Soutenez le forum !
1234
Partagez | 

Je veux être de la CIA, non ! Du FBI ! [Feat Etsuko]


Mer 30 Jan 2019 - 23:53
Tsuyoshi attendait depuis un bon moment déjà la jeune femme. Il s’était renseigné depuis les crocs rocheux et avait pu obtenir la position de celle pour qui il patientait depuis plus d’une heure déjà. Il s’agissait de sa senseï : Naari Etsuko. Une jeune femme à ses yeux talentueuse, posée, réfléchie et puissante. Elle semblait avoir tout pour elle. Jonin depuis qu’elle s’était distinguée durant les événements à Tetsu préférant la paix à Iwa et Tsuchi plutôt qu’un acte qui aurait pu être fort regrettable et pour Tetsu et pour Tsuchi elle avait fini par devenir la Taishô du Shishiza. En clair la police d’Iwa et de Tsuchi. Des responsabilités qu’elle semblait remplir au quotidien de façon plutôt naturelle, comme si elle avait été destinée pour ces fonctions. Etsuko senseï était là lors de l’attaque d’Iwa par le samouraï Tenshi. Elle était également là lors du départ de Yaoguaï Senku et des hayashijins. Deux évènements que le Hyûga ne s’expliquait pas. Deux évènements cependant encadrés voir sécurisés par la Taishô du Shishiza. N’était-ce pas elle qui avait éteint le feu qui brûlait alors non loin des portes d’Iwa suite à l’apparition du déserteur Tenshi ? De petites actions qui avaient fini de convaincre Tsuyoshi que dans son évolution, il était intéressant pour lui de pouvoir servir le village et le pays au niveau de l’unité dirigée par la jeune femme.

Alors qu’il rêvassait encore patientant gentiment qu’elle sorte du bâtiment en bas duquel il se trouvait, Tsuyoshi vit la Taishô pointer le bout de son nez. Ils se trouvaient alors dans le bâtiment où les Jonins tenaient leurs réunions de travail. Le Hyûga fit un signe à la jeune femme de la main lorsque celle-ci croisa son regard puis il patienta qu’elle se libéra de ceux qui poursuivaient un brin de causette avec elle jusqu’au dehors. Certains d’ailleurs semblaient happés non par l’intelligence du discours de la kunoichi, mais plutôt par le charisme ou peut être le sex appeal de la jeune femme. A vrai dire, en pensant à cela, le Hyûga remarqua que sa supérieure était en effet une créature plutôt rare. Belle, ses courbes bien dessinées étaient visibles sous sa tenue moulante. Sa poitrine développée à point ferait d’elle une postulante de tout premier plan du prix miss Iwa. Tsuyoshi n’y avait pas vraiment fait gaffe, mais oui Etsuko était belle.

_ Etsuko Senseï… Vous allez bien ? Vous auriez deux minutes ? Fit-il lorsqu’enfin le petit groupe « d’admirateurs » qui la retenait se fut écarté. Il s’était rapproché de sa senseï et après de brèves salutations s’apprêtait à rentrer directement dans le vif du sujet. Inutile de tourner en rond. Lorsque sa supérieure lui fit signe qu’il pouvait parler, le Hyûga lui exposa ses besoins :

_Etsuko senseï… J’ai entendu dire qu’il y avait des unités qui étaient ouvertes au recrutement. L’unité de diplomatie ou quelque chose dans le genre et l’unité que vous dirigez. La diplomatie n’étant pas ce qui m'attire le plus, et une unité de traque n’existant pas, je me suis dit que je pourrais vous être utile au Shishiza. Il marqua une pause, passa la main dans ses cheveux et la laissa traîner un peu sur sa nuque comme gêné. Ses yeux fixaient le sol tandis qu’il marmonnait de façon audible cela dit :

_ De toutes façons il me manque quelques petites choses à perfectionner pour me présenter comme un réel traqueur… Il marqua une courte pause puis reportant son regard vers la Jonin, il dit avec un ton bien plus déterminé :

_ Je pense que je ferai un bon membre de l’unité. Acceptez moi je vous prie. Je saurai me rendre utile à Iwa.

Le Hyûga attendit ensuite la réponse de la Jonin. Il l’appréhendait un peu, mais néanmoins, au fond de lui, il savait qu’il pouvait le faire. Travailler dans cette unité était largement dans ses cordes.



_________________
Spoiler:
 


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ascentofshinobi.com/t193-hyuga-tsuyoshi-100 http://www.ascentofshinobi.com/t4564-hyuga-tsuyoshi#35195

Ven 8 Fév 2019 - 13:25
La jeune femme aux yeux émeraude venait d'assister à une réunion sur l'importance de la défense d'Iwa, échangeant notamment au sujet de la construction de la muraille qui était prévue autour d'Iwa et de tout ce que cela impliquait pour Iwa, Tsuchi et leurs habitants. La discussion avait été longue, les informations nombreuses et elle n'aspirait plus qu'à changer d'air, avoir quelque chose de plus simple et serein. Elle continua à échanger avec trois autres jônins visiblement plus préoccupés que d'autres, qui demandaient notamment des assurances sur les actions de la police et de ce qu'elle comptait faire à ce propos. Elle les rassura alors de son mieux, tâchant de garder un sourire aimable.

Elle remarqua alors son élève et le salua de la main avec un sourire, contente de le voir, y voyant une échapatoire.

« Si vous voulez bien m'excuser, j'ai à faire avec mon équipe désormais. Si vous avez d'autres doléances, n'hésitez pas à m'écrire des missives que vous pouvez envoyer au poste n°6 tant que le nouveau poste général est en construction, je les lirai et y répondrai dans les plus brefs délais, et tiendrai compte de vos remarques, ne vous en faites pas. »

Une fois la troupe rassurée, elle parvint à se décrocher d'eux, allant à la rencontre de son élève.

« Ohayo Tsuyoshi, merci pour l'aide, j'ai cru qu'ils n'arrêteraient jamais de me parler de cette réunion qui était déjà interminable. Que puis-je pour toi ? Enfin attends, avançons sinon ils vont revenir à la charge. »

Elle le guida un peu dans une des rues d'Iwa vers le coeur commerçant, relançant la discussion après quelques instants.

« Je t'écoute, que veux-tu ? »

Etsuko hochait un peu la tête, attentive à son discours. Il voulait rejoindre la police donc ? Hmmm... Pourquoi pas, mais il fallait avant qu'elle le teste. C'était son élève, certes, mais il devrait passer les mêmes épreuves que les autres, elle ne ferait pas de privilèges.

« Je vois. Tu veux rejoindre le Shishiza donc. Et bien suis-moi, on va aller au poste pour discuter un peu, j'ai mon carnet là-bas. »

Changeant alors de direction, la Fleuriste traversa une partie du village caché de la Roche pour finalement atteindre le poste six, saluant au passage ses hommes en faction.

« Tu veux boire quelque chose ? Thé café ou chocolat ? Moi je vais me prendre un café, j'en ai besoin pour pouvoir tenir une conversation correcte... »

Elle hocha la tête à sa réponse et l'invita à s'assoir à son bureau pendant qu'elle allait chercher les boissons, s'installant et lui donnant sa tasse s'il avait accepté la proposition. Buvant une gorgée de café avant de se lancer, elle l'observa un peu en attrapant un carnet et un stylo.

« Bien, Tsuyoshi. La première étape donc, je voudrais que tu m'expliques un peu pourquoi tu veux rejoindre le Shishiza. Qu'est-ce qui te motive, sinon le fait que tu veuilles de rendre utile et que la diplomatie ne soit pas ton domaine préféré ? Ensuite, je voudrais que tu me dises un peu ce que tu penses pouvoir nous apporter, à nous, la police. Je ne peux pas accepter tout le monde, tu le comprends bien j'imagine, alors pourquoi toi et pas un autre ? »

Elle avait un petit sourire amusé en posant sa question, ayant déjà une certaine idée de ce qu'il allait lui répondre et sachant déjà que si elle devait faire un choix entre un autre et lui, ce serait certainement lui qu'elle accepterait. Elle se tenait alors prête à noter, écoutant son élève et potentiel futur collègue de police.

_________________
Theme song : Ici
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ascentofshinobi.com/t1606-naari-etsuko-la-douceur-des-fleurs-termine http://www.ascentofshinobi.com/u563

Je veux être de la CIA, non ! Du FBI ! [Feat Etsuko]

Page 1 sur 1

Ascent of Shinobi :: Territoires de la Terre :: Iwa, village caché de la Roche
Sauter vers: