Derniers sujets
Partagez | 

La pêche, les yeux dans les yeux, au rythme des vagues [PV Gozan Arukisa]


Mar 18 Juil 2017 - 18:21
C’est quoi la vie d’un ninja ? Se battre pour son pays, partir vers d’autres horizons, se battre pour son village, faire des rencontres, se battre pour son clan, apprendre pour plus tard transmettre cet enseignement, se battre. Vous voyez le point principal ?
Alors, pourquoi ? Pourquoi diable ce pauvre Kaito, issu du prestigieux clan Kaguya se devait de faire les corvées des autres villageois ?
Pourquoi on lui collait sans cesse des tâches qu’il qualifierait d’idiote ? Un jour c’est va sauver le chat de la mamie, le lendemain, va désherber le jardin de la vieille qui a mal au dos et aujourd’hui aller aider un vieux pêcheur dans sa collecte. Ce serait tellement plus simple si les vieux disparaissaient du village à un temps donné…
D’ailleurs en parlant de vieux qui devaient disparaitre, il semblait que les responsables du clan avaient des discussions houleuses au sujet d’une vieille femme voulant avoir la mainmise sur la morgue, département qui dépendait pourtant du clan Kaguya.

Quoi qu’il en soit, le jeune Genin avait reçu comme demande de se rendre à l’aube au port pour retrouver ce vieil homme.
Il s’était éveillé très tôt, beaucoup trop tôt pour lui, mais en a profité pour flâner le long des berges.
La nuit était en train de disparaître, les étoiles commençaient à s’évaporer, ne laissant que le clapotis calme et régulier de l’eau. Kaito se demandait ce qu’il allait bien advenir du village de Kiri dans les semaines à venir, le Mizukage allait prendre place et commencer les premières lois pour le village. Les clans seraient relégués au second plan, mais que va-t-il se passer pour eux aussi. Après tout ils représentent une figure d’autorité aussi, comment tout cela allait cohabiter ?
Bah ! Tout cela importe peu tant que des combats en découlent tout le temps et que les Kaguya pourront briller sur le champ de bataille.

Ses pas l’avaient guidé à une vieille barque, c’était le lieu de rendez-vous. Sans rire ? C’était ça le bateau pour pêcher ? Pas étonnant que le vieux eût besoin d’aide, on pourrait croire que la barque allait couler à la moindre petite vague.
L’attente du vieux ne dura pas longtemps, une vingtaine de minutes plus tard il arrivait avec son barda. Des cannes à pêches, des filets, des appâts, tout y passait, c’était de la folie, comment tout ça allait rentrer ? Il aidait à charger au fur et à mesure et était prêt à partir.

" Ne t’affole pas mon garçon, on attend encore une autre aide, Genin, comme toi, j’espère que vous vous entendrez bien et que la pêche sera bonne. "

Trois pour pêcher du poisson, la journée s’annonçait tellement mortelle.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ascentofshinobi.com/t711-borukan-akahiko-le-fils-termine#3703 http://www.ascentofshinobi.com/t972-equipe-1-kamui#4939

Mer 19 Juil 2017 - 12:25

Ooooooooooh yeah ! Une balade en mer ! Arukisa n’avait pas souvent l’occasion de partir sur les eaux. Il faut dire qu’elle ne connaissait personne possédant un bateau et qu’elle-même n’en possédait pas. D’ailleurs elle pensait s’en procurer un, un jour. Cela valait quelques ryôs mais c’était un bon investissement. Quand on sait que l’archipel du Pays de l’Eau se composait de dizaines d’îles, c’était plutôt judicieux de pouvoir se déplacer seule. Néanmoins, le soucis majeur, c’est qu’elle ne savait pas naviguer. Venant du milieu des terres continentales, ce n’était pas vraiment dans ses gênes. Elle avait évidemment embarqué pour arriver jusqu’à Kiri mais depuis elle n’avait pas quitté l’île principale.

Sa mission du jour n’avait rien d’officielle. En fait, elle avait juste rencontré un vieillard nommé Myzuchi quelques jours auparavant en se baladant au marché. Celui-ci vendait de si beaux poissons que la kunoichi s’était arrêtée longuement devant son étalage afin de contempler le fruit de son travail. Si bien qu’ils se mirent à sympathiser et le pêcheur lui propose de venir lui donner un coup de main un matin si elle le souhaitait. Bien évidemment, elle accepta avec plaisir. Sa soif de connaissances et d’aventures devaient être rassasiée. Glisser sur les flots, apprendre à naviguer et se nourrir en pleine mer, c’était le genre de choses dont elle raffolait. Bien qu’il faille se lever aux aurores. Cependant, elle enfila sa tenue habituelle, robe de combat noire et rouge, fixa Mikazuki sur son dos, on ne sait jamais, et passa le pas de sa porte le sourire aux lèvres comme toujours. La température était assez basse et le soleil pointait à peine le bout de son nez, quelques timides rayons tentaient de faire leur apparition. On pouvait encore apercevoir la lune dans le ciel qui aujourd’hui semblait être dégagé.
En chemin, Aru’ put admirer les magnifiques navires qui attendaient dans le port de Kiri. Certains étaient réellement majestueux. Des voiles magnifiques embellies par des dessins guerriers, des sculptures sur la poupe et un armement impressionnant composait les plus grandioses d’entre eux. La kirijin avait les yeux qui pétillaient. Il était tôt mais les ruelles longeant le bord de mer étaient déjà parcourus de part et d’autres par plusieurs marchands et marins. Les pêcheurs partaient en mer tandis que les navires marchands venant du continent amenaient ce que l’île ne produisait pas. La vie appartient à ceux qui se lèvent tôt comme on dit. De toute manière, pour alimenter le marché il fallait récolter les produits avant que celui-ci n’ouvre.

Quand la Rose Rouge arriva au numéro indiqué par le vieillard, elle aperçut tout de suite un jeune homme l’accompagnant. Peut-être que c’était son fils ? Peu importe, plus on est de fous plus on rit ! Elle sourit en voyant la barque qui allait les accueillir. En réalité elle s’attendait à une embarcation de ce genre, c’était un peu à l’image de son propriétaire, usée par le temps mais à coup sûr très solide. Elle s’avança vers eux.

- Me voilà Myzuchi, prête à l’aventure ! Elle prit une pose de super héros, le pouce levé vers le haut.

Le pêcheur ricana légèrement et lui fit signe de la main d’embarquer.

- Je suis content de te voir si motivée, espérons que la pêche soit bonne. Je te présente Kaito, il vient m’aider aussi. Je suis sûr qu’on va passer une excellent matinée. Ajouta-t-il avant de filer mettre de l’ordre dans son matériel afin de faire de la place aux matelots.

Arukisa salua le jeune homme

- Enchanté Kaito, je m’appelle Gozan Arukisa ! Dit-elle en lui faisant son plus beau sourire. Je suis super excitée à l’idée de partir en mer, pas toi ? Elle grimpa dans la barque et prit une rame dans la main. En avant !

_________________
"Un autre jour, une autre aventure !"


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ascentofshinobi.com/t117-la-rose-rouge-termine#454 http://www.ascentofshinobi.com/t536-gozan-arukisa-s-adventures

La pêche, les yeux dans les yeux, au rythme des vagues [PV Gozan Arukisa]

Page 1 sur 1

Ascent of Shinobi :: Territoires de l'Eau :: Mizu no Kuni, Pays de l'Eau
Sauter vers: