Soutenez le forum !
1234
Partagez

La librairie Kurayami [Akane]

Yasei Zeref
Yasei ZerefEn ligne

La librairie Kurayami [Akane] Empty
Mar 19 Fév 2019 - 22:32
La littérature est la chose la plus intéressante que ce monde possède. Se laisser entrainer dans un monde qui peut aussi bien être le nôtre, sous un point de vue différent, ou similaire, ou dans un univers totalement différent, pour y suivre les aventures d'une personne, ou d'un groupe, qui va affronter des épreuves, vivre un tas de péripéties, jusqu'à atteindre un but, ou périr en le tentant... Il existe tout un tas de genre, dans les romans, mais mes préférés sont ceux qui s'éloignent le plus de la réalité, les récits fantastiques... Souvent, ces fables mettent en scène un héros qui va partir à l'aventure pour une raison quelconque, mais ce qui importe, c'est surtout le nombre de créatures qui n'existent pas et que l'on peut retrouver dans ces histoires. L'esprit peut vagabonder dans des contrées fantasmagoriques, faire la connaissance d'animaux que l'on ne peut qu'imaginer, et vivre des passions qui ne peuvent exister. Mon amour pour les livres n'est pas très difficile à comprendre, et ses origines sont simples : j'ai appris à lire à un âge très avancé, dès mes cinq ans j'étais capable de m'approprier un roman, de parcourir toutes les lignes jusqu'à la dernière page, et à saisir une grande partie du contenu dans ma petite tête... Mes parents sont libraires, ils tiennent un petit établissement dans le quartier commerçant, mais n'ont jamais rien fait de plus de leur vie... Ce ne sont pas des ninjas, ni de bons vendeurs, je me demande d'ailleurs parfois si je suis vraiment leur enfant, il y a trop de différences entre eux et moi.

Ce matin, j'ai décidé de trainer un peu plus longtemps, et je me suis bien fait avoir. Alors que je lis la suite du "Chevalier qui frappe trois fois", une voix s'élève depuis le rez-de-chaussée... Mon père, qui ne me demande jamais rien car il sait que je ne veux rien avoir à faire avec lui, semble avoir besoin d'aide. En temps normal, ma sœur aide ma mère en son absence, mais là, ma génitrice est malade, et je sais déjà ce qu'il me veut...

"Saeko ... et Zeref, pouvez-vous tenir la boutique ce matin ? Je dois aller chercher les médicaments pour vôtre mère à l'autre bout du village !"

Hmpf, l'hésitation à m'appeler, j'en aurais presque ri. Ma cadette enfile des habits adaptés pour recevoir des clients, tandis que je traîne la patte, restant vêtu comme je l'étais jusqu'ici. Une fois en bas, je suis soulagé de voir que le vieux n'est plus là, et le sourire de la petite de huit ans me donne un peu de motivation.

"Hey, grand frère, on va pouvoir passer du temps ensemble ! Si tu ne veux pas parler aux clients, je vais le faire, en plus tu sais comment trouver les livres en un rien de temps, ça te va ?"

Je lui souris, une des deux femmes, et d'ailleurs des deux personnes tout court, à pouvoir m'arracher ce genre de déformation sur le visage. Elle est adorable, intelligente, travailleuse, dure à cuire et surtout elle me comprend et n'essaie pas de me forcer à parler, si bien que je lui parle de moi-même, parfois. Je lui tapote la tête, et lui fait comprendre qu'elle ne va pas parler à tout un tas d'inconnus pendant que je regarde...

"Ne t'en fais pas, je peux faire un effort, je ne vais pas te laisser tout le sale boulot !"

Un sale boulot, ça oui... Pour moi surtout. Sa tignasse brune et ses yeux bleus feront tomber n'importe quel homme, dans quelques années, et ainsi commencera pas carrière de tueur de sang froid... La cloche au dessus de la porte sonne, un premier client... Que l'ennui commence.


Spoiler:
 

_________________
La librairie Kurayami [Akane] Gk3n
Merci Mappy pour le kit <3
La librairie Kurayami [Akane] Hanae
Merci Shimi pour le beau louloup <3


Dernière édition par Kurayami Zeref le Ven 22 Fév 2019 - 20:23, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
http://www.ascentofshinobi.com/t5230-kurayami-zeref-l-indifference-incarnee http://www.ascentofshinobi.com/t7058-kurayami-zeref
Yasei Akane
Yasei Akane

La librairie Kurayami [Akane] Empty
Ven 22 Fév 2019 - 0:09
La mission vers l'île d'Ue ainsi que son exploration avançait à grands pas. Depuis que Shiori lui avait confié le projet qu'elle avait suggéré, Akane s'était beaucoup renseignée sur la faune et en particulier sur la flore de l'île. Ainsi que sur toutes les plantes en général, ainsi que leurs propriétés et leurs différentes utilisations possibles. Elle avait emprunté un livre à la bibliothèque afin de l'emmener sur place et pouvoir le consulter là bas. En avait lu beaucoup d'autres, aussi. Concernant les fleurs mais aussi la médecine, des ouvrages que Harumi lui avait conseillés. Certains étaient encore chez elle.

Si elle n'avait lu qu'un seul livre en boucle durant toute son enfance, elle se rattrapait depuis qu'elle se trouvait à Kiri. Elle avait commencé par un dictionnaire afin d'y chercher des mots qu'elle ne connaissait pas. Ainsi que « Les fleurs de feu », qu'elle avait adoré et lu plusieurs fois. Et puis surtout la suite de la trilogie du livre de son enfance, « Contes et légendes du Yukan ». Elle avait poursuivit avec un livre sur l'apprentissage du langage des signes, puis avait étudié des ouvrages sur les sceaux en compagnie de Wutu-Fuku et même sur les clans avec Ren.

Cette nouvelle occupation devenait une réelle passion. Si bien qu'il ne se passait désormais plus une journée sans qu'elle ne lise, ne serait-ce qu'un peu. La plupart du temps c'était pour apprendre et approfondir ses connaissances, concernant les plantes et leurs différents usages, en médecine en particulier. Mais elle aimait aussi beaucoup se plonger dans un bon roman d'aventures fantastiques, qui l'emmenait alors bien loin des hauts murs et de l'humidité ambiante de Kiri.

Si bien qu'après être allée quasiment tous les jours à la bibliothèque durant plusieurs mois – que ce soit pour étudier, emprunter des livres ou apprendre à écrire -, la métamorphe désirait aller un peu plus loin. En cherchant des ouvrages moins connus. Avec pourquoi pas des enseignements plus rares et précieux, moins accessibles au grand public. Des connaissances qu'elle pourrait assimiler et garder pour elle, ou consulter lorsqu'elle en aurait besoin en en faisant l’acquisition.

Elle franchit donc la porte d'une librairie dans Kiri, faisant tinter la cloche qui annonçait son arrivée. Et adressa un signe de tête aux deux personnes présentes dans la boutique. Il s'agissait d'une enfant, ainsi que d'un jeune homme. Étrange, elle s'attendait à trouver une personne âgée. Puisqu'ils étaient comme les livres, et détenaient un certain savoir. Elle marcha alors vers le premier rayonnage, lisant les thèmes inscrits. Et huma l'odeur de la boutique, qu'elle appréciait. Avant de flâner, observant si quelque chose attirait plus son attention que le reste.

_________________
La librairie Kurayami [Akane] Banakane



Dernière édition par Yasei Akane le Ven 22 Fév 2019 - 21:57, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
http://www.ascentofshinobi.com/t4207-il-est-temps-de-sortir-des-ombres-et-de-se-diriger-vers-la-lumiere-en-cours#32416 http://www.ascentofshinobi.com/t5328-equipe-9-shinpuu-vent-nouveau#42162 http://www.ascentofshinobi.com/t4285-yasei-akane-carnet-de-route#32967 http://www.ascentofshinobi.com/u227
Yasei Zeref
Yasei ZerefEn ligne

La librairie Kurayami [Akane] Empty
Ven 22 Fév 2019 - 20:49
Une femme, brune, des cheveux assez longs et une apparence indiquant assez facilement qu'elle me dépasse, en âge, ou en tout cas que son physique lui donne des airs d'une femme plus âgée qu'elle ne l'est. Saeka lance des salutations, tandis que je reste parfaitement immobile, derrière le comptoir, appuyé sur ce-dernier.

"Bonjour et bienvenue dans la librairie Kurayami ! Tous les livres sont achetables, donc faites-vous plaisir !"

Cette petite est un peu trop enjouée, de manière générale, mais comme elle est adorable, les gens ne peuvent pas la trouver énervante. Je suis la jeune femme du regard, dans le cas où elle tenterait de voler quelque chose, car je n'ai pas envie de me faire remonter les bretelles par le paternel, ni de lui parler tout court. Toujours appuyé sur le comptoir, le menton sur la paume de ma main, je commence à m'imaginer la vie de cette femme, à défaut d'avoir envie de lui dire ne serait-ce que bonjour. Je la vois comme un personnage de livre, une protagoniste pour être précis. Je me dis qu'elle pourrait très bien être une aventurière en quête de mystères, parcourant le monde, seule probablement, je ne peux penser à un quelconque compagnon, car elle est ici, seule. Dans ses périples, elle a sans doute affronté des ennemis par centaines, avec une grande force, une vraie force de la nature. Je me perds dans cette histoire que je crée de toutes pièces en reprenant des bouts de romans que j'ai lu, jusqu'à ce que Saeko m'interrompe, tirant sur ma manche. Je détourne un instant les yeux de la brune, pour regarder la petite...

"Hey, grand frère, t'as vu ses cheveux ? Ils sont aussi noirs que les tiens ! Et en plus ils sont super beaux !"

Elle marque un point, la couleur de sa chevelure est la même que celle des miens. Ce n'est pas non plus si rare pour en faire mention, mais je lui réponds par un sourire, presque sincère, et je lâche aussi quelques mots :

"Oui, c'est drôle d'ailleurs !"

Elle fait une moue boudeuse, comprenant que je me moque un peu d'elle...


_________________
La librairie Kurayami [Akane] Gk3n
Merci Mappy pour le kit <3
La librairie Kurayami [Akane] Hanae
Merci Shimi pour le beau louloup <3


Dernière édition par Kurayami Zeref le Sam 23 Fév 2019 - 0:23, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
http://www.ascentofshinobi.com/t5230-kurayami-zeref-l-indifference-incarnee http://www.ascentofshinobi.com/t7058-kurayami-zeref
Yasei Akane
Yasei Akane

La librairie Kurayami [Akane] Empty
Ven 22 Fév 2019 - 23:00
La voix joyeuse de la petite fille perça le silence des lieux, et Akane leva la tête pour lui adresser un début de sourire. S'il y avait des personnes capables de faire changer l'expression habituellement neutre de son visage, c'étaient bien les enfants. Ces êtres si purs et innocents.

- « Merci. »

Elle reporta ensuite son attention sur les rayonnages. Et passa bien vite devant les thèmes tels que les intrigues ou contenant de l'épouvante ou encore de l'horreur. Il y avait bien assez de choses comme ça dans la vraie vie pour faire des cauchemars sans avoir besoin d'en rajouter. Elle avait vu pendant plusieurs nuits cette image du port rougit par le sang, dans lequel trônaient les corps démembrés d'un enfant et son parent. Les corps sans vie identifiés avec neutralité à son arrivée à Kiri avaient aussi apportés leur lot de songes angoissants. Car même si elle avait apprit à rester impassible à tout ce qu'elle voyait et faisait, son inconscient lui rappelait bien que tout cela n'était pas la normalité.

De nouveau la voix de l'enfant se fit entendre, pour faire une remarque ingénue. Ce qui lui fit lever les yeux vers la troisième personne de la pièce. Il avait effectivement la même teinte de cheveux qu'elle-même. Un noir si profond qu'il semblait occulter la lumière environnante. À la différence de sa propre chevelure, dont les reflets bleutés rappelaient la parure d'un corbeau. Un sourire éclaira le visage du jeune homme, dont la remarque taquine envers la plus jeune fit penser qu'ils étaient proches. Des frères et sœurs, peut-être ? À cette pensée, le visage de la Yasei se ferma de nouveau et elle se tourna vers les livres pour penser à autre chose.

Akane délaissa l'endroit où elle se trouvait pour se diriger vers les romans d'aventure. Ses lectures préférées pour s'évader du monde réel. Il y avait là un large choix, et les titres ne lui disaient pas grand chose. Et elle se voyait mal tous les sortir un par un pour en lire le résumé et en choisir ensuite un en particulier. Alors après avoir passé quelques minutes à se perdre dans la lecture des différents titres qu'elle suivait du bout des doigts, elle fit encore quelques pas pour aller cette fois-ci vers les guides pratiques.

Elle chercha un peu, avant de sortir avec précautions de son étagère un écrit parlant des plantes rares de Mizu no kuni. Avant même de l'ouvrir, elle le porta à hauteur de son visage afin de pouvoir en humer à pleins poumons l'odeur du cuir qui protégeait les précieuses connaissances contenues à l'intérieur. Une odeur qu'elle affectionnait tout particulièrement, et lui rappelait des souvenirs. Désormais détendue – car ce parfum était pour elle synonyme de sécurité -, la métamorphe ouvrit le livre afin d'en consulter les premières pages, et vérifier s'il contenait des informations intéressantes, différentes de celles qu'elle avait déjà pu voir à la bibliothèque.

_________________
La librairie Kurayami [Akane] Banakane

Revenir en haut Aller en bas
http://www.ascentofshinobi.com/t4207-il-est-temps-de-sortir-des-ombres-et-de-se-diriger-vers-la-lumiere-en-cours#32416 http://www.ascentofshinobi.com/t5328-equipe-9-shinpuu-vent-nouveau#42162 http://www.ascentofshinobi.com/t4285-yasei-akane-carnet-de-route#32967 http://www.ascentofshinobi.com/u227
Yasei Zeref
Yasei ZerefEn ligne

La librairie Kurayami [Akane] Empty
Dim 24 Fév 2019 - 18:13
Un regard, de la cliente, vers moi, juste après la remarque de Saeko. Je n'ai pas spécialement réagi, même si je n'aime pas qu'on me fixe... Bon, son regard a été bref, je n'ai pas de raison de réagir d'une quelconque manière... J'observe toujours ses mouvements, avec presque trop d'assiduité, je ne la quitte pas une seconde. Je sais parfaitement quels genres de livres se trouvent devant elle, tout ce qui est ici, au moins les genres, je les connais par cœur. Je passe mon temps à dérober des bouquins pour les emmener avec moi dans mes sorties, qui s'avèrent très longues. J'ai lu de tout, bien que ma préférence se porte sur l'imaginaire, le fantastique... Ma sœur aussi aime lire, mais elle a dans l'espoir de suivre mes traces en devenant une kunoichi de premier ordre... En fait, elle lit beaucoup sur la médecine, car elle veut pouvoir me soigner plus tard, si je me fais "avoir par les méchants", comme elle dit. Lorsque la brune change de côté, je tourne les yeux vers ma cadette, qui est tout à coup très intéressée... Les plantes rares, elle en a lu beaucoup sur ça, moi non, je n'aime pas les livres qui ne racontent pas d'histoires. Sa petite voix, toujours aussi adorable, s'élève dans la quasi vacuité de la pièce:

"Vous vous intéressez aux plantes ? Vous êtes médecin ?"

Je soupire, ne comprenant pas cette manie qu'ont les commerçant - ici, plutôt cette petite fille qui me sert de sœur - de vouloir déranger les clients qui viennent simplement acheter un manuel, ou un roman... Je lui lance un regard noir, et lui glisse une phrase:

"Ne dérange pas les clients, laisse la s'imprégner des livres..."

Des mots bien étranges, pour les gens normaux, mais Saeko sait à quel point j'aime les livres, et surtout à quel point je déteste les personnes importunes. Elle fait une moue boudeuse, mais je m'en fiche, j'espère juste qu'elle n'aura pas dérangé cette mystérieuse femme avec sa question plutôt personnelle. Je la regarde à nouveau, peut-être que ma phrase aura suffit à la dissuader de répondre, car je n'ai pas plus envie de l'entendre parler, telle est la personne que je suis, pas le genre qu'on peut facilement apprécier, et tant mieux, au fond... Enfin, il y a quand même Kaelia...



_________________
La librairie Kurayami [Akane] Gk3n
Merci Mappy pour le kit <3
La librairie Kurayami [Akane] Hanae
Merci Shimi pour le beau louloup <3
Revenir en haut Aller en bas
http://www.ascentofshinobi.com/t5230-kurayami-zeref-l-indifference-incarnee http://www.ascentofshinobi.com/t7058-kurayami-zeref
Yasei Akane
Yasei Akane

La librairie Kurayami [Akane] Empty
Mar 26 Fév 2019 - 15:36
Les yeux plongés dans le livre, elle en découvrait ce qu'il contenait. Avec cette désagréable impression d'être surveillée. Si la petite était plutôt chaleureuse, le jeune homme était aussi taciturne qu'elle-même. Ce qui ne la dérangeait pas : elle n'appréciait pas vraiment ces gens qui faisaient la conversation pour ne rien dire d’intéressant, juste pour briser le silence. Un silence dans lequel elle se plaisait, généralement. Là en revanche, il devenait oppressant. Ou plutôt était-ce le regard de l'homme sur elle, qui l'était.

Elle luttait contre l'envie de lui dire d'arrêter de l’observer avec insistance. C'était le genre de choses qui devait certainement faire fuir ses clients. Est-ce qu'il croyait qu'elle allait leur voler quelque chose ? Elle pourrait très bien lui dire qu'elle n'était pas une voleuse. Mais c'était faux. Et elle ne mentait jamais. Alors elle se concentra sur le livre qu'elle tenait entre ses mains, tournant plusieurs pages d'un coup afin de savoir brièvement ce qu'il contenait. Il y avait quelqu'un dans la pièce qui le savait visiblement déjà, car la petite voix retentit de nouveau dans la pièce.

Akane leva les yeux de l'ouvrage pour les poser de nouveau sur elle. Elle avait visiblement l'air très intéressée. Un intérêt qui fut freiné par le regard noir du plus âgé, qui lui intima de la laisser tranquille. Un léger sourire se dessina sur les lèvres de la métamorphe, qui l'adressa à la petite fille.


- « Ce n'est pas grave, ça ne me dérange pas. »

Du moins, ça ne la dérangeait pas lorsque ça venait d'une enfant.

- « Pour répondre à ta question, malheureusement non, je ne suis pas médecin. »

Elle referma l'ouvrage pour le remettre délicatement en place, prenant visiblement grand soin de ne rien abîmer.

- « Mais oui, je m'intéresse aux plantes. Et surtout à leurs propriétés. »

Faisant signe d'approcher à la cadette, elle poursuivit.

- « Tu as l'air de t'y connaître, non ? Je cherche à... Créer des onguents, des cataplasmes, ou des breuvages à partir de la flore afin de soutenir les eisei-nin. Est-ce que tu sais s'il y aurait des livres ici qui pourraient m'aider ? »

Et alors que ses yeux parcouraient de nouveau les titres devant elle, elle précisa.

- « J'en ai déjà beaucoup lu à la bibliothèque. Mais je voudrais désormais quelque chose de moins commun. D'un peu plus rare. Le prix ne me dérange pas. »

Puisque après tout, mis à part le loyer de son appartement ainsi que sa nourriture, elle n'avait pas beaucoup de dépenses.

_________________
La librairie Kurayami [Akane] Banakane

Revenir en haut Aller en bas
http://www.ascentofshinobi.com/t4207-il-est-temps-de-sortir-des-ombres-et-de-se-diriger-vers-la-lumiere-en-cours#32416 http://www.ascentofshinobi.com/t5328-equipe-9-shinpuu-vent-nouveau#42162 http://www.ascentofshinobi.com/t4285-yasei-akane-carnet-de-route#32967 http://www.ascentofshinobi.com/u227
Yasei Zeref
Yasei ZerefEn ligne

La librairie Kurayami [Akane] Empty
Mer 27 Fév 2019 - 18:54
Qu'elle soit bavarde. C'est la deuxième raison pour laquelle je ne voulais pas que Saeko ne lui pose de questions. Bien sûr, je n'aime pas parler aux gens, ni les entendre, donc je ne voulais pas qu'elle soit importunée, ni qu'elle ne le fasse en retour. Mais la petite ingénue a réussi à lui arracher des mots, auxquels je ne compte bien sûr pas répondre, car ils ne me sont pas adressés, ou n'attendent pas de réponse, tout du moins, de ma part. La femme raconte sa vie, d'une certaine façon, puisqu'elle ne fait finalement que répondre à la curieuse... Elle finit même par demander son aide, ce qui semble l'exciter énormément... Elle sautille presque lorsqu'elle va voir la brune, sans me demander mon avis ou mon autorisation. Je l'arrête net, en l'attrapant par l'épaule, sans serrer pour ne pas lui faire mal pour autant.

"Je t'ai dit de ne pas t'ouvrir aussi facilement aux gens, les clients sont des clients, pas tes amis..."

Je la relâche, son air d'enfant battue m'attendrirait presque, mais je conserve une mine sévère. Loin de moi l'idée de l'empêcher d'aller voir cette personne et de l'aider, mais je suis son grand frère, son protecteur, et je dois lui inculquer la méfiance... Pas la même que la mienne, bien sûr, mais au moins une qui soit à moindre mesure de celle que j'oppose à tous. Je m'accroupis pour arriver à hauteur de sa tête, geste rare de ma part, car la seule qui a le droit de me voir de si près, ou même de plus près d'ailleurs, c'est Kaelia. Je pose ma main sur sa tête, et lui souris, me forçant tout de même, car son comportement a la tendance de m'agacer...

"Ne sois pas si cordiale avec les clients, il y a une forme de respect à garder et même si je ne les apprécie pas plus que tous les autres, il faut s'y plier. Allez, va !"

Ma voix a sans doute été entendue par la brune. Je me relève, laissant Saeko rejoindre l'acheteuse... Elle vient devant elle, se tenant droite, les mains dans le dos, comme si elle voulait se mettre au garde à vous, et lance une phrase assez formelle :

"A vôtre service ! Juste derrière vous, vous avez un livre qui s'appelle Les plantes du Docteur Shibazu, il est assez onéreux, mais il contient vraiment beaucoup d'informations utiles, j'en ai un à mon chevet, c'est mon préféré !"

En effet, elle lit ce livre, encore et encore, et j'ai été curieux de savoir pourquoi elle l'aime tant, donc elle m'a expliqué ça un jour... Ce bouquin n'existe qu'en peu d'exemplaires, d'ailleurs s'il est si cher, c'est parce que nous n'en possédons que deux... Le docteur qui l'a fait vient de Yuki, il est spécialisé en la confections d'onguents inconnus par ici... enfin, je m'en fiche, ce n'est pas à moi que parle la cliente au fond...


_________________
La librairie Kurayami [Akane] Gk3n
Merci Mappy pour le kit <3
La librairie Kurayami [Akane] Hanae
Merci Shimi pour le beau louloup <3
Revenir en haut Aller en bas
http://www.ascentofshinobi.com/t5230-kurayami-zeref-l-indifference-incarnee http://www.ascentofshinobi.com/t7058-kurayami-zeref
Yasei Akane
Yasei Akane

La librairie Kurayami [Akane] Empty
Ven 1 Mar 2019 - 18:31
Nouvelle remontrance de la part du jeune homme envers l'enfant. Il n'y avait semblait-il rien de méchant là-dedans. Au contraire, il avait l'air de se montrer protecteur envers elle. Très, protecteur. Si la petite fille trouvait ça trop étouffant, elle ne le montra cependant pas.Sans doute avait-elle l'habitude. Le jeune homme aux cheveux aussi sombres que les siens ne lui avait toujours pas adressé la parole. Elle ne s'en offusqua pas : elle-même n'était pas vraiment du genre à discuter avec les étrangers. Au contraire, elle appréciait ne pas être importunée. Même si elle aurait préféré qu'il cesse de la regarder avec autant d'attention. Mais elle en comprenait la raison, il protégeait certainement la petite. Et c'était tout à son honneur.

Celle-ci se présenta devant elle, les bras croisés dans le dos comme un soldat faisant son rapport à un supérieur. Cette posture ne plaisait guère à la jeune femme, qui voyait partir avec regrets l'insouciance et la gaieté de l'enfance avec cette attitude. La faisant ainsi elle-même se refermer de nouveau. Il n'y avait qu'avec les enfants et les personnes très proches qu'elle se permettait certaines choses. Avec le reste des gens, elle restait froide, se contentant de donner le strict d'informations minimales concernant elle-même et ce qu'on lui demandait. Une attitude qu'elle avait apprit très tôt à avoir, afin de se protéger des autres.

Dans le cas présent, c'était aussi ce qu'il se passait. Ce que lui avait demandé de faire le plus âgé. Si bien que l'enfant lui faisait rappeler elle-même. Taisant sa joie de vivre et son innocence pour se plier aux règles des adultes. Même si ça l'attristait et lui faisait rappeler des souvenirs, cela ne la regardait malheureusement pas. Elle se contenta d'adresser un sourire à l'enfant qui faisait de son mieux pour la renseigner.


- « Hum, si une fille intelligente comme toi l'a à son chevet, alors il me le faut aussi. »

L'idée qu'une enfant puisse lire ce genre de choses était curieuse. Mais ils se trouvaient dans un village militaire, et ça ne devrait pas vraiment l'étonner. Au moins n'était-elle pas envoyée en mission pour assassiner quelqu'un pendant ce temps là. Akane prit le livre en mains, avant de le consulter. Dès les premières pages, elle y trouva des recettes d'onguents qu'elle ne connaissait pas encore. Elle le parcourut brièvement, et se rendit rapidement compte qu'il était très complet. Il contenait des recettes diverses, allant du simple anti toussif à une pommade permettant de régénérer plus rapidement les cellules sur laquelle elle était appliquée. Pour chaque recette était indiqué le matériel nécessaire, le temps de préparation et de conservation. Les plantes étaient aussi très détaillées, et il y avait même pour la majorité le lieu indiquant où on pouvait les trouver ainsi que leur rareté. Ce fut donc avec un large sourire sur les lèvres et des étoiles plein les yeux qu'elle se tourna de nouveau vers l'enfant.

- « C'est exactement ce que je voulais ! Je le prends, merci beaucoup. »

Elle referma l'ouvrage, et le garda précieusement en mains.

- « Est-ce qu'il y en a d'autres du même genre ? »

Avec un second ouvrage contenant d'autres informations aussi détaillées, elle ne pourrait faire que progresser. Dans le cas contraire, ce serait déjà très bien. Elle songea à autre chose, et reprit.

- « Hum... Et j'aimerais aussi trouver un livre qui raconte une histoire. J'aime particulièrement lorsque le héros du livre a un lien fort avec la nature et les animaux. J'ai lu trois fois « Les fleurs du feu ».

Un livre qui racontait l'histoire d'une jeune fille fondant une communauté vivant en harmonie avec la nature.

- « Il faut savoir rêver, aussi. »

Un sourire complice adressé à la petite fille. Étudier était très bien, mais elle ne devait pas oublier de vivre pour autant.

_________________
La librairie Kurayami [Akane] Banakane

Revenir en haut Aller en bas
http://www.ascentofshinobi.com/t4207-il-est-temps-de-sortir-des-ombres-et-de-se-diriger-vers-la-lumiere-en-cours#32416 http://www.ascentofshinobi.com/t5328-equipe-9-shinpuu-vent-nouveau#42162 http://www.ascentofshinobi.com/t4285-yasei-akane-carnet-de-route#32967 http://www.ascentofshinobi.com/u227
Yasei Zeref
Yasei ZerefEn ligne

La librairie Kurayami [Akane] Empty
Ven 1 Mar 2019 - 20:36
Je laisse Saeka s'occuper de la cliente, relâchant un peu mon attention, après tout, cette femme n'a pas l'air bien méchante, ou en tout cas elle le cache bien. Sa façon de parler dénote cela dit des traits de caractères qui ne me sont pas inconnus... On pourrait presque retrouver un peu de moi dans sa façon de faire. Le regard dans le vide, je repense aux derniers évènements qui ont bousculé ma vie. Ma rencontre avec Kaelia, du clan Yuki, qui est depuis devenu mon grand amour... Pour une personne qui se refuse à adresser la parole aux autres, c'est effectivement une grande avancée... Mais ce n'est pas la seule qui a un peu percé ma coquille, cette Reikan, du clan Yasei... Elle, contrairement à l'ingénue Genin, n'a pas de traits de personnalité qui m'attirent ou m'intéressent plus que ça, mais ce qu'elle m'a raconté a éveillé un intérêt certain en moi. Ce clan, il est évident que j'en fait partie, car elle m'a affirmé que tout métamorphe est forcément affilié à eux... Je n'ai pas encore trouvé le temps ni le courage de confronter mes parents. Je me moque de les blesser dans leurs sentiments, mais découvrir la vérité peut me mettre dans une situation que je n'apprécie guère...

De son côté, Saeko réagit comme l'enfant qu'elle est, aux compliments de la brune. Très vite dissipé, son sérieux, mais je ne dis rien, cette fois, perdu dans mes pensées. Pendant ce temps, la vendeuse fait des affaires, en étant toujours aussi honnête et droite. Lorsque la femme lui demande s'il y a d'autres livres similaires, elle pose son index sur sa lèvre, les yeux en l'air...

"Celui-ci est le plus intéressant, et l'un des rares que l'on ne trouve pas dans les grandes bibliothèques. Sinon... Nous avons bien "La flore du chakra", mais c'est plus fantaisiste, je ne suis pas sûr que cela soit ce que vous recherchez..."

Elle cherche dans l'étagère, déplace quelques livres et finit par sortir cet ouvrage. Il traite de remède qui permettrait une récupération accélérée du chakra, certains onguent permettraient même d'augmenter de façon durable sa réserve, mais comme il est difficile de savoir les limites de son propre corps, qui sait si cela n'est pas un ramassis d'âneries ? Enfin, dans un cadre médical, ces pommades ou autres pilules permettent d'aider les personnes ayant usé plus de chakra que leurs réserves n'en permettent... Elle le garde en main, hésitante... Après tout, à elle de savoir si elle est intéressée ou non... Mais la question suivante me tire de mes pensées, et ma sœur se retourne, avec un sourire malicieux... J'ai donc une certaine obligation car elle entre dans mon domaine.

"Je pense que mon frère sera plus à même de vous aider, hein, Zeref-nii-san !"

Elle revient derrière le comptoir, laissant le livre sur une pile, pour que la femme puisse le prendre si ça l'intéresse. Je me déplace, lançant un regard assez normal, sans mon air blasé habituel, que j'arborais jusqu'ici... Je ne veux pas parler, mais en effet, je peux lui trouver le meilleur livre possible, pour ce qu'elle demande... Je parle à voix basse, comme pour me remémorer ses propos...

"Un lien fort avec la nature et les animaux... Hum, comme les Yasei, hein..."

Mes propos ne sont pas audibles à une personne normale, je me parle à moi-même, et puis ce que je dis n'a pas de sens pour la plupart des gens... Puis je repense à un livre, que j'ai lu, dont le héros, Uragiri, a toujours été rejeté par les autres humains... Il vivait dans une grande ville, dans un monde futuriste où les forêts n'existent presque plus tant les hommes aiment à les détruire. Rebuté par ces pratiques, il finit par se rendre dans l'une des dernières forêt au monde, qui est immense et totalement sauvage, et se rend compte qu'il a bien plus en commun avec l'animal qu'avec l'humain... A la fin de l'histoire, il finit par renverser ce monde avec l'aide de ses amis de la forêt, et l'industrialisation prend fin... Une histoire assez émouvante, que j'ai vraiment appréciée du fait de ... ma condition. Je le saisis, presque à l'aveugle, et je me retourne.

"Celui-ci... je le trouve particulièrement captivant. "Uragiri de la forêt écarlate". Je vous le recommande, personnellement, j'ai pu me retrouver, d'une certaine façon, dans le personnage principal..."

Les mots ont dépassé ma pensée, je ne comptais pas vraiment m'étaler sur ma vie privée, mais le simple fait de tenir un livre me rend différent. Je parlais à cette femme, et pourtant j'avais l'impression de m'adresser au livre, ou à moi-même. Je retourne au comptoir, posant l'ouvrage dessus, avant de reprendre la parole...

"Vous voulez les trois livres ? La librairie octroie une réduction sur le prix si vous en achetez trois ou plus."



_________________
La librairie Kurayami [Akane] Gk3n
Merci Mappy pour le kit <3
La librairie Kurayami [Akane] Hanae
Merci Shimi pour le beau louloup <3
Revenir en haut Aller en bas
http://www.ascentofshinobi.com/t5230-kurayami-zeref-l-indifference-incarnee http://www.ascentofshinobi.com/t7058-kurayami-zeref
Yasei Akane
Yasei Akane

La librairie Kurayami [Akane] Empty
Dim 3 Mar 2019 - 16:15
Ce nouveau livre qu'elle lui présentait semblait bien différent du premier. « La flore du chakra » allait plus dans les théories que dans des choses vérifiées et fondées. Il ne l’intéressait clairement pas autant que le précédent, mais pourrait peut-être contenir quelques petites choses utiles. Il fallait qu'elle y réfléchisse un peu, tout dépendrait des autres livres qu'elle trouverait et de combien lui coûterait le tout. Car elle se voyait mal dépenser de l'argent pour un ouvrage qu'elle ne consulterait qu'une seule fois.

Pour son autre demande, ce fut le second vendeur qui s'en chargea. Ainsi donc comme elle l'avait soupçonné, les deux étaient frères et sœurs. Même s'ils ne se ressemblaient pas physiquement. Pourtant le comportement qu'ils avaient l'un envers l'autre prouvait bien qu'il y avait ce genre de relation entre eux. Il murmura quelques paroles qui ne lui échappèrent pas, mais elle ne dit rien. Se contentant de l'observer, croyant avoir mal entendu ses paroles. Comment pourrait-il connaître son nom de famille, qui lui venait de sa mère ?

Il lui présenta un livre, tandis qu'il s'adressait à elle pour la première fois. La Yasei le prit afin d'en lire le résumé. Effectivement, il avait l'air intéressant. Elle jeta un coup d’œil au dénommé Zeref lorsqu'il dit s'être retrouvé dans le livre. Un léger sourire sur les lèvres, elle s'amusait de voir que les deux livres avec lesquels elle partiraient aujourd'hui étaient parmi les préférés des vendeurs.


- « Je le prends aussi alors. »

Elle les suivit jusqu'au comptoir, où Zeref lui proposa d'avoir une réduction sur les trois. La féline vérifia le prix des trois livres, puis aquiecsa d'un signe de tête. Et fit une pile des trois ouvrages, qu'elle poussa légèrement vers le vendeur afin qu'il puisse lui comptabiliser le tout.

- « Est-ce qu'il vous arrive souvent d'avoir des livres aussi complets que « Les plantes du docteur Shibazu » ? Dans le cas contraire, j'aimerais savoir s'il est possible de me mettre de côté tous les ouvrages rares parlant des médecines liées à la nature, telles que les plantes ou les argiles. »

Il serait dommage de rater des livres aussi intéressants que celui-ci. Elle allait certainement passer des heures à le lire ainsi qu'à prendre des notes, et s'entraîner avec ce qu'il contenait.

- « Je suis Yasei Akane. »

Si jamais ils en recevaient, ils pourraient ainsi la contacter afin de l'en informer.

_________________
La librairie Kurayami [Akane] Banakane

Revenir en haut Aller en bas
http://www.ascentofshinobi.com/t4207-il-est-temps-de-sortir-des-ombres-et-de-se-diriger-vers-la-lumiere-en-cours#32416 http://www.ascentofshinobi.com/t5328-equipe-9-shinpuu-vent-nouveau#42162 http://www.ascentofshinobi.com/t4285-yasei-akane-carnet-de-route#32967 http://www.ascentofshinobi.com/u227
Yasei Zeref
Yasei ZerefEn ligne

La librairie Kurayami [Akane] Empty
Dim 3 Mar 2019 - 16:44
Trois livres de vendus, est ce n'est que le début de la journée. Les propriétaires, mes "parents", seront donc heureux, je suppose. Cela dit, je reste bloqué lorsque l'inconnue se présente. J'hésite un instant à lui demander de répéter, car j'ai sans doute mal entendu... Mais je ne le fais pas, mon ouïe ne me fait pas défaut, alors ... comme Reikan, elle est une Yasei ? Ce nom n'est pas si commun pour qu'une personne puisse le porter sans affiliation à ce clan que j'ai découvert récemment. Je la fixe un instant, bouche presque bée, ne sachant pas quoi dire, la situation étant un peu... particulière. Je décide de faire l'impasse sur cela, écrivant le nom dans nôtre registre, puis je réponds à son autre demande... Habituellement, on accepte de rendre ce genre de services, les clients étant souvent des habitués, on est certains qu'ils passeront chercher les livres. Je sors donc un autre registre, dont l'intitulé est "Demandes des clients". Ce livre contient de tout et n'importe quoi, mais je m'en sers surtout pour laisser une note à mon ... père, à qui ne parle, pour ainsi dire, jamais.

"Je le note ici, nous recevons de nouveaux ouvrages tous les mois, nous ne pouvons vous assurer que les livres qui vous intéresse ne seront réservés qu'une semaine environ... A vous de voir si vous souhaitez passer dans les temps. Et, ce livre est une perle rare, c'est d'ailleurs une chance que nos autres clients n'aient pas été aussi ... curieux que vous."

Je note sur le premier registre les noms des livres achetés, ainsi que le montant, avant de donner le prix à Akane... Je ne peux lui parler de son nom de famille en présence de ma sœur, comme elle n'est pas au courant de mes récentes découvertes, elle ne comprendrait pas, et risquerait d'en parler aux libraires, et ça non plus, ce n'est pas possible. Alors je tente de l'éloigner, un certain temps.

"Saeko, je pense avoir vu un autre livre sur les plantes, en arrière boutique... Tu ne veux pas aller vérifier ? Avec tes connaissances, tu pourrais plus facilement le trouver que moi."

Sans demander son reste, bien trop excitée, comme à son habitude, la petite disparut en un instant, me laissant seul avec la jeune femme. Si elle est au moins aussi futée que son air le laisse paraître, elle aura compris qu'il n'y a pas de livre rare... Je pose une main sur les livres, comme pour m'assurer qu'elle ne parte pas, sans payer - mais ça, je m'en moque - mais surtout sans répondre à ... ma question.

"Yasei... Je connais ce nom. Êtes-vous aussi une métamorphe de ce clan ?"

Une question sans équivoque. Si elle porte ce nom, elle a au moins un lien, de près ou de loin, avec les humains pouvant se transformer, alors je n'ai pas hésité à la confronter... Contrairement à moi, elle en porte le nom, donc elle sait quelque chose... Certainement... Mais me fera-t-elle confiance ? Qui plus est, ma phrase contient un mot qui pourrait l'aiguiller sur mes propres origines... J'espère ne pas m'être trompé, ma nature n'est pas un sujet que j'aime discuter avec des inconnus...



_________________
La librairie Kurayami [Akane] Gk3n
Merci Mappy pour le kit <3
La librairie Kurayami [Akane] Hanae
Merci Shimi pour le beau louloup <3
Revenir en haut Aller en bas
http://www.ascentofshinobi.com/t5230-kurayami-zeref-l-indifference-incarnee http://www.ascentofshinobi.com/t7058-kurayami-zeref
Yasei Akane
Yasei Akane

La librairie Kurayami [Akane] Empty
Lun 11 Mar 2019 - 12:24
Zeref nota sa demande dans un cahier à part, tout en l'informant du temps qu'il faudrait pour venir chercher les livres réservés avant qu'ils ne soient remis en vente dans la boutique.

- « Oui, merci beaucoup. J'espère arriver à en trouver d'autres du même genre. »

Même si son porte-monnaie qui ne servait pas beaucoup jusque là ne dirait certainement pas la même chose. Mais c'était pour progresser dans sa voie, qui allait vers une bonne cause. Prendre soin des autres était tout l'inverse de ce qu'on lui avait enseigné durant une bonne partie de sa vie. La métamorphe sortit sa bourse afin de payer le marchand et faire l'acquisition de ces livres dont elle avait hâte de lire. Surtout celui sur les plantes. Quoique, elle s'imaginait déjà s'asseoir contre le tronc d'un arbre dans un parc pour se plonger dans « Uragiri de la forêt écarlate ». Les deux s'avéraient palpitants, chacun à leur façon. Elle se réserverait le troisième pour plus tard, car il l'attirait moins.

La monnaie sortie et l'appoint fait, elle rangea de nouveau sa bourse et attendit que le vendeur valide ses achats pour s'en emparer. Mais elle fronça les sourcils, et adopta une attitude plus méfiante lorsqu'il fit sortir sa petite sœur. Que se passait-il ? S'il y avait vraiment d'autres livres à chercher en arrière boutique, il ne lui aurait pas annoncé le prix. Le regard d'Akane passa de la pile d'ouvrages sur laquelle Zeref posait sa main à son visage. Et ne put cacher l'expression de surprise s'affichant sur le sien.


- « Un... clan ? »

Comme les fondateurs qui avaient créé le village de Kiri. Comme les Kaguyas, qui faisaient se battre entre eux leurs propres membres... Un frisson lui parcourut l'échine en repensant aux blessures de Shitekka qu'elle avait été voir à l'hôpital. L'idée d'appartenir à une telle chose ne l'enchantait guère. Ni celle d'obéir à des gens inconnus sous prétexte qu'ils portaient le même nom. Secouant la tête de droite à gauche, elle réfuta l'idée.

- « Non. Je porte juste le nom de famille de ma défunte mère, rien de plus. »

Cependant son interrogation concernant les métamorphes l'intriguait. Comment aurait-il bien pu être au courant de ça ? Elle laissa cette question en suspens, ne souhaitant pas y répondre et surtout dévoiler ce qu'elle était réellement. En revanche elle se pencha vers lui pour lui parler à voix basse, afin que sa petite sœur ne l'entende pas.

- « Comment ça, vous en avez entendu parler ? Et... Vous « aussi » ? »

Le seul clan de métamorphes qu'elle connaissait jusqu'à présent était la tribu Umimori, qu'elle avait été voir lorsqu'elle n'arrivait plus à contrôler sa propre bête. Là-bas, ils étaient tous des métamorphes aquatiques. Des requins, des narvals... Et mis à part eux, le seul autre qu'elle avait rencontré était Kaguya Shyko. Qui n'avait réveillé sa Bête qu'à l'adolescence, et n'était pas un métamorphe « pur souche ». Car il restait avant tout un Kaguya. Alors ce que lui disait le jeune homme en face d'elle l'intriguait fortement. Se pourrait-il qu'elle ne soit pas si seule que ça ? Après tout ce temps à avoir cru l'être ? Sa propre mère était-elle comme elle ?

_________________
La librairie Kurayami [Akane] Banakane

Revenir en haut Aller en bas
http://www.ascentofshinobi.com/t4207-il-est-temps-de-sortir-des-ombres-et-de-se-diriger-vers-la-lumiere-en-cours#32416 http://www.ascentofshinobi.com/t5328-equipe-9-shinpuu-vent-nouveau#42162 http://www.ascentofshinobi.com/t4285-yasei-akane-carnet-de-route#32967 http://www.ascentofshinobi.com/u227
Yasei Zeref
Yasei ZerefEn ligne

La librairie Kurayami [Akane] Empty
Lun 18 Mar 2019 - 21:17
Elle ne sait pas. Cette Akane porte ce nom, pourtant elle semble ignorer ce qu'il signifie... Je commence à avoir un léger doute sur ce que je n'ai pas demandé à mes parents, ce que je repousse, la conversation qui fâche, celle que je ne veux pas avoir... Et si tous les membres de ce clan n'étaient en fait pas des métamorphes ? Se pourrait-il que l'un de mes parents soit un descendant indirect des Yasei ? Alors ils n'auraient pas menti puisqu'ils n'en savent rien. Mais les propos suivants de la brune me mettent la puce à l'oreille... Ce que m'a dit Reikan, également, est sans équivoque. Un clan partage forcément ces aptitudes, alors si aucun des deux Kurayami ne peut se changer en bête, c'est qu'ils ne sont pas mes vrais parents. Je la regarde, elle est hésitante, elle semble ne pas vouloir qu'on l'entende, car elle parle à voix basse, en se rapprochant. Je suis attentif, je n'ai aucune preuve qu'elle soit une métamorphe, et si elle est au moins aussi pudique que moi, elle le gardera bien pour elle... Quoi que, pour ma part, je suis intrigué par les membres de ce clan qui s'avère être le mien, alors il m'a été moins difficile de me dévoiler à la jolie brune, celle qui se change en tigre blanc... Néanmoins, il y a une grande part de chance pour qu'elle ne soit comme moi, alors je vais lui dire la vérité, sans détours. Ma voix n'est pas aussi basse que la sienne, après tout Saeko est au courant de mon aptitude et je n'ai rien à lui cacher sur ce point.

"Je ne sais pas si je fais bien de vous en parler, je me trompe peut-être... Mais je suis moi-même un membre du clan Yasei, clan réputé pour être constitué de métamorphes... Je ne l'ai appris que récemment, et j'ai toujours vécu sous le nom de Kurayami, ignorant jusqu'à mes origines."

Je marque une pause, me retournant rapidement, puis, constatant que ma petite sœur n'est pas encore revenue, je décide de continuer. Cette fois, je baisse un peu le volume, je me rapproche...

"Celle qui m'a parlé de ça s'appelle Reikan, et son nom est le même que le vôtre. Elle m'a dit qu'à travers le monde, les "nôtres" sont nombreux... Vous êtes la deuxième personne portant ce nom que je rencontre ici, à Kiri, cela dit."

Si Akane rencontre Reikan, alors peut être qu'elle réussira à faire quelque chose de plus grand, qui sait ? Peut être pas, aussi. Au fond, elle pourrait juste ne pas être intéressée, voire ne pas du tout être la personne que je pense. Et même dans ce cas-là, elle pourrait ne rien changer, ne rien apporter dans les plans de la métamorphe. Même un éternel asocial comme moi lui a proposé son aide, alors je me demande si cette personne qui se tient face à moi peut être pire sur ce point... Enfin, "pire", pour moi, ce serait plutôt un gage d'intelligence...



_________________
La librairie Kurayami [Akane] Gk3n
Merci Mappy pour le kit <3
La librairie Kurayami [Akane] Hanae
Merci Shimi pour le beau louloup <3
Revenir en haut Aller en bas
http://www.ascentofshinobi.com/t5230-kurayami-zeref-l-indifference-incarnee http://www.ascentofshinobi.com/t7058-kurayami-zeref
Yasei Akane
Yasei Akane

La librairie Kurayami [Akane] Empty
Mar 19 Mar 2019 - 23:07
Akane écoutait avec attention ce que lui disait le dénommé Zeref. Le jeune homme en face d'elle était un métamorphe ? Elle l'observa plus attentivement, se permit même de le renifler pour confirmer ses dires à l'odeur. Il était vrai qu'en y faisant plus attention, il y avait bien un petit quelque chose qu'elle n'arrivait pas à définir, qui le différenciait des autres. Quelque chose d'un peu plus... Animal. Son regard, peut-être. Ou son attitude méfiante.

Elle n'était donc pas seule. Tous ceux du clan Yasei étaient capables de se métamorphoser en animal. Sa sœur n'avait pourtant jamais eu ces facultés. Quelqu'un d'autre portait son nom à Kiri ? Maintenant qu'elle était chûnin, peut-être aurait-elle accès à certains dossiers et vérifier combien dans le village portaient son nom de « clan ». Cette idée l’inquiétait plus que ça ne la réjouissait, alors que pourtant il y avait encore quelques mois elle aurait certainement sauté de joie à cette annonce.


- « Je vois. Merci pour les informations. »

Elle s'efforçait de garder le visage aussi neutre qu'à son habitude, pour ne pas dévoiler ses réels sentiments. Qui étaient plutôt mitigés. Plusieurs options passèrent dans son esprit. Elle pourrait très bien feindre l'ignorance et partir comme si de rien n'était. Mais le métamorphe lui avait révélé sa véritable nature, et il avait cru lui aussi toute sa vie être seul. Que risquait-elle à lui avouer ? Saji l'avait bien acceptée, alors qu'il ne l'était pas lui-même. Elle finit par soupirer, avant de l'observer non pas avec ses yeux bleus aux reflets violets mais avec des pupilles devenues dorées, et dont la forme n'avait rien d'humaine.

- « J'ai toujours cru être seule aussi. Jusqu'à mon arrivée à Kiri. J'ai eu la chance de faire un séjour au village Umimori, où les métamorphes m'ont apprit à contrôler ma Bête. Tout un village entier, composé de gens... Comme nous. »

Elle sourit presque en prononçant la dernière phrase. Ça avait été une vraie révélation, que d'aller là-bas.

- « Mais ils ont tous un lien avec la mer. Pas comme moi. Mis à part eux, le seul que je connaissais à l'intérieur de Kiri était le chef du clan Kaguya. Mais là encore, c'était différent. Car il n'est pas né comme ça. »

Son animal totem venait juste de se réveiller. Alors oui jusqu'à présent elle n'avait jamais encore rencontré d'autres métamorphes terrestres purs souches. Celui se tenant en face d'elle était le premier.

- « D'autres que moi portent mon nom ? Et sont donc... Pareils ? »

Il y avait au moins cette dénommée Reikan, ainsi que lui, Zeref. Ils étaient au moins trois métamorphes à Kiri. Peut-être il y en avait-il d'autres, qui se cachaient eux aussi ? Si c'était le cas, eux aussi devaient souffrir de l'enfermement au village, comme elle l'avait vécu. Ce qui lui avait valut de devoir demander de l'aide aux Umi. Peut-être qu'elle pourrait intégrer dans son projet de jardin médicinal une zone boisée ouverte à tous. Ça manquait beaucoup, à Kiri, un peu de nature laissée à l'état sauvage...

_________________
La librairie Kurayami [Akane] Banakane

Revenir en haut Aller en bas
http://www.ascentofshinobi.com/t4207-il-est-temps-de-sortir-des-ombres-et-de-se-diriger-vers-la-lumiere-en-cours#32416 http://www.ascentofshinobi.com/t5328-equipe-9-shinpuu-vent-nouveau#42162 http://www.ascentofshinobi.com/t4285-yasei-akane-carnet-de-route#32967 http://www.ascentofshinobi.com/u227
Yasei Zeref
Yasei ZerefEn ligne

La librairie Kurayami [Akane] Empty
Jeu 21 Mar 2019 - 12:25
Akane semble être comme je le pensais, son nom n'est donc pas usurpé... Mais qu'elle se livre me paraît tout de même étrange. Elle aussi arrive à ressentir ce que Reikan avait ressenti chez moi, et ce que j'ai moi-même ressenti chez les deux Yasei ? C'est fort probable, car sa façon d'agir ne témoigne pas une évidente extraversion, bien au contraire. De ce fait, je me doute qu'elle ne se serait pas dévoilée à n'importe qui, c'est une chose que nous semblons partager, la volonté de ne pas montrer nos capacités sans raisons... Pour ma part, je n'ai pas eu beaucoup de chance, dernièrement, et certaines personnes sont donc au courant de ce dont je suis capable, ce qui me laisse un goût amer, mais je peux passer outre, ces personnes n'ayant pas beaucoup d'intérêt pour moi. Quoi qu'il en soit, elle me transmet des données dont je n'avais pas connaissance, notamment en ce qui concerne les métamorphes du village Umimori, et leurs transformations liées aux animaux de la mer... Puis une personne, un peu plus proche, cette fois, qui est le chef d'un clan du village, et pas des moindres : le clan des manipulateurs d'os, comme Sesshu... Cela fait donc une autre personne potentiellement intéressante ici, j'en prends donc bonne note.

Je réfléchis donc à la manière dont je dois appréhender tout cela. D'un côté, j'ai promis à Reikan de l'aider dans sa quête, mais veut-elle que je lui redirige toute personne partageant nos caractéristiques pour qu'elle estime leur utilité à son plan ? Je ne suis pas assez doué en matière de "gens" pour juger de cela, et d'un autre côté, comment glisser ce genre de propos à la brune qui me fait face ? Sera-t-elle seulement intéressée par la tigresse ? Je tergiverse mentalement tandis que la jeune femme finit de parler... D'autres comme elle, qui portent le même nom ?

"Je ne connais que Reikan, comme je vous ai dit, elle m'a tout appris de ce clan.. Enfin, le nécessaire en tout cas."

Je marque une pause, pensant avoir trouvé un moyen détourné de les faire se rencontrer, la suite de cette affaire ne me concernant qu'à moitié, tout au plus. Je pousse les livres vers elle, gardant la main dessus, et lui lance une dernière phrase, un genre d'invitation...

"Si vous souhaitez en savoir plus sur ce clan, je vous conseille d'aller la voir directement, elle pourra probablement répondre à toutes vos questions. Dans le cas contraire, vous pouvez faire comme si vous ne saviez rien, après tout vous n'êtes pas obligée de vous y intéresser..."

Je ne sais pas moi-même ce qui m'a poussé à la curiosité, alors peut être qu'elle ne réagira pas de la même façon que moi...



_________________
La librairie Kurayami [Akane] Gk3n
Merci Mappy pour le kit <3
La librairie Kurayami [Akane] Hanae
Merci Shimi pour le beau louloup <3
Revenir en haut Aller en bas
http://www.ascentofshinobi.com/t5230-kurayami-zeref-l-indifference-incarnee http://www.ascentofshinobi.com/t7058-kurayami-zeref
Yasei Akane
Yasei Akane

La librairie Kurayami [Akane] Empty
Sam 23 Mar 2019 - 12:19
Face au premier métamorphe pur souche et terrestre qu'elle rencontrait, la Yasei l'écoutait attentivement. Elle avait reprit ses pupilles normales, n'ayant plus besoin de lui montrer sa véritable nature. Aussi farouches l'un que l'autre, ils avaient pourtant réussi à se reconnaître et à s'avouer ce qu'ils étaient. Zeref faisait désormais partie du petit groupe de personnes dans la confidence. Elle cachait ce qu'elle était, ayant peur des réactions des gens. De leurs regards. Et pourtant, jusqu'à présent, tous ceux à qui elle s'était confiée l'avaient acceptée pleinement. Pourrait-elle un jour se montrer complètement sans aucune crainte ?

Qui était cette Reikan dont il parlait ? Pourquoi semblait-elle savoir tant de choses sur leur nom en commun ? Alors que pour sa part, il ne s'agissait que d'un nom quelconque, sans aucune signification particulière. Du moins, c'était ce qu'elle avait toujours cru. Jusqu'à présent. Car désormais, les choses seraient différentes. Et surtout, si elle allait la voir, qu'est-ce que cela engendrerait ? Est-ce qu'il faudrait qu'elle fasse partie d'un clan, obéisse à des règles ? Aller se cloîtrer dans un quartier particulier ? En réalité, elle avait beau y réfléchir, elle ne voyait pas beaucoup d'avantages. Le seul étant de ne pas être seule, justement. Mais avec le temps, elle s'y était habituée. Et puis elle avait apprit : elle était accompagnée en permanence par sa Bête veillant sur elle. Alors pourquoi aurait-elle besoin d'un clan ou de qui que ce soit, désormais ?


- « J'y penserais. »

Pour l'instant, l'idée de connaître ses origines ne l'avait pas encore vraiment perturbée. Ses pensées étaient encore bien trop occupées à songer à son père qui voulait sa mort, et à essayer de le trouver avant lui. Certes, elle y pensait parfois, mais elle avait des choses plus importantes à régler d'abord. Peut-être que lorsque sa vie serait plus calme, elle irait voir cette Reikan. Ou bien peut-être que ça lui prendrait d'un coup, qui pouvait bien le savoir à l'avance ? Dans tous les cas il avait raison, elle pouvait aussi faire comme si elle ne savait pas. Elle récupéra ses achats, puis resta quelques secondes pensives, hésita, et reprit finalement la parole.

- « Si jamais vous avez besoin de quoi que ce soit, vous savez où me joindre. »

Les métamorphes étaient bien trop rares pour ne pas se rendre service. Il était vrai qu'elle se voyait mal demander de l'aide pour quoi que ce soit à cette Reikan. Mais à l'époque où elle était perdue et avait failli perdre le contrôle de sa Bête, on l'avait aidée. Les Umimori n'avaient pas hésité, et l'avaient accueillie dans leur village. Alors au final, sans doute qu'elle irait. Mais pas forcément pour elle. Juste pour montrer aux autres qu'ils n'étaient pas seuls, et tenter de les soutenir. Comme elle avait essayé de le faire pour Shyko, même si ça n'avait pas très bien marché. Il était vrai qu'elle n'était pas très... Pédagogue. Mais ça, les animaux s'en fichaient pas mal. Alors lorsqu'on l'était à moitié, on passait au dessus. La métamorphe prit ses livres sous un bras, et fit un petit signe accompagné d'un sourire à la petite fille qui revenait de l'arrière boutique. Avant de se diriger vers la sortie. Elle avait là de quoi réfléchir, et pas seulement avec les ouvrages intéressants qu'elle allait consulter.

Spoiler:
 

_________________
La librairie Kurayami [Akane] Banakane

Revenir en haut Aller en bas
http://www.ascentofshinobi.com/t4207-il-est-temps-de-sortir-des-ombres-et-de-se-diriger-vers-la-lumiere-en-cours#32416 http://www.ascentofshinobi.com/t5328-equipe-9-shinpuu-vent-nouveau#42162 http://www.ascentofshinobi.com/t4285-yasei-akane-carnet-de-route#32967 http://www.ascentofshinobi.com/u227
Yasei Zeref
Yasei ZerefEn ligne

La librairie Kurayami [Akane] Empty
Sam 23 Mar 2019 - 15:23
Je la regarde toujours aussi intéressé par ce qu'elle va répondre. Ses yeux changent à nouveau de couleur, revenant à leur aspect naturel, mais je suis quelque peu déçu, bien que non surpris, de sa réponse. Elle allait donc y penser, c'est le genre de chose que l'on dit lorsque l'on préfère délayer le tout. Après tout, elle ne me connaît pas, et n'a pas idée de qui est Reikan non plus. Pour ma part, la commission est faite, ce qu'elle en fait derrière n'est plus de mon ressort. Je n'ai pas l'âme d'un bon samaritain, mais concernant les Yasei qui ne savent rien d'eux-même, j'estime que j'ai certains... devoirs. Mais Akane sait, maintenant, et tout comme moi, elle va pouvoir réfléchir à tout ça, je ne peux pas plus lui en dire car je n'en sais pas plus... Et d'ailleurs, j'ai mes propres soucis à régler, concernant notamment les questions à poser aux Kurayami. Elle récupère les livres, et finit par me dire que si j'ai besoin de quoi que ce soit, je sais où la joindre...

"Il en va de même pour vous, la librairie de mes... parents ne bougera pas."

Je la regarde partir, tandis que Saeko revient de l'arrière boutique. Un nouveau client entre, puis un autre, comme si ce passage en toute discrétion n'avait pas existé. Voilà une nouvelle brune à ajouter à ma liste de personnes en qui je devrais pouvoir avoir confiance. Reprenant mes esprits, je pose ma main sur la tête de ma sœur, et lui ébouriffe les cheveux. Cela la fait rire, elle qui adore quand j'agis de manière bizarre...

"La jolie dame est partie, j'espère qu'elle reviendra vite, elle était très intéressante !"

Je lui souris, assez d'accord avec elle. Très intéressante, Akane, du clan Yasei, qui ignorait aussi une partie de ses origines...


Spoiler:
 

_________________
La librairie Kurayami [Akane] Gk3n
Merci Mappy pour le kit <3
La librairie Kurayami [Akane] Hanae
Merci Shimi pour le beau louloup <3
Revenir en haut Aller en bas
http://www.ascentofshinobi.com/t5230-kurayami-zeref-l-indifference-incarnee http://www.ascentofshinobi.com/t7058-kurayami-zeref

La librairie Kurayami [Akane]

Page 1 sur 1

Ascent of Shinobi :: Territoires de l'Eau :: Kiri, village caché de la Brume
Sauter vers: