après la théorie, la pratique ! (pv Hyuga Toph)

Page 1 sur 1

Ascent of Shinobi :: Territoires de la Terre :: Iwa, village caché de la Roche
Sauter vers: