Soutenez le forum !
1234
Partagez | 

Chakra chakra chakra | Ft. Hyôsa Ichiryû


Lun 4 Fév 2019 - 16:12
www

Le sang du Kaguya tambourinait contre les parois de ses veines. Son cœur battait à un rythme inhumain. Son souffle régulier dessinait un spectre devant ses lèvres. Un pas après l’autre, une enjambée après l’autre, Sesshū longeait les fortifications de Kiri en compagnie de son fidèle camarade de mission, Hyôsa Ichiryû. Outre le cadre d’un exercice cardio-vasculaire sommaire, les deux shinobi devaient appliquer en permanence un revêtement de chakra neutre sous leurs pieds pour ne pas choir dans un nid de poule.

Ils conclurent enfin leur troisième tour. Et selon leur commun accord, ils durent accélérer leur vitesse d’un cran encore. Les mains jointes en un signe incantatoire afin de faciliter le flux de son énergie physique, Sesshū esquiva les pièges sur sa route qu’il avait su repérer lors de ses précédents passages. L'assimilateur de glace l’accompagnait de près ; mais l’augure n’arrivait toujours pas à le dépasser. Il fallait jouer sur le long terme.

Tu es vraiment coriace...

Le quatrième tour commençait en trombes. Les gardes du village caché par la Brume, ayant autorisé leur balade champêtre du fait de leur proximité avec les murailles, les saluaient maintenant de la tête à chacun de leur passage, dans le but de les encourager. Nul doute que certains avaient parié des pièces sonnantes et trébuchantes quant à la victoire de l’un ou de l’autre au bout des dix tours prévus initialement.

Je t’aurais à l’usure. Tu te videras bien vite de ton chakra.


_________________

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ascentofshinobi.com/t5395-kaguya-sesshu-termine http://www.ascentofshinobi.com/t5408-kaguya-sesshu#42969

Mar 5 Fév 2019 - 12:53
Jours après jours, les deux enquêteurs de la Brume c’était épris d’une amitié forte l’une pour l’autre. Bien que de clan diamétralement opposer, leurs exploits avaient levés un vent nouveau sur Kiri aussi surnommer - Kokoro Squaaad. Nos deux compatriotes passaient ainsi le plus clair de leur temps à s’acharner tantôt seul, tantôt à deux, voir même à trois sur la voie de la sagesse mais aussi celle de la guerre.

Le quatrième tours arrivait avec grand pas, leurs course incessante faisant littéralement le pourtour de la muraille, les gradés étaient prévenus, tout allait bien dans le meilleur des mondes. Seul le bruit de leurs souffles mais aussi de leur pas provoquant divers clapotis d’eau venaient brisés l’osmose que revêtait mystérieusement cet écosystème.

— Tu te débrouille bien aussi, je dois l’admettre, mais que dirais-tu d’augmenté encore plus le rythme ?

Et sans vraiment attendre la réponse de son camarade, notre assimilateur le prit de vitesse en augmentant drastiquement la cadence. Une compétition absout de toute mauvaise pensée.

— Je suis un assimilateur, tu t’effondreras bien avant moi ahah.

Et toujours à ses mots, son allure ne faisait qu’accéléré comme s’il était porté par le vent marin s’engouffrant dans les marécages sinueux.

— Tu maitrises le sujet des charges lors d’une offensive ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ascentofshinobi.com/t5343-flocon-de-neige-100

Mar 5 Fév 2019 - 18:09
www

La ligne du quatrième tour venait d’être franchie. L’assimilateur de glace accélérait davantage son rythme sa course. Sesshū puisa à deux mains dans ses réserves de chakra pour augmenter le sien. Il rejoignit le flanc de son compagnon en une poignée de secondes – avant de ralentir sa cadence pour égaler celle d’Ichiryû et ainsi économiser l’énergie haletante pompant inlassablement en lui.

C’est bien pour cela que je m’entraîne si ardemment. Pour augmenter ma vitesse de pointe… quel que soit mon état de fatigue. Mais sinon, non, je crains que ce ne soit pas mon style de combat. Je n’ai pas pris le temps de... m’exercer aux charges éclairs.

Les deux atteignirent une longue ligne droite de creux et de bosses. Le chemin idéal, qu’ils empruntaient depuis trois tours, consistait à se rapprocher du quasi chemin de ronde près des fortifications ; mais il y avait un monde où risquer de se fouler la cheville pouvait les rapprocher de la victoire. Mais pour l’instant, cela pouvait attendre.

Sesshū emboîta le pas du Hyôsa et contourna ainsi le marécage miné.

Je ne dis pas non à une leçon de dernière minute... pour pallier à ce manquement de polyvalence. J’en aurais assurément besoin pour te suivre sur l’ultime ligne droite.

Au vu de l'engouement croissant des gardes, ces derniers allaient certainement surveiller de près la fin du circuit. Dans certaines compétitions, la victoire se jouait à l'orteil près.

_________________

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ascentofshinobi.com/t5395-kaguya-sesshu-termine http://www.ascentofshinobi.com/t5408-kaguya-sesshu#42969

Mer 6 Fév 2019 - 8:31
Ainsi le puissant Kaguya - ou jardinier en raison du nom de ses techniques équivoques - n’avait pas la pleine maitrise de ses membres antérieurs, Ichiryû ne pouvant laisser passer une telle chose, il viendra endosser le rôle de professeur auprès du fleuriste.

— Ouvre grand tes yeux, tu comprendras assez facilement ce sont les gestes de base sue tous se doivent de connaitre.

Sa main vint se glisser dans l’une des poches secrètes et intérieurs de son habit pour y ressortir un rouleau qu’il utilisera sans attendre. Tandis que l’ossuaire passait sur le coté, notre démon du froid vint s’occuper de cette ligne droite dangereuse. D’un simple appuis sur le sol surbooster en chakra neutre, notre assimilateur traversa le terrain miné avec une aisance rare, comme s’il flottait au dessus du sol.



— C’est un rouleau concernant les adeptes du Bukijutsu, mais si tu veux je peux toujours t’apprendre le mouvement. Nos deux arts martiaux ne sont point si different que cela finalement. De plus c’est l’endroit et le moment propice pour un tel apprentissage.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ascentofshinobi.com/t5343-flocon-de-neige-100

Mer 6 Fév 2019 - 13:23
www

L’expertise d’Ichiryû annihila les maigres chances de victoire du Kaguya. D’un seul appui sur le sol, visiblement surchargé de chakra neutre, le Hyôsa avait survolé le marais d’une aisance folle. Verdict : Sesshū subissait un retard d’une dizaine de mètres, qu’il dut rattraper en brûlant bien plus de chakra que son ami.

L’apprentissage de cette technique, pourtant simpliste, aiguillonnait son intérêt.

Nos deux arts martiaux partagent les mêmes mouvements, il est vrai. Je n’aurais aucun mal à adapter tes pas aux miens. Te souviens-tu de notre escarmouche au Grand Dojo ? Yamanaka Shaka avait fait preuve d’une charge similaire pour m’atteindre. Bien qu’elle ne fut assez rapide pour me surprendre, elle avait eu le mérite d’effacer la distance me séparant du manipulateur d’esprit.

La suite du parcours se fit sans encombre. Conservant leur rythme de course acharné, l’assimilateur de glace tendit le parchemin à son collègue. Sesshū profita d’un pan de circuit relativement calme, sur une ligne droite, pour lire les secrets de cette arcane en diagonale. Cousine de l’esquive éclair, cette charge avait un principe limpide. L’utilisateur devait malaxer son chakra pour insuffler ses jambes de chakra neutre, et ainsi bondir sur le côté. À défaut de miser tous ses pions sur la rapidité lors d’un pas de côté, Sesshū devait maintenant travailler son explosivité, et ainsi parcourir une grande distance pour davantage de temps – mais autant de chakra. Un outil que tout guerrier devait posséder.

L’augure rendit le parchemin à son frère d’armes et le remercia d’un hochement de tête – l’ombre d’une révérence ayant réussi à se frayer un chemin malgré la situation.

Je crois avoir compris. Laisse-moi m’y essayer à la prochaine ronde.

_________________

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ascentofshinobi.com/t5395-kaguya-sesshu-termine http://www.ascentofshinobi.com/t5408-kaguya-sesshu#42969

Jeu 7 Fév 2019 - 8:08
Cette fameuse bataille où Ichiryû avait écrasé ses camarades sous sa pleine puissance. Oui il s’en souvenait encore, un simple sourire nostalgique se fendit dans le creux de ses joues, alalalah ... Si seulement hein ?

— Oui je m’en rappelle encore. C’est exactement cette même technique, pas de doute la dessus. À voir maintenant si tu es capable d’égaler Shaka dans sa maitrise du Taijutsu.

L’aube du cinquième tour commençait déjà à se profilé quand notre ossuaire semblait avoir appris voir compris l’entièreté du rouleau. Leurs courses ne cessaient de prendre en intensité, tel deux étalons en plein galops rageur avide de puissance et de gloire. C’était une façon saine d’entrer en compétition. Dans la douleur, l’amitié n’était que plus belle, on ne devenait point un compagnon d’arme en un seul assaut ou même une seule bataille. C’était un travail de longue haleine où seuls les plus braves survivaient.

Sesshū avait les épaules pour être ce genre d’entité. Mais n’était-ce peut être que de la gonflette ? La réponse éclatera au grand jour tel l’éclair illuminait une nuit parsemée des plus puissant cumulonimbus.

— Fais honneur à ton clan, fais honneur à notre amitié. Réussis.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ascentofshinobi.com/t5343-flocon-de-neige-100

Jeu 7 Fév 2019 - 9:38
www

Je suis un Kaguya. Bien sûr que je surpasse le niveau de Yamanaka Shaka.

Les enfants de l’os s’entraînaient depuis leur plus jeune âge à fourbir leurs armes et connaître le frisson du combat. La mêlée devenait rapidement une seconde nature pour eux. Les comparer avec le niveau humain était donc ridicule – inconcevable. Si le manipulateur d’esprit se défendait bien au corps à corps, il en devenait pas nécessairement extraordinaire. Sa seule compétence notable était de maîtriser une technique générique que l’appétit guerrier de Sesshū n’avait pas encore goûté – et qu’il était sur le point de dévorer sans laisser la moindre miette.

Ne lui répète pas, il pourrait mal le prendre.

Ainsi le crépuscule du quatrième tour s’approcha, pour laisser la place aux premiers rais du cinquième. L’audience de gardes s’était accordé les grâces de compagnons en repos, et de civils perchés sur les fortifications. L’heure écoulée depuis le début du circuit avait suffi à ce que la nouvelle prenne de l’ampleur – transmise en personne par les marathoniens aux quatre coins de Kiri. En un tour, le nombre spectateur était monté du simple au double. Qu’en serait-il du dixième ?

Le fameux pan de marécage en ruines se dessina à l’horizon. À droite, le même chemin de ronde longeait les fortifications, route qu’avait pris Sesshū durant ces derniers tours pour ne pas perdre de temps à enjamber les obstacles. Mais en possession de cette nouvelle technique, il pouvait couper à travers champ.

Insufflant ainsi une quantité importante de chakra neutre dans ses jambes, depuis l’extrémité de ses orteils à son bassin, à l’instar de l’exécution de la vive esquive qu’il avait assimilé depuis tant d’années déjà, Sesshū s’apprêta à traverser le terrain. Il posa un dernier point appui sur un sol dur et, bondissant, plana littéralement pendant des dizaines de mètres… jusqu’à atteindre l’autre rive du champ de nids de poule.

Il atterrit sobrement et poursuivit sa course – sans aucun point mort.

Ichiryû le rejoignit.

Merci mon ami. Je te suis redevable. Voyons de qui de nous deux remportera ce concours, maintenant. À armes égales. Il ne faut pas décevoir notre public grandissant.

_________________

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ascentofshinobi.com/t5395-kaguya-sesshu-termine http://www.ascentofshinobi.com/t5408-kaguya-sesshu#42969

Sam 16 Fév 2019 - 19:47
Un sourire amusé prit place sur son visage tandis qu’un simple hochement de tête suffit pour sceller leur accord bon enfant. Derrière leur parole ne se trouvait aucun mal tapis dans l’ombre. Uniquement un jeu entre différents compagnons d’armes.

Leur course suivait son fils pourtant, les spectateurs ne cessaient d’affluer, tel une marrée de moustiques attirer par la lumière. C’était sûrement dû au flow de notre binoclard aux cheveux cendrés qui s’amusaient à faire craquer les tigresses de la brume avec son petite sourire mystérieux et son regard noir façon Sas’ke.

Tandis que E.T survolait sa partie du marécage face à des regards enfantins mais aussi libertin totalement désabusés, Ichiryû continuait sa course tranquillement.

— Ravis d’apprendre que tu as réussis. Je n’ai donc plus besoin de me limiter pour toi.

Son corps s’immobilisa totalement. Quelques petits sauts furent effectuer tandis qu’un échauffement de ses épaules pris place - façon Goku vs Broly. Il se mit en position de start-in block et ...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ascentofshinobi.com/t5343-flocon-de-neige-100

Dim 17 Fév 2019 - 9:49
www

La course de fond laissa brusquement sa place au sprint. L’assimilateur de glace abandonna leur concours d’endurance pour concrétiser leur sortie champêtre par un tout autre défi : aller du point A au point B le plus rapidement possible. Ichiryû s’était arrêté peu après le pan de marécage compromettant ; ainsi, devant les deux athlètes, une longue ligne droite s’étendait à perte de vue, avant de subir un soudain virage censé longer les fortifications du village. Ils s’entendirent sur les règles de l’épreuve et, une fois prêts, s’installèrent sur la ligne de départ. L'objectif : atteindre l'orée du virage.

Des têtes de tout horizon se profilaient depuis le village caché par la Brume afin d’épier leurs moindres faits et gestes. Durant leurs quatre tours et demi, ils avaient su ameuter une incroyable audience malgré eux, et celle-ci scandait déjà leurs noms lors de slogans ridicules – improvisés sur le tas. S’il ne fallait pas « se dresser face au Givré », celui-ci allait faire « perdre les os à son partenaire ». Des blagues bon enfant se prêtant très bien au jeu des deux compagnons d’armes, qui se laissaient envahir par le frisson du sport.

Sesshū malaxa son chakra du mieux qu’il put. Depuis qu’il eût posé un genou à terre, il préparait son corps afin de prétendre à une incroyable détente. Tout senseur pouvait remarquer l’incroyable quantité de chakra détenue dans ses jambes, irradiantes d’énergie. Un responsable du village apparut soudain auprès des deux hommes. Il les salua brièvement, et leur proposa de scander lui-même le signal du départ pour éviter tout quiproquo – et ainsi mettre à mal la légitimité des paris faits par-delà les remparts. Le Kaguya accepta. Ichiryû également. Et ainsi, ce qui n’était qu’une vague initiative sportive une heure plus tôt était alors quasi devenu un évènement national.

— À vos marques…
Bonne chance, Ichi.
— … prêts… PARTEZ !

Le maître du Shikotsumyaku partit en flèche à en arracher la terre sous ses pieds.

_________________

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ascentofshinobi.com/t5395-kaguya-sesshu-termine http://www.ascentofshinobi.com/t5408-kaguya-sesshu#42969

Jeu 21 Fév 2019 - 10:50
www

Insuffler du chakra dans ses jambes. Le malaxer, le distribuer, et le consommer en permanence. Les portes de l’abdomen de l’enfant de l’os virent passer une quantité astronomique de chakra, et celui-ci se volatilisait dans la nature pour permettre à l’homme d’atteindre une vitesse extraordinaire. Sur son flanc, Hyôsa Ichiryû répliquait le procédé de la même aisance. Ses pieds semblaient ne jamais toucher le sol. Mais Sesshū était certain d’une chose : son partenaire et lui-même brûlaient le chakra par les deux bouts.

En seulement dix secondes, les duellistes atteignirent la moitié du terrain. L’arbitre les suivit de près, le souffle toutefois court ; mais un double de lui, préparé à l'avance, attendait déjà à la ligne d’arrivée pour trancher la victoire en deux.

Soudain, l’assimilateur de glace commença à prendre de l’avance. Certes, il n’avait pas les mêmes capacités que l’augure, mais cette dernière pensait que sa polyvalence avait ses limites. Hélas, il gagna davantage d’écart, encore et encore – comme s’il s’était réfréné depuis le début. Sesshū tenta le tout pour le tout. Les deux mains jointes en un mudra de la Chèvre pour malaxer ses énergies physique et spirituelle en chakra neutre, il injecta le tout dans ses jambes pour ne pas perdre le fil. Et grâce à ça, il ne fut qu’à une courte enjambée de retard de son ami lorsque celui-ci atteignit la fin du parcours.

Des voix tonitruèrent au loin. Ce fut un brouhaha sans forme, mêlant joie et colère. Et pour cause, certains prophètes aveugles avaient parié leur solde sur la victoire du Kaguya, appâtés par le ratio de cinq pour un en faveur du Hyôsa. Mais pensaient-ils vraiment que l’élève pût surpasser le maître dès la première leçon ?

FIN

_________________

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ascentofshinobi.com/t5395-kaguya-sesshu-termine http://www.ascentofshinobi.com/t5408-kaguya-sesshu#42969

Chakra chakra chakra | Ft. Hyôsa Ichiryû

Page 1 sur 1

Ascent of Shinobi :: Territoires de l'Eau :: Kiri, village caché de la Brume :: Marécages brisés
Sauter vers: