Soutenez le forum !
1234
Partagez | 

Entraînement matinal (Umeka)


Jeu 21 Fév 2019 - 12:26

Entraînement Matinal

Alentours de la capitale d'Hayashi - Matin

Senshi Umeka






La Gladiatrice ne m’avait pas menti, le calme qu’offrait cette petite auberge dans un quartier tranquille de la capitale permettait un repos bien plus réparateur que les baraquements si généreusement alloués par les autorités de la ville. Depuis que j’étais arrivée à Kumo, le confort matériel, notamment celui du lit, m’importait bien plus qu’auparavant.

Et cela collait parfaitement avec la rigueur et le respect du sommeil que je m’imposais. Ce fut donc bien réposée, après une soirée agitée aux côtés de la blonde, que je me réveillais dans ce lit, dans la pénombre, la fille des iles allongées sur l’autre moitié du matelas, sur le vente ; un bras reposant sur mon épaule.

Après un long bâillement, je m’étais levée, m’étais étirée et observai la jeune femme toujours assoupie ayant à peine réagi à mes mouvements. Il devait être assez tôt, le soleil ne s’était pas encore levé ; alors dans ma grande bonté ; je décidai de la laisser finir sa nuit. Nuits à mes côtés qui devait pour elle être très… fatigantes, pour ne pas dire éprouvantes.

Je profitai donc de ce temps et l’accordai aux commodités d’usage qui s’imposaient au réveil. Lorsque j’eu terminé, j’eus la surprise de constater qu’Umeka dormait toujours. Incroyable… Pensais-je. Je pris donc l’initiative de la réveiller, bien sûr. Mais sans brutalité cela allait de soi. Je ne savais pourquoi, mais nombre de Kumojin pensait que j'étais... Une personne "brutale"...

-T’es réveillée ? Lui souris-je alors que j’avais aperçu l’une de ses paupières s’ouvrir et se refermer aussitôt. Allé, debout, nous avons beaucoup de choses à voir aujourd’hui. Lui dis-je en quittant de nouveau le lit et enfilant mes vêtements soigneusement pliés sur la petite table, à quelques centimètres. Je savais qu’elle entendait ce que je lui disais…

-On va commencer la journée par un entraînement, très léger ; mais avant on doit rencontrer les autorités pour demander… autorisation. Ces quelques mots me parurent très étranges, parce que je ne demandais que rarement l’autorisation. Mais les Hayashijins étaient… à part. Et méritaient cette considération.

@Senshi Umeka



_________________

Sazuka [Sazuka] n.p - n-f : Nom propre désignant l'histoire des premières fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ascentofshinobi.com/t1578-ikeda-sazuka#9641 http://www.ascentofshinobi.com/t3235-suzuri-akina#24157

Ven 22 Fév 2019 - 18:48



Dormir… C’était une de très grande passion après Sazuka et Gyomo. Pas que ta constitution était si faible que t’il te fallait beaucoup de repos, non, mais t’aimais ça, vraiment. Si on te laissait, tu pourrais facilement dormir une journée entière sans que ça te perturbe plus que ça. Etre plongée dans de doux songes après une nuit tumultueuse avec celle que tu aimais, il n’y avait franchement rien de mieux, si ce n’était ce qui précédait ces songes ! Quand venait l’heure de te lever, tu trainais toujours un peu, prenant vraiment ton temps. Mais t’avais vite appris que ce n’était pas le cas de cette femme. Elle était… Chronométrée, au-dedans.

Tu l’avais senti se lever, mais n’avais pas bouger, gardant tes yeux clos. Comme elle te l’avait déjà dit, elle aimait bien te voir dormir, c’était une chance pour toi ; sauf quand vous aviez des choses à faire qui nécessitaient d’être habillé et debout. Cette fois-là c’était sa voix qui était venue de tirer de ta torpeur. Tu lui répondis par une espèce de grommellement de mots incompréhensibles et son « allé debout » parvint à t’ouvrir les yeux. Tu la regardas passer ses habits, et vis disparaître ses formes sous tout ce tissu… Tristesse. Faisant un rouler bouler sur le matelas, tu arrivas à attraper sa main et la tirer vers toi, dans le lit.

« On s’est pas déjà assez entraîné hier.. ? »

Tu espérais bien que ta petite voix allait lui faire changer d’avis, ce qui était en vrai idiot car quand elle avait une idée quelque part, Sazuka n’en démordait, un comme toi au final. En dépit de son refus qui transpirait dans son sourire et son regard réprobateur tu réussis quand même à lui tirer un baiser avant de la relâcher et te lever à ton tour. Tu t’étiras longuement et observa le ciel par la petite fenêtre de cette chambre. Et réalisas…

« Non mais ! Il fait encore nuit ! »

Là, pas de problème, tu étais bel et bien réveillée. Ensuite, sous la « moquerie » ou l’amusement t’en savais rien , de Sazuka tu t’habillas à ton tour. Tu lâchais de longs soupirs après chaque vêtements, pour exprimer ton mécontentement. Ce n’était que passager, tu ne restais pas longtemps de mauvaise humeur avec elle, en général. Puis, t’étais contente de l’avoir retrouvée, et de ne l’avoir que pour toi !

« Bon allé, on y va traîne pas ! »

En plus d’être obligée de te lever pour un entraînement, maintenant tu l’attendais, un comble quand même ! Bref, vous étiez partis pour son rendez-vous, et pour le moment, tu ne disais rien. Encore traumatisée de marcher dans les calmes sur lesquelles le soleil ne s’était pas encore levé. Sur les pas de l’ikeda, tu arriva devant un petit bâtiment où trois hommes en uniforme du pays du bois discutaient. Sazuka frappa…

« Oui c’est pour quoi ? »

Lanças celui qui devait être le patron, ici.

« Je croyais qu’on avait rendez-vous… »

Visiblement il était surpris de vous voir ici !



_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ascentofshinobi.com/t3605-senshi-umeka#27783

Ven 22 Fév 2019 - 20:54




Croyait-elle donc que je ne l’avais pas vu m’observer, le visage à moitié caché par son drap ? Cette petite bonne femme était un mélange d’un tas de choses que je trouvais drôles ou mignonnes. Il y avait comme une légèreté qui flottait entre nous, une osmose particulière et indescriptible à la fois. Je l’embrassai tendrement et sans que j’eusse à la lui répondre elle comprit ma réponse. Toujours souriante, je me relevai du lit et continuai de me préparer. De la même façon, j’aimais bien l’écouter se plaindre, car je savais qu’elle ne le pensait, enfin, pas complétement, et je me contentais de rigoler.

-Haha… Rigolais-je encore lorsqu’elle tenta de me faire croire qu’elle m’attendait… Enfin… Nous parvînmes quand même à quitter la petite taverne pour rejoindre notre « rendez-vous ». Je n’avais pas expliqué à Umeka la raison de cette rencontre, mais elle serait déterminante, justement, pour l’entraînement que nous allions partager. Un entraînement un peu moins important que celui auquel Umeka faisait référence, mais important quand même. Ainsi, arrivées sur place, je frappai au de la petite porte. Un homme vint ouvrir…

-Oui, on a rendez-vous Umeka… Lui soufflais-je alors que notre nouvel interlocuteur nous observait. J’adressai à cet un léger sourire, et voyant nos plaques Kumojin, il nous invita à entrer.
-Vous devez être… Ikeda Sazuka ? La directrice scientifique de Kumo ?
-C’est ça, oui. Et voici Senshi Umeka, mon… assistante. Répondis-je en jetant un regard à la jeune femme.
-Très bien. Suivez-moi alors.

Puis il quitta la pièce, nous faisant un signe de la main. Nous n’avions donc plus qu’à… oui, suivre. L’homme aux couleurs de la grande cité des bois nous guida alors au travers de la ville sans décrocher un mot. Après de longues minutes nous nous retrouvâmes un peu excentrés, comme là où se trouvaient les baraquements, mais à l’opposé. Devant un grand bâtiment ressemblant à un grand arbre, ou tout au moins un grand tronc entrelacé d’épaisses racine. Un édifice grandiose, même pour moi. C’était donc de cet endroit que m’avait parlé l’apothicaire…

-Je vais vous accompagner à l’intérieur. Dit-il en nous jetant un regard discret. Ainsi, nous le suivîmes, longeant un grand couloir, aussi long que large qui déboucha sur… Un genre de gigantesque arène dont les murs et le plafond étaient eux aussi fait de bois et racines. Ces murs sont à l’épreuve de… dit-il en nous observant. Presque tout. Mais… essayez de ne pas le détruire. Nous vous faisons « confiance ».
-Il n’y aura aucun problème, je vous en donne ma parole. Acquiesçais-je en m’inclinant légèrement devant lui. Puis il s’éloigna.

-On va pouvoir s’entraîner, Umeka ! Dis-je avec un grand sourire.




_________________

Sazuka [Sazuka] n.p - n-f : Nom propre désignant l'histoire des premières fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ascentofshinobi.com/t1578-ikeda-sazuka#9641 http://www.ascentofshinobi.com/t3235-suzuri-akina#24157

Dim 24 Fév 2019 - 15:03



Ton impatience te jouerait un tour un de ces jours. T’aurais dû te taire et laisser la brune faire comme elle avait prévu ! C’était un de ces travails que tu devais faire sur toi et ton comportement… Enfin pour le moment vous vous suiviez juste cet homme, un genre de militaire. Tu ne savais pas encore où tu il vous menait ni même de quoi il retournait exactement, jusqu’à ce que vous arriviez devant un genre de… bâtiment indescriptible paraissant n’être qu’un enchevêtrement d’arbres, bien ordonné. Vous y pénétriez toujours précédées de l’Hayashijin et du découvris…

Ils n’avaient pas besoin d’en dire plus, tu savais déjà ce qu’était cet endroit. Une arène. En tous les cas ça y ressemblait beaucoup ! Et vue les explications que donna le « dignitaire »… oué, c’était bien ça, tu ne te trompais pas. Mais cela ne retira rien à ta surprise, cette arène était vraiment impressionnante autant par son architecture que… le reste. Et enfin, l’homme vous laissa après vous rappelé que les Hayashajins comptaient sur votre présence d’esprit pour ne pas tout détruire.

Seule avec Sazuka dans cette grande arène…

« C’est.. une belle arène ! »

T’étais-tu exclamée avec un grand sourire. Finalement… pour voir ça… Tu étais plutôt contente de t’être levée si tôt.

« On fait dans le soft hein, j’voudrais pas te blesser, Sazuka-chan. »

Lui souris-tu en détachant Gyomo de ton buste, et le laissant rejoindre ta main. Ca faisait un moment que tu ne t’étais pas battue !



_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ascentofshinobi.com/t3605-senshi-umeka#27783

Lun 25 Fév 2019 - 11:26




La Gladiatrice semblait être dans son environnement, son visage reflétait une joie bien différente de celle qui l’animait habituellement. Etait-ce le fait de se battre, ou d’être dans une arène aussi impressionnante qui la rendait ainsi ? Peu importait, j'avais... envie de voir ce dont elle était capable quel que que soit l'endroit.

Après tout, Umeka était une Gladiatrice, et était habituée aux arènes ; elle avait dû en voir d’autres avant celle-ci mais peut-être pas d’aussi atypiques. Pourtant, ce terrain d’entraînement, ou cette arène selon l’utilisation qu’on voulait en faire était plus petite que celle de Kaze même si elle demeurait bien plus belle.

-Me blesser ? M’esclaffais-je. J’aimais bien sa façon de ne douter de rien et sa prévenance. A moins que cela ne fut de l’ironie… Un signe verbal avec lequel j’avais encore quelques difficultés ; parce que je ne la comprenais pas tout le temps… Si tu es prête… Dis-je en la regardant se positionner, le fameux filet entre ses mains, se mouvant de lui-même. Je savais ce dont elle était capable pour avoir accompli quelques missions avec elle -comme l'inverse d'ailleurs-, mais jamais je ne l’avais combattu, ni même ne connaissais ses talents cachés, ceux que je n’avais pas vus.

Ainsi, sans la prendre par surprise, j’enchaînais trois mûdras et prenant une inspiration, deux doigts levés au niveau la bouche, expirai non pas de l’air mais un long jet d’eau propulsé très rapidement. A cette distance, s’il la touchait ; elle en serait quitte pour un gros hématome et une profonde douleur à l’impact.

Je n’allais pas la ménager, de toute façon, quoiqu’il lui arrive, j’étais là pour la soigner. Le risque était donc réduit… J’espérais alors qu’elle ne se retienne pas non plus de son côté, et en même temps qu’elle ne prenne pas non plus trop de risques sous prétexte que je pouvais la remettre sur pied. Il devait être... authentique.

Notre entraînement venait de commencer, et le soleil ne s’était pas encore levé !

Spoiler:
 




_________________

Sazuka [Sazuka] n.p - n-f : Nom propre désignant l'histoire des premières fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ascentofshinobi.com/t1578-ikeda-sazuka#9641 http://www.ascentofshinobi.com/t3235-suzuri-akina#24157

Sam 9 Mar 2019 - 18:01



T’allais donc savoir ce que c’était que d’affronter la directrice de l’institut. Déjà l’éprouver sous les draps était une chose, mais sur un terrain… T’allais bien voir. Votre entrainement matinal commença alors sur les chapeaux de roue. Premier assaut du probable longue série : un puissant jet d’eau.

Tu l’avais déjà vu à l’œuvre et tu savais qu’à bout portant elle pouvait transpercer une personne avec, et de loin le faire beaucoup de mal… Novice que tu étais dans les arts ninjas, tu n’avais pas encore eu l’occasion de développer une défense convenable, si ce n’était avec ton fidèle Gyomo. Lequel tu levas aussitôt accompagné d’un signe, espéant qu’il suffise à te protéger.

Et ce ne fut pas assez. Si le filet couvert de pierre avait amorti le jet, il ne l’avait pas arrêté et une bonne partie de celui là avait percé l’écran rocheux, et filtra au travers des mailles. L’impact te fit reculer de quelques pas… Heureusement donc que tu avais fait ça, sinon…

Enfin, douche froide le matin ? Fait : merci Sazuka. C’est donc trempée que tu allais continuer ce combat ! Alors tu te mis à l’œuvre en soulevant d’un coup Gyomo qui frétilla à l’idée de la suite ! Il savait le bougre qu’il allait servir de massue…

Le filet levé avec dextérité et vitesse, tu l’abattis sur ton amante avec toute la force dont tu étais capable ! Tu savais très bien que pour elle c’était pas grand-chose et quelle allait l’esquiver, au pire.

Mais ça ne faisait rien, tu étais contente de pouvoir partager ce moment avec elle, même si elle te faisait mal, ou l’inverse. Ca allait vous renforcer et peut être que ça lui donnerait le déclic, celui de dire qu’elle t’aime… Oué, peut être… peut être pas… Rien est jamais sûr avec cette femme.

Spoiler:
 


_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ascentofshinobi.com/t3605-senshi-umeka#27783

Jeu 14 Mar 2019 - 22:58




Son filet dressé, recouvert de pierre ; mon puissant jet l’avait percuté et semblait avoir désagrégé cet écran protecteur. J’avais espéré que la jeune femme ait autre chose pour se défendre, une meilleure solution mais visiblement, ce n’était pas le cas. Une petite boule dans la poitrine serra mon cœur l’espace d’un instant avant que je retrouve mes esprits. Lui avoir fait mal semblait m’en faire à moi-même ; c’était étrange. Enfin, je n’eus pas le temps de trop m’en faire que son filet si particulier fendait déjà l’air, voulant s’abattre sur moi de tout son poids.

C’était très étrange, je m’étais toujours demandé depuis que je la connais et que je l’avais vu se battre, comment elle pouvait réussir une telle prouesse avec un filet. Certes je n’avais pas réussi à le soulever alors qu’il était inerte, au sol ; lors de ma venue chez elle, à Kumo ; mais comment elle, alors pouvait elle y arriver ? Soit elle était douée d’une force inouïe, soit il y avait autre chose. Si ce n’était qu’en relation avec sa force… Alors le poids de Gyomo pouvait très bien m’écraser ou détruire n’importe laquelle de mes défenses. Alors, voulais-je vraiment vérifier cette hypothèse ?

Dans le doute, en joignant les mains, je fis s’élever un mur du sol, fait de pierre, un peu plus grand que moi ; et assez épais. Le filet s’abattit lourdement et fendit le mur sur plusieurs centimètres, les masses nouées au bout à ses extrémités lui donnèrent un effet de balancier, le faisant se rabattre sur l’intérieur, me frôlant de peu et fracassèrent finalement le mur qui nous séparait. Puis le filet reparti en direction de la jeune femme ; sans doute par un habile mouvement dont elle avait le secret. Une attaque fulgurante, qui n’avait pris qu’une ou deux secondes ; tout au plus. Si elle m’avait distrait….

Le mur tombant en miette, me révélant de nouveau face à elle, je l’observais.

-C’est très impressionnant, Umeka. Dis-je, les yeux légèrement écarquillés. Puis je rigolai avant de reprendre. Tu es très belle, mouillée… Comme ça. Avais-je dit, souriante, faisant référence à cette nuit si mouvementée, dans mon appartement de Kumo... Enfin, l’heure n’était pas au compliment. Aussitôt, d’une impulsion sur le sol ; je me propulsai vers elle et fis de nouveaux signes desquels naquirent trois clones qui se jetèrent sur la jeune femme ; les poings en avant.


Spoiler:
 



_________________

Sazuka [Sazuka] n.p - n-f : Nom propre désignant l'histoire des premières fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ascentofshinobi.com/t1578-ikeda-sazuka#9641 http://www.ascentofshinobi.com/t3235-suzuri-akina#24157

Entraînement matinal (Umeka)

Page 1 sur 1

Ascent of Shinobi :: Reste du Monde :: Hayashi no Kuni, Pays du Bois
Sauter vers: