Soutenez le forum !
1234
Partagez | 

It's time to grow up ... a little bit


Mer 6 Fév 2019 - 0:07
Une silhouette court maladroitement cherchant à fuir une autre qui la poursuivait avec une grande assurance. L’ombre fuyarde chute brutalement et celle qui la poursuivait finit par la rattraper. Comprenant qu’elle n’avait plus aucun échappatoire possible, l’ombre à terre s’agrippe aux pieds de celle qui se tenait fièrement sur ses deux jambes et semble supplier qu'on l'épargne mais sa supplication n'est point entendue. En effet, en guise de réponse, l'ombre débout transperce l’affalée sans la moindre hésitation dans le dos avec ce qui ressemblait à un gros pieux, faisant gicler du liquide que tu devenais être du sang malgré l'absence de couleur dans ta vision. La victime succombe du premier coup car celle-ci cesse de bouger brutalement. L'ombre vainqueur se tourne alors vers toi et tu reconnais ta silhouette à travers elle. Le plan se rapproche sur le visage de cette ombre menaçante qui se lèche langoureusement la lèvre supérieure avant d’afficher un grand sourire de satisfaction puis tu te réveilles en sursaut.

Réveillée, tu te redresses alors que tu t’étais endormie sur le ventre de Simba - une de tes invocations - pendant que vous vous reposiez à l’ombre d’un arbre.

Tu faisais souvent ce rêve étrange dernièrement mais c’était la première fois que cela t'arrivait en plein jour. A chaque fois, la scène n'était jamais la même mais le scénario était toujours similaire : une ombre qui en décimait une autre, de différente façon, et à la fin le bourreau se révélait te ressembler mais jamais tu n'avais vu son véritable visage. Était-ce réellement toi ? Et pourquoi donc ressasser ce curieux songe ?

>> Encore ce rêve ? Demande le lion tout en redressant la tête pour te fixer.

Tu te contentes de hocher la tête.

Tu avais déjà parlé de ton mystérieux rêve à Simba et la bête avait avancé le fait que tu regrettais certainement d’avoir ôté la vie à quelqu’un. Tu t’étais alors remémoré les méfaits les plus graves que tu avais commis par le passé. Et celui qui paraissait le plus te marquer était l'assassinat de cette fillette qui était au mauvais endroit au mauvais moment. Tu avais dû te débarrasser de cette enfant sous l'ordre du Parrain car elle avait été témoin d'une scène qu'elle n'aurait jamais dû voir. Sur le coup, tu n'avais rien éprouvé alors que tu lui avais tranché la tête avec ton kusarigama mais tu avais mis cependant plusieurs jours avant d'oublier ce meurtre alors qu'habituellement tu oubliais tes crimes aussitôt que tu les avais commises.

Aujourd’hui encore, tu ne ressentais rien de particulier en se remémorant cette scène d’assassinat. Tu n’éprouvais ni de la tristesse ni de regret alors tu te demandais si tu ne te trompais pas et pourtant, le meurtre de cette enfant était bien le seul crime qui semblait être bien ancré dans ta mémoire. Tu parvenais parfaitement à revoir la scène alors que tes autres forfaits n’étaient aujourd’hui que des bribes de souvenirs que ton esprit laissait volontairement se disperser tant ils étaient insignifiants pour toi.

Désirant comprendre et surtout trouver une solution pour que ce rêve cesse de te tourmenter, tu matérialises une aiguille avec laquelle tu te piques le bout l’index gauche afin d’avoir un peu de ton sang pour invoquer l’être qui pourrait certainement t’illuminer sur ton étrange songe.

>> Kuchiyose no jutsu.


Un gros nuage de fumée apparaisse dans un grand "plouf" puis se disperse rapidement pour révéler un lion majestueux de plus de dix mètres de haut et au pelage blanc immaculé. Celui-ci n'était autre que Mufasa, le Roi des lions. C'était une bête sage et un guide pour ses semblables. Si lui ne pourrait pas t'éclairer sur ton mystérieux rêve alors personne ne le saura …

_________________

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ascentofshinobi.com/t3385-yamiko-ou-l-enfant-des-tenebres-completed

It's time to grow up ... a little bit

Page 1 sur 1

Ascent of Shinobi :: Reste du Monde :: Hayashi no Kuni, Pays du Bois
Sauter vers: