Soutenez le forum !
1234
Partagez

Une visite importante (w/ Yasei Akane)


Une visite importante (w/ Yasei Akane) Empty
Ven 22 Fév 2019 - 22:01

Les geôles de Kirigakure no Satô, au coeur du quartier du clan Yuki. Voilà un endroit que l'Hokkyokusei n'a jamais visité. En tant que détenu du moins. En tant que nouveau locataire, le gladiateur peut alors ressentir la froideur des lieux et l'ambiance morose qui y règne. Quoi de plus normal dans une prison qui plus est, appartenant au clan le plus gelé du Yûkan. Et s'il n'est ici que depuis quelques heures à peine, l'homme trouve déjà le temps affreusement long et ne sait pas combien de temps il va pouvoir bien y rester en sachant ce qu'il se passe à l'extérieur. S'il doit mourir, que le Godaime lui tranche la tête dès à présent ou alors l'Ardent trouvera le moyen de s'échapper pour révéler la vérité à l'entièreté du village. Cette injustice est déroutante mais il l'a accepté en preuve de bonne fois. Car tous connaissent les impulsions de l'homme et son tempérament de feu aurait pu jaillir lorsqu'on l'accusait de trahison envers la Brume. Mais il n'en ai rien, même s'il aurait fait la plus grosse erreur de sa vie en se confrontant en même temps à Kewashiioke et Shiori, il sait que ce qu'il a fait est la meilleure décision qu'il a pu prendre. Au moins, il est en vie.

C'est entre les rats et le sol gelé que l'ex Chûnin est allongé, le dos au mur, réfléchissant à comment pouvoir se sortir de là. Se venger ? Aucunement. Yami compte plutôt prendre la voie de la justice et montrer à tous que ses intentions étaient bien sincères et loyales envers Kirigakure no Satô. Cet homme, son chef de clan et père adoptif, est une pourriture de la plus haute espèce. Il ne paie rien pour attendre et le Berserker Ardent souhaite par dessus tout lui trancher la tête de son propre acier. Car s'il est aujourd'hui conseiller de guerre aux côté de la cinquième du nom, il profitera certainement de sa position pour continuer son plan dans l'ombre et se servir de la Watanabe pour assouvir sa soif de vengeance. Mais elle, ne voit rien.

L'aveuglement du Mizukage trouve un mépris énorme aux yeux du Hijin. Il pense qu'elle fait la plus grande erreur de sa vie et le sait; lorsque la vérité éclatera, la claque sera tellement forte qu'elle en payera les conséquences. De lourdes conséquences. Pleurer ne servira à rien, son sort est déjà fixé. Du moins, de ce que pense le gladiateur. Et dans un silence de mort, voyant son voisin de cellule réellement mort face à lui, l'Hokkyokusei se question sur son avenir à Kiri. S'il parvient à s'échapper, peut-être qu'il n'y remettra plus les pieds. Oui, c'est très certainement cela. La Brume n'a pas confiance en lui ? Et bien soit, elle ne mérite pas que Yami se batte pour elle.

Toutefois, dans toutes ces questions, des pas résonnent dans les couloirs des geôles brisant le silence étrenneraient de s'interrompre, face à la cellule du Hijin. Relevant alors les yeux, il constate qu'il s'agit d'une connaissance dernièrement fréquentée.

« Akane ... Qu'est-ce que tu viens foutre ici ... ? Me libérer ? Ce serait cool. »

Mais que veut la Yasei à l'impétueux ? Eux qui ne sont pas du tout sur la même longueur d'onde ...




_________________
異世界 割れる
 Isekai Waeru ▬ Le Fendeur de Monde
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ascentofshinobi.com/t4884-hokkyokusei-yami-oushi-norainu http://www.ascentofshinobi.com/t5162-equipe-05-oushi-kuroi http://www.ascentofshinobi.com/t4944-hokkyokusei-yami-the-impetuous-warrior

Une visite importante (w/ Yasei Akane) Empty
Lun 25 Fév 2019 - 21:33
L'exploration de l'île d'Ue d'où elle était rentrée la veille s'était plutôt bien déroulée, mis à part quelques petites mésaventures. Qui n'avaient pas forcément à voir avec la faune et la flore de l'île. Yami était bien plus fréquentable sous forme féline. À moins que ce ne soit en présence des enfants, ou de Harumi... Car en dehors de ça, il était tout simplement exécrable. Elle espérait bien ne plus avoir à le fréquenter de si tôt. Elle soupira, tentant de laisser ses méchantes pensées de côté. Il était rare qu'elle ne s'entende pas avec quelqu'un de cette façon. Mais il avait tout de même tenté d'être aimable, même si ça avait été maladroit. Et elle appréciait le geste.

Alors qu'elle se préparait à sortir, elle fut surprise d'entendre des coups à la porte de son appartement. Et le fut d'autant plus lorsqu'elle vit des shinobis venir la chercher pour l'emmener au palais de la brume. Elle les suivit donc jusqu'au première étage, où on la fit installer dans une petite pièce avant de lui poser tout un tas de questions. Concernant sa mission de la veille, ses relations avec Yami, si elle savait ses projets concernant le village et s'il lui en avait parlé lors de leur mission. Elle répondit du mieux possible, pour ne pas risquer d'être impliquée dans quoi que ce soit, surtout qu'elle devait certainement être surveillée au vu de son lourd passé. Elle fit cependant attention à ne pas divulguer qu'il lui avait parlé d'un coup d'état, puisqu'ils ne lui firent aucune question directe là-dessus. Sans doute pour ne pas prendre le risque de l'en informer.

Elle put sortir de là au bout d'un long moment, et elle prit une grande bouffée d'air frais une fois à l'extérieur. Toutes ces questions, le fait qu'on venait de lui apprendre que Yami était emprisonné, ce qu'il lui avait révélé la veille, et les suspicions contre elle, tout ça n'était pas normal. Elle se devait d'éclaircir certaines choses avec le principal concerné. Ce fut donc à regrets qu'elle se dirigea vers un endroit où elle n'aurait jamais cru se rendre un jour, et une fois arrivée elle se présenta à l'homme responsable de la prison.


- « Je viens rendre visite à des prisonniers. »
- « Leurs noms ? Et le vôtre ? »
- « Je suis Yasei Akane. Pour le premier il s'agit d'un marchand que nous avons ramené de l'île d'Uka suite à une mission, et qui est enfermé depuis. J'aimerais lui poser quelques questions concernant sa boutique qui s'est effondrée sur un shinobi de Kiri. »
- « Oui, il est ici depuis quelques semaines. »


Puisqu'elle était ici, il était temps d'éclairer cette affaire. Et puis ça lui servirait d'alibi pour venir voir le second.

- « J'aimerais aussi venir voir Hokkyokusei Yami. Il est arrivé hier après qu'on ait fait une mission ensemble. J'aimerais revoir certains détails avec lui. »

L'homme lui adressa un regard suspicieux et l'observa de haut en bas. Avant de noter son nom sur le registre des visites.

- « Dix minutes maximum pour le second. Il est en zone haute sécurité. »

Il referma son registre d'un claquement sec, avant de poursuivre.

- « Veuillez me suivre. »

Après avoir franchit une porte verrouillée qu'il referma derrière eux, il la fouilla dans une sorte de salle qui servait de sas de sécurité. Et déposa toutes ses armes et divers autres objets dans une caisse prévue à cet effet. Puis il déverrouilla une autre porte et elle le suivit dans un long couloir, où se trouvaient des geôles de chaque côté. Ici, de simples barreaux les séparaient des prisonniers qui pouvaient se voir entre eux. Au bout de quelques mètres, il s'arrêta devant une cellule en particulier. Où la jeune femme jeta un regard noir à l'homme qui eut un sourire mesquin en la voyant. La Yasei serra les poings, mais le laissa pour l'instant tranquille avant de suivre son guide vers la seconde personne qu'elle venait voir. Au bout de couloir se trouvait une autre porte verrouillée, ainsi qu'un nouveau sas et gardiens. De ce côté-ci, les geôles étaient différentes. Il n'y avait pas de barreaux et les prisonniers ne pouvaient pas voir ce qu'il se passait dans le couloir. Ils étaient entièrement enfermés dans leurs cellules. Le Yuki amena la jeune fille devant l'une d'elle et tira le loquet permettant de voir la personne se trouvant à l'intérieur.

- « Dix minutes. Pas une de plus. »

Elle hocha la tête avant de se tourner vers Yami, qui venait naïvement lui demander si elle venait le libérer.

- « Bien sûr Yami, et je vous ai aussi amené des sucreries. »

Elle se rapprocha et ajouta d'une voix plus basse, chuchotant presque.

- « Vous, qu'est-ce que vous faites ici ? »

Les sens aux aguets, elle se tenait prête à écouter ce qui l'avait amené ici et à en déceler le vrai du faux.

_________________
Une visite importante (w/ Yasei Akane) Banakane

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ascentofshinobi.com/t4207-il-est-temps-de-sortir-des-ombres-et-de-se-diriger-vers-la-lumiere-en-cours#32416 http://www.ascentofshinobi.com/t5328-equipe-9-shinpuu-vent-nouveau#42162 http://www.ascentofshinobi.com/t4285-yasei-akane-carnet-de-route#32967 http://www.ascentofshinobi.com/u227

Une visite importante (w/ Yasei Akane) Empty
Lun 25 Fév 2019 - 22:23

Face à l'homme, la brune au tempérament de feu. Cette femme ne se laissant pas marcher sur les pieds peu importe la personne et n'ayant pas sa langue dans sa poche. Une personne qui, au premier abord, l'Hokkyokusei n'apprécie pas forcément de par cet aspect autoritaire qu'elle se donne. Malgré cela, le désormais ex-chûnin apprécie la visite de sa collègue de dernière mission; Il faut dire que si sa situation n'est rendue publique, alors la confiance que de nombreux kirijins ont placés en Yami sera détruite et se transformera en haine susceptible d'attiser une vengeance des plus violentes en vers lui, pour l'honneur de Kirigakure no Satô. Mais qui est aussi loyal envers la Brume que le gladiateur ? Après tout ce qu'il a pu faire ...

Néanmoins, si la Yasei est ici aujourd'hui, c'est bien pour comprendre les raisons de la présence du berserker dans cette cellule. Des raisons qui échappent même au Hijin. C'est un rictus qui s'affiche sur le faciès de l'impétueux après la vanne qu'Akane lui envoi sur la possibilité qu'elle le libère en ce jour.

Et sans perdre de temps, il s'explique alors sur sa raison en ce lieu.

« Tu te souviens qu'en rentrant de notre exploration d'Ue, un homme est venu me chercher ? Et bien, il m'a amené à Shiori comme tu as pu l'entendre et j'y ai fais mon rapport de mission. Mais ce n'était pas le but de cet entretien ... »

Le silence prend place au coeur de la cellule de l'Ardent, alors qu'il souffle un bon coup avant d'expliquer la plus grosse partie de son accusation.

« Le Godaime m'a accusé de traitrise envers Kirigakure no Satô. »

Une annonce pouvant surprendre la jeune kunoichi et pourtant qui est bien réelle.

« À ses côtés se trouvait Hokkyokusei Kewashiioke; l'homme que j'accuse depuis de nombreux mois de traitrise, en vu du coup d'état qu'il prépare. Ce faux père qui, je ne sais pas par quel moyen à trouvé le moyen de faire passer son plan de vengeance absurde sur mon dos pour m'accuser en retour et m'enfermer. Mais c'est de ma faute ... Je me suis rendu sur l'île de Kaiba en compagnie de Kagai Inja, notre chef des armées. Kewashiioke pensait que je le soutiendrais dans sa folie et j'ai pu apprendre que sur cette île, se trouvait une partie de son armée. Nous avons donc éliminer cette armée, regroupant des criminels et Hi no Kuni et les Yakuza de Mizu no Kuni, pour réduire les forces ennemies potentielles susceptibles d'attaquer notre village. Cependant, un homme a réussi à s'échapper et de par ce fait, j'en conclue qu'il a pu en informer Kewashiioke. »

À cet instant, Yami espère que ce début d'explication trouve grâce aux yeux de l'ancienne criminelle.

« Il a du avouer son plan à Shiori en me faisant passer pour le cerveau et s'est servit de sa présente place de Jônin au sein de Kirigakure no Satô pour soudoyer une place au conseil de la Brume. Une puissance politique lui octroyant le droit de conseiller le cinquième du nom dans de nombreux choix à faire. Un pouvoir, qui pour lui, peut se révéler le plus puissant de tous. »

L'Hokkyokusei effectue une nouvelle pause, avant de terminer son beau discours.

« Je n'veux pas que tu te fasses une fausse idée sur tout ça, seulement un jugement réel. Mais je pense que tu es assez intelligente pour ça. Je ne cherche pas la rédemption, seulement la véritable justice. Et je sais que je l'obtiendrais le jour où je sortirais d'ici, de n'importe quelle manière que ce soit. »

Une liberté pouvant amener à la révolte et même, à bien plus que ça ...




_________________
異世界 割れる
 Isekai Waeru ▬ Le Fendeur de Monde
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ascentofshinobi.com/t4884-hokkyokusei-yami-oushi-norainu http://www.ascentofshinobi.com/t5162-equipe-05-oushi-kuroi http://www.ascentofshinobi.com/t4944-hokkyokusei-yami-the-impetuous-warrior

Une visite importante (w/ Yasei Akane) Empty
Mer 27 Fév 2019 - 0:13
Attentive, elle écoutait Yami répondre à sa question. Si elle n'appréciait pas forcément sa personnalité, ce n'était pas pour autant qu'elle n'avait pas confiance en lui. C'était peut-être contradictoire pour certains, mais elle avait déjà eu la preuve qu'il était digne de confiance. À la fois car elle l'avait vu aider des orphelins, et aussi parce qu'elle l'avait entendu la veille parler du coup d'état, alors qu'ils étaient sur l'île d'Ue. Et que ses sens alors en alerte lui avaient prouvé de la véracité de ses propos. Et elle soupçonnait fortement que sa présence en ces lieux soit liée à cela. Il devait certainement avoir ouvert trop grand sa bouche et en avoir payé le prix fort. Il n'était pas vraiment du genre... Discret.

Son visage se ferma malgré elle lorsqu'elle l'entendit dire que Shiori l'avait accusé de traîtrise. La godaime avait clairement été manipulée par l'homme que Yami lui-même accusait. Il fallait dire qu'il préparait ça depuis visiblement plusieurs mois, et avait eu largement le temps de préparer le terrain. En tant que chef de clan, jounin de la brume, et « noble » défenseur des orphelins – puisque le clan Hokkyokusei gérait l'orphelinat -, il avait prit grand soin de montrer une face publique bienveillante.

C'était donc avec une grande attention qu'elle suivit le reste de ses paroles. Le tout était bien grave. Elle ne connaissait pas le sort qui était réservé à Yami, mais elle se doutait qu'il serait sévèrement jugé. Pourtant, malgré la traîtrise de son propre père, il restait confiant et parlait de sa sortie. Il espérait encore... Et avait sans doute bien raison. Serrant le poing, elle semblait vraiment se soucier de son sort.


- « Yami... Je suis désolée. »

Car oui, elle le croyait. Et ses sens ne la trompaient pas : il disait vrai. Il était un innocent accusé à tord. Et elle se trouvait de l'autre côté de sa cellule, qu'elle pourrait ouvrir à l'aide de ses griffes si elle le voulait. Après tout, elle était une ancienne criminelle et crocheter une serrure était largement dans ses cordes. Elle l'avait déjà fait de nombreuses fois. Mais le gardien présent plus loin dans le couloir qui l'observait l'en dissuadait. Tout comme le sort qui l'attendait si elle trahissait le village. Et rien que le fait d'être dans cet endroit lui donnait des frissons. Alors être de l'autre côté...

- « Est-ce qu'il y a quelque chose que je peux faire pour vous ? Aller voir les enfants à l'orphelinat, peut-être ? Je sais qu'ils comptent beaucoup pour vous. Est-ce qu'ils sont en danger, ou est-ce que vous savez s'ils sont quelque part dans ses plans ? »

Elle tourna la tête de droite à gauche, et le regard noir – qui n'était pas dirigé contre Yami – elle poursuivit d'une voix emprunte de colère.

- « Se faire trahir par son propre père... Je sais très bien ce que vous pouvez ressentir en ce moment. Quand une personne qui nous est chère et qu'on tient en haute estime brise notre confiance de cette façon... Et essaie d'avoir notre peau, c'est... »

Elle n'arrivait pas à trouver le bon mot correspondant à ça. Alors elle tourna de nouveau la tête de droite à gauche en serrant les poings. Et finit par prendre une grande inspiration pour se calmer, avant de croiser les bras sous sa poitrine. Et tenter de réfléchir à ce qu'elle pourrait faire pour lui venir en aide, sans devoir s'impliquer plus qu'elle ne l'était déjà.

- « Je vous crois, mes sens ne me trompent pas. Vous dites la vérité. Mais je ne sais pas comment vous aider sans que je ne sois impliquée. On vient de m'interroger longuement et j'imagine que je suis étroitement surveillée au vu de mon... Passé. »

Pour le moment, elle ne pouvait que lui apporter son soutien moral. Même si ce n'était pas ça qui le ferait sortir, et dont il avait le plus besoin actuellement.

_________________
Une visite importante (w/ Yasei Akane) Banakane

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ascentofshinobi.com/t4207-il-est-temps-de-sortir-des-ombres-et-de-se-diriger-vers-la-lumiere-en-cours#32416 http://www.ascentofshinobi.com/t5328-equipe-9-shinpuu-vent-nouveau#42162 http://www.ascentofshinobi.com/t4285-yasei-akane-carnet-de-route#32967 http://www.ascentofshinobi.com/u227

Une visite importante (w/ Yasei Akane) Empty
Mer 27 Fév 2019 - 15:03

« Être désolé ne résoudra rien. »

Par sa voix rauque et puissante, le Berserker Ardent fait bien comprendre à la métamorphe que le pardon ne résoudra rien. Elle peut être désolée, rien ne changera; son sort est déjà scellé. Que peut-elle faire pour le sortir de là ? Dire la vérité. Toutefois, le seul soucis est que cette vérité, le Hijin en a déjà fait part au cinquième du nom. Résultat des courses ? Le voici en prison. Quelque que soit la solution, le guerrier sait qu'il ne s'en sortira pas.

L'espoir devient de moins en moins visible au loin, comme trace de pas dans la neige.

« Tu ne peux rien faire. Mais oui, si tu peux te rendre à l'orphelinat pour veiller sur les enfants, je te revaudrais ça. Ils n'ont pas à subir les horreurs de la guerre comme nous avons pu les connaitre. Et tout ça ... par la faute de l'homme se prétendant défenseur des orphelins de guerre. Tout ce qu'il veut faire d'eux, ce sont des armes à massacrer ses ennemies. »

Un dégoût profond se ressent dans les mots de l'homme, avant qu'il ne racle cette sensation nauséabonde de sa gorge. Si Kewashiioke s'en prend aux orphelins, Yami ne répondra plus de lui et se verra obligé de quitter cette prison par n'importe quel moyen pour lui arracher sa misérable tête de ses épaules. Il est un monstre que le gladiateur ne peut actuellement pas combattre mais si l'Ardent meurt avant d'avoir tenter la moindre chose, alors il quittera ce monde dans le dégoût et la honte.

Mais ce sentiment de dégoût, il semblerait que Akane le possède également. A la façon dont elle prononce les quelques mots sur la traitrise du paire de l'Hokkyokusei, Yami perçoit un un sentiment similaire qu'au sien. Comme si ... elle aussi ... avait été trahie par l'un des siens.

« Tu parles comme si quelqu'un t'a fait subir la même chose que moi. J'en conclue qu'on est réellement dans le même camp. Mais je ne veux pas que tu fasses la moindre chose. Comme tu l'as dis, si tu y prends part, tu seras une cible de Kirigakure no Satô à ton tour et je ne veux pas emporter avec moi d'autres Kirijin. La seule chose que tu puisses faire, c'est de partir et de me laisser ici. je me débrouillerais ne t'en fais pas ... »





_________________
異世界 割れる
 Isekai Waeru ▬ Le Fendeur de Monde
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ascentofshinobi.com/t4884-hokkyokusei-yami-oushi-norainu http://www.ascentofshinobi.com/t5162-equipe-05-oushi-kuroi http://www.ascentofshinobi.com/t4944-hokkyokusei-yami-the-impetuous-warrior

Une visite importante (w/ Yasei Akane) Empty
Ven 1 Mar 2019 - 14:34
Évidemment qu'être désolée ne résoudrait rien. Comme vouloir lui montrer son soutien, visiblement. Tenter de se montrer compatissante, alors qu'elle l'était vraiment, ne semblait pas vraiment atteindre le berserker pourpre. Mais elle avait dit ce qu'elle avait à dire, et se fichait pas mal de sa réaction, après tout. Il semblait bien plus préoccupé par le sort des orphelins que du sien. Des enfants dont elle avait eu l'occasion de s'occuper en compagnie de Harumi, pendant que lui-même réparait le bâtiment. Ils avaient tous les deux fait ça sur leur temps libre, juste pour leur venir en aide et leur apporter un peu de bonheur.

Même si pour sa part elle l'avait fait sous forme féline. Mais Yami n'eut pas l'air de se poser la question de savoir comment elle était au courant qu'il tenait aux orphelins. Sans doute croyait-il qu'elle avait simplement eu vent que son clan gérait le bâtiment, rien de plus. Encore une fois, il se fichait pas mal des détails et allait à l'essentiel. Malheureusement, ce genre de comportement ne le mènerait pas beaucoup plus loin que l'endroit où il se trouvait actuellement. S'il avait su se faire plus discret , et faire attention à toutes les petites choses, peut-être l'aurait-il joué plus fine et ne se serait-il pas retrouvé dans cette situation.

Pourtant, quelque chose ne lui échappa pas. Sa colère contre son propre paternel, qui l'avait elle aussi trahie. Qui était en partie la raison pourquoi elle avait tant de mal à faire confiance aux autres. À s'ouvrir à eux. Ce qui fit comprendre à Yami qu'elle était vraiment dans son camp. Même si elle n'avait pas vraiment de moyen de lui prouver, ou de faire quelque chose pour lui.


- « Dans ce cas, j'irais faire un tour à l'orphelinat. Il est hors de question que ces enfants deviennent des armes qu'il peut manipuler comme bon lui semble. »

Elle détourna le regard, et reprit avec moins d'assurance afin de répondre à ce qui semblait les lier tous les deux.

- « Tout comme je l'ai été pour l'homme qui m'a adoptée. Au début, c'était merveilleux. J'ai vraiment cru trouver une famille. Et puis au bout de quelques mois, tout a... Changé. Il m'a entraînée afin de pouvoir m'utiliser, pendant un bon paquet d'années. Il a trahit la confiance que j'avais mise en lui. Tout comme votre père vient de faire avec vous. »

Ses poings se serrèrent de nouveau alors qu'elle pensait à celui qui l'avait faite élever dans la violence, dont elle gardait encore les cicatrices sur son corps et son âme. Et reporta son attention sur le prisonnier, en repensant à quelque chose.

- « Vous avez dit que Kewashiioke travaillait avec les criminels et Yakuzas de Mizu no kuni. Est-ce que vous savez s'il y a d'autres organisations d'impliquées ? Et leurs noms ? »

Son propre père avait également travaillé en lien étroit avec les Yakuzas de Mizu no kuni. Quant aux criminels de l'archipel, il en faisait partie. Et elle aussi, malgré elle.

_________________
Une visite importante (w/ Yasei Akane) Banakane

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ascentofshinobi.com/t4207-il-est-temps-de-sortir-des-ombres-et-de-se-diriger-vers-la-lumiere-en-cours#32416 http://www.ascentofshinobi.com/t5328-equipe-9-shinpuu-vent-nouveau#42162 http://www.ascentofshinobi.com/t4285-yasei-akane-carnet-de-route#32967 http://www.ascentofshinobi.com/u227

Une visite importante (w/ Yasei Akane) Empty
Lun 4 Mar 2019 - 22:05

Soufflant un grand coup, c'est un poids incertain qui s'enlève des épaules du gladiateur lorsque la Yasei accepte d'aller veiller sur l'orphelinat et ses pensionnaires. Au moins une chose de positive dans cette histoire de trahison. Savoir ces enfants en sécurité, loin de cette guerre étant plus proche que jamais, est une bénédiction aux yeux de l'Hokkyokusei. Et pour ça, si elle tient parole, Yami aurait une dette envers la Chûnin.

C'est alors qu'à son tour, la femme se livre sur une phase de son passé informant le guerrier au hachoir que sa situation fût un temps similaire à celle que vit en ce moment même l'ex-chûnin. Adoptée par un homme, elle pensait que sa vie était sauvée de cette misère qu'elle côtoyait alors que là. Mais Cet homme n'était pas celui qu'elle pensait qu'il était. Un individu pratiquant une criminalité à haute intensité, entrainant par la même occasion à l'époque, la Yasei. C'est en lui apprenant à devenir un assassin qu'il l'a donc élevé. Une ordure du même type que Kewashiioke. Un homme de la même espèce qui, une fois l'avoir utilisé, l'a trahit en beauté. A croire que les pourritures sont plus que communes dans ce monde.

Sans dire un mot, l'ancien berserker pourpre fait bien comprendre à Akane qu'il compatit entièrement avec elle, sur le sujet. Elle doit également prendre conscience que s'il sort d'ici, c'est bien pour rétablir une vérité qu'elle connait désormais.

Mais c'est alors qu'elle aborde un sujet mentionné par le guerrier peu de temps avant, celui de Kewashiioke et de ses hommes. Semblerait-il que, derrière son questionnement, se trouve une pointe d'inquiétude quant à ce qu'elle peut savoir déjà ...

« Ces Yakuza, si je me rappelle bien, s'appellent Tatsuzô. Ou du moins répondent sous ce même nom. C'est en feuilletant des dossiers de la Kenpei, pour des rapports de mission que j'a découvert ça. Il me semble que d'après tous les détails déjà regroupés à ce sujet, cette organisation regroupe les Yakuza de Mizu no Kuni mais également désormais, les criminels de Hi no Kuni. Et en y réfléchissant bien, Kewashiioke est très certainement derrière tout ça ... Mais pourquoi, tu connais des hommes étant de ce groupuscule de par ton passé ... criminel ? »

Une question faisant sens car si la Yasei connait ne serait qu'un minimum cette organisation, alors il se pourrait bien qu'ils fassent le lien entre tout ça et discrimine le Hijin.



_________________
異世界 割れる
 Isekai Waeru ▬ Le Fendeur de Monde
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ascentofshinobi.com/t4884-hokkyokusei-yami-oushi-norainu http://www.ascentofshinobi.com/t5162-equipe-05-oushi-kuroi http://www.ascentofshinobi.com/t4944-hokkyokusei-yami-the-impetuous-warrior

Une visite importante (w/ Yasei Akane) Empty
Jeu 14 Mar 2019 - 16:02
En entendant le nom porté par son père sortir de la bouche de Yami, la Yasei parut soudainement pâlir. C'était bien ce qu'elle craignait. Ainsi donc, il avait assez d'influence pour agir dans Kiri même en plus de Mizu no kuni. Pourtant il avait toujours soigneusement évité le village shinobi. Comment s'y était-il prit ? Avait-il envoyé d'autres mercenaires ? Lui avait-il caché ? Pire encore, d'après le prisonnier, Tatsuzô agissait aussi sur les terres de Hi no kuni. Elle qui croyait qu'il n'agissait qu'à Mizu, elle s'était trompée. C'était bien plus important que ça.

- « Comment ça, ils se font appeler ? Ce serait le nom d'une organisation entière ? »

Voilà qui expliquerait bien des choses. Son père qui s'était toujours fait nommer Tatsuzô par les mercenaires et ses lieutenants se nommerait donc autrement ? Les bras croisés sous la poitrine, la jeune femme réfléchissant à ce qu'elle savait des activités de son père. En tant que membre de la kenpei, Yami avait eu donc accès à plusieurs dossiers. Avait-il lu le rapport qu'elle avait fait ? Elle y avait mentionné tout ce dont elle s'était souvenue. Mais ces lieutenants, étaient-ils vraiment sous ses ordres ? Ou finalement au même grade que son père ? Et pourquoi les recevoir dans leur maison familiale ?

- « J'ai toujours entendu mon père se faire appeler Tatsuzô. Pour moi, c'était son prénom ! Mais vous me dites qu'il s'agit d'une organisation. Qu'il y ait deux criminels de cette envergure portant le même nom dans Mizu no kuni serait une coïncidence bien trop grosse... »

Les questions se bousculaient au rythme de ses souvenirs, qu'elle se repassait dans son esprit.

- « Donc il serait à l'origine de ce coup d'état... ? »

Elle n’arrivait pas vraiment à y croire. Car il avait beau être une pourriture, jamais il ne lui avait demandé de tuer de simples civils. Sauf la dernière fois, quand elle s'était enfuie... Mis à part cet enfant, toutes ses cibles avaient été des concurrents, ou même des concurrentes. Ou bien des traîtres qui avaient tourné le dos et vendaient des informations aux plus offrants. Or, là, il s'agissait de tout autre chose. Mais peut-être qu'il avait bien prévu son coup, qu'il préparait ça depuis longtemps et qu'il avait prévu de faire le moins de morts possibles. Ce qui lui correspondrait bien. Du moins, de ce qu'elle connaissait de lui et de ce qu'il avait bien voulu lui en montrer. Vu qu’apparemment elle ne connaissait même pas son véritable prénom... L'ayant toujours nommé papa ou père, depuis le départ. Se souvenant de quelque chose, elle en fit la remarque à Yami.

- « Quelque chose ne colle pas. Quand j'ai enquêté sur lui une fois en sécurité à Kiri, j'ai apprit qu'il avait fuit. Il ne peut donc pas être à l'origine de tout ça, s'il a tout laissé tomber. »

Elle avait mené sa propre enquête, ce jour où elle avait fait la rencontre de Saji. Car le frère du sabreur avait travaillé en tant que mercenaire pour Tatsuzô, et ils s'étaient retrouvés sur la même piste. Et elle avait effectivement apprit que sa maison familiale était déserte.Une maison familiale qu'elle avait été visiter des mois plus tard. Elle y avait trouvé un indice sur la localisation actuelle, dans le livre qu'elle gardait sous une latte de son plancher dans sa chambre. Et s'était rendue sur Aato, l'île où il l'avait adoptée, mais la rencontre qu'elle y avait faite était différente de ce à quoi elle s'était attendue.

- « Votre propre père serait derrière tout ça ? Donc... Tous les deux pourraient se connaître ? »

Et si c'était pour ça qu'il n'avait agit dans Kiri ? Parce qu'il avait un complice qui le faisait pour lui ? Quelle était la nature de leur relation, d'ailleurs ? ainsi que celle de ses prétendus lieutenants ? Il était vrai qu'elle avait entendu l'un deux dans Kiri, lors de l'une de ses missions. Akane soupira. Plus elle réfléchissait, et plus c'était flou.

_________________
Une visite importante (w/ Yasei Akane) Banakane

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ascentofshinobi.com/t4207-il-est-temps-de-sortir-des-ombres-et-de-se-diriger-vers-la-lumiere-en-cours#32416 http://www.ascentofshinobi.com/t5328-equipe-9-shinpuu-vent-nouveau#42162 http://www.ascentofshinobi.com/t4285-yasei-akane-carnet-de-route#32967 http://www.ascentofshinobi.com/u227

Une visite importante (w/ Yasei Akane) Empty
Ven 5 Avr 2019 - 22:18
Elle n'aurait jamais les réponses à ses questions. L'ancienne criminelle allait encore une fois devoir enquêter seule de son côté. Car le berserker semblait soudainement être choqué par ses paroles, au point de ne pas savoir quoi lui répondre et de rester muré dans le silence. Des secondes (minutes?) d'intense réflexion qui seraient fatales : le temps de visite était désormais écoulé. Le garde demanda à la Yasei de laisser le prisonnier, et elle lui adressa de dernières paroles.

- « Courage, Yami. Je vais veiller sur les enfants. »

Avant de tourner les talons, et de quitter le quartier de haute sécurité. Cette conversation lui avait donné de quoi réfléchir. Mais tout ça l'embrouillait encore plus. Certaines choses étaient floues, d'autres pas logiques. Soit il lui manquait des pièces du puzzle, soit elle ne les mettait pas à la bonne place. Elle avait obtenu quelques informations aujourd'hui mais il lui en manquait encore certainement pour tout comprendre. Visiblement, travailler pendant presque toute sa vie pour cette organisation criminelle ne suffisait pas. Il n'était donc pas étonnant que les autorités n'aient toujours pas réussi à arrêter Tatsuzô, qui sévissait dans Mizu no kuni depuis plus de quinze ans. Du moins, à sa connaissance.

Ses pas la menèrent devant une autre cellule. Car elle avait quelqu'un d'autre à voir. Quelqu'un qui avait failli tuer Saji. Le marchand envers qui ils avaient eue une dette, en échange de ses informations contre son père, justement. Tandis que le sabreur en cherchait, lui, sur son frère. Un frère qui avait travaillé pour Tatsuzô, fut un temps. Cette dette leur avait coûté cher, et avait failli leur coûter la vie du Nobuatsu qui avait dû passer des semaines à l'hôpital pour s'en remettre. Car il s'était rendu dans le piège du marchand, qui avait fait s'écrouler sur lui tout un bâtiment. Mais surtout, ils n'en savaient pas la raison. Car ils avaient payé leur dû en accomplissant ce qu'il leur avait demandé en échange des informations, alors pourquoi essayer de les tuer ? Et un doute subsistait dans l'esprit de la Yasei. Un doute qu'elle n'avait jamais osé infirmer ou confirmer, bien que l'homme soit dans les geôles de Kiri depuis quelques semaines. Depuis que Saji et elle l'y avaient mis.

La métamorphe se présenta debout devant la grille du criminel, sans un mot. Attendant que cet enflure la voie. Il ne lui fallut pas longtemps, sans doute l'attendait-il depuis qu'il l'avait vue passer un peu plus tôt. Et c'était étrangement avec un grand sourire sur les lèvres qu'il se dirigea vers elle. Ne laissant que les barreaux les séparer. Heureusement pour lui, ceux ci étaient solides, car le sourire mesquin qu'il arborait ne laissait présager rien de bon. Comment pouvait-il encore sourire alors qu'il se trouvait là, enfermé ?


- « Je savais que vous viendriez me voir. »
- « Pourquoi avoir tenté de tuer Nobuatsu Saji ? »


La Yasei resta de marbre, laissant son visage n'exprimer aucune émotion. En revanche, elle mit discrètement ses sens en alerte afin de savoir s'il allait oui ou non dire la vérité. Et elle n'eut aucunement besoin d'insister. Car il semblait avoir envie de discuter. Sans doute s'ennuyait-il dans sa geôle, et qu'elle était une distraction à son goût.

- « Il ne vous l'a pas dit, n'est-ce pas ? »

Elle ne répondit rien, et il ne poursuivit pas non plus. Chacun attendant que l'autre ne craque et poursuive la discussion. Et bien qu'elle ait envie de savoir la suite, la Yasei ne lui ferait pas ce plaisir, car il n'attendait que ça et n'aimait pas son sourire. Un sourire qui s'élargit d'autant plus lorsqu'il reprit finalement la parole.

- « Je visais la personne qui m'a vendu aux autorités. J'ai cru qu'il s'agissait de lui. Mais en fait, j'ai apprit plus tard que c'était vous. Il a frôlé la mort à cause de vous ! »

L'expression que la Yasei affichait désormais n'avait pas dû échapper à l'homme, car il éclata de rire. Apparemment heureux de l'effet que lui faisait cette révélation.

- « Et vous savez le plus drôle ? Il le sait. »

Et cette fois-ci le marchand affichait un visage plus fermé, scrutant celui de la Yasei. Seul un mince sourire victorieux ornait son visage. Elle n'ajouta rien de plus, et se dirigea simplement vers la sortie de la prison. Elle avait besoin de sortir de là. Elle avait juste besoin d'air. Et rien d'autre. S'aérer l'esprit, avant d'aller tenir sa promesse.

Spoiler:
 

_________________
Une visite importante (w/ Yasei Akane) Banakane

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ascentofshinobi.com/t4207-il-est-temps-de-sortir-des-ombres-et-de-se-diriger-vers-la-lumiere-en-cours#32416 http://www.ascentofshinobi.com/t5328-equipe-9-shinpuu-vent-nouveau#42162 http://www.ascentofshinobi.com/t4285-yasei-akane-carnet-de-route#32967 http://www.ascentofshinobi.com/u227

Une visite importante (w/ Yasei Akane)

Page 1 sur 1

Ascent of Shinobi :: Territoires de l'Eau :: Kiri, village caché de la Brume :: Geôles
Sauter vers: