Soutenez le forum !
1234
Partagez

Un juste deux pas toi ∞ Hono + Yami

Akimichi Sun
Akimichi Sun

Un juste deux pas toi ∞ Hono + Yami Empty
Mar 5 Fév 2019 - 22:48
Le plus difficile avait été fait. Le rouquin qu’il avait appréhendé en train d’attaquer des civils reprenaient seulement connaissance – assez pour pouvoir marcher où on lui demande. C’était quelque part un soulagement pour l’Aburame qui l’avait porté pendant plus longtemps que nécessaire – à chacun de ses pas, la douleur de son bras brûlé était d’une intensité de plus en plus sauvage, jusqu’à lui donner l’idée de se priver éternellement de son membre afin de ne plus souffrir. C’était une version extrême et fortement exagérée de ce qu’il ressentait, certes, mais il s’autorisait ce petit drame personnel dans sa démarche, sachant que ses connaissances en médecine parviendraient à le convaincre d’un contraire logique.

Retrouver le civil avait été plus simple encore que prévu. Animé par une sorte d’honneur douteux qu’il est difficile de nommer, il a préféré se mettre en retrait et se cacher non loin – Ren espérait sincèrement que ce soit pour lui porter assistance s’il venait à perdre mais l’hypothèse admettait sa défaite, une dualité pour laquelle il n’avait clairement pas l’esprit après son éreintant affrontement. De la curiosité mal placée, il se contenterait de ça. Toujours est-il qu’une fois trouvé, il ne fut pas particulièrement long à convaincre de venir porter plainte, surtout dans cette situation où le coupable avait déjà été trouvé et appréhendé. Dans le cas contraire, Ren était encore capable de le trouver encore et encore jusqu’à le convaincre de faire les démarches – si c’était là de l’harcèlement ordinaire, il n’arrivait pas même à se soucier du nombre de ses principes que cela outrepassait.

Il soupira lourdement en arrivant au quartier général de la Kenpei, s’avançant vers la réception et poussant partiellement le roux pour qu’il avance également. Lorsqu’il reprenait conscience sur le trajet, Ren lui avait fait savoir d’un acerbe avertissement que plus il se tiendrait à carreau, moins il risquerait. Pourquoi l’avait-il fait ? La fatigue peut-être. Redressant la tête, Ren salua respectueusement.

Aspirant Aburame Ren. J’ai appréhendé cet individu alors qu’il agressait physiquement un civil.

Sa tête désigna tantôt le roux, tantôt le civile qui était resté en retrait.

Le civil a bien voulu venir porter plainte. Le combat ayant eu lieu dans une ruelle abandonnée, les dégâts matériels liés sont minimes, les témoins également.

Il aurait peut-être la remarque d’avoir agis en dehors de son temps réglementaire, surtout en tant que simple aspirant. Si en temps normal il estimerait la chose dument justifiée, dans son état de fatigue actuel il voulait seulement entendre qu’il a fait quelque de bien et pouvoir rentrer chez lui. Il inspira calmement et baissa la tête, attendant la sentence.

_________________
BLOOD PRICE
Let my insects taste you
© FRIMELDA
Revenir en haut Aller en bas
Imai Nobume
Imai Nobume

Un juste deux pas toi ∞ Hono + Yami Empty
Mar 12 Fév 2019 - 11:02
Pendant que le jeune homme réglait la parepasse, je m’étais assis dans un coin de l’accueil. Puis lorsqu’il revint vers moi, nous nous dirigeâmes ensemble vers le bureau d’une grosse tête de l’administration - et cette grosse tête, c’était une grosse tête que je connaissais bien. Lorsqu’il évoqua le nom de la Kenpei, je me pétrifiai sur place. Je me tournai brusquement vers lui, comme s’il venait de changer de visage, juste sous mon nez.

« T’es un crétin de la Kenpei ?! » Murmurai-je à voix basse en sa direction.

Ce n’était que maintenant qu’il sortait ce nom ? Et pourquoi je l’avais suivi, moi ? Ce n’était pas prévu d’en arriver jusque-là. Ce n’était après tout qu’une simple petite baston au milieu de la rue. Enfin, aux yeux des autorités, ça représentait parfois beaucoup. J’avais le sentiment que la situation allait prendre une drôle de tournure.

Intérieurement, je lâchai un profond soupire face à toute cette merde dans laquelle je m’étais empiété. Alors que le jeune homme parlait, je me taisais dans mon coin entrain de compter les arguments en ma faveur. Je profitai également d’un moment d’inattention de mon entourage pour lancer un regard noir en direction du civil.

Comment avait-il osé ? En premier abord, c’était lui qui m’avait bousculé et qui m’avait menacé. Je lui avais simplement fait ravalé ses paroles. Mon erreur a sans doute été de continuer même face à l’arrivée de la police, mais c’était lui qui avait commencé. Seulement, cet argument était-il valable avec mon dossier déjà rempli de mes conneries ?

À cet instant même, je ressentis un profond regret, mais sur le coup, j’avais bien cru qu’il s’agissait d’un simple shinobi qui passait par là. Un petit combat d’entraînement, ce n’était qu’une rencontre amicale ! Enfin, jetant un coup d’œil aux bras du jeune homme qui s’était donné la peine de me traîner jusqu’ici, je supposais que ce n’était pas tant amical que ça.

Si l'on ne me demandait rien, je dirai rien et ne ferai rien. Je me contenterai de rester en retrait à l'arrière. Si l’on venait à me poser la question sur mon opinion ou ma défense, ma réponse sera : « Non, je n’ai pas d’argument pour ma défense.»


Revenir en haut Aller en bas
http://www.ascentofshinobi.com/t8428-d4rk-sasuke-mais-pas-trop#70651 http://www.ascentofshinobi.com/t8444-suna-no-fukoku-shakaze#70751 http://www.ascentofshinobi.com/t8461-imai-nobume#70909
Hokkyokusei Yami
Hokkyokusei Yami

Un juste deux pas toi ∞ Hono + Yami Empty
Mar 26 Fév 2019 - 0:54

« Yami-san ? On vous demande à l'entrée. Un certain Aburame Ren demande à vous voir.
Hm ? »

Entrant dans le bureau du capitaine, sa secrétaire et aide administrative le dérange dans son moment de paperasse habituel. La clope au bec, il se demande bien pourquoi le jeune venin vient le déranger en cette journée de printemps, alors que normalement, il connait l'indisponibilité du Hijin lorsqu'il est au quartier générale de la main de la justice. Mais peut-être que ça en vaut la peine. En espérant qu'il n'est pas fait de bêtise en se croyant tout puissant comme stagiaire et future recrue de la Kenpei.

« Bien, je vais y aller. Merci. » dit-il de sa voix rauque, la tête plongée dans les quelques dossiers face à lui.

Le stylo griffonnant quelques lignes, l'Hokkyokusei signe avec force les derniers bouts de papiers avant de terminer ses tâches administratives du jour. Prenant alors appui sur le bureau de par ses mains, il fait reculer la chaise sur laquelle il est assis avant de se redresser et de passer la porte de son bureau afin de se diriger vers l'entrée du bâtiment.

En cours de route, le Chûnin pense à de nombreuses choses. La raison de sa venue tout d'abord. Le jeune Ren est-il l'objet d'une bavure ? Ou a t-il à signaler une bavure de l'un de ses camarades, d'un civil ou d'un ennemi qu'il a pu appréhender ? Ce qu'espère le gladiateur, c'est que la dernière option n'est pas de rigueur. Prendre un tel risque en tant que Genin est certes appréciable mais cependant dangereuse. Pour la première des options pensées, Yami espère pas non plus retrouver l'un des jeunes ninja de Kirigakure no Satô arrêter par l'Aburame. Mais connaissant les énergumènes présentes dans son équipe, il ne serait pas très surpris. Toutefois, ce genre de situation l'emmerderait profondément.

Se dirigeant alors vers l'entrée, l'obscurité du couloir laisse place à la lumière imposante du hall d'entrée laissant apparaitre face à l'impétueux deux silhouettes. La première n'est nulle autre que Ren. Quant à la seconde ...

« Honō ... Qu'est-ce qu'il a fait ? » rétorque le rustre avant de se retourner vers l'Aburame, responsable de cette arrestation.




_________________
異世界 割れる
 Isekai Waeru ▬ Le Fendeur de Monde
Revenir en haut Aller en bas
http://www.ascentofshinobi.com/t4884-hokkyokusei-yami-oushi-norainu http://www.ascentofshinobi.com/t5162-equipe-05-oushi-kuroi http://www.ascentofshinobi.com/t4944-hokkyokusei-yami-the-impetuous-warrior

Un juste deux pas toi ∞ Hono + Yami

Page 1 sur 1

Ascent of Shinobi :: Territoires de l'Eau :: Kiri, village caché de la Brume
Sauter vers: