Soutenez le forum !
1234
Derniers sujets
» Petit entraînement en couple [PV : Abuto]
Aïe Ouïe EmptyAujourd'hui à 22:15 par Sekken Ryoko

» 2/Final. L'Empire du Feu
Aïe Ouïe EmptyAujourd'hui à 21:32 par Gentoku M. Yamiko

» Or et plaisir [Yasei Reikan & Aditya]
Aïe Ouïe EmptyAujourd'hui à 21:26 par Date Junko

» Un moment d'égarement × Junko
Aïe Ouïe EmptyAujourd'hui à 20:44 par Date Junko

» 2/01. Faire tomber le masque
Aïe Ouïe EmptyAujourd'hui à 20:12 par Metaru Itagami

» Mu Staki avec sa gueule de métèque
Aïe Ouïe EmptyAujourd'hui à 19:16 par Mu

» Présages et réalités [Pv: Kansei]
Aïe Ouïe EmptyAujourd'hui à 18:28 par Suzuri Takara

» Kokuen Akame [EN MODIFICATION]
Aïe Ouïe EmptyAujourd'hui à 17:51 par Meikyû Raizen

» 2/02. Recroiser le fer [Victoire : Teikoku]
Aïe Ouïe EmptyAujourd'hui à 17:33 par Hayai Taishi

» Cohabitation
Aïe Ouïe EmptyAujourd'hui à 17:29 par Joo Jun

Partagez

Aïe Ouïe


Aïe Ouïe Empty
Sam 16 Fév 2019 - 0:25
« Mec, tu es sûr d'vouloir aller là-bas ? 
Oui, s'il te plaît. Rends-moi cette faveur.
– J'sais pas si c'est vraiment une faveur... »

Je me contentai de hausser les épaules avec un air perplexe face à son insistance. Si c'était vraiment ce qu'il voulait, je n'avais pas d'autre choix que de l'y accompagner. En soit, je ne risquais rien pour ma part, mais j'espérais pour lui qu'il avait bien conscience des risques qu'il empruntait en allant là-bas.

« Bon.. Let's go. »

Lâchant un soupire, je le pris sur mon épaule et je le transportai jusqu'à l'hôpital, un lieu bondé où courraient toutes sortes de personnes. Des médecins. Des blessés. Des guéris. Il était facile de se fondre parmi cette masse hétérogène. Je me frayai un passage vers la grande salle où patientaient tous les blessés qui arrivaient en urgence Certains se trouvaient plus gravement blessés que d'autres. Ça partait de la petite plaie à la jambe cassée.

Ce n'était pas très rempli - nous n'étions pas encore en période de guerre et pourtant, les médecins paraissaient tous occupés. Il allait falloir trouver un irounin et de préférence un irounin compréhensible au vu de l'identité assez particulière de mon compagnon. Je guettais du regard un médecin susceptible de correspondre à nos besoins et c'était alors que mon regard se posa sur un visage familier.

« ... Shaka ? Qu'est-ce tu fais ici ? »

Nous faisions parti d'une même équipe, ce qui faisait de nous des coéquipiers. Toutefois, j'ignorais si c'était vraiment une bonne chose de le recroiser ici. Quand je repensais à notre première rencontre aux terrains d'entraînements, ça n'avait pas été une grande histoire d'amour. Peut-être même que le croiser ici était la pire chose qui pouvait m'arriver, ha ha ! Mais y'avait-il un médecin compréhensible dans les environs ?

« Mh, puisque t'es en blouse d'médecin, t'voudrais m'rendre un p'tit service ? »

Léger sourire narquois aux lèvres.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ascentofshinobi.com/t5278-fire-and-violence-en-cours#41736 http://www.ascentofshinobi.com/t5162-equipe-05-oushi-kuroi http://www.ascentofshinobi.com/t5291-mamoru-hono-carnet-de-bord#41839

Aïe Ouïe Empty
Sam 16 Fév 2019 - 12:19

痛みと復讐 ▬ De la douleur à la revanche


Aujourd’hui, le Yamanaka était déjà présent présenta l’hôpital. Il y passait son temps pour espérer apprendre un peu plus, il se renseignant et observait surtout comment se débrouillaient les Irounins du village cachée par la Brume. Il n’était pas un médecin officiel mais avec les bases que lui avait fourni, Kobane Harumi, Irounin de génie.

Mais quelqu’un venait de se rapprocher de lui, une personne qui avait un visage très familier au Yamanaka. Il s'agissait de Hono, un camarade qui faisait parti de la même équipe que Shaka. Il portait quelqu’un sur son dos, et cette personne semblait vraiment avoir besoin d'aide. Il était très étonné que son camarade avait pu avoir la gentillesse de ramener cette personne à l’hôpital.

Posant cette personne au sol, le Genin regarda dans les yeux son camarades avant de reporter sa concentration sur le blessé.

« Comment s'est-il fait ça ? Je ne maîtrise que les bases, personnellement. Tout ce que je peux faire c’est lui appliqué les premiers soins. »


Examinant son état, comme il l'avait lu dans les livres de la bibliothèque. Une lueur verte très faible s'échappa des mains du Yamanaka. Qui examinait la ou le blessé souffrait le plus pour apaiser sa douleur.

C’était sa première fois en temps réel et il avait vraiment besoin de concentration, il ne devait absolument pas se déconcentrer. Mais que s'était-il passé pour que le cet homme revienne dans un tel état ? Décidément, le village de la brume...


_________________
Aïe Ouïe 238917papersign
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ascentofshinobi.com/t5041-hokkyokusei-yamanaka-shaka#39539 http://www.ascentofshinobi.com/t5162-equipe-05-oushi-kuroi http://www.ascentofshinobi.com/t5630-yamanaka-shaka-epopees-legendaires#45233

Aïe Ouïe Empty
Sam 16 Fév 2019 - 14:30
« Sale état, pas vrai ? »

Je lui lançai un léger sourire, derrière lequel j’analysais chacun de ses faits et gestes. Nous étions partenaires, toutefois, je me méfiais beaucoup de lui - encore plus que l’autre guignol de l’équipe. J’avais pu le voir à l’œuvre la dernière fois. Il possédait une puissance redoutable et en plus de ses compétences au combat, il possédait également un sacré caractère qui le rendait encore plus difficile à prévoir.

Je n’avais eu aucune embrouille avec lui, mais je n’étais pas non plus son copain, ce qui laissait notre relation un peu dans le flou. On s’appelait coéquipier, mais qu’en était-il réellement ?

Calmement, je me rapprochai de l’homme au sol pour voir comment allait son état. On comptait sur son corps une multitude de bleus, de fractures, et de coupures. Ce dernier continuait de gémir comme une mauviette, mais il avait l’air de commencer à aller mieux ou du moins, de perdre la sensation de douleur grâce aux soins du jeune homme.

« C’est marrant, j’pensais pas qu't’étais médecin. Encore moins que tu te débrouillais aussi bien. J’te voyais plus comme un homme de terrain.. D’puis quand as-tu commencé et d’où t’es venu cet intérêt pour la médecine ? »

Je le laissai répondre puis brusquement, je vins poser une main devant la sienne, le stoppant dans son mouvement. L’homme au sol se remit à gémir mais il n’y avait rien de chronométré pour sa survie. Ignorant ses plaintes, je plongeai mon regard dans celui du Yamanaka, sans effacer le petit sourire sur mes lèvres.

« Si nous allions dans une salle plus tranquille ? T’aurais pas ça à proposer à un patient ? Je t’expliqu’rai les détails une fois là-bas.. »

J’ignorais si c’était vraiment la bonne chose à faire, mais étant donné qu’il était le seul actuellement présent.. Au pire des cas, ça partira simplement sur un combat déchaîné entre nous deux - même si j’aimerais bien éviter que les choses ne prennent une telle tournure.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ascentofshinobi.com/t5278-fire-and-violence-en-cours#41736 http://www.ascentofshinobi.com/t5162-equipe-05-oushi-kuroi http://www.ascentofshinobi.com/t5291-mamoru-hono-carnet-de-bord#41839

Aïe Ouïe Empty
Dim 17 Fév 2019 - 9:49

痛みと復讐 ▬ De la douleur à la revanche


Continuant de soigner le blessé grâce à sa médecine basique, le shinobi de la brume était en pleine efforts et malgré ce qu’il faisait croire aux autres, soigner cette petite blessure lui demandait une partie importante de son énergie. Mais ce n'est pas grave, puisque grâce à ça, il s'améliorait.

Plus il passait de temps à soigner les gens, plus il savait qu’il deviendrait meilleur et pourrait effectuer de meilleurs soins. L’apprenti Irounin ne restera pas sur ses acquis, il n’était jamais trop tard pour espérer sauver une vie. Ou au moins, faciliter la tâche aux médecins compétents, et c’était ça le boulot de Shaka.

Le tempétueux souria quand il entendu la remarque de son coéquipier, il n’avait pas encore compris tout le potentiel de la médecine ninja. Et ce potentiel n'attendait qu’une chose, qu’on le réveille.

« Héhé, si tu crois que la médecine m'oblige à rester en sécurité derrière une horde de soldat tu te trompe. Elle permet d’effectuer beaucoup plus que tu ne le crois, je te montrerais quand j’en aurais acquis tous les savoirs. »


À ce moment même, une main interrompa le soin du Yamanaka, c’était celle du flamboyant assimilateur. En temps normal, celui n'aurait pas accepter qu’on l'interrompre comme ça, en plein effort. Mais il lui proposa de partir dans une autre salle, pour pouvoir le soigner plus facilement.

Sitôt dit, sitôt fait. Le Yamanaka attrapa le corps du civil, le portant vers un endroit beaucoup plus calme. Une fois arrivé. Shaka recommença à soigner cette personne pour être sûr que cette blessure ne représente plus aucun danger pour lui.

« Alors, que s'est-il passé ? »



_________________
Aïe Ouïe 238917papersign
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ascentofshinobi.com/t5041-hokkyokusei-yamanaka-shaka#39539 http://www.ascentofshinobi.com/t5162-equipe-05-oushi-kuroi http://www.ascentofshinobi.com/t5630-yamanaka-shaka-epopees-legendaires#45233

Aïe Ouïe Empty
Lun 18 Fév 2019 - 8:51
Je me contentai de hocher la tête puis je le suivi jusqu’à une salle à part - l’aidant à transporter le blessé jusque là-bas. Je fis rapidement le tour de la pièce et je lançai deux trois regards circulaires à l'intérieur avant de me retourner à nouveau vers le jeune homme. Bras croisés, expression sérieuse sur le visage, je repris la parole.

« Rien de gros.. Une bande de malfrats l’a battu à mort ce qui l’a rendu dans cet état. Quand j'suis intervenu, il était d’jà à moitié inconscient. ...Mais ils reviendront lui foutre une bastos, ils reviendront et le battront jusqu’à c'qu’il crève. »

Mais les causes de cette animosité étaient bien plus obscures. Je plongeai mon regard dans les yeux du jeune homme, laissant déjà entrevoir une suite à mes paroles.

« Celui que t'es entrain soigner est lui-même un malfrat d’ce groupe. Il a eu la bonne - ou la mauvaise - idée d'vouloir quitter l'groupe, et il y a une règle dans l'groupe qui interdit les membres d'quitter sous peine d'se faire tabasser.. À mort. »

Un silence s’écoula. Face à un autre médecin, j'aurais sans doute baratiné un peu pour le convaincre de nous laisser rester à l'hôpital, mais puisqu'il s'agissait de mon partenaire, je voulais lui faire un peu plus confiance. Nous étions, en quelques sortes, sur un même bateau noir..

Je me retournai en arrière et j’écartai légèrement le rideau pour lancer quelques regards furtifs vers l’extérieur de la fenêtre.

« À cause d'sa situation particulière, il n'pourra p’têt pas payer tous les frais médicaux.. Et il pourrait p’têt même attirer ses poursuivants ici.. »

Mais personne n’était encore là, tout semblait calme à l'extérieur. Le fait de savoir que c'était mon partenaire le médecin, j'étais légèrement rassuré. Si vraiment ils venaient à débouler, j’avais confiance en Shaka pour défendre les lieux. Il en avait les moyens, à condition qu'il ne le veuille. Mais ils étaient tout de même relativement nombreux, ce qui rendait les choses difficiles - même pour un shinobi puissant..

« Y'aurait moyen d’faire quelque chose en vue d'sa situation particulière ? »

Calmement, j’observai la réaction du jeune homme.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ascentofshinobi.com/t5278-fire-and-violence-en-cours#41736 http://www.ascentofshinobi.com/t5162-equipe-05-oushi-kuroi http://www.ascentofshinobi.com/t5291-mamoru-hono-carnet-de-bord#41839

Aïe Ouïe Empty
Lun 4 Mar 2019 - 13:05

痛みと復讐 ▬ De la douleur à la revanche



Malgré le fait qu’il était en plein effort, Shaka souriait en effet car il voyait enfin que tout ce dur labeur venait de porter ses fruits, il avait enfin réussi à faire quelque de l’enseignement de Kobane Harumi.

Continuant donc sur cette bonne lancée, le Yamanaka persiste donc à soigner le blessé tout en écoutant les paroles de son camarade d'équipe. Apparemment, cet homme s’était blessé en essayant de quitter un des gangs de l'ombre de Kirigakure, peut-être un lien avec les célèbres kagouilles la magouille.

Mais bon, tout ça ne sera pas sans conséquence. Il était évident que Shaka allait agir.

Hono avec avait raison, on l’avait peut-être sauvé une fois, mais il allait sûrement subir une nouvelle fois les représailles de ce groupe. Et le fléau n’allait pas s’amuser à le soigner tout les jours. Il fallait donc s’attaquer à la racine de ce problème. Se débarrasser de ces êtres qui pourrissent le village de la brume.

En effet, Shaka était très différent désormais, depuis qu’il avait commencé à suivre les voies nébuleuses déc l’Iroujutsu, sa façon de vivre avait totalement changé. Il suivait donc un tout autre chemin que celui qui lui était prédestiné. Mais ce n’n’est pas grave, car il est le seul maître de son destin.

« Dès que je termine de soigner, on part à leur recherche. On va leur montrer de quel bois on se chauffe. Nous, les Taureau noirs. »



_________________
Aïe Ouïe 238917papersign
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ascentofshinobi.com/t5041-hokkyokusei-yamanaka-shaka#39539 http://www.ascentofshinobi.com/t5162-equipe-05-oushi-kuroi http://www.ascentofshinobi.com/t5630-yamanaka-shaka-epopees-legendaires#45233

Aïe Ouïe Empty
Jeu 7 Mar 2019 - 13:00
Sa dernière phrase me fit étirer un léger sourire. En effet, je ne m’attendais pas à entendre de telles paroles sortir un jour de sa bouche. Du peu que j’avais pu voir lors de notre premier entraînement, il n’était pas le genre de garçon à aimer le travail d’équipe et les équipes elles-mêmes.

Enfin, ce n’était pas non plus mon dada, mais le fait de l’entendre parler des Taureaux noirs en considérant comme un membre à part entière de ce groupe me surprit légèrement. Soit il avait changé, soit je le découvrais pour la première fois. Le contexte d’aujourd’hui était différent de toutes les autres fois car nous n’étions que deux.

Quoiqu’il en soit, j’aimais bien cette affirmation. Calmement, je fis craquer mes doigts avec un petit sourire carnassier dessiné mon visage.

« Très bien. »

Je le laissai alors terminer sa besogne en silence, pendant que je continuais de guetter l’extérieur du bâtiment avec prudence. Mais, malgré le temps qui continuait de défiler, toujours aucun mouvement à l’extérieur. J’avais comme le sentiment que les assaillants s’étaient cachés dans l’ombre en voyant des shinobis près de leur ancien compère.

« Je sens qu’l’on va d'voir faire d'la traque à la souris.. »

Lorsque Shaka eut fini son travail, nous sortîmes de l’hôpital, laissant derrière le patient endormi sous les coups de la fatigue.

« Ils n'sont toujours pas arrivés, on va devoir les chercher nous-même. Pour commencer.. Allons dans la rue là où je j'l'ai retrouvé entrain de s'faire agressé. On devrait pouvoir remonter la trace d'ses assaillants. Mh.. On d’vrait p'têt laisser aussi derrière un clone au cas où si jamais ils viennent, mh.. »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ascentofshinobi.com/t5278-fire-and-violence-en-cours#41736 http://www.ascentofshinobi.com/t5162-equipe-05-oushi-kuroi http://www.ascentofshinobi.com/t5291-mamoru-hono-carnet-de-bord#41839

Aïe Ouïe

Page 1 sur 1

Ascent of Shinobi :: Territoires de l'Eau :: Kiri, village caché de la Brume :: Hôpital général
Sauter vers: