Soutenez le forum !
1234
Partagez | 

Donnant-donnant


Dim 27 Jan 2019 - 22:03
À l'heure où la plupart des apprentis du Grand Dojo déjeunaient, Reikan approfondissait sa maîtrise du Fûton. L'affinité primaire n'avait peu à peu plus de secrets pour elle, qui y avait été initiée bien avant son arrivée à Kiri. La jolie brune avait opté pour un terrain à l'air libre et éloigné, afin de ne pas être dérangée. Depuis déjà quelques minutes, elle avait entamé le travail sur une de ses principales techniques, en vue de l'étoffer. Pour se faire, son bras dominant était déjà partiellement transformé en une patte de tigre blanc. Les quelques mannequins en bois qui étaient à sa disposition avaient déjà subis le courroux de sa technique, majoritairement démembrés et en partie explosés.

Le temps de reprendre son souffle, nécessaire à la persévérance, la jeune femme reprit ses appuis sur le sol de bambous. L'énorme patte de tigre blanc qui lui servait de bras, recouverte d'une dense fourrure, s'écarta sur le côté, comme pour prendre de l'élan. Derechef, elle vint balayer de son bras toute la zone face à elle, engendrant un courant d'air impétueux dans les environs. La puissance du coup de patte était telle qu'elle fissura l'air ambiant, déclenchant l'apparition d'une griffe d'air acérée qui traversa vélocement la distance entre la kunoichi et les mannequins. Ses cheveux, attachés au bout par un élastique robuste, voltigèrent en arrière à cause de la rapidité du souffle. Décidément, ça commence à ressembler à quelque chose... Elle était désormais accroupie, puis qu’affaiblie par la portée de sa technique. Elle décrocha un petit soupir à peine audible, constatant les dégâts causés aux pantins. Plutôt satisfaite de l'empreinte dévastatrice qu'elle venait de laisser sur ces derniers, Reikan redressa l'échine avant de sentir une présence dans les environs. Son instinct animal fit rétracter la transformation partielle de son bras droit, qui revenait peu à peu à la normale. Elle bascula son attention sur ses arrières, pour bazarder la cabane du regard.

« Qui va là? »



_________________





Dernière édition par Yasei Reikan le Dim 3 Fév 2019 - 17:17, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ascentofshinobi.com/t5305-yasei-reikan-terminee http://www.ascentofshinobi.com/t5407-yasei-reikan-carnet-de-route

Dim 27 Jan 2019 - 22:54
Petit à petit que les jours passaient, Mysto sombrait dans la folie sans réellement s'en rendre compte. Ce phénomène avait commencé depuis la mort de son jeune frère.. Ou serait-ce dû au fait qu'il ait greffé la main de ce dernier sur son visage afin d'avoir un "souvenir" de celui-ci et être accompagné à tout jamais par lui. Dans tous les cas, la folie s'emparait de ce dernier, laissant la colère et l'envie de vengeance prendre le dessus sur ses sentiments habituelles. Lui qui était gentil habituellement et toujours pacifiste, se retrouvait à ressentir un étrange besoin d'étancher sa soif de sang.

Bref, pas le temps de penser à tout ça, surtout que de son point de vue, rien n'avait changé chez lui. Il avait reçu une invitation à la prison de Kiri qui avait une surprise pour lui en récompense de ses actions effectuées ces derniers jours. Sortant de sa chambre après avoir enfilé le foulard autour de son visage comme à son habitude, il quitta la taverne dans laquelle il séjourne depuis plusieurs semaines maintenant.

Il se dirigea vers la prison de Kiri, sur le chemin la plupart des citoyens qui le croisaient le prenaient pour un psychopathe et s'écarter de sa route. En même temps, croiser un jeune homme qui se balade le visage caché par un foulard, laissant un œil visible totalement rouge de par le manque de sommeil, avec un cerne énorme, marchant tout en parlant tout seul tel un timbré en se grattant le cou laissant des marques visibles sur celui-ci.

Après avoir effrayé la plupart des passants, il arriva au lieu de rendez-vous où un cadeau l'attendait. Occupés par leur boulot, aucun garde n'était disponible mais sur le bureau se trouvait un parchemin avec un mot indiquant qu'il était destiné à Hiruko Mysto en remerciement pour son aide apportée. Il le récupéra et l'ouvrit afin d'en apprendre plus sur celui-ci, sa réaction était totalement neutre, il n'était ni satisfait ni dégoûté, il le rangea dans sa sacoche. Certains voudraient le vendre pour se faire de l'argent, d'autre le garder pour remplir leur collection mais le jeune homme l'avait rangé et savait pertinemment qu'il allait rester dans sa sacoche avant de l'oublier à tout jamais.

Ressortant du bâtiment, il décida de rejoindre le dojo, le second endroit où il se sentait bien, là où son sensei se trouvait la plupart du temps. Il décida de se rendre là-bas, pour le croiser pourquoi pas et discuter de tout et de rien. Préparer une prochaine mission ou autre, il était la seule personne avec qui il se sentait à l'aise et qui ne le voyait pas comme un monstre. Il repartit dans l'autre sens, se dirigeant donc vers le dojo, le regard vers le sol, toujours en laissant ses ongles se planter dans sa chair du cou afin de calmer les démangeaisons. Arrivant à sa seconde "maison", il passa son chemin lorsqu'il se rendit compte que le sabreur n'était pas présent sur les lieux. Il continua à marcher en direction des cabanes un peu plus éloignés du dojo, peut-être était-il là-bas pour une quelconque raison.

La seule personne qu'il trouva était une femme à qui il ne porta en premier lieu pas attention. Il continua d'avancer, sans faire attention à elle avant qu'une bourrasque de vent l'effleura au niveau du visage, lui laissant une légère balafre sur la joue et déchirant le foulard qu'il portait. Ce dernier glissa doucement le long de son corps avant de finir sa course au sol laissant apparaitre au yeux de la demoiselle l'apparence du monstre qu'elle avait en face d'elle. Tournant sa tête dans sa direction, elle pouvait facilement voir la main qui était greffée sur son visage, laissant seulement son œil gauche plonger dans le regard de cette dernière. Perdue dans ses pensées depuis plusieurs heures, il avait complètement perdu le contrôle de son esprit, laissant ces envie les plus sombres prendre le dessus. La moitié de sa bouche visible adressa un sourire de psychopathe à celle qui lui avait infligé l'éraflure au niveau de la joue.

- "... Encore une qui veut me tuer alors que je ne demande rien.."

Il compara l'incident à l'attaque qu'il avait subit il y a quelques temps et depuis lequel il n'était plus serein. Au final, ce n'était pas sa faute s'il avait complètement vrillé, ceci était dû au comportement des autres et non au sien. L’œil grand ouvert, sourire au lèvre, il s'avança lentement vers sa cible.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ascentofshinobi.com/t4794-hiruko-mysto-termine#37217 http://www.ascentofshinobi.com/t4818-carnet-mysto

Dim 27 Jan 2019 - 23:40
Juste après le passage fulgurant du courant d'air qu'elle venait de provoquer, Reikan pivota sur elle-même pour fixer l'unique silhouette hantant ses arrières. Le minois de la jeune femme restait de marbre face à cette apparition soudaine. Son regard perçant vint se plonger dans celui de l'arrivant, décortiquant presque les traits de son visage désormais déplumé de son foulard. Contre toute attente, elle n'afficha aucune surprise, si ce n'était qu'un haussement du sourcil droit. Malgré son apparence que la norme pouvait qualifier de monstrueuse, elle ne trépassa pas. Elle était plus curieuse de savoir pourquoi le jeune homme restait planté ici, qu'autre chose. Vu sa dégaine, il a quand même l'air d'avoir mon âge. Ce doit être un apprenti ninja, pas de quoi s'en faire. La main cadavérique refermée sur le visage du visiteur ne l'étonnait guère, alors que n'importe qui aurait été pris de panique, afféré par le dégoût. C'était un sentiment que Reikan n'osait partager, bien trop bienveillante vis-à-vis des autres. Et ceci n'était pas le fruit du hasard, mais bien celui d'une éducation respectable, pure et dure, ainsi que d'une âme profondément généreuse.

Baissant l'échine vers les bambous du terrain, elle remarqua sans détour le foulard, qui avait sûrement été emporté par l'ampleur de sa technique. Fléchissant les genoux, elle s'abaissa pour attraper ce dernier d'une main délicate. Une fois redressée, elle le tendit vers son confrère, sans hésitation. Bien que l'enveloppe charnelle du garçon pouvait paraître repoussante, la jeune kunoichi si raffinée ne semblait pas broncher. Manifestement, elle n'accordait pas d'importance au physique d'autrui, et ne s'arrêtait donc pas aux préjugés. Elle attarda son attention sur la balafre qu'elle lui avait causé, plissant les yeux en arborant un air peiné. Elle ignora délibérément ce qu'il venait de dire, lui montrant qu'il se méprenait sur toute la ligne.

« Pardonne-moi pour cela, j'avais presque oublié que le Grand Dojo ne m'était pas réservé. »

Alors que Mysto se dirigeait vers elle avec un air psychopathe, Reikan ne chancelait pas pour autant. Elle maintenait la main droite levée vers ce dernier, en vue de lui rendre son foulard. Dans le doute, elle restait tout de même sur ses gardes. Il a l'air un peu fou... non, il a l'air en souffrance. Reikan l'attendit d'un pied tout aussi accueillant que ferme, le fixant d'un regard plein d'assurance.

_________________



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ascentofshinobi.com/t5305-yasei-reikan-terminee http://www.ascentofshinobi.com/t5407-yasei-reikan-carnet-de-route

Lun 28 Jan 2019 - 20:18
Mysto s'avançait lentement vers le jeune demoiselle qui venait de lui abîmer un peu plus son visage déjà bien amoché. Mais en plus de ça, elle avait fait tomber son foulard et découvert sa vrai nature, ce qu'il souhaitait cacher un maximum à la vue de tous. Sans parler du fait qu'il avait l'impression d'être prit pour cible comme ce fut déjà le cas par le passé, laissant donc ses réflexes défensifs prendre le dessus en l'incitant à s'occuper de cette menace. C'est pourquoi tout en avançant il se parlait à lui même comme si deux personne discutaient.

- "Débarrasses-toi d'elle.. Tu seras en sécurité...
- Non ! Ce n'était pas intentionnel.."


Plusieurs petite phrase de ce genre jusqu'à ce qu'il arrive enfin à porter de la jeune femme qui venait tout juste de récupérer le morceau de tissu avant de lui tendre tout en affichant un air peiné. Elle n'avait pas l'air de lui vouloir du mal mais le jeune homme se battait intérieurement afin de tenter de reprendre le dessus. Tendant à son tour sa main droite, celle-ci se rapprochait lentement du cou de la kunoichi afin de l'attraper et l'étrangler surement. Mais avant que le contact entre leur peau ne soit effectué, Mysto reprit le dessus et retira aussitôt sa main, avant de récupérer d'un geste vif son foulard et le replacer sur son immonde face laissant une nouvelle fois son œil à découvert.

- "Je.. Je te remercie... Excuse-moi de.. -ne pas t'avoir tu.. -De mon comportement !"

C'était la première fois pour le garçon qu'il perdait totalement le contrôle, laissant ses deux personnalités prendre le dessus l'une sur l'autre et s'embrouiller dans ses propres paroles. Son regard laissait paraitre une énorme envie de sang mélangé à une peine sans précédent, comme s'il demandait de l'aide, fatigué de se battre contre lui-même. Si jusque là il avait réussi à se contrôler, se sentir en danger l'avait totalement fait perdre ses moyens.

- "Je.. m'appelle Hiruko Mysto.. J'aurais du être plus prudent en passant par ic.. -C'e"


Sous sa main, le jeune shinobi se mordit la lèvre afin de s'obliger à se taire. Le combat se passait aussi bien au niveau des dialogues que dans sa tête, se parlant à lui-même comme il le faisait depuis plusieurs semaines, contredisant les mauvaises intentions de son lui "endormi" il tentait tant bien que mal à prendre le dessus et réussir à faire taire cette voix qui était venu l'emmerder à l'extérieur de son crâne pour la première fois. Il n'était clairement pas tranquille et cela se ressentait à sa façon de se gratter le cou à une intensité telle qu'on pouvait entendre le frottement de son ongle contre sa peau en étant à quelques mètres de lui.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ascentofshinobi.com/t4794-hiruko-mysto-termine#37217 http://www.ascentofshinobi.com/t4818-carnet-mysto

Lun 28 Jan 2019 - 22:00
Stoïque tout au long de l'avancée de l'étrange jeune homme vers elle, Reikan semblait rester d'un marbre absolu. Elle n'hésita pas à le dévisager, analysant les diverses entailles et écorchures parsemées sur sa mine. Qu'avait-il pu subir pour porter de telles atrocités sur sa figure? Personne ne pouvait le savoir hormis lui, et encore moins notre chère tigresse qui s'efforçait de ne pas lui demander comment il allait.

Le visage de la jeune femme gardait une expression plutôt neutre, alors qu'elle eut ouïe de son charabia psychosé. Débarrasse-toi d'elle? J'aimerai bien voir ça, tiens. Ses paupières se plissèrent, comme si elle essayait de lire en lui et de déchiffrer son comportement, au travers de son attitude aliénée. Campant sur ses appuis, elle lui laissa l'opportunité de porter une main jusqu'à sa gorge, sans pour autant riposter. Vraisemblablement, elle n'attendait que ça, qu'il ose la toucher, pour contre-attaquer comme il le fallait. Elle demeura un tantinet bête, lorsque l'azimuté bifurqua le mouvement de sa main pour s'accaparer son propre foulard. Ne résistant pas à son emprise, elle le laissa filer entre ses doigts, avant de rabaisser sa main droite le long de son corps. Face aux dires du garçon démuni, elle relaxa un faible soupir.

« Il y a pas de quoi. Pas besoin de t'excuser. »

Bien qu'un peu peinée, la raison la poussait à rester sur ses gardes. Néanmoins, rien, pas même sa fierté caractérielle, ne l'empêchait de continuer à rester elle-même, c'est-à-dire une femme respectueuse et qui aimait plus que tout soutenir autrui.

« Enchanté Mysto, Yasei Reikan. C'est moi qui aurait dû m'assurer qu'il n'y avait personne. »

Milles questions lui passaient par la tête, mais aucune ne pouvait être posée à Mysto, puisque Reikan tâchait d'être aussi respectueuse que possible. Vu comment il a paniqué quand il a été démuni de son foulard... j'imagine qu'il y tient. Elle remonta sa main droite à l'arrière de sa tête, affichant soudainement un sourire sincère. Elle lui présenta des excuses plutôt bêtes, mais elle semblait y tenir, voyant que ce qui venait de se passer l'affectait véritablement, et pas en bon.

« C'est un peu trop tard pour l'évoquer mais, je suis désolée d'avoir vu ton visage, si cela t'a gêné. »


_________________



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ascentofshinobi.com/t5305-yasei-reikan-terminee http://www.ascentofshinobi.com/t5407-yasei-reikan-carnet-de-route

Mar 29 Jan 2019 - 21:22
Récupérant le foulard et le replaçant sur son visage, le jeune homme se battait de façon à ne pas se laisser submerger par l'envie de sang, ou plutôt par cette seconde facette de lui qui n'attendait qu'une chose, c'était que les choses dérapes. Bien que Mysto avait réussi à rattraper le coup, il savait qu'il ne pouvait se permettre de rester longtemps proche d'elle au risque de l'attaquer à la moindre occasion sans le vouloir réellement.

Après s'être présenté, la demoiselle en fit de même, Yasei Reikan.. C'était elle qui venait de l'attaquer sans réellement le vouloir. Elle s'excusa à son tour en assumant qu'elle aurait dû s'assurer d'être seul. Alors qu'elle lui parlait, le regard du garçon restait plongé dans celui de son interlocutrice. Autant il la trouvait gentille de s'excuser alors qu'elle n'avait absolument aucune raison de le faire ou du moins, pas tant que ça, autant il ressentait une envie de s'en prendre à elle juste pour étancher cette soif de violence qui coulait en lui.

D'ailleurs, ce sentiment s'amplifia lorsqu'elle s'excusa de nouveau, cette fois d'avoir vu son visage. Si cela l'avait gêné ? Pourquoi aborder le sujet alors qu'il n'avait rien dit à ce sujet, le trouvait-elle immonde ? Était-elle en réalité dégoutée ? C'était ce que la voix dans la tête du jeune homme lui disait, le laissant se tenir la tête tout en gémissant légèrement. Une fois partit elle te dénoncera, regarde toi.. Tu la dégoute, comme tout le monde, leur seul souhait c'est te voir partir de ce village.. TU DÉRANGES !

Relâchant sa tête, il releva la tête en direction de Reikan d'un coup sec, tout sourire malgré que la moitié de celui-ci ne soit visible, il enfouit sa main dans sa sacoche avant de sortir un kunai de ce dernier.

- "T'es vraiment sûr d'être désolée ? Tu me démasques.. Tu abîmes un peu plus ma face... Et tu dis être désolé si cela m'a gêné que tu ai vu mon visage ? Pourquoi je devrais être gêné, tu la trouve immonde cette tronche ?!"

Un ton ironique que Mysto n'avait jamais eu auparavant, il avait perdu le contrôle de son corps et se retrouvait désormais dans la tête de cette.. Personne qui avait prit le dessus. Son Némésis que l'on appellera Otsym afin de ne pas mélanger les deux. Sans attendre plus longtemps, ce dernier fonça sur la femme tentant de lui porter un coup à l'aide de son arme de façon à tâter le terrain.

Un combat involontaire de la part de Mysto qui était venu ici afin de retrouver son sensei. Lui qui avait toujours réussi à garder le contrôle de son corps, plus les jours passaient et plus cela devenait compliqué pour lui. Peut-être devait-il songer à réellement quitter Kiri afin de ne pas mettre en danger ses camarades. Il fallait à tout prix qu'il parle à Saji, en espérant que cette journée ne se termine pas en carnage.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ascentofshinobi.com/t4794-hiruko-mysto-termine#37217 http://www.ascentofshinobi.com/t4818-carnet-mysto

Mar 29 Jan 2019 - 22:28
Lorsqu'elle eut ouïe de son gémissement et de ses susurrations, l'un des sourcils de la jolie vint à tressauter. Interrompue dans sa séance d'exercices musculaires et de peaufinage de techniques, Reikan n'était pas entrain à s'attarder sur cette altercation. Pendant qu'il délirait, elle opta pour le silence. Il m'a l'air sacrément timbré. Sois patiente, Reikan. Elle qui détestait être incomprise, voire mal comprise, elle se contint tant bien que mal pour ne pas prolonger ce moment fâcheux. Un sourire mêlant peine et incompréhension se crayonna sur les traits harmonieux de son visage.

D'un vif pivotement sur ses talons, elle lui tourna le dos, en vue de se diriger vers le centre du terrain pour reprendre son activité. Toutefois, alors qu'elle s'apprêtait à effectuer le premier pas, sa démarche fut cassée par la prise de parole plutôt inattendu de Mysto. Au fur et à mesure qu'il exposait ses dires, la jeune femme contint son impatience, mêlée à de la colère. Qu'est-ce qui lui prend de déblatérer autant de conneries à la seconde? Ses sourcils se fronçaient, plutôt vexée par toutes ses accusations infondées. Désormais poing, les fins doigts de sa main droite s'étaient refermés et luttaient les uns contre les autres, sous l'effet de l'irritation.

« Je crois que nous nous sommes mal com... »

Ses songes furent avortés à l'instant où elle entendit les bruits de pas précipités à ses arrières. Surprise, Reikan virevolta au dernier moment sur le côté, écartant son dos en arrière pour laisser passer la lame devant son buste. D'un regard accusateur, elle reluqua du coin de l’œil Mysto, qui paraissait comme possédé. Face à la menace, elle tenta tant bien que mal de garder son sang-froid. Derechef, l'espiègle tigresse vint attraper son bras attaquant avec ses deux mains, avant de le tordre sur le côté pour l'envoyer au sol. La kunoichi mit en œuvre sa force musculaire, qui, contrairement aux apparences, était assez suffisante pour lui permettre de se défendre. Elle tenta de l'envoyer au tapis pour lui faire une prise de soumission, en vue de calmer ses ardeurs.

« Qu'est-ce qui ne va pas chez toi? Si j'ai dis que tu étais gêné, c'est certainement parce que tu m'en as donné l'impression, pas que tu avais à l'être. »

_________________



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ascentofshinobi.com/t5305-yasei-reikan-terminee http://www.ascentofshinobi.com/t5407-yasei-reikan-carnet-de-route

Jeu 31 Jan 2019 - 17:19
Alors que Otsym fonçait sur sa cible avec l'intention ferme de la transpercer, Mysto espérait du fond de son cœur que la jeune femme esquive le coup. Heureusement, Reikan esquiva au dernier moment, attrapant le bras de son agresseur avant de l'envoyer au sol. Le tenant toujours par le bras tout en ayant un genoux posé sur sa glotte, elle tenta de le ramener à lui en assurant qu'elle n'avait rien dit en vue de le blesser mais qu'elle ne faisait que constater ce qu'elle avait pu voir. Elle n'avait pas tord et le jeune homme le savait, mais ce n'était pas lui qui avait prit les décisions à ce moment là. Mais maintenant qu'il était maitrisé, Mysto avait reprit ses esprits, regardant son garde-fou du moment, perdu comme s'il n'avait pas comprit ce qui venait de se passer.

- "Je.. Excuse-moi... J'me suis laissé emporté.. C'est comme si je m'étais endormi un instant."

Relâchant sa crispation afin de prouver qu'il était désormais "docile" il lâcha l'arme en ouvrant la main. Effectivement, c'était la première fois que cette sensation était ressenti de sa part. Il n'avait jamais perdu le contrôle, "s'endormant" pendant que cette chose prenne le dessus et dirige le corps à son souhait.

Une fois la prise relâchée, le garçon se redressa, s'asseyant et fixant ses propres mains. Il récupéra ensuite le kunaï lentement sans geste brusque pour venir le ranger dans sa sacoche. Levant la tête vers Reikan, il ne savait pas trop quoi lui dire, le plus dérangeant était que non seulement elle avait pu voir le visage du Genin mais qu'en plus elle avait pu voir ce que jamais personne n'avait eu l'occasion d'apercevoir. Cette seconde personnalité enfoui au fond de Mysto, qu'il gardait cacher au fin fond de son cœur depuis le dramatique accident qui c'était passé il y a quelques années.

- "Je.. Suppose que tu comptes parler de ce qui vient de se passer ..? Je n'ai pas grand chose pour acheter ton silence mais je t'en prie.. Garde ça pour toi.."


Il n'avait toujours pas remarqué que lors de sa chute, le rouleau qu'il avait récupéré le matin même avait roulé sur le sol. Plus important, il tentait encore une fois de faire taire cette voix dans sa tête qui l'encourageait à en terminer avec elle afin d'être sur qu'elle ne rapporte rien.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ascentofshinobi.com/t4794-hiruko-mysto-termine#37217 http://www.ascentofshinobi.com/t4818-carnet-mysto

Jeu 31 Jan 2019 - 19:13
Le genoux bloqué contre l'abdomen de Mysto, la méfiance de la métamorphe fut gommée par la fin de la psychose de ce dernier. Qu'est-ce qui a bien pu lui prendre? Le démentiel affichait désormais une tout autre mine que celle qu'il avait arboré lors de son assaut. C'était comme s'il avait intégralement changé de personnalité, optant cette fois-ci pour la plus sage. La tigresse prit la décision d'effacer cette altercation douteuse de sa mémoire, considérant l'inutilité de retenir une telle scène en sa mémoire. Tout le monde pouvait fauter, et elle était bien évidemment prête à accorder son pardon, quand bien même il aurait pu la blesser si elle n'avait pas eu le réflexe de réagir. Une fois qu'il eut relâché le kunaï qu'il tenait, elle recula sa jambe en arrière et relâcha le bras de son assaillant, en vue de se redresser.

« ...C'est pas grave. Tu m'as presque fais peur, tu sais? »

Plutôt rassurée qu'il ait reprit conscience, elle remonta une main à l'arrière de sa tête pour se caresser les cheveux, exposant un sourire gêné.

« Je n'ai nullement eu l'intention de te blesser. Et si tu veux savoir, je ne compte pas en parler. Je n'ai que faire de ce genre de sottise, alors tu peux dormir sur tes deux oreilles. »

Elle haussa les épaules, d'un air plutôt indifférent. Ses yeux roulèrent sur le côté, jusqu'à faire une fixette sur un rouleau qui ponctuait les bambous du parterre. Un parchemin? Je ne l'avais pas remarqué. Décidément, ce Mysto m'a vraiment bousculé les sens. De l'inquiétude pour sa propre personne, ou bien pour lui? Personne ne pouvait le savoir, et même elle avait du mal à poser des mots sur son ressentis après ce différend foldingue. Son dos se courba vers l'avant, tendant sa main dominante vers le rouleau qui se trouvait non loin de ses pieds. Elle l'empoigna en se redressant, la tête penchée sur le côté, à la manière d'un félin qui venait de découvrir un nouvel outil.

« Je crois bien que tu as perdu quelque chose. »

La main droite délicate de Reikan, contenant le rouleau, se dressa vers le jeune homme. Elle lui intima de le reprendre, puisque persuadée que l'objet ne pouvait qu'appartenir à l'azimuté.

_________________



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ascentofshinobi.com/t5305-yasei-reikan-terminee http://www.ascentofshinobi.com/t5407-yasei-reikan-carnet-de-route

Dim 3 Fév 2019 - 4:16
Mysto reprenait petit à petit ses esprits, se concentrant afin de ne pas reperdre le contrôle, il n'avait pas fait attention qu'il avait perdu son parchemin. Reikan qui avait été victime d'une attaque quelques instants plus tôt, était déjà en train de sourire à nouveau, même si celle-ci paraissait gênée, elle en profita pour le rassurer sur le fait qu'elle n'avait pas l'intention de parler de ce qu'elle venait de voir ni les agissements du Genin à qui que ce soit.

Elle remarqua alors le parchemin sur le sol et la ramassa avant de le tendre en direction du garçon encore assit au sol. Alors qu'il levait la tête, il fixa la demoiselle qui était en face de lui. Il ne pouvait se permettre de la laisser repartir sans la remercier.. Mais les paroles n'étaient pas son fort, c'est à ce moment qu'il eut une idée. Si il lui offrait le rouleau, elle pourrait soit le revendre ou l'utiliser si elle avait les capacités nécessaires. Se relevant, il repoussa gentiment sa main contre elle de façon à lui indiquer qu'elle pouvait le garder.

- "Garde le.. C'est pas grand chose mais disons que c'est pour m'excuser du comportement que j'ai eu.. Et j'espère que ça conforte le fait de garder le silence sur ce qui vient de se passer."


Reprenant son souffle, il essayait de se concentrer tandis que dans sa tête ses deux voix se battaient afin de prendre le contrôle l'une sur l'autre. Ricanant légèrement afin de masquer ses douleurs intérieurs, il reprit.

- "J'espère que je ne t'ai pas blessé.. Je crois que je ne t'ai pas touché mais si tu as la moindre blessure je m'en excuse profondément. Je sais pas ce qui m'a prit. J'ai perdu les pédales sur le coup je t'avouerai mais c'est bien la première et la dernière fois que ça m'.."


Une nouvelle douleur surgit à ce moment, l'obligeant à couper sa phrase et se tenir la tête avec une main. Il se rendait compte petit à petit que rester près d'elle devenait de plus en plus compliqué. Pensant qu'elle avait voulu le prendre pour cible, son subconscient la classait comme dangereuse et une cible à abattre, laissant Otsym prendre le dessus plus facilement qu'habituellement. Désormais, chaque personnes allaient être classées, et selon si celles-ci sont appréciées ou non, Mysto n'aurait pas la possibilité de rester proche d'elles plus d'un certains temps, ou alors il devrait rester concentrer sur lui-même afin de réussir à ne pas se laisser envahir. Un dilemme qui risquerait de l'isoler encore plus qu'il ne l'était déjà.

Sachant qu'il ne pouvait rester plus longtemps au risque de s'en reprendre à elle sans le vouloir, il n'avait pas d'autre choix que de partir sans trainer pour son bien à elle comme pour lui.

- "Excuse-moi mais je vais.. Devoir .. Te t.."

Ne tenant plus, il s'empressa de partir en courant, sautant sur une branche avant de rejoindre les toits des bâtiments et s'éloigner le plus rapidement possible de Reikan.. Elle était la première à lui éveiller une telle migraine, une telle perte de contrôlé de son esprit. Il n'avait jamais ressentit ça et bien qu'elle ne soit pas fautive dans cette histoire, il ressentait une haine insatiable envers celle-ci.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ascentofshinobi.com/t4794-hiruko-mysto-termine#37217 http://www.ascentofshinobi.com/t4818-carnet-mysto

Dim 3 Fév 2019 - 17:16
Bien qu'envieuse du Genin qui était en possession d'un tel parchemin, Reikan ne put que se soumettre à sa bonne foi naturelle. Elle continua de tendre le rouleau à Mysto, afin de le restituer à son légitime propriétaire. Du moins, jusqu'à ce qu'il repousse d'un air gentillet sa main, lui intimant de le garder pour elle.

La métamorphe haussa un sourcil suite à la justification qu'il lui justifiait, ayant un peu du mal à y croire. Elle déposa son regard marquant sur le rouleau, pour y faire une fixette, essayant tant bien que mal de deviner ce qu'il pouvait renfermer. Peut-être réprimait-il un grand secret, ou bien... était-il vierge? Peu importe, il traduisait un gage de bonne volonté entre les deux apprentis. Pour l'excuser, je veux bien, mais... mon silence était déjà acté avant même qu'il décide de me refiler une telle contrepartie.

« Si tu insistes tant... »

Elle ramena sa main et le parchemin jusqu'à elle, remettant son bras le long de sa svelte silhouette. Face à ces énièmes excuses, elle écarta légèrement les bras pour lui montrer qu'elle était en bonne santé.

« Rassure-toi, on ne blesse pas si facilement Yasei Reikan. »

La jolie brune décrocha un sourire, avant qu'il ne soit gommé par la tournure de la situation. Dans l'incompréhension, elle déchiffra sa réaction douteuse, avant de tendre une main vers lui, paume face à la terre. Elle avait saisi que quelque chose ne tournait pas rond chez ce jeune homme, mais elle ne put retenir son naturel avenant et bienveillant.

« Tu es sûr que ça va? Si tu ne te sens pas bien, on peut aller s'asseoir. »

Un silence vint briser son aménité, avant que Mysto ne s'excuse et ne parte en courant. Elle éleva sa main déjà redressée vers lui, comme pour le retenir dans sa course.

« ...Attends! »

Pourquoi? Hélas, ses pieds étaient cloués au sol, comme si sa conscience lui intimait de ne pas le poursuivre. Sourcils froncés, elle rabaissa sa main droite vers le bas, avant de regarder le rouleau qu'elle tenait dans l'autre. Plutôt déçue de sa fuite, elle prit un temps de pause avant de retourner à ses affaires, après que la silhouette de Mysto n'eut disparue derrière une charpente. J'espère qu'il ne m'en veut pas trop... On se reverra vite, Mysto.

_________________



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ascentofshinobi.com/t5305-yasei-reikan-terminee http://www.ascentofshinobi.com/t5407-yasei-reikan-carnet-de-route

Donnant-donnant

Page 1 sur 1

Ascent of Shinobi :: Territoires de l'Eau :: Kiri, village caché de la Brume :: Grand Dojo
Sauter vers: