Soutenez le forum !
1234
Derniers sujets
Partagez

Un homme ? Un oiseau ? Non un kushy !


Un homme ? Un oiseau ? Non un kushy !  Empty
Mer 23 Jan 2019 - 8:48

Si jamais Harumi était venue à Mizu no Kuni, ce n'était pas que pour son climat, ses plages et de très bon crustacés ! Non, il y avait d'autres raisons évidemment. Elle cherchait du travail comme souvent, ce n'était pas qu'elle était avide, mais il fallait bien vivre. Les ninjas plus réguliers touchaient bien une rémunération contre des services, ce qui équivalaient tout de même fortement avec sa façon de vivre, vous y conviendrez. La raison majeur pourquoi elle était venue était bien la présence d'après des recherches d'un gardien des pactes, enfin du pacte. Traditionnellement, ils conservaient un accord entre un animal et un humain. Il était difficile de comprendre pourquoi une race allait prendre autant de risques pour les caprices d'un humain. Pourquoi elle-même en avait-elle réellement besoin au final ? Devenir plus forte ? Combattre mieux ? Avoir un allié ? Alors que la brunette était bien seule dans sa vie, une sorte de poursuite contre l'adversité qui la frappait depuis bien des années. Elle avait bien déjà essayé de se poser pour un homme, cela fonctionna quelques temps, mais le destin en avait voulu autrement. C'était pour cela qu'elle avait reprit la route avec son baluchon envers et contre tout.



Harumi se retrouva alors de profiter de pêcheurs pour débarquer sur une petite îles, mais rien d'étonnant dans une archipel n'est-ce pas ? Elle paraissait assez sauvage, car au final, à part quelques cabanes et maisons au bord de la plage, me reste de l'île n'était que de la jungle et un pique rocheux qui fendait son centre. Un paradis pour animaux, loin des heurts des hommes et de leurs guerres. Le monde tremblait à cause des fanatiques et autres prisonniers, et de l'autre côté, une nature paisible vivotait. Elle-même n'était elle pas à parcourir cette île pour trouver un homme et son parchemin ? Sans doute n'avait elle pas de leçons à donner. Elle n'aidait pas beaucoup la société à aller mieux.



Harumi débarqua alors sur l'île en remerciant les pêcheurs, qui allait faire une pause pour midi. Il faisait chaud, ce serait fatiguant de remonter du poisson, alors qu'il suffisait d'attendre afin d'avoir une journée plus clémente. Immédiatement, les pêcheurs soupirèrent en s'apercevant qu'il y avait un invité surprise. Un homme irsute squattait les lieux. Il sentait vraiment mauvais, il ne devait pas avoir vu une douche ou du savon depuis longtemps. Il se faisait chasser comme un mal propre par les pêcheurs, cela ne devait pas être la première fois.



Kobane Harumi • « allez y doucement, le pauvre, vivre ici tout seul, cela doit être difficile. »



Les pêcheurs semblaient dire qu'il dormait dans leurs cabanes, salissait partout comme s'il était chez lui. Ils en avaient vraiment assez, et ce fut sans doute pour cela qu'elle décida de l'aider un minimum, par pitié. C'était sa bonne âme qui parlait ainsi, elle n'était pas médecin pour rien. Elle avait beau être une mercenaire, ma doctoresse n'allait pas faire payer. Après une discussion, l'homme accepta de partir, mais il avait faim. Le plus simple aurait été de demander du poisson aux pêcheurs, mais elle ne s'attendait pas à une bonne relation suite à cet évènement. Elle se dit que cela ne devait pas être sorcier de récupérer un poisson. Sans matériel, elle devait se débrouiller pour en attraper un dans l'océan à la main. Le vieux original irsute était tranquillement installé à observer la femme d'âge mûr tenter d'apaiser cet homme de la faim. À plusieurs reprises, Harumi réussit alors à localiser un poisson, mais le temps de plonger dans l'eau, il avait fui loin. Cela semblait amuser l'homme qui riait à chaque fois que la brunette ratait la cible. C'est-à-dire tout le temps jusqu'à présent.



Kobane Harumi • « Bon ! Ça va commencer à m'agacer cette histoire... »



Cela faisait bien une heure que Harumi s'amusait à tenter d'attraper un poisson sans résultat, et elle avait encore besoin de trouver le sage gardien sur cette île. Elle n'avait pas de temps à perdre avec ça, elle devait passer à la vitesse supérieure rapidement. Elle serra le poing en observant l'eau et les poissons récalcitrants à se faire dévorer. Elle ne bougea pas d'un cil en regardant ces petites choses frayer à droite à gauche jusqu'au bon moment. Elle monopolisa du chakra à l'instant nécessaire pour venir frapper l'eau jusqu'à la roche avec un coup de poing digne des plus grands héros. L'attaque était loin d'être commune évidemment, ce qui surpris les pêcheurs et le vieil homme qui ouvraient des yeux ronds au bruit sourd comme une explosion et la grande gerbe d'eau qui s'éleva dans le ciel. Lorsque son poing rencontra le sol, il y eut une légère secousse et le sol se fissura ou se fendit sur une vingtaine de mètres. Quelques poissons n'avaient pas pu résister à cet assaut légèrement exagéré, mais somme tout efficace. Bon d'accord, cela avait été un moyen de passer sa frustration à pêcher pendant une heure, décidément ce n'était pas son truc. Le petit vieux applaudissait comme au spectacle suite à ce tour de force. S'il savait, pour une kunoichi de son niveau et avec ses talents, ce n'était pas grand chose. Cela faisait du bien en tout cas !



Trionphale, Harumi attrapa les deux ou trois poissons morts avec comme des croix dans les yeux pour venir faire un petit feu afin de les faire griller. Tous ces efforts l'avaient mis en appétit, mais le petit vieux comme s'il était affamé se jeta sur la nourriture comme le malheur sur le monde. Tout de même un minimum civilisé, elle alluma sur la plage un feu pour faire griller son poisson le long d'une petite branche en prenant son temps, dame oblige.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ascentofshinobi.com/t5036-medecin-itinerant-fiche-finie#39461 http://www.ascentofshinobi.com/u1034

Un homme ? Un oiseau ? Non un kushy !  Empty
Jeu 24 Jan 2019 - 9:00
Toujours à faire cuir son poisson au-dessus du feu, Harumi observait le vieil homme loucher sur son poisson en train de griller, alors qu'il n'avait même pas finit ses deux poissons. Comme s'il avait un énorme bec insatiable, ou avide de ce qu'il n'avait pas peut-être. Elle soupira légèrement en le regardant.



Kobane Harumi • « Je peux vous le faire griller si vous voulez, mais il faut être patient... »



L'espace d'un instant, le vieil original se focalisa sur le feu, ses poissons, pusi sans répondre il continua à manger. Cela devait sans doute dire qu'il n'était pas intéressé. Lorsque l'on vivait seul depuis des années, sans doute que les habitudes de la bonne société étaient quelque chose d'éloignées. Il fallait bien faire avec après tout, elle l'avait aidé de bon cœur, dommage qu'elle ne pouvait construire de douche, il en avait bien besoin. Elle haussa les épaules légèrement tandis que le repas, si l'on pouvait l'appeler ainsi, se poursuivit en silence. La doctoresse devait bien avouer que lorsque l'on mangeait de la nourriture que l'on avait chassée, elle paraissait largement meilleure encore.



Kobane Harumi • « Vous devez vous ennuyer tout seul ici sur cette île. »



- Je ne suis pas seul.



La brunette ria légèrement, sans doute était-ce stupide d'une certaine façon de poser ce genre de questions.



Kobane Harumi • « Non mais je parlais pas de moi, mais d'habitude. »



- Moi aussi...



Indiqua alors le vieil homme, et cela étonna alors Harumi, qui se demandait s'il n'avait pas fini par invité des amis imaginaires comme pour corriger un cruel destin. Il lui demanda alors de le suivre dans l'île. Elle n'avait pas vraiment finit de manger, mais l'avantage de brochette de poisson grillé, c'était que l'on pouvait prendre à emporter sans vraiment gêner des gens. Plus ils avancèrent plus le vieil original se faisait discret en avançant dans la jungle, mais ils avaient longés la côte jusqu'à arriver à une sorte de crique où mouillait un navire d'une bonne longueur. Il y avait bien un vingtaine d'hommes, peut-être plus. Ils ne portaient pas d'uniformes et le navire n'avait pas de pavillon particulier. Des marchands ? Des pirates ? Sans doute quelque chose comme cela, même si parfois cela pouvait être la même chose. Les marins débarquaient de la cargaison en faisant la chaîne. Elle observait attentivement, le vieil homme eut la sagesse de se taire. Harumi hocha la tête doucement dans sa direction avant de se préoccuper davantage de ses gens. Quoi qu'ils faisaient, les marchandises semblaient être parfaitement emballées pour le transport, numéroté, c'étaient sans doute du vol, sinon pourquoi débarqué cela ici à l'abri des regards ? Elle n'était pas vraiment venu pour ça, mais bon, elle ne pouvait pas laisser faire cela alors qu'elle en avait les possibilités et que rien ne venait le lui interdire. Le vieil homme bailla, il avait bien mangé, peut-être avait-il envie de dormir maintenant ? Cela tombait assez bien au final.



Kobane Harumi • « restez ici, je m'en occupe... »



Dit alors Harumi à voix basse, tandis qu'elle se glissait en direction du navire et des marins. Elle remarqua qu'un petit groupe s'éloignait, une demi douzaine peut-être. Ils grippaient le long d'une corniche plus ou moins escarpée par moment, et le cri d'alarme de nombreux oiseaux la fit comprendre ce qu'ils allaient faire. Ils en voulaient sans doute à leurs œufs, c'était une source de nourriture facile et à disposition. Bien entendu, ce n'était guère un problème après tout à ses yeux, mais un petit groupe isolé était un bon moyen de commencer à avoir des informations. Chacun ses motivations après tout. Elle activa son chakra afin d'adhérer aux parois lisses et gagner du temps sur ces types. C'était le grand avantage des guerriers de l'ombre après tout.



Tandis que les marins galéraient à grimper pour un autre type de larcins, Harumi avait fait le tour et les attendait de pieds fermes. Le premier fit son apparition, et si jamais les faire tomber lui avait traversé l'esprit, elle n'en fit rien. Elle n'était pas comme cela, voler des œufs ne valait sans doute pas la mort. Le premier ne monta jamais aussi vite la falaise pour venir grappiller le met recherché. S'en suivit alors un affrontement assez inégal, même s'ils étaient largement supérieurs en nombre. La doctoresse ninja n'avait aucun mal à se débarrasser des marins sans utiliser autre chose que ses poings largement mieux entraînés. Elle n'eut aucun mal à les maîtriser tous, tandis qu'ils firent rapidement à terre en gemissant des différentes douleurs qu'ils ressentaient. Pour son niveau de destruction, elle y avait été assez doucement, ils étaient déjà tous en vie avec au pire un bras cassé.



Kobane Harumi • « Qui êtes vous ? Que venez vous faire ici ? »



Demanda alors Harumi assez sèchement, alors qu'elle n'était même pas essoufflée pour le coup. Les marins ne semblaient guère être très ouvert pour parler jusqu'à présent. Ils leur fallaient sans doute un petit peu de motivations ? Elle accumula alors un petit peu de chakra afin de frapper le bord de la falaise, qui craqua et explosa en morceaux tombant dans le vide. Elle n'était pas là pour rire et sa force était largement suffisante pour les réduire en pièces. Les marins pâlirent en voyant cette soudaine force, mais ils n'étaient pas les seuls à l'avoir vu. Visiblement, me groupe d'en dessous se demandait ce qui se passait et ce qui devait être le capitaine ordonna rapidement de laisser tout sur place pour partir le plus rapidement possible. Il n'était plus le temps de jouer maintenant, il fallait les arrêter avant qu'ils ne partent. Un des marins à côté commença à rire en voyant cela, mais peu encline à partager leur hilarité, elle lui donna un coup de pied dans le ventre pour le faire s'écrouler. Ce n'était pas eux qui iraient la gêner, ils étaient bien trop blessés. La femme d'âge mûr soupira alors qu'elle commença à dévaler la falaise en courant adhérant à la roche grâce à un peu de chakra. À ce moment là, celui qui donnait des ordres fit accélérer le mouvement, c'était le signe d'une seule chose. Une ninja et dans un pays comme Mizu no Kuni, cela ne sentait pas forcément très bon.





Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ascentofshinobi.com/t5036-medecin-itinerant-fiche-finie#39461 http://www.ascentofshinobi.com/u1034

Un homme ? Un oiseau ? Non un kushy !  Empty
Jeu 31 Jan 2019 - 8:39

Harumi devait se dépêcher, plus question de traîner alors que la grande panique gagnait les marins. Tout le monde était en train de courir à l'intérieur du navire, certains hommes d'équipage courageux détachaient les amarres, ce qui était mieux si jamais il voulait partir. Le capitaine quant à lui gardait son calme en observant votre servante. La femme d'âge mûr commença à courir le long de la falaise grâce à un peu de chakra. Cela prit que quelques secondes pour parcourir la distance et elle arriva lourdement sur l'eau, qui semblait être une surface acceptable pour la marche. C'était l'avantage d'être une ninja après tout.



Le capitaine savait qu'il n'aurait pas le temps de partir, à peine commençaient ils à apprêter la grande voile. Le navire commençait à peine à se déplacer lentement entre les récifs, mais l'empêcheuse de tourner en rond était déjà à mi distance. Il n'était pas question de les laisser partir, pas maintenant. Il était important que de vraiment leur faire comprendre ce qu'il en coûtait d'aborder cette île, véritablement. En voyant le navire commencer à s'éloigner, Harumi dut utiliser une technique pour charger sur l'eau à toute allure et en quelques instants, elle parcourut la distance qui les séparait. Les marins sortaient des couteaux ou d'autres armes de fortunes dans un folle espoir de réussir l'impossible, mais c'était parfaitement inutile. La doctoresse n'eut aucun mal à éviter ou neutraliser les pauvres marins désespérés. Ce n'était que de simples civiles après tout, que pouvaient ils faire, même à plusieurs, face à un combattant de sa trempe. Elle fit un saut pour se retrouver au centre du pont supérieur, puis elle donna un simple coup de poing dans le bois qui céda comme du papier dans un important craquement. Les planches volaient en tout sens, les dommages étaient bien trop important.



Dans peu de temps, le navire allait se couper en deux, mais qu'allait il devenir des marins ? C'était une île où seuls quelques pêcheurs l'abordaient. Ils risquaient de mettre le bazar encore davantage que précédemment. La justice n'était qu'un simple mot que certains utilisaient en de belles circonstances. Harumi venait de réaliser qu'elle ne pouvait pas les laisser en vie, sinon ils pouvaient revenir encore et encore. Elle ne serait pas toujours présente, alors il valait mieux le faire. Avec un regard décidé jeter à la tête du capitaine, la kunoichi serra les poings fortement avec un air décidé. On pouvait sentir le poids de sa décision et cet homme d'expériences avait compris. L'un des deux n'allait pas voir le jour suivant. Des marins l'attaquèrent de toutes parts, mais elle esquiva avec grâce, alors que le navire grinçait d'une plainte morbide. La doctoresse répliqua alors en des frappes directes, touchant des points vitaux à chaque fois au poing. Le cou, le cœur, la tête, ses coups étaient fait pour tuer, surtout lorsque l'on connaissait la puissance qu'elle était capable de libérer.



L'eau commença à se teinter d'un rouge carmin tandis que le capitaine tira un sabre afin de faire face à cette menace. Harumi aurait très bien pu l'attaquer d'une technique et se débarrasser de lui rapidement, mais ce ne serait pas forcément très juste. La mort de son équipage et la destruction de son navire valaient bien un duel en bonne et due forme. Elle sortit alors avec moins de classe son wakizashi, bien décidée à ne pas utiliser d'art ninja dans cette confrontation. Les marins commençaient à sauter du navire, ils n'avaient que quelques mètres à parcourir pour se retrouver sur la terre ferme. Elle ne pouvait se permettre cette fuite et les chercher partout dans l'île. Elle les planta de son épée dès qu'un menaçait de sauter, ceux qu'elle voyait tout de moins. Harumi était bien moins douée avec une épée qu'avec ses poings, mais c'était bien là l'intérêt de ce duel. Le capitaine en essayant de garder son équilibre dans une situation de plus en plus périlleuse pointa la pointe de son épée dans sa direction.



Kobane Harumi • « J'imagine que l'on va devoir se battre sérieusement maintenant ... Jusqu'à la mort. En garde ! »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ascentofshinobi.com/t5036-medecin-itinerant-fiche-finie#39461 http://www.ascentofshinobi.com/u1034

Un homme ? Un oiseau ? Non un kushy !  Empty
Ven 8 Fév 2019 - 8:32

Le duel pouvait commencer entre les deux bréteurs, même si l'un des deux était tout de même plus ridicule que l'autre. Elle savait manier un petit peu son arme, comme lancer des kunais, mais c'était pas sa spécialité. Pourtant, elle se mit en garde face au capitaine. Son navire commençait à sombrer et déjà des corps flottaient tandis qu'ils commencèrent quelques passes d'armes. Sans doute n'avait-il pas d'espoir de survie, car au final, il savait ce qu'il allait se passer, mais à cet époque, encore, un capitaine devait sombrer avec son navire. Le capitaine se lança dans une fente que la doctoresse esquiva, alors qu'elle aurait dû sans doute parer pour riposter. Les mauvaises habitudes du combat ninja, elle fit même mine de s'excuser dans une légère mimique du visage. Elle se fit un large mouvement de la main comme pour trancher son adversaire sur la largeur, ce qui eut pour effet une parade intelligente du capitaine, puis une riposte immédiate qui balafra une joue du visage.



Kobane Harumi • « Ce n'est pas passé loin... »



Commenta Harumi, alors qu'elle recula d'un bond sur le côté afin d'attaquer son adversaire d'un coup de lame précise. Ce dernier fit plus ou moins le même mouvement, mais toujours en restant en garde. Ses attaques étaient bien plus précises et moins hésitante, ce qui forçait la femme d'âge mûr à se défendre plus qu'attaquer. Ce n'était pas comme cela que l'on gagnait un duel à l'épée elle se lança en toute puissance dans un échange d'assauts frontaux, mais cela n'impressionna pas son adversaire, qui réussit à blesser la main droite portant son arme. Elle eut le réflexe de lâcher l'arme et de reculer. Cependant dans un véritable duel, elle aurait évidemment perdue. Le capitaine n'essaya même pas d'en profiter, il savait que ce duel n'était que de la politesse et que la réaction de la doctoresse ne se serait pas faite attendre. Elle baissa son arme dans un soupir, il avait au moins la satisfaction d'avoir gagner, d'avoir blessé son adversaire, ce qui n'était pas le cas des autres marins. Il savait bien qu'il n'y allait pas avoir de prisonniers, pas ici, pas maintenant, alors il demanda d'en finir rapidement. Il n'allait pas se défendre, et Harumi serra son poing gauche en évitant d'utiliser immédiatement son poing blessé. Elle frappa avec une telle violence que le capitaine fut vaporiser sous l'impact. C'était uej technique très puissante, une de ses plus fortes, et ainsi, il ne souffrirait pas. Quelque part, il le méritait bien, c'était un adversaire honorable pour un pirate.



Harumi se retrouva à marcher sur l'eau tandis que le reste du navire dépassant encore était en train de sombrer dans de faibles profondeurs. Cet esquif n'allait plus ennuyer le vieil homme ou les animaux de cette île. D'ailleurs, lorsqu'elle se retourna vers la plage pour le rejoindre, le petit vieux était présent sur la plage à la regarder.



Kobane Harumi • « Satisfait ? »



Demanda alors la brunette comme s'il y avait un petit peu de reproche dans sa voix. Pourtant, c'était elle qui avait choisi tout cela, le combat, la manière de le faire, et comment cela avait fini. Elle ne pleurait pas sur le sort de ces bandits qui avait tous plus ou moins périt. Harumi leva les yeux vers la falaise alors qu'elle entendit un cri de terreur. C'était un de ces oiseaux géants qui était en train de pousser les malheureux sans défense et défait par-dessus la falaise. Elle soupira légèrement devant ce spectacle, c'était peut-être exagérer, mais sans doute une juste vengeance, si cela pouvait exister. Elle pouvait voir là un albatros bien trop grand pour être honnête, mais alors qu'elle était intéressé par le rencontrer, elle était venue pour cela, elle se tourna vers le vieux irsute avec un doute dans le regard.



- Tu vas devoir monter la falaise et la montagne à main nue et sans chakra. Tes réponses se trouveront au sommet jeune fille...



Dit simplement le vieil homme pour tout commentaire en souriant à la jeune femme. Elle était curieuse de lui poser des questions, mais sa façon de la regarder, de réagir répondait à déjà pas mal de questions. Il était loin d'être simplement un petit vieux pommé, puant et affamé. La doctoresse s'était bien faite piégée sur le coup, et elle n'en afficha qu'un sourir. Que lui restait elle a faire de toute manière ? Grimper, alors que les cris des derniers marins se faisaient entendre dans l'écho de la falaise. Elle soigna par une petite technique de soin sa main droite blessée dans le duel à l'épée,car elle allait avoir besoin de toutes ses forces pour cet exercice périlleux. Il n'était pas question de tricher évidemment.



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ascentofshinobi.com/t5036-medecin-itinerant-fiche-finie#39461 http://www.ascentofshinobi.com/u1034

Un homme ? Un oiseau ? Non un kushy !  Empty
Jeu 28 Mar 2019 - 7:24

Harumi pouvait très clairement utiliser son chakra afin de grimper très facilement à la falaise. Cela aurait été rapide et efficace, mais sans doute que toutes ces épreuves et exercices n'étaient pas là pour ça. Maintenant que sa main était soignée, après tout, elle n'utilisait pas de son art médical pour le moindre bobos, elle allait être capable d'envisager cette escapade montagneuse. Elle se frotta les mains entre elles pour les réchauffer et se motiver. La jeune femme releva son regard en observant la longueur et il était sur que sans être une shinobi, elle ne s'y aurait pas été tenté si aisément. Il ne devait pas avoir beaucoup d'humains qui aient pu en voir le sommet.

La doctoresse n'était pas du genre à foncer dans réfléchir dans ce type de situation. Elle observait un chemin possible avec des prises, des appuis, ce n'était pas une bonne idée de se lancer à l'aveugle. Elle avait pu voir les endroits lisses a éviter, maintenant plus moyen de reculer, il fallait avancer. La jeune femme chercha à se retourner vers le vieil homme comme pour balancer une dernière petite vanne a sur de partir, mais il n'était déjà plus là visiblement. Il n'était visiblement pas un simple petit vieux grabataire, mais avec de véritables dons.

Harumi en sourit légèrement en secouant la tête tandis qu'elle vint commencer à prendre quelques appuis. Le début de l'escalade était assez agréable, elle était entraînée au corps a corps alors elle avait un corps puissant taillé pour le combat. Ce n'était pas un simple mur qui allait lui faire peur, si ? Au bout d'une quinzaine de mètres à grimper la falaise abrupte, elle commençait à sentir quelques tensions dans ses muscles. La brunette trouvait tout ceci comme un parfait entraînement qui allait la mettre a l'épreuve. Elle avait du temps a réfléchir dans sa position. Tout à son silence, la femme d'âge mûr repensait a tout ce qu'elle avait fait jusqu'alors sur cet île et elle en revenait a l'idée que cet homme ne devait pas en être un justement. Comment cela sep pourrait-il ? Si jamais les ninjas pouvaient changer leurs apparences alors pourquoi d'autres créatures ne le pourraient pas ? Elle redoubla d'efforts en soufflant légèrement. Harumi profitait des bonnes prises pour souffler quelques secondes bien utiles afin de poursuivre sa progression. Elle commençait à ne plus sentir son corps, la douleur et l'effort avaient disparus. Harumi était bien consciente de ce que cela pouvait être, au bout d'un moment d'efforts, le corps relâchait des substances annihilant la douleur et provoquant même un sentiment de plaisir ou de plénitude. C'était une sorte de récompense chimique sans doute, mais cela fonctionnait parfaitement. Ce n'était pas forcément très drôle lorsque l'on était docteur, la magie et le mystère disparaissaient.

Harumi finit par arriver tout en haut, essoufflée et légèrement fourbue. Elle fit un denier effort pour venir s'asseoir ai bord de la falaise en laissant se reposer ses bras et ses jambes. Cela faisait quelques temps qu'elle ne s'était pas essayé à ce genre d'exercice. On avait une parfaite vue sur toute l'île et ses environs, mais plus que cela , il y avait plusieurs nids installés par ses oiseaux prudents. Quelques uns étaient présents et la regardaient d'un mauvais œil. Cependant, arrivant dans un grand bruissement de plumes, un albatros géant vint se poser lourdement sur la plus haute pierre de ce pic rocheux.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ascentofshinobi.com/t5036-medecin-itinerant-fiche-finie#39461 http://www.ascentofshinobi.com/u1034

Un homme ? Un oiseau ? Non un kushy !  Empty
Mar 16 Avr 2019 - 8:28


Kobane Harumi • « J'imagine qu'il fallait que je m'en doute hein ... »

Lâcha simplement la doctoresse en relevant le regard vers L'Albatros géant. Elle en rit légèrement secouant la tête s'asseyant par terre sur la roche, sa respiration encore haletante. Elle se frotta l'arrière de la tête en pensant de nouveau à toutes ces épreuves subites jusqu'à maintenant.

Kobane Harumi • « J'aime bien rendre service, alors la prochaine fois, tu peux toujours le dire directement, mais ça ne serait pas aussi drôle n'est-ce pas ? Bon, tu sais ce que je suis venue chercher, alors je te le demande simplement. Je ne vais pas te l'imposer, qui le pourrait de toute façon. »

Harumi frotta son bras droit à l'aide de sa main gauche comme pour détendre ses muscles. Sans plus attendre, L'Albatros géant déroula un long parchemin encore comme vierge avec de nombreux emplacement possible. Il lui indiqua de sa voix irréelle et surnaturelle qu'elle devait faire un pacte de sang en y appliquant tous ces doigts à plat. La brunette avait entendu parler de ce rituel permettant de lier un humain à un animal. Elle n'avait pas fait tout ce chemin par hasard, mais bien pour celà. Elle se mordit un doigt et appliqua le sang au bout de chaque, pour ensuite presser contre le papier et ainsi inaugurer la première ce rituel. Harumi espérait bien que ce n'était pas encore une vieille ruse de ce vieux fou, mais quoi qu'il en soit, il était le parfait gardien des lieux, cet oiseau marin à odorat sur-développé était bien gardé.

Kobane Harumi • « Ainsi, c'est comme si je reprenais ton rôle de gardien ? Je ferais plus attention à ce que les animaux soient mieux traiter et je vous invoquerais uniquement quand cela sera nécessaire. »

Concéda alors la femme d'âge mûr. Ensuite, L'Albatros géant lui enseigna les mudras d'invocation, mais rien d'extraordinaire pour une shinobi de son niveau. Les signes n'étaient pas très compliqués, réussir à procéder au pacte l'était bien davantage. Elle profita simplement de la vue imprenable tout en haut de ce pic rocheux. La journée avait été compliquée et exténuante. Elle n'était sans doute pas capable de faire des tentatives dignes de ce nom, alors il fallait attendre qu'elle se remette de ce parcours initiatique en premier. Elle resta plusieurs heures à simplement observer, discuter jusqu'à ce que Harumi doive répartir. Elle ne pouvait rester plus longtemps dans ce petit paradis, tout aussi agréable puisse t'il être. Elle était humaine, elle avait des affaires d'humains à faire loin du calme de cette île. Elle allait reprendre la route sur le même navire en précisant qu'elle n'avait finalement rien trouver du tout. C'était sans doute mieux comme cela, ils seraient tous plus au calme.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ascentofshinobi.com/t5036-medecin-itinerant-fiche-finie#39461 http://www.ascentofshinobi.com/u1034

Un homme ? Un oiseau ? Non un kushy !

Page 1 sur 1

Ascent of Shinobi :: Territoires de l'Eau :: Mizu no Kuni, Pays de l'Eau
Sauter vers: