Soutenez le forum !
1234
Derniers sujets
Partagez

Savoir prendre de la hauteur | w. Senkû


Savoir prendre de la hauteur | w. Senkû Empty
Ven 22 Fév 2019 - 20:56
PREVIOUSLY IV – SAVOIR PRENDRE DE LA HAUTEUR
Yaoguaï Senkû & Rin. Courant 201, peu avant le Sommet des Kages.

Une période de doutes qui habitait chaque paroi rocheuse du pays de la Terre. Lieu où Asa et Rin avait établi un campement au début de cette même année et qui avaient fini, pour leur confort, par rentrer au cœur des murailles gardées d’Iwagakure. Un vieil ami l’avait permis. Une coïncidence de retrouver ici une famille qu’elle eut connu autrefois.

Au pays du Fer, le nom des Nagamasa avait parcouru du Nord au Sud, d’Est en Ouest. Des samouraïs qui avaient fait de leur art quelque chose de propre et que Rin, par le biais de son « père » avait pu côtoyer maintes fois lorsqu’elle était encore enfant. Et de cette famille elle comptait parmi ceux-ci le plus jeune d’une fratrie de trois : Nagamasa Kôga. Bien plus loin, la rouquine avait également observé les plus âgés Yoshitsune et Chôgen. Et puis plus tard, alors que les rumeurs racontant qu’ils avaient tous trois mis les voiles dataient depuis de nombreuses saisons, la venue d’ailleurs avait tendu l’oreille pour qu’y résonne ce même patronyme. Si l’un était porté disparu, les deux autres résidaient au village caché de la roche, mieux encore, le cadet était devenu Ombre. Ce fut dans ces circonstances que le duo gagna une place en auberge non pas au beau milieu du pays mais bel et bien au cœur citadin.

Sur permission de la haute hiérarchie Rin s’était éclipsée depuis près d’une journée pour aller expérimenter la nature montagnarde. C’était un lieu bien différent de ceux qu’elle avait pu voir jusqu’à présent. Bien plus appréciable que les pluies du pays précédent ! Crevasse, beauté des monts, grottes, la géographe s’était absolument régalée en termes d’informations cartographiées. Malheureusement, le peu de rencontre sur le chemin lui avait fait défaut. Les shinobi étaient, semblait-il, très pris par des tâches propres, des devoirs. C’était une chose que la rousse respectait indubitablement mais c’était là tout ce qu’elle avait pu écrire sur la société Iwajin, à son grand regret. Peut-être que ceci n’était pas un hasard finalement. Les risques de son métier étaient grands : Si elle venait à se faire dérober ses notes, et sous la pression qu’était le monde à cette époque, tout ce qu’elle avait récolté pouvait être réutilisé à mauvais escient. Heureusement que la Tetsujine demeurait rigoureusement possessive avec son propre travail, et jamais ses carnets ne se retrouvaient à plus d’un mètre d’elle.

Dans les hauteurs, un halètement semblait retentir. La fatigue d’une randonnée cadencée pour une jeune femme qui venait là pour la première fois. A une petite heure de marche en dehors de la Roche, la rousse avait pris la décision de gravir la montagne qu’elle avait considéré comme étant la plus haute et de bénéficier de son pic –du moins jusqu’au possible- et avoir une vue mémorable du village ninja. Armée de deux piolets fermement tenus dans chacune de ses mains, le regard levé droit vers le ciel, ses cheveux roux attachés par un simple ruban, Rin respira bruyamment alors qu’elle tentait de reprendre son souffle. « Ok, cette fois c’est la bonne... » Ses membres meurtris par des hématomes et autres égratignures la faisaient souffrir. C’était peut-être la… Cinquième ou sixième tentative mais il était hors de question de choisir la facilité du chakra pour y parvenir.
code by bat'phanie

@Yaoguaï Senkū
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ascentofshinobi.com/t5651-tengai-no-rin http://www.ascentofshinobi.com/t5661-rin-great-adventures http://www.ascentofshinobi.com/u817

Savoir prendre de la hauteur | w. Senkû Empty
Mer 13 Mar 2019 - 18:31




日本百名山- savoir prendre de la hauteur




Senkû x Rin

Tsuchi no Kuni, Mont Fuji - An 201.

Au-dessus des étangs, au-dessus des vallées, des montagnes, des bois, des nuages et des mers, par-delà le soleil et les confins des sphères étoilées, son esprit fougueux se mouvait avec agilité - Et comme un bon nageur qui se pâmait dans l’onde aquatique, il sillonnait gaiement l’immensité profonde de la faune, avec une indicible et mâle volupté.

Telle une comète vagabonde, s’envolant bien loin des miasmes morbides de la ville ; il se purifiait dans l’air supérieur et buvais, comme une pure et divine liqueur, le feu clair qui remplissait les espaces limpides de Tsuchi no Kuni.

S’adonnant à l’une de ses activités favorites : la chasse au gibier. Ici entre autre, la traque d’un ours géant terrorisant les villageois d’un bourg alentours, détruisant leurs modestes portillons de bois dans le but de ravager le bétail en se goinfrant de celui-ci. En l’occurrence, l’omnivore avait élu domicile parmi la plus haute montagne du pays...

Ce fut à une vitesse faramineuse que l’indigène des Bois poursuivit sa proie, la repérant grâce à l’odeur fétide qu’elle dégageait sur son sinistre sillage et plus particulièrement grâce aux empreintes de pattes et excréments lâchés par l’animal. Piquant un sprint à l'image d'un félidé, il partit à sa rencontre en esquivant les multiples obstacles montagnards avant d’atterrir sur le dos du mammifère titanesque à l’entrée de son antre.

Chevauchant l’ursidé jusqu'à l'épuisement, le chûnin décida de mettre un terme à cette lutte acharnée en assommant la bête d’un seul coup, une frappe puissante de la tranche de la main d’une précision quasi chirurgicale au niveau de la nuque, étant habitué à ce genre de procédé depuis son enfance, lui étant inculqué par ses pairs autochtones.

Le jeune Yaoguaï dépeça l’animal à la manière de ses ancêtres, certains membres de sa tribu s’étant confortablement installés et intégrés dans le commerce Iwa-jin. De fait, il allait leur offrir une marchandise de choix et de qualité supérieure qui leur permettrait de doubler leur chiffre d'affaire en pleine croissance, au grand dam des autres commerçants.

~~

Tandis qu'il contemplait silencieusement l'horizon, la peau du troglodyte sur son épaule, un léger soufflement semblant l'interpeller vint interrompre sa contemplation, cherchant à droite puis à gauche, il repéra la provenance de cette voix féminine haletante à proximité de sa position et qui, s’efforçait à gravir les rocailles. Le sauvageon farouche restait caché, surveillant les agissements de la jeune femme à la chevelure rousse.

Mais en l’a voyant tituber à bout de force et son corps couvert de meurtrissures, il ne put s’empêcher de lui venir en aide… Posant la peau de bête fraîchement récoltée sur le sol caillouteux, il s’approcha furtivement de la randonneuse.

Savoir prendre de la hauteur | w. Senkû GskDiBd
« Tu y es presque ! Attrape ma main ! »


_________________
«  私は自分の国と一族を私の命の危険にさらして守ります。そしてそうするために、私は私の邪魔をする人は誰でも燃え尽きる準備ができてい。»
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ascentofshinobi.com/t45-yaoguai-senku-terminee http://www.ascentofshinobi.com/t1668-yaoguai-senku-carnet-d-un-aborigene#10263 http://www.ascentofshinobi.com/u130

Savoir prendre de la hauteur | w. Senkû Empty
Lun 18 Mar 2019 - 18:15
PREVIOUSLY IV – SAVOIR PRENDRE DE LA HAUTEUR
Yaoguaï Senkû & Rin. Courant 201, peu avant le Sommet des Kages.

Les efforts que l’aventurière avait fournis sans relâche commençaient à se ressentir plus intensément au bout d’une énième tentative. Elle ne les comptait plus. Trop difficile pour cette jeune femme d’abandonner, d’oser baisser les bras. Impensable. Impossible. Les mains rongées par son obstination, meurtries par un entêtement sans fin, celles-ci posées contre la paroi rocheuse et inchangée de la montagne. Décidément l’environnement conspirait contre ses projets. Mère nature ne devait pas vouloir être gravie par une admiratrice. Soufflant encore et encore allant presque jusqu’à recracher ses poumons hors de sa poitrine, la fatigue gagnait de plus en plus de place. Elle ne pouvait déjà s’écrouler, pas maintenant…

Appuyée par nécessité sur le mont qui s’élevait plus haut encore, la rousse n’eut le temps d’être surprise lorsque se montra une main avenante, aidante, qui se tendit juste au-dessus d’elle. Une voix grave l’accompagna dans le même temps. Exagérément comme un messie, porte-parole du destin, Rin vit en cette crinière ébène un sauvetage. D’une part sa fierté et son envie d’y parvenir par sa seule détermination hurlaient à tort au creux de son estomac ; à contrario le reste de son organisme lui suppliait d’arrêter les frais. La proposition résonnait au fond de son crâne, oubliant jusqu’aux bourrasques de vent qui s’élevaient au cœur des hauteurs iwajines. Les yeux rivés sur un contre-jour qui l’empêchait de bien déceler les traits se dessinant sous la noire chevelure. D’une grande inspiration, confiante envers l’inconnu, Rin se décida enfin et attrapa la main à la poigne facilitante. D’un saut –inutile- elle se laissa porter jusqu’au sommet tant convoité.

D’abord impressionnée par l’aisance de tirer son poids ajouté à celui de ses affaires de voyage, la Tetsujine resta plantée devant lui quelques instants avant d’extraire hors de ses lèvres un « Merci. » Il était simple, libérateur et sincère à la fois. La rouquine épousseta ses vêtements d’un aller-retour de la main puis reprit une respiration calme. Déposant de nouveau son regard azur sur l’étranger, elle l’observa intriguée par cet air qu’il dégageait. « Je ne me serais pas découragée, mais il semble que tu sois arrivé à point nommé. Quel mal y a-t-il à accepter de l’aide, n’est-ce pas ? » Semblait-elle vouloir se rassurer de ne pas avoir persisté plus longtemps. Elle en avait la même gloire pour avoir essayé… Osait-elle espérer.

Quelque peu muette à présent, Rin tourna la tête de droite à gauche, observatrice, jusqu’à ce qu’elle revienne immédiatement sur ce corps inerte d’un gros grizzli. L’historienne pencha la tête, démontrant une certaine forme d’incompréhension. « Je me demandais ce qu’un jeune homme pouvait bien faire ici mais... » Elle choisit de ne pas finir sa phrase et reprit par une autre. « Un shinobi, hm ? » Le plus évident en ces lieux et dans une telle situation.
code by bat'phanie

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ascentofshinobi.com/t5651-tengai-no-rin http://www.ascentofshinobi.com/t5661-rin-great-adventures http://www.ascentofshinobi.com/u817

Savoir prendre de la hauteur | w. Senkû

Page 1 sur 1

Ascent of Shinobi :: Souvenirs et correspondances :: Flashbacks
Sauter vers: