Soutenez le forum !
1234
Partagez

(Ne) Cassons (pas) le dojo ! [Ichiryû]


(Ne) Cassons (pas) le dojo ! [Ichiryû] Empty
Sam 2 Fév 2019 - 11:52
Un entrainement, habituellement c'est le genre de moment où je vais sur un terrain en extérieur pour faire ce que je fais en intérieur : lire. Mais pas cette fois, j'ai rencontré une personne qui a attisé ma curiosité, et je veux vérifier s'il est vraiment intéressant. Le problème, c'est que je ne sais pas moi-même ce que j'attends d'une personne pour estimer qu'elle mérite ma considération, ça n'a rien à voir avec de la force, de la prestance, ou un quelconque rang social ou militaire... Non, il me faut une personne qui ait un intérêt dans ce monde, mais qu'est-ce que l'intérêt pour moi ? J'ai mené des expériences au cours de ma vie, avec les personnes que j'ai rencontrées, j'ai tenté de sociabiliser jusqu'à mes quinze ans, mais j'ai vite constaté que c'était une peine perdue. Mais cet Ichiryû est arrivé sans que je m'y attende, et me voici à tenter une nouvelle expérience, au cours d'un entrainement. Je me suis levé tôt, cela ne change pas de mes habitudes, et j'ai quitté le domicile familial après m'être préparé de la meilleure des manières... Puis j'ai pris la direction du Dojo, lieu que je n'avais jamais visité auparavant. Sur place - je suis arrivé bien en avance - je commence à m'étirer, m'échauffer, pour être en forme pour le combat à venir. D'ailleurs, entrainement ou combat ? Nous n'avions pas vraiment parlé de ça lors de nôtre rencontre.


"Peu importe, de toute façon je me battrai sérieusement..."

Je me suis placé sur un des petits terrains d'entrainement qui l'entourent, car je n'ai pas vraiment envie d'aller dans le grand hall, cet endroit doit être bourré de monde... Enfin, peut être pas à cette heure-ci, mais tôt ou tard se sera le cas. Je fais des tours de piste, pour préparer mes jambes, quelques échauffements basiques pour que mes articulations soient au top et que je ne risque pas de faire de faux pas. Puis, une fois que je me sens prêt, je m'adosse à un mur et je me mets à lire, "La petite tailleuse d'Iwa", un livre assez intriguant, parlant d'une jeune femme qui fabriquait des pipes en taillant le bois, et qui était réputé comme étant la meilleure du village.




_________________
Apparence du Yasei:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

(Ne) Cassons (pas) le dojo ! [Ichiryû] Empty
Dim 3 Fév 2019 - 8:11
S’entrainer corps et âme dans une harmonie inébranlable, atteindre le paroxysme d’un entrainement se voulant hautement dangereux tant pour le corps de son pratiquant que pour celui ayant le malheur de tomber face a cette lame qui n’avait qu’un objectif : se repaitre du sang de l’adversaire. Aucun mot n’avait pu être inventé pour décrire avec pertinence le genre d’entrainement qu’il se faisait lu même subir. « Folie » serait sans doute le plus rapprochant. Il fallait être fou ou se vouloir doté d’un sang froid et d’une endurance mentale a toute épreuve pour encaisser le choc et toujours continuer à sombrer dans cette douleur mortifère. Ces coups répétaient à l’infinie venait tour simplement déchirer les tissus de son épiderme sous ce choc intempestif mais pourtant inlassablement répéter.

C’est le corps passablement ensanglanté, qu’il sortira du dojo pour se rendre dans le terrain d’entraînement extérieur pour continuer à s’exercer sans repeindre intégralement les salles de son sang suite a un entrainement bien trop douloureux pour un simple homme. C’est en marche qu’il tomba sur son jeune et dynamique confrère Zeref. Un simple regard, dénué d’une once de bonté se posa sur le louveteau, dans un crissement sonore, sa lame se dégaina, il était prêt à entamé ce fameux entrainement.

— Zeref. Quand tu veux.

Notre candide n’était absolument plus le même que celui de la dernière fois. Il semblait bien plus sérieux, bien plus mortel. Comme un démon en cage n’attendant qu’un simple signe de sa proie pour bondir dessus et l’étriper à même ses crocs. Il n’était ni plus ni moins qu’une dangereuse menace qui ne se limitera point pour faire plaisir à un adversaire bien trop faible - ou trop fort - pour lui. La tension était à son comble.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ascentofshinobi.com/t5343-flocon-de-neige-100

(Ne) Cassons (pas) le dojo ! [Ichiryû] Empty
Dim 3 Fév 2019 - 15:50
Le Hyôsa arrive finalement, mais quelque chose semble différent chez lui, par rapport à la nuit de notre rencontre. Il semble moins calme, moins patient également. Et puis, son aura est tout de même imposante, mon instinct animal me fait douter de mon choix, il est probablement bien plus fort que moi. Mais arrivé ici, pas question de reculer, je dois voir et comprendre, donc je ne perds pas de temps et me transforme en loup. Mon pelage est aussi noir que mes cheveux en forme humaine, mes yeux sont un peu plus brillant, mais toujours aussi rouges. Je fixe mon adversaire du moment, je ne sais pas vraiment par quoi commencer, je n'arrive pas à percevoir d'ouverture, et pourtant il n'a rien fait. Mon poil est hérissé, je ressens une sensation étrange.

"Alors nous pouvons commencer."

Les mots que j'ai prononcé signent le début, mais ça ne change pas ma situation... Je le fixe, il a un katana, l'attaquer de front serait idiot, mais je suis un combattant de corps à corps, donc je n'ai pas vraiment le choix. Je repense à mon entrainement avec Atsumi-Sensei, et je me dis que ce type doit être aussi fort qu'elle... Ce n'est pas rassurant, parce que j'ai été battu à plates coutures, cette fois-là. Néanmoins il est temps de passer à l'offensive, quitte à subir des dégâts. Je réduis l'espace entre nous assez vite grâce à ma vitesses accrue sous cette forme, et je tente de mordre le bras droit d'Ichiryû, me disant qu'une majorité de personnes sont droitières, et qu'ainsi, si mon attaque passe, je pourrai l'impacter pour le combat...


Spoiler:
 

_________________
Apparence du Yasei:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

(Ne) Cassons (pas) le dojo ! [Ichiryû] Empty
Mar 5 Fév 2019 - 9:08
Son aura gargantuesque s’étais épris du louveteau venant le lové dans la crainte pour le début de l’entrainement, du moins c’était les signaux qu’il laissait échappé. Son corps viendra très vite se transmutait en une forme animale rappelant sans aucun doute la chimère Nina dans Fullmetal Alchemist - rip petite princesse. Le loup au poil aussi sombre que l’abime ne tarda pas à se jeter tête baissée sur notre héros ne dégageant aucune empathie. D’un simple mouvement de main, sa lame vint s’intercaler entre ses crocs et sa main, parant ainsi l’attaque. Mais notre assimilateur ne s’arrêtera et viendra abattre sa lame en direction du torse de la bête, frapper un membre le lui aurait sectionné sur le champs, ce n’était point voulu.

— Il va falloir mieux faire si tu comptes un jour m’atteindre. En situation réelle tu serais déjà décapité.

Et c’était bel et bien le cas. Notre assimilateur avait vu multiple faille dans le rapprochement inopiné mais surtout de front - quelle erreur du joueur français. Un autre se serait joué d’une telle occasion pour mettre fin au combat sur le champs. Se retirant quelque peu en arrière suite à cet assaut, notre héros fera apparaitre trois doubles de lui même se positionnant respectivement sur ses cotés ainsi que derrière lui pour combler toute éventuelle faille ou attaque dissimulée.

— Innove et recommence.

C’était au shiba inu de mener la danse.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ascentofshinobi.com/t5343-flocon-de-neige-100

(Ne) Cassons (pas) le dojo ! [Ichiryû] Empty
Sam 9 Fév 2019 - 0:55
La morsure ne mord pas, la force d'un sabre surpasse à priori celle de ma mâchoire de loup. Au lieu de lacérer sa peau, je croque sur quelque chose de dur, très résistant et surtout douloureux, car la puissance que j'ai mise n'est pas nulle, loin de là. Je saigne un peu, mais rien de permanent à ce niveau, j'ai la dent dure. Par contre, lorsqu'il me frappe, je n'ai pas d'options pour esquiver, je suis à sa merci. Une belle entaille en plein ventre, et je ne peux pas la soigner. La douleur est assez gênante, et ça vient à peine de commencer. L'autre s'éloigne et crée des clones, comme s'il avait besoin de ça après m'avoir porté un coup déjà suffisant pour lui donner un plus net avantage que celui qu'il n'a déjà ? Il est fort, je ne me suis pas trompé, mais sa personnalité est froide, moins intéressante que je ne le pensais. Essayons de briser la glace...

"Je vais avoir du mal à innover avec une entaille dans le ventre !"

La phrase lancée, je réduis la distance en chargeant tout droit, puis j'ouvre la gueule. Celle-ci commence à s'illuminer, puis cinq boules de feu de taille moyenne sortent l'une après l'autre, visant le groupe, sans cible prédéfinie, pour juste faire du grabuge. Rien de mieux pour briser la glace qu'un peu de flammes, non ?




Spoiler:
 

_________________
Apparence du Yasei:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

(Ne) Cassons (pas) le dojo ! [Ichiryû] Empty
Sam 16 Fév 2019 - 19:48
Faire en sorte que ses ouailles apprennent les cruautés de la vie. Aussi fou que cela puisse paraitre, c’est bien l’objectif de notre assimilateur qui se veut le formateur d’une Kiri plus forte. Une Kiri emplit de shinobi puissants ayant risquer leurs vies à de multiple reprise et non une Brume comprenant des vegan, des feminazis, des ivrognes et autres lâches. Être d’une rigueur infinie, forcer l’admiration et immiscer un sentiment de vengeance - saine - au sein de ses compagnons d’armes à son sujet.

Son adversaire laissait bien trop d’opportunité qui pouvait fortement lui nuire. Sûrement un problème d’xp ou une fiche technique en chantier. Il devra en quelque sorte le ménager et faire durer un temps soit peu leurs combat histoire de bénéficier du bonus. Le cabot n’avait visiblement rien compris. Et c’est sans plus attendre qu’il s’élança une seconde fois contre notre démon du froid. Cependant, cette fois-ci, ce n’est pas des crocs qui vinrent assaillir notre héros mais de vive boule de feu. Devait-il l’humilié en lui faisant comprendre qu’il n’avait aucune chance en sacrifiant l’un de ses clones ? Il se contentera simplement d’esquiver l’offensive.

Pas d’attaque du coté de l’Hyôsa. Uniquement un clone assimilant ses mains pour venir couver ce loup.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ascentofshinobi.com/t5343-flocon-de-neige-100

(Ne) Cassons (pas) le dojo ! [Ichiryû] Empty
Dim 17 Fév 2019 - 14:25
La force de mon adversaire est certaine, mais son attitude me fait comprendre que je me suis trompé. Cela dit, je ne compte pas me laisser faire, je ne veux pas faire pâle figure... J'ouvre la bouche lorsque ses projectiles arrivent, crachant des boules de feu pour les contrer. Je fais un saut en arrière, je suis un peu déstabilisé, ma blessure devient importante, si je perds encore du sang, je risque de m'évanouir, et je doute qu'il accepte gentiment de m'accompagner à l'hôpital. Je vais donc continuer un peu, mais lorsque je commencerai à voir flou, je m'en irai pour aller me faire soigner...

"Tu es plus fort que moi, mais je peux encore tenter des choses..."

Ma bouche s'ouvre à nouveau après ces paroles, et un cri part en direction du groupe, composé de l'original et des clones. Il s'agit d'un genjutsu dont le seul rôle est d'altérer la perception des distances de mon ennemi. Dès lors qu'il a été touché, il m'a vu faire un effet comme si je reculais. J'ouvre à nouveau la gueule pour cracher, encore une fois, des boules de feu, ne sachant pas quoi faire d'autre, le combat au corps à corps étant dangereux contre lui... Cependant, mes orbes incandescents ratent la cible, une erreur critique, et je commence à trop souffrir, je décide donc de mettre fin à ce petit entrainement, non mécontent de me séparer de cette personne.

"Je dois aller me faire soigner, je ne pense pas qu'on se reverra..."



résumé:
 

_________________
Apparence du Yasei:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

(Ne) Cassons (pas) le dojo ! [Ichiryû]

Page 1 sur 1

Ascent of Shinobi :: Territoires de l'Eau :: Kiri, village caché de la Brume :: Grand Dojo
Sauter vers: