Soutenez le forum !
1234
Partagez

Prise de conscience — ft. Kagai Inja

Aditya
Aditya

Prise de conscience — ft. Kagai Inja Empty
Ven 1 Fév 2019 - 22:47


Prise de conscience
ft. Kagai Inja

nota bene: l'ost représente l'ambiance du rp ou l'état d'esprit d'aditya lors de ce post

______Aditya glissa le dos de sa main à travers les banderoles en tissu arborant les kanji de « Takotako », laissant ses pas le guider à l’intérieur du restaurant dont l’apparence extérieure se rapprochait plus d’un stand refermé qu’autre chose. Il fut tout de suite happé par les effluves qui s’échappaient du plan de travail du cuisinier, portant son sempiternel couvre-chef. Peut-être qu’un jour, le mystère de cette pieuvre serait levé sur le village. Néanmoins, le jeune homme ne s’en formalisa pas – cela l’avait bien plus surprit à sa première visite – et prit place sur l’un des tabourets face à un comptoir en bois. Bien qu’ils ne soient recouverts que d’un tissu rouge et épais, il devait admettre qu’ils étaient plus que confortables. Il remonta la seule manche de sa toge avec minutie, la rattachant avec une bandelette de tissu par-dessus son épaule.

______Il indiqua sa commande à l’homme dans un souffle avant de cacher son visage dans ses mains, étirant les muscles de son visage alors que plusieurs questions se bousculaient dans son esprit. Aujourd’hui plus qu’encore, ce sentiment d’être perdu, voir prit entre deux feux s’étaient d’autant plus fait ressentir. Il n’avait jamais eu aucun problème avec la solitude, qu’elle se manifeste physiquement ou non. Mais cette sensation de se battre pour rien, de se fixer des objectifs sans queue ni tête pour un village envers lequel il n’éprouvait aucun sentiment, qu’il soit positif ou négatif, ça, il n’avait jamais eu à en faire l’expérience par le passé. Chacune de ses actions était rythmée par une méthode particulière, dans un but précis. Il abhorrait tout autant l’oisiveté que le fait de se complaire dans l’ignorance, et s’il avait réussi à chasser l’un de sa vie en cherchant constamment à connaître ce qui lui demeurait inconnu, il semblerait que le second l’ait rattrapé.

______Le tintement de la porcelaine sur le bois le tira de ses pensées, se retrouvant nez à nez avec un bol de nouilles fumant. Il déclina un remerciement à Takotako, le regard focalisé sur les ventouses du poulpe sur son crâne l’espace de quelques secondes avant d’empoigner ses baguettes. Pendant quelques temps, il fit tournoyer l’eau dans laquelle avait très certainement cuit les nouilles – il ne se risquerait pas à essayer de deviner sa recette, l’excentricité extérieure de l’homme suffisait à rebuter quiconque tenterait de se mettre à sa place – avant qu’un bruit n’attire son attention. Un simple coup d’œil lui indiqua que l’on tirait une chaise ; visiblement quelqu’un venait de se joindre à lui pour repaître son estomac.




_________________

_

encore plus spooky:
 


Revenir en haut Aller en bas
http://www.ascentofshinobi.com/t5306-aditya-terminee http://www.ascentofshinobi.com/t6379-aditya-memoires-d-un-ascese
Kagai Inja
Kagai Inja

Prise de conscience — ft. Kagai Inja Empty
Sam 2 Fév 2019 - 18:58
Prise de conscience — ft. Kagai Inja Oui10

« Le Berserker déchu »




Marchant au milieu des ruelles du village de la Brume, Inja réfléchissait, le visage stoïque cachant une fatigue intense, tandis que ses pas souples et appuyés trahissaient une journée qui l'avait plus qu'exténué. Le vent froid sinuant les ruelles prenait de l'ampleur alors que les minutes passaient, laissant peu à peu l'obscurité s'emparer des lieux pour ne laisser que la froideur glaciale d'un lieu humide prit d'assaut par des rafales grandissantes.

Encore une journée pareille... se disait le Kagai, alors même qu'il sentait une douleur dans le milieu du ventre, un sentiment de vide qui se mettait à gratter aux parois intérieures pour lui susurrer de plusieurs grognements aigus que la faim se faisait sentir. Cette sensation qui le suivait se faisait de plus en plus forte à mesure des années, laissant un indice que l'âge, s'il apportait l'expérience et la sagesse, avait plein d'inconvénients qu'il serait inutile de tenter de lister.

Takotako ?...



A ces mots, le Kagai laissait entendre à travers une ruelle vide une interrogation, éprise entre un sentiment d'hésitation lié à la tentation et à la paresse, tandis que tapait une voix intérieure plus réfléchit lui laissant penser qu'il aurait bientôt tout le loisir de manger à foison, lorsque arrivé à la maison.

Non.

Je suis trop fatigué.


La décision ne fut finalement pas dure, bien trop aidée par un état d'exténuation avancé.

Quelques pas suffirent au Shireikan de la Brume avant que celui-ci ne passe le seuil d'entrée de l'échoppe, faisant par la même occasion retentir une clochette alors que sa tête passait un drapé accroché au plafond. Difficile était de passer inaperçu avec une carrure pareille. Du haut de ses deux mètres, le gladiateur recula la chaise proche du comptoir pour s'y asseoir, laissant de la place pour ses jambes au moment même où il faisait des signes de main et de têtes au Chef.

Deux bols de ramen et un homard frit s'il vous plaît.



Tout de suite Shireikan.



Décidément... Pas moyen de s'installer à un restaurant sans se faire reconnaître...

Mais alors que le Kagai venait de passer commande, son regard dur partit en direction de la personne située à côté de lui, aux côtés de qui il s'était installé sans même faire attention. Était-il du village ? Vraisemblablement, le colosse n'arrivait pas à répondre à cette question, c'était la première fois qu'il pouvait apercevoir le jeune homme et son regard insistant figé par une réflexion de fond pensée pouvait paraître plus que lourd.

_________________
Hakai VS World:
 
Revenir en haut Aller en bas
http://www.ascentofshinobi.com/t3404-kagai-inja-99#25741 http://www.ascentofshinobi.com/t3521-arcanes-d-inja-le-berserker http://www.amneos.fr/
Aditya
Aditya

Prise de conscience — ft. Kagai Inja Empty
Dim 3 Fév 2019 - 11:43
______Aditya releva son regard, plus concrètement qu’un simple coup d’œil, du bol fumant dans lequel il avait plongé ses réflexions. La personne qui était entrée, outre son physique des plus imposants – qui pouvait bien être aussi grand que le presque-plafond d’une échoppe comme celle-ci ? –, arborait les profondes marques du temps sur son visage. Cela le surprit un temps, naïvement. Jusqu’ici, il n’avait été confronté qu’à des hommes bien trop vieux pour suivre encore la voie shinobi, désormais retranchés en tant que civils ou bien des jeunes adultes de son âge qui venaient tout juste de commencer leur entraînement. Visiblement, les guerres récentes qui avaient bousculé le village de Kiri avaient laissé quelques « survivants » pour témoigner des récits que les nouvelles générations ne pourraient connaître que par bouche à oreille. Et étant donné le respect significatif avec lequel Takotako s’adressait à lui, nul doute qu’il était connu dans les ordres militaires – il ne doutait pas le moins du monde que le titre dont on l’affublait avait été gagné en prouvant sa valeur, nommer quelqu’un « Shireikan » n’était pas une chose que l’on prenait à la légère.

______Aditya ne put que délaisser un fin sourire devant l’ironie de la situation. Lui qui s’était rendu en ces lieux plein de doutes et d’appréhension sur la voie à suivre – pourquoi s’être engagé dans l’ordre shinobi ? – le voici qui se retrouvait à partager un repas avec le chef des armées en personne, sûrement une des personnes les mieux placées pour répondre à son trouble. Néanmoins, il ne le connaissait que de par son rang, n’ayant pas eu le loisir de passer ces dernières années dans le village pour s’instruire de ses faits d’arme.

______De l’extérieur, le jeune homme restait stoïque, laissant seulement la vapeur qui s’échappait de son bol réchauffer un tant soi peu l’air autour de lui. Il n’avait jamais eu l’habitude de commencer une discussion avec un inconnu par lui-même si cela n’incluait pas une demande d’information immédiate, comme l’emplacement d’un bâtiment ou le prix d’une denrée. Mais devant ce coup du sort… Il ne pouvait que se dire que quelque part, l’on le poussait à repousser ses craintes et leur trouver des réponses ; et cet homme semblait les détenir. Peut-être trouverai-t-il en lui une aide précieuse.

____________« « Shireikan »… Eh bien, si l’on m’avait dit qu’un jour je partagerai un repas avec le chef des armées de Kiri. », glissa-t-il d’un voix posée mais néanmoins empreinte d’un certain respect envers l’homme.



_________________

_

encore plus spooky:
 


Revenir en haut Aller en bas
http://www.ascentofshinobi.com/t5306-aditya-terminee http://www.ascentofshinobi.com/t6379-aditya-memoires-d-un-ascese
Kagai Inja
Kagai Inja

Prise de conscience — ft. Kagai Inja Empty
Dim 3 Fév 2019 - 15:02
Prise de conscience — ft. Kagai Inja Oui10

« Le Berserker déchu »




Le regard maintenant détourné pour contempler le bol de nourriture qu'il avait commandé, son estomac se mettait de nouveau à taper contre la paroi de son ventre, lui partageant une impatience lointaine, remontant à déjà plusieurs heures.

C'est alors que situé à côté de lui se mit à prendre la parole, laissant s'échapper quelques mots avant que le cinquantenaire ne se rendre compte que c'était à lui qu'il s'adressait.

Préférant laisser quelques secondes s'écouler pour prendre une première bouchée de son bol, guidé par sa mission première, le Kagai se mit à mâcher puis avaler avant de tourner la tête vers le blond, réagissant de façon tout à fait normale, n'ayant pas grand chose à dire à une personne qu'il n'avait encore jamais vu auparavant.

Malgré ses airs, le cinquantenaire avait tenu assez de conversations et rencontrés suffisamment d'hommes et de femmes dans sa vie pour que son corps ne développe de lui-même un répondant sympathique et avancé, malgré les écarts d'impression que sa voix rauque laissait paraître.

Et bien... bon appétit ?



D'un signe de la tête, le Kagai monta de quelques centimètres ses baguettes, légèrement agacé de se faire aborder lors de son repas, mais en même temps bien au fait que sa notoriété ne pouvait qu'amener à des situations du genre... Situations qu'il devait gérer avec tact et prestance, quelque soit le contexte.

Et, vous êtes ?



Il aurait aimé passer un repas, seul, à l'abris de la conversation. Mais non, il lui fallait garder une image intacte et donner le meilleur de lui-même pour chacun des membres du village. C'était son devoir.

Cependant, une certaine curiosité se mettait aussi à l'habiter, lui qui connaissait le nom de tous les kirijins, mis au fait par les heures qu'il avait pu passer à trier les dossier et analyser les rapports. Il n'avait juste pas eu l'opportunité de mettre un visage sur les trois quarts des noms qu'il avait pu lire ou entendre.

_________________
Hakai VS World:
 
Revenir en haut Aller en bas
http://www.ascentofshinobi.com/t3404-kagai-inja-99#25741 http://www.ascentofshinobi.com/t3521-arcanes-d-inja-le-berserker http://www.amneos.fr/
Aditya
Aditya

Prise de conscience — ft. Kagai Inja Empty
Dim 3 Fév 2019 - 20:07
______Il l’observa faire, déclinant un sourire poli lorsqu’ils échangèrent les banalités d’usage avant de retourner à son bol, mélangeant son contenu dans une vaine tentative de le refroidir. Pendant quelques instants, bien que brefs avant que le plus âgé ne reprenne la parole, le cadet dégusta quelques nouilles épargnées par la chaleur du bouillon. Le vent frais de la nuit qui se profilait dans leurs dos fit frissonner son échine, légèrement, si bien qu’il plaqua ses paumes contre le bol en délaissant les baguettes à l’intérieur. Si le printemps était là depuis bien des lunes déjà, le brouillard de Kiri n’aidait pas les dernières lueurs du jour à effacer les réminiscences de l’hiver.

____________« Et, vous êtes ? »

______Le jeune homme déclina un regard surpris vers son aîné, assez surpris qu’il poursuive la discussion. En un sens, il s’était senti un peu coupable de briser cette ambiance d’accalmie que proposait… l’étrangeté de Takotako – il commençait d’ailleurs à sérieusement se demander si ce poulpe sur le crâne du chef ne le fixait pas depuis tout à l’heure –, lui-même étant venu pour profiter du calme et d’un bon repas chaud, pour une fois qu’il quittait le temple Seidou. Il en avait eu marre de ressasser ses doutes, mais malheureusement pour lui, ils l’avaient suivi jusqu’ici.

____________« Aditya. Je viens tout juste… d’être promu genin, même si je dois être un peu vieux pour la moyenne d’âge. », souffla-t-il avec une pointe de … remords, peut-être ?

______Après tout, cela ne le surprendrait pas. Néanmoins, il parlait avec cet air posé, indifférent qui lui collait constamment à la peau, si bien que l’on pourrait comprendre qu’il s’y serait résigné. Après tout, cela lui accordait énormément de bénéfices, d’apprendre, encore et encore des choses auxquelles il était totalement étranger depuis sa naissance – il avait toujours apprécié cela, d’élargir ses horizons – mais c’était la raison pour laquelle il viendrait à les utiliser qui le gênait. Et surtout, pour qui, et pourquoi ?

____________« Navré d'avoir interrompu votre repas. », glissa-t-il simplement en dégustant une nouvelle fois quelques nouilles.



_________________

_

encore plus spooky:
 


Revenir en haut Aller en bas
http://www.ascentofshinobi.com/t5306-aditya-terminee http://www.ascentofshinobi.com/t6379-aditya-memoires-d-un-ascese
Kagai Inja
Kagai Inja

Prise de conscience — ft. Kagai Inja Empty
Lun 4 Fév 2019 - 18:06
Prise de conscience — ft. Kagai Inja Oui10

« Le Berserker déchu »




Prenant une nouvelle bouchée de l'excellent repas qui venait de lui être servit, le Shireikan perdit un instant tout lien avec la réalité, bien trop pris par la puissance de la nourriture qu'il ingérait.

MAIS C'EST TROP BON.

Malgré tout, il reprit ses esprit à temps pour entendre les mots de son interlocuteur, celui-ci se présentant comme l'un des nouveaux genins du village. Sûrement un arrivant récent.

L'homme continua en spécifiant que ce pouvait être étrange pour son âge, avant de s'excuser d'avoir dérangé le cinquantenaire dans son repas.

A ces mots, le Kagai prit sur lui-même, se rendant bien compte que la personne à ses côtés semblait confuse, alors même qu'il s'agissait d'un sentiment qu'il ne voulait en aucun cas générer chez l'un de ses kirijins. Il en avait, en un sens, la garde et arborait une responsabilité qu'il ne pouvait abandonner, quitte à prendre de nouveau du temps pour l'un des membres du village.

Boarf... Ne t'en fait pas. C'est toujours agréable de pouvoir causer, d'autant plus avec une personne d'un horizon différent. Je passe mon temps avec les gradés, je peux bien en prendre un peu pour un genin. Personne ne doit être rejeté.



Laissant un instant de pause pour faire un geste de la main au Chef, lui faisant signifier qu'il voulait quelque chose à boire, le cinquantenaire reprit de plus belle.

Alors tu es nouveau ici, hein ? Qu'est-ce qui a bien pu pousser une personne de temps âge à s'engager dans les forces armées de la Brume ?



Une curiosité le piquait... Il voulait en savoir plus et surtout, ne pas laisser son interlocuteur s'enfermer dans une solitude qui n'était pas de son goût. Le rang ne le rendait pas inaccessible, ni même son apparence. Tout kirijin méritait de l'attention, telle était l'une des voie du Chef des armées.

_________________
Hakai VS World:
 
Revenir en haut Aller en bas
http://www.ascentofshinobi.com/t3404-kagai-inja-99#25741 http://www.ascentofshinobi.com/t3521-arcanes-d-inja-le-berserker http://www.amneos.fr/
Aditya
Aditya

Prise de conscience — ft. Kagai Inja Empty
Lun 4 Fév 2019 - 21:19
______Aditya souffla une légère brise sur son repas, glissant néanmoins un coup d’œil alerte vers son aîné. Il ne se sentait pas forcément délaissé d’attention, mais le simple fait qu’il souligne que chacun devait en mériter à part égale lui indiquait que l’homme avec qui il partageait son repas prenait à cœur le bien être de chacun : quel rustre prendrait le temps de s’inquiéter de si un inconnu ne s’était pas senti froissé par ses propos ? Probablement aucun. Il se redressa légèrement, faisant craquer quelques-unes de ses vertèbres cervicales alors qu’il reprenait la parole après avoir indiqué au chef sa prochaine commande.

____________« Alors tu es nouveau ici, hein ? Qu'est-ce qui a bien pu pousser une personne de temps âge à s'engager dans les forces armées de la Brume ? »

______Il ne devait probablement pas avoir idée de la pertinence de son propos à cet instant précis. Le karma était décidément d’une ironie plaisante. Le jeune homme prit un petit temps pour mettre ses idées en place, tournoyant ses baguettes dans un mouvement commun pour enrouler quelques nouilles autour d’elles.

____________« Pour être franc, ça n’était qu’une décision faite sur un coup de tête. Mon actuelle partenaire d’équipe et moi-même nous étions brièvement connus avant notre arrivée au village et avait proposé l’idée de rejoindre l’ordre shinobi. Néanmoins… », il soupira, espérant que son éternelle franchise ne le froisse pas – il aurait eu l’habitude du contraire. « Je m’interroge encore sur cette décision. Peut-être n’était-elle pas la bienvenue, du moins pour ma part. »

______Agrippant une lamelle de viande entre l’embout des tiges de bois, il ramena le tout à sa bouche, laissant un moment de flottement entre les deux hommes. Il devait avoir l’air bien fin, lui qui arborait toujours un air indifférent à toute chose, à se confier ainsi au détour d’un bol de ramen. Mais si l’idée d’ennuyer son interlocuteur lui avait traversé l’esprit l’espace d’un instant, il se rappela bien vite ses dires de plus tôt. Il poursuivit alors, donnant plus de précisions sur les raisons de ses doutes.

____________« Pas que ce village soit la raison de ces incertitudes, cela en aurait été de même pour n’importe quel autre. Seulement, lorsque je regarde mes pairs insufflés d’un tel sentiment de patriotisme, même s’ils proviennent de contrées différentes, je ne peux me tarer de ressentir la même chose. Si l’idée de paix que proposait la nouvelle Mizukage m’avait attiré, au départ… Je me demande si ça n’était pas exagéré de m’engager aussi tôt. », il avala une seconde bouchée avant de terminer ce qu’il était en train de dire. « J’ai toujours considéré mon village natal comme la seule chose dont je serai responsable, que je devrais protéger… du moins jusqu’à un temps. Mais forcer un sentiment pareil pour un autre, j’avoue que cela est plus difficile pour moi. Et je crains qu’à l’avenir, ce genre de pensées n’influence mes actions à son encontre. Pas dans le sens où je pourrais me retourner contre lui, évidemment. Mais plutôt de la qualité des choses que je pourrais lui apporter. D’autres, avec une vocation plus noble, serviraient bien mieux vos rangs. »

______Il laissa un nouveau silence s’installer. Décidément, il avait trop parlé. Ça ne lui ressemblait pas pourtant, d’ordinaire, il était si taciturne.



_________________

_

encore plus spooky:
 


Revenir en haut Aller en bas
http://www.ascentofshinobi.com/t5306-aditya-terminee http://www.ascentofshinobi.com/t6379-aditya-memoires-d-un-ascese
Kagai Inja
Kagai Inja

Prise de conscience — ft. Kagai Inja Empty
Mar 5 Fév 2019 - 14:00
Prise de conscience — ft. Kagai Inja Oui10

« Le Berserker déchu »




Laissant un instant de pause lors de son repas pour ne pas perdre à nouveau l'esprit, happé par le goût des aliments lui étant servi, le Shireikan posa son regard sur le jeune homme, lui qui s'engageait à présent dans un discours étonnant.

A aucun instant le Kagai n'aurait pensé avoir une réponse d'une telle ampleur, mettant à profit les sentiments et le ressenti de son interlocuteur.

A vrai dire, il s'était attendu à une réponse banale, rapide, comme au début de chaque conversation du type. Et pourtant, ce n'était pas une simple déclaration qui venait de démarrer, mais bel et bien une expiation, un moment de partage des doutes qui prenaient Aditya, comme rongé de l'intérieur par des regrets, ou plutôt de l'hésitation quant à ses choix.

Visiblement, il ne se sentait pas à l'aise au village et regrettait en partie son engagement dans la Brume.

Et bien. Si je m'étais attendu à ça.



Se tournant cette fois-ci vers son bol, le cinquantenaire se mit à touiller sa nourriture, prit d'un instant de réflexion avant d'enchaîner.

Ce n'est pas une simple promesse de paix que le rôle de Shinobi impose, mais bel et bien un idéal. Chacun dispose du sien, tout comme chacun a sa propre vocation. Il est toujours temps d'arrêter avant que ce rôle ne prenne un tournant décisif dans ta vie. Ou bien... Peut-être t'es-tu entrainé dans toute cette histoire pour une raison plus profonde, quelque chose que tu n'arrives pas à desceller et qui se trouve enfoui à l'intérieur de ton esprit.



Usant de ses mains pour prendre une nouvelle bouchée, après avoir entouré assez longtemps ses baguettes du contenu de son plat, le Shireikan l'amena à sa bouche tout en émettant un vrombissement directement de l'intérieur de celle-ci.

Hm... Tu es venu pour la paix ? Pour protéger les tiens ? Ou simplement pour toi-même ? Tu dois avoir la réponse. On ne s'engage pas sur un coup de tête en général. C'est que quelque chose nous a emmené à faire ce choix.



Comment exprimer clairement l'idée que le Kagai avait en tête ? Tout ceci était difficile, d'autant plus qu'il ne connaissait pas grand chose de la vie de son interlocuteur et ne pouvait pas faire de choix à sa place. Il était toujours bien plus difficile d'en faire de soi-même, autour d'un contexte défini, que pour les autres, à l'aide de certaines brèves informations.

_________________
Hakai VS World:
 
Revenir en haut Aller en bas
http://www.ascentofshinobi.com/t3404-kagai-inja-99#25741 http://www.ascentofshinobi.com/t3521-arcanes-d-inja-le-berserker http://www.amneos.fr/
Aditya
Aditya

Prise de conscience — ft. Kagai Inja Empty
Mer 6 Fév 2019 - 15:47
______Le jeune homme laissa s’échapper un bref rire cristallin, alors qu’il attrapait entre les piques de bois une nouvelle tranche de viande.

____________« Je me doute que vous n’étiez pas venu ici pour parler vocation. »

______Le jeune homme réfléchit un moment aux dires de son comparse ; y aurait-il, au fond, une raison à son engagement ? Sûrement. Habituellement observateur passif du monde, il s’était toujours posé en retrait, détaillant les actions et les conséquences de chacun pour en tirer une leçon sur les agissements qui avaient été perpétrés. Et le plus souvent, cela lui avait réussi. Alors… pourquoi choisir, de son propre chef, de s’enrôler et de devenir un des acteurs de ce monde ? De choisir un camp à défendre dans les guerres, ou du moins les tensions qui parcouraient le Yuukan, encore aujourd’hui ?

____________« Je n’ai jamais été quelqu’un qui se souciait beaucoup des évènements du monde, tout simplement parce que je préférais laisser le destin suivre son cours que de vouloir le confronter, le sortir de sa ligne directrice. »

______Il jeta un coup d’œil à sa droite, remarquant que Takotako posait une boisson aux côtés de son aîné. Il avala quelques nouilles enroulées autour du morceau de viande avant de continuer.

____________« Mais pour être honnête, je pense que quelque part, en voulant voyager, c’est là que je me suis perdu. Je n’avais plus de repères, plus d’attachements. Et même si je suis pertinemment conscient que l’histoire des hommes est intimement liée à celle de la violence, que ces guerres ne s’arrêteront pas, ou peut-être quelques années, tout au plus… une part de moi n’y est pas indifférent, je suppose. »

______Son regard se perdit dans la contemplation de son bouillon, l’espace d’un instant.

____________« Peut-être que désirer la paix pour les autres, aussi vain que soit cet objectif serait une volonté que l’on m’a transmis. », il laissa s'échapper un rire bref, à sa propre remarque en observant l'homme. « C'est un peu étrange à entendre, je vous l'accorde. Néanmoins, je n'ai jamais été quelqu'un qui prend plaisir à chambouler la vie d'autrui. Mais une personne qui m'étais chère l'était. »

______Un sourire se dessina sur ses lèvres fines, le regard éprit de nostalgie. « Chambouler »... C'était un mot bien faible pour dire à quel point sa vie avait changé après leur rencontre.

____________« Et cela m'a montré que parfois, les changements peuvent être bénéfiques. Nécessaires, même. »



_________________

_

encore plus spooky:
 


Revenir en haut Aller en bas
http://www.ascentofshinobi.com/t5306-aditya-terminee http://www.ascentofshinobi.com/t6379-aditya-memoires-d-un-ascese
Kagai Inja
Kagai Inja

Prise de conscience — ft. Kagai Inja Empty
Sam 16 Fév 2019 - 21:55
Prise de conscience — ft. Kagai Inja Oui10

« Le Berserker déchu »




Prenant de nombreuses bouchées de son bol alors que son intercoluteur enchaînait, Inja restait attentif ne voulant pas perdre une miette de sa nourriture, ni du récit et des préoccupations d'Aditya.

L'homme enchaînait, parlant tantôt de ses choix qui n'étaient peut-être pas les siens, puis de ce qu'il désignait comme étant un objectif vain. A ces mots, le cinquantenaire s'arrêta de manger, affichant un instant de stupéfaction alors que son bol était finalement vide. Mince.

Puis, finissant, Aditya fini par avouer que le changement était uen nécessité dans la vie d'une personne. Il n'y avait rien d'aussi vrai que cette façon de raisonner. C'était ainsi que le cinquantenaire avait vécu sa vie, sur quoi il l'avait basé. D'abord ayant prit la mer pour s'éloigner de son île natale, pour finalement revenir au sein de l'archipel de la Brume après bonne trentaine d'années de batailles et de combats, pour finir sa vie à Kirigakure no Satô.

Tu t'es répondu à toi-même. Et je ne peux qu'être d'accord. Il faut du changement, que celui-ci soit volontaire ou qu'on soit plongé dans celui-ci, c'est plus qu'une nécessite... Il s'agit de l'unique véritable moyen de chercher sa voie et... de la trouver ?



Ceci dit, le Kagai se tourna vers la nourriture supplémentaire restante qu'il avait commandé en plus de son bol. Il avait faim, très faim, et ce n'était pas un unique bol qui viendrait à bout de son insatiabilité.

Puis, le regarde de nouveau tourné vers son interlocuteur un instant, Inja ajouta quelques mots.

Tu as parlé avec les shinobis de ce village ? Beaucoup sont la preuve même que le changement est une nécessité... Et que sans celui-ci, ils n'auraient jamais rien expérimenté, ou même, ne se seraient jamais trouvé... Kiri n'est pas qu'un village vivant, c'est un village de survivants.


_________________
Hakai VS World:
 
Revenir en haut Aller en bas
http://www.ascentofshinobi.com/t3404-kagai-inja-99#25741 http://www.ascentofshinobi.com/t3521-arcanes-d-inja-le-berserker http://www.amneos.fr/
Aditya
Aditya

Prise de conscience — ft. Kagai Inja Empty
Dim 17 Fév 2019 - 11:49
______Aditya hocha imperceptivement la tête aux dires de son aîné. Il était au courant du passé houleux du village, qui avait dû essuyer coups d’état et attaques à son encontre sous la direction des anciennes Ombres de la Brume, sans compter ce climat ambiant de crainte et de violence avec les évènements récent de Wasure no Kuni. Si la Godaime s’évertuait de mener une politique d’apaisement, il était indéniable que sous le couvert de calme qui se répandait dans le village, c’était une véritable poudrière que l’on tentait d’étouffer. Il ne coûterait certainement qu’un souffle anonyme pour que ces braises instables ne déclenchent une nouvelle révolte ; certains commençaient à murmurer aux détours de ruelles, à douter de la fermeté que dame Watanabe essayait d’imposer au village. Il n’avait pas eu besoin de dialoguer avec des survivants pour se rendre compte de la situation chaotique dans laquelle la brume se plongeait progressivement. Mais de tout chaos naît un nouvel ordre, et tout nouvel ordre engendre, à son tour, un bouleversement sans précédent. C’était ainsi que les sociétés allaient et venaient, sans jamais atteindre un « âge d’Or » que tant de personnes s’évertuaient à poursuivre. Il avait été témoins de nombre de ces comportements, et ainsi, Aditya ne pouvait que percevoir, si ce n’est deviner l’inconfort de la position qu’occupait leur nouvelle cheffe militaire. Être agent d’un renouveau avait toujours été synonyme de difficultés innombrables que l’on se devait de surmonter, mais seule la manière avec laquelle l’on leur faisait face déterminait si oui ou non nous étions aptes à recevoir une telle responsabilité. Aditya saurait tôt ou tard si dame Watanabe était véritablement celle dont ce village avait désespérément besoin, ou si au contraire, elle ne se révèlerait être qu’un passage obligé dans l’histoire de Kiri : l’avenir était encore incertain.

______Son vis-à-vis était le reflet le plus fidèle de la situation dans laquelle était plongé cette institution. Les nombreuses cicatrices inscrites dans sa chair traduisaient les épreuves qu’il avait dû surmonter par le passé. Son regard qui semblait être constamment à la recherche de quelque chose, comme si l’on lui avait dérobé une partie de lui qui lui conférait cette lumière que l’on trouvait en tout à chacun était un gage d’incertitude impossible à esquiver. Néanmoins… tapis dans l’abime, il sentait qu’un feu brûlant ne demandait qu’à s’embraser ; une détermination sans faille, couverte de tendresse envers ses pairs. Il ne pouvait qu’espérer qu’il partageait ce trait avec leur chère Ombre. Si tel était le cas… peut-être que son engagement trouverait une raison d’être.

____________« Avec certains, oui. Mais à mon image, nombre d’entre eux venaient de différents horizons et avaient trouvé en cette brume une accueil chaleureux, si ce n’est une porte dérobée à la réalisation de leurs objectifs. A ce jour, je crains de n’avoir rencontré aucun natif qui ait eu à essuyer au même titre que dame Watanabe, les épreuves qui ont forgé la mentalité de ce village. Du moins, jusqu’à ce que vous n’entriez dans ce restaurant. »

______Il porta son bol à ses lèvres, laissant la chaleur du bouillon revigorer son corps engourdi. La porcelaine émit un léger tintement lorsqu’elle revint se poser sur le comptoir de bois, laissant à Aditya un nouveau temps de parole.

____________« Avez-vous eu, vous aussi, à combattre ce genre de doutes par le passé ? »


_________________

_

encore plus spooky:
 


Revenir en haut Aller en bas
http://www.ascentofshinobi.com/t5306-aditya-terminee http://www.ascentofshinobi.com/t6379-aditya-memoires-d-un-ascese
Kagai Inja
Kagai Inja

Prise de conscience — ft. Kagai Inja Empty
Dim 31 Mar 2019 - 0:05
Prise de conscience — ft. Kagai Inja Oui10

« Le Berserker déchu »




Continuant de manger, Inja écoutait attentivement la réponse que le jeune homme avait à lui donner. Evidemment, il était dur de se rendre compte de ce que chacun avait déjà pu subir et le chemin parcouru une fois mis bout à bout.

La Brume a effectivement subit bien des choses, c'est ça qui en fait le rassemblement de shinobi le plus soudé, le mieux préparé au pire.



Une réponse rapide, sans vraiment d'impact, juste de quoi réagir aux dires d'Aditya.

Mais ce qui figeait peu après le cinquantenaire ne fut pas la réponse en elle-même et bel et bien ce qui s'ensuivit... Une question, personnelle, visant la propre vie du Shireikan, l'une des plus tumultueuse, car l'une des plus longues du village. La chance avait toujours accompagné le Kagai, ce n'était pas seulement l'enchevêtrement de ses capacités et compétences, non, la mort n'avait jamais voulu de lui, faisant toujours plus reculer l'échéance...

Un flash mémoriel le prit, concis, mais puissant. Il venait de revoir le jour où il avait quitté son village natal, à peine 17 ans, peut-être 18 ? Comment s'en souvenir ? Tout remontait si loin... A cette époque, le Shireikan n'était autre qu'un gamin talentueux, le meilleur du clan pour certains, ou du moins celui au plus grand potentiel. Il avait été voué à devenir Chef et grand guide des Gladiateurs... Et pourtant, il avait refusé.

De sa voix rauque, le Kagai posa sa nourriture, se tournant vers Aditya pour lui répondre... lentement.

J'ai malheureusement fait deux véritables choix dans ma vie. L'un, impulsif, celui de quitter ma vie pour prendre la route du continent, empli d'une rage impossible à étancher....



Comment raconter une telle chose ? Toutes les années passées à combattre, à traverser les champs de bataille, toutes les victimes qu'il avait pu faire... Tout ça parce que la sagesse le manquait. Il était talentueux oui, mais bien trop imbu de lui-même à cette époque pour se rendre compte qu'il avait gâché l'entièreté de sa vie.

J'étais voué à devenir Chef du clan des Gladiateurs après quelques années, à cette époque, j'approchait des 18 ans, m'entrainant tous les jours, déterminé, aimé de tous... et fiancé. Jusqu'à ce qu'une bande de pillards vienne massacrer un village pour quelques richesses, emportant les trésors, la beauté des lieux, des merveilles d'antan... En plus de la vie de celle que j'aimais. Celle à qui j'avais promis ma vie entière. Ce ne fut pas un choix vraiment, c'était une impulsion. Je suis partit, reniant mon clan pour prendre la mer, en me jurant d'annihiler entièrement toute forme de criminalité en ce monde. De faire payer les bandits, quels qu'ils soient.



Laissant un instant de pause, Inja se remit droit, le regard fixé sur la cuisine du Chef, observant sans vraiment voir, la pensée comme... vidée.

Ce n'est seulement que trente ans plus tard, après des milliers de vies ôtées , des décennies gâchées, que j'ai réussi à me calmer, me rendant compte de ma vieillesse. C'est là que j'ai fait mon deuxième choix, bien réfléchit cette fois. Rejoindre un village pour mettre mes dons au service d'une véritable cause, celle d'enseigner mon expérience, mes erreurs et ce qu'il ne faut pas faire... C'était un changement nécessaire et mûrement entrepris, il m'a fallu une nouvelle fois tout quitter et je suis là. Comme beaucoup dans le village. Ne soit pas effrayé par le changement, parfois, tu peux vivre dans ton monde, sans te rendre compte de ce que tu rates et du pourquoi le changement est nécessaire. Il ne faut pas fuir un changement bénéfique, sous le prétexte d'un confort illusoire et d'une insécurité.


_________________
Hakai VS World:
 
Revenir en haut Aller en bas
http://www.ascentofshinobi.com/t3404-kagai-inja-99#25741 http://www.ascentofshinobi.com/t3521-arcanes-d-inja-le-berserker http://www.amneos.fr/
Aditya
Aditya

Prise de conscience — ft. Kagai Inja Empty
Mer 3 Avr 2019 - 20:07
______Les deux baguettes de bois d’Aditya remuaient avec parcimonie les restes de son repas, l’esprit absorbé par les doutes qui s’étaient emparés de lui. Il avait su déceler dans son expression une surprise à peine dissimulée lorsqu’il eut posé cette question si personnelle au Kagai, qui l’invitait à se confier sur les doutes qu’il avait lui-même pu ressentir lors de son entrée dans le monde shinobi.

______Son regard glissa sur les traits tirés de son vis-à-vis alors qu’il débutait le profond récit de sa vie. L’époque qu’il lui conta relatait d’un Shireikan qui ne se savait pas encore voué à tant d’évènements, et dont la jeunesse marquait encore l’esprit. A ce moment-là, où il eut décidé de quitter le clan qu’il l’avait vu grandir, Aditya n’aurait été son aîné que de quelques années. D’un côté, et bien malgré la conclusion tragique qui mit un terme à la vie de sa fiancée – dont l’Impétueux semblait encore profondément marqué – cela le rassura, en un sens. Ce genre d’hésitation, de doutes, ne pourraient être finalement qu’un trait de plus à la jeunesse ; après tout, à la manière de cet homme encore trop jeune pour être considéré comme un adulte, mais bien trop vieux pour être jugé comme un enfant… Il avait lui aussi encore de terribles expériences à essuyer, mais elles finiraient par forger l’homme qu’il deviendrait. Finalement, ce qu’il lui avait confiét à travers son histoire – ou tout du moins ses prémices d’une longue épopée – ce fut le récit fougueux d’une partie de lui-même qui s’était refusé à d’accepter la dure réalité du monde. Un moment charnière, qui posait la première pierre à la création de l’homme qui se tenait désormais devant lui. Hanté par une quête de justice, d’idéaux irréalisables, il avait renié ceux qui avaient su l’épauler. Aditya ne put que déplorer une réaction pareille, aussi irréfléchie… mais qui avait pris naissance dans un sentiment profondément humain, chose qu’il n’aurait pu condamner. Lui non plus n’avait pu rester sur les lieux de son deuil. Le besoin de s’enfuir, de rendre la chose irréalisée, l’ardent désir d’obtenir justice… tout cela, il ne pouvait que trop bien le comprendre.

______Trente ans, voici le temps qu’il avait fallu au Shireikan afin d’éteindre cette rage au fond de lui. Et alors qu’il échangeait un regard avec son aîné, il put ressentir à quel point la peine le tiraillait encore, combien les regrets de ces années perdues et de ces vies ôtées pouvaient lui peser – et pour cela, Aditya ne le jugeait nullement. Certains y auraient vu des meurtres purs et simples, animés par la vengeance, d’autres une exécution morale de renégats… Pour le blond, aucune de ces réponses n’étaient acceptables. L’esprit et la volonté humaine lui avaient bien trop souvent prouvé à quel point ils pouvaient se montrer impénétrable. Résumer toute une vie de supplice, de raisons bien que fondées, en une seule idée… Cela lui semblait tout bonnement impossible.

______Sa prise se resserra sur son bol de porcelaine, alors qu’il comprenait finalement le bienfondé de ce qu’il avait tenté de lui enseigner à travers ces paroles. Lui qui avait tant de fois voyagé, arpentant le monde afin de comprendre l’essence des sentiments humains qui lui demeuraient aussi flous qu’à son premier départ, il aurait dû réaliser plus que tout autre à quel point cela n’avait représenté qu’une fuite. Il avait fait ce qu’il savait faire de mieux ; observer pour se comprendre lui-même, et quitter sa terre natale n’avait été qu’une libération. A l’époque… Aditya s’était perdu dans la myriade de sentiments nouveaux qui s’étaient imposés à lui ; le regret, la peine, la douleur, la honte, la souffrance… Il avait fini par s’y noyer et fuir de nouveau en espérant trouver dans une contrée irréalisée un réconfort. Ce changement… Il aurait dû depuis longtemps l’accepter. Il avait toujours cru être pleinement conscient de la dureté du monde – et sur ce point, il ne s’était point fourvoyé. Néanmoins, la connaître est une chose bien différente que de l’avoir vécue ; cela, il ne le comprenait qu’à l’instant.

______Sa main vint étirer ses traits tirés par ses réflexions internes, tandis que son regard, de nouveau perdu dans l’ondulation de l’eau, incertain. Ce ne fut que lorsqu’il trouva la force de rencontrer à nouveau le regard de l’Impétueux qu’il ne s’autorisa à se confier sur ces élucubrations mentales.

____________« J’ai toujours pensé que ma venue à Kiri n’était que le fruit du hasard, poussée par le désir de découvrir une contrée qui s’était substituée à mes yeux lors de mes voyages. Mais… grâce à vous aujourd’hui, je me rends compte que ça n’était qu’un moyen de fuir l’incompréhensible. S’éloigner du lieu du crime, pour l’empêcher de prendre une forme réelle à mes yeux était ma forme de délivrance, tout comme la vôtre résidait dans une quête de vengeance, afin d’étancher la rage d’un cœur meurtri. »

______Il abandonna ses baguettes sur le sommet du bol de porcelaine, fermement liées l’une à l’autre.

____________« A votre manière… J’ai essuyé la perte d’un proche, et bien que nous n’ayons pas été unis par le même amour qui vous unissait à votre fiancé, je me plais à penser que l’amitié n’en est qu’une variation, qui égale la profondeur de ce sentiment. A l’époque, j’avais passé mon enfance à voyager à travers le monde, pour tenter de comprendre ces émotions demeurées inexpliquées par l’absence de père ou de mère qui auraient pu m’apporter ces réponses, à étudier le comportement des hommes pour trouver espérer trouver en eux un miroir dans lequel je trouverai les réponses à mes questionnements. Mais… », son regard se replongea dans les yeux d’encre du Kagai. « Je ne m’étais pas rendu compte du fait de mon absence de la maladie qui rongeait son corps, et qui finit par l’emporter quelques mois après mon retour. Et si la venue d’une jeune femme qui tient désormais le rôle de ma coéquipière m’eut aidé à chasser ces pensées pendant quelques temps, quitter le Pays du Bois rendait la chose bien plus… définitive. », un fin sourire empreint de mélancolie prit place sur son visage, alors qu’il détournait les yeux. « Visiblement… l’insouciance n’épargne aucun de nous »

______Son regard revint se figer sur les traits du Kagai, désormais adoucit par une reconnaissance certaine.

____________« Je suis conscient que révéler ainsi votre passé ne devait ni être l’expérience la plus plaisante qui vous ait été donné de vivre, ni la plus facile… Néanmoins sachez que j’apprécie que vous l’ayez fait. Vous m’avez fait réaliser bien plus de choses que vous ne pourriez le croire. Désormais… Je crois comprendre que cette venue à Kiri ne doit plus m’apparaître comme une tare. Si je ne parviens pas à accepter ce changement comme vous le dites, je crains de ne jamais pouvoir parvenir à aller de l’avant. Merci. »


_________________

_

encore plus spooky:
 


Revenir en haut Aller en bas
http://www.ascentofshinobi.com/t5306-aditya-terminee http://www.ascentofshinobi.com/t6379-aditya-memoires-d-un-ascese
Kagai Inja
Kagai Inja

Prise de conscience — ft. Kagai Inja Empty
Jeu 11 Avr 2019 - 21:50


Peu après s’être confié, le cinquantenaire pu à son tour assister au conte d’une histoire tragique régit par l’amour, une sensation de malheur profond que le Shireikan comprenait plus que n’importe, ses émotions ayant le moteur de son émancipation.

Plus les mots valsaient dans la bouche de son interlocteur, plus encore le Kagai perdait l’appétit. Il était venu ici se reposer, tranquillement, profiter d’un bon repas préparé par quelqu’un d’autre avant de rentrer chez lui, au lieu de ça, il avait affronté l’un de ses démons.

Une bonne expérience. L’escapade qu’il lui manquait depuis un bon moment, celle qui lui remettrait les idées en place, non pas qu’elles soient éparses, mais bien un moyen de se rappeler d’empêcher qu’elles le deviennent.

D’un remerciement. Son interlocuteur semblait ne pas avoir perdu son temps non plus, ce qui ne pouvait que réjouir, évidemment intérieurement, le Shireikan, dont le temps partagé avait induit une réflexion pour son interlocuteur.

« Je ne laisserai jamais un autre kirijin dans la peine. Sache que nous partageons tous des problèmes et ce n’est qu’en les intériorisant tous que nous oublions que nous sommes tous égaux à ce niveau. La Brume irait bien mieux si chacun était à même de partager ses problèmes sans soucis, ce serait une évolution pour chacun, un moyen de dédramatiser un ensemble pour soi, tout en rassurant son frère d’arme qui a subit lui aussi des coups durs. »



Inja fini rapidement la dernière partie de repas qui lui fut servie auparavant, un moyen d’enterrinner la conversation qui ne pouvait que se finir sur une note positive.

Celle d’esprits soulagés…

...Et de ventres remplis.

« Bon courage, Aditya. »



Avait-il bien prononcé ? Peu importait, l’homme semblait différent.

« Merci également. »



D’un regard, aux abord durs, mais bien pesé, le Kagai se leva de sa chaise pour reprendre la direction des rues du village, la nuit tombant davantage encore, laissant un rideau étoilé envelopper un village au ciel trop souvent caché par son âme… La Brume.

_________________
Hakai VS World:
 
Revenir en haut Aller en bas
http://www.ascentofshinobi.com/t3404-kagai-inja-99#25741 http://www.ascentofshinobi.com/t3521-arcanes-d-inja-le-berserker http://www.amneos.fr/
Aditya
Aditya

Prise de conscience — ft. Kagai Inja Empty
Dim 14 Avr 2019 - 20:12
______Si mettre carte sur table était loin d'avoir éponger la peine qu'il s'était évertué à comprendre, à dépasser... cela avait tout de même allégé une partie du poids qui régnait sur son cœur, de trouver en un confrère l'écho de son passé. Bien qu'il lui semblait toujours qu'une partie de lui était hantée par le souvenir de sa fiancé, l'ombre d'une certaine paix d'esprit semblait s'être installée au fond de son regard ; et cela suffit à redonner à Aditya. Il devait poursuivre la voie qu'il s'était imposée il y a quelques années, et être à même de considérer le berceau de la brume comme un nouvel havre. Leur repas terminé et leurs esprits apaisés, il ne demeurait rien qui pouvait forcer la présence de l'un en ces lieux, malgré leur échange fort en émotions de plus tôt.

______Ainsi, il ne fut pas étonné de le voir se lever et lui adresser quelques mots, après avoir renforcé son désir d'unir le village et de permettre à tous d'y trouver sa place, malgré les différences qui traçaient ces destins aléatoires. Il lui adressa un simple signe de tête respectueux avant que sa silhouette ne s'efface par-delà les pans de tissu qui trônaient à l'entrée de TakoTako.

______Quant à lui, il ne bougeait pas ; néanmoins un fin sourire avait prit place sur son visage apaisé. L'air froid de la nuit vint de nouveau caresser sa peau laissée à nu et désormais, il l’accueillit comme une preuve indéfendable ; il était en vie, et il se devait d'en faire usage de la meilleure manière possible. D'en user afin de venir en aide à ses comparses, en mémoire de ceux qu'il n'avait pas pu sauver. Détourner le regard, faire de soi un observateur passif... Il s'était tant fourvoyé à ce sujet. Cela ne l'avait mener qu'au dénis de sa propre existence et de ses propres émotions ; mais désormais, un village entier lui ouvrait les bras et l’accueillait comme l'un des leurs. Si ses attaches envers son pays natal, Hayashi, demeuraient aussi solides que depuis son départ, il avait désormais trouvé une place réconfortante au pays de l'Eau.

______A son tour il se redressa, et déposa quelques ryôs sur le comptoir en remerciant Takotako pour ses services. Ses pas le menèrent jusqu'au temple Seidou par cette nuit rafraîchissante, l'esprit limpide. Qui sait... Peut-être qu'un jour, il aurait la chance de montrer sa gratitude à Kirigakure aux côtés du Shireikan. Son engagement ne saurait s'affaiblir d'ici la venue de ce jour, où ses talents seraient à même de défendre cette cité.

RP TERMINÉ.


_________________

_

encore plus spooky:
 


Revenir en haut Aller en bas
http://www.ascentofshinobi.com/t5306-aditya-terminee http://www.ascentofshinobi.com/t6379-aditya-memoires-d-un-ascese

Prise de conscience — ft. Kagai Inja

Page 1 sur 1

Ascent of Shinobi :: Territoires de l'Eau :: Kiri, village caché de la Brume
Sauter vers: