Soutenez le forum !
1234
Partagez | 

Porc ∞ Hono


Mar 5 Fév 2019 - 22:47
Paix. Il recherchait la paix, agenouillé calmement dans une des salles du grand Dojo. Les yeux fermés, la paume de chaque main reposant sur un genou – il se tenait plus droit que jamais, inspirant et expirant calmement. A chaque aspiration d’air, il concentrait ses craintes, ses obsessions, ses envies – tout ce qui le rendait humain – afin de le libérer d’un souffle calme et continu. Répétant encore et encore la manœuvre, Ren se sentait devenir de plus en plus soi-même.

Il n’y avait plus la précipitation de ces jours où il voulait à tout prix tout réussir d’un coup. Il n’y avait plus le dépit de ceux où il avait compris que ce n’était pas possible. Il n’y avait plus la colère envers soi-même qui l’avait animé à faire plus encore. Il n’y avait que le calme qu’il essayait de maintenir. Il n’y avait plus Kiri et l’allégeance fidèle qu’il faisait au village. Il n’y avait plus la Kenpei et son engagement en tant qu’aspirant de la brigade. Il n’y avait plus que lui, seul au milieu de tout ce monde.

Il faut le dire, cette méditation calme et isolée avant de s’entraîner lui faisait le plus grand bien, elle lavait les cicatrices de la veille. S’il y avait un moment où il s’autorisait à penser à la mort, c’était bien cet instant de béatitude qu’il arrivait à obtenir en travaillant son souffle. Il n’y avait plus d’utile ou d’inutile, plus d’agréable ou de désagréable – il y avait le vivant et le mort, combat éternel à l’intérieur d’une seule et même personne. Qui gagnerait ? La mort. Au bout, tout le monde se retrouvait dans la mort. Mais est-ce que cela rendait la vie futile ?

Il entendit des traces de pas s’arrêter non loin de la salle où il se trouvait. S’il n’attendait aucun signe, c’était celui-ci qu’il choisit pour se relever et se préparer à l’entraînement, ne jetant qu’un coup d’œil plus curieux qu’autre chose dans la direction du bruit afin d’y voir une tignasse rousse qui lui rappela quelques souvenirs. Il n’avait pas assez médité pour ce genre de rencontre.

_________________
BLOOD PRICE
Let my insects taste you
© FRIMELDA
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ascentofshinobi.com/t5169-aburame-ren-reflechir-avant-d-agir http://www.ascentofshinobi.com/t5186-aburame-ren-journal-de-bord

Ven 8 Fév 2019 - 19:54
Passant par dessus la marche de l’entrée, j’étirai un léger sourire en direction du jeune homme assis à l’intérieur qui venait se tourner vers moi. Même au loin, je pouvais reconnaître sa longue tignasse de jais et son kimono rouge flamboyant. Nul doute, c’était bien que je cherchais.

« Hoho ! On dirait que l’on ne m’a pas trompé. Un visage familier ! Comment tu vas depuis la dernière fois, Aburame Ren aspirant d’la Kenpei ? »

C’était un jeune homme que j’avais rencontré dans la rue. J’avais perdu en duel face à lui et il s’avérait être un aspirant des forces de la police shinobi. Je l’avais compris en me réveillant juste après dans le bureau du chef, qui s’avérait être Yami. C’était une sacrée de surprise pour un réveil. Toutefois, si j’étais venu aujourd’hui, c'était pour un nouveau combat. En effet, je venais réclamer une petite vengeance qui pouvait se deviner par mon petit sourire carnassier dessiné sur mes lèvres.

J’avais passé toute la matinée à le chercher. Par chance, j’avais croisé deux petites vieilles qui avaient un jeune homme correspondant à la description vu se rendre vers le Grand Dojo. Elles m’avaient gentiment montré le chemin. Il m’avait fallut tout juste quelques instants pour accourir jusqu’ici.

Je sautai dans la cours du dojo, puis jetant quelques coups d’œil autour de moi, je me retournai de nouveau vers le jeune homme et je fis un simple signe de la tête pour l’inviter à me suivre.

« Quoi ? On n’ose pas me suivre ? Allez ! Sors prendre un petit coup d’air dehors. Ça te ferait pas de mal. »

Le terrain était idéal. Vaste. Spacieux. Je n’avais pas à m’en faire si jamais je n’arrivais pas à contenir mes flammes. Il fallait dire que j’étais chaud bouillant et que je tremblais d’excitation. Ce serait bien dommage d’abimer le dojo avec tout le joli bois qu’il y avait à l’intérieur.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ascentofshinobi.com/t5278-fire-and-violence-en-cours#41736 http://www.ascentofshinobi.com/t5162-equipe-05-oushi-kuroi http://www.ascentofshinobi.com/t5291-mamoru-hono-carnet-de-bord#41839

Sam 9 Fév 2019 - 1:06
Ren laissa échapper un long “Tsssss” en entendant cette voix. Aucun doute, la tignasse était bien celle de Mamoru Hono, et cette voix pleine d’arrogance également. Que recherchait-il, au fond, en agressant tout ce qui passait ? Calmement, Ren se releva en s’étirant là où il le jugeait nécessaire - son épaule droite faisait des mouvement circulaires en guise d’échauffement. Etait-il judicieux de le suivre, de rentrer dans sa danse ? L’Aburame soupira, concluant rapidement que très certainement non. Pourquoi donc s’était-il levé et se dirigeait-il vers la cours du Dojo, sciemment conscient que c’est au combat que menait son geste ?

Il haussa les épaules. Peut-être était-ce le vague souvenir des sensations qu’il avait éprouvée durant ce dernier ? Cette rage au coeur, ce feu à l’âme qui consommait les combattant tandis que leurs corps valsaient et s’éffritaient, tombant en cendres ? Il secoua doucement la tête avant d’afficher un sourire hargneux en faisant face au roux. S’il souhaitait une revanche, alors le brun serait on ne peut plus heureux d’obliger. Il était venu ici pour s’exercer, alors après tout, pourquoi ne pas le faire sous cette forme ?

Hono. Es-tu venu ici pour t’entraîner ?

La légère hypocrisie dans sa voix se laissait aisément entendre, même s’il n’y avait dans cette dernière aucun orgueil. Ren savait qu’il avait gagné le combat précédent de peu et que c’était un exploit qu’il n’était pas certain de réitérer. Il soupira à nouveau, toisant sévèrement son adversaire en devenir tandis qu’il le contournait. Lorsqu’ils furent à une distance et à un emplacement permettant de croire à un vrai duel, Ren hocha la tête.

Prêt ?

Dès que l’autre lui fit signe - car s’il sentait que le roux pouvait se passer de tels honneurs, mais lui en était incapable - Ren se lança sur le roux pour lui asséner un coup de pied à distance maximale possible. Son bras s’était entièrement remis mais cela ne voulait pas dire qu’il était partant pour finir brûler de nouveau.

HRP:
 

_________________
BLOOD PRICE
Let my insects taste you
© FRIMELDA
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ascentofshinobi.com/t5169-aburame-ren-reflechir-avant-d-agir http://www.ascentofshinobi.com/t5186-aburame-ren-journal-de-bord

Sam 9 Fév 2019 - 18:52
« Inutile d'passer par tant de manières.. Ramène-toi ! »

La question ne se posait même pas, j’étais toujours prêt pour un combat. J'étirai un sourire et il entama une course dans ma direction. Cependant, il resta tout juste assez loin et tendit son pied tout en longueur pour tenter de m’asséner un coup. Je pensais que son objectif était de venir au corps-à-corps, mais il semblait rester prudent. Concentrant mon chakra, je dématérialisai le haut de mon corps pour laisser passer son pied à travers mes flammes. Malheureusement, il était trop loin pour que je puisse l’atteindre avec mes poings.

« Proche mais pas trop, hein ? »

Les deux m’allaient bien, si je ne pouvais pas l'atteindre directement avec mes poings alors je n'avais plus qu'à envoyer mes flammes sur lui. J’enchaînai deux mudras et je fis apparaître dix boules de flammes depuis la partie dématérialisée de mon corps. Aussitôt, ces petites flammèches s’envolèrent autour de mon adversaire et lui foncèrent dessus de tous les côtés.

Je n’avais pas besoin de me retenir d’utiliser mes flammes. Je connaissais sa puissance et sa résistance pour l'avoir moi-même testé. Ce n’était pas la première fois que nous nous affrontions et je devais avouer que j’aimais beaucoup me battre contre lui. Même s’il était un personnage bien chiant - une sorte de petit policier modèle qui cherchait à conserver la paix au sein du village - je devais avouer qu’il avait de bonnes capacités de combat et j’aimais affronter des adversaires de ce calibre.

Ça me motivait à donner le meilleur de moi-même et ce sentiment procurait une véritable satisfaction. Héhé.. J’avais même conservé quelques cicatrices de notre dernier combat, mais ce n’était qu’une blessure parmi la multitude que je collectionnais sur mon corps. Avec le temps, elle allait s’effacer.


HRP:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ascentofshinobi.com/t5278-fire-and-violence-en-cours#41736 http://www.ascentofshinobi.com/t5162-equipe-05-oushi-kuroi http://www.ascentofshinobi.com/t5291-mamoru-hono-carnet-de-bord#41839

Lun 11 Fév 2019 - 14:47
Comme il l’avait craint, le roux se changea - ne serait-ce que partiellement - en flammes sauvages. Heureusement, son pied traversa les feu avec toute la cinétique de sa frappe, lui faisait ressentir une désagréable chaleur certes, mais sans brûlure ou dégâts associés. A peine son pied toucha le sol que Ren essaya d’effectuer un léger saut en arrière mais il était trop tard - ne quittant pas son adversaire des yeux, il le vit composer des mudras et l’attaquer avec une salve de flammèches.

Sans une once d’hésitation, Ren laissa ses insectes protéger aussi vite que possible la totalité de son bras droit et, l’orientant de façon savante, il encaissa la majorité des projectile dans ce dernier - trois au final le touchèrent, un à la hanche gauche gauche et deux au flanc du même côté. Soupirant calmement, Ren esquissa un sourire en coin qui trahissait le plaisir qu’il prenait à ce combat. C’était plus des brûlures superficielles qu’autre chose, un peu gênantes car la peau restait irritée mais très loin de pouvoir l’incapaciter au combat. Il faudrait cependant, et il le concevait, qu’il se montre plus prudent lorsqu’il se protégeait des assauts du roux.

Sans laisser le temps à Hono de répliquer ou attaquer encore, il porta sa main à sa poche et lança deux kunaï sur son adversaire, profitant de leur temps de vol pour composer quelques mudras et laisser une vague d’insectes attaquer par dessus. Parcimonie était le maître mot pour l’Aburame, il savait que ses techniques de clan usaient beaucoup de chakra et qu’il ne tiendrait pas à la durée s’il devait rester loin - tout en sachant qu’il n’arriverait à rien en restant proche.

L’échauffement - car c’était ça le combat jusque là, se terminait et il le sentait. Chaque désormais serait une entrée dans le vif du sujet… Ou dans le lard adverse. Il ne comptait pas perdre. Il avait une image à conserver.

HRP:
 

_________________
BLOOD PRICE
Let my insects taste you
© FRIMELDA
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ascentofshinobi.com/t5169-aburame-ren-reflechir-avant-d-agir http://www.ascentofshinobi.com/t5186-aburame-ren-journal-de-bord

Mar 12 Fév 2019 - 1:15
Il se débrouillait plutôt bien. Je le vis bloquer sept de mes boules de flammes. Je n’en n’attendais pas moins de lui. Mais ce n’était pas deux vulgaires kunais volant qui allaient me faire flancher et ça, il le savait. Je laissai les deux lames passer à côté de moi. Elles effleurèrent tout juste mon visage, suffisamment profondément pour laisser deux belles griffures rouges sur ma joue, mais sans réelle douleur.

Il allait falloir faire mieux pour espérer me faire vraiment mal et me mettre hors d’état de combattre. Mais ça, il le devinait déjà. On partageait ce lien invisible qui nous connectait tous les deux, en tant que adeptes du combat, adeptes de l’action, un simple regard suffisait. Je le regardes. Je souris. Ce que j’attendais avec le plus d’impatience, c’était ses insectes.

En effet, pour l’avoir déjà combattu une fois auparavant dans la rue, je connaissais déjà ses capacités ainsi que ses atouts. Et j’attendais avec impatience qu’il sorte le grand jeu. Mon plus grand défi était d’essayer de faire face à ses insectes bouffeurs de chakra. C’était là le pivot même de ce combat : si j’allais réussir à trouver un moyen pour me débarrasser de ces insectes.

Alors qu’ils venaient s’amasser autour de moi, je concentrai mon chakra et j’envoyai à nouveau dix boules de flammes qui se divisèrent elles-même en deux, formant ainsi vingt boules de flammes que j’envoyai vers les insectes pour les carboniser. Elles pouvaient essayer de consommer mon chakra, mais ça restait dangereux et brûlant. Une partie d’entre eux périrent sous les effets de mes flammes.

Mais, sans attendre de voir le résultat de ma technique, je profitai de la confusion visuel pour me lancer sur mon adversaire et enchaîner une série d’attaque au corps-à-corps. Je le voyais s’éloigner de moi, je devinais qu’il ne s’agissait pas de son point fort. Comment allait-il réagir face à une petite série de poings ?


HRP:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ascentofshinobi.com/t5278-fire-and-violence-en-cours#41736 http://www.ascentofshinobi.com/t5162-equipe-05-oushi-kuroi http://www.ascentofshinobi.com/t5291-mamoru-hono-carnet-de-bord#41839

Mar 12 Fév 2019 - 16:33
Ren se priva de soupirer lorsqu’il vit ses insectes partir en flammes une fois de plus. Quelle était cette manie dans le village à toujours vouloir les brûler ? Pourquoi personne ne voulait-il jamais tenter de les noyer ? Bien que les deux solutions portaient à la même conclusion et l’obligeaient à devoir nettoyer les restes de ses petites bestioles pour protéger ses propres secrets. Parfois, il avait envie de se dire que s’il fallait faire le nettoyage au balai ou à la serpillère, il s’abstiendrait tout simplement de les utiliser – heureusement, le clan Aburame était plein de ressources.

Hono n’avait même pas pris la peine d’esquiver ses deux kunaï, les laissant le marquer au niveau du visage, et s’occupa de ses insectes comme sus-décrit. C’est ensuite sans relâche qu’il se jeta sur l’Aburame, le rattrapant sans grande difficulté au corps-à-corps, afin de commencer à lui rendre la monnaie de sa pièce. Sans hésitation, Ren composa le nécessaire pour que non pas un mais deux de ses bras se recouvre de carapace d’insecte et, tant bien que mal, il commença à parer les frappes du roux.

Trois. Cette fois encore, il manqua d’en arrêter trois. La première le frappa au niveau de l’épaule droite, arrachant une vive grimace de douleur même si l’articulation se montra capable d’encaisser. La deuxième le frappa au visage, le sonnant un peu mais clairement pas assez pour l’empêcher de continuer le combat. C’est lorsque ce coup tomba qu’il réalisa qu’un troisième tombera certainement, et qu’il devait se préparer à l’encaisser et riposter dans la foulée.

Le dixième coup de Hono le frappa droit dans le ventre, lui faisant cracher un fin filet de salive en soupirant de douleur – seulement… Il avait prévu que les choses se passeraient comme ça. Ses brassards d’insectes n’étaient plus en mesure d’assumer le coup, alors qu’en acceptant de souffrir…

Hono n’avait même pas terminé sa frappe que déjà Ren attrapait son avant-bras de sa main droite, rapprochant la gauche pour composer quelques mudras dans cette position inconfortable. Ils étaient au corps à corps et il tenait son adversaire – se défaire de cette attaque demanderait plus que quelques boules de feu. Et sur le visage du brun se voyait une légère arrogance, innocente tout au plus, en réponse à sa propre stratégie.

HRP:
 

_________________
BLOOD PRICE
Let my insects taste you
© FRIMELDA
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ascentofshinobi.com/t5169-aburame-ren-reflechir-avant-d-agir http://www.ascentofshinobi.com/t5186-aburame-ren-journal-de-bord

Mar 12 Fév 2019 - 21:57
Je donnai mon dernier coup en direction du ventre de mon adversaire. Je l’atteignis de plein fouet, touchant son estomac avec mon poing, mais il attrapa aussitôt mon avant-bras. Il avait délibérément choisi d’encaisser mon attaque pour me forcer à créer une ouverture et m’attraper. Sous les effets de la vitesse, je me laissai entraîner par le brun.

Il n'y avait pas de doute, il était habile et ce n’était pas la première fois que je contemplais cette habileté remarquable. Je le voyais effectuer une série de mudras dans mon dos, malgré sa posture des plus incommodes, puis invoqua une nouvelle nuée d’insectes bourdonnants. J’étirai une grimace furieuse en opposition au petit air arrogant du jeune homme.

« Tss »

Toutefois, pas le temps de soupirer. Je ne pouvais pas effectuer de mudras. J’allais donc faire sans. Il m'avait contraint ! Le corps-à-corps était aussi une de mes spécialités. Je relâchai mon chakra, me changeant instantanément en un monstre de braises. Je tentai de brûler grâce à ces flammes tout ce qui bourdonnait autour de moi. Il me fallait me débarrasser de lui et de ses insectes, coûte que coûte.

Je profitai de la proximité et j’enchaînai immédiatement une nouvelle série d’attaques au corps-à-corps. Je ne lui laissai aucun instant de répit. Non, je ne pouvais pas me le permettre. S’il faisait preuve de ruse et d’habileté, je devais faire preuve de férocité et rapidité. Visage déformé par mon apparence de monstre, j'attaquais.

Je sentais ces flammes se réduire d’une épaisseur à cause de ses insectes, mais je fis mine de l'ignorer. Pour l’heure, je devais mener l’offensive. Cette bête hurlait en moi et demandait le combat. Je commençais à sentir la fatigue ralentir mon dernier coup de poing enflammé, mais animé par l'excitation, j’en faisais fi et étirai un large sourire à travers mes flammes ardentes.


HRP:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ascentofshinobi.com/t5278-fire-and-violence-en-cours#41736 http://www.ascentofshinobi.com/t5162-equipe-05-oushi-kuroi http://www.ascentofshinobi.com/t5291-mamoru-hono-carnet-de-bord#41839

Mer 13 Fév 2019 - 0:09
Il esquissa un grand sourire en remarquant la fraction de surprise dans les yeux de son adversaire devant sa stratégie et senti également le doux murmure de ses insectes lorsqu’ils touchèrent une fois de plus au piment de ce chakra si flamboyant. Sa petite célébration mentale ne fut arrêtée que par une seule chose : la sensation de chaleur qu’il commençait à ressentir au niveau de ses mains. Il avait choisi de redevenir flammes pour se libérer – somme toute, Ren aurait fait pareil dans sa situation s’il en avait le pouvoir.

Dans toute la précipitation dont il disposait, l’Aburame lâcha le bras qui devenait flammes et observa, l’espace d’un instant, ce qu’allait faire Hono – uniquement pour découvrir avec effroi que ce dernier s’apprêtait à lui asséner une nouvelle salve de coups identique à la première, seulement teinte de sa transformation braisillante. Ne prenant plus aucune demi-mesure, Ren se précipita en arrière sur une courte distance pour laisser l’enchaînement partir dans le vent, lui offrant quelques infimes secondes de momentum.

Il pouvait, en toute logique, faire repartir une nuée d’insectes qui attaqueraient les flammes – ce serait probablement l’un de ses derniers mouvements dans cet affrontement selon son estimation de ses réserves de Chakra. Seulement, il se doutait que l’effet obtenu serait très inférieur à l’effet escompté. Alors il émit une hypothèse : rester sous forme de flammes coutait du Chakra. C’était à peu près la seule explication logique qu’il pouvait y avoir à ce pouvoir impressionnant, et il s’efforcerait tant bien que mal d’obtenir le maximum d’informations possibles depuis la bouche du roux si jamais il venait à croiser quelque chose de similaire.

Dans la continuation de son hypothèse, le corps restait le corps même à travers les flammes et pouvait donc être blessé physiquement même s’il ne semblait avoir rien de matériel. Au moins l’espérait-il sincèrement car sa décision était prise et, en l’espace d’un instant, il chargeait contre le roux afin de le frapper de son poing à l’arrivée – avec la vitesse, dans le pire des cas, il passerait juste au travers et devrait courir vers une source d’eau. Dans un cas ou dans l’autre, c’était bientôt la fin de son combat.

HRP:
 

_________________
BLOOD PRICE
Let my insects taste you
© FRIMELDA
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ascentofshinobi.com/t5169-aburame-ren-reflechir-avant-d-agir http://www.ascentofshinobi.com/t5186-aburame-ren-journal-de-bord

Mer 13 Fév 2019 - 12:57
Tss. Loupé. Il esquiva mon attaque et atterrit à l'autre bout du terrain. Je me préparais à recevoir une nouvelle slave d'insectes et j'étais entièrement prêt. Mais au lieu de voir une masse noire se diriger vers moi, je vis un jeune homme plein d'entrain charger vers moi.

« Hein ? 

Il semblait déterminé à en finir avec un coup au corps-à-corps, mais avait-il conscience que j'étais toujours sous ma forme enflammée ? À peine eus-je le temps de terminer ma phrase qu'il était déjà arrivé devant moi. Il courrait vite le bonhomme. Aussitôt devant moi, il m'attaqua avec son poing. Mais sans surprise, celui-ci me passa au travers. Je le vis devant moi et à l'instant d'après, je le vis derrière moi, tout feu tout flamme, courant vers la source d'eau.

« ... »

Je n'avais pas tout compris, mais si c'était son choix de se brûler alors j'allais le respecter. Je repris forme humaine, laissant constater tous les dégâts que j’avais pris avec des morceaux de chair manquant à droite à gauche égratigné de partout, et dans un élan comprenant mes dernières forces, je me trainai à pas de course vers le jeune homme prêt à enchaîner un coup ultime.. Mais nous arrivions à la fin du combat.

« On s’dégonfle, hein ? »

Quoique, c'était pour le mieux. Il m’aurait été difficile de continuer, on pouvait ressentir toute ma fatigue dans ma voix. Je relâchai mes muscles complètement essoufflé, haletant à grandes bouffées d'air. Alors que mon corps se refroidissait, je sentais la douleur issue de mes muscles et les limites de corps se dessiner noir sur blanc. Je la sentais déjà, mes mouvements avaient beaucoup ralentis, mais je la sentais encore plus maintenant que je m’étais arrêté. J'aurais sans doute fini par perdre conscience si j'avais continué - comme de nombreuses fois où ça m'était déjà arrivé.



HRP:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ascentofshinobi.com/t5278-fire-and-violence-en-cours#41736 http://www.ascentofshinobi.com/t5162-equipe-05-oushi-kuroi http://www.ascentofshinobi.com/t5291-mamoru-hono-carnet-de-bord#41839

Porc ∞ Hono

Page 1 sur 1

Ascent of Shinobi :: Territoires de l'Eau :: Kiri, village caché de la Brume :: Grand Dojo
Sauter vers: